C'est le bouquet ! - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

C'est le bouquet !

C'est un comble !
Il ne manquait plus que cela !

Origine

Que dit Carole Bouquet lorsqu'on lui offre un bouquet de fleurs ? Certainement pas "c'est le bouquet !", sauf si le cadeau vient de quelqu'un qui sait parfaitement qu'elle est allergique aux fleurs.

Cette expression apparaît chez Vidocq en 1828. Elle est ironique, avec un sens complètement à l'opposé de ce qu'il devrait désigner.
Car, avant cet emploi, c'est le bouquet voulait dire "c'est ce qu'il y a de mieux". En effet, le 'bouquet', c'était l'apogée, le final qui concluait en beauté quelque chose, sens qui venait, depuis la fin du XVIIIe siècle, de ce qui concluait et conclut toujours un feu d'artifice, le "bouquet (d'artifice)".

Exemple

« Elle se tenait plus d'inquiétude. "Vois-tu Auguste, qu'il aille nous faire une méningite ? Ce serait bien encore notre veine ! ... Il nous manquait plus que ça comme tuile ! ... Alors vraiment ça serait le bouquet! ..." »
Louis-Ferdinand Céline - Mort à crédit

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est le bouquet ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar Fil o zadoh filaUne éléphante en plus du mâle éléphant!
Bulgariebg Това е върхът!C'est le sommet!
Allemagnede Das ist (ja wohl) die Höhe/der Gipfel!C'est (bien) le sommet
États-Unisen That takes the cake !Ça prend le gâteau !
Angleterreen That's the last straw !C'est la dernière paille !
Angleterreen That breaks the camel's backÇa casse le dos du chameau
Angleterreen That takes the biscuit !Ça prend le gâteau !
Espagnees Se cae de espaldas, y se le rompe el carajo !Il tombe sur le dos, et se casse la bite !
Espagnees Poner la guinda sobre el pastel.Mettre la griotte sur le gâteau!
Espagnees Esto es el no va màsC'est le "rien ne va plus"
Argentinees ¡Es lo único que faltaba!C'est la seule chose qui manquait !
Espagnees Eramos muchos en casa... y parió la abuelaOn était déjà nombreux à la maison... et la mamie a accouché !
Espagnees Esto es el colmoC'est le comble
Espagnees Pone un circo, y le crecen los enanos !Il installe un cirque, et les nains se mettent à grandir !
Argentinees ¡ Es la frutilla de la torta !C'est la fraise du gateau !
Canada (Québec)fr C'est le boutte de la marde!C'est la fin de la merde !
Italieit Mancava solo quello !Il ne manquait que ça !
Italieit Questo è il colmoC'est le comble
Pays-Basnl Dat spant de kroonÇa tend la couronne
Pays-Basnl Dat doet de deur dichtÇa ferme la porte
Pays-Basnl als klap op de vuurpijlcomme un coup sur la fusée
Pays-Basnl Dit is het toppuntCeci est la pointe du top (pinnacle)
Pays-Basnl Dàt ontbrak er nog maar aanIl ne manquait plus que cela...
Polognepl To szczyt wszystkiego!C'est le sommet de tout !
Brésilpt Era só o que faltava .C'était (la) seule qui manquait
Roumaniero Asta pune capaculÇa met le couvercle
Roumaniero Asta-i culmea!C'est le comble!
Roumaniero Asta mai lipseaC'est ça qui manquait encore
Serbiesr Preko svake mereDépasser les bornes
Serbiesr Preko svake mereC'est le comble

Déformée

C'est le bout du quai !

Vos commentaires
Qui ne croit pas au hasard ?
Cette expression m’a été demandée le 3 mai par une personne qui ne connaissait pas la taille exacte de ma file d’attente et n’imaginait pas plus que moi les aléas techniques qui ont provoqué quelques reports de publication.
Et il a donc phallus que cette expression qui cause de feu d’artifice tombe un 14 juillet. Comme aurait dit M. Cyclopède : étonnant, non ?
Bon, sur ce ce, je vais me faire une grille de Loto...
Le final, la conclusion, certes, mais pas forcément ce qu’il y a de mieux ou de plus beau. On appelle bouquet la dernière pièce d’un ouvrage: le dernier pavé d’un carrelage, la dernière tuile d’un toit, etc.
Dans les Ardennes, quand on rentrait les foins, la dernière charrette était signalée par un bouquet de fleurs des champs, je ne sais pas si ça se fait toujours.
Et pour parfaire le bouquet, feu d’artifice expressionaute : j’ai reçu trois fois la lettre de ce jour !
réponse à . <inconnu> le 14/07/2008 à 02h15 : Le final, la conclusion, certes, mais pas forcément ce qu’il y a de...
C’était quand même un signe de joie, de satisfaction du travail bien accompli. Il me semble que mon gendre viticulteur ajouterait que le bouquet d’un vin est aussi le résultat d’un bon travail car le terroir peut être fameux, sans un peu d’huile de coude dans le sécateur, on n’a que de la piquette.
Bonne fête à tous ceusss qui vivent en France.
Le bouquet, c’est aussi ce qu’on place au sommet de la cheminée lorsque le gros oeuvre d’une maison est terminé.
Le bouquet c’est aussi la somme que verse cash un débirentier qui vient d’acheter en viager une maison. Le bouquet ça serait que le cash sente la crevette rose !
Ach...
Le bou n’est pas que quet, il est aussi :

- ricot quand il a de grandes oreilles
- ré, quand il sort de chez Marceeeel
- lot, sauf en corse
- let quand il est moche
- din, quand il est moche
- chon, quand il a de la bouteille
- c, quand il sent la chèvre
- rdon, quand il est cloche
- dehors chez Elpépé
- rgeois, à Calais
- lette, dans le couscous

et bien entendu ffon, quand il écrit toutes les bêtises qui précèdent !
réponse à . mickeylange le 14/07/2008 à 08h10 : Le bou n’est pas que quet, il est aussi : - ricot quand il a de gran...
A Ajatch ou à Bonifatch, le bout du quai devient le bout quai, tant les Corses sont avares de syllabes... 
****
*
-O-*-----****
****------*-O-*---****
---\--------****----*-O-*
----\----------|------****
-----\---------|--------/
------\--------|-------/
réponse à . God le 14/07/2008 à 00h00 : Qui ne croit pas au hasard ? Cette expression m’a été d...
C’est le bouquet garni qui signe le ragoût
Par lui on reconnait la personne de goût
Michel, c’est toi qui es le prince des acteurs
Lorsque Bouquet paraît tous les autres ont peur
Et même Depardieu retourne se baquer
-Quel grand cru sous la couette hume ce paltoquet..?-
En l’Irlande à fêter la jolie fille il sert
Ne dit-on pas là-bas: It’s a bouquet, Miss Eire..?
God allant faire au trot son loto au troquet
Ne trouva nul ticket car tout était booké...
réponse à . Elpepe le 14/07/2008 à 08h49 : **** *-O-*-----**** ****------*-O-*---**** ---\--------****----*-O-* ----\------...
Une fleur verte, hein ..? C’est du propre..! En colle ! En colle..!!
réponse à . Elpepe le 14/07/2008 à 08h25 : A Ajatch ou à Bonifatch, le bout du quai devient le bout quai, tant les C...
que nenni mon amiral, ils bouffent la "dernière" syllabe. Le bout du quai devient le Boudu, Elpépé devient Elpé, et God disparait, avec une seule syllabe, en Corse, on peut faire que Bouuuuuum.
réponse à . AnimalDan le 14/07/2008 à 08h53 : Une fleur verte, hein ..? C’est du propre..! En colle ! En colle..!!...
C’est le bouquet du feu d’artifice, tiré depuis la lanterne du phare... Bon, je me mets au vert.
on va avoir la fine fleur des commentaires pour cette expression du jour...!
réponse à . Elpepe le 14/07/2008 à 08h56 : C’est le bouquet du feu d’artifice, tiré depuis la lanterne d...
Un peu maigriot, mais bien aligné, comme final... Ca rigole pas avec l’ordre, dans la Marine ..!! 
réponse à . mickeylange le 14/07/2008 à 08h53 : que nenni mon amiral, ils bouffent la "dernière" syllabe. Le bout du quai...
Boudu ! Tu es de la ville rose ?
réponse à . AnimalDan le 14/07/2008 à 08h58 : Un peu maigriot, mais bien aligné, comme final... Ca rigole pas avec l&rs...
Ben, c’est que je n’ai pas voulu bouffer toute l’encre, hein ! Si tu veux plus étoffé, demande à HoubaHOBBES, il est dans la salle de coloriage.
Joli le bouquet, pas autant que Carole, mais bien.
Faudra penser le 31 à demander à God que les espaces ne soient bouffés quand on valide, pour le dessin ce serait plus mieux.
réponse à . mickeylange le 14/07/2008 à 09h13 : Joli le bouquet, pas autant que Carole, mais bien. Faudra penser le 31 à ...
Exact, moussaillon. Ou une balise [encre_sympathique] [/encre_sympathique], à la rigueur ?
réponse à . AnimalDan le 14/07/2008 à 08h51 : C’est le bouquet garni qui signe le ragoût Par lui on reconnait la p...
C’est le bouquet garni qui signe le ragoût
persil, thym, laurier, etc, même sans fleurs, ça fleure bon dans la sauce !

Mais le mot "bouquet est souvent mis à toutes les sauces ! Maintenant, c’est Canal + ou TPS ou Free , etc. ??? qui nous offrent un bouquet de multiples chaînes pour un prix attrayant afin d’attirer les clients ... en nous faisant croire qu’ils nous font une ’fleur’ ! 
- Soult becqueté.
- Clés bout quêté.
- Québec : test Lou.
- Que BTS te cloue !
- Que bouclettes !
- Squelette bouc.

Anna Gramme
Les orteils en bouquet de violettes, c’est le pied !
en langue oust ,on m’avait dit que le bouquet c’est les crevettes, et il s’en fallût de peu que je le crusse t’assez.
réponse à . chirstian le 14/07/2008 à 10h34 : en langue oust ,on m’avait dit que le bouquet c’est les crevettes, ...
Omar t’a tuer, toi aussi ?
Jean Bulot, Capitaine Tempête.
c’est le bouquet = c’est un comble !
si c’est le bou qu’est un comble , alors qu’est ce que le quet , sinon la fin du bou et donc la fin du comble.
Mais la fin du comble c’est le début du débordement.Donc le quet c’est trop. Un trop-quet c’est d’ailleurs l’endroit où l’on boit trop. Sauf ici, parce qu’on parle, on parle, mais les verres sont vides. C’est le bouquet, non ? Qu’est ce qu’il fait Marcel , il se défile, ou il défile ? On a fait la révolution pour moins que cela !
Si vous emmêlez un bout qu’est au bout du quai, vous obtenez un sac de nœuds, très difficile à offrir à BB, qui préfère les sacs Hermès.
réponse à . chirstian le 14/07/2008 à 10h34 : en langue oust ,on m’avait dit que le bouquet c’est les crevettes, ...
ici, en Cotentin, je connais un excellent restaurant "au bouquet de Cosqueville"

On y sert, entre autres fruits de mer et crustacés un excellent bouquet et là on peut dire : « voilà, ça c’est le bouquet » ! (vous connaissez ?, son nom latin est Palaemon serratus … c’est une grosse crevette qui mesure jusqu’à 11 cm de long. Elle est très différente de sa petite sœur (ou cousine : la crevette grise / boucaud, que l’on pêche à l’épuisette sur nos plages) Sa tête porte un long rostre incliné vers le haut et ses antennes sont particulièrement développées. Sa carapace est transparente, légèrement jaunâtre. Son abdomen est orné de bandes transversales de couleur brun rougeâtre; deux fines bandes s’intercalent entre chacune des cinq bandes transversales plus épaisses...

Trop tard, j’avais préparé ma réponse avant 10 h. et j’ai été dérangée par la visite d’amis ...
réponse à . mickeylange le 14/07/2008 à 08h53 : que nenni mon amiral, ils bouffent la "dernière" syllabe. Le bout du quai...
oui, surtout que comme Chirstian, les Corses ne plaisantent pas avec Dieu (ils ne sont pas les seuls d’ailleurs, mais c’est un autre débat). J’en suis et c’est le défaut de ma cuirasse (par ailleurs pas très solide) mais je me soigne... En corse ton joli sobriquet perdrait son angélisme... quel dommage... enfin bref.

Pour en revenir aux bouquets, il existe aussi le "Bouquet Provincial" dans le tir à l’arc, où toutes les compagnies déguisées ou non en Robin des Bois et autres preux chevaliers pseudo-moyennâgeux défilent en exhibant leur bannière. Tous les goûts sont dans la nature, comme vous disiez hier ! Et le ridicule n’a jamais tué personne, que je sache.
A propos de feu d’artifice, province ou pas, celui d’hier dans ma ville n’a pas fait mouche, ni le bouquet final d’ailleurs. Les élections sont passées, alors... plus besoin d’offrir des fleurs.
Bonne journée ensoleillée à tous(ses) ! (enfin!)
Joyeuse Fetnat !

Un bouquet de fleurs des champs de pagnes à tous les zexpressionautes de France.
Maarceeeel !
réponse à . <inconnu> le 14/07/2008 à 11h37 : oui, surtout que comme Chirstian, les Corses ne plaisantent pas avec Dieu (ils n...
comme Chirstian, les Corses ne plaisantent pas avec Dieu
 ??? il m’arrive effectivement rarement de plaisanter avec Dieu, mais ce n’est pas moi qui refuse de le rencontrer : nous nous ignorons par accord tacite. Peur de nous trouver en concurrence directe, sans doute ! Mais je plaisante librement avec God !
réponse à . God le 14/07/2008 à 00h00 : Qui ne croit pas au hasard ? Cette expression m’a été d...
Et il a donc phallus que cette expression qui cause de feu d’artifice tombe un 14 juillet. Comme aurait dit M. Cyclopède : étonnant, non ?
moins étonnant que le hasard incroyable qui fait que les révolutionnaires ont pris la bastille le 14 juillet, jour de la fête nationale française, sans savoir qu’ils étaient ce jour là.
Bon, on sait que le 12 c’était un dimanche et que le 13 il pleuvait, mais quand même, hein : juste le 14 ! Et qu’on décide de tirer un feux d’artifice ce jour là. Et que le bouquet final soit tiré à la fin au lieu de servir d’introduction.
Mais quand même :le chinois qui a inventé la poudre pour faire fuir... quand on voit le populo qui fait des ah et des oh devant le bouquet... on peut dire qu’il avait tout faux, non ?
le responsable de tout, c’est le bouquet-missaire.
Que madame lémurien choisisse son partenaire à son bouquet olfactif, voilà qui ne surprendra pas les primates que nous sommes aussi. Cependant nos mâles étant certainement moins hétérozygotes que les messieurs lémuriens de bonne souche doivent avoir recours à des savons ad hoc et au moins à Brut de F... pour nous étourdir. A moins que notre propre sens olfactif ait évolué de telle façon que nous ne supportions plus leur "bouquet" naturel !
réponse à . AnimalDan le 14/07/2008 à 08h53 : Une fleur verte, hein ..? C’est du propre..! En colle ! En colle..!!...
Il y en a plein, des fleurs vertes, cher AnimalDan : regarde cette page !
réponse à . chirstian le 14/07/2008 à 12h44 : comme Chirstian, les Corses ne plaisantent pas avec Dieu  ??? il m’...
j’avais remarqué... car Dieu et God ne sont pas la même personne, pour les âmes simples comme moi qui ne l’auraient pas compris dès le début...  D’ailleurs je pense que Dieu est jaloux de son homonyme. Il a beau nous expliquer doctement les règles de la vie ce n’est pas lui qui nous dira que les hérissons s’accrochent aux arbres de leurs petits bras musclés pour échapper à la tempête... ça, il n’y a que God pour le savoir.
"C’est le bouquet" n’est que la version bien-pensante d’une expression antérieure qui était " c’est le bordel"
La preuve?
La rousse du Français argotique nous dit page 32 :
Bouquet - cadeau à une prostipute, en plus du tarif.
réponse à . <inconnu> le 14/07/2008 à 13h35 : j’avais remarqué... car Dieu et God ne sont pas la même perso...
Dieu et God ne sont pas la même personne

T’as pas honte ? mécréante.... 

lècheQdeservice
Bonjour, bonjour en ce jour de fêt nat.
Un petit air de circonstance: cette page
réponse à . mickeylange le 14/07/2008 à 13h39 : Dieu et God ne sont pas la même personne T’as pas honte ? m&ea...
honte pour qui ? pour Dieu ou pour God ?
La honte est pour toi.
Comment peux-tu imaginer qu’il y ait un autre Dieu que God ?
Avant lui il n’y avait rien.
En 12 jours il a créé Expressio, et depuis il se repose.
Eureka a fait croquer la pomme à Elpépé, Momo a foutu le feu au buisson ardant, Cotentine essaye de reproduire le déluge dans son coin. L’amiral se prend pour le père Noé, et BB tente de sauver les animaux. Houbba fait des icones, Marceeeel transforme l’eau en vin, Bernard multiplie les pains, Christian fait le bouquet-missel, et tu doutes ?
réponse à . mickeylange le 14/07/2008 à 14h05 : La honte est pour toi. Comment peux-tu imaginer qu’il y ait un autre Dieu...
et tu redécores les plafonds de l’église, c’est ça ?
Loin de moi l’idée de renier God, confrère... Je dis juste que quelque part dans une espèce de vieux bouquin de fond de grenier, un certain Dieu a écrit son autobiographie en copiant ostensiblement l’histoire de la Création d’Expressio par God. C’est juste une constatation. Et j’ai l’impression qu’aujourd’hui beaucoup de gens confondent ce Dieu-là (qui est-il ? d’où vient-il ?) avec God.

Mais je n’en fais pas partie, bien sûr. Je récite tous les soirs les prières que Chirstian m’a apprises à mon entrée au monastère.

Mes respects, frère Mickeylange.
Puisque vous parlez de Dieu et de religion, laissez-moi vous dire comment Genèse se passe.
C’est le bouquet qu’est à la fin et le bout qu’est au débout et cette histoire est co-nue depuis les aubes de l’attente à Sion mais je vêts tout de même vous la conter.

Il laitait une fois la Femme : belle et rebelle. Toutes les femmes sont belles et rebelles, haut cul, nez aucune n’est moche et re-moche.
Elles sont à la fois belles et butées. Pour ainsi dire : belzébuthées. « Il » l’eut si faire et en sort celle avec la pomme des fendues : La Femme.

Elle était prise et venue. Nue : corps sage, sans corsage. Nommons-la Ève car :
Elle est éprise, Ève nue.
Rapidement l’homme se déshabille itou car il lave viol hante en vie, et il sait que le mot ment Ève nue.
C’est le moment de lèche, cas liés que l’on monte ensemble, puis sur le pas-liés (mais plus pour longtemps, main tenant) on en vient à l’axe-Sion : ex-tension, dilate à Sion, élève à Sion de la température. Ces deux êtres sont reliés par le bon bout et sont en vue d’à bout tir.
Au bout d’un temps variable, suivant le bout et son ...contenant, le bout bout dans sa marmite ! Alors là, c’est le bouquet final : tout explose !
La marmite avec son bout s’élève vers le septième ciel. Chacun pense, in petto : « jeune âge dans la bée attitude ».
C’est un feu d’artifice, une explosion des sens. Une récréation, une re-création des sens.
Et parfois au bout de neuf mois, il y a naissance.

C’est le récit d’origine.Il y a, paraît-il d’autres versions de ce conte, mais ce sont des histoires à faire dormir deux bouts.
réponse à . <inconnu> le 14/07/2008 à 16h40 : Puisque vous parlez de Dieu et de religion, laissez-moi vous dire comment Gen&eg...
je suis soufflée... ton conte est plus beau que l’Ancien Testament, j’en ai peur ! je crois que je vais remballer mes affaires et laisser faire mes aînés
réponse à . <inconnu> le 14/07/2008 à 17h58 : je suis soufflée... ton conte est plus beau que l’Ancien Testament,...
je crois que je vais remballer mes affaires et laisser faire mes aînés

J’espère bien que tu plaisantes, comme tu en as l’air, car sinon j’aurais le sentiment d’avoir tout raté, j’en serais désolé et n’aurais plus guère envie d’écrire.
Deuxième remarque : comment est-tu si sûre d’être plus jeune que moi ? 
réponse à . <inconnu> le 14/07/2008 à 17h58 : je suis soufflée... ton conte est plus beau que l’Ancien Testament,...
T’en vas pas comme ça ! Ce qui fait le charme des contes, et surtout de celui-là, c’est leur intemporalité. J’adore !
réponse à . <inconnu> le 14/07/2008 à 18h21 : je crois que je vais remballer mes affaires et laisser faire mes aîn&eacut...
ah non ! vos textes sont la preuve de la richesse du langage, que ce soient les tiens ou ceux d’alcalin avec ses expressionautes cachés, et j’en passe...
la sagesse et la folie combinée, ma foi, ça donne quelque chose de bien ! (un bouquet...  )
réponse à . cotentine le 14/07/2008 à 09h54 : C’est le bouquet garni qui signe le ragoûtpersil, thym, laurier, etc...
Ne manquait plus que cette dimension à explorer, je crois bien ..! Joli ..! Parole de téléphobe. 
réponse à . Elpepe le 14/07/2008 à 10h58 : Si vous emmêlez un bout qu’est au bout du quai, vous obtenez un sac ...
C’est moins bling-bling que Vuitton... cette page
Ah keske j’trimballe ..!!
T’apprendra à partir gambader inconsidérément, tiens ..!! 
réponse à . chirstian le 14/07/2008 à 13h04 : Et il a donc phallus que cette expression qui cause de feu d’artifice tom...
[citation]un feux[/]

... c’est pas un de bengale, celui-ci... Plutôt mongolien, ak un chromosome en plus..?

*AVIS: (Par les temps politiquement corrects qui [barré]courent[/barré] rampent... sait-on jamais...) pour ce qui est de l’humour noir et des "trisomiques"... je suis intouchable... qu’l’on se le dise...
réponse à . <inconnu> le 14/07/2008 à 16h40 : Puisque vous parlez de Dieu et de religion, laissez-moi vous dire comment Gen&eg...
la belle et la rebelle
tu veux évoquer " Naplouse" : la belle, la fière et la rebelle. (heu, … ville de Palestine !) ???
Étymologiquement, le mot label désigne une bande de vêtements, aujourd’hui il peut être employé comme synonyme du mot "étiquette" ... Label de qualité, (de conformité ou d’origine) ou du Label rouge (comme pour les poulets de Loué ou d’ailleurs) ou de "Écolabel", les labels écologiques ...
manque un bout de texte ... où a-t-il disparu  ? Ah, qu’il es difficile de faire un bon mot ! mais si en plus, il en manque la moitié ...  
réponse à . AnimalDan le 14/07/2008 à 21h11 : [citation]un feux[/] ... c’est pas un de bengale, celui-ci... Plutô...
pourquoi as-tu mis un accent à barré ? ... les balises; elles aiment pas les hors-clavier ...
évidemment, ça ne marche pas !
Bon, c’ke t’as, ç en + ou en - ??? 
C’est le bouquet, ça, être dérangée par la visite d’amis, à moins qu’ils ne sentent plus la crevette que la rose...
Voircette page
et cette page
réponse à . AnimalDan le 14/07/2008 à 21h11 : [citation]un feux[/] ... c’est pas un de bengale, celui-ci... Plutô...
j’ai écrit "un feux" ? J’ai tout fau !
un bon livre : c’est le bouquin !
trop de bruit : c’est le boucan !
réponse à . cotentine le 14/07/2008 à 21h15 : la belle et la rebelle tu veux évoquer " Naplouse" : la belle, la f...
Loué soit Dieu, donc les poulets de God ! Quoi, une milice expressionaute ?
réponse à . momolala le 14/07/2008 à 04h56 : Et pour parfaire le bouquet, feu d’artifice expressionaute : j’...
Ne t’inquiète donc pas!Il vaut mieux l’avoir trois fois que pas du tout!Car il n’y a aucune obligation de la lire 3 fois...
Et le bouquet,c’est que dans une semaine,chez nous,c’est la fête nationale !!!Alors qu’il y a plus de 13 mois que les politiques se f....de nous!!
A Guérande: fleur de sel...sel bouquet!
réponse à . Muscat le 14/07/2008 à 23h10 : Et le bouquet,c’est que dans une semaine,chez nous,c’est la fê...
De toutes façons demain nos amis outre frontière linguistique vont siffler l’arrêt de jeu, non ?
Mais ceci est hors de propos, sorry God. C’est le bouquet, si on amène nos petites querelles lingustiques sur ce (mâtin quel) site 
Bon, j’ai pas tout lu, c’est trop long. Mais aussi, c’est le bouquet que vous ne m’ayez pas laissé plus de place!
L’occasion ne se présente pas souvent : j’ai trouvé le passage où Vidocq, dans ses mémoires (1828), utilise, à l’imparfait, cette expression dans son sens actuel pour la première fois.
Voir cette page.
Mais n’oublions pas que Vidocq était expert dans l’argot du "milieu" (voir par ex cette page tirée du même livre). On peut supposer que "C’est le bouquet !" était en usage dans ce milieu.
Des écoutes téléphoniques par l’Elysée ?
Ce serait le Bouquet !
réponse à . momolala le 14/07/2008 à 05h02 : C’était quand même un signe de joie, de satisfaction du trava...
Comme ton gendre, Carole Bouquet est viticultrice, en Sicile. Je ne sais si elle met beaucoup "d’huile de coude dans le sécateur", mais j’espère que son vin a du bouquet !
réponse à . deLassus le 08/10/2011 à 07h18 : Comme ton gendre, Carole Bouquet est viticultrice, en Sicile. Je ne sais si elle...
En Sicile, je ne sais pas, car c’est à Rome le bouquet!
C’est la Mère Michel qui, lorsqu’elle eut perdu son chat (son chas?) dit: "C’est le Bouquet!"
réponse à . joseta le 08/10/2011 à 08h09 : En Sicile, je ne sais pas, car c’est à Rome le bouquet!...
La preuve !!........cette page
C’est la bonne odeur que le bouc hait!
réponse à . deLassus le 08/10/2011 à 07h18 : Comme ton gendre, Carole Bouquet est viticultrice, en Sicile. Je ne sais si elle...
j’espère que son vin a du bouquet !
C’est le bouquet des pinards?
réponse à . deLassus le 08/10/2011 à 05h05 : L’occasion ne se présente pas souvent : j’ai trouv&eacut...
belle trouvaille, bravo !
Mais l’expression , nous dit God, existait auparavant avec son sens premier, sérieux, de "c’est ce qu’il y a de mieux". Trouver le moment où quelqu’un l’aurait pris au sens ironique pour la première fois me semble relever de la gageure !
Dans le même genre, comment retrouver le premier qui a dit "c’est royal !" pour désigner une bourde politique ? ou celui qui s’est exclamé le premier : "c’est un comble !" pour décrire un merveilleux studio, vue imprenable ?
A part les premiers mots qu’Eve et d’Adam ont échangés lors de leur première rencontre ("elle est raide celle-là!" et "tu parles d’un con!") les expressions se sont nourries sans cesse des mille alluvions déposées par les flots des forums internet depuis la quatern ère jusqu’à l’Expressi eau.  
A moins que cette expression ne vienne de la marine. En effet, du temps des grands voiliers les marins ne prononçaient jamais le mot "lapin", ce sympathique animal étant censé porter malheur car il grignotait le bois et les cordages. Ils utilisaient alors des circonlocutions comme " l’animal aux grandes oreilles" " le cousin du lièvre" etc. Le bouquet ( ou bouquin ) désignant aussi le lapin il se peut qu’ils utilisaient ce vocable également......
Donc, lorsque la vigie hurlait "Pirate à babord "du haut de son nid de pie, l’équipage s’écriait :"C’est le bouquet"......Ce qui voulait dire "Quel malheur".......

Explications de l’amiral japonais Ischi Duoduma
réponse à . chirstian le 08/10/2011 à 10h09 : belle trouvaille, bravo ! Mais l’expression , nous dit God, existait ...
Cest Duneton qui parle de Vidocq, et donne la date de 1828. Rey et Chantreau, plus sobrement, disent : ’l’emploi ironique et dépréciatif suit de peu la signification initiale "ce qu’il y a de mieux’ (milieu XIXème s)". C’est pourquoi j’ai évoqué l’argot, qui souvent au XIXème détourne les sens initiaux. Mais ce n’est que mon hypothèse...
Contrairement à l’expressio d’hier, que je ne connaissais pas, pour ’c’est le bouquet’, je suis au parfum!
réponse à . deLassus le 08/10/2011 à 10h27 : Cest Duneton qui parle de Vidocq, et donne la date de 1828. Rey et Chantreau, pl...
Duneton me semble effectivement bien placé pour cette expression, si j’en juge d’après l’épaisseur de son encyclopédie "Le Bouquet des expressions imagées" (Seuil).
Dans son cas, bouquet est naturellement pris au sens de "florilège", qui garde ce sens de sélection et cueillette des plus belles fleurs de notre langue. (et qui s’emploiera aussi bien sur le ton ironique pour saluer une liste de con*eries: quel florilège !
La petite fleur de Sydney Bechet...
les lilas de Madeleine, que Brel espère au tram 33...
les lilas dont on attend la floraison pour dire au printemps qu’il peut venir...
la petite marguerite de Brassens, celle qui tombe singulière du bréviaire de l’abbé...
et puis la rose de Picardie et le p’tit coquelicot de Mouloudji...
C’est-y pas un beau bouquet, M’sieurs-Dames ?
Non, non !
Bouquet : bout de la queue
De quoi ? Ben vous avez le choix
réponse à . DiwanC le 08/10/2011 à 13h36 : La petite fleur de Sydney Bechet... les lilas de Madeleine, que Brel espè...
C’est bien vrai, noble comtesse ! Et pour qui ce si joli bouquet ? Pour tous les expressionautes rassemblés sur ce meeeeeerveilleux site, sans oublier notre Godemichou adoré !!!!!!!!! 
Il était une fois un hibou tête de linotte qui perdait toujours ses nids: c’était l’hibou qu’égare nids.
Quand on passe tout près d’un bouquet, le bouquet s’effleure.
Le fleuriste, malade du foie, essayait de se débarrasser de six roses. C’est le bouquet!
"Mettre le bouquet" sur une nouvelle habitation, c’est fêter la fin de la construction (la fin du gros oeuvre)
Comme le jour de Halloween s’approche je vous dirai.................................

B-O-O-O-O-O-O-O!!!!!! ’kay?

   
réponse à . joseta le 08/10/2011 à 14h22 : Il était une fois un hibou tête de linotte qui perdait toujours ses...
Mais non il les a pas perdus ! C’est comme un jeu de cache cache des nids qui plaisent bien. faut les trouver
Tiens pas mal ce nid là. Et celui-ci ? Bien celui là la façon dont il a été tressé et voilà ! Et de nid en nid le zhibou se fait son éventail de nids qu’il aime bien C’est un fétichiste des nids
On avait prêté une voiture à l’acteur de "Le jouet", en lui disant d’y mettre Esso, mais comme il est sot, il a mis shell, Bouquet.
réponse à . deLassus le 08/10/2011 à 10h27 : Cest Duneton qui parle de Vidocq, et donne la date de 1828. Rey et Chantreau, pl...
Cest Duneton qui parle de Vidocq, et donne la date de 1828. Rey et Chantreau, plus sobrement, disent :

Duneton, Ray et Chantreau etc... faudrait peut-être penser à moderniser les sources, pour pas devenir des archéologues de l’expression !
God voilà un challenge du genre de l’éditeur de partoches. Chiche ! 
réponse à . mickeylange le 08/10/2011 à 18h42 : Cest Duneton qui parle de Vidocq, et donne la date de 1828. Rey et Chantreau, pl...
Tu es un peu dur. Pour mes propres sources, je n’ai que :
- La puce à l’oreille de Duneton : 2001
- Le Bouquet de Duneton : 1990, à ma connaissance jamais encore réédité
- Dictionnaire des expressions et locutions de Rey/Chantreau : 2007
- Quelques sites internet sur l’argot du XIXème et début XXème siècles
- Bien sûr le TLFi
Ce n’est quand même pas la préhistoire !

NB : par rapport à God (voir menu/bibliographie), je joue dans la cour des minus ...
réponse à . deLassus le 08/10/2011 à 19h28 : Tu es un peu dur. Pour mes propres sources, je n’ai que : - La puce &...
Tu as raison j’aurais du rajouter Furetière.
réponse à . deLassus le 08/10/2011 à 19h28 : Tu es un peu dur. Pour mes propres sources, je n’ai que : - La puce &...
Mais non, mais non. Faut pas se dévaloriser comme ça
Et moi, je suis ballot de ne pas avoir ajouté Delvau (Dictionnaire de la langue verte, 1866), que je consulte presque chaque jour ou nuit.
Pour me faire pardonner cet oubli fâcheux, je vous l’offre en entier ! cette page
Vous y trouverez d’ailleurs au mot bouquet l’expression "C’est le bouquet !", avec son sens actuel, ce qui prouve bien qu’elle est du XIXème siècle.
réponse à . <inconnu> le 08/10/2011 à 20h03 : Mais non, mais non. Faut pas se dévaloriser comme ça...
Faut pas se dévaloriser comme ça
Ce n’est pas la question : en fait je suis un bibliophile compulsif contrarié, faute d’argent et surtout de place chez moi. Pour les expressions françaises, je voudrais TOUT posséder !
Tiens, j’ai oublié : il y en a un autre que God et moi avons : Du bruit dans Landerneau, de Louis (1995), et un autre que semble-t-il God n’a pas : le Dictionnaire de l’argot de Doillon (2010). Jaime beaucoup l’argot, que je ne parle jamais... C’est comme une langue étrangère.
réponse à . deLassus le 08/10/2011 à 20h16 : Faut pas se dévaloriser comme çaCe n’est pas la question&nbs...
Tout posséder ! et bien bon courage, amuse toi bien
Le bibliothécaire anglais est où le book est.
Je demande pardon aux expressionautes mais je vais PARLER ANGLAIS:

That was a good one, Joseta! Ça m’a chatouillée comme on dit dans le Missouri!

 


NB: Je précise, c’est le chatouillement du cerveau dont je parle, ’videmment.  
réponse à . lalibellule1946 le 08/10/2011 à 22h56 : Je demande pardon aux expressionautes mais je vais PARLER ANGLAIS: That was a g...
Ça me fait penser à la réponse des braqueurs de banque quand on leur demande pourquoi ils font ça, et ils disent: parce que c’est là où est l’argent. Bête, mais rigolo, je trouve.  
Un bouquet chez not' Georges... peut-être le plus beau, même s'il est un peu triste, modeste, pauvret... mais c'est un de mes préférés (et j'écoute toujours la chanson avec un brin d'émotion) ; alors je ne vois pas pourquoi je me priverais !

Je n'oublierai jamais la mariée en pleurs
Berçant comme un' poupée son gros bouquet de fleurs
Moi, pour la consoler, moi, de toute ma morgue
Sur mon harmonica jouant les grandes orgues


Voici les mots... et voici les notes...

Le bouquet mis sert.
Comme il n'y a pas beaucoup de trafic sur Expressio, je vais en profiter pour appliquer un traitement mécano-thermique des céramique, verre, aluminium et inox domestiques dans un environnement aqueux saponifié.
En un mot, je vais faire la vaisselle.
Enseigne d'une fleuristerie de cette cmmune du Calvados:
"Les bouquets Honfleur"  
réponse à . Mintaka le 26/04/2017 à 07h55 : Comme il n'y a pas beaucoup de trafic sur Expressio, je vais en profiter po...
Ma femme, c'est dans le jardin qu'elle nettoie la vesce, elle...
Et moi, à la salle de bain, lave aisselles...
réponse à . <inconnu> le 14/07/2008 à 02h15 : Le final, la conclusion, certes, mais pas forcément ce qu’il y a de...
Dans les Ardennes, quand on rentrait les foins, la dernière charrette était signalée par un bouquet de fleurs des champs
Dans mon enfance picarde, c'était la fin de la moisson qui était ainsi célébrée. La charrette transportant les dernières gerbes de blé était signalée par un bouquet tricolore, il fallait le composer de bleuets, de marguerites et de coquelicots.
Il fallait encore ranger les gerbes à l'abri en attendant le passage de la batterie qui faisait le tour des différentes fermes.
réponse à . BOUBA le 08/10/2011 à 10h26 : A moins que cette expression ne vienne de la marine. En effet, du temps des gran...
Le bouquet ( ou bouquin ) désignant aussi le lapin
Ça prouve que les marins s'y connaissent autant en zoologie que les fabricants de chocolat qui confondent le lièvre de Mars avec un vulgaire garenne. Pour les terriens normaux, le bouquin, c'est le lièvre mâle, la femelle, la hase.
Bouquets de fleurs, d'odeurs, satellites... que de choix ! Mais nous avons aussi les acteurs Carole ou Michel ainsi que d'autres auquel je ne pense pas...
De grandes campanules bleue (lagon) des digitales de pourpre à longs calices (comme disent les Québécois) toute une forêt de fleurs sauvages débordant de sucs capiteux !...
Ca c'est du bouquet !
Blanquette Seguin
réponse à . le gone le 26/04/2017 à 10h01 : Bouquets de fleurs, d'odeurs, satellites... que de choix ! Mais nous a...
C'est le Bouquet n'a pas la même signification que c'est la Bouquet.
réponse à . mickeylange le 26/04/2017 à 10h25 : De grandes campanules bleue (lagon) des digitales de pourpre à longs cali...
des digitales de pourpre à longs calices
Nous y voilà, elle a abusé des cardio-toniques et elle a cru que c'était les chaleurs. Triste histoire.
réponse à . mickeylange le 26/04/2017 à 10h44 : C'est le Bouquet n'a pas la même signification que c'est la...
Peut-on dire que, exceptionnellement pour une viticultrice, la Bouquet a parfois abouqué ?
Sur le marché
Samuel: - Donne-moi un bouquet de radis, Antoine...
Antoine: - Sam, botte, les radis...
Samuel: - oui, moi aussi ça me botte ...
"Les navires, ça me boat !"
Amiral Nelson
"Ça c'est le bouquet"
Fanfan la Tulipe
réponse à . mickeylange le 26/04/2017 à 10h44 : C'est le Bouquet n'a pas la même signification que c'est la...
- Dans "Les misérables", c'est Bouquet qu'a rôle ?
- Non, pas Carole, c'est bien Bouquet, mais Michel !
réponse à . mickeylange le 26/04/2017 à 10h25 : De grandes campanules bleue (lagon) des digitales de pourpre à longs cali...
Personne dans la chèvrerie… personne dans le pré…

- Blanquette ! Où es-tu ma belle ? Viens ma douce… viens mon exquise… viens mon aimée… s’époumonait M. Seguin, inquiet de ne pas voir sa jolie petite chèvre aux cornes zébrées, aux sabots noirs et luisants et aux longs poils blancs qui lui faisaient comme une houppelande.

- Où est-elle encore allée cette garce, cette traînée ? marmonnait-il en parcourant les chemins des alentours. Il poussa jusqu’au flanc de la montagne… grimpa vers les vieux sapins. Et là, sur le cul le Seguin !!!... il découvrit… stupéfait, M. Seguin découvrit – pattes dessus-pattes dessous – Blanquette et le loup en plein marivaudage.

- Cornegicouille et palsambleu ! s’écria-t-il. Ça, c’est le bouquet !

S'cusez-moi M'sieur Daudet... N'empêche que je l'ai eu du premier coup !

réponse à . BOUBA le 26/04/2017 à 06h08 : Il y a celui qu'il veut offrir à Marinette mais la belle est trop occup&e...
Mazette ! Les mots et les notes en même temps ! Ça mérite bien quelques fleurs en bouquet !

réponse à . Mintaka le 26/04/2017 à 07h55 : Comme il n'y a pas beaucoup de trafic sur Expressio, je vais en profiter po...
Dit comme ça, on n'a pas l'impression de faire la plonge mais de réaliser une importante expérience qui fera avancer l'humanité...
♫♪♫♪♪ Comme quoi des mots, rien que des mots... ♪♫♪♪♫


N'oublions pas le bouquet d'écrevisses qui permet de salir plein d'assiettes et à Mintaka de faire des expériences !
Aux amionautes, Desnos offre un bouquet !

Trois pensées trois coquelicots trois soucis
Trois soucis trois roses trois œillets
Les trois roses pour mon amie
Les trois œillets pour mon ami
Les trois coquelicots pour la petite fille si triste
Les trois pensées pour mon ami
Les trois soucis pour moi.


Robert ne fait pas trop de bile avec les rimes et les pieds. Ainsi, deLassus n'aura pas de difficultés pour les compter !

LE JEU DU BAL DES VOYELLES FLEURS ET PLANTES
Je vous rappelle que le jeu consiste à trouver les noms du thème proposé, simplement grâce à un remplacement de voyelles. Exemples: pissenlit--> passant laid, ortie--> Artaud.
Les mots à trouver sont les suivants: Jonc-sauge-genêt-mouron-houx-pensée-gesse-lys-gui-réséda-rose-origan-thym-narcisse.
P.S. Laissez-moi préciser, que voir "houx" dans "Où", ce n'est pas correct.


- Les gens sages, jeunot, ne s'envoient pas des marrons en pleine gueule, eux...Je suis obligée de te panser maintenant...sale gosse, va ! Je commence à être lasse à la fin  ! Je devrai faire le guêt à chaque fois que tu iras jouer dans la rue ? Où alors il faut qu'on aille résider à un autre endroit ?
- Je m'en fous ! Et ne me rase pas !
- Ne sois pas arrogant en plus ! Et parle-moi sur un autre ton, garnement ! À tes huit ans, tu perds déjà le Nord, cesse tes conneries une fois pour toutes !
réponse à . joseta le 26/04/2017 à 14h17 : LE JEU DU BAL DES VOYELLES FLEURS ET PLANTES Je vous rappelle que le jeu con...
Suis encore plus mauvaise dans ce jeu-là qu'en géographie... c'est te dire !

réponse à . DiwanC le 26/04/2017 à 12h50 : Personne dans la chèvrerie… personne dans le pré… -...
stupéfait, M. Seguin découvrit – pattes dessus-pattes dessous – Blanquette et le loup en plein marivaudage.
Tu pense Gringoire, si notre chèvre était heureuse. Elle se vautrait la-dedans les jambes en l'air et roulait le long des talus... on aurait dit qu'il y avait dix chèvres de monsieur Seguin dans la montagne. En somme ce fut une bonne journée pour la chèvre de M. Seguin.
Il parait même qu'un jeune loup à pelage noir eut la fortune de plaire à Blanquette. Les deux amoureux s'égarèrent parmi le bois une heure ou deux, et si tu veux savoir ce qu'ils se dirent, va le demander aux sources bavardes qui courent invisible dans la mousse.


S'cusez-moi M'dame Germaine rien que du Lotentique. Enfin sauf pour le loup qui était un jeune chamois.
réponse à . DiwanC le 26/04/2017 à 14h41 : Suis encore plus mauvaise dans ce jeu-là qu'en géographie... ...
Oui, je sais que ce jeu ne te séduit pas, c'est d'ailleurs pour ça que je ne le fais jamais, mais là, après 4 jeux des mots cachés sur le thème, je m'y suis vu contraint.
Le bouquet c'est la cerise sur le gâteau vous croyez pas ?
réponse à . mickeylange le 26/04/2017 à 15h12 : stupéfait, M. Seguin découvrit – pattes dessus-pattes dessou...
sauf pour le loup qui était un jeune chamois.
Hé oui, si on reprend l'histoire depuis le début, le chamois avait toute latitude de se déguiser en loup puisque le loup s'était déguisé en grand-mère.
Et le petit pot de beurre tu le donnes à Marlon Seguin ?

Ugolin Lotentique.
réponse à . SyntaxTerror le 26/04/2017 à 17h50 : sauf pour le loup qui était un jeune chamois.Hé oui, si on reprend...
...si on reprend depuis le début,

Ah ! Gringoire, il me faut te conter une bien étrange histoire, celle de M. Seguin qui – chaque jour, en compagnie de Chaperon, la fille du puisatier – rendait visite à une mère-grand.

Sous le poids des ans, l’aïeule chevretait un peu.
- Quelle vieille bique ! s'exclamait souvent Chaperon qui depuis longtemps avait jeté bonnet et galette par-dessus les menhirs.

Faut dire qu'elle était mignonne à croquer ! Et bien des phénix des bois – genre louploups de la marine et de banlieue – n’étaient pas insensibles au "plumage" de la petite.
- Nous pourrions faire un bout de chemin ensemble, lui proposa l'un d'eux… Comment vois-tu l'avenir ?
- Je ne vois que la route qui poudroit, le vent qui ventoit… mais rien avec toi !
ricana la cruelle.

Devant ce méchant ramage, le charmant, honteux et confus, jura – mais un peu tard – qu'on ne l'y prendrait plus…

Je sais que tu n'aimes pas les binettes... mais il me fallait bien conclure cette folle histoire,
s' pas...

réponse à . DiwanC le 26/04/2017 à 18h47 : ...si on reprend depuis le début, Ah ! Gringoire, il me faut te con...
- Quelle vieille bique ! s'exclamait souvent Chaperon
Faut préciser que Blanche neige l'avait prévenue qu'elle ne devait pas croquer la pomme. Sa mère grand qui tous les jours interrogeait son miroir qui lui disait que chaperon était une belle sal.pe et que le petit pot de beurre elle le mettait pas que sur ses tartines.
réponse à . mickeylange le 26/04/2017 à 19h16 : - Quelle vieille bique ! s'exclamait souvent ChaperonFaut préci...
Moi Chaperon ? Une sal…pe ? Ben ça alors, c'est le bouquet !

Ce serait-y pas plutôt la p'tite Perrault qui vend de la "farine" à tous les gens du voisinage ? Faut voir la vie de patachon qu'elle mène, Heigh-hi, heigh-ho, dès qu'elle rentre du boulot ! "Voulez-vous de la blanche ? En voici !"… " Préférez-vous de la neige ? En voilà !"

Et ça défile chez elle ! Les bergers de passage, les beaux légionnaires aux cheveux blonds… Paraît même que tous les samedis soirs, elle fait la fête avec les frères Setnain ! Et pis, c'est pas que d'eau pure dont elle se désaltère… si tu vois ce que je veux dire…


réponse à . DiwanC le 26/04/2017 à 19h53 : Moi Chaperon ? Une sal…pe ? Ben ça alors, c'est le bouqu...
Ce serait-y pas plutôt la p'tite Perrault qui vend de la "farine" à tous les gens du voisinage ?
Ce serait plutôt maître Cornille dont on ne s'explique pas bien le train de vie alors que tous les céréaliers confient leur grain aux minoteries.

Bon, avant de parler du loup déguisé en mère-grand, j'aurais sans doute mieux fait de me casser une patte, quoiqu' avec un logiciel de saisie vocale ...
réponse à . DiwanC le 26/04/2017 à 13h05 : Dit comme ça, on n'a pas l'impression de faire la plonge mais de ré...
Est-ce que je peux importer le programme de mon lave-vaisselle dans Excel ?

Malheureusement non, Excel a beau rimer avec vaisselle, l'antivirus de votre ordinateur va entrer en conflit avec l'anticalcaire du lave-vaisselle.
réponse à 127. SyntaxTerror
Si tu utilises Chrome, essaie TalkTyper.
réponse à . Mintaka le 26/04/2017 à 21h45 : réponse à 127. SyntaxTerrorSi tu utilises Chrome, essaie TalkTyper...
On t'a déjà dit que Syntax n'aimait pas Google.
Oups ! j'avais complètement oublié...
JONC------------> gens
SAUGE---------> sages
GENÊT----------> jeunot
MOURON------> marrons
HOUX-----------> eux
PENSÉE---------> panser
GESSE-----------> gosse
LYS---------------> lasse
GUI---------------> guêt
RÉSÉDA---------> résider
ROSE-------------> rase
ORIGAN---------> arrogant
THYM------------> ton
NARCISSE------> Nord, cesse
Voilà...à tout hasard...
réponse à . joseta le 26/04/2017 à 22h13 : Oups ! j'avais complètement oublié... JONC------------...
GESSE-----------> gosse : au grand jamais ! Remboursez !
réponse à . Mintaka le 26/04/2017 à 22h43 : GESSE-----------> gosse : au grand jamais ! Remboursez !...
Et pas en monnaie de singe, en ngultrums !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est le bouquet ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?