Passer à tabac

Rouer de coups

Origine

Molière, dans son Don Juan, a écrit : « Il n'est rien d'égal au tabac ; c'est la passion des honnêtes gens ; et qui vit sans tabac n'est pas digne de vivre. »
Autant dire que l'avis sur "l'herbe à Nicot" (car introduite en France en 1560 auprès de Catherine de Médicis par Jean Nicot, ambassadeur de France à Lisbonne, grâce auquel les fumeurs peuvent s'imbiber de nicotine) a quelque peu changé depuis.

Mais si on compare la forme passer à tabac avec "passer à la moulinette" ou bien "passer au fil de l'épée" où "passer à" prend bien le même sens, on se demande si le 'tabac' de notre expression a bien un lien avec ce qui a d'abord été considéré comme une herbe médicinale.
Et il se trouve que ce n'est pas vraiment le cas.

Si cette expression ne date que du dernier quart du XIXe siècle, son origine remonte au radical 'tabb-' qui exprime l'idée de frapper et qu'on trouve dès le XIIIe siècle dans des dialectes du sud de la France (en Provence et en Occitanie, entre autres) ou dès le XVe dans plusieurs verbes dont 'tabuster' qui voulait dire 'battre' ou 'frapper'.
C'est avec ce radical qu'un 'tabas' argotique est apparu (il donnera le verbe 'tabasser' au début du XXe siècle), vite remplacé par 'tabac', par croisement avec le nom de l'herbe à Nicot, mot qui au tout début du XIXe a désigné une "volée de coups".

Ce qui suffit alors à expliquer l'usage de ce tabac-là avec "passer à" au sens de "soumettre à l'action de", rôle qu'aurait eu du mal à remplir le tabac à rouler ou à chiquer.

Exemple

« Nous l'avons gardé à votre disposition et vous pourrez venir le chercher quand il vous plaira (au commissariat).
- L'avez-vous passé à tabac ? demanda la voix sèche. »
Jean-Paul Sartre - Le sursis - 1945

Compléments

Même si elle est probablement fausse, il faut savoir qu'il existe une autre explication qui viendrait de l'époque où Vidocq, ancien bagnard devenu chef de la sûreté de Paris, imposait à ses hommes de rapidement extorquer les aveux des présumés coupables. Ceux qui réussissaient, donc qui employaient des moyens un peu radicaux, étaient récompensés par un paquet de tabac. D'où la dénomination des interrogatoires musclés.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Passer à tabac » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Grün und blau schlagenBattre vert et bleu
États-Unisen To work (someone) overOuvrager (quelqu'un)
États-Unisen To tune up (a suspect)Faire une mise au point (à un suspect) (version de la police)
Angleterreen To beat somebody upPasser quelqu'un à tabac
Espérantoeo Draŝado: draŝiBattre le grain
Argentinees Moler a palosMoudre (écraser) à bâtons
Espagnees Dar una palizaDonner une raclée
Espagnees Moler a palosMoudre à base de coups de bâton
France (Anjou)fr Faire danser la malaisée
Canada (Québec)fr Sacrer une volée
Italieit PestareRouer, taper
Italieit Dare un sacco di legnateDonner un tas de coups de bâton
Belgique (Limbourg)nl (Iemand) aftoebakkenTabasser (qqn)
Belgique (Flandre)nl Een roffeling gevenDonner une raclée
Pays-Basnl Bont en blauw slaanBattre quelqu'un a en obtenir des bleus
Belgique (Limbourg)nl (Iem.) toebak gevenDonner du 'tabas' (à qqn)
Portugalpt Dar um enxerto de porradaFaire une greffe de coups
Roumaniero A-i tăbăci pieleaLui tanner la peau

Vos commentaires
l’amiral est revenu de Trebeurden sans avoir eu a essuyer un coup de tabac ,mais il fait un tabac en tant que convoyeur ( vocation de gynecologue,,con voyeur...).
bon mercredi á tous et toutes
cette expression ne date que,… son origine remonte… (à) …des dialectes du sud de la France…en Provence et en Occitanie, entre autres

Merci, God de nous préciser s’il y a des dialectes parlés entre autres au sud de la France mais aussi ailleurs par exemple par les pingouins du pôle nord, les manchots de l’antarctique et les dogons de je ne sais où en Afrique, entre autres.
Y en a qu’leur passage à tabac était tellement fumant qu’y z’ont fini par casser leur pipe ! Eh bé y n’ont plus eu de pipe depuis ...
réponse à . eureka le 06/05/2009 à 02h32 : Y en a qu’leur passage à tabac était tellement fumant qu&rsq...
Y en a d’autres qui, pas forcément passés sà tabac, se passent de pipes nonobstant la qualité du tuyau.
Moi, quand je passe au tabac, je me prends un petit pastis vite fait au comptoir...
réponse à . file_au_logis le 06/05/2009 à 04h55 : Moi, quand je passe au tabac, je me prends un petit pastis vite fait au comptoir...
Passer à tabac ... hum, pas très prisé, ça !

SSSnnniffffff-Hobbes
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 01h05 : cette expression ne date que,… son origine remonte… (à) …des diale...
Afin que je puisse apprécier tes remerciements à leur juste valeur, pourrais-tu me préciser ta pensée ?
Et quand on passe par Trinidad et Tobaggo, on passe à tabac à la Trinité? C’est pas loin de Pâques, alors?
Qui passe au tas, bat, dit le chaudronnier ! Sûr, répond le carrossier. Et comme l’homme bat le fer sur le tas depuis l’âge du même nom, moi je dis que l’expression est bien plus ancienne et que tabuster en descend comme l’homo sapiens de l’homo habilis. Et qui peut prétendre le contraire, hein ? Ni Rey, ni Duneton...pas même God !
Ah ben çà alors !.....On en apprend vraiment tous les jours sur Expressio.....Ainsi l’expression vient du Sud de la France bien avant que l’on puisse dire " le tabac t’abat....."
je comprends mieux la chanson " na na ni na na dans le tabac d’Hyères, na na ni na na tu n’en auras pas"........
Voilà une info qui va faire un tabac.......
mes parents ne me disaient pas : passe ta bac, mais passe ton bac. Et s’ils ne me passaient pas à tabac, ils ne me passaient rien pour que je décroche ce précieux sésame. Sans l’avoir je ne serais jamais devenu Académicien et Prix Nobel, et toutes mes ambitions seraient parties en fumée.
Mais je l’ai eu, en faisant un tabac. De sorte que l’avenir m’est tout vert et qu’un jour je serai Académicien et Prix Nobel. Un jour.
Et voici comment, tout prosélytisme tabacophile étant grillé, Tati fut privé de tabac (quelle mauvaise blague pour sa pipe !) Personnellement, je trouve ça fumeux.

cette page
Ne tabustons pas Lulette aujourd’ui, c’est "encore" son anniversaire, et chose promise chose due; alors plutôt qu’un passage à tabac, cette page 
Bonne journée à tous
réponse à . BOUBA le 06/05/2009 à 08h31 : Ah ben çà alors !.....On en apprend vraiment tous les jours s...
Voilà une info qui va faire un tabac.......

D’après les explications (fumeuses??) de God, passer à tabac vient de tabb’ qui voudrait dire frapper(comme férir d’ailleurs). J’en déduis donc que "faire un tabac" c’est frapper...
C’est frappant de constater comme les coups (et les couleurs des fois) s’adaptent à toutes les situations, qu’on les donne, les reçoive, les tire, les marque.... 
réponse à . horizondelle le 06/05/2009 à 09h29 : Voilà une info qui va faire un tabac....... D’après les expl...
bien sur que "faire un tabac c’est tapper fort" " faire fort"  !
réponse à . chirstian le 06/05/2009 à 08h44 : mes parents ne me disaient pas : passe ta bac, mais passe ton bac. Et s&rsq...
Patience . Tout arrive à point à qui sait attendre ...
réponse à . syanne le 06/05/2009 à 09h02 : Et voici comment, tout prosélytisme tabacophile étant grillé...
Souvenons-nous aussi de Lucky Luke, qui lors de son passage de la BD au dessin animé a du se passer de sa fameuse cigarette. Il est vrai que les Etats-unis qui sont rappelons-le un pays où l’on peut acheter librement une arme, qui nous envoie de si belles séries télévisées où viol, violences en tous genres se succèdent, est pointilleux sur le sujet de la fumette. Voir à cette page.
réponse à . jotape le 06/05/2009 à 00h12 : l’amiral est revenu de Trebeurden sans avoir eu a essuyer un coup de tabac...
Ah ben vi : j’ai une belle carrière d’Amiral-gynécologue... :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 03h10 : Y en a d’autres qui, pas forcément passés sà tabac, s...
Des noms ! Des noms ! Ta révélation est trop fumeuse.
réponse à . file_au_logis le 06/05/2009 à 07h37 : Et quand on passe par Trinidad et Tobaggo, on passe à tabac à la T...
C’est pas loin de Pâques
Ça dépend de quelle carte on se sert... Mais il n’existe aucune carte marine couvrant deux océans, moussaillon !
réponse à . momolala le 06/05/2009 à 07h42 : Qui passe au tas, bat, dit le chaudronnier ! Sûr, répond le ca...
Pas du tout, Momolala : l’expression vient de la Marine, comme l’a si bien souligné Jean-Patrick en_1.
réponse à . chirstian le 06/05/2009 à 08h44 : mes parents ne me disaient pas : passe ta bac, mais passe ton bac. Et s&rsq...
Mais tu es déjà un petit homme vert... non ? Pour le bicorne, je ne sais, mais statistiquement, hein ? Et comme tu es fine lame... te voilà habillé pour l’hiver, kif-kif Dear Valéry, qui n’a pourtant jamais rien écrit, lui.
Pour le Nobel, tu dynamites si bien la langue, aussi, que tu l’as forcément ! Ou alors, on va faire une pétition.
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 10h40 : Pas du tout, Momolala : l’expression vient de la Marine, comme l&rsqu...
L’expression vient de la marine ou l’on craint les "coups de tabac" pendant les gros orages, qui ne sont que des éternuements du ciel comme éternuait les gens qui avaient pris une prise de tabac.
L’amiral ne craint rien il est adepte de la pipe.
réponse à . syanne le 06/05/2009 à 09h02 : Et voici comment, tout prosélytisme tabacophile étant grillé...
Plus que fumeux, Syanne : on assiste là à une tentative de démonstration de la bêtise absolue. Malheureusement, d’autres relèveront encore le défi, pour mieux la démontrer sous tous les angles. On n’a pas fini de subir les méfaits de la pensée unique et du politiquement correct...
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 10h50 : Mais tu es déjà un petit homme vert... non ? Pour le bicorne,...
Pour le Nobel, tu dynamites si bien
Ce qu’il ne pourra pas avoir à cause de Sagessefolie* c’est le prix Nobel de math.
*l’arrière grand-père de notre Sagesse était lui aussi prof de math, mais il allait résoudre ses équations dans le triangle isocèle de madame Nobel. Le père Alfred rancunier a refusé de faire un prix Nobel de math.
réponse à . mickeylange le 06/05/2009 à 11h06 : Pour le Nobel, tu dynamites si bienCe qu’il ne pourra pas avoir à c...
Il pourrait avoir le prix Abel qui est l’équivalent du prix Nobel mais en Mathématiques.
réponse à . horizondelle le 06/05/2009 à 09h29 : Voilà une info qui va faire un tabac....... D’après les expl...
Ah çà les coups et les douleurs çà se discute pas......
aux adeptes du Tao, qui pensaient qu’il n’y a pas de tas bas, Louis XIV , désabusé, répondait : les tas, bah ! c’est moi.
réponse à . tytoalba le 06/05/2009 à 09h59 : Souvenons-nous aussi de Lucky Luke, qui lors de son passage de la BD au dessin a...
Il est vrai que les Etats-unis (...) sont pointilleux sur le sujet de la fumette
il n’en a pas toujours été ainsi. Avant le tabac "out" ils ont eu le Nicot "in"
réponse à . horizondelle le 06/05/2009 à 09h09 : Ne tabustons pas Lulette aujourd’ui, c’est "encore" son anniversaire...
Merci!!!
4 jours de féfersaire!!!!! Youpi!! 
A condition de ne pas prendre un an de plus chaque jour au cours duquel on te le souhaite. 
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 11h25 : Il pourrait avoir le prix Abel qui est l’équivalent du prix Nobel m...
Surtout, l’équivalent considéré était, jusqu’en 2001, la médaille Fields. Le prix Abel, créé à cette date, se rapprochant plus du "concept" -plus sonnant et trébuchant- du prix Nobel depuis (cette page).
Pour ma part, avec mes modestes calculs de trigonométrie sphérique me servant à faire un point astronomique, je me suis vu décerner le prix Babybel®.
On fait ce qu’on peut, hein !
L’Amiral
Dans le nord (non pas au pôle du même nom), din ch’nord, chez les Chti, à Wervicq-sud (plus au nord, il suffit de passer le pont et c’est tout de suite la Belgique), on attribue l’arrivée du tabac dans le coin, non pas à Nicot mais à Jean Van Dael et Sabine De Snuff (qui prise) (orthographe des noms propres non garantie). Ces deux lascars ayant maintenant pris la forme de géants (traditionnels dans le nord) que l’on ressort tous les ans pour "La Fête du Tabac" qui a lieu à l’ascension (c’est bientôt)!
Quant au tabac, voilà une habitude bien dégoûtante et si comme les autres intervenants, je trouve ridicule le "politiquement correct" qui consiste à retirer pipe à Tati et cigarette à Lucky Luke; je recommande à tous les accros du tabac un stage dans un service de pneumologie qui aura à lui tout seul valeur bien plus pédagogique que tous les discours et campagnes publicitaires que l’on peut faire
Ah ben là! J’en ai la Lulette coincée en travers de la gorge!
Bon annif! A toi
Quatre jours durant, mais dis-moi, ce n’est pas la fin du mois, en n’est pas en février et ce n’est pas une année bisextile. Alors, mmmmhhhh, quid et comment?
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 13h00 : Surtout, l’équivalent considéré était, jusqu&r...
je me suis vu décerner le prix Babybel®.
avec tes coups de soleil de marin j’en connais un qui te décernera dans quelques années le prix Papypèle  
C’est avec ce radical qu’un ’tabas’ argotique est apparu (il donnera le verbe ’tabasser’ au début du XXe siècle), vite remplacé par ’tabac’, par croisement avec le nom de l’herbe à Nicot, mot qui au tout début du XIXe a désigné une "volée de coups".
on trouve le "tabor" :tambour, bruit du tambour, tumulte (et quantité de dérivés) en ancien français, qui deviendra en moyen français le" tabut " = bruit, tumulte.
D’où les tabuster et autres tabastar avec le sens général de frapper.
Le croisement du "tabac" =coup, avec celui du "tabac" = plante se serait faite (dixit A.Rey) à l’époque où le tabac était prisé plus souvent que fumé. "Le coup sur le nez" désignait alors la prise. Cette idée de coup se retrouvant dans l’expressif : "se chiquer la gueule".
"Avoir un coup dans le nez" évoque maintenant l’alcool et non plus le coup de tabac.
Ce qui suffit alors à expliquer l’usage de ce tabac-là avec "passer à" au sens de "soumettre à l’action de", rôle qu’aurait eu du mal à remplir le tabac à rouler ou à chiquer.
mais qui se comprend bien lorsqu’on se passait le nez au tabac à priser (ou qu’on se passait le tabac à priser dans le nez). Un petit joint, quelqu’un ?
extrait des consignes du Commissariat de Bruxelles (page 168, paragraphe nonante)
" lors d’un passage à tabac, on évitera d’insister en criant "fume, c’est du belge"
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 13h00 : Surtout, l’équivalent considéré était, jusqu&r...
Je ne me souvenais plus du nom de ce prix atttribué tous les 4 ans le pris Fields.
Le fils de ma meilleurs amie l’avait eu, hélas, à titre posthume. Un de ces derniers ouvrages cette page puisqu’il mourrait au mois de Décembre. Son neveu suit ses tracescette page. A noter qu’ils sortent d’un milieu modeste, surtout l’oncle dont le père était maçon. Ca me fais plaisir de leur rendre un hommage.
réponse à . chirstian le 06/05/2009 à 13h44 : je me suis vu décerner le prix Babybel®. avec tes coups de soleil d...
Ah ben ça, c’est déjà fait : je suis lauréat tous les ans, au grand dam de BB...
Arabe passa CT, pétassa Cara B. Bar acta passe barcasse à Pat. Taper ASA à CBS, ça passe, Barat. Ta PACS à baser, rab à caste PSA.

Anna Vourarien
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 14h13 : Je ne me souvenais plus du nom de ce prix atttribué tous les 4 ans le pri...
Ah, les espaces de Sobolev, si bien arpentés par Youri Gagarine... 
réponse à . jotape le 06/05/2009 à 00h12 : l’amiral est revenu de Trebeurden sans avoir eu a essuyer un coup de tabac...
« Il n’est rien d’égal au tabac ; c’est la passion des honnêtes gens ; et qui vit sans tabac n’est pas digne de vivre. »

Bon, à tous les ayatollahs anti-tabac : la citation ci-dessus n’exclut pas le fait que ce soit nocif !
Comme dit Tyto alba, les armes à feu sont bien en vente libre aux z’tats.
réponse à . mickeylange le 06/05/2009 à 11h06 : Pour le Nobel, tu dynamites si bienCe qu’il ne pourra pas avoir à c...
Encore une légende tenace !
Que Nobel ait eu une maitresse (ou plusieurs) est possible, mais il n’y a jamais eu de Madame Nobel, il est mort célibataire et sans enfants, d’où la création des prix versés avec les intérêts de sa fortune.
On pense qu’il ne voyait pas pourquoi encourager les mathématiques qui, d’après lui, ne présentent aucun intérêt.
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 01h05 : cette expression ne date que,… son origine remonte… (à) …des diale...
Je crois que "entre autres" s’applique à "Provence et Occitanie" qui sont parmi les contrées du sud de la France.

Que les populations de ces contrées soient capables "entre autres" d’utiliser un langage articulé est une autre question.

Camprins-tu ch’l histoér, min tchot pére ?
réponse à . syanne le 06/05/2009 à 09h02 : Et voici comment, tout prosélytisme tabacophile étant grillé...
Je ne comprends pas "con" se soit arrêté en si bon chemin.
Il aurait fallu doter Tati et son neveu de casques et de gilets fluorescents, les faire rouler à droite et équiper le porte- bagages (avec un trait d’union) du Solex d’un siège pour bébé. J’en oublie ?
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 15h51 : Je crois que "entre autres" s’applique à "Provence et Occitanie" qu...
Holà !Comment, comment, je m’insurge ! Claudine, à l’aide ! La langue occitane est la langue mère la plus musicale et la plus belle que je connaisse. La Provence la chante comme le Pays Catalan et le beau Languedoc, mais aussi les Auvergnats, maizoui ! Il n’y a pas de plus pur langage articulé que celui qui se chante, demande aux oiseaux de ton jardin ! Encore faut-il pouvoir le comprendre ! Holà, encore une fois, comme à Barcelone ! 
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 16h05 : Je ne comprends pas "con" se soit arrêté en si bon chemin. Il aurai...
Les repose-pieds pour le passager, tu oublies !
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 15h39 : Encore une légende tenace ! Que Nobel ait eu une maitresse (ou plusi...
J’étais donc sans le savoir du même avis qu’Alfred tout au long de mes études secondaires !
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 15h39 : Encore une légende tenace ! Que Nobel ait eu une maitresse (ou plusi...
Encore une légende tenace !
Oui, mais c’est tellement bon... Si elles devaient disparaître, que le grand Cric me croque, lapin !
L’Amiral
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 15h39 : Encore une légende tenace ! Que Nobel ait eu une maitresse (ou plusi...
On pense qu’il ne voyait pas pourquoi encourager les mathématiques qui, d’après lui, ne présentent aucun intérêt.
Ah bon? Et comment qu’il le calculait, son taux d’intérêt?
Dans ma pensée, les textes réglementaires obligent les constructeurs de sièges pour enfants à y inclure des repose-pieds comprenant des lanières de cuir pour immobiliser les membres inférieurs.

Pour moi, ça allait de soi.
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 16h17 : Dans ma pensée, les textes réglementaires obligent les constructeu...
Tu confonds pas avec la chaise électrique, là ? 
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 16h29 : Tu confonds pas avec la chaise électrique, là ? ...
Ca se peut bien, mais c’est pour protéger l’enfant contre lui-même.
Il est tellement mécontent d’être ficelé comme un rôti dans son siège qu’il va forcément gigoter des pieds et les mettre dans les rayons du vélo.

A force de nous protéger de tout ...
Tiens, les mots-clés n’apparaissent pas chez moi.
Je voulais vérifier que l’expressio "passer à la casserole" existait déjà, des fois que certains puissent penser que l’un est préalable à l’autre.
Ca se pratique encore, hélas.
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 16h53 : Ca se peut bien, mais c’est pour protéger l’enfant contre lui...
Je me demande comment on a pu survivre, nous, à boire tous au même goulot d’Orangina, à faire du patin à roulettes sans casque, coudières, genouillères et protège-mains, et à fumer notre première Gauloise en bande organisée dans un hall d’immeuble... Quelle horreur ! On aurait bien mérité un bon passage à tabac, hein, avant l’inscription à Edvige !
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 17h11 : Tiens, les mots-clés n’apparaissent pas chez moi. Je voulais v&eacu...
Ah ben tiens, chez moi non plus (ie7). Et dans la recherche, l’expression ne semble pas avoir été traitée... Propose-la vite à God !
Ah, Babette... 
réponse à . syanne le 06/05/2009 à 09h02 : Et voici comment, tout prosélytisme tabacophile étant grillé...
en fait Tati avait tout le temps la pipe à la bouche dans ses films, mais, sauf erreur, on le voyait jamais la fumer réellement. Je le dis de mémoire : à vérifier. Outre l’exposition à la Cinémathèque, il y a la reconstitution de la villa Arpel de Mon Oncle, à voir au 104 (gratuit et très sympathique).
réponse à . chirstian le 06/05/2009 à 17h43 : en fait Tati avait tout le temps la pipe à la bouche dans ses films, mais...
Et est-ce qu’on peut fermer la porte du garage avec la queue (du chien) ?
Après s’être fait passer à tabac, on peut se faire passer un savon pour enlever les taches de nicotine.
(Merci à LPP pour sa correction )
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 18h27 : Après s’être fait passer à tabac, on peut se faire pas...
Ah, l’infini tif...
Eléonore
Collée samedi ? Je vais de ce pas me corriger !
Et je surveillerai personnellement la colle au salon rose !
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 18h27 : Après s’être fait passer à tabac, on peut se faire pas...
Si tu me permets, cette tâche-là laisse souvent des cals aux mains mais pas forcément des traces sales qui font tache. Voili, voilou et tu n’es pas la seule à mettre un chapeau pour les cacher sans doute. A moins que la nouvelle nouvelle orthographe ne permette simplement de l’ôter dans tous les cas, Epicure, qu’en dis-tu ?
réponse à . chirstian le 06/05/2009 à 17h43 : en fait Tati avait tout le temps la pipe à la bouche dans ses films, mais...
Jacques Tati, c’était donc l’autre nom de Jeannot Lapin qui disait Mesdames, donnez-moi du pain, tout plein !
réponse à . God le 06/05/2009 à 07h09 : Afin que je puisse apprécier tes remerciements à leur juste valeur...
...qu’on trouve dès le XIIIe siècle dans des dialectes du sud de la France (en Provence et en Occitanie, entre autres)
Je voulais marquer ma surprise amusée face à "entre autres" qui me semble superfétatoire car je doute qu’il y ait eu de dialectes importants autres que le provençal et l’occitan au sud de la France au 13ème siècle.
réponse à . momolala le 06/05/2009 à 19h44 : Si tu me permets, cette tâche-là laisse souvent des cals aux mains ...
Tache sans chapeau, (du bas latin tacca, tache, signe), petit espace de couleur différente dans un ensemble de couleur uniforme.
Tâche chapottée, ( du latin bien plus tardif encore, et même carrément médiéval taxa), travail obligatoire, par exemple que les paysans devaient au seigneur. A donné en français moderne l’horrible mot de taxe.
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 15h51 : Je crois que "entre autres" s’applique à "Provence et Occitanie" qu...
Voir,min tchiot pére, ma réponse à God lui-même en personne ci-dessus en 65.
réponse à . momolala le 06/05/2009 à 19h44 : Si tu me permets, cette tâche-là laisse souvent des cals aux mains ...
Ce n’est pas mon jour niveau grammaire et orthographe. Il y a des jours avec et des jours sans, comme il y a des taches avec et sans chapeau. Je mériterais d’être tabassée et savonnée pour mes étourderies !
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 20h17 : Ce n’est pas mon jour niveau grammaire et orthographe. Il y a des jours av...
Tabassée, sûrement (avec chapeau) pas, mais savonnée, au sens bien propre, quand tu veux!
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 20h01 : ...qu’on trouve dès le XIIIe siècle dans des dialectes du su...
A Puyricard, au XIIIe siècle, on parlait l’Expressioc.
Si, si...
réponse à . momolala le 06/05/2009 à 16h06 : Holà !Comment, comment, je m’insurge ! Claudine, à...
Et moi, ch’ti de coeur, qui pense que la civilisation s’arrête (encore un chapeau) à la Loire!
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 20h25 : A Puyricard, au XIIIe siècle, on parlait l’Expressioc. Si, si......
Je n’en doute pas car à la même époque, chez moi, on causait l’expressioïl.
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 20h26 : Et moi, ch’ti de coeur, qui pense que la civilisation s’arrête...
Ouh là la... tu sais qu’il y a plein de Pieds-Noirs, sur le site ? Et qui parlent couramment le Pataouète ? Le cimitière de Bône, il est tellement beau, que l’envie de mourir y te donne !
réponse à . SyntaxTerror le 06/05/2009 à 15h39 : Encore une légende tenace ! Que Nobel ait eu une maitresse (ou plusi...
...il ne voyait pas pourquoi encourager les mathématiques qui, d’après lui, ne présentent aucun intérêt.
un homme qui pense ainsi ne peut-être que de qualité... Et il l’a prouvé!
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 20h37 : ...il ne voyait pas pourquoi encourager les mathématiques qui, d’ap...
Ouh là là... Tu sais qu’il y a aussi des profs de maths, sur le site ? ... :&rsquo)
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 20h42 : Ouh là là... Tu sais qu’il y a aussi des profs de maths, sur...
Mais que suis-je allé faire dans cette trirème!
Tais-toi, et rame ! 
C’est encore loin, l’Amérique?
Si tu veux l’avoir, tu l’auras, Joe. Bon, là, je t’ai évité un passage à tabac, hein ! Alors, c’est ta tournée...
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 21h16 : Si tu veux l’avoir, tu l’auras, Joe. Bon, là, je t’ai &...
Avec plaisir... MAARCEEEEL...
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 21h16 : Si tu veux l’avoir, tu l’auras, Joe. Bon, là, je t’ai &...
Si tu veux l’avoir, tu l’auras
Tu allusionnes à Steinbeck? Joe Dassin? les deux?
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 21h27 : Si tu veux l’avoir, tu l’aurasTu allusionnes à Steinbeck? Joe...
Ah ben, je pensais juste à Joe... Si j’avais pensé au prix Nobel, qui était Californien, j’aurais cité Julien Clerc !
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 21h30 : Ah ben, je pensais juste à Joe... Si j’avais pensé au prix N...
Et si tu avais pensé à Joe Dalton, tu aurais cité Lucky Luke?
Les "mots-clés", où se cachent-ils?
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 21h41 : Et si tu avais pensé à Joe Dalton, tu aurais cité Lucky Luk...
J’ai trouvé les mots-clés: ils ne sont pas actifs (IE7).
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 21h41 : Et si tu avais pensé à Joe Dalton, tu aurais cité Lucky Luk...
And a long way from home... Ah, si seulement on avait un éditeur de partoche !
Et si tu veux avoir tous les mots-clés, va dans "recherche", en haut à gauche. Mais ceux de l’expression du jour devraient, en principe, figurer dans la rubrique de la page. Par exemple, aujourd’hui, on devrait pouvoir y lire "ornithorynque" et "palimpseste", je crois.
Hein, God ? Hein ? J’ai bon, là ? J’ai bon ?
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 20h37 : ...il ne voyait pas pourquoi encourager les mathématiques qui, d’ap...
Perso, j’ai toujours cherché à développer parallèlement mes qualités scientifiques et littéraires. Je trouve ça naturel et j’ai toujours été étonné du mépris qu’affichent certains littéraires pour les scientifiques.

Pour faire une comparaison, tout littéraire développe l’hémisphère gauche de son cerveau, hémisphère qui contient les principales aires du langage et qui permet d’utiliser des concepts abstraits.
Mais s’il se privait de son hémisphère droit, il serait imperméable à la musique et à toute forme d’art graphique, ce qui serait dommage, non ?

La découverte par les matheux du corps des nombres complexes (ou nombres imaginaires), à permis aux physiciens de construire la théorie de l’électromagnétisme. Parmi les nombreuses conséquences technologiques de cette découverte, il y a l’informatique.
Et c’est en utilisant ton ordinateur, basé sur des théories mathématiques, que tu écris :
un homme qui pense ainsi ne peut-être que de qualité...

T’es-tu demandé, toi l’homme à la grande bibliothèque, ce que tu aurais pensé de la personne qui aurait dit :

«Je ne vois pas pourquoi encourager la littérature, qui pour moi ne présente aucun intérêt» ? ?
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 22h09 : And a long way from home... Ah, si seulement on avait un éditeur de parto...
Passer un ornithorynque à tabac, le dépecer, tanner sa peau, écrire un premier texte, le gommer, en écrire un second et le tour est joué. Palimpseste s’applique-t-il à un tableau repeint sur une toile déjà utilisée?.
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 10h50 : Mais tu es déjà un petit homme vert... non ? Pour le bicorne,...
Je signe tout de suite !
Perso, je préfère encore être passée à tabac qu’à cette page
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 22h37 : Passer un ornithorynque à tabac, le dépecer, tanner sa peau, &eacu...
A ma connaissance, le terme s’applique juste à la peau d’un parchemin, grattée au rasoir, pour pouvoir réécrire dessus (le parchemin était difficile à obtenir, et les ramettes de papier A4 n’avaient pas encore été mises au point).
Je serais bien passée à Tabac, mais j’ai vérifié sur gogle, il n’y a aucune ville de ce nom-là.
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 22h42 : A ma connaissance, le terme s’applique juste à la peau d’un p...
Tu sais qu’il existe des imprimantes "sympathiques" ? L’encre s’efface au bout d’un moment, c’est censé servir pour les documents dont on a besoin seulement une heure, pour ne pas gaspiller de papier... Le seul hic, c’est que ça coûte un pont.
réponse à . SagesseFolie le 06/05/2009 à 22h29 : Perso, j’ai toujours cherché à développer parall&egra...
Ah ben oualà : je l’avais prévenu ! Mais bon : si tu le colles samedi, il est partant pour résoudre une équation à trois ou quatre inconnues, au salon rose, en guise de repentance.
réponse à . Jonayla le 06/05/2009 à 22h51 : Tu sais qu’il existe des imprimantes "sympathiques" ? L’encre s...
Un pont ? Mais lequel ? Çui d’Avignon, ou le viaduc de Millau ?
réponse à . SagesseFolie le 06/05/2009 à 22h29 : Perso, j’ai toujours cherché à développer parall&egra...
Ici, et avec beaucoup de plaisir, je joue le jeu: comme l’affirmait en se l’attribuant ce grand pompeur de Desproges, je tuerais Père et Mère (paix à leurs âmes) pour faire un bon mot. Q’un "pur scientifique" ne le comprenne pas ne me surprendrait pas vraiment. Qu’un scientifique qui affirme développer ses qualités littéraires aussi, et en toute modestie bien-sûr, passe à côté, m’étonne. Littéraire pur, j’ai enseigné le français, le latin et le grec il y a bien longtemps et pas très longtemps. 2 années de suite, 1966 et 1967, pour le compte des Editions Hermann qui m’en avaient confié la charge, j’ai mis en forme les travaux mathématiques du comité Bourbaki afin de les rendre éditables...Cette étrange mais très enrichissante expérience n’aurait évidemment pas été imaginable sans un grand respect de ma part pour ces mathématiciens de très haut vol.
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 22h54 : Ah ben oualà : je l’avais prévenu ! Mais bon ...
S’il trouve une belle inconnue, il est capable de lui appliquer son système. . .
Et on le comprend. 

C’est pas tout ça, mais, je bosse demain. Bonne nuit.
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 22h56 : Un pont ? Mais lequel ? Çui d’Avignon, ou le viaduc de Mi...
Je ne souhaite pas au viaduc de Millau, malgré le coût pharamineux de son péage, le sort du malheureux pont d’Avignon
Le passage à tabac

Le passage à tabac la laissa pantelante
Malgré tout, la pauvrette restait insolente
Et Dédé le marlou dépité et rageur
La cravache à la main, et le front en sueur
Regardait d’un oeil noir sa pouliche rêtive
Que ses coups répétés ne rendaient pas craintive
La crinière en bataille et levant le menton
Pour crier son dégoût à l’horrible maton
Qui, depuis quelques jours lui imposait sa loi
Et voulait la forcer , (comprenez son émoi)
A filer au trottoir pouir vendre de la blanche
Quand, dans les coins obscurs le vice se déhanche...

Aller vendre son corps, c’ était depuis toujours
Le turbin régulier de la pauv ’ gosse d’amour
Jetée sur le pavé au sortir de l’enfance
Flouée par ce Dédé qui prenait sa défense
Mais vidait chaque soir le gain de sa journée
Dans sa bourse tendue pour payer les tournées !
La descente aux enfers, le jeu, et puis la drogue
Et puis un soir, cet air tendu et ce ton rogue
Pour la persuader d’entrer dans le trafic :
Ah non, plutôt crever et le donner aux flics !
Nini courbe le dos et reçoit la lanière
De l’infâme Dédé : demain, dans sa tanière
La police avertie viendra le débusquer
Et le mettra au trou ! Même si c’est risqué
Nini, ce pauvre chien, saura enfin le mordre
Et, dans sa triste vie remettra un peu d’ordre !
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 23h07 : Ici, et avec beaucoup de plaisir, je joue le jeu: comme l’affirmait en se ...
ces mathématiciens de très haut vol
Tu parles de mon banquier ?
Salut les copains : le passage à tabac m’a enfin sortie du trou !

Pensées à vous tous !
réponse à . Marcek le 06/05/2009 à 23h37 : Le passage à tabac Le passage à tabac la laissa pantelante Malgr&...
Ah, te voilà ! T’étais où ? Avec qui ? Pour faire quoi ? Hmmm ?
Fait beau, en Corse ? J’irai sûrement bientôt y faire un tour...
réponse à . Elpepe le 06/05/2009 à 23h39 : ces mathématiciens de très haut volTu parles de mon banquier ...
Non, du mien, mais si ce n’est le même, c’est donc son frère.
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 23h50 : Non, du mien, mais si ce n’est le même, c’est donc son fr&egra...
Pas une raison pour le passer à tabac, qu’il va encore être une pauvre victime !
et tu ne serais pas la seule ! (à signer) ... consignez-le bien dans les archives !
réponse à . momolala le 06/05/2009 à 16h06 : Holà !Comment, comment, je m’insurge ! Claudine, à...
Je viens de lire tes commentaires seulement aujourd’hui. Oui la langue provençal est très belle à l’oreille. J’ai également entendu parlé celle du Sud-Ouest et celle de Bourgogne puisque mes origines en sont issues. Le provençal a ma préférence. J’avais une vieille amie originaire de Salon-de-Provence, on ne plus qu’elle, férue de la langue française qui me disait que le provençal le plus pur était parlé à Salon. J’ai connu également un vieux monsieur qui avait un superbe domaine vinicole à Cassis "les vins Bodins" (non ils n’étaien pas bidons). Ce monsieur était un puits de science autant en français qu’en langue provençal et il pensait comme mon amie.
Je regrette beaucoup de ne pas avoir appris le provençal, le vrai.
réponse à . <inconnu> le 07/05/2009 à 10h34 : Je viens de lire tes commentaires seulement aujourd’hui. Oui la langue pro...
Nous l’apprendrons ensemble dans notre prochaine vie ! tu me reconnaîtras sans peine : je serai grande, blonde, mince et un peu (seulement !) "con" pour me reposer la tête de cette vie-ci !
Aujourd’hui, c’est la Saint-Donald.
Bonne fête à tous les ducs, y compris le grand duc !
Bonjour au passage à Tyto alba.
réponse à . <inconnu> le 15/07/2012 à 00h21 : Aujourd’hui, c’est la Saint-Donald. Bonne fête à tous l...
Anagramme désolante : abats rapaces.
(en Provence et en Occitanie, entre autres) ou dès le XVe dans plusieurs verbes dont ’tabuster’ qui voulait dire ’battre’ ou ’frapper’.
En Provence on emploie taRAbuster.
- On a dit que j’étais infumable!
WINSTON

(Phrase attribuée à Churchill, mais c’est pas sûr)
En Égypte, on fume le tabac Dunhill.
Elle fume beaucoup, le tabac L&M.
réponse à . <inconnu> le 06/05/2009 à 01h05 : cette expression ne date que,… son origine remonte… (à) …des diale...
Les Dogons sont une ethnie Malienne de la région de Bandiagara.
Bien qu’il contienne les pires amibes !
Phrase attribuée à Guy Bedos:
- Germaine, t’as bas qui plisse.

Et il continue en disant alors:
- Et vlan, elle me refile une tarte: elle avait pas de bas.

Heureusement, cela ne pourrait nous arriver ici, sur ce site de tenue exemplaire...
Pas vrai, Comtesse?
Pat Garrett et Billy the Kid (extrait)
Pat: - Je ne toucherai donc pas la récompense?
Juge: - Il y a un doute sur l’identité de Billy.
Pat: - C’est bien lui, y’a pas à chiquer!
Juge: - Je me maintiendrai ferme, ça pourrait être du chiqué...
Pat: - Alors, mes plaintes partent en fumée?
Juge: - Et si, Garrett!
Pat: - Ah, je fume!
réponse à . BOUBA le 15/07/2012 à 07h37 : Les Dogons sont une ethnie Malienne de la région de Bandiagara....
Les dogons se lamentent souvent ; ici une maman dogon avec son petit : cette page
– Va me chercher du tabac à rouler, un AJJA 17.
– S’il n’y en a pas, je te ramène un serpent à sonnette ?
réponse à . <inconnu> le 15/07/2012 à 08h20 : Les dogons se lamentent souvent ; ici une maman dogon avec son petit :...
Moi je verrais plutot çà.......cette page
Matanzas-La Havane en train:
Le trajet des six gares.
Les non-fumeurs respirent gratuitement l’oxygène nécessaire à la combustion de mes cigarettes, alors que moi, je paie des taxes sur le tabac.
Tu as raison, dugong ou Dogon, ce sont des sirènes.
Les cendriers c’est pour les mégots de cigarettes et les cinquantedriers pour les mégots de troisgarettes.
réponse à . <inconnu> le 15/07/2012 à 08h40 : Les non-fumeurs respirent gratuitement l’oxygène nécessaire ...
Tant que la fumée n’empêche pas les non fumeurs de tousser il n’y a rien à dire......
( Nous abordons là un sujet glissant !! )
Jean Nicot, ambassadeur de France à Lisbonne
Nicot avait, en outre, fondé, près du fleuve, un club de priseurs de tabac, appelé:
’la prise d’haut Tage’.
Captivant.
Je veux arrêter de fumer; alors j’en suis aux prises avec le tabac. 
Je connais un mec qu’est passé au tabac pour s’acheter des cigarettes. Comme le commerçant n’avait pas ce qu’il voulait, il l’a passé à tabac.
Un panier à salades qui passait par là l’a ramssé.
"Allez, pas de salades" lui a dit le flic en lui demandant le pourquoi du comment et en lui filant un coup de chaussette plombée dans les gencives. Le mec en a pris pour vingt dents. Cette histoire a fait tout un tabac.

Sa femme ne l’a jamais revu...
Jadis, je faisais des tas de provisions...aujourd’hui, à cause des restrictions imposées par le gouvernement, de tas hauts, je suis passé à tas bas. 
réponse à . BOUBA le 15/07/2012 à 08h49 : Tant que la fumée n’empêche pas les non fumeurs de tousser il...
• Je vais ouvrir un club privé interdit aux non-fumeurs.
• Si vous fumez, je vous conseille de picoler parce que si la cigarette bouche les artères, l’alcool les dilate.
• Sous la tente à oxygène je devais faire gaffe au risque d’explosion quand j’allumais mes cigarettes.
• J’ai fumé tout le carrelage, va falloir que je rachète de la moquette.
réponse à . <inconnu> le 15/07/2012 à 08h40 : Les non-fumeurs respirent gratuitement l’oxygène nécessaire ...
Les non-fumeurs respirent gratuitement l’oxygène
Gratuitement???
Plus rien n’est gratuit de nos jours!!
Même s’octroyer un bon petit cancer du poumon c’est pas gratuit!
Désolée de plomber l’ambiance mais c’est écrit sur les paquets, et ça ne gène personne?
Pas un sujet glissant Boubacar #125 un sujet brûlant!
Et j’aurais envie de passer à tabac les fabricants de cigarettes!
réponse à . <inconnu> le 15/07/2012 à 10h01 : • Je vais ouvrir un club privé interdit aux non-fumeurs. • Si ...
Je vais ouvrir un club privé interdit aux non-fumeurs.

ça c’est une super bonne idée! à condition de bien fermer les fenêtres 
réponse à . joseta le 15/07/2012 à 10h01 : Jadis, je faisais des tas de provisions...aujourd’hui, à cause des ...
réponse à . file_au_logis le 15/07/2012 à 09h52 : Je connais un mec qu’est passé au tabac pour s’acheter des ci...
Si j’osais je commettrais un commentaire graveleux.
J’ose ?
Allez, j’ose !
-Quel est le comble pour un buraliste ?
-Se faire tailler une p.... par une gitane..
Voilà, avec les pointillés j’ai osé.!
réponse à . saharaa le 15/07/2012 à 10h01 : Les non-fumeurs respirent gratuitement l’oxygèneGratuitement??? Plu...
Et voilà, je le savais.........
Je voudrais apprendre à fumer. Je pense m’orienter vers des mentholées. Quelqu’un peut-il me prodiguer des conseils ? Les cigarettes mentholées qui rafraîchissent l’haleine sont-elles frigo-tartinables ? Conviennent-elles pour une expédition au pôle Nord ? L’archiduchesse mettait-elle du talc mentholé dans ses chaussettes ? Fumait-elle des pieds ?
réponse à . joseta le 15/07/2012 à 10h01 : Jadis, je faisais des tas de provisions...aujourd’hui, à cause des ...
Si j’osais tas...
Beaucoup trop recherché!

..............................................
Les géants qui n’ont qu’un seul oeil, ne fument que six clopes...
Je me suis fait faire un tableau marchant dans mon enclos en fumant:
à l’enclos peint clopant.

Pffff...n’importe quoi, bon, allez j’arrête.
Ne vous laissez pas enfumer par l’expression du jour.
Mieux vaut passer au tabasco que passer à tabac.

Mac Ilhenny
réponse à . syanne le 06/05/2009 à 09h02 : Et voici comment, tout prosélytisme tabacophile étant grillé...
Il n’y a pas eu que Tati et Lucky Luke qui ont été victimes des bien-pensants : ce cher Malraux dont la cigarette au bec était légendaire l’a perdue sur le timbre -poste qui lui a été consacré. A quand l’élimination des cendres des grands hommes qui reposent au Panthéon ?
réponse à . charmagnac le 15/07/2012 à 12h23 : Il n’y a pas eu que Tati et Lucky Luke qui ont été victimes ...
Il y a plusieurs restaurants nommés le "chien qui fume", en France. Dont une brasserie, à Paris, qui affiche un certain âge... Et bien, certains Polyeuctes de la loi Evin, ivres d’ air pur, sans doute, ont voulu faire tomber son nom et son enseigne ! Heureusement il leur a été dit de ne pas se couvrir de ridicule. Mais, pour d’ autres (Tati notamment) ils ont quand même osé. C’ est pourquoi j’ ai été surprise de voir, dans la maison de Jacques Prévert à Omonville-la-Petite (Manche) que les images d’ archives de l’ INA le montraient, parlant cigarette à la bouche... Mais n’ oubliant pas, en voix "off" de préciser qu’ il est mort d’ un cancer au poumon. Pour l’ éducation des visiteurs, sans doute ?
réponse à . joseta le 15/07/2012 à 10h43 : Beaucoup trop recherché! .............................................. ...
Il me semble que tu as une certaine propension à dénigrer ce qui ne vient pas de toi. 
réponse à . mitzi50 le 15/07/2012 à 12h52 : Il y a plusieurs restaurants nommés le "chien qui fume", en France. Dont ...
Nous vivons dans un contexte où certains qui croient détenir la vérité énoncent des règles, des obligations et des interd¡ctions qu’ils prétendent imposer aux autres, pour leur bien naturellement. La "bien-pensance" et le politiquement correct se manifestent journellement, et quand on ne peut les imposer, donner mauvaise conscience aux rebelles reste un devoir.

Dans l’Expression de ce jour, le tabac pourrait alimenter à profusion ce qui précède.

Non les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux Georges (Brassens)
Un problème, c’est ’con’ passe d’être fumeur à être non-fumeur et ’con’ prenne du poids. L’obésité, c’est le nouveau fléau.

Mais il nous reste l’humour, toujours l’humour, qui n’est ni illégal, ni grossissant, ni immoral.
réponse à . charmagnac le 15/07/2012 à 14h15 : Nous vivons dans un contexte où certains qui croient détenir la v&...
certains qui croient détenir la vérité

si tu fais allusion aux pouvoirs publics, c’est pour eux une obligation de mettre en garde, sous peine de se retrouver avec un procès à la clé, comme cela a été fait ( marlboro) !
et dans le cas précis du tabac, sa dangerosité n’est pas une vue de l’esprit, mais chacun est encore libre de fumer autant qu’il le veut, mais un peu moins d’enfumer ses "con" citoyens #146
réponse à . <inconnu> le 15/07/2012 à 13h39 : Il me semble que tu as une certaine propension à dénigrer ce qui n...
Je juge avec équité. Toute autre idée, je l’ai quittée.
réponse à . joseta le 15/07/2012 à 15h30 : Je juge avec équité. Toute autre idée, je l’ai quitt&...
Finalement, nous sommes quittes ou tu nous quittes ?
Tour de France : ne confondez pas "blanquette de Limoux" et "liquette de blanc mou".
Dommage que cette page et cette page n’aient jamais travaillé ensemble. Le duo Nicaud-Thyne aurait pu être fumant!
réponse à . <inconnu> le 15/07/2012 à 15h53 : Finalement, nous sommes quittes ou tu nous quittes ?...
N’étant coupable de rien, j’espère que tu m’acquittes...
réponse à . joseta le 15/07/2012 à 16h45 : N’étant coupable de rien, j’espère que tu m’acqu...
Oui, mais seulement par pitié pour ta double orchite...
réponse à . <inconnu> le 15/07/2012 à 18h01 : Oui, mais seulement par pitié pour ta double orchite......
Oui, y’avait des doutes c’était orchite ou double...
réponse à . joseta le 15/07/2012 à 18h11 : Oui, y’avait des doutes c’était orchite ou double......
La malachite est un minerai de cuivre aux vertus soi-disant médicinales. On l’appliquera sur les parties douloureuses.
Mais rappelle-toi : Bien malachite ne profite jamais !
De tous les joueurs de foot, les isariens fumeurs préfèrent les gardiens de but:
ça aime les goals l’Oise!
réponse à . saharaa le 15/07/2012 à 15h28 : certains qui croient détenir la vérité si tu fais allusion ...
Je ne fais pas allusion aux pouvoirs publics mais à ceux qui - dans le public - veulent imposer les règles qui leur conviennent. La suppression de la cigarette ou de la pipe pour Malraux, Lucky Luke ou Tati montre jusqu’où on peut alller par intolérance.

Quant aux pouvoirs publics, ils remplissent leur rôle, parfois sous influence, mais l’hypocrisie est là quand on sait ce que la vente de tabac rapporte à l’Etat. Et pour ceux qui attaquent l’Etat parce qu’il n’a pas su les empêcher de fumer, là on marche sur la tête !

Et certains verraient bien le cannabis en vente libre !
réponse à . charmagnac le 15/07/2012 à 19h18 : Je ne fais pas allusion aux pouvoirs publics mais à ceux qui - dans le pu...
Quant aux pouvoirs publics, ils remplissent leur rôle, parfois sous influence...
Je l’savais!
Mais, dis-moi, laquelle? Tabac, alcool, shit, herbe,...?
réponse à . joseta le 15/07/2012 à 15h30 : Je juge avec équité. Toute autre idée, je l’ai quitt&...
Je juge avec équité
Est-ce pour cela que tu considères tes principes comme un équidé? Est-ce pour cela que tu es à cheval dessus?
réponse à . file_au_logis le 15/07/2012 à 20h41 : Je juge avec équitéEst-ce pour cela que tu considères tes p...
Équidé? Ben c’est ça! Dis tout de suite que je suis un âne!
Franchement Filo, je croyais que t’avais une meilleure opinion de moi! 
réponse à . joseta le 15/07/2012 à 21h22 : Équidé? Ben c’est ça! Dis tout de suite que je suis u...
Josetâne te vexe pas !
Merde, ça marche aussi avec Mintaka...
Pas trop envie de rire moi sur le passage a tabac  d’autant plus que celui qui morfle il a pas trop envie de rire non plus.
réponse à . tytoalba le 06/05/2009 à 09h59 : Souvenons-nous aussi de Lucky Luke, qui lors de son passage de la BD au dessin a...
Tu n’as pas tort et rien n’a changé depuis ton commentaire de 2009...un excès de liberté en ce qui concerne les armes, le ’goût’ de la violence dans les médias...l’idée que de montrer les cigarettes dans les films va contribuer au tabagisme, mais alors où est l’idée analogue que la violence dans les médias va contribuer à la violence dans la société ? Pas beaucoup de suite dans les idées...
Ces derniers jours, on a rediffusé le film "Docteur Françoise Gailland" avec Annie Girardot (1976). A l’époque peu de monde s’offusquait qu’elle fume même dans les scènes où elle travaille à l’hôpital.
Actuellement le même film ne ferait plus un tabac mais une levée de bouclier. De plus fumer dans un lieu public, surtout un hôpital est interdit.
réponse à . tytoalba le 15/07/2012 à 23h26 : Ces derniers jours, on a rediffusé le film "Docteur Françoise Gail...
à tytoalba ... Lorsque j’étais élève-infirmière, chaque patient avait un cendrier sur sa table de nuit et un petit quart de picrate avec son repas ... Aujourd’hui le monde médical a passé tout ça à tabac et préfère distribuer neuroleptiques et somnifères. Perso, je fais pousser toute seule comme une grande, ma douce cam-momille bio et baise ainsi le monde pharmaceutique et Bercy.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Passer à tabac » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?