Point barre ! - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Point barre !

Marque la fin qu'on veut définitive d'une discussion ou d'une argumentation.
Indique une décision irrévocable.

Origine

Compte tenu du nombre d'hypothèses qui, à propos de cette expression, fleurissent presque autant que les colchiques dans les prés (Lien externe), je ne risque pas de terminer cette explication par un « point barre ! » bien senti, les discussions restant ouvertes.
En effet, à propos de son origine, il n'y a point de certitude. Je vais donc faire diligence pour vous proposer les trois hypothèses qui ne paraissent pas trop tirées par les chevaux cheveux.

Lorsqu'en dactylographie (en tapant un texte sur votre clavier, donc), vous terminez une phrase, vous tapez généralement un point suivi d'une espace[1] avant de commencer la phrase suivante. Or, cette espace, s'obtient en utilisant la « barre » d'espace ; vous clôturez donc la phrase complètement à l'aide d'un « point barre ». Et c'était déjà vrai autrefois, avec les machines à écrire.

Il aurait été d'usage, principalement dans le milieu militaire, dans les télex (Lien externe), moyen de communication antédiluvien qui a suivi de peu les signaux de fumée et auquel a succédé le fac-similé (ou fax), lui-même en voie de disparition, de marquer la fin du texte par un « ./ », dit « point barre ». Ceci permettait un contrôle de l'authenticité du document, tout texte apparaissant éventuellement après cette marque étant un faux.
Cette ponctuation particulière aurait aussi été utilisée à la fin du texte de certains documents administratifs, également pour limiter les falsifications.

Enfin, au cours d'une promenade, à partir du point où l'on trouve une barrière en travers du chemin, on ne peut aller plus loin. C'est un exemple qui montre qu'il pourrait donc s'agir d'une métaphore indiquant une conversation qu'on ne peut pousser plus avant, « barrant » ainsi toute velléité de la continuer.

Quoi qu'il en soit, on peut parfaitement imaginer que ces marques de terminaison se sont répandues dans le langage courant pour marquer la fin définitive de quelque chose.
Cela dit, notre expression, qui est très récente puisqu'elle date de la fin du XXe siècle, en remplace maintenant une autre à peine plus ancienne « point à la ligne ! » également caractéristique de l'écriture ou de la dactylographie, à la fois moins répandue et moins péremptoire.

[1] Oui, chez les typographes, « espace » est au féminin. Cela vient des lamelles de plomb - lamelle (qui n'est pas de Cadix) étant bien un terme féminin - qui étaient autrefois utilisées en imprimerie pour séparer deux mots lorsque les textes étaient composés en juxtaposant des caractères en plomb. Mais bon, de nos jours, et dans le langage habituel, on admet aussi l'espace au masculin, puisque cette espace typographique est bien un espace entre deux mots.

Exemple

« Regarde-moi, je suis beau comme un dieu, pas de fausse modestie, je suis beau parce que je suis beau, point barre ! N’oublie jamais de reconnaître l’exception quand tu la vois. »
Jean-Marie Piemme - L'illusion - Faim, soif - 2003

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Point barre ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Dyna ddiwedd arniVoila sa fin
Suisse (alémanique)de Punkt Schluss !Point fini
Allemagnede SchlussPoint final
États-Unisen That's it !C'est ça !
Angleterreen That's that!C'est comme ça !
États-Unisen PeriodPoint
Espagne (Catalogne)es Deixem-hoLaissons ça !
Espagnees Punto (y) pelotaPoint boule
Argentinees Punto y apartePoint à la ligne
Espagnees ¡Y punto!Et point!
Espagnees Punto finalPoint final
Argentinees Y punto!Et point !
Argentinees Punto final.Point final.
Espagnees Sanseacabó ! // San se acabó !Saint c'est fini ! (= Point barre !)
Canada (Québec)fr Point final.
Grècegr Τελεία και παύλα!Point et tiret !
Israëlhe ????? ??? Nekouda sofPoint final
Hongriehu Vége hatszáz!La fin c'est 600.
Italieit Punto e a capo!Point à la ligne !
Pays-Basnl Daarmee basta!Avec ça basta!
Pays-Basnl Punt uit!Point final !
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Punt ander lijn Point à la ligne
Polognepl Koniec, kropka!Fin, point !
Brésilpt Ponto final!Point final
Portugalpt Ponto final !Point final
Roumaniero Punct și de la capăt!Point et dès le début (nouvelle ligne) !
Roumaniero Cu asta, basta !Avec ça basta!
Slovaquiesk A basta !Et basta !

Vos commentaires
fleurissent presque autant que les colchiques dans les prés
Je saute sur l’occasion pour remercier tous les colchiques (safrans des prés, tue-chien) pour leur colchicine. Je ne vais quand même pas m’arrêter de picoler !
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 03h17 : fleurissent presque autant que les colchiques dans les prés Je saute sur ...
Bonjour couche-tard ou lève-tôt (*) Mintaka.
Merci d’avoir attiré mon attention sur la colchicine, dont j’ignorais tout. Je trouve ceci dans Wiki :
"Elle désorganise le cytosquelette en se liant à la tubuline, ce qui inhibe la polymérisation des principaux constituants des microtubules."
Me voici tout bien avancé !

* Rayer la mention inutile
Point barre ! Et pis c’est tout !  
Un bon anniverssaire à Patchouli s’il nous lit encore. En tout cas, on boira un coup à sa santé. Marceeeeeeeeeeel! 
En 1976 Giscard d’Estaing cherchait un nouveau premier ministre, l’un de ses conseillers lui dit:
"Pourquoi ne choisissez vous point Barre ?"......
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 06h10 : Un bon anniverssaire à Patchouli s’il nous lit encore. En tout cas,...
Bon anniversaire à Patchouli qui ne s’est peut-être point barré(e).
A propos de barre voici une petite histoire qui m’a été envoyée via canal 12 par un expressionaute qui se reconnaîtra   :

Encore aujourd’hui, de nombreuses personnes, en écrivant le chiffre sept, utilisent une barre supplémentaire horizontale au milieu du chiffre.

La plupart des typographies l’ont fait disparaître aujourd’hui, comme vous pouvez le constater ici : 7

Mais savez-vous pourquoi cette barre a survécu jusqu’à nos jours?

Il faut remonter bien loin, aux temps bibliques :

Lorsque Moise eut gravi le mont Sinaï et que les 10 commandements lui furent dictés, il redescendit vers son peuple et leur lut, à haute et forte voix, chaque commandement.

Arrivé au septième, il annonça :

- Tu ne désireras pas la femme de ton prochain.

Et là, de nombreuses voix s’élevèrent parmi le peuple lui criant:

- Barre le sept, barre le sept !!!
réponse à . deLassus le 06/04/2012 à 03h37 : Bonjour couche-tard ou lève-tôt (*) Mintaka. Merci d’avoir at...
couche-tard
La colchicine est utilisée en cas de crise de goutte. Elle provoque souvent la diarrhée et alimente de temps à autre les conversations de bistrot. (Il faut savoir que l’alcool favorise l’apparition de la goutte.)
cette page
cette page
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 03h17 : fleurissent presque autant que les colchiques dans les prés Je saute sur ...
Point du tout !!..... la colchicine n’empeche pas de boire  ! une goutte . .. ha mon pauvre orteil  !!
réponse à . deLassus le 06/04/2012 à 03h37 : Bonjour couche-tard ou lève-tôt (*) Mintaka. Merci d’avoir at...
n’en rit point (bar) on n’est pas plein(plaint) pour ce qu’on a mal  ! ! (comme dit grd pêre  ! !)
Porter bain ? Baron pitre / Obtenir par / Pari breton. / Prirent boa !

Ana, na !
Et à présent, le billet de  La Minute communicationnelle 

Sachez que l’histoire du futur nous a appris beaucoup de choses sur le présent comme nous le démontre cette anecdote historique :
Figurez-vous qu’au temps des sémaphores, le brouillard constituait une panne de réseau !

On ne peut que s’effacer devant la pertinence d’une telle constatation !

"La Minute communicationnelle " vous a été offerte par Manzana, pas par Maïzena.
Pour la dernière fois, rappelez-vous bien : MANZANA IN CORPORE SANO !

C’est en effet ici que se termine "La Minute communicationnelle". Le sac à malices est vide, sans doute les trous étaient-ils trop grands ?

Au revoir !
réponse à . SagesseFolie le 06/04/2012 à 07h12 : Bon anniversaire à Patchouli qui ne s’est peut-être point bar...
Encore aujourd’hui, de nombreuses personnes, en écrivant le chiffre sept, utilisent une barre supplémentaire horizontale au milieu du chiffre.

C’est la graphie française qui barre le 7 pour le distinguer du 1 auquel on accole une espèce de chapeau. La graphie anglaise (et donc Nord-Américaine) représentant le 1 par une simple barre n’a pas besoin de barrer le 7.

Point final.
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 08h40 : Et à présent, le billet de  La Minute communicationnelle ...
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 07h30 : couche-tard La colchicine est utilisée en cas de crise de goutte. Elle p...
La colchicine est utilisée en cas de crise de goutte

C’est aussi le traitement de fond de l’amylose héréditaire non neuropathique (dite "méditerranéenne", la forme neuropathique étant dite "portugaise"). Gare à l’association avec les antibiotiques !
auquel a succédé le fac-similé (ou fax), lui-même en voie de disparition
Le bélinographe est son ancêtre direct (au fax). cette page
Ce n’est donc pas une invention japonaise, tout au plus un (simple...) perfectionnement...
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 09h10 : auquel a succédé le fac-similé (ou fax), lui-même en ...
auquel a succédé le fac-similé
Le fac-similé est un succédané ?
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 03h17 : fleurissent presque autant que les colchiques dans les prés Je saute sur ...
safrans des prés

Peu de risque de confusion : le safran est le pistil du crocus qui fleurit au printemps.
Quelqu’un a-t-il déjà essayé le pistil des colchiques dans la paella et est-il toujours vivant ?
Personnellement j’ai toujours cru que c’était un terme de typographes; les articles de presse se terminant toujours par un point barre pour différencier de la fin d’un paragraphe surtout si l’article était coupé sur deux pages.
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 09h23 : auquel a succédé le fac-similé Le fac-similé est un ...
Pas du tout, un simple perfectionnement
et non un invention comme on nous en as vendu (sic), l’idée.
En tant pis pour les japonais ! 
réponse à . SyntaxTerror le 06/04/2012 à 09h24 : safrans des prés Peu de risque de confusion : le safran est le pisti...
Pistil en être ainsi, et la partie mâle de la fleur, ce sont les vitamines. Les étamines, c’est pour la cuisine.
réponse à . SyntaxTerror le 06/04/2012 à 09h24 : safrans des prés Peu de risque de confusion : le safran est le pisti...
Je m’étonne que la marine ne soit pas encore intervenue pour préciser que safran n’est point barre
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 09h23 : auquel a succédé le fac-similé Le fac-similé est un ...
La damnation de Faust est un succès damné........
Lorsqu’en dactylographie (en tapant un texte sur votre clavier, donc), vous terminez une phrase, vous tapez généralement un point suivi d’une espace[1] avant de commencer la phrase suivante.

"avant de commencer la phrase suivante."
C’est donc que l’explication n’est point terminée puisqu’il y a une phrase derrière et que le texte continu.
On est en contradiction avec "Marque la fin qu’on veut définitive d’une discussion ou d’une argumentation.
Indique une décision irrévocable."
Le point barre qu’on peut aussi écrire point ne peut être qu’à la fin du texte. Mais à la fin du texte après le point on ne on ne met pas d’espace...

Slash./
le fac-similé (ou fax), lui-même en voie de disparition

A l’heure du "Voice-Over-Internet Protocol" vers lequel nous avons migré, on n’imagine pas le nombre de professionnels qui nous ont menacé de ne plus nous répondre depuis l’abandon du fax et du Minitel !
Nous avons été obligés de remettre en service une ligne "classique" pour y rebrancher ces deux machins.
réponse à . mickeylange le 06/04/2012 à 10h49 : Lorsqu’en dactylographie (en tapant un texte sur votre clavier, donc), vou...
Toi, tu vas t’attirer les foudres d’ Aristote, de Pythagore, de Nietzsche, de Machiavel et du Père Dodu !
La chance à la pêche? Je n’en ai point à la ligne...j’ai rien pris, point raie, point bar!
Encore une expression qui aura fait long feu.

"çui ki dit encore "point barre" ou "c’est clair", c’est trop un vrai bolosse !"

Ayez une pensée pour soutenir le pauvre prof’ de Français qui doit expliquer que "c’est extra" ça veut dire "ça déchire trop ta race". Pauvre Léo.
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 06h10 : Un bon anniverssaire à Patchouli s’il nous lit encore. En tout cas,...
Ça me paraît une bonne idée de souhaiter l’anniversaire de ceux qui ne dom¡nnent plus de nouvelles. Qu’ils aient adopté le statut de simples lecteurs d’Expressio (mâtin ! quel site !) ou qu’ils aient mis un point barre à leur présence, c’est autant de bonnes raisons pour boire un coup.

Donc pour Patchouli Marceeeeel !
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 06h10 : Un bon anniverssaire à Patchouli s’il nous lit encore. En tout cas,...
Ça me paraît une bonne idée de souhaiter l’anniversaire de ceux qui ne donnent plus de nouvelles. Qu’ils aient adopté le statut de simples lecteurs d’Expressio (mâtin ! quel site !) ou qu’ils aient mis un point barre à leur présence, c’est autant de bonnes raisons pour boire un coup.

Donc pour Patchouli Marceeeeeeeeeeeeeel !

Ai-je mis assez de "eeeeeeeeeeeeeeeee" ?
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 09h29 : Pas du tout, un simple perfectionnement et non un invention comme on nous en as ...
Il n’ y a que toi comme acheteur de cette (fausse) idée !
Ma voiture n’est pas au point; point de suspension... et, sans espace, point bar!
réponse à . charmagnac le 06/04/2012 à 11h12 : Ça me paraît une bonne idée de souhaiter l’anniversair...
Patchouli ne s’est pas désabonné : voir cette page, # 31.
Alors, BON ANNIVERSAIRE PATCHOULI !
Quand je te lis je vois et je bois double...
réponse à . BOUBA le 06/04/2012 à 10h24 : La damnation de Faust est un succès damné...........
Même un succès de siècle !
réponse à . mickeylange le 06/04/2012 à 10h49 : Lorsqu’en dactylographie (en tapant un texte sur votre clavier, donc), vou...
Je suis à 100 % d’accord avec toi ; il ne peut s’agir de la touche-barre mais bien du slash.
Mon ordinateur fait de l’autoallumage. Je vais demander une consultation à Mintaka.

Sans doute plus tard, car à cette heure-ci, le poulet au four est à point et je me barre, mais je reviendrai (tant pis pour vous !)
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 08h40 : Et à présent, le billet de  La Minute communicationnelle ...
le brouillard constituait une panne de réseau !
et qu’est-ce donc, selon vous, qui pourrait provoquer une panne de micro ?
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 10h16 : Je m’étonne que la marine ne soit pas encore intervenue pour pr&eac...
Toutafé ! Et je précise également que le facsimile a été conçu au départ pour permettre aux navires (de guerre, d’abord, ensuite marchands) de transmettre à terre les cartes synoptiques de la météo dans la région où ils se trouvaient.

Le mataf de quart.
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 11h56 : Je suis à 100 % d’accord avec toi ; il ne peut s’agir de...
...il ne peut s’agir de la touche-barre mais bien du slash.
Et comment qu’on dit « slash » quand c’est qu’on veut causer bien en bon typo. français ?
Ce s’rait–y pas barre (oblique ou contre) ? ou qu’que chose comme ça ?
Bon, je vous retrouve chez Marceeel pour souhaiter un Bonaniversaire à Patchouli ! 
réponse à . DiwanC le 06/04/2012 à 13h06 : ...il ne peut s’agir de la touche-barre mais bien du slash.Et comment qu&r...
Et même question pour l’anti-slash (barre oblique inversée). anti-barre ça fait un peu lourd, et ça nous ramène plus de 30 ans en arrière (#5 de ce jour).
réponse à . mickeylange le 06/04/2012 à 10h49 : Lorsqu’en dactylographie (en tapant un texte sur votre clavier, donc), vou...
Chirstian t’a fait cadeau de quelques-unes de ses mouches, récemment, accompagné d’un mode d’emploi ?
Ce n’est pas parce qu’une conversation est terminée que tu ne peux pas en commencer une autre un peu plus tard. Il en est de même pour une phrase irrévocablement terminée par son point : rien ne t’empêche d’en commencer une autre après.
Cela dit, belle abbesse, il est vrai que, dans un texte, l’ultime point phrasique n’est pas suivi d’une espace.
réponse à . God le 06/04/2012 à 13h32 : Chirstian t’a fait cadeau de quelques-unes de ses mouches, récemmen...
Il faut aussi noter que lorsqu’une personne termine sa phrase ou son argumentation par l’expression "point barre", c’est qu’eile souhaite mettre un point final à l’échange, mais ce n’est pas pour autant que son interlocuteur acceptera d’en rester là. Surtout s’il a encore quelque chose à ajouter.

Ce qui explique qu’après le point barre il puisse y avoir quand même une poursuite de la discussion.
Pour l’anniversaire de Patchouli cette chanson que personne n’a oubliée.
cette page
réponse à . mickeylange le 06/04/2012 à 10h49 : Lorsqu’en dactylographie (en tapant un texte sur votre clavier, donc), vou...
Ô mouches inanimées par la flamme chirstianesque
Avez-vous donc une âme qu’enchante Langelesque ?

Je te laisse à tes délices car faut que j’y aille sinon vais encore être en retard chez les Desgrands-Lacour !
Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bien quelques cons sur terre :
Il y a un monsieur qui vient de m’incendier parce que j’ai écris "une" espace et qui se demande si c’est bien un français qui rédige les textes d’expressio.
réponse à . charmagnac le 06/04/2012 à 13h49 : Il faut aussi noter que lorsqu’une personne termine sa phrase ou son argum...
c’est qu’eile souhaite mettre un point final à l’échange
toutafé, toutafé!
Et parfois, d’ailleurs (et d’Issy les Moulineaux aussi), cela fait en plus montre d’une mauvaise foi absolue! Qui parfois peut se transformer en mauvais foie...
"Je sais que mon argument ne tiens pas la route, mais je te l’assène quand même; point barre. Ce qui veut dire que je refuse que tu me dises mes quatre vérités, suite à cet échange... (de partenaires ou verbal?)"
réponse à . God le 06/04/2012 à 14h22 : Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bie...
Pimpon - Pimpon - Pimpom
réponse à . God le 06/04/2012 à 14h22 : Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bie...
Ne parle-t-on pas d’une Espace quand on parle de ce véhicule que le monde entier nous... enfin, non, peut-être pas...
et nonobstant la richesse des explications fournies pour justifier cette expression, je me permets de dire que je ne l’aime pas. Le point barre n’ajoute rien à un point final, si ce n’est qu’il faut faire l’effort de se souvenir de la raison pour laquelle une barre est signe de fin. Le mot lui-même n’est pas agréable : c’est un demi mot barre-barre qui nous vient d’Attila : là où la barre passe les mots ne fleurissent plus. Et clore une discussion par un coup de barre n’est pas l’idée que je me fais d’un dialogue.
Quant aux marins, il vous rappelleront sans doute que s’il n’y a point barre le bateau est mal barré. Je préfère m’en marrer au risque de me faire rem-barrer, et je vous attends au barre du baron Marcel pour y déboucher une barre hic.
.
réponse à . God le 06/04/2012 à 14h22 : Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bie...
Oui m’siou.

Ji parle la france aussi mieux k’vous et ji vous merde. cette page
réponse à . God le 06/04/2012 à 14h22 : Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bie...
Le mot espace au féminin figure dans le dictionnaire avec la définition que votre Divinité a indiquée IMPR: Blanc servant à séparer les mots.

C’est poutant facile de consulter un dico avant de réagir. Sur Expressio (mâtin! Quel site !) chacun met un point d’honneur (et d’honnêteté) à vérifier l’exactitude de ce qu’il conmmunique et à indiquer ses références. A fortiori quand on exprime un désaccord.

Quant à l’existence des cons : "ils osent tout, c’est à ça qu’on les reconnaît" (ex. les Tontons Flingueurs) et "Il y en a tellement qu’on dirait que ceux de l’année prochaine sont déjà arrivés" (Frédéric Dard)
réponse à . file_au_logis le 06/04/2012 à 14h28 : c’est qu’eile souhaite mettre un point final à l’&eacut...
C’est même une attitude tout-à-fait opposée à ma conception du dialogue. J’ai pour principe de penser que toute personne qui n’est pas de mon avis ne peut que m’enrichir par des idées, un point de vue, des principes différents des miens. Sauf les cons, bien sûr, à l’égard desquels j’éprouve une allergie chronique.
antédiluvien

En fait, on ne peut pas trop savoir.
Est-ce que la colombe est revenue dans l’arche avec une feuille d’olivier (signe que les eaux avaient baissé) :
- parce que le fax était en panne
- parce que le fax n’existait pas
- parce que la colombe ne savait pas sen servir.
Les théologiens en disputent encore.

Point de côté.
réponse à . God le 06/04/2012 à 13h32 : Chirstian t’a fait cadeau de quelques-unes de ses mouches, récemmen...
Des deux explications aussi identiques l’une que l’autre, c’est celle du milieu la plus prégnante.
réponse à . God le 06/04/2012 à 14h22 : Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bie...
Y’ a vraiment des congs, t’y peux rien !!!!! Joyeuses Pâques à toi et à toute la famille.......
réponse à . SyntaxTerror le 06/04/2012 à 11h00 : Toi, tu vas t’attirer les foudres d’ Aristote, de Pythagore, de Niet...
Toi, tu vas t’attirer les foudres d’ Aristote, de Pythagore, de Nietzsche, de Machiavel et du Père Dodu !

C’est Sa Divinité que tu appelles le "Père Dodu" ?
réponse à . God le 06/04/2012 à 14h22 : Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bie...
Ô God omnipotent, par grâce, aie de moi pardon ! Assurément, bonne et belle est ton espace ! Hélas, tu as écrit "j’ai écris", aussi pouvons-nous durement redouter que le sieur dont tu nous parles n’aille bientôt te réduire en cendres…mais bienheureux es-tu, car tu es un phénix, et en conséquence, God sera toujours God ./
réponse à . God le 06/04/2012 à 14h22 : Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bie...
Il y a un monsieur qui vient de m’incendier parce que j’ai écris "une" espace et qui se demande si c’est bien un français qui rédige les textes d’expressio.

Il a raison le monsieur.

Il y a 1 098 366 000 catholiques
il y a 1 300 022 000 musulmans
il y a 13 428 300 juifs
il n’y a que 64 876 628 Français

Il n’y a donc aucune raison pour que Dieu soit Français ! :&rsquo)
réponse à . Lovendric le 06/04/2012 à 16h22 : Ô God omnipotent, par grâce, aie de moi pardon ! Assurém...
Dame Ned ! Je découvre soudainement que je ne suis effectivement pas Français.
Du coup, je ne vais pas pouvoir aller voter.
Est-ce une raison acceptée pour un suicide ?
réponse à . file_au_logis le 06/04/2012 à 14h30 : Ne parle-t-on pas d’une Espace quand on parle de ce véhicule que le...
Bon, Matra a fini par trouver quelqu’un pour le ou la construire, ce n’est peut-être pas si mauvais.
réponse à . mickeylange le 06/04/2012 à 16h08 : Toi, tu vas t’attirer les foudres d’ Aristote, de Pythagore, de Niet...
Je trouvais que ça sonnait bien comme nom de philosophe ...
C’est la poule qui philosophe.
réponse à . mickeylange le 06/04/2012 à 16h24 : Il y a un monsieur qui vient de m’incendier parce que j’ai éc...
Ne faisant pas partie des 3 premières listes, suis-je obligatoirement Français ?
Je vais privé de Net pendant un temps, amusez-vous bien.
réponse à . God le 06/04/2012 à 16h29 : Dame Ned ! Je découvre soudainement que je ne suis effectivement pas...
Est-ce une raison acceptée pour un suicide ?
Attendez au moins de connaître le résultat du suffrage ! Quoique, étant Dieu, vous connaissez déjà le nom de l’Elu !
Toutefois, je me pose une question: Comment Dieu peut-il s’envoyer ad patres ? Parce que des ancêtres, même en cherchant bien, il ne doit pas en avoir beaucoup !
Par ailleurs, God qui êtes aux cieux, comment allez-vous faire pour vous envoyer en l’air ?
réponse à . SyntaxTerror le 06/04/2012 à 16h50 : Ne faisant pas partie des 3 premières listes, suis-je obligatoirement Fra...
Ne faisant pas partie des 3 premières listes, suis-je obligatoirement Français ?

Ceux des 3 premières listes ne sont pas forcément Français.
Il y en a même qui ont une double nationalité*. Mais aucun n’a choisi sa liste, alors que toi qui est de nationalité Expressionautique** tu as fait un choix judicieux.
Ton président, Jojo*** de Venelles sera un jour immortel, sa place à l’Académie Française lui est réservée, mais ils attendaient juste qu’il écrive un livre ce qui maintenant est fait.
Tu peux être fier de ton pays, qui est un des rares pays où il n’y a pas d’impôt ni sur le revenu ni sur les revenants (les désabonnés qui reviennent)
La devise de Sa Divinité est d’ailleurs "aie confiance... je suis là..." mais sans éditeur de partoche ça rend moins bien, forcément.

* Par exemple Germaine qui est expressionaute ET Bretonne
** ça vient de la marine
*** avec un "G" ça fait Gogo de Venelles, ça sonne pas bien à l’oreille.
Poésie-fiction.

O toi, noble passant, lis donc cette épitaphe :
Ci-git notre grand God, un Dieu omnipotent,
Qui laissa ce bas monde un beau jour de printemps,
Pour la simple raison d’une erreur d’orthographe.
réponse à . God le 06/04/2012 à 14h22 : Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bie...
Il y a un monsieur qui vient de m’incendier parce que j’ai écrit "une" espace et qui se demande si c’est bien un français qui rédige les textes d’expressio.

Je ne vous connais pas, Monsieur, il m’est donc facile de vous imaginer...
Ne seriez–vous pas le petit monsieur du 3e, locataire dans la petite résidence « Le petit bois joli » ?

Car chez vous tout est petit, n’est–ce pas ? A commencer par vos petites lunettes [dont il faudrait bien changer les verres ; ainsi vous pourrez lire le petit [1] expliquant la raison « d’une espace »] et votre petit béret à l’allure vichyssoise. Quelle couleur aura–t–il le petit bulletin que vous glisserez prochainement dans l’urne ? Blanc peut–être... en tout cas ni « black » ni « beur », tout juste tolérable lorsqu’on gagne une coupe du monde bien française n’est-ce pas ?

Je ne sais pourquoi votre petite réflexion - qui m’apparaît teintée d’un petit racisme, comme si seuls les bons Français pouvaient écrire convenablement notre langue - me met dans une grande colère...
Poing/Barre
réponse à . DiwanC le 06/04/2012 à 18h51 : Il y a un monsieur qui vient de m’incendier parce que j’ai é...
Tu grimpes aux rideaux ma Germaine !!! :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 06/04/2012 à 18h51 : Il y a un monsieur qui vient de m’incendier parce que j’ai é...
Vas-y Germaine, mords-le !
Mais recrache bien surtout, car ce petit monsieur est indigeste.
réponse à . God le 06/04/2012 à 14h22 : Juste pour partager, pour le cas où vous douteriez qu’il existe bie...
Il y a un monsieur qui vient de m’incendier parce que j’ai écris "une" espace
qu’il me soit permis toutefois de donner raison à ce monsieur, non pour la forme de son intervention -si elle est incendiaire- mais pour le fond !
En effet en typographie une espace était bien, comme tu l’indiques, le nom donné à la lamelle de plomb servant à espacer deux caractères. Et par métonymie au blanc créé par l’emploi de cette lamelle de plomb. Mais uniquement à celui-ci.
Quand le typographe, après avoir créé ainsi une espace sur son composteur, écrit avec sa pointe BIC, sa plume d’oie, ou sa machine à écrire, il crée un espace et jamais une espace. Et t’adressant à quelqu’un qui tape sur un clavier de PC tu ne pourras jamais lui dire "vous tapez généralement un point suivi d’une espace".
Ou alors c’est qu’il est en voiture , suivi par une Espace de chez Renault. 
Je confirme que "espace" peut-être féminin comme nous l’explique God. C’est La Rousse (édition 1930) qui l’écrit.
Encore un qui aurait mieux fait de s’informer avant de critiquer.

Les Belges peuvent aussi écrire le français sans faute. Sans parler des Suisses, des Québecois et bien d’autres francophones. 

Bon anniversaire à Patchouli.
réponse à . charmagnac le 06/04/2012 à 14h53 : Le mot espace au féminin figure dans le dictionnaire avec la défin...
Une autre citation que j’aime beaucoup (extraite du film "Tais-toi" de Fr. VEBER) :

- Le directeur de prison : Il faudrait le mettre à l’asile...
- Le psychiatre : Il n’est pas fou, il est con! Il faudrait construire des asiles de cons... Mais vous imaginez un peu la taille des bâtiments...
réponse à . tytoalba le 06/04/2012 à 20h28 : Je confirme que "espace" peut-être féminin comme nous l’expli...
En tout cas, moi, je fais gaphe à mon orthograffe. C’est une véritable carte de visite ; à partir de là, je pourrais déterminer jusqu’au groupe sanguin du rédacteur.
réponse à . tytoalba le 06/04/2012 à 20h28 : Je confirme que "espace" peut-être féminin comme nous l’expli...
C’est La Rousse (édition 1930) qui l’écrit.
Et qu’en pense Gutenberg ?
J’ajoute qu’étant de l’époque de bien avant le téléphone portable, j’ai toujours cru, sans trop me poser la question, que "point-barre" provenait du morse (non l’animal, mais le langage codé jadis utilisé en radiotéléphonie ou télégraphie, dans la marine, chez les scouts,...).
En morse, « .- » représente la lettre A et lorsqu’on met fin à une transmission, on termine son message par les lettres AR soit : « .- .-. ».
Point-barre point-barre-point... final!
réponse à . chirstian le 06/04/2012 à 20h26 : Il y a un monsieur qui vient de m’incendier parce que j’ai é...
Je ne suis pas d’accord avec toi ; pour moi, il s’agit d’une seconde métonymie. "Espace" est donc féminin en typographie.
réponse à . jiemde le 06/04/2012 à 22h05 : J’ajoute qu’étant de l’époque de bien avant le t...
N’aurais-je pas déjà vu ton pseudo dans les forums du Soir ou de La Libre ?
réponse à . jiemde le 06/04/2012 à 21h46 : Une autre citation que j’aime beaucoup (extraite du film "Tais-toi" de Fr....
J’aime bien ta citation. Je la range dans ma mémoire à côté des deux autres.
réponse à . chirstian le 06/04/2012 à 20h26 : Il y a un monsieur qui vient de m’incendier parce que j’ai é...
Je suis également d’un avis différent du tien. Ce correspondant - anonyme pour l’instant - n’a pas raison sur le fond. S’il y a bien métonymie, il n’en demeure pas moins que espace désigne ou un objet (la lamelle) et il est du genre féminin, ou le blanc créé en typographie, le vide laissé entre deux meubles, tableaux, bouteilles, verres de lagon bleu et dans ce cas il est du genre masculin.

La note laissée en bas de texte par God est claire et je ne donne pas raison à l’auteur de la remarque. Si de plus le style en a été incemdiaire, c’est un manque de respect, et l’interrogation quant à la nationalité du rédacteur des textes est tout-à-fait hors de propos et déplacée.
réponse à . charmagnac le 07/04/2012 à 10h46 : Je suis également d’un avis différent du tien. Ce correspond...
je suis désolé de te contredire, et de contredire Mintaka : ce que vos sources indiquent c’est bien que le vocabulaire de la typographie a conservé le féminin pour désigner l’espace. Mais quand on parle de typographie : cette page on parle d’une technique très précise ! Pas du tout de la composition numérique, d’écriture manuscrite ou frappe de machine à écrire ! Dans le langage courant, le féminin d’espace (qui avait les deux genres) a disparu depuis des siècles.
réponse à . chirstian le 07/04/2012 à 12h27 : je suis désolé de te contredire, et de contredire Mintaka : c...
Si je te comprends bien, "espace" est féminin à la composition et masculin au résultat de l’impression ?
réponse à . <inconnu> le 07/04/2012 à 22h36 : Si je te comprends bien, "espace" est féminin à la composition et ...
non : féminin à la composition et au résultat, mais seulement lorsque l’édition a été réalisée en typographie, procédé qui n’existe pratiquement plus. cette page. On n’utilise naturellement pas une espace (petite lamelle) pour séparer deux caractères en infographie, et donc avec la barre d’espacement on crée seulement UN espace !
Point barre !
« Dans le langage courant, le féminin d’espace (qui avait les deux genres) a disparu depuis des siècles. »
Puisque chirstian le dit...
Cependant, imprimeurs et correcteurs parlent toujours de « bas de casse » (minuscules) ou « haut de casse » (majuscules, aussi appelées « cap. ») alors que les « casses » ont disparu depuis bien longtemps...
réponse à . chirstian le 07/04/2012 à 23h22 : non : féminin à la composition et au résultat, mais se...
Merci Diwan pour la comparaison. J’ajouterai qu’il y a quand même de nombreux tutoriels qui emploient "espace" au féminin quand il s’agit de Word ou du Web, par exemple. Sont-ils dans l’erreur ? :


On pourra ainsi distinguer :
• la typographie classique : celle des beaux ouvrages, avec des marges larges, des tirets cadratins et autres filets ;
• la typographie courante : celle de la majorité des livres, revues et journaux ;
• la typographie des sites HTML ;
• la typographie des listes de courrier électroniques et des groupes de discussion de Usenet ;
• la typographie des forums du Web ;
• la typographie du SMS ;
• ...
Nous traiterons ici de typographie courante (celle-ci pouvant parfaitement être soignée)
Espace
On remarquera qu’en typographie le mot "espace" est au féminin quand il s’agit du caractère :
UNE espace...
cette page



Remarque :
On fera attention que le signe de ponctuation ne soit pas rejeté au début de la ligne suivante. On utilisera le cas échéant une* espace insécable. Vous l’obtiendrez sous Word avec la combinaison de touches [ctrl] + [shift] + [barre espace].

* Le terme espace est féminin en typographie.
cette page
réponse à . DiwanC le 08/04/2012 à 04h52 : « Dans le langage courant, le féminin d’espace (qui avai...
d’accord, avec deux nuances :
-Chirstian relève seulement dans le Robert , TLFI et d’autres sources qu’en ancien et moyen français espace avait les deux genres, et qu’il n’a conservé le féminin que chez les typographes.
-Ce ne sont pas "certains imprimeurs" qui continuent à utiliser le mot "casse" bien que ces boites en bois ne se retrouvent plus que dans les brocantes, mais tout le monde puisque les termes "bas de casse" et "haut de casse" ont été repris pour les polices informatiques.
réponse à . <inconnu> le 08/04/2012 à 09h07 : Merci Diwan pour la comparaison. J’ajouterai qu’il y a quand mê...
oui "une" espace était une lamelle de plomb employée en typographie
oui "une" espace a ainsi désigné par métonymie le blanc créé par son emploi
et ceci nous justifie l’usage de "une espace" en typographie.

oui on peut ensuite passer du sens technique de typographie à un sens plus général d’édition et se poser alors la question de savoir si les éditeurs, imprimeurs au sens le plus large ont conservé les termes techniques utilisés avant cette évolution : tu disais une double métonymie. Je n’ai trouvé aucune source sérieuse évoquant l’emploi de ce féminin en "édition" ou "imprimerie" mais seulement en "typographie" : je ne peux donc pas me prononcer sur ce point, ou dire dans quelles branches professionnelles le terme est resté, et dans quelles autres il a disparu. (la source que tu cites émane de quelqu’un dont on ne sait rien : est-il un rassembleur d’infos qui nous livre sa propre interprétation comme le fait God ? fait-il autorité comme Rey ou d’autres ? : problème d’internet où on trouve maintenant tout et son contraire!)

Mais la question de base porte sur le langage et ses différents niveaux. Je n’aurai pas dit que God a tort , s’il avait écrit : "si nous étions des typographes, je dirais que vous tapez généralement un point suivi d’une espace..." ou au plus j’aurais demandé si ce féminin est toujours utilisé depuis l’abandon de la typographie traditionnelle. Mais sa phrase signifie que nous, qui nous contentons de taper sur un clavier, nous devrions utiliser ce féminin qui quitterait ainsi sa sphère professionnelle pour s’imposer en langage courant. Et là je dis : non ! L’emploi d’un terme approprié dans un contexte précis peut être une faute s’il est utilisé en dehors de son contexte.
Tu fais naturellement comme tu veux, mais je continuerai à laisser après chaque mot un espace, et si j’étais professeur, je sanctionnerais le féminin sans hésiter !

Mais si tu veux résoudre la question de façon définitive : décide donc de laisser systématiquement deux espaces. Le texte sera plus allégé ! 
réponse à . chirstian le 08/04/2012 à 10h38 : oui "une" espace était une lamelle de plomb employée en typographi...
Merci à toi, c’est plus pratique !
cette page
réponse à . <inconnu> le 06/04/2012 à 22h15 : N’aurais-je pas déjà vu ton pseudo dans les forums du Soir o...
Exact pour LLB, pas (à ma connaissance) dans LS...!
-------------
Cela dit – et sans vouloir aucunement prendre parti dans la querelle –, je puis vous certifier que, ayant travaillé 28 ans dans l’édition (rédacteur en chef d’une revue juridique dont j’assurais également la mise en page), j’ai TOUJOURS entendu parler d’UNE espace.
Spécialement dans l’expression "espace fine" désignant le ½ espace qui doit, en bonne typographie, précéder un point d’interrogation, un deux-points ou des guillemets.
Et ce, dans mes discussions tant avec des linotypistes (c’était à mes débuts, dans les années 70) qu’avec, bien plus tard, infographistes ou compositeurs sur Apple ou IBM...
J’ajouterai encore que, de nos jours – la composition au plomb n’étant quasi plus utilisée que pour les ouvrages d’art et les très petits tirages –, le terme "typographie" désigne surtout non plus une technique d’impression, mais le résultat : l’art de composer et de présenter un texte dans les règles.
C’est en ce sens, par exemple, qu’il faut comprendre le titre « Guide du Typographe », ouvrage indispensable (ré)édité par l’Association romande des correcteurs d’imprimerie et que quiconque utilise fréquemment un traitement de texte se devrait de posséder...
On ne s’improvise pas typo... on le devient!
Je pensais que la barre était celle qu’on tirait à droite sur les vieilles machines à écrire, pour revenir à la ligne et changer de chapitre,

comme pour dire "point à la ligne" et "le chapitre est clos".

et non la barre d’espace...
Point barre ! Marque la fin qu’on veut définitive...

Et je vais mettre un point final
À ce chant salutaire
En suggérant au solitaire
D’en faire un hymne national.


Et savez-vous à qui pensent la vaillante sentinelle, le gardien de phare, le séminariste, not’ Georges bien sûr (mais l’autre !) et même le soldat inconnu lorsqu’ils entonnent cet hymne national ?
Eh bien ils pensent à ELLE ! Et pis c’est tout ! :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 09/04/2014 à 02h24 : Point barre ! Marque la fin qu’on veut définitive... Et je vai...
Bravo ! je crois que tu as fait le tour de la question pour aujourd’hui......
Alors on va passer directement au café ou au thé, c’est selon ses goûts........Et pis c’est tout* !

*Ce peut être d’ailleurs considéré comme une autre forme de "point barre", pas vrai ?
réponse à . BOUBA le 09/04/2014 à 04h51 : Bravo ! je crois que tu as fait le tour de la question pour aujourd’h...
Chouette ! Alors café pour moi, s’ te plaît... avec un petit nuage de lait.
Tiens, je t’ai apporté des croissants, non parce que les fleurs c’est périssable mais parce que le bouquetier était encore fermé.
Point barre....étrange. Cette expression, dans la converse, m’arrive glaciale, déshumanisée et presque vulgaire...à des années lumière du nuage-de-lait-de-poêsie qui caractérise ce journal...

D’autant plus curieux que l’on vient flirter avec les typographes, fenêtres ouvertes sur...

Bonne journée, et ça fleure bon le café en liberté
dans les télex, moyen de communication antédiluvien qui a suivi de peu les signaux de fumée
En ce qui concerne les signaux de fumée, le brouillard constituait une panne de réseau.
réponse à . <inconnu> le 09/04/2014 à 07h49 : dans les télex, moyen de communication antédiluvien qui a suivi de...
Je continuerai plus dans le secret des autres que sans le tien à décrire ces drôles d’impléments au travers de mon abstinence… d’autant plus qu’ils se méfient de la leur propre !
Je n’ai pas pu la gérer lors de l’expansion de celle-ci contre ton point de vue alors que les circonstances étaient contradictoires, pour ne pas dire exacerbées.
C’est donc à regret que je m’arrête là où les autres butent sur une compensation bien justifiée… Perspective émoustillante s’il en est !
Puisque c’est l’heure du petit déjeuner, que ça fleure bon le café et le thé (merci Bouba), je vous apporte des "barres" de bon chocolat belge!
Espérons qu"aujourd’hui nous aurons la baraka et non la barre à cas!
réponse à . <inconnu> le 09/04/2014 à 07h49 : Je continuerai plus dans le secret des autres que sans le tien à dé...
Si je comprends bien, pour toi, le brouillard ne constitue pas une panne de réseau ?
réponse à . lafeepolaire le 09/04/2014 à 07h55 : Puisque c’est l’heure du petit déjeuner, que ça fleure...
Avoir la baraka c’est avoir la frite parce que la baraque à frites !
réponse à . <inconnu> le 09/04/2014 à 07h55 : Si je comprends bien, pour toi, le brouillard ne constitue pas une panne de r&ea...
Bien sûr que non, parce que si c’était le cas, il suffirait de faire un écran de fumée devant le brouillard pour masquer celui-ci. Dès ce moment ce serait un jeu d’enfant d’envoyer des signaux de brouillard. Évidemment pour mettre en œuvre une telle stratégie, il faut être débrouillard.
réponse à . <inconnu> le 09/04/2014 à 08h10 : Bien sûr que non, parce que si c’était le cas, il suffirait d...
Et les sémaphores, hein, tu y as pensé aux sémaphores ? Par temps de brouillard, ça marche pas non plus !
réponse à . <inconnu> le 09/04/2014 à 08h30 : Et les sémaphores, hein, tu y as pensé aux sémaphores ...
Rien n’empêche d’envoyer le message suivant par sémaphore : attention, signaux de fumée ! Dès ce moment l’ennemi va penser que ce sont des signaux de fumée et non des sémaphores, et il n’y aura plus interférence entre le brouillard et les messages.
réponse à . <inconnu> le 09/04/2014 à 08h30 : Rien n’empêche d’envoyer le message suivant par sémapho...
Oui merci, tout est bien clair maintenant. N’empêche, si le sémaphore rouille à cause du brouillard, va falloir mettre de l’huile !
réponse à . <inconnu> le 09/04/2014 à 08h31 : Oui merci, tout est bien clair maintenant. N’empêche, si le sé...
Ben, t’auras qu’à en demander par télex !
- Ce groupe est tuant ! Point barre !
- pourquoi point barre ?
- parce que le groupe Ponk tue !
réponse à . joseta le 09/04/2014 à 08h44 : - Ce groupe est tuant ! Point barre ! - pourquoi point barre ? - ...
Shaka Ponk, c’est chouette ce groupe ! 
point barre ou point slash ?
à ce sujet ils se sont slashés lâchés les expressionautes ! Ils ont mis les points sur les "i" et les barres aux "t".
AILLEURS
Belgique (Flandre) / Pays-Bas
Proposé par Cartouche1721 Punt ander lijn Point à la ligne
Ce n’est pas "Punt ander lijn" mais "Punt aan de lijn".
Jean-Marc, l’acteur, utilise cette expression de manière différente, quand il veut mettre fin à une discussion, il frappe un grand coup sur la table: c’est le poing Barr !
réponse à . DiwanC le 09/04/2014 à 07h22 : Chouette ! Alors café pour moi, s’ te plaît... avec un p...
Le lait est au café ce que le Coca est au whisky.......une hérésie !....
Point barre......
réponse à . platon07 le 09/04/2014 à 07h38 : Point barre....étrange. Cette expression, dans la converse, m’arriv...
C’est vrai que ça fait un peu "sec", dictatorial je dirais même.....
En bon démocrate je n’aime pas employer cette expression......
Les enfants sont nuls en ponctuation, et les ’parents taisent’ ! 

P.S. Vous trouvez que c’est ’tirets’ par les cheveux ?
Est-ce que l’origine de l’expression se situe ici ?
réponse à . joseta le 09/04/2014 à 12h16 : Les enfants sont nuls en ponctuation, et les ’parents taisent’ ...
Tu mérites l’accolade............
réponse à . BOUBA le 09/04/2014 à 11h10 : Le lait est au café ce que le Coca est au whisky.......une hér&eac...
Bon... avec tout le calme qui me caractérise et convient à la douceur de ce jour printanier, je détache ma barque et je rame sur le Canal 12 jusqu’à ton ponton... Puis j’irai frapper à ton huis et - dans la sérénité d’avril - je te raconterai la raison pour laquelle je préfère le grand crème au petit noir... Et là, je suis certaine que tu battras ta coulpe...

Tout ça pour te dire, mon p’tit père, que t’as intérêt à te remuer pour me préparer fissa un lagon bleu avec trois tiers de tout ce qu’y faut et un grand tiers de ce qui ne doit pas manquer !
Hérésie... hérésie... est-ce que j’ai une tête d’hérésie ?
 
Quand il fut surpris avec des explosifs, les policiers, prévenus par les douaniers, voulant mettre les choses au point virent Gule, pour que point il ne se barre...
Pfffff....
Tu mérites l’accolade...
Le capitaine [Crochets] 
réponse à . DiwanC le 09/04/2014 à 12h43 : Bon... avec tout le calme qui me caractérise et convient à la douc...
OKAYYYYYYYYYY..........Okayyyyyyyyyyy........je bats ma coulpe !

Je parlais en général........Pas des cas particuliers.

Pour le Lagon Bleu, j’ai pas interêt à confondre avec le Blue Lagoon........sinon je vais pas être sourd !!
Erreur !!!
Pendant l’ère préhistorique, les petits hommes avaient l’habitude de faire plein de gribouillis sur les murs de leur chambre (en regardant autour de moi, je dirais que nous n’avons pas beaucoup changé de ce côté-là.)
Les parents qui voulaient récupérer leur caution (et on les comprend) avaient pris l’habitude de corriger leur progéniture à chaque apparition par une grande claque, voire une véritable dérouillée (on ne connaissait pas encore très bien les principes éducatifs de Françoise Dolto.)
Avant l’arrivée de l’art pictural, les adorables bambins qui n’avait pas l’école pour les occuper pendant la journée, gravaient à coups de silex des barres sur les murs qui assemblées entre elles formaient de beaux paysages (ce furent les premiers pointillistes) ou de jolies représentations d’animaux.
Ces dessins innocents remplaçaient alors les doudous ou photos encadrées qu’on retrouve maintenant dans les chambres d’enfant.
En tout cas, c’est bien de là que vient l’expression : Si tu dessines encore une barre, tu prendras mon poing sur la g… ! qui en language cro-magnon du sud de Cahors se dit "poing barre" puis, par extension, point-barre.
réponse à . mrcldr le 09/04/2014 à 14h08 : Erreur !!! Pendant l’ère préhistorique, les petits homm...
:&rsquo) Encore !
réponse à . <inconnu> le 09/04/2014 à 08h30 : Et les sémaphores, hein, tu y as pensé aux sémaphores ...
Le télégraphe Chappe étant une sorte de sémaphore, ça ne marche pas non plus.

cette page
réponse à . charmagnac le 09/04/2014 à 15h19 : Le télégraphe Chappe étant une sorte de sémaphore, &...
Essaie ça... Apparemment, ça fonctionne ! 
réponse à . DiwanC le 09/04/2014 à 12h43 : Bon... avec tout le calme qui me caractérise et convient à la douc...
je te raconterai la raison pour laquelle je préfère le grand crème au petit noir...
Propos racistes !
Attention à la zapette divine.
réponse à . mickeylange le 09/04/2014 à 16h24 : je te raconterai la raison pour laquelle je préfère le grand cr&e...
Ah... je reconnais bien là ton génie du détournement ! Ton penchant naturel à ne retenir que le petit détail et à l’exclure - cruellement - de son contexte... Ta subtile et très habile manœuvre pour le priver de tout lien qui faisait sa raison d’être dans sa phrase d’origine...
Bref, à f...tre la m..rde mais angéliquement !

Pour t’égaler, la barre est si haute* que point ne pourrai y parvenir.
*plafond de la Sixtine... 
réponse à . DiwanC le 09/04/2014 à 16h58 : Ah... je reconnais bien là ton génie du détournement !...
la barre est si haute que point ne pourrai y parvenir.
Joli !
réponse à . deLassus le 09/04/2014 à 17h44 : la barre est si haute que point ne pourrai y parvenir.Joli !...
Merci !...
Le p’tit Francois a dû choisir la valse, le Grand Charles lui ayant bien fait comprendre qu’il n’aurait point Barre et lui ayant dit: tu as chanté tout l’été, eh bien, danse, maintenant!
Voilà qui est net et sans appel.....Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est con, on est con...
Point barre..

Bon, il est temps que je revienne prendre les choses en main. Hier Mickey s'est chargé du café, et je l'en remercie, mais son inexpérience a failli provoquer un drame.
En effet, Germaine a voulu servir tout le monde et a bien failli s'ébouillanter.....(Ben non ça marche pas )


Non, décidemment, on ne peut* vraiment pas vous laisser.......

* Merci......
réponse à . BOUBA le 12/09/2016 à 05h48 : Bon, il est temps que je revienne prendre les choses en main. Hier Mickey s'est ...
Ton lien me renvoie à Gmail...
L'acteur Alan Ladd demanda au réalisateur:
- Et à quel endroit de France, on le tourne, ce film ?
- À Caux Ladd !
L'acteur se leva, et prit le réalisateur entre ses bras...
Une autre vieille fripouille rencontra le Capitaine Crochet...
- Une accolade Crochet !
Amoureux de la joueuse de tennis...
- J'aimerais être ton type ô Graf !
- Mais...je sais ponctuer !
J'ai aussi entendu "point final" et ces deux mots mettaient un terme à la discussion et surtout aux éventuelles contestations !
réponse à . mickeylange le 06/04/2012 à 10h49 : Lorsqu’en dactylographie (en tapant un texte sur votre clavier, donc), vou...
Tu parles du "slash" ( / ), mais quand j'étais au lycée -c'était juste avant les années septante- il me semble que cela s'appelait "split"
Quelqu'un a connu ça ?
Il existe plusieurs sortes d'espaces en typographie. L'espace fine pour créer un léger "blanc" qui rendra une lecture plus agréable, les espaces de 1 point, de 2 points le demi cadratin et le cadratin qui est ici. Ce dernier pour remlir la ligne dans le composteur. Exemple d'une casse typographique française ici. A vous de trouver les endroits ou l'on prenait et rangeait ces espaces 
réponse à . le gone le 12/09/2016 à 09h32 : Il existe plusieurs sortes d'espaces en typographie. L'espace fine pou...
Nous avons déjà eu l'occasion de discourir sur le genre de espace. En typographie, espace est du genre féminin en référence aux lamelles de plomb anciennement employées, mais comme il s'agit d'un espacement, certains utilisent le masculin.
réponse à . Mintaka le 12/09/2016 à 09h41 : Nous avons déjà eu l'occasion de discourir sur le genre de es...
Je sais bien ! J'ai simplement expliqué les espaces et la typographie. Je te rappelle que j'étais compositeur typographe 
réponse à . le gone le 12/09/2016 à 10h09 : Je sais bien ! J'ai simplement expliqué les espaces et la typog...
Tu nous as bien manqué lors de ce débat, certains refusant le féminin.
réponse à . Mintaka le 12/09/2016 à 10h14 : Tu nous as bien manqué lors de ce débat, certains refusant le f&ea...
Pas les gens du métier !
Rassure-toi, nous les avons envoyés en camp de redressement en Corée du Nord. 
réponse à . Mintaka le 12/09/2016 à 10h24 : Rassure-toi, nous les avons envoyés en camp de redressement en Coré...
Dur !!!
réponse à . BOUBA le 12/09/2016 à 05h48 : Bon, il est temps que je revienne prendre les choses en main. Hier Mickey s'est ...
Ça ne marche pas peut-être parce que ton lien provient d'un email. Dans ce cas, s'il s'agit d'une photo, tu peux éventuellement la retrouver dans Google Images :
https://images.google.com/imghp?hl=fr&gws_rd=ssl
Un boxeur va être ok puis il sera ko à cause d'un poing final !
Reste du café ?

ces marques de terminaison se sont répandues dans le langage courant pour marquer la fin définitive de quelque chose.
"Point barre !" est donc une espace espèce d'impératif emprunté à la typographie, comme le "copier/coller" est emprunté au langage "informatique" :

- C'est copier/coller le portrait de sa mère !

... qui remplace avantageusement le "C'est son portrait tout craché !", un rien déplaisant, alors que "Elle lui ressemble trait pour trait" est tout aussi évocateur...

Nous avons aujourd'hui le tapuscrit (texte dactylographié opposé au manuscrit) qui m'étonne un peu car on utilise toujours les dix doigts de la main ! même si d'actuelles "machines" – iPad et autres – répondent également à la voix ou à l'œil...

Et cette façon moderne de mettre des guillemets dans nos paroles en griffant l'air de nos index et majeurs recourbés !

Bon... pour moi, vers 13 h, ce sera point "bar"...

- Marceeel ! à tout à l'heure !

Fi du point barre avec le club des inemmerdables au caveau de la Huchette En pointant sur la photo, d'autres apparaissent.
réponse à . DiwanC le 12/09/2016 à 11h10 : Reste du café ? ces marques de terminaison se sont répandu...
Et cette façon moderne de mettre des guillemets dans nos paroles en griffant l'air de nos index et majeurs recourbés

Sale manie que je qualifierai de ridicule et qui a le don de m'exaspérer.......

Point barre.
réponse à . Mintaka le 12/09/2016 à 10h47 : Ça ne marche pas peut-être parce que ton lien provient d'un email. ...
Le premier lien de God nous propose colchiques dans les prés. C'est mieux que coliques !
réponse à . DiwanC le 06/04/2012 à 13h06 : ...il ne peut s’agir de la touche-barre mais bien du slash.Et comment qu&r...
On dit barre oblique.
réponse à . BOUBA le 12/09/2016 à 11h35 : Et cette façon moderne de mettre des guillemets dans nos paroles en griff...
Cela m'agace aussi sur ce site remarquable ou nous parlons pourtant avec les doigts ! 
réponse à . le gone le 12/09/2016 à 12h13 : Cela m'agace aussi sur ce site remarquable ou nous parlons pourtant avec le...
Cela m'agace aussi sur ce site...
Désolée de t'agacer... car j'utilise assez souvent les guillemets...
C'est une manière d'apporter quelques nuances qu'on peut mettre à l'oral (clins d’œil ou sourire) mais qui sont bien difficiles à transmettre à l'écrit.
Bien sûr, il y a les "binettes" (tiens, v'là des guillemets !), mais elles énervent certain amionaute !

C'est aussi une façon de dire à l'autre :
- Je sais que ce n'est pas tout à fait le mot juste... alors, me gonfle pas !

Et que dire du # qui est en train d'envahir les réseaux sociaux ?
Pour compléter ma réponse quant au / on peut dire barre oblique ou barre de fraction ou slash. Tout dépend de l'âge et de la génération du typographe 
réponse à . DiwanC le 12/09/2016 à 12h46 : Cela m'agace aussi sur ce site... Désolée de t'agacer... car j'uti...
A l'écrit c'est vrai que c'est fait pour ça...ça permet de nuancer, d'illustrer, de souligner un propos mais dans la gestuelle c'est R.I.D.I.C.U.L.E....

.- ( point barre )
J'ai jamais vu un typographe faire le point ou tenir la barre quelque soit sa génération.
L'expression vient de la marine, point-barre.
Par contre, question de génération de marin avec le GPS on ne fait fait plus le point. Sauf Riskskske qui après plusieurs triple weshmhaaalles doit faire le point pour pouvoir rentrer chez lui.
Et le lendemain il a la barre... dans la tête./
réponse à . BOUBA le 12/09/2016 à 05h48 : Bon, il est temps que je revienne prendre les choses en main. Hier Mickey s'est ...
Si je comprends bien, on ne saura jamais pourquoi Germaine a failli s'ébouillanter...
Je n'apprécie pas du tout !
réponse à . Mintaka le 12/09/2016 à 15h28 : Si je comprends bien, on ne saura jamais pourquoi Germaine a failli s'&eacu...
Je n'apprécie pas du tout !
On s'en fout !
Taca lire les VDD, point-barre.
réponse à . mickeylange le 12/09/2016 à 15h32 : Je n'apprécie pas du tout !On s'en fout ! Taca lire l...
Tu pourrais me dire où trouver parce que la recherche avec "ébouillant" ne donne rien.
réponse à . Mintaka le 12/09/2016 à 18h03 : Tu pourrais me dire où trouver parce que la recherche avec "é...
C'est @ 148 → Voilàààà !... clame Bouba 
réponse à 159. DiwanC
Merci, c'est toi la meilleure !
Moi on m'a toujours dit (et je crois fermement à cette version) que le "point barre" venait des dictées d'autrefois où les élèves en écrivant n'avaient pas le droit de relever la plume (sauf pour passer à un autre mot) pour faire les points sur les i et les accents et autres barres... Et lorsque la phrase était fini la maîtresse ou le maître disait "point barres" ce qui signifiait que les élèves pouvaient alors mettre des traits sur les T etc...
réponse à . nenor le 16/09/2016 à 21h40 : Moi on m'a toujours dit (et je crois fermement à cette version) que ...
Sur quelle planète ? À tout le moins, dans quel asile ?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Point barre ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?