Ne pas avoir les yeux en face des trous - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Ne pas avoir les yeux en face des trous

Ne pas voir quelque chose de bien visible.
Ne pas être bien réveillé.

Origine

Quand on émerge du lit, que ce soit après avoir mal dormi ou bien après une soirée bien arrosée, le réveil est souvent difficile, au point qu'on a du mal à bien distinguer ce qui nous entoure, à ne pas buter dans le chien couché au pied du lit, à ne pas se cogner dans la porte entrouverte, à bien viser le centre de la cuvette des WC (pour les hommes) ou à ne pas verser le café à côté de la tasse ; comme si on avait beaucoup de mal à bien voir ce qui nous entoure, bien qu'ayant les yeux bien ouverts.

Or, à partir du moment où quelqu'un ne voit pas bien, il est facile d'imaginer, sous une forme plaisante, qu'il "a les yeux de travers", comme on disait déjà au XVIIe siècle, ou bien que ses yeux ne sont pas bien en place dans leurs orbites, donc pas "en face des trous".

Gaston Esnault indique qu'il faut comprendre "pas les yeux en face des trous du masque (que porte la personne)".
Certes, cela ne facilite pas non plus une vision claire, mais aucune source ne citant cette précision, faut-il la prendre pour argent comptant, sachant qu'elle n'apporte rien de plus à une image déjà aisément compréhensible apparue en 1925 ?

Exemple

« (…) extrême fatigue et insatiable besoin de sommeil - les yeux, comme on dit, pas en face des trous -, impression presque physique d'œillères coupant toute attention à ce qui ne concerne pas l'idée fixe (…) »
Michel Leiris - Frêle bruit

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas avoir les yeux en face des trous » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Libanar 3iouno bi kalsetoAvoir les yeux dans ses chaussettes
Allemagnede Tomaten auf den Augen habenAvoir des tomates devant les yeux
Angleterreen They can't see straightIls voient de travers
États-Unisen To be half-asleepÊtre demi-endormi
États-Unisen To miss something that is right under one's noseManquer quelque chose qui est juste sous son nez
États-Unisen Not to be fully awake yetNe pas encore être complètement éveillé
Espagnees No ver tres en un burroNe pas voir trois (personnes) sur un âne
Espagnees No tener ojos en la caraNe pas avoir d'yeux dans la figure
Espagnees Tener telarañas en los ojosAvoir des toiles d'araignée sur les yeux
Canada (Québec)fr Avoir les yeux dans le même trouNe pas avoir les yeux en face des trous
Canada (Québec)fr Avoir les yeux en trou de suce. Avoir les yeux aussi petits que le trou d'une tétine.
Hongriehu Csíkszemű.Il a les yeux comme des traits.
Pays-Basnl Stront in je ogen hebbenAvoir de la merde dans les yeux
Pays-Basnl Z'n ogen in z'n zak hebbenAvoir ses yeux dans sa poche
Pays-Basnl Met open ogen ergens intuinenAller/marcher dans uin piège, les yeux ouverts
Canada (Québec)other Cogner des ClousOn arrive pas à garder les yeux ouvert,On s'endors

Déformée

Ne pas avoir les idées en face des trous

Vos commentaires
Ne confondons pas :
"avoir les yeux en face des trous"

et

"être le premier à répondre"

DEBOUT LES GARS, REVEILLEZ_VOUS, IL VA FALLOIR EN METTRE UN COUP ....
(Hue Gaufrette)

Ho-Hisse-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 09/01/2009 à 06h09 : Ne confondons pas : "avoir les yeux en face des trous" et "être le ...
Allez, les Breukes, au turbin!
Ben, heureusement qu’on est là, fieu!
Tu t’imagines, ils ne sont même pas au bain,
Non, c’est là qu’ils sont restés: au pieu!

Ah, passer la nuit dans les bras de Morphée,
Après une nuit sous anti-douleur, morphine,
Et ce matin, pour se lever, ils vont morfler,
Il leur faudra enfin sortir de leur lit d’épines...

Il faudra avoir les yeux en face des trous,
Etre bien réveillé, en forme,
Bon pied, bon oeil, dirions-nous,
Et ne plus resiprer de chloroforme!
Avec mon vieux matelas quand je m’évouillem’éveille, je n’ai pas les yeux en face des trous ; j’ai les cervicales qui font mal, les lombaires qui désespèrent, les genoux qui sont tous mous, les omoplates qui s’éclatent... A force de dormir seule au milieu d’un grand lit, on creuse son trou : j’en déduis que les cercueils ne sont pas confortables et je réitère, je préfère qu’on m’incinère !

PS - non ce n’est pas dans ce lit-là, Cotcot !
PS 2 - J’ai commandé un matelas neuf pour 2009, comme il se doit.
Gaston Esnault indique qu’il faut comprendre "pas les yeux en face des trous du masque (que porte la personne)".

C’est important pour qui ? Celle qui porte le masque ou celui qui la "regarde" ? Comme sur cette page ?  
réponse à . momolala le 09/01/2009 à 08h40 : Gaston Esnault indique qu’il faut comprendre "pas les yeux en face des tro...
Mais c’est bien sûr Momo.
God nous sert la version tronquée de l’expression d’origine qui est " avoir les yeux en face des trous de la burka*."

* déconseillée pour le bronzage, elle vous fait ressembler à une passoire.
Sagesses – Folies (suite 3 et la première de 2009). Je pense que :

-- Ne pas avoir les yeux en face des trous c’est en quelque sorte trouner de l’œil.

-- J’ai connu un voyeur qui, une des rare fois ou il avait les yeux dans sa poche, s’est fait voler par un pickpocket, depuis il n’a plus les yeux en face des trous : il fait du strabisme.

-- Si tu es incapable de décoder ce que tu vois, alors que tu as bien les yeux en face des trous, c’est que le problème vient du cerveau qu’il y a derrière.

-- Si les jolies femmes n’ont aucune difficulté à faire leur trou dans la vie, c’est qu’il est déjà (bien) fait. Et que beaucoup désirent mettre leurs yeux (entre autres) en face.

-- Quand on ne se rappelle plus de ce que l’on a vu c’est qu’on a les yeux en face de ses trous de mémoire. Comme un trou noir en quelque sorte.

-- Un trou peut être :

* badour, ou au contraire ble fête.
* peau, de moutons par exemple.
* blé, de quoi avoir les cheveux en épis.
* ssage. Ça c’est fou !
* vaille. Il n’y a que trouvaille qui vaille.
* yomètre, lorsqu’il est à zéro.
réponse à . SagesseFolie le 09/01/2009 à 10h26 : Sagesses – Folies (suite 3 et la première de 2009). Je pense que :...
J’aurais écrit Trouillomètre...
Vous me le mettez à zéro...entre ce que vous écrivez et la pub...ricanante...là, à droite...allez- encore un petit coup de pub!
Donc cette expression tourne autour du trou.
En fait autour de 2 trous : les 2 trous du crane, que sont les orbites.
Mais il y a d’autres trous : les 2 trous du nez, le trou de la bouche, les 2 trous des oreilles.
Un autre est caché, c’est le trou qui permet à toute la tuyauterie interne de passer jusqu’à l’intérieur du crane, pour transporter la divine nourriture, la désaltérante boisson, et le saint air, tous ces gaz, solides et liquides qui nous font vivrent.
Et c’est trou ?
Mais non, nous avons d’autres trous, situés sous la ceinture. Mais nous n’allons pas entrer sur ce terrain glissant aujourd’hui. Aujourd’hui le sujet est les trous du haut !
réponse à . PtiPat le 09/01/2009 à 11h08 : Donc cette expression tourne autour du trou. En fait autour de 2 trous : le...
Si tu réfléchis bien c’est deux trous encore, l’un qui fait de l’air, l’autre qui fait de l’eau que nous avons au fond de la bouche. Je n’entrerai pas moi non plus en terrain glissant, je ne suis pas équipée pour ça.
Il était un berger qui avait un TROUpeau.
La plus grande TROUille de ce berger était de ne plus reTROUver sa TROUpe de bête.
Un jour un TROUvère passa par là. Mais c’était un TROUfignon, qui déTROUssa notre pauvre berger. Il fit appel à la TROUpe qui arrêta ce « TROUant ».
Un autre jour, ce fut un TROUfion qui visita notre berger. Il TROUva l’endroit joli et se mit à jouer du « TROUblon ». En jouant ainsi les TROUble-fête, il TROUbla le TROUpeau qui déguerpit sans demander son reste. Quel TROUble pour le pauvre berger. Il ne lui resta plus qu’à jouer à TROU-TROU ! Mais après avoir eu le TROUillomètre à zéro, il se mit à chercher à le reTROUver. Et heureusement c’est ce qui arriva : le TROUpeau retrouva son TROU.
La publicité ne rate aucune occasion de coller à l’expression. Entre lentilles de contact et opération au laser, il y a de quoi hésiter. Pour le lifting, pas d’hésitation, c’est non.

Je n’ai pas la trouille au mètre, ni le zhéro. Mais bien des températures nettement négatives au dehors.
Pour les golfeurs, c’est mieux d’avoir les trous en face des yeux.
Qu’advient-il du trou lorsque le fromage a disparu ? (Berthe Old Brecht)

S’il n’y a pas de trou dans tes chaussettes, tu ne peux pas les mettre. (Pierre Legaré)

L’infini n’est jamais qu’un trou autour duquel il n’y a rien. (Adrien Véli)

Le seul travail que l’on puisse commencer par le haut, c’est creuser un trou.

Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond. (Gilles Godard)
même si l’on a les yeux en face des trous, il arrive parfois que l’on doute de ce que l’on voit ! ... ainsi en est-il avec les illusions d’optique ! 
réponse à . cotentine le 09/01/2009 à 11h45 : même si l’on a les yeux en face des trous, il arrive parfois que l&r...
Nos savons tous ici, qu’au milieu du repas tu as le trou... Normand, mais comment as-tu l’œil ?
Un trou n’est qu’une absence de substance environnante.

Ca saute aux yeux. Sauf pour le cyclope qui n’a pas l’œil en face du trou.
De rien c’est à l’œil.

Caïn
réponse à . mickeylange le 09/01/2009 à 12h43 : Un trou n’est qu’une absence de substance environnante. Ca saute au...
Un trou est donc une absence de matière.
Et l’antimatière, disait Devos, c’est comme un trou avec rien autour !
Bush, bientôt ex-président des Etats-Unis, s’il a de l’humour quand même, pourra maintenant mettre dans son salon ce portrait qui lui mettait les yeux en face entre des trous (voir cette page).
réponse à . mickeylange le 09/01/2009 à 08h53 : Mais c’est bien sûr Momo. God nous sert la version tronquée d...
Que n’en plus, y’a risque de tromperie grave, sur toute "marchandise empaquetée".
Cette pratique est louche, moi je dis.
réponse à . mickeylange le 09/01/2009 à 12h43 : Un trou n’est qu’une absence de substance environnante. Ca saute au...
Ah ben non, un trou est une absence entourée de substance! Et ce n’est vrai que si le trou est plein de rien, sinon, il n’y aurait pas de trou!
Devos, par contre, a raison: si un trou est entouré de rien, alors il n’y a que du vide. Et le vide est plein de rien.
réponse à . Elpepe le 09/01/2009 à 15h07 : Que n’en plus, y’a risque de tromperie grave, sur toute "marchandise...
Louche? "Marchandise empaquetée"?
C’est dans un hôtel borgne, qui n’est rien d’autre qu’une maison louche, que tu te trouves, dis?
Et les yeux, c’est dans le bouillon que tu les as? 
réponse à . PtiPat le 09/01/2009 à 11h40 : Qu’advient-il du trou lorsque le fromage a disparu ? (Berthe Old Bre...
Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond. (Gilles Godard)

Percer un trou??? Ne serait-ce pas un pléonasme?
On peut en faire un, en creuser un, en avoir un (ou plusieurs), en remplir un, mais je ne pense pas qu’on peut en percer un. 
réponse à . file_au_logis le 09/01/2009 à 15h12 : Ah ben non, un trou est une absence entourée de substance! Et ce n’...
Et comme disait Coluche (je crois) Une fois rien, c’est rien; deux fois rien, c’est pas beaucoup, mais pour trois fois rien, on peut déjà acheter quelque chose, et pour pas cher." ...
réponse à . momolala le 09/01/2009 à 14h01 : Bush, bientôt ex-président des Etats-Unis, s’il a de l’...
Yes, mais en français, on peut en conclure que Bush = trou du cul.
Je doute qu’il apprécie.
Eh ben, là, j’ai cru que c’était moi qui n’avais pas les yeux en face des trous :

J’ouvre Opéra et je fais un copié-collé et .... les scripts s’affichent au lieu de s’exécuter en commençant par la colonne de gauche. Heureusement, F5 a tout remis dans l’ordre.
Ce trou-là, là, y troue !
réponse à . SyntaxTerror le 09/01/2009 à 15h40 : Yes, mais en français, on peut en conclure que Bush = trou du cul. Je dou...
Tu veux dire que c’est un trou du cul qu’on bush? Et une fois bushé il ne peut plus rien dire! Ouf
Tu chantes? 
des p’tis trous, des p’tis trous toujours des p’tis trous...
réponse à . file_au_logis le 09/01/2009 à 15h14 : Louche? "Marchandise empaquetée"? C’est dans un hôtel borgne,...
Avoir les yeux dans le Bouillon est réservé aux Belges !

Les Français mal réveillés ont les yeux en trou de p*ne.
Rouperroux-Le-Coquet, pimpant petit village de la Sarthe jumelé avec Roupette-Rousse-La-Coquette, charmante bourgade belge où habite HoubaHOBBES, n’est rien d’autre qu’un trou perdu, après tout.
Mais comme dit le proverbe : un de perdu, dix de retrouvés. Aaaahhh...
réponse à . horizondelle le 09/01/2009 à 15h51 : Tu chantes?  des p’tis trous, des p’tis trous toujours des p&rs...
Dites-moi où, n’en quel pays,
Est Flora la belle Romaine
et où sont les p’tits trous d’antan ?

Nous n’avons plus que la Carte Orange et le Passe Navigo qui fait ding dong aux composteurs.
Le trou perdu....on l’a retrouvé !
Et pour avoir l’air élégant ? on perce des trous dedans...
réponse à . comte_arebours le 09/01/2009 à 16h03 : Le trou perdu....on l’a retrouvé ! Et pour avoir l’air &...
Le trou perdu....on l’a retrouvé

A l’ombre d’une jeune fille en fleur ?
réponse à . SyntaxTerror le 09/01/2009 à 16h10 : Le trou perdu....on l’a retrouvé A l’ombre d’une jeune ...
Où as-tu les yeux ?
réponse à . horizondelle le 09/01/2009 à 15h31 : Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond. (Gilles Godard) Perc...
je ne pense pas qu’on peut en percer un
Bonne remarque.
Et pourtant c’est ce qu’on dit !

Il y a aussi pour les suisses, sur le thème du Gruyère :
Plus il y a de fromage, plus il y a de trous.
Mais plus il y a de trous moins il y a de fromage.
Donc plus il y a de fromage, moins il y a de fromage.
CQFD  
Du côté de chez Schwann, celui qui a inventé la gaine ...
réponse à . PtiPat le 09/01/2009 à 16h53 : je ne pense pas qu’on peut en percer unBonne remarque. Et pourtant c&rsquo...
Un joli syllogisme, Ptipat !

@Syntax Terror : 
Toujours sur les trous.

C’est l’histoire du gars qui a un trou devant sa maison. Cela le gêne.
Donc il fait enlever le trou, et ils le mettent dans un camion.
Le camion roule, mais trop vite.
A un moment le trou tombe du camion.
Le chauffeur fait alors marche arrière pour le récupérer, et ... le camion tombe dans le trou .

OK  
réponse à . PtiPat le 09/01/2009 à 16h53 : je ne pense pas qu’on peut en percer unBonne remarque. Et pourtant c&rsquo...
Il n’y a pas de trous dans le gruyère! C’est dans l’emmental. Faudrait voir pour pas confondre 
réponse à . horizondelle le 09/01/2009 à 15h36 : Et comme disait Coluche (je crois) Une fois rien, c’est rien; deux fois ri...
Ta citation est de Devos, pas de Coluche. 

Mais dans ton post # 22 (V’la les flics) je te donne raizon Horidelle : il faut éviter les trous percés. 
Parce que vois-tu quand un trou est percé il fuit ! Et ça c’est laid et même parfois con damnable.

Il y a l’exemple célèbre du trou de la sécurité sociale qui fuit en plusieurs endroits. Mais c’est loin d’être le seul :

-- "C’est troublant !" dirent les physiciens quand ils trouvèrent que les trous noirs fuyaient, comme les galaxies. En tout cas, moi ça me trouble..euh.
Un dernier exemple :

J’ai personnellement connu un trou percé qui fuyait. C’était un trou d’air et le sifflement a attiré les flics. Ils se sont mis à sa poursuite, alors, paniqué, mon trou à pris la fuite !  

Mais, habitués à brasser du vent, les flics l’ont vite attrapé et mis au trou ! Pris au collet col et maté, ce pauvre trou d’air à fini colmaté comme un vulgaire troublion trublion. Triste fin alors qu’il était tout sauf bouché.  
réponse à . horizondelle le 09/01/2009 à 17h54 : Il n’y a pas de trous dans le gruyère! C’est dans l’emm...
Et en plus j’ai hésité avant de l’écrire. J’aurai mieux fait d’aller vérifier sur Google avant ! Et d’autant plus que je suis déjà allé à Gruyères !
C’est sûr qu’une Helvète ne pouvait pas laisser passer une telle erreur !
Honte à moi ! Je retourne dans mon trou...
"J’artourne dins min tro"

Voir cette page
réponse à . horizondelle le 09/01/2009 à 17h54 : Il n’y a pas de trous dans le gruyère! C’est dans l’emm...
voilà au moins quelqu’un qui sait de quoi qu’on cause. Je l’ai déjà dit et répété ici et ailleurs que le gruyère n’a pas de trous mais c’est parler dans le vide. Ce qui est plus ou moins normal pour un trou. 
Quand il était en selle et en forme, il creusait régulièrement le trou, Fignon, sur ses adversaires. Un vrai roi de la... manivelle !
Ouf...
réponse à . Elpepe le 09/01/2009 à 18h53 : Quand il était en selle et en forme, il creusait régulièrem...
Et en Ido, manivelle se dit "manivelo". Là on comprend mieux que c’est une partie d’un vélo. (cette page)
Donc tu n’es pas qu’un marin chevronné, mais aussi un cycliste expérimenté !
Quel homme complet !
Et pour la montagne ? Ton voilier-vélo grimpe aussi les cols et les sommets ?  
réponse à . file_au_logis le 09/01/2009 à 07h59 : Allez, les Breukes, au turbin! Ben, heureusement qu’on est là, fieu...
Allez, les Breukes, au turbin!
J’essaye désespéramment de comprendre "Breukes".
Tu peux nous aider ?
(Breuk = fracture ? => les fêlés ?)
réponse à . PtiPat le 09/01/2009 à 19h17 : Allez, les Breukes, au turbin!J’essaye désespéramment de com...
Je crois bien que ça veut dire "les frangins" : Houba et Filo sont frères, sauf erreur de ma part ! 
réponse à . SagesseFolie le 09/01/2009 à 19h31 : Je crois bien que ça veut dire "les frangins" : Houba et Filo sont f...
Pourquoi pas. Frères c’est broers en hollandais. Merci.

D’ailleurs j’aime bien aussi le mot frangin.
A chaque fois je pense à "j’aime vachement ton frangin".
Mais je ne parle pas à toi évidemment !
réponse à . SagesseFolie le 09/01/2009 à 19h31 : Je crois bien que ça veut dire "les frangins" : Houba et Filo sont f...
Sur le net j’ai trouvé la signification de "camarades".
réponse à . SagesseFolie le 09/01/2009 à 19h31 : Je crois bien que ça veut dire "les frangins" : Houba et Filo sont f...
T’as tout bon, Jacques! On devrait d’ailleurs suivre ta "Loi relative à l’emploi de la langue française". Mais ce serait moins marrant!
Faut pas avoir les yeux en face des trous-se chemise pour voir que cette belle plage perd son littoral. Voyez donc ce reportage

De plus, vous retrouverez le texte de cette merveilleuse chanson du p’tit Charles ici
réponse à . PtiPat le 09/01/2009 à 19h42 : Pourquoi pas. Frères c’est broers en hollandais. Merci. D’ai...
En néerlandais: broeder, devenu broer avec le temps. La diphtongue "oe" se prononce comme le "ou" francais.
(Le hollandais n’est qu’un patois régional, de la province de Hollande, province des Pays-Bas)
En allemand, Bruder, en angalis: brother.
Breuke est le le dérivé patois bruxellois, enfin, je dis ca, c’est vu d’ici, hein? Au fin fond de l’Autriche, spa, royaume des Habsbourg. Oui, aussi ceux qui régnaient sur la Belle Gique... à l’époque...
réponse à . file_au_logis le 09/01/2009 à 20h04 : En néerlandais: broeder, devenu broer avec le temps. La diphtongue "oe" s...
Merci. C’est super clair. Allemand, anglais, hollandais, ça va. La patois bruxellois, là je coince !
Si j’ai bien compris t’es belge vivant à Spa ? ça c’est l’Europe !
réponse à . SagesseFolie le 09/01/2009 à 19h47 : Sur le net j’ai trouvé la signification de "camarades"....
kameraad en hollandais. Kamerad en allemand.
La racine bruder - broeder pour frère semble plus logique. Mais va savoir comment le patois bruxellois a évolué, une fois ?
nous parlons de trou ; mais si la sécurité sociale n’avait pas de trou, l’appellerions-nous " le " sécurité sociale ? hum...à méditer.
réponse à . momolala le 09/01/2009 à 14h01 : Bush, bientôt ex-président des Etats-Unis, s’il a de l’...
C’est vrai que ce tableau est trou-blant!
En tous cas, réussi!
réponse à . PtiPat le 09/01/2009 à 23h00 : kameraad en hollandais. Kamerad en allemand. La racine bruder - broeder pour fr&...
La terminaison "ke" en bas flamand (patois du néerlandais) est dérivée de la terminaison "tje" en dit-néerlandais, qui indique la forme diminutive.
Broertje = petit frère, qui devient d’abord "brourke", qui évolue en "breuke".

Le "-tje" néerlandais équivaut au "chen" allemand.

Sidney Béchet a bien symolisé cela quand il a composé son très célèbre "Bloemtje", ou "Blümchen", c’est-à-dire "Petite Fleur"
réponse à . file_au_logis le 10/01/2009 à 09h18 : La terminaison "ke" en bas flamand (patois du néerlandais) est dér...
Merci. C’est clair ! Bonne journée à Spa.
(Spa jacuzzi, ou SPA Société Protectrice de Animaux ?)
réponse à . PtiPat le 09/01/2009 à 22h50 : Merci. C’est super clair. Allemand, anglais, hollandais, ça va. La ...
Ah ben non : Filou est belge, mais vit à Vienne. Faut suivre... 
réponse à . file_au_logis le 10/01/2009 à 09h18 : La terminaison "ke" en bas flamand (patois du néerlandais) est dér...
D’où "Kaninchen" veut dire "petite canine", hein, mon lapin ?
Normal, pour un rongeur... :&rsquo)
réponse à . file_au_logis le 10/01/2009 à 09h18 : La terminaison "ke" en bas flamand (patois du néerlandais) est dér...
Moi, je l’savais que breuke voulait dire frère...Hein dis Filo? Mon premier mot en patois de Bruxelles. J’ai même voulu t’en rajouter un...
réponse à . PtiPat le 10/01/2009 à 11h16 : Merci. C’est clair ! Bonne journée à Spa. (Spa jacuzzi,...
Non, non, SPA: Société Productrice des Appeaux, pour soutenir la LPP: Ligue de Protection des Pècheurs... ou des Pécheurs, chai pu moi...

C’est pas pasqu’on dit "Kaninchen" que j’ai une dent contre Elpépé, hein. Faudrait pas croire...
réponse à . horizondelle le 10/01/2009 à 13h32 : Moi, je l’savais que breuke voulait dire frère...Hein dis Filo? Mon...
Ouéé, mô. Y a une fois Zwanze et Zwanse, hein, et te faut savoir ce que toi tu veux, hein. Non peut être?
Non mais des fois, une fois, te faut pas croire, hein...
Pfffff... J’en crois pas mes yeux ! Z’ont laissé un chantier les voisins du d’ssus ! Y a des trous partout !
Z’auriez pas un passe–partrou pour éviter la chute ?
Autrement dit: être dans les coltard !...
Un café, bien noir, peut parfois arranger les choses... ou alors attendre que les chose s’arrangent d’elles-mêmes...
réponse à . <inconnu> le 14/06/2012 à 06h07 : Autrement dit: être dans les coltard !... Un café, bien noir, ...
Pour info: cette page
Il habitait une île de la Vendée, juste en face d’un petit bled; il était donc à l’île d’Yeu*, en face du trou.

* C’est là qu’est né God, puisque c’est l’île ’d’Yeu’. 
À son réveil, ce clébard n’a jamais les yeux en face des trous: le chien cette page.
On dirait qu’aujourd`hui j’ai pas les yeux en face des trous...
Stevie Wonder
retour de rando. Les yeux, ça va, merci ! Le problème c’est pour mettre les jambes en face des trous du pantalon, et les pieds en face des trous des chaussures. (obligé d’allumer mes ampoules pour mieux m’y diriger). La tête en face du trou du pull, c’est facile, mais après il faut la faire passer. Bref, je confirme : la marche c’est passionnant, mais le fait que cela se fasse à pied engendre bien des désagréments ! La prochaine fois je marche en voiture !
C’est évident : "cela saute aux yeux comme un coup pied au cul !"
Cette expression nous concerne tous ! qui ose dire qu’il n’a pas été une fois distrait c’est à dire dans la lune ! 
Zut, j’me suis fait griller.
Mieux vaut coaltar que jamais : y a pas de "d" à la fin du mot !

Vite, le goudron et les plumes.
après une soirée bien arrosée, le réveil est souvent difficile

Ce phénomène s’appelle en anglais "hangover" et non pas "very bad trip".
J’adore les traductions en français de titres de films en anglais, et là, on touche au sublime.
mais aucune source ne citant cette précision, faut-il la prendre pour argent comptant, sachant qu’elle n’apporte rien de plus à une image déjà aisément compréhensible apparue en 1925 ?
là pour une fois je te trouve bien sévère, oh Grand God. Généralement c’est moi qui reproche à certaines explications d’Expressio de n’apporter rien à une image déjà aisément compréhensible !
Il me semble qu’ici l’image du masque s’impose effectivement, en ceci qu’elle est la seule situation où nous pouvons ressentir matériellement ce que signifie ne pas avoir les yeux en face des trous. Dans le cas des globes oculaires et des orbites, nous ne pouvons que l’imaginer.
Et cette image est tellement évidente, qu’effectivement on voit mal pourquoi il faudrait qu’elle soit confirmée par des sources qui seraient en face des trous.
Quoi, mâle au trou, moi ? C’est c’ui qui dit qui l’est ! 
réponse à . SyntaxTerror le 14/06/2012 à 10h37 : Zut, j’me suis fait griller. Mieux vaut coaltar que jamais : y a pas ...
Ça s’en va – on en parlait il y a peu... - et ça revient !

Coltard (avec un d) : le voici en argot
... et le voilà orthographié de la même façon dans un « sérieux » dico. français. Depuis quelques jours, je doute du « sérieux » de cet ouvrage qui devrait indiquer que « coltard » est une écriture argotique de coaltar.
Voilà la vérité qu’il faut regarder en face... même si aujourd’hui, c’est un peu difficile ! 
réponse à . DiwanC le 14/06/2012 à 11h39 : Ça s’en va – on en parlait il y a peu... - et ça revient...
C’est un peu comme l’ordinateur qu’à une certaine époque on accusait de faire des erreurs tout seul. Un dico n’est sérieux que si ses auteurs le sont.
réponse à . chirstian le 14/06/2012 à 11h19 : mais aucune source ne citant cette précision, faut-il la prendre pour ar...
Ô mouches pour un petit temps inanimées, prenez patience : votre maître ne renonce point à vous câliner, vous dorloter, vous « enlacer » ; il a pris, lui semble–t–il, un chemin de traverse pour une autre activité...
À y regarder de plus près, y a–t–il vraiment une différence ? En tout bien, tout honneur God !
réponse à . DiwanC le 14/06/2012 à 11h39 : Ça s’en va – on en parlait il y a peu... - et ça revient...
D’abord, c’est qui ce "bob" le flambeur ? cette page
Encore un qui boit comme une éponge ? cette page
réponse à . charmagnac le 14/06/2012 à 11h54 : C’est un peu comme l’ordinateur qu’à une certaine &eacu...
Un dico n’est sérieux que si ses auteurs le sont.
Alors, on chinoise ? Hmmm ? On ratiocine, on pinaille, on coupe les cheveux en quatre, on chichite, on chipote, on vétille, on décortique... tout ça pour m’humilier ?

Bon... vais me consoler ailleurs... Marceeel !

Et Syntax en ajoute une couche : "D’abord, c’est qui ce bob ?" ! Pffff... Y a des jours où il vaut mieux rester coucher, le corps au creux du lit, les yeux en face en place au fond des trous !
À l’église, le curé à son enfant de choeur:
- J’dois pas avoir les yeux en face des trous, j’vois pas l’Christ,Alain...
réponse à . chirstian le 14/06/2012 à 09h24 : retour de rando. Les yeux, ça va, merci ! Le problème c&rsquo...
A ce numéro de commentaire tu as les trous en face des yeux ¡-) J’ai honte !
réponse à . DiwanC le 14/06/2012 à 12h38 : Un dico n’est sérieux que si ses auteurs le sont.Alors, on chinoise...
Tu ne devrais pas écouter trop souvent Bernard Blier dans les Tontons Flingueurs. On va t’accuser de tirer à la ligne. 
Inéluctablement, le temps passe... nous vieillissons et viendra le moment où il nous faudra mettre un pied, puis deux, et tout le reste dans la tombe.
Ce jour–là, les vieux seront en face des trous ! :&rsquo)
réponse à . charmagnac le 14/06/2012 à 13h17 : Tu ne devrais pas écouter trop souvent Bernard Blier dans les Tontons Fli...
On va t’accuser de tirer à la ligne.
Voudrais pas jouer les blasées mais en deux ans et presque six mois d’Expressio, plus d’une fois ici, me suis fait "éparpillée façon puzzle" !
J’ai cru ne pas avoir les yeux en face des trous en voyant cette page, j’ai d’abord pensé que God avait viré au rouge, qu’il trouvait que nous ne jouions pas assez avec les expressions. Mais pourquoi ne nous a-t-il pas dit un mot sur ce livre ? Est-il au courant seulement ?
réponse à . tytoalba le 14/06/2012 à 14h11 : J’ai cru ne pas avoir les yeux en face des trous en voyant cette page, j&r...
Est-il au courant seulement ?
Ben voui, puisque c’est lui qui va recevoir les 12 zlotys que lui rapportera cette info. !
Clique sur la phrase (sous le livre rouge) "Voulez-vous voir votre propre bandeau publicitaire ci-dessus ?" : tu auras tout le calendrier des prochaines annonces.
réponse à . tytoalba le 14/06/2012 à 14h11 : J’ai cru ne pas avoir les yeux en face des trous en voyant cette page, j&r...
Je veux qu’il est au courant. Et 220 fois plutôt qu’une.
Et si la chose, disponible depuis le 22 mai, surfe sur le succès des 1001 et est publiée par le même éditeur, il n’en est nullement l’auteur.

Quant au bandeau tout en haut, il n’est que très rarement payé par quelqu’un qui veut faire sa pub sur Expressio (comme l’Inspiratorium en avril et mai, ou Musikzen avant-hier et demain) -auquel cas, les quelques zlotys que ça coûte sont directement payés à Kelyos- mais la plupart du temps rempli automatiquement par gougueule -auquel cas, les quelques clics éventuellement faits dessus dans la journée par les visiteurs, rapportent un poil de nguldrums versés également à Kelyos-.
Le bandeau vertical de droite, lui, est toujours rempli par gougueule, en fonction du texte contenu dans la page ou des sites sur lesquels vous vous êtes précédemment baladés.
réponse à . God le 14/06/2012 à 14h59 : Je veux qu’il est au courant. Et 220 fois plutôt qu’une. Et si...
Il est rare que je clique sur le bandeau au-dessus. Le bandeau de droite me donnait un lien vers un autre que j’avais indiqué sur Expressio dernièrement ( le papier de verre qui tient chaud). Rassure-toi votre sérénité, même si j’ai souvent la même publicité à droite, je remplis ton escarcelle une fois par jour. Remplir est peut-être exagéré mais goutte après goutte le vase se rempli. Du moins je l’espère pour toi. 
réponse à . God le 14/06/2012 à 14h59 : Je veux qu’il est au courant. Et 220 fois plutôt qu’une. Et si...
il n’en est nullement l’auteur

J’espère au moins qu’ils ont demandé la permission de prendre le même titre.

Je vois que c’est un jeu d’aurtôgraf :

Est-ce qu’on écrit Gilbert Coltard ou Gilbert Coaltar ?
réponse à . God le 14/06/2012 à 14h59 : Je veux qu’il est au courant. Et 220 fois plutôt qu’une. Et si...
le succès des 1001
Les mille et une n’est pas un livre recommandable, pasque les mille et une nuit. 
réponse à . DiwanC le 14/06/2012 à 12h38 : Un dico n’est sérieux que si ses auteurs le sont.Alors, on chinoise...
Attends, rassure-moi.
C’est pas toi qui te fait appeler Bob ?
réponse à . SyntaxTerror le 14/06/2012 à 15h23 : il n’en est nullement l’auteur J’espère au moins qu&rsq...
J’espère au moins qu’ils ont demandé la permission de prendre le même titre.
Oeuf corse !
Mais aurais-je des raisons de refuser quelque chose qui ramène un peu d’attention sur le bouquin, une fois la frénésie des fêtes 2011 passée et en attendant la peut-être nouvelle frénésie des fêtes 2012 ?

@Tytoalba
C’est effectivement goutte après goutte. Mais les petites gouttes font les grosses flaques.
L’essentiel est que ça me paye mes frais d’hébergement (sur un serveur à moi tout seul, donc forcément coûteux) et c’est bien le cas.
réponse à . God le 14/06/2012 à 15h48 : J’espère au moins qu’ils ont demandé la permission de ...
Et les petits ruisseaux font les grandes rivières, et petit à petit l’oiseau fait son nid mais bière qui coule n’amasse pas mousse

J’espère que sa Divinité a bien négocié son intéressement aux ventes dudit ouvrage. Il fallait avoir les yeux en face des trous au moment de signer le contrat !
réponse à . DiwanC le 14/06/2012 à 13h20 : Inéluctablement, le temps passe... nous vieillissons et viendra le moment...
Et dans le trou chacun aura vite un petit ver verre dans le nez.
réponse à . SyntaxTerror le 14/06/2012 à 15h25 : Attends, rassure-moi. C’est pas toi qui te fait appeler Bob ?...
Sois rassuré : Bob, ce n’est pas moi ! J’ai déjà assez à faire avec Germaine et la comtesse.
Une ou deux fois, j’ai eu droit à Salooooope*. Et je viens même d’avoir un « ma biche » par le canal 12 ; c’est te dire si je suis comblée** ! Alors « Bob » non merci !

*qui a crié : « c’est que tu l’avais mérité » ?
** qui vient de dire : « c’est bientôt la moisson » ?
réponse à . charmagnac le 14/06/2012 à 16h23 : Et dans le trou chacun aura vite un petit ver verre dans le nez....
:&rsquo) Ça nous rappellera le bon temps !
réponse à . charmagnac le 14/06/2012 à 16h23 : Et dans le trou chacun aura vite un petit ver verre dans le nez....
Le verre dans le nez

Vu qu’hier nous avions l’estomac vide et aujourd’hui les yeux ailleurs, on va bientôt avoir droit à :
la force du poignet
le cul entre deux chaises
la tête dans les nuages
les valises sous les yeux
les doigts de pied en éventail
les doigts à la retourne

et je vous laisse continuer.
réponse à . SyntaxTerror le 14/06/2012 à 16h39 : Le verre dans le nez Vu qu’hier nous avions l’estomac vide et aujou...
Les paupières en capote de fiacre et pour le reste c’est ici cette page

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas avoir les yeux en face des trous » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?