Bourré comme un coing - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Bourré comme un coing

Complètement soûl.

Origine

Avant de tenter une explication de cette expression, il est important de préciser que le 'coing' n'est pas un 'coin' prononcé avec l'accent (comme dans 'Oh putaing cong !', par exemple), mais bien le fruit du cognassier (Lien externe) avec lequel on fait de délicieuses confitures, compotes ou pâtes bien sucrées, à proscrire absolument quand on surveille sa ligne de près.

D'ailleurs, quand on veut limiter les calories consommées, on s'abstient également de boire trop d'alcool, contrairement à ce qu'ont fait ceux qui sont bourrés comme des coings, cong !

Revenons à nos fruits : 'bourré', on sait ce que cela veut dire, mais pourquoi comme un coing ?
Que la vie serait terne si nous avions la réponse à toutes les questions hautement existentielles que nous ne manquons pas de nous poser !
Heureusement, il existe encore dans l'univers quelques parcelles de mystère et, comme pour la boule de gomme, celle-ci en fait partie.

Quand on est 'bourré', en argot, on est également 'rond' ("comme une queue de pelle", éventuellement). Or, il se trouve que le 'coing' est un fruit relativement rond, moins que la pomme ou l'orange, certes, mais bien plus que la banane !
Selon Alain Rey, cette 'rondeur' aurait été une des raisons du choix de ce fruit.

D'après Gaston Esnault en 1935, le 'coing' aurait aussi été choisi par jeu de mots entre le fruit et le 'coin' (on y revient), la cale qu'on enfonce pour coincer ou maintenir quelque chose. Sauf que, personnellement, je ne vois pas bien où est le jeu de mots.
Bien sûr, on peut imaginer que le coin est 'bourré' dans l'espace où on l'a enfoncé. Et, en capillotractant un peu plus, on peut penser que le marin qui est 'bourré' traîne en fond de cale ; et qui dit 'cale', dit 'coin', et donc 'coing'.
Pas convaincu ? Moi non plus !

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Bourré comme un coing » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Béloôu myiétIl l'a avalé à mort
Bulgariebg Пиян като казакSoul comme un Cosaque
Bulgariebg Пиян като свиняSoul comme un cochon
Bulgariebg Пиян залянSoul trempé
Allemagne (Bavière)de Sturzbetrunken seinÊtre complètement bourré (risque de chuter)
Allemagne (Bavière)de Sternhagelvoll seinÊtre rempli de grêle d'étoiles
Autrichede Er ist fett wie die russische ErdeIl est gras comme la terre de Russie
Allemagnede Voll wie eine HaubitzePlein comme un obusier
Angleterreen To have got a hollow legAvoir une jambe creuse
Angleterreen Pissed as a newtGris comme un triton
États-Unisen To be drunk as a skunkÊtre ivre comme un putois
Angleterreen As lit as a Christmas treeAussi allumé qu'un arbre de Noël
Angleterreen To be drunk as a lordÊtre ivre comme un seigneur / un lord
Angleterreen Drunk as a fiddleSoûl comme un violon
Angleterreen To be blind drunk.Etre soûl à en être aveugle.
Angleterreen To be drunk as a sailor on leaveÊtre ivre comme un marin en permission
Espagnees Estar tajadoÊtre taillé
Espagnees Borracho como una uvaSoûl comme un grain de raisin
Espagnees Estar mamado.Être tété.
Espagnees Borracho como una cubaBourré comme une barrique
Espagnees Tener una buena trancaAvoir une bonne cuite
Espagnees Estar borracho perdidoÊtre bourré perdu
Suissefr Être sur Soleure
Canada (Québec)fr Être guerlot
France (Toulouse)fr Pinté
Canada (Québec)fr Être paqueté comme un oeuf
Canada (Québec)fr Être saoul comme une botteÊtre ivre à tomber par terre ou presque
Canada (Québec)fr Être paqueté
Suissefr Plein comme un vélo
Canada (Québec)fr Être en boisson
Canada (Québec)fr Être chaud
France (Marseille)fr Être frit-confit
Canada (Québec)fr Avoir une bonne brosse
Suissefr Ivre-caque
France (Marseille)fr Être empégué / niasqué
France (Franche-Comté)fr Machuré
Canada (Québec)fr Avoir les dents mélées
Belgiquefr Bruxelles/influence Flandre:: être " kegelzot " .être saoûl comme une quille
Israëlhe ????? ???? (????)saoul comme Loth (comme Noah)
Italieit Ubriaco spolpoIvre dépulpé
Italieit Ubriaco marcioBourré et pourri
Pays-Basnl boven zijn theewater zijnêtre au dessus son eau de thé
Pays-Basnl Zo dronken als een maleierBourré comme un Malais
Pays-Basnl Geheel bezopenÊtre complètement saoulé
Pays-Basnl Dronken als een kanonSoûl comme un canon
Belgique (Flandre)nl Zo zat als een kanonbourré comme un canon
Pays-Basnl zo dronken als een torsoûl comme un coléoptère (comme un cochon, comme un Polonais etc.)
Pays-Basnl Ladderzat zijnSoûl comme une échelle
Pays-Basnl StomdronkenBourré à être muet
Pays-Bas (Amsterdam)nl helemaal sjikker (sikker) zijn (stamt uit Hebreeuws: sikkor)être complètement soûl
Belgique (Flandre)nl Zo zat als een schup / patatSoûl comme une bêche / patate
Pays-Basnl Geheel lazarus zijnÊtre bourré comme Lazare.
Colombieother hincho de la perra, expresion precolombina, bogotáivre mort
Brésilpt Bêbado como um gambáIvre comme un oppossum
Roumaniero Beat mortSoûl mort
Roumaniero Beat critaComplètement soûl
Roumaniero Beat ca un porcIvre comme un cochon
Roumaniero Mort de beatMort d'ivre
Slovaquiesk Som opitý ako deloBourré comme un canon
Slovaquiesk Opitý ako snopComme une gerbe
Slovaquiesk Opitý ako prasaBourré comme un cochon
Belgique (Wallonie)wa Sô comm' onn' griveIvre comme une grive
Chinezh lan zui ru nisoûl comme la boue

Vos commentaires
eh oui, bourré, on sait que c’est "remplir" de bourre pour un coussin ou de tabac pour la pipe ... ou de poudre pour le fusil ... et donc c’est plein !
et être "plein ... comme une huître", c’est pareil que d’être "beurré comme un p’tit Lu" ... et c’est souvent quand on a pris "un coup d’ pied d’barrique" !!!
Alors pourquoi le coing ? ... ce fruit ne se consomme que cuit ! ... d’où la "cuite", sans doute ! ???
Ah ! ça fait du bien de délirer un peu ! )
En allant voir sur le site lié au coing, il me semble pouvoir comprendre que la chair de ce fruit est très dense, qu’il y en a donc beaucoup dans une enveloppe plutôt réduite. Plausible ?
réponse à . Rikske le 26/05/2006 à 08h59 : En allant voir sur le site lié au coing, il me semble pouvoir comprendre ...
Why not ?
tiré de " C’est pas comme ça que tu l’oublieras" par Johnny Hallyday ( artiste belge fin XX° début XXI)

T’es encore noir comme un tunnel
Encore bourré comme un métro
Non, j’ai pas dis qu’tu l’aimais trop
C’est vrai, j’avoue qu’elle était belle

T’es encore cuit comme un œuf dur
T’es encore gelé comme un coing
Je sais, quand on a du chagrin
C’est pas facile de jouer les durs ...

pour les nostalgiques : http://fr.lyrics-copy.com/johnny-hallyday/cest-pas-comme-ca-que-tu-loublieras.htm , ou "immenses artistes" par Lagarde et Michard

Il ressort donc de cette enquête, qu’un coing peut être à la fois bourré et gelé. Donc probablement bourré de glace.
Lorsque la glace fond, cela provoque sans doute une "tempête dans un verre d’eau" (c’est du travail pour rattraper quand on rate une journée!)

Bon, mais sérieusement, pourquoi le coing ? Le seul proverbe cité depuis le XVII semble être "jaune comme un coing". Le jaune serait-il une étape ultime dans le nuancier de l’ivresse  : être gris, être noir , et finalement... jaune. L’expression "beurré" évoque bien cette même couleur, non ?
Nous pourrions alors mieux comprendre des expressions comme " c’est jaune, çà sait pas!", "il faut bien que jaunesse se passe" et tant d’autres...


allez, j’vais m’en jeter un autre !
christian
réponse à . chirstian le 26/05/2006 à 09h46 : tiré de " C’est pas comme ça que tu l’oublieras" par J...
Pas encore Belge, le Jauni ! Officiellement, et malgré une partie de ses origines, il est pour l’instant bien Français.
Il a demandé la nationalité, mais elle lui a été refusée car il ne vit pas assez en Belgique. On se doute que vu le poids du personnage et ses moyens, il va vite régler cette petite contrainte administrative.
réponse à . chirstian le 26/05/2006 à 09h46 : tiré de " C’est pas comme ça que tu l’oublieras" par J...
Ahah ! Mon gaillard ! J’vous-y prends à manquer la classe !
Je suppose que lorsque l’on est "bourré comme un coing", on doit avoir mal à la tête, autant que si notre tête était un "coin" sur lequel on s’amuse à taper comme pour fendre le bois.
Enfin, ça vaut ce que cela vaut.
tiens ! le site bégaye ( ou c’est moi ?). 2 volumes de coing pour un seul volume d’eau !

christianchristian
réponse à . francisbeaujean le 26/05/2006 à 10h03 : Je suppose que lorsque l’on est "bourré comme un coing", on doit av...
D’où l’expression censée calmer : "Allez, fais pas le coing ! Arrête de boire..." 
Yannn
capillotractesque ... j’aime bien !
Je me dois de mettre un terme à toutes ces digressions et d’exposer ici la véritable origine de cette expression :
Au XIXème siècle (à partir de 1831), avant de découvrir la plus grande compatibilité de la chèvre, le légionnaire avait recours au canard qui,battant de ses palmes, se révélait assez efficace.
Tout naturellement naquit dans ce milieu l’expression "bourré comme un canard" qui, préférant l’onomatopée, devint "bourré comme un coin-coin" puis, par élision :
"Bourré comme un coin".
La voilà la seule et véritable explication.
Crois-je.
réponse à . borikito le 26/05/2006 à 16h18 : Je me dois de mettre un terme à toutes ces digressions et d’exposer...
bien que ces palmes ne me semblent pas très académiques , je pense que la voie du canard mérite d’être creusée et je félicite Borikito de cette réflexion qui honore ce site.
Je peux témoigner de façon personnelle et directe (on dit "de première bourre") que la réputation de la chèvre est terriblement surfaite ,et je ne comprends pas qu’on en fasse tout un fromage. Quand elle bat des palmes, elle est ridicule ! Et l’after chèvre est d’une tristesse :quel poête a dit "la chèvre est triste, hélas, et j’ai lu tous les livres" ?

christian



réponse à . God le 26/05/2006 à 09h58 : Pas encore Belge, le Jauni ! Officiellement, et malgré une partie de...
Pas évident que ce sera si simple pour le Jauni : depuis certaines histoires de foot trouble, on se méfie des chinois, en particulier dans le Hainaut et le Borinage. Autre aspect des choses, au train où cela va, il ne restera plus un officier d’état-civil en liberté...

Par chez nous, et un peu pour rejoindre le D’Joni, on dit aussi "Plein comme un oeuf", sans spécifier s’il est cuit dur, ce qui vous l’admettrez, ne supporte guère de contradiction !
réponse à . borikito le 26/05/2006 à 16h18 : Je me dois de mettre un terme à toutes ces digressions et d’exposer...
C’est pour cela que les hommes en retard, ivres et penauds, expliquent toujours à leurs femmes légitimes qu’ils étaient au bar du coin… à lire le canard !

Franchement, y’a de quoi leur voler dans les plumes à ces canards là, car à trop boire, je suppose qu’on attrape la maladie du légionnaire, dont la fonction première est de canarder d’ailleurs, bref qu’on va voir « ailleurs » et que ce « ailleurs », ben, souvent, il ne vole pas haut !
Et tout ce qui ne vole pas haut est sous la menace des pans pans des chasseurs, eux-mêmes parfois bourrés comme des…C….. ! (Ayant bu trop de Cointreau.)

Pour ça aussi qu’ils se retrouvent faces à des lapins armés comme le chantait si bien Chantal Goya, dont les nouvelles fraîches se lisent dans tous les canards de bas étages, ou au coin presse.

Quant aux légionnaires rencontrant des chèvres, à quoi jouent-ils sinon à : « je te tiens la barbichette »… Je ne peux pas préjuger de la réputation des chèvres, je n’ai jamais fricoté avec, enfin, je ne crois pas ; même si le bonheur est dans le pré, ma morale, elle, n’est pas au ras des pâquerettes. 
Yannn
Je ne sais pas pourquoi, mais mon petit doigt me disait que cette expression allait provoquer des débordements de délires poussés.
Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on est servis !
Z’avez pas des chose plus intéressantes à faire, non ?  
réponse à . chirstian le 26/05/2006 à 16h52 : bien que ces palmes ne me semblent pas très académiques , je pense...
Pour ce qui est de la chèvre, encore faut-il tomber sur l’affectueuse....
réponse à . borikito le 26/05/2006 à 16h18 : Je me dois de mettre un terme à toutes ces digressions et d’exposer...
Pourtant, on m’avait toujours laissé croire que les voies du canard étaient impénétrables...
réponse à . borikito le 26/05/2006 à 18h10 : Pour ce qui est de la chèvre, encore faut-il tomber sur l’affectueu...
Oui, bien sûr : prendre sa petite pilule et aller se coucher.
Mais que devient la communication ?
réponse à . DanielP le 26/05/2006 à 17h40 : Pas évident que ce sera si simple pour le Jauni : depuis certaines h...
L’Etat si vil… régente t’il les chemins de fer chez vous aussi ?

Ô Train ou vont les choses ?
Ô terminus de nos illusions
Ô Hainaut la sinistrose
Ô Borinage l’exclusion

Mais d’Joni v’Hallyday les billets
Qui ouvrent les portes du pénitencier
Promis aux ingrats officiers.
Qui pourtant coupables niaient

Pékin Express attire les arsouilles, les canailles et les prend en tenailles pour truquer les Paris à Bruxelles ou ailleurs. Liège dit ?

Etouffons dans l’œuf tous ces scandales jaunis, cuits durs ou cuirs mous. Il y va de votre réputation à vous nos amis les belges.

Yannn
réponse à . God le 26/05/2006 à 18h11 : Pourtant, on m’avait toujours laissé croire que les voies du canard...
les plumes du canard sont imperméables (comme certains internautes à notre humour!) , mais les voies du canard ne sont pas impénétrables, puisque je vous invitais à les creuser.
God fait semblant de ne pas s’y connaître, mais il est facile de le démasquer :
il existe des appareils spéciaux dans tous les magasins spécialisés , baptisés "godemichets à canards". Le mot (issu du grec) est parfaitement explicite : directement de l’émetteur (God) au récepteur (les miches du canard)

Victor Hugo désignait le calembour comme "la fiente de l’esprit" . Je me demande bien pourquoi !

réponse à . borikito le 26/05/2006 à 18h13 : Oui, bien sûr : prendre sa petite pilule et aller se coucher. Mais q...
Tiens, Borikito qui se répond à lui-même, maintenant.
Oula ! Je ne sais pas si une seule pillule va suffire...
réponse à . chirstian le 26/05/2006 à 18h32 : les plumes du canard sont imperméables (comme certains internautes &agrav...
En parlant de toutes ces « chèvreries » et autres cancans, plus celles des autres, mon cher Christian, vous risquez d’en être seul, le Bouc émissaire.
Ce gain (Seguin) là Monsieur, ne vous aidera pas à passer la nuit tranquille, seul au piquet… de touche. Quoiqu’un peu de compagnie, comme celle de Nelson (Nelson Piquet !), vous aiderait à comprendre que la 7ème vitesse, en son temps n’existait pas. Euh, je crois. 
Yannn
réponse à . God le 26/05/2006 à 18h46 : Tiens, Borikito qui se répond à lui-même, maintenant. Oula&n...
Pas grave !!! Demain, Borikito prendra la pillule, dite du lendemain et tout rentrera dans l’ordre... lol
Yannn
Dans mon coin (!) on dit "fait comme un coing", ce qui signifie mûr à point. Un coing mûr à poing est tout mou, tout flagada, comme un mec bourré, quoi !
j’arrive un peu comme les cavaliers d’Offenbach (paf ! une expression)... mais le coing n’a-t-il pas l’air bourré de coups ? Ce fruit m’a toujours paru sortir d’un ring en fin de match (perdu). De là, peut-être, finit-on bourré comme un coing ?
Ce qui n’est pas sans rappeler la devinette :

- Pourquoi les Ecossais portent-ils des kilts ?


- Parce que les moutons ont peur du bruit des fermetures Eclair
réponse à . <inconnu> le 28/05/2006 à 13h41 : Ce qui n’est pas sans rappeler la devinette : - Pourquoi les Ecossai...
Ah, je pensais pour ne pas abuser des (boutons) pressions ! Vaste chantier... pour la sobriété outre-manche. 
réponse à . poupoule le 27/05/2006 à 11h36 : j’arrive un peu comme les cavaliers d’Offenbach (paf ! une expr...
C’était pas, des fois, les "carabiniers" d’Offenbach ?
le jeu de mot c’était pas plutot sur "rond comme un coing"?...
Bonjour,
J’aurais éventuellement une suggestion, une piste. Le coing est un des fruits que l’on met en macération dans l’alcool (‘la goutte »)… au même titre que la poire ou les cerises sauvages (« roupettes » en Bretagne). Il se trouve donc après un certain temps complètement imbibé d’alcool, tel celui qui en aurait trop bu. Pourquoi le coing plus que la poire ou la cerise… ? Utiliser le genre masculin fait peut-être plus virile ?

Pas convaincu ? Moi non plus !
réponse à . <inconnu> le 29/05/2006 à 19h10 : Bonjour, J’aurais éventuellement une suggestion, une piste. Le coin...
C’est ce que je me disais aussi!
La piste de l’alambic me semble effectivement moins alambiquée...
réponse à . <inconnu> le 29/05/2006 à 19h10 : Bonjour, J’aurais éventuellement une suggestion, une piste. Le coin...
Eh ben, j’voudrais ben goûter, ça doit êt’ ben agréab’ ! Dans notre petit Bruxelles, les cerises servent à fabriquer la "Kriek". Il s’agit d’une bière ronde et rouge, brassée (entre autres) sur base de lambic, avec addition de cerises de Schaerbeek (des griottes). Tout comme la Gueuze, le Lambic et le Faro, ce sont là certaines des meilleurs ambassadrices de notre bonne ville. Et tout ça passe par une cuve de maturation; donc, la lambic n’est pas alambiquée. Me suis-je-t-il bien fait comprendre ? N’hésitez pas à venir déguster ! Pas les roupettes, bien sûr, hein ! Mais enfin, on a quelque bonnes choses à partager... Salut à tous nos fantaisistes et... (euh...) à demain ! Et, heuh... Merci Seigneur, pour ce site !
réponse à . <inconnu> le 28/05/2006 à 15h57 : C’était pas, des fois, les "carabiniers" d’Offenbach ?...
Mais bien sûr fieu ! C’est l’occasion de rappeler un des traits d’humour d’Hergé dans "Les bijoux" : les 2 Dupondt arrivent en retard et Haddock les interpelle par un "C’est maintenant que vous arrivez ? A l’armée vous étiez certainemenent dans les carabiniers d’Offenbach!" et les deux autres de répondre "Non, dans le génie, pourquoi ?"
Damned ! Semblerait qu’il y ait comme un malaise... v’là qu’on pourrait être coingcé de l’Expressio... On ne sait pas pourquoi « le coing » alors qu’on relève 30 tournures venues d’Ailleurs pour dire "être complètement saoul".

Sans compter les formes savoureuses et imagées que propose le langage populaire ou argotique :
- être poivré, murgé, fracadéchiré, schlasse, torché, brindezingue, bituré...
- prendre une muflée, se piquer la ruche, en avoir un p’tit coup dans l’nez, être complètement pompette, avoir chaud aux oreilles, être à point, en tenir une sévère, être dans les vignes du Seigneur...

Bref ! Je ne vous raconte pas tout ce que j’ai trouvé (487 résultats) pour dire autrement « bourré comme un coing », je risquerais d’assécher l’encrier ! mais rien pour expliquer le coing. En tous cas, une expression comme celle-là mérite d’être fêtée dignement chez Marcel, cela tombe sous le sens.
Quoi « Heureuse coingcidence ! » ? 
réponse à . DiwanC le 29/10/2011 à 03h25 : Damned ! Semblerait qu’il y ait comme un malaise... v’là...
C’est vrai qu’aujourd’hui la rubrique "similaires" pourrait être longue comme un jour sans pain tant il y a de variantes de notre expression....
On dit "bourré" mais aussi "beurré" ( beurré comme une tartine, beurré comme un petit Lu ) Est ce la similitude phonétique entre ces deux mots qui a déformé la définition du jour ?
Et puis pourquoi un petit Lu ou une tartine, il y a tant d’autres choses à beurrer.....
De même on dit "rond comme une queue de pelle, une barrique" Est ce que la rotondité de ces ustensiles est assimilée à celle du coing ?
Bon et puis une barrique çà se comprend, mais pourquoi une pelle ? ce pourrait être un rateau, une pioche, un balai, un sarcloir, une binette, une casserole ou un filet à papillons.....
Mais c’est dingue les questions sans réponses que nous apporte la vie !!!!!!!
Toi, t’es une bonne poire. Allons, viens donc avec ma pomme. On va éviter de se prendre une pêche et se bourrer comme des coings, jusqu’en avoir mal au citron... Et quand mes noix auront la consistances et la couleur des prunes de ton jardin, il sera temps de ramener nos fraises à la maison...
L’humour sur l’expressio du jour: ça m’en bouche un coing!
Intérieurement, l’ivrogne n’a aucun coin trop sec?
Quand on demande à quelqu’un de tirer une carte:
Le vitrier choisira sûrement un carreau; le fossoyeur, un pic; le jardinier, un trêfle et celui qui est bourré comme un coing dira sans doute: j’élis coeur.
Morceau de sucre imbibé d’eau-de-vie
Celui qui boit trop de canards est bourré comme un coing coing.
réponse à . file_au_logis le 29/10/2011 à 08h16 : Toi, t’es une bonne poire. Allons, viens donc avec ma pomme. On va é...
Voilà les fruits d’une longue cogitation...........
réponse à . joseta le 29/10/2011 à 10h05 : Morceau de sucre imbibé d’eau-de-vie Celui qui boit trop de canards...
Deux canards se battaient, quelqu’un voulut les séparer mais il n’y arriva pas alors il se mit à boire plus que de raison. Il fut dans ce cas saoulé à cause d’un conflit de canards.......Cette histoire m’agrée.....et vous ?
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 10h19 : Deux canards se battaient, quelqu’un voulut les séparer mais il n&r...
Tu as une belle plume, je cloue mon bec d’admiration et je ri-cane...
Au fait, pourquoi dit-on "bourré" ?
réponse à . joseta le 29/10/2011 à 10h30 : Tu as une belle plume, je cloue mon bec d’admiration et je ri-cane......
Et lorsqu’on la mit dans la cage, la cane a ri mais je suis resté serein.......
réponse à . joseta le 29/10/2011 à 10h05 : Morceau de sucre imbibé d’eau-de-vie Celui qui boit trop de canards...
Tu as oublié de rendre hommage au regretté borokito, qui t’a sacrément mis sur la voie des canards en # 11.
Je suppose que c’est parcequ’on est "plein"......ne dit on pas "plein comme un oeuf"........
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 10h15 : Voilà les fruits d’une longue cogitation..............
Quoi? La Cascade de Coo gîte à Sion et je n’en savais rien? J’ai eu beau me gratter les six bouleaux, je n’ai rien trouvé!
réponse à . DiwanC le 29/10/2011 à 03h25 : Damned ! Semblerait qu’il y ait comme un malaise... v’là...
tout ce que j’ai trouvé (487 résultats)
Ca m’intéresse : quelle recherche as-tu faite pour aboutir à ce nombre impressionnant ?
réponse à . deLassus le 29/10/2011 à 10h35 : Tu as oublié de rendre hommage au regretté borokito, qui t’a...
Je te donne ma parole que j’avais pensé à ça avant de lire la première contrib.
Ceci dit, et d’un autre côté, je rends volontiers hommage à Borikito: tout ce que j’ai lu de lui (peu, hélas!) m’a semblé excellent.
réponse à . file_au_logis le 29/10/2011 à 10h45 : Quoi? La Cascade de Coo gîte à Sion et je n’en savais rien? J...
Eh oui, 15 mètres de dénivelé.
Bien sûr, l’Autrichien en moi dira que cela ne vaut pas les Krimml Wasserfälle - les plus hautes chutes d’eau d’Europe, mais bon, les montagnes sont en rapport également, spa...
File_au_logis qui répond à File_au_logis ........serait ce l’effet "bourré comme un coing" ?.........Si tôt le matin ?
réponse à . deLassus le 29/10/2011 à 10h54 : tout ce que j’ai trouvé (487 résultats)Ca m’inté...
J’étais parti sur les traces de DiwanC et j’ai trouvé:
cette page.
A mon humble avis, le dénommé / la dénommée Dany est un pirate qui ne connait pas la valeur d’un "Tous droits réservés - Duplication et diffusion strictement interdites sans autorisation d’expressio.fr"
Qu’en dites-vous?
Bourré comme un coing. Peut-être un jeu d’assimilation.
Chez nous on appelle "Bourre" le velours qui se trouve sur la peau du fruit. Le coing est un fruit "bourru" (ou poilu).
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 11h13 : File_au_logis qui répond à File_au_logis ........serait ce l&rsquo...
Ben quoi, je réponds à qui je veux, non? 
En fait, c’est l’Autrichien en moi qu a répondu à ma Belgitude, donc il était clair que cette dualité m’empêchait de mettre les deux pieds dans le même sabot!
Et pis, hein, "si tôt le matin"? alors qu’il est bientôt midi...
réponse à . GenteGouyat24 le 29/10/2011 à 11h16 : Bourré comme un coing. Peut-être un jeu d’assimilation. Chez ...
Arm stram gram,
Bourre et bourre et ra ta tam...
Bon, coing, pas coin, moi, j’aimerai que Dieu redescende sur site pour expliquer à moi ça quoi être (pour paraphraser Petit Caniche, Tintin m’em... ça va, ça va, je demande pardon, ok?), pour espliker donc, disois-je, le terme "capillotractant".
Dites, chef, ça a un rapport avec les cheveux?
réponse à . file_au_logis le 29/10/2011 à 11h14 : J’étais parti sur les traces de DiwanC et j’ai trouvé:...
Ce plagiat est hontable et abomineux !
réponse à . GenteGouyat24 le 29/10/2011 à 11h16 : Bourré comme un coing. Peut-être un jeu d’assimilation. Chez ...
Bourre, bourrin*, bourricot, ... même combat!

* à ne pas confondre avec: bout rein, encore appelé rillettes au Mans
ou Bout Rhin, encore appelé Massif du St God-tard en Suisse
réponse à . lancelot_be le 29/10/2011 à 11h18 : Bon, coing, pas coin, moi, j’aimerai que Dieu redescende sur site pour exp...
Capillo venant de capillaire et tractant étant synonyme de tirer .......tiré par les cheveux...ainsi un chauve est un capillorestreint.....on peut appliquer cette technique à une phrase complète, ainsi:
Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué peut devenir il ne faut pas commercialiser l’épiderme du plantigrade avant qu’il ne soit occis......
Jeu de mots ! dirait Maître Capillo.......
réponse à . lancelot_be le 29/10/2011 à 11h18 : Bon, coing, pas coin, moi, j’aimerai que Dieu redescende sur site pour exp...
capillo-tracté, n’est-ce pas un peu "tiré par les cheveux"?
Boubacar m’ai coiffé au poteau, à un poil près
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 11h23 : Capillo venant de capillaire et tractant étant synonyme de tirer .......t...
Jeu de mots ! dirait Maître Capillo
Il aurait même ajouté: "de bon aloi!"
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 06h57 : On dit "bourré" mais aussi "beurré" ( beurré comme une tart...
Heu..., je pense, je crois (mais je suis Belge, hein..) qu’on dit "rond comme une queue de POELE, ce qui, vous en conviendrez, mon Cher, est parfait comme expression pour "être rond"... comme une queue de poêle, "raide" comme la même queue de poêle; et, si on creuse un peu, on peut être complètement "cuit" comme le steack dans ladite poêle, "gris" comme la couleur d’icelle,"saucé", comme le fond de ladite poêle, ou "brûlé" comme ladite sauce dans ledit fond... Voilà, voilà...
Que d’élucubrations pour chercher une origine à cette expression.
C’est pourtant simple.
Le coin (et non pas le coing) dont on parle est le coin en bois qu’utilisent tous les vignerons pour boucher le trou des barriques (celui où l’on met le robinet en bois après, pour tirer le vin)
Il est donc logique
- que le coin soit bourré puisqu’on l’enfonce avec un maillet
- qu’il soit imbibé de vin puisqu’il a passé plusieurs mois dans le vin

Et pis c’est tout !
Moi, je propose qu’on les saoûle jusqu’à la mort... en les capillotractant ! (c’est bon ça, hein? ... )
réponse à . lancelot_be le 29/10/2011 à 11h28 : Heu..., je pense, je crois (mais je suis Belge, hein..) qu’on dit "rond co...
Si j’en crois Mr Gooooooooooogle vous êtes dans l’erreur cher ami Belge.....cette page......Il faut dire que nous Français sommes avantagés car tous les ans nous fêtons celle du 18 Juin......
réponse à . mickeylange le 29/10/2011 à 11h31 : Que d’élucubrations pour chercher une origine à cette expres...
"Plusieurs moi dans le vin".........quel égo démesuré !
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 11h23 : Capillo venant de capillaire et tractant étant synonyme de tirer .......t...
Bon Dieu, mais c’est bien sur!! Vous voyez, cher Maître, qu’il est pénible, quelquefois, d’être Belge... Merci mille fois de m’avoir lanterner (est-ce que je commence à comprendre? Serais-je un jour, admis chez Marcel?) ...
réponse à . deLassus le 29/10/2011 à 10h54 : tout ce que j’ai trouvé (487 résultats)Ca m’inté...
quelle recherche as-tu faite...
Tout simple : Lexilogos - Ecrire un mot = ivre - Choix : Dict. d’argot.
A l’arrivée, ça donne cette page.
réponse à . lancelot_be le 29/10/2011 à 11h36 : Bon Dieu, mais c’est bien sur!! Vous voyez, cher Maître, qu’i...
Pourquoi cette auto-flagellation ? Moi, j’ai beaucoup de sympathie pour mes cousins Belges !........Vive la Belgique !
Le mexicain n’est jamais bourré comme un coing; il ne boit que le thé qu’il a.
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 12h14 : Pourquoi cette auto-flagellation ? Moi, j’ai beaucoup de sympathie po...
Il ont tout compris les Belges. L’Europe devrait les imiter. Pour combattre la crise et faire de grosses économies ils se privent de gouvernement depuis des mois. Malins non ?
réponse à . DiwanC le 29/10/2011 à 11h53 : quelle recherche as-tu faite...Tout simple : Lexilogos - Ecrire un mot = iv...
Germaine si tu es dans le coin (et pas bourrée comme un coing) tu pourrais nous offrir une tournée et danser la bourrée. 
Punis au Japon
Les asiatiques qui se bourrent comme des coings au vin, se font saquer.
réponse à . mickeylange le 29/10/2011 à 12h40 : Il ont tout compris les Belges. L’Europe devrait les imiter. Pour combattr...
En effet......Ils ont tout compris !........Respect !
réponse à . joseta le 29/10/2011 à 12h37 : Le mexicain n’est jamais bourré comme un coing; il ne boit que le t...
Même leurs sombres héros ?
réponse à . joseta le 29/10/2011 à 12h53 : Punis au Japon Les asiatiques qui se bourrent comme des coings au vin, se font s...
Et comme après boire ils font du tapage leurs chiens leur japent au nez !
J’ai découvert que mon avocat boit. L’autre jour il m’a dit: je vais m’occuper de vot’cas.
Il habite Bonne-Espérance et est bourré comme un coing: l’ivre de cap est épais!
Elle avait trop bu et écoutait de la musique soul.
Ca c’est sûr , quand Joseph est parti de chez Robert il était tout machuré ; ils avaient commencé au blanc , tâté de la confiture de vieux garçon où les coings trempaient dans la gnole avec des pommes et des poires , continué avec la goutte
Il ne marchait tout seul , il allait tout de berzingue et prenait des gadins mais à force il est tout de même arrivé dans la cour de la ferme .Comme il filait droit sur l’écurie voulant éviter de s’expliquer il est tombé sur sa mère  ; celle ci restant de marbre lui dit « il est juste temps ! Quand tu’auras fini de traire tu pourras aller finir de peller la neige »
Elle n’avait pas eu besoin de faire beau , même bourré comme un coing il savait qu’elle avait le taffut et que s’il rentrait de suite elle allait faire beau .
Elle avait beau lui dire qu’à ce rythme là il n’allait pas s ’faire vieux et qu’il finirai comme son père , jaune et mou comme un coing blet c’était plus fort que lui … au moins 3 fois la semaine il revenait rond comme une queue de pelle . C’est que ça lui montait à la tête de ne pas trouver une fille qui accepte de lui rouler une pelle alors il buvait . Jamais il lui était venu à l’idée que si il n’y avait pas cette odeur d’alambic qui trainait autour de lui il aurait peut être eu ses chances Tout comme fait , quand il était blindé .... il s’en fichait presque
Mon verger était bourré de coings et de mûres et une allée séparait les coings des mûres...
Ils étaient sept dont un abstème:
- On ne sirote qu’à six, disaient-ils.
Le type était sur la plage, il se frottait d’huile, et avait un bon coup dans l’aile; il était bourré comme un qu’oint...
réponse à . joseta le 29/10/2011 à 17h25 : Le type était sur la plage, il se frottait d’huile, et avait un bon...
une fois qu’oint à l’huile , bien beurré , il réalisa qu’il était cuit .A son réveil il était moins noir ... c’était bien la première fois pour un type allongé au soleil sur la plage au soleil .
La bière: l’amer à boire.
Claude Brasseur.
Ils s’étaient mis à boire tous les deux, et, comme ils devenaient ronds, c’étaient deux saouls!
C’est curieux, j’étais à Marseille et j’ai pris un pastis anis.
Ex joueur et entraîneur de l’équipe de Belgique, feu Guy Thys alla un jour à Marseille et les aficionados attendaient pour le voir passer: - on attend que passe Thys, disaient-ils.
Quand il est puni, le fils de la fruitière est mis au coing.
réponse à . mickeylange le 29/10/2011 à 12h44 : Germaine si tu es dans le coin (et pas bourrée comme un coing) tu pourrai...
...tu pourrais nous offrir une tournée...
Bon... j’ai raté à midi...
Mais, me suis entraînée tout l’après-midi au lever de coude, figure essentielle dans la bourrée.
Donc à tout de suite chez Marcel... enfin, si je parviens à marcher jusque-là.
Et si j’y arrive, tu la verras la bourrée !
Germaine
réponse à . God le 26/05/2006 à 18h09 : Je ne sais pas pourquoi, mais mon petit doigt me disait que cette expression all...
Z’avez pas des chose plus intéressantes à faire, non ?
En 2006, je ne connaissais pas encore le site. Depuis, j’ai trouvé des choses intéressantes à faire. Cherchez l’erreur monseigneur. 
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 11h34 : Si j’en crois Mr Gooooooooooogle vous êtes dans l’erreur cher ...
Si j’en crois Mr Gooooooooooogle vous êtes dans l’erreur cher ami Belge
A condition de ne pas mettre tous les Belges dans le même panier. Chez moi, on dit comme les Français : rond comme une queue de pelle.  As-tu remarqué que dans ton lien, il est écrit : "synonyme - fait comme un mickey". C’est l’ange qui va être content. :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 29/10/2011 à 12h40 : Il ont tout compris les Belges. L’Europe devrait les imiter. Pour combattr...
Non, non, nous avons un gouvernement en affaires courantes et sincèrement, il court à la catastrophe. Johnny a eu bien raison de rester Français finalement. (c’est qu’on ne lui a pas laissé le choix après son escapade en Suisse)
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 12h58 : Et comme après boire ils font du tapage leurs chiens leur japent au nez&n...
Ca y est !!!! Cette nuit, réveille-toi à 3 heures pour mettre ton réveil sur deux heures. 
réponse à . joseta le 29/10/2011 à 09h47 : Intérieurement, l’ivrogne n’a aucun coin trop sec?...
et le cointreau sec est toujours sans eau !! s’pas ,???
En fait, je pense que si on dit bien "rond comme une queue de pelle" ou "plein comme un oeuf", on dit "gelé comme un coing" et le jeu de mots devient évident avec la gelée de coing.
réponse à . cotentine le 26/05/2006 à 00h43 : eh oui, bourré, on sait que c’est "remplir" de bourre pour un couss...
on notera aussi le fameux "bourré comme un ptit loup"
A côté de chez moi à Angers, est installée depuis 1875 la fabrique d’un truc vachement bon à base d’écorce d’oranges et de triple sec.
Il s’en vend 15 millions de bouteilles par an.
Quand ils ont commencé les deux frères Adolphe et Édouard-Jean, garçons pleins d’humour (ils étaient abonnés à Expressio ) choisirent comme nom pour leur apéro Coingtreau. Logique c’était leur nom.
Mais quand Georges (le notre) a inventé l’expression du jour, pour éviter la contrepublicité de "bourré comme un Coing...treau", ils ont supprimé le G.
La preuve, God le dit lui même "Or, il se trouve que le ’coing’ est un fruit relativement rond, moins que la pomme ou l’orange
"Vexé Sa Divinité, ne boit plus de Cointreau depuis cette date*, et il est allé vivre à Puyricard cong !

* Et Germaine, pour être bien vue de God, est passée du Cointreau-fizz au lagon bleu !
réponse à . mickeylange le 19/04/2014 à 03h36 : A côté de chez moi à Angers, est installée depuis 187...
Bonjour mickeylange - Bravo pour le coup de pub pour Cointreau, notre liqueur locale qui, je l’espère, ne comporte pas treau de coin(gs).
Je suis nouveau sur ce site et suis esbaubi de voir tous le commentaires générés par le coing coin. D’avoir tout lu, j’en ai "la crépine qui traine sur le sable". C’est une expression de nos bords de Loire que tu connais peut être, sinon j’en donnerai la solution.
réponse à . <inconnu> le 19/04/2014 à 09h10 : Bonjour mickeylange - Bravo pour le coup de pub pour Cointreau, notre liqueur lo...
Bien le bonjour, "nouveau sur ce site", et bien la bienvenue !
Je ne sais pas pour Mickeylange, mais moi ça m’intéresse que tu donnes l’explication de cette crépine qui traîne sur le sable.
réponse à . <inconnu> le 19/04/2014 à 09h10 : Bonjour mickeylange - Bravo pour le coup de pub pour Cointreau, notre liqueur lo...
Bienvenue à toi dont la crépine traîne sur le sable. Je ne connais pas cette expression, ni sa signification. S’il y a crépine doit y avoir une pompe quelque part ? Explique nous, et pompons gaiement !
réponse à . mickeylange le 19/04/2014 à 09h51 : Bienvenue à toi dont la crépine traîne sur le sable. Je ne c...
Avant que notre nouvel ami ne réponde, j’ai trouvé dans un texte sur les mariniers cet extrait :
"Lorsqu’un marinier avait soif et qu’il voulait le faire comprendre à ses copains, il employait l’expression « J’ai la crépine qui traîne sur le sable ». La crépine est une pièce perforée qui sert de filtre à l’entée d’un tuyau d’aspiration d’eau."

Je ne suis que partiellement éclairé.
réponse à . deLassus le 19/04/2014 à 10h00 : Avant que notre nouvel ami ne réponde, j’ai trouvé dans un t...
C’est Marceeel qui va aimer cette nouvelle expression. On peut dire que not’ Germaine a la crépine qui traîne dans le lagon !
J’en profite elle est absente pour huit jours
Ach !
On dit aussi à Bercy non loin du coing des chais
"Bourré comme l’Auvergnate"
Je trouve ça beau ...
Ponn tchournée !

Vite, un expresso sans "i" ni sucre svp; aujourdh’hui essayons 80% d’arabica Malongo et 20% de robusta de Jannie 

Ach !
C’est pas môffais, mais il ne faut pas s’en bourrer avec ou sans "coins" - les pépites pîèces - économie oblige, 50 milliards programmés ... Peut être une levée nationale en obligations non convertibles, remboursables en 2040 ?
Que fait un canard en sortant de sa coquille ? Coin-coin bien sûr ! Et Memphis ? Vous calez... La réponse : cette page
Joyeuses Pâques à tous anciens et nou-veaux
réponse à . deLassus le 19/04/2014 à 10h00 : Avant que notre nouvel ami ne réponde, j’ai trouvé dans un t...
Mickeylange, tu as trouvé la réponse. En effet, les mariniers de Loire lorsqu’ils avaient soif employaient cette expression "J’ai la crépine qui traine sur le sable", pour dire qu’ils avaient soif. Une crépine pour qu’elle puisse fonctionner, doit toujours être dans l’eau, elle a pour but d’empêcher les saletés de remonter à la pompe. Si la crépine est sur le sable, c’est que le gosier est sec. Une fois la crépine réamorcée par le vin d’Anjou, les mariniers chantaient "Verre en haut, verre en bas...". Je chante faux alors vous n’aurez pas la suite!!
réponse à . chirstian le 26/05/2006 à 09h46 : tiré de " C’est pas comme ça que tu l’oublieras" par J...
Quand on parle de"gelé" pour des coings, je pense plus à de la pâte de coing ou gelée de coing, comme il y a de la gelée de groseille ou de pomme. Ce n’est donc pas de la glace, même si de ce coté on peut aussi la sucer.
réponse à . BOUBA le 29/10/2011 à 11h34 : Si j’en crois Mr Gooooooooooogle vous êtes dans l’erreur cher ...
On voit dans le lien sur le wictionnaire, que les expressions (d’ailleurs sans article détaillé) sont "Beurré" comme un petit LU, normal puisque ce sont des biscuits au beurre. (comme bouré c’est aussi beurré ...) et "Pété comme un coing" qui effectivement se trouve souvent "éclaté " lorsqu’il est bien mur, d’où le glissement sur notre expression puisque pété peut s’interpréter comme bourré... Mais ces expressions ne sont pas très fiables quand on se trouve dans cet étatn, n’est-ce pas?.
Pendant que celui qu'on surnomme L'Arstste chante, regardez Juju (Pierre Brasseur) : à peine le temps de dessoûler que vient déjà celui d'être bourré comme un coing* !

Regardez et écoutez !

* Yeeess ! j' l'ai eu du premier coût !
Et pis vers midi, rendez-vous chez Marcel ! Nous y trinquerons pour souhaiter un

♫♪♪♫♫ Bonanniversaire Hirizondelle ♫♪♫♪♫♪

qui pendant si longtemps a tenu le graaand livre des zanniversaires !

C'est à cette page, Porte 11. 

réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 03h42 : Pendant que celui qu'on surnomme L'Arstste chante, regardez Juju (Pierre Brasseu...
Voilà une chanson qui a surement contribué à sa réputation de misogyne.

Du temps que je vivais dans le troisièm' dessous,
Ivrogne, immonde, infâme


Ce qui est totalement faux, car qui connaît et sait lire son oeuvre pourra vous affirmer qu'il n'y avait pas plus respectueux que lui de la gent féminine.

Dernierement j'ai regardé "Porte des lilas" sur Ioutioube......Bah c'est pas bien sûr un monument du septième art mais j'aime bien le côté suranné de ces vieux films.

On prend un café avec Juju et l'Artiste ?....

prononcé avec l'accent (comme dans 'Oh putaing cong !', par exemple)

J'en parlais dernièrement.......

Je suppose que "l'accent" dont il est question est le Provençal.

Mais où avez vous vu ( ou plutôt entendu ) qu'on prononçait des "g" à la fin de chaque mot ?

Nous, en Provence, on parle corrrectement c'est tout.

C'est vous ôtre les Nordistes qui bouffez la moitié des mots et qui parlez comme si vous aviez la bouche pleine de patates chaudes.....

Bon, quand on est bourrés comme des coings on a des difficultés d'élocution mais ça c'est universel........Peuchère.....
"comme une queue de pelle"

Si on ne sait pas vraiment pourquoi le coing ( avec un "g", putaing, cong ! ) a été associé au fait d'être "saoûl comme une vache" on ne doit pas savoir non plus pourquoi la pelle l'a été aussi.
On ne prend pas des zinguées que le 18 juin tout de même !
On aurait très bien pu dire "rond comme une queue de pioche, de binette, de sarcloir ou de rateau"
Et puis pourquoi "saoûl comme une vache" ?
Le cheval, Mowgli*, l'auroch, le zébu ou la chèvre de M.Seguin** auraient aussi très bien pu faire l'affaire.....

Faut croire que quand on est fin bourré on dit n'importe quoi.......et pissétou.

* Ben oui, l'ivre de la jungle.......
** Parce qu'il fallait que la Blanchette elle se tienne une bonne biture pour aller se fiche comme ça dans la gueule du loup.
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 05h33 : prononcé avec l'accent (comme dans 'Oh putaing cong !', par exemple)...
Nous, en Provence, on parle corrrectement c'est tout.
Cela me rappelle la réflexion d'une amie de Brives*
Elle avait un accent... disons "ensoleillé" !
- Qu'est-ce que t'as comme accent ! me dit-elle un jour.
Un accent ? Moi ? Je n'avais alors jamais quitté Paris !

Bon ... ce n'est pas tout ça : on a un coing sur le feu.

J'ai trouvé quelques expressions qui - apparemment - n'ont pas été signalées par les voisins du d'ssus, expressions synonymes de " Bourré comme un coing" :

- Rond comme un boudin
- Trimbaler une brouette
- Se rincer la cornemuse
- Remettre un coup sur la meule → offrir une tournée
- Picoler, biberonner... Conséquence : on attrape un durillon de comptoir  !

Reste du café s' te plaît ?

*qui ne s'est jamais crêpé le chignon pour une botte d'oignons !




Voilà qui me rappelle la réflexion d'une vieille tante de mon épouse qui fleurait bon le Maroilles ( la tante, pas mon épouse ), Ch'ti jusqu'au bout des ongles, elle n'avait jamais quitté les patures de sa Thiérache natale sauf une fois pour venir par chez moi......à Perigueux "où on avait l'accent du Midi"...

Parmi les expressions non citées il y a aussi
-Se prendre une murge.......

Marceeeeeeeeeeeeeel, on vient pour l'apéro, tu me mrépares un truc sympa mais prends ton temps, ça m'urge pas

A l'idée de faire Hugo cocu Ste Beuve rit........
Dans la rubrique Ailleurs je vois de la Suisse : plein comme un vélo.

Bizarre, non ?
Un coing est extremement dense. On peut penser qu'il y a assimilation entre bourre biture et la densite du fruit.
réponse à . lalibellule1946 le 16/11/2015 à 08h54 : Dans la rubrique Ailleurs je vois de la Suisse : plein comme un vé...
Pas plus zarbi que le coing après tout..........
réponse à . Plombier le 16/11/2015 à 09h11 : Un coing est extremement dense. On peut penser qu'il y a assimilation entre...
Salut Plombier ( c'est un beau métier )........
A ce moment là il y a la noix de coco qui est bien plus dense......
réponse à . Plombier le 16/11/2015 à 09h11 : Un coing est extremement dense. On peut penser qu'il y a assimilation entre...
Bienvenue à bord !
Au fait "être casquette" ça se dit aussi.......et personne n'en a parlé.
J'en suis sûr j'ai fait Ctrl-F comme me l'a appris Mintaka.....

Tiens on l'a pas encore lu ce matin......encore en train de cuver son ouikinde sans doute.....
JOYEUX ANNIVERSAIRE ! à Horizondelle, l'artiste...
J'espère que tu fêteras ce jour comme il se doit, sans pour autant terminer bourrée comme un coing !
LE JEU DES MOTS CACHÉS (117)
Je vous défie de trouver 14 synonymes de enivré , dans le dialogue ci-dessous.(Je paye un verre à ceux qui trouvent)
Ici, le jour est déjà gris...

- Tiens ! salut, ça va ?
- ça va ...à part un petit problème avec le rein et l'urée...
- c'est pas la bite urée ?
- oui, mais c'est le rein qui élimine les déchets d'origine métabolique...
- tu en sais des choses, toi...
- livres ! tout est dans les bouquins...
- qu'est-ce que tu as dans ce chariot ?
- une pompe pour mon puits...le bourg est petit et j'ai dû aller la chercher en ville...
ah ! et tiens-toi bien ! sous l'appareil y'a une note qui dit: avis: n'est autorisé à s'en servir
qu'un connaisseur. Ben, j'vais t'dire, si la pompe pète, ben elle est pétée, désolé mais je ne vais
pas faire le guêt ! et mes chais, qui les surveille, alors ? en plus l'acuité de la pompe me dérange.
- et ça aigrit ton esprit, ça ? ne fais donc pas attention à ça...au fait, ta femme va bien ? ça fait
longtemps que j'la vois pas...
- oui, oui, elle est partie pour un mois bosser au Luxembourg, à Esch-sur-Alzette, alors elle est à
Esch, lasse...mais elle se plaint pas, ça lui fait gagner des ronds...

JOYEUX ANNIVERSAIRE Horizondelle. Je t'embrasse.
Elle était bien sympathique cette coutume des anniversaires. C'était, entre nous, un lien amical que je regrette. Merci à Diwan.
BON ANNIVERSAIRE HORIZONDELLE !
réponse à . lalibellule1946 le 16/11/2015 à 08h54 : Dans la rubrique Ailleurs je vois de la Suisse : plein comme un vé...
En effet, ce n'est pas le vélo, qui est chargé, c'est le cycliste !
Tout le monde te le dira, aucun coureur cycliste n'est dopé, à part ceux qui se sont fait piquer ...
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 09h47 : En effet, ce n'est pas le vélo, qui est chargé, c'est le...
aucun coureur cycliste n'est dopé

Sauf ceux qui le sont à l'insu de leur plein gré........
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 06h25 : "comme une queue de pelle" Si on ne sait pas vraiment pourquoi le coin...
pourquoi "saoûl comme une vache" ?
Si tu en avait déjà vu, tu saurais. Les vaches qui pâturent au milieu des pommiers ont la sale habitude de bouffer les pommes qui sont à leur portée. Avec leur système digestif compliqué, les pommes ont le temps de fermenter et ça leur monte à la tête.
C'est moins embêtant que quand une pomme se décroche au moment où la vache veut la croquer, la pomme se coince dans l’œsophage et il faut y plonger le bras d'urgence pour sortir la pomme.
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 09h47 : En effet, ce n'est pas le vélo, qui est chargé, c'est le...
à part ceux qui se sont fait piquer
À l'eau distillée ?
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 10h04 : pourquoi "saoûl comme une vache" ?Si tu en avait déj...
Peut-être que Newton était gardien de vaches ?
réponse à . Mintaka le 16/11/2015 à 10h10 : à part ceux qui se sont fait piquerÀ l'eau distillée ?...
Y en a un qui suit !
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 09h47 : En effet, ce n'est pas le vélo, qui est chargé, c'est le...
Tu veux dire ceux qui se piquent les bras forts ? Je te lance ça comme ça.
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 10h04 : pourquoi "saoûl comme une vache" ?Si tu en avait déj...
Bah oui c'est vrai qu'en Provence on n'a que des chèvres de M. Seguin ( de Draveil ) et les seules pommes qu'on a elles sont de pin..........
réponse à . lalibellule1946 le 16/11/2015 à 10h18 : Tu veux dire ceux qui se piquent les bras forts ? Je te lance ça co...
YESSSSSSS !...bras forts........je te lance......Arm strong.........joli !!!!!!!!!

Faut pas être dans la lune pour comprendre !

Qui c'est qui s'y colle pour nous jouer un air de pompette* trompette ?

* Au fait, être pompette ça vient d'où ?
réponse à . claudine 13 le 16/11/2015 à 09h44 : JOYEUX ANNIVERSAIRE Horizondelle. Je t'embrasse. Elle était bien sym...
Ben voui ! C'était une charmante coutume que j'essaie de faire perdurer.
Difficile car :
- Horizondelle n'est plus là pour tenir le registre à jour.
- Filo s'en était chargé une fois puis...
- Personne ne prend le temps de demander aux nouveaux amionautes leurs jour et mois de naissance. Ainsi je crois que nous n'avons aucune info. concernant La Libellule, Slepi, Ergosum ou Ratanak pour ne citer que ceux-là !

De plus, certains ici trouvent cette coutume ridicule et l'ont fait savoir haut et fort. Mais ce n'est pas ça qui m'impressionne !!!

réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 10h20 : Bah oui c'est vrai qu'en Provence on n'a que des chèvres d...
on n'a que des chèvres de M. Seguin (de Draveil) et...
C'est bien de ne plus nier l'évidence !!!
réponse à . chirstian le 26/05/2006 à 09h46 : tiré de " C’est pas comme ça que tu l’oublieras" par J...
"jaune comme un coing"
S'il y a quelque chose qui caractérise le coing, quelle que soit la variété, c'est bien cette couleur. Contrairement aux pommes et aux poires qui peuvent avoir toutes les nuances (et même plusieurs, j'ai vu vendre des "pommes bicolores" comme si c'était une variété), le coing, c'est jaune, ou alors, pas mûr ...
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 10h41 : "jaune comme un coing" S'il y a quelque chose qui caractér...
le coing est aussi appellé "pomme d'or".......Il y en a pas mal dans mon "coing" ( avec un "g") de Provence.........
Une vieille tati à moi qui habitait le coin était une bonne pâte et en faisait tous les ans.........
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 10h36 : on n'a que des chèvres de M. Seguin (de Draveil) et...C'est bien de ne pl...
Disons que je t'ai devancé........
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 10h32 : Ben voui ! C'était une charmante coutume que j'essaie de f...
Il me semble que pour lalibellule, c'est le 30 juin et pour Slepi, le 9 aoüt. Pour les plus nouveaux, en effet, rien de noté.
- Qu'est-ce que c'est ce boucan qui vient de l'étable ?
- les beurrés...
- les boeufs réent ? ça va pas ? c'est les cerfs qui réent !
- mais non, les employés de la ferme qui y font la fête !
les employés de la ferme qui y font la fête

Ce sont donc bien les Serfs qui réent.......
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 10h25 : YESSSSSSS !...bras forts........je te lance......Arm strong.........joli&nb...
Au fait, être pompette ça vient d'où ?...

C'est un mot populaire (1808) dit M'sieur Rey dans son DHLF., un mot dont l'origine est incertaine.
On pourrait rapprocher ce "pompette" → ivre de l'expression nez à pompette, nez violacé, nez d'ivrogne ; expression employée par Rabelais (1542).

M'sieur Rey parle d'une autre hypothèse. Je te le fais court mais faut être attentif !

Pompette → ruban à poupette → poupée (de chiffons). Le tout issu de la famille de "poupée" dont pompette serait une variante nasalisée.
Le mot aurait pris le sens de "nœud de ruban, pompon". On eut alors la locution : "avoir sa pompette, être pompette" → être paré, être sur son trente-et-un, donc content, gai et... ivre ! Nous z'y v'là !

Ça va ? tout le monde suit ?

M'sieur Rey parle d'une autre influence possible avec pomper → boire... donc pompette → ivre... et donc bourré comme un coing !
Avoir son pompon est venu plus tard.
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 10h52 : - Qu'est-ce que c'est ce boucan qui vient de l'étable ...
Et les raies au beurre noir ?
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 10h55 : Au fait, être pompette ça vient d'où ?... C'est un mot...
Merci M'dam'...........C'est un peu pompeux mais faudra s'en contenter.........
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 10h47 : le coing est aussi appellé "pomme d'or".......Il y en a pas mal...
J'ignorais ça, mais ça me parait plus raisonnable en ce qui concerne les pommes d'or du jardin des Hespérides, situé dans les montagnes de l'Atlas.
Elles ne pouvaient pas être des oranges, encore moins des tomates. On peut dire qu'Hercule avait la dent dure !
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 10h57 : Merci M'dam'...........C'est un peu pompeux mais faudra s'en...
Euh... si tu n'es pas content, t'as qu'à faire ! Non mais ! À quoi ça sert que la Germaine elle se décarcasse ?
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 10h48 : Il me semble que pour lalibellule, c'est le 30 juin et pour Slepi, le 9 ao&...
Vais déjà noter ça !
réponse à 121. Plombier le 16/11/2015 à 09h11 : Un coing est extremement dense. On peut penser qu'il y a assimilation entre...
Bienvenue à bord !

Enfin des aveux ! 
- Tu sais quoi ? Duteil a attrapé la teigne !
- Yves, rogne...
- mais non, j'ai rien bu ! c'est vrai !
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 10h32 : Ben voui ! C'était une charmante coutume que j'essaie de f...
Ainsi je crois que nous n'avons aucune info...
Pourtant, j'avais indiqué que mon anniversaire coïncidait avec celui de la bataille de Iena...
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 05h33 : prononcé avec l'accent (comme dans 'Oh putaing cong !', par exemple)...
Je suppose que "l'accent" dont il est question est le Provençal.
Je me suis laissé dire que c'était plutôt la marque de Montauban.
Que là-bas, même les pompiers en étaient affectés: ping-pong
réponse à . ergosum le 16/11/2015 à 11h12 : Ainsi je crois que nous n'avons aucune info...Pourtant, j'avais indiqu...
Ce serait-y pas le 14 octobre ?
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 05h33 : prononcé avec l'accent (comme dans 'Oh putaing cong !', par exemple)...
Nous, en Provence, on parle corrrectement c'est tout.

C'est vous ôtre les Nordistes qui bouffez la moitié des mots et qui parlez comme si vous aviez la bouche pleine de patates chaudes.....

ça c'est vrai ça !
Quand j'étais à Saint Raphaël ma voiture avait des peneus, maintenait que je suis nordiste elle n'a plus que des pneus.
réponse à . mickeylange le 16/11/2015 à 11h05 : réponse à 121. Plombier le 16/11/2015 à 09h11 : Un coi...
Là, il faut expliquer à Plombier, sinon il ne va rien comprendre !

Donc : L'Artisss MickeyLange né en 1475 comme chacun le sait, raconte partout que j'eus une idylle avec un pompier...

Démentir ne sert à rien : vu son âge, il ne veut - et surtout il ne peut - rien entendre.
Quant à moi, pas mal carabossée par les ans, je respecte trop les plombiers pour... Enfin bref !

réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 10h32 : Ben voui ! C'était une charmante coutume que j'essaie de f...
Filo s'en était chargé une fois puis...
Tu oublies le # 68
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 11h02 : Euh... si tu n'es pas content, t'as qu'à faire ! Non ...
Ah ce caractère, ce caractère.........
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 10h25 : YESSSSSSS !...bras forts........je te lance......Arm strong.........joli&nb...
pououêêt ♫♪♪♫♫ pououpouououêêêttt ♫♪♫♪♫♪♫♪♪♫♫ 
Au fait au sujet de notre nouveau venu, on dit aussi "saoûl comme un plombier Polonais"......
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 11h49 : pououêêt ♫♪♪♫♫ pououpouououêêêttt ♫♪...
C'est sensé représenter un trompettinement* ça ?........

Georges, ils sont devenus fous !

* A moins qu'on ne dise trompettage ........
réponse à . mickeylange le 16/11/2015 à 11h31 : Nous, en Provence, on parle corrrectement c'est tout. C'est vous &oci...
Et dans le Nord on va à la mer avec sa mèr' et à St Raphaël à la mer avec sa mère
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 10h32 : Ben voui ! C'était une charmante coutume que j'essaie de f...
Bon anniversaire Horizondelle !


Pour mon coing ma pomme, c'est le 3 janvier 
Donc : L'Artisss MickeyLange né en 1475 comme chacun le sait, raconte partout que j'eus une idylle avec un pompier...
Démentir ne sert à rien
Devant tant de mauvaise foi il n'y a plus rien à dire.
Blague dans le coing, son plombier était breton et il lui a changé tous ses robinets.

PS: je savais pas qu'il y avait aussi un pompier
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 11h53 : C'est sensé représenter un trompettinement* ça ?.........
C'est sensé représenter un trompetinement* ça ?

Euh... je fais ce que je pneu ! 
réponse à . ergosum le 16/11/2015 à 11h20 : Je suppose que "l'accent" dont il est question est le Provençal...
Dans "le tour de gaule" d'Asterix, Goscinny fait prononcer romaing par Cesar Labeldecadix qui est la caricature du César de Pagnol.....
réponse à . mickeylange le 16/11/2015 à 11h31 : Nous, en Provence, on parle corrrectement c'est tout. C'est vous &oci...
Et à Nice ou je résidai dans un petit hôtel restaurant, la patronne me servait mes estèques saignants, et me fournit un jour de l'escotch pour fermer une enveloppe récalcitrante. En revanche, elle traitait son employé de con, sans g !!! 
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 11h57 : C'est sensé représenter un trompetinement* ça ? E...
Allez, je te chambre, on est tous un pneu déjantés sur ce forum.........
Parfois on pousse à la roue......
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 12h02 : Et à Nice ou je résidai dans un petit hôtel restaurant, la p...
Ah mais Nice c'est pas la Povence, c'est la Côte d'Azur.........Entention, ne confondons pas !

Pas vrai Saharaa ?

On est tous les deux en PACA mais toi tu es dans le CA et moi dans le P.......
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 12h07 : Ah mais Nice c'est pas la Povence, c'est la Côte d'Azur.........Entention,...
Nice c'est pas la Provence, c'est la Côte d'Azur...

Je sais je sais, mais pour "les gens du Nord", c'est tout pareil la même chose 
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 12h09 : Nice c'est pas la Provence, c'est la Côte d'Azur... Je sais je sais, mais ...
En effet, lors des mes pérégrinations dans les contrées septentrionnales au nord d'Avignon on m'a toujours traité de Marseillais.......
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 11h38 : Là, il faut expliquer à Plombier, sinon il ne va rien comprendre&n...
L'Artisss MickeyLange né en 1475 comme chacun le sait, raconte partout que j'eus une idylle avec un pompier...

Il raconte moins qu'il aime beaucoup les pompiers de ses apprentis... 
réponse à . mickeylange le 16/11/2015 à 11h56 : Donc : L'Artisss MickeyLange né en 1475 comme chacun le sait, r...
Tu m'escagasse : j' m'a trompi ! N'ai jamais eu de pompier, ni de plombier ni de pompiste dans ma vie. Et pis c'est tout
et même 
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 09h38 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (117) Je vous défie de trouver 14 synony...
Bonjour Joseta !

Je crois avoir relevé le défi avec succès et trouvé les 14 synonymes... On verra ce soir si j'ai droit au verre ! 
plein comme une huître
avoir une musette
être à la ramasse
etc.
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 12h09 : Nice c'est pas la Provence, c'est la Côte d'Azur... Je sais je sais, mais ...
Houlà ! Si tu commences à dire que Côte d'Azur, Nice, Saint-Raphaël, Puget-sur-Argens, la Provence et tout le bazar, c'est du pareil au même, il va y avoir du ♫♪♪♫♫ pououpouououêêêttt ♫♪♫♪♫♪ dans tes trompes Eustache !
s'en tenir une bonne après avoir trouvé les potes au CANI (expression lyonnaise peut-être
bistrot, je sais mais pas cani... quelqu'un sait ?

Mon God... Pauvre Plombier... Arrivé à 9 h 11, il doit bien se demander depuis sur quel forum de dingues il s'est garé !

réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 12h27 : Mon God... Pauvre Plombier... Arrivé à 9 h 11, il doit bien se d...
réponse à . le gone le 16/11/2015 à 12h22 : s'en tenir une bonne après avoir trouvé les potes au CANI (ex...
Voilà tout ce que j'ai trouvé. Entre le bois qui commence à se pourrir et le chien corse, je vois pas comment introduire un bistroquet lyonnais 
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 09h38 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (117) Je vous défie de trouver 14 synony...
Dix en première lecture... Vais boire un coup !
Marceeel !
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 12h32 : Voilà tout ce que j'ai trouvé. Entre le bois qui commence à...
bon, tant pis. p'tet le cani veau... adieu veaux, vaches..........
- Roger a transformé ses champs de blé, en champs de graminées...en ivraie...
- enivré ? c'est sûr, dans cet état on peut pas bosser...
DEVINETTE Hors-sujet, inspirée par le post précédent:
À quel endroit voit-on les plus gros chats ?
bien noté! En décembre il y a du beau monde. 
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 13h05 : DEVINETTE Hors-sujet, inspirée par le post précédent: &Agra...
Réponse
- dans les champs, parce que dans les champs, on voit les 'gras minets'.
réponse à . le gone le 16/11/2015 à 12h22 : s'en tenir une bonne après avoir trouvé les potes au CANI (ex...
Il semble que ça prenne un "t" à la fin . Il existe un café qui s'appelle "Le Canit des Canuts". Quant à savoir pourquoi on dit "troquet" à Paris et "canit" à Lyon ...
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 14h21 : Il semble que ça prenne un "t" à la fin . Il existe un c...
Et qu'Anny chez la Duperey...
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 13h45 : Réponse - dans les champs, parce que dans les champs, on voit les 'g...
Pourquoi le chat est il bourré comme un coing ?

Parce qu'avec l'eau Minet râle........
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 14h21 : Il semble que ça prenne un "t" à la fin . Il existe un c...
Naguère Germaine me disait de le faire moi même.....dont acte.

D'après le DHDF de M'sieur Rey, troquet est l'aphérèse de mastroquet.
Apparu pour la première fois en 1849 l'origine en est incertaine....( avec ça on est renseignés !)
Ce mot viendrait du flamand meisterke ( tenancier d'auberge* )
Le mot désignait un marchand de vin au détail.....

Par contre canit......inconnu au bataillon de M'sieur Rey........

NB: Pagnol fait prononcer le mot par Raimu-César dans sa trilogie Marseillaise......

* Vu le nombre de Belges (Flamands, Wallons, moi j'y pige rien dans leurs histoires ) qui hantent ce forum, je demanderais timidement si l'un d'eux peut confirmer........
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 14h52 : Naguère Germaine me disait de le faire moi même.....dont acte. D'a...
Par contre canit......inconnu au bataillon de M'sieur Rey...

... et inconnu à une bonne dizaine d'autres bataillons !

Quant à l'origine flamande du mastroquet, elle ne serait pas la seule en français : maquerelle vient du flamand makelare - "intermédiaire, trafiquante" 
Le Pitalugue est canot pas un canit !
Escartefogue
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 15h30 : Par contre canit......inconnu au bataillon de M'sieur Rey... ... et inconnu...
Marthe Richard aurait donc mis des makelare au chomdu ?
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 15h33 : Marthe Richard aurait donc mis des makelare au chomdu ?...
Farpaitement ! 
Pittaluga est un nom propre très répandu en Ligurie (Gênes)
Il signifie "pitta = piter dans le sens prendre de petites quantités ( comme un oiseau ) et l'uga=le raisin
Donc qui "pite le raisin".....
En Provençal: l'aïgo = l'eau.....
Par métonimie dans le parler Marseillais un pittalugue est devenu un mauvais bateau car il "pitta l'aïgo"......il "pite l'eau"

Fluctuat nec mergitur...........Comme dirait Georges

Tout ceci n'a rien à voir avec La Sartine qui boucha le port de Marseille......

Ah c'est pas en Bretagne qu'ils ont de belles histoires comme ça.....Eux leurs barcasses s'appellent Torrey-Canyon, Amoco-Cadiz, Olympic-Bravery, Tanio.
Allez donc faire des jeux de mots avec des noms aussi barbares.........

Ca c'est pour une personne qui se reconnaîtra.....quand elle arrêtera de m'embêter avec M. Seguin...... et encore 
Je n'ai d'ailleurs jamais compris comment on pouvait fermer des maisons closes......
Totalement hors sujet mais vu l'actualité dramatique de ces derniers jours

Si vous recevez une alerte au sujet d'une photo de bras de bébé avec un bracelet
C'est un hoax

Ne tombons pas dans la psychose, ce serait faire le jeu de ces tarés d'islamistes.........

Que le cul leur pèle à ces enfoirés !
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 15h42 : Pittaluga est un nom propre très répandu en Ligurie (Gênes) ...
Ah c'est pas en Bretagne qu'ils ont de belles histoires comme ça.....Eux leurs barcasses s'appellent Torrey-Canyon, Amoco-Cadiz, Olympic-Bravery, Tanio.

Au moins ils ont du pétrole...
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 16h08 : Totalement hors sujet mais vu l'actualité dramatique de ces derniers jour...
J'ai entendu Mohamed Sifaoui dire que dans les mosquées salafistes beaucoup d'imams n'avaient que trois cents mots de vocabulaire.
Ce qui impliquait que ceux qui les écoutent sont forcément des cons.(sic)
Et qu'on m'accuse pas de racisme ou autres délicatesses c'est pas moi qui l'ai dit, mais je suis d'accord avec Monsieur Sifaoui.
Je risque la zapette Divine, mais je persiste.
réponse à . mickeylange le 16/11/2015 à 17h23 : J'ai entendu Mohamed Sifaoui dire que dans les mosquées salafistes b...
et moi je signe !.........

Et pourtant je suis pas bourré comme un coing*......

* Ca c'est pour pas etre hors sujet........
réponse à . mickeylange le 16/11/2015 à 17h06 : Ah c'est pas en Bretagne qu'ils ont de belles histoires comme ç...
.....Oh pardon ça m'a échappé.........
On peut dire aussi et redire n'est-ce pas ?:
bourré comme un canon (en France aussi)
rond comme un coing, comme une queue de pelle, comme un bille
être murgé
En France aussi, cela se dit: «saoùl comme un cohon»
hincho de la perra, dicho chibcha
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 12h02 : Et à Nice ou je résidai dans un petit hôtel restaurant, la p...
Elle ne devait pas être niçoise cette dame !
con n'est pas vraiment une insulte locale ! on dit plus volontiers couillon ! et il y en a de plus imagées que la décence m'interdit de nommer ici ! 
réponse à . mickeylange le 16/11/2015 à 17h23 : J'ai entendu Mohamed Sifaoui dire que dans les mosquées salafistes b...
Cons, je ne sais pas, mais il est fort probable que leur analyse théologique doit manquer un peu de finesse.
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 12h07 : Ah mais Nice c'est pas la Povence, c'est la Côte d'Azur.........Entention,...
Tu dis vrai Bouba, le comté de Nice a été si longtemps italien... excuse-moi j'arrive un peu après la bataille, je vois que vous vous êtes lâchés... boire un petit coup c'est doux !
réponse à . Jacques1949b le 16/11/2015 à 18h10 : On peut dire aussi et redire n'est-ce pas ?: bourré comme un canon (...
saoùl comme un cohon
Ça s'est un peu perdu dans le Nord, ne dit-on pas "au Nord, c'étaient les cohons" ?
Ce matin. le jour était gris, maintenant il est noir ! Bon, je ne veux pas vous saouler avec mes bêtises...

1.- BITURÉ (bite urée)
2.- IVRE (livre)
3.- BOURRÉ (bourg est)
4.- SOÛL (sous)
5.- AVINÉ (avis: n'est...)
6.- POMPETTE (pompe pète)
7.- PÉTÉ
8.- GAI (guêt)
9.- ÉMÉCHÉ (et mes chais)
10- CUITÉ (acuité)
11- GRIS (aigrit)
12- SCHLASS (Esch, lasse)
13- PLEIN (plaint)
14- ROND (ronds)
Voilà !
réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 15h42 : Pittaluga est un nom propre très répandu en Ligurie (Gênes) ...
Ah c'est pas en Bretagne qu'ils ont de belles histoires comme ça....
Pfff...
Mais on a beaucoup mieux que ton Pitalugue sartinien ! Brocéliande, Mélusine, Viviane, Lancelot, Merlin, Arthur et son Excalibur, la dame du lac*, ça c'est de la légende Môssieu, c'est aut' chose que ta barcasse qui n'a même pas besoin d'une vague pour chavirer !

Faut dire que "vague" chez toi, c'est simplement une chose imprécise, impalpable, qui n'a rien de commun avec cette eau vivante !
Regarde !

Alors ♫♪♪♫♫ pououpouououêêêttt ♫♪♫♪♫♪ comme dit Ratanak !

Et pis, je ne t'embêêêête pas avec M. Seguin : je rectifie, j'informe, j'éclaire les gens honnêtes bernés par certain Provençal qui s'obstine à croire – et pire : à faire croire ! - que l'Alphonse D. a passé sa vie au moulin de Fontvieille.

*J'ai cherché "Kaamelott..." mais il ne semble plus accessible librement. Dommage...

réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 18h58 : Ah c'est pas en Bretagne qu'ils ont de belles histoires comme ça.... Pff...
Ta Dame du Lac, c'est de la 'camelote'  
Ah... si j'ai tout le bassin méditerranéen contre moi...
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 18h56 : Ce matin. le jour était gris, maintenant il est noir ! Bon, je ne ve...
Ventre saint-gris, bougre et saperlipopette !
Me manque les plus faciles : soûl, plein et gris
Faut que j'oublie ça... Tu m'accompagnes chez Marcel ?

réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 19h26 : Ah... si j'ai tout le bassin méditerranéen contre moi... ...
Si j'aurai su que tété là j'aurai pas fait la 203.
Mais ça t'empêche pas d'avoir des idées... parfois 
réponse à . mickeylange le 16/11/2015 à 17h23 : J'ai entendu Mohamed Sifaoui dire que dans les mosquées salafistes b...
Je partage ta colère...
Si les propos, les conclusions de M'sieur Sifaoui sont parfois controversés, on ne peut pas dire qu'il ne sait pas de quoi il parle : il est allé enquêter sur le terrain.


réponse à . BOUBA le 16/11/2015 à 16h08 : Totalement hors sujet mais vu l'actualité dramatique de ces derniers jour...
Un hoax porteur d'un virus dévastateur ai-je appris ce soir :
"... contient un virus qui permet de prendre le contrôle à distance de votre ordinateur et de récupérer toutes vos données et mots de passe" précise-t-on. L'info. aurait été diffusée ce matin sur Europe 1
Source : service de cyber criminalité du ministère de la défense.

Info ? Intox ? Apparemment gros canular ! cette page.
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 19h38 : Ventre saint-gris, bougre et saperlipopette ! Me manque les plus faciles&nb...
Ah, non, aujourd'hui j'y vais pas chez Marcel, je devrais certainement payer un verre à Ratanak....(voir en 179)
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 18h58 : Ah c'est pas en Bretagne qu'ils ont de belles histoires comme ça.... Pff...
J'ai cherché "Kaamelott..." mais il ne semble plus accessible librement. Dommage...

Si si Kaamelott est toujours accessible  Pour toi voilà La Dame du Lac et spécialement pour Bouba l'histoire du Chevalier de Provence... 
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 20h37 : Ah, non, aujourd'hui j'y vais pas chez Marcel, je devrais certainement...
Puisque tu passes par là, qu'est-ce qu'il y a en 208 ???
réponse à . DiwanC le 16/11/2015 à 20h25 : Un hoax porteur d'un virus dévastateur ai-je appris ce soir : "...
Un hoax en effet, confirmé par Europe 1. Lamentable... 
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 20h37 : Ah, non, aujourd'hui j'y vais pas chez Marcel, je devrais certainement...
Woui woui woui je boirai bien le verre que tu m'offres 

Aux 14 synonymes que tu proposes et que j'avais donc trouvés, tu peux ajouter PARTI (partie), qui s'utilise en début de griserie : "un peu parti" ou pour un état proche de celui du coing : "complètement parti" 

Pour le 208, je m'interroge comme Syntax, ni Google ni Reverso n'étant capables de traduire de façon intelligible 
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2015 à 20h43 : Puisque tu passes par là, qu'est-ce qu'il y a en 208 ???...
Ça n'a aucun sens précis en espagnol. Je crois que chibcha est une langue parlée en Colombie et en Amérique du Sud.
hincha---> supporter
de la perra---> litt. de la chienne; mais je soupçonne que dans ce cas-là, ça doit vouloir dire beuverie . Je traduirais donc par amateur de beuverie, amant de faire la fête...
(Et dicho signifie: 'expression', 'proverbe')
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 21h14 : Ça n'a aucun sens précis en espagnol. Je crois que chibcha est une...
En écrivant hijo, la première proposition prend je crois du sens... et pas des meilleurs il me semble, et je me demande ce que ça vient faire ici 
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 20h59 : Woui woui woui je boirai bien le verre que tu m'offres  Aux 14 synonymes q...
réponse à . joseta le 16/11/2015 à 21h14 : Ça n'a aucun sens précis en espagnol. Je crois que chibcha est une...
En tout cas, l'expression avait déjà été postée dans la rubrique "Ailleurs".
réponse à . Mintaka le 16/11/2015 à 22h18 : En tout cas, l'expression avait déjà été post&e...
Pas vraiment, elle vient d'être mise en ligne par le (la) même expressionaute.
réponse à . Ratanak le 16/11/2015 à 20h39 : J'ai cherché "Kaamelott..." mais il ne semble plus accessible l...
Merci ! 
Alain Rey a sans doute raison, la 'rondeur' aurait été une des raisons du choix du coing dans cette expression. Quand on est 'bourré', en argot, on est également ''rond' et quand on est rond on tourne.

Pour Lacan le signifiant prime sur le signifié. Or le concept, le schème géométrique "rond" est relié en français à deux séquences signifiantes : "ol" et "ou".

Ces deux doublets phonémiques/littéraux portent en effet deux sens : rond et tourner.

Le premier ''ol'' en rapport avec l'un ou les deux sens (schème rond, tourner ) se rencontre dans alcool et alcoolique, picoler, éthanol, gnôle, pétrole (argot), soul ou saoul, "être beau comme un soleil", "être saoul comme un polonais ou un polack", "avoir la gueule en chocolat", "s'en coller gros dans le fusil", virevolter, rollier, bagnole, bol, casserole, fiole, créole, boussole, soleil, atoll, pôle, sol (sou), guibole, mollet, aréole, auréole, rougeole, rubéole, variole, world, volute, chignole, col, colon, colonne, collerette (col = section coupée), volte (cercle, mouvement circulaire) ), révolution (orbite), vol,(spatial), circonvolution...
Le second "ou" est inscrit dans roue, tourner, tour, pourtour, entourer, tourbillon... rouler, bourré, avoir les coquards qui font du 3000 tours, toupie, sou (rond), courbe, voûte, goutte, pousse-café, bistourne, mazout (argot) boit-tout (ivrogne), ''s'en mettre dans le biniou", "se prendre une soufflée" ,"rond comme un boulon... ou une soucoupe", "plein comme un boudin",

Pour les curieux qui veulent en savoir plus:
http://signelinguistique.e-monsite.com/pages/mes-pages/mes-pages-secondaires/ol-rond-tourner.html
Dans cette page du site ''SIGNE LINGUISTIQUE'' il y est montré un exemple de refoulement originel de notre langue maternelle : dans le mot dit ''enfantin'' lolo'', l'apprentissage de notre langue a orienté notre attention sur le redoublement de la même syllabe ouverte ''lo'' qui est redoublée et à occulté la syllabe fermée ''ol" qui est justement une unité du code de l'inconscient.

Ainsi l'âme de nos mots est la géométrie avec des schèmes statiques et/ou dynamiques reliés à des couples littéraux (le conditionnement littéral a pris le relai du conditionnement phonétique). Comme le code génétique il existe plusieurs ''codons" qui peuvent être reliés au même élément. Par exemple le concept ''tourner'' est aussi porter par le couple littéral ''vr'' : ivre, enivré, ivrogne, poivrot, poivré, poivrier (argot), être givré comme un sapin de Noël, être défoncé comme un terrain de manoeuvre, être bourré à double chevrotine, vrille, vrillée, vroum vroum, couleuvre, livre, ouvrir (j'ai vri la porte en comtois)... De même le couple ''ir'' est relié à ce concept ''tourner'' ou ''aller-our''  : giratoire, girouette, virer, virage, pirouette, circulaire, circonscrire, circonvenir, mirer, miroir, circoncire, ''aller à la corvée du cirage" (s'enivrer en groupe)

En général les expressions sont inventées pour changer de concept inconscient par analogie visuelle. Ainsi il est probable que l'image ronde du coing est relié inconsciemment à ce concept ''rond'' pour désigner une personne ivre. Mais on ne peut éliminer une information inconsciente apportée par le signifiant ''coing '' que notre hémisphère droit lit ainsi : ig- in-og- on-c où il est question de "passage d'un état à un autre (ig) dans (in) le cerveau (og) coupé". Peut-être que ce mot ''coing" apporte inconsciemment la notion de coupure de la conscience provoqué par le "bourrage" ? L'expression signifierait alors qu'on est ivre avec un état d'inconscience prolongé.
!
réponse à . Chrisor le 17/11/2015 à 11h28 : Alain Rey a sans doute raison, la 'rondeur' aurait été...
Merci ! 
Voir #93 et suivantes, on en reste baba !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Bourré comme un coing » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?