Déménager à la cloche de bois - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Déménager à la cloche de bois

Abandonner discrètement, furtivement son logement.

Origine

Au milieu du XIXe siècle, la première version connue de cette expression était "déménager à la ficelle", cette corde qui permettait de descendre discrètement ses affaires par la fenêtre, puis de passer devant le concierge les mains vides, de manière à ne pas éveiller ses soupçons lorsqu'on voulait quitter les lieux furtivement, sans payer le loyer (sans oublier le lien probable avec ce terme 'ficelle' qui autrefois désignait aussi un escroc, un filou).

Parallèlement, on utilisait aussi "à la sonnette de bois" avec exactement le même sens. Bien sûr la sonnette du concierge n'était pas vraiment de bois, sans quoi il n'aurait pas entendu grand monde le demander, mais cette forme indique bien le côté discret du mouvement de celui qui veut s'en aller subrepticement sans risquer d'alerter celui qui pourrait lui demander des comptes.

C'est un peu plus tard, semble-t-il, que la 'sonnette', tout petit instrument, a été remplacé par la 'cloche', objet plus ostensible (mais tout aussi discret s'il est en bois), marquant ainsi encore mieux le côté furtif de la disparition du locataire.

On dit aussi "déménager sans tambour, ni trompette". Comme ces deux instruments de musique sont également bruyants, comme une cloche métallique, c'est cette fois leur absence qui permet de quitter les lieux sans se faire repérér.

Exemple

« Mouchefrin ne put payer son deuxième terme rue Racine; il déménagea "à la cloche de bois", c'est-à-dire par escroquerie... »
Maurice Barrès - Les Déracinés

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Déménager à la cloche de bois » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Khraj la man ra la man smaaSortir ni vue ni entendu
Allemagnede still und heimlich abhauen (aus der Wohnung); sich verdrückens'éclipser secrètement (logement); prendre la tangente
Angleterreen to do a moonlight flits'echapper au clair de lune.
Angleterreen To do a moonlight flitFaire un déménagement au clair de lune
États-Unisen To take French leaveFiler a la francaise
Espagnees Irse de puntillasS'en aller sur les pointes des pieds
Argentinees Irse en puntas de pieS'en aller sur la pointe des pieds
Espagnees Hacer mutis por el foroFaire une “sortie de scène” au fond de la scène
Espagnees mudarse a cencerros tapadosdéménager avec les sonnailles bouchées
Espagnees Marcharse a cercerros tapadosS'en aller aux sonnailles bouchées
Espagnees Irse a la francesaFiler à la française
Canada (Québec)fr Filer à l'anglaise.Partir discrètement.
Grècegr Φεύγω νύχταPartir pendant la nuit
Italieit Partire alla chetichellaPartir a la chetichella
Italie (Sicile)it Squagghiarisìllase dissoudre et couler comme de l'eau
Pays-Basnl Vertrekken als een dief in de nachtPartir comme un voleur dans la nuit
Pays-Basnl Met stille trom vertrekken (en niet: als een dief in de nacht “gaan”, want die uitdrukking is met “komen”Partir au tambour silencieux ( et pas “partir” comme un voleur dans la nuit parce que cette expression se dit avec “venir”)
Pays-Basnl Met de noorderzon vertrekkenPartir quand le soleil est au nord
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl met stille trom vertrekkenpartir au tambour silencieux
Polognepl wyj?? po angielskusortir en anglais
Brésilpt Sair de fininho.Sortir furtivement.
Brésilpt Sair à francesaSortir à la francaise
Roumaniero A o ?terge engleze?teL’essuyer à l'anglaise

Vos commentaires
Ben moi, je m’en vais me coucher sur la pointe des pieds, mais d’abord, je vous expliquerai l’origine marine de cette expression, qui fleurit dans la Royale, à une époque où, vous savez bien, on construisait tout en bois, sur un bateau, même la cloche. Lorsqu’on s’apprêtait à larguer les amarres, on appelait les retardataires à grands coups de cloche (c’était avant l’invention de la sirène à vapeur). Et on ne disait pas "levez l’ancre", mais "des mets nageaient", puisque les échopiers du port suivaient le bateau en partance dans de petites barques à rames, chargées de plats fraîchement préparés dont les marins ne reverraient pas la couleur avant lulure, et qu’ils achetaient donc aux camelots de ce marché flottant.
Et donc, à chaque départ d’un navire, des mets nageaient à la cloche de bois, qui, je vous le rappelle, possédait la seule corde du bord, hormis celle du pendu, bien entendu.
Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire, pour amuser les gosses ! Allez, bonne nuit, et faites de beaux rêves.
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 00h33 : Ben moi, je m’en vais me coucher sur la pointe des pieds, mais d’abo...
Tu n’es pas raisonnable, tu devrais te coucher plus tôt. Car quand on sort des sornettes pareilles, soit on est enfermé, soit il est temps d’aller se ce coucher.
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 00h33 : Ben moi, je m’en vais me coucher sur la pointe des pieds, mais d’abo...
  

J’aime bien être éveillée par les sornettes de Pépé !
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 07h11 : Tu n’es pas raisonnable, tu devrais te coucher plus tôt. Car quand o...
non, pas des sornettes, des sonnettes ... de bois, naturellement...
Bonjour
Je ne connais que " déménagement à la cloche de bois " dans le jeu de la dame de pique.
C’est la cloche de bois qui te sert de réveil matin?
Bien le bonjour, Momo, et tous les sonneurs et toutes les sonneuses d’Expressio.fr (Mâtin, quelle journée!)
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 07h27 : Bonjour Je ne connais que " déménagement à la cloche de boi...
Bonjour Charles... *

* Pour les amatuers de jazz et de blues, le lien est évident, pour les autres, voici l’explication:
Ray Charles: "the Genius"
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 07h27 : Bonjour Je ne connais que " déménagement à la cloche de boi...
Peux-tu expliquer, Genius sorti tout droit de ma lampe de chevet matutinale ?

Comme Genius semble parti ailleurs, j’ai cherché et trouvé sur cette page tous les secrets de la Dame de pique
réponse à . file_au_logis le 30/01/2007 à 07h30 : Bonjour Charles... * * Pour les amatuers de jazz et de blues, le lien est &ea...
Ce n’est que la marque de ma souris
Ah, quand même !  

Bienvenue à toi, homme à la géniale souris !
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 00h33 : Ben moi, je m’en vais me coucher sur la pointe des pieds, mais d’abo...
Pépé, tu délouffes complètement. Mais j’ai compris ! Tu vidanges ton esprit avant d’aller au lit dormir comme un petit ange (de mer, bien sûr, voir cette page) et nous revenir le lendemain aussi marin que possible (à toi le pompon).
La cloche de bois ? C’est un artisanat méconnu qui ne s’exerce que dans cette vaste forêt des Landes (intelligemment sauvegardée, Momo) où le travail du bois est roi. J’ai, moi-même, tenté le chèque en bois, ce qui m’a attiré quelques dé-bois-res avant de me tourner vers d’autres activités illicites que je ne dévoilerai pas ici.

Bienvenue à Génius à la géniale souris.
Un alsacien de mes amis me racontait il y a peu comment les cloches déménageaient malgré elles au cours des guerres du siècle dernier (et des précédents, sans aucun doute depuis le développement de l’artillerie lourde). Je vous indique donc cette page qu’il m’a donnée en exemple.

J’aime bien la remarque du curé : peut-être lui restait-il une cloche de bois pour sonner l’heure en catimini de l’occupant ?
Si Cotentine était là, elle pourrait nous narrer les activités de la ville normande de Villedieu-les-Poêles (cette page).
Je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle en est native, hein ?
le TLFI donne l’explication suivante (le sens de l’expression étant naturellement celui indiqué) :
" Cloche de bois. Instruments qui remplacent les sonneries de cloche du jeudi au samedi saints."
intéressant, non ?
réponse à . chirstian le 30/01/2007 à 08h58 : le TLFI donne l’explication suivante (le sens de l’expression &eacut...
La cloche de bois, d’une forme semblable à celles en métal, sonnait en sourdine, non seulement au cours de la semaine sainte mais lors d’enterrements. Il s’agit donc d’une action discrète, et on voit facilement comment cela peut être associé à un départ furtif.

Je pense que cete image a été incorporée à l’expression plus ancienne ’déménager à la cloche’, c’est à dire ’comme un clochard’.

J’admire l’habileté des considérations de notre God sur les loges de concierge, mais franchement je les trouve un peu filandreuses. D’ailleurs les concierges appartiennent à une catégorie sociale spécifique, on peut aussi vouloir déménager sans éveiller les soupçons de propriétaire, qui, lui, n’a ni cloche ni sonnette. (’A la ficelle’ s’appliquerait également ici)
la cloche , c’est aussi la grande famille des "clochards"
le mot viendrait de "clocher" = boiter ou de "cloche " = personne incapable (pourquoi ? parce que la cloche résonne mais ne raisonne pas !)
Et les clochards ont souvent "la gueule de bois " ( et dans cette expression, "bois" ne viendrait-il pas de "boire" ? )
"Je bois à la cloche" , s’écrit le clochard en levant sa bouteille à la santé de ses collègues ,
"à la cloche je bois !"...
Oui, bon, c’est tiré par les cheveux, mais où serait le plaisir ? A la vôtre !
Et quand on part au petit matin de chez un(e) inconnu(e) rencontré(e) lors d’une soirée trop arrosée, on "déménage à la gueule de bois", si, si...
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 09h32 : La cloche de bois, d’une forme semblable à celles en métal, ...
pourquoi pas : "déménager à la ficelle de bois ? "
( oui, bon ... d’accord , le bois ne semble pas facile à nouer, mais alors d’où viennent les noeuds du bois, hein ? hein ? )
réponse à . chirstian le 30/01/2007 à 08h58 : le TLFI donne l’explication suivante (le sens de l’expression &eacut...
Le TLFI a raison, sachant que, à tout le moins en ce qui concerne la religion catholique, les cloches ne sonnent pas du jeudi saint (00:00 heure) jusqu’au dimanche de Pâques (00:00 heure). Pendant ce temps là, elles sont bien souvent remplacées par des crécelles, instrument en bois. Je me souviens de ma période bleue, enfant de coeur, faisant tourner cette crécelle grâce au mouvement de ma petite pogne...
Ensuite vint ma période rose, ou j’étais toujours enfant de coeur, amis auprès du coeur de mes blondes... et mes petites pognes jouaient d’autres mélodies sur d’autres instruments, bien plus agréables à l’oreille (et à d’autres organes aussi). Mais là, je n’entrerai pas dans le vif du sujet...

Et c’est justement parce que les dites cloches ne sonnent pas pendant ces quelques jours que les adultes font croire à leurs enfants - et parfois aussi à ceux des autres! - que ces cloches sont parties à Rome, faire le plein d’oeufs de Pâques, qu’elles nous sèment à tout vent, dans un carillon soi-disant enchanteur mais surtout en-champêtre le dimanche matin... Quelles cloches, quand même, ces adultes!

CE SONT LES LAPINS QUI APPORTENT LES OEUFS, C’EST BIEN CONNU, QUAND MÊME, QUOI!
réponse à . file_au_logis le 30/01/2007 à 09h50 : Le TLFI a raison, sachant que, à tout le moins en ce qui concerne la reli...
je n’ose pas penser à ta période fauve....quand à la cubiste, aie, aie, aie...
Je connaissais l’expression "sans tambour ni trompette" mais plutôt avec le verbe arriver, sans être annoncé (et donc pas particulièrement attendu !)
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 09h32 : La cloche de bois, d’une forme semblable à celles en métal, ...
Rey indique qu’on n’a jamais dit "déménager à la cloche".
Par contre, après l’apparition de "déménager à la cloche de bois", on disait en argot "être à la cloche" ou "filer la cloche" pour "être sans logis".
Pendant la semaine Sainte autrefois, le bruit des cloches d’airain, barrées pour Rome glaner on ne sait quoi, suivant la légende, était remplacé par le son de cloches de bois. Facile de comprendre comment on a pu associer la cloche de bois à un déménagement à la dérobée.
Ainsi le locataire insolvale (plus connu sous l’attribut de "Clandé Sicilien") déménageait à la cloche de bois et ne se privait pas de dire en filant et en catimini (marque de bécanes italienne).....je reviendrais z’à Pâques ou à la Trinité, ou peut-être à la Saint Glin-Glin. Avec le loyer (qu’il n’a pas) ou avec un chèque en bois il ira se taper la cloche pour fêter cette évasion digne d’Houdini, et quoiqu’il en soit, il fera jambe de bois !!
Cloche de bois fait également partie du jargon musical

Hi God, comme qui dirait qu’y a un "Ailleurs" qu’a déménagé ailleurs à la cloche de bois....

Bonjour à tous les emménagézici-mais-pas-cloches ici joints !
Comme quoi :
Pas besoin de sortir d’Owdhiny College pour déménager à la cloche de bois
réponse à . borikito le 30/01/2007 à 08h13 : Si Cotentine était là, elle pourrait nous narrer les activit&eacut...
Je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle en est native, hein ?
insinuerais-tu que, native de Villedieu, je serais une cloche ??? = peu futée ? 
double erreur ! d’abord, comme toutes les filles de mon âge, je suis née dans une rose (et non dans une fond-de-riz) et originaire du Perche, comme les chevaux du même nom ...

Amis d’Expressio, bonjour, me revoilà ! Je suis allé me "taper la cloche" en Franche-Comté quelques jours ...
réponse à . cotentine le 30/01/2007 à 10h40 : Je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle en est native, hein&...
je suis née dans une rose
Eh oui ! c’est le privilège des filles.
Les garçons doivent se contenter du chou.
Et le troisième sexe, me demanderez-vous ? Serait-ce dans l’oignon ?
pardon !
Vademecuum du terroriste ordinaire: En cas de suspicion d’investigation policière, "Déménagez, sentant bourres, nitro pète ..!"
oignon qui fait la force
arf !
réponse à . file_au_logis le 30/01/2007 à 09h50 : Le TLFI a raison, sachant que, à tout le moins en ce qui concerne la reli...
"CE SONT LES LAPINS QUI APPORTENT LES OEUFS, C’EST BIEN CONNU, QUAND MÊME, QUOI!"
tu veux dire que l’expression correcte devrait être : "déménager au lapin de bois" ? La fin fait sortir le lapin du bois comme la faim en fait sortir le loup ?
Ca me semble tiré par les oreilles !
réponse à . borikito le 30/01/2007 à 10h56 : je suis née dans une roseEh oui ! c’est le privilège de...
ou l’ail !! aie aie aie
mais c’est la même famille du 3è
Tiens, Lamone qui sort sa frimousse de tan-en-tan (comme certains disent maintenant et dont j’ai horreur) de temps en temps, donc.
T’étais où, toi, hein ?
Bonjour kamême.
"déménager à la ficelle", cette corde qui permettait de descendre discrètement ses affaires par la fenêtre
encore fallait-il que la corde soit solidement "cordée" !
Allez, une petite "virelangue" en passant :
Quand un cordier cordant doit accorder sa corde,
Pour sa corde accorder six cordons il accorde,
Mais si l’un des cordons de la corde décorde,
Le cordon décordé fait décorder la corde,
Que le cordier cordant avait mal accordée.
réponse à . chirstian le 30/01/2007 à 11h07 : "CE SONT LES LAPINS QUI APPORTENT LES OEUFS, C’EST BIEN CONNU, QUAND M&Eci...
Ah, ça va pas recommencer, dans le thème cunicole, hein ? Déjà que, comme me l’ont fait remarquer d’aucuns ci-dessus, avant d’aller au lit, je divague...
Comment ? Vous avez dit vague ? Ça me rappelle... non, rien, excusez-moi. Et dites, y’en a des, parmi vous, sont fortiches, question langue de bois !
Langue de bois, jambe de bois... Ça me rappelle... cette comptine :
Elle avait un’ jamb’ de bois,
sol fa mi mi mi mi mi
et pour que ça n’se voit pas,
do ré mi ré do mi ré
elle avait mis par en d’ssous,
fa mi ré ré ré ré ré
un’ rondell’ en caoutchouc.
si ré sol fa mi ré do

Ah, si seulement on avait un éditeur de partoches...
réponse à . cotentine le 30/01/2007 à 11h37 : "déménager à la ficelle", cette corde qui permettait de des...
Bravo, Cotentine... Ça vaut bien un petit Cordial ?
AVIS AUX PROPRIÉTAIRES DE SCOOTERS

Faites-vous adopter de toute urgence ! (voir cette page). C’est un conseil de la prévention routière.

Comme quoi, quand on veut soulager un quidam de son bien, il convient d’abord de bien jauger le quidam, avant de lui damer le scooter pion.
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 12h17 : AVIS AUX PROPRIÉTAIRES DE SCOOTERS Faites-vous adopter de toute urgence&...
Bonjour ppda, tu penses qu’on ferait le même branle-bas de combat pour un certain scooter rose ??
réponse à . eureka le 30/01/2007 à 12h34 : Bonjour ppda, tu penses qu’on ferait le même branle-bas de combat po...
j’ai des doutes, mon Eureka d’amour, j’ai des doutes... Bon, moi, je ne sors plus qu’en combinaison intégrale, pas risquer de semer mon ADN aux quatre vents, que la police n’y va pas par quatre chemins. Et, pour faire les quatre cents coups, je me mettrai en quatre pour karchériser mes forfaits, par principe de précaution. Avant de mettre les voiles, tu penses bien...
Etre l’otage d’une concierge puis au petit matin blafard filer à l’anglaise pour ensuite pas trop CON lui allumer CIERGE.
C’est là, le remord exprimé d’avoir lésé une note (€), celle qui gâche tout et met ridicule l’accueillante clé de sol.

Il y a quelque chose sur terre qui cloche dans tout ce tintamarre. Il est donc grand temps de mettre en actions les « tintinnabulations » des clochettes. Avec les fées s’y accrochant, on résoudra tous les petits tracas de l’existence.

Les fauchés continueront hélas à dormir sur les tas de paille, les argentés sur les tas de blé.
Et cela fait une paille que ça dure.

Comme quoi, tout le monde ne donne pas le même son à la cloche. Il y a celle qui rassemble et celle qui disperse.
Deux sons qui s’ignorent mais un jour les pendules seront toutes à la bonne heure.
Il sera loin alors le temps de faire du foin pour ameuter le riche que le pauvre est pauvre.

« Qui dort dîne » est toujours un bon compromis à condition de ne pas faire comme Jean Valjean chez son hôte.
Parti aux lueurs avec l’éclat des chandeliers d’argent. L’argent, soucis constant du pauvre… comme du riche.
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 13h02 : Etre l’otage d’une concierge puis au petit matin blafard filer &agra...
« Qui dort dîne » est toujours un bon compromis à condition de ne pas faire comme Jean Valjean chez son hôte

ou de faire étape à l’auberge rouge ! Dans ce cas le problèmes d’argent sont réglés : pour l’hôte, temporairement, pour le client, définitivement ..
@Yannou 38

(« Qui dort dîne » est toujours un bon compromis à condition de ne pas faire comme Jean Valjean chez son hôte)

A condition de ne pas ronfler ... comme un sonneur de cloches, pas que l’hôte s’réveille et fasse le guêt si on on dort avec a l’intention de s’barrer à la cloche de bois  !!!
Peut-on dire : déménager à la branlante du menuisier ou de l’ébéniste ???
pisque cloche = branlante
et pisqu’elle est en bois y faut un spécialiste en la matière, non ?
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 13h55 : « Qui dort dîne » est toujours un bon compromis &agr...
Ah, le fil du destin… il cloche quelque fois n’est-ce pas ?

@ Eurêka : Ronfler engage les cordes vocales et en ce cas nuisent à la p’tite corde de la cloche de bois.
Ne surtout pas déménager à la cloche à fromage, surtout du côté de Munster ou de Livarot, on risque à coup sûr de réveiller le bignole !
réponse à . eureka le 30/01/2007 à 14h05 : Peut-on dire : déménager à la branlante du menuisier o...
Affirmatif ! Mais avec ta remarque, tu me files le bourdon ?
réponse à . borikito le 30/01/2007 à 11h23 : Tiens, Lamone qui sort sa frimousse de tan-en-tan (comme certains disent mainten...
3 mois de vacances
voilà !
c’est pas le bonheur ça ?
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 14h43 : Affirmatif ! Mais avec ta remarque, tu me files le bourdon ?...
allez ppda, j’la change, toi t’es un un bon marin, t’es pas concerné

Et à propos de bourdon, tu m’rappelles l’histoire de l’abeille qu’avait ...le bourdon
réponse à . eureka le 30/01/2007 à 14h45 : allez ppda, j’la change, toi t’es un un bon marin, t’es pas co...
Maya ? La copine de la fée Clochette ?
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 14h44 : 3 mois de vacances voilà ! c’est pas le bonheur ça&nbs...
90 jours donc.
Aurais tu fait le tour du monde en 90 jours avec ton Jules (Verne) ?
C’est-à-dire 10 de plus que Phileas. Te serais-tu arrêtée en route faire du shopping ?
Mais, il est juste de dire comme le soulignait Elpp que voyager vers l’est fait gagner une journée à peu près.

Tu as donc des choses intéressantes et extraordinaires à nous dire… 
réponse à . eureka le 30/01/2007 à 14h45 : allez ppda, j’la change, toi t’es un un bon marin, t’es pas co...
Le bourdon, c’est aussi une cloche. La plus grave, toujours, et aussi la plus Lourdes lourde. Mais n’en attendez pas de miracles, les œufs sont amenés, pour de vrai, par Mammouth(1)... Donc, le lapin itou, c’est une légende.

(1) et Leclerc, et Auchan, etc...
Une pensée émue pour le compositeur de la chanson de Maya : Karek Svoboda qui comme le dit l’expression ou la formule a choisi de nous quitter dimanche dernier à la cloche de bois. Mais il nous avait largement payé de sa guillerette chanson.
Hommage donc.

« Cette petite abeille porte le nom de Mayaaaaaaaaa. Petite oui mais espiègle Mayaaaaaaaa…. »
réponse à . eureka le 30/01/2007 à 14h05 : Peut-on dire : déménager à la branlante du menuisier o...
Si ton ébéniste (ou ton menuisier) est dans le cas présent en compagnie de pamela Anderson, on peut raisonnablement penser qu’ils vont sonner le toc-seins, non ?
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 15h02 : 90 jours donc. Aurais tu fait le tour du monde en 90 jours avec ton Jules (Verne...
voyager vers l’est fait gagner une journée à peu près
Elève Yannou, vous me copierez cent fois :

Quand je voyage vers l’Est en partant du méridien de Greenwich, je gagne 12 heures jusqu’à l’antiméridien (la ligne de changement de date), puis j’en perds 24 en la franchissant, et j’en gagne 12 en revenant à la longitude de Greenwich. Bilan : 12 - 24 + 12 = 0.

D’où l’expression : une de perdue, une de perdue, hein ?
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 15h12 : voyager vers l’est fait gagner une journée à peu près...
Ah, ces marins ! tout ce tintouin pour en arriver là.
Et une bonne sieste à la place, ça serait pas plus reposant, non ?
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 15h09 : Si ton ébéniste (ou ton menuisier) est dans le cas présent ...
ils vont sonner le toc-seins
Magnifique ! Vous êtes vraiment pétulante, chère amie. Pas comme sa poitrine de poupée Barbie pour rêveur américain !
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 14h44 : 3 mois de vacances voilà ! c’est pas le bonheur ça&nbs...
Dis-moi, momone, ça ressemblerait pas à une mise bas, ça ?
Moi je voudrais confirmer que cette expression pourrait effectivement venir de la Marine
Ne dit-on pas :
mettre les voiles
larguer les amarres
lever l’ancre
prendre le large

En plus sur un navire y a une cloche qui sert à rythmer la vie à bord (l’appel à la soupe, entre autres... moi j’y cloche que dalle dans le détail des matafs, mais je suppute...mais je ne le suis pas). Ne sert-elle pas également au salut des marins (qui eux sont dans mutisme parfait) à leur commandant avant qu’il ne quitte le bord ? Et la cloche pour les signaux de brumes ? Bon la cloche a une corde oui ou non ? eh ben le navire aussi y en une, et tout le monde sait qu’celle ci sert pas à étend’ le linge !!

Ah ouais, et la cloche du plongeur pour s’fout’ sous la flotte hein ! on peut pas dire qu’y a l’boucan de la cacophonie du tintamare dans les fonds marins, c’est le silence des cachalots. Et c’est p’têt même à ça qu’é fait allusion not’ esspreçion becoz qu’les cloches des plongeurs é zétaient en bois autrefois !
la cloche en bois et le silence des abysses hein !! le silence des abysses hein !

ppdaaaaaaaaaa !! alors ????
réponse à . borikito le 30/01/2007 à 15h17 : Ah, ces marins ! tout ce tintouin pour en arriver là. Et une bonne s...
Oui, mais hors quart, matelot ! Or, là, nous sommes sur la passerelle, hein ? Tiens, écoute, à cette page, les cris 1 et 2 de la mouette !
Ah, tu vois ?
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 15h09 : Si ton ébéniste (ou ton menuisier) est dans le cas présent ...
Un menuisier pour peu qu’il soit commode avec Pamela Anderson dans Malibu, eh ben, je peux te dire qu’ils ne feront pas que la planche ces deux-là.
ah ouais, et potesse aussi à l’ot couple Belle et la Cloche, tu connais, ceux qui les pôv s’faisaient sonner les cloches, qu’àcoz que Belle é avait la cloche félée d’vouloi’ s’taper un clodo de la haute cloche (vu qu’y habitait le 16è) et qu’avait pas un radis dans les clochettes. Mais les zamoureux n’entendaient qu’un son de cloche: çui d’l’amour ! c’est pas beau tout ça hein ? on entendrait les cloches sonner P.... !
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 15h12 : voyager vers l’est fait gagner une journée à peu près...
Il y a un problème : je ne suis pas "Antiméridien, je suis POUR !
Qu’on se le dise de Venise jusqu’à Pise ! Je penche du bon côté... a priori. 

Ca fait gagner une journée, c’est dans le roman...
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 09h54 : je n’ose pas penser à ta période fauve....quand à la ...
n’est-ce plus le lièvre?? paashaas en flamand?....
c’était pour accrocher au lapin de Pâques....
réponse à . eureka le 30/01/2007 à 15h19 : Moi je voudrais confirmer que cette expression pourrait effectivement venir de l...
La fonction de la cloche, à bord, est de faire beaucoup de bruit. C’est pourquoi elle est obligatoire, sur les voiliers de plus de douze (tiens donc...) mètres, afin de signaler sa présence aux autres navires lorsqu’on est dans le brouillard, ou par visibilité réduite. Les règles sont les suivantes :
- à la voile(1) : battements prolongés suivis de deux coups brefs, toutes les 2 mn maxi.
- au moteur : battements 5 s / 2 mn.
(1) en théorie, car qui dit brouillard dit pétole.
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 15h51 : La fonction de la cloche, à bord, est de faire beaucoup de bruit. C&rsquo...
et à vapeur ?
T’en es, une pomme, mon Eureka d’amour !
Bonjour à notre conquérent Mongol Gengis !! L’est polyglotte, y parle flamand ,c’est pas quéque chose ???
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 15h32 : Il y a un problème : je ne suis pas "Antiméridien, je suis PO...
Ca fait gagner une journée, c’est dans le roman
Impossible. Dans le cas contraire, il suffirait donc de voyager vers l’Ouest pour rajeunir, si je suis ton argumentaire. Ça ne fait rien gagner du tout, en restant sur la Terre et à la vitesse à laquelle Philéas Fogg a voyagé. Il s’était seulement planté, en oubliant de retrancher 24 heures (au calendrier, pas au temps qui s’écoule de manière irréversible(1)) en franchissant l’antiméridien. Erreur que commettent également nombre d’exégètes du gars Jules.
(1) lire "Entre le temps et l’éternité", d’Ilya Prigogine et Isabelle Stengers. Un court résumé à cette page. La question du temps est traitée de manière paradoxale et fantasque dans nos sociétés, les auteurs s’attachent à démontrer la "flèche" du temps, autrement dit son irréversibilité. Rappelons que le temps est une perception de l’Homme, qui est parfaitement capable de le mesurer de manière extrêmement précise -une seconde d’erreur par million d’années-, mais incapable de le définir, car il est, par essence, indéfinissable par notre cerveau.
réponse à . eureka le 30/01/2007 à 14h05 : Peut-on dire : déménager à la branlante du menuisier o...
pisque cloche = branlante
j’ai raté une étape ? Pourquoi une cloche serait-elle branlante ? Il me semble -et j’espére- qu’elles sont bien accrochées dans leur clocher. Ou alors il s’agit de la cloche au cou de la vache (celle qui déménage à la cloche dans les bois ?) : mais c’est le cou qui branle... Ou bien encore la pauvre cloche, sous les ponts, mais en principe on lui reproche plutôt de ne rien branler... Non, je vois pas ! Je me sens cloche !
Si quelqu’un veut me branler (en tout bien tout sonneur, naturellement !), j’étudie toute proposition incorrecte !
réponse à . chirstian le 30/01/2007 à 16h56 : pisque cloche = branlante j’ai raté une étape ? Pourq...
Si tu avais été enfant de chœur, tu saurais ce que "branler les cloches" (cette page) veut dire ! Et tiens, encore là, à cette page. C’est dingue, dingue, dis dong !
EXERCICE :

Titre d’un San-Antonio : "du bois dont on fait les pipes". Réécrivez le roman, avec la variante "du bois dont on fait les cloches".
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 16h28 : Ca fait gagner une journée, c’est dans le romanImpossible. Dans le ...
C’est la faute à Jules…

Ca oui que le temps n’est qu’invention de l’homme. Moi-même, suis hors du temps. La preuve, quelques fois, je suis là quelques fois, je ne suis pas là. Je voyage et ma pensée file vers des contrées meilleures. Il n’y a alors que la cloche de bois ou de métal pour me ramener à terre.
Vive les Aériens.
réponse à . chirstian le 30/01/2007 à 16h56 : pisque cloche = branlante j’ai raté une étape ? Pourq...
Es-tu habillé comme la vache Milka ? (Chocolat)...
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 17h19 : C’est la faute à Jules… Ca oui que le temps n’est qu&rsquo...
Nan nan nan nan nan... ce n’est nullement une invention de l’Homme, mais une dimension de la physique, tangible et mesurable. Faute de solides repères dans l’espace-temps, tu ne navigueras jamais, Breton ! Tout juste pourras-tu imaginer que tu voyages, et même qu’il existe des contrées meilleures... Ha ! Ha !
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 17h08 : Si tu avais été enfant de chœur, tu saurais ce que "branler ...
Je te freine dans ta branlette  Elpp pour dire que Branler doit venir de la danse médiévale qu’on appelait le Bransle. cette page
Mais sans doute, tu n’en as rien à F....e. 
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 17h25 : Nan nan nan nan nan... ce n’est nullement une invention de l’Homme, ...
Ah Ah Ah !!! Si tu savais où j’ai déjà été...   
Chut, c’est secret.
réponse à . chirstian le 30/01/2007 à 16h56 : pisque cloche = branlante j’ai raté une étape ? Pourq...
c’est UNE/LA branlante qui n’est pas branlante !!
La branlante tient généralement le coup grâce au soutien de ses protecteurs.
Conclusion, quand on est sonné, c’est qu’on s’est fait é-branler par une sacrée cloche plus connue dans le milieu de : LA BRANLANTE, LA BRANDILLANTE ou LA BRANDILLEUSE. Quelque soit le nom qu’on lui choisira, elle agitera toujours en deçà-delà...

Y a quéque chose qui cloche dans tout ça hé Chirs ???
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 17h29 : Je te freine dans ta branlette  Elpp pour dire que Branler doit venir de la...
Opposition de la Science et des croyances. J’ai choisi mon camp depuis longtemps, en accordant mon crédit à Einstein, Newton, Freud, Galilée, Darwin, Coppens et plein d’autres, pour la structuration de leur démarche intellectuelle (cette page). Hi ! Hi !
réponse à . eureka le 30/01/2007 à 17h39 : c’est UNE/LA branlante qui n’est pas branlante !! La branlante...
"La branlante tient généralement le coup grâce..."

Oui, dis comme ça, on peut penser que c’est un coup de grâce. Mais en fait chez certains spécimens, ça revigore encore plus. Et c’est alors bises repetita… Pépita !
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 17h51 : Opposition de la Science et des croyances. J’ai choisi mon camp depuis lon...
L’un n’empêche pas l’autre. Il faut prendre de tout... et juger ensuite.

Bien la chanson, j’adore et au vu de la tête et du corps de l’artiste, j’ai des sensations pas cloches qui me parcourent l’échine. 
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 18h03 : L’un n’empêche pas l’autre. Il faut prendre de tout... e...
L’un n’empêche pas l’autre
justement... si ! Car la science exclut précisément les croyances. Mais bon, puisque ça te rassure de penser le contraire, je ne suis pas là pour t’empêcher de dormir du sommeil du juste (propose l’expression à God, elle est taillée pour toi, celle-là !), putaing cong ! Donc : à la tienne, croyant !
L’agnostique de quart,
Elpépé
réponse à . eureka le 30/01/2007 à 17h39 : c’est UNE/LA branlante qui n’est pas branlante !! La branlante...
"La branlante tient généralement le coup grâce au soutien de ses protecteurs. " protecteurs qu’on appelle donc les "souteneurs" j’imagine ?

"Y a quéque chose qui cloche dans tout ça hé Chirs ??? "
si quelque chose branle, rien ne cloche ! Après je dirais que tout est dans la manière :
"vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage
polissez le sans cesse et le repolissez " etc.

En fait : plus sérieusement : le mot " branle" (par exemple: d’une cloche) ne porte pas à équivoque.Le verbe branler (je branle la cloche...) est tout aussi clair. Mais quand on dit "branlant ", cela n’évoque pas le participe présent de "branler" mais l’adjectif ou le substantif , qui tous deux ont un sens (de même origine, certes, mais différents du verbe) : une cloche branlante , c’est une cloche qui est instable, qui risque de tomber. Pas une cloche qui est en train de sonner!
Crois-je et sens-je à tort-je ou à raison-je !
réponse à . chirstian le 30/01/2007 à 18h18 : "La branlante tient généralement le coup grâce au soutien de...
polissez le sans cesse et le repolissez
Chirstian, tu es un petit polisson ! Hein, mon Eureka d’amour ?
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 18h12 : L’un n’empêche pas l’autrejustement... si ! Car la ...
Dans la vie, il y a les choses établies (heureusement) à partir de faits, preuves, voilà un beau champ… et d’autres qui s’établissent à partir d’un champ a priori irrationnel.

Ce qui est irrationnel ne l’est que pour les irrationnels, cela devient à force de temps terrestre aussi rationnel que le toucher, cette preuve. Je touche, ça existe, je ne touche pas, ça n’existe pas, ça pourrait exister, mais tant que je ne peux le toucher par les doigts, l’intellect ou autre… ça n’existe pas. D’ailleurs qui me dit qu’Elpp existe ? L’a-t-on touché de son beau bois jusqu’à quille ?

L’utopie est République depuis Platon, donc possède ses Lois et ses Ministères.
Y habiter n’est pas un tour de force, seulement un tour d’Esprit. Mais tu ne convaincras pas celui qui n’aspire pas à l’être. D’ailleurs, je ne cherche à convaincre personne, même pas un marin qui ça se trouve : n’existe pas.
Je n’ai rien à vendre de tangible*.

Un jour, tu verras une sirène, fermeras tu ta bouche, tes yeux ou te boucheras tu les oreilles ? Cela me rappelle le singe, notre cousin moins évolué.

Ca n’empêche pas le dialogue et le respect hein quoi, l’Ami de quart et de demi… de mêlée.

*Ayant été bénévole à la SNSM, il me reste peut-être des T-shirts… faut voir.
Bonjour à toi ami(e) Paul Iglote ou Polly Glote, mais pour ce qui est des histoires de lapin (et de sa femelle), voir avec l’ami Cri-Cri d’amour  (heu, Christian pour les novices)
réponse à . God le 30/01/2007 à 09h58 : Rey indique qu’on n’a jamais dit "déménager à l...
Ces deux filons sont si rapprochés qu’on imagine facilement une expression intermédiaire (en argot, donc pas recensée par les rey-sonneurs de ce monde) comme ’filer à la cloche’, puis un plaisant génie (comme ceux qu’on rencontre un peu partout sur ce site) qui en fait ’cloche de bois’ par allusion à la sourdine.
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 18h30 : Dans la vie, il y a les choses établies (heureusement) à partir de...
"Un jour, tu verras une sirène, fermeras tu ta bouche, tes yeux ou te boucheras tu les oreilles ? "
encore une belle histoire d’amour qui se terminera en queue de poisson ...
réponse à . chirstian le 30/01/2007 à 18h18 : "La branlante tient généralement le coup grâce au soutien de...
une cloche branlante , c’est une cloche qui est instable, qui risque de tomber...

De la même façon, un homme branlant est-il simplement sur le point de chanceler ?
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 18h28 : polissez le sans cesse et le repolissezChirstian, tu es un petit polisson !...
allez vai ppda, soyons bons princes, on va pas lui sonner les cloches pour une petite polissonnerie à la branlante non !
réponse à . chirstian le 30/01/2007 à 18h18 : "La branlante tient généralement le coup grâce au soutien de...
et sérieux aussi que les mots branlante, brandillante et brandilleuse existent bien dans la langue française argotique, et qui veulent tous dire cloche, ceci n’en fait pas une cloche branlante et ça ne l’empêche pas de sonner
chez les fromages-qui-puent on dit : "couler à la cloche à fromage"

@87 : bonne question ! mais la phrase
" branle la queue : Jacques chancelle"
a-t-elle exactement le même sens que
" que branle là, Jacques Chancel" ?
Bon, les djeunes, figurez-vous que BB m’a filé rancart à "Buonanotte", ristorante de nos aminches (12, rue du Tertre - 72000 Le Mans - tel (0033) (0)2 43 23 25 94, aousqu’on tortore autre chose de la cuisine ritale que des pizzas, espère !
Donc, je vous laisse, mais vous pouvez m’y joindre à partir de 20 heures. Et, allez-y de ma part, lorsque vous viendrez aux 24 Heures, la patronne vous offrira l’apéro...
Allez, on se brosse les dents, et au lit, les gosses. Et les mains sur les couvertures, hein ?
réponse à . borikito le 30/01/2007 à 10h56 : je suis née dans une roseEh oui ! c’est le privilège de...
Je ne sais pas, mais en Angleterre, ce troisième sexe s’appelle le Middlesex, non?
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 15h09 : Si ton ébéniste (ou ton menuisier) est dans le cas présent ...
BRA - V - OO

Il fallait la trouver celle-là! Bravo, toujours aussi pétulante, à ce que je vois. Je me régale!
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 17h17 : EXERCICE : Titre d’un San-Antonio : "du bois dont on fait les p...
Et commencez-le par la phrase: "Ma co-pine, hier soir, m’a fait une cloche!"
Tu parles flamand toi ? ça est bien dis.
Tu as raison avec le paashaas. Dans les contes, il s’agit toujours du lièvre et non du lapin. le lièvre de Mars de Alice, le lièvre petit copain de la tortue.. j’en passe ?
Dis Momo, il était bien tard hier pour te faire savoir que j’étais quand même là.
Cher God. Désolée de ne pas pouvoir faire un petit klik de droite.... depuis des semaines et des semaines, c’est toujours et encore la m.. de Norm. les études à l’étranger, les Tool expression ou les clones. C’est normal dis ?
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 15h09 : Une pensée émue pour le compositeur de la chanson de Maya : K...
Une pensée émue pour le compositeur de la chanson de Maya : Karek Svoboda
qui depuis 1975 a ravi nos mômes (ou vous, selon votre âge) 
la musique du générique à cette page et les paroles à cette page et même les deux : paroles et accompagnement à cette page
réponse à . cotentine le 30/01/2007 à 20h27 : Une pensée émue pour le compositeur de la chanson de Maya : K...
Je brille en société grâce à mon...imitation vocale de Maya...
J’espère pouvoir vous le démontrer un jour ! 
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 17h29 : Je te freine dans ta branlette  Elpp pour dire que Branler doit venir de la...
ouais ! y’a des tablatures, sur la page du "Branle" ! et ça date du XVI ème !!!
Elpepe va pas tarder à avoir du nouveau sur le site !!!

@ Petula_98 ... oh oui ! a capella, évidemment ! on espère et on attend !
réponse à . mident le 30/01/2007 à 19h51 : Cher God. Désolée de ne pas pouvoir faire un petit klik de droite...
depuis des semaines et des semaines, c’est toujours et encore la m.. de Norm. les études à l’étranger, les Tool expression ou les clones. C’est normal dis ?
oui, ce n’est plus drôle ! le changement est attendu impatiemment !!!
NOUVELLES PUBS !!! NOUVEAUTES !!! on réclame ...
(je voulais le N° 100 !) ... Gagné ! Bingo ! 
réponse à . mident le 30/01/2007 à 19h51 : Cher God. Désolée de ne pas pouvoir faire un petit klik de droite...
Ben non, c’est pas normal du tout.
Mais il existe des choses (à peine un peu, oeuf corse) en ce bas monde que je ne maîtrise pas du tout. Et celle-là en fait partie.

Par contre, chez moi, elle n’est plus là depuis quelques jours, mais elle a été remplacée par d’autres tout aussi incrustées.
réponse à . mident le 30/01/2007 à 19h51 : Cher God. Désolée de ne pas pouvoir faire un petit klik de droite...
ah mais tu pourrais faire une p’tit klik pour la pub à ppda @91 !!
c’est quand même une nouveauté non ? faut pas l’nier !
réponse à . mident le 30/01/2007 à 19h47 : Tu parles flamand toi ? ça est bien dis. Tu as raison avec le paash...
Et il est bien tard pour vous dire bonsoir, et à demain sans doute avec la même vivacité et autant sinon plus de monde à rencontrer ici.
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 15h02 : 90 jours donc. Aurais tu fait le tour du monde en 90 jours avec ton Jules (Verne...
ah ah, je n’ai pas de Jules avec qui chopiner...
en revanche, j’ai pas mal de choses intéressantes et extraordinaire à raconter, oui !
réponse à . borikito le 30/01/2007 à 15h17 : Dis-moi, momone, ça ressemblerait pas à une mise bas, ça&nb...
48 ans, j’ai plus l’âge !!!
Je vous apporte une autre explication à la "cloche de bois".

En effet, dans les temps anciens dans les villes, les maisons étaient serrées les unes contre les autres et toutes en hauteur. Les escaliers étaient étroits et raides. Pour pouvoir entrer et sortir toutes sortes de choses, il y avait une poulie attachée sous l’avant du faîte avec une corde qui permettait de monter et descendre les objets et les passer par les fenêtres de chaque étage.
Bien entendu cette poulie était fabriquée en bois et sa forme en cloche, comme toute poulie qui se respecte. D’où son nom populaire de "cloche en bois".
Pour le reste, pour partir sans élevé des soupçons du propriétaire ou la concierge, on faisait descendre ses objets par la corde attachée à la poulie, souvent la nuit, (en anglais l’expression se dit "au clair de lune"). Ensuite on n’avait qu’à descendre l’escalier les mains des les poches en disant, "je sors juste une minute me chercher un bol de millet chaud" et le tour était joué.
réponse à . rooster05 le 31/01/2007 à 12h22 : Je vous apporte une autre explication à la "cloche de bois". En effet, d...
D’ailleurs, il en reste de magnifiques spécimens à Amsterdam de ce genre de maisons.
réponse à . rooster05 le 31/01/2007 à 12h22 : Je vous apporte une autre explication à la "cloche de bois". En effet, d...
Brillante intervention.
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 09h45 : Et quand on part au petit matin de chez un(e) inconnu(e) rencontré(e) lor...
Tu parles d’expérience, là, chère pétulante Petula que l’on ne voit plus...
Reviens-nous donc, au moins de temps en temps...
réponse à . God le 30/01/2007 à 09h58 : Rey indique qu’on n’a jamais dit "déménager à l...
Etre sans logis"
Mais qu’est-ce? Une rebellion, par un troublion?
Allons, oublions tout cela. De retour de chez les Sophies, j’y file à nouveau, au logis.
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 16h28 : Ca fait gagner une journée, c’est dans le romanImpossible. Dans le ...
Rappelons que le temps est une perception de l’Homme, qui est parfaitement capable de le mesurer de manière extrêmement précise -une seconde d’erreur par million d’années-, mais incapable de le définir, car il est, par essence, indéfinissable par notre cerveau.
Et si t’essayais avec du diesel, si par essence cela ne fonctionne pas?
Le temps est très clairement définissable: c’est une dimension! De même que le poids, la force, le volume, la distance...
Et, comme toute dimension, elle est relative à son environnement. En fait, elle est relative au système de mesures à un endroit et à un moment déterminés.
Te trouvant sur notre bonne vielle terre, ton poids et ton volume seront différents, que tu te trouves au sommet de l’Everest ou dans un cul de basse-fosse dans un château-fort construit par les Cathares dans le Pays d’Oc. Si en plus, tu te trouves dans l’eau, il y aura encore d’autres différences, surtout si tu es soit dans une piscine d’eau douce d’un palace parisien ou dans la Mer Morte.
Ne parlons pas de ce qui se passerait si tu allais rendre visite à Chirstian, notre sélénite pas sénile de service...
Et encore beaucoup plus...
Plus on va vite, plus le temps est court. Plus on pédale moins vite dans la mayonnaise, moins elle prend plus vite... C’est bien connu.
Voili, voilà, est-ce clair?
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 18h12 : L’un n’empêche pas l’autrejustement... si ! Car la ...
Ne pas confondre
L’agnostique de quart,
qui est bon pour un marin
et
Le quart de l’agnostique, qui est pour la moitié d’une demi-portion...

sans compter le quart de l’agno(mi-)stique, qui est réservé aux frères Van Eyck...
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 18h30 : Dans la vie, il y a les choses établies (heureusement) à partir de...
Dans la vie, il y a les choses établies
sur un établi au fond de l’étable,
et placées ensuite dans un rétable...

Dites, les ôtres et les aminches... Et si vous aussi, vous interveniez? MMMMH? Ou êtes-vous toutesettoussent parti(e)s à la cloche de bois?
Heureux anniversaire à Petula. Et une petite chanson sur cette page.

Peut-on souhaiter aussi un bon anniversaire à Lovendric, devons-nous attendre demain ou encore 2012. C’est ce jour, cher Lovendric que je te le souhaite. Fais-en ce qu’il te plaît. 
Résumé de la semaine.


On a la berlue, à voir tomber des sous dans notre escarcelle!!! On en devient fou à lier et met la clef sous la porte pour déménager à la cloche de bois, la queue entre les jambes.
Madame Dubois déménage à la cloche.
Fuyant les créanciers qui tendent leur filoche,
A la corde elle accroch’, ses affaires ses valoch’s,
sa téloch’, ses sacoch’s et aussi tous ses mioches !

Ainsi qu’Monsieur Dubois, malgré sa bonne brioch’ !
Tous en silence, car sous la menace de taloch’s...
Descendent enfin les meubl’s et le tournebroche.
Elle passe ensuite devant le concierge très moche.

Et s’en va tranquille, les mains dans les poches.
Bon anniversaire à Petula que je connais peu.

Ainsi qu’a Lovendric car c’est, me semble-t-il, une personne sensible bien que dégagée des contingences temporelles.

Bonne journée toutlemonde.
Je demande bien pardon à notre si pétulante Pétula, partie peut-être sur son "Chaaa-aaaariooooooottt" pour retourner dans son "Down-town" et Lovendric pour ne pas avoir regardé mon calendrier père petes-tu elle...

BON ANNIVERSAIRE,
Mes voeux les plus sincères,
...
for she/he is a jolly good fellow!
Joyeux anniversaire à notre pétulante amie qui devrait revenir pour qu’on puisse enfin répondre "oui" à sa question toujours en suspens : Love and drink chez Marceeeeeee! avec Bernard au buffet, comme il se doit ! A Lovendric dont les anniversaires et les siècliversaires s’ammoncellent dans son escarcelle, je demande : "En ce jour particulier de ta longue vie, Paies-tu l’apéro ? " Rejoins-nous donc au phare où PP est collé à avec sa BB aujourd’hui et faisons-la fête !

Pas de cloche de bois, bois,bois
Pour not’Petula, la, la,
Et tous on boira, chez Marceeeeel !
Si l’coeur nous en dit, di di
On pourra aussi, si, si,
Boire à Lovendric, chez Marceeeel !
(sur l’air de chez Gégène : je l’écris puisqu’on n’a toujours pas, hélas, d’éditeur de partoche  )
réponse à . file_au_logis le 28/02/2009 à 08h45 : Etre sans logis"Mais qu’est-ce? Une rebellion, par un troublion? Allons, o...
(sans oublier le lien probable avec ce terme ’ficelle’ qui autrefois désignait aussi un escroc, un filou).
Sans logis? Et en plus God qui nous a ficelé son explication, qu’un peu plus on te prendrait pour un escroc ! Tu caches bien ton jeu petit filou 
Bon anniv’ à Petula que je ne connais malheureusement pas.

@Lovendric: Tu as choisi une date hors du temps, choisis donc aussi une heure à ta convenance que l’on sonne les cloches en ton honneur 
C’est d’un réalisme époustouflant ! Heureusement, je te connais et je sais que tu n’as pas toi de brioche !
réponse à . horizondelle le 28/02/2009 à 10h43 : (sans oublier le lien probable avec ce terme ’ficelle’ qui autrefois...
Tu as bien raison de ne pas croire ce miché qu’est notre god-esque explication du jour de l’autre fois...
Jamais je ne fis celle que il prétend! Est-ce "croc" ou "cro" qu’il sous-entend?
Parce que, vois-tu, "croc" sous-entend morsure, déchirure des chairs et donc, pourquoi se le cacher (comme dit mon copain Isaac), "moignon", alors que "cro", pour sa part, nous orienterait plutôt vers "magnon",vois-tu. N’est-ce-pas tout compte fait plutôt "mignon", comme demandait Henri IV, de l’Académie "cros"?
Bonjour, bonjour.Punie privée d’internet plusieurs jours (merci les télécoms-pourtant je n’avais pas déménagé à la cloche de bois, ni payé mes factures avec un chèque en bois), je profite du rétablissement de la ligne pour sortir du bois, en souhaitant bon anniversaire à Petula et Lovendric et à tous ceux que j’ai ratés (Pépe, Filo et les autres) avec des millions d’excuses. Bonne journée à tous, semble-t-il sous le soleil aujourd’hui en Bavière.
WARF.........Justement aujourd’hui je suis en plein déménagement.........mais je ne suis pas parti à la cloche de bois !!
Avec mes gros sabots
mes sabots de bois...
lon lère,
j’ai l’air un peu cloche!
Ça déménage dans ma tête...
ma petite tête en bois!
Ça cloche un peu...
mais , ma foi,
bien pratique
pour faire un voeu!
pour faire: Touchons du bois!
j’ai tout sur moi!


ps: au fait, Meilleurs voeux pour Pétula!
Avec vous tous,
à sa santé, je bois!


ººº
ººº

l l
l l
l l
---
ll
--
Salut (je me lâche)
Je vous observe depuis hier et je vois que ça vous dit aussi de chahuter la vieille aux dix manches. Le "aussi" vaut pour samedi également de me joindre à vous en ce jour.
Concernant cette fameuse cloche : nous ici en Bretagne où comme chacun sait, il y a dans certains groins de cette région aux ports sains, plus de cloche-sonne que de bretonnes, nous pouvons, je crois, apporter notre son.
Qu’il ne plaise à autrui qu’un malin filou, potier de son état, ait fuit talent glaise sans tirer le premier sur ladite ficelle censer faire tinter la cloche est normal en ces temps de disette. De toute façon à quoi bon sarkobouter l’anglais à l’intérieur de ses frontières résidentielles, puisque la force publique l’en aurait délogé au printemps sans plus d’écus à tomber dans l’escarcelle du proprio qui si il l’a pas l’écu, l’aura dans le séant pacifique-ment, non ?
réponse à . <inconnu> le 28/02/2009 à 12h03 : Salut (je me lâche) Je vous observe depuis hier et je vois que ça v...
Salut (je me lâche)
Tu as dû constater qu’ici,on peut se lâcher sans avertir, d’autant plus quand c’est si joliment 
réponse à . file_au_logis le 28/02/2009 à 11h19 : Tu as bien raison de ne pas croire ce miché qu’est notre god-esque ...
Tu t’es reconverti en avocat (du diable-menfin...pas besoin de tout ça, je l’avais pas cru ce miché de godadoré :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 28/02/2009 à 12h03 : Salut (je me lâche) Je vous observe depuis hier et je vois que ça v...
Encore un Breton disert ! Quand faites-vous une convention.Bre ? L’Amiral traîne de plus en plus souvent dans les parages de l’âne d’Emeu et non loin de notre Yannou. Jotape pourrait venir raviver ses souvenirs, et, pour peu que le Mont Saint-Michel glisse sur l’autre rive du Couësnon, Cotentine et Syanne, tout le Cotentin, pourraient se joindre à vous !
réponse à . Elpepe le 30/01/2007 à 15h24 : Oui, mais hors quart, matelot ! Or, là, nous sommes sur la passerell...
génial ton site de bruitages, ambiances et chants d’oiseaux !

ça fait 3 h. que je voulais l’écrire, mais je ne sais quel cerbère m’avait interdit l’accès aux ’boutons’ bleus et rouges ...

@ ecrit_vain ravie d’entendre un autre son de cloche ... les bretons se font rares ces derniers jours ...

Heureusement que la cloche de bois a un son très assourdi, pour ne pas dire Samson sans son ... car sinon, comme le dit un proverbe thaï : "quand les cloches sonnent les chiens aboient !" cette page :&rsquo)

celle que je préfère, c’est celle de Jean-François Nicot (parce que Nic c’est moi, et Cot ... comme Cotentine cette page
Bonjour à tous, je passe en coup de vent pour vous boujouter et vous remercier pour ce jour des fameux quarante balais !!! Bon anniv à Lovendric itou !

@ Filo: tu as raison, ça sent le vécul !
réponse à . <inconnu> le 28/02/2009 à 14h58 : Bonjour à tous, je passe en coup de vent pour vous boujouter et vous reme...
Alors, t’es devenue la proie d’Ali Baba? Il t’a enfermée dans sa caverne, avec ses quarante balais!
C’est balaise, hein!
A mon avis, tu devrais essayer de t’évader, je suis père Sue à dés que lq Salon Rose du phare d’Expressio te conviendrait mieux, si - comme tu le fais si bien remarqué - ca sent le ve-cul...
réponse à . tytoalba le 28/02/2009 à 09h16 : Heureux anniversaire à Petula. Et une petite chanson sur cette page. Pe...
Grâces te soient rendues, Tyto, ma belle amie, et à vous tous, amis du royaume d’Expressio, qui m’avez, avec trois ans et un jour d’avance, adressé vos vœux de bon anniversaille ! A mon escient, mieux vaut tôt que onques… Il vous est aisé, je pense, de vous figurer mon émoi, car nul encore, en tout mon âge, n’avait fêté pour moi le temps de ma nativité. Chez nous, seul Monseigneur Jésus jouit de ce grandissime honneur, même quand par aventure, certains d’entre nous connaissent leur jour de naissance, chose qui advient seulement quand une mère se souvient d’avoir mis au monde son enfant à la Saint-Martin le Bouillant ou à la Saint-Jean d’été, par exemple.
Et assurément, Momo, je vous attends tous à la brune au bar du phare d’Expressio, où nous festinerons à mes despens jusqu’à l’aube crevée, sans oublier de célébrer dignement Pétula, que je ne connais pas. L’hypocras et la cervoise couleront à flots, vous pouvez en croire ma parole. Et à ceux qui voudraient tenter l’aventure, j’offrirai à plaisir lovendrants, lovendrics, les meilleurs qui se puissent trouver en notre siècle. Mais gare! Ces philtres d’amour, vous devrez les boire avec raison, car amour à démesure, je vous en préviens, mes beaux amis, peut rendre fou à lier!
réponse à . cotentine le 28/02/2009 à 14h40 : génial ton site de bruitages, ambiances et chants d’oiseaux ! ...
quand les cloches sonnent les chiens aboient !
Et parfois même, ils aboient avant que la cloche se mette en branle. J’avais un berger allemand qui le faisait. Pareil pour quand le marchand de crème glacée allait arriver. Pour ceux et celles qui ne connaîtrait pas, chez nous, dès avril jusqu’en septembre, des camionettes de marchands de crème glacée passent régulièrement dans les rues. Pour s’annoncer, ils ont un carillon. Les chiens entendent ce son de loin. Ce qui nous permettait quand nous avions envie de nous régaler de préparer nos sous pour se payer une glace comme on dit par chez moi. Gourmande ? Heu oui, ça m’arrive. 

Ce qui donne : quand le chien aboie, la glace passe.
réponse à . Lovendric le 28/02/2009 à 15h33 : Grâces te soient rendues, Tyto, ma belle amie, et à vous tous, amis...
Te lire constitue une pause bien agréable dans le temps qui court. Point n’est besoin de lovendrants ni de lovendrics pour tomber en amour d’une si belle langue. L’hypocras aura ma préférence pour garder à mes yeux chaleur et éclat qui seyent si bien à celui qui m’a envoûtée et me garde à merci de son sourire. Du lovendrant sans doute ai-je bu le calice un jour de soleil si particulier où une certaine source chantait, pour nous deux seulement.
Très joyeux anniversaire à Petula ainsi qu’â Lovendric.
réponse à . momolala le 28/02/2009 à 17h24 : Te lire constitue une pause bien agréable dans le temps qui court. Point ...
Bouh ! hou hou ! tu parles quelle langue ?

pas les "virelangues" ? l’occitan ? l’ancien françois ? Bouh, hou, hou ! je n’arrive plus à suivre, quel que soit le son de cloche ! 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2009 à 19h08 : Très joyeux anniversaire à Petula ainsi qu’â Lovendric...
Merci Cloclo (si je peux me permettre), et à tous !
N’oubliez pas d’aduler Lovendric, car je crois percevoir, sans être astrologue pour autant, que, vu son jour de naissance, nous avons tout simplement affaire à un être exceptionnel 
Il aurait pu déménager à la cloche de bois à l'époque où il était sans le sou mais il habitait chez la Jeanne et on ne quitte pas "l'auberge du bon Dieu" de cette façon.
Quand bien même l'eût il fait il n'aurait eu nulle part où aller lui qui a si bien brocardé les gens qui sont nés quelque part

Maudits soient ces enfants
De leur mère patrie
Empalés une fois
Pour toutes sur leur clocher


et puis ce clocher là avait une cloche en airain..........

Il y a d'autres clochers je vous laisse découvrir s'ils ont une cloche de bois.......

En attendant je vais me filer dans les toiles jusqu'à la cloche du p'tit déj'......

Ad'taleur........

"Déménager à la cloche de bois"...
J'ai trouvé le son :
Courons après les sons de cloches !
Ding ding dong ! les matines sonnent

et vais chercher le déménageur.
Après quoi, je prépare le caf'-thé et les croissants du dimanche.
Quelle belle table !.......

Mon fils habitait Auch, au second d'un immeuble sis rue de la cathédrale. Son appartement donnait au niveau des tours où bien sûr les cloches n'étaient pas de bois.
C'est sympa le matin:
"Ding,ding,dong les mâtines sonnent........."..........
Hier à l'anniversaire de mon pote Manu on s'est bien tapé la cloche..........
c'était sympa tout plein....
réponse à . Bouba le 01/02/2015 à 06h30 : Hier à l'anniversaire de mon pote Manu on s'est bien tapé...
Question d'hier :
Quel est donc son groupe sanguin ? Donne-t-il aux collectes ? 
Je m'amuse à chercher pourquoi on dit "aller à cloche pied" quand on sautille sur une jambe.......
Le plus intéressant étant ceci
réponse à . Mintaka le 01/02/2015 à 08h35 : Question d'hier : Quel est donc son groupe sanguin ? Donne-t-il ...
Hé non, il ne donne pas ou plutôt il ne peut donner mais pour raison médicale.
Ce qui ne l'empêche pas de militer pour le don du sang et d'apporter par là même sa pierre à l'édifice.
Comme le colibri qui apporte une goutte d'eau sur l'incendie de forêt. Ce n'est certes pas ça qui va le circonscrire mais il aura fait sa part........
Si chacun en faisait autant on n'aurait pas besoin d'agiter régulièrement la cloche d'alarme car les stocks sont bas........
réponse à . mident le 30/01/2007 à 19h47 : Tu parles flamand toi ? ça est bien dis. Tu as raison avec le paash...
Ce n'est pas la première fois qu'on en parle ici.
Tout le monde sait que c'est le Lièvre de Mars qui pond ses œufs à Pâques. Sauf, apparemment Filo, ce qui m'étonne.
Ça n'a pas été trop furtif, mais c'est ce que nous ont fait les voisins du dessus un beau jour (un très beau jour, même) après trois dégâts des eaux (deux radiateurs détruits et la baignoire cassée) contre lesquels ils n'étaient pas assurés, la casse de la boite à lettres dans un but qui m'échappe et en obligeant la propriétaire effondrée à faire appel à un serrurier pour reprendre possession de son bien.
Elle a mis plusieurs années avant de trouver un locataire de confiance, mais ça, c'est plutôt : chat échaudé ...
Le curé de la commune de Loches, passionné de cloches, y fit construire un lac pour pouvoir l'appeler: lac Loches. 
réponse à . Bouba le 01/02/2015 à 02h44 : Il aurait pu déménager à la cloche de bois à l'...
Pour ouvrir ces clochers il faut bien prendre la clé des champs non ? Comme au quatrième couplet de la jolie fleur dans une peau d'vache de l'incomparable Georges.
réponse à . joseta le 01/02/2015 à 10h14 : Le curé de la commune de Loches, passionné de cloches, y fit const...
N'est-ce pas le Lac Loches apparenté au Loch Ness ?
DEVINETTE
Où trouve-t-on les cloches les plus jolies ?
réponse à . joseta le 01/02/2015 à 11h19 : DEVINETTE Où trouve-t-on les cloches les plus jolies ?...
Chez les cloches-art ?
À Cloche d'Or, au Luxembourg ?
réponse à . joseta le 01/02/2015 à 11h19 : DEVINETTE Où trouve-t-on les cloches les plus jolies ?...
Ailleurs

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale

Tunisie ar Charbet cloch' Village de Belle-Cloche
réponse à . Mintaka le 01/02/2015 à 11h18 : N'est-ce pas le Lac Loches apparenté au Loch Ness ?...
En Loch urrence, je dirais oui...
réponse à . Mintaka le 01/02/2015 à 11h25 : Chez les cloches-art ? À Cloche d'Or, au Luxembourg ?...
Réponse
- En Angleterre, parce que les cloches sont 'bells'
Si vous n'avez pas le temps, pas l'envie, de lire les 139 contrib. des voisins du dessus, prenez pourtant quelques secondes pour lire ce qu'écrit Lovendric [@ 134]. On ne s'en lasse pas...
Ce n'est pas parce que c'est dimanche que je vais laisser le DHLF fermé...
Je sais que deux ou trois d'ici sont intéressés par les découvertes de M'sieur Rey. Pour qui ne l'est pas, c'est facile : il suffit de ne pas s'arrêter à cet étage.

Cloche : le mot (av. 1150) est hérité du bas latin clocca "attesté en 550 dans le domaine anglais et importé sur le continent par les moines irlandais évangélisateurs de l'Europe".
Racine celtique, le mot s'apparente à une onomatopée klak-, klik-.
Le linguiste signale bien sûr le latin campana qui nous a laissé "campanile" et "campanule".

Suivent maintes expressions que nous connaissons tous, dont celle-ci, souriante, familière et un rien argotique : avoir la cloche fêlée → être fou.

Figurent encore clocher le nom et clocher le verbe. Et pour moi, cette découverte : Ça cloche – avec le sens figuré, impersonnel, familier de "c'est défectueux" – est utilisé dès 1200-1220.
Étonnant, non ?!

Déménager. Après une page de renseignements fort intéressants sur "ménage", je lis que ce verbe (1611) signifie au sens propre " porter hors de la maison" et donc " transporter ses meubles d'un logement à un autre".
Allez... je vous fiche tranquilles.
Quand on soulève une grosse cloche, on a mal dans l'airain. 
réponse à . joseta le 01/02/2015 à 13h12 : Quand on soulève une grosse cloche, on a mal dans l'airain. ...
À ta question : Où trouve-t-on les cloches les plus jolies ?, je t'aurais volontiers répondu : "À côté de chez moi ! car ma voisine est une vraie cloche... même si elle n'est pas vraiment belle..."
Mais apparemment, ce n'est pas ce que tu attendais ! 
réponse à . Bouba le 01/02/2015 à 08h41 : Je m'amuse à chercher pourquoi on dit "aller à cloche pi...
Très intéressant ce site Bouba ! Merci !
réponse à . DiwanC le 01/02/2015 à 14h11 : À ta question : Où trouve-t-on les cloches les plus jolies&nb...
Si j'avais une telle voisine, je déménagerais à la cloche de bois !
Permettez-moi de vous sonner "Les cloches" ! celles d'Apollinaire et de son délicieux poème éponyme.

Mon beau tzigane mon amant
Écoute les cloches qui sonnent
Nous nous aimions éperdument
Croyant n'être vus de personne

Mais nous étions bien mal cachés
Toutes les cloches à la ronde
Nous ont vus du haut des clochers
Et le disent à tout le monde

Demain Cyprien et Henri
Marie Ursule et Catherine
La boulangère et son mari
Et puis Gertrude ma cousine

Souriront quand je passerai
Je ne saurai plus où me mettre
Tu seras loin Je pleurerai
J'en mourrai peut-être

Wiktionnaire m'apprend qu'une cloche consiste en 10 parties :
joug, anses, cerveau, épaule, robe, panse, pince, lèvre inférieure, battant, faussure.

Donc, s'il y a quelque chose qui cloche chez une cloche, 'faudrait être sorti de St. Cyr pour trouver...

Si cloche vient du latin clocca, clocher (verbe) vient du latin populaire cloppicare, de clopus "boiteux".
Mais n'est-t-il pas un peu curieux que les P dans cloppicare sont devenus CHE en français aussi bien que les C dans clocca ?

Mais dire clocheux en picard pour boiteux, rien n'est plus raisonnable.
Déménagement... c'est pire qu'un grand nettoyage de printemps !
On vide les tiroirs, les placards... On trie, on jette, on donne, on encartonne...

C'est le moment de se débarrasser sournoisement de cette statuette qu'on n'a jamais aimée – mais cadeau de Tante Cécile... on ne pouvait le refuser !
- Quel malheur... je l'emballais avec grand soin... elle m'a échappé des mains...

On retrouve un peu du passé... une lettre qu'on a gardée... ça fait bien longtemps qu'on aurait dû la brûler ; elle n'est que douleur et chagrin. Mais ce ne sera pas pour cette fois... on la replie... on verra plus tard... aujourd'hui, ou jamais, ou demain...

On retrouve aussi les objets oubliés ... un bracelet un peu cassé... un vieux stylo tout desséché...
Et ce bouton de manchette qu'on a tant et tant cherché : il était tombé là, tout au fond du tiroir à chaussettes !
Ils changent de domicile ?
C'est á la piscine qu'Hilde et May nagent, 
Pfffff....
réponse à . DiwanC le 01/02/2015 à 18h44 : Déménagement... c'est pire qu'un grand nettoyage de printemps ...
Ta contrib m'inspire de partager ma petite histoire vraie...
- j'ai mis l'imperméable de ma mère (morte il y a 14 ans) pour la première fois ce matin pour aller me promener sous la pluie...et dans la poche à gauche je trouve un petit papier plié en quatre...il y avait trois lignes écrites adressées à moi de la part de mon oncle qui vivait chez nous de 1960 à 1961, il me priait d'accepter un cadeau de deux obi - des ceintures pour kimono - qu'il avait apportées du Japon quand il était Merchant Marine. Je ne sais pas ce que sont devenues les obi mais je suis très heureuse d'avoir ce petit papier quelque 55 ans plus tard... Mon oncle est mort dans les années 70. Je ne l'ai pas revu après 1961.
réponse à . lalibellule1946 le 01/02/2015 à 19h14 : Ta contrib m'inspire de partager ma petite histoire vraie... - j'ai mis l'imperm...
You’re an old soul lalibellule and for you the bells have tolled. Comme pour moi. Quel Plaisir d’être encore vivant dans ce monde où tout se transforme!!
réponse à . DiwanC le 01/02/2015 à 18h11 : Permettez-moi de vous sonner "Les cloches" ! celles d'Apolli...
Il est mort pour la France et pour l'amour. C'est un des poètes un peu méconnus dont je répète les strophes, simplistes peut-être mais combien puissantes d'évocation. Comme ce glas qui hante les campagnes.
Et l'autre, une guerre mondiale après, à la cloche de bois feutrée, qui nous écrit Liberté! Cette litanie est comme un battement du coeur; c'est le quotidien mêlé de poésie, un souffle organique. De cette religion, je pourrais être disciple.
Quel beau poème, ma bouche n'en est jamais rassasiée.

Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom



réponse à . Clitocybe le 18/05/2019 à 01h16 : Et l'autre, une guerre mondiale après, à la cloche de bois feutr&e...
Merveilleux poème en effet. À chaque lecture, on ne peut s'empêcher de frissonner.

Un jour où les vents d'ici soufflaient fort, j'ai rebouché l'encrier, replié mon clavier... je voulais m'en aller sans rien annoncer, sans faire de bruit... ou comme dit God aujourd'hui : déménager à la cloche de bois.
Et puis je me suis ravisée... Les vents peuvent bien s’époumoner : Expressio est liberté.
Point de déménagement annoncé chez le cher Georges, ce qui ne l'a pas empêché de souvent s'en aller !

J'ai plaqué mon chêne
Comme un saligaud,
Mon copain le chêne,
Mon alter ego,

Le surnom d'infâme
Me va comme un gant :
D'avecques ma femme
J'ai foutu le camp,

J'habit' plus d' mansarde,
Il peut désormais
Tomber des hall'bardes,
Je m'en bats l'œil mais, ...

On l'écoute ! 

Ils ont plaqué la métrique pour nous servir la vie en pentasyllabes et en hexasyllabes, la vraie vie, quoi! Et j'entends encore leur cloche de bois résonner dans ma tête.
Cette femme dont vous fûtes l'admirateur
Cette femme dont le nom est Douceur
N'est-ce pas la bien nommée DiwanC
Qui nous sert les repas tous les dimanches
Tu imagines, DiwanC, toi, moi et un poème entre nos deux corps? Ça aurait fait de méchantes étincelles! Et on aurait fait sonner les cloches!
réponse à . Clitocybe le 18/05/2019 à 04h41 : Ils ont plaqué la métrique pour nous servir la vie en pentasyllabe...

réponse à . Clitocybe le 18/05/2019 à 04h52 : Tu imagines, DiwanC, toi, moi et un poème entre nos deux corps? Ça...
Arrête !
Ça va encore jaser dans les couloirs ! 
Bon, j'ai peut-être un peu exagéré. J'ai une cloche qui cloche! Il nous reste si ne n'est l'étreinte au moins l'amour de la poésie. Tu comprendras, femme d'expérience, que je m'ennuie de ces folles chevauchées de nos 20 ans, qu'allègent ces vers qui nous font boire plus facilement le calice de la vieillesse.
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 03h48 : Merveilleux poème en effet. À chaque lecture, on ne peut s'emp&eci...
.
Georges nous parle des cloches dans cette chanson...
mais elles ne sont certainement pas de bois...

Maudits soient ces enfants de leur mère patrie
Empalés une fois pour tout's sur leur clocher


On écoute avec le café

réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 05h42 : Georges nous parle des cloches dans cette chanson... mais elles ne sont certaine...
... ou bien de la clef des champs (Un' jolie fleur dans une peau d'vache). Partir à la cloche de bois ou bien prendre la clef des champs... C'est bonnet blanc et blanc bonnet, non ?
réponse à . Sansculotte II le 18/05/2019 à 06h11 : ... ou bien de la clef des champs (Un' jolie fleur dans une peau d'vache). Parti...
Pas tout à fait -du moins d'après moi-

Partir à la cloche de bois, c'est partir subrepticement, comme un voleur, en catimini pour ne pas se faire repérer.
Prendre la clef des champs c'est tout planter, liquider ses affaires courantes et s'en aller par les chemins, la fleur aux dents et le baluchon sur l'épaule pour enfin trouver cette liberté dont Manon Roland* déplora les crimes que l'on commet en nom en empruntant les escaliers de "monte à regrets" du rasoir national....

*"Liberté ! Que de crimes on commet en ton nom" qui serait paraît il un mot de la fin apocryphe...

Toujours est il que cette citation, quel qu'en soit l'auteur, est une évidence.

Combien de peuples se sont battus pour obtenir cette chère liberté, liberté dont ils tirèrent parti pour en priver ceux à qui ils l'avaient arrachée....

Ne dit on pas que la liberté des uns commence là où finit celle des autres ?

Est il possible de trouver deux mots plus galvaudés que liberté et justice ?
J'en doute, ce ne seront jamais que des vœux pieux...

Amen....
Je ne sais plus quel évêque ou cardinal déjà fort âgé, a dit en voyant passer une jolie femme :
- Madame si ma robe était en bronze, vous entendriez le tocsin.
réponse à . atheofv le 18/05/2019 à 07h53 : Je ne sais plus quel évêque ou cardinal déjà fort &ac...
En effet. Ce serait Richelieu qui au cours d'un dîner au Louvre, se pencha vers sa jeune et très ravissante voisine et lui tint à peu près ce langage :
"Si ma soutane était en bronze, on entendrait sonner le tocsin..."

A prendre avec des pincettes comme la phrase prétendument prononcée par Manon Roland....
Ces histoires de cloches me remémorent une anecdote.

Mon Pépé n'était pas avare de bons mots et avait un humour dévastateur.

Je vous ai déjà raconté qu'un éclat d'obus l'avait laissé handicapé d'une jambe alors qu'il se battait pour la patrie quelque part dans les Dardanelles.

L'age avançant il avait de plus en plus de mal pour se déplacer et les derniers temps, il passait ses journées à se soleiller sur son fauteuil devant la maison.

Sur le coup des quatre heures Mémé lui préparait sa tisane et la lui servait avec quelques biscuits.

Mais voilà, Mémé elle aussi vieillissait et si dans sa jeunesse elle avait vibré pour Pépé, l'age venant c'est un certain Parkinson la faisait vibrer, ce qui fait que qu'on l'entendait avant de la voir grâce au gling-gling-gling-gling que faisait la petite cuiller posée sur la soucoupe en porcelaine.

Pépé eut un jour ce mot:
-"Ah déjà quatre heures ? J'entends la cloche qui approche"

C'était là son humour mais il l'aimait bien cette cloche qui ne l'avait pas laissé de bois bien des années auparavant...

Sacré Pépé
- Qu'est-ce que c'est agréable de vivre en bord de mer...
- moi, je vais dès mai nager...
- déménager ? t'es pas bien toi, ici ?
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 08h03 : En effet. Ce serait Richelieu qui au cours d'un dîner au Louvre, se pencha...
Et comme ça, rien à répliquer !
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 07h34 : Pas tout à fait -du moins d'après moi- Partir à la cloche ...
Prendre la clef des champs c'est tout planter,...
"champ" et "planter"... joli !
C'est partir, s'enfuir, s'évader, se sauver, prendre sa liberté, expliquait God qui pour nous s'était décarcassé.

Laquelle ?..il y a un florilège de phrases attribuées à cette dame.
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 09h42 : Prendre la clef des champs c'est tout planter,... "champ" et "...
"champ" et "planter"

...la fleur aux dents...
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 09h42 : Prendre la clef des champs c'est tout planter,... "champ" et "...
Et prendre la clef du champ de tir, c'est se tirer...
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 09h42 : Prendre la clef des champs c'est tout planter,... "champ" et "...
Kif-kif Bouba (# 190) : quelle phrase ?
Par curiosité, j'ai demandé à M'sieur Google s'il avait une "cloche de bois" en magasin...
Eh bien oui ! Elle n'est ni harmonieuse ni facile à déménager.

Ah !...nous nous perdons en conjectures...
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 09h52 : Par curiosité, j'ai demandé à M'sieur Google s'il avait une...
Ah ben tiens je ne connaissais pas...
On s'instruit avec Expressio...
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 10h03 : Ah ben tiens je ne connaissais pas... On s'instruit avec Expressio......
On s'instruit avec Expressio...
Le plus bath des réseaux sociaux !
Coucou mes p'tits lapins 
Bin j'connaissais pas du tout cette expression 
C'est joli "la cloche des bois", j'sais pas pourquoi ça me fait penser aux coucous qu'on cueille en lisière des bois 
Pis aussi les clochettes qui font de superbes tapis bleus mauves dans les bois
Allez savoir pourquoi !
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 08h17 : Ces histoires de cloches me remémorent une anecdote. Mon Pép&eacu...
En effet.....Sacré Pépé 
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 08h17 : Ces histoires de cloches me remémorent une anecdote. Mon Pép&eacu...
Et voilà le premier bisssss
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 09h46 : Laquelle ?..il y a un florilège de phrases attribuées à...
Ô, liberté ... que de statues on construit en ton nom !
Ceci étant, je me méfie des phrases célèbres attribuées à des personnages célèbres ...
réponse à . Sansculotte II le 18/05/2019 à 06h11 : ... ou bien de la clef des champs (Un' jolie fleur dans une peau d'vache). Parti...
- Je ne sais plus quoi faire avec mes cheveux, ils ne tiennent pas en place...et si je prenais des vitamines ?
- prendre ? laque-les Deschamps !
réponse à . Kyrikou le 18/05/2019 à 10h17 : Coucou mes p'tits lapins  Bin j'connaissais pas du tout cette expression&nb...
... ça me fait penser aux coucous...
Allez savoir pourquoi !

Peut-être parce que tu nous as dit "Coucou mes p'tits lapins" ?
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 09h46 : Laquelle ?..il y a un florilège de phrases attribuées à...
Et toi non plus tu ne comprends pas la portée de ce que tes mains écrivent au #184 ?
Ce manque de rigueur intellectuelle est inadmissible sur ce site de haute tenue ; il va falloir que je resserre les boulons ! 
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 10h25 : Et toi non plus tu ne comprends pas la portée de ce que tes mains é...
T'as retrouvé la clefs d'12 ? 
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 04h55 : Arrête ! Ça va encore jaser dans les couloirs !  ...
Meuuuuuh non princesse....
On est pas du tout, du tout comme ça 
réponse à . deLassus le 18/05/2019 à 10h24 : ... ça me fait penser aux coucous... Allez savoir pourquoi ! Peut-...
P't'être 
ça m'fait penser aussi à cette p'tite zyk.....
Jingle Bells 
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 10h03 : Ah ben tiens je ne connaissais pas... On s'instruit avec Expressio......
Eh oui... grâce à Dieu... enfin à God ! 
C'est pour ça que je reste là... On découvre, on apprend, on révise... On échange, on chantonne, on décon***e... Et on rencontre des gens charmants !
réponse à . SyntaxTerror le 18/05/2019 à 10h19 : Ô, liberté ... que de statues on construit en ton nom ! Ceci &...
C'est bien pour ne pas me faire sonner les cloches que j'utilise le conditionnel
Vouiiiiii, j'en apprend tous les jours sur ce merveilleuuuux site 
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 10h25 : Et toi non plus tu ne comprends pas la portée de ce que tes mains é...
Faut croire que j'en ai pété un because j'entrave que tchi à ce que tu racontes...
Ah c'était quelqu'un l'Ancien.
Un sens de la répartie comme j'en ai peu rencontré depuis....
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 11h10 : C'est bien pour ne pas me faire sonner les cloches que j'utilise le co...
Dinggggg, dingggg, donggggg 

P'tite zyk des Rita 

Le jour se lève
Et j'irais bien danser
Avec les feuilles des peupliers....
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 11h11 : Faut croire que j'en ai pété un because j'entrave que tc...
Si tu savais combien d'fois ça m'arrive de rien paner ou pas grand chose à certaines interventions 
Vous l'dit pas toujours car j'ai peur de passer pour le blaireau d'service 
réponse à . Kyrikou le 18/05/2019 à 11h22 : Si tu savais combien d'fois ça m'arrive de rien paner ou pas grand chose ...
Y a pas de blaireau ici...on est là pour s'amuser pas pour juger..
Et puis d'abord qui on est nous pour éventuellement se permettre de juger ?
Hein...je te le demande...
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 11h24 : Y a pas de blaireau ici...on est là pour s'amuser pas pour juger.. Et pui...
Mais vouiiiiii, je sais 
C'est la fée clochette qui me murmure ça à l'oreille 
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 11h11 : Faut croire que j'en ai pété un because j'entrave que tc...
Eh oui… il y a parfois des propos abscons… 
On croit comprendre et puis non… On se dit : Y a quêque chose qui cloche… On pense percevoir un son et on n’entend qu’une cloche…
On s’énerve, on s’enrogne, on s’agace : Non mais quelle cloche ! Mais on ne veut pas invectiver. Pourtant, si on ne se retenait, on aurait grande envie de sonner les cloches, à lui, à elle, à l’un, à l’autre !
On se résonne raisonne, on se calme, et on s’éloigne… à cloche-pied ! 

réponse à . Kyrikou le 18/05/2019 à 11h36 : Mais vouiiiiii, je sais  C'est la fée clochette qui me murmure ...
C'est la fée clochette qui me murmure ça à l'oreille
Ce sont des acouphènes !
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 12h51 : Eh oui… il y a parfois des propos abscons…  On croit comprend...
On pense percevoir un son et on n’entend qu’une cloche
Le proverbe a raison : Qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un çon.
Non, non, j't'assure ce sont des fées !
Les fées te sonnent jamais les cloches à toi ? 
Ou alors t'es sourdingue 
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 12h51 : Eh oui… il y a parfois des propos abscons…  On croit comprend...
il y a parfois des propos abscons
farpaitement ....
On croit comprendre....ou pas 
Dans les alpages des vaches ont des cloches, des clarines. Mais c'est pas discret ces trucs ! Et je sais même pas si c'est pour les touristes ou alors pour pouvoir les repérer... bon, je crois pas car maintenant on a le drone.
réponse à . le gone le 18/05/2019 à 14h32 : Dans les alpages des vaches ont des cloches, des clarines. Mais c'est pas d...
Dans les alpages les herbes folles on du lait ondulaient au son des clarines des vaches...

C'était surement pour les repérer quand elles baguenaudaient tout là bas au loin car les cloches étaient là bien avant les touristes et les drones...

Et puis d'abord un drone ça fait moins champêtre qu'une cloche...

D'ailleurs certaines cloches de touristes se plaignent du tintement des cloches bovines..
Z'ont qu'à rester chez eux à écouter le mélodieux tintinnabulement des pots d'échappement libres des scooters au lieu de venir faire suer le burnous aux vaches alpines..ou d'ailleurs

On a le même problème en Provence avec les cigales, enfin pas avec les cigales mais avec certains réfugiés climatiques.

Pourtant on leur met pas de cloches à nos cigales...

Y en a même qui chougnent parce que la cloche de l'église les dérange...

Moi je comprends pas ce comportement, j'ai pas mal touristé de par le monde, quand je vais quelque part j'accepte l'environnement ou alors je me tire ailleurs surtout au Sénégal...

Et pissétout...
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 14h42 : Dans les alpages les herbes folles on du lait ondulaient au son des clarines des...
Ouais, tout pareil Bouba....
t'as oublié ceux qui veulent trucider le coq du voisin pacequ'il chante trop tôt le matin et qui vont jusqu'à porter plainte 
Ou ceux qui supportent pas les chiens de berger qui aboient pour protéger la maison et les moutons ou les brebis.....
J'ai connu ça dans ma maison au bord de l'eau....
Bin moi je dis haut et fort:
Reste chez toi mon gars, soit tu prends le tout, soit tu restes chez toi....
Epicétou
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 14h42 : Dans les alpages les herbes folles on du lait ondulaient au son des clarines des...
Encore un bisssss

S'éclater au Sénégal 
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 14h42 : Dans les alpages les herbes folles on du lait ondulaient au son des clarines des...
"Dans les alpages les herbes folles ondulaient au son des clarines."

- Faut qu' j'aille voir ça ! s'exclama Blanquette.

C'est qu'elle en avait assez des tiges rases que nul vent ne faisait ondoyer… Assez d’un Seguin à l’esprit étriqué, au regard sournois … Assez de cette vie de biquette exploitée…
Elle voulait goûter du savoureux, du capiteux… et puis du langoureux, autre chose que les émois éphémères et furtifs du chevrier.
À la nuit tombée, sur la pointe de ses sabots vernis, Blanquette déménagea à la cloche de bois.


Page froissée, retrouvée dans la corbeille de M’sieur Daudet. À mon avis, il a bien fait ! 


réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 15h12 : "Dans les alpages les herbes folles ondulaient au son des clarines." ...
Elle voulait goûter du savoureux, du capiteux… et puis du langoureux, autre chose que les émois éphémères et furtifs du chevrier.
Elle est pas de bois la Blanquette !
Encore un bis et bissétou...
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 15h12 : "Dans les alpages les herbes folles ondulaient au son des clarines." ...
Bin elle a bien raison, la p'tite Blanquette 
Y s'prend pour qui ce vieux chevrier....rien n'est acquis, non mais 
L'a qu'a être plus charmant ce lourdaud 
réponse à . mickeylange le 18/05/2019 à 15h23 : Elle voulait goûter du savoureux, du capiteux… et puis du langoureu...
Bin vouiiiiii, elle a d'la moelle sous les sabots 
réponse à . mickeylange le 18/05/2019 à 15h23 : Elle voulait goûter du savoureux, du capiteux… et puis du langoureu...
C'est vrai qu'elle a du... savoir vivre !
Ah, ben, not'kyrikou:cette clef (sans "s") de 12, on l'a perdue dans la boîte à outils de l'Amiral, pisqu'on a perdu AUSSI la boîte à outils... Tu comprends-tu-t-il, ou si c'est qu'y faut développer ? Crains pas, chéri(e), on est encore là !
Tiens, marrant, j'm'étais ré-abonné sous un nouveau pseudo, et vl'à que je me retrouve sous un pseudo d'il y a près de 15 ans... Enfin, l'important, c'est de jouer dans la bonne pièce, spas ! Et alors, miracle, mon ancien pseudo est toujours repris dans les archives un tantisoit poussiéreuses du site... Gai, gai, gai, marions-nous (heuh, non, enfin, je veux dire: c'est déjà fait...)
Je t'aime, Pierre. Définitivement.Ça t'apprendra. J'ai mal. Et je ne sus pas le seul. Sacré voileux, va !
réponse à . rikske-bis le 18/05/2019 à 16h43 : Ah, ben, not'kyrikou:cette clef (sans "s") de 12, on l'a per...
Rikske ? C'est bien toi, en chair et en k ?
Dis nous que tu reviens pour de vrai ! Dis nous que tu seras là tous les jours* que God fait !
Ah ! quelle belle surprise !... Tu ne bouges pas hein... j'ai un coup de fil à passer et pis je reviens !

- Marceeeel ! Remue-toi l'ami ! Faut de la Triple Westmalle, de la vraie, de la claire à robe dorée, avec juste cette touche d’amertume qui fait que Rikske va l'aimer !
Et pis ajoute du Glenfiddch, du champagne, de quoi confectionner des mojitos (et un p'tit Lagon bleu...) et prépare-toi parce que ce soir on fait la fête !
 

* ou presque... en tout cas, souvent... ne reste plus des ans loin d'ici.

réponse à . rikske-bis le 18/05/2019 à 17h07 : Je t'aime, Pierre. Définitivement.Ça t'apprendra. J'ai mal. Et je ...
Il manque... 
réponse à . Bouba le 18/05/2019 à 11h11 : Faut croire que j'en ai pété un because j'entrave que tc...
Suite au #184 de Bouba « comme la phrase prétendument prononcée par Manon Roland  » je signale au #187 qu'il y a plusieurs citations et je demande laquelle, et au #190 Bouba répond : « Laquelle ?..il y a un florilège de phrases attribuées à cette dame.  » Delassus réitère ma question au #194. Je m'énerve légitimement au #205, aux #196 et 213 Bouba ne comprend toujours rien et au #220 Diwan lui emboîte le pas.
Vous faites un AVC collectif ou quoi ? 
réponse à . Kyrikou le 18/05/2019 à 12h35 : Sont elles pas jolies ces p'tites clochettes ?  Pis v'là les p...
La première photo vient du Bois de Hal (Halle en flamand), au sud de Bruxelles.
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 18h21 : Suite au #184 de Bouba « comme la phrase prétendument prononc&...
- ...comme la phrase prétendument prononcée par Manon Roland.
- Laquelle ?
Celle qu'il avait citée une demi-heure avant en écrivant :
cette liberté dont Manon Roland* déplora les crimes que l'on commet en nom en empruntant les escaliers de "monte à regrets" du rasoir national....
* "Liberté ! Que de crimes on commet en ton nom" qui serait paraît il un mot de la fin apocryphe...


Y a vraiment pas de quoi s'énerver...

réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 18h42 : - ...comme la phrase prétendument prononcée par Manon Roland. - La...
Heureusement que Rikske est revenu sinon la journée était foutue ! 
Salut à toi, ô noble officier de passerelle qui aimait à faire le point sur Orion. Si tu t'es réinscrit avec la même adresse mail, peut-être pourrais-tu remettre le pseudo de Rikske ? (clique sur ton pseudo tout en haut à gauche de la barre bleu foncé puis clique sur Profil).
réponse à . Kyrikou le 18/05/2019 à 15h31 : Bin elle a bien raison, la p'tite Blanquette  Y s'prend pour qui ...
Y s'prend pour qui ce vieux chevrier....rien n'est acquis, non mais
On sent le syndicaliste toujours prêt à bouffer du patron.
Mais avant de sortir les drapeaux rouges et les banderoles,que tu vas casser la baraque de Blanquette, demande lui son avis.
Elle est pour la promotion canapé ce qui n'est pas interdit par le code du travail. Seul un syndicaliste jaloux, comme toi, peut trouver matière à revendication. Si tu demandes gentiment, Seguin te prêtera ses bottes.
Epicetou 
réponse à . rikske-bis le 18/05/2019 à 17h07 : Je t'aime, Pierre. Définitivement.Ça t'apprendra. J'ai mal. Et je ...
Bonne fête camarade !
réponse à . rikske-bis le 18/05/2019 à 16h43 : Ah, ben, not'kyrikou:cette clef (sans "s") de 12, on l'a per...
Wallayyyyyye, c'est toi le Rikske que j'ai lu avec tant de plaisir ?
Avec tous ces pseudos qui changent.....chais plus 
Si tu veux bien développer chéri(e), veux bien comprendre l'histoire de la boîte à outil....
Et heureusement que tu, vous êtes encore là....
Comment Kyrikou ferait sans vous 
Arrête ton char....Gai, gai, gai, vivons à la colle, heuuuu à la cloche....
Reviens .....j'ai les mêmes à la maison 
Bin voui Léon 
Oui, même à moi qui ne l'ait connu que par ces merveilleuses interventions, textes, histoires, déconnades.....Enfin tout quoi 
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 17h38 : Rikske ? C'est bien toi, en chair et en k ? Dis nous que tu reviens p...
Chuis déjà chez Marceeeeeel, un verre de Muscadet à la main.....
Putinnnnng con, vous en mettez du temps à débouler 
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 18h21 : Suite au #184 de Bouba « comme la phrase prétendument prononc&...
Mais keske que tu mijotes toi.....J'piges que dalle à c'que tu déblatères 
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 18h41 : La première photo vient du Bois de Hal (Halle en flamand), au sud de Brux...
C'est de l'ordre du possible, mais la photo aurait pu être prise en France, dans une forêt domaniale (= publique). C'est le reproche qui est fait à l'Office National des Forêts, replanter les arbres avec une règle et un décamètre.
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 18h41 : La première photo vient du Bois de Hal (Halle en flamand), au sud de Brux...
Vouiiiiiiii je sais.....P't'être j'aurais du le préciser, mais tu sais les tapis de bleuettes y en a plein les bois par cheuuuu moi 
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 18h53 : Heureusement que Rikske est revenu sinon la journée était foutue&n...
Bin si tu veux on s'taille mon chifounet 
réponse à . Kyrikou le 18/05/2019 à 19h30 : Mais keske que tu mijotes toi.....J'piges que dalle à c'que tu ...
Es-tu à même de pouvoir suivre une conversation ? T'as qu'à relire, les numéros des interventions sont là. 
réponse à . mickeylange le 18/05/2019 à 19h09 : Y s'prend pour qui ce vieux chevrier....rien n'est acquis, non maisOn ...
OK pour ceux qu'aime la promotion canapé....m'en fous ! Si ça leur fait du bien, ça peut pas m'faire de mal ....
Juste qui viennent pas pleurer dans le giron des syndicalistes quand le canapé a changé d'angle* 
*Et là c'est du vécu....hélas 
P'tite précision : chuis pas jaloux même en couple et pis j'ai jamais voulu bouffer du patron....trop coriace et c'est pas bon 
réponse à . SyntaxTerror le 18/05/2019 à 19h30 : C'est de l'ordre du possible, mais la photo aurait pu être prise en France...
Pas faux.....mais les bleuettes sont quand même très jolies 
Pour pas avoir de réflexions, j'aurais du vous envoyer une autre photo.....ça manquait pas 
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 18h42 : - ...comme la phrase prétendument prononcée par Manon Roland. - La...
Y a vraiment pas de quoi s'énerver
Il s'énerve pas, il explique aux gens. Tu le connais, il est soupe-au-lait comme un méditerranéen de Mons.
Ohhhhhh tu sais même moi qui procastine, j'ai épousseté et tout est nickel chrome sous la couverture 
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 19h46 : Es-tu à même de pouvoir suivre une conversation ? T'as qu...
Euuuuuuuuh du coup, j'sais plus
réponse à . SyntaxTerror le 18/05/2019 à 19h56 : Y a vraiment pas de quoi s'énerverIl s'énerve pas, il ex...
Il s'énerve pas, il explique aux gens.
Surtout, il a mal lu... forcément il a pas tout bien comprendu... et il nous engu***le !
réponse à . SyntaxTerror le 18/05/2019 à 19h56 : Y a vraiment pas de quoi s'énerverIl s'énerve pas, il ex...
méditerranéen de Mons
J'connais un varois qui va bondir comme un cabris 
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 20h24 : Il s'énerve pas, il explique aux gens.Surtout, il a mal lu... forcé...
Tu le fais exprès, c'est pas possible ! Tu as lu mon #240 ?
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 20h37 : Tu le fais exprès, c'est pas possible ! Tu as lu mon #240 ...
Calme-toi, ils te font marcher, c'est pas possible d'être à côté de la plaque à ce point. 
réponse à . Alnitak le 18/05/2019 à 20h39 : Calme-toi, ils te font marcher, c'est pas possible d'être &agrav...
Hummmmm, y a un moment mes p'tits lapins, si on est plusieurs à rien piger.....
On résplicationne tranquillou l'histoire 
On va pas s'foutre la rate au court bouillon pour ça 
réponse à . Kyrikou le 18/05/2019 à 20h45 : Hummmmm, y a un moment mes p'tits lapins, si on est plusieurs à rien pige...
En résumé je demande à Bouba à quelle citation il fait référence parce qu'il y en a beaucoup, et il me répond en me demandant laquelle parce qu'il y en a beaucoup. Du dingue !
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 20h51 : En résumé je demande à Bouba à quelle citation il fa...
Vouiiiiiii, vu sous cet angle.....
Mais l'est passé à aut'chose p't'être 
C'est juste un peu d'incompréhension.....rien d'grave docteur 
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 20h37 : Tu le fais exprès, c'est pas possible ! Tu as lu mon #240 ...
Ben si ! je l'ai lu.
Tu demandes : De quelle citation parle-t-on ?
Je te réponds : "Liberté ! Quel crime, etc.
Ça ne te suffit pas.

"À côté de la plaque..." Puisque tu le dis !... Mais en compagnie de Bouba et de deLassus qui eux aussi s'interrogeaient, l'un à 9h46, l'autre à 9h50.
Pour ma part, j'arrête là.

réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 21h07 : Ben si ! je l'ai lu. Tu demandes : De quelle citation parle-t-on ...
Tu es bien gentille, mais j'attends de Bouba en personne qu'il vienne avouer et se repentir de son méfait. 
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 21h17 : Tu es bien gentille, mais j'attends de Bouba en personne qu'il vienne ...
Pffffffffft.....
Cours Forest, cours 
Pour choper Bouba 
réponse à . DiwanC le 18/05/2019 à 21h07 : Ben si ! je l'ai lu. Tu demandes : De quelle citation parle-t-on ...
DeLassus en #194 pose la même question que moi à Bouba et pas à moi.
De plus, on a obtenu de haute lutte auprès d'IznoG0d d'avoir les contributions numérotées et voilà que maintenant tu remets les heures comme référence. Que se passe-t-il donc ?
réponse à . SyntaxTerror le 18/05/2019 à 19h56 : Y a vraiment pas de quoi s'énerverIl s'énerve pas, il ex...
ah bon vous êtes de Mons
Merci, mon lap... heuh, non, je voulais dire "matelot" !
réponse à . Mintaka le 18/05/2019 à 18h59 : Salut à toi, ô noble officier de passerelle qui aimait à fai...
Ben, non, mon vieux pote: ça marche pas ! En fait, "Rikske" (tout court) était mon pseudo avec mon adresse électronique professionnelle, qui n'existe plus, vu les circonstances... En tout cas, merci à tous pour l'accueil chaleureux, vermifugé et oléographe !
@ Bouba en 185: j'aime beaucoup ton pronominal "s'ensoleiller" !
réponse à . Kyrikou le 18/05/2019 à 19h20 : Arrête ton char....Gai, gai, gai, vivons à la colle, heuuuu à...
Quand j'ai cliqué sur ton lien, je croyais que tu nous orientais vers tonton Georges ("Le vieux Léon"), eh bien, je ne connaissais pas la pub' que tu nous indiques ! C'était au temps où les publicités savaient encore faire rire...
Russia: «уйти по-английски» (Filer à l’anglaise)
L’expression citée pour le Québec, filer à l’anglaise, signifie quitter un lieu discrètement, mais n’a pas tout à fait le sens de déménager. Il est intéressant de noter que des dictionnaires donnent comme équivalent anglais de cette expression « to take French leave » !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Déménager à la cloche de bois » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?