Etre à couteaux tirés - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Etre à couteaux tirés

Être dans une situation de grande hostilité.

Origine

Voilà une expression qui nous vient de la fin du XVIIe siècle sous sa forme actuelle, et dont l'origine est facile à comprendre lorsqu'on se réfère aux habitudes de l'époque lorsqu'une dispute éclatait entre des personnes.

Au XVIe siècle, on disait "en être aux épées et aux couteaux" en l'appliquant à des personnes ayant un différend et ayant dégainé leurs armes de leur fourreau et prêtes à en découdre, sans craindre de verser le sang.

C'est à la fin du XVIe qu'apparaît "aux cousteaux tirer" dont le sens était "prêts à tirer les couteaux", c'est-à-dire prêts à dégainer les lames.
Ensuite, l'expression a évolué, avec un cran de plus dans la préparation au combat, puisque maintenant les couteaux sont tirés ou dégainés.

Si, aujourd'hui, les gros différends se règlent plutôt en justice ou à l'arme à feu, la locution est restée, suffisamment explicite.

Exemple

« Ce sont là deux demi-sœurs, qui, sorties de deux pères, se crachent à la figure en se traitant de bâtardes et vivent à couteaux tirés »
Georges Courteline - L'article 330

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre à couteaux tirés » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Ennar cheala binét'homLe feu est allumé entre eux
Tunisiear Ki el far wel kattousComme la souris et le chat
Pays de Gallescy Bod am waed eich gilyddVouloir le sang de l'autre
Allemagnede Sich spinnefeind seinS'être hostile (comme) araignée
Allemagnede Das Messer zwischen den Zähnen habenAvoir le couteau entre les dents
Angleterreen To be at daggers drawnÊtre à couteaux tirés
Argentinees Empugnando el facon.Le gros couteau en main.
Espagne (Catalogne)es Estar a cara de gosÊtre à visage de chien
Espagnees Estar de mala leche (con alguien)Être de mauvais poil (avec quelqu'un)
Espagnees Estar a matarÊtre à (se / s'entre) tuer
Espagnees Estar con la escopeta cargadaÊtre avec le fusil chargé
Grècegr στα μαχαίριαAux couteaux
Israëlhe כמו חתול ועכברComme chien et chat
Israëlhe שונאים זה את זהIls se haïssent
Italie (Sicile)it Èssiri Bastiàn cuntràriuÊtre toujours contraire tout comme Bastien (personnage oppositeur par excellence)
Italieit Ai ferri cortiA fers courts
Coréeko 서로 싫어하다Se détester (l'un l'autre)
Belgique (Bruxelles) / Pays-Basnl Met getrokken messenÀ couteaux tirés
Pays-Basnl met getrokken messen (tegenover elkaar staan)se trouver face à face avec les couteaux tirés
Belgique (Flandre)nl Als kat en hond zijnÊtre comme chat et chien
Pays-Basnl tot de tanden gewapendarmé(s) jusqu'áux dents
Pays-Basnl Op gespannen voet staanEtre à pied tendu
Portugalpt Pronto para brigarPrêt à combattre
Brésilpt Estar com a faca nos dentesÊtre avec le couteau entre les dents
Brésilpt Estar com a mão no coldreAvoir la main sur l'étui
Roumaniero A fi la cutite cu cinevaÊtre à couteaux avec quelqu'un
Russieru быть на ножахÊtre sur les couteaux
Suèdesv Vara som hund och kattÊtre comme chien et chat
Belgique (Wallonie)wa Être en pique et mic.
Belgique (Wallonie)wa Esse à coutais tirésÊtre à couteaux tirés
Belgique (Wallonie)wa S'ètinde comme Chiroux et GrignouxS'entendre comme Chiroux et Grignoux

Vos commentaires
Houuuuuu houuuuuuu Cotentine tu prends du retard ce matin 
- Oui, Tex : têtes au carré !
- Astérix a eu tee court.
- Ce soir, texte taureau.
- Titre : eue aux atroces.
- Rite au sexe : rut à côté.
- RTT écoutée aux raies.
- Roux a testé écriteau

Anna Gramme
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 00h07 : Houuuuuu houuuuuuu Cotentine tu prends du retard ce matin ...
on ne peut pas tricoter et pianoter en même temps !!!
l’expression ne m’intéresse que dans le sens "couteliers" ... pas dans l’hostilité ! 
Quand les lames sont tirées du feu, damassées, polies, et terminées pour le plaisir des yeux, des collectionneurs amateurs ou pro regarde à cette page ou à cette page
avec un grand-père forgeron et des copains couteliers, il ne peur en être autrement ... moi, la pacifique Cotentine, je ne veux être "à couteaux tirés" avec personne ! 
réponse à . cotentine le 05/12/2007 à 00h29 : on ne peut pas tricoter et pianoter en même temps !!! l’express...
Être à grand coût, tôt, tiré à 4 épingles, c’est pour épater qui ?
réponse à . cotentine le 05/12/2007 à 00h29 : on ne peut pas tricoter et pianoter en même temps !!! l’express...
Sur mon Laguiole, les opérations sur la lame ont été les suivantes :
1/ tronçonnage du crampon (découpe du morceau de métal à la longueur de la lame) 2/ chauffage et estampage (donne le profil de la lame) 3/ onglage (pour la prise) 4/ marquage 5/ découpe de la forme définitive de la lame 6/ poinçonnage (repérage du trou de l’axe) 7/ dressage (planification) 8/ perçage du trou de l’axe 9/ traitement thermique (donne sa dureté à l’acier) 10/ nouveau dressage 11/ émouture (opération délicate pour donner le tranchant) 12/ polissage.
pour la platine, en laiton massif :
1/ découpage (deux platines par couteau, habillage par mitres en laiton) 2/ tronçonnage 3/ estampage 4/ détourage. La mitre est ensuite plaquée et rivetée sur la platine, puis l’ensemble est percé et fraisé.
Pour le ressort (en acier au carbone, maintenant la lame en position ouverte) :
1/ tronçonnage 2/ poinçonnage 3/ perçage 4/ dressage 5/ polissage 6/ ciselage (gravure du motif décoratif sur le dos du ressort 7/ estampage de la mouche, forme te gravure déposée de Laguiole 8/ soudure de la mouche 9/ traitement thermique (pour donner du « tonus » au ressort
Le manche : en marqueterie ébène/bois de rose :
1/ tronçonnage 2/ délignage (préparation au profil du manche) 3/ pressage 4/ planage de la cote (ajustage avec la mitre)
Pour le montage :
1/ ajustage et perçage 2/ assemblage des côtés 3/ ajustage de la lame 4/ assemblage général 5/ ébauchage du manche 6/ vérification des pièces
Pour les finitions :
1/ polissage 2/ affilage de la lame 3/ essuyage et emballage.

Ouf ! Je m’en sers à table, en bateau, mais ce n’est pas mon couteau de travail sur le pont, où je préfère tirer l’un de mes Victorinox, le « Skipper » ou le « Swisstool RS »…
Nous étions aux ripailles, puis aux cuisines à tirer le couteau sur le fusil pour affiner sa lame. Voilà maintenant les artisans couteliers sur le pont.
Mon pauvre Opinel tout usé de mes années scoutes fait bien pâle figure !
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 01h18 : Sur mon Laguiole, les opérations sur la lame ont été les su...
moi, ce qui me fascine  c’est justement le travail de forge d’abord pour gréer créer la lame, la recuire, la tremper, etc ... cette page
réponse à . cotentine le 05/12/2007 à 01h51 : moi, ce qui me fascine  c’est justement le travail de forge d’a...
Mon pater, collectionneur d’armes blanches, (de l’opinel au sabre de corsaire) posséde un couteau corse qui fermé tient du creux de la main jusqu’au pli du coude et une fois ouvert se lance avec un mouvement entier de tout le bras. Sur la lame, est gravée entre autres circonvolutions graphiques, la maxime (en corse) « Vendetta,( et sur l’autre face) Que cette blessure te soit mortelle ». Rigolent pas les corses ! cette page
Bon anniversaire Myrtine et belle journée à tous !

Etre au cou, tôt tirée du sommeil, de mon bel ami, ça j’aime ! Je note que dans son calendrier de l’Avent, GOD en est donc à l’affûtage des lames.
Bonne journée à Myrtine en ce jour d’anniversaire et bonne journée de non-anniversaire à tous les autres. 
Bonnav’ à not’ Myrtine: que la vie lui soit longue, belle et heureuse. Et puis, tant qu’à faire, peut-être aussi (un tout petit peu) à coups tôt tirés, voire même à coups t(r)op tirés...
Du moment que cela correspond à tes attentes...
Il n’y a pas d’inflation nous dit-on, que des coût(s) haut tirés !
Salut à toi Myrtine et surtout UN BON ANNIVERSAIRE, as tu jeté un noeil sur la note 102 qui encore actuellement cloture la journée d’hier et inaugure jourd’hui ?? Avec un pseudo qui fleure le maquis comment oublier? Bise à toi et du bonheur toute la journée ...pour commencer 
Et une excellente journée pour nous consoler que ce ne soit pas notre anniversaire !!
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 06h19 : Mon pater, collectionneur d’armes blanches, (de l’opinel au sabre de...
Si tu souhaites mieux connaître l’histoire, les histoires, les formes adaptés au fil des générations,etc... j’avais trouvé dans une librairie de Macinaggio un livre remarquable d’un certain Bianchi, très intéressant bien que je me contente de mon opinel qui ne me quitte jamais surtout en ce moment pour les boutures...ni dans mes jeans ou mes costumes.A toutes ces armes, blanches ou non , je préfère le fleuret moucheté; pourrais tu trouver une page là dessus pour un petit hérisson lent du clavier,
"aux cousteaux tirer"
le commandant Cousteau s’est tiré.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 01h18 : Sur mon Laguiole, les opérations sur la lame ont été les su...
quel beau couteau , Opine (t) elle , La guiole de travers !
réponse à . file_au_logis le 05/12/2007 à 07h40 : Bonnav’ à not’ Myrtine: que la vie lui soit longue, belle et ...
à coups tôt tirés comme disent les boxeurs sur le ring (sauf à Bruxelles bien entendu)
Le cou haut et tirez…

disait la girafe à son homme

Lepeigne
Bon anniversaire à Myrtine. Est-ce qu’un coup tôt t’irait ? Tu sais c’est juste pour le jeu de mots de toutes façons je n’ai pas pris de ticket au salon rose.
Tirez un coup haut

Spécialité montagnarde du kamasutra, et du salon rose qui est tout en haut du phare. Car comme dit LPP le meilleur moment c’est quand on monte l’escalier.
Plus l’escalier est long plus c’est bon?
ouf ferais pas ça tous les jours. Il est où l’ascenseur ?
Bon anniversaire myrtine !
Ouf ! Je m’en sers à table...
Tu as de la chance, le mien il mange en suisse 
Tu nous dépasses d’une encolure!Saint Nicolas c’est demain!Mais on peut le fêter avec Gérald,rien n’empêche...Bon anniversaire Myrtine,nous prendrons un petit apéro à ta santé...Quant au couteau,on commence à en jouer beaucoup trop ces derniers temps.Les longs couteaux,brrrr...
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 06h19 : Mon pater, collectionneur d’armes blanches, (de l’opinel au sabre de...
Parti de Toulon vers l’île d’Elbe, l’an dernier, lors d’une escale d’avitaillement à Macinaggio (42°57,6’ N, 9°27,3’ E, au NE du Cap Corse), j’ai acheté un petit couteau Vendetta pour BB. Depuis, elle le met toujours dans son sac, et le tire dès qu’elle croit que j’en regarde une autre (ce que je ne fais bien évidemment jamais, mais tu connais les femmes, hein ?).
réponse à . momolala le 05/12/2007 à 06h53 : Bon anniversaire Myrtine et belle journée à tous ! Etre au c...
Etre au coup tôt tiré 
C’est du joli ! M’enfin, Myrtine y a droit, exceptionnellement, aujourd’hui.
réponse à . hedgehog le 05/12/2007 à 08h26 : Si tu souhaites mieux connaître l’histoire, les histoires, les forme...
Ah ben tiens donc ! Lis_24, on s’y est peut-être croisés...
Bonjour, bonjour à tous

Bon annif à Myrtine, longue vie et beaucoup de bonheur pour les années (et les coups) qu’il lui reste à tirer.....en espérant sans couteaux
En voici des couteaux tirés. Pour les amateurs de bon rock franco/breton légèrement bignouté et surtout pour tous les marins présents sur ce [triple slurp]merveilleux site[/triple slurp] il est fortement conseillé, que dis-je il est obligatoire, de connaître ce disque de Soldat Louis intitulé pavillon noir. Tout est bon chez lui, y a rien à jeter. La musique, les textes, l’ambiance (le titre n’est pas trompeur) faite d’escales dans les bordels, les bistrots, de départs en mer, de bastons. Plein de tendresse aussi. Je prendrais les noms de ceux qui ne veulent pas l’écouter et y aura punition !

A force de chercher les brumes ou cacher nos erreurs
Nous gentilshommes de fortune de quoi avons nous peur
Plus du gibet d’Savannah que d’Satan et ses flammes
On préfère la mort du bras qui tient une lame

...

Ce n’est pas l’sang sur nos mains qui fera peur aux femmes
Comme nous elles valent moins que rien, moins que leurs charmes

Le reste sur cette page
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 09h45 : Bon anniversaire à Myrtine. Est-ce qu’un coup tôt t’ira...
Oh, que c’est pas beau, de mentir ! J’ai jeté un œil sur le distributeur de tickets bleus : il manque déjà le n° 69, et il y a quelques cadavres juste en-dessous.
Et ça me rappelle le Don Juan joué par Fernandel, fine mouche plutôt que fine lame (cette page) : à voir ou revoir.
C’matin j’avais pas le cou tot tiré de sous la couette. Je devais etre tot pour un coup tot tiré. Du coup j’ai tiré un trait sur le coup tot tiré mais bonjour les couteaux tirés !

ouais bon... Chuis pas tirée d’affaires là
Allez je me tire

J’ai perdu mon circonflexe sur ma bécane
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 09h47 : Tirez un coup haut Spécialité montagnarde du kamasutra, et du sal...
Il est où l’ascenseur ?
Et puis quoi encore ? Il n’en est pas question !

RÉCLAME

Expressio, le site artisanal où tout s’écrit avec sa bite et son couteau

Sabre au clair, Moussaillon !
réponse à . eureka le 05/12/2007 à 10h47 : C’matin j’avais pas le cou tot tiré de sous la couette. Je de...
Ce drôle d’accent te rend circonspecte ?
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 10h48 : Il est où l’ascenseur ?Et puis quoi encore ? Il n’e...
Sabre au clair, Moussaillon !

Ben si on est tous sabre au clair dans l’escalier, ça va faire un sacré bordel.
À mon avis y vont pas attendre d’être arrivés en haut pour tirer. Ça va être « salon rose » à tous les étages. Remarque comme ça, on se moque qui ait pas d’ascenseur.

quasiotis
Yes Sir Cornflakes
réponse à . chirstian le 05/12/2007 à 09h23 : quel beau couteau , Opine (t) elle , La guiole de travers !...
clap clap clap
À coubas tirés c’est encore plus méchant non ?
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 11h03 : Sabre au clair, Moussaillon ! Ben si on est tous sabre au clair dans l&rsqu...
Oh, hé, Quasirouxcombaluzier, fais gaffe : la fermeture des portes est automatiiiiiiiiique !
Trop tard ! Tu peux reprendre ton pseudo Quasimado.
réponse à . hedgehog le 05/12/2007 à 08h26 : Si tu souhaites mieux connaître l’histoire, les histoires, les forme...
je préfère le fleuret
ma petite chienne aussi!
cette page
Joyeux anniversaire Myrtine!
Et puis quoi encore ? Il n’en est pas question !
Dis donc Elpepe, tu ne nous a pas dit combien il y avait de marches dans le phare! Crois-tu qu’il soit en conformité avec les lois en faveurs des handicapés. Ségrégation: avec mes béquilles, j’y vais comment, moi au salon rose? J’exige une annexe au rez-de-chaussée, na!
oui et à courtauds tirés ça vole bas...
réponse à . memphis le 05/12/2007 à 11h10 : je préfère le fleuretma petite chienne aussi! cette page Joyeux an...
J’ai la solution ! Tu y as droit, tu y as droit. Bon, on va t’installer une chaise de mât, avec un pouliage de 12 ancré sous la cuve à mercure de la lanterne. Tu y prendras place en bas de la cage, au centre du bar de Marcel, et les forts des halles que sont Rikske, HoubaHOBBES, Hedgehog, Quasimotor, Alcalin, Filou, Chirstian, God et les autres, constitués en équipes 3X8, te hisseront jusqu’au niveau du salon rose, à la demande. Et moi, je dirigerai la manœuvre, bien évidemment.
Pour une représentation mentale de ce dispositif ingénieux (forcément, je l’ai imaginé !), reporte-toi aux photos 4, 7 et 11 du phare (cette page).
Merci qui ?

PS : chaque étage comporte 3X12 marches d’Expressio, ce qui donne 12²=144 marches de 12 pour parvenir au salon rose, et 15X12=180 marches de 12 jusqu’à la lanterne.
Ah, ça ira, ça ira, ça ira...
Haaa que

les fins de mois difficiles c’est à… coûteux tirés

Jauni
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 11h26 : J’ai la solution ! Tu y as droit, tu y as droit. Bon, on va t’i...
Merci! je te reconnais bien là: tout est prévu. Mais je vais louper le meilleur, puisque, comme le dit Quasimodo,
le meilleur moment c’est quand on monte l’escalier.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 11h26 : J’ai la solution ! Tu y as droit, tu y as droit. Bon, on va t’i...
Y’m’semb’ avoir vu une grue non ? Les mecs pourraient garder leur énergie pour vaquer à d’autres besognes plus intéressantes...
Je vais m’faire tirer à bout...laid rouge
God m’a dit que Duneton et Furetiere sont à couteaux tirés.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 11h26 : J’ai la solution ! Tu y as droit, tu y as droit. Bon, on va t’i...
Moi je veux bien travailler plus pour picoler gagner plus mais j’ai besoin de connaitre le tarif des heures supplémentaires sinon ça risque d’être un peu à couteaux tirés avec mââme Alcaline.
réponse à . memphis le 05/12/2007 à 11h36 : Merci! je te reconnais bien là: tout est prévu. Mais je vais loupe...
Mais si tu préfères, cul nu sur la chaise de mât et ton amant de rencontre allongé sabre au clair dans le bar, ils pourront te monter, te descendre, te monter, te descendre... Mais seulement de nuit, que sinon ça va vite dégénérer site X, Expressio, hmmm ?
Professeur Rollin, qui a toujours quelque chose à dire, quelque chose à dire...
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 11h47 : Moi je veux bien travailler plus pour picoler gagner plus mais j’ai besoin...
à couteaux tirés avec mââme Alcaline
Elle tombe pile ?
Pour le paiement des heures sup’, c’est 12 zlotis d’Expressio de l’heure. Et pas de revendication syndicale, God arrose kif-kif DGS.
réponse à . memphis le 05/12/2007 à 11h36 : Merci! je te reconnais bien là: tout est prévu. Mais je vais loupe...
Mais non, tu montes avec tes béquilles, ça sera encore plus long. Et après on te redescend avec la poulie de 12
réponse à . eureka le 05/12/2007 à 11h37 : Y’m’semb’ avoir vu une grue non ? Les mecs pourraient gar...
Des grues, y’en pas partout dans le phare ! Mais on est un site artisanal, te dis-je... 
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 11h47 : Mais si tu préfères, cul nu sur la chaise de mât et ton aman...
Si on fait ce que tu dis, faut que tu fournisses des cagoules.
Parce qu’avec toutes les caméras (le phare c’est pire que Levellois-Perret) quand tu vas vendre le film... si tu partages pas les droits...
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 11h58 : Si on fait ce que tu dis, faut que tu fournisses des cagoules. Parce qu’a...
Les tas, c’est toi, les droits, c’est moi.
L’Etat c’est moi, et toi tais toi  
Tiens, à propos de droits : je voudrais pas cafter, God, MAIS : mon bandeau Goût-gueule est à couteaux tirés avec toi, hein ? Avec les contribs salaces du jour, on devrait avoir tout sur la coutellerie et la pornograhie réunies, non ?
Au lieu de ça, j’ai le Dictionnaire Expressions, Le langage du corps, Gene Expression Profiling, Expression (pour tout savoir sur l’expression et devenir un super orateur : www.comment-vendre.in ... des salades !). La routine, quoi.
Pour ton petit Noël, tu devrais t’offrir un annonceur moins chiant, moi je dis.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 12h34 : Tiens, à propos de droits : je voudrais pas cafter, God, MAIS :...
chez moi ça marche parfaitement :
réagissant sur "couteaux" Google me propose : couteaux du monde, couteaux japonais dispo, et couteaux céramique ROZ
et réagissant sur "tirer" : le langage du corps ...
j’ai un couteau hypocrite : il a des lames de crocodile. Très rare ! Caïman le seul ... M’en sers surtout quand je croqu’Odile. Aligue a tort de prétendre avoir le même : je le saurien!
"tire la coutelette et la bobinette cherra "
cette expression est une menace précise que l’on trouve , notamment, chez le Comte d’A.Pero. L’expression originelle était "Ta bobinette cherra saucisse" et signifiait donc clairement :tu sors ton petit couteau ? Même pas peur ! Je vais te transformer la gueule en chair à saucisse...
On s’interroge sur la disparition du mot "saucisse". Une piste serait qu’elle a été hachée menue comme chair à pâté, par l’ogre du conte d’à côté, mais les sources dix verges.
Et de toutes façons , on s’en fout, non ? Allez, circulez , tirez vous, les couteaux !
réponse à . hedgehog le 05/12/2007 à 08h26 : Si tu souhaites mieux connaître l’histoire, les histoires, les forme...
C’est devenu une antiquité ton livre de Bianchi ! on ne le trouve plus que sur eBay, Amazone ou à cette page où en zoomant, on voit les couteaux tirés de leur étui ou des poches ou de l’écorce !
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 12h34 : Tiens, à propos de droits : je voudrais pas cafter, God, MAIS :...
Moi j’a le soudage Orbital, les tubes en tous genres, le rodage double face et enfin le polissage, le tout couronné par le langage du corps.
Tu vois le programme ?
réponse à . cotentine le 05/12/2007 à 13h12 : C’est devenu une antiquité ton livre de Bianchi ! on ne le tro...
Antiquité peut être mais intéressant et rigide( c’est ta pub qui le dit), c’est pas le cas de toutes les antiquités , me semble-t-il,, M’enfin.........
Aloys , un p’tit coup d’Aricept..
réponse à . chirstian le 05/12/2007 à 13h04 : "tire la coutelette et la bobinette cherra " cette expression est une menace pr...
Pas du tout ! Mais alors, pas du tout... L’expression originelle était :
"Tire la gouttelette, et la môminette cherra".
Marcel
On rentre dans la zone de compét’;; Dommage que je m’trisse.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 13h55 : Pas du tout ! Mais alors, pas du tout... L’expression originelle &eac...
N’est ce pas pluôt, ô Maitre des grues: "Tâte la goutelette et la môminette chiera rira"
réponse à . momolala le 05/12/2007 à 06h53 : Bon anniversaire Myrtine et belle journée à tous ! Etre au c...
Merci, merci à tous et bonne journée, à Hedgehog qui semble-t-il est mon voisin et qui fut le premier ce matin avant l’aube, pile à l’heure puisqu’il parait que je suis née au tout début du jour, et à tous les autres pour leurs souhaits de toutes sortes liés ou non à l’expression du jour.
J’ai découvert ce site tout à fait par hasard en cherchant l’origine de "branle-bas" et n’ai pas résisté à l’envie de participer à vos conversations où l’humour et la bonne humeur se mêlent aux contributions culturelles et informatives très variées.
Par ailleurs, il y a quelques temps mon vélo a souhaité mettre ses pignons sur rue et je suis tombée sur un os, un os à moi (et à moelle aussi je crois), ce qui fait que comme Memphis, j’ai un kiné, non à mes genoux mais dans mes bras 3 fois par semaine.
Pour les voeux de file_au_logis et d’alcalin, pas de problème, j’ai comme on dit ce qu’il faut à la maison, bref, en tant que femme j’ai un fort-homme, ce qui n’empêche, Mesdames et Messieurs qu’en tant qu’i-femme vous êtes mon premier forum.
réponse à . eureka le 05/12/2007 à 13h14 : Moi j’a le soudage Orbital, les tubes en tous genres, le rodage double fac...
Le soudage or bital : parce que je le vaux bien.
Laure et Al
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 14h00 : Merci, merci à tous et bonne journée, à Hedgehog qui semble...
mon premier forum
Aujourd’hui, c’est plutôt une foire d’empoigne. Et comme disait Béru, dans je ne sais plus quelle œuvre sublime :
Branle-con de baba !
Non mais, regarde-les, God : ils sont tous tétanisés, là, à guetter THE MOMENT où on va appeler le n° 69 !
C’est pas bientôt fini, les gosses ? Que je te vais prononcer une colle collective pour samedi, hmmm, garnements !
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 14h05 : mon premier forumAujourd’hui, c’est plutôt une foire d’e...
mon amiral, mainan en plus de Memphis faut monter Myrtine.
mon syndicat, la CFDT (Contre la Fatigue Du Travail) dépose un préavis sur la grève du phare.
Si tu refuse de payer, on occupe le Bar.

sur l’éditeur de partoche.

Amiral si tu savais....
ta poulie de 12...
où on......... la la lère
turlute
alors la quasi tu vas trop loin.
entre la grève et le 69 le pacha y va pas aimer.
Tu t’es dénoncé, c’est bien. Collé samedi quand même !
Ce cadre est réservé à la capitale mondiale d’Expressio : la cité cénomane, département de la Sarthe. 
Toute contrevenante sera passée par le fil de l’Elpépé.
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 14h00 : Merci, merci à tous et bonne journée, à Hedgehog qui semble...
Joyeux anniversaire Myrtine.Je t’embrasse.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 14h37 : Ce cadre est réservé à la capitale mondiale d’Express...
T’inquiètes pas personne ne serait assez fou pour envahir la Sarthe..
Sauf peut-être madame Thatcher…
(bon courage)
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 14h13 : Non mais, regarde-les, God : ils sont tous tétanisés, l&agrav...
Non, non je ne lutte plus. Mon rêve s’est réalisé hier je suis parfaitement comblé et conscient que toute tentative de réappropriation du 69 confinerait à la gourmandise.
réponse à . chirstian le 05/12/2007 à 09h01 : "aux cousteaux tirer" le commandant Cousteau s’est tiré....
Avec son beau C rouge ? 
Voir cette page
réponse à . chirstian le 05/12/2007 à 13h04 : "tire la coutelette et la bobinette cherra " cette expression est une menace pr...
Qui cherra, cherra...

On s’interroge sur la disparition du mot "saucisse"?
As-tu pensé à interroger le chien Saucisse ?
Blog à part ?
Voir cette page
Zut, la guerre en Opinelistes et Laguioliens est déjà finie ? Après avoir tiré les couteaux, ils ont enterré la hache de guerre.

Je croyais que l’expression venait de la pêche à pied où on est à crochets tirés pour pêcher le couteau.

Bon, la vraie de vraie expression, c’est : tire le scoot à Sarkozy et la mobylette à Chirac. Ah mais !
réponse à . SyntaxTerror le 05/12/2007 à 15h42 : Zut, la guerre en Opinelistes et Laguioliens est déjà finie ?...
Elle a duré moins longtemps que la guerre Picrocholine, qui a vu les soldats de picrochole être à couteaux tirés avec les partisans de Grangousier, et notamment le moine de Seuillé, qui était rond comme un moine. Tout ça à cause d’une histoire de fouace que chacun voulait manger à s’en faire péter la sous-ventrière.
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 16h41 : Elle a duré moins longtemps que la guerre Picrocholine, qui a vu les sold...
Mais c’est normal : Grangousier prétendait découper la fouace de Laguiole avec son Opinel ! (cette page)
Pas confondre Picrochole et Picole Kro.
D’ailleurs on trouve deux orthographes pour désigner ce malaimable personnage : Pichrocole et Picrochole. J’imagine que les deux sont valables mais n’ayant pas fait de lapin, y a t-il ici des lettrés qui pourraient me renseigner sur la meilleure façon de placer son "h" (t’en veueueux ?) ?

Z’êt’ ben aimab’ !
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 17h16 : D’ailleurs on trouve deux orthographes pour désigner ce malaimable ...
Ah ben, j’m’a merdu à coups de h, moi, tu as raison ! Bouge pas, je passe le blanco.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 17h50 : Ah ben, j’m’a merdu à coups de h, moi, tu as raison ! Bo...
Y t’as quand meme un peu mis le couteau su’la gorge là l’Alpascalin, à force d’enculer les mouches à coup de "h"
Coûte que coûte, oh, tirez, haleurs de la Volga.
Quand midi viendra, nous boirons aux amours d’autrefois

Souvenir d’opin-elle.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 17h50 : Ah ben, j’m’a merdu à coups de h, moi, tu as raison ! Bo...
Non mais on trouve réellement les deux versions orthographiques. C’est vrai que ça fait un peu enculouche de mage mais si je n’ai pas l’explication avant ce soir, comment je fais pour dormir moi ?

Ce cadre est réservé à la capitale mondiale d’Expressio : la cité cénomane, département de la Sarthe.

Oui mais alors à ce moment là celui-ci est réservé à :
La fée Mélusine,
Charles Martel,
Diane de Poitiers,
Edith Cresson,
Jean-Pierre Raffarin
et Alcalin
réponse à . eureka le 05/12/2007 à 18h06 : Y t’as quand meme un peu mis le couteau su’la gorge là l&rsqu...
Et pourtant, il avait raison, madame fout-la-merde ! Ah, toi, le sang, ça te grise, hein ? Tu aurais bien aimé qu’on parte en guerre à coups de h, avoue... Eh bien non : paix sur la Terre aux hommes de bons Laguiole. La journée a été assez riche en cous tels riz.
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 18h10 : Non mais on trouve réellement les deux versions orthographiques. C’...
Edith Cresson... Jean-Pierre Raffarin... Tu n’as rien d’autre ? 
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 18h10 : Non mais on trouve réellement les deux versions orthographiques. C’...
La seule orthographe de référence, c’est celle de Rabelais, non ? (cette page)
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 18h10 : Non mais on trouve réellement les deux versions orthographiques. C’...
Ma mère est native de Bonneui-Matours. Tu connais ? C’est moins joli que Rouperroux-le-Coquet, remarque bien !
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 18h15 : Et pourtant, il avait raison, madame fout-la-merde ! Ah, toi, le sang, &cce...
Ah ben bravo, tu m’attaques à couteau portant là et tu me taxes de scatologiquer pour une p’tite mouche de merde qu’on sait meme pas qui elle est. Alors là on peut pù en placer une sans qu’mossieu l’ami rale (met l’accent su’l’o et l’a et partout là ou y faut) et m’la joue Ghandi et Mère Térésa réunis après une journée qu’on a fait qu’aiguiser des trucs et tirer ? Tu me la coupes là !
réponse à . eureka le 05/12/2007 à 18h35 : Ah ben bravo, tu m’attaques à couteau portant là et tu me ta...
Tu veux ma main au... aux... joues ?
RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR

Tu me cherches, dis ? Tu me cherches ?
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 18h23 : Ma mère est native de Bonneui-Matours. Tu connais ? C’est moin...
Certes ! Bonneuil-Matours est une très jolie ville sur la Vienne, à main gauche sur la route de Châtellerault à Chauvigny. J’y passe quand je suis dans le coin car j’ai un ami à Civeau, bien connue pour sa centrale nucléaire.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 18h17 : Edith Cresson... Jean-Pierre Raffarin... Tu n’as rien d’autre ?...
...René Monory !

Et puis après tout, la Devinière*, maison natale de Rabelais, se trouve tout près de Chinon qui, pour être en Indre-et-Loire, n’en est pas moins très proche de mon lieu de naissance, je considère donc maître François comme un pays !

Forcément ça en jette un peu plus que Cresson.

*Pour finir de sodomiser les insectes volants, c’est là que j’ai vu pour la première fois l’orthographe Pichrocole, différente de celle que l’on trouve dans Rabelais, c’est la raison pour laquelle je voulais savoir si la racine latine ne permettait pas les deux versions.

- BZZZ BZZZ BZZZ
- Non, y a pas de BZZZ
Oulala... va-t-on en venir aux mains après avoir sorti les couteaux !

Tiens, chez nous on dit "être en pic et mic" lorsqu’on a un tout gros différent.
Chère Myrtine, je vais sans doute être une des dernières mais c’est de tout coeur que je te souhaite une nuit d’anniversaire d’enfer !
joyeux anniverssaire (ter) a toi gentille myrtine ♪♪♫♪♪♫♫

Une grosse bise
Machin
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 18h10 : Non mais on trouve réellement les deux versions orthographiques. C’...
Non mais on trouve réellement les deux versions orthographiques. C’est vrai que ça fait un peu enculouche de mage mais si je n’ai pas l’explication avant ce soir, comment je fais pour dormir moi ?

Un peu d’onomastique (en guise de somnifère). Extrait d’un site dont voici l’adresse :
cette page

La mauvaise démesure : Picrochole, violence et déraison.

Un nom parlant : Picro-chole signifie "bile amère". Picrochole est donc un personnage tout entier soumis à la violence de son tempérament, incapable de recul sur lui-même ni sur sa situation, incapable de choisir et d’écouter de bons conseillers, soumis à la flatterie. Il semble être l’illustration même du propos du chœur dans &Oelig;dipe-Roi de Sophocle : "la démesure enfante le tyran".


Je pense que l’autre orthographe est une frappe de faute...

(P.S. La racine est grecque, pas latine)
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 18h23 : Ma mère est native de Bonneui-Matours. Tu connais ? C’est moin...
C’est moins joli que Rouperroux-le-Coquet, remarque bien !

cette page 
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 20h40 : Certes ! Bonneuil-Matours est une très jolie ville sur la Vienne, &a...
Enfant, j’ai passé des vacances métropolitaines à Cenon-sur-Vienne où habitait mon arrière grand-mère maternelle, et j’ai appris à pêcher en rivière avec mon grand-père (tailleur à... Alger), qui avait une barque sur le Clain, à deux pas de la maison. Autres souvenirs de pêche au coup, tôt tiré trop souvent, et "mon" poisson voyait le bel asticot ou la graine de chènevis lui filer sous le nez sans avoir rien compris, ni moi non plus, d’ailleurs.
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 20h53 : Non mais on trouve réellement les deux versions orthographiques. C’...
Merci pour cette page, je vais m’y plonger avec déléctation (c’est une copine espagnole).

Evidemment ça n’explique pas pourquoi sur les panonceaux aux abord de la Devinière c’est orthographié Bzzz pichrocole mais Bzzz ça me satisfait quand-même Bzzz Bzzz Bzzz

Bonne nuit.
réponse à . hedgehog le 05/12/2007 à 08h26 : Si tu souhaites mieux connaître l’histoire, les histoires, les forme...
Peut-être trouveras-tu ton bonheur sur cette page
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 21h05 : Merci pour cette page, je vais m’y plonger avec déléctation ...
L’explication ? Elle est à mon humble avis toute simple : on trouve (assez souvent, d’ailleurs) des fautes d’orthographe sur les panneaux indicateurs, même dans des sites KULTURELS.
Les panonceaux que tu as vus ont peut-être tout simplement été réalisés par quelqu’un qui n’a jamais lu Rabelais ( je pense que ce n’est pas rare). Et les commanditaires, par négligence ou économie, ont omis de les changer...
Pas de quoi se faire de la picro chole, hein ?
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 20h47 : ...René Monory ! Et puis après tout, la Devinière*, m...
René, du Monoprix ? Ah, non, pas lui non plus ! Nonobstant quelques bonnes idées, un bel exemple de carriérisme politique. Beurk ! Ils me gavent, moi, tous ceux-là.
Mais pour Rabelais, dont tu t’attribues inconsidérément je ne sais quel prestige de proximité factice, puisqu’il n’est ni de ta commune, ni de ton canton, ni même de ton département, là, j’accepte mieux. Non parce que c’est toi, mais parce que c’est lui. L’arrière-grand-père de Bérurier, tu penses !
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 21h13 : René, du Monoprix ? Ah, non, pas lui non plus ! Nonobstant quel...
Ah, là, LPP, malgré toute l’inestimable tendresse que je te porte, je m’insurge ! Rabelais n’a rien, mais alors rien de rien à voir avec Bérurier !...
réponse à . mident le 05/12/2007 à 20h48 : Oulala... va-t-on en venir aux mains après avoir sorti les couteaux&nbs...
Au départ, ils avaient une dent l’un contre l’autre. mais ayant perdu leur dent (soit par jeunesse, soit p viieilles), ils ont sorti les coutiaux..
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 20h53 : Non mais on trouve réellement les deux versions orthographiques. C’...
Bravo Syanne, tu es hépatique -non, épatante : te voilà collée, doc*. Alcalin va pouvoir dormir sur ses deux oneilles.

* non, pas samedi, c’est juste pour l’acte de foie...
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 20h54 : C’est moins joli que Rouperroux-le-Coquet, remarque bien ! cette page...
M’en fous, chuis pas natif ni habitant de Rouperroux-le-Coquet, et complètement d’accord avec Georges, au demeurant...
Taquin l’Ancien
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 20h53 : Non mais on trouve réellement les deux versions orthographiques. C’...
Me voilà etonné , car la bile noire s’écrit ,à ma connaissance , mélancolie.
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 21h05 : Merci pour cette page, je vais m’y plonger avec déléctation ...
Mais c’est qu’il est têtu, le bougre ! Rabelais a donné du sens par l’étymologie décortiquée par Syanne, et il n’y en a qu’une, avec une seule orthographe possible, sauf à perdre le sens. CQFD.
Antoine Furetière
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 21h19 : Bravo Syanne, tu es hépatique -non, épatante : te voilà...
Et le choléra signifait "maladie qui vient de la bile".
Et quand on est es cholère, on sort le couteau.
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 20h54 : C’est moins joli que Rouperroux-le-Coquet, remarque bien ! cette page...
Et ceux qui sont nés nulle part, ce sont des imbéciles malheureux ? Fada !!
Et encore bon anniv à ma voisine cyclopediste.
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h18 : Ah, là, LPP, malgré toute l’inestimable tendresse que je te ...
Ah ? Mais alors, Frédéric Dard ne serait donc pas le Rabelais du XXe siècle ? Hmmm ? 
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 20h55 : Enfant, j’ai passé des vacances métropolitaines à Cen...
La pêche au chènevis...école de patience !! Pas vrai ? Chènevis cuit , je présume ? As tu essayé le sang ? pour l’ ^ la cheftaine ne s’est pas manifestée, zibarre...on pourra s’endormir sans les coups de règle sur les doigts.... pour les zenfan de coeur, l’amen au pozza du bon
Ne sois pas étonné, et ne te fais pas de bile : melan = noir, picro = amer, chol- = bile...les deux coexistent, donc, mais Picrochole est une création purement rabelaisienne.

Et si l’on met en parallèle mélancolique (racines grecques) et atrabilaire (racines latines), on constate qu’ils sont étymologiquement synonymes, mais que le premier a évolué poétiquement, alors que l’autre (tombé en désuétude) avait une acception médicale ou psychologique (Le Misanthrope de Molière est "L’atrabilaire amoureux").
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 21h29 : Et le choléra signifait "maladie qui vient de la bile". Et quand on est e...
A Cholet, ils se font de la bile pour leur dentelle.
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h37 : Ne sois pas étonné, et ne te fais pas de bile : melan = noir,...
Pour réguler toutes ses humeurs (cardinales ou non), rien de mieux que de se refaire le chyle en mangeant un bon repas
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 21h31 : Ah ? Mais alors, Frédéric Dard ne serait donc pas le Rabelais...
Non, non, non... Va voir à cette page, et tu en seras convaincu !
Souvenirs,souvenirs... mais , puis je me permettre de te demander depuis quand nous avons le bonheur de t’avoir avé nous ? si c’est récent : bienvenu
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 21h40 : Pour réguler toutes ses humeurs (cardinales ou non), rien de mieux que de...
C’est quoi, ça, le chyle ? Explique-moi vite, sans quoi moi non plus, je ne vais pas dormir !
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h42 : C’est quoi, ça, le chyle ? Explique-moi vite, sans quoi moi no...
Pour le chyle,
Consulter le Trésor de Langue Française informatisé: atilf.atilf.fr/tlf.htm
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h37 : Ne sois pas étonné, et ne te fais pas de bile : melan = noir,...
La psychiatrie naissante a relégué le terme d’"atrabilaire" au rang de l’obscurantisme des croyances anciennes (cette page). Néanmoins, le terme est encore de mise aujourd’hui, employé dans un sens ironique bien sûr, dans le milieu psy.
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 21h43 : Pour le chyle, Consulter le Trésor de Langue Française informatis...
"Erreur CGI", qu’elle me dit, ta page... Et le chyle garde son mystère !
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h37 : Ne sois pas étonné, et ne te fais pas de bile : melan = noir,...
Je me demande si le mélancolique qui se carre quelques electrochocs dans les services de psy , CHU ou autres, y trouve beaucoup de poësie, c’est vrai que c’est efficace, face au désespoir et au suicide...C’est du moins ce qu’il est convenu de croire, mais toute la vie n’est elle pas une immense....... ???
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 21h43 : Pour le chyle, Consulter le Trésor de Langue Française informatis...
404, cette fois, l’erreur... ça doit vraiment être un très GROS mot pour que tous les liens soient censurés.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 21h39 : A Cholet, ils se font de la bile pour leur dentelle....
A Cholet la bile est noire ou verte, et les mouchoirs rouges, Mon Cher Laroche J...PROUTTTTTTT
Rangez les couteaux, les surins et autres instruments de voyou, je préfére l’expression "coeur à coeur" avec cette page mélancolique 
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h41 : Non, non, non... Va voir à cette page, et tu en seras convaincu !...
Ha ! Ha ! Regarde bien l’avant-dernière image de ta page : ça va provoquer des souvenirs hilarants (au protoxyde d’azote, pas au gaz moutarde !) dans la communauté...
Mais je persiste et je signe : un journaliste (je ne sais plus lequel) a qualifié Frédéric Dard de "Rabelais du XXe siècle". Métaphoriquement, j’en suis d’accord. D’où ma généalogie béruréenne. Tu mords ? 
réponse à . hedgehog le 05/12/2007 à 21h48 : Je me demande si le mélancolique qui se carre quelques electrochocs dans ...
Pourquoi ces diablotins tout rouges ? C’est pour illustrer l’expressio du jour ?
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h46 : "Erreur CGI", qu’elle me dit, ta page... Et le chyle garde son mystè...
La bile concourt à former le chyle lors de la digestion, et celui-ci qui serait un « suc nourrissant le corps »
réponse à . hedgehog le 05/12/2007 à 21h41 : Souvenirs,souvenirs... mais , puis je me permettre de te demander depuis quand n...
Depuis le 3 juillet 2007 exactement. 
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h42 : C’est quoi, ça, le chyle ? Explique-moi vite, sans quoi moi no...
Vois aussi cette page, par exemple.
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 21h52 : Ha ! Ha ! Regarde bien l’avant-dernière image de ta page&...
Il faut me pardonner mon entêtement : Rabelais est un auteur que j’adore, et que je connais bien. J’avoue que je ne peux pas en dire autant de Frédéric Dard : j’ai lu quelques San Antonio, j’ai bien aimé, mais je n’ai vraiment jamais fait le rapprochement. La truculence, le goût des mots, paut-être, mais en dehors de ça ?
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h42 : C’est quoi, ça, le chyle ? Explique-moi vite, sans quoi moi no...
Tu connais pas Chyleconcarne, le talonneur de l’équipe d’Argentine ??
J’en suis estomaquée.
réponse à . syanne le 05/12/2007 à 21h57 : Il faut me pardonner mon entêtement : Rabelais est un auteur que j&rs...
En dehors de ça, pas grand chose. Mais c’est déjà un début, hein ? Et je prédis que, dans quelques siècles au plus, si l’école existe toujours bien entendu, les potaches étudieront Frédéric Dard, au programme de lettres classiques ! Hi ! Hi !
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 21h45 : La psychiatrie naissante a relégué le terme d’"atrabilaire" ...
Tu sévissais à Sainte Anne, ou à Trabilaire ?? Ah!ah! dans le texte que tu nous sers , dans le chapitre "phénoméno" il n’y a pas que des ringards , des illisibles , ou des nazillons, il ya aussi le grand Arthur, Arthur T. qui a marqué le courant psy français en parallèle de l’anti psy, quoique venant après Laing , Cooper, Esterson, Gentis et tutti quanti.....pas chianti, nom de....Nos amis Italiens c’est le foot et la thérapie familiale, après l’ouverture des asiles...
réponse à . hedgehog le 05/12/2007 à 22h08 : Tu sévissais à Sainte Anne, ou à Trabilaire ?? Ah!ah! ...
L’"expérience italienne" a conduit tout une population de psychotiques à se clochardiser au nom de "l’ouverture", la France a bien entendu suivi le mouvement, comme partout ailleurs en Europe. J’ai rencontré Gentis, son discours était sympathique, mais l’application à grande échelle, pour de strictes raisons budgétaires, a eu bien plus d’effets pervers que de véritables bienfaits, faute de moyens pour mener cette politique-là.
@ 138
Sympa ton discours, mais tu me permettras de ne pas y adhérer .
On aurait du se rencontrer: Macinaggio, Gentis... pour ma part quelques autres,dont Olievenstein , Arthur T.,Deleuze,Guattari, Ricoeur,... Julienas et Gevrey Chambertin...et maintenant un signe du zodiaque!
Cadeau: cette page
Bonne nuit, ô Maître des grues.
tout ayant été dit ou presque je me contenterai de vous demander (SVP) de ranger vos couteaux et de penser à mettre bien en vue une carotte pour l’âne de saint-Nicolas. Et si vous n’avez pas été sages , vous aurez droit à père Fouettard (et fouetteur) . 

PS : n’oublions pas la petite goutte pour le grand saint, les nuits sont froides.
Bon, allez, une petite dernière, pour panser les plaies et bosses du jour ?

- Rut : atrocité asexuée ?

Anna Gramme
Juste un dernier petit tour pour voir si vous êtes tous bien couchés.. Mouaif ça à l’air sage comme des images mais je m’méfie !

Allez bonne nuit à ceux et celles qui pourront dormir.
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 22h52 : Juste un dernier petit tour pour voir si vous êtes tous bien couché...
Coucou ! Qu’est-ce que tu fais encore debout, garnement ? Hmmm ?
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 22h52 : Juste un dernier petit tour pour voir si vous êtes tous bien couché...
Bonne nuit et encore merci à tous, à tous les coups ma journée fut très chargée et il est temps de ranger les couteaux et de tirer ... les rideaux !
réponse à . hedgehog le 05/12/2007 à 21h41 : Souvenirs,souvenirs... mais , puis je me permettre de te demander depuis quand n...
Suite de la réponse 131.
Mais il me semble que ce serait plutôt a moi a te souhaiter la bienvenue, car tu sembles n’être arrivé que le 01-11-07 a l’occasion de l’expression "Une levée de boucliers".
alors: Welcome to you
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 22h58 : Bonne nuit et encore merci à tous, à tous les coups ma journ&eacut...
désolée, j’arrive comme les carabiniers ! ... après la mêlée de longs couteaux et les bons voeux distribués à Myrtine  
Qu’à cela ne tienne, vieux motard que j’aimais ... Happy birthday, gentille Myrtine, ♪♪♫♪♪♫♫ ♪♪♫♪♪♫♫ et une double bise du Cotentin (ou la bise ne souffle pas encore, seulement la tempête)
réponse à . <inconnu> le 06/12/2007 à 00h32 : Suite de la réponse 131. Mais il me semble que ce serait plutôt a m...
Merci, et depuis que je participe au forum c’est un plaisir (pour moi), avant je lisais soit le texte de God, avec qq commentaires, soit le texte seul ; Puis petit à petit les commentaires m’ont de plus en plus intéressés et amusés. Puis un soir j’ai tenté une intervention et devant l’humour et la vivacité je ne suis pas reparti ! Mais je ne me souvenais pas d’avoir lu ton pseudo et comme j’avais été ému par la gentillesse de l’accueil que j’avais reçu...Bien à toi.
réponse à . hedgehog le 06/12/2007 à 06h35 : Merci, et depuis que je participe au forum c’est un plaisir (pour moi), av...
si tu vas lire d’anciennes expressions, tu t’apercevras que beaucoup de personnes ont contribué à la renommée de ce site. J’ai répertorié 220 personnes mais God te dira qu’il y a encore plus d’abonnés que cela. Des abonnés qui parfois ne font que nous lire ou qui n’interviennent que de temps à autre. C’est ainsi que Sylphide nous a laissé un peu au profit de son salon de dessin. Et que d’autres sont devenus des inconnus. 
réponse à . Elpepe le 05/12/2007 à 21h52 : Ha ! Ha ! Regarde bien l’avant-dernière image de ta page&...
un journaliste (je ne sais plus lequel) a qualifié Frédéric Dard de "Rabelais du XXe siècle".
un autre a dit : chaque siècle a les grands hommes qu’il mérite ...
Le talent de Dard est pour moi incontestable, personnellement j’en ai beaucoup lu, et j’aime énormément. Mais il y a des comparaisons sur lesquelles il vaut mieux ne pas prendre au sérieux !
Expressio n’est pas l’Oulipo du XXI siècle, ce qui ne nous empêche pas de jouer avec et sur les mots, et de le faire parfois avec un peu de succès...
réponse à . <inconnu> le 05/12/2007 à 21h40 : Pour réguler toutes ses humeurs (cardinales ou non), rien de mieux que de...
rien de mieux que de se refaire le chyle en mangeant un bon repas
"- Rien de mieux que de se refaire quoi?" demanda Hector.
"- Ah, Chyle!" dit-il, en ayant cul lisse.
réponse à . tytoalba le 06/12/2007 à 08h36 : si tu vas lire d’anciennes expressions, tu t’apercevras que beaucoup...
tu as raison Tyto ! tu ne cites que 220 intervenants à des périodes d’hiver d’y verse ! diverses (désolée, la météo me perturbe) ... et j’ai cru comprendre qu’Expressio avait dépassé les 10 000 abonnés !
pour ma part, je connais au moins une bonne dizaine d’ami(e)s et de membres de ma famille qui lisent sans pouvoir (faute de temps) ou vouloir intervenir ... 
Ont-ils ferraillé les voisins du dessus ! Il ne reste plus grand-chose à aiguiser, à affûter ! Peut-être tirer les couteaux pour cirer les tourteaux ?
Bonjour à toutes z-et tousss ! N’étant à couteaux tirés avec aucun des expressionautes, je vous dis ici merci pour les voeux d’anniversaire, mais sachez toutefois que je ne le fête plus et ce, jusqu’à mon soixantième (si j’arrive jusque là...)
Amitiés !
@ God: pas reçu le mail, ni hier ni ce matin. Serais-tu à couteaux tirés avec ton hébergeur, ou est-ce mon serveur qui déc... ?
- Je vous défie!
- Très bien, il y aura donc un duel. Que choisissez-vous? Le pistolet ou l’épée?
- Je prend le pistolet. Gardez donc l’épée...

(Ce n’est plus du mot-à-mot, Alzheimer a frappé, mais merci quand même aux Frères Ennemis)
réponse à . Rikske le 27/12/2010 à 07h47 : Bonjour à toutes z-et tousss ! N’étant à couteau...
Bon anniversaires à toi, cher amis. Oui, oui, t’as bien lu: anniversaires avec "s". Pour te permettre d’arriver tout de suite à 60, pour que tu puisses à nouveau faire la fête!
Raconte: comment va Nathan? A-t-il bien fêté Noel?
réponse à . Rikske le 27/12/2010 à 07h47 : Bonjour à toutes z-et tousss ! N’étant à couteau...
Pas de problème... Lewis Carroll avait prévu cettre façon de se défiler en faisant la fête beaucoup plus souvent: Joyeux non-anniversaire ! Quant à tirer les couteaux, je m’ en moque comme du Thiers (où il y a de toute façon de moins en moins de couteliers).
Quant à tirer le couteau, autant savoir ce qu’il représente. Belle journée glacée à tous ! Il fait un froid à couper au couteau ce matin !
réponse à . momolala le 27/12/2010 à 08h57 : Quant à tirer le couteau, autant savoir ce qu’il représente....
Sympa "ton" blog "philo-psycho-socio-ethno-sopo".
Surtout pour le sopo ! Si je n’avais pas bu mon deuxième café en le lisant, je me rendormais pour de bon !
quand le vin est tiré il faut le boire. Mais quand le couteau est tiré, qu’enfer ? qu’en faire ? Attendre qu’un second soit tiré ? Mais les seconds couteaux sont loin de valoir les premiers ! Alors la discussion perd en qualité. Et le corps en saignant s’appauvrit, n’en déplaise à M. Luc Chatel. Alors, couteau ou tard, il faudra bien le rentrer. En signe de paix. Et pourtant, chaque année, les syndicats le prévoient : la rentrée sera chaude ! Jamais la sortie : car c’est le moment où les enfants se tirent. Et quand les mômes sont tirés, l’école est d’un calme... mais d’un calme ! Et les profs sont tirés ... d’affaire jusqu’à la prochaine rentrée.

PS : je voulais barrer qu’enfer. Le b proposé par le mode d’emploi met en gras (bold). J’essaye le s de strike , mais que dalle. Je ne veux pas tirer mon couteau pour si peu, mais quelqu’un a-t-il une solution ?
réponse à . chirstian le 27/12/2010 à 10h00 : quand le vin est tiré il faut le boire. Mais quand le couteau est tir&eac...
Normalement, avec b et /b entre crochets, ça marche.
Essai : ton texte du 160 est nul divin !
Essai concluant. Je ne sais pas ce que tu avais foutu fait ! Sans doute tu t’es emmêlé les crochets car tu voulais que enfer soit aussi en gras. A courir trop de mouches lièvres à la fois ...
Si tu veux avoir l’équivalent de mouches, tu dois taper : crochet g crochet, puis à la suite crochet b crochet, le mot mouches, et en symétrie crochet /b crochet, puis à la suite crochet /g crochet.
C’est comme tout, c’est un métier !

PS Au ternier top, l’horloge de God avance de 4 minutes. C’est un coup pour fêter la nouvelle année avant tout le monde ...
réponse à . deLassus le 27/12/2010 à 10h43 : Normalement, avec b et /b entre crochets, ça marche. Essai : ton tex...
et voilà le résultat quand j’utilise le b
j’ai regardé le code source de ton message : tu tapes "b" mais le programme enregistre strike au lieu du b. Et effectivement, si j’utilise strike en entier resultat Youpie ! Par contre si je mets seulement s pour strike, ce qui était mon réflexe voyant que le b ne marchait pas ... que dalle !
Comme tu dis ... c’est un métier. Et ça a été le mien quelques années, mais le problème c’est de trouver en fonction de quels réglages on arrive à la solution préconisée pour un réglage standard qui s’avère ne pas être le tien ! Le plus beau des casse-tête c’est le ; qui sort quand on veut le . au pavé numérique ! Énervant !!! Et oui, bien sûr que j’ai été 100 fois dans les codes internationaux définir lesquels je veux etc... Mais ça marche dans les tous les programmes Microsoft, et pas dans Open Office ! Mystère et couteaux tirés !
En train de m’empiffrer hier, je n’ai pas pu souhaiter l’anniversaire de Rikske. Ce que je fais après une nuit en cellule de dégrisement ( l’échanson ne s’appelait pas Marcel, mais il était bien généreux en me servant...) J’espère que ce n’est pas pour cela que nous allons être à couteaux tirés : ça pourrait mal tourner
cette page
on marche sur la plage, pieds nus, en regardant où on les met. D’abord parce qu’on veut éviter le varech gluant ou la coquille qui blesse : nous sommes tous dans le même moule ! Mais aussi parce qu’il y a toujours quelque chose à trouver dans le sable. Si je trouvais un peu de coque, mes bonnes résolutions ne pèseraient palourdes. Mais rien de tel : seulement quelques os qui seiche au soleil. Ici, de petits crabes on abandonné leur armure, pour aller se baigner ,nus. Et là, les couteaux ont été tirés . On reste médusé devant l’étoile de mer morte d’avoir voulu quitter l’eau. Elle a eu seulement la force d’écrire : Homard m’a tué, dans le sable, mais c’est trop vague pour que l’écume s’y arrête.
Et tout ça par -3° ? Brrr , je reviendrai au printemps !
à couteau tirés ... en période de trêve des confiseurs  ? point de combats , de grève (sauf liée à l’esrtran ) ou de manifestations
Ne tirons nos couteaux Opinels ou Laguioles , ceux de Thiers éventuellement que pour un rêve de confiseurs , un de ceux qui nous met de la douceur en bouche à nous faire oublier toute humeur atrabilaire
Décrétée par Saint Louis utilisez là pour gouter à Saint Anthelme cette page qu’un fidèle berger gourmand a fabriqué pour nous estomaquer puis passer de chyme en chyle sous effet d’une bile , non Picrocholine ,pur résultat d’une activité hépatique faisant suite à des festins que j’espère avoir été pour vous sympathiques et n’excitant pas outre mesure les effets ortho et para sympathiques au point de les voir en situation d’être à couteaux tirés
J’ai tout essayé pour le dérider... je lui ai même tiré le portrait. Rien à faire, il restait à cran ; nous étions à couteaux tirés. N’en pouvant en supporter davantage, j’ai tiré le rideau !
Germaine
réponse à . DiwanC le 27/12/2010 à 13h52 : J’ai tout essayé pour le dérider... je lui ai même tir...
tirer le rideau ? C’est un coûteux tiré !
réponse à . DiwanC le 27/12/2010 à 13h52 : J’ai tout essayé pour le dérider... je lui ai même tir...
En quelque sorte tu as mis un cran d’arrêt à ton aventure avec ton plombier breton. J’aurais mieux compris s’il avait été corse !
réponse à . chirstian le 27/12/2010 à 11h54 : et voilà le résultat quand j’utilise le b j’ai regar...
j’ai regardé le code source de ton message : tu tapes "b" mais le programme enregistre strike
Damned, je suis repéré ! Je ne serais jamais parti déjeuner si j’avais su qu’on pouvait regarder le code souce de mon message en mon absence. Surtout toi, qui, avec tes airs de ne pas y toucher ...
Ou bien aller déjeuner en éteignant l’ordi peut-être ?
Comme quoi, même dans le 9/2, on n’est plus tranquille...
réponse à . mickeylange le 27/12/2010 à 14h03 : En quelque sorte tu as mis un cran d’arrêt à ton aventure ave...
J’ai ainsi occis ce plombier breton qui faisait tes délices et pas les miens ! Comme ça, on n’en causera plus, s’pas mon lapin !
De plus, c’était un incapable, faut bien le dire !
Un coûteux tiré !
Un tiré sépia... sépia comme les seiches ancrées dans le sable... grâce aux couteaux tirés et cueillis sur les plages lunaires que tu parcourais tout à l’heure*... Bon, fait pas chaud... c’est pas un temps pour rêver !

*Oups ! Savais plus comment sortir de cette phase ! 
réponse à . DiwanC le 27/12/2010 à 16h25 : J’ai ainsi occis ce plombier breton qui faisait tes délices et pas ...
Très jolie la photo.
Je ne savais pas que Valérie Demidot exposait à Beaubourg.
réponse à . DiwanC le 27/12/2010 à 16h25 : J’ai ainsi occis ce plombier breton qui faisait tes délices et pas ...
Incapable, incapable, c’est vite dit ! Pour faire une telle " œuvre ", faut être un artisssss.....Demande donc à Mon Ange ce qu’il en pense......
réponse à . chirstian le 27/12/2010 à 11h54 : et voilà le résultat quand j’utilise le b j’ai regar...
et voilà le résultat quand j’utilise le b

N’aurais-tu point mis des < > avec ton b, tu devrais mettre des [ ]. Soit tu mets coucou ou coucou

Je récapèpète : si tu utilises le b pour barrer tu mets [ ] des crochets, si tu utilises strike tu mets < > . Si tu mets < > avec le b fatalement tu obtiens le mot en .
réponse à . DiwanC le 27/12/2010 à 16h25 : J’ai ainsi occis ce plombier breton qui faisait tes délices et pas ...
J’ai ainsi occis ce plombier breton qui faisait tes délices et pas les miens ! Comme ça, on n’en causera plus, s’pas mon lapin !
De plus, c’était un incapable, faut bien le dire !
Dis-moi, il ne serait pas plutôt Paul au nez, ton plombier breton?
réponse à . BeeBee le 27/12/2010 à 19h00 : Incapable, incapable, c’est vite dit ! Pour faire une telle " &oelig...
Demande donc à Mon Ange...

La Sarthe soutien ses artisans plombiers
Souci de vidange ?
Faites appel à un spécialiste :
Chez MonAnge
Toutes les pièces sont en libre-échange

réponse à . file_au_logis le 27/12/2010 à 21h25 : J’ai ainsi occis ce plombier breton qui faisait tes délices et pas ...
...ton plombier breton
Tu n’vas pas t’y mettre, toi aussi ! Ce n’était pas mon plombier ! C’était un plombier, un de ceux qu’on appelle lorsqu’on a des problèmes de robinets que seuls les plombiers peuvent résoudre, un plombier de passage, un plombier de gouttière, plus Breton que bretonnant certes, qui a fait juste et bien son métier de plombier ! Poil au nez !
Et pis c’est tout ! 
réponse à . BeeBee le 27/12/2010 à 19h00 : Incapable, incapable, c’est vite dit ! Pour faire une telle " &oelig...
tu veux dire ton "ange gardien" ?
vous les faites comment les émoticones?
Vous les faites comment les émoticones ?
Dans le haut de la page, à la rubrique "Vos commentaires" : Forum de discussion autour de l’expression - Mode d’emploi- Nombre de commentaires... clique sur" Mode d’emploi". Tu trouves tout !
En Egypte on dit "مقطعين بعض بالسكاكين " ils se sont quereles d’une facon atroce
Pour le roi Georges peu de couteaux Celui qui assassine Mireille dite" petit verglas"
Plus goguenard dans la file indienne :
Le dur vexé de fair’ chou blanc
Dégaine un couteau rutilant...
Qu’il plante à la joie du public,
À travers la carcass’ du flic,

Et mon préféré comme toujours hier:
Va, comme hier ! comme hier ! comme hier !
Si tu ne m’aimes point, c’est moi qui t’aim’rons.
L’un tient le couteau, l’autre la cuiller :
La vie, c’est toujours les mêmes chansons.
cette page pour les paroles
cette page pour la musique
A tout a l heure pour le p’tit deje pensez à prendre vos eustaches pour beurrer les rôties.Pour moi un bon vieux Genes David fabriqué dans l’Aveyron pas à Taille ouane.
Pour Diwanc je verrais assez un Londoncette page
Commentaire d’hier par platon:
On dit en France que les USA avancent sur un chemin dur, alors que le France s’englue dans un chemin boueux.
Ceci en parlant de l’Histoire.
Les U.S.A, où l’on propose du sirloin au breakfast, m’ont séduit, bien sûr, mais que manque t’il - s’il manque quelque chose-, pour que votre bonheur soit way-of-life


Qu’est-ce qui manque pour faire des USA un pays où tout un chacun puisse arriver à décrocher le rêve ’ricain, c’est cela la question ? Quel est le chemin d’une quasi utopie ????
Alors là de gros bouquins ont été écrits sur ce sujet...(je n’ai jamais mangé du sirloin le matin, d’ailleurs je suis végétarienne ou presque)...le chemin dur ou boueux dont tu parles, chais pas ce que cela veut dire au juste...mais notre histoire ’ricaine n’a connu de monarchie qu’en période coloniale assez brève et ensuite il fallait conquérir un grand paysage, il fallait créer une constitution, etc. Dans le caractère américain a toujours été un esprit d’indépendence, d’individualisme, le "rugged individualism." Pourtant, Franklin Roosevelt a introduit dans les années 30 notre Social Security et Lyndon Johnson dans les années 60 notre Medicare/Medicaid. Et maintenant ObamaCare, le dernier dispositif pour achever un grand filet de sécurité...50 pour cent des gens en sont contents, l’autre moitié À COUTEAUX TIRÉS...la question reste, est-ce une philosophie de gouvernement comme celle de la France, le soi-disant socialisme, mieux placée qu’un gouvernement très restreint aux marchés très libres pour effectuer la stabilité et le bonheur pour le plus grand nombre de personnes possibles.

À part cette grande question, nous avons d’énormes problemes. L’éducation, la santé, la pauvreté, le chomage, la pollution, l’infrastructure, la violence, la corruption, le gridlock politique. En somme, nous sommes coincés au statu quo, nous ne nous préparons pas pour l’avenir.

Si tu as été séduit par nous, moi j’ai été longtemps séduite par la très belle France.  
réponse à . gerard5253 le 13/07/2014 à 00h50 : Pour le roi Georges peu de couteaux Celui qui assassine Mireille dite" petit ver...
Merci pour le London !

Il avait la tête chenue
Et le cœur ingénu
Il eut un retour de printemps
Pour une de vingt ans
.................
Sont revenus chez le grigou
Faire un bien mauvais coup
Et pendant qu’il le lui tenait
Elle l’assassinait


Ce n’est pas dit dans cette complainte... mais elle aurait bien pu tirer un couteau de sa manche pour trucidait ce vieux cœur ingénu...
C’est une larme au fond des yeux
Qui lui valut les cieux

Joli, non ? Le texte est à cette page.
Et pis, je vous ai apporté les croissants du dimanche ! 
Bonjour !

Ces croissants apportent une lumière particulière sous le ciel breton de ce matin: gris breton.

Difficile à décrire mais pourtant spécifique. Il s’accompagne d’une atmosphère saturée de fines particules d’eau. On arrive à lui trouver du charme car il fait partie intégrante du Breizh.

Et en appréciant les savantes interventions précédentes concernant les couteaux -cette page- me revenait à l’esprit un interview de JP Chabrol évoquant GB.

Il y était question de son attitude avec l’argent, ayant la possibilité d’en gagner pas mal. Et le cévenol de Chamborigaud racontait que la découverte d’un couteau multilame inédit suffisait à son bonheur.

Et je découvre aussi que si, sur un bateau, on ne prononce jamais le mot "lapin", sur Expressio il en est de même pour GB.

Bon, vers 08 heures, le boulanger libère les ficelles spéciales "petit déjeuner" de l’enfer...
réponse à . platon07 le 13/07/2014 à 07h26 : Bonjour ! Ces croissants apportent une lumière particulière ...
Damn’d !! j’excelle dans les fautes de parenthèses, comme les brésiliens au soccer.

J’avais seulement précisé que, plus avant, étaient aussi évoqués les plombiers bretons réputés fines lames.
réponse à . platon07 le 13/07/2014 à 07h26 : Bonjour ! Ces croissants apportent une lumière particulière ...
Gris breton... certes, mais un gris si nuancé qui ne laisse pas indifférent ! Si le vent d’ouest s’en mêle, il va se pommeler de blanc ; il pourra même s’iriser de rose, à peine se teinter de bleu parce qu’au-dessus des nuages il y a toujours le soleil, s’ pas. J’aime à passer de longues minutes à contempler ce gris, tout comme lui, tiens ! Si tant de peintres ont séjourné en Bretagne, c’est bien à cause de la lumière particulière du ciel armoricain, même quand il a décidé d’être gris !
Rien à voir avec le gris francilien, trop souvent sans originalité, insipide, sans aucune légèreté... si épais parfois que pour un peu on tirerait le couteau pour le trucider...
Bof... dirait joseta
réponse à . DiwanC le 13/07/2014 à 08h25 : Gris breton... certes, mais un gris si nuancé qui ne laisse pas indiff&ea...
Bonjour la Belle !

C’est tout à fait cela ! Une de très rare expression de gris qui soit bien vivante !

On doit, avec un couteau adéquat pouvoir y façonner un grigri ...
M’étonne que les nombreux marins - avec ou sans bonnet rouge ou chapeau rond - de ce merveilleux site n’aient pas encore pensé à cette variante:
À Cousteau tiré
... les plombiers bretons...
Ah la la ! tu racontes une petite anecdote sans grand intérêt – me d’mande même si ce n’était pas via le canal 12 – et tu n’imagines pas qu’un ange diabolique de plus de 530 ans va s’en emparer, la déformer, l’enfler telle une grenouille de fable ! Ce qui fait qu’aujourd’hui les représentants de cette digne corporation ont une toute petite place de la saga d’Expressio, près d’un beau scooter rose dont on parlait il y a peu, près des rillettes mancelles, des trirèmes, des diptères peu farouches, des quais de gare, etc.
Je m’étonne qu’ avec son esprit aiguisé God ne nous ai pas encore disséquer les « seconds couteaux ».
Fines lames comme je vous connais vous auriez affûté vos arguments avant de croiser le fer et pour ma part quitte à utiliser le scalpel qui me sert à capillotetratomiser je vous aurai dégoté un troisième couteau celui de Bernard Lavilliers
cette page pour les paroles
cette page pour le vivant
réponse à . file_au_logis le 13/07/2014 à 08h39 : M’étonne que les nombreux marins - avec ou sans bonnet rouge ou cha...
Bonjour ! En parcourant les commentaires, le Cdt a été évoqué en 15.

Sa fin de règne et la suite ont pas mal terni son prestige...toujours amer de voir les ayants droit à cousteau, pardon, à couteaux tirés.
gris breton.

Difficile à décrire mais pourtant spécifique. Il s’accompagne d’une atmosphère saturée de fines particules d’eau. On arrive à lui trouver du charme car il fait partie intégrante du Breizh.
La boucaille n’est pas à coupée au couteau
- Avec ma femme, on voulait passer nos vacances en Côte d’Ivoire, mais ne nous mettant pas d’accord sur la ville, la discussion est devenue hostile...
- à Kouto t’irais ?
- oh, pas loin...
réponse à . file_au_logis le 13/07/2014 à 08h39 : M’étonne que les nombreux marins - avec ou sans bonnet rouge ou cha...
N’ayant pas lu toutes la prose des voisins du dessus c’est sans doute une redite:
étant du matin j’aime les coups tôt tirés .
Il paraît que ce général SS avait beaucoup de cran, et comme à la fois il était toujours à couteaux tirés, on parlait du cran Darré...
réponse à . DiwanC le 13/07/2014 à 06h29 : Merci pour le London ! Il avait la tête chenue Et le cœur ing&...
Merci pour le London !
On dit: merci pour le couteau que ’l’on donne’ !
bof ! (comme dirait Germaine que je dis)
réponse à . platon07 le 13/07/2014 à 09h04 : Bonjour ! En parcourant les commentaires, le Cdt a été &eacut...
Merci, Platoon. Quoiq’ayant tout relu, j’ai skippé pour une raison inconnue ce commentaire. Allez savoir... Alzheimer, peut-être...
réponse à . DiwanC le 13/07/2014 à 08h25 : Gris breton... certes, mais un gris si nuancé qui ne laisse pas indiff&ea...
Gris breton...
Non, non, il était madrilène...la preuve à cette page.
- Fais attention ! ce type est hostile...
- comment ose-t-il ?
- comme je te le dis...
bof !
réponse à . joseta le 13/07/2014 à 09h25 : Il paraît que ce général SS avait beaucoup de cran, et comme...
Si l’on s’aventure dans cette direction on risque d’y passer la nuit (des longs couteaux)
Monsieur Hermansson a ses alliés et ses détracteurs, alors parfois ça discute à couteaux tirés sur le cas Niffe !
Bon, je vais faire un tour...À +
réponse à . DiwanC le 13/07/2014 à 06h29 : Merci pour le London ! Il avait la tête chenue Et le cœur ing&...
Et pis, je vous ai apporté les croissants du dimanche !
Des croissants à gogo !
Je sens que je ne vais pas résister même si je n’ai pas fini tout ce qu’on m’a offert hier pour rompre le jeûne !
Je vais encore prendre 50 kilos.
réponse à . DiwanC le 27/12/2010 à 16h25 : J’ai ainsi occis ce plombier breton qui faisait tes délices et pas ...
Moi, j’aurais félicité l’artisan. Il a fait en sorte que chaque départ et chaque arrivée soit réparable individuellement sans avoir besoin de tout démonter. Bon, j’ai vu construire le musée Beaubourg, ça vaccine.
Ach !
"Être à couteaux tirés" peut vouloir dire tout le contraire de cette acception convenue.
En effet, une fois les huîtres gobées, toute la bande s’est mise à tirer les couteaux du feu de pommes de pin, juste quand ils viennent de s’ouvrir, chair d’ivoire aux teintes de rose, juteuse et pulpeuse ...
Arrosés d’un côte-de-provence - un Ott, pourquoi pas - c’est succulent.
Et entre amis, on était à couteaux tirés ... du feu, certes, mais tirés quand même !
Ach !
Vite un expresso, sans "i" ni sucre svp, aujourd’hui 80% d’Arabica de Catamarca, Argentina et 20% de Robusta de Bremen (Import), Deutchsland - en attendant le chant du cygne teutonique de 23h !
@+
réponse à . gerard5253 le 13/07/2014 à 09h06 : gris breton. Difficile à décrire mais pourtant spécifique...
Superbe dénomination...que je découvre.

Origine: la marine à priori. Perturbant pour ma jeune et fraîche intelligence, comme écrivait Wodehouse, car le "aille", pour moi, évoque des sonorités du sud.

La boucaille....c’est pourtant très clair.
Mon encyclopédie préférée me signale que c’est le 13 juillet 1793 que Marie-Anne Charlotte de Corday d’Armont a assassiné Jean-Paul Marat d’un coup de couteau en plein cœur.
- Tiens, pour ta collection d’armes blanches, j’ai trouvé une petite hache et une sorte de long couteau,,,ça t’intéresse ?
- j’ hachette !
- tu machette ?
réponse à . gerard5253 le 13/07/2014 à 00h50 : Pour le roi Georges peu de couteaux Celui qui assassine Mireille dite" petit ver...
Genes David fabriqué dans l’Aveyron
Hélas, hélas, tout comme le mien, un Rossignol avec un parapluie, j’ai bien peur qu’il ait été fabriqué à Thiers. Au moins, mes Opinel "raisonnables", du 6 au 9, j’en connais l’origine.
Une religieuse qui visitait un zoo, tomba sur un type qui jouait avec un couteau...
- Monsieur pensez qu’ici il y a des enfants...qu’est-ce que c’est ce couteau ?
- ben c’est le couteau ’des zoos soeur’...
Précieux clin d’œil sur cette période "riche".

J’ai lu, mais va t’en savoir où, qu’un des commentaires de l’époque fut:
"...pour une fois qu’il prenait un bain. Emporté par une lame..."

Trop "gros" pour être authentique, je pense, mais cela avait, à mes yeux, totalement dédramatisé la scène, et le tableau de JL David...séquestré par nos amis Belges !!
réponse à . gerard5253 le 13/07/2014 à 10h02 : Si l’on s’aventure dans cette direction on risque d’y passer l...
Ce sont les "Tuniques Bleues" du 7ème de Cavalerie (Lieutenant-Colonel Custer) qui furent à "Longs Couteaux" tirés avec Crazy Horse, Gall et Lame White Man, qui menèrent les coallisés réunis par Sitting Bull lors de la bataille de la Greazy Grass, encore appelée de la Little Big Horn.
DEVINETTE DOUBLE
Dans quelle ville trouve-t-on les couteaux le mieux aiguisés ? Et en revanche, pourquoi les couteaux musulmans sont les moins tranchants ?
- à Céret
- c’est des couteaux de ’lisse lame’
réponse à . file_au_logis le 13/07/2014 à 12h16 : Ce sont les "Tuniques Bleues" du 7ème de Cavalerie (Lieutenant-Colonel Cu...
Tu me rappelle l’essai lu il y a quelle-que années.cette page
La litanie des méfaits d’armes relatés est tellement (hélas) répétitive
Je m’excuse si avec mes jeux de mots sur les couteaux, ’j’lasse’ 
réponse à . gerard5253 le 13/07/2014 à 12h33 : Tu me rappelle l’essai lu il y a quelle-que années.cette page La li...
Ouiiiiiiiiiiiiiiiii, je l’ai lu aussi, bien sûr. Passionnant, comme bouquin! Les blancs, les conquérants, les envahisseurs, que de méfaits on-ils commis. Mais cela remonte à bien plus loin: les Cortes, Pissaro et co... déjà... Religion, que ne feait-on pas en ton mon. Puis vinrent les sentiments plus nobles: avidité, possession, esclavagisme physique et moral, etc...

Puis, la "grande marche" - entre autre sur la Piste des Larmes des cinq "Nations Civilisées" (Ces cinq nations sont les Cherokees, les Chickasaws, les Choctaws, les Creeks et les Seminoles) depuis la Floride jusqu’au terres semi-désertiques de l’Oklahoma. Plus de 60 % des Indiens périrent. Leur "seul crime" était d’avoir une langue ÉCRITE (càd avec vocabulaire, grammaire, syntaxe), une JUSTICE, et donc une société réglementée.

"Un bon Indien est un Indien mort": phrase attribuée au général Philip Sheridan...
C’est donc l’anniversaire du jour où Charlotte Corday un coup de couteau à Marat donna. Pff.
réponse à . charmagnac le 13/07/2014 à 15h41 : C’est donc l’anniversaire du jour où Charlotte Corday un coup...
C’est donc l’anniversaire du jour où Charlotte Corday un coup de couteau à Marat donna.
- T’es sûr?
- Mais si!
réponse à . platon07 le 13/07/2014 à 11h04 : Superbe dénomination...que je découvre. Origine: la marine &agra...
La boucaille... ça ne bruine pas, pas vraiment... ça ne crachine pas, pas vraiment... l’hygromètre sature et les cheveux des petites filles frisottent dans cette humidité ; les enfants ont déserté les plages, les jardins... plus de cris, plus de rires... Comme il n’y a pas un pèt’ de vent, même le ressac se fait silencieux et en général, c’est parti pour la journée... C’est la boucaille quoi...

Bon... j’en avais assez de tirer les couteaux : je les ai laissés au vestiaire...
Chez l’armurier
- J’aurais besoin d’une grande quantité d’épées, vous en avez beaucoup ?
- des stocks !
- non, non d’épées...
L’expression me fait penser à West Side Story, histoire de danser à couteaux tirés.
réponse à . DiwanC le 13/07/2014 à 16h46 : La boucaille... ça ne bruine pas, pas vraiment... ça ne crachine p...
Depuis quelque temps (6 -7 mois pour l’année en cours) ici aussi en Mayenne c’est une alternance pluie ,crachin, boucaille, et brouillard . Ce n’est pas vraiment du mauvais temps ( le mauvais temps c’est le même temps qui dure trop longtemps ) mais vivement que les Pays de Loire rejoignent la Bretagne on a tellement de choses en commun
réponse à . lalibellule1946 le 13/07/2014 à 17h18 : L’expression me fait penser à West Side Story, histoire de danser &...
Il y a aussi Kill Bill, tour de force joué par Uma Thurman...tiens, qu’est-elle devenue ?
Dans son "Catherine de Médicis", Jean ORIEUX détaille avec sa rigueur habituelle les fameux "Mignons" et leur façon d’être " à couteaux tirés."

Glacial.

Le bouquin est superbe.

nb: quant à ceux qui s’en sont pris aux phares bretons, prétextant qu’amener une paimpolaise se montrant faible, tout en haut d’un phare justement, pour un obscure histoire de coup haut tiré, je dirais que c’est petit, pour citer un vieux pote, marin justement.
Autre approche...

A l’approche de ses 30 ans, j’ai découvert mon fils passionné de cuisine. Le détail de cette face pour moi méconnue passait par...le couteau.
J’ai finalement opté pour une mallette BARGOIN, sur les conseils d’un boucher.

Mais ceci m’a conduit à essayer de "comprendre" la coutellerie, pour offrir un objet que je n’ai encore jamais réalisé pour moi.
C’est l’extraordinaire richesse d’informations proposées sur "expressio" et sur le sujet qui me remémore cela.
Le nombre d’anecdotes associées au couteau est infini.

A quand "les mémoires de l’opinel de mon grand père ".

Bonne soirée.

nb: je lis que Lorin MAAZEL est dcd.
réponse à . lalibellule1946 le 13/07/2014 à 19h14 : Il y a aussi Kill Bill, tour de force joué par Uma Thurman...tiens, qu&rs...
Après le calamiteux Kill Bill 2, elle a fait différentes choses (la série Smash) et joue Mme H dans "Nymphomaniac" 1 et 2.
A mon tour de publier un bulletin météo.
Depuis deux jours, alternance de beau temps et d’orages sur l’est parisien. Le modem se désynchronise (une lampe verte passe au rouge). Je reçois des messages auxquels je ne comprends pas grand-chose, à part que le central Wanadoo (il a dû oublier de changer de pseudo) se situe à Aubervilliers et n’aime pas les éclairs. On patiente jusqu’à ce que ça repasse au vert.
Je ne peux résister au plaisir:
pour les ceusses qui lisent l’allemand:
le réseau de télévision officiel de la Corée du Nord (tiens, y en a-t-il un autre?) annonce pour ce soir la retransmission en live et en direct (hum?) de la finale du championnat du Monde foot! cette page
Il n’est pas dit dans l’article cité contre qui la Corée du Nord va jouer. Cependant, il est annoncé que ce grand pays, dans les phases précédentes, a sorti: les États-Unis (7-0), le Japon (4-0) puis la Chine (2-0).
Le réseau Canadien CBC dit à ce sujet: "La Corée du Nord n’y est pas, mais - surtout - ne leur dites pas!" Le Toronto SUn ajoute perfidement: "Mais quelle mouche a donc piqué Kim-Jong-Un?"
Ce n’est que plus tard qu’un émetteur allemand a découvert la supercherie: Cette vidéo de la télé nord-coréenne n’est qu’un fake...
réponse à . platon07 le 13/07/2014 à 19h44 : Autre approche... A l’approche de ses 30 ans, j’ai découver...
Lorin MAZEEL: paix à son âme et à ses cendres. C’était un grrrrrrrrrrrrrrrrrand musicien, un grrrrrrrrrrrrand chef d’orchestre et - surtout - un grrrrrrrrrrrrrrrrrrand humaniste!
réponse à . file_au_logis le 13/07/2014 à 20h22 : Je ne peux résister au plaisir: pour les ceusses qui lisent l’allem...
Tiens, ça me fait penser qu’il y a environ un mois, les radios et la presse françaises racontaient l’histoire d’un gars qui avait réussi à pirater un radar qui l’avait photographié.
Les journalistes se sont laissés abuser par un gars qui a repris un pastiche d’un journal informatique paru dans un numéro spécial du "Virus informatique" ... l’été 2004.

Chers lecteurs,
En 2004, nous avions lancé "H@cker Voici", un magazine parodique d’une presse encore plus racoleuse que nos propres publications (il faut le faire !), en supplément de Virus HS4. Un prétendu hacker y relatait le piratage d’un radar automatique. Dix ans plus tard, rebondissement :
cette page
réponse à . file_au_logis le 13/07/2014 à 20h22 : Je ne peux résister au plaisir: pour les ceusses qui lisent l’allem...
Est-ce la télé Nord coréene ou YouTube qui publie une parodie du gouvernement ?

C’est marrant dans l’un ou l’autre cas. Le gouvernement ne risquerait pas de perdre face il me semble...
réponse à . lalibellule1946 le 13/07/2014 à 21h29 : Est-ce la télé Nord coréene ou YouTube qui publie une parod...
En fait, c’est - je suppose - You Tube qui publie une parodie de la télé Nord Coréenne...
Je n’ai pas cherché sur You Tube...
Je vois mal la télé officielle se permettre des telles facéties. Kim-Jong-Un possède un sens de l’humour plutôt atrophié et il semble qu’en cas de disgrâce, on ait tendance à disparaître assez facilement, y compris dans son entourage proche.

Au fait, vous avez vu "Good bye Lenin!" ?
Kim Jon Un?
C’est là!!!C’est là!!!
réponse à . mickeylange le 27/12/2010 à 14h03 : En quelque sorte tu as mis un cran d’arrêt à ton aventure ave...
J'avais décidé de tirer un trait sur l'histoire de TON plombier qui - me voyant avec un canif à la main - se méprit sur mes intentions, prit peur et s'enfuit.
Paraît qu'il s'est réfugié dans TA mine bleue (celle d'hier !).

ANAGRAMMES
Saurai écouter texte
Urètre à coteaux tiés
réponse à . Mintaka le 14/07/2016 à 04h27 : ANAGRAMMES Saurai écouter texte Urètre à coteaux tié...
T'y es vraiment pas, avec tes coteaux !
À couteaux tirés… Parfois ça tourne mal comme dans l'histoire de "Petit Verglas" que conte Paul Fort.

Ne tremblez pas, mais je dois le dire elle fut assassinée au couteau par
un fichu mauvais garçon, dans sa chambre, là-bas derrière le Panthéon,
rue Descartes, où mourut Paul Verlaine.

Oh ! oui, je l'ai bien aimée ma petite "Petit Verglas" à moi si bonne
et si douce et si triste. Pourquoi sa tristesse ? Je ne l'avais pas
deviné, je ne pouvais pas le deviner.

Non, je l'ai su après, tu me l'avais caché que ton père était mort sur l'échafaud, Petit Verglas ! J'aurais bien dû le comprendre à tes sourires.

J'aurais dû le deviner à tes petits yeux, battus de sang, à ton bleu
regard indéfinissable, papillotant et plein de retenue.

Et moi qui avais toujours l'air de te dire "Mademoiselle, voulez-vous partager ma statue ?" Ah ! J'aurais dû comprendre à tes sourires, tes yeux bleus battus et plein de retenue.

Et je t'appelais comme ça, le Petit Verglas, que c'est bête un poète !
Petite chair transie ! Moi, je l'ai su après que ton père était mort ainsi...

Pardonne-moi, Petit Verglas. Volez, les anges !


Qui dit ce poème ? Eh oui ! c'est not' Georges !

Joliii !
Quelle forme... comme ça... dès le potron-jacquet d'un 14 juillet !
Mintaka serait fier de toi !


réponse à . DiwanC le 14/07/2016 à 05h04 : Joliii ! Quelle forme... comme ça... dès le potron-jacquet ...
ANAGRAMME de Coyote
Oocyte*

* Synonyme peu usité de ovocyte : gamète femelle** qui n’est pas encore arrivé à maturité.
** Gamète est du genre masculin, mais si on parle de gamète femelle on ne s'y retrouve plus... 
"A couteaux tirés" pile un 14 juillet.....hasard des publications...C'est ç'là, oui.....

Et justement, lui il était plutôt du genre pacifiste alors les armes, qu'elles soient blanches ou pas, c'était pas son truc......

Il nous en parle dans la mauvaise réputation

Le jour du Quatorze Juillet
Je reste dans mon lit douillet


On l'attend pas pour le café alors ?..........
réponse à . Mintaka le 14/07/2016 à 05h07 : ANAGRAMME de Coyote Oocyte* * Synonyme peu usité de ovocyte : gam&e...
Mon Coyote c'est un mâle.....
Les commentaires concernent non pas Coyote mais l'anagramme qui elle est du genre féminin. Je savais bien que tu montrerais les crocs tirerais ton couteau ! 
réponse à . Mintaka le 14/07/2016 à 07h24 : Les commentaires concernent non pas Coyote mais l'anagramme qui elle est du...
Tirer mon couteau ? Pour si peu ?.....N'exagérons pas.

réponse à . BOUBA le 14/07/2016 à 09h25 : Tirer mon couteau ? Pour si peu ?.....N'exagérons pas. ...
Il faut bien broder autour de l'expression du jour...
réponse à . Mintaka le 14/07/2016 à 09h29 : Il faut bien broder autour de l'expression du jour......
Oui c'est vrai qu'avec 245 contributions au compteur il est difficile d'encore en tirer quelque chose.....

Bon je vous laisse, je pars pour l'anniversaire de ma belle fille née un 14 Juillet qui fête nationalement une monarchie-républicaine où les coiffeurs du président-roi sont payés plus grassement que les ministres.
Bon je vais essayer de vous divertir : quand on plante un couteau dans une table, c'est lamentable.
réponse à . Mintaka le 14/07/2016 à 10h50 : Bon je vais essayer de vous divertir : quand on plante un couteau dans une ...
Si tu espères mettre de l'ambiance avec des conneries pareilles...
réponse à . Alnitak le 14/07/2016 à 10h51 : Si tu espères mettre de l'ambiance avec des conneries pareilles......
Le critique... et l'art a une enfance difficile (et qu'en plus j'ai été malade)...
réponse à . BOUBA le 14/07/2016 à 09h36 : Oui c'est vrai qu'avec 245 contributions au compteur il est difficile d'encore e...
les coiffeurs du président-roi sont payés plus grassement que les ministres.
D'abord, il n'y en a qu'un, Olivier B., à ciseaux tirés. Ensuite, crois-tu que les ministres ne gagnent "que" 9895 Euros bruts ?
réponse à . DiwanC le 14/07/2016 à 04h53 : À couteaux tirés… Parfois ça tourne mal comme dans ...
tu me l'avais caché que ton père était mort sur l'échafaud
Tel celui de l'Arbi :
- Je te le jure sur la tête de mon père.
Pépé le Moko :
- Oh, qu'est-ce que tu risques, il a été guillotiné !

Les dialogues sont de Henri Jeanson.
réponse à . SyntaxTerror le 14/07/2016 à 12h00 : les coiffeurs du président-roi sont payés plus grassement que les ...
Ah, enfin, je pensais que vous étiez tous anesthésiės par le symbolisme du jour ! 
Mes hommages à la France.

Mon plus gracieux clin d'oïl au Nord
Mon meilleur chant du c'oc au Sud.
réponse à . ipels le 14/07/2016 à 12h37 : Mes hommages à la France. Mon plus gracieux clin d'oïl au Nord Mon ...
En attendant, ils préfèrent manifestement leur 14 juillet à Expressio !  
réponse à . Mintaka le 14/07/2016 à 12h07 : Ah, enfin, je pensais que vous étiez tous anesthésiės par le s...
Hélas, pas vraiment !
D'abord, j'ai tout relu des voisins du dessus, ensuite, j'ai voulu savoir à quel moment Pépé prononce la phrase que je cite : c'est au bout d'une heure vingt minutes de film, ensuite retrouver la page 3 du "Canard" d'hier pour retrouver le contrat de travail du coiffeur présidentiel, bref une matinée bien occupée ... pour pas grand chose.
réponse à . SyntaxTerror le 14/07/2016 à 13h01 : Hélas, pas vraiment ! D'abord, j'ai tout relu des voisins ...
Tu es tout simplement le héros de ce jour ! (et je modère mon enthousiasme).
En continuant comme ça, c'est sûr que vous signez l'arrêt de mort d'Expressio en août.  
Désolé d'être de si bons républicains !
Bonne fête !
Un peu tard, mais me voilà !
En premier lieu je tiens à souhaiter un joyeux 14 juillet à tous les français !
Ensuite, j'ai préparé vite fait un petit JEU DES MOTS CACHÉS (257) .
J'ai glissé, dans le texte ci-dessous 11 SYNONYMES D'HOSTILITÉ .
Mieux vaut tard que jamais ?


- Tu sais, Patty, la fille qui était venue me demander du boulot, et avec laquelle j'étais parvenu à des accords verbaux, la plaçant à l'écurie ? Ben, elle vient de me quitter !
- Pourtant, elle avait relevé le défi, elle et contente en plus ! Tu lui donnes des heures de travail, et elle ne rend qu'heures de contrariété...
- Oui, elle me l'a annoncé hier, je ne l'ai pas crue, au thé de cinq heures...elle a insisté, il paraît qu'elle veut voyager...oh, je ne suis pas anti Patty, mais elle ne me rend qu'une indifférence insultante à l'effort que j'ai fait en l'embauchant ! "Et bien part, et n' revient pas", lui dis-je.
- T'as bien fait ! Voilà donc partie ta lad vers cités inconnues...ah, vers Sion peut-être, elle m'avait parlé de la Suisse...
- Ben non, ce matin elle prenait un vol pour Athènes...je lui ai dit: “c'est pas la peine que tu ailles à Grèce si vite et réfléchis encore un peu !”, mais elle est partie...et nous voilà revenus aux positions d'il y a trois mois...mais je ne la remplacerai pas !
- Ben je lui souhaite un bon voyage ! Mais on la reverra bientôt !
réponse à . joseta le 14/07/2016 à 18h16 : Un peu tard, mais me voilà ! En premier lieu je tiens à souha...
Y a personne sur le site aujourd'hui et tu postes ton jeu à 18h16 ? 
réponse à . Mintaka le 14/07/2016 à 18h28 : Y a personne sur le site aujourd'hui et tu postes ton jeu à 18h16&nb...
Et j'ai bien du mérite ! Je suis rentré à la maison à plus de 17 heures...
(Pas eu l' temps de lire..)
réponse à . joseta le 14/07/2016 à 18h16 : Un peu tard, mais me voilà ! En premier lieu je tiens à souha...
... enfin un facile ! ... 11 ... Olé !
Bravo ! 
Je n'en ai que 10.
11 !
Pour moi aussi, normalement ça ira, ça ira* !… mais avec les facéties de M'sieur le Directeur on ne sait jamais !

* Peut-être ne connais-tu pas… Pour toi, pour Lalibellule si..., pour d'autres voisins si..., voici les paroles de ce chant révolutionnaire qu'on a pu entonner le 14 juillet 1789 !

Il existe plusieurs versions que rappelle ici M'ame Wiki.


- T'as vu la belle nana ?
- attention ! car mâle veille, Hans
- malveillance ?

1) DÉSACCORD (des accords)
2) FIEL (défi, elle)
3) RANCOEUR (rend qu'heures)
4) CRUAUTÉ (crue, au thé...)
5) ANTIPATHIE (anti Patty)
6) RANCUNE (rend qu'une...)
7) HAINE (et n'...)
8) ADVERSITÉ (lad vers cités)
9) AVERSION (ah,vers Sion...)
10) AGRESSIVITÉ (à Grèce si vite et...)
11) OPPOSITION (aux positions)
Voilà !
réponse à . joseta le 14/07/2016 à 21h38 : - T'as vu la belle nana ? - attention ! car mâle veille, Ha...
J'avais insulte dans insultante, mais c'est plutôt une marque d'hostilité qu'un synonyme.
Compliments d'usage au scripteur du jeu. 
réponse à . Mintaka le 14/07/2016 à 22h02 : J'avais insulte dans insultante, mais c'est plutôt une marque d'hostilit&e...
J'avais également "insulte" et aussi "contrariété" qui - à la réflexion - n'est pas vraiment synonyme d'hostilité.
De ce fait, je n'avais aucune "rancune" !

réponse à . DiwanC le 14/07/2016 à 20h49 : 11 ! Pour moi aussi, normalement ça ira, ça ira* !&hell...
"Ça ira", on connaît les deux premiéres lignes c'est tout.
Bien content d'avoir eu les paroles, avec la Môme en plus.
Dures les révolutions, la française aussi.
Et en parlant de couperet, la lame de Guillotin, c'était du couteau ça monsieur !

Mes 11 sont bons ! Yé ... on est ex-aequo !  
... enfin ... presqu ex-aequo !



réponse à . ipels le 14/07/2016 à 23h03 : "Ça ira", on connaît les deux premiéres lignes c'e...
Lequel ou laquelle des deux est le ou la plus ex-æquo ? 
réponse à . Mintaka le 14/07/2016 à 23h07 : Lequel ou laquelle des deux est le ou la plus ex-æquo ? ...
Bien sûr que c'est Diwan !
Elle aime les fleurs et les vaches dans le pré, c'est la plus sex-éco !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre à couteaux tirés » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?