Faire l'école buissonnière - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Faire l'école buissonnière

Se promener au lieu d'aller en classe.

Origine

Les explications de cette expression sont multiples :

Pour certains, elle vient du Concile de Pavie, en 1423, auquel les prélats refusèrent de se rendre en raison de la peste qui sévissait dans cette ville, épisode décrit par Marot : "Vray est qu'elle fust buissonnière, l'escolle de ceux de Pavie".

Pour d'autres, datant aussi du XVe siècle, l'expression viendrait des chemins creux et buissons qui cachaient les fuyards (ou ceux qui s'abstiennent d'aller à l'école).

Pour d'autres encore, elle pourrait venir des écoles secrètes, nommées 'buissonnières' créées dans les campagnes par les adeptes du protestantisme lorsqu'ils étaient réprimés au commencement du luthérianisme.

Enfin, au XVIIe siècle, certains auteurs disaient que l'école était buissonnière lorsqu'on la fréquentait si peu, que les ronces et les buissons y naissaient.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire l'école buissonnière » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de Die Schule schwänzen.Sécher la classe.
États-Unisen To play hookyFaire l'école buissonnière (traduction littérale difficile)
Angleterreen to play truantfaire l'école buissonnière
Angleterreen To play hookyJouer à l'école buissonnière (absentéisme scolaire)
Espagnees Hacer novillosFaire de jeunes taureaux
Espagnees Hacer pellasFaire des mottes
Espagnees Hacer rabonaFaire l'école buissonnière
Espagnees Hacer pirulaSauter une classe
Mexiquees Hacer la pintaSe mettre à faire de taches
Argentinees Hacerse la rataSe faire le rat
Espagnees Hacer novillosFaire les jeunes taureaux
France (Nord)fr Faire queuette
Canada (Québec)fr Faire le renard
Canada (Québec)fr Foxer l'école(fox = renard en anglais)
Belgiquefr Brosser (les cours et l'école)Idem
Canada (Québec)fr Loafer les cours(en anglais, to loaf = flâner, glander)
Italie (Milan)it bigiarefaire l'ecole buissonniere
Italie (Sicile)it Caliàrisi 'a scòlaRôtir (dans le sable bouillant) l'école
Japonjp michikusa o suruPrendre le chemin des herbes
Pays-Basnl SpijbelenSécher les cours
Belgique (Flandre)nl haagschool houdenfaire l'école à la haie
Belgique (Flandre)nl BrossenBrousser
Catalogne (catalan)other Fer campanaFaire la cloche
Brésilpt Cabular aulaManquer à l'école (n'en disant rien chez soi et profiter pour aller se promener ou pour ne rien faire)
Brésilpt Matar aulaTuer la classe
Roumaniero a chiuline pas aller en classe
Roumaniero A trage la fitTirer au "fit" (intrad.) - manquer à l’école/au devoir/au boulot
Turquietr Okulu kirmakBriser l'ecole

Vos commentaires
Pour l’école des fans d’expressio, voir le mode d’emploi.
Mais pour vos amours coquins, irez-vous buissonner cette fin de semaine ?

De Benjamin Franklin :
L’expérience est une école onéreuse, mais les sots ne s’instruisent que là.
Aaaah! Les tapisseries d’Aubuisson, quelles belles pièces! Elles ont fait école... 
Grâce au Parc Duden (à Bruxelles, où j’ai été suivre des cours d’école sup. pendant quelques années), nous avons pu avoir plus d’amours buissonnières que d’école ... 
Feriez-vous toutes-z-et tous le samedi buissonier, que seuls les expat. sont présents sur Le Cid? Bridge, bien le bonsoir de bonne nuit, pour toi!
Et bien le bonjour pour vous, fainéants! Debout, les mains, pardon, le lit au carré!
réponse à . file_au_logis le 08/09/2007 à 08h02 : Feriez-vous toutes-z-et tous le samedi buissonier, que seuls les expat. sont pr&...
Bonjour bonjour Filo ! Eh, c’est le ouiquinde qui commence, grasse mat jusqu’à 7 h et demi quand même ! Pas d’amoures buissonnières en ce beau samedi sec, sec, sec comme le déjà cité hareng saur.

L’école buissonnière, je n’en ai pas vraiment eu l’occasion au sens propre mais j’ai essayé de la transporter dans les buissons de la vie du dehors, autant que faire se pouvait. Pour démontrer sans me démonter que l’école, c’est le lieu où l’on apprend à connaître et maîtriser les outils pour la comprendre, la vie. A l’heure où les "réformateurs" prônent le retour au be-a = ba, j’aime à me souvenir que nos enfants sont de jeunes roseaux pensants et non des boîtes formatées à remplir.
bonjour d’un petit matin qui semble en devenir beau!
D’école en école,j’ai eu à fréquenter les buissons, je devais faire deux kilomètres par chemins creux à travers bois et champs, et ceci par tout temps, les plus belles années ,le matin dans les poches, des châtaignes bouillies et bout de pain et de saucisse d’auvergne, dans le sac sur le dos une bûche pour allimenter le godin de la classe, époque où nous étions trois classe en une, et le soir, nous remplissions ce sac, de noisettes et champignons, ...nostalgie!
De nos jours, dans nos campagnes, les enfants ne font plus cela, ils se lèvent à point d’heure pour grimper dans un car et durant une heure ils tournent faire le ramassage non plus des mûres et autres baies, mais des autres écoliers qui attendent dans les villages et hameaux voisins...
réponse à . file_au_logis le 08/09/2007 à 07h54 : Aaaah! Les tapisseries d’Aubuisson, quelles belles pièces! Elles on...
buissons de chemins creuse...
Les explications de cette expression sont multiples :
multiples ? Son origine est clairement liée aux buissons.
Le verne "boissoner" (1200) alréré en "bissonner" (1379) et en "buissonner" (XV) signifiait "aller dans les buissons".
Alain Rey, qui cite effectivement les différentes sources indiquées ici ( Pavie, les écoles protestantes...) ajoute toutefois :
"mais il est probable que l’expression a précédé les origine qu’on a voulu lui assigner, et signifie dès le XV :"promenades dans les chemnis creux ou les buissons"

L’école buissonnière a toujours été en concurrence avec la classe, dans notre pays, à forte majorité rurale. La 3° République, consciente de la nécessité de réformer la scolarité, confia donc cette mission à un spécialiste incontesté : Ferdinand Buisson.
réponse à . sylphide le 08/09/2007 à 08h33 : bonjour d’un petit matin qui semble en devenir beau! D’école ...
On dirait Claudine à l’école. cette page
réponse à . chirstian le 08/09/2007 à 08h39 : Les explications de cette expression sont multiples :multiples ? Son ...
"Ferdinand Buisson", c’était le nom de ma première école, bien sûr ! Mais à la vérité, je faisais plus souvent l’école ferdinande que l’école buissonnière.
"Cette expression vient de ce qu’au commencement du Luthérianisme, les sectateurs de cette doctrine, n’osant précher ni enseigner publiquement, tenoient dans les campagnes des écoles secrettes qu’on nomma buissonières. Le Parlement rendit un arrêt le 6 août 1552, lequel défend les écoles buissonières. "J-CH. Tuet, dans le Robert.

Larousse donne une autre explication. "Avant la réforme, les écoles primaires, appelées petites écoles, étaient à Paris et dans la banlieue, sous la direction du chantre de l’église de Paris. Les Réformés pour soustraire leurs enfants à l’instruction des maîtres catholiques organisèrent des écoles clandestines. Elles furent interdites par un arrêt du parlement du 7 février 1554, qui les appelait écoles buissonnières parce qu’elles se tenaient en plein air. derrière les haies et les buissons. "

Le sens en a bien changé, d’ailleurs fait-on encore l’école buissonnière ? Lorsque j’étais au Lycée, il m’est arrivé de "brosser" certains cours. Mais ce terme a dû être remplacé par d’autres. Que dit-on aujourd’hui mesdames et messieurs qui êtes dans l’enseignement.
Tu me fais penser que c’est bientôt ( un mois sans doute) la saison des faines, il faudra que je m’active à en ramasser. Elles sont rares et je connais les coins où on peut en trouver. Peu de personnes connaissent ce fruit, qui demande patience avant de pouvoir le manger. D’abord les trouver, ensuite les ramasser et puis, délice, les ouvrir et les déguster.
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 09h06 : "Cette expression vient de ce qu’au commencement du Luthérianisme, ...
il y a eu " sécher" les cours," se faire la belle",de nos jours je ne sais.
réponse à . sylphide le 08/09/2007 à 09h19 : il y a eu " sécher" les cours," se faire la belle",de nos jours je ne sai...
"sécher" les cours" ?
heureux qui, comme la rivière, peut ,dans son lit, suivre son cours .
réponse à . chirstian le 08/09/2007 à 09h27 : "sécher" les cours" ? heureux qui, comme la rivière, peut ,d...
Bravo, superbe...

ça me fait repenser qu’on avait aussi des anti-séches...à défaut de s’enticher d’un garçon de la classe supérieure.
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 09h13 : Tu me fais penser que c’est bientôt ( un mois sans doute) la saison ...
Je ne connais que les faines des Hêtres, c’est de cela que tu causes ?
Ou bien " la danse des casse-faines"...une valse, si ma mémoire est encore bonne!
Alors ? Elpepe fait l’école alguière ? (ou doit-on dire : l’école poissonnière ?
Attention à ne pas confondre protestantisme et luthérianisme, ce qui reviendrait à prendre la partie pour le tout.

Dans son acception actuelle, les protestants français de l’époque peuvent être qualifiés de calvinistes mais certainement pas de luthériens.
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 11h06 : Attention à ne pas confondre protestantisme et luthérianisme, ce q...
nuance qui t’amène donc à intervenir ici en protestant  ! 
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 11h06 : Attention à ne pas confondre protestantisme et luthérianisme, ce q...
à LorFerrari:
C’est pas not’ Tytoalba nationale qui le dit, c’est un certain Tuet, dans le Robert.
Et quand Tuet dans le Robert, hein, vaut mieux tout faire pour y rester...

Les Corses de Calvi - les calvinistes, quoi - vont se demander pourquoi tu veux les traiter protestants, eux qui sont toujours d’accord avec tout et tout le monde, tout le temps... Et comme ils ne sont pas ombrageux, ne se cachent pas dans les buissons - cela a fait école par là-bas aussi, ils seront d’accord avec toi aussi.

Mais tout d’abord, bienvenue à toi sur ce mêêêrveilleux site en ce jour béni. C’est sûrement parce que tu as fait l’école buissonnière aujourd’hui que tu nous a trouvé...
Restes-y, tu verras, en semaine, il y a plus d’animation. Déjè que le Pépé est reparti navigué, tout est calme, bonnes gens, tout est calme... Le phare est allumé, propre et tous. Y en a pas beaucoup qui sont là, c’est aussi pasque y en a beaucoup de collés, ce samedi...
réponse à . chirstian le 08/09/2007 à 10h28 : Alors ? Elpepe fait l’école alguière ? (ou doit-on...
Non, non, il fait les trottoirs de la Rue Poissonnière... 
Un peu de poésie ave Charles Cros, bien sûr, sur cette page
réponse à . momolala le 08/09/2007 à 13h09 : Un peu de poésie ave Charles Cros, bien sûr, sur cette page...
Tiens, pour toi, Momo, je fais l’école buissonnière aujourd’hui à cette page.
il y a aussi mes universités de Phil.CLAY
réponse à . sylphide le 08/09/2007 à 09h48 : Je ne connais que les faines des Hêtres, c’est de cela que tu causes...
Je ne connais que les faines des Hêtres, c’est de cela que tu causes ?
C’est bien de cela qu’il s’agit mais qui le sait encore ? Même dans ma génération quand je parle de faine, on me regarde avec étonnement, quoiqu’est-ce ? Comme ceux qui ne savent pas la différence entre une châtaigne et un marron. Et je ne parle même pas de reconnaître la forme des feuilles des arbres, on apprend plus cela à l’école.

Bienvenue à LorEnzo. Pour Luther, Calvin, ce n’est pas moi mais le dico qui en parle, je promets de vérifier un peu plus tard les différences. Demain étant le jour du seigneur, je le ferai peut-être, vu que je remets souvent à demain.
réponse à . syanne le 08/09/2007 à 13h23 : Tiens, pour toi, Momo, je fais l’école buissonnière aujourd&...
Merci ma belle. Ce poème a été réédité dans un recueil qui s’appelle précisément "l’école buissonnière" avec "les animaux ont des soucis", "le bonhomme de neige", etc... Mais je préfère l’oeuvre intégrale de Prévert où ses textes sont classés comme lui l’a voulu.

Et puis, un poème à moi, ya pas d’raison, non ?

Sur les bancs de ma classe, immobiles et taiseux,
Se tenaient, bien trop sages, de jeunes petits vieux :
Bustes raides, têtes droites, pieds à plat, yeux baissés,
Bouches closes, bras croisés sur les tables lustrées.
Dans un silence affreux crissait seule ma craie
Sur le tableau sévère où les mots s’alignaient.
Mais là-bas, dans mon dos, dans un bruit éclatant
Est tombé le cartable, puis la trousse et le banc
Tout au fond de la classe de ce petit truand
Qui suivait au soleil, à son fil attachée,
La descente en rappel d’une belle araignée.
Dans un seul mouvement ils se sont retournés
Sur l’enfant qui suivait d’un air émerveillé
La danse de l’épeire en travers de l’allée.
La toile magnifique peu à peu s’esquissait
Et l’enfance curieuse peu à peu s’éveillait.
Oubliés le tableau, la craie et la maîtresse
Dans cette leçon de choses si pleine de richesse.
Elodie, effrayée, poussait de petits cris.
« Elle croit qu’on est dehors ! » a crié Jérémy ;
« Elle tire dans sa tête un fil avec ses pattes ! »
« Et comment ça se fait que sa toile est toute plate ? »
Pendant qu’on faisait cercle autour de l’araignée
Une légère brise a fermé les cahiers :
La nature est entrée dans la maison d’école
Repeignant d’innocence Magali, Yann et Paul :
Loin des ânonnements aux musiques routinières
Ils ont appris la vie à l’école buissonnière.
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 13h59 : Je ne connais que les faines des Hêtres, c’est de cela que tu causes...
Non non Tyto, pas de généralités dégénératives : on apprend encore beaucoup de choses à l’école, et même à reconnaître les arbres à travers leurs feuilles. Mais tu n’as pas dû tout apprendre à l’école toi-même. Peut-être, comme moi, ton père, ta mère ou d’autres de ton entourage ont-ils mis des feuilles dans ta main de petite fille et ouvert tes yeux sur le monde qui t’environnait, que tu aies grandi à la campagne ou en ville, comme moi. L’école ne peut tout faire. Il est aussi bien bon de poursuivre la démarche de connaissance partagée en dehors d’elle.

Tiens, à ce propos, pour tous ceux que cela intéresserait : il existe "L’éventail des arbres" chez Hatier qui permet justement en promenade d’identifier les feuilles des arbres à partir de leur silhouette et de leur photo ; l’Office National des Forêts français a édité aussi un petit guide à emporter en balade "Les arbres de nos forêts". Il existait un fichier chez Tavernier que je dois avoir quelque part, mais je ne le retrouve pas pour le moment qui permettait d’identifier les arbres à partir de la silhouette de leur feuille ou de leur fruit.
réponse à . momolala le 08/09/2007 à 13h09 : Un peu de poésie ave Charles Cros, bien sûr, sur cette page...
encore un Charles, mais lui il "Trenet"  ... en 1933 (je n’étais pas encore née et ma maman n’était encore qu’une fillette) ... et il vantait les bienfaits - sinon les vertus - de l’école buissonnière :
"Quand on faisait l’écol’ buissonnière,
On découvrait mille chemins
Qu’on parcourait la main dans la main.
On rencontrait, lisant son bréviaire,
Monsieur l’Curé avec son chien
Qui le suivait, ne pensant à rien.
Une odeur de lavande
S’envolant dans l’air du soir,
On mangeait des amandes.
Sur l’herbe, on allait s’asseoir.
Qui n’a pas fait l’écol’ buissonnière,
N’a pas connu le meilleur temps,
Les meilleurs jours du candide printemps."
Tu as raison, pas de généralités, mais je parle de ce que je connais. Mes enfants nés en 1981 et 83 n’ont jamais vu le nom des arbres à l’école. S’ils en connaissent certains c’est que nous sommes allés souvent promener dans les bois et les parcs. Même chose pour les fleurs et les fruits. On apprend d’autres choses à l’école. L’informatique par exemple et les langues, même en primaire dans certaines écoles. Heu, quand je dis primaire je parle pour la Belgique, je pense qu’en France on dit élémentaire, pour les 6-12 ans. Me trompes-je ? Je ne connais pas tout, ce serait prétentieux. Et heureusement, sinon, je n’aurais pas le plaisir d’être sur ce site pour en savoir un peu plus  et ma vie serait bien ennuyeuse.
A l’école de la vie, (= école buissonnière) j’ai trouvé sur mon chemin bien des buissons !
Je me suis planquée dans des bosquets, je me suis écorchée aux ronces, j’ai fait des feux de joie bois et de broussailles, j’ai rêvé sous les charmilles, je me suis cachée derrière des haies, mais j’ai découvert des trésors dans les fourrés et les taillis … Il n’y a que la brousse ou le maquis que je n’ai pas explorés … et dans ma traversée du désert, je n’ai trouvé aucun buisson ! 
non, non, je ne raconte pas ma vie, mais derrière chaque image s’en cache un "pan" ! 
Tout chaud, tout beau, Momo ! Quelle "passeuse" de vie tu as dû être !

Allez, entre nous, une petite chanson qui fait du bien...cette page
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 13h59 : Je ne connais que les faines des Hêtres, c’est de cela que tu causes...
C’est facile: Luther a été assassiné en Alabama et Clavin, c’est l’ami de Hobbes...
Youhou, Hobbes, où es-tu, ca fait une paie qu’on ne t’as plus vu, dis donc...

Non, sérieux, Luther est allemand et Calvin est Suisse...
Une vraie lecon de vie, ma Momo, là.
Toute de finesse, de beauté, de pureté,... on dirait du Prévert...
Je te tire mon chapeau. Tu as fait oeuvre magnifique!
réponse à . file_au_logis le 08/09/2007 à 15h49 : C’est facile: Luther a été assassiné en Alabama et Cl...
Calvin est Suisse
ce qui en soi, n’a rien d’infamant. A mon avis, l’Eglise catholique a du lui reprocher autre chose ... mais quoi ? Est-ce qu’il proposait la communion sous la forme de fondue ? de chocolat ? De virer le produit de la quête directement à un compte numéroté ?
réponse à . momolala le 08/09/2007 à 08h19 : Bonjour bonjour Filo ! Eh, c’est le ouiquinde qui commence, grasse ma...
Certes la mécanique du B.A.ba a peu à voir avec l’éveil de la pensée, mais cela reste un des meilleurs points de départ à la lecture et l’écriture. La méthode globale a fait de véritables ravages, elle a créé toute une génération d’analphabètes. Je ne sais pas ce qu’il en France, mais au Québec c’est assez dramatique. Des flopées d’ingénieurs qui écrivent au son, et j’en passe.
Ce qui est aussi beaucoup à regretter, c’est que l’école ne prête de véritable attention qu’à certaines matières telles que maths et français, et considère accessoires d’autres tout aussi importante pour un développement équilibré. L’étude des buissons y a rejoint l’histoire et la géographie avec le sport et la musique…
C’est aussi plus facile de livrer des connaissances sans trop s’occuper de la réception, que d’apprendre à apprendre…
Et si l’on veut parler d’équilibre, l’expérience sans école a ses limites, mais l’école sans expérience ne vaut pas mieux. Je ne sais plus qui a dit que si la théorie améliore la pratique, la pratique existe la première et c’est de la pratique que naît la théorie et c’est la pratique qui la vérifie, l’infirme ou la confirme, la nuance. Bref, cela prouve que tout fanatisme est imbécile, em éducation comme ailleurs.
Mais il est tout aussi difficile de faire comprendre cela aux bureaucrates des ministères qu’à ceux qui se targuent de représenter Dieu sur Terre !
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 16h02 : Certes la mécanique du B.A.ba a peu à voir avec l’éve...
Si j’étais Nicolas tu serais ministre de l’éducation, et je te mettrais comme adjoint le ministre de la guerre pour que tu arrives à faire bouger les choses !
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 16h02 : Certes la mécanique du B.A.ba a peu à voir avec l’éve...
Oh, Bridge, tu parles d’or.
Un de mes profs, peut-être un des deux dont j’ai gardé le meilleur souvenir, nous disait toujours:
il est à la portée de n’importe quel imbécile d’apprendre par coeur et de tout restituer, aussi bien à l’endroit qu’à l’envers. Seules les personnes intelligentes ici vont apprendre à apprendre, apprendre à comprendre!
Et il a réussi à nous inculquer certaines notions telles que: sais-tu pourquoi...? explique-moi le raisonnement qui a consuit à...
C’était mon prof. de maths. Il n’a jamais demandé de démontrer un théorème sans que l’on doive expliquer la méthode choisie pour la démonstration.
Un autre prof, mon premier prof d’allemand - j’avais 12 ans à l’époque, à Bruxelles - est entré en classe le jour du premier cours. Il nous a dit, en francais (je cite): "Messieurs, je m’appelle Reinhardt, je vous salue et ceci était ma dernière phrase en francais". Depuis, avec talent, patience, en un mot, avec amour et respect pour nous, il nous a tout montré, expliqué, dessiné,... avec ses commentaires en allemand.
Momo quel talent mon clavier en reste muet d’admiration. Dommage que tu aies déjà LE MÉRITE DE L’AMIRAUTÉ AVEC PALMES ET FOURRAGÈRE, car là tu l’aurais gagné.
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 14h42 : Tu as raison, pas de généralités, mais je parle de ce que j...
Bonjour "blanchetyto". Est-ce notre St Patron commun qui t’accorde au fil des jours des heures supplémentaires de vie ? Moi je rame pour trouver le temps de venir m’amuser sur notre beau site et la pratique de notre hobby, commun aussi. Trop souvent le choix est difficile.

@ momo, un seul mot, bravo !
J’ai beaucoup pratiqué l’école buissonnière mais "à l’insu de mon plein gré". C’était la guerre et dans certaines situations, valait mieux se cacher.
réponse à . file_au_logis le 08/09/2007 à 15h49 : C’est facile: Luther a été assassiné en Alabama et Cl...
Non, sérieux, Luther est allemand et Calvin est Suisse...
Sérieux tu disais ? Ce calvin est pourtant né à Noyon en Picardie et mon Larousse dit donc qu’il est français. Mais tout le monde peut se tromper. Par contre, Calvin est bien allé en Suisse où il a fondé l’Académie de Genève en 1559. Je le sais j’y étais, comme poisson dans le lac.
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 16h02 : Certes la mécanique du B.A.ba a peu à voir avec l’éve...
Je ne vais pas entamer un débat là-dessus, d’autant que j’ignore comment on enseigne la lecture au Québec. Ce dont je peux parler avec certitude, c’est de mon expérience : certes, on peut apprendre à lire mécaniquement, j’ai appris de cette façon avec la méthode Bosher. Mais je ne connais pas de méthode d’apprentissage réellement globale. J’ai enseigné la lecture longtemps en grande section comme au CP et je persiste à penser que lire, c’est comprendre, c’est-à-dire qu’il faut entraîner l’intelligence en même temps que l’on met en place les mécanismes. Il n’y a de toutes façons pas qu’une seule "bonne" méthode d’apprentissage : la bonne est celle qui réussit avec l’enfant qui se trouve face à soi. Le manuel doit rester un support et non devenir une bible, comme il n’y a pas de recettes en pédagogie. Il faut beaucoup de pratique pour le comprendre, et suffisamment de maîtrise des contenus et de confiance en soi pour y parvenir. Peut-être certaines méthodes de lecture récentes à point de départ global ont-elles, par la quantité de matériel corollaire qu’elles produisent, "verrouillé" l’approche de la lecture en occupant complètement le terrain. C’est de la diversité que naît la richesse, là aussi. J’ai toujours pensé que les enseignants des classes élémentaires comme maternelles d’ailleurs devraient changer de niveau de classe tous les 3, 4 ou 5 ans afin de se remettre en question en retrouvant les enfants qu’ils ont enseignés précédemment, ou en rencontrant ceux dont on se demande "ce qu’on leur a appris" dans les classes précédentes. Je l’ai fait aussi souvent que je l’ai pu : on a des surprises ! Mais c’est ce qui me convient ; je n’ai pas convaincu autour de moi, j’ai donc peut-être tout à fait tort.
réponse à . mident le 08/09/2007 à 16h39 : Bonjour "blanchetyto". Est-ce notre St Patron commun qui t’accorde au fil...
Disons que j’ai beaucoup de temps libre. Et que j’adore fureter dans les livres. Aujourd’hui, c’est la journée de l’ALPHABETISATION. Ayons donc une pensée pour tous ceux qui ne savent pas lire ou qui ne savent pas lire notre langue. Les personnes qui fréquentent les cours d’alphabétisation n’ont parfois pas eu la chance d’avoir des instits ou profs motivants. Et puis il y a ceux qui ont fait des études dans leur langue d’origine mais ne savent lire et écrire la nötre. Pour les avoir fréquenté(e)s je sais de quoi je parle.
réponse à . momolala le 08/09/2007 à 16h58 : Je ne vais pas entamer un débat là-dessus, d’autant que j&rs...
Il n’y a de toutes façons pas qu’une seule "bonne" méthode d’apprentissage : la bonne est celle qui réussit avec l’enfant qui se trouve face à soi
Même chose pour les adultes, certains savent lire mais ne comprennent pas ce qu’ils ou elles lisent. C’est pour cela que dans les formations comme chez "Lire et Ecrie" on a plusieurs méthodes d’apprentissage qui peuvent paraître parfois débilisantes à certaines personnes, mais qui fonctionnent à long terme et c’est valorisant quand à la fin de l’année, les apprenants peuvent lire un article dans un journal et en discuter.
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 17h01 : Disons que j’ai beaucoup de temps libre. Et que j’adore fureter dans...
Les personnes qui fréquentent les cours d’alphabétisation n’ont parfois pas eu la chance d’avoir des instits ou profs motivants.

Moi qui suis prof et qui aime mon métier (dont parlent si bien les gens qui ne l’exercent pas), j’ai aussi alphabétisé , le soir ou le mercredi après-midi, des étrangers de diverses nationalités - et je continue épisodiquement. Eh bien, devine qui constitue souvent le gros de la troupe des bénévoles ?... Gagné ! des instits et des profs (peut-être pas motivants, mais drôlement motivés, je te l’assure !).
En revanche, je ne connaissais pas la "Journée de l’alphabétisation", celle où l’on doit avoir une pensée émue pour les analphabètes, je suis tout à fait d’accord, mais je suggère qu’elle soit aussi, peut-être, celle où l’on va se renseigner pour savoir où se tiennent les cours et où l’on peut se procurer les méthodes du F.L.E.
Où sont partis tous les hommes de ce merveilleux site ? Seraient-ils allés réviser à l’école du buisson de leurs compagnes ? J’espère en tout cas qu’il ne s’en tiendront pas au B et A = BA. 
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 16h27 : Si j’étais Nicolas tu serais ministre de l’éducation, ...
Si j’étais Nicolas tu serais ministre de l’éducation, et je te mettrais comme adjoint le ministre de la guerre pour que tu arrives à faire bouger les choses !

Bonne idée ! Et je suggère qu’on mette deux militaires armés par classe : un pour tenir les élèves en joue, l’autre pour veiller à ce que l’enseignant fasse enfin son boulot. Et puis tiens, en ces temps de rigueur, on pourrait même faire fusionner les deux ministères : économie de fonctionnaires, moins de laxisme, tout le monde s’y retrouverait, et moi, je pourrais enfin faire l’école buissonnière...
réponse à . syanne le 08/09/2007 à 17h31 : Si j’étais Nicolas tu serais ministre de l’éducation, ...
Tiens, c’est vrai qu’on n’a plus d’Education Nationale ; on n’a pas non plus de ministère de la guerre mais un ministère des Armées que c’est qui, le ministre ? Au moins MAM, on s’en souvenait ! Nan nan, il faut revenir à l’Instruction Publique Laïque et Obligatoire, à la blouse grise et au 30 h de classes par semaine pour pouvoir intégrer ce que demande la "pétition pour le renouveau de l’école primaire" qui veut qu’on réapprenne les 4 opérations, (même la division, maizoui !) comme du temps de la méthode Bosher, dès le cours préparatoire. Qu’est-ce que je dis, moi, le petit Nicolas a dit qu’il faut réduire les heures de cours pour avoir besoin de moins d’enseignants ! Je suppose donc que pour les 4 opérations ne seront enseignées que les retenues. De quoi je me mêle, hein, puisque je suis rayée des cadres, on s’demande !
AVIS DE CLOTURE DE LA PREMIERE SEMAINE DU JOINT DE 12

Dimanche soir dernier carat pour faire briller votre inégalable esprit sur notre site préféré.
Le jury du festival (non pas maintenant vous applaudirez plus tard) vous donne un indice il y a déjà à c’t’heure 21 joints de 12 attribués à 9 d’entre vous.

Maaaaaaaaaaarceeeeeeeeeel une tournée générale amirale, çà peut aider...

Pour les réclamations, les injures, les promesses de pots de vin etc.

utilisez uniquement l’adresse suivante quazimomo@orange.fr
réponse à . chirstian le 08/09/2007 à 10h28 : Alors ? Elpepe fait l’école alguière ? (ou doit-on...
Tout juste, Auguste Chirstian.

nota bene :
Les bonnes cuisses au lit errent.
réponse à . Elpepe le 08/09/2007 à 17h57 : Tout juste, Auguste Chirstian. nota bene : Les bonnes cuisses au lit erren...
Elles sont mal montées, alors, ces blanches cavales !
réponse à . file_au_logis le 08/09/2007 à 15h49 : C’est facile: Luther a été assassiné en Alabama et Cl...
Et l’un était luthier, l’autre claveciniste.
L’éditeur de partoche
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 16h02 : Certes la mécanique du B.A.ba a peu à voir avec l’éve...
ceux qui se targuent de représenter Dieu sur Terre
Des noms ? Luther, Calvin, God... 
réponse à . momolala le 08/09/2007 à 17h40 : Tiens, c’est vrai qu’on n’a plus d’Education Nationale&n...
Suis désolé mais quand les ados vont dans les buissons c’est pas pour apprendre les divisions mais bien la multiplication, n’en déplaise à nos enseignantes du jour.
Osez dire le contraire maîtresses 
réponse à . momolala le 08/09/2007 à 18h07 : Elles sont mal montées, alors, ces blanches cavales !...
Mais je m’en contrepète !
Allez, au lit, les gosses ! L’Amiral va voir d’autres horizons.
Ah que les mains sur les couvertures, hmmm ? Sinon, les colles bruisse-ornière* vont pleuvoir, à mon retour !
* Edith est dite "bruisse-ornière" toute personne qui pousse une goualante en s’enlisant dans une ornière. Si !
réponse à . Elpepe le 08/09/2007 à 18h36 : Mais je m’en contrepète ! Allez, au lit, les gosses ! L&r...
Tu as raison, car on ne peut pas avoir de toutes façons le pied marin et la botte cavalière !

@Quasimado
Il n’y a pas de quoi se désoler ! ce sont des choses bien gaies que celles-là !

Bonsoir de ce beau soir ! Je me retire en même temps que l’Amiral, mais pas avec lui, pas d’équivoque siouplé quand nous aurons le dos tourné. A demain peut-être.
Elles sont où les frangines ? misscandide et framboise haut haras, elles font les colles buissonnières comme dit pépé "collé samedi"
réponse à . syanne le 08/09/2007 à 17h19 : Les personnes qui fréquentent les cours d’alphabétisation n&...
Je ne suis pas prof mais éducatrice. J’ai travaillé aussi comme bénévole dans un centre d’alphabétisation de ma région du plat pays et tu as raison, il y a beaucoup d’ex enseignants qui y pratiquent. Il n’y a pas que des étrangers qui viennent dans ces centres, contrairement à ce que beaucoup de monde pense. Et les participants sont de tout âge. Je ne connais pas la F.L.E mais peut-être que ça se rapproche de la M.N.L.E . Méthode Naturelle de Lecture et Ecriture. Des noms ronflants auxquels j’ai du mal à m’habituer. Mais la méthode semble fonctionner.

Pour la journée internationale de l’alphabétisation voir cette page
Marrant, a 18h35, Quasimodo est redevenu Quasimado
Est ce que ç’à dépend s’il porte sa bosse dans le dos ou devant.
En tout cas belle démonstration de transformisme.
En fait, je crois qu’il est inscrit sous les deux noms et il en use a volonté pour brouiller les pistes
réponse à . momolala le 08/09/2007 à 18h41 : Tu as raison, car on ne peut pas avoir de toutes façons le pied marin et ...
à l’auberge du cul tourné...bien le bonsoir à vous tous et toutes !
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 19h01 : Je ne suis pas prof mais éducatrice. J’ai travaillé aussi co...
J’étais jusqu’à présent en panne de connection. J’ai raté une journée très enrichissante. Je suis surprise d’apprendre sur expressio qu’aujourd’hui est la journée internationale de l’alphabétisation. Je n’ais entendu aucune information sur ce sujet. Ah oui ! C’est vrai, il y a le rugby, le foot, c’est plus important. Et puis l’hommage rendu à ce grand ténor qu’était Pavarotti. Peut-être aurait-il été heureux, après tout, que l’on parle un peu moins de lui pour donner un peu de place à cette journée très importante pour l’avenir de tous.
@ Sylphide et Elpepe
Petite blague pour en rire montée avec un site trouvé sur internet.
"Sylphide toquée de l’amiral lui a fait un beau dessein" cette page
(Sylphide toquée existe vraiment sur internet.
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 21h19 : J’étais jusqu’à présent en panne de connection....
en Belgique, on en a parlé à la radio, dans les journaux et à la TV. Malgré nos préoccupations au sujet de la formation de notre gouvernement. Pfffffff
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 21h46 : en Belgique, on en a parlé à la radio, dans les journaux et &agrav...
Ah pardon ! On m’en a parlé. Lorsque je suis allée chercher une petite fille à l’école maternelle, ellle est en moyenne section, elle m’a demandé " tu sais lire toi ? " Je n’avais pas compris que la maitresse avait parlé aux enfants de cette journée.
On critique beaucoup l’enseignement et pourtant voilà de jeunes enfants de 5 ans qui savent écrire leur nom en script et en cursive qui connaissent toutes les lettres et savent compter jusqu’à 20 et encore plein de choses apprises en petites section, par exemple la composition d’une fleur, le nombre de pattes qu’on les insectes. Moi je suis en admiration devant ces institutrices qui éveillent ces petits.
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 22h31 : Ah pardon ! On m’en a parlé. Lorsque je suis allée cher...
hé oui, heureusement , il y a encore des gens motivés. C’est comme dans tous les métiers, il y a ceux qui le font par routine et ceux qui cherchent sans cesse à intéresser les autres et font leur boulot avec amour.

Je pourrais encore longuement parler de toutes ces personnes qui ont dépassé l’âge scolaire et qui ont le courage d’apprendre à lire et à écrire, ce n’est pas toujours évident d’avouer ses lacunes, alors chapeau aussi à tous ces apprenants.
@ 58. Le 08/09/2007 à 20:33:20 par machin

Marrant, a 18h35, Quasimodo est redevenu Quasimado

oui i y a les deux pour déjouer la java et les cookies il y a aussi maintenant quasimomo.blog.fr pour le jazz quand la java fait la googueule
réponse à . sylphide le 08/09/2007 à 20h51 : à l’auberge du cul tourné...bien le bonsoir à vous to...
ya de l’eau dans le phare mame syl ?
y’a des écoliers buissonniers dans les pommiers, si Jean Crois j’en de La Fontaine ! cette page
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 16h54 : Non, sérieux, Luther est allemand et Calvin est Suisse...Sérieux t...
Aaaaah, enfin une qui ne dormait pas! Merci pour la rectification!
réponse à . <inconnu> le 08/09/2007 à 22h31 : Ah pardon ! On m’en a parlé. Lorsque je suis allée cher...
un insecte a six pattes, une araignée en a huit. L’araignée n’est PAS un insecte.
Un inceste, peut-être?
réponse à . file_au_logis le 09/09/2007 à 08h40 : Aaaaah, enfin une qui ne dormait pas! Merci pour la rectification!...
Dites donc vous, ne seriez-vous pas un piégeur de première ? Il me semble que ce n’est pas la première fois que vous lancez des affirmations douteuses.  Mais comme le dit Lio : "les brunes ne comptent pas pour des prunes". Si je n’avais rectifié, God l’aurait sans doute fait mais j’ai été plus rapide que lui. 
réponse à . tytoalba le 08/09/2007 à 13h59 : Je ne connais que les faines des Hêtres, c’est de cela que tu causes...
J’ai un certain âge et je connais les faines mais j’avoue que j’ignorais totalement qu’il était possible de les manger comme cela... je les aurais juste transformées en farine... Crues, vraiment ?
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 10h38 : J’ai un certain âge et je connais les faines mais j’avoue que ...
Hé si, depuis que je suis petite, je le fais et je suis encore là. Bienvenue à toi. Et si tu veux essayer les faines, c’est justement la saison, en tout cas en Belgique. Il faut de la patience, premièrement pour les trouver, elle sont souvent cachées dans les feuilles qui commencent à tomber. Et ensuite pour les ouvrir, comme tu le sais ce sont de petits fruits. C’est un peu comme quand on décortique les graines de tournesol, alors bon amusement.
Ailleurs
Langue     Expression équivalente    Traduction littérale
Espagnol Hacerse la rata Assaisonner la ratatouille
La voici l'école buissonniere que Georges a caché dans son oeuvre....

Aux pupitres alors, quelque chose changea,
L'école buissonnière eut plus jamais un chat


Pouvez y aller c'est le Fox-Terrier qui s'y colle, il est admis dans les hautes sphères de ce meeeeeeeeeeeeeeeerveilleux forum.

Un peu tôt pour le café ?....Bah oui mais j'ai jamais été un gros dormeur et puis avec ce changement d'horaire.......hein !
Tous les ans c'est le même débat depuis des lustres....

Mais bon, on est en France...on va pas changer quelque chose.

Mes chers concitoyens, nous sommes au bord du gouffre. Mettons un frein à l'immobilisme dans l'urgence de l'inaction qui nous empêche de faire un grand pas en avant
Le sulfureux Patrick Buisson distille ses informations au compte goutte.
Les colles Buissonnières irritent les enquêteurs......
Peut-être n'êtes-vous pas tentés par la lecture des voisins du dessus... Faites un petit effort qui se transformera en petit bonheur ! Lisez le délicieux poème de Momolala 
(@ 26)
La Maîtresse d'école
La maîtresse avait des méthodes avancées
Au premier de la class' ell' promit un baiser,
Un baiser pour de bon, un baiser libertin,
Un baiser sur la bouche, enfin bref, un patin,
Enfin bref, un patin.
Aux pupitres alors, quelque chose changea,
L'école buissonnière eut plus jamais un chat.
Et les pauvres marchands de bonnets d'âne, crac !
Connurent tout à coup la faillite, le krack,
La faillite, le krack.


Suffit de pas grand chose pour mettre fin à l'absentéisme ! 
Écoutez !
Ah oui surtout n'oubliez pas que ce week end c'est la la grande fête commerciale qui nous vient d'outre Atlantique, j'ai nommé Halloween......
Sorcières, fantômes, monstres, citrouilles, araignées vont sévir dans un monde orange et noir..........
Brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !.........Tremblez consommateurs votre carte bleue est hantée par le spectre Merkan-Thil..
Bref tout ce qui est hideux et nécessaire pour ce gentillet évènement est en vente dans les supermarchés, boutiques de déguisement, Internet et autres lieux dédiés au Veau d'Or....

Le rapport avec l'école buissonnière ?...c'est juste que je vieillis et plus je vieillis j'ai la nostalgie de cette époque

Comme dirait Diwan "Je dis pas que c'était mieux avant", non mais c'était plus frais, plus spontané, moins calculé...
On partait toute la journée, les parents ne se posaient même pas la question de savoir où on était, on rentrait le soir et on se prenait une peignée parce qu'on avait déchiré le pantalon "Tu te rends compte au prix où ça coûte"

Bon enfin c'était le temps de l'école buissonnière.......va essayer maintenant. Si t'as le malheur d'arriver 5 minutes en retard en cours.....On lance une "alerte enlèvement", aussitôt on met en place une cellule de soutien psychologique pour le cas où t'aurais rencontré un malade névrosé de la tête, on te geolocalise grâce à ton Ail-Faune ce qui déclenche l'envoi d'un drône, le ministre de l'intérieur vante aussitôt les mérites de la police française tandis que celui de l'éducation doit s'expliquer sine die sur l'inadmissible fait qu'un élève se soit pointé en retard au cours de mme Dugenou.
A l'assemblée l'opposition s'empare de l'affaire, le gouvernement vacille et on parle de législatives anticipées..
Sarko en profite pour pointer son nanisme en clamant haut et fort qu'il a changé et qu'il a les solutions à nos problèmes.....
Bref c'est la panique "aux quatre coins de l'hexagone"....
Pendant ce temps la police assistée des psy t'interroge et tu réponds:
"Mais j'avais juste envie de faire pipi"

On vit vraiment une époque foooooooooooooooooooormidable.
réponse à . DiwanC le 30/10/2016 à 04h52 : La Maîtresse d'école La maîtresse avait des métho...
Hé oh........Oxo ?....ici la Terre.....me recevez vous ?
C'est gentil de demander d'aller lire 50 étages au dessus....mais si tu lisais juuuuuuuuuuuuste au dessus du tien ?

Viens prendre un café, ça va te réveiller...

Ceci dit évidemment, Mo c'était du lourd...difficile de lutter...
Mo si tu nous lis...
réponse à . BOUBA le 30/10/2016 à 05h11 : Hé oh........Oxo ?....ici la Terre.....me recevez vous ? C'est ...
Si je te dis que lorsque j'ai ajouté cette contrib., seul Mintaka était réveillé, me croiras-tu ?
Après, je suis sortie de l'école avec l'ami Prévert... et j'ai cherché longuement une interprétation... Finalement, c'est celle-ci que j'ai choisie.
Et quelle surprise revenant ici de trouver tout ton babil (!) et notre choix similaire...

Que s'est-il passé ? No sé...
Bon... ben... tant pis ! 


réponse à . DiwanC le 30/10/2016 à 05h37 : Si je te dis que lorsque j'ai ajouté cette contrib., seul Mintaka é...
Et pourquoi ne te croirais je point ?...l'informatique a de ces méandres qui nous dépassent....
Pour tout te dire ça m'étonnais fortement...
Un coup des sorcières d'halloween sans doute..
réponse à . BOUBA le 30/10/2016 à 05h42 : Et pourquoi ne te croirais je point ?...l'informatique a de ces méan...
Et pis je suis passée à la boulangerie à côté de l'école et je te/vous ai rapporté les croissants du dimanche... et quelques petits pains au chocolat !


T'as bien fait, au prix du pain au chocolat on n'allait pas se priver....
Celle là on n'y Copé pas....
réponse à . BOUBA le 30/10/2016 à 05h08 : Ah oui surtout n'oubliez pas que ce week end c'est la la grande fête comme...
Ah oui surtout n'oubliez pas que ce week end c'est la la grande fête commerciale qui nous vient d'outre Atlantique, j'ai nommé Halloween...
Sauf que... à l'origine - il y a quelque 2 500 ans - la fête est celtique* et plus précisément irlandaise et écossaise. Puis l'église catholique a chassé les coutumes profanes et leurs fantômes en disant : Maintenant, c'est la Toussaint et pis c'est tout !

Le temps a passé ; bien des Irlandais sont partis aux États-Unis en emportant leurs kilts et leur fête... qui nous est revenue "Halloween" !

* La Celtie... tu sais, ce truc qui regroupe l'Écosse, l'Irlande, le Pays de Galle, la Cornouaille, l'Île de Man et... la Bretagne ! 

réponse à . BOUBA le 30/10/2016 à 05h08 : Ah oui surtout n'oubliez pas que ce week end c'est la la grande fête comme...

C'était aussi le temps du respect...
Les enfants vis-à-vis de leurs professeurs et de leurs parents.

Des parents qui n'envahissaient pas l'école parce que leur gamin avait eu une mauvaise note à son devoir de math. ou parce que les profs pensaient qu'il serait bon pour la suite de la scolarité que la gamine double la 6e.

Un temps où les professeurs d'éducation physique et sportive (le temps des prof. de gym. est révolu !) ne se faisaient pas assommer en pleine rue... On est tombé bien bas, bien bas...

On fait pas un peu vieux schnocks là ?

- Quand elle allait à l'école, Fanny Ardant faisait souvent l'école pyracanthienne...
- De quoi ???
- Ben oui, elle allait se promener dans les buissons Ardant...
Pour certains, elle vient du Concile de Pavie, en 1423, auquel les prélats refusèrent de se rendre
- Il vaudrait mieux ne pas entrer dans Pavie...
- mais on est près là...
- oui, d'accord, on est prélats...mais y'a la peste !
Rappel
Le myope
- Tu sais chérie, tous les matins je me heurtais à la table de chevet, et aujourd'hui, je me suis heurté à la porte...
- T'as changé d'heurt ?
- Oui, oui, c'est fait
réponse à . DiwanC le 30/10/2016 à 06h19 : Ah oui surtout n'oubliez pas que ce week end c'est la la grande fête comme...
Oui bien sûr. De toute façon tout ce qui vient des Zétazunis est forcément parti d'Europe..
Y a que le pemmicam et le tomahawk qui sont vraiment amérindiens...
Faut dire qu'on s'en sert peu sous nos contrées....

Quant à ton  permets moi de rigoler.
Si tu veux qu'on parle culture...j'en mets deux  et .

La Provence fait partie de l'Occitanie et l'Occitanie c'est la civilisation Méditérranéenne et la Méditerranée c'est l'empire Romain, la Grèce antique, Pline, Hérodote, Socrate, Pythagore, Josèphe....alors ta Celtie...à part le Chouchen et Alan Stivell....hein ?
réponse à . DiwanC le 30/10/2016 à 06h58 : C'était aussi le temps du respect... Les enfants vis-à-vis de leu...
On fait pas un peu vieux schnocks là ?

Si réclamer la fin de l'angélisme et le retour des fondamentaux et coups de pied au cul c'est être "vieux schnock" alors oui, je suis vieux schnock et je le revendique.
Bon c'est pas tout ça mais je m'en vais faire quelques courses...A midi on a des gens du Noooooooooooord et ils m'ont demandé de leur faire un Aioli

Avec un petit rosé de Provence, ça vous affole les papilles...

C'est autre chose que la crèpe à l'andouille de Guèmené et sa bolée de cidre.....Peuchère !...
réponse à . joseta le 30/10/2016 à 07h51 : Rappel Le myope - Tu sais chérie, tous les matins je me heurtais à...
– T'as changé d'heurt ?
– À trois heures tapantes.
– À trois heures bien sonnées ?
– Moi aussi je l'étais.
Y a que le pemmican et le tomahawk
Il y a aussi le pélican et la tomate, aouwk !
réponse à . Mintaka le 30/10/2016 à 08h23 : Y a que le pemmican et le tomahawkIl y a aussi le pélican et la tomate, a...
Complètement débile !
Potaches...
- Tu sais quoi ? j'ai sauté la Klaas !
- la classe de quoi ?
- Cet instituteur n'arrête pas de coller ses élèves...
- oui, c'est le maître des colles....
Quand ils étaient gosses...
- Qui c'est ce monsieur qui parle avec Darry et son frère Albert ?
- c'est le maître des Cowl...
Celui qui fait l'école buissonnière, n'est pas 'futaie'.  
réponse à . DiwanC le 30/10/2016 à 04h52 : La Maîtresse d'école La maîtresse avait des métho...
Suffit de pas grand chose pour mettre fin à l'absentéisme !
Comme autoriser le crack en classe ?
Dans l'avion, sur le point de décoller...
- Tiens, bonjour ! aujourd'hui vous vous êtes coiffée avec des tresses, mais vous êtes bien l'institutrice de ma fille, non ?
- oui... mes tresses décollent...
ANAGRAMME de buissonnière
Ribousiennes*

* Relatives à Riboux, à une bonne centaine de kilomètres de chez Bouba.
- Vu les instituteurs qu'elle a, cette école est une honte !
- l'école honnie ?
- ah, ben les colonies, y'a que ça de bien...oui...
- et ta fille, elle aime bien les colos, Nelle ?
- oh, tu sais, elle les militaires, hein ?
- Tu aimes l'école Porter ?
- oui, mais maintenant, avec les hypermarchés, les colporteurs, on n'en voit plus...hein ?
ÉCOLE DE CLOWNS. L'école super rieurs.
réponse à . BOUBA le 30/10/2016 à 07h59 : Oui bien sûr. De toute façon tout ce qui vient des Zétazunis...
Mais on sait bien que les Provençaux sont les meilleurs !
Du moins c'est ce que vous dites... et comme vous parlez très fort, on vous laisse dire... ça vous fait tellement plaisir !

Seulement, avant que n'arrive la culture romaine, t'étais comme les Bretons que tu tu crois humilier aujourd'hui mon p'tit père : regarde !

Je suppose que tu ne bois jamais de whisky, diabolique alcool irlando-écossais, donc celte, et que tu te contentes de ton petit rosé – qui n'est acceptable que bien frais sinon c'est d'un inintérêt total.

Quant au chouchen, je t'ai déjà dit qu'il ne fallait pas boire ça ! C'est comme du Bertola en pire ! C'est limite dangereux ce truc-là !

réponse à . BOUBA le 30/10/2016 à 05h08 : Ah oui surtout n'oubliez pas que ce week end c'est la la grande fête comme...
....Tremblez consommateurs votre carte bleue est hantée par le spectre Merkan-Thil..

Le consumérisme te dégoute ? Le capitalisme ne te plaît pas ?
Tu te sens obligé de t'offrir un costume de citrouille et de te promener dans les rues, c'est cela ? Allez, je vous souhaite tous une agréable fin de weekend ! Il fait un temps glorieux à St. Louis ! Une journée qui hurle l'école buisonnière ! Tiens, Bouba, tu n'as jamais assisté à un bal masqué ?
Le fils du jardinier trouve l'école chic.
(Voilà, mais c'est pas pour me jeter des fleurs, hein ?)
Tour de France
- T'as vu les cols hier ?
- Quelle écolière ?
Travaux manuels: les colles primèrent.  
- Où il veut étudier Jet Li ?
- oh, Li sait...
- au lycée ?
Pour le Québec: Très intéressant le lien entre l'expression proposée par Eureka - faire le renard - et l'expression "foxer l'école". Je n'ai jamais entendu "faire le renard" ( dans quelle région est-elle utilisée ?) mais très souvent "foxer l'école" et je constate que "foxer viendrait de renard.
Il y a une série d'émissions 'crime drama' où un malfaiteur a choisi comme pseudo 'Raynard Waits,' c'est à dire le renard attend...la série s'appelle Bosch.
réponse à . lalibellule1946 le 30/10/2016 à 18h50 : Il y a une série d'émissions 'crime drama' où un malfaiteur...
J'en ai vu quelques épisodes en VF. Les parents Bosch, facétieux ou cruels, ont prénommé leur fils Hieronymus, comme le peintre.
Harry pour ses proches.
réponse à . DiwanC le 30/10/2016 à 14h56 : Mais on sait bien que les Provençaux sont les meilleurs ! Du moins ...
regarde !
Patatras ! Alors, comme ça, nous descendons d'envahisseurs allemands ? Je comprends mieux pourquoi depuis Charlemagne, les Français adorent quand les Allemands nous occupent ...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire l'école buissonnière » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?