Etre de mèche (avec quelqu'un) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Etre de mèche (avec quelqu'un)

Être de connivence (avec quelqu'un)

Origine

Mèche amadou (Lien externe), de bougie, de cierge, de pétard, de bâton de dynamite, de baril de poudre ou bien de cheveux (Lien externe) ? À votre avis ?
Eh bien ce ne sera pas vendre la mèche que de vous dire qu'on ne sait pas bien d'où vient cette 'mèche'.

Selon les lexicographes, elle nous arrive du gascon ou du provençal 'mech' qui veut dire 'moitié', ou bien du 'mezzo' italien qui signifie aussi 'moitié 'ou 'moyen' (tous ces mots ayant probablement la même origine latine).
On est donc loin de la mèche qu'on allume.
Mais Wartburg compare lui l'idée "d'arrangement conclu (donc préalablement préparé)" qu'on retrouve dans l'expression avec le sens de "matière préparée pour prendre feu aisément", ce qui nous ramène à la mèche d'explosif.

Toujours est-il que, à la fin du XVIIIe siècle, lorsque cette expression apparaît, "de mèche" a le sens de "de moitié dans un coup, un partage".
Elle est précédée de peu, dans l'argot des typographes, par "être à mèche d'affut (ou d'affur[1])" pour "être de moitié dans une affaire".
Et quand on est "de moitié" donc qu'on participe activement à une affaire avec quelqu'un, est-ce qu'il n'y a pas obligatoirement cette connivence, cette complicité qu'on trouve dans le sens de l'expression ?

[1] 'affur' ou 'affure' en argot désignait une affaire, généralement délictueuse, supposée rapporter beaucoup.

Exemple

« (…) la sincérité peut également être mise en doute; mais le jeu reste plus subtil et l'on invite le lecteur à y participer. Il est "de mèche" avec l'auteur. »
André Gide - Ainsi soit-il

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre de mèche (avec quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Hattin erras 3arrasIls ont mis leurs tetes l'une sur l'autre
Allemagnede Unter einer Decke steckenÊtre fourré sous une même couverture
Angleterreen To be hand in glove (with somebody)Être main en gant (avec quelqu'un)
États-Unisen To be in cahoots (with someone)Être en cahute (avec quelqu'un)
États-Unisen To be in league with someoneÊtre en ligue avec quelqu'un
Espérantoeo Sekrete interkonsenti kun iu Se mettre secrètement d'accord avec quelqu'un
Espagne (Catalogne)es Fer conxorxa amb una personaS'acoquiner avec quelqu'un
Espagnees Estar conchabadoÊtre en connivence (avec quelqu'un)
Hongriehu Egy hùron pendülnek.Ils se pincent sur la même corde.
Belgique (Flandre)nl Onder één hoedje spelen (met iemand)Jouer sous un (même) chapeau cavec quelqu'un)
Pays-Basnl Onder één hoedje spelen (met iemand)Jouer sous un petit chapeau (avec quelqu'un)
Belgique (Flandre)nl Twee handen op één buik zijnÊtre deux mains sur un ventre
Pays-Basnl Onder één deken liggen (met iemand)Être couché sous la même couverture (avec quelqu'un)
Pays-Basnl Twee handen op één buik zijn (met iemand)Être deux mains sur le même ventre (avec quelqu'un)
Brésilpt Estar de treta (com alguém)Être de feinte (avec quelqu'un)
Roumaniero A fi pe felie (cu cineva)Être sur tranche (avec quelqu'un)
Roumaniero A fi mână în mână (cu cineva)Être main dans la main (avec quelqu'un)

Vos commentaires
du provençal ’mech’ qui veut dire ’moitié’,
ça fait 5 ans que ma "mech" est partie, et je me suis jamais autant éclaté que depuis que je suis sans mech.
Allez y comprendre quelque chose
réponse à . mickeylange le 25/06/2008 à 00h24 : du provençal ’mech’ qui veut dire ’moitié&rsquo...
Tu veux dire que tu t’es jamais autant éméché..?
réponse à . mickeylange le 25/06/2008 à 00h24 : du provençal ’mech’ qui veut dire ’moitié&rsquo...
Pour moi qui attend que ma "mech" parte, je trouve qu’elle fait long feu.Mais il paraît que tout vient à point à qui sait attendre, attendre, attendre...

Dans l’est de la Provence on dit "miejch" :"Es-tu content ?" "Miejch, miejch" (moitié oui, moitié non).
et quand la mèche est longue, elle descend jusqu’à la cheville ?
connivence ? :" du latin coniventia : indulgence v. 1547 « indulgence coupable » , 1798 « entente, intelligence secrète »"(TLFI)
pour rester de mèche avec quelqu’un, il vaut mieux éviter de couper les cheveux en 4
En Louisianne on est plutôt dans la maiche.

(Non non, ya pas de contrepétrie)
Je ne voudrais pas vendre la mèche mais God a de la suite dans les idées. Après nous avoir envoyés nous mettre en cheville, voilà-t-y pas qu’il nous dit que nous sommes de mèche. De mèche avec qui, je vous le donne en mille, avec notre marin. Hé oui la mèche vient de la marine. Il y a la mèche de cabestan, de cordage, de gouvernail et enfin celle d’un mât. En voilà une illustration sur cette page Allez donc voir la fixation du gouvernail. Si vous le voulez bien sûr, rien n’est obligatoire.

Bonne journée à vous.
Mèche OUI
qu’il disaient là-bas...
popopo dit
M’en balanche, chuis pas de Méche, chuis de Nanchy, na !
Paris vaut bien une mèche , aurait dit Henri 4
De rouge ai deux mèches : à noter pour le 31/07 !
réponse à . momolala le 25/06/2008 à 09h21 : De rouge ai deux mèches : à noter pour le 31/07 !...
La mèche dèche donne plein d’humilité
©
J’ai voulu être de mèche avec mon coiffeur. Je lui ai dit : « S’il vous plait laissez-m-en ! »
Il m’a répondu « Six cheveux ! » (Il faut dire qu’il a un fort accent), et je suis ressorti de son salon avec un tête à la Barthez.

Ensuite j’ai voulu être de mèche avec une allumeuse. Je lui ai dit « Tu n’as pas envie de braiser avec moi ? » Elle m’a répondu «  Non, mais t’as vu ta tête : on dirait un têtard à hublots. »(Il est vrai que je porte des lunettes).

Mais j’ai insisté, j’ai dit « Mais enfin, mignonne, ne fais pas la fine bûche, laisse-moi au moins, t’embraser ! » J’ai essuyé son refus pour ne pas qu’il éteigne ma mèche.
Je lui ai alors chanté la chanson enfantine : « Allumeuse, gentille allumeuse. . . . Allumeuse. . . .Consumons-nous ensemble ! J’en brûle d’envie ! ».

Mais, sourde à ma déclaration de flamme elle est partie la méch . . . ante éteignant mon ardeur ! Et je suis resté la mèche entre les jambes, à bout de souffr . . . en ce, beau jour de juin, tu parles !

Alors depuis des mèches’ oui mais uniquement avec des moutons, au moins c’est eux qu’on brûle ! ©(1)
Et hollywood itou, qu’aurait ajouté Yul Brynner

Salut tout le monde ! Vous avez été sages pendant mon absence ?
réponse à . <inconnu> le 25/06/2008 à 09h31 : J’ai voulu être de mèche avec mon coiffeur. Je lui ai dit&nbs...
Note : ©(1) signifie que le texte #13 contient une contrepèterie volontaire.
réponse à . <inconnu> le 25/06/2008 à 09h33 : Et hollywood itou, qu’aurait ajouté Yul Brynner Salut tout le mond...
Quel plaisir de renouer mèche avec toi ! Tu restes, cette fois ? Reste si l’on peut dire, une grande absente sur ce merrrveilleux site moins échevelé sans elle : Eureka, Notre Mer à tous nous unit plus que ne nous sépare "la baisse du pouvoir d’achat" qui nous empêche, d’un coup d’aile, de venir conventionner autour de toi. On te garde ta place au chaud, mais le vide que tu laisses est grand. Dis, quand reviendras-tu ?
Et la mèche pour faire des trous, hein?
Serait-elle perdue dans les forets?
Je crois qu’il faudrait un peu creuser la question, là. Non?
Et la mèche, plein d’humidité, par capillarité . 
Ceux qui ont visité mon site, savent que je ne peux être de mèche avec quiconque.
Peut-être à force de faire des jeux de mots capillotractés ! 
Ach ! Je m’en arrache les cheveux. 
Ayant marre de faire des mèches et ayant vidé l’émeu à Denain©, la coiffeuse se reconvertit dans la taxidermie. Elle montra à son mari un gros lion à faire© et lui, s’écoute empailler©. Elle se spécialisa dans la fesse à lion© et aujourd’hui, empaille de drôles de types©
   
Chacun sait qu’il vaut mieux ne pas être de mèche avec un dynamitero !
Que viva Zapatta !

Avec un souvenir ém(e)u pour "Il était une fois la révolution" et ses dialogues incisifs :
-Baoum ! (le chapeau retombe...)
-Mèche courte !
ou
"planque-toi, connard !"
Sans parler de la musique et de son refrain : "Sean, Sean,..."
réponse à . file_au_logis le 25/06/2008 à 10h13 : Et la mèche pour faire des trous, hein? Serait-elle perdue dans les foret...
Très perce-picace comme remarque !
Bonjour bonjour, les gosses !
Pas belle, la mèche... ©
réponse à . tytoalba le 25/06/2008 à 09h07 : Je ne voudrais pas vendre la mèche mais God a de la suite dans les id&eac...
Affirmatif, moussaillon : le safran est toujours de mèche avec la barre, soit en direct, soit par l’intermédiaire d’un secteur de barre (portion de cercle), drosses, colonne de barre et barre à roue, l’ensemble constituant l’appareil à gouverner.
Tu gagnes la trirème du jour !
L’Amiral
réponse à . <inconnu> le 25/06/2008 à 09h43 : Note : ©(1) signifie que le texte #13 contient une contrepèteri...
T’as vendu la mèche, c’est pas l’Ain ! ©
réponse à . <inconnu> le 25/06/2008 à 09h43 : Note : ©(1) signifie que le texte #13 contient une contrepèteri...
Note : ©(1) signifie que le texte précédent contient une contrepèterie volontaire.

neto... teno...tone... ? je vois pas bien la contrepétrie.  peaufinez... cher ami. ©
réponse à . <inconnu> le 25/06/2008 à 09h33 : Et hollywood itou, qu’aurait ajouté Yul Brynner Salut tout le mond...
Ah, pétulante mie ! Toi z’ici ! Enfin...
je ne les trouve pas
moches !
Avec elles je me sens de
mèche.
Je les prends entre les
miches
et tandis que les mots, je
mâche :
j’encule les
muches ...
réponse à . <inconnu> le 25/06/2008 à 09h33 : Et hollywood itou, qu’aurait ajouté Yul Brynner Salut tout le mond...
Ave Petula! Que tal..?
Bienvenue again, ô Petulante Perrot !

Maaaarceel et Bernaard, il faut tuer le veau gras ! Et j’offre la tournée !
Etre de mèche avec quelqu’un, ça pourrait aussi vouloir dire être si proche que les cheveux s’emmêlent ?

Philippe Geluck a sûrement fait un dessin de frères siamois par les cheveux, mais je ne le retrouve pas sur goûtgl
j’ai une mèche amadou, tu as une mèche à ta dou , il a...

vous savez quoi ? avec tous ces "e" , à défaut d’omelette, je pensais qu’un anagramme serait facile à trouver ! Bernique , je suis sec comme une vieille mèche. La parole est aux pros ! 
réponse à . chirstian le 25/06/2008 à 12h56 : j’ai une mèche amadou, tu as une mèche à ta dou , il ...
mère te dèche
émeché de ter
hêtre de mec E

Essai oinetou
réponse à . mickeylange le 25/06/2008 à 11h46 : Note : ©(1) signifie que le texte précédent contient une con...
Voilà j’ai rectifié .
Note que si le contrepet visait le mot "note" j’aurais probablement utilisé le mot "mot" au lieu du mot "texte". En plus du texte, ne jamais oublier le contexte. :&rsquo)

Quand à "peaufiner", je le propose comme mot d’ordre d’expressio dans le texte #67 du 21/06/2008 explicité en #83  
Ce thé remède.
Ce thé de Mère.

Gare Maman
de mec et hère
cher été Mède

essai trifor
bravo pour ces deux là ! moi j’avais
eeeee trdmch
mais c’est du Sélénite : je ne sais pas si ça compte ! Le sens général est politiquement correct, mais tout à fait intraduisible.  
réponse à . chirstian le 25/06/2008 à 13h49 : bravo pour ces deux là ! moi j’avais eeeee trdmch mais c&rsq...
Quand on te dit : "eeeee trdmch".
T’as pas tendance à répondre : "à tes souhaits !" ? ?  :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 25/06/2008 à 13h58 : Quand on te dit : "eeeee trdmch". T’as pas tendance à ré...
m’enfin sot !!! ça n’aurait aucun sens ! pourquoi pas "bon appétit ?!!! "
Ca fonctionne mieux aujourd’hui qu’hier. PureMessage doit avoir des hoquets.

Selon les lexicographes, elle nous arrive du gascon ou du provençal ’mech’ qui veut dire ’moitié’, ou bien du ’mezzo’ italien qui signifie aussi ’moitié ’ou ’moyen’ (tous ces mots ayant probablement la même origine latine).

Voir aussi l’expression "il n’y a pas mèche" signifiant "il n’y a pas moyen".
Etre de mèche voudrait dire "partager les moyens".

Désolé, mon stock de contrepêts est tari .
réponse à . SyntaxTerror le 25/06/2008 à 16h08 : Ca fonctionne mieux aujourd’hui qu’hier. PureMessage doit avoir des ...
donc mèche=moyen ? Le boxeur (catégorie poids-mèche) qui pense que la fin justifie les mèches ne risque-t-il pas de donner un coup bas ? Oui, je sais : c’est assez mèche comme humour! je suis un français-mèche qui fait ce qu’il peut, avec ses faibles mèches !  
Ce thème de Ré.
Anna et Lionel
Microsoft et Flight Simulator sont de mesh, c’est sûr !
Il alluma la mèche avec des gants, papa. ©
réponse à . chirstian le 25/06/2008 à 13h49 : bravo pour ces deux là ! moi j’avais eeeee trdmch mais c&rsq...
mais c’est du Sélénite : je ne sais pas si ça compte
Mais si, mais si... au point où on en est... :&rsquo)
je savais que tu me reconnaîtrais, Mère Spi casse.
Re-bienvenue de ma part et de l’aéroport réunis aussi
Calme-toi, mon lapin, ça, c’était avant...
Heu... t’as tout bien suivi, Filou ? Tiens, l’autre soir, en dînant dans le Perche, j’ai découvert la poire à la fine d’une farce goûtue.
A ta prochaine Convention-Rillettes, où tu ne boufferas pas des rillettes, pour une fois, je t’emmènerai en bord de Sarthe, au restaurant "La Dînette sans Manger". ©5
réponse à . Elpepe le 25/06/2008 à 21h29 : Heu... t’as tout bien suivi, Filou ? Tiens, l’autre soir, en d&...
Joli ! 5 à la suite. . .  :&rsquo)
réponse à . chirstian le 25/06/2008 à 12h56 : j’ai une mèche amadou, tu as une mèche à ta dou , il ...
Collé samedi !
- j’ai une mèche à amadou doux, Didon
- tu as une mèche, BB ma doudou dis-donc
- elle a une mèche, CCC c’est l’hymen
etc...
Ce n’est pas éventer la mèche [découvrir puis enlever la mèche qui devait mettre le feu (vers 1580) – dévoiler les secrets d’un complot (vers 1690)] que d’ajouter aux propos de God ceux d’Alain Rey (DHLF).

Mèche : mece (1160) puis mesche (1393) issu du latin populaire. Ensuite, Rey raconte plein de choses, parle de myxa (lumignon) pour rejoindre les propos des lexicographes de Sa Divinité.

Il signale mèche bande de toile servant dans un traitement médical (1266), ancêtre du drain. Mèche ne devient mèche de cheveux que vers 1300.
Une fois qu’on a découvert la mèche (1594), on pourra vendre la mèche (1830).

Vous parlerai–je d’émécher [enlever l’extrémité charbonneuse de la mèche (1576)] ? Non ! parce que vous allez encore dire que je vous saoule !
Elle est précédée de peu, dans l’argot des typographes, par "être à mèche d’affut (ou d’affur[1])" pour "être de moitié dans une affaire"
L’expression était en usage chez les imprimeurs au siècle des lumières : voir le bas de cette page
réponse à . deLassus le 25/04/2012 à 03h50 : Elle est précédée de peu, dans l’argot des typographe...
Au siècle des lumières... et même largement après ! puisque Rey signale également les locutions usuelles : y a–t–il mèche ? signifiant y a–t–il du travail à produit partagé ? ? et la réponse :il y a/il n’y a pas mèche, encore utilisées en 1807/1808.
réponse à . DiwanC le 25/04/2012 à 04h11 : Au siècle des lumières... et même largement après&nbs...
l y a/il n’y a pas mèche, encore utilisées en 1807/1808
Et même encore beaucoup plus tard : voir cette page, de 1856.
Par contre, l’expression n’est pas dans le Dictionnaire de l’argot des typographes de Boutmy de 1883.
réponse à . deLassus le 25/04/2012 à 05h23 : l y a/il n’y a pas mèche, encore utilisées en 1807/1808Et m&...
C’est quoi, ça, les typographes du Bounty? Seraient-ce les révoltés, les mutins?
Ah, ils étaient mutins, les lutins, sur leurs lutrins, d’après Littré. Quoique... ils étaient illetrés, enfin, je crois...

Et DiwanC qui nous parle de myxa... Elle veut sans doute parler des champignons. Non, pas à Tom Ick, mais à Lucie Nogène...
réponse à . deLassus le 25/04/2012 à 05h23 : l y a/il n’y a pas mèche, encore utilisées en 1807/1808Et m&...
Et même encore plus tard que 1856, puisqu’on la retrouve tant chez San-A que chez Audouard, Audiard, Le Breton, et beaucoup d’autres encore, employée dans le sens de "il n’y a pas moyen".
C’est notre sauveur à dames, oh! qui chantait une mèche de cheveux... Enfin, cheveux ou cheveupas, y’a pas photo!
réponse à . file_au_logis le 25/04/2012 à 08h05 : C’est notre sauveur à dames, oh! qui chantait une mèche de c...
Ah non ! Tu veux ou tu veux pas, c’était Zanini !  (cette page)
Au siècle des lumières
Ce siècle - qui n’avait pas encore deux ans - s’appelait ainsi parce qu’on y brûlait la mèche par les deux bouts. Pas vrai, Jean-Jacques?
Mèche longue ou mèche courte ?
S’agit-il de percer un mur ou de bouter le feu à des barils de poudre ? Ou de bouter le feu au cul de quelqu’un ?
réponse à . file_au_logis le 25/04/2012 à 08h07 : Au siècle des lumièresCe siècle - qui n’avait pas enc...
"Ce siècle - qui n’avait pas encore deux ans -...": Hugolâtre, Filou ? 
L’inverse de "être de mèche avec quelqu’un", c’est "être en pétard contre quelqu’un".
Mais si c’est un pétard à mèche ?


Les coiffeurs maghrébins sont aussi cuisiniers :
– Je vous fais les mèches, oui ?


Remarquez, il y a des gens qui se coiffent avec un pétard, un pétard à mèche.


Dans l’argot des typographes, on parle de "être à mèche d’affut". Dans les ateliers, on affûte les mèches.
♫ Bon anniversaire ! ♫ à tous ceux dont c’est l’anniversaire. Ça vient du fond du cœur, surtout même si je ne vous connais pas. Je ne sais pas si vous nous lisez encore ni même si vous nous avez jamais lus, j’ignore si je me suis trompé dans les noms ou pas, à moins que ce ne soit dans les dates, mais tout ça n’est pas grave, c’est l’intention qui compte, ne dit-on point ?
Décidément, quelle débauche de spontanéité, de sincérité, sur ce mêêêêrveilleux site ! Marceeeel, mets les glaçons à chauffer, on arrive ! :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 25/04/2012 à 08h29 : L’inverse de "être de mèche avec quelqu’un", c’es...
on parle de "être à mèche d’affut"
Et quand on y revient, on fait du raffut, c’est ça?
réponse à . deLassus le 25/04/2012 à 05h23 : l y a/il n’y a pas mèche, encore utilisées en 1807/1808Et m&...
Et même encore plus tard :

Syntax Terror, essai de philologie sur l’expression "être de mèche", 25/06/2008 n° 39

Aujourd’hui, 25 avril, joyeux oeillets à toutes et tous.
A cette page une version d’ Amalia Rodrigues qui ne manque pas de piquant vu, euh, disons l’absence de critique envers le régime de Salazar.
réponse à . SyntaxTerror le 25/04/2012 à 08h52 : Et même encore plus tard : Syntax Terror, essai de philologie sur l&...
Salazar ? Celui que, par un sale hasard, chantait Brassens ?

« Si, Salazar
Sur le pont des Arts
Tu croises le vent, le vent fripon
Prudence, prends garde а ton jupon
... »
Et quand on est "de moitié" donc qu’on participe activement à une affaire avec quelqu’un, est-ce qu’il n’y a pas obligatoirement cette connivence, cette complicité qu’on trouve dans le sens de l’expression ?
euh ... ? Oui, effectivement, si le premier sens avéré de cette expression est "être de moitié dans une affaire", on ne peut pas s’étonner d’y trouver l’idée de connivence, mais ce n’est pas là ce qu’il faut démontrer!
D’où vient ce sens premier ? L’explication donnée par God ne semble pas le convaincre, puisqu’il la conclut par un "toujours est-il que..."
Reste donc une quasi certitude : mèche viendrait du latin medius (="qui est au milieu, central") en passant par l’italien et/ou le provençal. D’où probablement la mèche de bougie ou de dynamite, située en son milieu. Mais il faudrait maintenant passer de ce sens à celui de l’expression ... autant que faire se peut !
– Vend quelque mûre cachetée
– Vend émeu tchèque craquelé
– Archevêque clément éduque
– Achèvement quelque décrue
– Cheveu que décalque mente.r
– Cléquemuquée de rachevent
réponse à . chirstian le 25/04/2012 à 09h45 : Et quand on est "de moitié" donc qu’on participe activement &agrav...
mais ce n’est pas là ce qu’il faut démontrer!

Un peu quand même, la mèche étant à la bougie ce que le cul est à la chemise
cette page
réponse à . chirstian le 25/04/2012 à 09h45 : Et quand on est "de moitié" donc qu’on participe activement &agrav...
pour poursuivre dans cette voie : milieu (de medius : cf #66) a notamment le sens de "Groupe social constituant l’entourage d’une personne, et dont elle subit l’influence" (TLFI). Je suppose que c’est dans ce sens qu’on parle du Milieu pour désigner la pègre. Le sens serait ancien, puisque le TLFI relève : "début xiies : "el milliu des" =«au sein d’un groupe de personnes»" . On est dans un groupe social, puis le fait d’y être nous en fait subir l’influence.
Donc milieu -> connivence (de coniventia = indulgence, qui lui donne son premier sens d’indulgence coupable (av 1547) -> complicité.
On aurait donc pu passer de : "être du même milieu que quelqu’un", à "être du Milieu (pègre) avec quelqu’un ,et de là "se trouver complice dans une affaire louche."
Le rappel du rôle de la mèche dans l’explosif, signalé par Wartbug serait donc tiré par la mèche de cheveux et en tous cas, n’apporterait pas de précision utile.
Elle cachait sa solitude sous un air revêche, un peu pimbêche. Amour enfoui... cœur qui se dessèche, que rien n’ébrèche. Eros était loin : plus une flèche, pas de dépêche... Flamme et flammèches s’étiolaient sur la bobèche.
De plus, elle était dans la dèche : Suis SDF, j’ai même plus d’crèche...
Lui, il était garde–pêche, d’un abord peu souriant, un peu rêche, recueillant sur les rives les martins blessés, les pies–grièches et les chevêches.

Ils auraient pu se rencontrer le soir du prêche de « l’archevêche » ; ainsi, façon accroche–cœurs, ils auraient pu être de mèche.

Seulement, ils ne connaissaient pas Expessio et pis elle vivait à Saint–Nom–la–Bretèche et lui dans l’Ardèche !
réponse à . DiwanC le 25/04/2012 à 14h39 : Elle cachait sa solitude sous un air revêche, un peu pimbêche. Amour...
Dans la dèche à Saint-Nom-la-Bretèche ?

- Nicolas Sarkozy: 60,5 %
- François Hollande: 13,7 %
- François Bayrou: 12,6 %
- Marine Le Pen: 6,3 %
L’acteur: - Donnez-moi cinq pétards!
Le vendeur, distrait: - Oui, nous avons avec ou sans mèche...Ah! c’est vous! Alors je vous les cette page.
réponse à . SyntaxTerror le 25/04/2012 à 15h03 : Dans la dèche à Saint-Nom-la-Bretèche ? - Nicolas Sar...
D’abord tu me parles « aimable » s’te plaît ! 

Ensuite – bien que ce soit « mon » histoire – si tu es absolument certain que dans les rues de Saint–Nom–la–Bretèche n’erre aucune pauvresse, veux bien la faire habiter à Seiches, à Anderlecht ou à Marrakech mais c’est toi qui paies le déménagement !
Les vignerons sont de mèche.
Ils s’envoient même des méchages par Internet:
- Alors? c’est le méchage de ton eau?
- Dans mes tonneaux y’a que du bon vin, voilà pourquoi tu ’soufre’.
Etc.
réponse à . chirstian le 25/04/2012 à 09h45 : Et quand on est "de moitié" donc qu’on participe activement &agrav...
J’arrive un peu tard sur l’Expression du jour. Plein de commentaires variés et intéressants, et ton idée de faire dériver mèche de medius me suggère une réflexion encore inédite à cette heure.

Le mot medius désigne également le doigt du milieu de la main, le majeur, celui qui sert principalement pour faire un doigt d’honneur, qu’il soit marseillais ou toulousain.

Et je te cite
mèche de bougie ou de dynamite, située en son milieu

Question : au milieu de quoi faut-il placer ce medius ? La réponse nous est donnée par Laurent Gerra, imitant le Candidat Béarnais : "Le trou du cul, qui lui aussi est au centre".
à Bougie, les con_cierges étaient de mèche pour brûler la chandelle par les deux bouts. (Détective, 25 juin 1908)
Est-ce qu’il n’y a pas obligatoirement cette connivence, cette complicité
La mèche est aussi définie ainsi : "assemblage de fibres textiles maintenues ensemble par une légère torsion".

On trouve ici l’idée de lien, de connivence, de complicité.
réponse à . DiwanC le 25/04/2012 à 15h33 : D’abord tu me parles « aimable » s’te pla&icir...
wouaf ! colère ? mais non pas possible ! 
réponse à . charmagnac le 25/04/2012 à 18h42 : Est-ce qu’il n’y a pas obligatoirement cette connivence, cette compl...
deux remarques :
-#75 : c’est God qui souligne que mèche vient " du gascon ou du provençal ’mech’ qui veut dire ’moitié’, ou bien du ’mezzo’ italien qui signifie aussi ’moitié ’ou ’moyen’ (tous ces mots ayant probablement la même origine latine). Je me suis contenté de rappeler que cette origine latine commune est "medius".
-#77: on trouve bien dans ta définition l’idée de lien, certes ! Mais il me semble que tu sautes un peu vite du lien à la connivence ou à la complicité. Si nous sommes très liés nous pouvons être prêts à nous associer dans le délit, mais ce n’est pas une obligation, non ? Si ??? Houla, je ne t’écrirai plus qu’en présence de mon avocat !
Bon, faut qu’je vous dise :

vous êtes tous adorablement intelligents. J’en bave de jalousie ! mais n’oubliez pas que tout cela c’est à cause de notre "GOD" (bof c’est évident ; j’en ai la honte).

Message aux plus productifs : vous ne vous reposez jamais ?
Connaissant votre réponse, je vous renouvelle toute mon admiration.

Profonde réflexion d’un agronome au ras des mottes
réponse à . DiwanC le 25/04/2012 à 14h39 : Elle cachait sa solitude sous un air revêche, un peu pimbêche. Amour...
C’est simple: ils ne s’aimèrent jamais parce qu’ils ne connaissaient pas l’escavèche!
De plus, elle était dans la dèche : Suis SDF, j’ai même plus d’crèche...

Seulement, ils ne connaissaient pas Expessio et pis elle vivait à Saint–Nom–la–Bretèche et lui dans l’Ardèche !
Et pourtant, elle faisait dans l’art-dèche!
réponse à . <inconnu> le 25/04/2012 à 21h25 : Bon, faut qu’je vous dise : vous êtes tous adorablement inte...
Une petite anagramme de l’agronome ?
Mon orage !
que n’ai je tant vécu pour souffrir cette etc......
Bof de toute façon c’est ce 20dié de RODRIGUE ! le père de Chimène !
Dire qu’on nous a fatigué avec cela en 4ème..... 
réponse à . <inconnu> le 25/04/2012 à 08h49 : ♫ Bon anniversaire ! ♫ à tous ceux dont c’est l&rs...
Si c’est pour moi, merci  

Devant une telle connerie, je préfère m’en aller.
réponse à . <inconnu> le 26/04/2012 à 00h06 : Si c’est pour moi, merci   Devant une telle connerie, je préf...
Mon pastiche ne s’adresse pas uniquement à toi, mais à tous ceux qui souhaitent des "Bonanniversaires" à tort et à travers à des gens qu’ils ne connaissent pas ou dont ce n’est même pas l’anniversaire, histoire de suivre servilement le mouvement.

Mon pastiche s’adresse également à ceux qui se connaissent et qui peuvent communiquer par d’autres moyens qu’Expressio. Ils me font penser au camionneur du Schmilblick qui en profite pour prévenir qu’il a perdu ses clés, mais lui au moins me fait marrer.

Tu n’es pas obligé de te mettre tout rouge de colère et tu as jusqu’au 17 décembre pour mijoter une réponse à la hauteur de mon crime de lèse-majesté.
Au moins, ce sera sincère et ça me divertira !  
réponse à . chirstian le 25/04/2012 à 21h13 : deux remarques : -#75 : c’est God qui souligne que mèche ...
La connivence et la complicité ont été citées par God lui-même, dans une phrase commençant par une tournure interro-négative est-ce qu’il n’y a pas obligatoirement qui sollicite une réponse affirmative renforcée "SI, IL Y A..."
réponse à . <inconnu> le 26/04/2012 à 10h23 : Mon pastiche ne s’adresse pas uniquement à toi, mais à tous ...
souhaitent des "Bonanniversaires" ...à des gens qu’ils ne connaissent pas... histoire de suivre servilement le mouvement

Là je réagis. Arrivé depuis peu sur Expressio (mâtin ! quel site !) je ne connais bien sûr personne au sens où je n’ai rencontré à ce jour aucun des expressionautes qui s’expriment, que je leur écrive ou qu’ils me répondent.

Ce n’est pas une raison pour ne pas souhaiter les anniversaires quand Richard68 en sìgnale un : c’est pour moi un signe de sympathie, loin de toute imitation servile, parce que je sens que sont partagés ici le goût de la culture, de la plaisanterie, de la dérision, d’une certaine amitié, du respect mutuel et aussi parce que personne ne se prend au sérieux. C’est en tout cas ce que je ressens et qui me fera souhaiter d’autres anniversaires dans le futur.
réponse à . charmagnac le 26/04/2012 à 11h19 : souhaitent des "Bonanniversaires" ...à des gens qu’ils ne connaisse...
Si personne ne te prend au sérieux, pourquoi souhaiter les anniversaires ?
réponse à . <inconnu> le 26/04/2012 à 10h23 : Mon pastiche ne s’adresse pas uniquement à toi, mais à tous ...
Apparemment, tu n’aimes pas cette « tradition » et sans doute n’es–tu pas le seul. Elle t’agace et pourtant tu rappelles que tu es né un 17 décembre ! Mais beaucoup d’autres – dont je fais partie – trouvent cette coutume charmante.

Mon pastiche [s’adresse] à tous ceux qui souhaitent des "Bonanniversaires" à tort et à travers à des gens qu’ils ne connaissent pas... [Il] s’adresse également à ceux qui se connaissent et qui peuvent communiquer par d’autres moyens qu’Expressio, dis–tu.

Allons plus loin : pourquoi quotidiennement plaisantes–tu, t’énerves–tu, échanges–tu avec des gens que tu ne connais pas (et pourtant tu les tutoies, voire tu les rudoies), des gens que tu ne rencontreras sans doute jamais, dont finalement l’opinion t’importe peu ?

Ce questionnement vaut - me semble-t-il - pour tous ceux qui interviennent ici, pour toi comme pour moi. Y a–t–il un « psy » dans la salle ?

Sur la liste tenue à jour par plusieurs d’entre nous (Horizondelle, Tytoalba, Filo, Richard68,...), personne ne figure au 26 avril : alors Un joyeux non anniversaire à tous !
réponse à . DiwanC le 26/04/2012 à 12h45 : Apparemment, tu n’aimes pas cette « tradition » et s...
Plus que 235 jours à attendre !
Et ce sera le 17 décembre, l’anniversaire de Renoir2 ! 
...une charmante Expressionnaute qui hélas n’intervient plus depuis une bonne année et c’est dommage car je suis certaine que tu aurais apprécié le style, l’humour et la qualité de son écriture !
réponse à . DiwanC le 26/04/2012 à 12h45 : Apparemment, tu n’aimes pas cette « tradition » et s...
Sur la liste tenue à jour par plusieurs d’entre nous (Horizondelle, Tytoalba, Filo, Richard68,...), personne ne figure au 26 avril

Moi aussi, je veux bien tenir à jour la liste des anniversaires, mais je vous préviens, fini les malversations actuelles !
Fini, les jours avec plusieurs anniversaires ainsi que ceux sans anniversaire. Je serai inflexible, et suivrai le principe d’une ÉQUITÉ STRICTE dans leur répartition journalière.
Bonjour,

1) la mèche en médecine, est un morceau d’une bande hydrophile, pour panser les blessures.

2) trahir un secret.

3) la mèche d’une bougie donne la flamme pour nous émouvoir.

4) une mèche de cheveux peut être un souvenir, un cadeau, pour ne pas oublier un souvenir important.

5) une mèche sur le front accrochant un coeur.

Bonne journée.

Elinda

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre de mèche (avec quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?