Ca ne vaut pas un fifrelin - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Ca ne vaut pas un fifrelin

Ça n'a aucune valeur.

Origine

Le fifrelin serait-il de la peau de balle ?
Si l'on en croit les bons dictionnaires, ce n'est pas du tout le cas, même s'il a la même valeur figurée.

Cette expression date du milieu du XIXe siècle et le mot 'fifrelin', apparu quelques années auparavant, est un dérivé de l'allemand 'Pfifferling' qui signifiait à la fois 'girolle' (oui, le champignon !) et "objet sans valeur" et qu'on trouvait dès le XVIe siècle dans la locution "das ist keinen Pfifferling wert" qui signifiait "cela ne vaut rien".

Chez nous, ce mot a désigné de la menue monnaie ou des petites choses, et la locution "pas un fifrelin" voulait dire "pas un sou".
Autrement dit, le fifrelin avait et a toujours à peu près la même valeur que la tripette, les nèfles ou les prunes ("Pour des prunes").

Compléments

On peut noter qu'à la fin du XIXe siècle, 'fifrelin' a donné 'fifre', terme péjoratif appliqué à une personne sans valeur et qu'il nous en est resté aujourd'hui le mot "sous-fifre" pour désigner un subalterne insignifiant.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ca ne vaut pas un fifrelin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Libanar ?? ????? ????ça ne vaut pas un nickel
Allemagnede Das/Jemand ist keinen Pfifferling wert.Ça/Quelqu'un ne vaut pas une girolle/chanterelle.
Allemagne (Bavière)de Das ist keinen Schuss Pulver wertCa ne vaut pas un coup de poudre
Angleterreen It's worth nothing / It's worth next to nothingÇa ne vaut rien / Ça ne vaut pratiquement rien
États-Unisen It ain't worth a plug [or plugged] nickelÇa vaut pas un sou troué
Angleterreen It's not worth a pennyCa ne vaut pas un penny
Espagne (Andalousie)es No vale un bledoÇa ne vaut (même) pas une "amarante blette"
Argentinees No vale un corno.Ca ne vaut rien.
Espagnees No vale un duroCa ne vaut pas un douro (monnaie de cinq pesetas)
Argentinees no vale un pepino/pitoca vaut pas un concombre/sifflet
Espagnees Non valer un cominoNe pas valoir un cumin
Espagnees Eso no vale nadaÇa ne vaut rien
Espagnees Ser un cero a la izquierdaÊtre un zéro à gauche (= n'avoir aucune valeur) (en Maths, un zéro ajouté à gauche n'a aucune valeur)
Espagnees No vale un ochavoCa ne vaut pas la moitié d'un quart.
Espagnees No vale un pimientoÇa ne vaut pas un piment
Canada (Québec)fr Ça ne vaut pas de la chnoute
Italieit Non vale una ciccaÇa ne vaut pas un clou
Italieit Non vale nienteÇa ne vaut rien
Italieit Non vale un quattrinoNe vaut pas un petit sou
Italie (Sicile)it Non valìri 'na cìccaValoir moins qu'un mégot
Italieit Non vale un pifferoça ne vaut pas un fifre (pifferling)
Italieit Non vale una h (una 'acca')Ça ne vaut pas un h
Belgique (Flandre)nl gien sjieke toebak weird - gien roste klute weird (Gents)Cela ne vaut pas une chique de tabac- ne vaut pas un testicule roux
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Het is geen sikkepit waardça ne vaut des crottes de chèvre
Belgique (Flandre)nl Dat is gene zak waardça ne vaut aucun(e) couille /sac
Pays-Basnl Dat is geen cent waardÇa ne vaut pas une centime
Polognepl Niewart z?amanego groszaCele ne vaut pas un sous cassé (Grosz vient du Tchèque "groš" qui veut dire "Sou".)
Polognepl Nie wart złamanego groszaCa ne vaut pas un fifrelin cassé
Brésilpt Não vale un tostão furadoÇa ne vaut pas un sou percé
Roumaniero Nu face nici cât o ceap? degerat?Ça ne vaut même un oignon gelé.
Roumaniero Nu face nici un (ban) chior.Ça ne vaut même un (sou) borgne. (ancienne petite monnaie percée)
Roumaniero Face cât o ceapă degeratăCa vaut un oignon gelé
Roumaniero Nu valoreaza mai nimicÇa ne vaut plus rien
Roumaniero Nu face nici doi baniÇa ne vaut même deux sous
Russieru Ломаного гроша не стоитÇa ne vaut pas un fifrelin cassé
Russieru Выеденного яйца не стоит Ça ne vaut pas un oeuf mangé.
Slovéniesl To ni vredno piskavega oreha.Ça ne vaut pas une noix creuse.
Serbiesr Ne vredi ni pisljiva bobaCa ne vaut pas un fifrelin
Belgique (Wallonie)wa Çoula n' vât nin les qwatt' fiers d'on chinCela ne vaut pas les quatre fers d'un chien

Vos commentaires
Bon anniv a Totor95 s’il est toujours parmi nous?
Il est sur la liste des anniv de Borikito du 19-03-2007 
S’il n’est plus là, prière de m’en informer que je l’efface de ma liste.
réponse à . <inconnu> le 05/09/2007 à 00h03 : Bon anniv a Totor95 s’il est toujours parmi nous? Il est sur la liste des ...
C’est tout-à fait exact : bon anniversaire, Totor_95 ! Et un joyeux anniversaire à monsieur Tytoalba père, avé les galettes de courgettes de fifille.
Bon, les djeunes, pendant que vous vous dissipez dans le phare, qu’HoubaHOBBES fait ses coloriages et Syl le ménage et la vaisselle, l’Amiral, lui, entretient le bâtiment, rénove, décore, embellit... et s’est même installé juste à côté, pour mieux surveiller les mouvements : allez voir cette page, il y a même la couleur... Merci, HoubaHOBBES !
- Ann flirte ? Avec un S au pif ?

Anna Gramme
Il suffit de se balader sur flickr pour visualiser des photos sans être inscrit

@God Je crois avoir découvert la faute: j’avais limité l’accés des photos aux amis et a la famille sans avoir fait de liste d’ayants-droits. j’ai modifié mon réglage et j’ai autorisé l’accés à tous. Cette fois ç’à devrait marcher.
Vous serez gentils de me dire si cette fois ç’à marche, simplment avec un "OK" si vous ne voulez pas faire de commentaires.
Tank you very match. cette page
réponse à . <inconnu> le 05/09/2007 à 02h08 : Il suffit de se balader sur flickr pour visualiser des photos sans être i...
OK
vu toutes les photos!
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 00h14 : C’est tout-à fait exact : bon anniversaire, Totor_95 ! Et...
Merci pour mon papa, je lui transmettrai et enverrai le plan du phare au cas où.

@ machin : ok et pas de commentaires, pas le temps ce matin, je m’absente pour la journée.

Je trouve quand même le temps de parler de Pfeiffer, cette Michelle a plus d’attrait que ne le laisse supposer God.

Allez donc demander aux gens de Hamelin si le joueur de flûte (fifre = diminutif de pfiffer) n’a aucune valeur http: cette page

Bonne journée à tous.
réponse à . <inconnu> le 05/09/2007 à 02h08 : Il suffit de se balader sur flickr pour visualiser des photos sans être i...
OK et bonjour de ce beau jour !
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 00h14 : C’est tout-à fait exact : bon anniversaire, Totor_95 ! Et...
Bon anniversaire à Totor et au père de Tyto itou.

Mais que voilà une expression étonnante : l’exposé de God quant à son origine est très intéressante comme d’habitude, riche de références et m’a révélé l’origine d’une expression dont je me souciais comme d’une guigne par ailleurs à cause de son peu de contenu (au contraire de "peau de balle"  !). Alors, que dire d’intelligent, de neuf à propos de quelque chose qui ne vaut rien du tout ? C’est donc le défi du jour !

Juste un aparté aux filles de ce merveilleux site : quand vous y venez, fermez la porte de la cuisine et rangez le balai, sinon nous allons retomber dans un sexisme effréné : les femmes aux fourneaux, aux hommes les bons mots, et là, pas d’accord Momo ! 
Marrant que cette expression passe aujourd’hui puisque j’etais en train de regarder un viel episode de Karambolage sur Arte où il donnait le sens complet de cette même expression.

En résumé, selon eux, fifrelin viendrait de l’allemand pfifferling qui veut dire "girole" car quand il est cru, ce champignon a goût de poivre, en allemand "pfeffer".
Mais, dans le cas qui nous interesse, le mot est une déformation de "Fünferle" qui est une petite piece de monnaie.
Le fait que le "fünferle" ne vaille pas grand chose vient de l’ancienne expression française "cela ne vaut pas cinq sous", "fünf" voulant dire "cinq" en allemand.
On se retrouve donc avec une expression qui a fait un aller-retour entre france et allemagne : cinq sous -> fünferle -> pfifferling -> fifrelin.
réponse à . <inconnu> le 05/09/2007 à 00h03 : Bon anniv a Totor95 s’il est toujours parmi nous? Il est sur la liste des ...
bon anniv, bonne journée à totor 95

dans le dictionnaire marseillais
Fiffre: Personne nulle,. C’est un fiffre ! donc fifrelin : encore moins que nulle

n’oubliez pas d’allez aux quetsches...c’est la fin maintenant, et si vous aimez bien les tartes...(on dit aussi en lorraine : ça vaut pas une quetsche...)
ce matin, mon P.C ne vaut pas un fifrelin, j’ai mis une plombe à pouvoir venir sur le site, il ne voulait pas répondre, et gna, gna, le speudo, et que je tape et que des nèfles,rien," queue de chi" comme l’on dit dans le limousin,
@ machin: beau toutou!
peau de balle et balais de crin, niet, zobi...

Bon, bien le bonjourà tous et toutes, bon annive à ceux qui ce jour est le leur,je pars faire la récolte des pfifferlings ( chanterelle) pour le frichti de midi,les nèfles faut que le gel passe dessus, l’on va attendre un peu ?
Actuellement, c’est la pèriode des rosés des près, si je n’ai pas un fifrelin, est que ça vous va ?

@Momolala: bien vu !!!
réponse à . DiBiPi le 05/09/2007 à 08h37 : Marrant que cette expression passe aujourd’hui puisque j’etais en tr...
Bonjour et bienvenue à DiBiPi que je n’ai pas le plaisir de connaître encore.Je trouve ton intervention très enrichissante. Merci !
réponse à . DiBiPi le 05/09/2007 à 08h37 : Marrant que cette expression passe aujourd’hui puisque j’etais en tr...
Voilà un ajout très intéressant s’il est vérifiable. À creuser, donc !
Pour une première intervention, DiBiPi, c’est une bonne première !
Autrement dit, le fifrelin avait et a toujours à peu près la même valeur que la tripette, les nèfles ou les prunes
si l’on parle de la valeur financière, et si le fifrelin désignait la girolle on peut en conclure que le cours du champignon (ou celui des nèfles) a sacrément changé au fil des ans. Et si l’on parle de la valeur gustative, la comparaison girolle - nèfle ...
réponse à . God le 05/09/2007 à 08h54 : Voilà un ajout très intéressant s’il est vérif...
Bon, apparemment, cette étymologie viendrait de "Karambolage / Petites mythologies française et allemande" de Claire Doutriaux en coédition chez Seuil-Arte.
Le seul blème, c’est que je ne trouve aucune trace, chez mes lexicographes préférés, d’une expression française qui contiendrait "cinq sous".
Si quelqu’un a une piste...
Et voici déjà le compte-rendu de la convention bicéphale du 18/08 à Fréjus, soumis par Momolala.
Compte-rendu

J’ai pas mis les deux photos, car il s’agit de portraits, et que ces machins-là floutés, ça ne donne rien, contrairement aux photos d’ambiance.
Tout ce que je peux affirmer, c’est que quasimado ne ressemble pas du tout à Quasimodo et que Momolala n’est pas très loin d’Esmeralda... 
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 00h14 : C’est tout-à fait exact : bon anniversaire, Totor_95 ! Et...
C’est très beau Mon Amiral ! Quel Artiss ! Ca ça vaut du fifrelin !
Mais le garage l’est où ? J’vois pas le garage là... pour les pannes et autres pépins divers, hein ?
Bons anniversaires à Totor et à Tytoalba son papounet, en leur souhatant longue vie et beaucoup de belles choses
réponse à . God le 05/09/2007 à 09h58 : Bon, apparemment, cette étymologie viendrait de "Karambolage / Petites my...
Si quelqu’un a une piste
T’en veux une, chaude ? 
réponse à . <inconnu> le 05/09/2007 à 02h08 : Il suffit de se balader sur flickr pour visualiser des photos sans être i...
Tout bon pour moi aussi ! Bienvenue au club
pas un fifrelin, pas un kopec, mais mise à prix: cinq sous,Becaud le chante .
réponse à . God le 05/09/2007 à 09h58 : Bon, apparemment, cette étymologie viendrait de "Karambolage / Petites my...
une expression française qui contiendrait "cinq sous".
il suffit de demander : en jargon juridique on parle d’acte "sous cinq" privé par opposition aux actes notariés. Parce que le timbre fiscal qu’il fallait y apposer coutait 5 sous.
Et dans la religion catholique "cinq sous" est le patron des ivrognes.
Quoi ? Euh oui, on trouve aussi les orthographes seing , ou saint , mais qu’est ce que cela prouve , hein ? Vos objections ne valent pas un fifrelin !
l’abeille ne vaut guèpe mieux qu’un faux frelon !
réponse à . eureka le 05/09/2007 à 10h22 : C’est très beau Mon Amiral ! Quel Artiss ! Ca ça v...
Un garage ? Pour une bagnole, dans un phare en mer* ?
* T’as pourtant remarqué comme il est entouré par la mer, tout seulet sur son îlot, dis ? Kif-kif Expressio, quoi : bâti pour faire front aux pires tempêtes, bastion d’un petit nombre de privilégiés dans un océan de culture**, guidant les naufragés de la langue vers un hâvre où touffe et sens tout fait sens : le Nirvâna godesque.
** Encore une expression franco-allemande, qui s’écrit, outre-Rhin, Cul Tür, "Tür" étant la porte.
réponse à . chirstian le 05/09/2007 à 10h56 : une expression française qui contiendrait "cinq sous". il suffit de dem...
Pas très sérieux, Chirstian, ce matin (quel site !). Bon, pour apporter ma pierre à l’édifice, disons qu’avec "trois francs six sous", je passe vraiment très, très près de l’interrogation de God, moi ! Non ?
Bon, allez, la récré est terminée, garnements : cette expression vien de la Marine.
En effet, un jour qu’il n’était pas très inspiré, Eric Tabarly prêta son Pen Duick, plan Fife de 1898 (cette page), à un piètre régatier du nom de Relain.
Et lorsque, depuis la berge, il vit comment s’en servait ce manche (mais c’était en mer d’Iroise), notre héros des mers s’écria :
Il ne vaut pas un Fife, Relain !
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 11h06 : Pas très sérieux, Chirstian, ce matin (quel site !). Bon, pou...
Pourquoi 5 ??? ou 3 ou 6 ???
un objet de quatre sous est de peu de valeur, sauf L’Opéra de quat’sous de Brecht (peut-être)
Et quand n’a pas deux sous de jugeote, on ne vaut pas un clou
Par contre avec cent, on n’est pas sans … J’avais cent sous (bis) / Pour acheter des bretelles (bis) / J’ai gardé les cent sous (bis) / Pour aller au bordel (bis).Musique !!! cette page
Même Brassens a pu s’acheter une femme, la Ninette, pour cent sous ! cette page 

un fifrelin = ça vaut pas une thune, pas un radis, c’est de la roupie* de sansonnet ! (Expression du mardi 27 décembre 2005)
* roupie : et pourtant avec quelques roupies en Inde, on peut s’alimenter, voyager, et même faire son blé !  Moogli en revient !
réponse à . God le 05/09/2007 à 10h19 : Et voici déjà le compte-rendu de la convention bicéphale du...
Moi j’vais y aller franco et voudrais dire à la Mère abbesse et au Père à bosse (loin de moi l’idée de miauler ou de couler les potes) que c’t’idée, j’le jure sur la tête à ma mèèèrrrre, me trottait dans la caboche depuis très longtemps, mais j’ai rien dégobillé de peur de m’faire rejeter comme d’hab par God comme d’la poiscaille pourrie, qui fouette de surcroit, pour mes idées à la mords moi c’que tu veux qui, pour lui, avec son bagout et à coups d’essplications en exposé technico-informato-mécano-convaincantes, valent toujours peau d’zob et encore moins un fifrelin, et je n’moufte jamais, il l’aura remarqué ! Et voilà j’ai brisé le morceau paroles et musque en muet. Mais pas folle la chèvre, c’est pas passqu’é s’écrase, qu’é s’dégonfle ou s’vexe pour des peanuts, et après tout c’est lui le boss hein, et le boss n’a jamais tort passqu’il a toujours raison, et qu’avec lui faut pas aller plus vite que la musique, surtout qu’on a pas les moyens pour ! ouais ouais je sais j’enfonce un porte ouverte, pas grave !

Je confirme donc ici que l’idée du prix d’excellences en bulle, si j’y ai pensé, c’est que j’la trouve vachement bath et qu’elle vaut son pesant en fifrelins d’or.

Voilà c’était mon déblocage du jour et si ça vaut pas un fifrelin j’m’en cogne comme de la première culotte à deux sous à la pfeiffer
Question

Si un fifrelin vaut des girolles et des clous, il vaut donc des clous des girolles

Mais que vaut un sous-fifrelin ?
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 11h01 : Un garage ? Pour une bagnole, dans un phare en mer* ? * T’as pou...
Tiens en v’là encore une de mes idées qu’elle est passée au fin fond du dernier tiroir des oubliettes ! Finalement y a pas que pour God qu’é valent pas un fifrelin ! Pas grave, chuis vaccinée

Je ne t’en veux pas, vas !
n’en déplaise à nos amies -majoritaires sur ce site, parce que les hommes, eux, ils chassent le bison, ils gagnent des sous qui valent des sous, ils font la guerre, ils travaillent ... bref ils ont pas le temps !* - d’après la côte du Nasdaq et du Cac 40, la fifreline a encore moins de valeur que le fifrelin. Sauf la fifreline laitière.

*oui, mais moi je suis patron !
réponse à . chirstian le 05/09/2007 à 10h58 : l’abeille ne vaut guèpe mieux qu’un faux frelon !...
on a déjà quasimodo, et esmeralda, donc le faux frelon ?
réponse à . eureka le 05/09/2007 à 12h19 : Moi j’vais y aller franco et voudrais dire à la Mère abbesse...
Mouais... Mais dis-moi, mon Eureka d’amour, un prix de la Bulle du jour, ils se sont pas vraiment décarcassés, Madolala et Quasimomo, hmmm ? Vil plagiat de la glorieuse Trirème instituée par l’Amirauté, moi je dis. L’ont rien foutu, à leur Convention, c’est sûr ! Y veulent juste balancer du broumitche pour attraper les allatches, tenter de faire croire qu’ils ont été sérieux, les deux... Tout ça pour être bien dans les fafiots de God*, je gage, pour tenter d’obtiendre des avantages en nature, des clés de 12 gratuites, des partoches à moitié-prix et j’en passe...
Et que dire du joint de 12... Remarque, j’ai légué à God mon invention de la clé de 12®, et il semble bien que 12 soit devenu en quelque sorte le chiffre fétiche d’Expressio.
Normal, sans doute, avec ces drôles d’apôtres que vous êtes... Hmmm ?
* Je te la soumets par le canal 12, celle-là, God !
réponse à . <inconnu> le 05/09/2007 à 02h08 : Il suffit de se balader sur flickr pour visualiser des photos sans être i...
OK, voilà un site qui a du chien !

A Totor95 : un p’tit beurre des touyoux et joyeux anniversaire !
J’ai visité Bourg-en-Bresse et ses environs, et me suis fait alpaguer par Gali Nassé, un Maréchal des Logis de la brigade du coin. Ça ne vaut pas un sous-fifre, l’Ain.
Tu as raison Momo de mettre le doigt sur l’offense ! On ne va pas se laisser reléguer au rang de subalterne (sauf par God himself, of couse) de ménagère, de mamie confitures, etc. pendant que l’Amiral se charge des « corvées », ma foi, fort plaisantes (rénover, décorer, embellir, …) comme s’il avait l’exclusivité de l’inspiration artistique et du bon goût et que certains MACHOs « travaillent » … EUX , enfin les ceusses qui sont sous la coupe du patron  
@ Eurêka, ma Belle, continue à nous souffler des idées ingénieuses et laisse les vrais Hommes aller chasser le bison !
Nous, les filles, on connaît notre valeur et c’est plus qu’une poignée de fifrelins 
Chez les "students" de Gelle Bique, le cérémonial du baptême* comprend entre autres la définition du fifrelin :

* qui correspond en gros au bizutage outre Quiévrain, si mes souvenirs sont bons.

Le fifrelin, c’est vraiment la trois cent soixante millionième partie d’un quart de poil de con de vierge enceinte, coupé perpendiculairement à la base, dans le sens de la longueur, au moyen d’une lame Gilette non bleue, préalablement aiguisée sur la pine du vice-recteur, qui bandait pour la circonstance devant la statue de l’Alma Mater, allaitant ses nombreux enfants assoiffés de bière et de désirs inassouvis !
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 12h51 : Mouais... Mais dis-moi, mon Eureka d’amour, un prix de la Bulle du jour, i...
eh oui quesse tu veux ! Et avec la bénédiction de God ...et les fleurs en sus

Y ’en a qui, pour moins qu’ça, y se s’raient fait saké
réponse à . God le 05/09/2007 à 09h58 : Bon, apparemment, cette étymologie viendrait de "Karambolage / Petites my...
Il y a bien les 5 sous de Lavarède ...
réponse à . cotentine le 05/09/2007 à 13h12 : Tu as raison Momo de mettre le doigt sur l’offense ! On ne va pas se ...
Oh, hé, si ça continue, va falloir que ça cesse, hein ? A partir de maintenant, on va faire comme d’habitude.
Je signale à toutes celles qui auraient oublié leurs lunettes que Syl s’est mise SPONTANÉMENT à faire la vaisselle et les carreaux du phare, en mon absence la semaine dernière. Belle initiative de sa part, car, hors de ma surveillance, ça aurait vite viré façon porcherie cochonnerie.
Qu’elle en soit ici remerciée...
  
Bon God, mais c’est bien sûr ! Adjugé !
D’autant que ça rime riche, avec vélocipède...
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 13h24 : Oh, hé, si ça continue, va falloir que ça cesse, hein ...
ça vaut une médaille sans doute ? de cinq sous ... comme celle de Fantine dans les Misérables cette page
à moins que cette médaille vaille vraiment un fifrelin* ...
*fifrelin = Unité de petite quantité qui admet une forme adjective, fifrelinesque, qualifiant une quantité infinitésimale. Son synonyme immigré est le chouïa. Dans le Sud-Ouest, on lui préfère son équivalent, le brinborion, qui a l’avantage de rimer avec le substantif monosyllabique ponctuant, traditionnellement, chaque fin de phrase. [EXEMPLE : Mon salaire a augmenté d’un fifrelin, ou d’un chouïa (dans certaines entreprises), ou d’un brinborion, con.]
réponse à . cotentine le 05/09/2007 à 13h41 : ça vaut une médaille sans doute ? de cinq sous ... comme cell...
Je préfère le géant Orion (cette page) à ta station de tramway parisienne. Magnifique constellation, visible haut sur l’horizon d’hiver dans nos contrées, les trois étoiles de son baudrier constituent Melchior, Gaspard et Balthazar, qui en arabe (et en astronomie) portent les doux noms de Mintak, Alnilam et Alnitak, de la gauche vers la droite.
C’est aussi dans cette constellation qu’on voit Bételgeuse, la géante rouge indiquant l’épaule droite du géant (en haut à gauche), Bellatrix l’épaule gauche (haut droit), Saiph le bas droit de sa tunique (bas gauche), et Rigel, la géante bleue en formant le bas gauche (en bas à droite).
Dans l’épée d’Orion, sous le baudrier, on trouve M42 et M43 (objets du catalogue de Messier), constituant la magnifique "nébuleuse d’Orion".
Elpépastronome
réponse à . Jonayla le 05/09/2007 à 13h14 : Chez les "students" de Gelle Bique, le cérémonial du baptême...
Ils sont dans leurs discussions personnelles et PERSONNE n’a vu la REVELATION que tu nous fais à propos du fifrelin ! Merci Jon’ d’avoir enrichi notre culture, ce que quelques uns oublient qu’ils sont là pour ça précisément, hein ?! 
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 14h15 : Je préfère le géant Orion (cette page) à ta station ...
Google Earth s’est enrichi d’un Google Sky où l’on peut découvrir de magnifiques photos de ces constellations à partir d’une carte du ciel nocturne. Il y manque encore les planètes, mais j’ai trouvé ça superbe. Si vous avez 5 minutes pour rêver, allez sur cette page pour vous faire une idée.
réponse à . momolala le 05/09/2007 à 14h17 : Ils sont dans leurs discussions personnelles et PERSONNE n’a vu la REVELAT...
Non, non... J’aime bien les définitions précises, moi aussi. "Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement", et je bois l’eau de celle-ci (pas la vierge enceinte, la définition. Quoique...).
réponse à . momolala le 05/09/2007 à 14h19 : Google Earth s’est enrichi d’un Google Sky où l’on peut...
Il y manque encore les planètes
Une raison simple à cela, Momolala : les étoiles, à l’échelle humaine de temps, paraissent fixes, alors que les planètes, elles, n’arrêtent pas de divaguer*, en bons "astres errants" qu’elles sont.
* J’en connais d’autres : j’ai les noms ! 
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 14h29 : Il y manque encore les planètesUne raison simple à cela, Momolala&...
Je savais bien que j’avais gardé un lien au sujet d’Orion. Voici sur cette page un article qui me semble fort complet avec des photographies qui nous ramènent, s’il en est besoin, à notre échelle microminuscule.

Un remarquable site sur l’astrophysique et bien d’autres sujets, d’une richesse extraordinaire, le site de Thierry Lombry, à travers le projet LUXURION sur cette page.
Ca c’est après l’inflation .....où le fifrelin de un sou valait désormais 5 sous, et ça a donné : ça vaut pas une thune, car 5 sous = une thune
réponse à . eureka le 05/09/2007 à 14h51 : Ca c’est après l’inflation .....où le fifrelin de un s...
Et quatre thunes, ça faisait un franc... Pas pire que les Anglois, avec leurs douze pence la livre, à l’époque, hein ?
Bonjour,

Vous mentionnez que le mot ’sous-fifre’ viendrait de de fifrelin.

Je connais une autre origine : ce terme viendrait du ’fifre’, le joueur de flûte ’horizontale’ qui, avec le tambour, marchait en tête des armées françaises (napoléoniennes par ex) lors des combats. Ils devaient encourager les fantassins qui suivaient à combattre ou se faire massacrer.
Ils étaient donc normalement en bas de la hiérarchie militaire, et, vu leurs positions ’privilégiées’ se faisaient tuer les premiers.
Par dérision, le ’sous-fifre’ désigne quelqu’un qui serait encore plus bas dans l’organigramme militaire ou civil.

Salutations.
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 15h33 : Et quatre thunes, ça faisait un franc... Pas pire que les Anglois, avec l...
Il me semble que 100 sous faisaient 5 F, soit 20 sous le franc. 20 sous, c’est pas cher donné de la peau de Clovis.

@jc_declercq
Il me semble surtout que le fifre soit le plus petit instrument de l’harmonie (ou de la fanfare). Jouer du sous-fifre doit revenir à faire siffler une paille, ce qui ne doit pas produire un son très remarquable au milieu des cuivres ou des caisses. Mais je crois que le mot "fifre", en tant qu’instrument de musique, a une autre origine que celle donnée ici ; il viendrait également de l’allemand mais de " phîfer" (Littré).
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 15h33 : Et quatre thunes, ça faisait un franc... Pas pire que les Anglois, avec l...
On peut pas dire que là c’est des sous ....affriolants
réponse à . <inconnu> le 05/09/2007 à 16h01 : Bonjour, Vous mentionnez que le mot ’sous-fifre’ viendrait de de fi...
Le DHLF est très clair là-dessus :
- le fifre, joueur de flûte, vient du suisse allemand ’pfiffer’ (ou ’pfeiffer’ en allemand)
- le fifre, personne de peu de valeur, puis sous-fifre est un dérivé de fifrelin.
Fifre l’un, fifre l’autre, dernière nouvelles, Maître phil, arrivant que demain, il donne le nom et l’adresse du restaurant dans le 14 ème arrondissement de rapis, comptez vous moutons et brebis, roullement de tambours, et fifres et triangle( ça c’est un instrument génial,une note et tu pionces, bon, ),pas un fifrelin,mais deux paniers d’agaric champêtre,ce soir omelette pour tous!!!!

pis, comme on me laisse à la plonge, je vais vous parler des chanterelles,il y a la commune " cantharellus cibarius" et la jaunissante" cantharellus lutescens" , puis la en tube " cantharellus tubaeformis",ainsi que la sinueuse,et la violette.la plus commune est la girolle, donc notre fifrelin de ce jour,comestible qui charnue,de chair ferme, épaisse, mais svelte de son pied, rarement attaquée par les larves et les limaces, de plus elle supporte très bien les transports( de toutes sortes)et arrive fraîche,excellent comestible, notre fifrelin, à une saveur douce, dégageant un parfum fruité très agréable...TOUT COMME LES FFEMMES DE CE SITE !

Bonne soirée à vous tous et toutes!
Ben, les enfants, j’peux vous dire qu’internet, au fin fond du Portugal (ou je me trouve pour l’instant, a Elvas pour etre precis), ca vaut pas un fifrelin ! Et en plus, avec un QWERTY... Amities ensoleillees (enfin!) a tous !
A titre indicatif et de comparaison lorsque l’expression roupie de sansonnet (équivalente à celle de ce jour) fut analysée le 25/12/2005 en ce jour de Noël, où God venait de naître, nous pouvons constater que le bébé était précoce, puisque encore dans la paille,( avec peut être une vue privilégiée ) il compare entre celles de l’âne du bœuf (qui lui le pôôôvre ) celles des mites, des oies et j’en passe. Cette précocité, cette connaissance infuse, démontrait qu’il était promis à un grand destin.

Epitre de Amapola du 25/12/05.

On parle aussi de "pine de coucou" pour désigner une chose insignifiante


Réponse de God dans la crèche;

A moins d’hypertrophie manifeste, c’est certainement plus insignifiant que la "pine d’oie" vu la taille des animaux, mais la "couille de mite" reste imbattable.

Amen ! (Ar-men) pour l’amirauté.
réponse à . <inconnu> le 05/09/2007 à 18h10 : A titre indicatif et de comparaison lorsque l’expression roupie de sansonn...
La pine d’oie vaut un pet de la pine...
réponse à . sylphide le 05/09/2007 à 17h44 : Fifre l’un, fifre l’autre, dernière nouvelles, Maître p...
Merci syl, c’est super comme diner, les fifrelins c’est pour dans quelques jours...avant les cèpes.
...d’autant que l’oie n’a pas plus de pine qu’il n’y a de beurre en coquille (vous corrigerez vous-mêmes !)

@Sylphide
Tu syliloques ?

Bonsoir et jolie nuit ! A demain peut-être !
réponse à . Rikske le 05/09/2007 à 18h06 : Ben, les enfants, j’peux vous dire qu’internet, au fin fond du Portu...
Mais que peut-on bien faire à Elvas ? Des vacances ? Commémorer la déculottée infligée aux voisins Espagnols ? Ben fieu, se pointer à Elvas de nuit, c’est s’emmerder à coup sûr, je gage. M’étonne pas que ça ne vaille pas un fifrelin...
réponse à . momolala le 05/09/2007 à 14h19 : Google Earth s’est enrichi d’un Google Sky où l’on peut...
Merci Momo pour ces superbes vues.
Bon anniversaire à Totor et au papa de tytoalba
réponse à . DiBiPi le 05/09/2007 à 08h37 : Marrant que cette expression passe aujourd’hui puisque j’etais en tr...
Bonjour et bienvenue. J’ai aussi vu ce genre d’émission sur Arte. Courte, simple et intéressante. Les expressionautes devraient parfois s’en inspirer.

Après l’astrologie, voici venir l’astronomie, merci pour ces merveilleux sites mesdames.

@ chirstian 31 :
parce que les hommes, eux, ils chassent le bison, ils gagnent des sous qui valent des sous, ils font la guerre, ils travaillent ...
c’est vrai que nous on fait rien de nos journées.  Tu baisses dans mon estime.

Et bon anniversaire à Totor95
réponse à . Jonayla le 05/09/2007 à 13h14 : Chez les "students" de Gelle Bique, le cérémonial du baptême...
Si j’osais, je dirais que tu me l’as pris de la bouche, de retour seulement maintenant. Mais comme je n’ose pas, je ne dis rien. Les grands esprits se rencontrent, se côtoient et se tutoient.
Me suis trompée dans mes remerciements c’est pas mesdames mais madame, monsieur (momolala et elpepe).

@ sylphide : je me souviens en effet de cette chanson, cette page Bécaud était accompagné par un violoniste.
Bon, alors, le tiercé dans le désordre:
- tout d’abord, bon anniversaire, comme de juste, à qui de droit (à qui de gauch aussi, si vous voulez!)
- bienvenue au club des loufs à DiBiPi. Ton intervention est à marquer d’une pierre blanche, et sache qu’elle vaut plus qu’une poignée de fifrelins. Un lingot, peut être?
- L’expression contenant "cinq sous"? Ben, c’est l’Opéra de quatre sous de Brecht, dans sa langue d’origine "Fünf Groschen Oper", ou alors, traduit en anglo-américain et interprété de facon géniale par Louis Armstrong: "The Five Pennies.
Y a que les Francais pour nous sortir des traductions fausses, comme l’Opéra de Quatre Sous, ou alors le Sous-marin Vert (Yellow Submarine)
- A Sylphide: merci pour ce cours court (pas tant que ca dans le fond) sur les champs. Maintenant, je sais vraiment comment tu t’appelles. La, la,la, et je vais cafeter...
Oui, oui, je vais le dire. Tu es Mademoiselle Nogêne, prénommée Lucie.
Et les champs qui tu nous a présentés, ce sont les tiens: les champignons à Lucie Nogêne! La, la, la... 
réponse à . tytoalba le 05/09/2007 à 21h13 : Me suis trompée dans mes remerciements c’est pas mesdames mais mada...
Monsieur Pointu, s’IIIIILLLL vous-plaît...
réponse à . file_au_logis le 05/09/2007 à 21h16 : Bon, alors, le tiercé dans le désordre: - tout d’abord, bon ...
Y a que les Francais pour nous sortir des traductions fausses, comme (...) le Sous-marin Vert (Yellow Submarine)
Es-tu bien sûr de toi, Filou ? Il ne s’agit nullement de traduction fausse, mais seulement d’une adaptation de texte. La nuance vaut plus qu’un fifrelin !
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 21h40 : Y a que les Francais pour nous sortir des traductions fausses, comme (...) le So...
Et bien, vois-tu, j’aurais imaginé que Yellow veut dire autre chose que vert, mais voilà, partant du principe que Submarine peut s’adapter en porte-avions, c’est sûr que tu dois avoir raison... 
réponse à . sylphide le 05/09/2007 à 10h50 : pas un fifrelin, pas un kopec, mais mise à prix: cinq sous,Becaud le chan...
Hello Sylphide étirée, il faut l’aboire !

Savais-tu qu’un hydravion Lioré & Olivier H-47 (1936) s’est appelé "la Sylphide" (voir le bouquin "Les paquebots du ciel" page 275).

C’est dingue, non ?

Miaou-Hobbes (cfr Geluck... pour les initiés)
réponse à . cotentine le 05/09/2007 à 11h58 : Pourquoi 5 ??? ou 3 ou 6 ??? un objet de quatre sous est de peu de va...
Et pourquoi le titre anglophone de l’Opéra de quat’ sous est-il The Five Pennies
On voit bien d’ailleurs que ce sont les Amerloques qui l’ont tradit. Les perfides eussent dit The Five Pence

Zut! J’aurais dû TOUT relire, y compris ma contrib 66. M’en fous, père siste et signe! 
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 14h24 : Non, non... J’aime bien les définitions précises, moi aussi....
Dès lors que:
Ce qui se concoit mal s’énonce confusément,
Et les mots pour le dire arrivent en flamand*...

* Vous pouvez bien sûr mettre ici toutes les langues que vous souhaitez, tout en respectant la rime et le nombre de syllabes...
réponse à . file_au_logis le 27/02/2010 à 07h28 : Et pourquoi le titre anglophone de l’Opéra de quat’ sous est-...
M’étonne pas que ces Anglais aient traduit Opéra de quat’ sous par : The Five Penis.
C’est la preuve qu’ils ne savent pas se servir de leurs pipeaux.
En relisant la liste des expressions des deux dernières semaines, on a le reflet de notre économie : pour un "coûter un bras" dans la colonne des dépenses à venir , on aligne "valoir que dalle", "ne pas valoir un pet de lapin", et pour faire bon poids ce jour "ça ne vaut pas un fifrelin" dans celle des revenus. Pour les banques, c’est le contraire : quand on leur donne notre argent c’est peau de balle ; quand elles nous le prêtent, si elles nous le prêtent, ça coûte la peau des fesses.
On peut noter qu’à la fin du XIXe siècle, ’fifrelin’ a donné ’fifre’, terme péjoratif appliqué à une personne sans valeur
pourquoi "une personne" ? D’après le TLFI la forme tronquée "fifre" est utilisée en argot dans le même sens que fifrelin , et pas seulement pour désigner une personne : exemp)les cités : " pas un fifre : « rien, que dalle » : Cent mille francs, et pas un fifre avec (Toulet, J. fille verte, 1918, p. 279)." Tous les gonzes qui se sont mouillés avec lui ont touché que fifre!" (Simonin)"
à noter l’expression "courir la fifrelaine" qui aurait mérité d’exister, et qui n’aurait rien voulu dire, ce qui nous aurait changé de ces expressions qui se croient tenues d’avoir un sens, alors qu’elles ne valent pas un fifrelin !
Je ne saurais dire pourquoi mais j’aurais bien pensé à un fifre fabriqué par un un certain monsieur Lin...
Mais si je comprend bien cela est équivalement à l’exrpression: «ça ne vaut pas un pet de coucou».
Tant d’expressions pour dire que quelque chose ne vaut, est-ce bien la peine de faire tant d’efforts ?
C’est une forme de masturbation intellectuelle ou quoi ?
La négation m’a entraînée plus tôt à des pensées négatives. Mais mon naturel étant plutôt gai, il m’incite dire céans que sur ce merrrveilleux site on passe de trrrrès bons moments, sans qu’il nous en coûte un seul fifrelin.
c’est Wolfgang Amadeus Fifrelin qui a composé la Symphonie n° 9, mais les critiques ont été très mauvaises. Alors il l’a revendue à Beethoven, le seul qui avait accepté de l’écouter, parce qu’il était trop sourd pour l’entendre.
C’est de là que vient l’expression : sourd comme le neuvième fifrelin.
Mais elle n’est pas très usitée, et ne figure même pas dans les sources de God. 
réponse à . momolala le 27/02/2010 à 08h11 : En relisant la liste des expressions des deux dernières semaines, on a le...
C’est juste un problème de confiance, Momolala ! La banque a toute raison de te faire confiance si tu as en permanence des comptes à soldes positifs à très positifs, dans lesquels elle est sûre de pouvoir taper sans crainte de tarissement de la source. Mais dans le cas contraire, si tu réfléchis bien ? Imagine un instant que tu lui doives de l’argent, par un emprunt quelconque, et que tu n’honores pas ta dette ? Là, c’est la cata pour elle, la pauvrette !
Si on ne peut mettre en doute un Etablissement bancaire, solide, aux comptes d’une transparence inouïe, il n’en va pas de même pour toi, hein ! Faut être logique...
réponse à . chirstian le 27/02/2010 à 09h04 : à noter l’expression "courir la fifrelaine" qui aurait mérit...
ces expressions qui se croient tenues d’avoir un sens
N’en v’là une idée qu’elle est bonne ! T’étais dans la Lune, quand elle a germé dans les méandres de tes circonvolutions cérébelleuses, Chirstian ? On s’accroche encore bien trop à vouloir mettre du sens aux mots, idiots que nous sommes, alors que toute notre classe politique, depuis lulure, s’ingénie à nous faire dévier de cette regrettable tendance atavique des gens du peuple, consistant à croire que, parce que nous avons appris à lire, nous saurions lire de ce seul fait !
Trop facile, ça... Il faut vraiment être con pour croire que nous serions capables de comprendre quelque chose, juste parce qu’on sait lire ce qu’il y a d’écrit sur notre carte d’élécteur !
Je propose l’ouverture d’un grand débat sur l’identité électorale, moi. Pour qu’on détermine enfin que nos repères "démocratiques", dans les faits, ne valent pas un fifrelin. Et comme, de toute façon, la seule alphabétisation est en recul constant par chez nous, nous serons bientôt affranchis de ces vieilles lunes.
Vous êtes vraiment rigolos quand on vous lit en 2007 !
Vous avez l’air de bien vous connaître...!
Ah! lala.
C’est quand même bien les copains! Faramineux ! (bof...)
Et je vous dédie mon cher Tonton Georges! "Les copains d’abord".
Merci de nous faire partager vos photos.
Même floutées , (terme que j’ai appris en vous lisant) on vous imagine.
Je reviendrai vous lire en détails car mon micro onde me rappelle à l’ordre.
C’était quoi au juste l’expression du jour ??? 
Ah ! Oui...
Fifrelins...
Bin...sais pas trop...
Tiens, tiens, êtes-vous sûrs que nos Belges soient vraiment Belges ou bien ? Dans le cadre d’un débat sur l’identité nationale belge, je dépose la pièce ci-jointe : cette page qui tendrait à démontrer que le fifrelin belge a un sens très particulier et néanmoins traditionnel, autant que la guillopine, et que personne ne veut nous dire le qui du quoi. J’en appelle donc aux Belges de Bruxelles, voire de Mons puisqu’il semble que l’un d’entre eux au moins soit au fait des choses, pour nous enseigner les paroles de ce fifrelin.
moi qui les fume tous, sous forme de moquette, j’apprécie les fifres. Mais c’est vrai que le fifre-chanvre est le meilleur. Le fifre-laine, surtout dans sa variété mohair et soie est certes plus raffiné, mais moins planant.
Et il faut bien avouer -sans parti pris, ni parties prises- que le fifre-lin n’est pas le meilleur ! Un rapport avec l’expression du jour ? Probablement, mais je ne suis pas en état de le démontrer. T’en veux ??????????
B’jour tout le monde !
Et merci God pour cette deuxième séance...

Une deuxième séance qui me fait prendre conscience que j’eus bien de l’audace d’oser aborder sur vos côtes. Suis de l’avis de Mondouble#82 : vous êtes brillants, éclatants de réparties.
Comme je n’ai rien d’intéressant à dire (sauf ce qui précède, ’videmment !), j’arrête d’occuper l’espace...
Bonjour à tous, et merci spécialement à momolala qui nous à mis des liens sur des constellations magnifiques.
Moi qui n’avais "pas le temps" aujourd’hui de lire Expressio, je me suis fait piégé, et suis resté scotché sur les différents sites d’étoiles, et autres délices du passé (c’était toujours mieux avant... spa). Pour un jour qui est censé ne pas valoir un fifrelin, ça valait quand même la peine !!!

Mais qu’est donc devenu le "Joint de 12" de la "Convention Expressio du 18/8/07" ??? N’en étais-tu pas une des arbitres, chère Quasimomo ?  
Quand on a quelqu’un dans le pif, et qu’on peut pas le pfifrer, c’est qu’il ne vaut pas un pfifrelin ?  
réponse à . DiwanC le 27/02/2010 à 14h01 : B’jour tout le monde ! Et merci God pour cette deuxième s&eacu...
vous êtes brillants
affirmatif : certains, parmi nous, brillent comme des étoiles. Et moi, le Sélénite, je suis comme la Lune. 
réponse à . chirstian le 27/02/2010 à 15h44 : vous êtes brillants affirmatif : certains, parmi nous, brillent com...
J’ai demandé à la lune
Mais le soleil ne le sait pas
Je lui ai montré mes brûlures
Et la lune s’est moquée de moi
Et comme le ciel n’avait pas fière allure
Et que je ne guérissais pas
Je me suis dit quelle infortune
Et la lune s’est moquée de moi

ainsi chante Indochine...
Pour toi bellâtre BelAstre !

La lune... je visite souvent... T’es encore dans la lune !
Bon anniversaire Totor et tortore bien ton gâteau, avant d’être gaga... 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 27/02/2010 à 14h05 : Bonjour à tous, et merci spécialement à momolala qui nous &...
Comme il arrive parfois, la mayonnaise n’a pas pris. Pas grave. Entre temps Quasi a enfin fini d’effectuer sa mue et nous est revenu avec les ailes d’ange de Mickey (pas les oreilles, qu’il a petites, j’en témoigne !).
réponse à . chirstian le 27/02/2010 à 09h00 : On peut noter qu’à la fin du XIXe siècle, ’fifrelin&r...
et pourtant certaines fanfares utilisent fifre et tambours. Et aussi qu’on les surnoment ”clique”...
Des idées, des suggestions ? J’aimerais bien, ce faisant, tendre la perche, à l’entre-nous...
À moins que certains, préfèrent sa forme... piscicole pour la coller dans leur assiette convenablement fritte et assaisonnée... ail et fines herbes par exemple.
Le fifrelin serait-il de la peau de balle ?
et la peau de balle de la peau de balloche ?
réponse à . chirstian le 27/02/2010 à 15h44 : vous êtes brillants affirmatif : certains, parmi nous, brillent com...
En parlant de digression, cher Sélénite, je viens d’achever la lecture de "Rica la vida"* où il est affirmé que le roi du Maroc, après son exil par les Français, séjourna dans la Lune où il apparaissait à la Pleine Lune pour encourager ses sujets à cultiver son/leur espoir de liberté. Ses partisans portaient le fez blanc, comme la Lune, la vie c’est comme ça... Tu étais trop jeune alors pour l’y rencontrer. Pour ma part, j’ai le souvenir de son retour mais de la Lune il n’a guère parlé.

*Pol-Serge Kakon Editions Sud
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 14h29 : Il y manque encore les planètesUne raison simple à cela, Momolala&...
Ça ne vaut pas Kstars (planétarium) sous Linux. Quant à savoir s’il y a un équivalent sous d’autre OS ???
Avec toutes sortes de photos, DSS(*), Huble et autres: c’est vraiment superbe. Catalogue Messier, NGC, etc.

(*) le DSS 2 a été supprimé dommage: l’image était plus fouillée.
réponse à . momolala le 27/02/2010 à 17h31 : En parlant de digression, cher Sélénite, je viens d’achever ...
ça lui a coûté la peau des fèz cette histoire ? quant à ses conseilles ils ont dû faire la traversée du disert.
réponse à . DiwanC le 27/02/2010 à 14h01 : B’jour tout le monde ! Et merci God pour cette deuxième s&eacu...
Vous en faites pas tous les deux. Je joue dans la cour de recré d’Expressio depuis pratiquement le début mais je fais partie de celles et ceux qui restent contre le mur à regarder jouer les autres ! Ce n’est pas moins bon.
Question de tempérament d’abord, de disponibilité aussi et surtout, de connaissances.
Le principal : s’amuser en apprenant un tas de choses qu’on n’aurait pas l’idée de chercher sans.
réponse à . <inconnu> le 27/02/2010 à 18h42 : Ça ne vaut pas Kstars (planétarium) sous Linux. Quant à sav...
Il y a plein de logiciels d’astronomie téléchargeables gratuitement sur la toile, comme indiqué à cette page. Ou cette page, orientée calcul de position en mer. D’autres sont orientés astronomie "pure", pour les astronomes qui naviguent juste dans le ciel, sans se soucier de savoir où ils sont sur Terre... 
Encore cette page, onglet "logiciels/catégories", pour tous les goûts en astronomie.
réponse à . Elpepe le 27/02/2010 à 19h00 : Il y a plein de logiciels d’astronomie téléchargeables gratu...
La girolle, cette merveille à « chasser » en forêt peut t’amener à te paumer et là, une bonne boussole, voire un GPS te ramène vite vers le bon chemin.
Le logiciel pour le positionnement en mer me semble hyper compliqué. L’as tu déjà utilisé ?
réponse à . <inconnu> le 27/02/2010 à 19h55 : La girolle, cette merveille à « chasser » en for&ec...
Le logiciel pour le positionnement en mer me semble hyper compliqué. L’as tu déjà utilisé ?

ça c’est un crime de lèse Pépé. Si t’es collé samedi tu sauras pourquoi !:&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 27/02/2010 à 19h55 : La girolle, cette merveille à « chasser » en for&ec...
Te paumer en forêt ? Avec ta montre à aiguilles et le soleil, tu as une boussole... Comment ? Il faut du soleil ? Oui. La nuit, sans nuages, tu n’as pas besoin de boussole non plus. Faut juste faire gaffe que les loups ne te choisissent pas comme souper.
Pour calculer une droite de hauteur, mesurée au sextant, il faut :
- apprendre à se servir d’un sextant
- apprendre les calculs, ou les faire faire (deux gros mots -pour le prix d’un- pour la maîtresse de Momolala) par ledit logiciel, par exemple. Dans tous les cas, il est nécessaire de s’être un peu creusé les méninges sur la mécanique astronomique, faute de quoi l’utilisation de ce genre de logiciels demeure hachement sibyllin.
réponse à . mident le 27/02/2010 à 18h59 : Vous en faites pas tous les deux. Je joue dans la cour de recré d’...
Merci, Gentil Observateur ! J’ai fait comme toi, j’ai longuement observé... Et puis un jour, à cause d’un pataquès, j’ai sauté par-dessus le grillage de la cour de récré. Je n’ai pas reçu de pierre... juste quelques quolibets (car sont pas toujours tendres les copains de classe).
Que ça m’a énervée!!!! Forcément, j’ai répondu... Et voilà où j’en suis ! My God ! Dans quel état j’erre !
Dans l’immédiat, je vais tailler - dans le lin - un pantalon pour le gentil joueur de fifre... et après vais me coucher avant que la déprime ne m’abatte.
Comme dit Jacques27, en lisant fifrelin j’ai sauté les 2 pieds en même temps sur l’idée du fifre, tambour ou mon cher TAMTAM.
Jamais je n’aurais pensé attérir dans le secteur Girolle, ce nectar en cuisine.
Et pour faire plaisir à notre marine pépésienne, je n’oublie pas que bien qu’amoureux de notre bonne vieille terre, ses girolles existent grace à l’eau de pluie qui vient d’où ? des nuages, qui se sont formés où ? en mer !
Rien à faire n y revient toujours.
Voilà qui va réveiller notre jalou de Mickey et ange
réponse à . Elpepe le 27/02/2010 à 20h07 : Te paumer en forêt ? Avec ta montre à aiguilles et le soleil, ...
bof, le loup n’attaque pas l’homme. Faut savoir lui parler...
réponse à . mickeylange le 27/02/2010 à 20h01 : Le logiciel pour le positionnement en mer me semble hyper compliqué. L&rs...
Pour cette fois, je passe l’éponge. Mais c’est juste parce que le samedi est gravement entamé, hein !
réponse à . DiwanC le 27/02/2010 à 20h07 : Merci, Gentil Observateur ! J’ai fait comme toi, j’ai longuemen...
Ben quoi, Germaine ? On a ses vapeurs, mainant ? :&rsquo)
réponse à . Elpepe le 27/02/2010 à 20h17 : Pour cette fois, je passe l’éponge. Mais c’est juste parce qu...
Un impaire-méable c’est pas trop grave.
réponse à . <inconnu> le 27/02/2010 à 20h10 : Comme dit Jacques27, en lisant fifrelin j’ai sauté les 2 pieds en ...
pour faire plaisir à notre marine pépésienne
Tout un programme ! Poursuivez...
réponse à . <inconnu> le 27/02/2010 à 20h13 : bof, le loup n’attaque pas l’homme. Faut savoir lui parler......
Et tu lui dis quoi, toi ? "T’as de beaux yeux, mon loup" ? Moi, je grimperais à lo’arbre le plus proche (en forêt, ça ne manque pas, heureusement).
réponse à . Elpepe le 27/02/2010 à 20h25 : pour faire plaisir à notre marine pépésienneTout un progra...
As-tu doublé tes amarres pépésiennes ?
réponse à . DiwanC le 27/02/2010 à 20h07 : Merci, Gentil Observateur ! J’ai fait comme toi, j’ai longuemen...
Nooonnnn... pas de déprime s’te plait !
Descend bien vite de ton étagère et apprends à lire entre les lignes de ces vilains garnements des deux sexes. Tu verras, c’est pur humour et gentillesse. Même lorsqu’ils te tapent sur les doigts, c’est encore pour te faire rire.
Bon lin pour le fifre et bonne nuit.
Aussi à tous ceux encore occupés à jouer.
réponse à . mident le 27/02/2010 à 20h32 : Nooonnnn... pas de déprime s’te plait ! Descend bien vite de ...
Tu as raison ! Je vais descendre de cette inconfortable étagère ! Mais je vais mettre mes doigts dans mes poches ! M’auront pas ! Et ne t’inquiète pas : j’ai bien compris que tous ces coquins et coquines ne maniaient le verbe que pour mieux rigoler !
Merci à toi ! 
réponse à . Elpepe le 27/02/2010 à 20h19 : Ben quoi, Germaine ? On a ses vapeurs, mainant ? :&rsquo)...
Tiens ! Bonjour mon Lapin ! Rassure-toi... (si parfois l’angoisse t’étreignait !) : des vapeurs ? Non... un peu de brouillard peut-être... Et ne viens pas me contrarier en me racontant que le brouillard - fines gouttelettes en suspension dans l’air- ressemble fort à de la vapeur !
réponse à . <inconnu> le 27/02/2010 à 17h11 : Bon anniversaire Totor et tortore bien ton gâteau, avant d’êtr...
Soit tu es en retard, soit à l’avance. Totor a son anniversaire en septembre. 

Tu as certainement oublié que c’était une rediffusion. 
réponse à . Elpepe le 27/02/2010 à 20h07 : Te paumer en forêt ? Avec ta montre à aiguilles et le soleil, ...
De nombreux peuples, et pour n’en citer que deux: les Mongols et les Touaregs se contentent du soleil le jour et des étoiles et de la Lune la nuit. Ils n’ont pas de logiciels ou d’ordinateurs portables et ne s’en porte pas plus mal.
Il nous faut seulement apprendre ou réapprendre à repérer l’étoile polaire.
Encore que, dans les jeunes générations, il y a déjà qq exceptions...
réponse à . <inconnu> le 27/02/2010 à 20h13 : bof, le loup n’attaque pas l’homme. Faut savoir lui parler......
Pour cette fois, je passe l’éponge.
sur le zing du bar, de préférence 
réponse à . <inconnu> le 27/02/2010 à 21h26 : De nombreux peuples, et pour n’en citer que deux: les Mongols et les Touar...
Le chat aussi comptemple les étoiles à cette page.
Tiens pour une fois Gougeule ne me parle pas en allemand, il me propose une boutique de numismatique, je vais cliquer pour faire gagner quelques fifrelins à God.
Toujours, moussaillon : une garde montante, une garde descendante. Et on recommence.
réponse à . DiwanC le 27/02/2010 à 21h07 : Tiens ! Bonjour mon Lapin ! Rassure-toi... (si parfois l’angoiss...
Ben... si, Germaine... Bon : je t’emmènerai dans le brouillard, tu verras comme c’est stressant, en mer. Sensations inoubliables. J’arrête là, que BB zieute par dessus mon épaule ce que j’écris de mémorable, mon lapin.
De mémoire comptable, fifrelin et tripette s’équivalent.
réponse à . DiwanC le 27/02/2010 à 21h00 : Tu as raison ! Je vais descendre de cette inconfortable étagè...
Bin, oui descends-donc de ton étagère et viens jouer avec nous. Et pas tes jolies mains dans les poches !
réponse à . Elpepe le 27/02/2010 à 22h39 : De mémoire comptable, fifrelin et tripette s’équivalent....
Et ça vaut combien selon le cours du kopek? La tripette est-elle monnayable en pets de lapin?
Bonsoir à tous et bravo d’avoir créé ce site.
réponse à . Aire__Azul le 27/02/2010 à 23h23 : Et ça vaut combien selon le cours du kopek? La tripette est-elle monnay...
La monnaie officielle d’Expressio est le zloty. En billets de 12. cette page.
Ah ben ça remarche, mainant...
réponse à . Elpepe le 27/02/2010 à 23h32 : La monnaie officielle d’Expressio est le zloty. En billets de 12. cette pa...
Je croyais qu’on s’y payait surtout de mots ... (:-D)
réponse à . Aire__Azul le 27/02/2010 à 23h49 : Je croyais qu’on s’y payait surtout de mots ... (:-D)...
Oui, c’est vrai. Mais ça ne nous rapporte guère : God est coincé du larfouillet... 
Et comme il y a une couille dans le potage, en plus, je ne puis rajouter de commentaire en #125 (ça renvoie la page arrêtée en #31). Donc : concernant la monnaie d’Expressio : cette page.
réponse à . momolala le 27/02/2010 à 13h40 : Tiens, tiens, êtes-vous sûrs que nos Belges soient vraiment Belges o...
Voir à ce sujet ma contrib 37, qui vaut ce qu’elle vaut  
réponse à . Jonayla le 28/02/2010 à 00h44 : Voir à ce sujet ma contrib 37, qui vaut ce qu’elle vaut  ...
J’avais lu, que crois-tu ? Mais il me semblait qu’il s’agissait des paroles d’un hymne "sectaire" puisque seulement de tradition orale entre initiés. Mais on ne va pas se prendre la tête pour un fifrelin !
réponse à . momolala le 27/02/2010 à 17h21 : Comme il arrive parfois, la mayonnaise n’a pas pris. Pas grave. Entre temp...
Serait-ce la métamorphose de la chenille en papillon ? cette page (cliquez sur l’image de gauche, mais je me doute qu’il n’est pas si beau !!!)
Au sujet de "fifrelin" ,une expression indique également le peu de valeur d’une chose : "c’est de la bigaille" :bigaille désignant de la petite monnaie...
réponse à . chirstian le 27/02/2010 à 13h43 : moi qui les fume tous, sous forme de moquette, j’apprécie les fifre...
... hé ben, Chirstian, à ton _85, suis parti à rire tout seul !
Pas de fifrelin chez Georges mais les belles guignes de Bécassine......
Et les guignes c'est comme les fifrelins ça vaut pas tripette........
(sauf à l'étal du maraîcher où elles se vendent à prix d'or)

Je prépare le café, y aura plus qu'à appuyer sur le bouton........
réponse à . BOUBA le 06/05/2015 à 03h49 : Pas de fifrelin chez Georges mais les belles guignes de Bécassine...... E...
Eh bien on va rester dans le fruit et la légume !
Après les guignes qui ne valent pas tripette, voici les prunes ; ça vaut tout pareil que les guignes : rien, nada, pas un kopeck, pas un zloty, que tchi ! Bref, pas un fifrelin ! (Yeeess ! j' l'ai eu !)

En ce temps là, je vivais dans la lune
Les bonheurs d'ici bas m'étaient tous défendus
Je semais des violettes et chantais pour des prunes
Et tendais la patte aux chats perdus.
Ah ah ah ah ! putain de toi !
Ah ah ah ah ! pauvre de moi
.

réponse à . BOUBA le 06/05/2015 à 03h49 : Pas de fifrelin chez Georges mais les belles guignes de Bécassine...... E...
...y aura plus qu'à appuyer sur le bouton...
Pffff... c'est nous qui faut qu'on fait tout...
réponse à . DiwanC le 06/05/2015 à 05h56 : ...y aura plus qu'à appuyer sur le bouton...Pffff... c'est nous qui faut ...
Question syntaxe elle vaut pas un fiferlin ta phrase.......
oui, oui t'as bien lu : fi.F.E.R.lin......C'est M'sieur Rey qui dit que c'est pareil.........
Bon ben à demain matin où je ne ferais qu'une petite apparition.....le temps d'un café.
par chez nous, le fifre à trois trous c'est le galoubet, associé au tambourin ...sonnez hautbois résonnez musettes...des fêtes médiévales et provençales... ça va 5 minutes, après ça me saoule, les instruments à vent ! pas ma tasse de thé ! Comment ? Je retarde ? 
réponse à . Elpepe le 05/09/2007 à 15h33 : Et quatre thunes, ça faisait un franc... Pas pire que les Anglois, avec l...
Objection mon amiral : 12 pence faisaient non une livre, mais un schilling.
Et il fallait 20 schillings pour faire une £.
réponse à . file_au_logis le 27/02/2010 à 07h28 : Et pourquoi le titre anglophone de l’Opéra de quat’ sous est-...
Subtilité toute angloise : penny a deux pluriels, qui sont "pence" et" pennies". Lorsque le penny est multiplié, on parle de "pence". Pennies est le pluriel de LA PIECE DE UN PENNY. Les prix s'expriment donc en pence, mais si l'on veut dire que l'on a 3 pence en monnaie, on peut dire 3 pennies puisqu'il s'agit de 3 pièce de 1 penny. Vu ?
réponse à . sylphide le 05/09/2007 à 08h51 : ce matin, mon P.C ne vaut pas un fifrelin, j’ai mis une plombe à po...
Dommage, j'aurais bien aimer mes faire: «peau de balle et balai de crins»
Combien de fais l'ais-je entendue, tous sexes confondus, (y compris par un collègue home, c'est tout dire...) 
réponse à . Elpepe le 27/02/2010 à 23h32 : La monnaie officielle d’Expressio est le zloty. En billets de 12. cette pa...
Mettre la clé de 12 sur un billet, il l'a osé !
C'est pas tout ça, mais on ne voit pas encore le début d'une table de conversion du kopeck en fifrelin et combien faut-il de pets de lapin pour s'acheter une roulette de Samsonite ?
Finalement, la monnaie unique, ça a du bon ...
Je vous présente la fille Frelin...
(sais pas ce qu'elle vaut...)
réponse à . Jacques1949b le 06/05/2015 à 09h33 : Dommage, j'aurais bien aimer mes faire: «peau de balle et balai de crins&r...
tous sexes confondus
Bigre !
Combien y a-t-il de sexes (à ta connaissance) et comment peut-on les confondre ?
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2015 à 11h03 : tous sexes confondusBigre ! Combien y a-t-il de sexes (à ta connaiss...
Avec les techniques modernes, on arrive à des choses étonnantes, saix-ty !

- Sexe "Tuplé", dont l'entretien est assez onéreux, faut bien le reconnaître.
- Sexe "Tine"... bien connus des amateurs de plafonds,
- Sexe "Tuor"... dont le dernier tube fait un malheur !
- Sexes "Egimal"... sympathiques ou non ; certains dépassent la mesure,
- Sexe "Shop"... ça te transforme un septuagénaire rondouillard en éphèbe plus beau qu'un pâtre grec et en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire !
- Sexe "Iste"... orienté, désagréable, caractériel ; celui-là ne vaut pas un frefilin.

Et si tu donnes le catalogue à joseta, il va t'en dénicher des dizaines d'autres !
réponse à . DiwanC le 06/05/2015 à 12h26 : Avec les techniques modernes, on arrive à des choses étonnantes, s...
J'ai connu cette fille et sa soeur cadette, et comme j'aime les femmes de mon âge, j'aime 'les sexes à Jenner'...
réponse à . DiwanC le 06/05/2015 à 12h26 : Avec les techniques modernes, on arrive à des choses étonnantes, s...
L'autre jour, un astronome me disait: j'aime le sexe, tant...
P.S. J'en ai des dizaines d'autres ! (mais aujourd'hui, c'est mon jour de repos) 
réponse à . joseta le 06/05/2015 à 12h53 : J'ai connu cette fille et sa soeur cadette, et comme j'aime les femmes...
Alors, tu as sans doute connu son père dont on a appris il y a peu qu'il se considère maintenant comme une femme. Le sexe à Jenner, c'est pas simple !
Il y a bien le middle-sexe, dont on ne sait trop ce que c'est. Mais avec ces perfides albionnais, il faut s'attendre à tout ! Venant de leur part, cela m'étonnerait que ce soit le sexe des anges !
Et le sexe à pile qui ne s'use que si l'on s'en sert ! Wonderfull !
réponse à . ergosum le 06/05/2015 à 15h03 : Il y a bien le middle-sexe, dont on ne sait trop ce que c'est. Mais avec ce...
Mais ils ont le Sussex !
Pour une fois, on va peut-être pouvoir parler d'Anglo-Saxons !
Sussex, Essex, Middlesex et Wessex désignent des emplacements où s'étaient installés des envahisseurs saxons, du sud, de l'est, du milieu (!) et de l'ouest. Bizarrement, il n'en est pas venu du nord.
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2015 à 20h39 : Pour une fois, on va peut-être pouvoir parler d'Anglo-Saxons ! S...
Bizarrement, il n'en est pas venu du nord.
Ça aurait donné Nossex, ce qui n'est pas réjouissant.
Rectification pour l'expression polonaise : "Nie wart złamanego grosza"
1) Niewart en un seul mot
2) Grosz n'a rien d'une Girolle, d'un Pfifferling : c'est un sou.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ca ne vaut pas un fifrelin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?