Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Donner le change

Faire prendre une chose pour une autre.
Tromper quelqu'un en lui donnant une fausse impression / une fausse piste.

Origine

Dans son sens figuré actuel, cette expression date du milieu du XVIIe siècle.
Elle nous vient du monde de la chasse à courre où on retrouve le sens de "mettre sur une fausse piste".
En effet, le 'change' y désigne l'animal qui n'est pas celui qui a été initialement levé (et qui a donc été changé - peut-être parce que, plus rapide que l'autre, il est apparu en premier aux yeux des cavaliers) et que l'on poursuit par erreur.
Du cerf traqué qui parvient à s'échapper parce qu'un autre est pris en chasse à sa place, on disait qu'il avait donné le change.

Exemple

« On pourrait plutôt soupçonner la noblesse de vouloir faire illusion au Tiers, de vouloir, au prix d'une sorte d'anticipation d'équité, donner le change à ses pétitions actuelles et le distraire de la nécessité, pour lui, d'être quelque chose aux États Généraux. »
Emmanuel-Joseph Sieyès - Qu'est-ce que le Tiers-état ?

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Donner le change » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Grèce Grec φυκια για μεταξωτες κορδελλες Des algues pour des rubans en soie
Angleterre Anglais A smoke screen / red herring Une manoeuvre tactique (maline) pour tromper
États-Unis Anglais To give (someone) the slip Donner le change
Argentine Espagnol Meter la mula Mettre le mulet
Espagne Espagnol Dar el cambiazo Donner le volte-face
Espagne Espagnol Dar el pego Donner la tromperie/tricherie
Espagne Espagnol Dar gato por liebre Donner chat pour lièvre
Italie Italien Fare il pacco Faire le paquet
Italie Italien Uno specchietto per le allodole Un petit miroir pour les alouettes
Belgique Néerlandais Op een dwaalspoor brengen Mettre sur une fausse piste
Pays-Bas Néerlandais Besodemieteren (argot) Couillonner
Pays-Bas Néerlandais Iemand op het verkeerde been zetten Mettre qqn sur la mauvaise jambe
Pays-Bas Néerlandais Om de tuin leiden Laisser faire le tour du jardin
Brésil Portugais Dar o golpe Donner le coup
Brésil Portugais Tomar gato por lebre Prendre le chat pour le lièvre
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Donner le change » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 17/07/2008 à 00:17
    la nécessité, pour lui, d’être quelque chose aux États Généraux

    Qu’est-ce que le Tiers-état ? Tout !
    De quoi dispose-t-il pour peser dans les décisions politiques ? Rien.
    Que demande-t-il ? A être quelque chose.
    Sieyès avait bien compris... Maintenant comme avant, les politiques espèrent toujours s’en tirer en jetant de la poudre aux yeux du manant, avec des montres ou des lunettes de soleil. Autrement dit, ils nous prennent pour des billes, en entendant donner le change.
  • #2
    • AnimalDan
    • 17/07/2008 à 01:49
    En Anglicisme, "donner le change", c’est comme qui dirait rendre la monnaie... Et bon, c’est tout ce que ça m’inspire for now...
  • #3
    • AnimalDan
    • 17/07/2008 à 04:21*
    Quand Expressio donne le (re-)change à Elpepe...
    cette page
    Article 3124036 bien sûr !!
  • #4
    • momolala
    • 17/07/2008 à 07:49
    Bien malin le cerf qui réussissait à envoyer un de ses semblables à la curée à sa place ! L’instinct de conservation développe le génie animal. Chez les humains, ce comportement n’aurait pas du tout la même aura. Quand l’homme donne le ch-ange il prend ses semblables pour des bêtes.
  • #5
    • chirstian
    • 17/07/2008 à 08:17
    moi, quand ma fille était plus jeune, je lui donnais le change avec Pampers.
  • #6
    • chirstian
    • 17/07/2008 à 08:26*
    • En réponse à momolala #4 le 17/07/2008 à 07:49 :
    • « Bien malin le cerf qui réussissait à envoyer un de ses semblables à la curée à sa place ! L’instinct de conservation développe le génie anim... »
    Bien malin le cerf qui réussissait à envoyer un de ses semblables à la curée à sa place !
    tous les chasseurs ont des anecdotes à raconter : un cerf qui se mêle à une harde, qui en chasse un animal de sa taille dans une direction, pour aussitôt fuir de l’autre etc... mais pour être complet, il faut rappeler que , si l’animal réussit parfois ainsi à échapper à la meute, il ne saurait être question pour les chasseurs de changer de proie et d’en tuer un autre à sa place. Les règles de la chasse à courre sont absolument strictes : seul l’animal choisi (la veille) peut être chassé et mis à mort.
  • #7
    • <inconnu>
    • 17/07/2008 à 08:42*
    Au poker, donner le change face à un adversaire permet de changer la donne et de gagner avec un jeu perdant ou, au contraire, de mette l’autre en confiance en lui faisant miser un maximum alors qu’on a le jeu le plus fort.
    Dans un pays étranger se faire donner le change permet d’obtenir de la monnaie locale mais en payant de fortes taxes aux banques.
    Bref, dans un monde où l’homme est un loup pour l’homme, quand tu donnes le change à quelqu’un, tu gagnes au change et tu lui donnes son compte.
  • #8
    • memphis
    • 17/07/2008 à 08:44
    • En réponse à chirstian #6 le 17/07/2008 à 08:26* :
    • « Bien malin le cerf qui réussissait à envoyer un de ses semblables à la curée à sa place !
      tous les chasseurs ont des anecdotes à raconter :... »
    seul l’animal choisi (la veille) peut être chassé et mis à mort.

    Meurtre organisé! Quelle horreur
  • #9
    • chirstian
    • 17/07/2008 à 08:49
    • En réponse à memphis #8 le 17/07/2008 à 08:44 :
    • « seul l’animal choisi (la veille) peut être chassé et mis à mort.
      Meurtre organisé! Quelle horreur »
    avec préméditation !
    mais les autres formes de chasses, où l’on tire sur tout ce qui bouge, sont-elles beaucoup plus nobles ?
  • #10
    • Elpepe
    • 17/07/2008 à 09:12*
    • En réponse à AnimalDan #3 le 17/07/2008 à 04:21* :
    • « Quand Expressio donne le (re-)change à Elpepe...
      cette page
      Article 3124036 bien sûr !! »
    Quand on donne le change, c’est qu’on le lange, l’ange.
    Pampers®, avec des élastiques, làààà...
    (notez que Chirstian m’a plagié par anticipation !)
  • #11
    • Elpepe
    • 17/07/2008 à 09:21*
    • En réponse à chirstian #6 le 17/07/2008 à 08:26* :
    • « Bien malin le cerf qui réussissait à envoyer un de ses semblables à la curée à sa place !
      tous les chasseurs ont des anecdotes à raconter :... »
    seul l’animal choisi (la veille) peut être chassé et mis à mort

    Certains politiques pratiquent aussi ce sport : mais quand leur camp fait la meute, l’autre fait la harde et lycée de Versailles. A la fin, tout le monde aboie en remuant la queue, ni vu ni connu je t’embrouille ! Et qui a les plus grands bois ? Toi !
  • #12
    • momolala
    • 17/07/2008 à 09:27
    • En réponse à chirstian #9 le 17/07/2008 à 08:49 :
    • « avec préméditation !
      mais les autres formes de chasses, où l’on tire sur tout ce qui bouge, sont-elles beaucoup plus nobles ? »
    Vaste débat, n’est-ce pas ? Mais dans la mesure où ces animaux n’ont plus de prédateurs naturels, il faut bien en limiter le nombre sous peine de voir les cultures détruites, et plus prosaïquement nos jardins, voire nos maisons envahis et bouleversés. Il y a une quinzaine de jours, mon mari qui sortait son chien avec les poubelles à 5 h du matin a été empêché d’entrer dans notre maison par un énorme sanglier qui stationnait sur le paillasson. L’organisation de la chasse permet depuis toujours de la réguler. Le cerf choisi pour la chasse à courre est sans doute choisi comme l’arbre parvenu à mâturité que l’on va abattre pour faire place aux plus jeunes vers la lumière. N’empêche que le désespoir donne des ailes à l’intelligence de survie quand il parvient à donner le change. Dommage que cela ne lui donne pas de chance supplémentaire.
  • #13
    • chirstian
    • 17/07/2008 à 09:42
    • En réponse à momolala #12 le 17/07/2008 à 09:27 :
    • « Vaste débat, n’est-ce pas ? Mais dans la mesure où ces animaux n’ont plus de prédateurs naturels, il faut bien en limiter le nombre sous pei... »
    c’est vrai, et les propriétaires de bois , dans notre région, ont l’obligation légale de tuer un nombre de gros animaux fixés par l’Administration, et d’en justifier sous peine d’amende. Un procès médiatique avait opposé une association de défense des animaux (BB était venue, pas celle d’Elpepe, une autre, moins connue !) qui reprochait à un gros propriétaire (Dassault pour le pas le citer) de chasser en voiture , ce qui est interdit. Et celui-ci s’était défendu en arguant que le nombre d’animaux qu’on l’obligeait à tuer était tel qu’il lui fallait trouver des solutions pour respecter ses obligations !
    Question : pourquoi ne nous apitoyons nous pas sur le sort des poissons comme sur celui des mammifères : personnellement je n’aime avoir la gueule arrachée que par un vieil alcool ? Et pourquoi épargner la coccinelle bicolore , que nous écraserions sans hésiter si elle était toute noire ? A mon avis, elle nous donne le change ...
  • #14
    • chirstian
    • 17/07/2008 à 09:49
    Tromper quelqu’un en lui donnant une fausse impression / une fausse piste.
    le Tribunal de Lille a prononcé une résiliation de mariage, non parce que l’épouse n’était plus vierge, mais parce qu’elle avait donné le change à son mari.
    Et que le lendemain, le change n’était pas taché de sang ?
  • #15
    • Elpepe
    • 17/07/2008 à 09:58
    • En réponse à chirstian #13 le 17/07/2008 à 09:42 :
    • « c’est vrai, et les propriétaires de bois , dans notre région, ont l’obligation légale de tuer un nombre de gros animaux fixés par l’Administ... »
    pourquoi ne nous apitoyons nous pas sur le sort des poissons

    Et la LPP (Ligue de Protection des Poissons), hmmm ? Que j’ai créée le jour où un copain, Oskar (Odieux Serial-Killer d’Ablettes Rares) a pris sa carte de pêche, pour lutter contre ses activités meurtrières au siège social de l’association, le bistrot du QLM (Quartier Libre des Maillets), que Filou, HoubaHOBBES et HoubaRÉSILLE connaissent bien ? Même qu’ils s’y adonnent, avec la patronne, à un louche trafic de vraies pièces de fausse collection, ou l’inverse ?
    Non, là, Chirstian, tu es injuste, avec moi ! On se rencontre tous les mois, nous, pour la défense de l’ablette sarthoise et la réhydratation du troisième âge réunis ! Une œuvre de salut publique !
    On accepte les dons.
  • #16
    • momolala
    • 17/07/2008 à 10:12
    • En réponse à chirstian #13 le 17/07/2008 à 09:42 :
    • « c’est vrai, et les propriétaires de bois , dans notre région, ont l’obligation légale de tuer un nombre de gros animaux fixés par l’Administ... »
    En tout cas, voici le roi des animaux pour donner le change sur cette page et je vous confie la maison Expressio avant d’aller guerroyer sur les routes des Alpes Maritimes avec les touristes-escargots fatigués. Les pires ! Belle journée à tous !
  • #17
    • louisann
    • 17/07/2008 à 10:23*
    • En réponse à chirstian #13 le 17/07/2008 à 09:42 :
    • « c’est vrai, et les propriétaires de bois , dans notre région, ont l’obligation légale de tuer un nombre de gros animaux fixés par l’Administ... »
    Bon ben là je me dois d’intervenir!!!
    Il y aurait beaucoup moins d’accidents provoqués par des animaux que l’on dit dangereux, s’il n’était tout simplement pas autorisé à certains ignares de les détenir
    il en va de même pour la propreté des trottoirs,attaquons les maîtres et pas les chiens!!
    Ceci cloturant le quart d’heure défense des animaux 😡
    Belle journée à tous.
    LPA;Louisann Protectrice des Animaux 😉
  • #18
    • Elpepe
    • 17/07/2008 à 10:31
    • En réponse à louisann #17 le 17/07/2008 à 10:23* :
    • « Bon ben là je me dois d’intervenir!!!
      Il y aurait beaucoup moins d’accidents provoqués par des animaux que l’on dit dangereux, s’il n’était... »
    Moi, j’ai dressé une puce savante : je plaçais devant elle une barre horizontale, et quand je lui disais "saute !", hop ! Un jour, dans l’intérêt de la recherche scientifique, je lui ai coupé les pattes arrière. Eh bien, depuis, quand je lui dis "saute !", elle ne saute plus : elle est devenue sourde.
    Mais maintenant, je sais que les oreilles des puces se trouvent dans leurs pattes arrière.
  • #19
    • <inconnu>
    • 17/07/2008 à 10:52
    • En réponse à Elpepe #18 le 17/07/2008 à 10:31 :
    • « Moi, j’ai dressé une puce savante : je plaçais devant elle une barre horizontale, et quand je lui disais "saute !", hop ! Un jour, dans l’in... »
    Et quand il a fini de taquiner les ablettes et les puces, LPP s’occupe de son phare ! 😄
  • #20
    • <inconnu>
    • 17/07/2008 à 10:58*
    • En réponse à <inconnu> #19 le 17/07/2008 à 10:52 :
    • « Et quand il a fini de taquiner les ablettes et les puces, LPP s’occupe de son phare ! 😄 »
    En attendant ses vacances en corse.