Un bleu / un bleu-bite - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un bleu / un bleu-bite

Une nouvelle recrue
Un débutant

Origine

Pour qui ne connaît pas encore l'origine de cette expression (mais mon petit doigt me dit que ça ne va plus durer longtemps), il est parfaitement légitime de se demander par quel cheminement étrange un débutant ou une nouvelle recrue peut bien avoir été appelé un bleu, et ce à partir de 1840.

Avant de lever le voile, on peut préciser que le 'bite' de bleu-bite (version du bleu datant de 1935) ne semble pas être ce que beaucoup imagineraient facilement.
En effet, selon Cellard et Rey, dans leur Dictionnaire du français non conventionnel (Lien externe), il pourrait s'agir d'une apocope de l'argot 'bitau' qui désignait un nouvel élève, mot venant lui-même du genevois 'bisteau' pour "jeune apprenti".

Quant au bleu tout court, trois explications sont généralement proposées, dont les deux premières sont assez proches.
La première viendrait du fait qu'au début du XIXe siècle, le conscrit nouvellement arrivé portait une tenue bleue ; et la deuxième viendrait de ce que les soldats d'origine populaire arrivaient souvent à la caserne vêtus d'une blouse bleue.
Quant à la troisième, elle serait liée au fait que l'habit des soldats de la Ière république française était bleu (blanc pour les royalistes) et que ces troupes étaient majoritairement composées de jeunes recrues nouvellement incorporées, donc sans expérience.

Quoi qu'il en soit, c'est bien la tenue bleue des nouvelles recrues de l'époque qui est à l'origine de cette appellation.
Et si le bleu a donc d'abord naturellement désigné le nouvel arrivé sous les drapeaux, il est ensuite sorti du milieu militaire pour désigner un nouvel arrivant sans expérience, quelle qu'en soit la profession.

Exemple

« Je suis rentré en dépôt de mon régiment. Ce sont tous les jours des bleus à dresser, des détachements à habiller, à équiper. Je suis chef de section (…) »
Jean-Richard Bloch - Deux hommes se rencontrent - 1964

« À ses côtés, Poirier semblait nu comme un bleu-bite à la visite médicale d'incorporation. »
Paul Chevrier - Flashs - 2006

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un bleu / un bleu-bite » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
États-Unisen A greenhornUne corne verte
États-Unisen A greenhornUn corne de vert
Angleterreen A rookieUn débutant
Espagnees Un novatoUn novice / Un nouveau
Canada (Québec)fr Un vert
Italie (Sicile)it Di prìmu pìluDe premier poil
Pays-Basnl Een nieuwkomertjeUn nouveau venu
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Een groentjeUn petit vert
Polognepl ZielonyUn vert
Roumaniero Un bibanUne perche (poisson)
Roumaniero Un pufosUn duveteux
Roumaniero Un ageamiuUn novice
Suèdesv Ett blåbärUne myrtille (une baie bleue)
Suèdesv En gröngölingUn pic vert

Vos commentaires
Une B.L.U. !

Anna Vig
Un débutant

Un puceau en quelque sorte...
en anglais "green horn", une corne verte, c’est à dire la jeune corne tendre d’un taureau par exemple. cordialement.koskos
réponse à . <inconnu> le 01/12/2009 à 07h15 : en anglais "green horn", une corne verte, c’est à dire la jeune co...
Même si la corne est jeune et tendre, Koskos, gare bite : c’est bon comme là-bas, dis !
Et avec leur tenue bleue, n’auraient-elles pas porté un bitos bleu, les jeunes recrues ? Je disais ça parce que trouver une origine genevoise à une expression aussi purement française, s’agissant de nos soldats de la Raie-publique... Enfin c’était pour faire avance le schmilblick dont j’ai appris hier qu’il avait été inventé par Pierre Dac qui en disait qu’il "ne sert à rien et peut donc servir à tout car il est rigoureusement intégral".
réponse à . momolala le 01/12/2009 à 08h35 : Et avec leur tenue bleue, n’auraient-elles pas porté un bitos bleu,...
Ah non, Momo ! Les schtroumpfs-bites portent un bitos blanc (sauf le généralissime, qui en a un rouge) ! 
l’argot ’bitau’ qui désignait un nouvel élève, mot venant lui-même du genevois ’bisteau’ pour "jeune apprenti".
étudiant à Poitiers, il y a ... quelques années, j’étais membre de la confrérie des Bitards, dont l’origine remonterait -Syanne, cela doit te plaire- à Rabelais.
Pour la petite histoire, le Grand Maître de l’ordre des Bitards avait été invité au couronnement de Bokassa -sans que l’on puisse savoir avec certitude s’il s’agissait d’une erreur du protocole, ou d’une marque d’humour inattendue !
cette page m’apprend que le nom viendrait de "la bistarde, du bas latin avis tarda, oiseau lent (à prendre son envol)" : j’avoue que je l’avais tout à fait oublié, si même je m’étais posé la question. Y aurait-il un rapport quelconque avec le biteau ou le bisteau ? Le rapprochement est bien tentant, et il est dommage que ni Cellard ni Rey n’aient été étudiants à Poitiers pour y réfléchir. 
la deuxième viendrait de ce que les soldats d’origine populaire arrivaient souvent à la caserne vêtus d’une blouse bleue.
je ne trouve pas celle-ci très convainquante : la blouse (qu’on appelait aussi bliaud -d’où le tablier- ou biaude) était effectivement beaucoup portée, dans les couches populaires, mais pas spécialement par les jeunes, et pas uniquement bleue. J’ai du mal à penser que cela attirait l’oeil, d’autant que le jour même de leur arrivée, ils recevaient un habit militaire.
au billard , même les bleu-bites savent qu’il faut passer le bout de sa queue au bleu avant de tirer son coup.
"bite", "biteau", Bisteau", "bistouquette"..., de la bite à l’élève, il n’y a qu’un pas, qu’il ne faut surtout pas franchir.
réponse à . chirstian le 01/12/2009 à 09h25 : la deuxième viendrait de ce que les soldats d’origine populaire ar...
Le surnom vient du fait que les soldats de la première république avaient des uniformes bleus, tout simplement. désignés les "bleus" en opposition aux "blancs" couleur (d’une manière générale, car il y avait qq exception si mes souvenirs sont bons: notamment les régiments composés d’étrangers) des uniformes de l’ancien régime. Quelques uns, ralliés à la République avaient été autorisés à garder leurs anciens uniformes (blanc, évidemment), bien que parfois qq peu modifiés, ainsi que leurs drapeaux régimentaires.
réponse à . horizondelle le 01/12/2009 à 09h36 : "bite", "biteau", Bisteau", "bistouquette"..., de la bite à l’&eacu...
Certains auraient-ils décidés de se la peindre en bleu ? d’ou bleu-bite ???
Avec du bleu de méthylène, pour faire écolo...
Je me satisfais complètement de l’explication N°1 pour la couleur bleue des uniformes des conscrits, mais je reste sur ma faim pour "bite".
Après de longues recherches, j’ai trouvé quelque chose qui pourrait éventuellement faire avancer le dossier dans l’argot de l’Armée de l’Air :

Oups ! La page a été supprimée en 2010...
réponse à . <inconnu> le 01/12/2009 à 09h48 : Certains auraient-ils décidés de se la peindre en bleu ? d&rs...
pour faire écolo...
Cela expliquerait peut-être ces différences de couleur:

Une Bleu : terme employé en Suisse pour désigner l’absinthe.
Un Douanier : un verre d’absinthe. Allusion à la couleur verte du costume des douaniers suisses.
La Verte : désigne l’absinthe dans le langage populaire par allusion à la couleur. Variantes : un Vert-de-Gris, une Verdoyante.
Si jamais le tout à cette page
réponse à . <inconnu> le 01/12/2009 à 09h44 : Le surnom vient du fait que les soldats de la première république ...
...car il y avait qq exception si mes souvenirs sont bons...

Tu parles de la période révolutionnaire, début du XIX ème.
Si tes souvenirs ne sont pas très bons, tu es tout pardonné.
réponse à . Elpepe le 01/12/2009 à 07h31 : Même si la corne est jeune et tendre, Koskos, gare bite : c’est...
Décidément, tu l’as écrit plus vite que moi !
Salut Koskos et ne te laisse pas impressionner par l’amiral, c’est un brave ....

Welcome-Hobbes
réponse à . horizondelle le 01/12/2009 à 09h36 : "bite", "biteau", Bisteau", "bistouquette"..., de la bite à l’&eacu...
"....il n’y a qu’un pas...."
tu rêves d’une grande pointure ???

Offusqu-Hobbes
réponse à . horizondelle le 01/12/2009 à 10h10 : pour faire écolo...Cela expliquerait peut-être ces différenc...
Attention: "vert-de-gris", cela peut rappeler de TRÈS mauvais souvenirs à certains...
réponse à . deLassus le 01/12/2009 à 10h10 : ...car il y avait qq exception si mes souvenirs sont bons... Tu parles de la p&...
Exception: je voulais dire par-là que certains de mes souvenirs de lectures faisaient allusion à certaines exception dans les uniformes de l’ancien régime, notamment dans la série édité par Hachette;
"Connaissance de l’histoire" avec des hors-série sur les uniformes. Il ya aussi l’écellente revue:
"La gazette des uniformes" dont il m’est arrivé de lire qq exemplaires.
Pour lésrie Hachette, un histoirien (il y a bien des années maintenant) m’avait appris que la première saison (pour dire comme de nos jours... alias première édition en l’occurrence) contenaient des erreurs que la société historique à laquelle il appartenait avait contribué à faire rectifier.
Il est encore possible (parfois) d’en trouver qq exemplaires en vente chez PriceMinister ou Abebooks.
Je vous livre une phrase de Wiki sur "bleu":

Dans nombre d’interjections composées de bleu (par ex. corbleu !, nom de Bleu, etc.), le mot se substitue à Dieu pour éviter le blasphème.

Je vous laisse réfléchir là dessus, hein God !
réponse à . HoubaHOBBES le 01/12/2009 à 10h15 : Décidément, tu l’as écrit plus vite que moi ! Sa...
Elpépé : le marin qui tire plus vite que son ombre. Gnarf gnarf !
réponse à . mickeylange le 01/12/2009 à 10h53 : Je vous livre une phrase de Wiki sur "bleu": Dans nombre d’interjections ...
Regarde ma bite, je suis bleu de toi!
Ca l’a fait, hein, ca l’a fait!
réponse à . Elpepe le 01/12/2009 à 11h35 : Elpépé : le marin qui tire plus vite que son ombre. Gnarf gna...
Les drisses ou les minettes ?
réponse à . file_au_logis le 01/12/2009 à 11h51 : Regarde ma bite, je suis bleu de toi! Ca l’a fait, hein, ca l’a fait...
Regarde ma bite,
Non merci !
God au secours !!! ya l’Ostro-god qui veut m’enfilo.
réponse à . Elpepe le 01/12/2009 à 07h31 : Même si la corne est jeune et tendre, Koskos, gare bite : c’est...
Bonjour à tous !

Moi je préfère le koskos o vo (la pôv bête...  ) plutôt que nature  :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 01/12/2009 à 09h44 : Le surnom vient du fait que les soldats de la première république ...
Le surnom vient du fait que les soldats de la première république avaient des uniformes bleus, tout simplement.
c’est effectivement une des explications citées par God, mais elle ne tient pas : l’uniforme bleu était bien celui de certains régiments, mais les soldats confirmés y portaient le même uniforme que les nouvelles recrues. Aucune raison donc pour que l’expression "les bleus" désignent uniquement les nouveaux.
Quant à dire que ces troupes étaient majoritairement composés de jeunes, cela signifierait que d’autres troupes de la république , vêtus d’un uniforme d’une autre couleur auraient été composés d’anciens ? Peu crédible !
ZZZZZzzzzzzzzzzzzz ! J’ai attrapé une mouche bleue !  
Et le bleu outre..mer, c’est uniquement pour les recrues de la marine ?
Au secours LPP, le doute ma bite !
réponse à . chirstian le 01/12/2009 à 12h29 : Le surnom vient du fait que les soldats de la première république...
Petit dialogue de deux mouches bleues:

Tu te rappelles quand nous étions jeunes, nous voulions ressembler à Brigitte B. pour plaire à Christian ?
- oui
- et bien maintenant ça y est
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/12/2009 à 12h45 : Et le bleu outre..mer, c’est uniquement pour les recrues de la marine ...
Le beau Danube bleu. Complètement bleu ?
Bien que God ait, d’autorité, écarté le sens commun ici au mot "bite" je me demande quand même si on ne s’amusait pas à bizuter les jeunes troufions ou si on ne les désinfectait pas systématiquement au bleu de méthylène à leur arrivée dans leur corps d’armée.
Euh... je t’en pose, des questions ? Bon, la bleusaille : je viens de recevoir toutes vos contribs, depuis la première jusqu’à ce matin (quel site !), à la queue-leu-leu, ce qui va me faciliter la recherche historique pour la rédaction d’un
manuel de l’usager d’Expressio,

à seule fin que les bleus qui se pointent à la conscription puissent y faire leurs classes en n’ignorant rien du maniement de la clé de 12, arme la plus redoutable en usage dans nos armées.
Si vous êtes sages, les gosses, vous l’aurez en même temps que l’éditeur de partoche et le serpent de mer réunis.
L’Amiral
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/12/2009 à 12h29 : Bonjour à tous ! Moi je préfère le koskos o vo (la p&...
Tiens, t’as perdu ta couleur ?
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/12/2009 à 12h45 : Et le bleu outre..mer, c’est uniquement pour les recrues de la marine ...
Voilà, j’arrive ! Non, le bleu outre-mer, c’est çui des Pieds-Noirs, qui sont nombreux sur ce site, et de quelques autres natifs des confetti de la République une et indivisible, qu’y disaient... 
Il y a un une différence entre l’habitat urbain et la bite à Dudul
Certes, tous les 2 doivent être bien couverts mais l’habitat urbain c’est pour éviter l’entrée de liquide à l’intérieur et la bite à Dudul, c’est le contraire.

En cette semaine de lutte contre sida, n’oubliez pas de sortir couvert.

Al Capote
réponse à . <inconnu> le 01/12/2009 à 14h18 : Il y a un une différence entre l’habitat urbain et la bite à...
c’est le contraire
C’est donc pour permettre l’entrée de liquide à l’intérieur, si j’ai bien tout suivi. Mickey, tu peux faire une planche explicative, pour les bleus ?
Et en réponse à #32, oui, j’ai modifier mon pseudo un peu tôt, mais c’est vrai qu’il était un peu compliqué à écrire !!!
Il n’en reste pas moins que je suis malgré tout un "bleu", parmi vous autres vieux routards d’Expressio que je prends un plaisir quotidien à lire !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/12/2009 à 14h46 : Et en réponse à #32, oui, j’ai modifier mon pseudo un peu t&...
Je suis équipé d’un hub bleu pour quelques périphériques USB, alors, ça ne me dérangeait pas outre mesure !
réponse à . chirstian le 01/12/2009 à 09h25 : la deuxième viendrait de ce que les soldats d’origine populaire ar...
le jour même de leur arrivée, ils recevaient un habit militaire

A quelle époque ?
Il me souvient bien ne pas avoir "touché le paquetage" le premier jour et encore moins être passés chez le coiffeur ! Certains en avaient même cru qu’on allait garder les cheveux longs ...

A noter que chez les chasseurs, l’uniforme est ... bleu chasseur et qu’en été il n’est pas question de porter la tenue moutarde (kaki clair) de l’armée de terre, tous en tenue de combat de couleur vert-armée ou camouflée.
réponse à . mickeylange le 01/12/2009 à 10h53 : Je vous livre une phrase de Wiki sur "bleu": Dans nombre d’interjections ...
C’est le bon roi Henri (quatrième du nom) (qui avait gardé ses coutumes parpaillotes et paillardes qui jurait comme un charretier et que son confesseur essayait de "réformer" ) qui est à l’origine de tous ces "jarnibleu".
réponse à . SyntaxTerror le 01/12/2009 à 15h25 : C’est le bon roi Henri (quatrième du nom) (qui avait gardé s...
Et les bleus de Bresse, des Causses ou d’Auvergne, on va pas en faire un fromage, si ?
réponse à . horizondelle le 01/12/2009 à 10h10 : pour faire écolo...Cela expliquerait peut-être ces différenc...
Ben, ici (en France pas voisine) on dit plutôt "le jaune" (qui depuis désigne le pastis). D’ailleurs dans le fameux tableau de Degas, on voit bien que le contenu du verre est de couleur jaune.
réponse à . Elpepe le 01/12/2009 à 15h03 : Je suis équipé d’un hub bleu pour quelques périph&eac...
Je suis équipé d’un hub bleu pour quelques périphériques USB

Ah bon ? Pourtant
Un hub bleu est une fenêtre de petite taille, généralement circulaire, percée dans la coque d’un bateau pour laisser entrer l’air et la lumière
La ligne bleue des Vosges est donc de formation très récente : 1871, date à laquelle il fut écrit que je naîtrais Pied-Noir !
réponse à . SyntaxTerror le 01/12/2009 à 15h38 : Je suis équipé d’un hub bleu pour quelques périph&eac...
Peut-être, mais ceux-là n’ont pas de port USB dans leurs escales... Faudrait pas prendre l’Amiral pour un bleu, hein !
Le bleu , on en mettait dans la lessive, dans le dernier rinçage: des boules bleues pour rendre le linge plus blanc.
Les mouches l’adoraient,
Elles s’en gavaient.
Elles le pompaient goulument les yeux équarquillés...
Elles s’en faisaient péter la sous-ventrière.
Puis, elles explosaient.. et flottaient, toutes noires, ailes déployées, sur la mousse étincelante. On n’avait plus qu’à les ceuillir avec une louche réservée à cet usage.
réponse à . Elpepe le 01/12/2009 à 15h44 : Peut-être, mais ceux-là n’ont pas de port USB dans leurs esca...
Mon hub USB est incorporé à mon écran (moyennant une rallonge USB) dont je ne citerai pas la marque et dont je lis qu’un homonyme fabrique de la choucroute ...cette page
réponse à . <inconnu> le 01/12/2009 à 15h53 : Le bleu , on en mettait dans la lessive, dans le dernier rinçage: des bou...
Ah oui, ma grand’mère la ficelait dans un vieux bout de drap pour ne pas que ça fonde trop vite, avec une ficelle pour la prendre sans se bleuir les doigts.

Un collègue prétend qu’il s’est guéri d’une amygdalite en se badigeonnant de bleu.
Les microbes devaient être de bonne composition.
réponse à . SyntaxTerror le 01/12/2009 à 15h53 : Mon hub USB est incorporé à mon écran (moyennant une rallon...
J’ai un hub-lot en prime, pour brancher tous les zinzins portables, genre GPS marine et routier, pda et consorts, qui tous se rechargent, se paramètrent ou se mettent à jour via internet. J’attends la pipe USB/lecteur mp3 !
Donc un jeune trouffion fraîchement débarqué à Clermont Ferrand est un bleu d’Auvergne.
réponse à . Elpepe le 01/12/2009 à 16h05 : J’ai un hub-lot en prime, pour brancher tous les zinzins portables, genre ...
Ca approche !

cette page
J’en veux une bleue, et qui fasse aussi grille-pain, kif-kif le pda de God.
réponse à . <inconnu> le 01/12/2009 à 16h18 : Donc un jeune trouffion fraîchement débarqué à Clermo...
et chez les tirailleurs sénégalais , on les reconnaissait comment les bleus ?
Il pleure dans mon coeur
Comme le bleu pleure la quille ;
Quel zouave a cette culotte
Que pénètre ma soeur ?...
Vert-laine
réponse à . <inconnu> le 01/12/2009 à 07h15 : en anglais "green horn", une corne verte, c’est à dire la jeune co...
On dit aussi "tenderfoot" (pied-tendre), celui qui n’a pas beaucoup marché.

Bien qu’on n’y voie pas beaucoup de bateaux, à part ceux que l’agent Leroy Jethro Gibbs construit dans sa cave, dans "NCIS: Naval Criminal Investigative Service", l’ éternel nouveau, l’agent McGee, est sans cesse appelé "probie" par l’agent DiNozzo. Ca a été traduit en français par "le bleu".

Fine allusion à la marine pour flatter bassement l’Amiral et qu’il arrête de demander "n’importe quoi-qui-se-branche-sur-le-port-USB"
On peut (faire) laver sa voiture chez "l’éléphant bleu".
Pourquoi bleu ?
Peut-être parce que
La quille viendra, les bleus rest’ront pour laver les gamelles
La quille viendra, les bleus rest’ront pour laver les bidons

et les voitures z’aussi, sans doute.
réponse à . chirstian le 01/12/2009 à 12h29 : Le surnom vient du fait que les soldats de la première république...
Tu n’as pas toujours été aussi catégorique dans ta critique de la Parole de God :

Voir cette page

Ta contribution était en #30.
Amicalement.
Voici un petit bleu qui n’est pas une bleusaille :

cette page

Ce journal, né en 1914, s’appelle maintenant Le petit bleu du Lot et Garonne pour son édition d’Agen. Il est disponible en lien sur le site de la ville d’Agen. D’après ce que j’ai parcouru, il est très dépendant du groupe La Dépèche.
réponse à . SyntaxTerror le 01/12/2009 à 17h23 : On peut (faire) laver sa voiture chez "l’éléphant bleu". Po...
Et aux quillards, les bleus disent "blouille".

Autre usage local du bleu:
Quand mon père ne comprenait pas de quoi lui parlait ma mère, celle-ci lui disait "bleu" !
réponse à . momolala le 01/12/2009 à 13h44 : Bien que God ait, d’autorité, écarté le sens commun i...
Le 12 mai 2008, dans ta contribution # 62 de cette page, tu évoquais à juste titre la liaison petit bleu = télégramme, et tu nous donnais le texte du dialogue Montant - Signoret, en te désolant de n’avoir que le texte.

Voici ce que j’ai trouvé pour compléter :

cette page
réponse à . SyntaxTerror le 01/12/2009 à 17h03 : On dit aussi "tenderfoot" (pied-tendre), celui qui n’a pas beaucoup march&...
flatter bassement l’Amiral
C’est très bien, mon petit... poursuivez.
réponse à . deLassus le 01/12/2009 à 17h30 : Voici un petit bleu qui n’est pas une bleusaille : cette page Ce jo...
La poste aussi avait son petit bleu à cette page
réponse à . deLassus le 01/12/2009 à 17h26 : Tu n’as pas toujours été aussi catégorique dans ta cr...
Alors là, elle est raide, celle-là, hein ! Vlà que tu fliques nos écrits, mainant ? Ah mais, l’Homme est pétri de contradictions, sais-tu ? Et je ne vois pas pourquoi le Sélénite ne jouirait pas des mêmes droits, hein !

RÉCLAME

Expressio : le site où l’on soutient tout et son contraire,
pour l’amour de la dialectique de 12.
Poil à la.



Va falloir t’y faire, tu es encore un peu bleu... :&rsquo)
La marque est apparue en 1910.
À partir de 1925 les Gauloises sont vendues en paquet, sur lequel est dessiné un casque avec des ailes encore représenté aujourd’hui. Cet emblème caractéristique de la marque a été créé par le peintre-paysagiste Maurice Giot.
En 1936 le paquet est revu par le graphiste Marcel Jacno qui procède également à quelques retouches pour le casque. C’est à cette date que le bleu, toujours d’usage, du paquet est introduit.
Les Gauloises avec filtres apparurent dans les années 1950.
Jusqu’à la fin des années 1980, une variante des Gauloises a été produite à destination des forces armées : les Gauloises de Troupe.
Le paquet bleu était identique au paquet civil, mais le casque gaulois ailé était remplacé par un casque de soldat. Un paquet de Gauloises Troupes était inclus dans les rations de combat. Après avoir été comprises dans la solde des conscrits
Le droit à la ration du soldat et aux conscrits a continué jusqu’en 1972
Depuis la devise de l’amiral est "le tabac tue, la pipe détend" (source wiki)
réponse à . SyntaxTerror le 01/12/2009 à 16h00 : Ah oui, ma grand’mère la ficelait dans un vieux bout de drap pour n...
Ces boules bleues que ta grand-mère enfermait dans un petit chiffon s’appelaient de l’AZURANT OPTIQUE...
réponse à . Elpepe le 01/12/2009 à 18h28 : flatter bassement l’AmiralC’est très bien, mon petit... pours...
Je profite de ta présence.
Depuis ce matin, je trouve plusieurs orthographes de bleubite : en un seul mot, ou bien bleu bite en 2 mots, ou bleu-bite en mot composé avec trait d’union (choix de God).

1) Qu’en est-il de bleu marine ? Tu vois pourquoi c’est à toi que je pose cette première question.
2) Quid du pluriel de ces deux mots ? . Si bleubite est un seul mot, j’ai trouvé sur un site bleubites, qui paraît logique. Mais si c’est bleu bite ou bleu-bite ?

Si mes souvenirs sont aussi bons que ceux de Jacques27 en 11 et 19, il me semble qu’on écrit "des pulls bleu marine" , et en substantif "des bleus marine intenses". Parce que c’est bleu couleur de marine. Peut-on raisonnablement admettre bleu couleur de bite ?

Encore que ...

cette page
réponse à . mickeylange le 01/12/2009 à 18h42 : La marque est apparue en 1910. À partir de 1925 les Gauloises sont vendue...
Ça c’est bien vrai, ça, mon tout-petit ! Bon, je file chercher BB, pour un dîner composé d’un cocktail de fruits de mer au bleu des Causses, de petits farcis au bleu des Causses, d’un poulet au bleu des Causses, de pommes de terre au bleu des Causses et d’un entremet de Bleu des Causses et de poire au Floc de Gascogne -> cette page.
Avec en apéro : champagre-curaçao, évidemment.
Au lit, etc...
réponse à . deLassus le 01/12/2009 à 18h51 : Je profite de ta présence. Depuis ce matin, je trouve plusieurs orthograp...
réponse demain, je file !
réponse à . mickeylange le 01/12/2009 à 18h42 : La marque est apparue en 1910. À partir de 1925 les Gauloises sont vendue...
J’ai trouvé un fada qui vend des paquets datant de 1965. 30 € !

cette page

Par rapport à ton intéressant commentaire, quelques nuances :
- En 1965 ces Gauloises destinées aux militaires s’appelaient Gauloises Caporal, et l’indication Troupe était sur le fond du paquet.
- Le casque était le casque gaulois ailé.
- Curieusement, ces Gauloises Troupe sont munis de filtres.

J’étais militaire entre 1968 et 1970. Bien que fumeur de brunes, je ne supportais pas les Gauloises des rations, qui étaient sans filtre. Elles m’empèchaient de suivre le footing du petit matin. J’ai donc rapidement décidé de ne plus fumer, et effectivement mes paquets ont pris une grande valeur d’échange, dans ce drôle de milieu où chacun manquait de tout.
réponse à . deLassus le 01/12/2009 à 18h51 : Je profite de ta présence. Depuis ce matin, je trouve plusieurs orthograp...
Peut-on raisonnablement admettre bleu couleur de bite ?

ben oui, pour un schtroumph, pourquoi pas !!! 
réponse à . deLassus le 01/12/2009 à 17h26 : Tu n’as pas toujours été aussi catégorique dans ta cr...
Tu n’as pas toujours été aussi catégorique dans ta critique de la Parole de God :
tu m’as mal lu. Ici God nous donne 3 explications, et j’exprime mes doutes quant aux 2° et 3°. Rien à redire à la première, qui est déjà celle que je citais dans le message que tu as retrouvé : il aurait existé au XIX des régiments ou l’uniforme blanc n’était donné qu’à la fin de l’instruction, durant laquelle les conscrits avaient une tenue bleue.
réponse à . chirstian le 01/12/2009 à 20h05 : Tu n’as pas toujours été aussi catégorique dans ta c...
Autant pour moi. Il faut dire que depuis ce matin je nage dans le grand bleu !
on trie les rats : il y en a des gris et des noirs. Mais pas de bleus, car quand c’est du rat bleu c’est du lapin.
Quant aux rats pas triés ils n’ont que les pieds noirs, mais le reste n’est pas bleu pour autant. Encore que, parfois, il leur reste un peu de bleu à l’âme...
réponse à . deLassus le 01/12/2009 à 20h09 : Autant pour moi. Il faut dire que depuis ce matin je nage dans le grand bleu&nbs...
Autant pour moi
eh non ! cette page 
Pour ceux qui ne sont pas des bleu-bites cette page
réponse à . Elpepe le 01/12/2009 à 18h39 : Alors là, elle est raide, celle-là, hein ! Vlà que tu ...
Tous mes regrets si ma méthode te choque.

Je ne "flique" rien du tout, je ne fais que chercher dans les expressions qu’on trouve à l’aide des mots clés quelques modèles, sources d’inspiration, et j’y prends beaucoup de plaisir. Je fais aussi assez souvent "Une au hasard".
Bien sûr, c’est un peu splus long que ta méthode. Cf # 31 "je viens de recevoir toutes vos contrib, depuis la première jusqu’à ce matin (quel site !)"
Moi je ne suis qu’un bleu, et On ne m’envoie rien...Tant mieux d’ailleurs, car je suis petitement logé.

Le plus "drôle" : en croyant prendre chirstian en flagra*t délit de contradiction, je me suis un peu emmélé les pinceaux. Voir sa réaction en # 70, parfaitement justifiée.
Mais maintiens ta réclame, elle ouvre tous les champs du possible.
réponse à . deLassus le 01/12/2009 à 20h39 : Tous mes regrets si ma méthode te choque. Je ne "flique" rien du tout, j...
Ben alors, on pique du nez  mon amionaute ? Donne-nous, à travers God, ton adresse perso, choisis tes destinataires et tu verras que le Canal 12 n’a pas d’exclusive. Il s’agit des contributions des participants présents ou virtuels à la convention.be 12 fois de la semaine passée, que j’ai séchée au propre et au figuré moi itou. Et surtout, surtout, prends bien ici l’écume des mots !
réponse à . deLassus le 01/12/2009 à 20h39 : Tous mes regrets si ma méthode te choque. Je ne "flique" rien du tout, j...
Un peu que je la maintiens, ma réclame ! Et la hisse en étend-dard au mât de l’amirauté comme marque de fabrique, raison sociale et Toul basse-tringle !
Bon, pour la couleur : le bleu marine, y en a qu’un, kif-kif le rouge vermillon ou le jaune citron, hein ! Alors, qu’est-ce tu vas inventer DES bleu(s) marine façon substantif, bien te presser le tien (de citron) ? Hmmm ?
Remarque, la couleur de la mer, elle, on peut en causer longtemps... 
réponse à . Elpepe le 02/12/2009 à 10h31 : Un peu que je la maintiens, ma réclame ! Et la hisse en étend...
Au début du XIX siécle, les jeunes recrues étaient taxées de "Marie-Louise", du nom de l’Impératrice en exercice. Je ne suis donc pas persuadé que l’épithète de bleu - bleusaille, bleubite - date de cette époque. Je vais me replonger dans "Les Gaités de l’Escadron" pour voir si le terme était déjà en vigueur. Il faut se méfier de l’expression des couleurs dans l’armée, il est des traditions qui font que certaines ne se prononcaient pas. Comme le "bleu cerise" chez les chasseurs désignait le rouge.
Origine du nom du Snooker :

Au début de ce jeu inventé en 1875, snooker étant le sobriquet attribué dans l’armée britannique aux bleus, un officier traita de "snooker" un de ses congénères après l’avoir mis (par la position de la bille blanche) dans l’impossibilité de toucher directement la bille suivante. Afin d’éviter un différend entre officiers, on décida d’appeler "snooker" cette position de jeu, puis le terme s’étendit au jeu lui-même.

P.-S. : J’ai répondu à vos critiques ingrates d’hier.
Si le bleu ne manque pas dans les chansons du beau Georges (l’autre !) - le bleu d’azur des papiers peints, le petit bleu du vieux Léon, le bleu d’une pervenche, et sans doute le bleu des yeux de quelque Manon, de quelque Ninette - et si quelques beaux militaires s’y promènent, je n’ai point trouvé de bleu-bite…

Pour ne pas vous laisser sans votre « Brassens du matin », voici ce texte, (dédié à Louis Lecoin qui aimait la paix par-dessus tout).

Le jour du Quatorze Juillet
Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En n’écoutant pas le clairon qui sonne.
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
réponse à . <inconnu> le 15/07/2013 à 03h43 : Origine du nom du Snooker : Au début de ce jeu inventé en 18...
Ton explication est en effet celle donnée par Wikipedia.
Ce qui n’empêche pas les commentateurs TV des compétitions que je regarde avec passion de dire que le mot snooker viendrait de ’to snook’, cacher (que je ne trouve nulle part !)
Qu’en disent les bilingues de ce meeeeeerveilleux site ?
réponse à . DiwanC le 15/07/2013 à 05h07 : Si le bleu ne manque pas dans les chansons du beau Georges (l’autre !...
Et le bleu de la Méditerranée ?......Pourquoi qu’on l’appellerait la Grande Bleue alors ?
Et Sète, c’est pas un port de la Méditerranée, et dans ces ports y a des bittes.........(avec deux T )
Hé ben voilà, y a bleu/bitte chez Brassens.......

Bon, voilà, suis bien content de retrouver mes potes(se)s d’Expressio après mon escapade......
Allez, zou, vais me faire un kawa et pis faut vider la voiture, voir le courrier etc etc........enfin faut reprendre pied dans la vie de tous les jours quoi........

Ad’taleur.....................
réponse à . BOUBA le 15/07/2013 à 07h42 : Et le bleu de la Méditerranée ?......Pourquoi qu’on l&r...
– Regarde comme la mer est d’un bleu profond sur le dépliant de vacances.
– Oui, c’est magnifique, c’est le même bleu que sur l’atlas de géographie !
DEVINETTE
Pourquoi on ne peut pas appeler ’bleu’ un débutant qui ne fait aucune preuve d’indulgence ?
On ne sait pas comment appeler les débutants affables...ils sont bleus ouverts !
réponse à . deLassus le 15/07/2013 à 06h14 : Ton explication est en effet celle donnée par Wikipedia. Ce qui n’e...
Pas glop, pas glop !
Les deux nouvelles recrues de l’armée anglaise se regardaient en se disant qu’il fallait s’y mettre... et des deux bleus, l’un dit ’go’ !
réponse à . joseta le 15/07/2013 à 08h00 : DEVINETTE Pourquoi on ne peut pas appeler ’bleu’ un débutant ...
Réponse
parce que: le débutant sévère.
Nouveaux à la quincaillerie
- On n’est pas content de ces bleus...
- pourquoi ?
- novices ne valent pas un clou !
- punaise !
Synonyme
Les libertins préfèrent employer novices.
À ses débuts, on appelait ce footballeur l’Agon bleu. *

* Je ne m’adresse à personne en particulier. 
réponse à . chirstian le 01/12/2009 à 16h51 : Il pleure dans mon coeur Comme le bleu pleure la quille ; Quel zouave a cet...
Donc, les bleus ont "le blues".....
Ça fait des années que je suis dans la profession mais je suis encore une bleue...
Gabrielle cette page.
Mes voisins ont une fille et un fils, que j’appelle ’les bleus’: Emma, Tom.
Je me souviens lorsque la Patrie m’avait appelé pour faire de moi un homme en 12 mois.
Un camion était venu nous chercher à la gare pour nous emmener à la caserne où on allait m’apprendre à marcher au pas-garde à vous-un/deux-un/deux-a vos ordres mon Adjudant et le maniement du FSA-MAS 49/56 FLG......
En ce premier jour d’incorporation alors que nous arrivions encore chevelus, seventies oblige, nous avons entendu hurler :
"La quill’ Bordel où j’bouffe un bleu !"..........

Là j’ai eu un coup de blues........

Mais 12 mois plus tard c’est moi qui faisait la blague et je garde de cette époque un bon souvenir........
Il n’y a pas que le Danube qui soit bleu, en Asie, l’cette page également.
NEWS
Un schtroumpf fait une grave chute: il a des bleus partout. 
réponse à . joseta le 15/07/2013 à 10h32 : Il n’y a pas que le Danube qui soit bleu, en Asie, l’cette page &eac...
Et la Ligne bleue des Vosges derrière laquelle est tapi le Teuton ?
Cré vingt dieux !
Personne n’y a pensé ?

Mais qui c’est qui m’a foutu une bleusaille pareille ?......Scrongneugneu........
Baïonnette au canon et à l’assaut..........
réponse à . joseta le 15/07/2013 à 09h07 : Synonyme Les libertins préfèrent employer novices....
Des novices y en a partouze partout.........
réponse à . BOUBA le 15/07/2013 à 10h32 : Je me souviens lorsque la Patrie m’avait appelé pour faire de moi u...
Notre mémoire est sélective. Heureusement pour nous. Car si nous ne nous rappellions que les mauvais moments, il y aurait de quoi... en voir de toutes les couleurs.
réponse à . BOUBA le 15/07/2013 à 07h42 : Et le bleu de la Méditerranée ?......Pourquoi qu’on l&r...
Te v’là enfin ! 
Bon… j’ai tenu la boutique comme j’ai pu… Les clefs sont sous le pot de fleurs. À toi de faire !
Et tu commences avec une élooongation de couettes que je ne saurais te reprocher !
L’expression est aussi le titre d’un roman d’Alphonse Boudard.
Il faut lire Bleubite. Alphonse raconte un peu de sa jeunesse, beaucoup de son immédiat après-guerre, mêlant souvenirs et fiction, ses "hésitations" entre le bien et le mal… Tout ça relaté dans la langue "Boudard", où l’argot le plus vert côtoie l’imparfait du subjonctif le plus pur.

Il faut lire Bleubite, comme il faut lire Les Combattants du petit bonheur, L’Hôpital, Mourir d’enfance… Vais pas tous vous les faire ! Il faut lire Boudard, et pis c’est tout !

Ce qui n’empêchera jamais une petite visite à Mauriac, un brin de conversation avec d’Ormesson ou une longue promenade avec Orsenna...
C’était la rubrique Une expression, un livre !  
DEVINETTE
Des trois débutants: un russe, un biélorusse et un letton, seulement un, sera appelé ’bleu’. Lequel ?
Mon beau-père a fait son service militaire dans la cavalerie.
Quand il est arrivé on lui a donné un cheval qui s’appelait valse-bleue.
Il a très vite compris pourquoi !
réponse à . <inconnu> le 01/12/2009 à 18h43 : Ces boules bleues que ta grand-mère enfermait dans un petit chiffon s&rsq...
Je confirme. Il permettait d’obtenir un vrai blanc, appelé le ’blanc papier". Plus blanc que blanc, il n’y avait pas. mais moins blanc que blanc, c’était gris, d’après Coluche.
réponse à . momolala le 01/12/2009 à 13h44 : Bien que God ait, d’autorité, écarté le sens commun i...
si on ne les désinfectait pas systématiquement au bleu de méthylène à leur arrivée

et parfois on la leur passait au cirage. Noir.
réponse à . SyntaxTerror le 01/12/2009 à 15h25 : C’est le bon roi Henri (quatrième du nom) (qui avait gardé s...
C’est le bon roi Henri... qui est à l’origine de tous ces "jarnibleu".

et même que Georges (l’autre) s’en souvenait dans la Ronde des Jurons

Les joyeux jurons défilaient

Tous les morbleus, tous les ventrebleus
Les sacrebleus et les cornegidouilles
Ainsi, parbleu, que les jarnibleus
Et les palsambleus
Tous les cristis, les ventres saint-gris
Les par ma barbe et les noms d’une pipe
réponse à . joseta le 15/07/2013 à 11h08 : DEVINETTE Des trois débutants: un russe, un biélorusse et un letto...
Réponse
- le letton, parce qu’on dit bleu qu’au balte.
réponse à . DiwanC le 15/07/2013 à 10h51 : Te v’là enfin !  Bon… j’ai tenu la boutique comme...
OK je reprends le flambeau pour perpétuer la mémoire de Tonton Jojo....
Je te souhaite de belles vacances bleues et @ tout bientôt..........
réponse à . charmagnac le 15/07/2013 à 11h36 : Je confirme. Il permettait d’obtenir un vrai blanc, appelé le &rsqu...
Si ! Plus blanc que blanc, c’est transparent........
réponse à . charmagnac le 15/07/2013 à 11h39 : si on ne les désinfectait pas systématiquement au bleu de m&eacut...
Ouais et pour faire partir le cirage, bonsoir !

ET LE PREMIER QUI DIT:"CA SENT LE VECU, JE LE MORDS !"..........
réponse à . charmagnac le 15/07/2013 à 11h43 : C’est le bon roi Henri... qui est à l’origine de tous ces "j...
Saperlipopette ! Un connaisseur !!!...............
réponse à . mickeylange le 15/07/2013 à 11h33 : Mon beau-père a fait son service militaire dans la cavalerie. Quand il e...
Il partait en java avec son cheval ?
réponse à . BOUBA le 15/07/2013 à 10h40 : Et la Ligne bleue des Vosges derrière laquelle est tapi le Teuton ? ...
Personne n’y a pensé ?
On ne saurait penser à tout, pauvres de nous qui vivons sur une terre bleue comme une orange…

Car il y en a des bleus : le bleu Klein, le bleu turquoise, le bleu de Prusse, tous chéris par les artisss de ce site… le bleu horizon qui n’est pas sans rappeler le bleu de ta ligne des Vosges et celle d’Elpepe au 43e étage, le bleu "âtre" et le bleu "thé", le bleu des Moody qui chantent la nuit tandis que Charles murmure à sa belle que plus bleu que le bleu de tes yeux, rien ne paraît plus bleu pas même le bleu des cieux
Bon… Je te vous laisse sinon vais encore être en retard chez les Desgrands-Lacour ! 
réponse à . mickeylange le 15/07/2013 à 11h33 : Mon beau-père a fait son service militaire dans la cavalerie. Quand il e...
Cadeau pour ton joli Papa ! 
Cette teinte, cette page, est la couleur des yeux bleus, dite aussi ’Klein d’oeil’.
réponse à . momolala le 01/12/2009 à 13h44 : Bien que God ait, d’autorité, écarté le sens commun i...
si on ne les désinfectait pas systématiquement au bleu de méthylène
Et c’est là qu’on prouve que le terme vient de la marine.
Effectivement, lorsqu’un nouvel arrivant, répondant au grade pompeux de "apprenti matelot" terminait ses classes de quatre mois à Hourtin, son premier soin était d’aller se déniaiser avant de rejoindre son navire ou sa base d’affectation.
L’usage voulait qu’arrivé dans une "boîte à matafs", maison close, louche autant que borgne (faut dire qu’avec sa solde menue-menue, ses huit paquets de tabac, ses six timbres et son bon de franchise postale, il n’avait pas tellement la possibilité de fréquenter le one-two-two), à son arrivée donc, une préposée lui trempait l’engin au bleu de méthylène, dont les vertus bactéricides et antifongiques sont bien connues.
Au sortir des ébats, la chaleur aidant, le pantalon blanc de tenue d’été réglementaire s’auréolait de bleu à l’endroit du corpus delicit
réponse à . charmagnac le 15/07/2013 à 11h39 : si on ne les désinfectait pas systématiquement au bleu de m&eacut...
et parfois on la leur passait au cirage. Noir.
Et mieux vaut l’avoir rose et bien droite que black et d’équerre...
réponse à . ergosum le 15/07/2013 à 14h15 : si on ne les désinfectait pas systématiquement au bleu de mé...
Cà sent le vécu !...........
réponse à . ergosum le 15/07/2013 à 14h29 : et parfois on la leur passait au cirage. Noir.Et mieux vaut l’avoir rose e...
et d’équerre...

Bah, pour tirer dans les coins ça a un côté pratique........
Non, non ! Jamais trempé mon biscuit dans du bleu de méthylène.
Ce n’était pas ma passe de thé !
Ah! si cela avait été du blue-lagon, je ne dis pas...
22 h ! … et même largement passées !

Extinction des feux, la bleusaille !
Silence dans les chambrées !
Demain, tous de corvées, debout de bonne heure !

Ce qu’il manque, vous l’ajoutez les garçons, parce que moi, côté service national, je ne parle que par ouï dire. Et pis, ça vous rappellera le bon temps ! Si, si !
:&rsquo)

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un bleu / un bleu-bite » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?