C'est de la daube ! - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

C'est de la daube !

C'est un objet ou un spectacle de mauvaise qualité, bon à jeter.

Origine

Humez-moi l'odeur appétissante de cette excellente daube de boeuf qui mijote depuis un bon moment sur un feu de la cuisinière.
Soulevez le couvercle et sentez-la ! Ca fait envie, non ?
Alors comment peut-on assimiler ce plat régalatif (qu'on peut accompagner sans crainte de quelques spätzle -Lien externe-, par exemple) à quelque chose de nul, sans aucun intérêt ?

Eh bien malheureusement, ce n'est pas très clair.
Une chose est sûre, c'est que la daube dont il s'agit ici est un mot d'argot désignant une chose ou une personne sans valeur. Il est attesté dès 1881 pour désigner d'abord une "souillon de cuisine", mais sans que rien ne semble indiquer l'origine de ce substantif.

On peut quand même préciser que, selon Gaston Esnault dans son "dictionnaire des argots", 'daube' serait ici un mot d'origine lyonnaise pour dire 'gâté', appliqué à des fruits et des viandes, ce qui pourrait très bien expliquer l'origine[1].

[1] Alors que le nom du bon plat, qui s'orthographiait 'dobe' auparavant, vient de l'italien 'dobba' pour 'marinade'.

Compléments

La Secte des Adorateurs de Linux (excellent système au demeurant), a pour habitude d'appeler 'Windaube' le système d'exploitation Windows.
Ce qui veut tout dire sur leur opinion à propos de ce système (excellent au demeurant).

Le quotidien 'le Dauphiné Libéré' est appelé 'le Daubé', aussi bien par ses détracteurs que par ses lecteurs. Faut-il y voir un lien fort avec l'expression d'aujourd'hui ou un simple clin d'oeil ?

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est de la daube ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede das ist ScheiszeC'est merdique (de la merde)
Angleterreen It stinks / It's stinkyÇa pue
Angleterreen It's rubbishCe sont des déchets / des ordures
États-Unisen That's bullshit !C'est de la connerie / de la foutaise / de la merde !
Angleterreen It's a crapC'est de la merde / de la foutaise / de la crotte
Espagnees No vale nadaÇa ne vaut rien
Espagnees Vale menos que el papel mojadoÇa vaut moins que le papier mouillé
Hongriehu Lyukas garast sem ér.Cela ne vaut pas une monnaie trouée.
Italieit È una pizzaC'est une pizza
Italie (Sicile)it È 'na purcarìaC'est une porcherie
Belgique (Flandre)nl van de hond zijn klotendes couilles du chien
Pays-Basnl dat is rotzooic'est de la merde, foutaise, etc;
Belgique (Flandre)nl Brol van den AldiOrdure de l'Aldi (grande surface)
Pays-Bas (Amsterdam)nl dat is tinnef ( argot d'Amsterdam, mot d'origine hébraique)c'est de la très mauvaise qualité (merdique!)
Belgique (Flandre)nl BuchtBric-à-brac
Pays-Bas (Amsterdam)nl dat is ramsj (origine Yiddish, typiquement Amsterdam)Se dit d'un produit bon marché et de (très) mauvaise qualité.
Brésilpt Não presta pra nada !Il n'y a aucune valeur !
Roumaniero E o porc?rie!C'est une porcherie!
Serbiesr Ne vredeti ni po lule duvanaNe vaut pas la moitié d'une pipe de tabac

Vos commentaires
Bonjour,
l’étymologie possède une faiblesse : expliquer le sens actuel par des références sémantiques quasi exclusivement.
Dans l’expression "C’est de la daube !", l’étymologie montre cette faiblesse.
Peut-être faudrait-il ajouter, avec prudence il est vrai, une interprétation discursive, c’est-à-dire la prise en compte de la situation de communication. En effet, hors de toute considération étymologique, on emploie parfois des expressions dans leur sens contraire ("Qu’il est joli !" pour signifier qu’il ne l’est vraiment pas). Dans ce cas, on parle d’antiphrase. Le sens de "C’est de la daube !" ne serait-il pas compréhensible à travers cette approche ?
Les cuisiniers (professionnels) disent pour un plat ou un produit qui a fermenté, qui est passé, que celui-ci est "daubé".
réponse à . linguistiques le 11/01/2006 à 09h27 : Bonjour, l’étymologie possède une faiblesse : expliquer...
Sur le fond, vous avez on ne peut plus raison.
Mais je me garde d’inventer. Je ne fais que transcrire à ma manière ce que des auteurs autrement plus érudits que moi ont trouvé ou imaginé, en se basant sur leurs connaissances.
Et sur cette expression, parmi d’autres, ils sont restés secs.
réponse à . PauleN le 11/01/2006 à 10h10 : Les cuisiniers (professionnels) disent pour un plat ou un produit qui a ferment&...
C’est justement parce que le produit est devenu de mauvaise qualité, donc bon à jeter, ce qui ne fait que confirmer cet usage de la ’daube’, même si ce sont des cuisiniers.
Deux commentaires :
Cette bonne daube dont le fumet nous fait saliver, était un "plat du pauvre" autrefois et on utilisait pour cela des morceaux beuf plutôt tendineux, probablement aussi parfois avancés. Comme le plat en question était destiné à mijoter au moins 4h sur le coin du foyer, peu importait d’autant que le vin coupait le goût avancé... voilà peut-être aussi l’origine, qualificatif de la viande bonne pour la daube ... Et la "petite servante", elle, prépare la daube...

Quant au "Daubé" sus-cité, son information est tellement tendencieuse, les articles qui ne sont pas de sa couleur politique si souvent omis ou chargés de coquilles, qu’elle est effectivement plus daubée... que libérée, ce qui a introduit le jeu de mot.

[ Commentaire transféré par le maître des lieux depuis l’expression du lendemain où il n’était pas à sa place ]
réponse à . mamimo42 le 12/01/2006 à 10h44 : Deux commentaires : Cette bonne daube dont le fumet nous fait saliver, &eac...
Voilà une précision intéressante.
Si c’était bien de la viande qu’on dirait maintenant ’daubée’ qui servait à préparer la daube, le lien devient évident.
La daube en Provence c’est une spécialité culinaire savoureuse, et comme le dit God comment peut-on assimiler ce plat régalatif à quelque chose de nul.
Peut-être simplement par confusion avec son quasi homophone « dope » qui en argot désigne la drogue, qui elle, est effectivement mauvaise. La Rousse argotique donne d’ailleurs les deux orthographes avec la même définition.
Nous pouvons donc continuer à manger de la daube, sans risquer le dopage.
Bonne digestion, et bonne nuit a tous et toutes, les mains....

quasicuisto
Et pour réchauffer le coeur de Don Quichotte, encore un exemple de la daube d’un tricheur cette page

bon dimanche à tou(te)s 
réponse à . hedgehog le 16/12/2007 à 07h14 : Et pour réchauffer le coeur de Don Quichotte, encore un exemple de la dau...
Bonjour à tous ! Erreur 404 au bout de ton lien, doux hérisson !

Il est vrai que la daube était réalisée avec les morceaux de viande restant de la semaine que l’on mettait à macérer pour les attendrir ou en cacher le fumet peut-être un peu faisandé dans les maisons les plus pauvres avant de les faire cuire longuement. Ensuite, à Nice par exemple, on hâchait cette viande et on la mélangeait avec des feuilles de blettes, là aussi des restes puisqu’on mange les côtes en premier, et on en farcissait les pâtes du dimanche, les ravioli à la niçoise. C’est fameux, délicieux et pas daubé du tout aujourd’hui si on en trouve de vrais. Cependant c’était la coutume chez nos ancêtres (jusqu’à Pasteur ?) de laisser faisander, dauber les pièces de viande qui devaient être apprêtées avant de cuire longuement avec moultes épices et du vin censé sans doute supprimer les conséquences de cette préparation.
Avant que notre Terre ne devienne de la daube, je vous invite à regarder le diaporama qui se trouve sur cette page.
Il existe bien un vieux verbe dauber (attesté en 1220, mais sans aucun doute plus ancien), provenant du latin dealbo = blanchir, crépir, et, au sens figuré, rendre pur (< albus, a, um = blanc ; albor = blancheur, blanc d’œuf ; alors, Albator= le purificateur ?).
Seulement voilà : dauber signifiait en ancien français « enduire », « garnir », « frapper »… Aucun rapport apparent, donc, avec notre Expressio du jour, et retour à la case départ. Gageure : trouver un lien entre les deux…
Bon dimanche !


PS. Spectaculaire, Momo !
réponse à . syanne le 16/12/2007 à 08h10 : Il existe bien un vieux verbe dauber (attesté en 1220, mais sans aucun do...
dauber signifiait en ancien français « enduire », « garnir », « frapper »…
C’est ainsi qu’on apprêtait les viandes dures, le gibier qui avait couru, les vieilles carnes aussi : on les enduisait de gras (chez nous d’huile d’olive) et de vin mêlé d’épices dont nous avons perdu le goût puissant pour les faire mariner, on les frappait pour les attendrir, ce que fait toujours le boucher pour les morceaux trop "fermes", et je reste persuadée que l’usage du vin était destiné non seulement à parfumer à la viande mais aussi à la purifier : tu vois, on est en plein dedans, puisqu’il s’agit toujours de viande "de pauvre", immangeable sans cette préparation, contrairement aux viandes grillées, privilège de ceux qui pouvaient manger de la viande fraîche.
réponse à . syanne le 16/12/2007 à 08h10 : Il existe bien un vieux verbe dauber (attesté en 1220, mais sans aucun do...
J’ai fait un p’tit ragoût rajout à l’origine de l’expression, histoire d’apporter un peu de vin à la marinade.
Selon Larousse qui propose aussi la version de Syanne, dauber pourrait venir du germanique "dubban" qui signifie frapper et donne au figuré : se moquer de quelqu’un de la belle façon. On le retrouve d’ailleurs chez Molière cette page
Lorsqu’on se moque de quelque chose ou quelqu’un, c’est qu’on ne le trouve pas à son goût.

Le dimanche étant le jour du seigneur, God se repose et l’expression du jour n’est pas encore arrivée. Le chemin d’hier m’a donc conduite jusqu’à vous aujourd’hui. Bonne journée à tous et toutes.

Me suis trompée, God est bien là  mais d’expression du jour dans ma boîte, point.
La daube, c’est excellent ! Pendant longtemps, elle fut un "plat de pauvre". Alors, si c’est dérivé de l’argot, sans doute peut-on y voir une allusion à quelque chose de banal, de pas cher, qui ne vaut presque rien...
réponse à . momolala le 16/12/2007 à 08h38 : dauber signifiait en ancien français « enduire », &...
Comme tous les ans à cette époque (et comme beaucoup de gens, j’imagine), je me plonge dans la saine littérature des recettes de fêtes, et m’amuse, en feuilletant mes vieilles collections de magazines culinaires, d’y retrouver ici un peu de farine séchée, là une trace de chocolat, beaucoup de pages cornées voire déchirées, un vide entre deux numéros (l’ouvrage ayant sans doute élu domicile chez l’ami(e) à qui je l’avais prêté), bref, tout une petite histoire de nos plats favoris…
Hier, je me suis laissé tenter par deux revues alléchantes, et j’ai pu constater, en tournant les pages, le retour en grâce (ou en vogue ?) des plats mijotés (daubes, potées, bourguignons…). Mais la mise en page très stylisée des photos (fonds blancs, couleurs froides, lignes droites …) m’a plutôt évoqué un magazine de design que donné envie de me mettre aux fourneaux. Le « plat du pauvre », oui, mais à condition qu’il soit « réhabilité » par une mise en scène branchée !
Je lis, par ailleurs, dans la rubrique du sommelier, que « le Bordeaux n’est plus fashion (sic !). Ce qui explique, peut-être, les nouveaux « concepts étiquettes », épurés, « déclassicisés », en un mot, mondialisés.
Troyes est d’Aube.
on commence une journée de ripailles par les plats et les vins médiocres, pour terminer en apothéose par les meilleurs. Les artistes jouent mieux en soirée qu’en matinée. Et le sermon de la première messe ne sert au curé qu’à se chauffer la voix.

Oui, c’est clair (de lune) : rien de ce qui est d’aube ne vaut ce qui est de crépuscule ...
réponse à . syanne le 16/12/2007 à 09h32 : Comme tous les ans à cette époque (et comme beaucoup de gens, j&rs...
Le « plat du pauvre », oui, mais à condition qu’il soit « réhabilité » par une mise en scène branchée !
le plat du pauvre ,en Allemagne, c’était la daube in Hambourg.
une autre piste ... qui s’approche de celle de Syanne tout en différant un peu.
de l’italien ’dobba’= marinade, attesté en 1549. Ce mot est aujourd’hui rare en Italie, mais encore courant en Sicile. Il viendrait du catalan adobar = mariner.
vous avez tous écrit qu’on peut anoblir une viande (exemple : baron d’agneau) ... on peut donc l’élever aurang de Chevalier / adobar (XIIIème s.)vient de adouberdans le sens cité plus haut "d’armer, préparer, équiper un chevalier" ... ce dernier de toutes façons, "marinait" en priant, en méditant pendant sa veillée d’armes ... 
réponse à . syanne le 16/12/2007 à 08h10 : Il existe bien un vieux verbe dauber (attesté en 1220, mais sans aucun do...
pour réunir l’idée de blancheur, d’enduire et de se moquer (dauber quelqu’un), je ne vois qu’un lien "culinaire" :

rouler dans la farine
Contrairement aux plaisanteries qui supportent difficilement d’être réchauffées, la daube elle se bonifie. Quant au "dopage", qui n’a pas connu celui-ci?
cette page
réponse à . chirstian le 16/12/2007 à 10h34 : Le « plat du pauvre », oui, mais à condition qu&rs...
le plat du pauvre ,en Allemagne, c’était la daube in Hambourg.
cuisinée par Hermann : la daube Hermann
réponse à . cotentine le 16/12/2007 à 10h49 : une autre piste ... qui s’approche de celle de Syanne tout en diffé...
je ne me réponds pas, je continue sur mon idée ... celle de préparation et d’anoblissement est peut-être à l’origine de la dérive sémantique du chevaleresque au culinaire, de l’épée à la broche, du heaume àà la marmite  
Il était possible, en 1570 de saliver à la vue d’un gigotz à la dobe et qu’en 1640 une daube est un ragoût de viande cuit en sauce ... Dans le Cuisinier françois, en 1655, La Varenne donne de savoureux conseils à props de cuisine, en général et pour la daube, en particulier ! ... même des huîtres à la daube !  cette page
Il existe un dessert aux parfums exotiques (qui nous vient sans doute d’anciennes ’colonies’) appelé "daube de bananes" : les bananes, coupées en rondelles, sont en gelée au vin rouge, gavée aggravée d’un peu de rhum, avec des aromates tels que le gingembre et des épices (cannelle, vanille, clou de girofle, etc) hum ! 
as-tu rencontré cette recette dans tes recherches, Syanne ? @ 16
réponse à . <inconnu> le 16/12/2007 à 11h26 : pour réunir l’idée de blancheur, d’enduire et de se mo...
pour réunir l’idée de blancheur, d’enduire et de se moquer (dauber quelqu’un), je ne vois qu’un lien "culinaire" : rouler dans la farine
autant que la farine, blancheur de la neige mais du sucre aussi ! "dauber sur quelqu’un" pour le vilipender, c’est lui "casser du sucre sur le dos" ... heu, c’est-à dire le "noircir" !!! 
Gageure : trouver un lien entre les deux…
nous avons donc d’un côté l’argot "daube" . Dauber c’était tromper, truquer. Il y a daube quand il y a tromperie sur la qualité, quand la marchandise n’est pas ce qui est espéré. C’est la camelote.
C’est clairement ce sens qui est conservé dans l’expression, et le problème est donc seulement de faire le lien avec le mot "daube" tiré du vocabulaire culinaire.
Mais pourquoi ne pas rappeler simplement que les morceaux de viande que l’on faisait dauber c’étaient les moins bons : la durée de la cuisson permettait de faire oublier leur piètre qualité. Qu’à l’arrivée, le plat puisse être excellent, ne change rien à cette réalité : les meilleurs morceaux n’étaient pas mis à la daube !
puisque Noël approche, il est temps d’accrocher la dinde morte à la poutre du cellier afin qu’elle ait le temps de faisander pour ensuite la servir en daube selon la recette de La Varenne !
pourquoi la dinde ? Connaissez-vous les origines de la dinde de Noël ?
C’est grâce à la découverte de l’Amérique que nous sommes redevables à nouveau de ce délicieux volatile. La dinde fut introduite en Europe par les Jésuites au commencement du XVII ième siècle et parut pour la première fois en France au festin de noces de Charles IX en 1560. Son nom primitif « coq d’inde » vient de son origine américaine, l’Amérique s’appelant autrefois les Indes occidentales. Son élevage se
répandit que très lentement en France et ce n’est que sous le règne d’Henri IV que les
manuels culinaires en font mention. Ce n’est cependant que beaucoup plus tard que
le sieur de La Varenne escuyer de cuisine de Mr le Marquis d’Uxelles donna des recettes sur la façon d’accommoder les dindes, en ragoût, en daube…..
La tradition veut qu’on la serve principalement à Noël et non pour Thanksgiving ... 
réponse à . cotentine le 16/12/2007 à 12h58 : puisque Noël approche, il est temps d’accrocher la dinde morte &agrav...
une petite charade

mon premier est le plat du jour
mon deuxième sera bientôt neuf
mon troisième est une personne dont la silhouette est peu appétissante

mon tout est un naturaliste
Je persiste sur le côté dopage de la dope. Sinon comment expliquez vous que Amstrong puisse à la fois :
- Jouer de la trompette
- Marcher sur la lune
- Et gagner le tour de France

CQFD
réponse à . <inconnu> le 16/12/2007 à 13h06 : une petite charade mon premier est le plat du jour mon deuxième sera bi...
Louis Jean Marie Daubenton... n’est-il pas ?
réponse à . <inconnu> le 16/12/2007 à 13h07 : Je persiste sur le côté dopage de la dope. Sinon comment expliquez ...
Eh ! tu oublies que Armstrong, forcément, il est "fort des bras".
réponse à . <inconnu> le 16/12/2007 à 13h06 : une petite charade mon premier est le plat du jour mon deuxième sera bi...
Daubenton ?
réponse à . syanne le 16/12/2007 à 13h23 : Eh ! tu oublies que Armstrong, forcément, il est "fort des bras"....
Le tien il en a l’r

(désolé pour Daubenton, j’avais pas réactualisé ma page, j’ai pas vu ta réponse)
A propos des divers sens du vieux verbe dauber, dont Tyto nous a rappelé que Molière l’utilisait, on le retrouve aussi chez Rabelais, dans le titre même du chapitre XIV du Quart Livre : « Continuation des Chicanous daubés dans la maison de Basché ».
Les Procultous et les Chicanous vivent à Procuration, « pays tout égratigné et tout barbouillé », où s’arrêtent Pantagruel et ses compagnons de voyage (peu après l’épisode des moutons de Panurge).
Un interprète explique à Pantagruel « comment ce peuple gagnait sa vie d’étrange façon », les Chicanous étant battus, daubés, frappés, car « s’ils demeuraient pendant longtemps sans être battus, ils mourraient de male faim, eux, leurs femmes et leurs enfants ».
réponse à . <inconnu> le 16/12/2007 à 13h07 : Je persiste sur le côté dopage de la dope. Sinon comment expliquez ...
cent coups fait rire, toi tu as entendu la blague de Philippe qui a fait éclater de rire Nicolas Canteloup ... on doit regarder les mêmes niaiseries à la télé ... mais, moi, Armstrong c’est à la trompette que je le préfèrais ... 
oui, bravo de l’avoir trouvé ... sans ciller
Mes amis quand ils ont acheté leur boulangerie, ils se sont fait rouler dans la farine, elle valait que dalle, c’était de la daube. Ils ont mis du temps à digérer tellement cétait dur ! L’affaire sentait pourtant pas mauvais au départ, mais ils se sont fait faisander (ou ont été faisandés, comme tu veux) quand même. Faut dire que l’ex-proprio, un dur à cuire, les a enduit d’erreur en les laissant mariner quéque temps, histoire de les attendrir pour qu’ils cèdent vite à leur (sus)tentation. Ca les a frappé grave, tu penses bien ! Depuis ils macèrent dans leur dégoût, mijotent leur amertume à petit feu, et tant bien que mal gagnent leur pain quotidien qu’ils bouffent généralement avec de la daube, n’ayant pas les moyens de se payer du bistek . Comme farce, ils n’ont rien vu d’aussi merdique ! Et pour se consoler ils se disent entre quat’zyeux : Tant pis, ils nous reste toujours le plat et le café du pauvre ...
Qui ne connait pas A-daube Reader hein ?
Est ce que tu fournis le short en peau et à bretelles décorées, pour déguster ta recette @23 et celle de chirstian@19  ?? Je cours m’acheter un chapeau tyrolien, avec masque et tuba.
.
La Daube : Plein de bonnes odeurs, de délices gustatifs et de "souvenirs attendris" autour de ces viandes faisandées, daubes faites de morceaux délaissés et légèrement "avancés". L’hygiène alimentaire et la notion de transmissions alimentaires d’ infections sont récentes (années 80), pour connaître la suite des bons petits plats du terroir à base de produits pas toujours "frais" chez les femmes enceintes, les enfants, les vieux, les immunodéprimés... on peut se reporter aux articles Wiki , ou bouquins récents de mèdecine, aux articles :
Listeria monocytogenes,
Clostridium perfringens.
etc,etc......
Voir également le site suivant : www.infonosocomiale.com, les chiffres des décès et des infections, reconnues scientifiquement, est surprenant. Quel dommage si les Zexpressionautes étaient déçimés !!!
C’est vrai qu’avant, les pauvres ou les amateurs de viandes faisandées ne vivaient ni vieux, ni en bonne santé ( voir comptes rendus des mèdeçins du Roy, sur l’état de santé déplorable, d’une extrémité à l’autre du tube digestif du Roy Soleil , entre autres joyeusetés.......)
Les hérissons prennent soin de votre santé,ils vous zaiment ne nous écrasez plus.
Bon appétit,et n’oubliez pas le rôle essentiel d’un bon vin !!!
12:40:28 l’heure à laquelle j’ai reçu mon expressio. C’était plutôt un homme nimbus. D’habitude c’est aux environs de 5:30 et des poussières. Le préposé au courrier était sans doute parti se préparer sa daube et n’est revenu qu’après l’apéro.

@40 : Sonic pourrait-il penser à utiliser ses balises. Cela éviterait les copier-coller lors de l’envoi vers une page. 
réponse à . hedgehog le 16/12/2007 à 15h48 : Est ce que tu fournis le short en peau et à bretelles décor&eacut...
je ne connais pas grand chose dans ce domaine et j’imagine bien que dans une viande faisandée peuvent se développer tout un tas de saletés mais la longue cuisson n’est elle pas justement faite pour y remédier ? ou bien ne suffit elle pas pour certains produits ?
réponse à . hedgehog le 16/12/2007 à 15h48 : Est ce que tu fournis le short en peau et à bretelles décor&eacut...
Le vin n’a t’il pas depuis toujours été utilisé en cuisine pour assainir certains plats ?
L’alcool qu’il contient n’est pas seulement une amélioration gustative, non ?

J’ai failli avoir en accident en évitant d’écraser un hérisson. Donc, pas de panique, je ne suis pas la seule à faire gaffe de ne pas t’écraser 
réponse à . hedgehog le 16/12/2007 à 15h48 : Est ce que tu fournis le short en peau et à bretelles décor&eacut...
les amateurs de viandes faisandées ne vivaient ni vieux, ni en bonne santé ( voir comptes rendus des mèdeçins du Roy, sur l’état de santé déplorable, d’une extrémité à l’autre du tube digestif du Roy Soleil
ben, moi, je ne crois pas !!!  Louis XIV a quand même vécu jusqu’à l’âge vénérable de 77 ans (sacrée longévité pour l’époque et pour un homme que tu dis n’être pas en bonne santé ! ) et en plus, ce n’est pas son tube digestif qui l’a fait souffrir et mourir, mais une "sciatique" diagnostiquée ...par Fagon, son médecin personnel ... La jambe du roi s’est avérée non pas faisandée, ni daubée, mais gangrénée ...
réponse à . cotentine le 16/12/2007 à 18h26 : les amateurs de viandes faisandées ne vivaient ni vieux, ni en bonne sant...
[La jambe du roi s’est avérée non pas faisandée, ni daubée, mais gangrénée ...]
Beurk !!!!! Dire qu’on dit que le soleil guérit les plaies... Médecin guéris toi toi-même !
réponse à . hedgehog le 16/12/2007 à 15h48 : Est ce que tu fournis le short en peau et à bretelles décor&eacut...
Les hérissons prennent soin de votre santé,ils vous zaiment ne nous écrasez plus.
moi z’aussi, je les aime bien les z’hérissons, même s’il ont des puces !!!  et partout où j’ai habité, une famille de hérissons s’est installée dans mon jardin et hibernait dans un tas de feuilles mortes sous une palette de bois près de la haie !
C’est vrai qu’on en voit parfois écrasés sur la route mais les plus grandes causes de décès ne sont pas QUE les voitures !
Causes directes :
- ingestion directe de pesticides dans les jardins et cultures ;
- accidents dus au trafic routier ;
- prédation (principaux prédateurs: Blaireau d’Europe, Hibou grand-duc, renard, sanglier; Buse variable, chien, chat fouine)
- parasitisme ;
- maladies infectieuses ;
- accidents divers (noyade dans les piscines, chute dans les trous...).
Causes indirectes :
- disparition du bocage ;
- disparition des petits bois ;
- cloisonnement trop parfait de nos jardins ;
- séparation des jeunes et des adultes (mort des adultes, "enlèvement"...) ;
- ingestion d’insectes déjà contaminés par des pesticides.
qui aurait aimé être invité à la Cour et à la table de roi Soleil ? même une seule journée ? Voilà ce qu’on pouvait y déguster ... y’avait des daubes, mais ce n’était pas de la daube 
Le Service ’’à la Française’’ sous Louis XIV (copié à cette page
Ce ’’Service est divisé en 5 Services principaux, et tous les plats d’un même service sont présentés simultanément.
Le premier service : potages ou oilles, ou entrées.
Le potage est servi matin et soir ; c’est une préparation à base de pain en fines tranches, cuit dans un bouillon. Certains sont gras, d’autres maigres. Le bouillon est obtenu en faisant cuire la viande ou le poisson et des herbes dans une eau salée, à laquelle on ajoute du beurre si nécessaire.
Les entrées comprennent des tourtes de viande ou de poisson, pâtés chauds, ragoûts, hachis et grillades : boudin, andouilles, saucisses ou viande.
Le second service concerne les rôts.
Ils sont préparés par le ’’Hasteur’’. Ce sont des viandes, volailles et gibiers cuits à la broche.
On distingue les ’’gros rôts’’ (quartiers de viande) boeuf, veau, mouton ; et les ’’menus rôts’’ : volailles et autres oiseaux et menus gibiers.
Le troisième service, concerne les entremets.
Ce sont des ragoûts, des tourtes, pâtisseries en maigre, jambon, pâtés froids, blancs manger, marinades, viandes froides et quelques légumes.
Le quatrième service est celui des Hors d’oeuvres.
Ce sont des compléments aux entrées et aux rôts, surtout pour en augmenter le nombre, mais pas par besoin. Ce sont souvent des salades ou des ragoûts.
Le cinquième service est celui du ’’fruit’’.
On y sert de grandes corbeilles de fruits, merveilleusement présentées, des tourtes aux fruits ou ’’à la frangipane’’, confitures sèches, massepains, pâtes de fruits, fruits confits, compotes de fruits, crèmes, gelées et pâtisseries
Ce service était l’apothéose du repas, et, à cette occasion, on changeait les assiettes et les couverts !!
Bon appétit, Messieurs ! cette page
réponse à . cotentine le 16/12/2007 à 18h45 : Les hérissons prennent soin de votre santé,ils vous zaiment ne nou...
- prédation (principaux prédateurs: Blaireau d’Europe, Hibou grand-duc, renard, sanglier; Buse variable, chien, chat fouine)

Il faut rajouter à ta liste de prédateurs les Gitans et leur pompe à vélo ! cette page
réponse à . cotentine le 16/12/2007 à 18h26 : les amateurs de viandes faisandées ne vivaient ni vieux, ni en bonne sant...
Chacun est libre de croire ce qu’il veut, bien entendu .
Mais tu te souviens probablement des textes des "Mémoires de Saint Simon" faisant allusion à son état de santé, à son haleine à côté de laquelle les recoins des escaliers de Versailles où chiaient et pissaient les courtisan(e)s, étaient des réceptacles de parfums paradisiaques, et son opération de l’ampoule rectale , et ses crises de goutte très douloureuses et invalidantes, etc, etc....et les volumes consacrés à sa fin interminable durant laquelle il n’était que sanie et pourriture ( surtout les volumes 4 et 5, si je me rappelle bien) entouré des meilleurs mèdeçins, chirurgiens de son époque et bénéficiant des meilleures alimentations et hygiènes possibles, pour l’époque.
Mais tout le monde n’était pas le Roi-Soleil. 
On connaît le croquis fameux de La Bruyère : " L’on voit certains animaux farouches, des mâles et des femelles,répandus par la campagne, noirs, livides et tout brûlés de soleil, attachés à la terre qu’ils fouillent et qu’ils remuent avec une opiniâtreté invincible; ils ont comme une voix articulée, et quand ils se lèvent sur leurs pieds, ils montrent une face humaine et en effet ils sont des hommes."
Le témoignage humain étant ce qu’il est, j’ai la faiblesse de prêter attention surtout aux témoins historiques 
réponse à . hedgehog le 16/12/2007 à 19h53 : Chacun est libre de croire ce qu’il veut, bien entendu . Mais tu te souvi...
et j’insiste pour dire que vivre jusqu’à 77 ans, surtout au 17ème siècle, quand on a commis autant d’excès ... il fallait avoir une santé à toute épreuve ... même en mangeant des daubes    et entourés de médecins (sans cédille) qui n’y connaissaient pas grand’chose ... !!!
réponse à . cotentine le 16/12/2007 à 18h45 : Les hérissons prennent soin de votre santé,ils vous zaiment ne nou...
Pas que le gitan. (Vécu) Comme plusieurs d’entre vous le savent, j’ai passé la majeure partie de ma carrière professionnelle dans les travaux publics et les grands terrassements, en France et a l’étranger. Il y a entre trente et quarante ans, j’étais sur des chantiers de pose de pipe-line et la tranchée d’enfouissement du « tube » était souvent creusée plusieurs jours, voire plusieurs semaines (dans les terrains stables) avant le passage des soudeurs et de la mise en terre du pipe, 1m50 a 3m00 de profondeur. Le pipe line étant en effet assemblé et soudé au niveau du sol et ensuite jeté dans la tranchée par des grues sur chenilles (pipelayer) par tronçons pouvant aller de 300m jusqu’à 2000m d’un seul tenant.Les tranchées se terminaient toujours a pic, a angle droit, ce qui fait que tout animal tombé dedans pendant la nuit ne pouvait en ressortir. Et j’avais des collègues dont la première occupation en arrivant le matin était d’aller capturer tout ces animaux prisonniers de ce piège. «  lapins,hérissons, grenouiles et bien d’autres bestioles , dont un jour une biche (que nous avons naturellement sauvée et relachée. Les lièvres et lapins, on leur faisait leur fête naturellement. Mais j’ai été surpris quand j’ai vu des collègues ramasser particulièrement les hérissons. Il m’ont déclaré que leur chair était excellente et avaient un gout très fin et exquis. Je n’y aurais pas touché a l’époque,
Mais aujourdh’ui, amateur de sensations et de découvertes ,culinaires en particulier, je me sens de taille a m’en farcir un. L’un d’entre eux avait d’ailleurs vraiment des goûts très particuliers : Il « gobait » littéralement, vivants et gluants les limaces et les escargots qu’il sortait de leur coquille avec un couteau. Il prétendait que grâce a ce régime, il n’avait jamais été malade de sa vie ? 50/55 ans.
Quand je sors mon chien le soir assez tard dans un petit espace vert prés de chez moi, je rencontre souvent un hérisson dont c’est le territoire semble t’il. Ma toutoute le renifle un peu et abandonne vite son investigation, les piquants lui irritants la truffe. Moi je me contente de le taquiner un peu du bout du pied, je le retourne parfois par jeu et je lui dis à demain.
J’en ai connu un autre par contre qui était une vraie peste. Il y a quelques années, on mettait encore les poubelles (sac plastique) directement sur le trottoir, les conteneurs n’étant pas encore en usage partout a la campagne. Et bien souvent, les éboueurs n’avaient pas pris mon sac car il était éventré. Je pensais aussitôt à un chat ou à un chien, et une nuit, décidé a chatier ce trublion et entendant du bruit, je suis sorti muni d’une torche et d’un manche a balai pour chasser l’intrus. Je restais bouche bée devant le spectacle que me révélait la lumière de ma lampe. D’abord un nez de cochon comme dit dans une précédente contrib, et dans le reflet de la lampe , des petits yeux porcins me regardant fixement , paraissant incandescents et semblant étonnamment féroces, comme en provenance directe de l’enfer. Sur l’instant, je fus terrifié pendant 2 a 3 secondes, me demandant d’où sortait ce monstre apocalyptique, puis ma vision s’accoutumant peu a peu, je m’aperçus de la banalité de l’animal. J’ignorais alors qu’un animal sauvage pouvait en venir a venir fouiner dans les résidus de l’homme. C’est maintenant devenu courant de voir par exemple des ours polaires et autres animaux dangeureux s’introduire carrément dans les agglomérations pour y rechercher une subsistance plus facile à dénicher dans les déchets que de chasser dans la nature une éventuelle proie avec qui il faudra parfois combattre.
Bien, après cette petite digression sur le hérisson (ce n’était plus une contrib, mais un roman),allons admirer les grandes eaux de versailles sans crainte, kadaffi est parti.
A tout à l’heure à tous 
Bonjour,

Je ne dirai rien sur l’étymologie de l’expression, mais ferai juste une remarque: je ne trouve pas normal de qualifier de secte ceux qui ont choisi un système d’exploitation libre plutot qu’un autre (tiens... au passage, système d’exploitation libre, ça sonne un peu comme une oxymore, non ?). Chacun est libre de ses choix, et de défendre ses opinions, et certains le font de façon virulente, mais de là à parler de secte, je trouve que c’est un peu violent.
réponse à . francois_c le 17/12/2007 à 11h15 : Bonjour, Je ne dirai rien sur l’étymologie de l’expression,...
Eh bien moi je ne trouve pas normal que quelqu’un manquant d’humour au point de prendre au premier degré tout ce qui est écrit sur expressio continue à le lire.

Je suis ingénieur informaticien depuis 27 ans et cela bien longtemps que j’ai compris que la plupart des outils (systèmes d’exploitation y compris) peuvent répondre aux nombreux besoins de leurs utilisateurs et que dénigrer l’outil du même type d’à côté est complètement stupide.
Chacun choisit selon ses préférences ou ce qui lui est imposé dans sa boîte et, dans la mesure où il trouve son bonheur avec ce qu’il utilise, c’est que l’outil ou le système est bon.

Ensuite, il est clair que la force et les erreurs de marketing peuvent favoriser un outil ou un autre (Si Jobs avait laissé cloner son Mac en 84, croyez-vous que Bill serait aussi fortuné qu’il l’est aujourd’hui ?).

Mon texte n’était qu’une plaisanterie liée au fait que les Linuxiens vouent les Windowsiens aux gémonies (alors que l’inverse est beaucoup moins fréquent) et forment une communauté dont l’esprit de certains est souvent étroit, avec une partialité à mon sens assez déplacée, parce que les deux systèmes ont leurs avantages, inconvénients, forces et faiblesses (et je ne suis pas trop mal placé pour le savoir, ayant été un adepte du Macintosh dès ses débuts, puis un spécialiste Unix, tout en utilisant Windows quotidiennement - et ce, depuis la version 1.0 de 85).
réponse à . God le 17/12/2007 à 14h39 : Eh bien moi je ne trouve pas normal que quelqu’un manquant d’humour ...
Eh bien moi je ne trouve pas normal que quelqu’un manquant d’humour au point de prendre au premier degré tout ce qui est écrit sur expressio continue à le lire.
voilà que God lui-même manquerait de tolérance ? Il y a des jours comme cela où on manque un peu d’humour. Il y a aussi le fait que nous venons de pays différents et que les susceptibilités ne sont pas toujours placées au même endroit pour tous, que nous n’avons pas tous les mêmes tournures d’esprit. Je sais aussi que les mots ne représentent pas toujours le même poids pour chacun d’entre nous, j’en ai un jour fait les frais juste parce que j’avais osé dire que les propos de quelqu’un étaient une bêtise. J’ai failli partir, mais je suis têtue et suis restée. 
Certain(e)s ont parfois l’humour un peu lourd est-ce une raison pour les exclure? Et si on a pas d’humour est-ce pour autant que l’on doit être exclu de ce site ? Ce serait dommage. Certaines personnes qui fréquentent ce site sont des puits de science dans leur domaine, d’autres s’enrichissent de ce qu’ils ou elles lisent. Et puis pensons aussi à tous ceux qui nous lisent et n’interviennent pas.
J’espère n’avoir choqué personne par mes propos.
réponse à . tytoalba le 17/12/2007 à 21h41 : Eh bien moi je ne trouve pas normal que quelqu’un manquant d’humour ...
voilà que God lui-même manquerait de tolérance ?
Non Tyto, ce n’est pas de l’intolérance, mais de l’énervement face à une remarque déplacée à laquelle, aujourd’hui, je n’ai pas eu envie de répondre en y mettant des formes et autres circonvolutions

J’espère n’avoir choqué personne par mes propos.
Pas moi, en tous cas.
Tu vois bien que je suis tolérant. 
réponse à . <inconnu> le 17/12/2007 à 05h45 : Pas que le gitan. (Vécu) Comme plusieurs d’entre vous le savent, j&...
hé, hé, doucement ! je n’ai nommé que les principaux prédateurs ! et c’est Quasinconnu qui évoque les gitans ! Moi, je n’ai pas voulu en parler, bien que sachant qu’ils en faisaient (le font-ils encore ? ... Perle en a fait les frais !) de la soupe ... de hérisson (nez de cochon, c’est à le fin de l’été et de l’automne que leur petit museau pointu devient élargi car ils sont bien gras pour affronter l’hibernage !)

Les anglais nous appellent "froggy" (mangeur de grenouilles) et sont révulsés par nos délicieuses cagouilles aillées ... Je ne saurais manger des larves ou des scorpions, même grillés ou ... comme à cette page 

autres pays, autres moeurs, et les ’gens du voyage’ n’ont pas la même culture culinaire que nous ! faut savoir accepter les autres avec leur différences ... c’est ça la TOLERANCE ! 
réponse à . God le 17/12/2007 à 22h40 : voilà que God lui-même manquerait de tolérance ?Non Tyt...
God, tu me plais de plus en plus : tu es finalement très humain et je crois que tu as besoin de vacances ! 
réponse à . God le 17/12/2007 à 22h40 : voilà que God lui-même manquerait de tolérance ?Non Tyt...
l’atoll errance, voilà qui serait bien, pour que tu y passes un peu de temps en temps te reposer. Tu as commis ces derniers jours quelques fautes d’orthographes que dans notre grande bonté nous n’avons pas relevé. Oui, oui, je sais, tu me diras que moi aussi j’en fait, mais je ne suis pas God.
Je me joindrai donc à momolala pour clamer : oui, messieurs et mesdames, God est humain.  Continue à nous envoyer notre expressio quotidien et à nous faire toi aussi un coucou de temps à autre. Après tout c’est ton site que diable.  
réponse à . God le 17/12/2007 à 14h39 : Eh bien moi je ne trouve pas normal que quelqu’un manquant d’humour ...
Argh... voilà que je m’en prends plein la tête... je l’avais un peu cherché aussi. Je reconnais, lundi matin, je devais être un peu grognon, manquer d’humour (temporairement, j’espere) et j’ai réagi un peu vite (et sèchement aussi). C’est vrai, certains linuxiens (dont je fais partie) ont parfois l’esprit un peu étroit, et dénigrer automatiquement tout ce qui vient de microsoft n’est pas une preuve de supériorité...

A part ça, je crois que je n’aime pas les sectes, alors imaginer que je fais partie de l’une d’elle parce que je râle sans arrêt après l’informatique m’a fait frémir, et voilà...

J’ai le droit de continuer à lire expressio, sinon ? parce que la plupart du temps, ton humour me fait rire...
réponse à . francois_c le 18/12/2007 à 11h31 : Argh... voilà que je m’en prends plein la tête... je l’...
A part ça, je crois que je n’aime pas les sectes
Moi non plus. Oserais-je hasarder que God dans sa grande clémence (de 12 bien sûr) te permettras de rester non seulement pour lire mais pour participer. Sinon, il se verra dans l’obligation de zapper toutes les "sectes" de râleurs et râleuses dont je suis. Et que lui restera-t-il pour occuper le salon rose ? Sans doute Houba, si occupé à colorier, qu’il ne pense plus à nous, hou hou.
réponse à . francois_c le 18/12/2007 à 11h31 : Argh... voilà que je m’en prends plein la tête... je l’...
Ah ben tiens, toi t’es pas parti après une réaction épidermique dans les gencives.
C’est super ! Ça ne fait que prouver, comme je le pense, que tout les linuxiens ne sont pas étroits d’esprit. De toutes façons, j’en fréquente suffisamment pour en être convaincu depuis longtemps.

Je te rassure, je n’aime vraiment pas les sectes non plus. Et je ne crois pas vraiment qu’il y ait des adorateurs de Linux au sens propre du terme, c’est pourquoi le "Secte des Adorateurs" me semblait suffisamment explicite quant à son ironie.

Quant à savoir si tu peux continuer à lire expressio, ben c’est toi qui décides, mais ne serait-ce qu’à cause (ou plutôt grâce) à ta réaction, j’aurais plutôt tendance à dire oui, à condition que tu participes plus souvent, hein ?
réponse à . tytoalba le 18/12/2007 à 08h36 : l’atoll errance, voilà qui serait bien, pour que tu y passes un peu...
Tu as commis ces derniers jours quelques fautes d’orthographes
J’en conviens, à mon grand désespoir.
Mais je te rappelle que je suis très largement demandeur de tout signalement de fôte (par le canal 12, pas ici), après avoir vérifié sur le site si, des fois par hasard, elle n’aurait pas déjà été corrigée.
réponse à . God le 18/12/2007 à 14h01 : Tu as commis ces derniers jours quelques fautes d’orthographesJ’en c...
désolée mais je n’ai toujours pas compris ce qu’est le canal 12. Pourrais-tu me l’expliquer en privé ?
Ne rêvez pas les autres farfelus, il ne s’agit que de courriel. Ma maison est gardée par des gnomes, lutins et farfadets. Il faut montrer patte blanche avant d’y entrer. 
réponse à . tytoalba le 18/12/2007 à 17h16 : désolée mais je n’ai toujours pas compris ce qu’est le...
Pas de raison de garder ça secret et autant que les nouveaux venus en soient informés.
Le nombre 12 est devenu un nombre magique sur expressio, à cause d’une longue histoire (faudrait relire beaucoup d’anciens commentaires) liée à une clé de 12 (et non pas aux apôtres ou aux salopards).
Assez logiquement, un canal de communication différent des commentaires est devenu, par plaisanterie, le canal 12, par allusion aux numéros des différents canaux de communication radio sur lesquelles les aviateurs, les marins ou les cibistes (liste non limitative) peuvent décider de basculer pour échanger en privé, après avoir entamé une discussion sur un des canaux communs.
Le canal 12, veut donc simplement dire chez nous "en privé", autrement dit "par email".
réponse à . God le 18/12/2007 à 18h17 : Pas de raison de garder ça secret et autant que les nouveaux venus en soi...
je finirai donc par en savoir plus, j’ai déjà relu quelques anciennes expressions. Ce qui m’a d’ailleurs permis de combler le vide des week-end non renseignés sur la liste.  Mes cours vont me donner quelques deux semaines de vacances ce qui me permettra d’en relire quelques unes. Non, non, je ne suis pas enseignante, mais une éternelle étudiante. Flash me donne du fil à retordre. Et je ne parle pas de ce cher Gordon.
Si c'est de la daube c'est bon à jeter alors que :
Tout est bon chez elle, y a rien jeter,
Sur l'île déserte il faut tout emporter.
C'est du moins ce que nous chante le roi Georges
Les paroles sont ici
réponse à . gerard5253 le 10/10/2014 à 00h15 : Si c'est de la daube c'est bon à jeter alors que : Tout es...
Tu as reçu combien de messages "Expressio" ce matin ?
Moi, j'ai eu "Qui dort dîne" suivi de "C'est de la daube" !!!
Carambolage...
Tu me diras, on reste dans la cuisine !
Visiteurs d'aujourd'hui, prenez un peu de votre précieux temps pour lire les écrits des voisins du d'ssus !
C'est amusant, enrichissant, ... tout à la fois !
Les recettes de cuisine se mêlent à la daube de Rabelais... Un joli souvenir côtoie les techniques informatiques... On s'arrête à la table du Roi Soleil, on se pourlèche en lisant de savoureux jeux de mots... Et pis God s'énerve...
À lire... vraiment !
Point de cuisine chez le cher Georges B. S'il aime saucissonner et trinquer avec les copains, il laisse les autres mijoter, mitonner, ailler, saler et poivrer à leur guise... Lui se contentera de déguster !

À aucun prix, moi je ne veux
Effeuiller dans le pot-au-feu
La marguerite. [...]
Au diable les maîtresses queux
Qui attachent les cœurs aux queues
Des casseroles !

Il l'écrit et le chante à la dame de ses pensées.
Sans daube, entremets, bisque
à t’entendre parler
notre amour court grand risque.
(Noël Lebreton de Hauteroche, Le Souper mal apprêté, 17e siècle)
Pour en revenir à notre daube, la vraie, celle qui ne va pas tarder à mijoter sur le coin du fourneau pour nous consoler de toute cette flotte que nous avons encore cette nuit du côté de Montpellier, je vous conseille d' ajouter en début de cuisson 10 cm de zeste d'orange. C' est une parenthèse et je la referme, je m en vais dormir en écoutant la pluie faire des claquettes .
réponse à . DiwanC le 10/10/2014 à 01h55 : Visiteurs d'aujourd'hui, prenez un peu de votre précieux temps pour lire ...
[Visiteurs d'aujourd'hui, prenez un peu de votre précieux temps pour lire les écrits des voisins du d'ssus !]

Faut dire que à "inconnu le 17/12/2007 à 05h45", j'étais en verve ce jour-là.
Je ne suis plus aussi motivé qu'à l'époque.
Mais j'aime bien me relire. A + 
réponse à . Mourguette34 le 10/10/2014 à 03h00 : Pour en revenir à notre daube, la vraie, celle qui ne va pas tarder &agr...
Bon courage amie Mourguette, pour avoir longtemps habité le Gard je ne connais que trop ces phénomènes météorologiques..........

Bon, Germaine et Gégé sont déjà passés par là, me reste plus qu'à préparer le café.......

Mais un peu plus tard parce que si je le mets à réchauffer dès maintenant ce sera de la daube.......

Ad'taleur............
réponse à . BOUBA le 10/10/2014 à 03h44 : Bon courage amie Mourguette, pour avoir longtemps habité le Gard je ne co...
"Germaine et Gégé sont déjà passés par là, me reste plus qu'à préparer le café..." Pffff...
Pourtant, on t'en a laissé...Si encore elle était jolie... tu ne vas pas dire que c'est de la daube !*

Si seulement l'était cuisinière,
Je dirais : "Tout n'est pas perdu,
Elle est sotte, c'est entendu,
mais quelle artiste culinaire"
Malheureusement sa chère m'a
pour toujours gâté l'estomac
.

*Yeeess ! J' l'ai eu dès potron-jacquet ! 
réponse à . Richard68 le 10/10/2014 à 03h39 : [Visiteurs d'aujourd'hui, prenez un peu de votre précieux temps pour lire...
Eh bien tu as tort...
J'ai bien aimé - et je ne suis sans doute pas la seule - le récit de tes promenades nocturnes et de tes rencontres avec les hérissons...
Wiki nous dit : La daube, ou plutôt les daubes sont des spécialités d'origine provençale (en provençal adòba, adobo), qui aurait dû donc s'écrire en français adobe. PDFffffff pour le français…
, ils ne parlaient pas de daube mais il y avait quand même une belle brochette...........
réponse à . Mintaka le 10/10/2014 à 06h39 : Wiki nous dit : La daube, ou plutôt les daubes sont des spécia...
spécialités d'origine provençale

Tout à fait, mais ça c'était avant que l'Ile de France ne s'accapare la recette et en fasse une spécialité en remplaçant le sanglier par du boeuf.........Ce qui est une hérésie car un marinade de sanglier ça a quand même un goût de sauvage, de gibier que n'aura jamais un pauvre ruminant domestique.

Ces gens là détruisent tout...........(soupir !)

On passe au café ?............
réponse à . Mintaka le 10/10/2014 à 06h39 : Wiki nous dit : La daube, ou plutôt les daubes sont des spécia...
Si mes souvenirs sont bons, au jeu d'échecs (dont la langue internationale est le français) on dit « j'adobe » lorsqu'on touche une pièce non pas pour la jouer mais pour la recentrer sur sa case.
Hermann Hesse et sa femme au restaurant
La femme: - Avaler cette viande de boeuf assaisonnée me donne un mal de chien...
Hesse (inattentif) - qu'est-ce qui te donne un mal de chien ?
la femme: - daube, Hermann !
réponse à . Mintaka le 10/10/2014 à 07h10 : Si mes souvenirs sont bons, au jeu d'échecs (dont la langue internat...
Presque bon, on dit J'adoube
réponse à . BOUBA le 10/10/2014 à 07h03 : spécialités d'origine provençale Tout à fait, mais &...
Tu vas encore une fois nous Alphonser des portes ouvertes.
réponse à . gerard5253 le 10/10/2014 à 07h53 : Tu vas encore une fois nous Alphonser des portes ouvertes....
Joli !...........
réponse à . BOUBA le 10/10/2014 à 07h03 : spécialités d'origine provençale Tout à fait, mais &...
... ça a quand même un goût de sauvage
Eh oui ! tout est dit : un goût sauvage... une saveur brutale, quasi primitive ...
Loin de détruire, les gens d'Île-de-France – berceau* de la sensibilité, de la délicatesse, de la créativité culinaire (entre autres !) – ces gens-là comme tu les appelles avec un inqualifiable mépris, ces gens-là ont apporté à ta daube sauvage une subtilité certaine, une finesse de goût reconnue des plus grands chefs.
Et pis c'est tout !
* Si, si ! 
réponse à . joseta le 10/10/2014 à 07h23 : Hermann Hesse et sa femme au restaurant La femme: - Avaler cette viande de boeuf...
Quant à l'exactitude historique de ton histoire, je reste daubitatif .
réponse à . joseta le 10/10/2014 à 07h23 : Hermann Hesse et sa femme au restaurant La femme: - Avaler cette viande de boeuf...
On a déjà eng...Bouba pour moins que ça @inconnu du 16/12/2007 c'est vrais que le réchauffé sied à l'expression du jour.
Une petite parenthèse suggérée par le mot adobe une matière résistante mitonnée façonnée depuis la nuit des temps, cuite écologiquement au soleil... mais à ne pas consommer même avec modération !
Chouette, ce matin j'ai pu me connecter du premier coup !
Je ne sais pas si vous l'avez remarqué : maintenant on peut apercevoir l'URL d'un lien avant de l'ouvrir, (au cas où on manquerait de temps...) 
réponse à . BOUBA le 10/10/2014 à 07h03 : spécialités d'origine provençale Tout à fait, mais &...
Y a des spécialistes de la décongélation de "Fait Maison" qui font de la daube avec tout ce qu'ils touchent.

en fasse une spécialité en remplaçant le sanglier par du boeuf.....
J'ai souvenir de certaines "gardianes" dégustées du côté de Mauguio les soirs de courses camarguaises où la daube de taureau c'était pas de la daube.
réponse à . gerard5253 le 10/10/2014 à 08h08 : On a déjà eng...Bouba pour moins que ça @inconnu du 16/12/2...
@inconnu du 16/12/2007 ???
Encore une preuve éclatante de la nécessité de numéroter les contribs et de mettre le rappel sur la même ligne que "Réponse".
réponse à . Mintaka le 10/10/2014 à 08h52 : @inconnu du 16/12/2007 ???Encore une preuve éclatante de la né...
CQFD.
Je signe la pétition !
réponse à . linguistiques le 11/01/2006 à 09h27 : Bonjour, l’étymologie possède une faiblesse : expliquer...
Si.
réponse à . saharaa le 10/10/2014 à 08h32 : Chouette, ce matin j'ai pu me connecter du premier coup ! Je ne sais p...
ce matin j'ai pu me connecter du premier coup
ah ben non ! rectification : sur l'autre " machine " j'ai encore dû m'y reprendre à deux fois pour me connecter !
Vers 1800
- Qui est cette dame ?
- Aglaé Auguié, bien en chair, mari: Ney !
réponse à . saharaa le 10/10/2014 à 08h25 : Une petite parenthèse suggérée par le mot adobe une mati&e...
C'était aussi la tablette d'argile qu'utilisaient les scribes, tant qu'elle était "al fresco", une fois sèche, on ne peut plus gommer !
réponse à . DiwanC le 10/10/2014 à 07h58 : ... ça a quand même un goût de sauvage Eh oui ! tout es...
Il est des plats qui ne souffrent pas du parisianisme bien pensant........la daube en fait partie.

La pensée unique en matière culinaire est une hérésie.....
Moi itou.........Reverpressio sans numéritation des contribs, c'est d'la daube !.........et pis c'est tout !
réponse à . BOUBA le 10/10/2014 à 09h46 : Il est des plats qui ne souffrent pas du parisianisme bien pensant........la dau...
Faudrait savoir !
Soit la daube ne peut être qu'à base de sanglier, soit les parisiens ont le droit d'y mettre du bœuf, à condition de ne pas prétendre que leur daube est provençale.
Il y en a bien pour faire des carbonnades "flamandes" avec du bœuf.
réponse à Syntax : 9 h 44
"al fresco"
Les scribes italiens ?
Sur l'argile simplement séchée on peut encore corriger en l'humidifiant, mais une fois cuite, c'est cuit !

réponse à . saharaa le 10/10/2014 à 09h56 : réponse à Syntax : 9 h 44 "al fresco" Les scribes ...
Ma ligne cafouille encore ce matin (elle comme moi, elle est du soir), j'ai poubellisé le doublon une première fois, mais il est revenu, je l'ai donc poubellisé une deuxième fois, en espérant que ce soit la dernière.
réponse à . BOUBA le 10/10/2014 à 09h46 : Il est des plats qui ne souffrent pas du parisianisme bien pensant........la dau...
la daube en fait partie
avé les pâtes fraîches.... pas des Lustucru ! des fait-maison, avec la machine italienne pour les découper ! de la farine partout dans la cuisine, mais c'est boooon !
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2014 à 10h01 : Ma ligne cafouille encore ce matin (elle comme moi, elle est du soir), j'ai...
ah ! il me semblait bien !  j'avais commencé à répondre et puis le doublon a disparu....pas grave s'il réapparaît ! Iznog0d va nous arranger ça aux petits oignons ! dans la blanquette les petits oignons, pas dans la daube !
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2014 à 09h53 : Faudrait savoir ! Soit la daube ne peut être qu'à base de sang...
Je me souviens avoir regardé une émission sur la Bretagne où un chef local vantait les mérites d'un plat à base de veau.......Tout le long de la recette il louait la succulente cuisine bretonne pleine de saveurs et juste à la fin il déclara:
"Et surtout, SURTOUT, vous n'oubliez pas herbes de Provence !"

Le fou rire qui m'a secoué m'a fait tomber de ma chaise et Germaine a mordu de toutes ses forces à la tringle à rideaux !......
réponse à . saharaa le 10/10/2014 à 10h05 : la daube en fait partieavé les pâtes fraîches.... pas des Lus...
Je confirme......Faire les pates c'est un boulot de dingue mais quel régal !
Les gens du Nord ( après Toulon ) peuvent pas comprendre.......
Le pauvre Iznog0d n'y peut rien, j'ai dû cliquer sur la poubelle à un moment où je n'étais pas connecté, de rouge, elle est devenue grise et le message est revenu.
L'ADSL serait-il de la daube ?
Si, si, deux oignons dans la marinade...........
réponse à . saharaa le 10/10/2014 à 09h56 : réponse à Syntax : 9 h 44 "al fresco" Les scribes ...
On peut encore les passer au pilon
deux oignons dans la marinade
j'ai dit " les petits oignons " (grelots) , pas l'oignon of course !!
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2014 à 10h15 : Le pauvre Iznog0d n'y peut rien, j'ai dû cliquer sur la poubelle...
ça n'explique pas pourquoi il y a eu doublon à l'origine ! on pourrait envoyer plusieurs fois le même message ?
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2014 à 10h15 : Le pauvre Iznog0d n'y peut rien, j'ai dû cliquer sur la poubelle...
Le pauvre...
il est bien brââve ! comme on dit dans le midi !
Attention !
Si tu y mets des "Blanc de Paris" ou des "Jaune Paille des Vertus" (qui est la plaine d'Aubervilliers), c'est le début de l'hérésie !
réponse à . saharaa le 10/10/2014 à 10h32 : ça n'explique pas pourquoi il y a eu doublon à l'origine ! on...
Absolument ! Si on est assez con pour cliquer deux fois sur "répondre" !
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2014 à 10h39 : Absolument ! Si on est assez con pour cliquer deux fois sur "ré...
meuh non meuh non, ce n'est pas ce que je voulais dire....  mais dans les messageries ordinaires c'est impossible de le faire !
DEVINETTE
Pourquoi la daube, dans le menu d'un restaurant du canton suisse du Valais, nous faisait sentir surveillés ?
- le restaurant: daube serve à Sion
réponse à . saharaa le 10/10/2014 à 10h30 : deux oignons dans la marinadej'ai dit " les petits oignons " (gre...
L'oignon of course n'est utilisé que pour la course à l'échalote
réponse à . saharaa le 10/10/2014 à 10h30 : deux oignons dans la marinadej'ai dit " les petits oignons " (gre...
Ça, c'est la médecine façon Rika Zaraï. Ce que j'ignore, c'est ce qu'elle met dans la marinade.
réponse à . BOUBA le 10/10/2014 à 09h48 : Moi itou.........Reverpressio sans numéritation des contribs, c'est ...
Est ce que tu fournis le short en peau et à bretelles décorées, pour déguster ta recette @23 et celle de chirstian@19  ?? Je cours m’acheter un chapeau tyrolien, avec masque et tuba.

@40 : Sonic pourrait-il penser à utiliser ses balises. Cela éviterait les copier-coller lors de l’envoi vers une page.
Juste un exemple de l'utilité des numéros !
Hein m'sieur Iznog0d 
- Alors ? raconte ! comment ça s'est passé le rendez-vous avec ton cuisinier ?
- oh, dès qu'il m'a vue, il m'a attirée vers lui et m'a serré ma tendre viande...
- macérer une viande tendre ? drôle de cuistot...
Un jour, un vieux chien  part à la recherche d'une daube, et s'aperçoit qu'il s'est perdu.
Errant au hasard en tentant de retrouver son chemin, il voit un jeune léopard courir vers lui avec l'intention visible de faire un bon repas.
Le vieux chien pense :
- Oh, oh! Je suis vraiment dans la merde, là !

Remarquant les quelques os d'une carcasse qui traîne sur le sol à proximité, il se met aussitôt à mâcher les os, tournant le dos au léopard qui approche.

  Quand celui-ci est sur le point de lui sauter dessus, le vieux chien s'exclame haut et fort :
- Ouais, ce léopard était vraiment excellent ! Je me demande s'il y en a d'autres par ici ?
En entendant cela, le jeune léopard interrompt son attaque en plein élan, il regarde le chien avec effroi, et s'enfuit en rampant sous les fourrés.

- "Ouf !", soupire le léopard, "c'était tout juste. Ce vieux chien a failli m'avoir !

  Cependant, un  singe, qui avait observé toute la scène d 'une branche d'arbre à proximité, se dit qu'il pourrait mettre à profit ce qu'il sait en négociant avec le léopard et obtenir ainsi sa protection.
Il part donc le rattraper, mais le vieux chien, le voyant courir à toute vitesse après le léopard, réalise que quelque chose doit se tramer.
Le singe rattrape le léopard, lui dévoile le pot aux roses, et lui propose un marché.

 Le jeune léopard est furieux d'avoir été trompé :
- Viens ici le singe, monte sur mon dos, et tu vas voir ce qui va arriver à ce petit malin !

 Le vieux chien voit le léopard accourir avec le singe sur son dos et s'inquiète :
- Que vais-je faire maintenant ?
Mais au lieu de s'enfuir, le chien s'assied dos à ses agresseurs, faisant semblant une fois de plus de ne pas les avoir vus, et juste au moment où ils arrivent à portée de voix, il s'exclame :
- Où est donc ce foutu singe ? ça fait une heure que je l'ai envoyé me chercher un autre léopard !

 Morale de cette histoire

On ne plaisante pas avec les vieux de la vieille. L'âge et la ruse arriveront toujours à triompher de la jeunesse et de la force...!!
L 'astuce et l'esprit viennent seulement avec l'âge et l'expérience
Les vieux c'est pas de la daube...
Autrefois, quand on mesurait par aunes...
- Excusez-moi, vous savez s'il y a un restaurant spécialisé en viande par ici ?
- à seize aunées...
- ou à la braise, ça m'est égal !
- Au cours d'une excursion, au Congo, je suis tombé, sans que personne ne semble s'en soucier, sur un cadavre, dont la viande commençait à se corrompre...
- Feu Zandé !
- Absolument ! de la viande faisandée...
Cette recette, Daube provençale était la préférée de ce philosophe anglais, soit la recette d'Hobbes.
réponse à . mickeylange le 10/10/2014 à 11h27 : Un jour, un vieux chien  part à la recherche d'une daube, et s&...
Tu as déjà goûté du léopard sauvage en daube ? Paraît qu'avec des herbes de Provence, c'est fameux... 
S'il vous plaît : quelqu'un a-t-il reçu - comme moi ce matin - deux "Expressio" ?
C'est de la daube : à 00 h 18
Qui dort dîne : à 00 h 46
Merci... 
Bon, j' vous laisse sinon vais être en retard chez les Desgrand-Lacour. Ce soir au dîner : daube parfumée aux herbes de Provence sauvages...
réponse à . DiwanC le 10/10/2014 à 13h40 : S'il vous plaît : quelqu'un a-t-il reçu - comme moi ce matin -...
Moi, je n'ai reçu que celle qui nous occupe, mais de toute évidence, Germaine, la deuxième, c'est de la daube... 
Tu as déjà goûté du léopard sauvage en daube ? Paraît qu'avec des herbes de Provence, c'est fameux...
A Fréjus la spécialité (avant Momo et le FN) c'est le Léotard. Mais il parait que c'est pas fameux.
réponse à . joseta le 10/10/2014 à 13h47 : Moi, je n'ai reçu que celle qui nous occupe, mais de toute évidenc...
Merci ! À très plus tard !
réponse à . DiwanC le 10/10/2014 à 13h40 : S'il vous plaît : quelqu'un a-t-il reçu - comme moi ce matin -...
C'est logique, m'sieur Iznog0d en envoie une à Germaine et une à DiwanC
réponse à . DiwanC le 10/10/2014 à 13h40 : S'il vous plaît : quelqu'un a-t-il reçu - comme moi ce matin -...
Pour moi en ce qui me concerne personnellement moi même c'est ma petite personne qui va chercher l'expression du jour j’attends pas qu'on me la livre (délivre) par courrier un clic ou deux avant d’arrêter l'ordi et au lit
ben celui qui a offert une montre à 44000 euros à un diplomate français il cherchait bien autre chose que quatorze heures à midi, perso j'ai pas de montre chuis Iznom0ntre mais c'est pas de la daube une montre à 44000€ maintenant elle se trouve dans un coffre de l'Elysée c'est logique parce que maintenant quand quelqu'un se trouve dans le coffre il aura l'heure hein
réponse à . BOUBA le 10/10/2014 à 10h11 : Je me souviens avoir regardé une émission sur la Bretagne où...
Le fou rire qui m'a secoué m'a fait tomber de ma chaise et Germaine a mordu de toutes ses forces à la tringle à rideaux !...

Oui, je mordais la tringle pour n'être pas tentée de m'esclaffer !
Car tes herbes et ton " thym provençal" on en trouve partout, en Égypte, en Grèce, et depuis longtemps.

Comme les intrépides marins bretons ont bourlingué sur toutes les mers – pêchant ici et cueillant là – le thym (et le reste) n'est pas rare dans le far-ouest européen. Tous les étés, mes voisins m'en donnent des bouquets entiers ... Et à mon retour, flânant sur les marchés franciliens, il m'arrive de m'arrêter devant un étal légumier, de humer cette plante et de murmurer : Ma Doué... ça sent bon comme là-bas, dis ...".

Et ce que je raconte, c'est la vérité vraie ; autrement dit : ce n'est pas de la daube. Voilà... Môssieu.

Tiens ! aut' chose : pas une seule fois le mot "thym" ne figure dans les Lettres de.... Tu lis bien, mon grand... pas une seule fois... "Daube" non plus d'ailleurs... Alors, forcément, on se pose des questions... N'y a peut-être pas que le thym qui n'est pas provençal...
réponse à . DiwanC le 10/10/2014 à 18h29 : Le fou rire qui m'a secoué m'a fait tomber de ma chaise et Germaine a mo...
Thymthym il est Belge pas provençal miloudiou !
... Yo Mickey ! le singe... ça c'est du bon stock ! Chapeau ! J'ai dû partir quelques jours... m'ennuyait ! Je suis dans un motel, loin de chez moi, où il y a un Wi Fi, j'ai pu me mettre à jour de vos galéjades... ça valait le coup... !
Aujourd'hui c'est la Saint-Firmin.
– Infirme, hein, Firmin ?
– Dans la daube tout le week-end ?
Tiens ! on a encore droit à la daube...........Vous me direz c'est meilleur réchauffé.

Comme je suis rentré assez tard hier soir j'ai pas tout relu et d'être resservi ça m'aura permit de lire la réponse de Germaine......Toujours la même mauvaise foi dès qu'on chahute ses menhirs.........

Au fait, ca me fait penser. Lors de mes randonnées en terre Provençale on a des circuits où l'on peut voir des dolmens et des menhirs.........
C'est comme les herbes de Provence alors...........Y en a partout mais ils s'en sont accaparés la paternité...........

Bon, je fais du café frais parce que par contre le café réchauffé c'est dégueu........
Bon va encore falloir taper sur Iznog0d car même en aimant ça d'la daube pendant trois jours bonjour les kilos et pis c'est un coup à se chopper une crise de goutte et pas celle qu'on met dans l'café (merci Bouba juste un sucre pour moi) nan celle dont causent les voisins du dessus à propos de nos monarques d'antan
Anagrammes
Baudet cède, las
Début escalade (pour Bouba)
C'est bon qu'il n'y a pas de haine, sinon c'eût été le Danube!
réponse à . DiwanC le 10/10/2014 à 13h40 : S'il vous plaît : quelqu'un a-t-il reçu - comme moi ce matin -...
Y en a qui ont de la chance, deux expressio pour le prix d'une. Moi, nada, parfois je recois, parfois je recois pas. Ce matin, par exemple, rien! Et pis, Iznog0d, il paraît qu'il a rejoint les pilotes en grève: y s'passe plus rien. J'ai toujours "Erreur 404" la première fois que je clique sur le lien. Les interventions ne sont toujours pas numérotées, etc, etc... Ca commence à bien faire.
réponse à . file_au_logis le 11/10/2014 à 08h42 : Y en a qui ont de la chance, deux expressio pour le prix d'une. Moi, nada, ...
N' t'énerve pas mon Joli... c'est mauvais pour tes p'tites z'artères !
Et ne t'impatiente pas ; ça va viendre ! Regarde on les a eu nos réponses à nos réponses.
Quant à l'erreur 404, avoue que ce n'est pas primordial : on doit être une poignée à "souffrir" de ça. Je préfère que M'sieur IznoG0d concentre son énergie sur la numérotation afin qu'Expressio ne ressemble pas à un site ordinaire.

Aujourd'hui, même souci que pour tout le monde : le facteur n'a pas sonné deux fois.... il n'a pas sonné du tout.
réponse à . BOUBA le 11/10/2014 à 06h33 : Tiens ! on a encore droit à la daube...........Vous me direz c'...
Oh ! l'audace ! "Toujours la même mauvaise foi dès qu'on chahute ses menhirs..." Vaut mieux lire ça que d'être sourd... m'enfin quand même...

Parce qu'il a découvert deux ou trois dolmens de rien du tout - des p'tits dolmenichoux sans même une pauv' petite pierre de recouvrement - du côté du Taoumé ou de Sainte-Marie du Garlaban, il veut comparer !
Innocent, va !
Nos menhirs, Môssieu, ils sont connus dans le mooonde entier.
Tiens, regarde : voilà ce qu'on trouve en Armorique ! Et ça c'est pas d' la daube ! Allez... Kenavo !

Bouba, sérieux : un p'tit café avec juste un nuage de lait s' te plaît, et je me sauve parce que j'ai cent mille choses à faire aujourd'hui... Navrée de te vous laisser dans la marmite daubique...
– Que lis-je une fois de plus, de la daube ?
– Oui, c'est "à daube reader" !
réponse à . BOUBA le 11/10/2014 à 06h33 : Tiens ! on a encore droit à la daube...........Vous me direz c'...
je fais du café frais parce que par contre le café réchauffé c'est dégueu.
C'est (entre autres) le paradoxe du café qui veut que le café frais soit chaud.
Comme "Sleepy" pointe le bout de son nez, on va pouvoir faire du français comparé:
A l'époque, les serveuses de l'hôtel Concorde avaient l'habitude de nous servir un café bouillant. Il fallait attendre un quart d'heure et y verser un peu d'eau froide pour pouvoir le boire.
Voyant la tasse à moitié vide, la serveuse nous déclarait : "je vous réchauffe votre café" et aussitôt complétait le niveau avec du café hyper-bouillant. Retour au début du processus.
Bonjour à tous et bon WE à Iznog0d !
Il en faut plus qu'une page 404 récurrente et une grève des postes pour nous décourager de commenter et de râler !
On nous ressert la daube ? Va pour la daube ! On ne va pas faire les difficiles par les temps qui courent !
Jamais vu un forum où il faut supplier pour entrer ! Tsss !
C'est quoi/où l'hôtel Concorde dont tu nous causes Syntax ?
réponse à . saharaa le 11/10/2014 à 09h18 : Bonjour à tous et bon WE à Iznog0d ! Il en faut plus qu'...
Oups,
j'en avais parlé il y a quelque temps : il se trouve à Québec, à deux pas de la Grande Allée, les Champs Elysées québécois.
réponse à . Mintaka le 11/10/2014 à 09h05 : – Que lis-je une fois de plus, de la daube ? – Oui, c'est ...
Dans le temps.... sur mon lieu de travail les pro du PC disaient " adobi " ce matin sur expressio on peut dire :" ah daub' bis "
réponse à . DiwanC le 11/10/2014 à 09h05 : Oh ! l'audace ! "Toujours la même mauvaise foi dès ...
Il y en a des beaux et célèbres en Corse aussi  ! Désolée je ne fournis pas le lien, mon copier/coller rame ce matin ! Et Iznog0d n'y est pour rien ! 
réponse à . DiwanC le 11/10/2014 à 09h05 : Oh ! l'audace ! "Toujours la même mauvaise foi dès ...
Navrée de te vous laisser dans la marmite daubique...
Appeler la Provence "la marmite daubique" tu vas nous le transformer en djihadiste daubique n'ot Bouba (car) il plaisante pas avec ça le mec. Il va aller poser des bombes rue Alphonse Daudet. Il va te montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins d'Paris qu'on va te retrouver, éparpillée par petits bouts façon puzzle... Lui quand on lui en fait trop il correctionne plus, il dynamite... il disperse... et il ventile...
Germaine, mon petit... Je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois mais la vérité m'oblige à te le dire : ton menhir commence à me les briser menu ! 
réponse à . DiwanC le 11/10/2014 à 09h05 : Oh ! l'audace ! "Toujours la même mauvaise foi dès ...
Oh, tu sais des menhirs, y'en a un peu partout...même à Paris ! la preuve: ici !
réponse à . saharaa le 11/10/2014 à 09h30 : Il y en a des beaux et célèbres en Corse aussi  ! Dés...
Désolée je ne fournis pas le lien
Qu'à cela ne tienne !
réponse à . deLassus le 11/10/2014 à 10h27 : Désolée je ne fournis pas le lienQu'à cela ne tienne&n...
Merci deLassus !
Filitosa est un endroit magique ! Mais ce n'est pas le seul sur l'ile ! 
réponse à . deLassus le 11/10/2014 à 10h27 : Désolée je ne fournis pas le lienQu'à cela ne tienne&n...
Y' sont ithyphalliques, tes cailloux. Ces Corses, tous des libidineux !
Suite de ma réponse
alignements de Palaghju
réponse à . DiwanC le 11/10/2014 à 08h52 : N' t'énerve pas mon Joli... c'est mauvais pour tes p'...
Je préfère que M'sieur IznoG0d concentre son énergie sur la numérotation afin qu'Expressio ne ressemble pas à un site ordinaire.

Peut pas concentrer son énergie, il est collé tous les samedis !
réponse à . mickeylange le 11/10/2014 à 10h04 : Navrée de te vous laisser dans la marmite daubique... Appeler la Provenc...
Wouaouuuuuuuuuu..........Y flingue dur, Tonton Mickey !
réponse à . DiwanC le 11/10/2014 à 08h52 : N' t'énerve pas mon Joli... c'est mauvais pour tes p'...
me demande combien elle a touché de pot de vin pour s'adoucir comme ça, not' Germaine.........
réponse à . DiwanC le 11/10/2014 à 09h05 : Oh ! l'audace ! "Toujours la même mauvaise foi dès ...
Attention Germaine tu t'aventures en terrain miné le Bouba y connait peut-être le site de Tundi Daro près de Niafunké* au Mali qui comporte parait-il plus de 150 pierres levées alors comme dit Bouwanc à malien malouin et demi **
*A Niafuké a été tourné un film( Je chanterai pour toi ) consacré à Boubacar Traoré.
**ou Diboucar qui dit à malouin malien et demi je sais pu.
C'est du merci Wikipédia mais c'est semble-t-il tout vrai
Hier, au petit matin, j'ai reçu mon expression, aujourd'hui, dès l'aurore, la même expression; il semblerait que c'est une expression d'aube !
À la cuisine
- Qu'est-ce que c'est cette préparation avec cette viande de boeuf ?
- daube, Hergine !
- ah non, c'est du boeuf !
merci à deLassus et à Saharaa pour les images corsicanes (?). quel beau pays que j'aimerais revoir un beau jour ! pour la double dose de daube, c'est que IznoG0d ne travaille pas le weekend...
réponse à . DiwanC le 11/10/2014 à 09h05 : Oh ! l'audace ! "Toujours la même mauvaise foi dès ...
Cent mille choses, c'est beaucoup. Je peux t'aider ? Les autres reversexpressionautes aussi peut-être ?
réponse à . lalibellule1946 le 11/10/2014 à 15h15 : merci à deLassus et à Saharaa pour les images corsicanes (?). qu...
"corsicanes"
On dit "corses". Pas comme dans "The Alamo" où on entend parler de "Mexican" et "Texican".
Of course. I knew that. I can speak French, 'cors I can'.
:
Rechauffé d'accord mais là c'est jusqu'à l'écoeurement..........Reverso c'est vraiment de la daube........
A demain et bon dimanche à tous............
Troisième jour consécutif ! Là, on peut parler: 'daube sessions'...
réponse à . joseta le 12/10/2014 à 06h38 : Troisième jour consécutif ! Là, on peut parler: '...
Excellent ! 
– Entre la soudure et la brasure, c'est la soudobrasure.
– C'est vraiment n'importe quoi, dans la daube, la viande n'est pas brasée.
– C'est que c'est pas toujours facile avec les nouvelles expressions.
– Ne rigole pas, puisque la machine ne marche pas, lundi on aura droit à une quatrième édition.
réponse à . joseta le 12/10/2014 à 06h38 : Troisième jour consécutif ! Là, on peut parler: '...
Chapeau !!!!!!!!!!............
Quel succès ! " La galaxie (sic)Reverseau " est tellement vaste qu'expressio s' y est perdu !
Bon dimanche, à demain pour une nouvelle réchauffée de notre daube quotidienne.
lundi on aura droit à une quatrième édition.
à demain pour une nouvelle réchauffée de notre daube quotidienne
@Mintaka et saharaa : homme et femme de peu de foi ! Vous savez bien maintenant que notre IznoG0d préféré prend des forces le week-end pour nous fournir le lundi une toute nouvelle... rediffusion !
Là, faut dire, il a fait fort!
Réussir à écœurer Bouba de la daube.
Il n'y a plus qu'à tirer l'échelle.
À la quatrième daube, il sera exactement lundi le 13 du 10 2014.
Iznog0d doit être provençal, il aime la daube !
Vous reprendrez bien un peu de daube m'sieur Iznogood ?
je vous laisse pour aller faire la fête avec l'équipe organisatrice du festival de Segré.
J'espère qu'il n'y aura pas de daube!
Quand on nous disait que Expressio.2-Reverso serait "Ex-cep-tion-nel ! ", on doutait...
On avait tort !
Trois jours de daube "non stop", on ne nous l'avait jamais fait !

Mais là, M'sieur IznoG0d, on est plus qu'a satiété... on aborde l'indigestion... l'overdaube...

On sait tout de la daube : ses origines → 1220 - révélées par syanne dès le 16/12/2007 à 08h10 - les diverses manières de la cuisiner : à la provençale (avé les herbes !), à la bretonne, à la parisienne... On l'a mitonnée avec du sanglier, avec du bœuf, avec de la dinde... on a un carnet de recettes à faire pâlir d'envie les frères Troisgros… Qu'en dire encore ?...

Je crains que le Forum ne soit un peu désert cette fin de journée. Bien sûr, on pourrait discuter d'autre chose ; par exemple, La tentative de réintroduction des bisons sur les hauts plateaux du Larzac… mais suis pas sûre que ça passionne les foules !

Du bison en daube... c'est peut-être bon... suffit de rajouter des herbes... 
réponse à . DiwanC le 12/10/2014 à 14h14 : Quand on nous disait que Expressio.2-Reverso serait "Ex-cep-tion-nel !...
overdaube
IznoG0d, 'faut se rappeler ce qui est arrivé aux parents de Lizzie Borden quand ils ont servi le même plat réchauffé plusieurs jours de suite...faut dire qu'ils n'ont jamais eu l'occasion de le refaire.

J'ai cette pub dans ma tête depuis plusieurs jours à cause du mot "dab" en anglais, rien à voir avec daube sauf les consonnes mais c'est de la pub que tout américain des années 50 doit bien connaître, je m'en souviens comme si c'était hier que cela passait à la tv...

http://m.youtube.com/watch?v=o6F4GtyRfto

voici le "jingle":

Brylcreem, a little dab'll do ya
Brylcreem, you'll look so debonaire
Brylcreem, the gals will all pursue you
They'll love to get their fingers in your hair !

j'essaie une traduction:

Brylcreem, une petite goutte te suffira
Brylcreem, t'auras pris de l'élan (de l'allure, du sex appeal, quoi)
Brylcreem, les femmes te dragueront
Elles voudraient te caresser les cheveux !
réponse à . BOUBA le 11/10/2014 à 11h48 : me demande combien elle a touché de pot de vin pour s'adoucir comme ...
Je n'étais pas là hier ; je découvre donc ta calomnie vipérine...
C'est petit... mesquin…
Et pis tu devrais savoir qu'on n'achète pas la Germaine avec de simples pots de vin… Des Lagons bleus à la rigueur ! 
réponse à . mickeylange le 11/10/2014 à 10h04 : Navrée de te vous laisser dans la marmite daubique... Appeler la Provenc...
Je voudrais pas te paraître vieux jeu...
Impossible l'artissss ! 
réponse à . lalibellule1946 le 12/10/2014 à 14h42 : IznoG0d, 'faut se rappeler ce qui est arrivé aux parents de Lizzie B...
Voilà ce qu'il pourrait te répondre :

Ne m'appelle pas
J'suis pas là (la la la la la la la)
J'désactive mes comptes j'suis avec mes gars
J'suis sous l'soleil et j'me balade
Ne m'appelle pas
J'suis pas là (la la la la la la la)
réponse à . SyntaxTerror le 12/10/2014 à 18h57 : Voilà ce qu'il pourrait te répondre : Ne m'appelle pas J'sui...

En ce cas là je lui répondrais :

C'est bien ça, M Izno, la-la-la
Que tout le ouikende vous vous baladiez
Telle une cigale désinvolte vous flâniez
Mais j'en suis fort aise
Eh bien, dansez maintenant
Une gigue irlandaise.

bof















Et pourquoi pas une daube demain matin en lieu et place du café croissants ou autres viennoiseries de Germaine ? Vous avez du Primpéran ?
... Yo ! ... deux mots... d'abord, Syntax_09:22, jamais mis les pieds à l'hotel Le Concorde, juste vu de loin, et pour les serveuses de café bouillant, ben moi j'aimerais bien qu'elle me dise "je vous réchauffe?"... et aussi cet hotel a ėtė vendu rėçemment... semble qu'ils vont en faire une résidence pour personnes âgées... le tout Québec s'en est ému et le maire en a fait toute une daube ! Puis Mickey_10:04 allez, une autre histoire de singe si ou plaît... et Diwan_14:14, si y a vraiment des bisons parmi les menhirs, Gosciny en a pas dit un mot ! ... et au final, Lalibellule_15:02, tu sais, belle odonate, qu'il y avait toute sorte de rumeur sur la provenance du Brylcreem...
Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est de la daube ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici
ça risque pas, même s'il la laisse dix jours de plus !
réponse à . DiwanC le 12/10/2014 à 15h57 : Je n'étais pas là hier ; je découvre donc ta calomnie ...
... je viens juste de voir... grand merci pour les oranges... c'est apprécié !
réponse à . SyntaxTerror le 12/10/2014 à 18h57 : Voilà ce qu'il pourrait te répondre : Ne m'appelle pas J'sui...
... mais dis, que faisais-tu dans la vieille Capitale ? ... travail ou plaisir
sur Grande Allėe ?
réponse à . ipels le 12/10/2014 à 23h31 : ... mais dis, que faisais-tu dans la vieille Capitale ? ... travail ou plai...
C'était pour le travail situé Chemin de Sainte-Foy.
Le reste du temps ... pour le plaisir, fin mars, cabane à sucre obligatoire !
réponse à . ipels le 12/10/2014 à 22h05 : ... Yo ! ... deux mots... d'abord, Syntax_09:22, jamais mis les pieds ...
...si y a vraiment des bisons parmi les menhirs, Gosciny en a pas dit un mot !
Si tu savais tout ce qui se promène entre les menhirs ! Outre les druides, les sorcières et les fées, il y a ces petits personnages, plus taquins les uns que les autres : farfadets, gnomes, lutins et korrigans dont Goscinny ne parle pas !
réponse à . mickeylange le 12/10/2014 à 11h26 : Iznog0d doit être provençal, il aime la daube ! Vous reprendre...
Alors ? Tu es devenu Gentil Organisateur du Festival de Segré ?
C'est de la daube ! En anglais on ne dit pas 'it's a crap': ce n'est pas de l'anglais ! On dit 'it's crap'. Simon
Encore de la daube : en allemand on écrit Scheiße.
Quand on n'a pas le ß sur le clavier on tape Alt+225. Fritz

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est de la daube ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?