Prendre à la gorge / Tenir à la gorge - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Prendre à la gorge / Tenir à la gorge

Contraindre par la violence, par de fortes pressions.
Réduire (quelqu'un) à un état où il ne peut plus opposer de résistance.

Origine

Si, autrefois, la gorge désignait aussi les seins d'une femme (il nous en reste le soutien-gorge), c'est bien de la partie antérieure ou latérale du cou qu'il est question ici.

Du cou(p), point n'est besoin d'être grand clerc pour comprendre l'image de cette expression qui nous vient du XVIe siècle.

Toute personne qui s'est déjà fait enserrer la gorge par deux mains robustes ou, quand c'est par derrière, par un avant-bras musclé, sait parfaitement que, proche de l'étouffement, elle peut alors aisément être contrainte à faire diverses choses auxquelles elle était a priori peu favorable, comme d'avouer où est caché le stock de fraises tagada, par exemple.

Par extension, cette expression s'emploie indifférement, que la contrainte soit physique, et pas uniquement à la gorge, mais aussi morale ou pécuniaire (un débiteur pris à la gorge par ses créanciers), la "prise à la gorge" symbolisant les pressions exercées quelle que soit leur forme.

Exemple

« Malgré la vue de toutes nos misères, qui nous touchent, qui nous tiennent à la gorge, nous avons un instinct que nous ne pouvons réprimer, qui nous élève. »
Pascal - Pensées

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Prendre à la gorge / Tenir à la gorge » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Jemanden im Würgegriff haltenTenir quelqu'un dans une situation d'étranglement
Allemagnede Jemandem an die Gurgel gehenprendre qn à la gorge
Canada / États-Unisen have a stranglehold on someone / somethingavoir une mainmise sur quelqu'un / quelque chose
Argentinees Tener a alguien por el cogote.Tenr quelqu'un par le cou.
Espagnees Echarsele encima a alguienSe jeter sur quelqu'un
Espagnees Tirar al cuelloJeter au cou
Espagnees Coger a alguien por donde más le duele.Prendre quelqu'un par ce qui lui fait le plus de mal.
Canada (Québec)fr Être pris dans un étau
Israëlhe lehakhzik misheou bagarontenir a la gorge
Italie (Sicile)it Pigghiàri pp'o còdduPrendre par le cou
Pays-Basnl iemand in de houdgreep hebbentenir quelqu'un fixé, immoble. (contre le sol) Expression des Arts Martiaux
Belgique (Flandre)nl Bij de strot grijpen /gegrepen wordensaisir le / être saisi au gosier
Pays-Basnl Iemand het mes op de keel zettenPoser le couteau sur la gorge de qqn
Pays-Basnl iemand in de wurggreep houdensaisir quelqu'un dans une prise d'étranglement
Polognepl Skoczyć komuś do gardła.Sauter à la gorge
Brésilpt Trazer no cabresto.Tenir au licou
Roumaniero A-l ?ine/strânge de coaieLe tenir par/Lui serrer les couilles (vulg.)
Roumaniero A strânge (degetele) cu u?aSerrer (les doigts) avec la porte
Roumaniero A-i pune/?ine pistolul la tâmpl?Lui mettre/tenir le pistolet à la tempe
Roumaniero A sari la beregataSauter à la gorge
Serbiesr Uhvatiti za gusuTenir à la gorge

Vos commentaires
bien le bonjour du jour!
Pour une fois, je suis le premier! Mon God, quel honneur. Vite valider, avant de me faire souffler la première place!. Je reviens...

Voilà, c’est fait. Et bien, chers amis et chères amies de l’ex à Gone, on peut dire aujourd’hui - au lendemain du second tour - que la droite a pris une pelle. Se faire remonter les bretelles comme cela!
Vous verrez, on en parlera encore longtemps, dans vos livres d’Histoire, de la pelle du 18 Juin... Je sais bien que c’était hier, mais il a quand même fallu attendre les derniers résultats pour être sûr, non? Donc...
Comment, vous ne voulez pas? Non? Ah, bon. Inutile cependant de me prendre à la gorge pour cela...

Je reviens encore une fois pour proposer à LPP de brader encore une fois ses rillettes, après la victoire d’Audi aux 24 Heures d’hier... J’ose espérer qu’il a suffisament plu hier pour qu’on ait du beau temps la semaine prochaine, hein?
LPP tu serais pas mon cousin germain, des fois? AH, Le Mans, dit-on toujours...
la "prise à la gorge" symbolisant les pressions exercées quelle que soit leur forme.
elle est reprise aussi dans d’autres expressions telles que : le couteau sous la gorge , faire rendre gorge, prendre à la gorge, faire rentrer les mots dans la gorge...
la gorge désignait aussi les seins d’une femme
érotomane cherche jolie personne sexe féminin ayant chat dans la gorge pour étudier perfectionnement de branlette espagnole.
Difficile pour moi en entendant cette expression de ne pas penser à des scènes de chasse animalières où le fauve attrape par la gorge la frêle gazelle.
Outre le fait d’étouffer la proie, le fait de la saisir à cet endroit lui interdit de mordre à son tour.
Sans remettre en cause l’érudition de God, j’aurai bien parier qu’une telle expression était plus ancienne. En jouant trop gros sur un tel pari, j’aurai sans doute été pris à la gorge.
Diana pris un gorgeon de roteuse et rit à gorge déployée.
Elisabeth fut tenté de la prendre à la gorge...et se retint in extremis
"Charles, vous qui payez demi-tarif sur les voiliers, pourquoi ne nourisseriez vous pas les mérous en emenant Lady Spencer dans le triangle des Bermudes ?"

Extrait de Gala , nov 1997

Si c’est pas marin, ct’histoire, je bouffe ma casquette !!
réponse à . flexique le 18/06/2007 à 09h02 : Difficile pour moi en entendant cette expression de ne pas penser à des s...
j’aurai bien parier qu’une telle expression était plus ancienne.
Alain Rey relève chez Philippe de Mèzières  :" prendre par la gorge, tenir à, par la gorge" ... en 1382. (Robert, dico des Expressions). Comme God est infaillible, le XVI a du être particulièrement précoce.
réponse à . charlesattend le 18/06/2007 à 09h39 : Diana pris un gorgeon de roteuse et rit à gorge déployée. E...
et tout ceci sous le portrait de Gorge V , I presume ?
réponse à . chirstian le 18/06/2007 à 08h56 : la gorge désignait aussi les seins d’une femme érotomane c...
étudier perfectionnement de branlette espagnole
Étude de l’Amirauté : cinépimastie, mammagymnophilie, mazophallation...
réponse à . flexique le 18/06/2007 à 09h02 : Difficile pour moi en entendant cette expression de ne pas penser à des s...
le fait de la saisir à cet endroit lui interdit de mordre à son tour
C’est vrai, quoi ! La lionne redoute particulièrement la terrible morsure de la frêle gazelle ! 
MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ :

Cette expression vient de la Marine : une poulie de tête de mât tient sa drisse à la gorge du réa. C’est une réalité.
Ça m’a beaucoup fatigué, je vais me réaliter.
Pour les masos, un petit couplet supplémentaire à la chanson de Boris :

Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
Je n’suis pas une mouche... zoum!
Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
Moi j’aim’ l’amour qui fait boum!



Prends-moi à la gorge
Cherche-moi des poux
Dans la tête
Tap’-moi sur les nerfs
Mets-moi un peu d’eau
A la bouche
Tiens-moi par la gueule
Tape-moi dans l’œil
Mets-m’en plein la vue
N’y va pas d’main morte
Casse-toi la nénette
Et tu me mèn’ras
Par le bout du nez

Boum !
réponse à . syanne le 18/06/2007 à 10h35 : Pour les masos, un petit couplet supplémentaire à la chanson de Bo...
Moi, c’est mon percepteur qui me tient par les couilles, pour me mener par le bout du nez. 
réponse à . Elpepe le 18/06/2007 à 11h05 : Moi, c’est mon percepteur qui me tient par les couilles, pour me mener par...
Si le Père Sept Heure s’appelle comme cela, c’est parcqu’il prend toujours les gens-z-honnêtes à la gorge au saut du lit.
Ou aurais-je dû écrire au seau du lit (il y a quand même de quoi faire dans son froc, non) ?
- Prendre à la gorge - c’est aussi lorqu’une odeur forte affecte les voies respiratoires.
En fauconnerie, la gorge est la partie supérieure de l’estomac d’un oiseau de proie. Et depuis le XII ème siècle, la gorge chaude désigne les animaux vivants (rats, souris ...) que l’on donne au faucon .
réponse à . tytoalba le 18/06/2007 à 13h25 : - Prendre à la gorge - c’est aussi lorqu’une odeur forte aff...
Message de la Prévention des risques domestiques :
Et quand le goût d’une dame commence à vous prendre à la gorge, c’est qu’elle est enflammée. Vous pouvez alors passer à la phase II : déployer la grande échelle à l’assaut des étages, avé la lance de 75, pour venir à bout du sinistre.
PIN PON PIN PON...
réponse à . Elpepe le 18/06/2007 à 10h21 : le fait de la saisir à cet endroit lui interdit de mordre à son to...
La gazelle en question détient peut-être des armes de destruction massive!
C’est sans doute ce que doit soupçonner la lionne, surtout si elle s’appelle Gorge Bouche... 
Il y a trois ans, j’ai pris l’Ardèche à la gorge. Depuis, elle est dans la dèche.
J’ai pris aussi l’Aveyron à la gorge. A l’aviron.
Et puis le Tarn à la gorge. Et puis BB au soutien-gorge. Et puis... Mais qu’est-ce que je raconte, là ? C’est MES vacances, enfin...
réponse à . Elpepe le 18/06/2007 à 16h18 : Il y a trois ans, j’ai pris l’Ardèche à la gorge. Depu...
Et alors, là, on brode, on phantasme Al Gore?

"Et puis le Tarn à la gorge"
signé:
Tarn-tarin de Tarn-ah-ce-con!
- Le Pedro gagnera.
- L’orage prendra Gé.
- Rap n’ Reggae : drôle.
- Pègre Nord : la rage !
- Glaner der apéro...
- Greg pondra le réa.
- L’âpre God règnera.
- Lonagre garde pré.
- Renard gère galop.
- Gland ? Gréer Opéra ?
- Roger, Lang dérape !

Anna Gramme
Eh bien, ca alors, qu’entends-je là donc? C’est la Bérésina:
la Marine a sombré, la Royal se demâte, le haut Land s’écrase: ca vole dans le pays, bas!
Et vive les élections, ma mère,
Et vive les élections.
On en fera encore les gorges chaudes, le soir, dans les chaumières.
Le Sarkoland n’a pu faire rendre gorge au socialisme, même s’il l’a pris a la gorge.
Déjà que, à l ’époque, la Guiller disait à Marchais: "Je serai ton soutien, Georges", ca l’a pas aidé, le pauvre.
réponse à . Elpepe le 18/06/2007 à 20h06 : - Le Pedro gagnera. - L’orage prendra Gé. - Rap n’ Reggae&nbs...
et alors:
Gare Nord, la pègre,
tu ne l’a pas vue, celle-là?
réponse à . file_au_logis le 18/06/2007 à 20h11 : et alors: Gare Nord, la pègre, tu ne l’a pas vue, celle-là?...
De "pègre Nord, la rage" à "gare Nord, la pègre", il n’y a guère qu’une inversion de deux lettres, garnement ! Et là, je te prends à la gorge : trouves-en des différents, au lieu de pomper sur les miens, hein ?
Que sinon, tu seras tricard de rillettes !
réponse à . Elpepe le 18/06/2007 à 20h45 : De "pègre Nord, la rage" à "gare Nord, la pègre", il n&rsqu...
Tricard de Rillettes, quel beau nom! C’était au moins un marquis, celui-là, non?
Comment, non? Ah, un bas rond!
Au lieu de râler ainsi, étudies un peu mon analyse de la situation, en 20. C’est pas brillant, hein, ceux qui marchent à voile et à vapeur...
Les bas-tôt et les haut-tard (Philippe, siouplé), hein...
Enfin, moi, ce que j’en dis, hein...
Enfin, je veux dire, pour terminer, deux lettres, deux mots, c’est kif, hein, pour l’ immersion inversion...
réponse à . Elpepe le 18/06/2007 à 20h45 : De "pègre Nord, la rage" à "gare Nord, la pègre", il n&rsqu...
"gare ! Dragon perle" ...Waouh, ça prend à la gorge, cette odeur d’ammoniac !
réponse à . Elpepe le 18/06/2007 à 20h45 : De "pègre Nord, la rage" à "gare Nord, la pègre", il n&rsqu...
t’as vu ce qui se passe, quand on envoie les dragons, hein, fieu!
réponse à . file_au_logis le 18/06/2007 à 21h22 : t’as vu ce qui se passe, quand on envoie les dragons, hein, fieu!...
La bave du crapaud n’atteint pas la blanche Anna Gramme ! 
réponse à . file_au_logis le 18/06/2007 à 20h10 : Eh bien, ca alors, qu’entends-je là donc? C’est la Bér...
Tout ça, Filou, c’est du broumitch pour attraper les allatches, comme ils disaient, à Bab-El-Oued !
réponse à . lorangoutan le 18/06/2007 à 15h29 : La gazelle en question détient peut-être des armes de destruction m...
Mais qu’est-ce qu’elle a, mais qu’est-ce qu’elle a cette Gorge ...
(air connu, paroles approximatives, décors de Roger Hart et costumes de Donald Cardwell  )
En réalité, l’expression est incomplète. L’expression entière est : tenir à la gorge du Tarn, et on y tenait tellement que pour finir il a fallu la diviser et on parle à présent des gorges du Tarn ...
Houlà, je suis très fatiguée, scusez pardon siouplaît. Le beurre naute n’est pas loin (burn-out = très, mais alors là vraiment très grosse fatigue  )
réponse à . Elpepe le 18/06/2007 à 21h37 : La bave du crapaud n’atteint pas la blanche Anna Gramme ! ...
R’garde René galop’ ... hein, Borikito ?
"blanche Anna Gramme"
Vas y, continues à me régaler avec ton merveilleux site !.........je te soutiens, Georges !...............
réponse à . BOUBA le 28/11/2009 à 08h05 : Vas y, continues à me régaler avec ton merveilleux site !.......
Y a de quoi, quand on voit la divine pub pour miriale sur le bandeau de droite !
Mais, dites-moi, "3.90€ pour l’ensemble" , c’est le tarif horaire ?? Peu cher comme on dit chez Georges ...
Bon, je vais aller lui cliquer dessus pour faire avancer le schmilblick....

Houba-de-contention
réponse à . Jonayla le 18/06/2007 à 22h40 : En réalité, l’expression est incomplète. L’expr...
J’ose espérer que tu n’auras pas de burnous ce soir ...

Mehari-Hobbes
Ce qui me prend à la gorge aujourd’hui, c’est le regret de n’être pas chez Mirlou ce soir.  J’aurais dû prendre Mickey sous le bras et partir par le premier avion du matin. Il a assez de bagage pour être de bonne compagnie en cabine.
réponse à . momolala le 28/11/2009 à 08h35 : Ce qui me prend à la gorge aujourd’hui, c’est le regret de n&...
C’est bien dommage en effet que tu ne sois pas des nôtres ce soir..ce n’est que partie remise et si il n’arrête pas de pleuvoir ici, le soleil sera dans nos coeurs ce soir et nous aurons bien des pensées pour les absents !!
réponse à . HoubaHOBBES le 28/11/2009 à 08h14 : Y a de quoi, quand on voit la divine pub pour miriale sur le bandeau de droite&n...
Tu as de la chance.

Moi, j’ai les pubs de 2007 : Wanadoo devient Orange: 100€ remboursés etc.
Bon, je vais aller cliquer, j’ai besoin d’un téléphone portable !

A vous lire !
réponse à . momolala le 28/11/2009 à 08h35 : Ce qui me prend à la gorge aujourd’hui, c’est le regret de n&...
Ah oui, tu nous manqueras, et j’aimerais bien faire connaissance avec Mickey que j’apprécie déjà.
Bon, on lèvera un verre à vous deux les amis !

Alleï-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 28/11/2009 à 10h15 : Ah oui, tu nous manqueras, et j’aimerais bien faire connaissance avec Mick...
Pour ce soir garnement, fais attention à ton col de chemise pour la photo, et ne mets pas une cravate ridicule qu’après je suis obligé de la retoucher sur photoshop pour que la photo officielle soit présentable. 
réponse à . HoubaHOBBES le 28/11/2009 à 10h15 : Ah oui, tu nous manqueras, et j’aimerais bien faire connaissance avec Mick...
Que pour eux deux ? la jalousie me prend à la gorge. Je proteste "à cor et à cri". Mais vous souhaite une bonne soirée quand même.
Prendre à la gorge/ Tenir à la gorge nous passons tous par là, et il y a deux semaines je fus pris à la gorge ( main dans le sac, coincé, attrapé). Je réfutais et niais à bloc une infidélité, mais alors les traces apparurent, par mégarde j’avais laissé mon mail ouvert...
ce fut un Aie aie, et je répondis " j’ai rien a dire"....... c’est pire parfois que d’avoir deux mains fortes sur son cou,
réponse à . HoubaHOBBES le 28/11/2009 à 08h14 : Y a de quoi, quand on voit la divine pub pour miriale sur le bandeau de droite&n...
Ben moi je clique pas sur le bandeau de droite : photo de Nicolas - son QI 161. Celui de God alors à combien il doit être ? - Mais il est modeste Lui.
Bonne convention à tous les participants. Je penserai à vous.
l’alouette est connue chez les oiseaux pour ses pipes fantastiques qui l’ont faite surnommer "rouge gorge profonde" car elle enfourne jusqu’à la luette, gentille ah luette !!...
Gageons qu’à la convention.be, on fera sienne l’expression : "il n’y a pas de lézard". Si vous ne l’avez pas encore fait, allez donc voir l’intervention de GenteGouyat24 à cette page, commentaire 58.

J’en profite pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux et nouvelles.

Parions également qu’à la convention, personne ne prendra un autre à la gorge :
Contraindre par la violence, par de fortes pressions

Et que tout le monde évitera la deuxième explication :
Réduire (quelqu’un) à un état où il ne peut plus opposer de résistance

afin que chacun rentre à bon port et en bon état. 
C’est curieux qu’on puisse parfois prendre à la gorge pour faire rendre gorge ...

Ce soir, pas de gorges chaudes, sauf à force de rires et déguster 
N’oubliez pas les appareils photos, les paparazzis 
réponse à . Jonayla le 28/11/2009 à 14h57 : C’est curieux qu’on puisse parfois prendre à la gorge pour f...
Moi, ce sera le papyrazzia, j’ai une faim de loup !

Groar-Hobbes
réponse à . mickeylange le 28/11/2009 à 10h35 : Pour ce soir garnement, fais attention à ton col de chemise pour la photo...
Sacripant ! Attends que je t’attrappe et t’étripe....
Tu sembles ignorer que le lèse-cravate est un péché dont je pourrais te faire rendre gorge.

Pourquoi-t’es-pas-v’nu-Hobbes
Dites, les copains, c’est le moment de déc... pleins tubes : figurez-vous que God soi-même visite le Musée des Instruments de Musique avec Elpépé, histoire de découvrir un éditeur de partoches peut-être 
Allez, lâchez-vous, je ne dirai rien ....

Musiq-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 28/11/2009 à 16h59 : Dites, les copains, c’est le moment de déc... pleins tubes : f...
Ça fait bien longtemps qu’il est plus au MIM.
Même qu’il est maintenant très près du lieu des agapes.
réponse à . God le 28/11/2009 à 17h47 : Ça fait bien longtemps qu’il est plus au MIM. Même qu’i...
God en Belle gique....
Faut vraiment qu’il ait la frite, con !

Léon
réponse à . HoubaHOBBES le 28/11/2009 à 16h57 : Sacripant ! Attends que je t’attrappe et t’étripe.... Tu...
Tu me diras si t’arrives à le faire boire. Non pas l’amiral, lui faut l’empêcher, God.
Avec le rosé, rien.
Peut être avec la bière ? une fois.
Je viens d’avoir des nouvelles des conventionnautes au téléphone, je peux vous dire qu’il y a de l’ambiance chez Mirlou.
Je regrette d’être collé, ça avait l’air marrant à Bruxelles.
Houba qui pour la première fois était présenté à God n’a pas de cravate !!
Tout fout le camp en Belle gique.
réponse à . mickeylange le 28/11/2009 à 22h56 : Je viens d’avoir des nouvelles des conventionnautes au télép...
God non plus, n’avait pas de cravate, et on s’est bien plus ainsi.
Jaloux, va !
Allez, on en refera une, de convention, mais avec Momo et toi et tous les autres, non peut-être ?

Happy-Hobbes
tandis que les américains prennent la dinde à la gorge, les musulmans coupent la gorge aux moutons. Moi j’ai ouvert une boîte de sardines, mais pas moyen de les tenir à la gorge : elles avaient déjà perdu la tête !
La semaine est très dure pour nos amis les bêtes : je vais essayer de laisser tranquille les mouches. Sauf celles qui aiment ça, parce que -faut pas croire- il y en a. Et plus qu’on ne le pense !
réponse à . mickeylange le 28/11/2009 à 18h33 : Tu me diras si t’arrives à le faire boire. Non pas l’amiral,...
De l’eau, oui !
Et les paroles des "contributeurs" aussi 
Ah les amis, quelle soirée mémorable !
Merci à tous ceux qui y étaient pour l’ambiance, et à ceux qui ny étaient pas pour les encouragements zet appels téléphoniques 
Et surtout merci Mirlou !
Chez Georges il n'y a pas de gorge mais les glottes foisonnent tant il y a de pendus qui se balancent aussi bien aux poutres du gibet de Montfaucon qu'aux branches du grand chêne, celui qui héritait du pendu.........Or que serre t on à un pendu si ce n'est la glotte qui se trouve dans la gorge ?
Je ne pense donc pas être hors sujet en proposant la messe au pendu où il est dit au sixième couplet:

Quand on crie «A bas la calotte! »
A s'en faire péter la glotte
La sienne n'est jamais visée


Anticlérical, bouffe bon Dieu mais jamais outrancier........On te soutient Georges, tu es un Saint !

Ad'taleur pour le petit noir ?.......( Tiens, ça me fait penser qu'il a augmenté au bistrot du patelin...1,30 € maintenant ! )
Et encore c'est pas des plus chers !

Dix balles pour un jus ! Mais comment voulez vous que le peuple s'en sorte ?
Il est pris à la gorge* !

* Yeaapeaaaaaaaaaaaaaah !
réponse à . BOUBA le 02/04/2015 à 01h56 : Chez Georges il n'y a pas de gorge mais les glottes foisonnent tant il y a de pe...
J'espère que le fait de ne pas vouloir me dire avec quel navigateur tu as écrit ton #71 d'hier pour que je puisse essayer de comprendre le couac n'est pas à attribuer à une déprime mais bien à de l'espièglerie infantile. Quand je pense à tous ces voyageurs dont tu as la responsabilité... 
Message destiné à l'étoile à neutrons

Mais je sais bien que hier c'était pas pour m'embêter que tu me demandais quel était mon navigateur.........

Rhôôôôôô mais qu'est ce que t'es suce cett' cible, toi alors !

Hé ben mon navigateur c'est Gogol "Chrome".....

Moi aussi c'était pour t'embêter que je répondais rien que des bêtises......

Merci, je vais me renseigner parce que utilisant Chrome ça aurait dû aller. À moins que ce ne soit une question d'autorisation à l’intérieur des pays ? Auquel cas, pauvre Europe !
réponse à . Mintaka le 02/04/2015 à 02h03 : J'espère que le fait de ne pas vouloir me dire avec quel navigateur ...
Tiens on postait ensemble.......les grands esprits c'est keukchôse !

Et puis on dit:
les voyageurs dont j'avais la responsabilité puisqu'il y a huit ans que je n'officie plus.
De toute façon avec nous ça ne craint rien puisqu'on est seuls et que si on doit aller aux toilettes, faut s'arrêter.......

Bon, je vais pas faire un cours de conduite ferroviaire à c't'heure ci.

Bonne nuit .............RRRRrrrrrRrrROOOOOOOoooonNN ZZZZzzzzzzzzzzzzZZZZ.........
réponse à . BOUBA le 02/04/2015 à 02h09 : Tiens on postait ensemble.......les grands esprits c'est keukchôse&nb...
les voyageurs dont j'avais la responsabilité
C'est ce que je craignais, tu les as donc bien anéantis...
réponse à . BOUBA le 02/04/2015 à 01h56 : Chez Georges il n'y a pas de gorge mais les glottes foisonnent tant il y a de pe...
Hé, hé ! pourtant je trouve qu'elles ne manquent pas !
Prends celle que tout le monde connaît, celle de Margot qui sert de couche au petit chat trouvé par la jeune bergère.

Et vois cette autre, mais n'y touche pas ! GB l'a prise...

Sans sa gorge, ma tête,
Dépourvue de coussin,
Reposerait par terre
Et rien n'est plus malsain.
Tout est bon chez elle, y a rien à jeter,
Sur l'île déserte il faut tout emporter.


♫♪♪♫♪♫♫♪♪ !

réponse à . BOUBA le 02/04/2015 à 01h56 : Chez Georges il n'y a pas de gorge mais les glottes foisonnent tant il y a de pe...
Qualifier de "saint" un anticlérical, l'image pieuse est osée !
À moins que tu ne sois troublé par quelque sein... Tagada sain-ceint ! 
Je vous sers trois gorges de Proust. C'est pour changer un peu de Georges. Voici deux gorges tailles normales et une gorge profonde (deep throat !) (que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître):

1. ...je ne pouvais pas dans l’obscurité distinguer le visage des amis qui étaient là, car on dort les yeux fermés ; […] dès que je voulais parler à ces amis, je sentais le son s’arrêter dans ma gorge car on ne parle pas distinctement dans le sommeil ; je voulais aller à eux et je ne pouvais pas déplacer mes jambes, car on n’y marche pas non plus […]


(C'est Albertine qui parle)
2. Ils font aussi des obélisques de framboise qui se dresseront de place en place dans le désert brûlant de ma soif et dont je ferai fondre le granit rose au fond de ma gorge qu’ils désaltéreront mieux que des oasis (et ici le rire profond éclata, soit de satisfaction de si bien parler, soit par moquerie d’elle-même de s’exprimer par images si suivies, soit, hélas !, par volupté physique de sentir en elle quelque chose de si bon, de si frais qui lui causait l’équivalent d’une jouissance).


3. J'en sais quelque chose car Mme Verdurin a l'habitude de nous mettre aussi le couteau à la gorge.

Celle-là a le mérite d'être une courte phrase proustienne ! Et c'est la seule gorge qui corresponde à notre expression si je ne me trompe.
C'est le jour à dégorger notre expression tunisienne préférée..je la sais par coeur...CHARBET MÉ...bien sûr...une gorgée d'eau...je pense que Mintaka s'il passe par ici ajoutera quelque chose à nous faire rire à gorge déployée...
Désolé, juste le temps d'avaler un jus...........chui méga à la bourre.....
A très ++++++++++++++++ tard !!!!!!!!!!.........
réponse à . lalibellule1946 le 02/04/2015 à 04h13 : C'est le jour à dégorger notre expression tunisienne pr&eacut...
Ailleurs

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale

Tunisie ar Charbet el m'iaouh Avoir un chat dans la gorge

réponse à . lalibellule1946 le 02/04/2015 à 02h53 : Je vous sers trois gorges de Proust. C'est pour changer un peu de Georges. Vo...
Ailleurs

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale

Tunisie ar Charbet Proust Ça change de Gorge Brassens

fraises tagada
Illustration
c'est bien de la partie antérieure ou latérale du cou qu'il est question ici.
La partie postérieure étant la nuque. Exemple : mal de gorge, mal de nuque (et pas mâle d'eunuque, œuf corse.)
En contrib #1, je disais que la droite avait en ce jour pris la pelle du 18 juin. Cette fois-ci, c'est la gauche qui est prise à la gorge. C'est donc la France qui s'est prise une paire de claques: un coup à droite, un coup à gauche. Faut-il donc mettre les pouces? Oui, mais où? This is the question...
la "prise à la gorge" symbolisant les pressions exercées quelle que soit leur forme.
Donc quand la fumée me prend à la gorge, c'est qu'elle est sous pression ?
- Monsieur Clinton, vous êtes satisfait du travail de votre vice-président, Monsieur Gore ?
- Je voulais avoir Al Gore et Gore j'ai !
- Égorgé ? vous le détestez à ce point ?
Aujourd'hui c'est la Sainte-Sandrine.
DEVINETTE
Quel métier Sandrine a-t-elle choisi ?
réponse à . file_au_logis le 02/04/2015 à 08h30 : En contrib #1, je disais que la droite avait en ce jour pris la pelle du 18 juin...
C’est comme ça, les Français, on aime bien râler et surtout ne pas agir pour continuer à avoir des raisons de râler, même pris à la gorge, ce qui n'est pas facile. D’où l’alternance, un coup l’UMP, un coup le PS, bien que les sondeurs nous fassent le coup du raz-de-marée du Front National depuis 30 ans. Mais là, on aurait vraiment des raisons de râler …
réponse à . Mintaka le 02/04/2015 à 09h03 : Aujourd'hui c'est la Sainte-Sandrine. DEVINETTE Quel métier San...
RÉPONSE
Électricienne (une drine = une secousse électrique en langage familier).
réponse à . Mintaka le 02/04/2015 à 09h03 : Aujourd'hui c'est la Sainte-Sandrine. DEVINETTE Quel métier San...
Vendeuse de poisson le 2 avril ?
Effectivement, après ses heures, elle vendait des poissons électriques.
réponse à . BOUBA le 02/04/2015 à 01h56 : Chez Georges il n'y a pas de gorge mais les glottes foisonnent tant il y a de pe...
Dix balles pour un jus
Ça met la "balle Varoise" à 13 centimes. Vous auriez intérêt à rejoindre la zone €uro.
réponse à . Mintaka le 02/04/2015 à 02h06 : Merci, je vais me renseigner parce que utilisant Chrome ça aurait dû...
Il faudrait quelqu'un comme Fred hamster (ou God éventuellement) pour nous éclairer à propos des navigateurs.
En avril ne te découvre pas d'un fil électrique,
En mai, fais tout ce qu'il te plaît, toi qui es éclectique.
réponse à . BOUBA le 02/04/2015 à 06h54 : Désolé, juste le temps d'avaler un jus...........chui m&eacut...
...chui méga à la bourre...
Encore un TGV qui aurait pu arriver en retard si...

____________
Bouba va s'étrangler quand il va lire ça... s'il le lit !
- Sache que mes TGV à moi n'étaient jamais en retard !
S'il n'était la distance, je te ferais rendre gorge de tes propos ignominieux ! Non mais !
... risque-t-il de s'écrier ! On verra bien !
la violence
- Armstrong a dit qu'il n'a jamais pris de produits dopants, qu'il est la cible des envieux...
- ça c'est l'avis au Lance !
- ben non, il l'a dit gentiment...
DEVINETTE
Laurent Viaud jouait la balle avec parcimonie, sans se presser, quand soudain, l'arbitre lui montra un carton jaune. Laurent, étonné lui demanda des explications. Que lui répondit l'arbitre ?
réponse à . joseta le 02/04/2015 à 12h38 : DEVINETTE Laurent Viaud jouait la balle avec parcimonie, sans se presser, quand ...
Viaud lance, Laurent jaune (violence, l'or en jaune).
S'il s'agissait de rugby, je te dirais: bel essai !
Réponse
- à cause de votre jeu, Viaud, lent !
La californienne avait assisté au tournage d'un film, et elle racontait à sa copine parisienne...
- Il tournait une scène de bagarre, et j'ai vu le vit au Lance...
- on ne dit pas 'le', on dit 'la' violence !
- oh, je sais ce que je dis...
réponse à . Mintaka le 02/04/2015 à 09h03 : Aujourd'hui c'est la Sainte-Sandrine. DEVINETTE Quel métier San...
et elle s'est mariée: son mari s'appelle Alex. Ils forment le couple Alex-Sandrine.
réponse à . file_au_logis le 02/04/2015 à 14h59 : et elle s'est mariée: son mari s'appelle Alex. Ils forment le c...
– N'aurait-elle pas changé de prénom ?
– Ah, l'ex-Sandrine !
– Comment va Alexandre ?
– Alexandre ? In !
À Alexandrie ne pense pas à Alex sans draps.
Dura lex sans drine de courant (pauvre Cloclo !)
réponse à . lalibellule1946 le 02/04/2015 à 02h53 : Je vous sers trois gorges de Proust. C'est pour changer un peu de Georges. Vo...
17 heures viennent ici de sonner... l'heure du thé et des petites madeleines ! En musardant "du côté de chez Swann", j'ai trouvé une gorge... celle de la tante de Marcel...

Elle ne parlait jamais qu'assez bas parce qu'elle croyait avoir dans la tête quelque chose de cassé et de flottant qu'elle eût déplacé en parlant trop fort, mais elle ne restait jamais longtemps, même seule, sans dire quelque chose, parce qu'elle croyait que c'était salutaire pour sa gorge et qu'en empêchant le sang de s'y arrêter, cela rendrait moins fréquents les étouffements et les angoisses dont elle souffrait ;

Il faudra encore une bonne dizaine de lignes entrecoupées de deux ou trois ";" pour que la phrase se termine...
réponse à . DiwanC le 02/04/2015 à 17h29 : 17 heures viennent ici de sonner... l'heure du thé et des petites madelei...
Si, autrefois, la gorge désignait aussi les seins d'une femme...

Je suis allée chercher chez Proust un exemple de cet emploi "d'autrefois". Sans doute ça existe mais j'ai abandonné la partie après les trois usages cités. Je me demandais à quelle époque le sens avait basculé. Wiktionnaire cite un exemple de gorge comme seins qui date de 1953. Bien sûr rien n'empêche qu'un écrivain écrive encore des mots dits désuets et que presque tout le monde continue à comprendre un usage dit désuet pendant longtemps. Vivent tous les mots !  
réponse à . lalibellule1946 le 02/04/2015 à 18h11 : Si, autrefois, la gorge désignait aussi les seins d'une femme... Je suis ...
Vivent tous les mots !
les 'mots' de gorge ?
Ah, non, à bas les 'mots dits' maux de gorge !
réponse à . lalibellule1946 le 02/04/2015 à 18h11 : Si, autrefois, la gorge désignait aussi les seins d'une femme... Je suis ...
Je me demandais à quelle époque le sens avait basculé.
À l'aide M'sieur Rey ! Vite ! Lalibellule attend !
Gorge : emprunté au latin populaire gorga, variante du bas latin gurga → gosier.
Gorge ↔ gosier. On y est !
C'est vers 1228 que, par extension, la gorge désigne les seins d'une femme. God le dit : l'expression est aujourd'hui vieillie et n'est conservée que dans "soutien-gorge".

"Mais au fait, me suis-je dit, que raconte le cher Alain à propos de "sein" ?
Et là, surprise et découverte ! (en ce qui me concerne tout au moins).

Car sein – qu'on relève à l'écrit vers 1120 – est issu du latin sinus → pli concave ou en demi-cercle. Et plus spécialement "pli demi-circulaire que forme la toge lorsqu'elle est relevée sur l'épaule". Ce pli de toge – ou de robe est celui dans lequel les femmes portaient leur enfant.

Merveilleuse histoire des mots qui me fait mieux comprendre, à l'instant, l'expression "J'ai réchauffé un serpent en mon sein".
Une expression que God a pourtant proposé ici en novembre 2011. Mais il avait été peu loquace alors...

Si les mères nourrissent leurs enfants du lait de leurs mamelles depuis la nuit des temps, nos petits ne "prennent le sein" que depuis 1771 et on ne leur "donne le sein" que depuis 1835.
réponse à . lalibellule1946 le 02/04/2015 à 18h11 : Si, autrefois, la gorge désignait aussi les seins d'une femme... Je suis ...
Vivent tous les mots !
Ah ! que ton "vivent" me comble d'aise !
Il est si rare...
"Vive les vacances !" voit-on régulièrement affiché sur nos murs... Ce "vive" - bien singulier ! - me fait toujours mal aux yeux...

Mais si je dis ça, on me rétorque :
- Ben... t'es bien la seule...
Aussi, je me tais...
Merci ! C'est toujours agréable de lire qu'on ne raisonne pas comme un tambour !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Prendre à la gorge / Tenir à la gorge » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?