Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Lune de miel

A l'origine, la lune de miel désignait les premiers temps du mariage.
Maintenant, elle désigne plutôt le voyage de noces.

Origine

Au XVIIIe siècle, la lune de miel est "le symbole traditionnel de l'amour, heureux à ses débuts".
Selon certains, l'expression serait simplement une traduction littérale de l'anglais honeymoon.
D'ailleurs, si l'on en croit les dictionnaires étymologiques anglais, la première citation du terme date de 1522, soit deux siècles avant la version française. L'emprunt à l'anglais est donc tout-à-fait possible.
Selon d'autres, elle aurait une origine païenne, lorsqu'autrefois à Babylone, il était de coutume que le père de la mariée offre à son gendre, pendant tout le mois qui suit le mariage, autant de mead (bière à base de miel) qu'il pouvait en absorber.
Et comme le calendrier était basé sur le cycle lunaire, le mois du miel est devenu la lune de miel.
Cette origine est également évoquée par les dictionnaires étymologiques anglais. Alors est-ce que la version française a directement pioché dans cette coutume ou bien est-elle bien une traduction littérale de la version anglaise, elle-même issue de la coutume ? Eh bien certains écrits français semblent confirmer cette deuxième hypothèse (voir le premier exemple).

Compléments

Elle s'emploie aussi pour désigner une "bonne entente" entre deux personnes ou deux partis politiques, par exemple.
Les mauvaises langues n'oublient pas de rappeler qu'une lune ne dure qu'un peu plus de 29 jours et qu'il n'en faut souvent pas plus pour que la lune de miel vire à la lune de fiel.

Exemple

« Appliquons aux premières inspirations de l'amour des époux ce que nous venons de dire dans la section précédente; il est absolument le même que l'amour conjugal, pendant cet espace heureux et trop court que les Anglais nomment la lune de miel. »
Marie-Pierre-Henri Durzy - Essai sur l'esprit de conversation et sur quelques moyens de l'acquérir - 1832
« Depuis ma dernière j'ai transféré mes pénates chez mon beau-père : m'y voilà avec ma femme, sa fille de chambre, etc., etc. La lune de miel est passée, et me voilà complètement marié. Ma femme et moi nous entendons à ravir. Swift dit que jamais un sage ne s'est marié ; d'accord, mais pour un fou c'est, je crois, la plus délicieuse des positions. »
George Gordon Noël Byron - Oeuvres complètes de Lord Byron - Lettre CCXI - 1815

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Lune de miel » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe YUR N TAMEMT Le nom YUR désigne le mois lunaire et le mot Tamemt c'est le miel en tamazight des AURES
Tunisie Arabe Chahr el aassal Le mois de miel
Bulgarie Bulgare Меден месец Mois de miel
Pays de Galles Gallois Mis mêl Mois de miel
Danemark Danois Hvedebrødsdage Jours de pain blanc
Allemagne Allemand Die Flitterwochen Les semaines de paillettes
Grèce Grec Minas tou melitos Mois de miel
Angleterre Anglais Honey Moon Lune de Miel
Argentine Espagnol Luna de miel Lune de miel
Espagne Espagnol Luna de miel Lune de miel
Israël Hébreu Yerakh dvash Lune de miel
Italie Italien Luna di miele Lune de miel
Pays-Bas Néerlandais Wittebroodsweken Semaines du pain blanc
Pologne Polonais Miodowy miesiąc Mois de miel
Brésil Portugais Lua de mel Lune de miel
Roumanie Roumain Lună de miere Lune de miel
Russie Russe Медовый месяц Lune / mois de miel
Serbie Serbe Medeni mesec Lune de miel
Suède Suédois Smekmånad Mois des caresses
Chine Chinois 蜜月 Mois de miel
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Lune de miel » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 18/09/2007 à 09:50
    Tradition qui nous vient de nos aieux du Nord où les jeunes mariés ne devaient boire que de l’hydromel durant les 30 jours (une lune) qui suivent leur union!
    L’hydromel étant, pour ceux qui le savent pas, une fermentation d’eau et de miel... les abeilles sont symboles de fécondité, pureté, loyauté...
    Teint je me remarierais bien!
  • #2
    • <inconnu>
    • 03/10/2009 à 09:10
    • En réponse à <inconnu> #1 le 18/09/2007 à 09:50 :
    • « Tradition qui nous vient de nos aieux du Nord où les jeunes mariés ne devaient boire que de l’hydromel durant les 30 jours (une lune) qui su... »
    Personnellement, je connaissais plutôt l’expresson en ce sens : se barrer avec Madame pendant un mois (pour être sûr que les grumeaux à venir viennent des deux jeunes mariés ensemble et non du facteur ou du livreur de pizza) et se gaver de miel (bon, là, j’avoue que je vois pas trop la signification ... peut-être se gaver une dernière fois des petits plaisirs avant de se retirer dans la pire abbaye que l’Homme s’est lui-même créé : le mariage !)
  • #3
    • chirstian
    • 03/10/2009 à 09:28
    Selon certains, l’expression serait simplement une traduction littérale de l’anglais honeymoon.
    personnellement je pense que vous avez simplement transposé notre expression sélénite : terre de miel , dont l’origine ne vous regarde pas, voyeurs que vous êtes !
  • #4
    • OSCARELLI
    • 03/10/2009 à 09:34
    Sommes toutes, le mariage n’est qu’une question de lune:
    au début, il commence par une lune de miel,
    ensuite, il vire de plus en plus - dans certains cas seulement, je le concède . en lune de fiel.
    Entre les deux, il peut envoyer un des conjoints au septième ciel. Surtout quand l’autre s’écrie: "ciel, mon mari!"
  • #5
    • momolala
    • 03/10/2009 à 09:35
    • En réponse à <inconnu> #2 le 03/10/2009 à 09:10 :
    • « Personnellement, je connaissais plutôt l’expresson en ce sens : se barrer avec Madame pendant un mois (pour être sûr que les grumeaux à veni... »
    Je suis un peu de ton avis : le temps maximum pour perdre ses illusions au rythme du quotidien ou, à l’inverse heureusement de se mettre mutuellement assez de douceur au coeur pour pouvoir l’affronter ensemble, comme sur le même bateau. Serait-ce que cette expression aurait un lien avec la marine ? 😉
  • #6
    • momolala
    • 03/10/2009 à 09:36
    Au rythme où ce miracle magnifique de la nature que sont les abeilles tend à disparaître, il faudra hélas trouver une autre expression pour nos générations futures proches, avant qu’elles ne tendent elles-mêmes à disparaître faute de nourriture terrestre.
  • #7
    • chirstian
    • 03/10/2009 à 09:36
    le père de la mariée offre à son gendre, pendant tout le mois qui suit le mariage, autant de mead (bière à base de miel) qu’il pouvait en absorber
    l’histoire ne le précise pas, mais la fille ne devait être supportable que vue de dot. Bref un cas limite (on disait alors :un cas" lit mead") aucun espoir de devenir grand-père si le gendre n’était pas beurré à mort ! 😐
  • #8
    • Emeu29
    • 03/10/2009 à 09:37
    • En réponse à <inconnu> #1 le 18/09/2007 à 09:50 :
    • « Tradition qui nous vient de nos aieux du Nord où les jeunes mariés ne devaient boire que de l’hydromel durant les 30 jours (une lune) qui su... »
    Du chouchenn*, quoi !
    • hydromel en breton
  • #9
    • chirstian
    • 03/10/2009 à 09:41
    l’origine de "lune de miel" ? C’est la nuit où l’on est collé l’un à l’autre, et tellement poisseux à cause de ... à cause de... à cause de la confiture du petit déjeuner qu’on a voulu prendre au lit et qu’on a renversé.
    Quoi d’autre ? 🙂
  • #10
    • mickeylange
    • 03/10/2009 à 09:44
    • En réponse à momolala #5 le 03/10/2009 à 09:35 :
    • « Je suis un peu de ton avis : le temps maximum pour perdre ses illusions au rythme du quotidien ou, à l’inverse heureusement de se mettre mut... »
    Cette expression vient de la marine.
    Du temps de la marine à voiles les bateaux faisaient escale entre trois semaines et un mois, le temps de décharger et de recharger la cargaison, (on avait pas encore inventé Rikske)
    Les marins allaient butiner les filles pendant cette période, avant de retourner en mer faire leur miel pour la prochaine escale.
  • #11
    • mickeylange
    • 03/10/2009 à 09:50
    • En réponse à chirstian #7 le 03/10/2009 à 09:36 :
    • « le père de la mariée offre à son gendre, pendant tout le mois qui suit le mariage, autant de mead (bière à base de miel) qu’il pouvait en ab... »
    la fille ne devait être supportable que vue de dot. Bref un cas limite (on disait alors :un cas" lit mead") aucun espoir de devenir grand-père si le gendre n’était pas beurré à mort 

    C’est ce qui faisait dire à Coluche: "God a inventé l’alcool pour que les moches puissent baiser aussi"
  • #12
    • <inconnu>
    • 03/10/2009 à 11:02
    Si on tient sa petite cuillère assez haut et qu’on fait tomber le miel goutte à goutte, on fait sur sa tartine beurrée plein de petites lunes ...de miel.
    Il faut un miel frais , encore bien liquide mais pas trop.
  • #13
    • poet01
    • 03/10/2009 à 11:20*
    la lune désigne un cycle du temps,
    le miel est le fruit des abeilles,
    Qui connait " le temps des abeilles " ?
  • #14
    • chirstian
    • 03/10/2009 à 11:44
    • En réponse à poet01 #13 le 03/10/2009 à 11:20* :
    • « la lune désigne un cycle du temps,
      le miel est le fruit des abeilles,
      Qui connait " le temps des abeilles " ? »
    lune de miel ? Vous me l’abeillez belle !
  • #15
    • chirstian
    • 03/10/2009 à 11:46
    lune de miel : l’autre de quoi ?
  • #16
    • rigolote
    • 03/10/2009 à 12:02
    • En réponse à chirstian #15 le 03/10/2009 à 11:46 :
    • « lune de miel : l’autre de quoi ? »
    Ahhhhhh………………… va savoir !!!
  • #17
    • patchouli
    • 03/10/2009 à 14:06
    Quand j’étais gamine, nous mangions des petits bonbons chocolat et miel en forme de croissant de lune, c’était ça une lune de miel, et c’était un pur délice, miam miam!!
  • #18
    • OSCARELLI
    • 03/10/2009 à 17:06*
    • En réponse à patchouli #17 le 03/10/2009 à 14:06 :
    • « Quand j’étais gamine, nous mangions des petits bonbons chocolat et miel en forme de croissant de lune, c’était ça une lune de miel, et c’éta... »
    Et ça fondait dans la bouche, dans les mains et dans les poches... Un vrai délice... 😄
  • #19
    • Elpepe
    • 03/10/2009 à 17:06
    • En réponse à chirstian #3 le 03/10/2009 à 09:28 :
    • « Selon certains, l’expression serait simplement une traduction littérale de l’anglais honeymoon.
      personnellement je pense que vous avez simp... »
    Pas du tout, l’expression vient de la Marine, et très précisément de la presqu’île de Giens :
    "mêlé du Niel".

    Anna Maray-Naustroum
  • #20
    • Elpepe
    • 03/10/2009 à 17:12
    • En réponse à mickeylange #10 le 03/10/2009 à 09:44 :
    • « Cette expression vient de la marine.
      Du temps de la marine à voiles les bateaux faisaient escale entre trois semaines et un mois, le temps d... »
    Ah, mon tout-petit... mon disciple... Bon, je lève ta colle.
    Comment ? C’est trop tard ? Tant pis !