Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Un froid de canard

Un très grand froid, un froid très vif.

Origine

Cette expression viendrait de la chasse au canard, qui se pratique en automne, mais aussi en hiver où le chasseur doit rester immobile, aux aguêts, et laisser le froid lui pénétrer jusqu'à l'os en attendant qu'une de ses pauvres victimes veuille bien s'approcher suffisamment pour qu'elle ait des chances de finir en confit ou autre préparation culinaire.
Erik, lecteur d'expressio.fr, apporte une précision intéressante qui semble tenir la route :
Le canard se chassant pendant une période assez longue sur une partie de laquelle il ne fait forcément froid, il est nécessaire de préciser à quoi correspond ce 'froid de canard'.
Comme chacun sait, Le canard vit volontiers sur les lacs et étangs où il a ses habitudes une grande partie de l'année. L'étendue d'eau le protège en partie de ses prédateurs terrestres dont les humains font partie.
Lorsque la température devient très froide et que les étangs
gèlent, le canard est obligé de se déplacer et rejoint des eaux vives, ruisseaux et rivières, moins sujets au gel, ce qui accentue sa mobilité et donc sa visibilité.
Et ce serait en effet ces jours de froid très vif que le chasseur aurait le plus de chance de rencontrer ce pauvre palmipède.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un froid de canard » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Liban Arabe Bard bi oss lmesmar Un froid à fendre un clou
Pays de Galles Gallois Mae'n ddigon oer i rewi rhech Il fait un froid à geler un pet
Allemagne Allemand Eine Hundekälte Un froid de chien
Allemagne Allemand Eine Saukälte Un froid de cochon
Grèce Grec Κάνει ψόφο (Kàni psòfo) Crever de froid
Angleterre Anglais A freezing cold Un froid glacial
États-Unis Anglais A bitter cold / Bitterly cold Un froid âpre / Âprement froid
États-Unis Anglais Cold as a witch's tit Froid comme le téton d’une sorcière
États-Unis Anglais Cold enough to freeze the balls off a brass monkey Un froid à geler les couilles d'un singe en laiton
Argentine Espagnol Un frio de novela Un froid de roman
Espagne Espagnol Fa un fred que pela Il fait un froid qui pèle
Espagne Espagnol Hace un frío que pela Il fait un froid qui pèle
Canada Français C'est fret comme chez le loup / c'est fret à faire hurler les loups
Canada Français Il fait frette
France Français Yen-ki (en breton) Un froid de chien
Israël Hébreu ??? ????? Kor klavim Un froid de chien
Israël Hébreu Kor klavime (קור כלבים) Un froid de chien
Hongrie Hongrois Farkasordító hideg Un froid de hurlement de loups
Hongrie Hongrois Kutyahideg Un froid de chien
Italie Italien 'N frìddu ddi lùpi Un froid de loups
Italie Italien Un freddo cane Un froid de chien
Belgique Néerlandais Bèirekoed (West-Vlaams) Un froid d'ours
Pays-Bas Néerlandais Bere koud Un foir d'ours
Pays-Bas Néerlandais Bitter koud Un froid amer
Pays-Bas Néerlandais Een bijtende kou Un froid mordant
Pays-Bas Néerlandais Een ijzige kou Un froid glacial
Pays-Bas Néerlandais Snijdend koud Un froid coupant
Pays-Bas Néerlandais Steenkoud Un froid de pierre
Pologne Polonais Zimno jak w psiarni Froid comme dans un chenil (se dit plutôt d'un intérieur mal chauffé)
Brésil Portugais Um frio de cão Un froid de chien
Portugal Portugais Um frio de rachar Un froid à fendre
Roumanie Roumain Un frig de crapa pietrele Un froid où les pierres se fendent
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Un froid de canard » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 01/04/2007 à 00:08*
    Prenez une douzaine de froids de canard. Placez-les dans un bocal "Le Parfait", faites-les cuire au bain-marie avec sel, poivre et bouquet garni. Lorsque les froids sont cuits, fermez le bocal avec le joint caoutchouc, refroidissez sous l’eau froide et placez au congélateur. Vous aurez des froids de canard pour tout l’hiver...
    C’est une recette du Sud-Ouest, à consommer avec un Madiran, évidemment...
    Allez, bonne nuit, les gosses. Les mains sur les couvertures...
  • #2
    • Marcek
    • 01/04/2007 à 00:16*
    Elpepe, je me suis permis de donner une variation à ta recette du FROID DE CANARD
    Froid de canard
    Vous prenez un froid vif et vous le toilettez :
    Après l’avoir trempé, vous nous le dénervez
    Et sans brutalité vous en ôtez le fiel
    Pour qu’en un tour de main, il soit doux comme miel !
    Surtout pas de relents d’alcools intempestifs !
    Ce froid est destiné à un repas festif
    Et seul le doux parfum venu du naturel
    Doit flotter sur la table en ce jour de Noël…
    Un peu de poivre blanc et du sel, c’est bien tout
    Ce qu’il faut à un froid pour rehausser le goût.
    Vous avez préparé la petite terrine
    Où vous le logerez d’une main bien câline.
    Le four sera chauffé au plus fort qu’il se peut,
    Et quand vous l’éteindrez, vous mettrez en ce feu
    La terrine fermée où va se transformer
    Cette chair délicate à l’hiver dérobée…
    Il ne vous reste plus qu’à laisser la chaleur
    Faire son beau travail lentement, en douceur
    Jusques au lendemain où vous pourrez sortir
    La terrine du four, et vous enorgueillir
    D’un froid, que vous mettrez au chaud pour la journée
    Sur un coin du frigo, la terrine fermée.
    Je vous laisse choisir le vin qui magnifie
    Ce mets si délicat qui à lui seul suffit
    A faire d’un repas un moment délicieux
    Où la bouche et l’esprit sont transportés aux cieux !
    Marcek
  • #3
    • cotentine
    • 01/04/2007 à 00:19
    Poisson d’Avril ! Mardi, c’est la St Richard et si l’âne braît à la St Richard, signe de froid de canard, il faut vite se réchauffer au plumard ! 😉
  • #4
    • Marcek
    • 01/04/2007 à 00:29
    • En réponse à cotentine #3 le 01/04/2007 à 00:19 :
    • « Poisson d’Avril ! Mardi, c’est la St Richard et si l’âne braît à la St Richard, signe de froid de canard, il faut vite se réchauffer au plum... »
    Que St Richard qui se pavane
    Mette le froid
    sous sa soutane!
    Au lieu de faire le couillon
    Tirant la queue d’Aliboron
  • #5
    • borikito
    • 01/04/2007 à 08:08
    • En réponse à cotentine #3 le 01/04/2007 à 00:19 :
    • « Poisson d’Avril ! Mardi, c’est la St Richard et si l’âne braît à la St Richard, signe de froid de canard, il faut vite se réchauffer au plum... »
    Je te promets de pas ... intervenir à la St Richard.
    Il fait ce matin un froid légèrement froid. De caneton, dirai-je.
  • #6
    • momolala
    • 01/04/2007 à 08:12
    Froid, il fait. Pleut, il pleut. Mouille, il mouille. Beaucoup. Beaucoup beaucoup. Les canards ne sont pas couillons comme Saint Richard, ils sont à l’abri, euzaussi et moi je saizoù, comme tout le monde, vu qu’ici, les canards, on ne les chasse pas : il ne fait pas assez froid pour ça ! Enfin, 6° un 31 mars et un 1er avril, c’est pas chaud chaud non plus. Bonne fête à tous les Richard qui se cachent sur ce merveilleux site (et pas aux richards qui ne partagent pas avec nous aut’ les pôvres !).
  • #7
    • momolala
    • 01/04/2007 à 08:31
    Si le canard a froid, il n’y a qu’à le tenir au chaud, comme il est indiqué par exemple sur cette page ou mieux, sur cette page. Bon appétit pour ce dimanche où le ciel a volé l’Estérel.
  • #8
    • momolala
    • 01/04/2007 à 08:39
    Bon, allez, deux citations à propos du froid et je m’en vas, je m’en vais retrouver mes très vieux petits parents pour la journée, mais je vous laisse à la garde vigilante de Pepe (c’est lui qui l’a dit, et il s’y connaît en vigie !) :
    Première citation, Jacques Prévert :
    "Saint Martin a donné la moitié de son manteau à un pauvre : comme ça, ils ont eu froid tous les deux."
    Deuxième citation, Pef (dictionnaire des mots tordus) :
    "Echarde : Pièce de tissu qu’on se met autour du cou quand il fait un froid piquant."
  • #9
    • memphis
    • 01/04/2007 à 09:57
    • En réponse à Elpepe #1 le 01/04/2007 à 00:08* :
    • « Prenez une douzaine de froids de canard. Placez-les dans un bocal "Le Parfait", faites-les cuire au bain-marie avec sel, poivre et bouquet g... »
    Memphis s’attaquant aujourd’hui à la cuisse de Jupiter cette page et non à une banale cuisse de canard, j’aimerais des conseils pour le temps de cuisson et surtout pour le vin qui pourrait s’accorder avec ce mets délicat...
  • #10
    • chirstian
    • 01/04/2007 à 09:58
    c’est l’effroi de canard qui donne la chair de poule.
  • #11
    • OSCARELLI
    • 01/04/2007 à 09:59*
    • En réponse à borikito #5 le 01/04/2007 à 08:08 :
    • « Je te promets de pas ... intervenir à la St Richard.
      Il fait ce matin un froid légèrement froid. De caneton, dirai-je. »
    Avec l’éditeur de partoches, cela irait bien mieux, c’est sûr!
    Chanson estudiantine d’il y a longtemps:
    "Caneton prend sa faucille,
    Lahirette, lahirette,
    Caneton prend sa faucille,
    pour aller couper les blés!"
    La faucille: terme féminin singulier, qui, au pluriel, devient: les faux-cils. Allez donc savoir pourquoi... Très en vogue un peu plus à l’est, cela nous a rendu marteau pendant près de 50 ans...
  • #12
    • chirstian
    • 01/04/2007 à 10:09
    mais s’agit-il bien du volatile ?
    Le Nicot de 1762 rappelle ce sens de canard : "On appelle Canards, Les chiens qui ont le poil épais & frisé, qui sont dressés pour aller querir dans l’eau les canards qu’on a tirés."
    L’expression rejoindrait alors "un temps de chien" , "à ne pas mettre un chien dehors ..."
    Et la cane serait au contraire symbole de chaleur puisqu’on dit : la "cane y cule" ...
  • #13
    • OSCARELLI
    • 01/04/2007 à 10:12
    Eeeeehhhhh! Degoût-gueuele a enfin compris! Les SUPERPUB à droite: je vous en fait profiter tout de suite:
    "Foie gras Rougie" (C’est comme les joues par grand froid, alors?)
    Foie gras and gastronomy Sarlat - France - since 1875
    www.rougie.com
    "Authentische Stopfleber" (authentique foie gras):
    Südfrankreich Foie Gras in 5 Tagen bei Ihnen
    www.relaisgourmet.com
    Je m’en vais y aller cliquer tout de suite. Notre Godemichou adoré pourra ainsi se remplir les poches (et nous offrir u peu de ce merveilleux foie gras peut-être..., mmmmhhhh?
  • #14
    • syanne
    • 01/04/2007 à 10:15
    • En réponse à Elpepe #1 le 01/04/2007 à 00:08* :
    • « Prenez une douzaine de froids de canard. Placez-les dans un bocal "Le Parfait", faites-les cuire au bain-marie avec sel, poivre et bouquet g... »
    Et que l’on grimpe au mât d’Iran ou au beffroi de Cannes, ahhhhrrr, on vole au vent.
  • #15
    • syanne
    • 01/04/2007 à 10:23
    • En réponse à chirstian #12 le 01/04/2007 à 10:09 :
    • « mais s’agit-il bien du volatile ?
      Le Nicot de 1762 rappelle ce sens de canard : "On appelle Canards, Les chiens qui ont le poil épais & fris... »
    C’est bien pendant la canicule que la cane va sur la Canebière boire des canons, non ?
  • #16
    • OSCARELLI
    • 01/04/2007 à 10:25
    • En réponse à OSCARELLI #13 le 01/04/2007 à 10:12 :
    • « Eeeeehhhhh! Degoût-gueuele a enfin compris! Les SUPERPUB à droite: je vous en fait profiter tout de suite:
      "Foie gras Rougie" (C’est comme l... »
    et bien voilà, je n’ai pu cliquer que sur "Foie gras Rougie". Du coup, tout a été enlevé, et je n’ai à nouveau plus que les "Cells", "Arrays", etc... qui me font ch...
    J’vais aller me les cailler dehors, cela me rafraîchira les idées.
    J’ai cru - à tort sans doute - que dégoût-gueule s’était amélioré...
    Allez, viens, ma petite caille, allons voir les enfants du Bon Dieu, ... qu’il ne faut pas prendre pour des canards sauvages...
    Et quand nous irons manger du magret, que ce soit au "Coq au Vin" (fameux resto de Bruxelles), où l’addition ressemble à un coup de fusil...
  • #17
    • Marcek
    • 01/04/2007 à 10:50
    • En réponse à OSCARELLI #16 le 01/04/2007 à 10:25 :
    • « et bien voilà, je n’ai pu cliquer que sur "Foie gras Rougie". Du coup, tout a été enlevé, et je n’ai à nouveau plus que les "Cells", "Arrays... »
    A lire ta dernière phrase, je ne regrette pas de n’être point allée à Bruxelles, mon chou !
    Dans notre petit coin(coin) de campagne, les additions volent plus bas!
  • #18
    • Elpepe
    • 01/04/2007 à 11:09
    • En réponse à memphis #9 le 01/04/2007 à 09:57 :
    • « Memphis s’attaquant aujourd’hui à la cuisse de Jupiter cette page et non à une banale cuisse de canard, j’aimerais des conseils pour le temp... »
    Vous prenez une aquarelliste de tas lent talent. Vous la roulez dans la farine, la faites sauter puis revenir, un aller-retour et la passez à la casserole, puis au chinois. A accompagner d’un cas hors Cahors de propos.
    Poisson d’Avril, Memphis !
    PS : ce serait mieux si l’aquarelle du jour, promue par Expressio®, correspondait à l’expression du jour, non ?
  • #19
    • memphis
    • 01/04/2007 à 11:19
    • En réponse à Elpepe #18 le 01/04/2007 à 11:09 :
    • « Vous prenez une aquarelliste de tas lent talent. Vous la roulez dans la farine, la faites sauter puis revenir, un aller-retour et la passez... »
    Il me faudrait pour cela entrer en connection directe avec les neurones de God et malgré le secours d’un boule de cristal, de marc de café de tarots et même d’une chouette, ça ne marche pas!.....
  • #20
    • OSCARELLI
    • 01/04/2007 à 11:20*
    • En réponse à Marcek #17 le 01/04/2007 à 10:50 :
    • « A lire ta dernière phrase, je ne regrette pas de n’être point allée à Bruxelles, mon chou !
      Dans notre petit coin(coin) de campagne, les add... »
    Hé, ho, pousse pas, hein.
    Tous les restos ne sont pas comme ca.
    N’irais-tu donc jamais à Paris, n’irais-tu donc jamais à Colmar, n’irais-tu donc jamais à Lyon, n’irais-tu donc jamais....
    La liste serait bien longue, là. Je connais même des coins très chers en pleine et rase campagne...
    PAR CONTRE
    Il y a partout des coins sympas..., chics et pas chers, comme ce vendredi 23 mars, où tu n’étais pas. Pourtant, une aqua réelle eut été bienvenue... Et les pains seaux aussi... 🙂