Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Soûl comme un Polonais

Complètement soûl

Origine

Voilà une bien étrange réputation un tantinet xénophobe faite aux Polonais ! Sont-ils réellement de plus grand buveurs que les Anglais, les Allemands ou les Italiens, au moins lorsqu'ils sont loin de chez eux, ou les Français dont certains, comme par exemple dans une région située à l'Ouest, ont également une excellente réputation de leveurs de coude invétérés ? Il ne semble pas y avoir de statistiques sur le sujet. Peut-être faudrait que les habitués de ces études extrêmement utiles qui font avancer la science () se penchent sérieusement sur la question.
Toujours est-il que notre expression, qui daterait du XXe siècle mais qu'on trouve chez Zola au XIXe sous la forme "boire comme un Polonais", ne semble pas venir de cette supposée réputation généralisée au peuple polonais.
En effet, au XVIIe siècle, déjà, on disait "soûl comme un Suisse", par référence aux mercenaires suisses utilisés dans les armées royales et qui, pour tromper leur ennui loin de chez eux, n'hésitaient pas à consommer de l'alcool de manière un peu déraisonnable.
Puis, plus tard, au XVIIIe siècle et au XIXe sous Napoléon, ce sont des mercenaires polonais qui étaient employés et appréciés. Hors activités militaires, ils devaient probablement se conduire comme les Suisses, ce qui aurait provoqué l'apparition de l'expression, les Suisses du siècle précédent étant oubliés.
Mais il se murmure (et je vous livre cette explication, citée entre autres par Gilles Mathis dans "Le cliché" en 1998, sans aucune certitude, car elle a peut-être été inventée postérieurement par les Polonais pour défendre leur honneur bafoué) que, si cette locution est péjorative, son sens en aurait été détourné car elle serait en réalité un compliment indirectement fait par Napoléon.
En effet, à la veille d'une bataille, et pour leur donner du baume au coeur, Napoléon aurait donné quartier libre à ses troupes qui en profitèrent largement pour picoler quelque peu. Le lendemain matin, au moment de se préparer, la troupe était dans un bien piètre état, sauf les mercenaires polonais qui, soit parce qu'ils avaient été plus raisonnables, soit parce qu'ils résistaient mieux à la boisson, étaient en parfaite forme à l'heure voulue.
Napoléon, très en colère, aurait alors lancé à ses troupes un « Si vous voulez vous soûler, soûlez-vous comme les Polonais »

Exemple

« Le chef du village nous envoie le soir une jeune antilope qui vient d'être tuée. Il nous promet des vivres pour demain ainsi que des canots pour passer nos gens. Il ne vient pas lui-même mais envoie un représentant, lequel est soûl comme un polonais. Il semble cependant qu'il faille avaler une énorme quantité de pombé pour avoir une cuite pareille. »
Paul Briart, Dominique Ryelandt - Aux sources du fleuve Congo - Carnets du Katanga, 1890-1893 - 2003

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Soûl comme un Polonais » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Pays de Galles Gallois Mor feddw â'r hoeden Soul comme la coquette
Allemagne Allemand Sturzbesoffen Archibourré
Autriche Allemand Fett wie die russische Erde Gras (pour soûl) comme la terre de Russie!
Angleterre Anglais As drunk as a lord Soûl comme un seigneur
Angleterre Anglais Pissed as a newt Gris comme un lézard d'eau
États-Unis Anglais As drunk as a skunk Soûl comme un putois
États-Unis Anglais Drunk as a lord Soûl comme un seigneur
États-Unis Anglais Drunk as a sailer Soûl comme un marin
Espagne Espagnol (Borracho) como un cosaco Ivre comme un cosaque
Espagne Espagnol Borracho como una cuba Soûl comme un tonneau
Espagne Espagnol Borratxo com una sopa Soûl comme une soupe
Mexique Espagnol Hasta atrás Jusqu'en arrière
Canada Français Saoul ben dure Complètement ivre
Canada Français Soûl comme un cochon
Canada Français Soûl comme une botte
France Français En breton : meo dall Soûl aveugle
Italie Italien Ubriaco fradicio Saoul trempé
Belgique Néerlandais Zat als een Zwitser Soûl comme un Suisse
Pays-Bas Néerlandais Dronken als een Maleier Soûl comme un Malais
Pays-Bas Néerlandais Dronken als een tor Soûl comme un coléoptère
Pays-Bas Néerlandais Zo zat als een varken/aap/kanon Soûl comme un cochon/singe/canon
Pologne Polonais Pijany jak świnia Soûl comme un cochon
Brésil Portugais Bêbado feito um gambá Soûl comme un putois
Brésil Portugais Bêbado feito uma porca Soûl comme une cochonne
Brésil Portugais Bêbado que nem um gambá Soûl comme un putois
Roumanie Roumain Beat turtă Soûl comme une tourte
Roumanie Roumain Beat ca porcul Soûl comme le cochon
Roumanie Roumain Beat criță Soûl acier
Roumanie Roumain Beat mort Soûl mort
Roumanie Roumain Beat turtă Soûl tourte
Russie Russe Пьян как сапожник Soûl comme un cordonnier
Albanie Albanais I dehur si dru Soûl comme un bois
Albanie Albanais I dehur si shka Soûl comme serbe
Serbie Serbe Pijan kao Svaba Soûl comme un boche
Suède Suédois Full som en alika Soûl comme un choucas
Belgique Wallon Soul comme toute la Pologne
Ajouter une traduction

Voir aussi


Commentaires sur l'expression « Soûl comme un Polonais » Commentaires

  • #1
    • jmz123
    • 03/02/2010 à 03:53
    Dans son livre intitulé "Kozietulski", l’historien et écrivain polonais Marian Brandys dit que l’expression a ses origines dans la bataille de Samosierra qui a eu lieu en Espagne en 1808. Les généraux français hésitaient de charger l’ennemi car c’était dans une vallée étroite, guardée de chaque bord par de nombreux Espagnols. Selon la majorité d’entre eux, le risque était trop grand. Ces généraux dirent à Napoléon que pour entreprendre un tel risque, il faudrait être soûl. Les chevau-légers polonais, qui n’étaient pas des mercenaires mais qui faisaient parti de la Garde Impériale, ne refusèrent pas. Ils réussires à frayer un passage pour le reste de l’armée qui, peu après, purent avancer jusqu’à Madrid. Quand il apprit ce bon résultat, Napoléon répondit "J’aimerais que tous mes soldats soient aussi soûls que ces Polonais!"
  • #2
    • <inconnu>
    • 03/02/2010 à 04:52*
    Un très bon anniverssaire à Memphis
    Happy birthday to you ♪♫♫♪♫♪ cette page

    Et une de plus. Et chacun d’entre nous en a tout les ans une de plus.
    Et pour moi, c’est un bonheur tout les ans d’en avoir gagné une de plus.
    Big bisous, Memphis.
  • #3
    • <inconnu>
    • 03/02/2010 à 06:45
    • En réponse à <inconnu> #2 le 03/02/2010 à 04:52* :
    • « Un très bon anniverssaire à Memphis
      Happy birthday to you ♪♫♫♪♫♪ cette page
      Et une de plus. Et chacun d’entre nous en a tout les ans une de... »
    et moi itou: bon anniversaire
    Et surtout nous fournir, abondamment, en bons mots !
  • #4
    • <inconnu>
    • 03/02/2010 à 06:47*
    Soûl, ce que dit le wikitionnaire: cette page
    Mais il est vrai, que de manière général, les polonais, les russes aussi d’ailleurs, ont une bonne descente et tiennent bien l’alcool. Le climat peut-être, a induit ce comportement ?
  • #5
    • <inconnu>
    • 03/02/2010 à 06:51*
    • En réponse à jmz123 #1 le 03/02/2010 à 03:53 :
    • « Dans son livre intitulé "Kozietulski", l’historien et écrivain polonais Marian Brandys dit que l’expression a ses origines dans la bataille... »
    Là le cher God s’est légèrement planté: les polonais n’étaient pas des mercenaires mais des soldats étrangers engagés au service de la France. Il est vrai que ce terme est devenu, depuis le 18e me semble-t-il “péjoratif” (du moins a-t-il commencé à le devenir). Mais ce sont les guerres internes en Afrique, au moment des indépendances, qui ont principalement déconsidérées le terme, en raison même des exactions commises. Certains de ces mercenaires étant, bien souvent, d’anciens SS... ou même de simples malfrats.
    J’ai lu, récemment, que abstraction faite du péjoratif, les légionnaires, techniquement, sont des mercenaires au service de la France.
    Des régiments étrangers dans l’armée française cela remonte, au moins à Louis XI: la garde écossaise par exemple.
  • #6
    • JanusBozyeux
    • 03/02/2010 à 06:59
    • En réponse à jmz123 #1 le 03/02/2010 à 03:53 :
    • « Dans son livre intitulé "Kozietulski", l’historien et écrivain polonais Marian Brandys dit que l’expression a ses origines dans la bataille... »
    Les escadrons polonais ne faisaient pas partie à cette époque de la Garde Impériale. Il y ont été intégrés à la fin 1811. Si je lis bien wikipédia ...
  • #7
    • OSCARELLI
    • 03/02/2010 à 07:10
    Ah! Memphis! Que de beaux jours à venir, heureux, pleins de santé, de joies (petites et grandes) de bonheur je te souhaite en ce jour béni des dieux, commémoration de ta venue par Minou (j’ai réussi à le placer!)
    Grosses bises frigorifiées de Vienne...
  • #8
    • OSCARELLI
    • 03/02/2010 à 07:12
    • En réponse à JanusBozyeux #6 le 03/02/2010 à 06:59 :
    • « Les escadrons polonais ne faisaient pas partie à cette époque de la Garde Impériale. Il y ont été intégrés à la fin 1811. Si je lis bien wik... »
    Les escadrons polonais ne faisaient pas partie à cette époque de la Garde Impériale

    Exact, moussaillon, ils faisaient tpartie de l’escadron des plombiers, c’est-à-dire, de ceux qui frappaient l’ennemi toutes les heures: à chaque plombe!
  • #9
    • OSCARELLI
    • 03/02/2010 à 07:15
    Le pôle magnétique du corps humain se situe tout juste en-dessous de l’appendice nasal.
    Dès lors, pour dire que quelque chose se situe en -dessous d’autre chose, l’expression: Sous, comme un pôle au nez! fut utilisée.
    Mais depuis, les transformations de la langue....
    Allez, à +. Je pars à Cologne. Il paraît qu’il y a de la bonne eau, par là-bas...
  • #10
    • <inconnu>
    • 03/02/2010 à 07:21*
    • En réponse à JanusBozyeux #6 le 03/02/2010 à 06:59 :
    • « Les escadrons polonais ne faisaient pas partie à cette époque de la Garde Impériale. Il y ont été intégrés à la fin 1811. Si je lis bien wik... »
    Wikipédia:
    Régiment de chevau-légers polonais de la Garde impériale (créé en 1807), puis chevau-légers lanciers polonais
    .
    * En 1812,
    o A la veille de l’entrée en Russie, la cavalerie de la Garde augmente ses effectifs.
    Les grenadiers à cheval, les chasseurs à cheval, les dragons et les chevau-légers polonais passent à 5 escadrons.
    Création d’un 3ème chevau-légers lanciers de la Garde, qui sera anéanti avant la fin de la campagne.
    Enfin, à chacun des 3 régiments de lanciers est théoriquement rattaché un escadron de Tartares lituaniens (120 hommes), mais en pratique, seul l’escadron du 3ème lanciers aura un peu de consistance.
    Plus généralement, liste des unités de la Garde Impériale: cette page
  • #11
    • mickeylange
    • 03/02/2010 à 07:26
    • En réponse à OSCARELLI #9 le 03/02/2010 à 07:15 :
    • « Le pôle magnétique du corps humain se situe tout juste en-dessous de l’appendice nasal.
      Dès lors, pour dire que quelque chose se situe en -d... »
    Tout le monde y pue
    Y sent la charogne
    Y a qu’le grand Babu
    Qui sent l’eau d’Cologne
    Tout le monde y pue
    Il fait mal au cœur
    Y’a qu’le grand Babu (Filo)
    Qu’a la bonne odeur
    Chaviro
    Rotantacha
    Chamipataro
    Rogrillapatacha (bis)
    signé Furax
  • #12
    • <inconnu>
    • 03/02/2010 à 07:29
    • En réponse à OSCARELLI #9 le 03/02/2010 à 07:15 :
    • « Le pôle magnétique du corps humain se situe tout juste en-dessous de l’appendice nasal.
      Dès lors, pour dire que quelque chose se situe en -d... »
    elle est au pied du mât: parce que mât cache bonne eau. 😄
  • #13
    • momolala
    • 03/02/2010 à 07:40
    Je souhaite un excellent anniversaire à la douce Memphis dont je vois avec plaisir la jolie truffe revenir de temps en temps parmi nous.
  • #14
    • momolala
    • 03/02/2010 à 07:54
    Mon père qui n’avait croisé de Polonais que pendant la guerre en des lieux polonais où il ne faisait pas bon vivre, d’ailleurs beaucoup sont morts d’y avoir été envoyés, me disait que ceux-ci buvaient de l’alcool de bois. Celui-ci non seulement les soûlait mais aussi les rendait fous.
    Il me semble que les Polonais qui ont travaillé dans nos mines ont une réputation communautaire forte marquée par le goût de la fête. Peut-être le sens péjoratif donné aujourd’hui à cette expression l’a-t-il été par les "indigènes exclus" qui en subissaient les conséquences sans en partager les joies.
  • #15
    • syanne
    • 03/02/2010 à 07:56*
    Je te souhaite, chère Memphis, un bel anniversaire plein de rythme.
    cette page
  • #16
    • JanusBozyeux
    • 03/02/2010 à 07:59
    • En réponse à <inconnu> #10 le 03/02/2010 à 07:21* :
    • « Wikipédia:
      Régiment de chevau-légers polonais de la Garde impériale (créé en 1807), puis chevau-légers lanciers polonais
      .
      • En 1812,
      o A la... »
    Cher Jacques27,
    Il semble que wiki donne des informations différentes sur ce sujet selon les pages.
    S’il y avait bien des chevau-légers polonais dès 1807 dans le Grande Armée, c’est en décembre 1811 qu’ils auraient été intégrés à la Garde Impériale. Toujours dans wiki, une autre source dit 1808.
    Mais il il avait aussi deux régiments de hussards créés à Posen et Lublin en 1809.
    Que les historiens se mettent d’accord sinon ce sera le croc de boucher !
  • #17
    • syanne
    • 03/02/2010 à 08:02*
    Un petit livre stimulant sur les clichés... après quoi on a envie d’aller boire un coup à Varsovie, Prague ou Copenhague, tant on se sent européen !
    cette page
    (cliquer sur la première de couverture)
  • #18
    • tytoalba
    • 03/02/2010 à 08:30
    à la veille d’une bataille, et pour leur donner du baume au coeur, Napoléon aurait donné quartier libre à ses troupes qui en profitèrent largement pour picoler quelque peu
    Normal, il fallait bien qu’il vende sa production. Voir à cette page ou à cette page. 😉
    Un heureux anniversaire à Memphis, qui m’étonne toujours ses dessins et ses explications.
  • #19
    • lelene54
    • 03/02/2010 à 08:45
    Il y a aussi une autre expression à propos des polonais:
    "le roi boit, toute la Pologne est saoule"
  • #20
    • OSCARELLI
    • 03/02/2010 à 09:05*
    • En réponse à <inconnu> #12 le 03/02/2010 à 07:29 :
    • « elle est au pied du mât: parce que mât cache bonne eau. 😄 »
    parce que mât cache bonne eau.

    D’accord, Jules, surtout si tu prends cela par la bande... 😄