Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Vendre la peau de l'ours (avant de l'avoir tué)

Se féliciter trop tôt d'un succès pas encore acquis.
Disposer trop vite d'une chose qu'on ne possède pas encore réellement.

Origine

Cette locution proverbiale a été immortalisée par Jean de La Fontaine dans une de ses fables ().
Cette expression était déjà utilisée au Moyen-Age, l'ours () n'y étant pas toujours cité : "vendre la peau avant qu'on ait la bête".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Vendre la peau de l'ours (avant de l'avoir tué) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe يشري الحوت في البحر /yechri lhout fel bhar/ Acheter du poisson à l'eau
Allemagne Allemand Man soll nicht den Tag vor dem Abend loben Il ne faut pas louer le jour avant (que) le soir (soit arrivé)
Allemagne Allemand Vögel, die morgens singen, holt abends die Katze Les oiseaux qui chantent le matin sont mangés par le chat le soir
États-Unis Anglais Do not count your chickens before they are hatched Ne comptez pas vos poussins avant qu'ils ne soient éclos
États-Unis Anglais Don't count your chickens before they hatch Ne comptez pas vos poulets avant l'éclosion [des poussins]
Irlande Anglais Mol an lá um thráthnóna Louez le jour à l'arrivée du soir
Argentine Espagnol No vendas la piel del oso antes de cazarlo Ne vendez pas la peau de l'ours avant de le chasser
Catalogne Espagnol No diguis blat fins que no sigui al sac Ne dises pas ble jusqu'à il est dans le sac
Espagne Espagnol Non vender la piel del oso antes de haberlo matado Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué
Espagne Espagnol Vender la piel del oso (antes de haberlo cazado) Vendre la peau de l'ours (avant de l'avoir chassé)
France Français Compter ches oeus au cu d' ches glaines Compter ses oeufs au cul de ses poules
Israël Hébreu Al yithalel khoger kimfate'akh Quelqu'un qui se péepare au combat ne devrait pas se vanter comme quelqu'un qui s'en est revenu
Hongrie Hongrois El?re iszik a medve b?rére Trinquer à l'avance en hommage de l'acquisition de la peau de l'ours
Italie Italien Non dire quattro se non l'hai nel sacco Ne pas dire quatre si tu ne l'as pas dans le sac
Italie Italien Non vendere la pelle dell'orso prima di averlo ucciso Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué
Japon Japonais 捕らぬ狸の皮算用 toranu tanuki no kawa zanyou Ne faites pas de calcul sur la vente de la peau du tanuki (sorte de blaireau ou raton laveur japonais) tant que vous ne l'avez pas attrapé
Belgique Néerlandais Het vel van de beer verkopen (voordat hij geschoten is) Vendre la peau de l'ours (avant de l'avoir tué)
Pays-Bas Néerlandais Je moet niet de huid verkopen voordat de beer geschoten is Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué
Autre Autre Valala manidina ka asiana sira ! (expression du pays de Madagascar Mettre du sel sur des sauterelles qui volent
Brésil Portugais Não se deve contar com o ovo no cu da galinha Il ne faut pas compter sur l'oeuf (tant qu'il est) dans le cul d'une poule
Roumanie Roumain A vinde pielea ursului din padure Vendre la peau de l'ours de la forêt
Russie Russe ??????? ????? ????????? ??????? - prodat shkuru neubitogo medvedia Vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué
Serbie Serbe Prodati macku u dzaku Vendre le chat du sac (vendre quelque chose sans le montrer)
Belgique Wallon I n' fâ nin compter so l'ou es' cou dè l' poïe Il ne faut pas compter sur l'oeuf (tant qu'il est) dans le cul d'une poule
Belgique Wallon I n' faut jamais s' vanter d'enne belle journée qu'elle soit passée Il ne faut jamais se vanter d'une belle journée avant qu'elle soit terminée
Belgique Wallon Tos lès hanteux ni s'mariet nin Tous les amoureux ne se marient pas
Ajouter une traduction

Déformée

  • Mettre la peau de l'ours devant la charrue (Jean Perron)

Commentaires sur l'expression « Vendre la peau de l'ours (avant de l'avoir tué) » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 11/03/2007 à 00:16
    On reste fourrés dans la fourrure, encore !
    Bonne nuit et à demain !
  • #2
    • cotentine
    • 11/03/2007 à 00:16
    ben des ours, on n’en a point en Cotentin ! même pas des oursins ! pas facile à vendre un truc qu’on risque même pas de rencontrer et encore moins de tuer (surtout que je ne ferai jamais de mal à un bon gros nounours !)
    ce serait donc de l’arnaque que d’essayer de le vendre ! et suis pas une arnaqueuse !
  • #3
    • eureka
    • 11/03/2007 à 00:27*
    • En réponse à cotentine #2 le 11/03/2007 à 00:16 :
    • « ben des ours, on n’en a point en Cotentin ! même pas des oursins ! pas facile à vendre un truc qu’on risque même pas de rencontrer et encore... »
    Bien sur que tu l’es pas ma cocotte, mais y a des ours en Cotentin, et même partout, bon pas chez tout le monde, et ceux là quand bien même on le voudrait, ils sont impossibles à vendre tellement ils sont invendables !
    c’est la loi des series on dirait, on sort pas du poil !
  • #4
    • <inconnu>
    • 11/03/2007 à 00:29
    • En réponse à eureka #3 le 11/03/2007 à 00:27* :
    • « Bien sur que tu l’es pas ma cocotte, mais y a des ours en Cotentin, et même partout, bon pas chez tout le monde, et ceux là quand bien même... »
    chavvais pas qu’ces ours-là, z"avaient une peau !
  • #5
    • eureka
    • 11/03/2007 à 01:00
    • En réponse à <inconnu> #4 le 11/03/2007 à 00:29 :
    • « chavvais pas qu’ces ours-là, z"avaient une peau ! »
    si, si, mais c’en est une d’emprunt, à 3-4j% par mois ou 12f% l’an, selon la Banque du Sangreluch
  • #6
    • <inconnu>
    • 11/03/2007 à 06:54
    On peut dire aussi " ne pas commercialiser l’épiderme du plantigrade avant de ne l’avoir occis"
    C’est classe, non ?
  • #7
    • dumail
    • 11/03/2007 à 08:27
    Si tu le fais, tu risques "Peau de balle" .......
    De quoi avoir des pressions nerveuses......tôt le matin, c’est fort désagréable!
  • #8
    • <inconnu>
    • 11/03/2007 à 08:58*
    Encore du massacre d’animaux à fourrure avec mes compères les singes... ça suffit !
    Les chasseurs ne passeront pas !
    Je vois bien où y veulent en venir les humains !
    Le bonobo de plus en plus en colère !
    Grrrrrrrrr
    C’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la grimace. (Voir cette expression)
  • #9
    • dumail
    • 11/03/2007 à 09:09
    • En réponse à <inconnu> #8 le 11/03/2007 à 08:58* :
    • « Encore du massacre d’animaux à fourrure avec mes compères les singes... ça suffit !
      Les chasseurs ne passeront pas !
      Je vois bien où y veule... »
    Il ne savait pas chasser,
    des armes il avait horreur.
    Il courait les vide-greniers,
    pensant pouvoir faire son beurre.
    Il vendait des peaux d’ours,
    mais elles étaient miteuses.
    La santé de sa bourse,
    était calamiteuse.
    Dans tous les cas ne vendez,
    la peau de l’ours les amis.
    C’est une espèce protègée,
    vous gagnerez "peau de zébie".
    C’est Dimanche....love..sous la couette!
  • #10
    • OSCARELLI
    • 11/03/2007 à 09:14
    • En réponse à <inconnu> #8 le 11/03/2007 à 08:58* :
    • « Encore du massacre d’animaux à fourrure avec mes compères les singes... ça suffit !
      Les chasseurs ne passeront pas !
      Je vois bien où y veule... »
    Alors, alors, on est de mauvais poil, aujourd’hui, hein?
    C’est quand même une expression qui nous vient de la marine, ne l’oublions pas:
    il n’y a qu’une petite faute d’orthographe dans cette expressio.fr (mâtin, quel site!). Il manque le "e" à la fin de "ours".
    Cela voulait simplement dire que le marin qui faisait son point sur la Petite Ourse et - plus précisément sur l’Etoile Polaire, mais qui bâclait son travail, pasque - par exemple - il pensait à sa BB l’attendant au port d’Ouessant, risquait de se retrouver aux Caraibes. Il avait alors "rendu la peau de l’Ourse avant de l’avoir trouvée" (rendu une copie pas éprouvée, en d’autres mots). Et ne retrouvait bien sûr pas sa BB...
    Bon, j’avoue, si j’ai dit qu’il manquait un "e", bien sûr, je n’ai pas menti, puisqu’il manquait réellement, mais je ne voulais pas non plus vous démoraliser totalement avant lecture...
    Bon matin à tous les ours et toutes les ourses, qu’ils soient bien ou mal léché(e)s aujourd’hui.
    Et vlan, la trirème du jour, c’est pour qui?
  • #11
    • syanne
    • 11/03/2007 à 09:55
    • En réponse à cotentine #2 le 11/03/2007 à 00:16 :
    • « ben des ours, on n’en a point en Cotentin ! même pas des oursins ! pas facile à vendre un truc qu’on risque même pas de rencontrer et encore... »
    Tiens, Cotentine, n’en vl’à un, d’ours, à cette page.
    Grand soleil aujourd’hui, en Cotentin, du moins... C’est du miel pour les ours, des caresses dans le sens du poil, un jour à fricassées de museaux.
    Bon dimanche à t-ours !
  • #12
    • chirstian
    • 11/03/2007 à 10:17
    j’avais vu des demandes de peau d’ours sur e-bay. Alors, bon, je vais en forêt, je tue un ours, je lui retire la peau, et je me dis : elle va être vendue en 3 jours !
    Tu parles ! Ca fait 3 mois que j’ai la peau dans mon studio, et elle empeste, tu peux pas imaginer !
    Moralité : faut pas tuer l’ours avant d’avoir vendu sa peau !
  • #13
    • momolala
    • 11/03/2007 à 10:18
    Encore pas le temps et pourtant .... Ah, je vais aider une copine à mettre du baume sur son coeur et son âme qu’un ours mal léché déchire pour le plaisir. Mais un jour elle aura sa peau. J’espère qu’elle la jettera aux orties, ses mauvais souvenirs aux oubliettes et qu’elle pourra enfin regarder du côté de la lumière. Comme la rémouleuse*, il devrait se méfier, l’ours.
    *Le rémouleur - Lettres de mon Moulin - Daudet
    Belle journée pleine de soleil à tous !
  • #14
    • chirstian
    • 11/03/2007 à 10:23
    • En réponse à <inconnu> #1 le 11/03/2007 à 00:16 :
    • « On reste fourrés dans la fourrure, encore !
      Bonne nuit et à demain ! »
    de la chambre 25 de l’hôpital, Service des Grands Bouffés, je vous adresse ce conseil amical :
    ne reprenez pas du poil de la bête, avant de l’avoir tuée (surtout si c’est un ours!)
  • #15
    • <inconnu>
    • 11/03/2007 à 10:36
    Les juifs qui sont très malins pour le commerce diraient: à quoi cà sert de tuer l’ours si tu n’a pas déjà vendu la peau?
    Bon dimancheà tous!!!
  • #16
    • chirstian
    • 11/03/2007 à 10:37
    encore une conséquence de la mondialisation ! Le dernier chasseur d’ours d’Ile de France vient d’annoncer sa délocalisation. Ce professionnel émérite avait mis au point, dans les années 20, un appeau particulièrement efficace.
    (remarque : contrairement aux préjugés colportés sur certains sites d’expressions, l’appeau de l’ours doit être vendu avant de le tuer : qu’est ce que vous voulez en faire après, hein ? hein ? )
  • #17
    • dumail
    • 11/03/2007 à 10:46
    • En réponse à momolala #13 le 11/03/2007 à 10:18 :
    • « Encore pas le temps et pourtant .... Ah, je vais aider une copine à mettre du baume sur son coeur et son âme qu’un ours mal léché déchire po... »
    ours mal léché
    Ce sont les mauvaises langues qui disent ça!
    Osez dire ceci devant les doudous adorés de nos "bambinsbaveux "des maternelles....ha..mais!
  • #18
    • syanne
    • 11/03/2007 à 10:58
    Les ours, moi je les aime beaucoup,
    Les grands bruns et les petits roux
    Les farouches et les tout doux.
    les ours ne sont pas compliqués
    Et se laiss’ bien apprivoiser.
    D’un p’tit pot d’ miel les régaler,
    Dans l’sens du poil les caresser,
    Savoir aussi bien les lécher ;
    Ne pas les jeter au plafond,
    Dans leurs grosses patt’ se mettre en rond ;
    Dans leur fourrure bien se lover,
    Etre en confiance, les admirer,
    Et ne jamais les fair’ pleurer.
    Moyennant quoi, avec votre ours,
    C’est garanti : la vie s’ra douce.
  • #19
    • syanne
    • 11/03/2007 à 11:04
    • En réponse à momolala #13 le 11/03/2007 à 10:18 :
    • « Encore pas le temps et pourtant .... Ah, je vais aider une copine à mettre du baume sur son coeur et son âme qu’un ours mal léché déchire po... »
    mon petit poème simplet, je l’ai posté avant d’avoir tout lu, et notamment ton message 13... C’est vrai que la réalité est tout autre, et que certains sont cruels... Toi tu as le coeur tendre et généreux : je suis sûre que tu sauras apaiser un peu les griffures de ton amie.
  • #20
    • syanne
    • 11/03/2007 à 11:26
    • En réponse à <inconnu> #15 le 11/03/2007 à 10:36 :
    • « Les juifs qui sont très malins pour le commerce diraient: à quoi cà sert de tuer l’ours si tu n’a pas déjà vendu la peau?
      Bon dimancheà tous... »
    Sur ce site plein de tolérance, il y a des opinions diverses, quelques gentilles prises de bec, de la pertinence et de l’impertinence, de l’humour à tous les étages...
    Mais, de grâce, évitons les clichés d’un autre âge !
    Bonne journée à toi aussi, Alfred