Se monter le bourrichon / Monter le bourrichon (à quelqu'un) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Se monter le bourrichon / Monter le bourrichon (à quelqu'un)

Se faire des illusions / Exciter l'imagination (de quelqu'un), monter une personne contre une autre.

Origine

'Bourrichon' est un mot apparu pour la première fois en 1860 chez Gustave Flaubert.
Il vient de la 'bourriche' qui désignait autrefois un panier sans anses servant à transporter du gibier, du poissons, des fruits ou même des huîtres (ce qui explique notre "bourriche d'huîtres" actuelle).

En argot, en effet, il est fréquent que la tête soit appelée par le nom d'un récipient comme la carafe, la tirelire, la fiole ou la cafetière. Et c'est encore ce que désigne ici la bourriche ou le bourrichon.

Cette expression n'est donc qu'une variante argotique de "se monter la tête" ou de "monter la tête à quelqu'un", le verbe monter ayant ici le sens de "accroître la valeur, la force, l'intensité, la consistance de quelque chose".

Exemple

« Oh ! comme il faut se monter le bourrichon pour faire de la littérature et que bienheureux sont les épiciers ! »
Gustave Flaubert - Correspondance

« Et surtout on ne se livre pas à ce que j'appellerai ces acrobaties de sensibilité, huit jours avant de se présenter au Cercle ! Elle est un peu roide ! Non, c'est probablement sa petite grue qui lui aura monté le bourrichon. »
Marcel Proust - Du côté de Guermantes

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se monter le bourrichon / Monter le bourrichon (à quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Luftgeschäften(proposer) des châteaux en Espagne. expr. qui a un sens négatif, souvent criminel
Angleterre / États-unisen To get a big headSe monter la tête
Angleterreen To get somebody worked up (against somebody)Monter la tête à qn (contre qn)
États-Unisen Whistle Dixiesiffler la chanson Dixie
Espagnees Construir castillos en el aireConstruire des châteaux dans l'air
Espagnees Hacerse ilusiones.Se faire des illusions.
Espagne (Madrid)es El cuento de la lechera.L'histoire de la laitière.
Argentinees Hacerse la cabeza.Se monter la tête.
Espagnees Comerse el coco Se manger la noix de coco (la tête)
Argentinees Comerse el coco.Se manger la noix de coco ( la tête).
Argentinees calentar(se) la cabeza(se) chauffer la tête
Canada (Québec)fr Monter un bateau
Italie (Sicile)it Aizzàri (quarc'ùnu)Pousser quelqu'un à une réaction contre.....
Pays-Basnl luchtkastelen bouwenbâtir des châteaux en Espagne
Pays-Basnl zich heel wat inbeeldense gober trop
Pays-Basnl op hol slaanse mettre au galop
Brésilpt Encher a cabeça (de alguém)Remplir la tête (à quelqu'un)
Brésilpt Emprenhar alguém pelo ouvidoDevenir enceinte por les oreilles
Brésilpt Emprenhar pelo ouvidoRendre enseinte par l`qreille
Roumaniero A a?â?a pe cinevaAttiser quelqu'un
Roumaniero A i se urca la capLui monter à la tête

Vos commentaires
Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de le vivre, et pour les autres, voici le compte-rendu de la convention expressio qui s’est tenue à Paris le 12 septembre de l’an de grâce 2007.

Le compte-rendu (8,3 Mo)
- Trirème : on bronche soul.
- Le métro ? Bourre-nichons.

Anna Gramme
Dialogue :
- Un bourricot, bâté de bourriches d’abricots, peut-il se monter le bourrichon tout en montant les monts berrichons ?
- Va donc, hé, pine d’huître !
- Et un berrichon, en voyant de beau nichons, il se monte le bourrichon ?
- Pine d’huître !
- Bon : on pourrait faire le bouchon à califourchon sur des polochons, faits avec nos torchons dans des pochons, sans se monter le bourrichon, mon bichon ?
- Pine d’huître !
- Et si on partait, avec nos balluchons, à Arcachon ?
- ... !
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 00h59 : Dialogue : - Un bourricot, bâté de bourriches d’abricots...
Quel bourdignon ou bourdillon ! (enfant espiègle, au Québec)
Bonjour,

A noter que les Romains assimilaient déjà la tête à un récipient. Le mot français "tête" vient du mot latin populaire "testa" qui désignait une cruche.
Le nom latin correct était "caput", qui a donné : capital, capitale, capiteux, etc.

Salutations.
Je me colte en tine ,de Bridge, le bourdignon seule et sans façon
Tu te montes au phare des pruneaux de 12 en colis de maçon
Il/elle se frotte les pieds sur le paillasson du pas-villon
Nous nous ouvrons des huîtres de bourrichon (le petit de la bourriche)
Vous vous délectez de leur imagination en bronze à Arcachon
Ils/elles s’échauffent à froid devant leur café chaud….à propos de bourrichon !

Se le monter ou bien le monter… le bourre-nich le bourrichon
That is the questch-scion.
Photos de la con-vent-scion de Pantruche
Filou ou God les a filoutées floutées
Tans pis pour vous, lesgrosgossesil fallait viendre.
bonne journée les bourrichons (les petits de la bourri--- avec un Q ou un C, c’est comme vous voulez !)
réponse à . <inconnu> le 18/09/2007 à 05h44 : Bonjour, A noter que les Romains assimilaient déjà la tête ...
bonjour à toi aussi, jc...van declercq.
Te prends pas la tête, parce que, si c’était le cas, elle deviendrait en allemand - comme en latin - kaputt...  
et c’est vrai que le capital de l’ange de Groucho, lui, s’est quand même cassé la gu..., ce qui est tout le contraire de s’être monté le bourrichon, non?
réponse à . file_au_logis le 18/09/2007 à 06h40 : bonjour à toi aussi, jc...van declercq. Te prends pas la tête, parc...
alors, pour les pas bien réveillé(e)s encore de ce petit matin, l’ange de Groucho, j’explique:
ange = Engel en allemand
Groucho = un des frères Marx...
Faut-il poursuivre?
Le Capital, de Marx et Engels, hein, là, ca vous dit quand même quelque chose, non...

Un autre bouquin célèbre d’une personnalité tout aussi tristement célèbre: "Mon peigne", de A. Hit-Laire, garcon coiffeur de son état. Il frisa pas mal de monde, mais jamais le ridicule...
peigne = Kamm en allemand toujours
réponse à . <inconnu> le 18/09/2007 à 05h44 : Bonjour, A noter que les Romains assimilaient déjà la tête ...
Salutations, salutations... Tu es bien cérémonieux ! En nissarte, je crois l’avoir déjà mentionné, le cépon est à la fois la tête et la souche, probablement par dérivation du "caput" latin. Je me demande si ces bourriches n’étaient pas portées sur la tête, ce qui renforcerait l’impression de réhausse vaine et artificielle : est-on grandi par la charge qu’on supporte ?

Bonjour de ce beau jour. Il a plu ! au moins 10 min d’affilée la nuit dernière ! des gouttes grosses comme des pièces de 2 € ! ...qui ont séché à peine posées sur le sol plus sec que le hareng saur sec sec sec*. Comme quoi l’humidité, comme beaucoup d’autres choses en-té, est une des choses du monde les moins bien partagées. 

*J’en parle souvent, le voici sur cette page
Une illustration fameuse de l’auto-montage de bourrichon fut donnée par l’illustre Jean de la Fontaine, dans La laitière et le pot au lait. Ravivez vous souvenirs sur cette page. Ca doit sentir l’enfance pour quelques uns d’entre nous !
Je viens de lire dans le Littré d’Emile et le TLFI que ces bourriches ou bourrichons s’appelaient ailleurs burgnes ou bournes. Est citée l’expression "On va lever les bournes". Est-ce celle qui aurait donné par dérivation naissance à "On va se lever les burnes", chère aux rugbymen français ? Et à force de se les lever, ou de s’en prétendre capables, ne seraient-elles pas montées à la tête de leurs propriétaires ? D’autres prétendent que ce serait leur cerveau qui y serait descendu. D’expérience, je ne l’y ai jamais trouvé, mais vous, mesdames, êtes peut-être d’un autre avis ! 

Belle journée à tous et à plus tard peut-être !
Moi il m’arrive de monter le bout riche en.... euuuh en quoi déjà ?
Help !
Se monter le bourrichon = Se faire des illusions / Monter le bourrichon (à quelqu’un) = ... monter une personne contre une autre.

Si je monte ma personne contre moi-même, ne peut-on pas dire que je me monte le bourrichon ? Ce qui pourrait expliquer que je sois soupe au lait. Je risque la psychanalyse ? Mais non, c’est peine perdue.

@momolala : il a plu toute la nuit ici et il pleut encore. L’été finit en beauté. 

Bonjour à tous et toutes. Si vous avez soleil, pensez à en envoyer un peu par ici, merci.
J’ai pris mon balluchon, un cruchon et mon tire-bouchon pour enlever le bouchon du cruchon. J’ai appeler mon cochon pâlichon aux gros nichons et mon bichon ronchon. Comme Syl j’ai passé un coup de torchon sur le cabochon, j’ai enfilé mon manchon, mis mon capuchon. J’ai sellé cadichon ce cornichon et je suis monté à califourchon sur ce patachon, bien sûr tout ça sans me monter le bourrichon.
suis crevé je vais retrouver mon polochon...
Bien le bonjour d’une bouric-
Qui a dans son enfance utilisé le bourre-nichon présentè par Elpèpè,
Pour se monter un Bérrichon,
et rencontrer un mi-breton,
Et partager deux bourriches,
" to get all worked up "
Bonne journée à vous tous et toutes !
quand elle montre ses beaux nichons
je me monte le bourrichon
mais je reste un peu décu
quand elle me montre son cul


comment ça ne rime pas ? Vous l’avez déjà vu, vous, son çul ?
j’ai un bout richon : c’est le plus petit des deux. On l’appelle le maigre richon.
réponse à . chirstian le 18/09/2007 à 09h17 : quand elle montre ses beaux nichons je me monte le bourrichon mais je reste un...
quand elle montre ses beaux nichons
À propos de ces choses, il faut savoir qu’une variante de l’expression dans certaines régions était aussi "se monter le bonnichon".
réponse à . momolala le 18/09/2007 à 07h34 : Je viens de lire dans le Littré d’Emile et le TLFI que ces bourrich...
Pour répondre à ta question, j’en ai connu qui n’avait ni l’une ni les autres. Les burnes dans la tête ou la tête dans les burnes n’étant donc pas chose possible !

Alors si je récapitule
Tête = bourrichon = bourne = burne

Donc :
faire la tête = faire la burne
D’autres exemples : N’en faire qu’à sa burne
Pour le prix c’est 17 euros par burne (pas cher d’la burne)
Avoir la burne en l’air ou avoir la burne reposée

Faire quelque chose sur un coup de burne, c’’est mieux que monter ou lever la burne non ?

Que dire ? c’est très beau, tout simplement magique !
réponse à . God le 18/09/2007 à 09h59 : quand elle montre ses beaux nichonsÀ propos de ces choses, il faut savoir...
Bonniche étant le féminin de bonnichon, et ça tout le monde le sait, j’ajouterais que "Monter la bonniche (à quelqu’un)" s’emploie aussi

God a omis de le préciser, mais vous l’auriez ccompris de vous même s’pas ?
réponse à . eureka le 18/09/2007 à 10h09 : Pour répondre à ta question, j’en ai connu qui n’avait...
Burning, out !
Mais comment l’expression du jour peut-elle aussi rapidement se barrer en couille, God ? Il y a de quoi piquer une tête dans le potage, là...
réponse à . momolala le 18/09/2007 à 07h06 : Salutations, salutations... Tu es bien cérémonieux ! En nissa...
Vivement qu’on s’emmitoufle du bourrichon jusqu’aux pieds !
réponse à . eureka le 18/09/2007 à 10h21 : Bonniche étant le féminin de bonnichon, et ça tout le monde...
Et monter le bonnichon, c’est une cinépimastie. Me trompe-je, mon Eureka d’amour ?
Ouais ouais t’as raison Mon Amiral ! Ca va pas tout ça, je vois mal une nana ayant mal à la tête dire "j’ai mal à la burne" ! Si si, tu fais bien de r’mett’ les burnes en place
Et en ce moment avec le rugby ça donne :
"Aujourd’hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des bourrichons!"
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 10h30 : Et monter le bonnichon, c’est une cinépimastie. Me trompe-je, mon E...
Ouhlà, le bourrichon vire X...

Chuis faite, qui t’a dit qu’mon vrai blaze est Eureka Masutrat ? Mais là faut d’mander à God, qu’autrement sinon y s’fâcherait, c’est lui qu’a parlé du bonnichon. Tout c’que j’peux te dire c’est que cette pratique ne peut être possible pour ma "bonniche", cette dernière n’ayant pas le matériel adéquat pour.
Tu mords ?
Se faire monter les bourrichons en mayonnaise ? Hmmm...
@ 20. Le 18/09/2007 à 10:21:34 par eureka

"Monter la bonniche (à quelqu’un)"

Je veux bien monter la bonniche si elle a de bons nichons...
Tu peux me présenter ce quelqu’un dont tu parles ?
réponse à . <inconnu> le 18/09/2007 à 10h53 : @ 20. Le 18/09/2007 à 10:21:34 par eureka "Monter la bonniche (à ...
On n’a plus Lolo Ferrari (cette page), dommage...
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 10h48 : Se faire monter les bourrichons en mayonnaise ? Hmmm......
Toi t’as une idée derrière le bourrichon, ET J’AI PAS DIT OT’ CHOSE
réponse à . eureka le 18/09/2007 à 10h58 : Toi t’as une idée derrière le bourrichon, ET J’AI PAS ...
Simple masturbation intellectuelle, voyons ! Quelle idée ? Ne te monte pas le bourrichon avec ça, que tu vas te prendre la grosse tête...
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 10h56 : On n’a plus Lolo Ferrari (cette page), dommage......
Avez-vous tous admiré not amiral monter à son bout richon sur la photo officielle de l’amirauté
He ben il a un truc !
Le truc c’est BB
réponse à . <inconnu> le 18/09/2007 à 10h53 : @ 20. Le 18/09/2007 à 10:21:34 par eureka "Monter la bonniche (à ...
Quoiiii ??? moâaaa ? présenter ?
Alors toi, avec ton histoire qui n’a ni queue ni burne (cf. mon 19), serais-tu tombé sur le bourrichon ? perdrais-tu la burne ? Faut garder le bonnichon sur les épaules mon vieux !

Moi chais plus où donner du beau nichon !
C’est elle qui le soulève
avec un treuil...
En réalité, c’est moi qui la soulève avec mon cric... et elle s’écrie alors : "que le grand Cric me croque !", car elle a une solide culture maritime.
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 11h03 : Simple masturbation intellectuelle, voyons ! Quelle idée ? Ne t...
Tu me fais un tête-à-queue là ? Moi m’aventurer ? Jamais ! Te casses pas la tête !

Jusqu’ici j’ai toute ma tête, et elle est toujours froide
réponse à . God le 18/09/2007 à 09h59 : quand elle montre ses beaux nichonsÀ propos de ces choses, il faut savoir...
se monter le bonnichon ?
Google nous apprend qu’il y a actuellement 1 037 personnes qui portent ne nom de Bonnichon ( soit 518 paires +1tout seul , ou 517 paires et 1 brelan). C’est dans la Creuse que le nom est le plus répandu. Ce département étant -à ma connaissance- le seul exemple d’espace courbe, peut-on imaginer que parmi les poitrines creuses on a voulu distinguer celles qui ont les courbes les plus prometteuses , au risque de se monter le bout du nichon ? Ce serait jeter le bourrichon un peu loin, non ?
J’avais un berger berrichon* très sympa. Hélas, quand il est devenu adulte, j’ai dû m’en séparer, car il commençait à bourrer la bonne niche.
* ça ressemble à un berger belge, à ceci près qu’il n’aime pas les frites.
Rien à voir avec l’expression du jour mais je viens de découvrir grâce à chirstian 19 août 2006 (non, ce n’est ni sa date de naissance, ni de sa mort) un site qui vaut la peine, bien qu’il soit laissé à l’abandon. Voir cette page Et ce n’est pas God qui me démentira.  Qui prouve aussi que God n’a pas le don d’ubiquité.
Comptes de la Sécu : Va-t-il boucher le trou, Fillon ? Ou alors, il nous monte le bourrichon ?
"monter le bourrichon à quelqu’un" c’est peut-être aussi lui "bourrer le mou" ? non ? 
(Pour Rey, il s’agit de la cervelle que l’on bourre comme on le fait du crâne, pour tromper quelqu’un en lui racontant des salades...)
Quand, au printemps, les écureuils femelles de Tahiti voient leurs mâles se monter le bourrichon, elles acquiescent des pagnes.
réponse à . sylphide le 18/09/2007 à 09h16 : Bien le bonjour d’une bouric- Qui a dans son enfance utilisé le bou...
Bien le bonjour d’une bouric-
tout le monde est d’accord qu’on peut "monter le bourrichon ..." mais on peut aussi monter la "bourrique" (je n’évoque pas la femme du bourricot) quand on est un bon garçon maçon ... puisque la "bourrique" (ou bourriquet*) c’est la civière ou sorte de caisse qui sert aux maçons pour élever jusque sur les échafaudages des moellons ou du mortier au moyen d’une poulie simple ou d’une moufle ...
* on laisse Winnie, Porcinet, Tigrou,(avec la voix de Roger Carel), Coco Lapin et tous leurs autres amis dans leur série TV avec pour "Bourriquet", la voix française empruntée à Henri Djanik, qui double également : Barracuda dans la série "l’Agence Tous Risques", le Général Horos dans "Goldorak", Kojak , etc ...
Avant, j’avais 4 pubs, toujours les mêmes. Depuis ce matin, je n’en ai plus qu’une : Maria Callas nani nanère. Et dire qu’on n’a même pas d’éditeur de partoche... 
Ah ben tiens, suffisait de faire la remarque à Serbe, pffft ! Maintenant, j’ai "vaincre le mensonge"...
Google commence à me monter le bourrichon !
Si t’as pas la tête sur toi pour te monter le bourrichon, tu peux toujours te monter le cou !
réponse à . eureka le 18/09/2007 à 15h24 : Si t’as pas la tête sur toi pour te monter le bourrichon, tu peux to...
Si ça peut se faire sans se casser le cul, va pour se pousser du col. Mais il n’empêche, j’ai comme l’impression que les expressionautes sont en train de se monter le bourrichon, hors antenne, hein ? Ou alors, ils cuvent la dernière Convention, derrière les fagots, à la cave (sous l’atelier Clés de 12)... C’est même plus plausible.
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 15h38 : Si ça peut se faire sans se casser le cul, va pour se pousser du col. Mai...
hein, quoi ? j’étais avec la douce émancipation Sexuelle des Françaises...et du Figaro !!!histoire de dynamiser le salon rose...
réponse à . sylphide le 18/09/2007 à 15h49 : hein, quoi ? j’étais avec la douce émancipation Sexuell...
Dynamiter le salon rose ? Il n’en est pas question : le plan vigipirate est activé, et HoubaHOBBES fait le guet, derrière la lucarne de la salle de coloriage, pour détecter tout mouvement suspect.
Sans se monter le bourrichon, bien entendu...
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 15h38 : Si ça peut se faire sans se casser le cul, va pour se pousser du col. Mai...
A force de se monter le chou, c’est devenu de la choucroute
Ils ont du la bouffer ! Alors ça se comprend, ils doivent la cuver aussi
réponse à . cotentine le 18/09/2007 à 12h39 : Bien le bonjour d’une bouric- tout le monde est d’accord qu’on...
des maçons avec des moufles, et qui montent le bourrichon ?
réponse à . sylphide le 18/09/2007 à 15h58 : des maçons avec des moufles, et qui montent le bourrichon ?...
C’est déjà mieux que des mouflons montant une bourriche, non ?
Mille excuses pour arriver si tard après une longue (pour moi) absence.

Personne n’a encore dit que l’expressio vient de la marine ???
Le niveau baisse ...

Une bourriche désigne encore de nos jours le panier métallique dans lequel les pêcheurs gardent les poissons capturés. La bourriche reste dans l’eau et les poissons aussi. Ce n’est qu’au moment de "plier les gaules" qu’on se monte le bourrichon (parce qu’un chasseur + un pêcheur = 2 menteurs).
réponse à . sylphide le 18/09/2007 à 15h58 : des maçons avec des moufles, et qui montent le bourrichon ?...
En parlant de cuvée, sur la droite l’article du figaro n’est pas de première jeunesse,Mars 2007...ils ne se prennent pas souvent le bourrichon.
réponse à . SyntaxTerror le 18/09/2007 à 16h02 : Mille excuses pour arriver si tard après une longue (pour moi) absence. ...
Le niveau baisse ...
Quoi de plus normal, au jusant ? Hmmm ?
réponse à . SyntaxTerror le 18/09/2007 à 16h02 : Mille excuses pour arriver si tard après une longue (pour moi) absence. ...
Erreur, voir n°3 Elpèpè et sa pine d’huître....dès le matin radieux!!!
réponse à . sylphide le 18/09/2007 à 16h02 : En parlant de cuvée, sur la droite l’article du figaro n’est ...
ils ne se prennent pas souvent le bourrichon.
Objection, Votre Honneur ! On peut se prendre la tête ou le chou, mais le bourrichon ne peut être que monté. Et pis c’est tout !
Na ! 
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 16h08 : ils ne se prennent pas souvent le bourrichon.Objection, Votre Honneur ! On ...
Houps !!! collée samedi...
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 16h08 : ils ne se prennent pas souvent le bourrichon.Objection, Votre Honneur ! On ...
Et tiens, je vais me monter le bourrichon en épingle, moi...
réponse à . sylphide le 18/09/2007 à 16h06 : Erreur, voir n°3 Elpèpè et sa pine d’huître....d&e...
Je ne vois pas où il prétend que l’expression vient de la marine.
D’où ma surprise ...
réponse à . SyntaxTerror le 18/09/2007 à 16h12 : Je ne vois pas où il prétend que l’expression vient de la ma...
Je crois que Syl te monte le bourrichon à couleuvres, là... 
réponse à . SyntaxTerror le 18/09/2007 à 16h12 : Je ne vois pas où il prétend que l’expression vient de la ma...
exact, donc, c’est toi qui a bon, je viens de tout relire, du beau monde!

Bonne fin de journée à vous tous et toutes...dois me rendre à la gare y chercher mon non-bérrichon !!!
réponse à . SyntaxTerror le 18/09/2007 à 16h12 : Je ne vois pas où il prétend que l’expression vient de la ma...
La marine à pied Syntax, celle qui ramasse les coquillages ! La marine côtière aussi qui rapporte des bourrichons de poissons frais. Les travailleurs de la mer, quoi !

Bonsoir de ce beau soir ! A demain peut-être.
Cette expression vient de la marine.
J’explique: dans l’ancien temps on allumait des feux la nuit pour guider les bateaux. Tout le monde connaît les naufrageurs qui en allumaient pour faire échouer les bateaux et piller la cargaison.
A force de se monter le bourrichon, ces feux ont fini par se retrouver en haut des phares, et Syl entretient la flamme depuis.
CQFD
réponse à . SyntaxTerror le 18/09/2007 à 16h02 : Mille excuses pour arriver si tard après une longue (pour moi) absence. ...
Ce n’est qu’au moment de "plier les gaules" qu’on se monte le bourrichon (parce qu’un chasseur + un pêcheur = 2 menteurs).
un chasseur + un pêcheur = 2 menteurs... Les gars des Gaules?


Ne pas confondre:
Légat des Gaules
et
Dégât, les Gaules!
ni
des gars, De Gaulle!

Ce sont les gars à du De Gaulle qui chantent:
"C’est nous, les gars de la marine..."
et sans Lady Theur de par Thoches! C’est pas fastoche!
réponse à . <inconnu> le 18/09/2007 à 17h57 : Cette expression vient de la marine. J’explique: dans l’ancien temps...
pour Momo et les autres:
CQFD: Con Qui F’en Dédit!   
réponse à . file_au_logis le 18/09/2007 à 17h59 : pour Momo et les autres: CQFD: Con Qui F’en Dédit!   ...
c’est trop fort pour moi
quasitrocon
réponse à . file_au_logis le 18/09/2007 à 17h59 : pour Momo et les autres: CQFD: Con Qui F’en Dédit!   ...
Filou, quel Conquiftador !
L’Amiral Rillette (72...)
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 18h07 : Filou, quel Conquiftador ! L’Amiral Rillette (72...)...
as-tu mon amiral essayé l’échalote coupée menue, mélangée avec les rillettes? mhmmmm
réponse à . <inconnu> le 18/09/2007 à 18h13 : as-tu mon amiral essayé l’échalote coupée menue, m&ea...
Je préfère en farcir les paupières de libellule, c’est plus fin...
Non, je déconne ! C’était juste pour te monter le bourrichon.
Bon, les gosses : BB attend Pépé, pour le lui monter à cru le censuré bourrichon.
Allez, au lit, les mains sur les couvertures. Syl éteindra en partant, sans enfermer HoubaHOBBES dans la salle de coloriage, hein ? Qu’il est tellement sage, ce gosse, qu’on ne l’entend plus, depuis que l’Amiral lui a aménagé sa salle de coloriage et donné trois crayons de couleur...
Après le coup de bourre, y chont partis danser la bourrée et se jeter un verre derrière la cravate. Si y chont bourrés, y revienront à la bourre ou pas pantoute, ch’est moi qui vous l’diis.
réponse à . Elpepe le 18/09/2007 à 18h57 : Bon, les gosses : BB attend Pépé, pour le lui monter à...
Forcément, t’as oublié le taille-craillon, alors, je suis bien obligé de les ronger pour avoir bonne mine !
C’est malin.
Eeeeh Syl, n’éteins pas , j’ai presque fini !

Y a pu d’papieeeeerrr !!!!

Hobbes-trué
réponse à . HoubaHOBBES le 18/09/2007 à 20h31 : Forcément, t’as oublié le taille-craillon, alors, je suis bi...
te ronge pas les sangs ...
Qui veut aider Houba pour lui "tailler" ... euh ... non, mieux vaut dire "aiguiser" ses crayons ??
Y a pu d’papieeeeerrr !!!!
de quel genre de papier as-tu besoin ? aurais-tu "coulé un bronze" ? 
Se monter le bourrichon...
Hissez haut !
Quand on s’est monté le bourrichon, voit-on Montmartre ? Références d’avant la première-dernière Guerre Mondiale sur cette page. Il y semblerait que même le Manneken Piss la chanta à Monsieur Lloyd Georges.
Tu te montes encore une fois le bourrichon pour rien! Espèce de bourrin, va!
J’ ai dû addrabber un rhube. Le bourrichon d’ huîtres b’ est bonté à la dêde...
réponse à . momolala le 18/09/2007 à 07h06 : Salutations, salutations... Tu es bien cérémonieux ! En nissa...
est-on grandi par la charge qu’on supporte ?
ma femme, qui me supporte depuis le siècle dernier, n’a pas vraiment grandi.
Sans me monter le bourrichon, que puis-je en conclure ? 
Prenez un bout, un petit bout* et même un joli petit bout.
Ayez soin de choisir un bout de bonne humeur, un bout qui facilement rit ...
Coiffez-le d’un petit béguin, adorable bonnet que dans le bas Languedoc on appelle le chon.
Avec adresse, rapprochez le bout, le rit, et le chon ; gommez ici quelques « t » superflus, ajoutez là un petit « r » coquin. Assemblez le tout, ajustez, peaufinez, sertissez... appliquez-vous : le bourrichon n’admet pas la médiocrité. Ne reste plus qu’à le monter en épingle et à l’offrir à quelqu’un, à quelqu’une !

*Pour autant, ne jetez pas le gros bout mais remisez-le précieusement pour une utilisation prochaine.
Se faire des illusions / Exciter l’imagination

Pour exciter l’imagination, il faut peut-être un bourrichon, mais pour se bercer d’illusions, ne faudrait-il pas mieux un moïse ?
réponse à . chirstian le 04/01/2011 à 10h11 : est-on grandi par la charge qu’on supporte ? ma femme, qui me supp...
Certains, qui supportent une équipe de football, ont parfois la tâche difficile, mais n’en sortent pas grandis, en particulier dans la tribune de Boulogne.
réponse à . cotentine le 18/09/2007 à 21h50 : te ronge pas les sangs ... Qui veut aider Houba pour lui "tailler" ... euh ... ...
Va donc voir à cette page
réponse à . DiwanC le 04/01/2011 à 13h23 : Prenez un bout, un petit bout* et même un joli petit bout. Ayez soin de c...
vingt fois sur le laitier remettons notre ouvrage, bourrichons le sans cesse et le rebourrichons , ajoutons quelques foies, ou souvent sans façons. (Vatel à son ami Boileau : recette de lait au foie bourrichonné)
En Côte d’Ivoire, il y en a qui se montent le bourrichon, même si le paquebot Gbagbo prend l’eau.
Je me marre, comme disait Jean Yanne: les deux francais, là, avocats de leur état, se montent le bourrichon également. Dumas, sans doute Alexandre père, à voir son grand âge, ne suggère rien d’autre que de recompter les voix. Cela avait déjà était fait et entérinné. Mais voilà, quand on est plus vieux que not’ Mickey, Alzheimer se fait sentir! Enfin, laissons-le faire, il aura besoin de beaucoup de temps avec son accolyte pour tout recompter, surtout si l’on sait que, arrivé à deux cent quatre-vingt-sept, ils ne sauront plus ce qu’ils comptent. Et donc, ce qu’ils feront, comptera pour du beurre...
Vous me manquez mais ici on ne me monte pas le bourrichon mais la GRRRRANDE bibliothèque Momolala. Comme l’autre de Paris, mais sur mesure de mon territoire à moi. Bientôt je vais retrouver mes chers livres, tous mes livres, y compris les dicos et le Bon usage... J’en salive d’avance !
réponse à . file_au_logis le 04/01/2011 à 18h25 : En Côte d’Ivoire, il y en a qui se montent le bourrichon, même...
Cela avait déjà était fait et entérinné.
 ??? déjà proposé par Gbagbo, effectivement, mais pas accepté. Je doute qu’aujourd’hui il soit encore possible de récupérer les bulletins et de les recompter de façon fiable. Mais la vérité semble être que chacun des 2 représente en gros la moitié de l’électorat exprimé. Que l’un ait obtenu effectivement 1 ou 2% de plus ou de moins que l’autre est-il un argument de nature à ce que le clan des perdants accepte de se retirer ? Le bourrichon est en haut du baobab. Jusqu’où montera-t-il ?
??? déjà proposé par Gbagbo, effectivement, mais pas accepté.
D’accord, mais avant?
Immédiatement après la fin du vote, les urnes ont été vidées et les bulletins ont été comptés, non?
Que l’un ait obtenu effectivement 1 ou 2% de plus ou de moins que l’autre est-il un argument de nature à ce que le clan des perdants accepte de se retirer ?
Ben, ... je crois. N’est-ce pas ce qui se passe dans une démocratie? Oui, je sais, dans l’Hexagone socialiste, il y a les royalistes qui compte différemment que les républicains. Aux USA des Etats-Unis, là, par contre, c’est en Floride que tout se joue et se déjoue...
réponse à . momolala le 04/01/2011 à 18h38 : Vous me manquez mais ici on ne me monte pas le bourrichon mais la GRRRRANDE bibl...
tu seras l’ivre de papier 
Cette expression me fait penser à l’âne copain à Winnie l’ourson ... On a quelque part une photo de Winnie faisant une promenade monté sur Bourriquet avec en plus Porcinet sur les épaules.
Souvenirs souvenirs ...
réponse à . DiwanC le 04/01/2011 à 13h23 : Prenez un bout, un petit bout* et même un joli petit bout. Ayez soin de c...
joliiiii!
Merci !
 ! Rose non pas de confusion mais de plaisir !
Monter le bourrichon à, quelqu’un c’est l’envoyer à la chasse au dahut et si le quelqu’un en question se monte le bourrichon il est certain qu’il va l’attraper
On peut aussi monter le bourrichon à un gamin cherchant une belle et les envoyer tous 2 à la recherche de la bête Dans notre pays de sac à dos il est possible qu’il tombe sur un cageot à qui une histoire équivalente aura été comptée .( On trouve de tout chez les touristes )

Dans votre pays de bourriche , même si le gars tombe sur un thon ils pourront au moins partager les huitres et faire un bout de conversation , peut être trouver du bon dans la compagnie de l’autre puis s’embrasser

A tout prendre il vaut peut être mieux se monter le bourrichon du côté d’Oléron ou de Bouzigues , il y aura matière à discuter même si le niveau ne s’élève pas au dessus de celui de la mer que d’en faire autant par Boëge ou par Onnion ** où ils se retrouverons comme 2 c... à attraper des engelures en voulant rejoindre les Brasses , cachés derrière leurs cache nez qu’ils ne se risqueront pas à ôter

**cette pageetcette page
Il n'avait eu besoin de personne le beau Georges : il s'était monté le bourrichon tout seul ! Il avait cru... au Père Noël... aux amours éternelles !

Premier amour déçu. Jamais plus, officiel,
Je ne suis remonté jusqu'au septième ciel !


Désillusion... des illusions perdues...
Un bourrichon mais à tout prendre qu'est-ce ?

Une illusion, une promesse... un p'tit bout qu'on pose là, près du richon... Et le voilà qui prend des allures de panière, de malle d'osier... il prend ses anses et puis ses aises... et tant qu'à faire, il prend aussi deux "r", un "r" rieur et un "r" richon, un peu boudeur, un peu ronchon...

Il se croit l' "r" fin, se veut couffin. Il se remplit de rien, de vent, de mirage, de leurre, d'illusion... Et dans ces cas-là, le bourrichon - à force de se la monter comme ça - il a surtout l' "r" c...n.
réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 01h50 : Il n'avait eu besoin de personne le beau Georges : il s'était mont&e...
Hé ben on l' attaque dans la joie et l'allégresse ce jour d'hui !

Tu me diras moi aussi quand j'étais jeune j'avais des illusions, c'est une particularité de la jeunesse d'ailleurs ( et même d'ici d'ailleurs ) mais maintenant que me voilà blanchi sous le harnais à l'automne de ma vie, j'ai plutôt désillusions.......

Mais revenons à nos bourriches.

Bien que natif des rives de l’étang de Thau où l’on sait ce qu’est une bourriche, il ne se laissa pas monter le bourrichon par le succès.
L’humilité était son crédo et la simplicité sa profession de foi.
Comme il l’écrivit au sujet de lui-même……..C’est un modeste

Une tasse de mon modeste café ?
réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 02h35 : Un bourrichon mais à tout prendre qu'est-ce ? Une illusion, une pr...
Tout dans la finesse. C'est agréable à lire, gouleyant à souhait..........de la belle ouvrage.
Et je ne te monte pas le bourrichon......C'est sincère.
Si, si.......
Anagramme
Bourre le nichon mort
Sans trop vous prendre le bourrichon avec M'sieur Rey, il dit que ce mot viendrait de "bourrache" ( natte de jonc en Picard*)
Ce mot aurait donné des mots faisant penser à des objets ou choses rudes et irréguliers:
Bourrin, bourru, bourré (dans le sens plein à ras bord)..........

Voilà, ces explications vous en faites ce que vous voulez........
Allez, j'y vais chui déjà à la bourre........

* Je sais qu'il y a des Picards dans la salle.......y confirment ou y z'infirment ?
cafetière
Je dénonce la ville du Var parce que son café est de mauvaise qualité:
je cafte Hyères
réponse à . BOUBA le 13/05/2015 à 07h49 : Sans trop vous prendre le bourrichon avec M'sieur Rey, il dit que ce mot vi...
"bourrache" ( natte de jonc en Picard*)
Sais pas !
A l'occasion, je demanderai à Jeanneton, là, elle est sortie, la faucille n'est plus sur le râtelier.
réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 01h50 : Il n'avait eu besoin de personne le beau Georges : il s'était mont&e...
Il n'avait eu besoin de personne le beau Georges
Avant de lui faire sa fête, il chantait...
Quand je pense à Rolande
je bande, je bande
Quand je pense à Julie
je bande aussi
Mais quand je pense à Hollande...
DEVINETTE
Comment appelle-t-on un hameau luxueux ?
réponse à . mickeylange le 13/05/2015 à 09h51 : Il n'avait eu besoin de personne le beau GeorgesAvant de lui faire sa f&eci...
Laisse donc Hollande.
Il tambourine sur la porte de la cabine de pilotage où s'est enfermé Valls.
Je note (si l'expression espagnole est correcte) que les Espagnols ont été embêtés pour trouver un endroit où construire leurs châteaux, ils ont été obligés de les construire en l'air.
réponse à . joseta le 13/05/2015 à 09h55 : DEVINETTE Comment appelle-t-on un hameau luxueux ?...
Oserais-je "bourg riche" ?... parce que "lieu d'aisance", ça ne le fait pas trop...
réponse à . SyntaxTerror le 13/05/2015 à 10h07 : Je note (si l'expression espagnole est correcte) que les Espagnols ont &eac...
C'est correct (quoiqu'on dit davantage 'hacer' (faire) castillos en el aire). J'ai toujours pensé que c'est une erreur demander la traduction littérale, car bien souvent ça n'a aucun sens. Dans ce cas, la signification est: se faire des illusions, être fantaisiste...et c'est la seule traduction qui corresponde.
réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 10h31 : Oserais-je "bourg riche" ?... parce que "lieu d'aisance"...
Bravo ! Et bien tu vois quand tu veux...
Heu...on ne te l'a pas soufflée, au moins... 
réponse à . joseta le 13/05/2015 à 09h25 : cafetière Je dénonce la ville du Var parce que son café es...
L'était pas bon le café d'hier ?.....
réponse à . SyntaxTerror le 13/05/2015 à 09h40 : "bourrache" ( natte de jonc en Picard*)Sais pas ! A l'occasi...
Pourvu qu'elle ne rencontre pas quatre jeunes et beaux garçons........
réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 10h31 : Oserais-je "bourg riche" ?... parce que "lieu d'aisance"...
Yesssssssssss !!.........clap ! clap ! clap ! clap !.........Bien trouvé !
réponse à . mickeylange le 13/05/2015 à 09h51 : Il n'avait eu besoin de personne le beau GeorgesAvant de lui faire sa f&eci...
.......Mon Dieu là je débande
réponse à . joseta le 13/05/2015 à 10h38 : Bravo ! Et bien tu vois quand tu veux... Heu...on ne te l'a pas souffl&eacu...
Pfff... c'est décourageant...
Un tel manque de confiance sur un site de si haute tenue, c'est insupportable...
de salon ! 
réponse à . joseta le 13/05/2015 à 10h35 : C'est correct (quoiqu'on dit davantage 'hacer' (faire) casti...
Dans ce cas précis, ça a un sens, on ne construit rien en l'air. Les Français bâtissent leurs châteaux imaginaires en Espagne, pourquoi pas plutôt sur la lune ?
réponse à . BOUBA le 13/05/2015 à 11h00 : Yesssssssssss !!.........clap ! clap ! clap ! clap !......
Tu arrives au bon moment... parce que l'Ibérique n'est que méchancetise !
réponse à . BOUBA le 13/05/2015 à 10h59 : Pourvu qu'elle ne rencontre pas quatre jeunes et beaux garçons.........
Je me disais, elle en met du temps et qu'est-ce qu'elle fait de tous ces joncs ...
réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 11h05 : Tu arrives au bon moment... parce que l'Ibérique n'est que m&ea...
Meuh non ! c'est juste une taquinerie.......
réponse à . SyntaxTerror le 13/05/2015 à 11h09 : Je me disais, elle en met du temps et qu'est-ce qu'elle fait de tous c...
Elle les étale sur le gazon pour ne pas salir son blanc jupon ......enfin, je pense.
réponse à . SyntaxTerror le 13/05/2015 à 11h04 : Dans ce cas précis, ça a un sens, on ne construit rien en l'a...
pourquoi pas plutôt sur la lune ?

Justement parce qu'il n'y a pas d'air....CQFD !
réponse à . mickeylange le 13/05/2015 à 09h51 : Il n'avait eu besoin de personne le beau GeorgesAvant de lui faire sa f&eci...
Fernande... Rolande... ou Thérèse, toujours si enjouée quand...
Hôôôô !!!

c'était une réponse au 124 qui m'a choqué.
Ce site devient au fil des ans et des libineuses, non libibineuses, non plus ça c'était Kadhafi ou Marceeel. Quand je pense alibi, oui aussi comme Félicie. LIBIDINEUSE yess j'lai eu !
réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 11h05 : Tu arrives au bon moment... parce que l'Ibérique n'est que m&ea...
l'ibérique
Méchancetise...parce que je l'ibère libère mes pensées, que c'est toi qui m'as fait avoir ? 
réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 11h44 : Fernande... Rolande... ou Thérèse, toujours si enjouée qu...
Fernande... Rolande... ou Thérèse, toujours si enjouée quand...

Et Monique alors ?
réponse à . SyntaxTerror le 13/05/2015 à 11h04 : Dans ce cas précis, ça a un sens, on ne construit rien en l'a...
Les rêves, ça n'a aucune base solide.
Choqué... toi... admettons !
Ce site n'a pas attendu le fil des ans...
Déjà, en 2007, l'Amiral se demandait s'il n'allait pas en retrouvait une dans le potage... je parle d'une tête... enfin c'est que j'ai cru comprendre en lisant sa contrib. 22...

réponse à . mickeylange le 13/05/2015 à 12h01 : Fernande... Rolande... ou Thérèse, toujours si enjouée quan...
Monique ?... c'est comme Dominique... elle s'en va par les chemins qui mènent vers le Bon God...
Vois pas aut' chose...
réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 13h04 : Monique ?... c'est comme Dominique... elle s'en va par les chemins qui m&eg...
Pourtant il a un proverbe breton qui dit "Monique, deux qui la tiennent, trois qui là ..."*
* ça rime avec Monique
réponse à . mickeylange le 13/05/2015 à 16h41 : Pourtant il a un proverbe breton qui dit "Monique, deux qui la tiennent, t...
trois qui là ...
...trois qui, là, lui font part des dernières chroniques britanniques ou évoquent pour elle l'histoire du Titanic... à moins qu'ils ne l'invitent à quelque pique-nique ou à quelque balade océanique. Car ta belle Monique - bien que de caractère volcanique - a des tendances neuneurasthéniques...

C'est bien ce que laissait entendre ton "trois qui là...", je suppose ! Autrement, vois pas aut' chose...


" exciter l'imagination de quelqu'un,
ou monter une personne contre une autre. "

En Nouvelle France, on dit 'crinquer' quelqu'un, ou 'crinquer' une personne contre une autre, ou encore être 'crinqué'.
Ça viendrait de l'anglais "crank", qui signifie crinquer !

Comme dans l'exemple :
"Je pensais pas que les anges se crinquaient aussi facilement le printemps venu."



réponse à . DiwanC le 13/05/2015 à 17h00 : trois qui là ......trois qui, là, lui font part des derniè...
Quand elle veut pas, Monique, c'est bernique !
réponse à . mickeylange le 13/05/2015 à 16h41 : Pourtant il a un proverbe breton qui dit "Monique, deux qui la tiennent, t...
trois qui la piquent ?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se monter le bourrichon / Monter le bourrichon (à quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?