En prendre pour son grade - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

En prendre pour son grade

Se faire violemment réprimander.

Et, par extension :
Se faire battre (en compétition), subir une grave déconvenue ou défaite.

Origine

Expression qui date de début du XXe siècle.
Ici, grade est à considérer comme un "niveau hiérarchique" et prendre a le sens passif de "recevoir, subir".

Le deuxième classe en prend pour son grade lorsque son adjudant le réprimande.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « En prendre pour son grade » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Msah bih el kâaIl a essuyé le parterre avec lui (il en a fait une serpillère)
Tunisiear Klé aala rassou wé chrabIl a mangé sur sa tête et a bu
Angleterreen To get a dressing-downSe faire enguirlander
Angleterreen To pull up your socksSe (faire) tirer les chaussettes
États-Unisen To be called on the carpetÊtre appelé sur le tapis
Angleterreen To be given the rough side of someone's tongueRecevoir le côté rugueux de la langue de quelqu'un
Angleterreen To be taken down a peg or two Être rabattu d'une cheville ou deux
Espagnees Llevarse un puro.Se prendre un cigare.
Canada (Québec)fr Se faire brasser la cage
Canada (Québec)fr Se faire baver
Canada (Québec)fr En prendre pour son rhume
Canada (Québec)fr Se faire brasser le canadien
Polognepl Dostać za swojeEn prendre pour son grade
Roumaniero A face pe cineva albie de porciFaire de quelqu'un une auge à cochons

Vos commentaires
j’en ai pris plus souvent qu’à mon tour," pour mon grade" ! enfant ou adolescente, étant l’ainée ... que ce soit mes frères ou moi, le, la ou les "coupables" ... quels que soient les plaisanteries ou les bêtises ! j’avais droit à la leçon de morale à laquelle, je ne comprenais pas toujours le "pourquoi du comment" ... , j’aurais préféré une "calotte" (une gifle) sans raison !
j’en ai subi bien des réprimandes, pas forcément méritées, avec un seul droit : celui de me taire ... sinon les frangins auraient aussi "trinqué" !!! et l’ire paternelle était l’épouvante ! ...
bon, je n’en suis pas morte, ni de honte, ni de trouille ... mais !!! voilà, la hiérarchie, je n’ai plus jamais supporté après mes 21 ans ! 
réponse à . cotentine le 13/12/2009 à 00h28 : j’en ai pris plus souvent qu’à mon tour," pour mon grade"&nbs...
Bonjour malicieuse narquoise qui occupas seule ce site de 00:28 à maintenant.
Tout en ayant l’air de raconter ta vie, tu t’attaques directement à God, et, dans l’état actuel de mes recherches et souvenirs, je te donne entièrement raison.

Je te cite  : "J’en ai pris...pour mon grade...étant l’ainée">>>>>donc tu avais un GRADE, un statut, une responsabilité.

God est en pleine contradiction :
"Expression qui date de début du XXe siècle.
Ici, grade est à considérer comme un "niveau hiérarchique" et prendre a le sens passif de "recevoir, subir".

Le deuxième classe en prend pour son grade lorsque son adjudant le réprimande."

Le deuxième classe n’a pas de niveau hiérarchique, et pas de grade !
Il en prend, des réprimandes et des corvées, mais certainement pas pour son grade.

Le grade est symbolisé par un ornement sur l’uniforme (avant-bras, épaules)
Voici pour ce que j’ai connu, l’Armée de terre, la liste des grades. Seul le première classe a un (tout petit) grade.Et encore, il s’agit officiellement d’une distinction et non d’un grade.
Le deuxième classe avait juste le droit d’éplucher les pdt, de balayer les feuilles mortes, de ramasser la neige, de nettoyer les latrines, et cetera :

cette page

Le hasard, ou plutôt la superficie de mon studio, font que j’ai maintenant mon livret individuel militaire sous les yeux. Je recopie, et ça ira vite !
Appelé à l’activité le 5.11.68
Grades successifs : 1° classe le 01.09.69
Décorations : Néant
Blessures : Néant (ce que je conteste, je me suis gravement coupé un doigt en nettoyant une machine à trancher le jambon !)

Je termine (pour cette première intervention) en citant l’exemple donné par Duneton :
SE FAIRE ENGUEULER
XXème : en prendre pour son grade "Mitterand n’a guère apprécié ce faux pas. Il a reçu Badinter, le 8 avril à l’Elysée, pour lui passer un savon. Quant à Mauroy, il en a pris, lui aussi, pour son grade, Le Canard enchaîné, avril 1982
réponse à . cotentine le 13/12/2009 à 00h28 : j’en ai pris plus souvent qu’à mon tour," pour mon grade"&nbs...
Cotentine du matin, la journée ira bien. Il y avait longtemps que je ne pouvais plus écrire ce proverbe exclusivement expressionaute.

Pour en revenir, quand même, à l’expression du jour, à l’évidence, la hiérarchie s’exerçant du haut vers le bas, c’est forcément le moins gradé qui en "prend" le plus. Quand Cotcot était l’aînée-qui-devait-donner-l’exemple (comme moi) elle n’était que le sous-officier tremblant devant le général-papa. Héroïque, elle protégeait ses "hommes de troupe" en même temps que ses miches.
réponse à . momolala le 13/12/2009 à 08h19 : Cotentine du matin, la journée ira bien. Il y avait longtemps que je ne p...
Merci pour ce soutien à la thèse de cotentine, et à mon approbation ci-dessus.
A l’inverse, j’ai eu pendant des dizaines d’années un ami qui était le petit dernier d’une grande famille : il avait 5 grandes soeurs.
Il "en avait pris" dans son enfance, et gravement, mais jamais pour son grade !
Au saut du lit, vous allez certainement crier haro sur le beau dais et j’en prendrai pour mon grade, mais cette expressio.fr ne m’inspire pas... Il y a trop de vécu la-dessous, pas vrai, deLassus?
Ou alors, c’est que je ne suis pas encore bien réveillé...
Quant à mon grade, c’est facile: 40° á l’ombre... Avec des glacons, siouplé...
Pas de trop, faites à tension à la calotte glacière! En ces jours de Copenhague et du réchauffement climatique réunis...
réponse à . deLassus le 13/12/2009 à 08h28 : Merci pour ce soutien à la thèse de cotentine, et à mon app...
Mais mon amionaute, au contraire de toi, je ne vois pas là d’antithèse avec l’explication de God qui dit que "prendre" a le sens passif de recevoir. Disons, pour être tout à fait clairs, que ce que l’on "prend" est inversement proportionnel à son "grade". Voili, voilou.
Un grade qui se dégrade devient-il un décigrade, un centigrade ou encore un milligrade ?
Et lorsqu’un triangle en prend pour son grade, cela lui permet-il d’arrondir les angles.
réponse à . momolala le 13/12/2009 à 08h44 : Mais mon amionaute, au contraire de toi, je ne vois pas là d’antith...
Tout à fait d’accord.
C’est l’exemple du deuxième classe qui m’a fait réagir. Peut être, comme dit file_au_logis "il y a trop de vécu".

Et puis, je l’avoue, j’aime bien, vers 00 h ... ou au matin, chercher la petite bête dans les explications de God ! C’est mon côté mécréant. Ce qui me conduit quand ça m’arrange à un peu de mauvaise foi.

Non, n’appuie pas sur le bouton rouge !
réponse à . deLassus le 13/12/2009 à 09h07 : Tout à fait d’accord. C’est l’exemple du deuxièm...
Et d’autant plus si c’est le colonel qui vient de gueuler en premier... Le juteux se défoule...
réponse à . tytoalba le 13/12/2009 à 08h56 : Un grade qui se dégrade devient-il un décigrade, un centigrade ou ...
un grade qui se dégrade se modifie, diminue en quantité sinon en qualité
Peut-être que ce serait des gradelles ... c’est ainsi qu’en Normandie on appelle les groseilles !  et on peut en faire une bon petit vin, comme au Québec où "Avec une foule recettes de là-bas, vous y apprendrez de quoi fabriquer, entre autres, du vin de betterave, de bleuets (myrtilles), de blé, de carottes, de croûtes de pain, de gadelles (groseilles rouges ; on dit gradelles en Normandie), de patates, de pissenlits, de trèfle etc..." cette page
réponse à . cotentine le 13/12/2009 à 10h50 : un grade qui se dégrade se modifie, diminue en quantité sinon en q...
Ils boivent vraiment n’importe quoi, nos cousins ! Demande à Marcel ! du vin de croûtes de pain !  Bridge, c’est-y-bien vrai ou c’est-y seulement des va-t-en-z’y-dire ? Juste comme "tabernacle" pour n’avoir pas l’air de jurer et boire du bon picrate sans avoir l’air d’en boire ?
réponse à . cotentine le 13/12/2009 à 00h28 : j’en ai pris plus souvent qu’à mon tour," pour mon grade"&nbs...
mais !!! voilà, la hiérarchie, je n’ai plus jamais supporté après mes 21 ans !

Tu as eu de la chance d’être une fille et de ne pas avoir eu à faire de service militaire, parce que je crois que tu en aurais "bavé des ronds de chapeau" cette page à défaut d’en prendre pour ton grade !

"" j’avais droit à la leçon de morale à laquelle, je ne comprenais pas toujours le "pourquoi du comment" """. C’est vrai que dans bien des familles, les enfants trinquent, sans vraiment comprendre pourquoi, mais c’est tout simplement le besoin des parents de "passer une frustration" qu’ils ne savent pas comment évacuer autrement ! Il faut bien trouver un bouc émissaire cette page    
Expression du dimanche 31 juillet 2005

Mon God !!! Et il est dit dans l’encadré de gauche qu’Expressio à commencé le 1er Aout 2005.  
Comment fais-tu ce genre de miracle !!!
Je comprend mieux maintenant pourquoi on t’appelle God  
Il est vrai que c’était donc la toute première expression, c’est sans doute pour ça que tu n’en as pas dit trop long dans l’explication.
Je suis certain qu’aujourd’hui tu nous en aurais mis toute une tartine (voir ultérieurement pour l’explication, vu que je ne l’ai pas trouvée dans l’historique...), et chacun en aurait pris pour son grade.  
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 13/12/2009 à 12h55 : Expression du dimanche 31 juillet 2005 Mon God !!! Et il est dit dans l...
God sait tout faire; Sauf transformer l’eau en vin,( ça c’est son fils et il a jamais voulu lui donner son truc ) et l’éditeur de partoches car il dit que pour jouer du pipeau on en a pas besoin.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 13/12/2009 à 12h55 : Expression du dimanche 31 juillet 2005 Mon God !!! Et il est dit dans l...
Ce qui est dans l’encadré "à savoir" est bien "ouvert depuis le 1er août 2005."
Mais il y a dans "toutes" des expressions avant, à compter du 16/05/05 (Les doigts dans le nez) et avec des explications fort bien développées. Peut-être rajoutées ultérieurement ?

cette page

A noter : le 31/07/05 était un dimanche. Pour la partie Origine, on sent effectivement un certain relâchement. Mais j’en ai assez dit en # 2

Peut-être le site a-t-il fonctionné pendant 2,5 mois sans être ouvert, commme une pièce de théatre qui existe (écriture + répétitions) bien avant que le public soit admis dans la salle ?
Cf Foire aux questions : Pourquoi ce site ?
"J’ai commencé à travailler sur ce site en avril 2005, mais il n’a été officiellement ouvert que le 1er août 2005".

Pendant ces répétitions, On ne s’ennuyait pas :
- Frotter le lard ensemble : 21/05
- Enculer les mouches : 03/06
- Tremper son biscuit : 07/06
- Tailler une pipe : 13/06
- Faire la bombe : 17/06
- Mener une vie de patachon : 17/06
Je vais en prendre pour mon grade si j’ai raté un épisode, mais il me semble qu’il y a trèèèès longtemps que nous n’avons pas eu de nouvelles de Lovendric. Me trompe-je ?
et Sagesse et Syanne sont sans doute enlisés dans les conseils de classes et les bulletins de notes à rendre ?
Bon dimanche à tous.
réponse à . cotentine le 13/12/2009 à 00h28 : j’en ai pris plus souvent qu’à mon tour," pour mon grade"&nbs...
"....avec un seul droit : celui de me taire... "
Les femmes n’ont qu’un droit, c’est de se taire, ....et encore, on pourrait le leur retirer ! (ce n’est pas de moi, mais j’ai oublié de qui c’était)

Mach-Hobbes
Allez, c’est pour rire  
Un petit truc qui m’a paru amusant sur cette page.

Il m’a bouffé ma légende, ce cochon de Picasa ! La voici pour que tout soit bien clair : Pour faire avancer le schmilblick du jour Facile à faire grâce à cette page
réponse à . HoubaHOBBES le 13/12/2009 à 15h57 : "....avec un seul droit : celui de me taire... " Les femmes n’ont qu&...
Ah on voit que tu n’as plus de secrétaire ni de cravate, tu te lâches !
réponse à . renoir2 le 13/12/2009 à 14h05 : Je vais en prendre pour mon grade si j’ai raté un épisode, m...
Comme toi je suis inquiète du silence persistant de Lovendric dont la santé me semblait bien atteinte dans ses dernières contributions. J’espère qu’il reviendra vite nous charmer de son érudition et de ses mots rares et beaux.
réponse à . HoubaHOBBES le 13/12/2009 à 15h57 : "....avec un seul droit : celui de me taire... " Les femmes n’ont qu&...
Je n’ai pas encore trouvé l’auteur, mais au passage j’ai trouvé ça :

" Je regrette l’époque où on n’était pas obligé de baiser une femme qu’on invitait à diner".
Wolinsky . La Morale

Quelque chose me dit que je vais en prendre pour mon absence de grade !
Avec deLassus, Kim-Cee et notre petit Godemichou adoré, nous vous attenderons toutesétoussent nombreux et nombreuses demain soir - 20:30 - au Petit Baigneur, restau sympa de la rue de la Sablière - 10, à Paris, pour la Convention Panaméenne de la Fin d’Année et des Bons Résultats Scolaires Réunis.
Venez nombreux et amnésie vos ami(e)s... N’oubliez pas! 20:30 demain soir, au Petit Baigneur, rue...
Comment, je l’ai déjà dit? J’avais oublié, pardon.
réponse à . deLassus le 13/12/2009 à 07h40 : Bonjour malicieuse narquoise qui occupas seule ce site de 00:28 à mainten...
Vous allez en prendre pour votre grade ! car pour avoir subi ou applaudi - selon vos convictions - François pendant 14 ans, vous ne pouvez pas avoir oublié que MITTERRAND s’écrit avec deux T et deux R !... La réprimande est terminée... il y a des choses plus graves dans la vie !

réponse à . file_au_logis le 13/12/2009 à 20h29 : Avec deLassus, Kim-Cee et notre petit Godemichou adoré, nous vous attende...
Moogli espérait pouvoir se libérer pour se retrouver "au p’tit baigneur" mais ... 
réponse à . deLassus le 13/12/2009 à 18h41 : Je n’ai pas encore trouvé l’auteur, mais au passage j’...
mais non, tu ne vas pas en prendre pour ton grade !
Je peux même dire le contraire de Wolinski ! ... et me passer de dîner ! 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 13/12/2009 à 12h52 : mais !!! voilà, la hiérarchie, je n’ai plus jamais sup...
j’ai donné ! ... un de mes fils, supportant mal la discipline à 14 / 16 ans est devenu militaire pour l’amour (non pas de l’armée) de l’aviation et il s’est fort bien plié aux règles, au point de devenir plus rigoureux que ce que je tentais de lui enseigner ...  et il en fait pas tout un pataquès des grades !
réponse à . DiwanC le 13/12/2009 à 20h52 : Vous allez en prendre pour votre grade ! car pour avoir subi ou applaudi - ...
Désolé. J’ai l’habitude de me relire plutôt deux fois qu’une, mais j’ai laissé passer cette faute.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « En prendre pour son grade » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?