Graisser la patte (à quelqu'un) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Graisser la patte (à quelqu'un)

Soudoyer (quelqu'un).
Donner de l'argent (à quelqu'un) pour en obtenir une faveur.

Origine

Dans cette expression qui date du XVIIe siècle, la 'patte' n'est jamais que la version animale de la 'main' qui va recevoir l'argent. D'ailleurs, au XIVe, on disait "oindre la paume".

Mais pourquoi 'graisser' ?
Vous allez me dire que de 'oindre' à 'graisser', il n'y a qu'un petit pas et que la dérive semble naturelle. Certes. Mais alors, pourquoi 'oindre'[1] pour représenter l'action de mettre de l'argent dans la main ?

Eh bien il se trouve que, depuis longtemps, la notion de 'gras' est associée à celle de profit. En effet, un bonhomme gras n'est-il pas un symbole de celui qui peut bien manger, donc celui qui a de l'argent ?
'Graisser' est ici une métaphore qui marque le profit mal acquis, comme dans l'ancienne expression, à la forme très proche de la nôtre, "engraisser les mains (à quelqu'un)" où la graisse symbolise également la corruption ou le gain illicite.

[1] Parenthèse qui n'a rien à voir avec le sujet : connaissez-vous la conjugaison du verbe 'oindre' ? Elle est parfois amusante : si vous dites "nous oignons !", cela n'a rien d'une profession de foi où vous affirmez être des oignons...

Exemple

« Quelques mauvais garnements se cotisèrent certain jour, pour graisser la patte au sonneur de la cathédrale et lui faire sonner l'Angélus vingt minutes avant l'heure légale »
Prosper Mérimée - Carmen

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Graisser la patte (à quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Ichah'mouIl le graisse
Allemagnede Jemanden schmierenGraisser (quelqu'un)
Angleterre / États-Unisen To grease (or oil) someone's palmGraisser la paume (de quelqu'un)
États-Unisen Grease someone's palmGraisser la paume (à quelqu'un)
Argentinees Untar la manoEnduire la main
Espagnees Sobornar (a alguien)Soudoyer (quelqu'un)
Espagnees UntarEnduire
Canada (Québec)fr donner un pot-de-vinsoudoyer
Canada (Québec)fr Payer un cigare à quelqu'un
Grècegr ΛαδώνωGraisser (quelqu'un)
Hongriehu Megken.Graisser.
Italieit Ungere le mani ad unoOindre, graisser les mains à quelqu'un
Italieit Ungere le carrucoleGraisser les poulies
Italie (Sicile)it CurrùmpiriCorrompre
Belgique (Flandre)nl Smeergeld uitbetalenPayer en argent de graisse
Pays-Basnl OmkopenAcheter une faveur de quelqu'un
Pays-Basnl slijmense servir d'une matière visqueuse (comme du miel)
Polognepl Posmarować komuś łapęEnduire la patte à quelqu'un
Polognepl Musisz dac w lape, jak nie posmarujesz to nie pojedzieszSI Tu ne graisses pas Tu ne pourras pas rouler (nécessité de "donner dans la patte" à quelqu'un
Brésilpt Molhar a mão (de alguém)Mouiller la main (à quelqu'un)
Portugalpt Subornar alguémAcheter, corrompre quelqu'un
Roumaniero a da mitadonner un pourboire
Roumaniero A unge pe cinevaGraisser quelqu'un

Vos commentaires
Qu’il soigne et s’oigne l’oigne éloigné ! Gnarf gnarf !
Et tiens, God, ça me fait penser qu’il va falloir graisser la patte de Marcel, si on veut qu’il assure l’anisette bien fraîche, pendant les vacances, hmmm ?
Je connais des garagistes qui, à force d’avoir les mains dans le cambouis, sont devenus riches comme Crésus. Ils se sont eux-mêmes graissé les pattes. Et, oserais-je dire, pas toujours très honnêtement: "chère Mèdême, votre tête de delco tape, il faut absolument la remplacer, de même que la courroie du carburateur qui flotte." Et comme la chère Mèdême en question ne comprend rien à ce jargon, elle se fait baiser avoir à tous les coups... Et il y a des chères Médêmes mâles également, bien sûr... 
connaissez-vous la conjugaison du verbe ’oindre’ ?
oindre: v.tr.: pleurer comme un bébé: ouin, ouin, ouinnnnn
Dicton médiéval :
"Oignez vilain, il vous poindra. Poignez vilain, il vous oindra !"
réponse à . file_au_logis le 09/07/2008 à 06h42 : Je connais des garagistes qui, à force d’avoir les mains dans le ca...
des chères Médêmes mâles également
Qui se graissent la patte à l’huile de phoque ?
Bonjour bonjour, les gosses. Bien dormi ? Moi, j’ai fait un rêve merveilleux : c’est mon percepteur qui me graissait la patte. Mais j’ai eu un réveil difficile...
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 08h10 : Dicton médiéval : "Oignez vilain, il vous poindra. Poignez vi...
et chanson "médiévale" de Brassens
"Ding ding dong! les matines sonnent en l’honneur de notre bonheur.
Ding ding dong! faut le dire à personne: j’ai graissé la patte au sonneur."...

NDLR : à l’attention de Reduxagain (voir contrib hier) et des jeunes du site : Brassens chanteur et poète français, :1921-1999.
alors, se graisser la patte c’est pas de la masturbation ? Même pas en Grèce ? Ca m’épate !
En bandeau publicitaire, y a des gens qui se font graisser la patte pour vous (?) dégraisser en sept jours.
réponse à . file_au_logis le 09/07/2008 à 06h42 : Je connais des garagistes qui, à force d’avoir les mains dans le ca...
j’en connais un à Saint ouen qui s’est vu chargé d’une mission diivne et qui graissait les colonnes de direction aux Saintes Huiles afin de rester sur le droit chemin..
"pour voyager plus l’oint "...
réponse à . AnimalDan le 09/07/2008 à 08h46 : En bandeau publicitaire, y a des gens qui se font graisser la patte pour vous (?...
Et pour se dégraisser les pattes après avoir fait de la mécanique, rien ne vaut l’essence. Flacons de 125 ml, 14,99 € seulement.
En s’allant graisser la patte au point, il te rapetasserait G.
Que n’ensuite, tu lui griseras la patte, hmmm ?

Anna
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 08h27 : et chanson "médiévale" de Brassens "Ding ding dong! les matines so...
Brassens chanteur et poète français, :1921-1999.

... qui explique très bien, aux jeunes qui n’aiment pas les vieux, et vice-versa, que "le temps ne fait rien à l’affaire" !

cette page

* Pour Reduxagain : ce n’est pas sa plus belle chanson, mais depuis le temps que "je balance entre deux âges" (n’est-ce pas notre cas à tous, d’ailleurs ?), je la trouve toujours aussi savoureuse.

Et j’ai enfin retrouvé celle (si jolie !) dont Chirstian cite un extrait... j’ai mis le temps (neurones de la mémoire mal huilés ce matin !)
cette page
Avec mon pantalon patte d’éléphant et mon fil à la patte, je suis allé voir mon garagiste, monsieur Patte, à Plessis Patte d’Oie, tout patte-pelu, et lui ai donné la patte en faisant patte de velours. Mais lui, dressé sur ses pattes de derrière, avec ses pattes de mouche (non, Chirstian, nooooon…), il m’a donné un coup de patte en me faisant un croche-patte. J’ai eu beau lui graisser la patte, ma bagnole est repartie sur trois pattes, malgré la patte de lapin pendue au rétroviseur ! De rage, arrivé à la patte d’oie, je me suis arrêté près d’un lampadaire et j’ai levé la patte. Ça soulage…
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 08h27 : et chanson "médiévale" de Brassens "Ding ding dong! les matines so...
Je vais m’attirer tes foudres car je te contredis toujours ! Si je me souviens bien,Brassens est mort en 1981 mais ma mémoire peut être défaillante aussi.Stp ne m’en veux pas,je suis prête à te graisser la patte...Mais par les temps qui courent la pellicule sera très mince.Ne préfères-tu pas qu’on boive un verre ensemble?
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 08h27 : et chanson "médiévale" de Brassens "Ding ding dong! les matines so...
Que nenni tonton Georges est malheureusement parti en 1981

Ah ben zut, Muscat l’avait relevé avant moi (Je parle bien entendu de la coquille).
C’est bien le 29 octobre 1981 qu’il a " graisser le marteau"* de Saint Pierre.

* Fig. et familièrement. Graisser le marteau, donner de l’argent au portier d’une maison, afin de s’en faciliter l’entrée.
• On avait beau heurter et m’ôter son chapeau, On n’entrait point chez nous sans graisser le marteau (RAC. Plaid. I, 1)
réponse à . Elpepe le 09/07/2008 à 09h38 : Avec mon pantalon patte d’éléphant et mon fil à la pa...
Oh, hé, Pépé, tu digresses, là...
Pat
réponse à . mickeylange le 09/07/2008 à 09h55 : C’est bien le 29 octobre 1981 qu’il a " graisser le marteau"* de Sai...
Tiens, je ne la connaissais pas, celle-là. Merci !

RÉCLAME

Expressio, le site qui vous graisse les méninges.
réponse à . mickeylange le 09/07/2008 à 09h55 : C’est bien le 29 octobre 1981 qu’il a " graisser le marteau"* de Sai...
aussi à Muscat et Alcalin :
1981 : vous avez raison. J’ai reçu le faire-part avec beaucoup de retard. Il s’en était expliqué , du reste :

"Jadis, les parents des morts vous mettaient dans le bain
De bonne grâce ils en f’saient profiter les copains
" Y a un mort à la maison, si le coeur vous en dit
Venez l’pleurer avec nous sur le coup de midi... "
Mais les vivants aujourd’hui n’sont plus si généreux
Quand ils possèdent un mort ils le gardent pour eux
C’est la raison pour laquelle, depuis quelques années
Des tas d’enterrements vous passent sous le nez

Mais où sont les funérailles d’antan ?
Les petits corbillards, corbillards, corbillards, corbillards
De nos grands-pères" ...
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 11h11 : aussi à Muscat et Alcalin : 1981 : vous avez raison. J’a...
Tout ça à cause de la camarde, qui ne lui a jamais pardonné d’avoir semé des fleurs dns le trou de son nez.
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 11h11 : aussi à Muscat et Alcalin : 1981 : vous avez raison. J’a...
J’ai reçu le faire-part avec beaucoup de retard

Tu avais encore un cinq à Sète !
réponse à . mickeylange le 09/07/2008 à 11h22 : J’ai reçu le faire-part avec beaucoup de retard Tu avais encore un ...
Cinq à sept : une spécialité du salon rose de 12.
Parenthèse qui n’a rien à voir avec le sujet : connaissez-vous la conjugaison du verbe ’oindre’ ? Elle est parfois amusante : si vous dites "nous oignons !", . . .
Pourtant, le graissage de patte qui se pratique compréhensiblement parmi les huiles, est aussi une activité courante entre les grosses légumes, oignons compris. Mais bon, ça, ce n’est pas nos oignons.
réponse à . Elpepe le 09/07/2008 à 11h37 : Cinq à sept : une spécialité du salon rose de 12....
Tu as déménagé le phare à Sète ?

Sarha Fo Sète
Message reçu de Anna Gramme :
Le gars Spartiate, grattais la Perse. Cette Perse est un pis-aller, qui, en plus, sur cette plage, a un pis salé !
Il grattera pis salé me dis-je in petto. et ça risque de l’infecter.
Il faudrait le gratter lui aussi. Mais seul, il se grattera pas !

Faudra que tu demandes à cette plagiste velue. Certes, il vaut mieux d’abord raser ta plagiste ! Mais tu pourras faire tilt après rasage !

Cocasse non ?
Gare Maman.
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 12h07 : Message reçu de Anna Gramme : Le gars Spartiate, grattais la Perse. ...
La prochaine étape, tu nous rajoutes une contrepétrie dans l’anagramme ? Chiche.
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 12h07 : Message reçu de Anna Gramme : Le gars Spartiate, grattais la Perse. ...
Avec une fatte*, je te graisse la patte ©
*rare au feminin
réponse à . mickeylange le 09/07/2008 à 12h20 : La prochaine étape, tu nous rajoutes une contrepétrie dans l&rsquo...
Pour ça, faut lui graisser la patte et lui cirer les pompes. Avec une pâte à graisse.
Tiens, ça me fait penser qu’un grand cuisinier italien, sur le navire-amiral, c’est un coq en pâtes, hein ?
Est-ce un phare à on ?
phare à on, comme le chef de nous (Djamel Debouzze, dans Astérix)
réponse à . Emeu29 le 09/07/2008 à 12h25 : Avec une fatte*, je te graisse la patte © *rare au feminin...
Pour cela il faut des fausses graisses non ? 

@ Mickeylange Ok j’essayerais.
réponse à . Emeu29 le 09/07/2008 à 12h25 : Avec une fatte*, je te graisse la patte © *rare au feminin...
Comme le joueur de base-ball musicien qui, lui, graisse sa batte de concert.
réponse à . Elpepe le 09/07/2008 à 12h28 : Pour ça, faut lui graisser la patte et lui cirer les pompes. Avec une p&a...
C’est facile:
marine inepte ---> empennerait (i)
Maman Rage
quand j’apprends qu’il faut graisser la patte aux huiles, je ris. D’un rire gras. Pourtant les huiles devraient nous aider. C’est leur tâche. La tâche d’huile. Mais une tache d’huile ça part pas. Ca dépare quand ça reste. Alors quand on trouve une huile qui ne tâche pas, on s’y attache. Mais elle part. Faut faire vinaigre pour la garder! Quoique... on graisse pas les pâtes au vinaigre ! Seulement les salades. Des salades servies dans un beau bar ? c’est des bobards. Sans doute tenus par un barbot. De Grèce. Quoique... on peut être de Grèce et pas gras. A l’inverse, j’ai des graminées dans mon jardin, et ils ne sont pas grecs. Plutôt persans. Et ils griffent. Mais chat ch’est une autre histoire. Il faudrait que je leur graisse la patte. Mais si je leur graisse la patte, leurs griffes vont sortir plus facilement. Il faut réfléchir avant de graisser la patte de n’importe qui. Pour m’en débarrasser j’ai mis un appât. Mais j’ai pas graissé l’appât. Alors il appât marché. Il me faudrait une taupe pour les infiltrer.
Dont je graisserai le museau.  
réponse à . mickeylange le 09/07/2008 à 12h43 : C’est facile: marine inepte ---> empennerait (i) Maman Rage...
Empanner ? Empenneler ? Ou empenner les mouettes ? On réclame un éditeur de partoche, et te v’là, avec ton la ridé...
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 12h49 : quand j’apprends qu’il faut graisser la patte aux huiles, je ris. D&...
Tu es ingrat, Minet ?
réponse à . Muscat le 09/07/2008 à 09h44 : Je vais m’attirer tes foudres car je te contredis toujours ! Si je me...
Je confirme:
30 Octobre 1981 à Saint-Gély-du-Fesc, suivant WIKI ne dit mot qu’on sent, en allemand tout au moins...
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 11h51 : Parenthèse qui n’a rien à voir avec le sujet : connaiss...
Oserais-je? Allez, je me jette à l’eau: l’oignon n’est pas un légume!
Même si les grosses légumes ont souvent des oignons dans leur gousset!
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 08h27 : et chanson "médiévale" de Brassens "Ding ding dong! les matines so...
Brassens mort en 1981, trop tôt, bien sûr, beaucoup trop tôt, il nous manque...
Quelqu’un connaîtrait-il, sur ce site, l’année de la mort de Brassens ?...
réponse à . syanne le 09/07/2008 à 14h17 : Quelqu’un connaîtrait-il, sur ce site, l’année de la mo...
Oui, Monsieur. Moi, moi !
réponse à . syanne le 09/07/2008 à 14h17 : Quelqu’un connaîtrait-il, sur ce site, l’année de la mo...
Nous sommes si vieux, et cela est si loin : en perspective, le temps réduit encore... 
réponse à . syanne le 09/07/2008 à 14h17 : Quelqu’un connaîtrait-il, sur ce site, l’année de la mo...
Je ne voudrais pas trop m’avancer, mais est-ce que ce ne serait pas l’année de la première élection du mythe errant ?
Le tout est de savoir si quelqu’un connaît cette date...
réponse à . file_au_logis le 09/07/2008 à 13h18 : Oserais-je? Allez, je me jette à l’eau: l’oignon n’est ...
Oserais-je? Allez, je me jette à l’eau: l’oignon n’est pas un légume! Même si les grosses légumes ont souvent des oignons dans leur gousset!
D’ac ! Il faut que nous oignons dire la vérité : l’oignon est un fruit et l’oignon dans le gousset est un fruit défendu. (qu’elles nous entendent les grosses légumes).
, un bonhomme gras n’est-il pas un symbole de celui qui peut bien manger, donc celui qui a de l’argent ?
...Celui qui peut mettre du beurre dans les épinards a de l’oseille dans les poches.
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 12h49 : quand j’apprends qu’il faut graisser la patte aux huiles, je ris. D&...
Pourtant les huiles devraient nous aider.
Les huiles aide minceur sont là pour dégraisser.
Moi, je ne suis pas concerné du tout (pas parce que je suis ingrat comme toi, selon les bien-dires de l’amiral).
et vous les autres expressionautes ?
Tu es ingrat, Minet ?

Cela me fait irrésistiblement penser à un texte de Bobby Lapointe * : Grimace ratatinée en rime à grasse matinée

* Chanteur français (1922-1972) dont les textes sont littéralement farcis de calembours, de contrepèteries et d’à-peu-près. Un de ses meilleurs potes était Georges Brassens.

Voici ce texte (avec mes excuses pour ceux qui le connaissent) :

T’en souvient-il, tordu, la grasse matinée
Que tu vécus un jour de Mars en Gâtinais ?
Dans ce buffet de gare estaminet,
De désir une vieille garce t’animait
T’offrant son trou en disant : "Grattes ça, minet"
Ton pied que tu enfouis jusqu’au tarse, gaminet
Fouillait jusqu’à son épi gastre, marinait
Mais chez ces vieux boudins l’or gane tard s’y met
A réagir et vrai l’or gasme tard i’ nait,
C’est pourquoi ces foutues pé tasses graminées
Recherchent des méchants aux xames gratinés
Mais youpi ! tout soudain ta braguette s’animait
Et jaillissant ton gros ci gare se mâtinait
De violet, étalant sa masse gratinée
Pour gicler d’un jus clair trois grammes satinés,
Puis, "pof", s’affaler, fu gace martinet
Qui fit dire au vieux tas : "Ma grâce t’a miné."
Ouais, elle est gratinée, ta grasse matinée.
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 14h49 : Tu es ingrat, Minet ? Cela me fait irrésistiblement penser à ...
Un de ses meilleurs potes était Georges Brassens

...qui lui, est mort en 1981 (enfin je crois).
réponse à . God le 09/07/2008 à 14h32 : Je ne voudrais pas trop m’avancer, mais est-ce que ce ne serait pas l&rsqu...
l’année de la première élection du mythe errant
Oh, my God. Je ne me souviens plus quand j’ai mis pour la première fois les fleurs de lavande séchées dans les armoires.
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 08h27 : et chanson "médiévale" de Brassens "Ding ding dong! les matines so...
1921-1999 ??

Avec qui as-tu confondu ?
Au hasard : Michel Petrucciani, Oliver Reed, Stanley Kubrick, Stéphane Sirkis ou une obscure scénariste dont le nom me laissait rêveur Jo Napoléon !!!
réponse à . mickeylange le 09/07/2008 à 09h55 : C’est bien le 29 octobre 1981 qu’il a " graisser le marteau"* de Sai...
Je pensais aussi aux Plaideurs, mais quelques lignes plus loin.

[son maitre, le juge est devenu fou]

Il fit couper la tête à son coq, de colère,
pour l’avoir éveillé plus tard qu’à l’ordinaire;
il disoit qu’un plaideur dont l’affaire alloit mal
avoit graissé la patte à ce pauvre animal.

Les lignes que tu cites sont assez savoureuses pour un picard
Tout Picard que j’étois, j’étois un bon apôtre,
et je faisois claquer mon fouet tout comme un autre.
Tous les plus gros monsieurs me parloient chapeau bas:
“Monsieur de Petit Jean,” ah! Gros comme le bras!
Mais sans argent l’honneur n’est qu’une maladie.
Ma foi, j’étois un franc portier de comédie:
on avoit beau heurter et m’ôter son chapeau,
on n’entroit point chez nous sans graisser le marteau.
Point d’argent, point de suisse, et ma porte étoit close
réponse à . SyntaxTerror le 09/07/2008 à 15h54 : 1921-1999 ?? Avec qui as-tu confondu ? Au hasard : Michel Petru...
Dear Valéry est paraît-il immortel... 
réponse à . momolala le 09/07/2008 à 14h39 : , un bonhomme gras n’est-il pas un symbole de celui qui peut bien manger, ...
"Sans parler du blé..." comme dirait Lady de Crayson
Bon, pourquoi je me fais ch** la b** à parler d’un mec mort en 1699 ??

Au panier, toutes ces vieilleries !
réponse à . SyntaxTerror le 09/07/2008 à 16h16 : Bon, pourquoi je me fais ch** la b** à parler d’un mec mort en 1699...
Sans doute parce qu’il avait un immense talent. Voici pourquoi, modestement, nous ne vieillirons jamais ! 
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 14h34 : Oserais-je? Allez, je me jette à l’eau: l’oignon n’est ...
l’oignon dans le gousset est un fruit défendu.

Une fois épluché ce texte s’écrit : l’oignon dans le goût c’est un fruit défendu.

C’est bête à pleurer n’est-ce pas ? A propos vous pleurez vous quand vous épluchez les oignons ? Non ! Bien sûr parce que vous les pelez !

Peler et éplucher sont certes synonymes, mais avec une légère nuance : quand on épluche, on nettoie en enlevant les parties mauvaises, quand on pèle on ôte les parties inutiles. On pèle une banane, mais on épluche une pomme de terre.

Cela signifie-t-il que l’on pèle les fruits et que l’on épluche les légumes ?

C’est du Français et donc c’est pas si simple ! C’est vrai que je pèle les pommes, les poires (et les scoubidous ?), mais j’épluche les marrons qui sont pourtant des fruits et j’épluche aussi la salade qui est un légume. Si, je vous assure ! Vous pouvez vérifier.

Bon, si vous trouvez cela trop compliqué vous pouvez toujours manger des fraises ! Voilà on a trouvé, grâce à expressio, le dessert de ce soir ! De bonnes Mara des bois bien sûr pas ces espagnoles qui rebondissent comme une balle en plastique quand elles tombent par terre.
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 16h53 : l’oignon dans le gousset est un fruit défendu. Une fois éplu...
De même que, quand le pont se gèle, on se pèle le jonc.
J-L Etienne
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 16h53 : l’oignon dans le gousset est un fruit défendu. Une fois éplu...
Ouais, si tu continues à nous peler, l’Amiral va te mettre de corvée de pluche !
Cette vieille chanson (1910) contredit en apparence l’expression du jour, mais en apparence seulement. Elles étaient belles, ces chansons "réalistes" même si elles étaient un peu mélo, comme la vie, au fond.
J’ai beau me graisser la patte d’oie...
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 16h53 : l’oignon dans le gousset est un fruit défendu. Une fois éplu...
Si, comme tu le dis, éplucher signifie "enlever les parties mauvaises", je dois m’élever en faux contre cette assertion: éplucher une pomme de terre DOIT être faux, puisque la peau d’une pomme de terre, de même que celle d’une pomme d’ailleurs (et d’ici aussi), contient le plus de vitamines et de matières nutritives. Ce qu’il faut, c’est veiller à ce qu’elle soit encore jeune et fraîche. Non pas ratatinée (sauf pour la pomme rainette), non pas avec des yeux, non pas avec des touffes de poils verts dans les replis, non, mais une peau bien fraîche, resplendissante et bien tendue...
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 16h53 : l’oignon dans le gousset est un fruit défendu. Une fois éplu...
Peler ou éplucher ? Ché plus, maintenant. Je pèle avec ton explication trop cool.
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 14h34 : Oserais-je? Allez, je me jette à l’eau: l’oignon n’est ...
D’ac ! Il faut que nous oignons dire la vérité : l’oignon est un fruit

En êtes vous bien sûr? Il y a discussion sur la différence entre fruit et légume selon qu’on soit cuisinier, jardinier ou botaniste. Voir cette page
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 14h34 : Oserais-je? Allez, je me jette à l’eau: l’oignon n’est ...
Ha, ha.
Wiki, le pet d’hia, nous dit que "L’oignon est une espèce herbacée, vivace par son bulbe unique, cultivée comme une annuelle ou bisannuelle". Il ajoute bien que: "Le terme désigne aussi le bulbe de cette plante récolté comme légume ... C’est à la fois un légume et un condiment précieux."
Je m’oppose à cette définition, sachant que les racines ne sont pas des légumes...
Les tomates non plus, d’ailleurs. Celles-ci sont des fruits.
Où est donc l’agriculteur ou le biologiste qui pourra nous départager?
réponse à . file_au_logis le 09/07/2008 à 18h37 : Ha, ha. Wiki, le pet d’hia, nous dit que "L’oignon est une esp&egrav...
Voir le lien à #63
réponse à . file_au_logis le 09/07/2008 à 18h30 : Si, comme tu le dis, éplucher signifie "enlever les parties mauvaises", j...
non pas avec des touffes de poils verts dans les replis, non, mais une peau bien fraîche, resplendissante et bien tendue...
C’est sûr qu’avec une peau comme ça, on mord directement dedans sans épluchage ni pelage (du pelage s’il en est). Pas con à ce point-là quand même.
merci pour ces éclaircissements.... qui n’expliquent rien du tout. Qu’elle est belle, la langue francaise.... 
Oh, hé, Pépé, tu digresses, là...
Oui. Mais, qui digresse dit aussi "sucre, hâte-toi lentement", dit surtout "un Plat thon ? A riz ? Se tord de rire (sous cape, hihi)".

qui digresse dit enfin "na! na! Mousse, courir !" (version spéciale pour el pépé qui n’est pas pour autant moins philosophe).
réponse à . file_au_logis le 09/07/2008 à 18h37 : Ha, ha. Wiki, le pet d’hia, nous dit que "L’oignon est une esp&egrav...
Où est donc l’agriculteur ou le biologiste qui pourra nous départager?
Par ici, il y a sûrement quelques cultivateurs de mots, et de maux de tête par voie de conséquence.
réponse à . file_au_logis le 09/07/2008 à 18h37 : Ha, ha. Wiki, le pet d’hia, nous dit que "L’oignon est une esp&egrav...
L’oignon n’est pas une racine puisque sa bulbe se termine par une racine.
cette page
Bon, les gosses : si vous me graissez la patte, je vous dis tout sur les fruits et les gumes. Si, si...
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 19h34 : L’oignon n’est pas une racine puisque sa bulbe se termine par une ra...
Le bulbe est une racine, qui a, sous lui, des radicelles.
(comme on dit dans le Borinage, à Marcinelles, qui n’est pas la petite amie de not’ Marcel bien aimé. Tiens, et où qu’il reste, celui-là?)
Un radis, lui, n’a qu’une radicelle sous lui, mais c’est son choix, et il faut le respecter. Il a choisi cette situation en pleine connaissance de cause. Mais peut-être que - si tu lui graissait la patte suffisament - il accepterait de changer d’état ou de demander des indemnités d’incompétence à son créateur, que ce soit le jardinier, le botaniste ou le créateur. J’aimerais en ce cas être l’avocat du radis... Imagine, avec un embrouillaminis pareil, c’est une rente à vie que j’obtiendrais là... Parce que, tu vois, là, pour l’instant, je n’en ai pas un, de radis...
réponse à . file_au_logis le 09/07/2008 à 21h21 : Le bulbe est une racine, qui a, sous lui, des radicelles. (comme on dit dans le...
Le bulbe est une racine
Nan nan nan...
Bulbe : organe souterrain de certaines plantes, de forme renflée, constitué de feuilles réduites à des écailles et fixées sur un plateau portant des racines adventives et prolongé chaque année par une hampe. Synon. cour. oignon (TLFi)
Collé samedi ! Et sans un radis, tricard de poignon, même ! Tintin !
réponse à . AnimalDan le 09/07/2008 à 08h46 : En bandeau publicitaire, y a des gens qui se font graisser la patte pour vous (?...
Pour moi, ce sont des bougies...
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 19h34 : L’oignon n’est pas une racine puisque sa bulbe se termine par une ra...
Et, c’est bien connu, l’oignon fait la farce ...
Surtout en cette période pré 15juillet 
réponse à . Jonayla le 09/07/2008 à 22h44 : Et, c’est bien connu, l’oignon fait la farce ... Surtout en cette p&...
Bon! j’en ai mal aux oignons (ceux des pieds). C’est un légume ou un fruit ?
Au fait, moi je prononce o- gnon mais en provence on dit oi-gnon. Qui a raison ?
Bonne nuit à tout le monde.
réponse à . SyntaxTerror le 09/07/2008 à 15h54 : 1921-1999 ?? Avec qui as-tu confondu ? Au hasard : Michel Petru...
1921-1999 ??Avec qui as-tu confondu ?
j’avoue tout : j’ai regardé sur le site de Brassens, et la dernière ligne de sa bibliographie indique :
19 décembre 1999 Joha HEIMAN dite Püppchen le rejoint pour l’éternité. "
J’ai donc relevé la date de 1999, sans voir que c’était celle de la mort de sa compagne et non la sienne.
Voili voilà.
mais ça nous donne pas la date de la mort de Brassens, hein ! Surprenant que personne ne l’ait encore indiquée, non ? 
réponse à . <inconnu> le 09/07/2008 à 23h10 : Bon! j’en ai mal aux oignons (ceux des pieds). C’est un légum...
en Algérie nous prononcions ognon, mais aussi poreau et non poireau.
réponse à . file_au_logis le 09/07/2008 à 21h21 : Le bulbe est une racine, qui a, sous lui, des radicelles. (comme on dit dans le...
Mais qui te permet de dire que je ne respecte pas l’état du radis. Je le respecte, je l’aime le radis ! Je vais sûrement pas lui graisser la patte, j’en ai plus de radis, je suis comme toi.
En ce temps-là, la gratte paissait, car elle était herbivore.
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 23h20 : 1921-1999 ??Avec qui as-tu confondu ? j’avoue tout : j&rs...
la date de la mort de Brassens, hein ! Surprenant que personne ne l’ait encore indiquée, non ?

Sûrement pour pas lui porter la poisse... l’est resté si vivant !
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 23h20 : 1921-1999 ??Avec qui as-tu confondu ? j’avoue tout : j&rs...
Surprenant que personne ne l’ait encore indiquée

Le 29 octobre 1981 à 23h14 cette page 
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 08h27 : et chanson "médiévale" de Brassens "Ding ding dong! les matines so...
Quoi..? Redux aurait fait une con tribe..??! J’ai dû en perdre le con troll ..!
Cette expression pourrait aussi évoquer l’idée de mettre de l’huile dans les rouages pour que tout baigne ...
Autre origine selon Loïc Rochard:
GRAISSER LA PATTE [in Il suffit de passer le pont, L’épitaphe de Corne d’Aurochs].
Il y a bien longtemps, se tenait sur le parvis de Notre-Dame une foire aux jambons .
L’église percevait sa dîme sur les ventes effectuées Les contrôleurs en charge de la collecte se laissaient soudoyer en acceptant des morceaux de lard, gras à souhait, que les marchands leur glissaient subrepticement dans la main. l’expression populaire graisser la patte, synonyme de corrompre, soudoyer, était née.
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 08h27 : et chanson "médiévale" de Brassens "Ding ding dong! les matines so...
Autre origine selon Loïc Rochard in "les mots de Brassens": un livre indispensable à qui aime Brassens et les expressions françaises
GRAISSER LA PATTE [in Il suffit de passer le pont, L’épitaphe de Corne d’Aurochs].
Il y a bien longtemps, se tenait sur le parvis de Notre-Dame une foire aux jambons .
L’église percevait sa dîme sur les ventes effectuées Les contrôleurs en charge de la collecte se laissaient soudoyer en acceptant des morceaux de lard, gras à souhait, que les marchands leur glissaient subrepticement dans la main. l’expression populaire graisser la patte, synonyme de corrompre, soudoyer, était née.
réponse à . <inconnu> le 13/08/2009 à 14h39 : Autre origine selon Loïc Rochard: GRAISSER LA PATTE [in Il suffit de passer...
Bienvenue, il ne me semble pas t’avoir déjà lu.

Si tu vas lire le "mode d’emploi" dans Vos commentaires, tu sauras comment modifier un de tes commentaires. Tu apprendras aussi tout ce que tu dois savoir sur le site, comme faire  ou mettre un lien.

Et surtout n’oublie pas d’intervenir, ne reste pas dans l’ombre. 
Ben, j’vais vous dire : avec le boulot accompli par les voisins du d’ssus, nous reste plus grand chose à graisser ! Z’ont tout oint : les pattes - et même les pâtes - , les oignons, les vieilles peaux, les grosses légumes, les méninges, les pompes...
Ne se sont pourtant pas aventurés en mécanique : on pourra donc y mettre la patte (et ron et ron, petit patapon !) bien graissée...
Graisser l’apate; ça va pas, non ? Laissez les vignes tranquilles !
Encore une idée d’Apaté, ça.
Ah, Pandore, si t’avais pu fermer ta boîte !
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 08h27 : et chanson "médiévale" de Brassens "Ding ding dong! les matines so...
Erreur !........Tonton Georges nous a quittés en 1981, à l’age d’à peine 60 ans. La camarde nous l’a ravi bien jeune alors qu’il aurait pu nous régaler de nouvelles oeuvres.
Ah je lui aurais bien graissé la patte afin qu’elle nous le laisse encore un peu !
réponse à . BOUBA le 16/08/2011 à 06h16 : Erreur !........Tonton Georges nous a quittés en 1981, à l&rs...
Combien veux-tu (j’en connais qui seraient prêts à te oindre les doigts) pour nous trouver la date du décès de Tonton Georges...

Pelochons donc quelques oignons pour pleurer un bon coup sur le sort des pauvres radis que nous n’avions point et pui perdent encore de leur valeur quotidienne...
Lire 91 commentaires ou faire la grasse matinee, that is the question...
réponse à . file_au_logis le 16/08/2011 à 08h25 : Combien veux-tu (j’en connais qui seraient prêts à te oindre ...
29 octobre 1981, 7 jours après son 60 ième anniversaire.......

"Dieu veuill’ que ma veuve s’alarme
En enterrant son compagnon
Et qu’pour lui fair’ verser des larmes
Il n’y ait pas besoin d’oignons......"
16 août : il me semble bien (mais je peux toujours me tromper) que nous devons fêter aujourd’hui un JOYEUX ANNIVERSAIRE à melodie, qui de temps en temps, sur la pointe des pieds, vient nous rendre une petite visite.
réponse à . lalibellule1946 le 16/08/2011 à 08h57 : Lire 91 commentaires ou faire la grasse matinee, that is the question......
Pas 91 commentaires mais un dialogue fécond et enlevé entre bons amionautes : que du plaisir à lire, je trouve. Et toi, libellule de mon âge, qu’as-tu à graisser aujourd’hui ? Ici, il va faire très chaud et j’en ai vu une flopée de rouges d’hier et de blancs d’aujourd’hui qui le seront aussi s’ils ne se graissent pas abondamment et pas seulement les pattes !
réponse à . deLassus le 16/08/2011 à 09h48 : 16 août : il me semble bien (mais je peux toujours me tromper) que no...
C’est là qu’on aurait vraiment besoin d’un éditeur de partoche, pour lui chanter harmonieusement un petit air d’anniversaire. Trois petites notes de musique, rien que pour Mélodie !
Quitte à sembler iconoclaste, permettez-moi de dire que j’appréciais Brassens mais je n’aimais pas tout ce qu’il a produit. J’aime son écriture plus que sa musique. Bon, je l’ai écrit. Il a permis que toute une génération et même plusieurs se mette à gratter la guitare avec talent souvent, comme ici Elpepe ou Animaldan* et sans doute d’autres musiciens moins illustres de ce merrrveilleux site. Mais pas tous non plus et ceux-là, vous en connaissez sûrement sans que je les montre du doigt...euh, Carla, je me permets, peut-être... Quant à moi je ne graisse rien ni aucune patte jamais : je n’en ai ni les moyens ni le tempérament. Et je suis en plein dégraissage personnel et y a encore du boulot. Belle journée à tous !

* J’ai oublié Jonayla et sa guitare gauchère ! Pardon ma belle Jon’ !
Bonjour à tertoussss,

On retrouve cette expression dans l’un des fabliaux les plus célèbres du Moyen Age:
"La vieille qui graissa la patte au chevalier". où la pauvre vieille avait pris l’expression au pied de la lettre mais, heureusement pour elle, le chevalier, expressionaute avant l’heure, possédait un heureux sens de l’humour.

Voilà le texte:

« Une vieille paysanne possédait pour toute richesse deux vaches. Ce n’était certes pas beaucoup, mais c’était là tout son bien. Elle vendait leur lait pour trouver de quoi survivre.

Un matin, les deux bêtes, sans doute mal gardées, fuirent leur enclos et se trouvèrent, à vagabonder sur la route. Le prévôt, passant par là, les vit toutes deux et, les jugeant égarées, il les emmena avec lui.

La malheureuse femme découvrît bientôt que ses deux bêtes avait disparu.

Ses voisins la renseignèrent : le prévôt les avait recueillies mais il ne voulait pas les rendre. La malheureuse s’en alla trouver l’homme, elle le supplia de lui restituer son unique bien, elle accepta même de payer une amende pour prix de sa coupable négligence. Mais elle ne pouvait prouver que les vaches lui appartenaient, le prévôt fît la sourde oreille.

La paysanne s’en revint chez elle, désemparée. La voyant en grande peine, sa voisine lui dit :

« Le prévôt est un homme cupide. Si tu pouvais graisser la patte au chevalier, il interviendrait sûrement auprès de ce coquin et le convaincrait de te rendre tes deux vaches.

Voilà la vieille toute rassurée. Elle décrocha un épais morceau de lard suspendu aux poutres de sa cuisine et s’en alla attendre le chevalier.

Quand celui-ci parût au loin, elle courût à sa rencontre : elle s’empara de ses paumes et y appliqua plusieurs fois le morceau de gras. L’homme ne dissimula pas sa surprise :

« Que fais-tu donc là ?

La pauvre femme lui répondît :

- Beau sire, je graisse votre patte car je ne souhaite rien de plus au monde que de récupérer les deux vaches que vôtre prévôt m’a injustement prises.

Le noble personnage éclata de rire et prît les courtisans de sa suite à
témoins.

- Tu n’as pas compris, brave femme. Mais cela est égal, je te rendrai sur le champ tes bêtes !

Ainsi s’achève cette histoire. Mais ne l’avez-vous pas justement remarqué : le pauvre est celui qui paye, toujours, même quand il est dans son bon droit ! »


Bon anniversaire à Mélodie!
réponse à . momolala le 16/08/2011 à 10h18 : Quitte à sembler iconoclaste, permettez-moi de dire que j’appr&eacu...
En ce qui concerne ton "dégraissage personnel", je sais que tu es en bonne voie!
réponse à . momolala le 16/08/2011 à 10h18 : Quitte à sembler iconoclaste, permettez-moi de dire que j’appr&eacu...
Il a permis que toute une génération et même plusieurs se mette à gratter la guitare
J’ai entendu récemment que, contrairement aux apparences, la partie guitare des chansons de Brassens n’est pas du tout commode à jouer, même pour les bons. Tout sauf de ma "musiquette".
En des temps anciens, les collecteurs d’impot recevaient des morceaux de jambon bien gras de main à main pour se fermer les yeux sur les impots à collecter. L’expression viendrait de ce fait. (comme Callain).
réponse à . <inconnu> le 16/08/2011 à 10h53 : En des temps anciens, les collecteurs d’impot recevaient des morceaux de j...
Et avec ton pseudo, on peut te faire confiance pour ce qui est des collecteurs d’impôts !
Bienvenue quand même parmi nous, il me semble que tu es nouveau.
réponse à . deLassus le 16/08/2011 à 10h43 : Il a permis que toute une génération et même plusieurs se me...
Toutafé, ce qui explique qu’il y ait tant de mauvais imitateurs. Je n’ai pas dit que Brassens faisait de la mauvaise musique d’ailleurs, ni de la musique simplette. Je trouve seulement que la ligne mélodique de ses chansons est souvent la même ou presque. Il m’a semblé, mais c’est une opinion très personnelle, que certaines auraient mérité de ne pas ressembler à quelques précédentes. Cela dit, je préfère quand c’est lui qui chante ses textes plutôt que d’autres même avec des voix plus amples ou mieux travaillées.
réponse à . momolala le 16/08/2011 à 11h21 : Toutafé, ce qui explique qu’il y ait tant de mauvais imitateurs. Je...
Suis d’accord avec deLassus : si l’on fredonne facilement ses chansons, certaines « ritournelles » sont moins faciles qu’il n’y paraît ; ainsi : Heureux qui, comme Ulysse.
Un de mes regrets : n’avoir pu l’applaudir sur scène... J’aurais graissé la patte à toutes les ouvreuses de France pour avoir ce petit bonheur, « mais le Bon Dieu n’a pas voulu » lanturlu.
Je connais presque tout mon Brassens par cœur, comme Syanne sa Colette ! Je graisse régulièrement mes CD pour ne pas qu’ils rouillent !
Au fait, quand est-ce qu’il est mort, Georges ? 
♫♪♪♪♫♪♫♪♪♪ Bonanniversaire Mélodie !
réponse à . DiwanC le 16/08/2011 à 11h43 : Suis d’accord avec deLassus : si l’on fredonne facilement ses c...
quand est-ce qu’il est mort, Georges ?
Comment ça, il est mort ??? voir cette page
réponse à . DiwanC le 16/08/2011 à 11h43 : Suis d’accord avec deLassus : si l’on fredonne facilement ses c...
Je connais presque tout mon Brassens par cœur
J’ai eu un camarade de chorale qui, lui, connaissait vraiment TOUT Brassens. Il suffisait de lui donner un titre, et il chantait la chanson, tous couplets confondus. C’était confondant !
Par contre, il était ténor et non basse comme Georges, et il chantait en gros une quinte au dessus. Personne n’est parfait ...
réponse à . <inconnu> le 10/07/2008 à 00h59 : Surprenant que personne ne l’ait encore indiquée Le 29 octobre 1981...
Il semblerait que Brassens soit mort en 1981 si j’ai bien tout compris ce qui est dit au-dessus.
Mais contrairement à la légende il n’est pas né à Sète mais à Bordeaux où son père était chef de gare.
Depuis la gare a pris le nom de Bordeaux-Brassens.
réponse à . chirstian le 09/07/2008 à 23h21 : en Algérie nous prononcions ognon, mais aussi poreau et non poireau....
Itou en belle gique... Re-bonjour à toutes z-et tous ! Retour de congé, on reprend le collier (tiens, encore une, God !)

Oups, pardon: j’avions point vu que tu l’avais déjà traitée le 11 août 2009... 
réponse à . mickeylange le 16/08/2011 à 12h55 : Il semblerait que Brassens soit mort en 1981 si j’ai bien tout compris ce ...
"Bordeaux-Brassens",ouaf,ouaf,quel bordel oui,et qui veut faire l’ange fait la bête comme disait un certain Blaise.
L’ami Georges,le très regretté Brassens est né le 22 Octobre 1921 à Cette (Sète maintenant tout comme mes chères Côtes-du-Nord sont devenues Côtes d’Armor) dans l’Hérault (34 pour les numérologues) et il est mort le 29 Octobre 1981à Saint Gély-du- Fesc,toujours dans l’Hérault.
Voilà pour les amateurs d’anniversaires,fort nombreux en la coterie,semble-t-il.
réponse à . deLassus le 16/08/2011 à 12h19 : Je connais presque tout mon Brassens par cœurJ’ai eu un camarade de ...
Brassens est mort le 29 octobre 1981. Je m’ en souviens bien car ce jour-là, j’ étais allée entendre (et voir) Maxime Le Forestier à Bobino. Il a donné son récital puis, en guise de "bis", a déclaré que son "maître à penser"tonton Georges venant de mourir, il désirait simplement chanter une ou deux chansons de lui, sans autre instrument que sa guitare, sans musicien. Il s’ est assis sur le bord de la scène et a chanté. Avec beaucoup d’ émotion, et même des larmes dans la voix. Je n’ ai pas souvenance que qui que ce soit ait applaudi. La salle s’ est vidée dans le silence (du moins est-ce ainsi resté dans mes souvenirs) mais jepensais peut-être à autre chose et n’ ai rien entendu.
Quant à l’ extrême-onction (maintenant rebaptisée le sacrement des malades), à qui veut-on graisser la patte? A Satan, pour qu’ il quitte ce corps ? Ou à St Pierre pour qu’ il accueille cette âme ?
réponse à . <inconnu> le 16/08/2011 à 16h01 : "Bordeaux-Brassens",ouaf,ouaf,quel bordel oui,et qui veut faire l’ange fai...
Toujours pour les amateurs d’anniversaire,je signale à l’honorable assistance que le 16 Août 1951 mourait à Paris Louis Jouvet,né à Crozon (Finistère) le 24 Décembre 1887,veille de l’arrivée du petit Jésus dans les crèches.
réponse à . deLassus le 16/08/2011 à 12h19 : Je connais presque tout mon Brassens par cœurJ’ai eu un camarade de ...
Les neiges ont passé et les corbillards ronds et prospères aussi mais Brassens n’est pas encore d’antan. Dans quelques limbes qu’il chante encore, ça doit le faire marrer le Georges qu’on l’évoque sans relâche à propos de "graisser la patte" !
réponse à . <inconnu> le 16/08/2011 à 16h25 : Toujours pour les amateurs d’anniversaire,je signale à l’hono...
Fin de la rubrique nécrologique ? Ici on préfère les anniversaires à festoyer je crois et M’sieur l’Ange n’aurait-il pas le droit de préférer pour ce faire le Bordeaux au vin de l’Hérault ? Ce qui m’amuse assez dans sa proposition, c’est que ce n’est pas la gare de Bordeaux qui porte le nom de Brassens, mais l’espace culturel municipal, ce qui est assez loufoque rapporté à cette page. Mais Mickey, du haut de ses 535 ans et des poussières, ne pouvait ignorer cette ironie, n’est-ce pas mon ange ?
réponse à . momolala le 16/08/2011 à 16h36 : Fin de la rubrique nécrologique ? Ici on préfère les a...
Mickey, du haut de ses 535 ans et des poussières
Il y a tellement de poussières qu’il a atteint maintenant 536 ans !

ça doit le faire marrer le Georges qu’on l’évoque sans relâche à propos de "graisser la patte"
Ce n’est pas nous qui avons écrit les paroles de "Il suffit de passer le pont", dans lesquelles le héros se vante d’avoir graissé la patte au sonneur, puis au berger. Voir cette page
réponse à . deLassus le 16/08/2011 à 16h50 : Mickey, du haut de ses 535 ans et des poussièresIl y a tellement de pouss...
Mickey, du haut de ses 535 ans et des poussières
Il y a tellement de poussières qu’il a atteint maintenant 536 ans !
Tu veux ma photo ?  cette page
J’arrive un peu tard... bah, ça sera pour la prochaine... Mais la belle conjugaison du maitre "nous oignons", m’a irrémédiablement fais penser à un autre verbe réputé faire rougir les oreilles de nos chères petites têtes blondes (et pour cause!), et dont l’excellentissime Devos nous a fait une non moins grandissime démonstration de conjugaison dans son succulentissime "Ouï dire"... J’en pleure encore... de rire. Ben oui, j’aime les sketches de l’ami Raymond... Et pour ceux que cela intéresse...
>>> http://www.dailymotion.com/video/x2d9c9_oui-dire_fun
réponse à . lancelot_be le 17/08/2011 à 01h18 : J’arrive un peu tard... bah, ça sera pour la prochaine... Mais la b...
HoubaHOBBES te demanderait: "c’est belge, ça, comme pseudo ?" :&rsquo)
réponse à . Rikske le 17/08/2011 à 07h21 : HoubaHOBBES te demanderait: "c’est belge, ça, comme pseudo ?"&...
Réponse à cette page commentaire 50. 
Voici les croissants du dimanche !
Bouba vous servira le café et le Brassens du jour... 

Aujourd'hui c'est la Saint-Georges. Bonne fête à God !
À propos, comment va Hamstérix ?

À Barcelone, c'est la Sant Jordi (Saint-Georges en français), patron de la Catalogne.
Aux filles on offre une rose et aux garçons un livre (La Sant Jordi est d'ailleurs devenue la plus grande fête du livre au monde) mais joseta devra se contenter de ces deux mots : Feliç festa! (en espérant que le catalan de M. Google est correct).
réponse à . Mintaka le 23/04/2017 à 02h42 : Aujourd'hui c'est la Saint-Georges. Bonne fête à God ! À...
Et au soir l'apothéose avec le Clásico Real Madrid-FC Barcelone ?
réponse à . DiwanC le 23/04/2017 à 02h15 : Voici les croissants du dimanche ! Bouba vous servira le café et le ...
Hé ben voilà, voilà....Je vais tout me taper.
C'est pratique...

Voyez Bouba !

Bon alors, tout d'abord bonne fête à tous les Georges dont les deux plus importants pour nous sont God bien sûr et celui qui tous les matins nous enchante de ses textes.

Aujourd'hui il est question de graisser la patte au sonneur dans cette bien mignone ritournelle...

Dinn din don ! les matines sonnent
En l'honneur de notre bonheur,
Ding ding dong ! faut l' dire à personne :
J'ai graissé la patte au sonneur


C'est tout le talent à Tonton Georges. Etre capable d'écrire ceci* et aussi des textes que l'on peut apprendre sans crainte à une chorale d'école primaire...

*C'est bizarre, ça me fait penser que je dois passer à la mairie aujourd'hui mais pourquoi ? ...ça va me revenir...

Bon allez, je vous souhaite un très bon dimanche

Moi j'enfourche mon fier destrier pétaradant et je vais dévorer un sandwich au bord de d'une rivière sous les arbres dans l'arrière pays, avec pour seuls témoins les petits poissons et les petits oiseaux.

Bon dimanche à toutezétous....
Est-ce +/- équivalent à bakchiche ?
réponse à . BOUBA le 23/04/2017 à 05h18 : Hé ben voilà, voilà....Je vais tout me taper. C'est pratiqu...
Je te fauche la seule expression qui illustre une chanson de Georges, tu râles...
Je la partage, tu rouspètes...
Je te la laisse, tu n'es pas content...
Pfffff...
Et après on dira que les femmes sont compliquées !


réponse à . Mintaka le 23/04/2017 à 02h42 : Aujourd'hui c'est la Saint-Georges. Bonne fête à God ! À...
Merci beaucoup, cher Mintaka !
L'information que tu nous 'livres', comme une 'fleur', est, comme ton souhait, correcte...Aujourd'hui, à Barcelone on vendra plusieurs millions de roses et de livres...
J'epère également, vu le jour, que le Barça gagnera le 'clásico'...comme une fleur !
Le mécanicien: graisser, l'épate !
bof...
À la plage, oindre le dos de Patricia Kaas: graisser la Pat.
re-bof !
- Vous croyez qu'on reverra Jean Marais dans le prochain film d'Yves Allégret ?
- Ben, Allégret sait...
- Que j'aille graisser quoi...sa patte ?

Bon, sur ce, je vous dis a plus tard. (J'ai rendez-vous avec ma fille).
C'est la saint-Georges et il faut vaincre le dragon dans les urnes.
réponse à . Elpepe le 09/07/2008 à 09h38 : Avec mon pantalon patte d’éléphant et mon fil à la pa...
Je n'ose penser qu'Elpepe se soit fait graisser la patte pour évoquer le grand intérêt touristique de "Le Plessis-Patte-d'Oie", mégalopole d'une centaine d'âmes située presque à mi-chemin entre Noyon et Ham.
Il parait que les gens donnent plus leur confiance à un boucher bien enveloppé qu'a un maigre... J'ai entendu ça dans une enquête sur le comportement humain...
Patte.
si je veux graisser la patte ça donne Patte
réponse à . mickeylange le 23/04/2017 à 10h27 : Patte. si je veux graisser la patte ça donne Patte...
Joli !
Épatant !
réponse à . mickeylange le 23/04/2017 à 10h27 : Patte. si je veux graisser la patte ça donne Patte...
Excellent ! Mes compliments.
réponse à . le gone le 23/04/2017 à 10h04 : C'est la saint-Georges et il faut vaincre le dragon dans les urnes....
Espérons !
- Qu'est-ce que tu fais comme devoirs, fiston ?
- l'Énée...Grèce...
- les femmes africaines ?
réponse à . BOUBA le 23/04/2017 à 05h18 : Hé ben voilà, voilà....Je vais tout me taper. C'est pratiqu...
Moi j'enfourche mon fier destrier pétaradant et je vais dévorer un sandwich au bord de d'une rivière sous les arbres dans l'arrière pays, avec pour seuls témoins les petits poissons et les petits oiseaux.
En gros, tu fais la gueule. Tu pouvais te faire un casse-croûte dans la cuisine !
Deux élèves voient le prof de philosophie Hippolyte Taine à la plage:
- Tiens, la crème solaire et l'oint Taine...
- mais non, elle est là tout près !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Graisser la patte (à quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?