En faire tout un fromage - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

En faire tout un fromage

Faire toute une histoire pour pas grand-chose.
Grossir à l'extrême une difficulté.

Origine

Cette expression date du XXe siècle.
En partant de pas grand-chose (du lait) on peut arriver à obtenir quelque chose de très élaboré, nécessitant un savoir-faire certain (le fromage).
Peut-être que quelqu'un qui a tendance à faire toute une histoire en partant de peu, pourrait être un excellent maître fromager ?

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « En faire tout un fromage » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear _el mendba kbira wel miyet far_ / المندبة كبيبرة و الميت قارGrande détresse pour la mort d'une souris
Algériear _mel haba koba_ / من الحبة صنع قبةEn faisant un dôme d'un grain
Tunisiear Men habba yebni kobbaD'une graine, il construit une voûte
Pays de Gallescy Gwneud môr a mynydd ohonoEn faire une mer et une montagne
Allemagnede Aus einer Mücke einen Elefanten machen.Faire d'une mouche un éléphant.
Allemagne (Bavière)de Eine Sache mächtig aufbauschen.Exagérer énormément une chose.
Angleterreen Make a meal of itEn faire un repas
États-Unisen Make a mountain out of a molehillFaire une montagne d’une taupinière.
Angleterreen To make a mountain out of a molehillFaire une montagne d'une taupinière
Angleterreen To create a storm in a tea cupFaire un orage dans une tasse de thé
Angleterreen To make a song and dance about somethingFaire une chanson et une danse à propos de quelque chose
Argentine (Buenos Aires)es Hacer mucha historia por nadaFaire des histoires pour rien
Argentine (Buenos Aires)es Ahogarse en un vaso de aguaSe noyer dans un verre d'eau
Espagnees Montar un cirioMonter un cierge
Espagnees Montar un polloMonter un poulet (= Faire tout un fromage / Faire tout une histoire)
Canada (Québec)fr Beurrer épais
Canada (Québec)fr Beurrer épais
Canada (Québec)fr En faire tout un platEn faire toute une affaire
France (Grand Sud / Limousin)fr Faire une montagne d'une taupinière.
Grècegr Το κάνω ζήτημα (To kàno zìtima)(En) faire (toute) une question
Grècegr Pnigome se mia koutalia neroSe noyer dans une petite cuillère
Israëlhe עשה מזה עניין/סיפורEn faire toute une affaire / une histoire
Hongriehu A bolhából elefántot csinálFaire de la puce un éléphant
Italieit Fare di una mosca un elefanteFaire d'une mouche un éléphant
Italieit Una tempesta in un bicchier d'acqua.Une tempête dans un verre d'eau.
Italie (Sicile)it Purtàrla 'e lònghiLa pòrter très loin
Lituanielt Nedaryk is musės dramblioFaire d'une mouche un éléphant
Pays-Basnl een zaak opblazen/opkloppengonfler / faire mousser une affaire
Pays-Basnl Het kalf groter laten worden dan de koeAggrandir le veau plus que la vache
Pays-Basnl Van een mug een olifant makenFaire un éléphant d'un moustique
Pays-Basnl een hele ophef van iets makenfaire toute une montée de qqc
Polognepl robić z igły widłyFaire d'une aiguille une fourche
Portugalpt Fazer uma tempestade num copo de águaFaire une tempête dans un verre d'eau
Brésilpt Fazer tempestade em um copo d'aguaFaire la tempête dans un verre d'eau
Roumaniero A face mult zgomot pentru nimicFaire beaucoup du bruit pour pas grand chose
Roumaniero O furtuna intr-un pahar cu apaUne tempête dans un verre d'eau
Roumaniero A face din ţânţar armăsarFaire d'un moustique un étalon
Russieru делать из мухи слонаFaire un éléphant d'une mouche
Suèdesv Göra en höna av en fjäderFaire un oiseau d'une plume

Vos commentaires
L’expression est peut-être relativement récente (20ème siècle) mais elle a cependant des origines (vagues, sans doute) mais assez anciennes. Ainsi, le fromage "reblochon" (hum, c’est bon !) doit son nom au peu de chose (de lait) que les fermiers savoyards déclaraient avoir tiré (trait) de leurs vaches, ce qui leur permettait d’éluder un peu l’impôt plutôt exorbitant exigé par l’intendant du souverain.
Si celui-ci, ou son envoyé, s’avisait de vouloir contrôler l’exactitude des quantités déclarées, ces filous de paysans, pas si cons, les jouaient (les cons) en proposant au noble envoyé incapable de se servir de ses menottes si délicates de traire lui même les vaches pour constater qu’elles ne donnaient effectivement pratiquement rien.
Inutile de dire que pas une goutte supplémentaire ne sourdait du pis sollicité par des mains inexpertes (moi, j’ai essayé et j’ai pas fait mieux, j’avoue !)
Mais le bougre ayant à peine tourné les talons, nos braves paysans rusés se remettaient à la traite (en Savoie, traire se dit "blocher") : ils "reblochaient" et, avec le surcroît de lait obtenu, ils fabriquaient des fromages onctueux...
Il semblerait que le clergé était au courant de la pratique (la confession ?) mais gardait le secret (toujours de la confession ?) estimant que cela rétablissait une certaine équité devant des impôts par trop exagérés.
Bref, pour éviter d’être pressurés, les paysans savoyards utilisaient la présure...
réponse à . <inconnu> le 24/10/2006 à 00h42 : L’expression est peut-être relativement récente (20ème...
Mâtin, quel Pingouin ! Tes connaissances me sidèrent ! Merci pour cette dose de culture générale !
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 09h01 : Mâtin, quel Pingouin ! Tes connaissances me sidèrent ! Me...
J’avoue que c’est excitant en plus... 
Mais revenons à notre fromage...
Il n’a pas encore été dit que cette expression équivaut à "en faire tout en plat", ce qui nous met la puce à l’oreille concernant le fromage, qu’il faut prendre dans son sens ancien de "plat travaillé et formé" (comme dans "fromage de tête"). Dans le parler populaire on n’envisageait pas un fromage comme un accessoire mais comme tout un repas (ou plat), ce qui est reflété dans l’expression anglaise.
réponse à . <inconnu> le 03/01/2007 à 20h07 : Mais revenons à notre fromage... Il n’a pas encore été...
Quelle est l’expression anglaise ? Il n’a pas été dit encore grand chose sur cette expression, mais attends que God nous la propose en clair, et tu vas voir, nouvel ami  !
réponse à . <inconnu> le 24/10/2006 à 00h42 : L’expression est peut-être relativement récente (20ème...
Il semblerait que le clergé était au courant de la pratique (la confession ?) mais gardait le secret (toujours de la confession ?) estimant que cela rétablissait une certaine équité devant des impôts par trop exagérés.
Erreur, grave erreur commise là!
Le clergé était au courant, dis-tu. Bien sûr!
Gardait le secret, ajoutes-tu. Bien évidemment.
Certaine équité, affirmes-tu. Alors, là, erreur, trois fois erreur.
Equité devant le Seigneur, peut-être, mais surtout parce que le clergé, PAR LA SUITE, prélevait son dû. Pas folle, la guêpe!
Pourquoi aller dire à l’état qu’il y a encore à tirer de la Blanchette, alors qu’elle pouvait le faire elle-même?
Pourquoi croyez-vous qu’ily a tellement de fromages d’abbaye? Hein? Il s’agit de tous ces fromages qui furent produits par des fermiers qui ne purent plus payer ni la taille, ni la gabelle (oui, je sais, c’est l’impôt sur le sel, mais puisqu’il y a du beurre salé, c’est qu’il y a du sel dans le lait, non? - bon, alors!)
Donc, voilà, ils ne pouvaient plus payer; ils furent donc d’abord grugés, puis spoliés, et enfin, les fromages furent produits par des moines au ventre mou... CQFD
La République, sur son arbre perchée
Tenait fermement ses fromages.
Les candidats, par l’odeur alléchés,
Versaient à ses pieds leurs hommages :
Eh bonjour Madame la France !
Vos fromages sont suris et peut-être un peu rances
Mais sans mentir, je suis LE gourmet
Qui divinisera le fumet
dont s’enveloppera toute nouvelle loi !
A ces mots Marianne ne se sent plus de joie :
« Usez de Mes Produits », et leur ouvre les bras.
L’un, Havard, s’en saisit ; l’autre, Devedjian, dit
Un gros vilain mot sale, hop ! sur Comparini.
« C’est pas beau, c’est pas bien, dit notre Président,
Mais il s’est excusé. » Fillon clôt l’incident.

Marianne, honteuse et confuse
Qu’une basse insulte faite à la citoyenneté
Soit détournée en trait contre la féminité
Pleure ce nouveau fromage fait par des triples buses
Que les médias pressurent à leur seul profit
Et là-haut, dans son arbre, elle se terre dans son nid.

D’après Le Corbeau et le Renard, de notre bon Jean de La Fontaine

Bonjour de jour que je vous souhaite beau et heureux !
réponse à . momolala le 30/06/2007 à 07h27 : La République, sur son arbre perchée Tenait fermement ses fromages...
Bonjour poètesse du matin, une petite pub pour le camembert Président ? 
Pour ce qui est du jour beau et heureux, on va d’abord attendre qu’il cesse de pleuvoir...
réponse à . momolala le 30/06/2007 à 07h27 : La République, sur son arbre perchée Tenait fermement ses fromages...
Aigrelette comme un petit chèvre de pays, ta fable. Bien vue et fort joliment tournée, avec ça !

C’est vrai, quoi, traiter une candidate de salope, y a pas de quoi en faire un fromage ! Je ne vois pas pourquoi, d’ailleurs, on reprocherait aux "racailles" d’injurier les flics...

@Petula : de la pluie ? En Normandie ? Je ne peux pas le croire ! Deux nuages et trois gouttes, tout au plus... Pas de quoi faire un camembert ou un livarot.
Bonjour à toutes-z-et à tous. Je suis bien rentré: la Convention.36H s’est déroulée sans Annie Croche (qui avait envoyé un mot d’excuse signé par ses parents). Tout-à-l’heure débutera la Convention.12H réunissant PP, BB, HH et les autres: Khmerrose, parexemple, qui ne dépareillera pas. Il n’a pas appareillé non plus, d’ailleurs.
Bon, n’en faites pas tout un plat: ce n’est qu’un fromage, en Somme... Comment, non, pas en Somme? En Sarthe? Ah, bon...
les trous de l’Emmental ? C’est bien, mais il ne faut pas en faire tout un fromage, parce que sinon ...
réponse à . file_au_logis le 30/06/2007 à 10h32 : Bonjour à toutes-z-et à tous. Je suis bien rentré: la Conve...
La vache qui rit, rit ! Ses copines aussi… On ne va pas en faire tout un carnage pour ça…

@ Filo > Ainsi donc, tu as survécu…. Les rillettes devaient être fraîches alors !
L’expression trouve son sens contraire dans le jeu « Trivial Poursuite », jeu dans lequel, l’objectif est d’en faire (remplir en fait) tout un fromage.

C’est dur aujourd’hui ! On est là à réfléchir dans le vague pendant que dans les milieux pédants, la crème rit !
réponse à . chirstian le 30/06/2007 à 10h51 : les trous de l’Emmental ? C’est bien, mais il ne faut pas en f...
J’avais cru lire : « les trous de l’aimée chantal »… n’importe quoi, en plus, je la connais bien et comme elle est très propre de sa personne, je ne voyais pas de rapport avec le fromage.

Fausse alerte à la salopemonellose. (C’eût été injuste)
réponse à . momolala le 30/06/2007 à 07h27 : La République, sur son arbre perchée Tenait fermement ses fromages...
"Un gros vilain mot sale, hop ! "

Ce qui est révoltant, c’est qu’il aurait pu le lui dire en face, je connais des femmes qui auraient apprécié le "compliment" ; d’autres pas...
Soulignons tout de même les regrets du fauteur. Question : situation à l’inverse, que peut dire une femme sur un homme dans son dos, le tout entre femmes bien entendu ?
réponse à . <inconnu> le 30/06/2007 à 12h24 : "Un gros vilain mot sale, hop ! " Ce qui est révoltant, c’est...
Son seul regret est d’avoir été pris sur le fait ! Le mien est qu’on en fasse un problème de genre. A ce niveau d’échange "démocratique" peu devrait importer que l’on soit candidat mâle ou femelle, on ne devrait pas s’autoriser de saloperie publique vis à vis d’un a*t*r ego, heureux ou malheureux. C’est affaiblir le système ; tout imparfait qu’il soit, du fait des individus qui en ont la charge car nul n’est parfait, c’est le moins mauvais. C’est pourquoi je trouve réducteur de vocaliser sur l’insulte faite à une femme. On devrait ressusciter le neutre dans notre langue. Peut-être irait-on d’emblée au fond des choses au lieu de s’arrêter au pied de l’arbre qui cache la forêt, Marianne eût-elle pris la mauvaise habitude de s’y retrancher.

@God :
Je ne sais pas d’où viennent les astérisques quand j’écris "alter"
Je découvre avec étonnement, dans mon vieux Gaffiot que fromage est au figuré, chez les Latins, un petit nom tendre : meus mollicus caseus (="fromage de mon coeur") trouve-t-on chez Plaute...

Drôle de mot doux, mais à tout prendre, moins ringard que "salope", qui n’est à mon avis un "compliment" que dans les fantasmes de certains ados attardés, ou amateurs de films X.

NB. (caseus, i ou caseum, i est l’étymon de "cheese". Notre "fromage" vient quant à lui, de formaticus [caseus] = [fromage] moulé dans une forme)
le samedi serait-il le jour du fromage ?  Samedi dernier, donc le 23 nous avions eu "entre la poire et le fromage". Et pour la semaine prochaine aurons-nous "laisser aller le chat au fromage "? Bon we à vous.
réponse à . momolala le 30/06/2007 à 13h29 : Son seul regret est d’avoir été pris sur le fait ! Le m...
Ah l’injure, ce révélateur de l’esprit...

Qui n’en dit pas jette la première godasse ! Mais je condamne bien évidemment, ça ne se fait pas ; point barre.
Tu collectionnes les astérix ?

@ Syanne et Tyto > Bises.
réponse à . syanne le 30/06/2007 à 14h02 : Je découvre avec étonnement, dans mon vieux Gaffiot que fromage es...
Mon petit fromage mou = mon tendre coeur ? Donc il est normal que les énamouré(e)s dont je suis en fassent tout en fromage ! Ouf ! tu me rassérènes pour le coup.

@Yannou
J’insulte beaucoup en voiture, mais je suis toute seule à m’entendre, donc je ne révéle rien qu’à moi-même (que je ne sache déjà, hélas !).  Je note qu’à moi, pas de bise. Je m’en souviendrai! 
réponse à . momolala le 30/06/2007 à 13h29 : Son seul regret est d’avoir été pris sur le fait ! Le m...
Moi je sais !
Pour éviter certaines formes de piratage (ce serait trop compliqué d’entrer dans les détails), je trafique les mots-clés du langage de manipulation des informations de ma base de données. Et il se trouve que ALTER en fait partie !
That’s all.
Pierre Dac et Francis Blanche en avaient fait tout un faux mage.
j’suis sûre que je suis "visée" !!! en oui ! pas eu le temps de lire (j’y reviendrais si God le veut bien) je n’en fais pas tout un fromage, mais depuis 72 h. ça me gâche un peu la vie !et avec la solitude en fond d’écran ... le fromage n’et pas aussi tendre à coeur que dit Momo ! 
je change de boîte ! ...à fromage (et je lirais demain )
réponse à . file_au_logis le 05/01/2007 à 21h20 : Il semblerait que le clergé était au courant de la pratique (la co...
Cf (je sais pas "citer...") " Donc, voilà, ils ne pouvaient plus payer; ils furent donc d’abord grugés, puis spoliés, et enfin, les fromages furent produits par des moines au ventre mou... CQFD "

Bin tiens ..! Merci de cet ajout que mon mauvais esprit allait perpétrer ..!!
Et comme on dit ("chu nous..??") "Baisé M’’sieu l’curé, vot’poule c’était un coq ..!"... Ou... "Dans l’Q la balayette"... (sacerdotale: eul’goupillon, quoi...)..!!
réponse à . chirstian le 30/06/2007 à 20h08 : Pierre Dac et Francis Blanche en avaient fait tout un faux mage....
Cf: "Pierre Dac et Francis Blanche en avaient fait tout un faux mage."

" Tu n’es qu’une cloche affreux mage..."
réponse à . chirstian le 30/06/2007 à 20h08 : Pierre Dac et Francis Blanche en avaient fait tout un faux mage....
C’était pas un faux mage de Hollande ? Ah, non, c’est juste: il s’appelait Monsieur Schumacher, si me souvenirs sont exacts...
réponse à . <inconnu> le 01/07/2007 à 19h52 : C’était pas un faux mage de Hollande ? Ah, non, c’est ju...
Ma no ..! C’était le Sâr Rabindranath Duval, voyons ..!!! "Je peux vous diire... je peuuuuux vous diiiire..." "-Et moi j’peux vous dire que vous avez oublié vot’texte..!"
réponse à . AnimalDan le 02/07/2007 à 16h00 : Ma no ..! C’était le Sâr Rabindranath Duval, voyons ..!!! "Je...
Ben oui, mais dans le sketch, y’a Francis Blanche qui, en réplique à Pierre Dac, lui dit "allons, allons, monsieur Schumacher !" T’as aussi oublié ton texte ?
réponse à . momolala le 30/06/2007 à 07h27 : La République, sur son arbre perchée Tenait fermement ses fromages...
Alors ça, c’est du Momolala cuvée Grand Siècle !
réponse à . God le 30/06/2007 à 19h15 : Moi je sais ! Pour éviter certaines formes de piratage (ce serait tr...
je trafique les mots-clés
J’en étais sûr, God ! Ah, le cuistre ! Tu n’as pas paumé la clé de 12 dans la bouche d’égout, fallacieux argument pour ne pas avoir à régler les boulons de mon éditeur de partoche. Tu la planques, juste pour t’adonner à ton vice : trafiquer les mots-clé de 12... C’est du propre !
l'équivalent donné pour le Québec "beurrer épais" n'est pas l'équivalent. Cette expression est utilisé quand on veut en mettre plein la vue en donnant trop de qualités, même en inventant des qualités.
Nous revoila partis dans les Epoisses, Maroilles, Calendos et autres Roquefort.....

Bon ben si hier y avait pas grand chose chez Georges au niveau frometon, forcement on sera pas mieux loti aujourd'hui.........

Alors on va pas en faire un fromage et on passe direct au café......
Nous on dirait "en faire des tonnes"...par exemple, tu connais Diwan quand elle attaque sur sa Bretagne, belle région au demeurant, mais elle en fait des tonnes....Et Ploumazout par ci et Trégazoal par là....
Voilà c'est ça en faire des tonnes...

Moi je fais pas ça quand je parle de ma Provence...Tu saisis ?

Ah oui tiens, je fais la généalogie de ma famille et j'ai trouvé des cousins au Canada...Rimouski le patelin, ça te dit quelque chose ?

Bon oui c'est grand le Canada mais le monde est si petit... (Tiens c'est bizarre ce que je viens de dire là)
Puisqu'on en est toujours dans le fromage je suis retourner voir celui d'hier car je savais bien que ma tirade sur le broussin allait m'attirer quelques sarcasmes....

M'étais pas trompé, ah je vous connais bien mes gueux.......

Eh oui, Minta....Et ce sera mon Georges du jour.
Bon c'est pas tout ça mais les Lapeau-d'Esfesses m'attendent....
Si vous pouviez me garder un toc de Roquefort.
Avec des cébettes et un coup de rouge....c'est que du bonheur..

Ad'taleur.....
DEVINETTE
Maître corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un fromage...d'accord, mais sur quel arbre était-il perché ?
réponse à . BOUBA le 20/10/2016 à 04h44 : Puisqu'on en est toujours dans le fromage je suis retourner voir celui d'hier ca...
Ah, cette chanson ! c'était une réplique adressée aux médias qui faisaient courir le bruit qu'il était atteint d'une maladie "dont on cache le nom". Semblable à cette réponse à ceux qui lui reprochaient de ne pas parler de sa vie privée (les trompettes de la renommée) J'en ris encore en écoutant cette chanson...Bonne journée à tous.
- Dans mon petit village, il n'y a que des gens bons, sensés, heureux...
- un bourg sain ?
- non, merci, j'ai pas faim...
- Cette fille est une malpolie, je lui ai fait un reproche, et elle m'a montré les fesses, elle !
- Faisselle ? elle t'a montré des fromages ?
réponse à . joseta le 20/10/2016 à 07h44 : DEVINETTE Maître corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un...
Réponse
- un fromager
- Mais ? qu'est-ce que c'est qu' ça, maman ?
- ben, ce que tu m'as demandé: lait caillé !
- les cahiers, maman, je t'ai demandé les cahiers, pour écrire !
- Chez moi, j'écoute toujours le rock fort...
- tu plaisantes ? ça ne parle pas les fromages...
Bon puisqu' on est reparti dans le fromage:
-"T' as vu Tom , il est fort beau!
-non Tom est Beaufort.
- Nous on avait du vin et du Brie, et nos amis anglais Comté...
- les anglais qu'ont thé, quel fromage ils ont pris, eux ?
- Tu ne mets rien dans ton café, toi ? J'ai rhum et...c'est bon...
- Géromé dans le café ? et c'est bon ?
- Met-on du fromage, au menu ?
- Metton.
- lequel ?
- Bonjour monsieur l'abbé, on voudrait deux missels...
- Demi-sel ? ben, allez à la crèmerie !
Le noble: - Dis donc, il est dur ce fromage....
- dur comme roche baron ?
- ah, non ! le Rochebaron est tendre !
aux médias qui faisaient courir le bruit qu'il était atteint d'une maladie "dont on cache le nom"
L'histoire retiendra que, pour une fois, les média avaient raison, non pas de faire courir un bruit, mais sur la réalité de son mal.
Au resto
- Tiens, quel fromage il mange cet homme ?
- euh...c'est Tomme...?
- oui, cet homme, qu'est-ce que c'est comme fromage ?
réponse à . BOUBA le 20/10/2016 à 04h44 : Puisqu'on en est toujours dans le fromage je suis retourner voir celui d'hier ca...
J'ai peaufiné ma réponse au #125.
En partant de pas grand-chose (du lait) on peut arriver à obtenir quelque chose de très élaboré, nécessitant un savoir-faire certain (le fromage).
Ah bon ?
Pourtant, les vaches, les chèvres, les chamelles, les brebis partent de pas grand-chose (de l'herbe) pour obtenir quelque chose de très élaboré (le lait).
réponse à . SyntaxTerror le 20/10/2016 à 10h58 : En partant de pas grand-chose (du lait) on peut arriver à obtenir quelque...
Pourtant, les vaches, les chèvres, les chamelles, les brebis partent de pas grand-chose (de l'herbe) pour obtenir quelque chose de très élaboré (le lait).
Il y a même des femmes qui n'ont jamais mangé d'herbe et qui font du lait.
Sans en faire un fromage.
réponse à . mickeylange le 20/10/2016 à 11h14 : Pourtant, les vaches, les chèvres, les chamelles, les brebis partent de p...
Bien vu l'artiste !
réponse à . mickeylange le 20/10/2016 à 11h14 : Pourtant, les vaches, les chèvres, les chamelles, les brebis partent de p...
Sans en faire un fromage
Mais elles en mangent. Tu crois que c'est de l’ingénierie inverse ?
Pour les frileux il y a le Pule.
Mais attention faut casser la tirelire je sais pas ce que ça donne sur les pâtes mais le prix est gratiné.
Une brouette de Mozzarella di bufala pour une portion, ils rendent la monnaie en sciure de Parmigano Reggiano (une pincée)
réponse à . gerard5253 le 20/10/2016 à 13h15 : Pour les frileux il y a le Pule. Mais attention faut casser la tirelire je sais ...
Ouais, ben pour moi, ce fromage...c'est râpé !
réponse à . gerard5253 le 20/10/2016 à 13h15 : Pour les frileux il y a le Pule. Mais attention faut casser la tirelire je sais ...
À ce prix-là, il pourrit au magasin...une fois j'en ai vu un, y'avait même des asticots dedans: c'était Le Pule aux vers...
réponse à . BOUBA le 20/10/2016 à 04h25 : Nous on dirait "en faire des tonnes"...par exemple, tu connais Diwan q...
T'as de la parenté à Riki ?
C'est à une demi-heure de chez moi.
Si tu y venais, on se taperait les fameuses 'singles' de Kraft, avec du ketchup.
Parce que c'est toi hein !
Pour les amateurs d'exotisme il y a aussi le caravane
L'obèse Jacques Tiné dînant chez un ami:
- Tu veux du fromage gras Tiné ?
- t'en a pas à tartiner ?
réponse à . BOUBA le 20/10/2016 à 04h25 : Nous on dirait "en faire des tonnes"...par exemple, tu connais Diwan q...
Nous on dirait "en faire des tonnes"...par exemple, tu connais Diwan quand elle attaque sur sa Bretagne, belle région au demeurant, mais elle en fait des tonnes....Et Ploumazout par ci et Trégazoal par là....
Voilà c'est ça en faire des tonnes...
Pffff... D'abord, ce n'est pas "ma" Bretagne" ! Je l'ai connue en même temps qu'un fier et beau Breton... j'ai aimé l'une et l'autre...
Que veux-tu ! J'aime ce pays rude, les roches toutes rondes de Ploumanac'h et celles déchiquetées de la Pointe du Raz... J'aime les landes où s'accrochent la bruyère... les chapelles toutes simples ou celles plus majestueuses, dentelles de pierre seule richesse des petits villages...
J'aime le vent, l'Iroise jamais immobile... tu t'assois sur le bord de la côte sauvage et tu regardes ses vagues se briser sur les roches... et là, tu pleures tellement c'est beau !
C'est aut' chose que ton broussin @116.

Monsieur est connaisseur !...
À force de manger du fromage, la femme d'Adolphe Thiers avait bien grossi...
Adolphe l'appelait: ma Thiers grasse...
Anorexique moi ?.... 
réponse à . DiwanC le 20/10/2016 à 13h40 : Nous on dirait "en faire des tonnes"...par exemple, tu connais Diwan ...
Forcément que si tu compares des paysages à un fromage...ah j'vous jure...
réponse à . joseta le 20/10/2016 à 13h27 : À ce prix-là, il pourrit au magasin...une fois j'en ai vu un,...
réponse à . ipels le 20/10/2016 à 13h30 : T'as de la parenté à Riki ? C'est à une demi-heure de ...
Ah ben ça j'en sais rien mais qui sait...
Chiche que si je viens au Canada je te fais signe...bon, pour le menu faudra qu'on discute..
réponse à . BOUBA le 20/10/2016 à 04h44 : Puisqu'on en est toujours dans le fromage je suis retourner voir celui d'hier ca...
...mon Georges du jour

C'est Le bulletin de santé
Le bonheur et la complicité de Brassens et Pierre Nicolas fait plaisir à voir. Chanson déconstipante au possible, mélangeant harmonieusement l'alexandrin savant et la gauloiserie exquise. Évidemment ça n'a pas pris une ride, les textes de Brassens étant intemporels. J'espère qu'il continue à s'amuser dans son coin de Paradis !
réponse à . BOUBA le 20/10/2016 à 13h54 : Forcément que si tu compares des paysages à un fromage...ah j'...
Tu dis ça parce que tu n'as sans doute jamais pris le temps d'observer de près la croûte d'un camembert...
C'est plein de fines striures reliées entre elles comme des rivières le sont aux fleuves... plein de petits monts qu'on dirait des collines...

Me d'mande si les herbes fines du fromage d'à midi étaient aussi anodines que le dit M'ame Loïk le prétend...

réponse à . mickeylange le 20/10/2016 à 11h14 : Pourtant, les vaches, les chèvres, les chamelles, les brebis partent de p...
Et si on parlait un peu de M. Seguin... du lait de la Blanchette avec lequel il faisait un fromage de bique à faire se pâmer tous les loups du voisinage... un fromage qui racontait l'herbe drue des pâtures mêlée de boutons d'or et de petites marguerites.
Ah ! Lange ! qu'elle était jolie la petite chèvre...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « En faire tout un fromage » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?