De fil en aiguille - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

De fil en aiguille

En passant d'une chose à une autre qui lui fait suite.
De propos en propos, par le jeu naturel des associations d'idées ou de l'enchaînement des faits.

Origine

Cette expression n'est pas vraiment récente puisqu'elle est attestée dès 1280 dans "Le roman de la rose".

Le fil et l'aiguille étaient autrefois des objets et occupations suffisamment typiques de la gent féminine pour qu'ils soient très fréquemment évoqués. On les retrouvait aussi très souvent dans les représentations de ses activités (dessins, tableaux...).
Depuis très longtemps également, le 'fil' est un symbole de la continuité ("au fil de l'eau", "au fil des ans"...).

Et ce fil qui, lorsqu'on le suit, finit toujours par mener à l'aiguille dans le chas de laquelle il est passé, est, par métaphore, comparé aux propos qui se suivent, lorsque l'un amène logiquement le suivant, lorsqu'il n'y a pas changement brutal de sujet, lorsqu'une certaine continuité est respectée.

Par extension, on utilise aussi cette expression en l'appliquant à des évènements qui se succèdent de manière logique, sans rupture.

Exemple

« Si je savais faire des surprises, mon lieutenant, comme on en fait dans les livres, et faire attendre la fin d'une histoire en tenant la dragée haute aux auditeurs, et puis la faire goûter du bout des lèvres, et puis la relever, et puis la donner tout entière à manger, je trouverais une manière nouvelle de vous dire la suite de ceci ; mais je vais de fil en aiguille, tout simplement comme a été ma vie de jour en jour... »
Alfred de Vigny - Servitude et grandeur militaires

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « De fil en aiguille » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Men kelma el kelmaD'un mot à un autre (mot)
Allemagnede Von Hötzchen zu KlötzchenDe petit à petit
États-Unisen One thing leading to anotherUne chose conduisant à l'autre
Angleterreen Step by stepPas à pas (= Un pas à la fois)
Espérantoeo SinsekveEn se suivant / à la suite
Espagnees Por deducciónPar déduction
Espagnees Por asociación de ideasPar association d'idées
Espagnees Poco a pocoPeu à peu
Espagnees Paso a pasoPas à pas (= Un pas après l'autre)
Espagnees De una cosa a la otraD'une chose à l'autre
Canada (Québec)fr D'une affaire à l'autre
France (Marseille)fr Balalin-balalan
Israëlhe מהון להוןDe là à là
Israëlhe מעניין לענייןD'affaire en affaire
Italieit Di argomento in argomentoD'argument en argument
Italieit Un passo dopo l'altroUn pas après l'autre (= pas à pas)
Italieit Pian pianino / Pian pianoDoucement doucement (= Petit à petit)
Italie (Sicile)it Parrànnu parrànnuAu fur et à mesure qu'on parle
Belgique (Flandre)nl Van naaldje tot draadjed'aiguille en fil (pour expliquer qq-chose dans tous ses details)
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Stukje bij beetjeD'un petit morceau à un petit peu
Pays-Basnl van de hak op de takdu tallon sur la branche
Pays-Basnl van het één komt het anderune chose mène à une autre chose
Pays-Basnl stapje voor stapje(petit)pas à (petit)pas
Brésilpt Conversa vai conversa vemConversation va conversation vient
Portugalpt De uma ponta a outraD'une pointe à l'autre
Roumaniero Dintr-una într-altaDe l'une à l'autre
Roumaniero Din aproape in aproapeDe près au près

Vos commentaires
- i.e. la gifle du Niel*
- Félin d’aiguillée.
- Ni glaieul défile.
- Fi ! Laide guenille !
- Fille dûe, Galiéni !
- GI endeuillé fila.
- De Gaulle ? Lié, fini.
- Fille gaie : du lien.
- I’ défie l’anguille.
- Laie inflige duel.

Anna Gramme

* Port de poche, au Sud de la presqu’île de Giens.
de fil en aiguille, c’est cousu de fil blanc ! 
De fils en aiguilles, on raconte des histoires… Ainsi les tapisseries et autres broderies éclaboussèrent de mille feux les consciences ; ainsi, le travail allié à la patience révéla aux hommes ce qu’ils étaient : des cousus mains…
Ou comme le lin, couleur grège...
Par extension, on utilise aussi cette expression en l’appliquant à des évènements qui se succèdent de manière logique, sans rupture.
Comme à Tripoli (pour être honnête) ? Pourtant, on nous affirme que non, pas du tout... Bon, je vais chercher un autre exemple, pour illustrer l’expression du jour, qui vient de la Marine... 
réponse à . <inconnu> le 27/07/2007 à 00h31 : De fils en aiguilles, on raconte des histoires… Ainsi les tapisseries et autre...
De fils en aiguilles, on raconte des histoires… Ainsi les tapisseries et autres broderies...
Robert le Magnifique, (dit aussi Robert le diable), avait trouvé la « croupe » de Hervéla (fille d’un tanneur), si attirante dans sa position à croupetons (ou agenouillée ?) au lavoir, qu’en ce bel après-midi, à Falaise, il l’honora et … de fil en aiguille, … 9 mois plus tard, en 1027, naquit un petit Guillaume.
Des fils de laine à deux brins en huit teintes naturelles … se succédèrent pour composer en 72 scènes la narration de la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Bâtard, autrement dit Guillaume le Conquérant, qui décrocha la couronne d’Angleterre à Hastings, (souvenir de classe sans doute), et scène finale de la tapisserie.
A Bayeux, cette broderie de la fin du XIe siècle, rebaptisée par erreur « tapisserie » au XIXe siècle, que l’on nomme aussi "tapisserie de la reine Mathilde" est une fresque de quelques 70 mètres de long dont la confection remonte au XIe siècle. Entièrement brodé, cet ancêtre de la bande dessinée a la particularité de narrer une histoire cohérente à "lire" de façon linéaire.
et ça se passait en Normandie ... 
Depuis très longtemps également, le ’fil’ est un symbole de la continuité
continuité dans l’idée ... (Idéfix) ... mais surprenant résultat puisque l’aiguille et le chas savent aussi bien faire que défaire avec les mêmes fils ...
durant l’absence/ disparition d’Ulysse, pour gagner du temps, Pénélope s’engage à se décider de choisir un autre époux, le jour où elle aura achevé de tisser le linceul de Laërte, son beau-père. En digne épouse, elle ruse pour se dérober : trois années durant, Pénélope défait la nuit la toile qu’elle tisse le jour !
"La toile de Pénélope" demeure une expression, en parlant des ouvrages auxquels on travaille sans cesse et qu’on ne termine jamais.

quant au "fil d’Ariane" s’il fut déroulé, il ne passa jamais pas le chas d’une aiguille et pourtant, de "fil en aiguille", Homère nous a conté toute l’histoire de la Mythologie ! 
De fil en aiguille

Celle qui nous éveille
C’est Clotho la moins vieille
En filant sa quenouille.

Lachésis, bonne fille,
Gentiment entortille
Le fil de la quenouille.

Et puis, vaille que vaille,
D’un coup de sa cisaille
Atropos nous zigouille !
à la pêche à la ligne , de fil en anguille on finit par en prendre.
Il est plus facile pour un chameau de passer par le “chas” d’une aiguille que pour un riche ... non. Il est plus facile de passer son aiguille dans le chat d’un chameau que pour un riche... non plus!
Ah oui : de fil en aiguille, il est facile de passer un fil dans une aiguille. Sauf pour les presse bites.
Oui, oui, oui !
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 01h34 : Depuis très longtemps également, le ’fil’ est un symbo...
quant au "fil d’Ariane" s’il fut déroulé
La fusée Ariane est filoguidée. C’est plus pratique, pour aller dans la Lune, que de devoir composer avec les lois de Kepler. Le fil d’Ariane est tissé en Chine, et, vu la longueur, croyez-moi, c’est pas coton...
C’est quoi, ce silence, là ? L’expression du jour vous donnerait-elle du fil à retordre ?
Vu au cinoche : Dufilho en talons-aiguille.
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 01h15 : De fils en aiguilles, on raconte des histoires… Ainsi les tapisseries et autre...
Elle est en "Lin" m’a t’on dit dernièrement dans un Musée consacré au fil du même nom...

cette page
De fil en haricot, je devins agacé et vert de rage...
réponse à . <inconnu> le 27/07/2007 à 11h28 : Elle est en "Lin" m’a t’on dit dernièrement dans un Mus&eacut...
Contrairement à notre époque, la campagne bretonne des 17ème et 18ème siècles ne vit pas essentiellement de l’agriculture. Face au manque de fertilité de la terre, les paysans développent une activité complémentaire : le tissage du lin.
De 1670 à 1830, le Centre Bretagne produit des toiles de lin. Ces toiles très fines dites "Bretagnes" sont très appréciées des colons espagnols d’Amérique du Sud. Une fois tissées en Centre Bretagne, les toiles sont acheminées jusqu’aux ports de Saint Malo et Nantes, où elles sont vendues à des négociants. Les toiles prennent alors la direction de Cadix, grand port d’Espagne à l’époque, pour être chargées sur les bateaux espagnols qui partent pour l’Amérique du Sud.

Bref, de fil en aiguille, on a toujours une bonne occase de flirter avec la belle de Cadix... 
La TRIPLE CHOSE là, ça va être pour Bibi... J’vois pas de concurrence arriver à Laurie Zon !
réponse à . <inconnu> le 27/07/2007 à 11h40 : La TRIPLE CHOSE là, ça va être pour Bibi... J’vois pas...
Triple buse ! Tu gagnes juste une triple Westmalle ! Et c’est Rikske qui rince. 
Marceeeeeeeeeeeel !
réponse à . Elpepe le 27/07/2007 à 11h52 : Triple buse ! Tu gagnes juste une triple Westmalle ! Et c’est Ri...
Ben je préfère une bonne bière à une pièce de métal quoique peut-être en titane... Vu le prix au kilo, on peut espérer s’enrichir... le mousse garde donc sa mousse...
réponse à . <inconnu> le 27/07/2007 à 11h39 : Contrairement à notre époque, la campagne bretonne des 17èm...
Les toiles prennent alors la direction de Cadix,
c’était pour obtenir le label de Cadix ?
réponse à . <inconnu> le 27/07/2007 à 11h28 : Elle est en "Lin" m’a t’on dit dernièrement dans un Mus&eacut...
pour la "tapisserie de Bayeux" ... c’est la toile de support de la broderie qui est en lin et même en lin bis ! mais le fil en aiguille est bien de la laine ... (huit teintes naturelles de laines) ... je maintiens mon affirmation M’sieur ! 
réponse à . Elpepe le 27/07/2007 à 09h41 : quant au "fil d’Ariane" s’il fut dérouléLa fusé...
La fusée Ariane est filoguidée
j’en serais surpris ! As tu des sources fiables ? Il semble que les modèles électriques ont justement été supprimés parce que le fil n’était pas assez long, et ça c’est un vrai problème : on m’a refusé un brevet de voiture électrique pour cela ! Or la seule contrainte effective, c’était qu’il fallait s’astreindre à revenir chez soi en reprenant en sens inverse le même parcours, pour enrouler le fil. Contrainte bien légère, en vérité ! La vérité c’est que je dérangeais trop d’intérêts !
De fil en aiguille j’ai perfectionné mon invention : elle marche maintenant avec une pile, et peut effectuer un trajet de 2,5M à vide. Mais en y travaillant je dois pouvoir faire mieux ! Ah si je ne perdais pas autant de temps à lire vos c...  !
question : et la toile sur le Web en quelle matière est-elle tissée ? et avec quelle aiguille ?
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 12h34 : pour la "tapisserie de Bayeux" ... c’est la toile de support de la broderi...
et même en lin bis
je reste quoi ? coi ! il y a une numérotation du lin ! à côté du mono lin , il existe un lin bis, et suivants... Tout s’explique enfin : je ne comprenais pas cette histoire de lin ter national qui devait sauver le genre humain ! Merci Coco ...
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 12h34 : pour la "tapisserie de Bayeux" ... c’est la toile de support de la broderi...
Oui et moi la mienne... J’veux dire, j’accepte ta vérité... même nue. 
Sais tu que le mot "broder" est apparu pour la première fois dans la... Bible ?
réponse à . chirstian le 27/07/2007 à 12h43 : et même en lin bis je reste quoi ? coi ! il y a une num&eacu...
Ah Lin, que deviens tu ? Files tu un mauvais coton à Cotonou ?
Ton fait divers qui te colle à la peau, c’est Bénin ; reviens, on va vivre la main dans la main... Caprices, c’est fini ! et dire c’était la cause de ta mauvaise humeur euh, caprices, c’est fini, je ne crois pas que je te reniquerais un jour... Nous n’irons plus jamais.. où tu m’as dit "ta gueule", nous n’irons plus jamais...
Filomène...la danse.

C’était de fil en aiguille un délire... j’me soigne, j’me soigne...
réponse à . chirstian le 27/07/2007 à 12h43 : et même en lin bis je reste quoi ? coi ! il y a une num&eacu...
Lin bis, pain bis, (sans faire siffler le "s" = ’s’ muet) … « Bis » … comme bistre, brun, et non comme bis = ovation / rappel
Bravo pour le succès de ce petit mot, bis-que, bisque rage !
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 13h39 : Lin bis, pain bis, (sans faire siffler le "s" = ’s’ muet) … «...
Un plan Bis Cot... entine t’il la vie ?
Non, les miettes de thon, c’est bon surtout à la tomate...
Deux filles en anguilles, jean perd son latin...
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 12h34 : pour la "tapisserie de Bayeux" ... c’est la toile de support de la broderi...
"File la laine,
Filent les jours
Garde ma peine
Et mon amour
Livre d’images
Des rêves lourds
Tourne la page
A l’éternel retour..."

Belle journée à tous !
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 12h36 : question : et la toile sur le Web en quelle matière est-elle tiss&ea...
Le web, c’est la toile d’araignée ma belle. Elle est juste filée et si on savait la tisser les militaires seraient très contents !Les Américains en particulier font des recherches là-dessus tant les qualités de résistance et de souplesse de ce fil sont extraordinaires.
réponse à . momolala le 27/07/2007 à 14h07 : Le web, c’est la toile d’araignée ma belle. Elle est juste fi...
Depuis l’temps... Spiderman, cet incompris...
réponse à . momolala le 27/07/2007 à 14h07 : Le web, c’est la toile d’araignée ma belle. Elle est juste fi...
Un seul ennui, ça colle un peu.

De fil en aiguille, ils font des recherches de tenues camouflées en peau de caméléon, le souci, c’est d’obtenir des caméléons d’un mètre quatre-vingt.
réponse à . momolala le 27/07/2007 à 14h07 : Le web, c’est la toile d’araignée ma belle. Elle est juste fi...
ne pas confondre :
mon fil est si beau
et
fil est mon beau si
(qu’on écrit aussi -à tort - Philemon - Baucis ! Ce couple célèbre est le symbole de la fidélité : Philemon fournissait le fil et Baucis son chas. Il l’enfilait avec un tel plaisir que les Dieux en furent émus et de fil en aiguille les transformèrent en chêne et en tilleul, unis à jamais )
réponse à . chirstian le 27/07/2007 à 14h43 : ne pas confondre : mon fil est si beau et fil est mon beau si (qu’o...
Oui, un certain Fred a retrouvé leur trace, sur la lettre A d’océan Atlantique !
réponse à . chirstian le 27/07/2007 à 12h35 : La fusée Ariane est filoguidée j’en serais surpris ! ...
Eh ben justement, là, c’est toi qui en dis : filoguidée, c’est-à-dire guidée par fil. Pas propulsée, ce qui se fait par propergols liquides, comme sur toutes les fusées modernes, quoi. Le système s’inspire de celui exposé à cette page*.
* Nota bene : Comme l’hélicoptère Tigre, je dispose également d’un écartomètre HOT. 
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 12h34 : pour la "tapisserie de Bayeux" ... c’est la toile de support de la broderi...
Même qu’avec toutes ces mites, le lin bis de la lambine est en lambeaux.
réponse à . chirstian le 27/07/2007 à 14h43 : ne pas confondre : mon fil est si beau et fil est mon beau si (qu’o...
et Baucis son chas
C’était un chas beauté ?
réponse à . SyntaxTerror le 27/07/2007 à 14h33 : Un seul ennui, ça colle un peu. De fil en aiguille, ils font des recherc...
Plus le barda...
réponse à . chirstian le 27/07/2007 à 12h43 : et même en lin bis je reste quoi ? coi ! il y a une num&eacu...
évidemment il y a une numérotation pour le fil de lin. Mais Bis signifie qui n’a pas encore subi le blanchiment. En effet la fibre de lin avant blanchiment est plutôt d’une teinte brun-grise, donc bistre. Pour ce qui est de la numérotation, j’utilise du fil - de 30 à 100, pour réaliser la dentelle au fuseau, le 30 étant le plus gros(comme du fil de faufilure pour qui connait, mais plus solide). Malheureusement le fil est cher et rare. On ne trouve pas ce fil dans les grandes surfaces mais dans les merceries spécialisées. Je ne sais pas si en France, il est plus facile de se fournir en fil à dentelle.

On ne peut pas employer "de fil en aiguille" pour le travail de la dentelle mais "de fil en épingle" .
réponse à . tytoalba le 27/07/2007 à 16h37 : évidemment il y a une numérotation pour le fil de lin. Mais Bis si...
Du fil à dentelle ? En France, y’en a partout, sous les jupes de nos femmes. Il n’est donc pas du tout compliqué d’en trouver...
Et tiens, vous avez lu "Le fil à couper le beurre", de San-Antonio, paru en 1976 ?
L’ambiance de la Foire du Trône, c’est quelque chose d’inoubliable pour un môme. De temps en temps, ça ne fait pas de mal d’aller prendre un bain de jeunesse pour se laver de toute la pourriture quotidienne. Seulement moi, je ne peux plus faire trois pas sans rencontrer des connaissances : la rançon de la gloire, quoi !
Bien sûr, mon métier m’a amené dans tous les milieux... et je compte des amis dans les sphères les plus hautes.
Pourtant, ce jour-là, je n’ai pas eu affaire au gratin. Et cette furieuse bagarre parmi les joyeux fêtards m’a valu de retrouver ce vieux Carmona !
Et de me plonger dans une des aventures les plus ahurissantes de ma vie...
réponse à . Elpepe le 27/07/2007 à 16h51 : Du fil à dentelle ? En France, y’en a partout, sous les jupes ...
Donc, BB porterait culotte ou "la" culotte?
Ça dépend des fois... Mais bon, hein ? Quand je parle des jupes de nos femmes, je les cite en amiral général. Halte à la personnalisation trop poussée, hein ?
réponse à . Elpepe le 27/07/2007 à 16h51 : Du fil à dentelle ? En France, y’en a partout, sous les jupes ...
mais s’agit-il de fil de lin ? Ou simplement de coton, quand il ne s’agit pas de dentelle faite de nylon. Il doit bien exister des dentellières en France, du côté de Calais non ? Sinon, pense à la dentelle de Brugges ou de Binche. Image d’Epinal ? Que nenni, il existe encore en Belgique des centres de formation en dentelle au fuseau. Cela demande une certaine dextérité, de la patience et de la persévérance. Et puisque nous en sommes aux confidences, il y a une différence entre fil, tissu et dentelle. Demande à l’araignée, elle t’expliquera. 
réponse à . tytoalba le 27/07/2007 à 19h47 : mais s’agit-il de fil de lin ? Ou simplement de coton, quand il ne s&...
les préservatifs en dentelle, réalisés au point de Brugges , sont les plus beaux. Toutefois leur efficacité ne semble pas avoir été prouvée. Je déconseille.
réponse à . chirstian le 27/07/2007 à 12h21 : Les toiles prennent alors la direction de Cadix, c’était pour obt...
Impossible : c’est du lin, pas du velours...
réponse à . tytoalba le 27/07/2007 à 19h47 : mais s’agit-il de fil de lin ? Ou simplement de coton, quand il ne s&...
Tiens, c’est curieux...
Nous avons le même Patron, nous habitons près des vaches, un cours d’eau avec canards, oies et autres bestioles à plumes et nous avons la même occupation, enfin, quand je n’ai pas comme maintenant, encore une douzaine d’expressio.fr à lire.
réponse à . tytoalba le 27/07/2007 à 19h47 : mais s’agit-il de fil de lin ? Ou simplement de coton, quand il ne s&...
Il y a les dentelles Normandes et surtout la dentelle au point d’Alençon (les dentelières Belges l’ont copié et sans doute accommodé ! ) c’est en fil de lin et même parfois avec du crin de cheval  et de fils en aiguilles, on s’y use les yeux, on s’y pique l’index, on n’avance d’un centimètre/jour ...
maintenant, il y a des variantes avec des fils de soie et des fuseaux ... cette page
Moi, je joue du crochet avec du coton DMC, ça va plus vite ! ou encore plus rapide, le macramé, avec mes petits doigts, de la laine ou de la ficelle et facile, surtout du noeud plat, parfois du noeud ’tête de Turc’, et on peut compliquer avec d’autres noeuds marins ... mais là, faut être un champion comme Elpépé !
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 20h55 : Il y a les dentelles Normandes et surtout la dentelle au point d’Alen&cced...
la dentelle au fuseau existe en Belgique et dans le nord de la France depuis le 17 ème siècle. Il ne faut pas confondre la dentelle aux aiguilles avec la dentelle aux fuseaux. Je joue aussi du crochet mais pour l’instant la dentelle la plus compliquée reste pour moi celle aux fuseaux. C’est juste un hobby, parce qu’il faut beaucoup de temps pour faire un napperon. Exemple, pour un napperon de 25 cm de côté j’ai passé deux heures rien que pour retirer les épingles qu’on doit mettre au fur-et-à-mesure du travail.
Tu penses bien que je ne suis pas prête à faire un filet au marin . 
Bonne nuit à tous ceux et celles qui sont encore réveillés.
réponse à . cotentine le 27/07/2007 à 20h55 : Il y a les dentelles Normandes et surtout la dentelle au point d’Alen&cced...
C’est Colbert qui imposé la fabrication de la dentelle d’Alençon, comme on la reconnait maintenant. Il a fait venir en France des dentellières Italiennes et Flamandes pour écoler les ouvrières Françaises. C’était une façon de garder les capitaux français en France !
Le point d’Alençon vient en droite ligne de la dentelle de Bruxelles et celle de Venise. La dentelle de Bruxelles était nommée "dentelle d’Angleterre" pour pouvoir passer la frontière francaise.
C’était la petite minute pédagogique  
réponse à . <inconnu> le 27/07/2007 à 08h54 : De fil en aiguille Celle qui nous éveille C’est Clotho la moins vi...
Giglio, c’est nouveau si je ne m’amuse.
Giglio, la cinquetti ?

Nono l’eta-Hobbes
réponse à . chirstian le 27/07/2007 à 12h35 : La fusée Ariane est filoguidée j’en serais surpris ! ...
Je te savais génial, mais pas à ce point (d’Alençon) : la voiture électrique qui n’a pas besoin de batterie,juste d’un cordon électrique !

Super ! Je te pressentais bien lorsqu’il y a belle lurette je voulais t’associer à mon projet de foie gras light. Tu te souviens ? Le bon temps qu’on a passé la dessus !
Et l’amiral, avec sa fusée Ariane filoguidée, il confond un brin ...!
Mais il est comme il est : très sympa, alors on le lui pardonne.

Peace-Hobbes
réponse à . Elpepe le 27/07/2007 à 14h53 : Eh ben justement, là, c’est toi qui en dis : filoguidée...
"ce qui se fait par propergols liquides, comme sur toutes les fusées modernes"

Objection votre erreur ! Il y a toute une série d’engins très modernes qui travaillent avec des propergols solides.
Je cite les boosters de la lavette spéciale ainsi que certains boosters d’Ariane (elle en utilise des 2 types, parfois en alternance, parfois non) et les missiles qui doivent "démarrer au 1/4 de tour.

Comme je le disais tout à l’heure, il m’est impossible de t’en vouloir pour ceci, mais je tenais à rectifier le tir.

5-4-3-2-1-0-Hobbes !
réponse à . tytoalba le 27/07/2007 à 19h47 : mais s’agit-il de fil de lin ? Ou simplement de coton, quand il ne s&...
Oui l’araignée tubitèle, la spécialiste des toiles en forme de "tube"...
Rien à voir avec la chanson ni le Top 50.

Tu sais que le premier recensement du mot "broder" se trouve dans la Bible ?
Bon, on ne va pas en faire une dentelle non plus, c’était juste pour l’anecdote.
réponse à . HoubaHOBBES le 28/07/2007 à 12h55 : "ce qui se fait par propergols liquides, comme sur toutes les fusées mode...
Recorrection :
1/ les boosters ne font pas partie intégrante des fusées, mais ne servent qu’à en booster le décollage, ensuite de quoi ils s’en détachent et retombent. Ils sont le plus souvent à poudre.
2/ Les missiles ne sont pas non plus des fusées, et n’ont pas vocation à se rendre sur la Lune. Ni plus loin. Ils peuvent, selon leur taille et surtout leur portée, utiliser des propergols solides ou liquides.
3/ Ariane est bel et bien une fusée et, comme toutes les fusées modernes, disais-je, elle fonctionne avec des propergols liquides.
Le s’passion-hôte d’Expressio
réponse à . <inconnu> le 28/07/2007 à 13h30 : Oui l’araignée tubitèle, la spécialiste des toiles en...
je ne doute pas de ta science en matière de broderie, mais la dentelle aux fuseaux n’est pas une broderie. Broder, c’est orner une étoffe de motifs en relief, exécutés avec une aiguille ou une machine. Or pour la dentelle aux fuseaux nous n’employons ni l’une, ni l’autre. cette page
Petite précision, ce n’est pas moi sur la photo. 
Cette expression n’est pas vraiment récente puisqu’elle est attestée dès 1280 dans "Le roman de la rose".
écrit bien sûr par Umberto Eco   
réponse à . tytoalba le 28/07/2007 à 18h46 : je ne doute pas de ta science en matière de broderie, mais la dentelle au...
Moralité : les femmes ont des mains expertes !
Si c’est toi sur la photo... Il te faut prouver le contraire alors... 

@ Filo > J’ai adoré le film même si paraît-il, il ne vaut le livre...
réponse à . Elpepe le 28/07/2007 à 16h49 : Recorrection : 1/ les boosters ne font pas partie intégrante des fus...
Un booster est une fusée en soie (de Lyon).
L’accélérateur a tout de la fusée, même si il sert à aider au décollage. Je n’en voudrais pour preuve que les fusées si poétiquement appelées JATO, d’assistance au décollage des avions (il y en a aux prop. liquides et solides).
Les missiles sont des fusées, peu importe qu’ils aillent sur la lune, qu’ils sortent de l’atmosphère ou non.
Je ne discute pas ta connaissance de la marine, mais en fusées, là, permets-moi...

Wernher von Hobbes
réponse à . file_au_logis le 28/07/2007 à 20h21 : Cette expression n’est pas vraiment récente puisqu’elle est a...
Umberto Eco a écrit "le nom de la rose" si je ne m’abuse. Il est né en 1932. Pour le "roman de la rose" cette page On peut dire des conneries mais faut pas raconter des bêtises. 
réponse à . tytoalba le 30/07/2007 à 00h31 : Umberto Eco a écrit "le nom de la rose" si je ne m’abuse. Il est n...
Il a fallu minuit trente et des poussières pour que quelqu’un relève. Et on dit tellement de bêtises sur ce site, que celle-ci, grosse comme un boudin...
Dans le fond, dis-moi, quelle différence fais-tu entre "connerie" et "bêtise"? Bonne nuit d’abord...
réponse à . file_au_logis le 31/07/2007 à 08h33 : Il a fallu minuit trente et des poussières pour que quelqu’un rel&e...
Je peux répondre ? Oui ? Bon, alors la connerie est humaine et la bêtise animale.
réponse à . <inconnu> le 01/08/2007 à 14h55 : Je peux répondre ? Oui ? Bon, alors la connerie est humaine et ...
Non Yannou, excuse-moi de te contredire, mais la bêtise est de Cambrai.

Juste-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 01/08/2007 à 20h31 : Non Yannou, excuse-moi de te contredire, mais la bêtise est de Cambrai. J...
Réponse sucrée !

Gourmand Hobbes !
Aujourd’hui, c’est la Fête Nationale française.
Bonne fête à toutes les nationales !
cette page
N’oublions pas les Rolling Stones qui fêtent, invraisemblablement, leur 50ième anniversaire ! Invraisemblables aussi sont les contorsions du corps de Mick, quel désarticulé fascinant !
"Le jour du 14 juillet
Je reste dans mon lit douillet
La musique qui marche au pas
Celà ne me regarde pas...."
Chantait Tonton Georges dans "la mauvaise réputation"...cette page
Oh ! Mon papa avait una Simca Aronde comme sur la photo ( la voiture immatriculée 07, je précise pour les plus jeunes )
On partait à 4, le coffre était plein et sur le toit il y avait une galerie avec un empilage incroyable !!
On emportait même le lit en bois démontable de ma petite soeur!!
Les lits parapluies n’étaient alors que dans la science fiction.....
Il a acheté cette voiture en 1964, elle était bleue......
Que de souvenirs !!
Merci Mintaka pour cette séquence émotion........
réponse à . Bouba le 14/07/2012 à 06h51 : Oh ! Mon papa avait una Simca Aronde comme sur la photo ( la voiture immatr...
Anagramme : Infidèle glaïeul
Déformées : Défile en talons aiguilles
Son mari mange toute sorte de pâtes, mais la dentellière, que nouilles.
Mon père avait la 1300 comme sur la photo. Celle de wiki est la P60 Elysée....
Bon, tout ceci n’a aucun rapport avec le sujet de jour mais de fil en aiguille nous en sommes venus à parler vieilles charrues........
J’ai essayé de faire des rideaux (Bonjour Germaine!) à base de noeuds plats, mais ça ’m’a cramé’...
réponse à . Bouba le 14/07/2012 à 08h15 : Mon père avait la 1300 comme sur la photo. Celle de wiki est la P60 Elys&...
Bon, tout ceci n’a aucun rapport avec le sujet de jour mais de fil en aiguille
Tu sais, ceux du dessus parlent bien dentelles et fusées sans se rendre compte que les meilleurs propergols sont à base de dentelle de Bruges…
Des aiguilles qui n’ont pas de chas 

cette page
Un pays qui n’a plus de Shah....
cette page
réponse à . <inconnu> le 14/07/2012 à 08h25 : Bon, tout ceci n’a aucun rapport avec le sujet de jour mais de fil en aigu...
Euuuuuuuh.......Là j’avoue ne pas comprendre, je donne ma langue au chat...
réponse à . Bouba le 14/07/2012 à 08h39 : Euuuuuuuh.......Là j’avoue ne pas comprendre, je donne ma langue au...
Si tu t’imagines que je comprends toujours ce que j’écris ! 
Phil Collins tout en haut de l’Aiguille du Midi: Phil à l’Aiguille.
réponse à . joseta le 14/07/2012 à 08h43 : Phil Collins tout en haut de l’Aiguille du Midi: Phil à l’Aig...
Emphilait-il des Collins de perles ? En tout cas, avec l’Aiguille du Midi, il était Phil à l’heure.
réponse à . <inconnu> le 14/07/2012 à 08h45 : Emphilait-il des Collins de perles ? En tout cas, avec l’Aiguille du ...
Furtout f’il avait emporté celle-là 
cette page
Le pays de la Mère Michel !
réponse à . saharaa le 14/07/2012 à 09h03 : Furtout f’il avait emporté celle-là  cette page...
Le gosse en vélo :
– Regarde, papa, sans les mains !
– Regarde, papa, sans les mains ni les jambes !
– Regarde, papa, fans les dents !
Jean Yanne à sa femme:
- Quelle laine utilises-tu pour tricoter mon pull?
- Phildar Yanne.
réponse à . <inconnu> le 14/07/2012 à 09h15 : Le gosse en vélo : – Regarde, papa, sans les mains ! – Rega...
fans les dents !
 

Comme disait "le disciple" de Léonard : v’ai fervi la fienfe !
réponse à . joseta le 14/07/2012 à 09h16 : Jean Yanne à sa femme: - Quelle laine utilises-tu pour tricoter mon pull?...
Sa femme Yanique ?
Devinette et réponse
- Pourquoi peut-on affirmer qu’un marionnettiste est un pédéraste?
- Parce que c’est l’homme aux fils.
réponse à . joseta le 14/07/2012 à 10h10 : Devinette et réponse - Pourquoi peut-on affirmer qu’un marionnettis...
A propos de marionnettes, c’est-y pas un peu capillotracté?
réponse à . momolala le 27/07/2007 à 14h05 : "File la laine, Filent les jours Garde ma peine Et mon amour Livre d’image...
Ah, la voix de Jacques Douai... l’ interprète de cette belle chanson de Robert Marcy... Cela me rappelle mes 18 ans (environ !) Elle figurait sur le même disque que "Démons et merveilles"... "Le" tendre et merveilleur visage de l’ amour" (alors que File la laine n’ est pas chantée dans les "Visiteurs du Soir" (Prévert/Carné/Kosma)....Mais le disque comprenait aussi la "Chanson de Tessa", la nymphe au coeur fidèle, de Giraudoux, qui avait adapté la pièce de Margaret Kennedy....
Oh, les aiguilles utilisées en chirurgie non plus. Elles sont serties... Mais on ne peut les escalader et les photographier n’ est pas passionnant ....
réponse à . joseta le 14/07/2012 à 08h15 : J’ai essayé de faire des rideaux (Bonjour Germaine!) à base ...
Bonjour joseta ! 
Je ne m’attarde pas car en ce jour de 14 juillet, j’ai un "défilé" à terminer !
Germaine
le fil finit toujours par mener à l’aiguille dans le chas de laquelle il est passé

Quelle belle métaphore pour un psychanalyste ! C’est l’heure de l’apéro. Je reviendrai staprém.
Dans leur étui, on range les aiguilles en file. 
réponse à . DiwanC le 14/07/2012 à 12h02 : Bonjour joseta !  Je ne m’attarde pas car en ce jour de 14 juill...
Oui. Ce sont les majorettes qui font les filets pour les joueurs de tennis; justement y’en a une qui me disait: j’ai un des filets à terminer...
réponse à . joseta le 14/07/2012 à 14h06 : Oui. Ce sont les majorettes qui font les filets pour les joueurs de tennis; just...
Quand elles ne font pas des filets pour les joueurs de tennis, elles font des sets de table.
réponse à . <inconnu> le 14/07/2012 à 14h30 : Quand elles ne font pas des filets pour les joueurs de tennis, elles font des se...
Tandis que les bouchères font des faux filets...
La vie de l’aiguille ne tient qu’à un fil. 
DiwanC se rappellera la chanson qui aurait pu accompagner la confection des ourlets des rideaux dans le cul-de-basse-fosse dont nous étions menacés.

cette page
Arrivée par mer, une cargaison de fil tombe accidentellement à l’eau:
le fil est hissé avant d’être tissé. 
Devinette er réponse
Pourquoi les tireurs à la carabine de l’Himalaya ont du mal à atteindre leur cible?
- À cause du Cachemire.
réponse à . joseta le 14/07/2012 à 19h27 : Devinette er réponse Pourquoi les tireurs à la carabine de l&rsquo...
C’est parce qu’ils ont l’haleine mauvaise, et cela leur brouille les idés...
Le beau Georges l'avait rencontrée un peu par hasard... Suis un petit poucet perdu, lui avait-elle dit d'une voix morfondue. Lui qu'un chat errant faisait pleurer, pensez s'il eut le cœur serré !

Ils avaient parloté un peu, papoté beaucoup... Bref, de fil en aiguille, ils étaient partis drap dessus, bras dessous car à ses hanches quelque peu convexes, il avait reconnu un fantôme du beau sexe.

Maintenant qu'on a le fil et l'aiguille, ne reste plus qu'à faire un peu de couture, s' pas !

À l'heure où le coq chantera,
J'aurai bonne' mine avec mon drap
Plein de faux plis et de coutures !
Et dans ce siècle profane où
Les gens ne croient plus guère à nous,
On va crier à l'imposture


C'est ici et .

L'expression, dit God, est attestée dès 1280 dans "Le roman de la rose". Point ne saurait être question ici de mettre la parole de Sa Divinité en doute !
M'sieur Rey précise, lui, que l'expression apparaît à l'écrit vers 1250.
Bon... l'un n'empêche aucunement l'autre.

Aiguille : aguille (1177), agul, tous deux issus du latin tardif acucula → aiguille de pin, "petite chose pointue. Nous y voilà !

Si on avait l'esprit à étirer les frisettes, on pourrait aller jusqu'à prétendre que l'expression vient de la marine. En effet, vers 1587, on trouve un aiguillat - en provençal : agulhat - qui désigne un petit squale fort allooongé et mince, appelé également "chien de mer".

Mais l'élongation perruquière est rarement utilisée sur ce site de si haute tenue !


Mais l'élongation perruquière est rarement utilisée sur ce site de si haute tenue !
Expressio Expert Extensions, les 1ères mèches à clipper inspirées des extensions salon, pour une longueur instantanée et une épaisseur boostée. Une fibre professionnelle qualité salon qui reproduit la douceur et la brillance des cheveux naturels. Une fixation clips-barettes invisibles pour une tenue parfaite et une utilisation simple et rapide ! Le kit Expert Extensions comporte 6 mèches de 56cm de longueur : deux mèches de 15cm de largeur pour l'arrière de votre tête, deux de 10cm de largeur pour chaque côté de votre tête, et deux de 4cm de largeur pour le contour de votre visage afin de finaliser votre nouvelle coiffure. Lavables avec tous types de shampooings et adaptées aux appareils chauffants jusqu'à 170°C pour un nouveau look instantané !
Il y a une histoire de fil et d'aiguilles chez Georges, vous la trouverez en la personne de la femme d'Hector

Comme nous dansons devant le buffet bien souvent,
On a toujours peu ou prou les bas criblés de trous
Qui raccommode ces malheurs de fils de toutes les couleurs,
Qui brode divine cousette, des arcs-en-ciel à nos chaussettes ?


Le café est prêt, vous m'en laisserez au chaud SVP, je reviens incessamment sous peu dans un peu moins que pas longtemps.......

Ad'taleur......
Ailleurs
Pays     Langue  Expression équivalente     Traduction littérale
Tunisie ar Charbet men hir el dolmen Poignée de main piquante
réponse à . DiwanC le 18/04/2015 à 05h56 : T'as la même chose pour la restauration d'ailes d'ange ...
C'est malin !!!
Souvenirs:

Je me souviens lorsque j'étais gamin, à l'époque où les grand-mères reprisaient les chaussettes, ravaudaient les vieux tricots de peau, cousaient des pièces de renfort aux genoux des pantalons trop usés à force de génuflexions dues travail de la terre. J'aimais fouiller dans la boite à couture de ma mémé.
Je jouais avec les boutons multicolores, les épingles à nourrice, les dés à coudre, l'oeuf à repriser, les petits ciseaux et tous ces trésors aujourd'hui bien souvent disparus pour cause d'achats faciles au supermarché du coin.
J'aimais lorsque mémé m'appelait pour enfiler le fil dans le chas de l'aiguille car sa vue défaillante ne le lui permettait plus.
Je mouillais le fil de salive en le mettant dans ma bouche, je portais l'aiguille et le fil à hauteur de mes yeux, en fermais un pour mieux viser, sortais la langue et pratiquais l'opération sans coup férir.
J'étais fier d'avoir rendu service à ma mémé.......


Cette expression vient de la marine mais pas pour les raisons marchéreuses (foireuses serait péjoratif pour eux) des voisins du dessus.
Les femmes de marins grecs, comme toutes les femmes de marin, allaient sur la jetée voir le bateau du mari disparaître à l'horizon (pour être certaine qu'il n'allait pas revenir la surprendre avec son amant (le marin est comme le chef de gare, sans la casquette avec les étoiles)
Elles restaient là jusqu'à ce que leurs moitiés disparaissent, et comme elles n'étaient pas toutes la moitié d'un con (tous les marins ne sont pas con) elles observèrent que la coque du bateau disparaissait alors qu'elles voyaient encore le mat.
En réfléchissant, de fil en aiguille, elles ont compris que la terre était ronde (comme leurs maris dans les bars du Pirée)
A la même époque (400 avant), Aristarque de Samos découvre que la terre tourne sur elle-même et autour du soleil, en 24 heures et 365 jours.
En 415 après JC, l'évêque Cyrille - alias "Saint Cyrille" fait assassiner le dernier savant grec, pour que le soleil tourne de nouveau autour de la terre. Quand Galilée a repris quelques siècles plus tard cette idée à la con que la terre tournait autour du soleil, on sait comment la vérité a été rectifiée fissa par le Vatican.
J'ai gaspillé toutes mes munitions en 2012, alors il me reste un seul recours: LE JEU DES MOTS CACHÉS (11)
Il y a, dans le texte ci-dessous, 23 NOMS DE TYPES DE TISSU . Ça vous dit de les chercher ?

- Serge ! Nom de Dieu ! Mais tu marches avec des béquilles !
- M'en parle pas, c'est la colonne vertébrale...
- ah, l'épine dorsale, c'est délicat ça...mais comment c'est arrivé ? explique, explique...
- on peut se voir dans telle ou telle situation, mais celle-là c'est une horreur ! je me suis vu dans de beaux draps, tu sais...
- ça va de soi...
- quand on aime le vélo et on habite le Nord, on n'est jamais assez prudent: pluie, vent et jamais de soleil ! a-t-on déjà vu un rayon de cet astre à Caen ? jamais un temps que je veux lourd ! L'histoire ne tient qu'à un mot: air ! un coup d'air en traître, sur la chaussée, rendue glissante par la pluie, et voilà le résultat !
- ouais, il ne faut jamais sous-estimer cette force éolienne, elle va çà et là, elle flâne, elle, puis, soudain, sans t'y attendre, elle souffle fort...
- et heureusement, j'avais mis un casque, et mon cuir chevelu a été épargné, mais je ne pouvais pas bouger: une ambulance a dû me porter à l'hôpital...fallait voir la mine du conducteur ! 'je crains que ce ne soit grave je vais croiser les doigts' dit-il
- et ta mine, à toi ?
- tu peux l'imaginer ! en plus de la douleur et la peur, l'haine m'envahissait... Une fois à l'hôpital, le chirurgien me montra une vis et me dit:
- tenez, je vous la montre; je la mets ici, car c'est la vis qu'ose soutenir la colonne...
- et ça tint ?
- ben, tu vois bien ! aussi bien le chirurgien que moi.même, l'un et l'autre, on est satisfaits du déroulement de l'opération.
- et maintenant ?
- maintenant ? ça gaze...comme du vichy ! Je n'ai qu'à attendre: je ne vais pas jeter l'éponge !
réponse à . joseta le 18/04/2015 à 10h39 : J'ai gaspillé toutes mes munitions en 2012, alors il me reste un seul rec...
Vraiment pas beaucoup trouvés. 
Ah, tu l'as fait en deux fois ? 
réponse à . Mintaka le 18/04/2015 à 10h50 : Vraiment pas beaucoup trouvés.  Ah, tu l'as fait en deux fois ?...
Oui, je mets du temps, j'arrive pas à relire mon brouillon et en plus je suis loin d'écrire comme une dactylo. Si on dépasse les 20 minutes le texte n'apparait pas sur la page: ça m'est arrivé l'autre jour...alors je prends mes précautions !
Allez je file aux commissions ! À+
réponse à . joseta le 18/04/2015 à 11h09 : Oui, je mets du temps, j'arrive pas à relire mon brouillon et en plus je ...
Maître si je puis me permettre, faîtes votre texte sur Word puis copier-coller sur le forum.......
Ou bien faites directement sur le forum mais avant de cliquer sur "ajouter" vous "copier"......ainsi si le texte n'est pas pris en compte vous "coller" et le renvoyez.......

De fil en aiguille on trouve des trucs comme ça..........
réponse à . joseta le 18/04/2015 à 10h39 : J'ai gaspillé toutes mes munitions en 2012, alors il me reste un seul rec...
Pas trouvé plus que ça...

- """"Serge""""" ! Nom de Dieu ! Mais tu marches avec des béquilles !
- M'en parle pas, c'est la colonne vertébrale...
- ah, l'épine dorsale, c'est délicat ça...mais comment c'est arrivé ? explique, explique...
- on peut se voir dans telle ou telle situation, mais celle-là c'est une horreur ! je me suis vu dans de beaux """""draps""""", tu sais...
- ça va de """"soi""""...
- quand on aime le vélo et on habite le Nord, on n'est jamais assez prudent: pluie, vent et jamais de soleil ! a-t-on déjà vu un rayon de cet """"astre à Caen""""" ? jamais un temps que je """""veux lourd""""" ! L'histoire ne tient qu'à un """""mot: air""""" ! un coup d'air en traître, sur la chaussée, rendue glissante par la pluie, et voilà le résultat !
- ouais, il ne faut jamais sous-estimer cette force éolienne, elle va çà et là, elle """"flâne, elle"""", puis, soudain, sans t'y attendre, elle souffle fort...
- et heureusement, j'avais mis un casque, et mon """"cuir"""" chevelu a été épargné, mais je ne pouvais pas bouger: une ambulance a dû me porter à l'hôpital...fallait voir la mine du conducteur ! 'je crains que ce ne soit grave je vais croiser les doigts' dit-il
- et ta mine, à toi ?
- tu peux l'imaginer ! en plus de la douleur et la peur, """"l'haine """"m'envahissait... Une fois à l'hôpital, le chirurgien me montra une vis et me dit:
- tenez, je vous la montre; je la mets ici, car c'est la """"vis qu'ose"""" soutenir la colonne...
- et """"ça tint"""" ?
- ben, tu vois bien ! aussi bien le chirurgien que moi.même, l'un et l'autre, on est satisfaits du déroulement de l'opération.
- et maintenant ?
- maintenant ? ça """"gaze""""...comme du """"vichy"""" ! Je n'ai qu'à attendre: je ne vais pas jeter l'""""éponge"""" !
M'enfin Bouba.... fallait laisser chercher les autres ! pas donner ta solution tout de suite !! c'est le Maître ruban qui la donne !
réponse à . saharaa le 18/04/2015 à 11h42 : M'enfin Bouba.... fallait laisser chercher les autres ! pas donner ta ...
Ben il en manque une dizaine........N'empêche qu'il est bon mon Maître !.........
réponse à . Bouba le 18/04/2015 à 11h53 : Ben il en manque une dizaine........N'empêche qu'il est bon mon ...
Je n'ai pas fait mieux que toi ! Il est " coton " son jeu !
Euh... 19 à la première lecture et pis deux totalement inconnus, vérifiés sur Reverso. Parce que - ai-je pensé - si joseta nous en parle, c'est qu'il y a aiguille sous roche...
Cela dit, m'en manque deux... je retourne au Marché Saint-Pierre !
réponse à . mickeylange le 18/04/2015 à 10h32 : Cette expression vient de la marine mais pas pour les raisons marchéreuse...
...les raisons marchéreuses (foireuses serait péjoratif pour eux) des voisins du dessus.
Tu sais ce qu'ils te disent les voisins du dessus, marchéreux, foireux ou brocanteux ? Tu le sais ?
réponse à . mickeylange le 18/04/2015 à 10h32 : Cette expression vient de la marine mais pas pour les raisons marchéreuse...
Alors là, tu viens de mettre au chômage technique la moitié des coiffeurs du globe et de la capitale des rillettes* réunis !
Plus tire-couettée que ton histoire tu meurs !

- (le marin est [cocu] comme le chef de gare, sans la casquette avec les étoiles).
Tu parles ! Il n'y a pas plus cornette que l'épouse d'un marin, lequel – on le sait – a une femme dans chaque port... et un cochon qui sommeille en lui.

Cela dit, l'origine maritime de l'expression est réelle et attestée dans "Les mémoires d'Ulysse et autres lettres d'Alphonse".
À chaque escale, ses copains et lui ravaudaient les voiles souvent malmenées par un bourru de la bande à Éole.

D'où, avant chaque départ, pointage de la check-list :
- Glennfiddish, Pastis, Pinard ? Embarqué. **
- Lecteur de CD pour "Chant de Sirène ? Embarqué.
- Ancrier ? Embarqué.
- Couteau suisse et clé de 12 ? Embarqué.
- Rames, palmes, tubas ? Embarqué.
- Boîte à couture, fil, aiguille ? Embarqué.

Un, venu d'ailleurs et qui passait par là, n'entendit que les derniers mots. Pour se faire mousser dans les salons tourangeaux ou manceaux, parisiens ou provençaux, il aimait à répéter :
- Et comme dirait Ulysse : n'oubliez pas le fil et les aiguilles !

Au fil du temps, l'expression fut transformée et devint "De fil en aiguille". Et pis c'est tout !

* Pour ceux qui n'auraient pas lu les chapitres précédents, c'est Le Mans, ville chère à BeeBee et à l'Amiral.

** Désolée Rikske mais Ulysse ne connaissait pas la Triple Westmalle. Même pour te faire plaisir, je ne puis l'embarquer... Mon récit ne serait plus crédible et des mauvais d'ici - trop contents - m'accuseraient de raconter des carabistouilles. Alors que Vishnou m'est témoin que je ne rapporte que la vérité vraie...

réponse à . mickeylange le 18/04/2015 à 10h32 : Cette expression vient de la marine mais pas pour les raisons marchéreuse...
Et pis on n'attaque pas l'honneur des femmes de marin, Môssieu... surtout celles d'Armorique, plus fidèles que certaines Pomponnettes boulangères ou chevrettes de là-bas...
MES TISSUS

1) Serge
2) alépine (ah, l'épine...)
3) dentelle (dans telle ou telle...)
4) drap (draps)
5) soie (soi)
6) rayon (rayon de cet...)
7) astraquan (astre à Caen)
8) velours (veux lourd)
9) mohair (mot:air)
10) éolienne
11) flanelle (elle flâne, elle)
12) cuir
13) crin (crains)
14) croisé (croisé)
15) étamine (et ta mine...)
16) laine (l'haine)
17) lamé (la mets...)
18) viscose (vis qu'ose)
19) satin (ça tint)
20) lin (l'un et l'autre...)
21) gaze
22) vichy
23) éponge
Voilà.
réponse à . joseta le 18/04/2015 à 10h39 : J'ai gaspillé toutes mes munitions en 2012, alors il me reste un seul rec...
23... ! Yeeess !  
Mince ! annonce de victoire ratée de 2 minutes !
Je n'ai pas vu le "lin", si simple pourtant. En revanche, j'ai un "voile" → genre mousseline (...la pluie, et voilà le résultat).
Re-merci !
*
réponse à . DiwanC le 18/04/2015 à 13h48 : Alors là, tu viens de mettre au chômage technique la moitié ...
Hou la la, elle était hotte, DiwanC! J'ajoute mon petit grain de sel marin.
*****
Suite des aventures du capitaine Iphigénie, fière héritière du fameux corsaire. (roman de gare maritime)

Debout, pensive, sur le gaillard d’avant de la Princesse Galeuse, Iphigénie songeait. Ancrée au large de la Jupiter (Anticosti), à plusieurs brasses du traitre plateau sous-marin qui avait fait de cette ile un cimetière valérien, le vaisseau jadis britannique, maintenant sa frégate, se balançait mollement au rythme des lents trains de vagues d’une journée d’été qui aurait été torride si ce n’étaient des froids courants du Golfe qui en fraichissaient l’air.

Elle se languissait surtout du bel Alexis, son premier amour, qui lui avait révélé sa flamme et éveillé en elle la fureur de vivre, sans attaches, sans foi ni loi, avec une lente et délibérée oscillation des hanches qui l’avait rendue à la fois honteuse et avide d’un nouveau plaisir.

Ne pense qu’à maintenant, lui disait-il, lui malaxant le dos de ses doigts musculeux. Hier et demain n’ont pas d’importance. : T’es là, chu’s là, c’est tout ce qui compte.
Et il l’embrassait goulument, les poils rudes de son visage mal rasé écorchant sa peau.
Elle ne lui avait concédé que son dos et ses lèvres, mais elle sentait bien son désir solidement campé sur son ventre à travers l’épaisseur des crinolines.

Bien qu’elle s’ennuyât de ce premier amour, elle portait quand même le bicorne de travers comme son marin amant corsaire. Ses jambes étaient désormais enserrées d’une culotte; elle ne regrettait pas ses jupons. La pouliche était maintenant un destrier qui ne rêvait que de plaies et de bosses, surtout pour les vaisseaux rosbifs.

De fil en aiguille, son vague désir se fit de plus en plus insistant et se précisa.

Iphigénie : Ange-Eusèbe, on lève l’ancre pour Québec!
Le lieutenant un peu abasourdi par le ton de son maitre à bord rétroque : Mais capitaine, votre tête est mise à prix, et la nôtre. S’ils nous attrapent, on sera pendu haut et court comme des malandrins.
Iphigénie tape du pied : Je m’en crisse-tu*, cap sur Québec, j’ai le gout de la terre ferme et d’un beau gaillard qui va me faire vibrer les membrures! et si y a un hostie de bateau de Sa Majesté Victoria qui se met en travers de notre route, eh ben, il ira rejoindre ses frères et sœurs dans le fond du Golfe. Et on met toute la toile, sacrement!**

Ange-Eusèbe sourit sous cape, content de retrouver par-delà l’enveloppe charnelle et désirable (ô combien), la voix de son vrai maitre, le capitaine Korssakof.

* Je m’en balance.
** Généralement, les canadiennes-françaises ne sacraient pas car c’était très mal vu pour les femmes (et encore aujourd’hui), mais dans certaines circonstances extrêmes, signe de colère ou de détermination, elles pouvaient le faire et gare à qui se mettait sur leur chemin.
Je soulevais hier la question de savoir pourquoi on ne mettait pas de pluriel aux virgules et de fil en aiguille je me suis dit que j'allais vous en entretenir,

Le pluriel de la virgule permet de rythmer le texte avec plus d'efficacité que la déprimante virgule au singulier, Je tiens à souligner que ceci ne peut se faire sans quelques règles d'usage telles que le bon sens commun et néanmoins légitime,

Rien de tel qu'un petit exemple illustratif pour expliquer didactiquement tout cela ,,
Imaginez un lecteur qui tombe sur une virgule au singulier ,, immédiatement on le voit se pétrifier d'une horreur indicible, Par contre si vous observez un autre lecteur (mais ça peut être le même au cas où il y aurait un doute) qui tombe sur une virgule au pluriel. vous le voyez dans l'instant se sublimiser en une béatitude extatique,

Et voilà. tout en vous laissant vaquer à vos occupations inavouables. je pense vous avoir convaincus du bénéfice de la mise au pluriel des virgules,
réponse à . Mintaka le 02/08/2019 à 06h53 : Je soulevais hier la question de savoir pourquoi on ne mettait pas de pluriel au...
C'est singulier !
réponse à . Mintaka le 02/08/2019 à 06h53 : Je soulevais hier la question de savoir pourquoi on ne mettait pas de pluriel au...
Si le lecteur est souvent extatique, il lui arrive parfois d'être quelque peu dubitatif devant la virgule plurielle. En revanche, il n’exprime aucune surprise devant le point pluriel – dit aussi point multiple - celui que l’on trouve au milieu d’une phrase…, à la fin d’une autre…

Celui-là fait rêver, laisse l’esprit vagabonder.
- Dès l’après-repas, elle s’asseyait devant l’âtre et tirait l’aiguille et le fil…

Le point pluriel est imaginatif, habile, inventif… il entraîne le lecteur sur l’autre rive d’une histoire qui reste à écrire… alors que le point-point est péremptoire : il se pose, s'installe, l’air de dire : Et pis c’est tout.

réponse à . DiwanC le 02/08/2019 à 09h22 : Si le lecteur est souvent extatique, il lui arrive parfois d'être quelque ...
alors que le point-point est péremptoire : il se pose, s'installe, l’air de dire : Et pis c’est tout.
Quid du point-virgule pluriel ?
La fine mouche ou le malin sait prendre les bons mots pour de file en aiguille detricoter nos avantages sociaux mais pour autant, est ce qu'on va se laisser tondre la laine sur le dos sous pretexte qu'on est mieux lotis qu'ailleurs (le tiers monde :)!?
réponse à . mickeylange le 02/08/2019 à 10h17 : alors que le point-point est péremptoire : il se pose, s'insta...
je préfére qu'on ferme la parenthése.
réponse à . mickeylange le 02/08/2019 à 10h17 : alors que le point-point est péremptoire : il se pose, s'insta...
Ah le point-virgule... hélas, il tombe en désuétude... Il retient le lecteur :
- Attends ! je n'ai pas fini ; j'ai autre chose à te dire !
Et le lecteur reste l'aiguille en l'air et le fil en suspens...

S'il est pluriel, c'est que l'histoire va être longue ; qu'on va en raconter encore et encore ; qu'il va s'écouler des mots avant qu'arrive le point final qui ne saurait être pluriel mais qui peut être "barre". Rappelle-toi...

... et qu'on ouvre les guillemets !
Je vais vous apostropher avec cette dernière ! Elle permet plein de raccourcis et c'est une bonne chose.
réponse à . DiwanC le 02/08/2019 à 12h10 : Ah le point-virgule... hélas, il tombe en désuétude... Il r...
qui ne saurait être pluriel mais qui peut être "barre".
. /
Polonius à son fils:
(Hamlet Acte 1 Scène 3)

This above all: to thine own self be true,
And it must follow, as the night the day,
Thou canst not then be false to any man.
Farewell, my blessing season this in thee.

Ceci par-dessus tout : sois fidèle à toi-même,
Et il s’ensuivra, comme la nuit le jour,
Que tu ne seras faux envers personne.
Adieu, que ma bénédiction fasse mûrir cela en toi.

Comme notre expression date au moins du 12e siècle, Shakespeare aurait pu écrire “as the thread the needle”...mais en ce cas là “as the night the day” ne serait pas devenue la très célèbre expression qu’elle l’est.   Suis-je chauvine? Oui mais si peu (ce ‘si peu’ inspiré par l’inimitable DiwanC...inimitable mais je peux quand même essayer de l’imiter, non?)
je me souviens -pas très bien, je l'avoue- de ce dîner arrosé au Cid(re). Une corneille commentait :
nous partîmes cinq cents, mais de fil en aiguille
nous n'étions plus que deux pour bouffer ces morilles.
Tant à nous voir manger avec un tel visage
les plus épouvantés reprenaient du potage.
J'en crache les deux tiers aussitôt qu'avalé
dans le fond de ces seaux qui servent à dégueuler ...
J'ai oublié la suite. Il y a une littéraire dans la salle ?
réponse à . mickeylange le 02/08/2019 à 13h41 : qui ne saurait être pluriel mais qui peut être "barre".. /...
J'ai fini par comprendre le fameux point barre que vous utilisez pour clore un propos de façon péremptoire. C'est un truc de clavier, tout simplement, moi qui me creusait la circonvolution de Broca et le gyrus d'Heschl pour trépaner l'expression. Fiou, je suis rassuré! Le chas est sorti du sac.
Encore aujourd’hui comme très souvent le texte des commentaires est coupé, impossible de lire vers la fin de chaque ligne. Énervant! Je crois pas que c’est la faute à Izno, plutôt celle de mon système e-mail...
réponse à . lalibellule1946 le 02/08/2019 à 16h38 : Encore aujourd’hui comme très souvent le texte des commentaires est...
Si tu lis depuis un smartphone ou une tablette (d'entrée de gamme), ça arrive. Si c'est depuis un ordi, ça m'étonne. Ton système email n'est pas concerné.
réponse à . chirstian le 02/08/2019 à 16h31 : je me souviens -pas très bien, je l'avoue- de ce dîner arros&e...
Le reste, dont le nombre diminuait à toute heure,
Brûlant d’indigestion autour de moi se meurt
Se couche contre terre, et l’estomac détruit,
Passe une bonne part d’une si belle nuit.
Car ces foutues morilles (et pourtant je les aime)
Nous font jeter à tous de puissants anathèmes.
Nous essayons piteus’ment de tenir le coup
D’y voir un peu plus clair et nous remettr’ debout.
Cette obscure clarté qui tombe des étoiles*
Nous montre enfin nos gueules, qui sont ma foi fort pâles.

(*Et Syanne qui est là, et qui fait sa pédante
En se fichant pas mal qu’on soit près de la mort
S’exclam’, joyeuse, alors que nous on s’tient le ventre :
Fichtre les gars, le vl’à, le roi des oxymores)

Je file, l'aiguille tourne !


L
réponse à . chirstian le 02/08/2019 à 16h31 : je me souviens -pas très bien, je l'avoue- de ce dîner arros&e...
J'ai oublié la suite. Il y a une littéraire dans la salle ?
Syanne ! Tu peux venir s'il te plaît ?

Quel mêêêrveilleux site !  On demande à peine... Et déjà tu es là !
réponse à . Clitocybe le 02/08/2019 à 16h34 : J'ai fini par comprendre le fameux point barre que vous utilisez pour clore un p...
As-tu ouvert le lien laissé à Lange ? (@134)
God te dit tout.
réponse à . lalibellule1946 le 02/08/2019 à 16h38 : Encore aujourd’hui comme très souvent le texte des commentaires est...
Un truc joue à pierre-ciseaux-papier avec ton ordinateur !
À Mintaka
Je te lis jusqu’a ton système email n’es...
N’est pas en cause peut-être. Je l’accuse pourtant parce qu’il y a plusieurs mois j’ai annulé le contrat de wifi avec Charter/Spectrum et maintenant je recois mes emails grâce à la société de téléphone cellulaire mais toujours à travers Charter/Spectrum sans payer un sous à Charter/Spectrum. Mes ennuis de formatage ont commencé un bout de temps apres. Je dois sans doute demander gentiment à Reverso de changer mon adresse email à celui de google qui est gratuit. Je crois que je dois me désabonner et puis me re-abonner. Je m’exprime mal je sais, je nai pas tellement de vocab dans ce domaine. Mais merci de ta réponse!
À le gone
   

P.S. je ne peux pas répondre directement passque la boîte “répondre “ est trop à droite et ne se montre pas à mon écran
Et encore que cela n’arrive pas tous les jours mais trop souvent quand même. Et des fois je peux changer l’écran de portrait à landscape et comme ça je lis tout. Mais souvent même cela ne marche pas, le portrait reste figé.
réponse à . lalibellule1946 le 02/08/2019 à 17h53 : À Mintaka Je te lis jusqu’a ton système email n’es... ...
Donc tu ne lis pas avec un ordinateur. À mon avis l'adresse mail n'a rien à voir.
réponse à . DiwanC le 02/08/2019 à 17h40 : As-tu ouvert le lien laissé à Lange ? (@134) God te dit tout....
Merci, j'avais retrouvé l'équivalent, et là, ma curiositée piquée par l'histoire du chameau qui se prend pour un chas, j'm’ai attaqué à l'étymologie de cet orifice qui perce les aiguilles en compulsant le toujours pertinent et érudit Dictionnaire historique de notre ami Alain Rey. Et ce sens actuel et tout mignard viendrait de l’idée d’un contenant, pensons à chai, ou d’une clôture, chas de maison (du latin capsum : caisse), et on comprend le glissement vers quelque chose de creux. Imaginons un endroit clôturé, enlevons tous ce qui se trouve à l’intérieur et creusons, nous voilà bientôt avec un chas vide, un chas fond (surtout en Arctique) ou un chas cripant (les pires); si on creuse encore, on finirait en enfer (chas parle au diable!)
réponse à . lalibellule1946 le 02/08/2019 à 18h05 : Et encore que cela n’arrive pas tous les jours mais trop souvent quand m&e...
Tu n'as qu'à essayer depuis un ordinateur, en tant que simple visiteuse sur une expression qui "déborde". L'inscription au site et le pseudo n'ont rien à voir.
En moyen français, "garni de fil et d'aiguille" veut dire "tout préparé, tout prêt à affronter", et "fourny de filet et d'aiguille", "tout à fait prêt".
Et notre médiévale aguille dérive du joli acūcŭla (latin populaire lui-même dérivé du classique acus).
D’aiguille en fil, je remonte le temps...
réponse à . syanne le 02/08/2019 à 19h05 : En moyen français, "garni de fil et d'aiguille" veut dire "...
Oui, oui, on pense à acéré, à aigu (acute) et acerbe, acuminé en botanique et en mycologie, et peut-être même aigre et acide. Ahhh, si on avait une machine à remonter le temps et écouter les mots se transformer au fil des siècles (sæculórum, amen).
réponse à . Mintaka le 02/08/2019 à 18h59 : Tu n'as qu'à essayer depuis un ordinateur, en tant que simple visiteuse s...
Sans payer wifi, il n’y a que le cellulaire qui marche chez moi. Je fais une économie de $60/mois en laissant tomber le wifi. Tiens, je découvre un truc pour lire les commentaires et pour utiliser le “répondre “ et le “modifier,” je n’ai qu’à commencer à écrire une réponse à un commentaire quelconque et continuer à taper une ligne de texte jusqu’à ce qu’il apparaisse la partie du texte du commentaire tout à droite.
Pénible mais faisable. Maintenant je dois continuer à...voilà “répondre “ est visible...............et puis je vais souvent à la bibliothèque ou à Starbucks où le wifi est accessible à ma tablette..................................................
Un phénomène naturel...une mouche, une guêpe , une moustique, une fois entrée dans une maison il s’ensuit comme la nuit le jour qu’elle ne sorte jamais de l’établissement volontairement. Comment ça?
réponse à . lalibellule1946 le 02/08/2019 à 19h51 : Un phénomène naturel...une mouche, une guêpe , une moustique...
Les insectes dont tu parles ont une relation très fusionnelle avec les humains : Donne-nous ton sang, ta sueur et tes larmes et nous, on te refile nos bactéries, nos virus (du Nil) et même un aiguillon dont le venin va te faire frissonner les oreillettes et la veine cave. La réaction de chaque humain à la délicate (!!) piqure d’un maringouin ou la rude morsure d’une simulie est imprévisible. Certains sont à peine indisposés et se grattent peu, se congratulant d’être épargnés, d’autres enflent comme des baudruches et fuient les bois et les lieux humides où se complaisent ces bestioles. Quand aux mouches domestiques, l’adjectif n’est pas inutile, ce sont les reines du foyer. Sans des moyens considérables et très toxiques, on ne parvient pas à les éliminer. À l’occasion, elles se transforment en bug et investissent les appareils électroniques provoquant toutes sortes de phénomènes intempestifs (rires).
Courage Libellule, comme ton éponyme doppelgänger anisoptère, tu parviendras à gober tous ces bugs qui t’empoisonnent la vie.
Un admirateur des libellules et des demoiselles qui nous débarrassent des taons et autres nuisibles qui nous pourchassent quand on se baigne dans notre rivière sauvage. Elles nous atterrissent parfois sur la tête, et projetant quatre pattes en avant comme un panier (percé), elles piègent les hordes diptères, les broyant dans leurs mandibules, Moloch de la Nature.
réponse à . Clitocybe le 02/08/2019 à 20h27 : Les insectes dont tu parles ont une relation très fusionnelle avec les hu...
Je ne pourrai te lire que plus tard mais je sens que ta réponse me sera d’un grand intérêt. Mais je précise que j’afore les insectes, on ne peut pas être jardinier sans les apprécier, ‘spa. Mais y a cette guêpe qui a bien trouvé l’entree par une fenêtre mais je sais par expérience qu’elle ne trouvera jamais la sortie quoiqu’elle reste à cette fenêtre  ................................................................................
De fil en aiguille...sauf que l’aiguille de gramophone dédié à Brassens doit être en panne depuis deux jours...
réponse à . Clitocybe le 02/08/2019 à 20h27 : Les insectes dont tu parles ont une relation très fusionnelle avec les hu...
Si un jour tu te lasses de ton pseudo tu pourrais choisir “Renaissanceman,” cool, non?.....................
réponse à . lalibellule1946 le 02/08/2019 à 20h48 : De fil en aiguille...sauf que l’aiguille de gramophone dédié...
Pour nous dépanner, d'ici à ce que les connaisseurs nous reviennent (Bouba, Diwan) je t'envoye un couplet quand même assez évocatif de notre expression du jour. Du bon vieux Brassens, vieille cuvée.

Il ne savait pas que sous les ombrages
Se cachait l'amour et son aiguillon
Et qu'il transperçait les cœurs de leur âge
Les cœurs des chasseurs de papillons
réponse à . lalibellule1946 le 02/08/2019 à 21h05 : Si un jour tu te lasses de ton pseudo tu pourrais choisir “Renaissanceman,...
Oui, oui, on pourrait être des nouveaux super-héros avec des pouvoirs insectiles. The Bugman and the Dragonwoman annoncent leur mariage en grandes pompes (à eau). Ils espèrent avoir beaucoup de petites larves, pupes et autres engeances. Si cadeau, évitez la bombe insecticide et la tapette à mouches. La cérémonie protocolaire aura lieu à l'Auberge espagnole, alors on apporte son fromage et son vin, faut quand même pas exagérer. Seront servies des aiguillettes baronnes de bourdons (avec sauce pollen) et des jarrets de ténébrions au coulis de clitocybes odorants. Pour le dessert, on pourra croquer des libellules au cidre de glace, accompagnée de demoiselles en jupe moléculaire.

On demande une tenue descente, mais sans ostentation. On évitera la Louboutin à talon aiguille, puisqu’il est prévue une baignade et un souque à la corde mixte (femmes d’un côté et hommes de l’autre).

Et puis, je prends le Renaissanceman comme un compliment.
Et je t’amènerais sur ces flots encore vierges d’Amérique. Imagine-nous, sur la rivière Mattawamkeag ou la Piscataquis, ou encore la Muskingum, appuyés sur les avirons, sautant des rapides, pas encore 20 ans et toute cette nature qui s’ouvre devant nous, bientôt au confluent du Missouri. Wow!
Et on réciterait du Arthur en chassant les nuages de maringouins.

Je ne puis plus, baigné de vos langueurs, ô lames,
Enlever leur sillage aux porteurs de cotons,
Ni traverser l’orgueil des drapeaux et des flammes,
Ni nager sous les yeux horribles des pontons.
P't'être des filantes à admirer 
Le ciel est clair et illuminé de ces p'tites étoiles qui filent......
Même si j'en vois pas beaucoup, elles suffisent à imaginer le rêve et l'envie, le désir et la volupté.....
Et de fil en aiguille l'imagination vagabonde....et tout devient magique 

Quel kif, quelle beauté 

Jolie nuit sous les étoiles 
réponse à . syanne le 02/08/2019 à 17h34 : Le reste, dont le nombre diminuait à toute heure, Brûlant d’i...
Et Syanne qui est là
clap clap   

Si vous souhaitez savoir comment on dit « De fil en aiguille » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?