Lâcher la proie pour l'ombre - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Lâcher la proie pour l'ombre

Abandonner quelque chose de palpable, de réel pour quelque chose d'hypothétique, une espérance vaine

Origine

Voilà un proverbe (« Il ne faut pas lâcher la proie pour l'ombre ») qui nous vient de loin, puisque c'est Ésope qui en a formulé le principe dans « le chien qui porte de la viande », idée reprise ensuite par Phèdre et, bien entendu, par notre fabuliste Jean de la Fontaine dans une courte fable « le chien qui lâche sa proie pour l'ombre » dont la deuxième et dernière strophe est la suivante :

« Ce chien [celui dont parle Ésope], voyant sa proie en l'eau représentée,
La quitta pour l'image, et pensa se noyer.
La rivière devint tout d'un coup agitée;
A toute peine il regagna les bords,
Et n'eut ni l'ombre ni le corps. »

Le pauvre chien, croyant faire un festin de l'image du reflet de sa proie, se retrouve finalement sans la proie ni, bien entendu, le reflet. Il en est ainsi de tous ceux qui, ne se contentant pas de ce qu'ils ont en main, l'abandonnent pour convoiter sans succès ce qu'ils croient être mieux.

Jean Chapelain, poète du XVIIe siècle, écrira également : « Jamais personne qui fut sage n'a abandonné le corps, bien que petit, pour suivre son ombre, bien que grande».
Cette expression n'est jamais qu'une autre formulation du fameux et très proche « un tiens vaut mieux que deux tu l'auras ».

Exemple

« En tout état de cause, même si un jour on sera dans l'après-pétrole, il reste que c'est un moyen énergétique d'actualité et qu'en plus, on vient de découvrir plusieurs dizaines de gisements nouveaux dans le golfe du Mexique, en Sierra Leone et en Amérique du Sud. Dans l'immédiat, il ne faut pas lâcher la proie pour l'ombre, même s'il faut travailler au moteur de l'avenir. J'ai dans mon programme une proposition de réaliser et produire dans le Nord-Pas-de-Calais, en s'appuyant sur les chercheurs des universités et l'industrie automobile, le moteur à hydrogène. »
Le Monde - Interview d'Alain Bocquet, le 2 mars 2010

Compléments

C'est Jean-Paul Grousset, journaliste au Canard Enchaîné, qui a adapté cet adage aux pêcheurs avec la forme : « Ne lâchons pas lamproie pour l'omble ».

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Lâcher la proie pour l'ombre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Libanar عصفور بالإيد ولا عشرة عالشجرة ('asfour bel id w-la 'achra 'a al-chajraUn oiseau entre les mains vaut mieux que dix sur un arbre
République tchèquecz Lepsí vrabec v hrsti nezli vrabec na streseMieux vaut un moineau dans la main qu'un moineau sur le toit
Allemagnede Schimären nachjagen, statt zuzugreifenChasser des chimères au lieu de sauter sur l'occasion
Angleterreen Pound foolish and penny wiseGaspiller des livres (anciens Pounds anglais) et compter les centimes
États-Unisen To pass up a sure thingRater ou laisser passer une chose sûre (réussite assurée)
Angleterre / États-Unisen A bird in the hand is worth two in the bushUn oiseau dans la main en vaux deux dans la forêt
Angleterreen To chase after rainbowsCourir après des arcs-en-ciel
États-Unisen To chase rainbowsAller à la poursuite d'arcs-en-ciel
Espagnees Más vale lo malo conocido que lo bueno por conoceril vaut mieux le diable vous savez que le bon a savoir
Espagnees Mas vale pajaro en mano que ciento volandoUn oiseau en main vaut plus que cent en train de voler
Espagnees Más vale pájaro en mano que ciento volandoMieux vaut un oiseau dans la main qu'une centaine en vol
Israëlhe אוחזים את הטפל ומניחים את העיקר (ohazim catafel oumenihim et haikar) Attraper l'inutile et abandonner le principal
Italieit Lasciare il certo per l'incertoLâcher ce qui est certain pour ce qui est incertain
Pays-Basnl Beter één vogel in de hand dan tien in de luchtMieux d'avoir un oiseau (capturé) dans la main, que dix (qui volent) dans le ciel
Brésilpt Trocar o certo pelo incertoChanger le certain pour l'incertain
Roumaniero A lasa pasarea din mana pentru cea de pe gardLâcher l'oiseau qu'on a dans sa main pour celui qu'on voit sur le buisson
Vietnamvi Thả mồi bắt bóngLâcher la proie et attraper l'ombre

Déformée

Lâcher la lamproie pour l'omble (Jean-Paul Grousset)

Vos commentaires
Cette expression* vient de la marine ! Qui n’a entendu le marin (pêcheur) hurler dans le vent : Lâche lamproie pour l’omble ! tandis que sa fidèle épouse l’attend sur le quai…

*Mince ! je viens de découvrir que God avait cité ce subtil jeu de mot dans "Les compléments".... Pffff...
Quand l’est en proie au doute, Lucky se lâche et tire plus vite que son ombre.
Cette fois, j’ai vérifié : God ne dit rien sur le sujet … 
J’ai connu un brave gars qui n’avait plus qu’un vieux tonton comme famille. Il lui rendait visite régulièrement, lui faisait ses courses........Un jour le vieux parent tomba malade alors mon ami démissionna de son travail pour s’occuper du vieux monsieur; on dit alors qu’il eût bien du mérite de lâcher l’emploi pour l’oncle.....
réponse à . DiwanC le 07/09/2010 à 01h53 : Quand l’est en proie au doute, Lucky se lâche et tire plus vite que ...
Mais à quelle heure, comtesse, lâches-tu donc l’ombre pour l’à-plat (dans le lit) ?

Lâcher la proie pour l’ombre, c’est pourtant, à la poursuite d’une chimère, un rêve de lumière. Ainsi le pauvre Coelio...

Malheur à celui qui, au milieu de la jeunesse, s’abandonne à un amour sans espoir ! Malheur à celui qui se livre à une douce rêverie, avant de savoir où sa chimère le mène, et s’il peut être payé de retour ! mollement couché dans une barque, il s’éloigne peu à peu de la rive ; il aperçoit au loin des plaines enchantées, de vertes prairies et le mirage léger de son Eldorado. Les vents l’entraînent en silence, et qua,d la réalité le réveille, il est aussi loin du but où il aspire que du rivage qu’il a quitté ; il ne peut plus ni poursuivre sa route ni revenir sur ses pas.

(Les Caprices de Marianne, acte I, scène 1)

Bonjour à ceux qui se lèvent dans l’ombre et doux repos à ceux qui se couchent juste avant l’aube.
réponse à . DiwanC le 07/09/2010 à 01h53 : Quand l’est en proie au doute, Lucky se lâche et tire plus vite que ...
Et de plus c’ est un Lucky Luke respectueux de la loi....Il a lâché sa cigarette pour une morne brindille.....
J’ ai été réveillée par le bruit d’ un camion. J’ en ai profité pour voir s’ il y avait déjà du monde....J’ ai quitté mon lit douillet pour un ordinateur....Ce qui est déjà un peu lâcher la proie pour l’ ombre. Mais étant debout, je vais prendre un petit déjeûner réconfortant. Quitter l’ ombre pour la proie, quoi !
Bin ,dites donc les jeunes, vous commencez très fort ! La femme du marin qui se caille les miches au bout du quai, le Lucky qui tire plus vite que son ombre, le brave gars au tonton malade, Musset à la poésie un peu désenchantée, quelle magie ! Comment lâcher ses proies-là, au charme murmurant à l’imagination, pour l’ombre d’un rêve inconnu et prometteur, mais si peu consistant ? 
réponse à . mitzi50 le 07/09/2010 à 06h55 : Et de plus c’ est un Lucky Luke respectueux de la loi....Il a lâch&e...
pas de camion dans mon secteur, mais Morphée m’a quittée pour une autre proie dans l’ombre ... dès 5 h. du mat.

Il ya quelque temps j’ai vu un film avec Michael Douglas et Val Kilmer avec pour titre "La proie et l’ombre" (les lions ne sont guère pacifiques dans ce film, mais les paysages d’Afrique sont superbes) cette page
réponse à . cotentine le 07/09/2010 à 07h20 : pas de camion dans mon secteur, mais Morphée m’a quittée pou...
Quelle sal..., cette Morphée !
Quoi ? c’est UN Morphée ! Quand je pense que j’ai souvent passé de longs moments dans ces bras... En tout bien, tout honneur !
Notre Maître à tous nous dit:"Cette expression n’est jamais qu’une autre formulation du fameux et très proche « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras »."
Le vermisseau que je suis peut il se permettre de penser qu’il rapprocherait plus l’expression du jour du proverbe"Tomber de Charybde en Scylla"....
cette page
réponse à . mitzi50 le 07/09/2010 à 06h55 : Et de plus c’ est un Lucky Luke respectueux de la loi....Il a lâch&e...
Respectueux de la loi ? Je dirais plutôt qu’il sacrifie au conformisme bien pensant .........
réponse à . BOUBA le 07/09/2010 à 08h02 : Notre Maître à tous nous dit:"Cette expression n’est jamais q...
Ou encore cette page ?
réponse à . cotentine le 07/09/2010 à 07h20 : pas de camion dans mon secteur, mais Morphée m’a quittée pou...
Les lions s’en prennent ici à notre coq wallon...Il est devenu la proie de quelques nationalistes (est-ce bien le mot qui convient?) et il risque de perdre quelques plumes...Ah!si notre Grand Jacques( qui mérite plus que tout autre une majuscule à tous ses qualificatifs...)était encore là...
Les lions n’auraient qu’à bien se tenir!
Mais comme dit le croupier:rien ne va plus!
Ça c’est une vraie vérité, comme dirait mon grand père qui, peuchère ne connaissait rien aux pléonasmes ...mais qui parlait toujours vrai.
J’aime parler comme lui...
réponse à . BeeBee le 07/09/2010 à 07h05 : Bin ,dites donc les jeunes, vous commencez très fort ! La femme du m...
Et celui-là ( cette page ), n’a-t-il pas lâché la proie pour l’ombre... en lâchant l’ombre pour la proie ?
Pourquoi est-ce que cette expression me fait penser à ces joueurs adictes aux jeux ?
Qu’ils soient vidéos ou réels dans les casinos ?
Me trompé-je ou peut-on y voir un rapport... avec l’expression du jour ?
Note à benêts: cela pourrait faire un bon sujet de disserte en philo...
note annexe ayant indirectement à voire avec l’expression du jour. Cela se confirme, nos factures vont augmenter !
cette page
J’ose espérer ne pas perturber la digestion de certains et certaines.. Personnellement cela me met de méchante humeur car ma petite pension va encore en prendre un coup... Les prix augment mais ni les paye ni les pensions. Leurs statistiques sur le coût de la vie, c’est de la daube !
réponse à . BOUBA le 07/09/2010 à 08h02 : Notre Maître à tous nous dit:"Cette expression n’est jamais q...
Détroit de Messine où l’on va pêcher la sardine ! En espérant que ce ne soit pas celle qui bouchera le port...
réponse à . BOUBA le 07/09/2010 à 08h07 : Respectueux de la loi ? Je dirais plutôt qu’il sacrifie au conf...
conformisme, conformiste: des mots qui commencent très mal !
Tout comme conservateur d’ailleurs...
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 08h23 : Ça c’est une vraie vérité, comme dirait mon grand p&e...
Un émule de M. de La Palisse ? qui à l’insu de son plein, faisait quelque peu comme M. Jourdain...
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 08h31 : conformisme, conformiste: des mots qui commencent très mal ! Tout co...
Qui commence mal ?.......Pas obligatoirement. En effet un concubin n’est pas forcément un imbécile qui habite Cuba, pas plus qu’un concerné n’est un militaire entouré.......
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 08h30 : Détroit de Messine où l’on va pêcher la sardine !...
Ou la Sardaigne..........
réponse à . BOUBA le 07/09/2010 à 08h02 : Notre Maître à tous nous dit:"Cette expression n’est jamais q...
Je ne vois pas, pour ma part, le même sens aux deux expressions : "tomber de Charybde en Scylla", c’est aller de mal en pis, pas forcément volontairement, d’ailleurs, alors que "lâcher la proie pour l’ombre", c’est perdre une possession concrète en courant après une chimère : on est alors "responsable" de la perte que l’on subit. Mais il n’y a pas , dans la "proie", de connotation négative, ni même restrictive.
La fable dont est tirée cet adage est si courte que je me permets de la reproduire ici :


Chacun se trompe ici-bas.
On voit courir après l’ombre
Tant de fous, qu’on n’en sait pas
La plupart du temps le nombre.
Au Chien dont parle Esope il faut les renvoyer.
Ce Chien, voyant sa proie en l’eau représentée,
La quitta pour l’image, et pensa se noyer ;
La rivière devint tout d’un coup agitée.
A toute peine il regagna les bords,
Et n’eut ni l’ombre ni le corps.
Il m’est arrivé de lâcher la poire pour l’hombre.

Si Lucky a abandonné sa cigarette c’est à cause des Américains. Lors de l’adaptation de la BD en dessin animé, il était de mauvais ton que Lucky fume.
réponse à . cotentine le 07/09/2010 à 07h20 : pas de camion dans mon secteur, mais Morphée m’a quittée pou...
Les lions sont plus pacifiques que les lionnes... Car les mâles sont flemmards et envoient leurs femelles au ravito !
A propos de ravito, on décale au jeudi d’ après, ça te va ? J’ ai rien trouvé d’ affriolant ce matin au marché et j’ avais l’ esprit embrumé.
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 08h33 : Un émule de M. de La Palisse ? qui à l’insu de son plei...
Il enfonçait le clou dans nos têtes dures...
réponse à . tytoalba le 07/09/2010 à 08h40 : Il m’est arrivé de lâcher la poire pour l’hombre. Si ...
Oui. Et, sur les BD (qui ne sont pas des dessins animés), les cigarettes ont été remplacées par des brins d’ herbe, des pailles, des fleurs.....

Quant à l’ ombre, il ne faut pas la lâcher plus que la proie. Ou bien on est condamné à rester enfermé les jours de beau temps.

L’ écrivain romantique (allemand) Adalbert von Chamisso (né Aldebert de Chamisso au château de Boncourt, en Lorraine, d’ où ses parents s’ exilèrent pour garder leurs têtes sur leurs épaules lors de la révolution) nous conte dans La Merveilleuse Histoire de Peter Schlemihl l ’histoire d’ un garçon quelque peu "glandeur", qui accepte, par jeu, de céder son ombre à un inconnu, contre un certain nombre de pièces d’ or.

Problème: c’ est lui qui va se retrouver sans ombre à la suite de ce marché diabolique...

Après avoir dû dépenser toute sa fortune, il se rend au pôle nord, où l’ ombre n’ a pas cours; mais il y fait trop froid... revenu chez lui, il y reste, heureux que dans sa fuite éperdue pour retrouver son ombre, il ait eu le loisir de voir un grand nombre de contrées et d’ écrire des ouvrages de botanique et de géographie !

Donc Peter Schlemihl a lâché son ombre... pour la proie !
réponse à . syanne le 07/09/2010 à 08h38 : Je ne vois pas, pour ma part, le même sens aux deux expressions : "to...
Cela me fait aussi penser à un quatrain du 17è siècle...

EPIGRAMME

"Cette femme n’ est qu’ artifice
Et par dedans et par dehors;
Otez-lui le fard et le vice
Vous lui ôtez l’ âme du corps".

(Extrait d’ un recueil de poésies choisies édité en 1658, il contient des poésies dans le style "précieux" de MM. Benserade,Boisrobert, Boileau,quelques abbés de cour, des rimailleurs tombés dans l’ oubli...., l’ épigramme en question est signé "M." Il pourrait être de Marigny ou de Montrevil, à moins que le M. ne soit l’ initiale d’ un prénom.)

J’ en ai remis l’ orthographe au goût du jour.

Peut-on parler d’ une ombre... double ? La quittant, on ne lâche rien ! (Que de... la poudre aux yeux, peut-être...)
réponse à . mitzi50 le 07/09/2010 à 09h38 : Les lions sont plus pacifiques que les lionnes... Car les mâles sont flemm...
Eh les matous, z’avez vu commme indirectement et en douceur on s’en prend plein la poire !
D’un coté nous sommes tout gentils et de l’autre ,très vite, nous voilà catalogués super branleurs ! (branleur = rien à voir avec l’expression d’hier ! )
Aux armes les matous, serrez les rangs, la révolution gronde...
Non mais ! 
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 10h24 : Eh les matous, z’avez vu commme indirectement et en douceur on s’en ...
Vous vous prenez tous pour des lions, superbes et généreux ? Victor Hugo, v’la qu’ Hernani a fait des petits ! Ou peut-être ne s’ agit-il que des lions flamands... car les lions normands, sont, en fait des léopards. Différence, en héraldique : les léopards sont à l’ horizontale, les lions sont dressés sur leurs pattes arrière !
réponse à . syanne le 07/09/2010 à 06h27 : Mais à quelle heure, comtesse, lâches-tu donc l’ombre pour l&...
Merci, chère syanne, pour tes petits cadeaux, ces douces rêveries qui - loin de faire notre malheur - nous ravissent !

Petit message personnel : mi-juillet, j’étais loin de tout accès Internet, je n’ai donc pu te souhaiter "Bonaniversaire" ! Quelque 300 jours nous séparent du prochain 14 juillet ; qu’ils soient pour toi aussi plaisants que possible !
réponse à . mitzi50 le 07/09/2010 à 10h35 : Vous vous prenez tous pour des lions, superbes et généreux ? ...
Et vlan passe moi l’éponge et vlan fais moi gouzi ....
réponse à . mitzi50 le 07/09/2010 à 10h01 : Oui. Et, sur les BD (qui ne sont pas des dessins animés), les cigarettes ...
Donc Peter Schlemihl a lâché son ombre... pour la proie !

Va donc jeter un petit coup d’oeil à ma contrib 15 et à la vidéo qui l’illustre ! 
réponse à . DiwanC le 07/09/2010 à 11h03 : Merci, chère syanne, pour tes petits cadeaux, ces douces rêveries q...
Merci pour ces voeux, Diwan ! Qu’importe qu’ils soient différés, ils restent une douce attention.
réponse à . tytoalba le 07/09/2010 à 08h40 : Il m’est arrivé de lâcher la poire pour l’hombre. Si ...
Si Lucky a abandonné sa cigarette c’est à cause des Américains. Lors de l’adaptation de la BD en dessin animé, il était de mauvais ton que Lucky fume.
Of course, ils préfèrent que Lucky’s trique (Strike) ...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 07/09/2010 à 12h26 : Si Lucky a abandonné sa cigarette c’est à cause des Am&eacu...
Ah ! ben, vous voilà reviendu M’sieur Ubbleu ! Vais pouvoir écouler ma provision de mouchoirs !  :&rsquo)
Oups ! M’sieur Ubbleu, on a dû plomber l’ambiance…  
Deux heures de silence sur ce meeerveillleux site, c’est plus que rare… Vous êtes allés chasser la proie pour mieux capturer l’ombre ou vous êtes tous à la manif ?
Sans avoir rien lu, mais à cause de l’urgence: salut à ThanBatch. Si tu me lis, je suis dans ton antre cet après-midi...
réponse à . syanne le 07/09/2010 à 11h32 : Donc Peter Schlemihl a lâché son ombre... pour la proie ! Va d...
C’ est justement ce court métrage d’ animation qui m’a faitpenser à ce roman ! J’ ai eu le tort de ne pas le mentionner....Mais je l’ ai beaucoup apprécié....
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 07/09/2010 à 12h26 : Si Lucky a abandonné sa cigarette c’est à cause des Am&eacu...
Il n’ est pas très bleu, le beau Danube en question... Plutôt gris....Et quelquefois franchement "boueux". Sauf dans son delta, du côté de Tulcea,(Roumanie), où il est couvert de végétation.... Faut dire qu’ avec les régions qu’ il traverse, ses eaux ne peuvent pas être franchement limpides ! Mais, bon, ça fait partie du rêve viennois...Encore préférer l’ ombre à la réalité.....
réponse à . tytoalba le 07/09/2010 à 08h40 : Il m’est arrivé de lâcher la poire pour l’hombre. Si ...
Si l’ Hombre était Paul Newman, je comprends !
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 08h27 : Pourquoi est-ce que cette expression me fait penser à ces joueurs adictes...
Nous en sommes tous là. On ne veut pas taxer ceux qui sont riches, on ne peut taxer ceux qui n’ ont rien. Donc on retombe toujours sur les mêmes !
réponse à . tytoalba le 07/09/2010 à 08h40 : Il m’est arrivé de lâcher la poire pour l’hombre. Si ...
Si Lucky a abandonné sa cigarette
Si il avait lu "Ciano", Lucky, cela ne serait pas arrivé
réponse à . file_au_logis le 07/09/2010 à 16h14 : Si Lucky a abandonné sa cigaretteSi il avait lu "Ciano", Lucky, cela ne s...
Quand on pense que, pour réussir le débarquement et la marche sur Rome, les généraux et la CIA avaient demandé aux italiens, ex-mafiosi repentis, de demander à leurs "contacts" restés au pays de les aider à monter des réseaux d’ aide aux troupes, qui arrivaient avec cigarettes, whiskey, non pas les p’ tites pépées, elles étaient sur place.... Quelle candeur ! Penser qu’ un mafioso même repenti a comme contacts les petits frères des pauvres, faut le faire ! En fait, les différentes mafias, quelles qu’ aient été leur nom, qui s’ étaient tenues à carreau pendant toute la guerre, ont vite relevé la tête, on en voit encore les effets aujourd’ hui. Lâcher la proie pour l’ ombre, vous avez dit ?
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 11h21 : Et vlan passe moi l’éponge et vlan fais moi gouzi .......
Faut pas se fâcher comme ça, ni se vexer.... Chaque tribu (fut-elle animale) a ses coutumes et ses rites. Chez les lions, ce sont les femelles qui chassent. Et alors ? Les Amazones tiraient bien à l’ arc. Ce n’ est pas pour ça que les éléments masculins de la mythologie jouaient tous les.... soutenus (car, vraiment, parler de souteneur pour un type qui se fait entretenir, c’ est donner dans l’ humour grinçant). Héraclès a bien accompli douze travaux réputés impossibles. Réclamez-vous d’ Héraclès plutôt que du lion, messieurs !
réponse à . mitzi50 le 07/09/2010 à 16h43 : Faut pas se fâcher comme ça, ni se vexer.... Chaque tribu (fut-elle...
entretenus, synonyme de gigolos ?
Certaines de ces dames n’admettaient les mâles dans leur entourage que comme... reproducteurs, une sorte d’étalons, quoi !
réponse à . mitzi50 le 07/09/2010 à 16h43 : Faut pas se fâcher comme ça, ni se vexer.... Chaque tribu (fut-elle...
"Faut pas se fâcher comme ça, ni se vexer...."
Cà va pas ? loin de moi l’idée de facherie. J’ai tout juste envi de me marer et c’est tout.
Mais quand même, dans la nature, d’une façon générale, les mâles sont plus beaux que les femelles, et cà c’est ben vré et incontestable... 
Le jour où la lumière lâchera la proie pour l’ombre, nos souvenirs d’enfance se fracasseront sur les murs…
Qu’est-ce t’en penses Lange, monLapin ?
réponse à . DiwanC le 07/09/2010 à 17h42 : Le jour où la lumière lâchera la proie pour l’ombre, n...
Le jour où la lumière lâchera la proie pour l’ombre, nos souvenirs d’enfance se fracasseront sur les murs…

A 535 ans il y a longtemps qu’ils sont fracassés mes souvenirs d’enfance. Mais c’est pas grave je m’en fait des plus frais tous les jours. A mon âge je perds un peu la mémoire !
T’es qui toi ? on se connaît ?
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 17h36 : "Faut pas se fâcher comme ça, ni se vexer...." Cà va pas&nbs...
C’est vrai que dans la nature, les mâles sont plus visible, "voyants", ils se parent de beaux atours, mais plus pour attirer détourner l’attention et éventuellement servir de proie ... tandis que la femelle reste dans l’ombre
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 17h36 : "Faut pas se fâcher comme ça, ni se vexer...." Cà va pas&nbs...
C’est que nous savons rester discrètes nous, monsieur. 

Libre à vous de vous pavaner, de montrer vos atours, pour mieux servir de repas comme le dit si bien Cotentine.

Oui bon !!!! J’exagère. Chez les humains, c’est souvent la femme qui se pare de couleurs. Même les tatouages sont à la mode.
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 17h36 : "Faut pas se fâcher comme ça, ni se vexer...." Cà va pas&nbs...
C’ est bien pour ça que chez les z’ humains, les femmes aiment tant les robes de Valentino (non, pas Rudolph) et les bijoux de chez Cartier ! Histoire de rétablir l’ équilibre dans la nature. Et un joli sac à main griffé Hermès. Mais pas de tatouage pour moi. J’ aime la discrétion. Cotentine aussi (malgré sa propension à mettre des tee-shirts orange "stabilo" quand elle fait ses courses). C’ est vrai que comme ça on ne risque pas de la perdre....
réponse à . mickeylange le 07/09/2010 à 18h05 : Le jour où la lumière lâchera la proie pour l’ombre, n...
C’ est la nouvelle définition des trous noirs ?????????? Les souvenirs d’ enfance ne peuvent pas s’ y fracasser sur les murs. Ils sont absorbés ! De plus, 535 ans, ça peut être l’ âge (approximatif) de Michelangelo Buonarotti, mais par d’ Antonioni. Ni de Mickey, dont le père, Walt Disney, était trèsloin d’ être un ange....
réponse à . mickeylange le 07/09/2010 à 18h05 : Le jour où la lumière lâchera la proie pour l’ombre, n...
Tranquille, monLapin……. Là…. On se calme…. On s’allonge, on ferme les yeux…. Tout va bien…...
BeeBee ! Viiiiite ! L’oxygène, les compresses, les seringues, les pilulles, et tout l’toutim ! Y’a urgence !
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 17h32 : entretenus, synonyme de gigolos ? Certaines de ces dames n’admettaien...
Un gigolo se fait généralement entretenir par une dame mûre. Un maquereau a, comme moyen de subsistance, des jeunettes, maintenant de plus en plus souvent originaires des pays de l’ Est, à qui il demande d’ arpenter le trottoir, d’ être très gentilles - en échange d’ un prix fixé à l’ avance - sur lequel il prélèvera des honoraires élevés (Ne pas confondre avec un impresario, là il s’ agit de marchés de gré à gré entre le client et la fille, pas de contrats). Et la reproduction est tout à fait déconseillée. Elle déforme le corps de la fille pendant plusieurs mois. Autre différence : le gigolo ne doit pas craindre de s’ afficher en pleine lumière avec sa proie, ça fait même partie du jeu. Le maquereau, lui, reste dans l’ ombre...car s’ il se fait coincer, on l’ y met, de toute façon, pour délit de proxénétisme !
réponse à . DiwanC le 07/09/2010 à 20h36 : Tranquille, monLapin……. Là…. On se calme…. On s’allonge, on...
Il vous faut de l’ Isuprel, un respirateur, un moniteur, un électroencéphalographe ? Le Monsieur a sur lui sa carte de donneur d’ organes ?
réponse à . mitzi50 le 07/09/2010 à 20h46 : Il vous faut de l’ Isuprel, un respirateur, un moniteur, un électro...
Isuprel: cette page
indications et explications: cette page
réponse à . DiwanC le 07/09/2010 à 20h36 : Tranquille, monLapin……. Là…. On se calme…. On s’allonge, on...
Ohllala, me semble que j’arrive un peu tard, l’a eu le temps de la perdre sa mémoire notre Ange à tous ! On va lui faire des piqures de rappel, des fois c’est efficace, mais j’garantis rien !!! 
réponse à . <inconnu> le 07/09/2010 à 10h24 : Eh les matous, z’avez vu commme indirectement et en douceur on s’en ...
Il y a des braves hommes dans tous les coins...Est-ce pour ça que la Terre est ronde?
réponse à . mitzi50 le 07/09/2010 à 20h46 : Il vous faut de l’ Isuprel, un respirateur, un moniteur, un électro...
Nous on a déjà eu des démineurs,des explorateurs,des préformateurs,des formateurs,etc,etc...Il manque pour le moment des débroussailleurs!
Qui - de Georges (l’autre !) ou de sa belle – lâcha la proie d’un petit bonheur pour l’ombre du désenchantement ?

À l’ombre du cœur de ma mie
Un oiseau s’était endormi
Un jour qu’elle faisait semblant
D’être la Belle au bois dormant.
….......
Tant de rumeurs, de grondements,
Ont fait peur aux enchantements,
Et la belle désabusée
Ferma son cœur à mon baiser.
réponse à . DiwanC le 18/05/2013 à 04h05 : Qui - de Georges (l’autre !) ou de sa belle – lâcha la proie...
Et dans la supplique il demande pardon à Jésus d’être à l’origine d’une ombre quelque peu coquine......

Bon revenons à notre sudvention. Je fais passer le message pendant quelques jours histoire que tout le monde puisse le voir.

Expressionautes, oyez oyez

J’ai le plaisir de vous annoncer que j’organise une sudvention (avec la bénédiction de God ) soit le samedi 14 septembre soit le dimanche 15 Septembre à midi.

Si vous êtes partants(tes) pour y participer autour d’un bon repas n’hésitez pas à vous manifester et demandez mon adresse mail ou mon téléphone à Georges ( le notre, pas l’autre.........comme dirait Diwan. )

Faites moi savoir au plus tôt vos disponibilités, la date sera arrêtée en fonction de celle qui arrange le plus grand nombre,

Le repas aura lieu entre Aix en Provence et Brignoles.

Le plus important étant de bloquer la date je vous saurais gré de me répondre au plus tôt,

Bien évidemment, si vous avez une idée, une suggestion, un objection.......je suis preneur.

En espérant que ce moment de convivialité se réalise je vous adresse mes amicales pensées,

Bouba
On a tous eu un jour ( du moins les garçons ) une panoplie de cow boy au pied du sapin de Noël.
( les filles c’était la dinette ou la planche à repasser...... )
C’était le cadeau passe partout grâce auquel les parents pouvaient espérer faire plaisir à leur rejeton sans trop de risque de se tromper.
Avec les copains on essayait de faire comme lui ce qui donnait lieu à des disputes sans fin:
-"T’as vu, chui arrivé !"
-"Nan, c’est pô vrai !"
-"Si j’te dis t’es rien qu’un jaloux"
-"Et toi t’es rien qu’un menteur".......
Aujourd’hui, c’est la Saint-Éric. Bonne fête à Joseta même si c’est improprement qu’on l’a appelé Éric dans sa jeunesse. 
De là à lui faire dire Yé né souis plous qué lé hombre dé moi-même, il y a une marge !
Peut-être est-ce aussi la fête de Rikske ?
Pendant la guerre certains quittaient tout et traversaient the Channel pour s’enrôler dans les forces françaises libres......Ils quittaient l’emploi pour Londres
Ce type, c’est un drôle de numéro, il a peur de son nombre.
En jouant au golf j’ai touché un ULM, je ne l’ai pas abattu mais il a lâché sa proie.
J’apprends quelque chose : obombrer, verbe transitif.
Littéraire : Couvrir quelque chose d’une ombre, cacher.
réponse à . <inconnu> le 18/05/2013 à 07h58 : Aujourd’hui, c’est la Saint-Éric. Bonne fête à J...
Je n’avais pas souvenance d’avoir parlé de ça, mais de toute évidence, je l’ai fait...
Il est vrai que mon prénom, Enrique, se traduit par Henri, mais à mes sept ans, au cours préparatoire (je crois), une vieille maîtresse en avait décidé autrement.
Mais il n’est pas moins vrai qu’actuellement, mes soeurs, mes nièces, et autres gens de Longwy ne me connaissent que par Éric.
Et ça, ça ne fait pas l’ombre d’un doute !
réponse à . <inconnu> le 18/05/2013 à 08h43 : Ce type, c’est un drôle de numéro, il a peur de son nombre....
Il allait à la pêche avec son fils, qui le suivait comme son ombre, et qui, pour l’aider, lui préparait ses amorces; hélas, le fils était son ombre, et l’ombre n’est qu’appât rance !
réponse à . joseta le 18/05/2013 à 08h53 : Je n’avais pas souvenance d’avoir parlé de ça, mais de...
Voilà la source : cette page # 59.
réponse à . joseta le 18/05/2013 à 09h21 : Il allait à la pêche avec son fils, qui le suivait comme son ombre,...
De vieux asticots se battaient au fond de leur boite de conserve. On essaya de les séparer car il faut pacifier les appâts rances.......

Rien à voir avec l’expression du jour je vous le concède.
C’était juste pour la plaisir de commettre un jeu de mots laid.........
réponse à . BOUBA le 18/05/2013 à 09h27 : De vieux asticots se battaient au fond de leur boite de conserve. On essaya de l...
un jeu de mots laid
Comme : Une quelconque ombre.
Tout le monde a une ombre, sauf les chinois manchots des deux bras; ils ne projetent aucune ombre chinoise...
La vraie morale de cette expression est qu’ il ne faut pas tomber amoureux de son image. Voyez ce qui est arrivé à Narcisse : il n’ a pas pu regagner la rive. Et, s’ étant noyé, il est parti rejoindre les ombres aux Champs-Elysées (non, pas ceux de notre capitale française, où il serait, paraît-il du "dernier chic" pour des dames de sortir d’ une boutique fort appréciée par George Clooney, avec un petit sac noir et blanc à la main. Si, de plus, on est passé acheter des macarons dans le coin, c’ est le top !)
réponse à . joseta le 18/05/2013 à 08h53 : Je n’avais pas souvenance d’avoir parlé de ça, mais de...
à mes sept ans, au cours préparatoire (je crois), une vieille maîtresse...

Eh ben ! Tu as commencé tôt ! Et as-tu lâché la proie pour l’ombre ?
Le tien n’est pas laid comme on dit à Katmandou puisqu’il n’est pas hors sujet......
réponse à . mitzi50 le 18/05/2013 à 10h13 : La vraie morale de cette expression est qu’ il ne faut pas tomber amoureux...
Donc, toute proie prevoyante doit toujours avoir un miroir avec elle. Ou une cuvette d’eau.
réponse à . <inconnu> le 18/05/2013 à 11h22 : Donc, toute proie prevoyante doit toujours avoir un miroir avec elle. Ou une cuv...
Ou un os. Avec la moelle c’est plus sur.
Ou un jambon ça devrait l’occuper.
Une baballe ? Pour faire mumuse ? 
Bon bref faut qu’elle soit bien équipée la proie.
réponse à . joseta le 18/05/2013 à 08h53 : Je n’avais pas souvenance d’avoir parlé de ça, mais de...
Bonne fête Éric !
Et rendez-vous le 13 juillet : Saint Henri.

Quelle belle idée de souhaiter les fêtes ! On peut recommencer tous les jours car - sur les quelque 40 000 abonnés de ce mêêêrveilleux site - il y aura toujours un Jean (ou un Yves, une Martine, une Marie, un Claude, un Richard, un Daniel, et même un Georges !) qui se reconnaîtra. Ainsi, nous aurons une bonne cinquantaine* de contributions qui débuteront par "Bonne fête…" et tout autant de réponses "Merci Chose… Machin…Un Tel… Une Telle…", tous ceux du commun des mortels en quelque sorte !
Que de beaux souhaitements en perspective ! C’est mieux que les anniversaires ! 
En ce moment, calme plat ; il faut attendre le 24 mai pour la prochaine souhaitation. Pfffff...

* car il y aura toujours quelques réfractaires à ce genre de coutume ! Ça ne fait pas l’ombre d’un doute... me manque plus que la proie...
réponse à . DiwanC le 18/05/2013 à 12h00 : Bonne fête Éric ! Et rendez-vous le 13 juillet : Saint H...
Voilà une idée qu’elle est bonne !

Je suis certain qu’elle va faire plaisir à Sa Divinité qui est toujours à la recherche de nouveautés pour faire progresser les abonnements.
Demain c’est la saint Erwan. C presque Diwan, alors bonne fête Germaine ! 
DEVINETTE
Comment appelait-t-on les offres publiques d’échange de titres d’une société, lancées par un fabuliste grec ?
- les OPE
Et de cet espace 87, je souhaite une bonne fête à Rikske ! Saperlipopette et Potverdoumme !
réponse à . DiwanC le 18/05/2013 à 12h00 : Bonne fête Éric ! Et rendez-vous le 13 juillet : Saint H...
Je ne sais pas si ça plaira à tout le monde: moi, je ne suis pas ’pro-fêtes’ 
Je lâche un peu l’ombre pour vous saluer tous nobles dames et gentils messires. Et pour dire publiquement ici à Boubacar et autres candidats à la Sudvention de septembre que j’accepte joyeusement son invitation. Je vous lis et vous relis souvent mais je suis la proie d’une frénésie du pinceau, voire du couteau, shootée à l’essence de térébenthine ; entre deux je m’aère sur mes deux pinceaux et voilà, plus de temps à disserter ici... Mais toujours contente de vous y retrouver.
réponse à . joseta le 18/05/2013 à 12h31 : Je ne sais pas si ça plaira à tout le monde: moi, je ne suis pas &...
Je ne sais pas si ça plaira à tout le monde
Oh !... tu crois ? :&rsquo)
réponse à . momolala le 18/05/2013 à 12h45 : Je lâche un peu l’ombre pour vous saluer tous nobles dames et gentil...
Vrai jour de fête que celui de te relire !
réponse à . mickeylange le 18/05/2013 à 12h17 : Voilà une idée qu’elle est bonne ! Je suis certain qu&...
Merci monLapin !
Heureux es-tu ! Tu auras le souhaitage de deux fêtes : un pour Michel (Note l’étymologie : qui est comme Dieu… ! et pis ton portrait : conquérant, séducteur ! c’est tout toi !) et pour Lange : c’était le 5 mai… Allons rattraper ça chez Marcel ! Suis sûre que Momo nous y attend déjà.
réponse à . DiwanC le 18/05/2013 à 13h02 : Merci monLapin ! Heureux es-tu ! Tu auras le souhaitage de deux f&eci...
S’il fait toujours chaud au bar du phare, j’arrive ! Ici c’est toujours encore gris sur gris et eau mouillée qui ruisselle. J’ai froid. Rendez-nous notre Azur !
Bon allez, je m’essaye, mais je me sens un peu rouillée :
Un noble chevalier breton (qui se reconnaîtra ici) allait, laissant son fil tremper dans un lac profond. Affamé mais moins noble, il se fut contenté d’un goujon mais le laissa filer, car à la chair de l’ombre il s’en voulait goûter. Et quand l’ombre passa il le laissa passer. Dépité, sur le miroir sombre il se pencha scrutant les eaux profondes. Un Chinois qui passait lui lança : "Ton omble, chevalier, ne te sustentera" (c’était un Chinois qui avait des lettres). Et si le Chinois rit le poisson rit aussi qui ce beau nom garda.
réponse à . DiwanC le 18/05/2013 à 12h00 : Bonne fête Éric ! Et rendez-vous le 13 juillet : Saint H...
Par contre pour Pancrace, Servais et Mamert, ça risque d’être plus difficile.

Pour Modeste et Parfait, il y aura des candidats !
réponse à . momolala le 18/05/2013 à 13h41 : Bon allez, je m’essaye, mais je me sens un peu rouillée : Un n...
Et tous ensemble les poissons
De ce grand lac sombre et profond
Qu’ils fussent chinois ou bretons,
Se dirent : ce beau nom, gardon(s) !
réponse à . momolala le 18/05/2013 à 13h41 : Bon allez, je m’essaye, mais je me sens un peu rouillée : Un n...
Mon cœur, mon cœur ne t´emballe pas
Fais comme si tu ne savais pas
Que la Momo est revenue
Mon cœur, arrête de répéter
Qu´elle est plus belle qu´avant l´été
La Momo qui est revenue
Mon cœur, arrête de bringuebaler
Souviens-toi qu´à Fréjus
Elle t´a déchiré au rosé
La Momo qui est revenue
Mes amis, ne me laissez pas, non
Dites-moi, dites-moi qu´il ne faut pas
Maudite Momo puisque te v´là

Ma mère, arrête tes prières
Ton Mickey retourne en enfer
Momo est revenue
God, apporte-nous du vin*
Celui des noces et des festins
Momo est revenue
Toi la servante, toi la Maria
Va tendre mon grand lit de draps
Momo est revenue
Amis, ne comptez plus sur moi
Je crache au ciel encore une fois
Ma belle Momo puisque te v´là, te v´là!

* Enfin pas comme à Toulon où j’avais pris une chambre d’hôtel prévoyant bêtement la multiplication des boutanches de rosé ! 
Selon God,
C’est Jean-Paul Grousset, journaliste au Canard Enchaîné, qui a adapté cet adage [lâcher la proie pour l’ombre] aux pêcheurs avec la forme : « Ne lâchons pas lamproie pour l’omble ».
Sans vouloir Vous contredire, mon cher God (c’est-à-dire avec la ferme intention de Vous contredire, tout en implorant par avance Votre pardon), je me demande où Vous avez pêché cette histoire.

En réalité, cette expression date précisément du 18 mai 1513, c’est donc aujourd’hui son quinquacentenaire.

C’est Jacques de Mailles qui raconte cette anecdote dans sa " Très joyeuse, plaisante et récréative histoire du gentil seigneur de Bayard " (dont on peut lire à cette page le texte intégral).

Jacques de Mailles et son ami Pierre du Terrail (l’ancêtre de Pierre Alexis de Ponson du Terrail, père de Rocambole et cousin de Daniel Toscan du Plantier, comme le précise cette page), plus connu sous le nom de "Chevalier Bayard " (voir cette page), participaient ce jour-là à un concours de pêche sur l’Alzette.

Bayard prend pour commencer une lamproie. Quelques minutes plus tard, c’est un omble qui vient le rejoindre.

Mais le règlement du concours ne permet au pêcheur de garder qu’un poisson. De Mailles, effrayé par la hideur du premier pêché, conseille alors à Bayard : "Lâche la lamproie pour l’omble, Chevalier !". (*)

Il faut reconnaître que cette phrase est assez difficile à prononcer : essayez de répéter "lâche la lamproie pour l’omble" rapidement cinq fois de suite. Par ailleurs, Bayard disparu, le "Chevalier" tomba (le cheval tomba aussi, mais plus tardivement, si l’on en croit Victor Hugo, dont le père, faut-il le préciser, était un héros). C’est ainsi que, assez rapidement, l’expression est devenue : lâcher la proie pour l’ombre, qui est quand même plus facile à prononcer.

(*) Un peu plus tard, au moment du pique-nique, de Mailles s’apercevra qu’il a bien emporté la moutarde, mais qu’il a oublié le beurre et le fromage : c’est depuis ce jour que Bayard est affublé du sobriquet de "Chevalier sans beurre et sans rebloche".
réponse à . mickeylange le 18/05/2013 à 14h45 : Mon cœur, mon cœur ne t´emballe pas Fais comme si tu ne savais pas ...
Ah mon Mickey ! 
réponse à . Enkidou le 18/05/2013 à 15h00 : Selon God, C’est Jean-Paul Grousset, journaliste au Canard Enchaîn&...
Je demande à Mickeylange, quasi-contemporain de tes sources, de confirmer, à c’t’heure !
réponse à . Enkidou le 18/05/2013 à 15h00 : Selon God, C’est Jean-Paul Grousset, journaliste au Canard Enchaîn&...
le cheval tomba aussi, mais plus tardivement, si l’on en croit Victor Hugo
Je rectifie, avant qu’un lecteur ne voulant pas me contredire ne me contredise néanmoins.

Bien sûr, ce n’est pas le cheval qui tomba, mais seulement le chapeau. Le cheval se contenta d’un écart en arrière.

[...]C’était un Espagnol de l’armée en déroute
Qui se traînait sanglant sur le bord de la route,
Râlant, brisé, livide, et mort plus qu’à moitié.
Et qui disait: ” A boire! à boire par pitié ! ”
Mon père, ému, tendit à son housard fidèle
Une gourde de rhum qui pendait à sa selle,
Et dit: “Tiens, donne à boire à ce pauvre blessé. ”
Tout à coup, au moment où le housard baissé
Se penchait vers lui, l’homme, une espèce de maure,
Saisit un pistolet qu’il étreignait encore,
Et vise au front mon père en criant: “Caramba!"
Le coup passa si près que le chapeau tomba
Et que le cheval fit un écart en arrière.
"Donne-lui tout de même à boire !", dit mon père.
pour quelque chose d’hypothétique
Un voleur de poules fut pris sur le fait par une dizaine de personnes honnêtes, qui lui firent comprendre qu’il commettait un mauvais acte; convaincu et repenti, il finit par s’unir à eux, en disant: - je n’abandonne pas les poules pour rien, je lâche ma proie pour quelque chose: dix potes éthiques !

Message perso.
Heureux de te relire, Momo !
réponse à . Enkidou le 18/05/2013 à 15h00 : Selon God, C’est Jean-Paul Grousset, journaliste au Canard Enchaîn&...
Si tu le permets, je poursuis l’histoire bien qu’elle soit connue de tous...

Restant tout dévoué au Chevalier sans beurre et sans rebloche, Jacques de Mailles épouse – vers 1503 – la douce Jeanne. Il passe beaucoup plus que 39 heures à classer les parchemins que reçoit Pierre du Terrail, à consigner les faits d’armes du Chevalier, à déchiffrer les notes de service, etc. Aussi, Jeanne est-elle bien souvent seulette ; mais elle reste fidèle, repoussant les avances hobereaux de passage.

Près de la croisée – ou près de l’âtre selon les saisons - elle fait tapisserie et s’adonne à d’autres travaux d’aiguilles qui feront fureur à Paris à partir de 1527 : le tricot.

Pour le maître de son époux, elle crée des modèles uniques employant un fil très particulier extrêmement résistant, modèles qu’elle fait livrer à Bayard, toujours accompagnés d’un billet : De la part de J. de Mailles. Le Chevalier apprécie ce "vêtement" qui lui sied à merveille, dont il ne pourra plus se passer, qu’il portera dans toutes ses batailles, boutant les ennemis au cri de : Il n’y a que cotte de Mailles qui m’aille !
réponse à . DiwanC le 18/05/2013 à 17h00 : Si tu le permets, je poursuis l’histoire bien qu’elle soit connue de...
Et moi, comme je ris, je montre l’émail...
réponse à . momolala le 18/05/2013 à 13h41 : Bon allez, je m’essaye, mais je me sens un peu rouillée : Un n...
si le Chinois rit
Et les Chinoises rient ?
Après sa déclaration, tu ne peux qu’être présente tous les jours ! Sinon Lange va déprimer, se lamenter, se tordre les ailes de désespoir, sombrer dans le rosé, replonger dans la contrib. silencieuse, chavirer dans la morosité, s’engloutir dans le désœuvrement... n’ayant plus goût au grimper d’échelle pour peindre ses plafonds. T’imagines !
réponse à . DiwanC le 18/05/2013 à 17h14 : Après sa déclaration, tu ne peux qu’être présen...
n’ayant plus goût au grimper d’échelle pour peindre ses plafonds.
Je t’ai expliqué je ne sais plus combien de fois que je peignais (pas la girafe) les plafonds sans échelle et sans échafaudage. C’est comme ça que j’ai emporté le marché de la sixtine car j’étais moins cher que les autres n’ayant pas à facturé des échafaudages coûteux.
Ta moutarde commence à me monter au nez, il vaut mieux que je m’en maille.
réponse à . mickeylange le 18/05/2013 à 17h29 : n’ayant plus goût au grimper d’échelle pour peindre ses...
Eh ! Tu me parles meilleur s’te plaît !
Pfffff... Quel caractère ces artisssss...
Mais reste ! c’est moi qui vais me mettre à l’ombre. Comme ça tu seras tranquille.
réponse à . mickeylange le 18/05/2013 à 17h29 : n’ayant plus goût au grimper d’échelle pour peindre ses...
Mickeylange version mouche ? Voici un site pour toi sur cette page  Ils n’ont vraiment peur de rien, ces marchands !
réponse à . DiwanC le 18/05/2013 à 17h14 : Après sa déclaration, tu ne peux qu’être présen...
Je vais essayer, au moins le matin tôt et le soir. C’est fou comme on emploie son temps en plein régime quand on n’a plus ou presque d’emploi du temps ! Bonsoir de ce soir gris et douce nuit à tous !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Lâcher la proie pour l'ombre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?