Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Tirer un (son) coup

Avoir un orgasme (pour un homme).

Origine

Avec une mitrailleuse (), une fois la gachette appuyée, il est difficile de ne tirer qu'un seul coup. Mais les hommes dotés d'une mitrailleuse sont extrêmement rares (ne rêvez pas, mesdames !).
L'homme dispose en effet d'une arme très particulière qui ne peut tirer qu'un seul coup, dont le rechargement prend un certain temps et dont les dégâts ne sont vérifiables que neuf mois plus tard.
La métaphore est simple à comprendre : le fusil est un symbole phallique explicite et, à l'époque où cette expression est née, cette arme ne pouvait tirer qu'un seul coup avant de devoir être rechargée manuellement.
Au XVIIe siècle, à ses débuts, cette expression n'avait aucune connotation sexuelle, puisqu'elle voulait simplement dire "tirer avec une arme à feu".
Et puis des esprits tordus et/ou obsédés en ont transformé le sens avec un succès certain.

Compléments

La plupart du temps, cette expression a une connotation à la fois méprisante et égoïste, la femme n'étant supposée être là que pour assouvir un besoin primaire de l'homme.
Certaines féministes ont revendiqué le droit, pour la femme, de tirer également son coup, ce qui voulait simplement dire d'utiliser l'homme comme un objet sexuel, avec la même connotation.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tirer un (son) coup » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Kommen [intransitif] Jouir
Angleterre Anglais To have it off Le faire partir
Angleterre Anglais To shoot one's load Tirer sa charge
États-Unis Anglais To get one's rocks off S'envoyer en l'air, prendre son pied
États-Unis Anglais To get one's rocks off Faire décoller ses pierres
Argentine Espagnol Acabar Achever
Argentine Espagnol Llegar Y parvenir
Espagne Espagnol Echar un casquete Tirer une calotte (= Tirer un coup)
Espagne Espagnol Echar un kiki Tirer un coup
Espagne Espagnol Echar un polvo Jeter la poussière
Canada Français Se vider la poche
Pays-Bas Néerlandais Klaarkomen Achever
Pays-Bas Néerlandais Schieten Tirer (notons que dans ce contexte les oeufs sont appelés des cartouches)
Pologne Polonais Spuścić się (dotyczy mężczyzn) Se décharger (pour un homme)
Russie Russe стрелать Tirer(avec une arme à feu), décharger
Serbie Serbe Opaliti matak Tirer une cartouche
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Tirer un (son) coup » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 26/01/2006 à 09:04
    N’est-ce pas plus beau de "courir le guilledou"? Certains disent parfois "tirer sa crampe" mais un crampe, c’est douloureux!
  • #2
    • God
    • 26/01/2006 à 09:20
    • En réponse à <inconnu> #1 le 26/01/2006 à 09:04 :
    • « N’est-ce pas plus beau de "courir le guilledou"? Certains disent parfois "tirer sa crampe" mais un crampe, c’est douloureux! »
    Il n’y a aucun doute que "courir le guilledou" est autrement plus sympathique et moins trivial, mais ça ne recouvre pas la même chose.
    L’expression d’aujourd’hui correspond à l’acte sexuel lui-même, alors que le guilledou, inclut la ’chasse’ ou la séduction dont le but est de permettre au ’coureur’ de tirer son coup.
    Quant à ’tirer sa crampe’, la ’crampe’ est ici de l’argot pour désigner l’érection.
  • #3
    • <inconnu>
    • 26/01/2006 à 22:07
    Bonsoir,
    Selon moi, "tirer un coup" est juste le faite de l’ act en lui même et non pas la jouissance, qui n’est pas acquise, même pour un homme, quand on tire un coup
  • #4
    • <inconnu>
    • 27/01/2006 à 13:24
    • En réponse à <inconnu> #3 le 26/01/2006 à 22:07 :
    • « Bonsoir,
      Selon moi, "tirer un coup" est juste le faite de l’ act en lui même et non pas la jouissance, qui n’est pas acquise, même pour un h... »
    Je suis d’accord avec Machine, mais je n’en dirai pas davantage là-dessus ... En revanche, je suis tout à fait d’accord avec l’interprétation de cette expression, et la comparaison avec l’arme à feu, puisqu’on comprend bien qu’elle contient avant tout l’idée de "décharge" ...
  • #5
    • God
    • 27/01/2006 à 17:40
    • En réponse à <inconnu> #3 le 26/01/2006 à 22:07 :
    • « Bonsoir,
      Selon moi, "tirer un coup" est juste le faite de l’ act en lui même et non pas la jouissance, qui n’est pas acquise, même pour un h... »
    Définition du Grand Robert pour "tirer un coup" : avoir un rapport sexuel, avoir un orgasme avec un, une partenaire.
  • #6
    • OSCARELLI
    • 10/12/2010 à 07:10*
    • En réponse à God #5 le 27/01/2006 à 17:40 :
    • « Définition du Grand Robert pour "tirer un coup" : avoir un rapport sexuel, avoir un orgasme avec un, une partenaire. »
    Bien le bonjour de ce matin.
    C’est malin: pourquoi "le grand Robert", alors que d’habitude, elles en ont deux? Et pas nécéssairement "grands"
  • #7
    • OSCARELLI
    • 10/12/2010 à 07:13
    Rien à voir avec la froidure et le verglas, cependant, je crois que nous allons assister à quelques belles glissages, aujourd’hui.
    Et, comme disait Alain Bombard: "et pourtant, elle colle!"
  • #8
    • Emeu29
    • 10/12/2010 à 07:55
    • En réponse à OSCARELLI #7 le 10/12/2010 à 07:13 :
    • « Rien à voir avec la froidure et le verglas, cependant, je crois que nous allons assister à quelques belles glissages, aujourd’hui.
      Et, comme... »
    Un compartiment de train, tous lisent le même journal et mieux, font le même mot croisé !
    "se vident quand le coup est tiré- je devrais pourtant trouvé cela dit à voix haute le militaire. LLES pour finir!
    Moi, j’ai OU en 2e et 3e position, dit la femme mûre, dans un coin, si cela peut vous aidez... !"
    À l’autre bout du compartiment, le prêtre sourit ; il a vraisemblablement la solution !
    Soudain :
    "j’ai trouvé, dit la jeune fille assise en face de lui : DOUILLES"
    le sourire disparaît, "personne n’aurait une gomme?" dit le curé !
    Bonnen journée ! 😄
  • #9
    • deLassus
    • 10/12/2010 à 08:44
    • En réponse à God #5 le 27/01/2006 à 17:40 :
    • « Définition du Grand Robert pour "tirer un coup" : avoir un rapport sexuel, avoir un orgasme avec un, une partenaire. »
    Au XVIIe siècle, à ses débuts, cette expression n’avait aucune connotation sexuelle, ...
    Et puis des esprits tordus...

    Oui, God, mais "et puis", c’était quand ?
    Un peu frustré je suis...sans rancune !
  • #10
    • cornelius
    • 10/12/2010 à 09:01*
    courir le guilledou est chercher à plaire , à séduire
    courir la gueuse c’est déjà avoir une idée précise derrière la tête ; l’expression sous entend l’intention de "biquer" sans pour autant être un bouc
    Pour l’homme j’ai plus l’habitude d’entendre tirer son coup que tirer un coup ... ce qui veut bien dire que la répétition n’est pas habituelle
  • #11
    • mitzi50
    • 10/12/2010 à 09:24
    Après tout, je préfère l’ expression "faire l’ amour". Au moins peut-on penser qu’ il y a quelques sentiments pour le (ou la) partenaire. Et, par extension, le désir de vouloir donner à l’ autre ce qu’ on recherche soi-même. Sinon... n’ importe qui peut faire l’ affaire. Alors, pourquoi ne pas rechercher la jouissance solitaire ? Au moins, la plupart des gens normaux "s’ aiment bien" !
  • #12
    • SyntaxTerror
    • 10/12/2010 à 09:30
    Avec une mitrailleuse

    Le lien a été déplacé à cette page
    L’armée française parle, elle, de fusil-mitrailleur pour désigner ceci : cette page
  • #13
    • chirstian
    • 10/12/2010 à 09:35
    tirons un coup, tirons en deux,
    à la santé des amoureux,
    à la santé du roi de France etc.
    non ?
  • #14
    • chirstian
    • 10/12/2010 à 09:42
    quand la girafe tire son cou , elle fait bien des envieux.
  • #15
    • SyntaxTerror
    • 10/12/2010 à 09:46
    • En réponse à chirstian #13 le 10/12/2010 à 09:35 :
    • « tirons un coup, tirons en deux,
      à la santé des amoureux,
      à la santé du roi de France etc.
      non ? »
    Je n’avais pas osé la comparaison.
    Quand une femme te propose de "boire un coup", tu comprends quoi, au juste ?
  • #16
    • mickeylange
    • 10/12/2010 à 09:49*
    Jadis une chatte, animée
    D’une amoureuse et pétulante ardeur
    Cherchait partout un chat vigoureux et ribleur
    Pour éteindre le feu qui l’avait enflammée.
    À cet effet, parcourant les greniers,
    Les galetas, les caves, les celliers,
    Par mille cris elle se fait entendre,
    Lorsqu’en même temps va descendre
    Du toit voisin un chat aventurier,
    Qui serviteur d’un trop avare maître,
    Cherchait partout de quoi repaître,
    Ne pouvant au logis, quoique adroit au métier,
    Tromper l’œil vigilant d’une habile servante.
    Ce chat, dis-je, poussé par une faim pressante,
    Ne songeant rien moins qu’à l’amour,
    Trouva cependant notre chatte,
    Qui l’étreint, le baise, le flatte,
    Le caresse et lui fait la cour.
    L’aventurier, voyant cette chatte importune
    Qui le presse pour le déduit,
    Se sert de sa bonne fortune,
    Et la grimpe sans faire de bruit.
    Elle-même, observant un paisible silence,
    Et songeant seulement d’assouvir son désir,
    Attend avec impatience
    Le doux moment de l’amoureux plaisir.
    Mais la faim, sur l’amour remportant l’avantage
    Fit quitter au matou le plaisant badinage :
    Car, pendant ce même moment,
    Un rat passant, le chat quitta la chatte,
    Poursuit le rat et l’atteint de sa patte,
    Et loin de là le mange goulûment.
    La chatte, se voyant ainsi vilipendée,
    De honte et de rage obsédée,
    Se sauve, et court de maison en maison,
    Aux chattes d’alentour conter son aventure ;
    Se plaint du fait et de l’injure,
    Et demande conseil pour en avoir raison.
    Entre elles sur-le-champ se fit une assemblée
    Où l’on donna conseil à la chatte troublée
    De dissimuler son tourment ;
    Mais afin d’éviter désormais telle injure,
    D’un mutuel consentement
    On prit dès lors cette mesure,
    Savoir : qu’en l’amoureux déduit,
    Et lorsque le plaisir chatouille, presse, flatte,
    À l’avenir grande et petite chatte
    Pousseraient de grands cris, et ferait un tel bruit
    Qu’aucun rat, le jour ni la nuit,
    Par sa téméraire présence,
    N’oserait, de leurs doux désirs
    Et de leurs amoureux plaisirs,
    Troubler l’aimable jouissance.
    Cela dit et conclu, chacune, sur sa foi,
    Jura d’observer cette loi,
    Et d’en avertir les absentes,
    Bonnes amies et parentes.
    Ainsi, depuis ce remarquable jour,
    Les chattes, dans le fort du plaisir de l’amour,
    Par mille cris se font entendre,
    Sans que jusqu’à présent personne ait pu comprendre
    L’extravagant sujet de leurs mioulements,
    Qui les met à couvert de tels évènements.
    Contes attribués à La Fontaine
    &Oelig;uvres complètes de La Fontaine
    Par Louis Moland
    Tom IV
    Paris
  • #17
    • chirstian
    • 10/12/2010 à 09:51
    • En réponse à SyntaxTerror #15 le 10/12/2010 à 09:46 :
    • « Je n’avais pas osé la comparaison.
      Quand une femme te propose de "boire un coup", tu comprends quoi, au juste ? »
    je la regarde, et selon ce que je vois, je comprends des choses très différentes. Parce que le chemin qui va des oreilles et des yeux au cerveau fait un grand détour par le bas.
    Du moins chez les Sélénites. 🙂
  • #18
    • deLassus
    • 10/12/2010 à 09:51*
    • En réponse à SyntaxTerror #15 le 10/12/2010 à 09:46 :
    • « Je n’avais pas osé la comparaison.
      Quand une femme te propose de "boire un coup", tu comprends quoi, au juste ? »
    En argot, tirer signifie faire l’amour à ...
    En argot, un bon coup signifie une femme à la fois jolie et douée pour certaines choses ...
    Donc tirer un bon coup signifie... passer un bon moment !
    Sorry Syntax, erreur de bouton.
  • #19
    • horizondelle
    • 10/12/2010 à 10:19*
    Un très bel anniversaire à Alcalin, que je n’ai plus lu depuis des lustres.
    Quand le coup est tiré, il faut le boire, 😕 on peut en boire un, à ta santé! Mais où qu’il est notre Alcalin, qu’on lui fasse un câlin.
  • #20
    • phiphilanq
    • 10/12/2010 à 10:20
    • En réponse à <inconnu> #3 le 26/01/2006 à 22:07 :
    • « Bonsoir,
      Selon moi, "tirer un coup" est juste le faite de l’ act en lui même et non pas la jouissance, qui n’est pas acquise, même pour un h... »
    oui tout à fait d’accord , "tirer un coup" , ce n’est pas forcément avoir un orgasme , mais plutôt avoir un rapport sexuel....en tout cas , c’est le sens qu’a pris cette expression avec le temps...
    "j’ai tiré mon coup" c’est le côté vulgaire de l’acte sans romantisme.....