Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

La loi de la jungle

La loi du plus fort

Origine

Lorsque vous vous promenez dans une de ces jungles qui couvrent (pour le moment encore) quelques endroits de notre planète, machette à la main, vous devez inévitablement faire attention aux animaux que vous êtes susceptible d'y rencontrer. Si nombreux sont sans danger, d'autres peuvent vous poser quelques menus problèmes, du plus grand au plus petit comme certains gros félins, serpents, scorpions, araignées, guêpes ou fourmis, entre autres.
Dans ces contrées, pour tous les êtres vivants (et même si c'est un peu moins difficile pour l'homme bien équipé et au fait des risques auxquels il s'expose), survivre est une lutte de tous les instants où, souvent et comme en beaucoup d'endroits, c'est le prédateur le plus fort qui gagne, jusqu'à ce qu'il soit lui même croqué par encore plus fort que lui.
C'est de cette lutte permanente dans ce genre d'endroit où règne cette loi implacable que nous vient notre métaphore qui ne semble être employée que depuis la toute fin du XIXe siècle, probablement née à la suite du grand succès du Livre de la jungle de Rudyard Kipling publié en 1894.
Mais comme la force ne va pas forcément de pair avec la camaraderie et l'honnêteté, notre expression est bien entendu applicable dans ces milieux extrêmement gentils comme le sont les entreprises où, pour réussir à monter dans la hiérarchie et à gagner plus de pouvoir et d'argent, le prédateur doit impérativement pousser sur le bas-côté quelques-uns de ses collègues auxquels, pendant un moment, il aura dû faire croire à une indéfectible amitié, le temps d'endormir leur méfiance avant de planter dans leur dos le poignard qui va stopper leur progression et lui laisser le champ libre.

Exemple

« Ils oublient enfin que, lorsque ceux qui sont chargés de faire respecter la loi sont les premiers à la violer, ou lorsqu'il n'ya pas d'organisme qui puisse les obliger à la respecter, c'est la loi de la jungle, chacun fait ce qu'il veut et les plus forts triomphent. »
Paul Rassinier - Les responsables de la seconde guerre mondiale - 1967

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La loi de la jungle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe El hout yakoul El hout Le gros poisson mange le petit poisson
Pays de Galles Gallois Am y cryfaf Au plus fort
Allemagne Allemand Das Gesetz des Dschungels La loi de la jungle
Angleterre Anglais Might makes right Le pouvoir crée le droit
Angleterre Anglais The law of the jungle La loi de la jungle
États-Unis Anglais The law of the jungle La loi de la jungle
Argentine Espagnol La ley de la jungla La loi de la jungle
Espagne Espagnol La ley de la jungla La loi de la jungle
Espagne Espagnol La ley de la selva La loi de la forêt
Espagne Espagnol La ley del más fuerte La loi du plus fort
Canada Français Au plus fort la poche
Hongrie Hongrois Farkastörvény La loi de loup
Italie Italien La legge della giungla La loi de la jungle
Belgique Néerlandais De wet van de jungle La loi de la jungle
Pays-Bas Néerlandais De wet van de jungle La loi de la jungle
Pays-Bas Néerlandais De wet van de sterkste La loi du plus fort
Pays-Bas Néerlandais Het recht van de sterkste Le droit du plus fort
Pologne Polonais Prawo dżungli La loi de la jungle
Brésil Portugais A lei da selva La loi de la jungle
Brésil Portugais A lei do cão La loi du chien
Portugal Portugais A lei da selva La loi de la jungle
Roumanie Roumain Legea junglei La loi de la jungle
Russie Russe Закон джунглей La loi de la jungle
Suède Suédois Djungelns lag La loi de la jungle
Turquie Turc Orman kanunu La loi de la forêt
Ajouter une traduction

Déformée

  • La joie de la dingue.
  • La joie de la tringle
  • La joie de la bringue

Commentaires sur l'expression « La loi de la jungle » Commentaires

  • #1
    • chirstian
    • 03/11/2011 à 00:16
    sensation rare d’être le premier à fouler le sol de cette expression vierge.
  • #2
    • lalibellule1946
    • 03/11/2011 à 01:06
    Les 1001 Expressions, on peut savoir si ce livre contient des commentaires des expressionautes aussi?
  • #3
    • DiwanC
    • 03/11/2011 à 03:05*
    Une autre « loi » dit : Un bonheur n’arrive jamais seul !
    Apparaissent le même jour la 1 500e expression d’Expressio et «the » bouquin of Sa Divinité ! Ça va faire de l’ombre au Goncourt et au Renaudot...
    Le livre est en vente sur Amazone, à la Fnac.fr (disponible sous 10 jours), sur Chapitre.com (expédié sous 24 h).
    God, une signature est-elle prévue ? où ? quand ? Et si « non » : comment on l’aura notre dédicace ? Hmmm ? Par une jolie carte qu’on te demandera par le canal 12 et qu’on collera à l’intérieur de la nouvelle "bible" du site ?
    Même si on n’y est pour rien, suis sûre que tous, on est fier de cette publication ! 🙂
  • #4
    • deLassus
    • 03/11/2011 à 03:22*
    Deux raisons, mon grand God, pour crier : "cette page" !
    Reçois ces quelques vers en bien modeste hommage.
    Quinze-cents expressions, tuGod, quel abattage !
    Deux mille cinq-cents jours en comptant le rodage,
    Plus de cinq ans d’efforts, peu de jours de chômage,
    Dans les Bouches du Rhône, un tout petit voyage,
    Pour Ton nouveau logis, un peu de bricolage.
    Et maintenant un livre, une somme, un ouvrage,
    Relié en bleu, superbe, en son bel emballage,
    Déjà sur Amazon, FNAC, Décitre, Alapage.
    Mille et une expressions, difficile arbitrage ;
    Tu as tout réécrit ? Diantre ! Quel fourbissage !
    Pour sûr, de la première à la dernière page,
    Je pense que Tu as frôlé le surmenage.
    Ta qualité, cher God, pour sûr, c’est le courage,
    Mais moi, si Tu veux bien, je dirai davantage :
    Loin de l’appât du gain et du cabotinage,
    Je pense que Tu as un grand sens du partage.
    A toutes et tous, et en particulier pour le moment à lalibellule1946 : quelques détails sur LE livre de God sur cette page. Ne vous impatientez pas trop, ce document met un certain temps à s’ouvrir.
  • #5
    • DiwanC
    • 03/11/2011 à 03:43*
    • En réponse à lalibellule1946 #2 le 03/11/2011 à 01:06 :
    • « Les 1001 Expressions, on peut savoir si ce livre contient des commentaires des expressionautes aussi? »
    Lors d’une rencontre d’Expressionautes (en août 2010), God avait parlé des « 1001 expressions » alors en chantier ; avec juste raison, il n’envisageait pas d’y ajouter les commentaires quotidiens qui augmenteraient considérablement le nombre de pages... et dont l’intérêt - sauf cas exceptionnels - est très relatif, il faut le reconnaître !
    Nos délires nous amusent beaucoup... mais je crains fort qu’ils n’amusent que nous ! De plus, pour qu’ils soient compréhensibles par tous, il faudrait expliquer les 536 ans de Lange, les diptères de chirstian, BeeBee et les rillettes, nos références quasi quotidiennes à la marine, etc.
    25 volumes suffiraient à peine ! 😄
  • #6
    • deLassus
    • 03/11/2011 à 03:56
    • En réponse à DiwanC #5 le 03/11/2011 à 03:43* :
    • « Lors d’une rencontre d’Expressionautes (en août 2010), God avait parlé des « 1001 expressions » alors en chantier ; avec juste raison, il n’... »
    Nos délires nous amusent beaucoup... mais je crains fort qu’ils n’amusent que nous

    Tout à fait d’accord, comme avec tout le reste de ta réponse à lalibellule.
    On peut seulement espérer que sur les centaines de milliers de lecteurs du livre Les 1001 expressions préférées, certains viendront sur le site, et nous rejoindront. Chic, du sang neuf à venir !
    Signé : le vampire qui vit la nuit...
  • #7
    • DiwanC
    • 03/11/2011 à 04:19
    • En réponse à deLassus #4 le 03/11/2011 à 03:22* :
    • « Deux raisons, mon grand God, pour crier : "cette page" !
      Reçois ces quelques vers en bien modeste hommage.
      Quinze-cents expressions, tuGod,... »
    ...
    quelques détails sur LE livre de God sur cette page.

    Comment as-tu fait pour trouver cet échantillon.pdf, s’il te plaît ?
  • #8
    • deLassus
    • 03/11/2011 à 04:34*
    • En réponse à DiwanC #7 le 03/11/2011 à 04:19 :
    • « ...quelques détails sur LE livre de God sur cette page.
      Comment as-tu fait pour trouver cet échantillon.pdf, s’il te plaît ? »
    Allez, parce que c’est toi, je te livre mes secrets de recherche : depuis que God a commencé sa phase de teasing (j’y tiens décidément), je guette toutes les nouveautés sur un nommé "Georges Planelles" sur Google, et je clique, je clique et je reclique ! C’est ainsi que j’ai su très vite l’arrivée du livre, que la FNAC a annoncée il y a près d’un mois. De clic en clic, j’ai trouvé ce document PDF il y a une quinzaine de jours, sur cette page
    J’ai failli commander le livre à la FNAC qui est à côté de chez moi, mais comme toi j’attends de savoir s’il n’y a pas un moyen d’obtenir un exemplaire dédicacé. On est bibliophile ou on ne l’est pas !
  • #9
    • deLassus
    • 03/11/2011 à 05:54
    Si nombreux sont sans danger, d’autres peuvent vous poser quelques menus problèmes, du plus grand au plus petit comme certains gros félins, serpents, scorpions, araignées, guêpes ou fourmis, entre autres.

    Autre exemple : en pleine rentrée littéraire, alors qu’hier les principaux prix ont été décernés, le courageux G. Planelles lance dans la jungle des librairies son indispensable ouvrage "Les 1001 expressions préférées des Français".
  • #10
    • joseta
    • 03/11/2011 à 06:02
    Pour le sujet du jour:
    Le livre de la jungle avec les animaux.
    Pour God:
    Le livre qui jongle avec les amis mots.
  • #11
    • BeeBee
    • 03/11/2011 à 06:22
    • En réponse à DiwanC #3 le 03/11/2011 à 03:05* :
    • « Une autre « loi » dit : Un bonheur n’arrive jamais seul !
      Apparaissent le même jour la 1 500e expression d’Expressio et «the » bouquin of Sa... »
    T’a raison, belle comtesse, notre Godemichou adoré qui devient une star des librairies, au milieu de la jungle des prix littéraires, c’est ça qui met du soleil au cœur ! 😄
  • #12
    • God
    • 03/11/2011 à 06:33*
    1. Pour l’instant, l’éditeur de m’a informé d’aucune séance de dédicace prévue. Et puis de toute façon, il faudrait vivre à promiscuité pour y venir.
    Quand aux dédicaces à distance, ce n’est effectivement envisageable que via une carte postale ou un carton d’invitation, le bébé faisant quand même 1,7 kg et l’aller-retour postal coûtant bonbon (1).
    2. Les 1500 expressions ce jour est une drôle de coïncidence. Je n’y avais même pas fait attention.
    3. L’initiative n’est pas de moi. C’est un éditeur qui est venu me chercher en avril 2010 après avoir fait valider le contenu de mon site par quelques individus spécialisés. Autant dire que la gestation d’un tel bébé est bien plus longue que celle d’un humain et le travail à accomplir est finalement bien plus important que prévu.
    4. Beaucoup des textes présents dans le livre sont revus, adaptés et/ou corrigés par rapport à ceux du site et tous ont au moins une citation. Mais le style d’écriture reste le même, j’y tenais et, ça tombe bien, l’éditeur aussi (quand on édite des bouquins au titre un peu provocateur comme « les hémorroïdes de napoléon » ou « la république sur le cul », ça n’est pas étonnant). Me reste plus qu’à mettre le site à jour d’après le contenu du bouquin...
    Et il n’y a effectivement ni les commentaires ni les traductions. Il y a déjà 1200 pages et un bon poids, et les commentaires n’auraient pas intéressé la cible principale.
    5. Quant au succès du livre, maintenant, il va surtout dépendre du bouche à oreille et de la couverture médiatique (70 exemplaires envoyés à des journalistes spécialisés) qui, va savoir pourquoi, devrait être un peu inférieure à celle des prix actuellement décernés. Mais le timing (un poil avant Noël) n’est pas mauvais. Ça peut aider.
    6. Je n’ai pas choisi le titre ni écrit la quatrième de couverture, chasses gardées de mon éditeur, les Éditions de l’Opportun, qui est distribué par le Seuil, ce qui devrait garantir une bonne visibilité dans les lieux spécialisés et une bonne information de leurs gestionnaires.
    (1) À la réflexion, comme je bosse à Paris en semaine et que je vis près d’Aix en Provence les weekend, s’il y a des expressionautes réellement motivés (un seul par lieu suffit), on peut organiser dans chaque lieu une rencontre avec ceux qui sont dans les parages et qui viendraient, autour d’un repas dans un restaurant, prendre le risque d’avoir des tâches de gras sur leur exemplaire, en plus de mes pattes de mouche.
  • #13
    • deLassus
    • 03/11/2011 à 06:49
    • En réponse à God #12 le 03/11/2011 à 06:33* :
    • « 1. Pour l’instant, l’éditeur de m’a informé d’aucune séance de dédicace prévue. Et puis de toute façon, il faudrait vivre à promiscuité pour... »
    ce n’est effectivement envisageable que via une carte postale ou un carton d’invitation

    C’est une très bonne idée. Collé sur une page de garde, cela donne ce que les bibliophiles appellent un exemplaire "truffé", et ça vaut une vraie dédicace, le contact physique et la poignée de main en moins.
  • #14
    • deLassus
    • 03/11/2011 à 07:00*
    • En réponse à God #12 le 03/11/2011 à 06:33* :
    • « 1. Pour l’instant, l’éditeur de m’a informé d’aucune séance de dédicace prévue. Et puis de toute façon, il faudrait vivre à promiscuité pour... »
    À la réflexion...

    Tu vois, quand Tu veux !
    J’habite tout près de Paris et à 10’ d’une FNAC. Tu choisis le jour (sauf le jeudi soir) et le restaurant. J’espère que nous serons nombreux, même si j’ai tout à coup un petit doute sur le nombre de franciliens habitués du forum.
    Attention, la FNAC annonce l’ouvrage pour une livraison à partir du 10 novembre, et les Editions de l’Opportun ne l’ont pas dans leurs nouveautés encore sur leur site. Voir cette page, qui indique en outre que le titre de l’ouvrage sur Napoléon n’est pas "les hémorroïdes de Napoléon"...
  • #15
    • OSCARELLI
    • 03/11/2011 à 08:01
    B-R-A-V-O !!!
    GOD for President!
    Dis-moi: Paris, c’est pas si loin de Bruxelles que cela... Tu sais qu’il y a des TAS d’Expressionautes dans notre Belle Gique. Je me fais donc leur porte-parole pour te demander de venir y faire un petit tour, tel le Père Noel, entre le 3 et le 11 décembre: j’y serai!
    Imagine-toi le succès: tu viendrais avec ta hotte et déposerais dans nos bottes ton petit livre bleu...
    Je connais des tas d’Expressionautes belges et féminines qui seraient bleues de toi, sur ce coup, tiens...
    Imagine: l’esplanage du Cinquantenaire, l’Arc de Triomphe, le Musée de l’Aviation qui attend son Concorde*..., et là: Mident, Franboise, Mirlou, Louisann, Cannelle (qui ferait un effort, là, pour nous rejoindre), Jonayla (mais sans ses verres en cristal), Tytoalba et même Syanne, plus toutes les autres...)
    *: Ben oui, quoi, l’Arc de Triomphe, il est bien place de la Concorde, non? Alors, faudrait vous décider, là, les Hexagonaux....
  • #16
    • BeeBee
    • 03/11/2011 à 08:21*
    • En réponse à OSCARELLI #15 le 03/11/2011 à 08:01 :
    • « B-R-A-V-O !!!
      GOD for President!
      Dis-moi: Paris, c’est pas si loin de Bruxelles que cela... Tu sais qu’il y a des TAS d’Expressionautes dans... »
    Et pourquoi faudrait-il que l’emploi du temps de notre Godemichou adoré soit calqué sur le tien ? 🙂
  • #17
    • OSCARELLI
    • 03/11/2011 à 08:36*
    • En réponse à BeeBee #16 le 03/11/2011 à 08:21* :
    • « Et pourquoi faudrait-il que l’emploi du temps de notre Godemichou adoré soit calqué sur le tien ? 🙂 »
    Tout simplement parce que cela est toutafé normal qu’un Austro-God et un God-Toukour se rencontrent de temps en temps pour parler de la pluie et du beau temps... 😄
    Et pis, imagine un peu: en plus des Belles Giquaines, il y trouverait aussi sa garde d’horreur honneur. Les Prête-aux-riens* Rikske, Pierre, Houba-Hobbes et mézigue. Cela vaudrait le détour quand même, non? Et pis, tu serais comme de bien entendu la bienvenue, spa, avec Germaine, Momo, CotCot et les autres incontournables...
    • Cela me rappelle la trilogie de Jean Lard et Guy: Les laids gionaires, les sans-durillons et les prête-aux-riens...
  • #18
    • OSCARELLI
    • 03/11/2011 à 08:40
    Dis-moi, mon petit Godemichou adoré, as-tu pensé aux paquets-cadeaux, pour les fêtes? Par exemple: 2000 expressions pour le prix de 1500?
    Sérieux, là: le livre et une kakète, ou le livre et un ticheurt, ou le ivre et un mug (C’est mieux qu’un bug), ...
    Le tout sous emballage cellophane recyclable (comme les pistes pour le vélo) intitulé:
    JE SUIS ACCRO À EXPRESSIO!
  • #19
    • mickeylange
    • 03/11/2011 à 08:44
    Il y avait les 101 dalmachiens, il y aura maintenant les 1001 expressions.
    On disait Duneton et Rey, depuis ce matin on dit Duneton, Rey et Planelles.
    Marceeel...
  • #20
    • joseta
    • 03/11/2011 à 08:46
    Les indiens, disposés à appliquer la loi de la jungle, attaquèrent le fort, mais, celui-ci, tout neuf, était vide.
    - Mince, le fort est vierge, dit le chef.