Courir sur le haricot - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Courir sur le haricot

Importuner, exaspérer.

Origine

Si on en croit l'histoire de "Jack et le haricot magique" (Lien externe), il suffit de disposer d'un haricot géant pour pouvoir courir dessus.
Mais comme un tel légume (Lien externe) ne court pas les bocaux de conserve, il est peu probable que l'explication vienne de là, d'autant plus que je ne vois pas bien le lien entre ce haricot-là et l'exaspération.

En fait, notre locution est un mélange bizarre de choses de diverses origines, mélange datant de la fin du XIXe siècle.

D'un côté, nous avons le verbe 'courir' (quelqu'un) qui, dans cet emploi populaire et transitif, signifie déjà tout seul 'importuner' dès le XVIe siècle.
D'un autre, nous avons le verbe 'haricoter'[1] qui, au début du XIXe, signifie soit "être mesquin en affaires", soit "marchander sur des riens" (ce qui exaspère, forcément), ou bien encore "importuner".
Enfin, on trouve le 'haricot' argotique qui signifie 'orteil'. Et il est normal que quelqu'un qui se fait courir sur l'orteil se considère comme quelque peu importuné et sente l'éxaspération monter en lui, non ?

[1] Ne pas confondre avec 'harrypotter' !

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Courir sur le haricot » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear Tala'li lgaz lirrasIl m'a fait monter le gaz à la tête.
Tunisiear N'fakhli el batataIl m'a gonflé les patates
Tunisiear N'fakhli rouéryiaIl m'a gonflé les poumons
Marocar BarzatniIl me parasite
Tunisiear N'fakhomliIl me les a gonflés
Allemagnede (Jemanden) auf den Wecker gehen / fallenMarcher / tomber sur le réveil (de quelqu'un)
Allemagne / Autrichede Auf den Keks gehenMarcher sur le biscuit
Angleterre / États-Unisen You're pressing my buttonsTu appuies sur mes boutons
Angleterre / États-Unisen To try someone's patienceTenter la patience de quelqu'un
Angleterre / États-Unisen To get on someone's nerves~Monter sur les nerfs de quelqu'un
Angleterreen To get on someone's tits~Monter sur les nichons de quelqu'un
Espagnees Tocar los huevos / las naricesToucher les couilles / le nez
Espagnees Tocar los cojonesTater les couilles
Espagnees Caerle gordo a alguienParaître gros (lourd) à quelqu'un
Argentinees Romper las bolasCasser les couilles
Argentinees Hinchar las pelotas.Gonfler les ballons.
Espagnees Joder la marrana / el ascuaEmmerder la truie / le charbon ardent
Canada (Québec)fr Taper sur le gros nerf
Canada (Québec)fr Chier dans le panier de quelqu'un
Canada (Québec)fr Tomber sur les rognons de quelqu'un
France (Franche-Comté)fr Chier dans le panier de quelqu'un
France (Marseille)fr Nifler
Italieit Rompere le scatoleCasser les couilles
Italieit Stare sul cazzo (di qualcuno)Être sur la bitte (de quelqu'un)
Italieit Rompere i coglioniCasser les couilles
Italieit Rompere les pallesCasser les couilles
Italieit Rompere gli stivaliCasser les bottes
Pays-Basnl Op de zenuwen werkenTaper sur les nerfs
Brésilpt Encher o sacoRemplir le sac
Brésilpt Torrar a paciência (de alguém)Brûler la patience (à quelqu'un)
Roumaniero A călca pe nerviMarcher sur les nerfs
Russieru Vynosit' mozg (komou-libo)Faire sortir le cerveau à qqn. Expression moderne (dès 1990-2000).

Vos commentaires
Le « Petit Robert » évoque un ragoût (de mouton). Est-ce que l’expression ne souligne pas une grande faim tenaillant quelqu’un ou plutôt son ventre ?
D’où une certaine implication à se dépêcher de courir vers la table familiale où trônerait un tel plat préparé par une mère de famille nombreuse aimante et connaisseuse ?

On peut le penser car moi-même, issu d’une grande tablée, j’ai appris à courir vite dès que ma mère battait le rappel pour manger, sinon, c’était quignon de pain et quignon de pain...
Sur ce, amis du jour, bonsoir, car je vais me coucher, nu, mon fier haricot (qui n’est pas vert) à l’air libre.
Courir sur l’orteil et marcher sur les pieds: signification sensiblement identique... J’ai aussi déjà entendu l’expression raccourcie "il me court, celui-là".
God, en profitant de l’expression du jour, j’ai essayé de lister pour nos camarades tout ce qui me court sur le haricot dans ce monde. Mais l’espace qui nous est proposé dans votre éditeur n’a pas une taille suffisante : par extrapolation, j’ai calculé qu’il me faudrait 2.164,237 KB (approximativement). Question existentielle : suis-je à ce point aigri, ou le monde dans lequel nous vivons est-il si moche ?

Merci à tous d’avoir une pensée pour Stacy et Nathalie, deux petites filles de 7 ans et 10 ans dont le seul tort a été de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, et dont on a retrouvé le corps hier. Et si vous avez des enfants, sachez qu’il ne suffit plus de leur donner de l’amour, maintenant il faut également les protéger des prédateurs. Triste époque, décidément.
réponse à . <inconnu> le 29/06/2006 à 08h13 : God, en profitant de l’expression du jour, j’ai essayé de lis...
T’en fais pas, François, on pense à elles et on soutient leurs familles.
je croyais que l’expression était : "courir sur borikito" dont le sens est
"déranger, agacer Borikito, par des interventions sottes et grenues sur expressio.fr " mais cela ne semble pas être la bonne explication.

Alors un proverbe plein de philosophie, qui comme les petits pois, vient d’Ecosse  :
"à force de courir sur le haricot, on atteint vite la fin des haricots"
réponse à . <inconnu> le 29/06/2006 à 08h13 : God, en profitant de l’expression du jour, j’ai essayé de lis...
Beaucoup d’émotions et de tristesse. Nos pensées les accompagnent.
Aujourd’hui nous sommes tous Belges et vous soutenons dans cette dure épreuve.
Paix recueillement et Justice pour un monde meilleur.
réponse à . <inconnu> le 29/06/2006 à 08h13 : God, en profitant de l’expression du jour, j’ai essayé de lis...
On y pense, bien sûr!
Ceci dit, il n’y a rien de nouveau sous le soleil : il y a toujours eu des crimes horribles (pléonasme, sans doute...), y compris à l’encontre des enfants (voir par exemple Gilles de Rais)...
L’Âge d’Or est un mythe, mais on peut espérer le concrétiser très très très approximativement, si chacun y met du sien...
Donc le haricot désigne l’orteil ?
Pour une fois, ça n’est pas grivois...
Sinon, on aurait pu penser à "casser les c..."!
Car les deux expressions sont assez proches dans l’idée...
réponse à . lorangoutan le 29/06/2006 à 13h34 : Donc le haricot désigne l’orteil ? Pour une fois, ça n&...
Oui, mais ce n’est pas la même cuisine.
Un plat de haricots vaut-il un plat de c...... ?
Même les miennes, je doute qu’elles plaisent au plus grand nombre. lol
Mais mais, tous les goûts sont dans la nature dit-on.
réponse à . chirstian le 29/06/2006 à 09h12 : je croyais que l’expression était : "courir sur borikito" dont...
Je n’entends rien : j’ai retiré mon sonotone.
RRRRRRRRRRRRRRpufffffffffffff.........
C’est vrais, François le monde actuel n’est pas beau. Mais il y quand même des gens intéressants.
Déja entendu également dans le même sens: "courir sur la prostate".
réponse à . Rikske le 29/06/2006 à 14h59 : Déja entendu également dans le même sens: "courir sur la pro...
Prostate Avenue pour les Marathoniens...
réponse à . lorangoutan le 29/06/2006 à 13h34 : Donc le haricot désigne l’orteil ? Pour une fois, ça n&...
est-ce grivois ou non ? Je dois confesser que personnellement je voyais dans l’expression une origine grivoise.
Le haricot pour moi évoque le sexe de l’homme (haricot blanc ou vert, selon les dispositions du moment).
D’ailleurs les folles étreintes des haricots sont bien connues .On dit : les haricots verts sans fils. (s’enfilent : faut tout vous dire aujourd’hui !)
Bon, mais pourquoi courir dessus, me demanderez vous ? Et là j’avoue mon ignorance. Pour évoquer une action précipitée, donc maladroite, là où nous espérons des gestes doux et lents ?
Je ne suis sûr de rien, et cette expression commence à me courir sur la tomate, le concombre et le pastèque andalou !(et je reste poli)
qu’elles s’apellent Stacy, Nathalie, Julie, Melissa, et toutes les autres que nous ne connaissons pas, dont nous avons oublié les noms, qu’elles soient belges ou non, nous sommes tous - et toutes - avec ces enfants qui méritaient de vivre.
Que nous-mêmes soyons belges ou non n’a aucune importance. Nous sommes avec vous, nous sommes vous...
Nous sommes l’Humanité, entière, qui ne comprend pas. Qui ne condamne pas, - tout au moins je ne le pourrais pas - il faut être malade pour commettre des actes pareils.
L’homme est un loup pour l’homme, ce n’en est - une fois de plus - que trop vrai!
Montrons à ces êtres-la que l’intelligence et l’amour priment.

Les petiots, nous vous aimons!
et courir les abricots, alors? C’est la pêche, non?
Il faut dès lors ramener sa fraise, la nana! Face de prune à peau d’agrume...
Puis mettre la soeur Ise sur le gars tôt.
Oui, je sais, je fatigue, là. Déjà que je n’ai pas pu orthographier de manière correcte lors de mon intervention précédente et plus sérieuse, celle-là. J’ose espérer que vous aurez corrigé immédiatement: "priment" évidemment, ainsi que "nous sommes".
Merci pour votre indulgence.
Question à God: j’ai entendu ce matin l’expression "tremper la soupe". Que peux-tu donc nous dire la-dessus, si ce n’est déjà fait? Excuse s’il-te-plaît mon ignare inculture, je suis le p’tit nouveau... 
réponse à . file_au_logis le 29/06/2006 à 18h22 : Question à God: j’ai entendu ce matin l’expression "tremper l...
"Tremper la soupe", je ne connais pas et mes sources non plus.
"Trempé comme une soupe", oui ! Elle est déjà expliquée dans expressio et montre qu’on trempait la soupe, autrefois.
Si le haricot est le sexe de l’homme et qu’on puisse y courir dessus, c’est donc qu’il y a la place…
Ca rappelle l’histoire suivante (légèrement modifiée pour cause de bonne tenue ici même) : « Une jeune fille à peine majeure demande à son amant de couleur si elle peut jouer avec son haricot. Il lui dit alors : « Oui ! Mais ne t’éloigne pas trop ! »

Là, on comprend de suite qu’on puisse lui courir dessus... son haricot, au gars…
réponse à . chirstian le 29/06/2006 à 17h59 : est-ce grivois ou non ? Je dois confesser que personnellement je voyais da...
Il n’y a pas que les haricots verts qui sans fils !
Il y a aussi "l’été, les faunes"
réponse à . file_au_logis le 29/06/2006 à 18h20 : et courir les abricots, alors? C’est la pêche, non? Il faut dè...
Pour corriger ses propres interventions, il suffit de cliquer sur le trombone et rectifier le tir.
réponse à . borikito le 29/06/2006 à 19h45 : Il n’y a pas que les haricots verts qui sans fils ! Il y a aussi "l&r...
Trop tard, il nous a déjà sorti ce calembour pour "Allô!", si je me souviens bien...
réponse à . lorangoutan le 30/06/2006 à 15h09 : Pour corriger ses propres interventions, il suffit de cliquer sur le trombone et...
C’est pas un trombone, c’est un crayon. Faut arrêter d’enchaîner les demi-gueuze !
réponse à . God le 30/06/2006 à 15h45 : C’est pas un trombone, c’est un crayon. Faut arrêter d’e...
Désolé, n’étant pas en coulisses, on jurerait un trombone : inutile de taper sur ma trombine car même si j’ai bonne mine, je n’avais pas réalisé que c’était un crayon...
réponse à . God le 30/06/2006 à 15h45 : C’est pas un trombone, c’est un crayon. Faut arrêter d’e...
excusez moi, je suis nouveau sur le site : vous parlez bien du trombone qui évoque un crayon, ( ou du crayon qui évoque un trombone) qui indique qu’on peut effacer comme avec une gomme  ?
réponse à . chirstian le 02/07/2006 à 18h47 : excusez moi, je suis nouveau sur le site : vous parlez bien du trombone qui...
Ah, Chirstriarn et ses phrases à la gomme!!!
Là, on s’efface... 
réponse à . file_au_logis le 29/06/2006 à 18h22 : Question à God: j’ai entendu ce matin l’expression "tremper l...
"tremper la soupe" est une expression stéphanoise (au moins, mais peut-être lyonnaise, du moins de la région) qui est en rapport avec "trempé comme une soupe" puisque cela signifie qu’on met des morceaux de pain dans la soupe pour l’épaissir et lui apporter un peu plus de consistance. C’est aussi une manière d’utiliser les restes de pain rassis.
S’il s’agit de casseur de c... , j’ai une autre proposition, c’est "Génitofracteur" !
réponse à . lorangoutan le 01/07/2006 à 22h51 : Désolé, n’étant pas en coulisses, on jurerait un trom...
Et du coup, il s’est taillé !!
réponse à . chirstian le 02/07/2006 à 18h47 : excusez moi, je suis nouveau sur le site : vous parlez bien du trombone qui...
Tu devrais retourner dans ton pavillon avec cette histoire de trombone, c’est l’heure des petites pilules roses  
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 09h12 : S’il s’agit de casseur de c... , j’ai une autre proposition, ...
oui, mais avoue que c’est capillotracté !
réponse à . HULOTTE le 11/07/2006 à 16h08 : "tremper la soupe" est une expression stéphanoise (au moins, mais peut-&e...
Elle a l’air chouette, hulotte ! (pardon, j’ai pas pu m’en empêcher !)
réponse à . God le 29/06/2006 à 19h05 : "Tremper la soupe", je ne connais pas et mes sources non plus. "Trempé co...
Si! Il ya l’expression: Tremper son biscuit.

Et je suis la prumsi du jour!!!!! 
réponse à . <inconnu> le 10/01/2009 à 08h48 : Si! Il ya l’expression: Tremper son biscuit. Et je suis la prumsi du jour...
Et voilà : tu as tout lu et tu as oublié l’expression du jour, comme nos amionautes de 2006 l’ont fait en cours de route ! Courir sur le haricot n’est pas tremper son biscuit, médème, comme dirait Filo. Je conviens avec toi que tremper tout ce qu’on veut suscite bien plus l’imagination que courir sur une légumineuse. Quant à penser qu’un haricot blanc puisse évoquer la puissance virile masculine, je m’esclaffe, permettez-moi : :&rsquo) Le haricot vert triste, oui ; le haricot blanc triomphant   ! L’image passe mal, non ?

Je poursuis : le haricot noir est un haricot sauteur si l’on en croit les dessins animés à décor mexicain. Rien n’indique qu’il soit plus long ni plus fier qu’un haricot blanc. Il y a des préjugés qui ont le vitla vie dure !
Le haricot évoquerait plutôt le rein. Si quelqu’un me court sur le haricot, j’en ai donc plein le dos.
L’hôtel des haricots était un pensionnat sous l’ancien régime, voir à cette page. Confirmé par mon Larousse.
Pensionnat, prison, en ces temps anciens, c’était presque pareil. Voir à cette page

Bonne journée à vous. Elle est encore froide ici, températures négatives.
Courir sur l’orteil : je suis sceptique. On aurait dit courir sur la jambe, mouais, mais sur l’orteil... A pas de fourmi, alors. Cette expression a le même sens que "casser les pieds" mais pas "marcher sur les pieds". Nos expressions diffèrent d’un cheveu qui en change le goût dans notre langue.

J’aurais plutôt pensé à un quidam exaspéré d’être dérangé dans la dégustation d’un bon haricot de mouton... Savez-vous, cher God, qu’en vieux françois "haricoter" signifiait "couper en morceaux" (comme le mouton dans le haricot qui s’assortit souvent de pommes de terre et non de haricots). Donc notre quidam était exaspéré par qui les lui hâchait menues, vois-tu, par un sodomiseur de diptères en somme, à une époque ou la sodomie était punie du bûcher.
réponse à . momolala le 10/01/2009 à 09h12 : Courir sur l’orteil : je suis sceptique. On aurait dit courir sur la ...
comme le mouton dans le haricot
Oui, c’est vrai. Mais pour la recette, il faut bien la suivre de bout en bout:
vous prenez vos lentilles. Vous choisissez la plus belle, que vous lavez bien. Vous la fendez en deux et l’évidez. Vous la farcissez dU#un haricot blanc que vous aurez trité de la facon suivante:
Vous le lavez bien, le fendez en deux et l’évidez. Vous le farcissez d’une pomme de terre que vous aurez au préalable triaté. Vous choisissez une belle pomme de terre nouvelle (pour ne pas devoir l’éplucher), que vous lavez à grande eau, fendez en deux et farcissez d’un pigeon que vous aurez au préalable apprêté.
Le pigeon ayant été plumé (choisissez un casino où vous n’êtes pas connu), vous le videz, le nettoyez, le brochez à l’huile d’olive puis le farcissez avec un poulet.
Dans le poulet, vous mettez un cochon de lait, que vous farcissez avec une chèvre, celle-ci étant farcie d’un beau mouton, lui-même empli d’un chameau...
Mais choui, mais choui... Vous ne me croyez pas? Essayez, vous l’adopterez!
Cette expression m’a fait penser à une devinette "mathématique" que tout le monde ne connait peut-être pas.

Il s’agit de démontrer l’équation : vert / kroumir = cassoulet

Quelques lignes de texte avant de donner la solution :
Le signe / symbolise la division.
Je sais que beaucoup d’entre vous pensent : "les maths ça me court sur le haricot !" ou bien alors "le cassoulet c’est comme les maths : ça fait péter !". Ils verront que la solution est plutôt littéraire.
À ceux qui pensent que le mot kroumir ne veut rien dire, on peut répondre qu’il désigne un habitant de la Kroumirie, une région montagneuse de l’Algérie.

La solution maintenant :

Sachant que le v n’est rien (vénérien), et que le ro se biffe (rosbif) on obtient
ert / kumir, on donne un coup d’r (simplification par r) pour avoir et / kumi.

Mais qui dit umi dit t (humidité) et on remplace aussi "et" par "ét" car l’"ét" c’est mieux (l’été c’est mieux que cet hiver glacial), ce qui donne ét / kt.

Il ne reste plus qu’a simplifier par t pour obtenir é / k, le cassoulet (k sous l’é) tant désiré ! :&rsquo)
réponse à . momolala le 10/01/2009 à 08h58 : Et voilà : tu as tout lu et tu as oublié l’expression d...
Il te manque le haricot rouge, le haricot sauteur et le haricot péteur...
A propos de Haricots Rouges, on n’entend plus ce groupe Dixieland des années 60-70... Voir quand même cette page.
Je m’en souviens, comme si c’était ... avant-hier, avec Maurice Van Eyck à la batterie, lui-même transfuge du Cotton City Jazz Club, orchestre Nouvelle Orléans s’il en fut, originaire de la bonne ville de Gand cette page. Aujourd’hui, près de 30 ans après que je les ai vus pour la dernière fois avant de quitter ma bonne Belle Gique, je vois que 3 des musiciens y sont toujours: Alain Lesire au piano (un vrai génie), Jean Pierre Roulant à la batterie (avec un nom pareil, il ne pouvait en aller autrement) - il succéda à Maurice Van Eyck - et Romain Vandriessche au trombone. Si vous avez un jour l’occasion (surtout à l’état neuf) d’aller les écouter, allez-y!
réponse à . file_au_logis le 10/01/2009 à 09h35 : comme le mouton dans le haricotOui, c’est vrai. Mais pour la recette, il f...
vous prenez vos lentilles. Vous choisissez la plus belle
Si vous voulez un conseil en tri de lentille, vous pouvez nous demander : avec Horizondelle nous sommes devenus expert en la matière lors de l’avant dernière colle d’Elpépé.

Aujourd’hui aussi nous sommes collés, mais nous avons un cours de cabotinage ! (sur le thème du haricot ?)
Petit rappel linguistique sur le haricot : (Merci Wiki)
Dans les langues germaniques, les noms du haricot dérivent d’un terme germanique ancien, bauna, désignant à l’origine une sorte de fève : allemand Bohne, anglais bean, néerlandais boon.
Le nom grec phaseolus puis latin faseolus est à l’origine du nom du haricot dans les autres langues romanes : italien fagiolo[i], espagnol [i]frijol, portugais feijão.

Donc Mr Bean, et Dany Boon, ont la même origine : ce sont tous les deux des fayots ! Qui l’eu cru ?  

On peut aussi dire que ce sont des Haricots miques.
Bonjour,
j’ai trouvé un autre haricot(merci Wiki)
Haricot de mer désigne :
* un genre de mollusques bivalves, les Donax,
* une espèce d’algue brune comestible, Himanthalia elongata ,
* une espèce de plante halophile, la salicorne d’Europe (Salicornia europaea),
* des graines ou des fruits dérivant sur la mer et rejetés sur les rivages[1].
ne dit-on pas aussi courir en mer,ceci dit quand on court en mer si quelqu’un te court sur le haricot,ça risque de finir en" baston" ... à moins de tomber sur un fayot :))))
réponse à . Elhouu le 10/01/2009 à 10h57 : Bonjour, j’ai trouvé un autre haricot(merci Wiki) Haricot de mer d...
Oh, fastoche, alors, j’ai aussi trouvé (merci qui, oui ?)
* Haricot pain de régiment : rata quotidien,
* Haricot long beau Phil : plante volatile aimant les courses,
* Haricot cas qu’holà : plante désaltérante,
* Haricot lègue deux bureaux : plante à héritage,
...

Harry-c’-Hobbes
réponse à . PtiPat le 10/01/2009 à 10h44 : Petit rappel linguistique sur le haricot : (Merci Wiki) Dans les langues ge...
allemand: Bohne. Oui, tu as raison. Mais le haricot vert s’appelle: Fisole. Intéressant? NON?
réponse à . HoubaHOBBES le 10/01/2009 à 11h21 : Oh, fastoche, alors, j’ai aussi trouvé (merci qui, oui ?) * Ha...
Eh bien on continue :
* Haricot casse : comique comme MrBean ou Dany Boon.
* Harico altar : ou la tête dans le cirage.
* Haricot à lit sion : qui fait à lit anse.
* Haricot ach : toujours là pour t’aider.
* Haricot à gu lent : si t’es saigné à blanc.
* Haricot alisé : surtout par grand vent.
* Haricot bol : le roi de la programmation.
* Haricot bra : un serpent de mer.
* Haricot ca ïne : le roi de la H
* Haricot cagne : un mat de la littérature
* Haricot carde : un bon patriote
* Haricot ccys : fait mal au fesses celui-là
* Haricot chat : C’est un miauleur à répétition

Haricot-Pat
réponse à . file_au_logis le 10/01/2009 à 09h35 : comme le mouton dans le haricotOui, c’est vrai. Mais pour la recette, il f...
Mais j’étais sérieuse, moi, là ! Regarde ce que dit le TLFI : "1 déverbal de l’anc. verbe harigoter « déchiqueter, mettre en lambeaux » (1176-81, CHR. DE TROYES, Chevalier Lion, éd. M. Roques, 831), lequel est prob. un dér. en -oter* (cf. tapoter) de l’a. b. frq. *hariôn « gâcher », prononcé *harijôn (d’où l’all. verheeren « dévaster, détruire ») et entré en Gallo-Romania sous la forme *harigôn."
et voici ce qu’il dit, citant Flaubert, à propos d’haricoter :
" Harceler, importuner. Quant au vieux Amand, je lui écrirai aussi et je l’appellerai si bien « cosmoplane », je le haricoterai tellement qu’il sera bien obligé de m’émaner une réponse (FLAUB., Corresp., 1835, p. 18)."
réponse à . momolala le 10/01/2009 à 09h12 : Courir sur l’orteil : je suis sceptique. On aurait dit courir sur la ...
la sodomie était punie du bûcher
Grosses comment, les bûches ? 
réponse à . PtiPat le 10/01/2009 à 11h55 : Eh bien on continue : * Haricot casse : comique comme MrBean ou Dany B...
Et quand ça marche, on continue :
* Haricot chon : un porc à table
* Haricot chonne : sa femme
* Haricot cker : un vrai chien
* Haricot ckpit : le roi de la voltige
* Haricot co : le roi de la noix
* Haricot con : un futur papillon
* Haricot cotier : un marin, père de co
* Haricot cotte : il n’y a que cette poule qui m’aille
* Haricot cu : celui avec des cornes
* Haricot da : pour recommencer
* Haricot dé : incompréhensible
* Haricot difier : pas drôle le loustic

PtiP’Haricot
réponse à . SagesseFolie le 10/01/2009 à 09h40 : Cette expression m’a fait penser à une devinette "mathématiq...
Voilà enfin démontré ce postulat de 12, putaing cong !
réponse à . PtiPat le 10/01/2009 à 09h51 : vous prenez vos lentilles. Vous choisissez la plus belleSi vous voulez un consei...
Nan nan nan... pour ta colle d’aujourd’hui, boulet au pied, tu casserass les cailloux que tu as extraits des lentilles l’autre samedi, pour faire du sable pour la plage au pied du phare.
réponse à . PtiPat le 10/01/2009 à 12h09 : Et quand ça marche, on continue : * Haricot chon : un porc &agr...
Eh bin, vous allez en bouffer du fayot :
* Haricot et ficient : le copain d’Elpépé pour la marée
* Haricot ercitif : pas un bon copain
* Haricot frage : met facilement en boîte
* Haricot fre fort : une bonne protection
* Haricot gitation : le roi de la réflexion
* Haricot gnac : hips !
* Haricot gner : attention, dangereux
* Haricot errant : très logique
* Haricot hue : permet d’avancer dans la foule
* Haricot ït : bon pour la reproduction
* Haricot kerie : pour les mineurs
* Haricot léoptère : pour les antomologistes

PtiPat-Ricot
réponse à . PtiPat le 10/01/2009 à 12h26 : Eh bin, vous allez en bouffer du fayot : * Haricot et ficient : le cop...
Et le haricot queue-ring, c’est pour qui ? Boxons ?
réponse à . momolala le 10/01/2009 à 12h06 : Mais j’étais sérieuse, moi, là ! Regarde ce que ...
Pour compléter les définitions, Larousse dit que haricoter, c’est :
- labourer un champ avec de mauvais chevaux.
- spéculer de façon mesquine dans les affaires ou au jeu.

Et pour confirmer ta définition, permets-moi d’ajouter les explications de cette page
réponse à . Elhouu le 10/01/2009 à 10h57 : Bonjour, j’ai trouvé un autre haricot(merci Wiki) Haricot de mer d...
Tu aurais pu nous donner les liens. 
Si tu ne sais comment faire, remonter au-dessus. Voir vos commentaires et ensuite visiter le mode d’emploi.
réponse à . tytoalba le 10/01/2009 à 13h08 : Pour compléter les définitions, Larousse dit que haricoter, c&rsqu...
Merci à toi de l’avoir fait. God, nous entends-tu ?
réponse à . momolala le 10/01/2009 à 12h06 : Mais j’étais sérieuse, moi, là ! Regarde ce que ...
Je n’en ai jamais douté! N’oublie pas que je te connais, comme tu me connais. N’avons-nous pas d’ailleurs pris notre pied ensemble? Cela en crée, des liens!
réponse à . Elpepe le 10/01/2009 à 12h37 : Et le haricot queue-ring, c’est pour qui ? Boxons ?...
Il y en a un pourtant que vous avez tous oubliés:
* Haricot-lésamedi: le préféré d’Elpépé!

Haricot-nifère
réponse à . file_au_logis le 29/06/2006 à 18h22 : Question à God: j’ai entendu ce matin l’expression "tremper l...
je suis le p’tit nouveau...

C’est mignon. Et maintenant??? Un vieux de la vieille? Qu’est-ce que t’as changé en deux ans et demi 
réponse à . SagesseFolie le 10/01/2009 à 09h40 : Cette expression m’a fait penser à une devinette "mathématiq...
Le chemin pour arriver au dit cassoulet n’était pas simple, mais j’aime beaucoup la chute.
réponse à . PtiPat le 10/01/2009 à 09h51 : vous prenez vos lentilles. Vous choisissez la plus belleSi vous voulez un consei...
D’ailleurs, t’es où? Je fais le tour du phare depuis un bon moment, ça commence à me courir sur le haricot 
réponse à . PtiPat le 10/01/2009 à 10h44 : Petit rappel linguistique sur le haricot : (Merci Wiki) Dans les langues ge...
Je parie qu’à Bruxelles, on dit beunke ?? 
réponse à . SagesseFolie le 10/01/2009 à 09h40 : Cette expression m’a fait penser à une devinette "mathématiq...
Je la connaissais avec une légère variante...Je peux?

V se barre car V n’est rien!
Ro se biffe.
Qui dit UMI dit T Donc on barre les deux.
R au dessus de la barre de fraction et R en dessous: s’annulent.
Il reste donc : K sous l’E (é)...cassoulet.

Mais j’aime bien ton explication aussi.
Bonne journée!

réponse à . horizondelle le 10/01/2009 à 13h59 : D’ailleurs, t’es où? Je fais le tour du phare depuis un bon m...
J’étais en train de faire un footing dans la neige. C’est super beau, très agréable, et bon pour les genoux : la neige amortie les chocs.
Et de ce fait j’ai couru sur de la terre. Pas sur des trous sinon je serai tombé dedans. (Pour plus de détail voir l’expression d’hier !)
Et sous terre il y a sûrement des haricots qui attendent patiemment le printemps.
Donc j’ai couru sur les haricots.  
réponse à . momolala le 10/01/2009 à 12h06 : Mais j’étais sérieuse, moi, là ! Regarde ce que ...
Ah, la correspondance de Flaubert ! Toi aussi, tu t’en régales, et dans la Pléiade ! Délices…
Cette lettre que tu cites, il l’écrit de son collège, à son ami Ernest Chevalier. Il a 13 ans et demi ! Admirons le style de celui que Sartre appela pourtant « l’Idiot de la famille » !
« J’oubliai de t’apprendre, poursuit-il dans cette lettre du 2 juillet 1835, une nouvelle nouvelle, c’est que mon incognito poétique et productif est Gustave Kocloth. Voilà j’espère de quoi dérouter le plus habile malin de notre bonne ville de Rouen. Je travaille ferme ; je marche au progrès, à nos ancêtres la gloire, à nous l’avenir. »

Treize ans et demi !!!
réponse à . momolala le 10/01/2009 à 12h06 : Mais j’étais sérieuse, moi, là ! Regarde ce que ...
Je ne mets pas en doute l’étymologie des mots haricot et haricoter …loin de moi cette idée !
Le nom du légume sec ou vert était faseolus , en latin … qui a donné féve (et avec la fève t’es le roi ! ), et faba chez les Romains.

Le haricot de mouton (de Momo) ou sa variante le navarin (aux navets) se virent adjoindre, jadis, ce qu’on appelait aussi des « fèves de haricot » et ces aliments portaient, dans la langue des Aztèques, le joli nom d’ayacotti. Il me semble qu’il y a eu contamination et absorption de l’un par l’autre … haricot, haricoter, harigoter ... c’est ergoter !

Je crois avoir déjà donné une recette japonaise pour entremets et pâtisseries où les gens courent acheter des haricots (avant la fin des … soldes) c’est le sobre « Fuji-Yama » : cône tronqué de pâte de haricots rouges sucrée et parfumé à la cannelle, surmonté d’un cône plus petit de pâte de riz sucrée et agrémentée de gingembre.
Avec la mode des verrines , on peut alterner pâtes … de riz au curaçao / de haricots blancs / et de rouges; puis l’intituler ‘patriotique’ ce dessert ! 
réponse à . SagesseFolie le 10/01/2009 à 09h40 : Cette expression m’a fait penser à une devinette "mathématiq...
Je n’appelais pas ça "devinette mathématique", même si c’es est une, je comparerais plutôt aux mots-valises et aux charades à tiroir où les solutions sont capillotractées un max 
dans le genre :
Mon premier va ça et là,
Mon deuxième est employé des postes,
Mon troisième ne rit pas jaune,
Mon quatrième n’est pas pressé,

Mon TOUT est un poète, ... auteur de charades à tiroirs.  (solution à suivre)
réponse à . cotentine le 10/01/2009 à 17h24 : Je n’appelais pas ça "devinette mathématique", même si...
la suite ... en espérant que ça vous amuse plutôt que de vous agacer ou vous courir sur le haricot ... Quand j’étais ado (et même adulte ! ) nous jouions souvent à ce genre de jeux : les charades à tiroirs ... j’ai écris précédemment la 2 ème qui m’est revenue à l’esprit (la 1ère, étant ’anchois/pommier’ = François 1er) et en relisant à cette page j’y ai retrouvé, 50 ans + tard, sans une dégradation, les mêmes âneries de "devinettes / charades" qu’on se posait !
tradition orale ou écrite dans le cas de Victor Hugo (oui, c’est la solution) ? patrimoine non culturel ?
réponse à . cotentine le 10/01/2009 à 17h24 : Je n’appelais pas ça "devinette mathématique", même si...
D’accord avec toi Cotentine. Je connaissais la charade à tiroir que tu proposes et donc sa solution... mais ne ris pas noir, j’en invente une autre :

Mon premier fait l’amour,
Mon second fait l’amour de l’autre côté
Mon troisième fait l’amour.

Évitez de manger mon tout avant de faire l’amour.
Je tapes la solution tout de suite. 
réponse à . SagesseFolie le 10/01/2009 à 17h57 : D’accord avec toi Cotentine. Je connaissais la charade à tiroir que...
Mon premier c’est ha parce que habites.

Mon second est ri car ristourne.

Mon troisième c’est co parce que copine !

Mon tout étant le mot principal de l’expression du jour. 
réponse à . horizondelle le 10/01/2009 à 13h49 : je suis le p’tit nouveau... C’est mignon. Et maintenant??? Un vieux...
Non, chuis pas encore le p’tit vieux qui a besoin de ses pilules roses avant d’aller dormir!
réponse à . syanne le 10/01/2009 à 14h59 : Ah, la correspondance de Flaubert ! Toi aussi, tu t’en régales...
Je n’ai fait que le citer, mais il me vient depuis quelque temps l’envie de relire Balzac peut-être, Flaubert sûrement, Maupassant et quelques autres dont je découvre la modernité de la verve plumitive. Une de mes inspectrices avait raison quand elle prétendait que les auteurs qu’on étudie systématiquement au lycée deviennent des repoussoirs tant qu’on n’a pas l’âge de les lire objectivement, c’est-à-dire débarrassés des a priori que nous a laissés la contrainte de l’étude. Même si certains nous ont touchés, le père Hugo fut de ceux-là qui ne m’enthousiasme plus aujourd’hui, la culture (qui n’est pas seulement nécessaire pour les concours administratifs comme le prétend une blague d’aujourd’hui) acquise au fil-au-logis des ans enrichit notre lecture. Je vais me régaler...
réponse à . SagesseFolie le 10/01/2009 à 17h57 : D’accord avec toi Cotentine. Je connaissais la charade à tiroir que...
Tu es zob-cédé obsédé !
réponse à . momolala le 10/01/2009 à 19h05 : Je n’ai fait que le citer, mais il me vient depuis quelque temps l’e...
la culture (qui n’est pas seulement nécessaire pour les concours administratifs comme le prétend une blague d’aujourd’hui) acquise au fil-au-logis des ans enrichit notre lecture. Je vais me régaler...
C’est Jean Yanne qui disait:
quand j’entends le mot "culture", je sors mon révolver.
Oh, God, qu’il avait raison!
Mes les mômes, oh la la, aujourd’hui ... 
Retour aux haricots, s’il vous plaît:

* le haricot-lait monté: justement pour l’empécher!

s: soup-olé!
réponse à . file_au_logis le 10/01/2009 à 18h11 : Non, chuis pas encore le p’tit vieux qui a besoin de ses pilules roses ava...
Ca voulait juste dire un habitué de longue date 
je préfère les amandes aux dattes...
Pourquoi, tu as l’habitude de mal te parquer? Un habitué des buches ?
Le haricot-vert tiqua l’était vexé...


Haric au riz ont d’elle.
réponse à . horizondelle le 10/01/2009 à 21h02 : Pourquoi, tu as l’habitude de mal te parquer? Un habitué des buches...
Non, là, j’aurais aimé les aubergines...
Je ne crois vraiment pas. J’essayais juste de faire de l’humour en créant, un peu trop rapidement peut-être, un charade à tiroirs.
Désolé si je ne suis pas arrivé à vous faire sourire.
réponse à . SagesseFolie le 11/01/2009 à 09h01 : Je ne crois vraiment pas. J’essayais juste de faire de l’humour en c...
Oh mais je souriais là ! Que vas-tu penser ? J’ai moins de talent que toi, c’est tout et ça tombe à plat, ce zob-là. Tant pis.

@Filo :
Euh, ce n’est pas Jean Yanne, c’est un dénommé Adolf H. beaucoup moins drôle...
A Brukselle, on dit "boentje" (petit haricot) , et "avoir un boentje pour quelqu’un", c’est en être amoureux.
Tu veux tout savoir sur notre beau dialek’, eeh ben voilà, ara ! (=tiens!)

Harry-k’-Hobbes
réponse à . file_au_logis le 10/01/2009 à 18h11 : Non, chuis pas encore le p’tit vieux qui a besoin de ses pilules roses ava...
C’est pas des roses, c’est des bleues !
Et c’est pas pour dormireu !

Vialight-Hobbes
réponse à . file_au_logis le 10/01/2009 à 20h55 : la culture (qui n’est pas seulement nécessaire pour les concours ad...
C’est Jean Yanne qui disait:
quand j’entends le mot "culture", je sors mon révolver.

J’ai toujours cru que cette phrase était de Göring, mais apparemment, la « paternité » en reviendrait à un personnage de théâtre :
La phrase exacte prononcée par Thiemann à l’acte I scène 1 est « Wenn ich Kultur höre... entsichere ich meinen Browning » (Quand j’entends le mot culture [ou civilisation]... j’enlève le cran de sureté de mon Browning).
Voir à cette page

J’aime beaucoup le détournement qu’en ont fait, toujours d’après cette page, certains humoristes : « Quand j’entends le mot revolver… je sors ma culture » !
réponse à . syanne le 11/01/2009 à 11h08 : C’est Jean Yanne qui disait: quand j’entends le mot "culture", je s...
Et moi j’ai lu récemment qu’elle était de Goebbels, cette phrase... Mais je te laisse l’origine que tu as découverte au théâtre.

Merci pour ta conclusion qui est quand même bien plus encourageante !

Ravi-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 11/01/2009 à 10h26 : A Brukselle, on dit "boentje" (petit haricot) , et "avoir un boentje pour quelqu...
Bien sûr je veux tout savoir, non peut-être?
Merci pour la petite histoire
réponse à . HoubaHOBBES le 11/01/2009 à 19h12 : Et moi j’ai lu récemment qu’elle était de Goebbels, ce...
Göring, Goebbels, Von Schirach… c’est hélas dessein noir et noir dessein. Tous l’ont apparemment reprise à leur compte cette « plaisanterie », et la vidéo qui montre Von Schirach s’en délecter ( cette page ), montre aussi les rires complaisants qui l’accueillent, et les auto da fé qui s’en suivent.
Alors aujourd’hui, toute proportion gardée, quand j’entends un président de la République dire que mettre la Princesse de Clèves au programme d’un concours administratif relève de la bêtise ou du sadisme, et ajouter avec élégance qu’il a « beaucoup souffert sur elle », en espérant mettre à bon compte les rieurs de son côté, moi je ris jaune…
les haricots en question sont les couilles, c’est assez douloureux de se faire courir dessus...

De même, "bourrer le mou", ne veut pas dire induire en erreur, mais baiser !

Bizzz
réponse à . syanne le 11/01/2009 à 21h02 : Göring, Goebbels, Von Schirach… c’est hélas dessein noir et ...
Merci Syanne de ces précisions. "L’humour est un phénomène produit par une précipitation soudaine de la culture dans la barbarie. *" et pas le contraire.

*Blasting and Bombardiering (1937)
Bouba ! S’il nous faut parler « légumes », il doit bien rester quelques radis et quelques bottes d’oignons brivistes dont auxquels on causait l’aut’ jour ! Car je n’ai pas trouvé le plus petit haricot (ni le moindre orteil !) dans les textes du beau Georges (l’autre !)...
DÉFORMÉE
Concourir sur un bourricot
Merci d’avance à Bouba pour le compte rendu de la Subvention. Ce sera vraiment aux petits oignons !
P.-S. : Sinon ce sera la fin des haricots (comme déjà dit en # 5, mais je n’en ai cure).
Le mystère n’étant pas levé
réponse à . <inconnu> le 17/09/2013 à 03h44 : Merci d’avance à Bouba pour le compte rendu de la Subvention. Ce se...
Le compte rendu de la Subvention : je parie qu’ils ont discuté âprement de la parité zloty-ngultrum.
réponse à . <inconnu> le 17/09/2013 à 03h55 : Le compte rendu de la Subvention : je parie qu’ils ont discuté...
Ce qui expliquerait les réserves que Saharaa a formulées hier concernant « des choses qui ne se racontent pas dans le monde ».
réponse à . DiwanC le 17/09/2013 à 01h11 : Bouba ! S’il nous faut parler « légumes », il do...
C’est vrai qu’il n’était pas très potager dans ses textes......

Pour le compte rendu vous faudra attendre encore un ’tit peu parce que là, le temps d’avaler un café et faut que je m’en vas.........

A ce soir les z’amis*.........

* Au fait on dit un haricot-des z’haricots .......ou des haricots ?.........
réponse à . BOUBA le 17/09/2013 à 05h40 : C’est vrai qu’il n’était pas très potager dans s...
Est-ce de l’autocensure ou as-tu subi des pressions politiques ? Nous avons le droit de savoir !
réponse à . BOUBA le 17/09/2013 à 05h40 : C’est vrai qu’il n’était pas très potager dans s...
Au fait on dit un haricot-des z’haricots .......ou des haricots ?
Là, tu es en train de haricoter
réponse à . BOUBA le 17/09/2013 à 05h40 : C’est vrai qu’il n’était pas très potager dans s...
La "nouvelle" orthographe permet désormais cette liaison jugée autrefois mal-t-à-propos. Lissage de hiatus conduit-il à l’harmonie ? Ma foi, espérons...
DEVINETTE
Comment s’enivrent Harry Potter et Larry Hagman ?
- Harry qu’au rouge et Larry qu’au blanc.
DEVINETTE
Pouquoi le poivrot britannique adore voir les abeilles butiner les fleurs de haricot ?
En avril, plantez des haricots sans fil. Des wireless, pas des princesse.
réponse à . joseta le 17/09/2013 à 08h33 : DEVINETTE Pouquoi le poivrot britannique adore voir les abeilles butiner les fle...
À cause des pois de senteur qui masquent le verre qu’il a dans le nez, son nez comme un poivron rouge ?
réponse à . <inconnu> le 17/09/2013 à 08h45 : À cause des pois de senteur qui masquent le verre qu’il a dans le n...
Réponse
- il y voit bee bean.
réponse à . joseta le 17/09/2013 à 08h33 : DEVINETTE Pouquoi le poivrot britannique adore voir les abeilles butiner les fle...
réponse à . BOUBA le 17/09/2013 à 05h40 : C’est vrai qu’il n’était pas très potager dans s...
ben ! je trouve que Bouba est bien évasif ces temps-ci... trouvez pas ? comme par rasard il a toujours quelque chose à faire dehors au lieu de rédiger son compte rendu...ou alors il va récolter les zaricots qui courent dans le jardin...
réponse à . saharaa le 17/09/2013 à 09h03 : ben ! je trouve que Bouba est bien évasif ces temps-ci... trouvez pa...
Tu as raison, il ne tient pas ses engagements ! On va envisager de lui confisquer son Coyote par temps de radars...
Avec la chaleur qu’il fait au Texas, il n’est pas étonnant d’y voir des lézards, qui pullulent dans les jardins de ce bled, et appelés: lézards- Hico.
Merci de cette publicité que tu me fais...mais je te préviens: je suis fauché ! 
réponse à . saharaa le 17/09/2013 à 09h03 : ben ! je trouve que Bouba est bien évasif ces temps-ci... trouvez pa...
il va récolter les zaricots qui courent dans le jardin
Il a du mal à les attraper, voilà pourquoi chez lui, les haricots sont pleins de chevrotines !
Rediffusion
Dans un resto, à Castelnaudary
- Ce serveur m’exaspère...il me saoule !
- C’est normal !
- Tu trouves ?
- Oui, il sert ’cassoulets’ !
Si les moules/frites sont aux belges, les haricots sont à ’écossais’. 
"Jack et le haricot magique"
Les haricots, je ne pense pas qu’il les ’faille haut’...
réponse à . momolala le 17/09/2013 à 07h55 : La "nouvelle" orthographe permet désormais cette liaison jugée aut...
Je ne veux pas qu’on abîme les mots, écrit Colette, rétive à la réforme de l’orthographe.

Et pourtant, favorable ou non, on la subit depuis que l’écrit existe. Il a dû y avoir un beau chambardement lorsque l’hospital est devenu l’hôpital !

Pour trouver depuis quand la liaison z’haricot est autorisée, je viens de passer une petite heure à lire d’intéressants articles concernant la réforme de l’orthographe. Que de découvertes ! Ainsi j’ai appris que 21 s’écrit maintenant vingt-et-un, avec des traits d’union… mais que vingt et un ne sera pas fautif.

Mais revenons à nos moutons au haricot du jour. Sur le site "Académie Française"*, je lis :

Le haricot ou l’haricot ?
Le h de haricot est « aspiré », c’est-à-dire qu’il interdit la liaison, impose que ce mot soit prononcé disjoint de celui qui le précède, au singulier comme au pluriel. On écrit et dit : le haricot, non l’haricot, un beau haricot, non un bel haricot. […] La rumeur selon laquelle il serait aujourd’hui d’usage et admis que l’on fasse cette liaison a été colportée par un journal largement diffusé dans les établissements scolaires, L’Actu (n°8 du jeudi 3 septembre 1998, p.7), qui n’a pas jugé bon de publier de rectificatif.

Ben v’là aut’ chose ! Comme toi, j’y croyais à l’autorisation z’haricotière !
À midi, j’ai prévu des carottes. Au fait, carotte, un "t" ou deux "t" ? Attendons la prochaine réforme ?

* À cette page, Questions de langue. Puis (ordre alphabétique) : Le haricot ou l’haricot ?
Court dialogue littéraire
- Moi, j’enlèverais ce passage où le personnage central fayotait son chef...
- Je ne crois pas qu’il faille ôter...
- Oh si ! le zèle est évident...
réponse à . saharaa le 17/09/2013 à 09h03 : ben ! je trouve que Bouba est bien évasif ces temps-ci... trouvez pa...
Hier, tu écrivais : j’espère que Bouba saura être discret, il y a des choses qui ne se racontent pas dans le monde.

Aussi, entre ce qu’il peut dire, ce qu’il doit absolument taire pour ne point ternir les renommées (!), ce qu’il peut à peine suggérer, évoquer, laisser supposer, ce qu’il peut dévoiler, affirmer, révéler sans risques, sa tâche ne va pas être simple !

Désignée volontaire lors de la Sudvention 2010, je sais que la rédaction du compte rendu demande un temps certain. Et lors, nous n’avions rien à cacher, nous !
:&rsquo)
J’écrirais bien davantage sur les haricots, mais la fatigue me fait flageoler.
réponse à . file_au_logis le 29/06/2006 à 18h12 : qu’elles s’apellent Stacy, Nathalie, Julie, Melissa, et toutes les a...
Dans le Lot et Garonne, "tremper la soupe" c’est couper du pain dans la soupière, verser la soupe par dessus et laisser le pain s’imprégner quelques instants avant de se mettre à table. C’est un peu différent de ce que disait "HULOTTE". Après on fait "chabrot".
réponse à . DiwanC le 17/09/2013 à 11h35 : Hier, tu écrivais : j’espère que Bouba saura êtr...
Mais hélas je n’ai pas ton talent !!........Mon compte rendu ne restera pas comme un modèle du genre dans les annales d’Expressio....
Chacun fait selon ses moyens........
Comme disait mon pépé:
"C’est peut être mal fait mais ça a au moins le mérite d’avoir été fait"........
réponse à . <inconnu> le 17/09/2013 à 05h47 : Est-ce de l’autocensure ou as-tu subi des pressions politiques ? Nous...
Rien de tout ça.........j’ai une vie en dehors d’Expressio.......hé voui !!!!!!!!
Bon, Boubacar a fait son boulot et l’a transmis aux participants avec photos non f(i)loutées.
Donc, ma mission, si je l’accepte, va consister à PDF-iser le document incluant les photos trafiquées.
Ce qui veut dire qu’à partir de maintenant, ce n’est plus sur lui qu’il faut taper pour cause d’impatience, puisque la balle est dans Moncan. Va juste falloir l’y trouver...
réponse à . <inconnu> le 17/09/2013 à 03h55 : Le compte rendu de la Subvention : je parie qu’ils ont discuté...
C’est ce que j’ai demandé à Mintaka ce matin à la fin de l’Expression d’hier : on va distibuer des sous ?
réponse à . <inconnu> le 17/09/2013 à 03h55 : Le compte rendu de la Subvention : je parie qu’ils ont discuté...
la parité zloty-ngultrum.

Question : celui qui va jusqu’au Bhoutan est-il un jusqu’auboutiste ?
réponse à . DiwanC le 17/09/2013 à 01h11 : Bouba ! S’il nous faut parler « légumes », il do...
Si tu es en panne de légumes, vois Jérôme C. Ses spéciallités : blé, radis, oseille.

Oui, je sais, le blé est une céréale, mais ça fait bien dans la liste 
Je mets une vie à essayer d’apprendre le français et maintenant vous allez changer les règles...non mais...ça me court sur le haricot un peu, je vous l’avoue...franchement...l’haricot?...merde alors !

réponse à . BOUBA le 17/09/2013 à 13h59 : Mais hélas je n’ai pas ton talent !!........Mon compte rendu n...
N’im-por-te quoi...
...sauf les paroles sensées de ton Pépé, bien sûr.
réponse à . God le 17/09/2013 à 14h05 : Bon, Boubacar a fait son boulot et l’a transmis aux participants avec phot...
Le Manoir de Moncan vous accueille
Passez un séjour agréable dans une demeure au charme éternel avec le confort d’aujourd’hui.
A 15 km de Carnac et de la Trinité-sur-mer, situé au dessus d’un des plus jolis ports du Golfe du Morbihan, le manoir de Moncan est le pied à terre idéal pour découvrir la Bretagne sud.

Tu travailles trop Ta Divinité ! 
Relevé le 25 août dans le grand quotidien régional qui me fait l’honneur de publier ma prose :

Ce sont de véritables haricots verts de compétition qu’a semés Elie L. dans son jardin potager. Le plus long mesure 82 cm. Il doit le couper en tranches pour le manger. Et il y a la photo !

Non ! Ledit journal ne paraît pas à Marseille !
réponse à . DiwanC le 17/09/2013 à 15h31 : N’im-por-te quoi... ...sauf les paroles sensées de ton Pép&e...
Mon pépé était un sage !........
Bon, me voilà revindu at home.......je fais un petit tour chez les voisins du dessus et je reviens !......
réponse à . <inconnu> le 17/09/2013 à 03h55 : Le compte rendu de la Subvention : je parie qu’ils ont discuté...
Nous avons discuté du prix des haricots en Livres Sterling, Pesos Convertibles, Francs Djiboutiens, Birr......
réponse à . momolala le 17/09/2013 à 07h55 : La "nouvelle" orthographe permet désormais cette liaison jugée aut...
Pourtant quand on dit des z’haricots ça sonne mal.....
réponse à . DiwanC le 17/09/2013 à 10h54 : Je ne veux pas qu’on abîme les mots, écrit Colette, ré...
Je crois que peu d’institutions ont été brocardées comme l’a été l’Académie Française
réponse à . charmagnac le 17/09/2013 à 15h10 : la parité zloty-ngultrum. Question : celui qui va jusqu’au Bho...
Et celui qui va au Boukhistan ?.........
Un priapiste ? Est-ce que le mot existe ?
Je crois qu’on dit simplement un priape.
Voir cette page.
réponse à . BOUBA le 17/09/2013 à 17h22 : Je crois que peu d’institutions ont été brocardées co...
J’ai lu la soixantaine de citations proposées ; certaines sont amusantes, d’autres féroces, comme celle de Clemenceau… Sans doute parce qu’il ne connaissait pas (et pour cause) Orsenna, d’Ormesson, Dabadie, Rufin, S. Veil, H. Carrère d’Encausse, Bredin… Ceux-là, je les écouterais parler pendant des heures sans jamais me lasser, sans que leurs propos ne me courent sur le haricot !
Importuner en excés: à tire-l’haricot.
(cette page)
IL existe !.......
réponse à . DiwanC le 17/09/2013 à 18h01 : J’ai lu la soixantaine de citations proposées ; certaines sont...
Moi, pendant des heures ça me courrait sur l’haricot le haricot........
En Provençal un haricot est une "banette"

Les anciens qui ne faisaient rien sans consulter le ciel disaient:
"A lune pitchounette, tout fa banette" ( A petite lune tout fait haricot)

Ce qui voulait dire qu’à la "petite lune"* il fallait planter tout légume qui pousse hors sol.

*Qu’entendaient ils par "petite lune" ?.......Est ce la nouvelle lune ou une lune en quartier ?
Je l’ignore vu que mes banettes à moi viennent du rayon légumes du Carrefour du coin......
Ce livre, joliment intitulé "Phraséologie potagère", et sous-titré "Les noms de légumes dans les expressions françaises contemporaines", de Julie Amerlynck, est délicieux tout autant que nourrissant. On peut, sans danger, en prendre au moins cinq par jour.

A propos de l’expression du jour, l’autrice (ou l’auteure) a conclu, après avoir épluché tous ses livres et tous ses légumes, qu’il est bien difficile de conclure sur son origine. Après quoi, lasse de courir après des chimères, elle a pris sa soupe de haricots et est allée se coucher.

Je ne demande qu’à croire God lorsqu’il indique que "courir" signifiait déjà "importuner" au XVIème siècle. Mais je suis comme saint Thomas : j’attends les preuves. Pour ce que j’ai vu, "courir", ou "courre", utilisé transitivement, signifiait "poursuivre à la course" depuis au moins le XIIIème siècle (comme dans l’expression "courir deux lièvres à la fois" ), mais ce n’est qu’à la toute fin du XIXème qu’il a été utilisé pour signifier "importuner".

Jusqu’à preuve du contraire, il me semble donc tout aussi possible que ce soit l’expression "courir sur le haricot" qui ait été abrégée en "courir", plutôt que l’inverse.

Quant au haricot, les bons auteurs nous disent qu’il désignait en argot le sexe féminin et non le sexe masculin, comme dans l’expression "avoir le haricot à la portière", dont je vous laisse deviner le sens (son pendant masculin - si j’ose dire car justement, pendant, il ne l’est pas - est "avoir le flageolet à la portière"). Cela ne prouve rien du tout, me direz-vous : car si l’expression du jour, comme certains l’ont imaginé, trouve son origine dans les morpions, ces derniers n’ont, sauf erreur, pas de préférence sexuelle marquée.

Pour finir, peut-être est-ce seulement le fruit de mon imagination, mais il me semble bien avoir, il y a bien longtemps, entendu, et peut-être même utilisé, l’expression "il commence à me courir sur les doigts de pied" - sans évidemment savoir que l’orteil était aussi appelé "haricot" en argot.
Réplique culte synonymique
réponse à . Enkidou le 17/09/2013 à 18h30 : Ce livre, joliment intitulé "Phraséologie potagère", et sou...
Belle ode légumière ! On en aurait eu gros sur la patate si tu n’étais point passé.

Certes, le flageolet n’est pas seulement plante potagère : on peut le saisir à pleines mains, le porter à ses lèvres et - si l’on a quelques dispositions et l’âme créative - laisser libre cours à sa fantaisie… La preuve...
réponse à . DiwanC le 17/09/2013 à 18h01 : J’ai lu la soixantaine de citations proposées ; certaines sont...
Orsenna, d’Ormesson, Dabadie, Rufin, S. Veil, H. Carrère d’Encausse, Bredin ...
Belle brochette d’immortels, c’est vrai ...

De d’Ormesson, j’aime bien cette phrase :
La littérature, c’est du chagrin dominé par la grammaire.

Peut-être même que, au-delà de la joliesse de la formule, il le pense sincèrement ...
Ah Bouba ! Les Tontons flingueurs ! C’est comme Orsenna : on ne s’en lasse pas ! 
Le 21 août dernier, sur l’asinodrome de Trouville sur Mer, a eu lieu la 16ème course de bourricots.
Prenez quelques bourricots, mâles entiers de préférence, faites-y grimper des touristes de passage, et donnez-leur (aux bourris, pas aux touristes) une claque sur les fesses.
Puis attendez quelques minutes. Le spectacle en vaut la peine...
L’âne, indiscipliné au-delà du possible (c’est ce qui fait son charme), et ne comprenant pas vraiment quel plaisir il pourrait tirer de cette galopade, avance vers la ligne d’arrivée à son propre rythme. Les uns se mettent au pas de sénateur, d’autres au petit trot, quelques rares au galop. Les plus délurés prennant carrément le circuit dans l’autre sens. La plupart cherchent à se débarasser de leur charge encombrante... Et certains, prenant le terrain comme un baisodrome, ne se gênent pas pour essayer de perpétuer l’espèce en pleine course...
cette page
ANAGRAMME
Ahuri cru tricolores
réponse à . ergosum le 17/09/2013 à 20h30 : Le 21 août dernier, sur l’asinodrome de Trouville sur Mer, a eu lieu...
Amusant !
Après la bonne romaine d'avant-hier, voilà le haricot du jour ; on continue dans la légume. Pffff... En 2013, il n'y avait pas de haricot chez Georges. Vois pas comment il pourrait avoir l'âme potagère aujourd'hui ! Quoique...

N'as-tu jamais encore
Appelé de tes vœux
L'amourette qui passe,
Qui vous prend aux cheveux ?
Qui vous compte des bagatelles,
Qui met la marguerite
Au jardin potager,
La pomme défendue
Aux branches du verger,
Et le désordre a vos dentelles


Si vous voulez toute l'histoire, c'est ici.
Et si vous voulez l'écouter, c'est là.
réponse à . momolala le 17/09/2013 à 07h55 : La "nouvelle" orthographe permet désormais cette liaison jugée aut...
La Commission Européenne adopte enfin l'eurofrançais comme langue officielle

BRUXELLES - La Commission européenne a finalement tranché :
Après la monnaie unique, l'Union européenne va se doter d'une langue unique, à savoir... le français.
Trois langues étaient en compétition :
Le français (parlé par le plus grand nombre de pays de l'Union, la France, la Belgique, le Luxembourg),
L'allemand (parlé par le plus grand nombre d'habitants de l'Union)
L'anglais (langue internationale par excellence).
L'anglais a vite été éliminé, pour deux raisons : l'anglais aurait été le cheval de Troie économique des États-Unis et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco/allemand en raison de leur légendaire réticence à s'impliquer dans la construction européenne.
Le choix a fait l'objet d'un compromis, les Allemands ayant obtenu que l'orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser, soit réformée, dans le cadre d'un plan de cinq ans, afin d'aboutir à l'eurofrançais.

1. La première année
Tous les accents seront supprimes et les sons actuellement distribues entre "s" , "z" , "c" , "k" et "q" seront repartis entre "z" et "k" , ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

2. La deuzieme annee
On remplazera le "ph" par "f" , ze ki aura pour effet de rakourzir un mot comme "fotograf" de kelke vingt pour zent.

3. La troizieme annee
Des modifikations plus draztikes zeront pozibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l'etaient: touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des "e" muets, zourz eternel de konfuzion, en efet, tou kom d'autr letr muet.

4. La katriem ane
Les gens zeront devenus rezeptifs a des changements majeurs, tel ke remplazer "g" zoi par "ch" , zoi par "j" , zoi par "k" , zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l'ekritur de touz.

5. Duran la zinkiem ane
Le "b" zera remplaze par le "p" et le "v" zera lui auzi apandone, au profi du "f" . Efidamen, on kagnera ainzi pluzieur touch zu le klafie. Un foi ze plan de zink an achefe, l'ortokraf zera defenu lochik, et les chen pouron ze komprendr et komunike. Le ref de l'Unite kulturel de l'Europ zera defenu realite !
La rechion la mieu prepar en Europ est l'Alzaz. 90 % de la polulazion le pratik décha couram' en


Pour les autres ...
bonjour l'AnKoiz !!

Par Arno Van Der Biest - Le soir de la libre Bruxelles, le 20 mars 2002
Hormis quelques bottes d'oignons ou de radis on ne peut pas dire que Georges ait vraiment associé les légumes à son oeuvre, mais les Haricots Rouges ne lui en ont pas tenu rigueur........

C'est un peu tôt pour le café alors ad'taleur.................
On raconte cette histoire.

Guglielmo Marconi l'inventeur de la TSF était réputé pour avoir un fichu mauvais caractère et détestait par dessus tout qu'on l'importune pour lui demander un autographe.

Alors qu'il s'attable un jour au restaurant, le patron de l'établissement le reconnaît mais n'ose l'aborder pour lui demander la précieuse signature.
C'est alors qu'il a une idée géniale.
Il fait porter au savant un menu comportant des "haricots à la Marconi"
Surpris, l'inventeur le fait appeller pour lui demander la raison de l'association de son nom avec ce légume, et l'autre de répondre:
-"Mais Monsieur ce sont des haricots sans fils"

Le trait d'esprit plut au grand homme et le patron obtint son autographe....

Jolie anecdote, non ?


Tout le monde connaît le nom des cinq doigts de la main:
Pouce, Index, Majeur, Annulaire, Auriculaire.......

Mais les cinq "doigts" de pied ?

Seul le gros orteil a un nom, il se nomme Hallux du latin Hallus : gros orteil, d'où le nom Hallux valgus (déformation osseuse)

Les autres arpions sont tout simplement appellés secundus, tertius, quartus, quintus.......

Etonnant, non ?
Dernièrement j'ai croisé un type qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à mon tonton décécé que j'aimais bien....

Ca m'a fait mal......

C'est douloureux d'avoir un oncle incarné.........
réponse à . BOUBA le 04/12/2015 à 06h52 : Tout le monde connaît le nom des cinq doigts de la main: Pouce, Index, Ma...
Hallux valgus vulgairement appelé "oignon", comme ça on reste dans les légumes.
En avril, plantez des haricots sans fil, des wireless, pas des princesse.
Pas eu le temps de lire les VDD.
Je voulais juste dire que, si l'expression m'est connue, je l'avais mal interprétée : je croyais que le haricot était non l'orteil mais un organe spécifiquement masculin.
Se faire marcher sur les pieds c'est désagréable, mais sur ce que je pense, c'est carrément insupportable !
réponse à . Mintaka le 04/12/2015 à 08h10 : En avril, plantez des haricots sans fil, des wireless, pas des princesse....
C'est toi, l'inconnu du 102 ?
Justement, les "Princesse" donnent peu de fils. Ceux qui pourraient en avoir sont les "Téléphone". A ma connaissance, il n'existe pas encore de haricot "WiFi".
réponse à . SyntaxTerror le 04/12/2015 à 09h56 : C'est toi, l'inconnu du 102 ? Justement, les "Princesse" donnent ...
les "Téléphone "
La question est posée.
réponse à . Mintaka le 04/12/2015 à 08h07 : Hallux valgus vulgairement appelé "oignon", comme ça on ...
Tiens, c'est vrai.......bien vu !
LE JEU DES MOTS CACHÉS (128)
Aujourd'hui, je vous propose de trouver les noms de 25 coureurs cyclistes , tous partants au Tour de France 2015.
Comme vous voyez, ce texte ne manque pas de 'selle' !  
Les coureurs:
Bardet, Basso, Bonnet, Bono, Brun, Contador, Chavanel, Chérel, Delaplace, Édet, Farrar, Fonseca, Gérard, Haller, Hansen,
Martin, Péraud, Pinot, Porte, Quintana, Roche, Sagan, Sánchez, Serpa, Simon. //


- Oh! ça va barder, Anna, j'ai mon bonnet mais je ne trouve pas mon écharpe...elle était là...c'est quoi ça ?
- mes bas sot ! attends, je vais t'aider...
- et ça ?
- ça, gants, tu vois bien...
- des gants ? non, ça ne me sert pas...si mon écharpe n'est pas là, où elle est ? elle m'est chère, elle, par temps froid !
- oui, je sais que tu la portes toujours...je t'assure que je l'avais rangée ici ! en plus tu as toussé cette nuit...
- des quintes Anna !
- oh...attends un peu, je soupçonne, ça m'en a l'air, de notre fille, qui est sortie de bonheur...
- Marthe, hein ? ben tiens, elle, qui les contes adore, je vais lui en expliquer un, moi, de conte ! non mais...
- te fâche pas, dans le fond ces cas ça s'arrange en famille, gentiment...
- tout de même, j'ai rarement vu un culot pareil...
- y'a une solution: le col roulé entre en scène ! et...où tu vas ?
- au bar de la place, manger un petit bout de far breton, il se fait, le far, rare à l'hypermarché...et puis boire un
petit coup pour le faire passer...
- une bonne eau ?
- ben, non, apéro...ou pinot blanc, on verra...
- il me semblait bien !
- m'enfin ! faut que je fasse mon tiercé, et un brin de causette...et j'y vais sans ça je vais me retrouver sans chaise !
- moi, pendant ce temps-là, je vais me passer un film..."Le chat".
- "Le chat" ? Vanel ?
- mais non, "Le chat", c'est Gabin !
- heu...oui, c'est clair comme de l'eau de roche !
- ne rentre pas trop tard !
réponse à . BOUBA le 04/12/2015 à 06h52 : Tout le monde connaît le nom des cinq doigts de la main: Pouce, Index, Ma...
Seul le gros orteil a un nom.../... Etonnant, non ?
Révoltant Ça me cours sur le haricot ! disait le Petit Poucet à la Petite Poucette !
réponse à . gonalzako le 04/12/2015 à 09h35 : Pas eu le temps de lire les VDD. Je voulais juste dire que, si l'expression m'es...
un organe spécifiquement masculin

Se faire marcher sur le cerveau ?..............drôle d'idée...... 
L'hallux peut aussi être "varus" (déformé en dedans), c'est peut-être ça le haricot ?
réponse à . saharaa le 04/12/2015 à 10h31 : Seul le gros orteil a un nom.../... Etonnant, non ?Révoltant Ç...
Le petit poussait la petite poussette........

Aucun rapport avec les zaricots.......je vous l'accorde.
Valgus ou Varus ça doit être chiant pour aller pedibus de l'abribus à l'autobus.........
réponse à . SyntaxTerror le 04/12/2015 à 09h56 : C'est toi, l'inconnu du 102 ? Justement, les "Princesse" donnent ...
Non mais il existe des "haricots de l'oeil" ou Cornille chers à Alphonse qui, comme chacun le sait....etc etc.......
"marchander sur des riens"

Un jour mon frère me demande de tenir avec lui un stand au vide grenier organisé dans le village........
C'était une première pour moi.....
Nous étalons nos totocheries, hardes et vielleries sur une table de camping et attendons le chaland.......
Malgré la modicité désarmante des sommes affichées, un euro par ci, deux euros par là, il y avait encore des crève la faim pour marchander le prix.
Ca a tôt fait de me courir sur le haricot et jamais plus je n'ai pratiqué ce genre d'activité.......
Cette expression contrairement à toutes les billevesées écrites à son sujet, est une expression de Charente maritime.
Les riverains dans les villages faisaient des grands carrés de haricots à écosser sur la route. Ils mettaient à coté sur une chaise une grand-mère avec un balais.
La grand mère incitait les voitures à passer sur les mojhettes, et quand le carré était trop dispersé avec le balai elle les rassemblait.
Le soir venu il n'y avait plus qu'à passé un coup de râteau pour enlever les cosses et ramasser les haricots restés sur la route.
Sérieusement, je ne sais pas si l'expression vient de là, mais tout ce qui précède est vrai.
C'est quand on lui court sur le haricot que la bretonne grimpe aux rideaux !
(dicton du Maine et Loire)
réponse à . mickeylange le 04/12/2015 à 11h47 : Cette expression contrairement à toutes les billevesées écr...
Et les mojhettes n'étaient pas un pneu écrasés ?
réponse à . mickeylange le 04/12/2015 à 11h52 : C'est quand on lui court sur le haricot que la bretonne grimpe aux rideaux ...
C'est quand on lui court sur le haricot

Oui mais ça ne marche qu'avec le coco de Paimpol
réponse à . BOUBA le 04/12/2015 à 11h20 : Non mais il existe des "haricots de l'oeil" ou Cornille chers à...
Tu as déjà réussi à téléphoner à l’œil ?
Farpaitement ! C'était dans les années 70 à l'époque des cabines téléphoniques.
Une cabine du village permettait de téléphoner de façon illimitée pour une petite piecette qu'elle restituait une fois le combiné raccroché.....
Mais ça n'a pas duré longtemps les PTT de l'époque sont vite venus la réparer.......
réponse à . BOUBA le 04/12/2015 à 11h56 : Et les mojhettes n'étaient pas un pneu écrasés ?...
Il y a un risque ...
Parfois on ne retrouvait pas la vieille dame.
réponse à . BOUBA le 04/12/2015 à 11h38 : "marchander sur des riens" Un jour mon frère me demande de teni...
L'intérêt de la brocante n'est pas seulement de réussir à vendre des trucs invendables. En effet, il vaut mieux renoncer si tu refuses de négocier les prix.
Un pilote de F1: - Étonnant, j'ai pris différents cours particuliers à domicile à Évreux, et je n'ai jamais payé le même prix ...
- c'est les cours Eure au taux mobile...
La discussion n'a jamais été mon fort......
Ca te plaît ça va sinon tu laisses.......chui pas du genre à me laisser courir sur l'haricot.........
réponse à . mickeylange le 04/12/2015 à 11h47 : Cette expression contrairement à toutes les billevesées écr...
Pas du tout ! L'expression remonte effectivement au début du XIXe siècle mais avec une toute autre origine que celle évoquée plus haut.
Nous sommes en 1812. La pratique du sport se répand dans les masses populaires. On construit des stades, des pistes qui longtemps resteront en cendrée.

À cette époque, Harry Cost – chercheur et fortuné – met au point un revêtement expérimenté au stade de Reims.
- Pourquoi Reims ? me direz-vous.
- Parce que ! vous répondrai-je .

Lors des compétitions sportives, les coureurs s'interrogent :
- Tu t'entraînes sur la cendrée ?
- Non, sur l'Harry Cost. – ce qui énerve beaucoup ceux qui n'y courrent pas !

Petit à petit, l'expression fut déformée jusqu'à prendre le sens qu'on lui connaît aujourd'hui. Et pis c'est tout !
AFP Correspondant d'Expressio.
Dernière minute.
On apprend de source sûre que la course sur le haricot sera autorisée les mois en "r" mais totalement interdite pendant la période de reproduction des perdrix rouges.

réponse à . DiwanC le 04/12/2015 à 13h50 : AFP Correspondant d'Expressio. Dernière minute. On apprend de source s&uc...
Chez la Perdrix rouge, la reproduction commence dès le mois de février dans le sud de la France, par la formation des couples. Les éclosions (environ 90% des œufs éclosent) peuvent s’étaler de fin mai à fin août, avec un pic entre fin juin et début juillet.
.
Nous reste donc entre septembre et janvier.

- Hier soir, je suis allé à un récital de Pierre Perret, et ben, il m'a exaspéré, alors qu'avant,c'était un as !
- ex-as Perret...
- c'est ça...
réponse à . joseta le 04/12/2015 à 12h54 : Un pilote de F1: - Étonnant, j'ai pris différents cours particuli...
Il doit s'agir de Paul Belmondo. Beaucoup sont persuadés qu'il a appris à piloter par correspondance.
Dans les années 90, une devinette faisait le tour des "paddocks" :
- Comment s'appelle la première place sur la grille de départ ?
- la "pole position"
- et la dernière ?
- ??
- la Pole Belmondo.
réponse à . SyntaxTerror le 04/12/2015 à 14h16 : Il doit s'agir de Paul Belmondo. Beaucoup sont persuadés qu'il a appris &...
C'est vrai, je m'en souvenais plus..
On peut pas dire qu'il était le Magnifique ou l'as des as...
réponse à . SyntaxTerror le 04/12/2015 à 14h16 : Il doit s'agir de Paul Belmondo. Beaucoup sont persuadés qu'il a appris &...
C'est vrai, je m'en souvenais plus..
On peut pas dire qu'il était le Magnifique ou l'as des as...
réponse à . BOUBA le 04/12/2015 à 14h25 : C'est vrai, je m'en souvenais plus.. On peut pas dire qu'il &eacu...
Superbe ! Magnifique ! Remarquable !
C'est c'est du bisrépétita de haute volée ! En pleine journée, alors que rien ne nous y préparait, subrepticement, furtivement... pan ! surprise ! un v'là un ! Grandissime !
Au bureau du fisc
- Ce sportif commence à m'exaspérer; il importe thunes !
- c'est vrai qu'il importune !
réponse à . DiwanC le 04/12/2015 à 15h52 : Superbe ! Magnifique ! Remarquable ! C'est c'est du bisré...
Ah benzutalor.........quoi qui s'est passé ?.......
- J'étais tout en haut de la montagne, quand soudain, le sol a commencé à se fissurer...j'aime autant te dire que j'ai couru sur les failles, haut !
A ne pas confondre avec mon expression friandise préférée : "Mourir pour le Haribo".
réponse à . pulco37000 le 04/12/2015 à 17h16 : A ne pas confondre avec mon expression friandise préférée&n...
Salut pulco.....bienvenue au club...
On te voit demain pour le café ?
On fera connaissance....

réponse à . BOUBA le 04/12/2015 à 16h38 : Ah benzutalor.........quoi qui s'est passé ?..........
Euh... Si tu répétites sans t'en rendre compte, il serait peut-être prudent de consulter...
réponse à . DiwanC le 04/12/2015 à 15h52 : Superbe ! Magnifique ! Remarquable ! C'est c'est du bisré...
C'est c'est du bisrépétita de haute volée ! En pleine journée, alors que rien ne nous y préparait, subrepticement, furtivement... pan ! surprise ! un v'là un ! Grandissime !
Tu peux m'expliquer la différence entre un bisrépétita de haute volée, et un gatisme de bas étage ?
Pacino,après avoir dégusté un plat de cassoulet: les pets d'Al


1) BARDET (barder)
2) BONNET
3) BASSO (bas sot)
4) EDET (aider)
5) SAGAN (ça gants)
6) SERPA (sert pas)
7) SIMON (si mon...)
8) CHÉREL (chère, elle)
9) PORTE (portes)
10) QUINTANA (quintes Anna)
11) HALLER (à l'air)
12) MARTIN (Marthe, hein?)
13) CONTADOR (contes adore)
14) FONSECA (dans le fond ces cas)
15) GÉRARD (j'ai rarement...)
16) HANSEN (en scène)
17) DELAPLACE (de la place)
18) FARRAR (far rare)
19) BONO (bonne eau)
20) PÉRAUD (apéro)
21) PINOT
22) BRUN (brin)
23) SÁNCHEZ (sans chaise)
24) CHAVANEL (Le chat? Vanel?)
25) ROCHE
Voilà !
A peine retraité qu'il sucre déjà les fraises !
Voilà ce qui arrive quand on abuse de gâteries de bas étage !
Ça dépend d'où tu pars...
Plusieurs facteurs sont à prendre en compte : l'envergure de la haute volée, la pression atmosphérique, le nombre d'étapes effectuées quotidiennement chez Marcel – plus elles sont nombreuses, plus le risque de se casser la gu... de trébucher vers le bas zétage est élevé.

Dans certains cas sévères où l'espérance d'une rémission n'est même pas envisageable, la course sur le haricot doit être abandonnée – trop dangereuse. En revanche, on verra avec bonheur une parfaite et encourageante réussite du sucrage des fraises.

Toutes les études réalisées à ce jour ont montré que l'âge du capitaine n'avait aucune influence sur l'avancée des symptômes.

Pour faire joli, je peux t'ajouter deux ou trois ratons laveurs... mais c'est vraiment pour te faire plaisir !

réponse à . joseta le 04/12/2015 à 18h59 : Pacino,après avoir dégusté un plat de cassoulet: les pets d...
Même pas essayé tant je savais que le résultat serait nul. Eh bien je n'ai pas été déçue !
Je ne savais pas que Sagan faisait aussi du vélo ; quant au Pinot...
Tiens ! à propos : Marceeel !
réponse à . ergosum le 04/12/2015 à 19h00 : A peine retraité qu'il sucre déjà les fraises ! V...
Je lis avec plaisir que nous avons le quasi le même diagnostic, cher confrère !
réponse à . DiwanC le 04/12/2015 à 19h21 : Même pas essayé tant je savais que le résultat serait nul. E...
Je ne savais pas que Sagan faisait aussi du vélo
Je croyais qu'elle avait arrêté suite à une nouvelle overdose.
Je ne savais pas non plus que Bono avait arrêté le chant et je croyais que Hansen poursuivait ses travaux sur la lèpre. Le vélo mène à tout, à condition d'en sortir.
"éxaspération" comporte un accent de trop...
C'est malheureusement vrai, hélas, le faux tif est parti, nous laissant seul-e-s face à ses fautes d'aurtograf de frappe.
réponse à . SyntaxTerror le 04/12/2015 à 19h54 : Je ne savais pas que Sagan faisait aussi du véloJe croyais qu'elle a...
Avoir joué de la trompette, marché sur la Lune et fait du vélo, sûr qu'il était dopé, le mec !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Courir sur le haricot » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?