Mi-figue, mi-raisin

D'un air à la fois satisfait et mécontent, ou à la fois sérieux et en plaisantant.

Origine

Voilà une expression qui remonte à loin et qui a subi de nombreuses variations de sens.

Au XIVe siècle, les figues et les raisins étaient les fruits secs préférés au moment du carême, ce qui explique leur apparition et leur rapprochement dans une locution.
Mais cela n'explique pas pourquoi les deux fruits y sont opposés.

Au XVe siècle, l'expression, avec 'moitié' au lieu de 'mi', voulait dire soit 'mêlé de bon et de mauvais', soit 'tant bien que mal'.

Au XVIe siècle, elle contenait aussi une notion de réciprocité, lors d'un partage de tâches pour arriver à une oeuvre commune, l'un s'occupant de la figue, l'autre du raisin.

C'est au XVIIe siècle qu'elle prend le sens utilisé encore aujourd'hui en y ajoutant aussi la signification 'moitié forcé, moitié consentant'.

L'apparition du 'mi' au lieu de 'moitié' est plus récente et daterait du XVIIIe siècle.

Pendant un moment, vers le XVIe siècle, il a pu aussi y avoir opposition entre le raisin savoureux et sucré et la figue, qui avait le sens de crotte ou fiente, comme l'atteste un proverbe de l'époque : "Figue de chat et marc d'argent serait tout un au jugement", ou 'figue de chat' est aussi remplacé par 'fiente de chien'.

Il existe une explication actuellement réfutée de l'origine de la locution (elle est sans preuves écrites et supposée imaginée a posteriori) :
Elle serait liée aux corinthiens qui, de temps en temps, lorsqu'ils livraient des raisins à Venise, y mélangaient 'par inadvertance' des figues, moins chères et plus lourdes, histoire de gruger un peu leurs clients.

Compléments

La variante 'ni figue, ni raisin' n'est qu'une altération populaire datant du XVIIIe. Elle est entre autres utilisée par Proust dans 'A la recherche du temps perdu'.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Mi-figue, mi-raisin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Libanar Nos mazeh nos jadMi-plaisantain, mi-sérieux
Allemagnede Mit einem lachenden und einem weinenden AugeAvec un oeil qui rit et un qui pleure
Allemagnede Süß-säuerlich seinÊtre doux-sûr
Angleterreen Half in jest, half in earnestMoitié plaisanterie, moitié sérieux
Espagnees No es ni chicha, ni limonadaCe n'est ni de la viande , ni de la limonade
Israëlhe ספק רציני ספק היתוליPeut-être sérieusement, peut-être pour rire
Italieit Né carne né pesceNi viande ni poisson
Italieit Tra il serio e il facetoEntre le sérieux et le facétieux
Brésilpt Meio pedra, meio tijoloMi-pierre, mi-brique

Déformée

Mi-fugue, mi-raison
Ni figue, ni raisin

Vos commentaires
au XV ème siècle, l’expression apparait en 1487 dans la Lettre au roi sur la reddition de la ville de Courcy sous la forme « moitié figue, moitié raisin ». Elle désigne une personne perplexe et ambigüe, une action faite moitié de gré, moitié de force...
Une origine communément admise de cette expression "mi-figue, mi-raisin" serait vénitienne (conditionnel ... donc à vérifier !) En effet, au XV ème siècle, les marchands grecs vendant le très estimé raisin de Corinthe auraient fraudé* : ils aurauent placé de petits morceaux de figues, peu coûteuses, dans les grains de raisins secs de grand prix !!!

* pas avec autant d’audace que pour le "pâté d’alouette" (où il faut faire moitié/moitié = 1 cheval / 1 alouette) 
en argot, la figue est le sexe féminin (c’était déjà le cas chez les Grecs et le Romains ... mais où est les raisins et ses grains ??? 
Jean Richepin dans La Bombarde et ses contes à chanter en 1899 le rappelle dans un texte frénétique en décrivant la torture d’une jeune fille par un juge sadique :
Le fer rouge dans vos appas
Ira, cherchant plus bas repas,
mordre la figue ...
...
désolée, j’ai oublié la suite et malgré mes recherches nocturnes ...j’ai fait "chou blanc" ! 

en argot figue désigne aussi testicules ...  n’est(ce pas Qusimodo ?
réponse à . cotentine le 02/12/2007 à 01h58 : en argot, la figue est le sexe féminin (c’était déj&a...
mais où est les raisins et ses grains ???

S’cuse my coco, mais là j’en reste mi-figue, mi-raisin.
Y a des moments ou y vaut mieux aller se coucher.
BIZZZZZ
réponse à . cotentine le 02/12/2007 à 01h28 : au XV ème siècle, l’expression apparait en 1487 dans la Let...
En langua Prouvénço la figue fait clairement allusion à"la pachole", la vulve, quant à la grappa!! inutile d’insister lourdement lorsque je demande à un relou d’avoir la grande amabilité de bien vouloir me lâcher la grappe, même entre les vendanges, tout petit hérisson que je sois  Ce qui pourrait expliquer l’ambiguité, la notion de "ni fait, ni à faire",l’androgyne , hors l’alchimie, n’étant pas particulièrement une référence renvoyant dans notre univers palpable, si vous me permettez, à une notion courante, habituelle; quoique !! mais ceci est une autre histoire.....
Rajout:
En argot romain contemporain, la "figua" est le sexe de la fille.
réponse à . hedgehog le 02/12/2007 à 08h03 : En langua Prouvénço la figue fait clairement allusion à"la...
Qui se souvient du"Temps des vendanges", chanson d’un autre siècle, de Marie Laforêt ??
réponse à . hedgehog le 02/12/2007 à 08h11 : Qui se souvient du"Temps des vendanges", chanson d’un autre siècle,...
Cher Hedgedog,
pardon, hedgehog, bien sûr! 
Ce n’est pas "Le Temps des Vendanges", mais plutôt "Les Vendanges de l’Amour" dont tu parles, cette chanson d’une dame du temps jadis...
Si les figues étaient de Barbarie, les raisins étaient-ils de Corinthe?
réponse à . hedgehog le 02/12/2007 à 08h11 : Qui se souvient du"Temps des vendanges", chanson d’un autre siècle,...
Des figues, du raisin.. serait-ce l’abbesse qui offre ses fruits , à FILO?
Bon ouikinde à tou(te)s.
Ayant chaussé mes mocassins,
je m’en allai, mi-figue, mi-raisin,
Jusqu’au village voisin,
Pour lui caresser les seins

Hélàs, trois fois hélà, un argousin,
Me tomba sur le pâle - tôt! - tel un spadassin,
Et me détroussa du beau petit marcassin
Que je destinais à ma belle, mon poussin...

Les cloches sonnèrent le tocsin!
Mais quoi, j’en sortis indemne et sain,
Non pas, comme d’une vigne, l’agassin,
Mais vigoureux, hardi, j’allai ... Aux Brassins!

Avisssss à la peau pue lasse ion:
la Convention du vendredi 14 décembre aux Brassins à Bruxelles reste d’actualité!
réponse à . file_au_logis le 02/12/2007 à 08h22 : Cher Hedgedog, pardon, hedgehog, bien sûr!  Ce n’est pas "Le Te...
Les vendanges de l’Amour...On en est loin dans notre petit pays écartelé par des extrémistes flamands...Ce n’est même plus mi-figue mi raisin c’est bien pire...Bonne journée quand même...
Il serait intéressant qu’un connaisseur de la symbolique,Chevalier-Gheerbrant, nous parle du figuier,arbre de la parousie , et de la vigne...en ce jour du Saigneur et oui, j’ai bien écrit : sAigneur, en ce beau dimanche ensoleillé.
d’un ado qui hésite entre fuguer et rester sagement chez lui, on dit qu’il est "mi fugue mi raison"
réponse à . Muscat le 02/12/2007 à 09h49 : Les vendanges de l’Amour...On en est loin dans notre petit pays éca...
Muscat répondant aux vendanges de l’amour, n’est-ce pas touchant?

Bien le bonjour du Belgo Autrichien... Viendras-tu à notre belle Convention du 14 décembre prochain? A Bruxelles aux Brassins? Ce serait chouette, à côté d’autres piliers de bars d’Expressio? Et puis quand même, soyons honnêtes, de bars aussi, d’ailleurs, et pas toujours parallèles!
réponse à . chirstian le 02/12/2007 à 09h52 : d’un ado qui hésite entre fuguer et rester sagement chez lui, on di...
Comme tu me l’as appris hier soir, je te réponds blanc sur blanc:




et voilà, c’était peut-être un peu long, mais est-ce plus clair maintenant??
sur le mot figue, l’histoire est bien connue, mais c’est dimanche, alors vous me permettrez cette redite : les grecs et les romains adoraient le foie gras. Et le meilleur était celui qu’ils obtenaient en nourrissant les oies avec des figues. Au point que le mot "foie" , du bas latin "ficatum" est une déformation du mot "figue" et non du mot "foie" (συκωτόν « foie gras (d’animal nourri de figues) » dér. de συκω̃ « nourrir de figues », de συ̃κον « figue »).

Je vous en souhaite une belle tartine. (je ne m’adresse qu’aux français, puisqu’ils savent depuis quelques jours comment gagner plus !) 
réponse à . hedgehog le 02/12/2007 à 09h56 : Comme tu me l’as appris hier soir, je te réponds blanc sur blanc: ...
c’est clair, mais discutable : quand tu dis :

et que tu ajoutes plus loin :

quelles sont tes sources ?
réponse à . chirstian le 02/12/2007 à 10h04 : c’est clair, mais discutable : quand tu dis : et que tu ajoutes...
Pourquoi fais tu l’innocent? Tu sais parfaitement que se sont
et
ainsi que
quoiqu’il paraît également que
traite ce sujet, ainsi que
dans une approche phénoménologique intéressante , Es tu d’accord?
Bien à

.
L’apparition du ’mi’ au lieu de ’moitié’ est plus récente et daterait du XVIIIe siècle.
oui, exactement de 1731, quand Jean Sebastien Bach rebaptise son "Prélude et figue en moitié mineure" : "Prélude et fugue en mi mineur" !
réponse à . chirstian le 02/12/2007 à 10h11 : L’apparition du ’mi’ au lieu de ’moitié’ e...
Mais non, pas prélude et figue en moitié mineure....mais Prélide et figue en demi (hic!!) mineur...m’enfin, et tes sources !!

Cette rectifikassion indispensable étant, je m’en vais faire pipus dans les cacti pour humecter mes fugues de Barbarie,( Tout le charme de la musique arabo-andalouse !)
soyons précis : je ne connais que deux mots qui soient mi-figue mi raisin :
le premier est fisain et le second raigue.


#17 : tu m’as
et même au delà !
réponse à . chirstian le 02/12/2007 à 10h20 : soyons précis : je ne connais que deux mots qui soient mi-figue mi r...
@ 20
Ainsi tu penses que je t’ai
n’as tu pas eu trop mal? Quand à avoir dépassé les limites et t’avoir même
au delà, tu devrais vérifier, je ne pense pas qu’un petit hérisson le puisse; nous sommes nombreux,il y a plusieurs chambres à coucher dans la demeure deGOD!!!
réponse à . cotentine le 02/12/2007 à 01h58 : en argot, la figue est le sexe féminin (c’était déj&a...
en argot figue désigne aussi testicules ... n’est(ce pas Qusimodo ?

exact je vois que madame est une spécialiste ! (de l’argot mhmm)
avoir les figues molles c’est n’éprouver aucun désir.
réponse à . Muscat le 02/12/2007 à 09h49 : Les vendanges de l’Amour...On en est loin dans notre petit pays éca...
Si tu veux nous, ici, on a un gouvernement qui sert pas, on peut te le prêter.
réponse à . hedgehog le 02/12/2007 à 08h03 : En langua Prouvénço la figue fait clairement allusion à"la...
En argot romain contemporain, la "figua" est le sexe de la fille.
Donc, AVIS A LA cpopulation. La sous-développée de l’informatique va sévir et à l’aide de son Mac magique essayer de....Ben ça marche quand j’oublie pas ces sacrés balises. Je sens que je vais encore être collée samedi par Elpepe. Dans la salle de coloriage s’il te plaît, si elle n’est pas réservée à Houba
Y’a 30 ans, Michou chantait :

« Mi-figue, mi-raisin, mi-fille, mi-gamin, mi-morue, mi-pingouin,
Moi j’suis Michou.
Mistigri, Mistinguett, mi-coquin, mi-coquette, mineur, mignon, minette,
Moi j’suis Michou
Mimosa, militaire, mijaurée, milliardaire, mironton, mirontaine,
Un peu folle, un peu fou.
Milord à Miami, Milady à midi, mi-chatte, mi-souris,
Moi j’suis Michou. »

Un flop ? un bide ? ou un tube ? … voir paroles sur cette page

Pour l’entendre à nouveau, il eût fallu tendre l’oreille le dimanche matin, sur France Inter lorsqu’il cherchaient à nous faire entendre la chanson la plus « .on » … ce n’était qu’à moitié clairement exprimé dans le titre : les chansons ON 
réponse à . chirstian le 02/12/2007 à 10h11 : L’apparition du ’mi’ au lieu de ’moitié’ e...
Bach pratiquait l’art de la fugue, Ponge l’art de la figue… d’autres, hélas, l’art de la glose :

« Francis Ponge construit La figue (sèche) à partir d´une série d´approximations, autant d´exercices d´écriture qui, libérés des vieilles catégories, aboutissent au texte, espace de mort du lecteur, de l´auteur et de l´objet où les mots périssent à la chair »

(Yolanda VIÑAS DEL PALACIO
Universidad de Salamanca)


Cette limpide réflexion m’amène à en faire deux autres (beaucoup plus triviales, je vous prie de m’en excuser) :
1. nous avons là un exemple parfait du texte qui tue (l’auteur et l’objet où les mots périssent à la chair, je ne sais pas, mais en ce qui concerne le lecteur, je n’ai aucun doute).
2. le raisonnement vaut-il pour le raisin (sec) ?
Une écrivaine Haïtienne : Mona Guérin a intitulé un de ses recueils de contes « Mi-figue Mi-raisin » ... Dans chaque nouvelle, l’humour et le comique surviennent dans les moments les plus difficiles, mais l’auteur possède aussi à l’évidence ce sens dramatique et pathétique qui arrache des larmes. En provoquant et maîtrisant le rire avec une égale adresse, en soulevant l’émotion par le biais d’une phrase et en exploitant tranquillement des situations cocasses, les nouvelles de Mona Guérin sont finalement pleines de sagesse et d’enseignement …cette page

Comme Mona Guérin, j’ éprouve une tendresse et une admiration particulière pour LA femme haïtienne … qui doit se débrouiller dans des conditions difficiles à assurer la quotidien pour les siens, en gardant le sourire  malgré le tragique … 
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 10h55 : Si tu veux nous, ici, on a un gouvernement qui sert pas, on peut te le prê...
Je te répondrais à la place de Muscat (si elle le permet, bien sûr) que votre gout vert ne ment, et que chez nous, il serrerait peut-être de trop!
réponse à . cotentine le 02/12/2007 à 11h15 : Y’a 30 ans, Michou chantait : « Mi-figue, mi-raisin, mi...
Michou était aussi une femme haie, sienne, non?
réponse à . hedgehog le 02/12/2007 à 08h03 : En langua Prouvénço la figue fait clairement allusion à"la...
Bonjour,

La "figa" (sic) est la manière "officielle" de tous les Italiens pour désigner ce que nous appelons la "chatte".

Voici, pour la petite histoire, un "poème" en italien, curieusement très connu en Angleterre et complètement inconnu en Italie, qui évoque 4 éléments universels du bonheur de base !:

Acqua fresca,
Vino puro,
Figa stretta
e cazzo duro !

Amitiés

Juanma
La parole est à Guillaume Apollinaire :

"...Il me souvient de la dona
Qui faisait l’amour en cadence
Et dont la figue distilla
Un alcool d’une violence
Mais je ne vous dit que cela."

Pour découvrir ses magnifiques poèmes érotiques, il suffit d’alleur sur ce site belge, maizoui, sur cette page.
Et maintenant, le raisin, avec une toute autre consonnance mais tant de résonnance sur cette page.

Ainsi va notre vie, mi-figue, mi-raisin.

Bienvenue à toi Juanma. Reviens souvent.
Michou était aussi une femme haie, sienne, non?
??????
Elle était de Metz ? ou alors il manque un tréma ? haïtienne ?
Bonjour les gens

y a longtemps que je ne vous ai pas "offert" un petit Georges... Ecoutez ou ré-écoutez cette chanson, c’est pour moi l’une des plus abouties du répertoire, ce qui à mes yeux n’est pas peu dire, vous l’aurez compris.

Du temps que régnait le Grand Pan,
Les dieux protégaient les ivrognes
Des tas de génies titubants
Au nez rouge, à la rouge trogne.
Dès qu’un homme vidait les cruchons,
Qu’un sac à vin faisait carousse
Ils venaient en bande à ses trousses
Compter les bouchons.
La plus humble piquette était alors bénie,
Distillée par Noé, Silène, et compagnie.
Le vin donnait un lustre au pire des minus,
Et le moindre pochard avait tout de Bacchus.

Mais en se touchant le crâne, en criant " J’ai trouvé "
La bande au professeur Nimbus est arrivée
Qui s’est mise à frapper les cieux d’alignement,
Chasser les Dieux du Firmament.

Aujourd’hui ça et là, les gens boivent encore,
Et le feu du nectar fait toujours luire les trognes.
Mais les dieux ne répondent plus pour les ivrognes.
Bacchus est alcoolique, et le grand Pan est mort.

Le reste est sur cette page
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 13h26 : Michou était aussi une femme haie, sienne, non? ?????? Elle était ...
Filou n’y connait rien aux "transformistes" qui sont mi-figue, mi-raisin, et il ne connaît pas non plus Michou dont le cabaret avait une très bonne tenue, jamais vulgaire, même s’il choquait bien des gens un peu cul-serrés ! Michou avait adopté une apparence vestimentaire délicieusement kitsch, des lunettes mythiques et bien entendu un brushing toujours impeccable. Il a été décoré de la Légion d’honneur en 2005 !!! (bouh !!! )
et a même soutenu l’actuel président comme le Jauni et Doc Gynéco ... (que du beau monde ... re Bouh ! )
réponse à . syanne le 02/12/2007 à 11h20 : Bach pratiquait l’art de la fugue, Ponge l’art de la figue… d&rsq...
un exemple parfait du texte qui tue
pas assez de Ponge et trop de Pilates au tribunal des mots ?
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 13h26 : Michou était aussi une femme haie, sienne, non? ?????? Elle était ...
oui, il manque un tréma: j’ai des tas d’Umlau, sur mon clavier, mais pas de trémas ni de cédilles. C’est d’un con, hein? 
réponse à . cotentine le 02/12/2007 à 14h00 : Filou n’y connait rien aux "transformistes" qui sont mi-figue, mi-raisin, ...
Meeeuuuuuhhhhh, non, sotte! Je connais les transformateurs....

Tiens, regards, je peux même te dire que Leterme ferait très bien en transformateur, il a pas réussi en formateur, alors...
réponse à . chirstian le 02/12/2007 à 14h34 : un exemple parfait du texte qui tue pas assez de Ponge et trop de Pilates au tr...
pas assez de Ponge et trop de Pilates au tribunal des mots ?"

Oui. Et bien qu’abandonnant les Ponges, ils s’en lavèrent les mains.
En 1977 Nicolas avouait : "le vin me saoule" cette page et Simon goûtait aux raisins de Moissac cette page
Des raisins et une figue un peu plus haut placés à

cette page
réponse à . file_au_logis le 02/12/2007 à 15h01 : oui, il manque un tréma: j’ai des tas d’Umlau, sur mon clavie...
dans "tous les programmes - accessoires- outils systèmes" il y a la "table de caractères" qui donne toutes les lettres y compris les particulières de toutes les polices, on peut la sélectionner et la faire glisser directement dans le message expressio, par exemple :
&Aelig; ñ @ ♪ ♪ → œ ÿ


très utile pour tout ce qu’on ne trouve pas sur son clavier, et insertion très rapide sur tous documents ou courriers, il suffit de laisser la table de caractères sur la barre des tâches
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 17h40 : dans "tous les programmes - accessoires- outils systèmes" il y a la "tabl...
Grand merci pour ce précieux renseignement...je n’avais encore jamais soupçonné l’existence de cette ressource.

Je n’ai en revanche pas trouvé la figue dans le tableau d’Arcimboldo. Tu me mets sur la voie, que je ne reste pas mi-raisin ?
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 16h34 : Des raisins et une figue un peu plus haut placés à cette page...
Ça y est, je l’ai trouvée...

Signé mi-figue
réponse à . syanne le 02/12/2007 à 18h22 : Grand merci pour ce précieux renseignement...je n’avais encore jama...
elle pend au milieu !
trop tard, moi même je ne l’ai pas vue tout de suite, d’ailleurs c’est ce que je trouve plaisant dans ces tableaux, plus on les regarde plus on découvre.
réponse à . syanne le 02/12/2007 à 18h22 : Grand merci pour ce précieux renseignement...je n’avais encore jama...
en regardant l’oreille gauche (champignon) tu vois une figue bien mûre, éclatée comme 2 mi-figues qui lui sert de "pendant d’oreille" 
ce qui est génial, c’est d’être retournée voir ses différents tableaux (25) postérisés 1 clic pour agrandir, un 2 ème clic pour voir en grande taille (et imprimer si envie de fruits ou de fleurs !) cette page
réponse à . cotentine le 02/12/2007 à 18h38 : en regardant l’oreille gauche (champignon) tu vois une figue bien mû...
merci, c’est exactement le site que je cherchais avec envoi encadré possible, je pense à en faire un cadeau pour Noël
réponse à . cotentine le 02/12/2007 à 18h38 : en regardant l’oreille gauche (champignon) tu vois une figue bien mû...
Ta deuxième page est beaucoup plus intéressante, la première n’étant qu’une copie du tableau. Il y a actuellement une expo Arcimboldo au musée du Luxembourg. On peut passer des heures devant un tableau sans avoir tout vu; Toutes proportions gardées, comme cette page
Voilà une expression qui remonte à loin et qui a subi de nombreuses variations de sens.
et pourquoi pas à la Bible ,qui utilise l’expression "vivre sous la vigne et le figuier" (2 Rois 20,7) pour indiquer une vie paisible et heureuse,
ou à la mythologie gréco-latine qui fait de la vigne l’attribut de Bacchus, et du figuier celui du dieu phallique Priape, et les associe fréquemment ?
Comme la vigne, le figuier était très répandu dans toute la France : il y a une rue du figuier à Paris (la reine Margot y aurait fait couper un figuier qui empêchait son carrosse d’y passer).
G.I. urine, fais mimi
ie Gui firmin, mais...

Anna Rhin Nafout
Au XVIe siècle, elle contenait aussi une notion de réciprocité, lors d’un partage de tâches pour arriver à une oeuvre commune, l’un s’occupant de la figue, l’autre du raisin*

Bon ben moi je m’occupe de la figue, je laisse les raisins à qui voudra bien

*Yes ! Je sens que ça va me plaire ces jolis coloris !
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 17h40 : dans "tous les programmes - accessoires- outils systèmes" il y a la "tabl...
Merci pour ce renseignement. J’ai trouvé la table de caractères mais je ne sais pas comment il faut faire pour la mettre dans la barre des tâches. Tu serais gentille de me l’indiquer, si tu peux, je ne suis pas très forte en informatique. Superbe le tableau ! Je ne le connaissais pas.
réponse à . Muscat le 02/12/2007 à 09h49 : Les vendanges de l’Amour...On en est loin dans notre petit pays éca...
La belgique vient de passer le cap des 6 mois sans gouvernement.
l’italie est-elle mieux lotie avec un record de 60 gouvernements en 60 ans.
Tout ç’a c’est mi-figue, mi-raisin 
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 19h43 : Merci pour ce renseignement. J’ai trouvé la table de caractè...
quand tu as ouvert la table de caractères, en haut à droite il y a un petit rectangle contenant un tiret, tu cliques dessus, la table se met automatiquement en barre, quand tu veux la réutiliser tu cliques sur le titre dans la barre et elle s’ouvre.
ça marche pour toutes les fenêtres que tu veux garder en attente sans les fermer.
réponse à . chirstian le 02/12/2007 à 09h52 : d’un ado qui hésite entre fuguer et rester sagement chez lui, on di...
Je suppose qu’en l’occurrence, tu voulais écrire "mi fugue, mi-maison", n’ai-je point maison raison ? 
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 20h19 : quand tu as ouvert la table de caractères, en haut à droite il y a...
toutes les fenêtres que tu veux garder en attente sans les fermer

En ce moment, le temps étant mi figue mi raisin, il vaut quand même mieux fermer les fenêtres (surtout si vous êtes dans un sous-marin).
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 20h19 : quand tu as ouvert la table de caractères, en haut à droite il y a...
Merci Myrtine. J’essaierai demain. Ce soir, je m’arrête. J’ai aidé une jeune amie à déménager et je suis fatiguée. Bonne nuit à tous.
Oui! j’y suis arrivée en faisant copier-coller. Merci encore.
Bonne nuit, les petits...
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 17h40 : dans "tous les programmes - accessoires- outils systèmes" il y a la "tabl...
programmes - accessoires- outils systèmes" il y a la "table de caractères
je ne connaissais pas ce truc, merci à toi. Décidément ce site est parfait, on en apprend des choses.
réponse à . file_au_logis le 02/12/2007 à 08h22 : Cher Hedgedog, pardon, hedgehog, bien sûr!  Ce n’est pas "Le Te...
Exact, cher (€) ami. cette page 
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 17h40 : dans "tous les programmes - accessoires- outils systèmes" il y a la "tabl...
Merci Myrtine.
Décidément [][]EPRESSIO[][]
c’est l’alpha (Α) et l’oméga (Ω).
Dicton inventé a l’instant par moi-même: "Qui veut savoir cherche et trouve".
Bon a savoir, quand il y a plusieurs balises, il faut les refermer dans le même ordre.
Bon lundi a ceux qui travaillent mais aussi a tout les autres
réponse à . chirstian le 02/12/2007 à 10h20 : soyons précis : je ne connais que deux mots qui soient mi-figue mi r...
@ 20 Et pourquoi pas firaiguesin ? Il ya ainsi à boire et à manger !!
@ 49 Dormir sous le figuier, je veux bien, mais sous la vigne, faut être un hérisson pour faire un truc pareil.
réponse à . memphis le 02/12/2007 à 10h55 : En argot romain contemporain, la "figua" est le sexe de la fille.Donc, AVIS A LA...
Ainsi ,on est deux; de sous développés de l’informatique,toi chez les Zécossés, moi chez les Péssés; pas pépés, quoique...m’enfin
Elle a d’beaux yeux, la Marie, et elle le sait...
réponse à . cotentine le 02/12/2007 à 14h00 : Filou n’y connait rien aux "transformistes" qui sont mi-figue, mi-raisin, ...
Qui appelles-tu "le jauni"?
L’ex-futur Belge-Suisse-Monégasque "STAR" exclusivement hexagonale depuis plus de 40 ans quand même, le Tino Rossi moderne, J.P.Smet soi-même, dit Jauni A l’idée....
réponse à . momolala le 03/12/2007 à 08h05 : L’ex-futur Belge-Suisse-Monégasque "STAR" exclusivement hexagonale ...
Tu m’en diras tant, je pensais à plusieurs sauf à lui.Sacrée Momo , j’ai d’la chance de t’avoir ...mais j’essaierai de pas abuser; croix de bois ,croix de fer ,si je mens GOD ira en enfer. bises nombreuses et chastes , l’oeil de GOD nous regarde !!!
réponse à . cotentine le 02/12/2007 à 01h28 : au XV ème siècle, l’expression apparait en 1487 dans la Let...
Pâté dit "de cheval et d’alouette", tout de même... Il y a des limites, même à la tromperie sur la marchandise..!!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Mi-figue, mi-raisin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?