Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Rire comme une baleine

Rire très fort, sans retenue, à gorge déployée.

Origine

En général, lorsqu'elle se trouve à côté d'un baleinier japonais, islandais ou norvégien, une baleine n'est pas vraiment d'humeur à rire, à supposer qu'elle soit encore en vie.
Mais même loin d'un tel navire, est-ce qu'une baleine rit ?
Voilà une grave question existentielle à laquelle personne ne semble avoir répondu pour l'instant.
On sait qu'il existe au moins une vache qui rit (), mais la question reste posée pour la baleine.
On imagine bien que, si elle rit vraiment et lorsqu'elle le fait, les secousses d'une baleine font forcément plus de vagues qu'une vache qui rit. Et cela pour trois raisons très simples :
  • Une baleine bleue adulte étant autrement plus grosse qu'une vache, le volume d'eau déplacé est nettement plus important,
  • Une vache qui broute dans l'océan, ça le fait pas trop,
    Les vagues dans les prés, ce n'est pas très fréquent (si je ne m'abouse).
Alors, en l'absence de toute étude scientifique avancée sur le rire de la baleine (et de la vache), pourquoi cette expression ?
Quand quelqu'un rit comme une baleine, il le fait en ouvrant très grand la bouche (au grand plaisir des mouches, en cas d'haleine qui fouette).
Or, à quelle bouche immense pourrait faire penser celle de cette personne qui se marre comme un bossu ? Certainement pas à celle d'une petite bestiole comme une mite, un termite ou un bernard-l'ermite.
Non, ceux qui ont imaginé cette expression ont (logiquement ?) pensé à la gueule béante du plus grand de nos mammifères, la baleine (), cétacé pouvant atteindre 30 mètres de long, avec une bouche en proportion.

Compléments

Cette expression a une autre forme qui est "se tordre comme une baleine". Certains évoquent alors la torsion d'une baleine de parapluie pour justifier l'expression.
Mais quel pourrait bien être le lien entre cette baleine-là et le rire ?

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Rire comme une baleine » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Pays de Galles Gallois Chwerthin lond eich bol Rire avec l'estomac plein
Allemagne Allemand Aus voller Kehle lachen Rire à pleine gorge
Allemagne Allemand Zum Tod lachen Rire à mort
Angleterre Anglais To laugh like a drain Rire comme une bouche d'égoût
Angleterre Anglais To laugh one's head off Rire à se détacher la tête
Angleterre Anglais To roar with laughter Rugir de rire
États-Unis Anglais To laugh one's sides off Rire à détacher ses côtés
Argentine Espagnol Partirse de (la) risa Se casser en riant ou à force de rire
Espagne Espagnol Desternillarse de risa Perdre les cartilages de tant rire
Espagne Espagnol Partirse de risa Se casser de rire (se tordre de rire)
Espagne Espagnol Reir a mandíbula batiente Rire à mâchoire, à mandibule battante
Espagne Espagnol Reirse a carcajadas Rire aux éclats
Canada Français Rire comme un défoncé
France Français Rire à se faire péter l'embouligue (embouligue = nombril)
Italie Italien Sganasciàrisi d'e risàti Se faire du mal aux articulations de la mâchoire à force de rire
Belgique Néerlandais Als een valies lachen Rire comme une valise
Belgique Néerlandais In een deuk liggen Être plier/ allonger en cabossure (plier en double)
Belgique Néerlandais Zich kreupel lachen Se rire estropié
Pays-Bas Néerlandais Zich een bult / aap / kriek / ongeluk lachen Se rire une bosse/un singe/une bosse/un accident
Brésil Portugais Cascar o bico Décortiquer le bec
Portugal Portugais Rir a bandeiras despregadas Vu que c’est une phrase idiomatique, Il ne fait pas de sens que de traduire à la lettre : rire à drapeaux ouverts, la signification en portugais est exactement la vôtre
Roumanie Roumain A râde cu gura pana la urechi Rire avec la bouche jusqu'aux oreilles
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Rire comme une baleine » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 04/02/2007 à 01:36*
    si on se marre comme une baleine, c’est qu’on se prend une bosse (rien à voir avec la voile, ici, LPP peut confirmer) de rire, c’est peut être pour cela que les mégaptères, s’appellent baleine à bosse.cette page
    Bon dimanche à tous !
  • #2
    • momolala
    • 04/02/2007 à 06:11*
    • En réponse à <inconnu> #1 le 04/02/2007 à 01:36* :
    • « si on se marre comme une baleine, c’est qu’on se prend une bosse (rien à voir avec la voile, ici, LPP peut confirmer) de rire, c’est peut êt... »
    Bonjour et beau dimanche !
    Je pense qu’il s’agit d’une référence aux fanons des mysticètes (voir cette page)qui leur font un grand sourire comme ça 😄 quand ils entrouvrent la bouche pour filtrer le krill. Comme ces baleines (les dames surtout qui sont les plus grandes) sont les seules à savoir pourquoi elles ont l’air de rire, qu’on ne peut manquer de les remarquer, qu’elles sont secouées par la pression qu’elles donnent à l’eau qu’elles expulsent dans le même temps, je pense que cette expression a été créée in vivo par les baleiniers, et que, donc, elle vient bien de la marine !
  • #3
    • momolala
    • 04/02/2007 à 06:15
    A y réfléchir (autant que je peux à cette heure-ci) à deux fois (déjà !) je ne vois pas ce qu’on pourrait dire à ce sujet à propos d’une baleine de corset ni de parapluie. Je confirme donc ma précédente hypothèse ! God n’a qu’à se rendre au Musée Océanographique de Monaco pour en être convaincu s’il en est besoin : quand tu as vu la taille et le nombre des fanons, tu ne peux penser qu’à une chose : avec ça dans la bouche, qu’est-ce qu’on doit se marrer !
  • #4
    • OSCARELLI
    • 04/02/2007 à 08:15
    • En réponse à <inconnu> #1 le 04/02/2007 à 01:36* :
    • « si on se marre comme une baleine, c’est qu’on se prend une bosse (rien à voir avec la voile, ici, LPP peut confirmer) de rire, c’est peut êt... »
    c’est donc que l’on rit comme un bossu!
    Mais t’es peinard, toi, tu le savais, bien sûr...
  • #5
    • OSCARELLI
    • 04/02/2007 à 08:26
    "se tordre comme une baleine". Pas d’accord, mon Godemichou adoré. A mon avis - mais je reste très humble - la baleine de parapluie peut bien se tordre, surtout lors de grands vents (Beaufort 7 et plus), mais elle ne se marre pas pour autant, Lara.
    Tandis que la baleine, la seule, la vraie, clle qu’il vous fau, quand elle joue, barbotte et s’ébroue dans l’eau, quand elle s’envoie en l’air, et saute de joie, elle se tord, non? Voyez donc les contorsions qu’elle peut faire... Donc, on peut bien dire qu’elle se tord de rire...
    Par contre, je suis Père Plex! Je ne vois vraiment, mais alors vraiment pas, ce que cette expression pourrait avoir à faire avec lamarine... Elpépé, pourrais-tu nous aider, là?
  • #6
    • <inconnu>
    • 04/02/2007 à 08:37
    Point n’y êtes-vous !
    Il s’agit en effet de la forme des baleines des premiers soutiens-gorge pour les dames à « fortes potrines ».
    Elles ressemblaient tout bonnetement à notre smiley rieur 🙂 et, quand ces femmes riaient à gorges déployées, la poitrine, en se secouant, accentuait la forme rieuse de ces filles de la joie.
    C’est pour ça qu’on retrouve l’idée dans l’expression « se tordre comme une baleine », allusion à certains incidents de soutiens-gorge.
    Bon dimanche.
  • #7
    • Jonayla
    • 04/02/2007 à 08:41
    Bonjour les gens, v’là la revenante!
    Moi, c’est quand je rattrape mon retard en lisant vos contribs que je ris comme une baleine, tout en m’instruisant.
    Est-ce que la baleine de Jonas se bidonnait aussi ?
  • #8
    • Jonayla
    • 04/02/2007 à 08:44
    En lisant vos proses précédentes , j’apprends qu’une nouvelle convention est prévue pour le mois prochain.
    Siouplaît, chpeux vnir ? C’est-y où que ça se passe ?
    Et la baleine des Malouines, voilà un excellent bouquin de Pierre Boulle
    Et bonne journée à tous ceux présents et à venir !
  • #9
    • OSCARELLI
    • 04/02/2007 à 09:02
    • En réponse à Jonayla #8 le 04/02/2007 à 08:44 :
    • « En lisant vos proses précédentes , j’apprends qu’une nouvelle convention est prévue pour le mois prochain.
      Siouplaît, chpeux vnir ? C’est-y... »
    Comme déjà annoncé plusieurs fois précédemment, je serai à bruxelles le WE des 18.-19. Mars.
    Ce serait donc l’occasion idéale.
    Je me tâte déjà pour lui trouver un thème pas piqué des hannetons, de telle sorte qu’on puisse toutes et tous se tordre comme des baleines...
    Bien sûr que tu peux venir, ma poupoule.
    Mais tu me copieras quand même cent fois:
    "je ne serai plus dissipée et lirai toutes les contribs de Filo des trois derniers mois. Je les apprendrai par coeur et les réciterai dans l’ordre lors de ces prochaines Assises."
    Tu remarqueras que je t’ai fait une fleur: tu peux écrire "contribs" au lieu de "contributions". Cela te fera gagner du temps et éparner un peu d’encre...
  • #10
    • God
    • 04/02/2007 à 09:19
    • En réponse à OSCARELLI #5 le 04/02/2007 à 08:26 :
    • « "se tordre comme une baleine". Pas d’accord, mon Godemichou adoré. A mon avis - mais je reste très humble - la baleine de parapluie peut bie... »
    Pas d’accord, mon Godemichou adoré.

    Dis donc ma poule, puisque tu t’autorises à renvoyer les autres dans leurs cordes (voir la 9 à Jonayla qui risque de ne pas s’en remettre 😉 ), je m’en vas faire la même chose koz que tu m’as mal lu.
    Je n’ai jamais prétendu que les baleines de parapluie ne pouvaient pas se tordre. J’ai simplement dit que je ne voyais pas le lien avec le rire, ce que tu confirmes, d’ailleurs, prenant exemple sur le Maître pourtant incompris...
    Une trop folle nuit, l’abus de Carlton Draught ?
  • #11
    • momolala
    • 04/02/2007 à 09:59*
    • En réponse à OSCARELLI #9 le 04/02/2007 à 09:02 :
    • « Comme déjà annoncé plusieurs fois précédemment, je serai à bruxelles le WE des 18.-19. Mars.
      Ce serait donc l’occasion idéale.
      Je me tâte dé... »
    Dis donc Filo, tu n’avais pas dit autour du 26 ? Faudrait être sûr pour le TGV et les potes belges, les miens d’ici, qui doivent aller en thalasso, et que je voudrais bien voir dans leur belgitude habituelle.
    De toutes façons, qu’elles soient de parapluie ou de corset, ces baleines étaient précisément faites à partir des fanons des mysticètes pré-citées et que tout le monde s’emploie à ignorer ! Je détaille l’explication : les cétacés mysticètes avalent une grande quantité d’eau, puis, retroussant avec délicatesses leurs lèvres,découvrant leur denture, ils rejettent cette eau à travers leurs fanons qui la filtrent et retiennent le krill (crevettes microscopiques et planton) dont ils se nourrissent : et voilà nos baleines qui rient ! C’est-y-assez clair ?
  • #12
    • momolala
    • 04/02/2007 à 10:02
    N.B : quand les baleines se marrent, le trombinoscope des députés revient ! Il n’y avait rien sur les éléphants à propos des sénateurs ! Gougueule n’y connaît rien en démocratie française.
  • #13
    • <inconnu>
    • 04/02/2007 à 10:44
    Les baleines qui rient ne sont-elles pas les fameuses sirènes d’Ulysse ?
    Donc « Rire comme une baleine » aurait du être rire (trop) agréablement
    à moins qu’il s’est fait attacher pour ne pas fuir le rire des baleines
  • #14
    • <inconnu>
    • 04/02/2007 à 10:53
    La véritable expression est : "rire comme la baleine". Quelle baleine ? Pas celle de Jonas, chère Jonayla, car je pense pas que cet hôte fût particulièrement comique, mais celle de Pinocchio. Il avait raconté tellement de bobards à son pauvre père ce jour là que son appendice nasal a gratouillé la bête de l’intérieur, ce qui a eu pour effet de lui déclencher un fou rire désormais légendaire.
    Si vous ne me croyez pas, demandez aux monteuses de ânes-thons, elles ont tout vu !
    En cadeau du dimanche, une belle image de Pinocchio ici :
    cette page
  • #15
    • borikito
    • 04/02/2007 à 10:59
    • En réponse à momolala #11 le 04/02/2007 à 09:59* :
    • « Dis donc Filo, tu n’avais pas dit autour du 26 ? Faudrait être sûr pour le TGV et les potes belges, les miens d’ici, qui doivent aller en th... »
    Entièrement d’accord avec toi, Momo. C’est lorsque la baleine entrouvre ses lèvres joliment ourlées sans artifice et qu’elle découvre ses fanons qu’elle donne l’impression de se marrer un bon coup alors qu’elle tente de filtrer l’eau de mer pour ne conserver que le Krill.
    L’ennui c’est que maintenant avec la pollution des mers elle retient tout ce qui se trouve, un vrai inventaire à la Prévert : des cannettes vides, des sacs plastics, des boîtes de conserves vides, elles aussi, que des pêcheurs crédules sèment en mer croyant que les sardines viendront y nicher et qu’il n’y aurait plus qu’à récupérer, des préservatifs, usagés bien sûr, qu’elles ne pourront même pas utiliser pour éviter les contagions possibles, des tubes de rouge à lèvres comme si cela pouvait intéresser leur beauté naturelle, des Jonas distraits, de vieux pneus alors qu’elle n’ont même pas de scooter (quelle que soit la couleur), des pêcheurs japonais tombés par-dessus bord (là je rêve) etc..; etc…
  • #16
    • <inconnu>
    • 04/02/2007 à 11:06
    J’avais une copine qui, faisant involontairement la contraction de deux expressions bien connues, avait coutume de dire "rire comme une Madeleine". Joli, non ?
  • #17
    • Jonayla
    • 04/02/2007 à 11:06
    • En réponse à OSCARELLI #9 le 04/02/2007 à 09:02 :
    • « Comme déjà annoncé plusieurs fois précédemment, je serai à bruxelles le WE des 18.-19. Mars.
      Ce serait donc l’occasion idéale.
      Je me tâte dé... »
    Merci, Filou.
    Mais pour le pensum, j’ose pas, ça risque de prendre trop d’encre. Je voudrais t’y voir, j’ai le choix entre [nooooon]ne plus venir du tout[nooooon] ou profiter des quelques minutes que me laissent les enfants une semaine sur deux ... Passsk’au bureau, c’est time de chez fini. Vivement la retraite, tiens ! Plus que 25 ans à tenir 😄

    "C’est assez", dit la baleine, "je me cache à l’eau car j’ai le dos fin."
    Dans les environs de Cambron, Lombise ou Brugelette (pas loin du Paradisio pour ceux qui connaissent), on dit aussi "être plié en double" pour dire qu’on rit comme une baleine.
  • #18
    • momolala
    • 04/02/2007 à 12:00
    • En réponse à <inconnu> #16 le 04/02/2007 à 11:06 :
    • « J’avais une copine qui, faisant involontairement la contraction de deux expressions bien connues, avait coutume de dire "rire comme une Made... »
    J’aime bien cette expression-valise !
  • #19
    • OSCARELLI
    • 04/02/2007 à 12:08
    @10 - Godemichou-encore-plus-à-dos-râble-quand-il-voit-rose (c’est pas encore rouge, mais ca va plus tarder)
    Dis donc, toi zossi tu sais pas lire: j’ai jamais dit non plus que les baleines de paraluies ne savait pas se plier - non, j’ai dit qu’elles ne trouvaient pas ca riz-cible.
    Ne soit donc pas ire-rat-cible!
    @11 - Momolala. Je ne sais plus/pas ce que j’ai dit le jour où j’étais moins à jeun que maintenant. J’ai mon calendrier sous les yeux:
    Réunions à Bxl les mercredi et jeudi 21 et 22 mars, suivies de réunions toujours à Bxl les lundi, mardi et mercredi 26, 27 et 28 mars. Donc, tu as raison, il s’agit bien du week end des 24 et 25 mars.
    QU’ON SE LE DISE!!! Assises d’Expressio-une_fois.be le week end des 24 et 25 mars.
    A bonne entendeuse, à bon entendeur, salut! A BIENTOT! Merci Momo de songer à soigner mon Alsheimer!
    @17 - Jonalayette: tu es pardonnée, ma poupoule. Comme j’ai aussi gaffé plus haut, avec une mauvaise date, je préfère lever ta coller que de m’en coller aussi. Fainéant? oui, et alors?
    Bonne journée et à plus tard.
  • #20
    • eureka
    • 04/02/2007 à 12:11
    • En réponse à momolala #2 le 04/02/2007 à 06:11* :
    • « Bonjour et beau dimanche !
      Je pense qu’il s’agit d’une référence aux fanons des mysticètes (voir cette page)qui leur font un grand sourire c... »
    Je te l’accorde !
    Qui c’est qu’a dit que le rire était le propre de l’homme hein ???
    Y aurait pas plagiat quéque part là ?
    Pourquoi, à l’instar de rire jaune, "rire (grand) bleu" n’a pas été instauré par l’académie expressionnante, à moins qu’on l’ait étouffé ?
    Bonjour à tous les rieurs et rieuses endimanchés ! Marrons-nous mais soyons pas marrons