Avoir la berlue - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir la berlue

Se faire une fausse idée (de quelque chose)
Avoir des illusions

Origine

L'étymologie du mot 'berlue' est discutée. Mais il est possible qu'il vienne au XIIIe siècle du verbe 'belluer' qui voulait dire 'éblouir', mais également 'tromper' ou 'duper'.

Son premier usage s'appliquait à un discours trompeur, une fable.
Tombé ensuite dans l'oubli, il réapparaît au XVIe siècle pour désigner en médecine un défaut de la vue qui fait percevoir des objets imaginaires ou qui déforme la réalité.
C'est de cette acception, et du sens figuré "impression visuelle trompeuse", qu'est assez logiquement apparue notre expression au XVIIe siècle, sans qu'on puisse en être éberlué.

Exemple

« - Rien, c'est la scène de l'autre jour, quand j'ai soutenu à M. Pons qu'il avait eu la berlue. Depuis ce jour-là, ces deux messieurs ont changé du tout au tout à mon égard. »
Honoré de Balzac - Le cousin Pons

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir la berlue » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Mynd ar ôl 'sgwarnogPoursuivre un lièvre
Angleterreen To get the wrong end of the stickTenir le mauvais bout du bâton
Angleterreen To be barking up the wrong treeAboyer contre le mauvais arbre
États-Unisen To be seeing thingsVoir des choses
Espérantoeo Plene erari Se tromper complètement
Espagnees Ver visionesVoir des visions
Espagne (Catalogne)es Veure barrufosAvoir des visions
Argentinees Ver mariposas de colores.Voir des papillons en couleur.
Italieit Avere le traveggoleAvoir la berlue
Italie (Sicile)it StravidìriVoir trop bien
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Spoken zienVoir des fantômes
Pays-Basnl Hersenschimmen hebbenAvoir des ombres cérébrales
Pays-Basnl Muizenissen (in het hoofd hebben)Avoir des souris dans la tête
Belgique (Flandre)nl Ge ziet ze vliegen!Tu les vois voler !
Brésilpt Estar viajandoÊtre en train de voyager

Vos commentaires
avant d’entrer dans les rias bretonnes,nommées "abers" ,il est préférable de consulter attentivement "les instructions nautiques" et repèrer sur la carte marine les caps á suivre,les amers remarquables,les feux et bouées jalonnant le chenal,mais aussi la carte des courants,s’appliquer à faire quelque calcul de hauteur d’eau si nécessaire,....
de là vient l’expression du jour , en réference à la phrase du navigateur du bord,qui rassure le timonier et l’équipage d’un "j’ai l’aber lu"

certains ont prétendu que l’expression du jour reviendrait de droit à Robert Hossein qui,dans les dîners parisiens,répétait "j’ai l’Abbé relu",alors qu’il préparait un spectacle sur Saint Thomas D’Aquin. Comme Descartes,je doute.
bonne nuit,puis journée ,à tous
réponse à . jotape le 25/02/2009 à 00h24 : avant d’entrer dans les rias bretonnes,nommées "abers" ,il est pr&...
Ah ben là, c’est imparable ! Quelle maestria, en Vrac’h ! A toi, la trirème du jour !
En ces temps difficiles, il faut avouer le baril, avant d’ovuler l’Arabie. Tiens, Léo, Laura vibre !. Mais Léo s’en fout : il vérole au bar, prend du rab, l’air évolué, et sa bave rouillera.

Anna Lavukibès
Bonjour. Non, vous n’avez pas la berlue, il y a bien deux anniversaires aujourd’hui.

Bon anniversaire à Ciceron.

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII


Heureux anniversaire à Thanbach.

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII


Venez participer plus souvent. 
Bon anniv’ à vous deux, et aussi à tous les jubilaires du jourr que l’on ne connait pas. J’espère pour eux qu’ils/elles se connaissent et donc, se reconnaîtront! 
Quel est l’auteur?
Pourquoi?
C’est simple: avant d’avoir la berlue, encore faut-il qu’elle soit écrite...

En quelle langue fut-elle écrite? En existe-t-il encore une version originale? Si oui, où? Est-ce bien écrit, agréable à lire?

Ou vaut-il mieux rester ici, sur ce mêêêêrveilleux site mis à notre disposition pour une bonté godesque incommensurable...
réponse à . file_au_logis le 25/02/2009 à 07h19 : Quel est l’auteur? Pourquoi? C’est simple: avant d’avoir la be...
L’auteur de la berlue ?

Sconi, bien sûr !
Il hurle "hue", berlue, Sconi ...

Miro-Hobbes
Petit cadeau d’anniversaire

Béru, le berlaud en berline tirant un berlingot berlong, liait des berles avec le berlin du cache-berlingot de sa Berthe berlinoise qui n’avait pas une berlingue : il avait eu la berlue.
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 00h41 : Ah ben là, c’est imparable ! Quelle maestria, en Vrac’h&...
ah!l’Aber Wrach et son "petit pot de beurre"marquant son entrée....

la mère Benoit
réponse à . jotape le 25/02/2009 à 08h47 : ah!l’Aber Wrach et son "petit pot de beurre"marquant son entrée.......
Pour parer le grand pot de beurre sur tribord, par la passe entre la Malouine et la Pendante, que sinon, tu montes la mayonnaise avec la quille. Ah, pour naviguer, mieux vaut ne pas avoir la berlue, hein !
réponse à . tytoalba le 25/02/2009 à 07h04 : Bonjour. Non, vous n’avez pas la berlue, il y a bien deux anniversaires au...
Heureusement que tu es là, j’avais oublié ! Où Cicéron a-t-il disparu ? L’histoire ne se répétant paraît-il pas, il n’a plus à redouter la rancune de Marc-Antoine. Reviens donc sans inquiétude ! Thanbach aurait-il quant à lui été exilé du Bercy et de la dame chers à son coeur, victime expiatoire des restrictions programmées entre deux Expresso (sans i) ?

Bon anniversaire à eux deux ! Qu’ils nous éberluent par leur retour spontané en ce jour particulier de leurs vies !
saberluebobette ! l’étymologie n’est effectivement pas claire et les hypothèses avancées risquent de donner la berlue. Une chose est certaine : même si la "bellue" désignait bien au XIII une « fable, discours merveilleux destiné à aveugler l’esprit », l’idée aujourd’hui est très visuelle : on se frotte les yeux.
En même temps, on n’y retrouve pas tout à fait l’idée du mirage . Ce n’est pas une question de degrés dans l’illusion, qui ferait de la berlue un petit (un gros ?) mirage. Sans doute plutôt le fait que la berlue donne une information que l’on va utiliser, et qui va donc modifier notre comportement, ce qui n’est pas le cas d’un mirage. Enfin je crois... 
réponse à . momolala le 25/02/2009 à 09h05 : Heureusement que tu es là, j’avais oublié ! Où C...
Tout Expressionaute en a plusieurs, tu n’as pas la berlue ! Il suffit de relire les délicieux délires de nos anciens pour s’en convaincre.
réponse à . chirstian le 25/02/2009 à 09h18 : saberluebobette ! l’étymologie n’est effectivement pas c...
Et en cas de berlue d’un mirage 2000 ? Optic 2000, ah que bien sûr !
Berlu c’est le diminutif de Berlurier (Alexandre-Beloît), l’adjoint de San Anlonio.
réponse à . momolala le 25/02/2009 à 09h05 : Heureusement que tu es là, j’avais oublié ! Où C...
pas eu de confidences de Thanbach, mais la perfide Albion nous prive de Cicéron ! (et je suis éberluée de la somme de travail qu’il accomplit là-bas)
réponse à . cotentine le 25/02/2009 à 09h38 : pas eu de confidences de Thanbach, mais la perfide Albion nous prive de Cic&eacu...
Sur une île cernée par les grèves, il n’a que ça à faire pour tenir accroché à son rocher !  Et le temps de vivre, c’est pour quand ? Enfin, il faut parfois en passer par là pour y reprendre goût, à la vie, n’est-ce pas ?
Allez, un petit tour au rayon des souvenirs où, sous les yeux éberlués des enfants, Zorro est arrivé ! Un Henri qui fut cher à tous sur cette page avec une pensée pour un Henri si particulier qui a décillé avec bonheur une de nos grandes amies et qui continue sans aucun doute de veiller sur elle.
Comme chacun sait (et donc ne sait pas) c’est Louis Poinsinet de Sivry (1733-1804) qui a écrit La berlue en 1762. Mais qui s’en souvient ?
Si j’ai pas la luluberlu, c’est HARDI (pas Oliver, l’autre Françoise) qui a chanté La Berlue (Mais qui s’en souvient –( de la chanson bien sûr, pas de Françoise !) - Gnaff Gnaff). Je m’enhardis.
réponse à . <inconnu> le 25/02/2009 à 09h54 : Comme chacun sait (et donc ne sait pas) c’est Louis Poinsinet de Sivry (17...
Ah ben vi... Je l’avais oubliée, celle-là : cette page. Avec ces fines paroles :

"pour voir
l’intérieur de ma tête
ses eaux-plates, ses tempêtes
et ses idées reçues
pour voir
l’intérieur de mon âme
ses minuscules drames
ses états mal vécus
pour voir
l’intérieur de mon cœur
ses films et ses erreurs
et son peu d’étendue
pour voir
l’intérieur de ma tête
il te faut des lunettes
car tu as la berlue"


Fantastic, isn’t it ?
réponse à . <inconnu> le 25/02/2009 à 09h54 : Comme chacun sait (et donc ne sait pas) c’est Louis Poinsinet de Sivry (17...
Ecoutons-là ensemble grâce à cette page, la Hardy Françoise ...
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 10h08 : Ah ben vi... Je l’avais oubliée, celle-là : cette page....
Et de deux ! 
Avoir la belle rue.
Je sais, avoir les Champs-Elysées se serait encore mieux, mais bon.
L’essentiel est de ne pas tomber en prison, ne pas passer par la case départ et de pas recevoir 20000F !
Le TLFi indique une origine médicale au phénomène de la berlue :" MÉD., vx. ,,Lésion de la vue, dans laquelle on voit des objets que l’on n’a pas réellement devant les yeux, tel que des mouches, des toiles d’araignées, etc.`` (LITTRÉ-ROBIN 1865)". Il s’agirait donc d’un glissement d’une expression désignant un phénomène imaginaire vers un symptôme révélateur d’un problème de santé. Tout à coup, ça devient sérieux, la berlue.
Plagiat ! Plagiat ! Mais que fait God ? Ah, il se coude le cou, là, hein ! Non, je veux dire, il se la coule douce.
réponse à . momolala le 25/02/2009 à 10h14 : Le TLFi indique une origine médicale au phénomène de la ber...
Celui qui voit des toiles d’araignées a probablement une araignée au plafond
réponse à . momolala le 25/02/2009 à 10h14 : Le TLFi indique une origine médicale au phénomène de la ber...
Des "mouches volantes", à cette page. J’espère pour elles que Chirstian ne va pas saisir ton commentaire au vol... 
Quand j’étais dans la Royale pour effectuer mon sapin militaire de Noël, lorsque nous rentrions ou sortions du port, tout au long du poste de manœuvre, se tenaient au garde-à-vous, à babord et tribord, à se les geler, les quelques clampins qui avaient fini leur tâche.
À chaque fois que nous croisions ou passions devant un autre bâtiment flottant ou non (l’amirauté, la FOST,...) portant pavillon ou arborant drapeau français, le haut parleur extérieur diffusait le message :
"La berlue, babord" ou "la berlue, tribord" suivant le bord sur lequel se présentait la bâtiment.
A ce moment, nous nous mettions au garde à vous et le sous-officier coiffé, donc seul autorisé à saluer, portait sa main droite au chef pour rendre hommage au drapeau.
Cette expression vient peut être de la marine ?
Impression visuelle trompeuse...
Ah! c’est ça!
J’ai la Berlulette... 
réponse à . <inconnu> le 25/02/2009 à 10h58 : Impression visuelle trompeuse... Ah! c’est ça! J’ai la Berlul...
Pas confondre avec la bellurette, alors... ?
réponse à . Emeu29 le 25/02/2009 à 10h47 : Quand j’étais dans la Royale pour effectuer mon sapin militaire de ...
Et l’étiquette navale veut quà bord de toute embarcation civile française, qui croise un bâtiment de la Royale, on amène et renvoie trois fois le pavillon. Le navire de guerre étant sensé répondre en amenant puis renvoyant une fois le sien. Mais la plupart des civils n’ont plus de civilité, ma p’tite médème !
réponse à . momolala le 25/02/2009 à 09h51 : Allez, un petit tour au rayon des souvenirs où, sous les yeux éber...
Ça faisait longtemps que je ne m’étais plus manifesté… Je vous lis le plus souvent possible, mais la densité de mes occupations de retraité me contraint à laisser tomber ce qui n’est pas prioritaire. L’une de ces occupations consiste à promouvoir en divers lieux le souci de l’orthographe ; tout en militant pour que se poursuive le travail de sa simplification, lequel s’est traduit, en décembre 1990, en une série de “recommandations” émises par l’Académie française.

J’argüe de ce combat, Momolala, pour m’autoriser à te signaler une erreur :

DESSILLER, verbe transitif
A.− VÉN., vieilli [Correspond à ciller B 2] Découdre les paupières d’un faucon, d’un oiseau (de proie). Je te croyais faucon décillé et prêt à prendre ton vol vers le néant (Borel, Champavert, 1833, p. 227).
− P. ext. [En parlant d’un animé humain] Séparer les paupières jointes. Elle crut que ce qu’elle voyait était un rêve de la nuit et elle frotta ses yeux pour les dessiller (France, Balthazar, 1889, p. 199).
B.− Au fig., cour. [L’obj. est un animé humain en ce qui lui est propre] Faire prendre conscience à quelqu’un de la réalité, de la vérité. Dessiller les paupières, le regard de qqn; dessiller la vue, les yeux à qqn. Maximilien lui [Gamelin] avait ouvert l’esprit et dessillé les yeux (France, Dieux ont soif, 1912, p. 170).
− Rare. Dessiller qqn (cf. Druon, Loi mâles, 1957, p. 215).
− P. méton. Cette leçon, aux pieds de Notre-Dame, Mouilla mes yeux et dessilla mon âme (Desb.-Valm., Elégies, 1833, p. 71).
− Emploi pronom. réfl. Les prunelles, les yeux se dessillent :
En un éclair, je compris que j’avais eu tort de le [Maurice] contraindre à se dessiller les yeux. Il voulait ce mensonge intérieur, ce leurre à demi conscient.
Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire? 1934, p. 315.

Et je profite de l’occasion pour signaler à tous les expressionautes français que les “recommandations orthographiques” sont devenues la norme dans toutes les écoles du pays depuis leur publication, en début d’année scolaire, dans le Bulletin officiel de la République. Elles sont accessibles par cette page.

Bonne journée à tous !
réponse à . chirstian le 25/02/2009 à 09h24 : Berlu c’est le diminutif de Berlurier (Alexandre-Beloît), l’ad...
Erreur, mon cher.......le diminutif de l’inspecteur principal Alexandre-Benoît Berrurier est BERU.......
Et Jacques Dutronc lui eût la "berlue à Berlin"
Jacques Dutronc
L’AVENTURIER


Je suis un aventurier
Et j’ai beaucoup bourlingué.
J’ai fait la vie à Varsovie.
J’ai fait le mort à Baltimore.
J’ai fait le rat à Canberra.
J’ai joué aux dés à Yaoundé.
J’ai joué aux dames à Amsterdam.
J’ai fait des games à Birmingham.
Je suis un aventurier
Avec lequel il faut compter.
Je suis un aventurier
Avec lequel il faut compter.

J’ai été à Bornéo.
J’ai été pompette à Papeete.
J’ai bu de l’eau à Bordeaux.
J’ai dit tant pis à Tampico.
J’ai fait le soldat à Bogota
Et des calculs à Calcutta.

A moi, faut pas m’en raconter,
Parce que, vraiment, j’en ai bavé.
A moi, faut pas m’en raconter,
Parce que, vraiment, j’en ai bavé.

J’ai été errant à Téhéran
Et au sana à Saana.
J’ai fait le chasseur à Kinshasa
Et la nounou à Cotonou.
J’ai fait de la tôle à Dôle.
J’ai été lourdé à Lourdes.

Je suis un aventurier.
J’en ai vraiment beaucoup bavé.
Je suis un aventurier.
J’en ai vraiment beaucoup bavé.

J’ai été crétin à Créteil.
J’ai eu la berlue à Berlin.
J’ai été gentil à Port-Gentil
Et malpoli à Tripoli.
J’ai fait la vie à Varsovie
Et le mort à Baltimore.

J’étais un aventurier.
Maintenant, c’est terminé.
J’étais un aventurier.
Maintenant, c’est terminé.

.......Et pour finir, à l’époque où je faisais le déménageur, "berlue" était le nom que l’on donnait aux couvertures destinées à protéger les meubles.....
réponse à . Condorcet le 25/02/2009 à 11h26 : Ça faisait longtemps que je ne m’étais plus manifesté...
Intéressant, le site ’renouvo’. J’avais oublié son existence et me branchais plutôt sur cette page (qui y est citée).
Du coup, je ne sais pas si je vais manger une paélia ou des taliatelles, ce midi...
réponse à . Condorcet le 25/02/2009 à 11h26 : Ça faisait longtemps que je ne m’étais plus manifesté...
Sur la page que tu cites, j’aime beaucoup le "Vadémécum" de l’orthographe recommandée... Ah, l’étourdi ! :&rsquo)
réponse à . God le 25/02/2009 à 11h41 : Intéressant, le site ’renouvo’. J’avais oublié s...
Quelle horreur ! Pas toi, God... Pas toi !
réponse à . Condorcet le 25/02/2009 à 11h26 : Ça faisait longtemps que je ne m’étais plus manifesté...
VÉN., vieilli [Correspond à ciller B 2] Découdre les paupières d’un faucon, d’un oiseau (de proie). Je te croyais faucon décillé et prêt à prendre ton vol vers le néant (Borel, Champavert, 1833, p. 227).

Je te remercie de ton intervention justifiée, Condorcet, mais que cette définition me va bien dans le contexte où je l’attribue à notre amie : on lui a décousu les paupières pour lui permettre de prendre son envol et de mordre à sa vie, et du passereau est né une aigle.
réponse à . BOUBA le 25/02/2009 à 11h29 : Erreur, mon cher.......le diminutif de l’inspecteur principal Alexandre-Be...
Aurais-tu oublié le mode d’emploi de ce merrrveilleux site au fin fond de l’Afrique ? Utilise plutôt les liens, que nous ne manquerons pas de visiter car il faut économiser l’encre de God, surtout en ces temps de criiiise !
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 11h54 : Sur la page que tu cites, j’aime beaucoup le "Vadémécum" de ...
J’ai un peu de mal à me faire aux "après-midis de weekend" par exemple. Condorcet me pardonnera, mais, n’enseignant plus, je continuerai d’écrire le françois comme on me l’a enseigné à travers les beaux textes de grands auteurs dont la maîtrise m’a aidée à apprécier ou aimer l’Oulipo, Pérec, ou Prévert, Orsenna, Pennac, Robert Merle ou Fred Vargas, mais aussi Jean Raspail et tant d’autres amants de notre belle langue, jongleurs de mots, contestataires de ponctuation et amateurs de vers libres. Car pour les connaître, il faut connaître aussi ce qui les a précédés. Cela dit, cher Condorcet, ne manque surtout pas de me rappeler à l’ordre de notre ortho-graphie classique chaque fois que je lui manquerai !
réponse à . God le 25/02/2009 à 11h41 : Intéressant, le site ’renouvo’. J’avais oublié s...
Pour des "taliatelles" en plastique, contacte ma fifille unique et préférée, au service commercial export de Taliaplast.
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 12h30 : Pour des "taliatelles" en plastique, contacte ma fifille unique et préf&e...
J’étais un brillant avocat du barreau. On m’appelait le barreau – maître car je faisais la pluie et le beau temps au tribunal.
Puis arriva ce jour ou j’eus l’impression d’avoir la berlue : j’étais moi-même accusé, traîné devant mon propre tribunal, sous l’accusation de viol ! Ma propre épouse m’accusait de l’avoir violée !
Comme vous vous en doutez je décidais de me défendre moi-même, de plaider au barreau le viol dont mon client (préféré) était injustement accusé.
Voici un extrait de ma plaidoirie :

«Mesdames et Messieurs les jurés vous venez d’entendre l’accusation. Je vous laisse imaginer l’état de mon client, innocent des faits qu’on lui reproche, quand il a vu élaborer par l’accusation cette toile d’araignée contre lui, composée essentiellement de décrets de loi.
Oh je ne dis pas que ces décrets sont inutiles ! Mais il doivent servir à abreuver la loi éventuellement à ébavurer la loi mais en aucun cas à la détourner comme vient de le faire l’accusation.
Ce n’est pas avec décrets mais avec des faits que vous devez juger. Résumons donc l’histoire de mon client.
Marié depuis 8 ans avec la plaignante, ils ne sont pas arrivés à faire d’enfant, malgré leur désir. Et cet œuf qu’ils n’arrivaient pas à pondre s’avéra brouillé. Leurs discussions devinrent des successions de cris or un couple n’est pas voué à brailler.

Comprenez mon client : aussi patient que l’on soit, vient un moment ou arrive la boule, une boule larvaire au début mais qui ne tarde pas à grossir. J’emploie le singulier par politesse mais est arrivé un moment ou mon client s’est vu le boulier avaler !
Il a été pendant un moment sans volonté, aveuli comme une larve…Une larve à oublier.
Vous l’avez vous même sans doute ressenti, pendant quelques jours dans ce tribunal ou il est arrivé à mon client d’aveulir la robe. Cette robe qu’il porte d’habitude si fièrement. Heureusement cela n’a pas duré.
Il a eu beau être courageux, il n’a pu empêcher qu’au bout d’un certain temps sa bravoure aille chercher ailleurs son bonheur.
Et il l’a trouvée en la personne de la meilleure amie de sa femme ! Mais très vite sa femme a eu des soupçons et quand elle fut convaincue que son mari avait sa rivale labouré, elle l’a accusé d’être un violeur arable… Oui ! Car voyez-vous c’est une femme très terre-à-terre….
Je conseille d’ailleurs a la plaignante d’avouer son mensonge : cela la libèrera son âme (et aussi son mari).
Je vous demande donc d’acquitter mon client et de le condamner à quitter sa femme !»

Après cette plaidoirie, à la surprise générale, ma femme demanda la parole et avoua avoir menti.

J’ai eu gain de cause bien sur, mais j’étais étonné par la réaction de mon épouse.

Or l’aveu libéra l’âme de mon épouse de tous ses petits tracas et depuis nous sommes heureux et avons eu beaucoup d’enfants …… chacun de nôtre côté !

Anna conte une histoire qui s’est auto inventée.
réponse à . SagesseFolie le 25/02/2009 à 12h47 : J’étais un brillant avocat du barreau. On m’appelait le barre...
Procès en appel :

L’amant de Lola ma femme, Béru, a volé l’air de Ravel qu’elle aimait tant. Et les placards de la cuisine sont vides à cause du goinfre… Or, il avale, Béru !
Au bout du compte, Lola a viré Béru, et elle oubliera Ravel, en se réfugiant dans l’Île à Bravoure.
Par ces motifs, nous demandons au tribunal de faire varier la boule, sauf à avoir le brûlé !

Anna Plaiday-Descozes
réponse à . BOUBA le 25/02/2009 à 11h29 : Erreur, mon cher.......le diminutif de l’inspecteur principal Alexandre-Be...
Erreur, mon cher.......le diminutif de l’inspecteur principal Alexandre-Benoît Berrurier est BERU.......
tu veux dire que mon intervention 15 contient une erreur ? Heureusement que tu as l’oeil, hein !  
réponse à . chirstian le 25/02/2009 à 13h53 : Erreur, mon cher.......le diminutif de l’inspecteur principal Alexandre-B...
Mais non bien sur, j’avais fort bien capté le jeu de mot avec Berlu........ber-L-urier au lieu de be-R-urier.......allons ! allons !
réponse à . momolala le 25/02/2009 à 12h14 : Aurais-tu oublié le mode d’emploi de ce merrrveilleux site au fin f...
je vous communique l’adresse du site de deux jeunes français fort sympathiques que j’ai rencontrés au Mali et qui font le tour du monde sur 3 ans......ils sont actuellement au Brésil
http://loladel.com/
Désolé de ne pas mettre un lien direct mais mes coimpétences en informatiques se limitent au copié-collé !
Ca peut s’arranger, suffit de mettre entre parenthèses : cette page
Mais pourquoi le verbe correspondant est-il "berlurer" ?

Il est encore en usage en picard, alors qu’il est tombé en désuétude en français, mais il existe bien, j’ai vérifié.

Espécial Tchot Pat :
Ch’est des manières vielles comme Mathiu-Salé d’ berlurer ches gins tères in creuyance pou leu faire accroire à un dinger pis dé lz’énorter à acater chl’ armède. El miux ch’est qu’ech l’armède, ch’est li qui fout ch’ mau dins ch’ carculeux.
réponse à . BOUBA le 25/02/2009 à 14h57 : je vous communique l’adresse du site de deux jeunes français fort s...
Tes compétences ne sont pas en cause mon ami, mais ici God est God et nous devons nous plier à ses commandements qu’il énonce là-haut, comme il se doit, dans la rubrique Vos Commentaires, sous le lien "mode d’emploi" que doit d’ailleurs t’avoir signifié Syntax en _46. Il s’agit d’éviter que nos citations quelquefois longues rajoutent à la longueur des contenus de la page et ne découragent certains de nos amionautes discrets ou pas, d’ailleurs.

Et voilà, du coup, j’ai oublié de mettre ton lien en lien comme voici : cette page ! Et j’y vais, tout de gob !
réponse à . SyntaxTerror le 25/02/2009 à 15h46 : Ca peut s’arranger, suffit de mettre entre parenthèses : cette...
Tu voulais dire, sans aucun doute, entre accolades.
Ce n’est pas grave juste une p’tite terror de syntax. 
réponse à . SagesseFolie le 25/02/2009 à 15h57 : Tu voulais dire, sans aucun doute, entre accolades. Ce n’est pas grave jus...
Une de plus ! Exact, les bons caractères sont } et { , si possible dans le bon ordre !

Ce qui m’a berluré, c’est de m’empêcher de taper Alt-Gr ’ et Alt-Gr =, pour ne pas relancer les remarques sur les claviers autres qu’AZERTY ...

Chez nous, on ne dit pas "erratum" (ou errata, en ce qui me concerne) mais "déberlure".
réponse à . BOUBA le 25/02/2009 à 14h57 : je vous communique l’adresse du site de deux jeunes français fort s...
Pour poursuivre notre aparté je t’invite et nos amis aussi à cliquer, une fois visitée ou non la Camargue de mon amie Mimi, sur les indications en bas de page, notamment "Poussières du monde" pour mettre vos pas dans ceux de cette voyageuse invétérée et à suivre son regard généreux sur les gens du Monde. Un petit tour sur cette page, à mettre dans vos favoris pour vous éberlurer les jours de gris ou de triste.
réponse à . momolala le 25/02/2009 à 15h56 : Tes compétences ne sont pas en cause mon ami, mais ici God est God et nou...
Ah ben voui suis je sot !.......bon, il va me falloir un moment pour étudier ces explications à tête reposée....Merci pour l’ajout du site de mes potes. Ils sont super sympas Delphine et Laurent.....
Serions-nous si perdus d’illusions que la berlue ne nous porte qu’à digresser ou presque ? Qu’est-ce qui nous porterait à l’avoir aujourd’hui ? Difficile à dire maintenant que notre Terre est devenue si petite sous les caméras entrecroisées qui la scrutent sous tous les angles et dans ses moindres encoignures. Zorro ne nous éberluera plus, surgissant hors de la nuit pour sauver la princesse perdue au pont de l’Alma, tandis que Batman empêcherait les Twin Towers de s’effondrer et que Bruce Willis, dans un ultime Die Hart, stopperait la CRISE. Pas de ma faute si tous ces hurlu-éberluants sont nés outre-Atlantique !
réponse à . momolala le 25/02/2009 à 17h23 : Serions-nous si perdus d’illusions que la berlue ne nous porte qu’&a...
Hé hé ! C’est ma banquière qui vient d’avoir la berlue, quand je lui ai dit que mon revelé de "frais" est mensonger par omission ! Dans le coup, j’ai gagné 30€ de "geste commercial", quand le PNB (produit net bancaire) de mes comptes était à 618€ au 31/12. Il n’est plus que de 550€ à ce jour : LCL a dû le jouer en bourse... Mais c’est son problème, hein ? Moi, j’ai rapporté 618€ à ma banque sur 2008, et elle m’a pompé réellement plus de 120€ de "frais" en tout genre, du package aux primes d’assurance saupoudrées deci-delà... Je vous recommande vivement de demander à votre banque quel est le PNB vous concernant, et de faire vous-mêmes le relevé réel de l’ensemble des "frais" prélevés : vous aurez moins la berlue sur ce qu’il faut en penser. Plus quelques arguments pour obtenir un "geste commercial", dont le montant est fixé dans votre dossier informatique (menacez de recourir à la CNIL pour vous le faire ouvrir), mais que la banque "oublie" de vous créditer !
avoir la berlue, c’est regarder l’échiquier d’Adelson et penser que les deux cases a et b sont différentes ! cette page
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 11h08 : Et l’étiquette navale veut quà bord de toute embarcation civ...
Aie, aie, aie, erreur et encore erreur, emeu29 de corvée de patates ! Quant à elpepe, il décidera lui-même de sa sanction (j’ose pas le mettre « sur la peau de bouc », God à quand l’explication de cette expression purement marine, là au moins elpepe sera ravi).

Rectifions la première erreur : ce n’est pas la « berlue » qui est jouée soit au sifflet soit au clairon mais « la berloque », selon un cérémonial précis : lorsque deux bâtiments de guerre passe à proximité l’un de l’autre, le bâtiment de guerre qui salue le premier est celui dont le commandant est le plus jeune dans le grade le moins élevé. Ce bâtiment diffuse sur les haut-parleurs extérieurs : « Garde à vous tribord (ou bâbord) ». Tout le personnel du bord concerné rectifie la position et le plus gradé salue et effectue (ou fait effectuer) les coups de sifflet (ou de clairon) réglementaires : sur tribord, un son long et un son bref (sur bâbord un son long et deux sons brefs), auxquels l’autre navire répond pareillement, puis ce dernier fait diffuser « La berloque » (trois son brefs) auquel le bâtiment ayant initié le salut répond de la même façon, puis tout un chacun reprends ses activités antérieures.

Pour ce qui est de la rencontre entre un bâtiment de guerre et un bâtiment de commerce, le cérémonial est le suivant : le bâtiment de commerce rentre trois fois son pavillon national, puis le remet à bloc (à toucher la poulie supérieure), auquel le bâtiment de guerre répond en mettant le sien à mi-drisse, puis à bloc. En aucun cas il n’amène son pavillon national : « amener » son pavillon national signifie se rendre à l’ennemi, pouah ! D’autant que le dit bâtiment de commerce pourrait être anglois, déjà qu’ils nous rentrent dedans avec leurs sous-marins nucléaires ! ! ! Petite anecdote, les bâtiments de guerre saoudiens ne rendent pas le salut en mettant leur pavillon national à mi-drisse, car sur ce dernier il est écrit : « Il n’y a nulle autre divinité hormis Allah, et Mahomet est son prophète » (premier pilier de l’Islam). Ils utilisent la flamme du code.

Le timonier astronome de service, qui ne doit pas avoir la berlue.
réponse à . SagesseFolie le 25/02/2009 à 12h47 : J’étais un brillant avocat du barreau. On m’appelait le barre...
Chapeau bas Sagesse. Anna se surpasse. Bravo 
réponse à . chirstian le 25/02/2009 à 18h17 : avoir la berlue, c’est regarder l’échiquier d’Adelson e...
Non, pas penser : percevoir. Ce qui n’est pas tout-à-fait pareil, hein ! Souventefois, nos perceptions sensorielles peuvent être prises en défaut, c’est même l’un des principes fondamentaux de la berlue... et une abondante source d’erreurs judiciaires basées sur le témoignage humain. Sélénite, je ne sais...
réponse à . altair le 25/02/2009 à 18h26 : Aie, aie, aie, erreur et encore erreur, emeu29 de corvée de patates ...
Exact : le navire salué n’amène pas son pavillon, mais l’abaisse simplement à mi-mâtereau, j’m’a merdu dans mes expliquances.. Bon, je me colle deux heures samedi matin, avec BB. Pourvu que j’arrive à tenir deux heures !
Quelle horreur ! Pas toi, God... Pas toi !
Non, non, Elpépé, ne t’en fait pas: c’est "patois, patois" qu’il faut dire...
réponse à . SyntaxTerror le 25/02/2009 à 15h50 : Mais pourquoi le verbe correspondant est-il "berlurer" ? Il est encore en ...
Espécial Tchot Pat :
Ch’est des manières vielles comme Mathiu-Sal...

Super sympa de penser à moi ! Mais je ne suis pas un féru du picard ! J’y ai pas tout capté ! Va falloir me faire la traduction !
Pas confondre avec la bellurette, alors... ?
Ni avec la berlurette qui est un jeu ressemblant au colin-maillard. A cette page
réponse à . PtiPat le 25/02/2009 à 19h04 : Espécial Tchot Pat : Ch’est des manières vielles comme ...
Je croyais que tu t’étais acheté un dictionnaire de picard. C’est d’chez toi. Tu ne connais que des "crocs mots"? 
réponse à . tytoalba le 25/02/2009 à 19h13 : Pas confondre avec la bellurette, alors... ?Ni avec la berlurette qui est u...
Il y a belle lurette que je n’ai pas joué à colin-maillard. Mais ton lien me donne une erreur 404 
Et je n’ai pas la berlue; si je clique "ici" comme on me demande , j’arrive "ici" où nous sommes 
Mais non, je n’ai pas la berlue: je n’ai toujours pas reçu mon expression du jour d’aujourd’hui! C’est pour cela que vous ne pouvez me lire que d’une façon virtuelle! Vous n’êtes pas dans le cirage, ce n’est qu’un mirage.
Et comme tout le monde le sait, il faut douze mi-rages pour faire ci-rages!
Me voici en fin de journée ou presque fouillant deci-delà dans mon dictionnaire. Et que dit-il ?
" Berlue pourrait provenir de ber et d’un mot latin apparenté à lux (lumière). La berlue est considérée comme un pondrome de l’apoplexie. "
Si je savais ce que signifie berlue, je dois avouer mon ignorance du pondrome. J’ai donc encore appris un nouveau mot que je vais certainement oublier dans quelques jours. 
réponse à . horizondelle le 25/02/2009 à 19h14 : Il y a belle lurette que je n’ai pas joué à colin-maillard. ...
A moi aussi !
réponse à . tytoalba le 25/02/2009 à 19h13 : Pas confondre avec la bellurette, alors... ?Ni avec la berlurette qui est u...
chez moi non plus, pas de berlurette! Ici aussi, Erreur 404 page non trouvée...
réponse à . file_au_logis le 25/02/2009 à 19h17 : Mais non, je n’ai pas la berlue: je n’ai toujours pas reçu mo...
Eh filo_fantôme, tu crois que d’habitude on te lit de quelle façon? :&rsquo)
réponse à . horizondelle le 25/02/2009 à 19h14 : Je croyais que tu t’étais acheté un dictionnaire de picard. ...
T’as la berlue ? C’est un lexique qui traduit français vers picard ! Pas un vrai dico ! Si je dois me plumer la traduction dans l’autre sens avec ce lexique, je vais y passer mes vacances !  
réponse à . tytoalba le 25/02/2009 à 19h18 : Me voici en fin de journée ou presque fouillant deci-delà dans mon...
Et c’est à nous de chercher "pondrome" alors que tu l’avais sous les yeux? J’en suis éberluée. Mais je vais chercher quand-même. 
réponse à . horizondelle le 25/02/2009 à 19h14 : Il y a belle lurette que je n’ai pas joué à colin-maillard. ...
Voilà qui est corrigé. 
réponse à . chirstian le 25/02/2009 à 18h17 : avoir la berlue, c’est regarder l’échiquier d’Adelson e...
J’ai voulu connaître les explications de cette berlue et je les ai trouvées, clairement exposées sur cette page. Notre cerveau est donc mystifié !
réponse à . horizondelle le 25/02/2009 à 19h22 : Et c’est à nous de chercher "pondrome" alors que tu l’avais s...
C’est une histoire belge ! Voir cette page
réponse à . horizondelle le 25/02/2009 à 19h22 : Et c’est à nous de chercher "pondrome" alors que tu l’avais s...
Dis donc toi, tu ne voudrais quand même pas que je te mâche les mots. 
réponse à . tytoalba le 25/02/2009 à 19h13 : Pas confondre avec la bellurette, alors... ?Ni avec la berlurette qui est u...
Pour ceux ou celles (  )qui ne se rappellent plus colin-maillard, voilà de quoi leur rafraichir la mémoire : cette page
réponse à . momolala le 25/02/2009 à 19h24 : J’ai voulu connaître les explications de cette berlue et je les ai t...
Pour tout savoir sur les illusions d’optiques : cette page

PS : j’aime bien les yeux qui suivent la souris ...
Zut alors voilà ce que c’est que vouloir aller trop vite, j’en ai la berlue. Pas pondrome mais prodrome . Pour la peine je vous envoie direct sur cette page. Toutes mes excuses.

Je ne suis pas la seule à être fatiguée, j’en connais qui ont zappé des liens, il y a donc répétition. Répétition!!!! Où ça ? Dans le phare d’Expressio samedi pour tous ceux qui ne cliquent pas sur les liens des autres.

@Elpepe : tu sais ce qu’elle te dit celle qui a pondu pondrome ? Rendez-vous au phare pour la traditionnelle séance de coloriage. 
réponse à . horizondelle le 25/02/2009 à 19h22 : Et c’est à nous de chercher "pondrome" alors que tu l’avais s...
Si tu cherchais prodrome, tu aurais plus de chances d’y comprendre quelque chose. Le gars qui a pondu le pondrome n’est pas un as de la dactylographie !
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 19h34 : Si tu cherchais prodrome, tu aurais plus de chances d’y comprendre quelque...
Merci docteur.
D’ailleurs l’exemple cité est très clair :
"La dysfonction érectile peut être un prodrome de troubles cardiovasculaires. "
réponse à . tytoalba le 25/02/2009 à 19h33 : Zut alors voilà ce que c’est que vouloir aller trop vite, j’e...
Ah que oui ! J’avais corrigé en_79, pendant que tu corrigeais en_78. Alors comme ça, le mec sous-doué en dactylo, c’était toi...
Jean Nettaisûr
réponse à . PtiPat le 25/02/2009 à 19h37 : Merci docteur. D’ailleurs l’exemple cité est très clai...
Le tout dernier signe avant-coureur s’appelle le prodrome à der.
Vi vi...
réponse à . tytoalba le 25/02/2009 à 19h33 : Zut alors voilà ce que c’est que vouloir aller trop vite, j’e...
Nan nan nan... Le salon rose, sinon rien ! Nib ! Nada ! Nichts ! Nothing ! Wallou ! Que dalle ! Que tchi ! Des nèfles ! Des clous ! Ballepeau !
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 12h30 : Pour des "taliatelles" en plastique, contacte ma fifille unique et préf&e...
Depuis quand Puyricard, c’est de l’export, hein ?
réponse à . God le 25/02/2009 à 19h55 : Depuis quand Puyricard, c’est de l’export, hein ?...
Bah, c’est au Sud de la Loire, non ?
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 19h41 : Ah que oui ! J’avais corrigé en_79, pendant que tu corrigeais ...
comme ça, le mec sous-doué en dactylo, c’était toi...
Ben voui sauf que le mec n’en est pas un. yaka voir les ours. 
réponse à . tytoalba le 25/02/2009 à 20h43 : comme ça, le mec sous-doué en dactylo, c’était toi......
En résumé, tu n’as rien qui bene pendentes...
Où sont les hulu- berlus Hubert et lulu ?
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 11h08 : Et l’étiquette navale veut quà bord de toute embarcation civ...
Je me suis rendu compte que j’avais raconté des conn... ce matin !
C’est la Berloque et non la berlue ! La mémoire tout de même !
Désolé ! 
réponse à . Emeu29 le 25/02/2009 à 23h34 : Je me suis rendu compte que j’avais raconté des conn... ce matin&nb...
Pas grave : collé samedi, et pis c’est tout !
réponse à . BOUBA le 25/02/2009 à 14h53 : Mais non bien sur, j’avais fort bien capté le jeu de mot avec Berlu...
Oué, mais non, hein, fieu ! T’avais pas capté SAN-ANTOLIO !
réponse à . PtiPat le 25/02/2009 à 19h37 : Merci docteur. D’ailleurs l’exemple cité est très clai...
Pas faux !

Certains quinquas ayant recours au Viagra feraient peut-être mieux de se faire dépister un diabète.

Ch’est des manières vielles comme Mathiu-Salé d’ berlurer ches gins tères in creuyance pou leu faire accroire à un dinger pis dé lz’énorter à acater chl’ armède. El miux ch’est qu’ech l’armède, ch’est li qui fout ch’ mau dins ch’ carculeux.

Ce sont des manières vieilles comme Mathusalem que de tromper des gens crédules en leur faisant croire à un danger pour leur vendre un remède. Le pire est que c’est le prétendu remède qui mets le virus dans l’ordinateur.
j’ai la berlue ? ou bien y ‘a un truc ?

cette page et aussi cette page
Ou bien encore cette page et Bon appétit ! :&rsquo)
réponse à . SyntaxTerror le 26/02/2009 à 08h53 : Pas faux ! Certains quinquas ayant recours au Viagra feraient peut-ê...
Merci pour la traduction, min fiu !
réponse à . Elpepe le 25/02/2009 à 19h34 : Si tu cherchais prodrome, tu aurais plus de chances d’y comprendre quelque...
Merci pour les précisions. Je vois qu’entre temps vous avez éclairci les choses.
J’ai effectivement été très surprise de ne trouver aucune explication correspondante en cherchant pondrome. Pourtant ça existe (pas dans le dictionnaire, médical ou non!) mais gogole en trouve plein. Mais je suis rassurée de voir que ce n’était pas moi qui avait la berlue. 
Je pensais savoir que berlue venait du latin bellua , "grosse bête" un peu mostre, et donc celui qui croyait voir cela avait la berlue , déformation de belua
réponse à . douglas le 27/02/2009 à 12h31 : Je pensais savoir que berlue venait du latin bellua , "grosse bête" un peu...
Ce sont des homonymes, sans rapport sémantique : d’un côté « belue », menterie, tromperie, du verbe « beluer », éblouir (comme nous le dit God), de l’autre « belue », bête féroce, animal sauvage, monstre, du latin bēlŭa ou bellŭa, gros animal, (cf. le « belluaire », qui combat ou dompte les bêtes féroces, et dont Victor Hugo, dans Fable ou histoire fait sa propre allégorie, combattant « Napoléon le petit », sa bête noire !).
Hubert et Lulu
Sont partis!
Au fond du bois
Se sont tapis.
partis à l’espère!
Se sont assis
dans le sous-bois
sombre et moussu.
n’ont pas rencontré la grive ni le perdreau.
ont seulement vu le dahut
si! si! n’ont pas eu la berlue!
Un dahut
qui descendait vers le ruisseau.


(rien à voir avec ce qui précède.
Seulement un petit jeu de rimes...) 
Sympathiques les voisins du d’ssus ! Z’ont trouvé plein de jeux... et comme l’autre croit avoir découvert ce que l’un a déjà annoncé, on va pouvoir jouer plusieurs fois.
Petit supplément à cette page.

Berlue : vous savez ce qu’en dit Alain Rey (DHLF) : origine obscure. Ce n’est pas étonnant qu’on ait quelques soucis de vision !
Il n’a pas beaucoup voyagé notre petit mot, l’est resté chez nous avec seulement quelques petites glissades du moyen français à l’ancien français ou lycéedeversailles.
Guiraud distingue bellue et berlue et renvoie le premier à bluette = étincelle.
Quant à éberluer, il disparaît après 1611 pour être repris en 1841.
Cette histoire des mots m’éblouira toujours ! 
Pov’ choux ! Y en a qui voient les choses toutes déformées ! 
En confondant "Berlue" et "Balue" : cette page.
En argot une berlue est une couverture ( un déménageur protège un meuble avec une berlue ) et chez Messieurs les Hommes une berlue est un alibi ( Tu diras que t’étais avec Dédé-les-mains-douces la nuit du fric-frac, çà lui fera une berlue ) enfin, en italie un berlu se dit "sconi".......
– Barioler la vue
– Boule larvaire
– Lavera boulier
– Éblouira larve
– Brûlerai ovale
– Ribouler à lave cette page
– Borivera l’uale cette page

Zénobe
J’ai pourtant pas la berlue: en 2009, l’Amiral ne l’a pas relevé (tiens ! encore un terme de marine !) 
réponse à . Rikske le 05/04/2012 à 07h55 : J’ai pourtant pas la berlue: en 2009, l’Amiral ne l’a pas rele...
[]g Aujourd’hui, je n’ai pas les yeux en face des trous.[]/g
réponse à . Rikske le 05/04/2012 à 07h55 : J’ai pourtant pas la berlue: en 2009, l’Amiral ne l’a pas rele...
l’Amiral ne l’a pas relevé
... de ses couches?
Tu berlues, là, mon petit Rikske...
L’étymologie du mot ’berlue’ est discutée.
ce sens de "se faire des illusions" donc de "se tromper" peut-il être rapproché de "s’emberlificoter" (=s’emmêler) ?
Je le suggère en relevant à l’origine de s’emberlificoter un "s’emberlucoquer" qui avait le sens de embarrasser, brouiller, tromper où on peut retrouver notre berlue, si je ne l’ai pas!
"le hurlu berlut au clair de Lune et l’écho de son désir fou excite la musaraigne qui fume la mandragore sous le cep argenté englué de rayons ." (Mélanchon : "les 1001 expressions qui sauveront la France")
réponse à . chirstian le 05/04/2012 à 08h59 : "le hurlu berlut au clair de Lune et l’écho de son désir fou...
vous êtes complétement fou. Ne vous faites jamais soigner.
je vous aime !
réponse à . file_au_logis le 05/04/2012 à 08h13 : l’Amiral ne l’a pas relevé... de ses couches? Tu berlues, l&a...
Non, non, Filou: je balue ! 
Avoir la berlue c’est confondre bonnet blanc et blanc bonnet.
Et à présent, le billet de  La Minute communicationnelle 

Aujourd’hui, nous allons vous révéler à la fois un truc et une astuce :

Le truc : Si vous trouvez un portable par terre, l’astuce est de ne pas le ramasser, c’est vraisemblablement un jetable.
L’astuce : Faites attention de ne pas acheter des trucs qui ne servent à rien comme par exemple un dicte-aphone.

Décidément, nous méritons bien notre devise : "Plus d’un trou dans notre sac".

"La Minute communicationnelle " vous a été offerte par Manzana. ♫ Avec Manzana, droit au nirvana ! ♫
Pour les affections pulmonaires, au lieu d’un traitement sanatorium, rien de tel qu’un trait de Manzana-thorium !
- Docteur, j’ai des visions!
- Vous dites?
- J’ai ’dit visions, qui, plus ou moins, se multiplient...vous y voyez une opération?
- Mon addition, tout au plus...Ne vous faites pas de souci, ça se soignera si vous ne voyagez pas.
- Pourquoi?
- C’est un mal passager.
Ai-je la berlue lorsque je regarde cette page.
La berlue

Ah, n’ai-je pas eu la berlue ?
Il me semble t’avoir vue nue
Dans les bois. La lumière glauque
D’une lune montant aux cieux
Voilait sans doute un peu mes yeux
Mais tes attraits sans équivoque
(Oh Seigneur, tu m’emberlicoques !)
Je les ai vus passer, roidi,
Pétrifié,tremblant, interdit
N’osant sortir de mon abri
Croyant rêver, comme ébloui
Par ta beauté crue de nymphette
Mais, découpant ta silhouette
La lune enfin brillant plus clair
Te dévoila en un éclair
Et je fermai les yeux surpris
D’être voyeur en mon abri
Hélas, lorsque je les rouvris
Je vis que tu étais partie
N’ai-je donc pas eu la berlue
Dans les grands bois de Lanturlu ?
Quel est le pays qui compte le plus grand nombre de magiciens?
- Israël, parce qu’il eut sionistes.
Comme beaucoup le savent, nous sommes... en campagne électorale. Le bon moment, pour certains, de promettre tout et n’ importe quoi. Mais il ne faut pas prendre ses désirs pour des réalités et regarder la vérité en face. Sinon (bon, je sais, cela a déjà été évoqué, mais je ne résiste pas au plaisir de le répéter) on risque d’ avoir la Berluscon(ner)i(e).......Après, le grand problème est de s’ en débarrasser. Mais là, même Ionesco ne nous est d’ aucune aide. Il n’ a traité que le cas d’ Amédée.
réponse à . mickeylange le 05/04/2012 à 09h25 : Avoir la berlue c’est confondre bonnet blanc et blanc bonnet....
Et une "berlusconnerie", dixit le Canard Enchaîné ?
Oui, j’ai vraiment eu la berlue, car on me dit que la vidéo est indisponible !
Il hurle "Hubert lut" parce que "Hue Bertrand".
Se faire une fausse idée (de quelque chose)
L’autre jour je devais avoir la berlue car j’ai cru voir des phoques et des élèphants de mer: des ’fausses idées’, sans doute. 
Quand on a la berlue, on prend des vessies pour des lanternes...
Et alors, on se brûle ! ajoutait Pierre Dac. 
J’èm berlure point ?

Ce n’est pas là qu’a été enfermé par Louis XI le cardinal "de même métal" ?
réponse à . file_au_logis le 05/04/2012 à 08h13 : l’Amiral ne l’a pas relevé... de ses couches? Tu berlues, l&a...
De quoi ?
L’ Amiral des Rillettes aurait été prégnant ?
Je n’avais pas la berlue quand j’ai vu ce matin un nouvel auto-collant sur le pare-brise d’une voiture :

PARC DE STATIONNEMENT XX
CARTE DE RESIDANT

Je vais aussi commencer à m’occuper des mouches en donnant un exemple :

Médecin-résident à l’hôpital xx et résidant dans la commune zz, etc ...

Et qu’on ne vienne pas me dire qu’il y avait déjà çà d’écrit sur la bagnole de Pythagore ou de Descartes !
Quand j’étais gosse, tout en haut dans le plat pays, un petit qui arrivait à l’école avec des liunettes (c’était encore rare qu’un p’tiot porte des lunettes à cette époque) se voyait qualifié de "berlou". Un berlou était un myope, ou quelqu’un qui louche.
réponse à . SyntaxTerror le 05/04/2012 à 12h32 : Je n’avais pas la berlue quand j’ai vu ce matin un nouvel auto-colla...
Et qu’on ne vienne pas me dire qu’il y avait déjà çà d’écrit sur la bagnole de Pythagore ou de Descartes !
Non, mais sur celles d’Aristote, de Nietzsche et de Machiavel, oui... 
réponse à . God le 05/04/2012 à 12h40 : Et qu’on ne vienne pas me dire qu’il y avait déjà &cce...
.  :&rsquo)
La folie est bien partagée sur ce mêêêrveilleux site !
réponse à . God le 05/04/2012 à 12h40 : Et qu’on ne vienne pas me dire qu’il y avait déjà &cce...
Ne revenons pas sur "les choses identiques à quelques détails près". Votre Divinité avait paru prendre hier des libertés avec le sens des mots. Machiavel à la rigueur, mais ni Aristote, Socrate, Platon, Pythagore, et consorts. J’avais exprimé mon manque de foi hier.
réponse à . joseta le 05/04/2012 à 12h03 : Se faire une fausse idée (de quelque chose) L’autre jour je devais...
Si tu vois des phoques et des éléphants de mer après quelques Lagons bleus, c’est assez
réponse à . charmagnac le 05/04/2012 à 13h34 : Si tu vois des phoques et des éléphants de mer après quelqu...
Je lus, tins ce baralutin :
Je m’appelle Albert Lutin
Et pas Al Berlue teint.
En effet, point de berlue,
Je fais Varilux
Avec mes cristallins,
Et mes yeux vairons ne sont pas éteints ;
Ils y verront plus loin
Que les aveugles même daltoniens.

N.B. : Vous l’aurez remarqué, j’ai encore quelques problèmes avec mes alexandrins…
réponse à . charmagnac le 05/04/2012 à 13h34 : Si tu vois des phoques et des éléphants de mer après quelqu...
Peut-être pasqu’un Lagon Bleu, c’est tassé...
réponse à . charmagnac le 05/04/2012 à 13h32 : Ne revenons pas sur "les choses identiques à quelques détails pr&e...
Mais comment, je dis bien : comment a pu-t-on suspecter un seul instant la moindre allusion à une quelconque polémique datant d’hier ?
réponse à . SyntaxTerror le 05/04/2012 à 14h36 : Mais comment, je dis bien : comment a pu-t-on suspecter un seul instant la ...
God est d’une absolue bonne foi. Il ne peut être suspecté d’avoir inventé la carte de stationnement sur la bagnole d’Aristote et autres, pas plus qu’on ne peut mettre en doute que les choses puissent être identiques à quelques détails près.

En cas de doute, je me réfère au premier commandement d’Expressio (mâtin ! quel site !)
réponse à . SyntaxTerror le 05/04/2012 à 14h36 : Mais comment, je dis bien : comment a pu-t-on suspecter un seul instant la ...
commemt a pu-t-on suspecter

Cette inversion reflète-t-elle ta profonde indignation ?
réponse à . charmagnac le 05/04/2012 à 15h48 : commemt a pu-t-on suspecter Cette inversion reflète-t-elle ta profonde in...
Absolument.

Votre comportement de cet après-midi a été totalement inqualifiable ! cette page
réponse à . <inconnu> le 05/04/2012 à 13h36 : Je lus, tins ce baralutin : Je m’appelle Albert Lutin Et pas Al Ber...
Balutin, Jacques ?

Lui, c’était pas la berlue, mais la crème adhésive Polident ...
réponse à . SyntaxTerror le 05/04/2012 à 16h02 : Absolument. Votre comportement de cet après-midi a été tot...
Excellent ! J’étais à cent lieues d’y penser. Penses-tu que je serai collé samedi ?
réponse à . SyntaxTerror le 05/04/2012 à 14h36 : Mais comment, je dis bien : comment a pu-t-on suspecter un seul instant la ...
C’est comme ça que je vous aime, les enfants, quand vous êtes échoués et vous continuez à ramer en confondant plage et bac à sable !
réponse à . <inconnu> le 05/04/2012 à 16h34 : C’est comme ça que je vous aime, les enfants, quand vous êtes...
Ou t’as vu que j’étais échoué ?

En revanche à cette page un naufrage cinématographique à fuir absolument !
Cette daube a néanmoins été ré-éditée en DVD, alors que je cherche "l’armée Brancaleone" avec des sous-titres français !
réponse à . <inconnu> le 05/04/2012 à 16h34 : C’est comme ça que je vous aime, les enfants, quand vous êtes...
Ni échoué, ni noyé dans un verre d’eau.

Ne serais-tu pas un peu jaloux de la haute tenue de nos échanges ?
réponse à . charmagnac le 05/04/2012 à 16h57 : Ni échoué, ni noyé dans un verre d’eau. Ne serais-tu...
Peut-être ai-je la berlue ? En tout cas, mes illusions se situent à un autre niveau :

• Mon rêve dans la vie, c’est de trouver de la mousse à raser qui ne chatouille pas les narines.
• L’autre rêve est de devenir faussaire, alors je commence par m’entraîner sur ma propre écriture.
réponse à . <inconnu> le 05/04/2012 à 17h08 : Peut-être ai-je la berlue ? En tout cas, mes illusions se situent &ag...
Puis-je te suggérer de te laisser pousser une barbe de 3 jours ? Il semble que c’est la mode, à voir ceux qui pasent à la TV. Et puis ceux qui te connaissent auront la berlue en découvrant ton nouveau look.

Mieux encore, concilie ce conseil avec ton second rêve : porte une fausse barbe. Tu seras faussaire et tes amis auront encore plus la berlue en te voyant.

réponse à . <inconnu> le 05/04/2012 à 17h08 : Peut-être ai-je la berlue ? En tout cas, mes illusions se situent &ag...
J’ai oublié une question importante : la mousse à raser qui ne chatouille pas les narines, c’est pour raser les poils de nez ?
réponse à . charmagnac le 05/04/2012 à 17h35 : J’ai oublié une question importante : la mousse à raser...
Pour qu’ils s’en prennent à moi, à mon nez et à ma barbe ? Nez-ni !
oh combien d’étudiants, d’un élan magnifique,
qui sont partis joyeux vers les mathématiques
ont été frappés dans le triangle des Berludes
par une inéquation. Oh que le choc fut rude !
Nul ne sait votre sort ! Oh ma tête au front blême
vous ballotez sans fin parmi les théorèmes
en vous heurtant du front aux problèmes ardus
dont les solutions vous donnent la berlue.


Victor Hugo "les 1001 rayons et les 1002 ombres préférés des français "
réponse à . Marcek le 05/04/2012 à 11h32 : Oui, j’ai vraiment eu la berlue, car on me dit que la vidéo est ind...
Oui, j’ai vraiment eu la berlue, car on me dit que la vidéo est indisponible !
Bizarre, j’ai cliqué dessus et j’ai eu la vidéo. Peut-être qu’elle a été arrêtée à la frontière. Il m’est déjà arrivé de ne pas voir une vidéo pour cette raison.
Une petite idée des images de Julian Beever à cette page. Si cela fonctionne.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir la berlue » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?