Les anglais ont débarqué

Avoir ses règles.

Origine

Cette expression ne date pas de juin 1944, mais de bien avant.
Rappelez-vous ! En 1815, alors que Bonaparte a pris une dernière pâtée à Waterloo, les Anglais débarquent en France et vont l'occuper jusqu'en 1820.
A cette époque, ils étaient habillés d'uniformes rouges.

Le lien entre ce flot d'Anglais rouges envahissant le pays et la Capitale et le flux rouge du sang menstruel a été facile à faire dès 1820 dans le parler populaire parisien, en (mauvais) souvenir de l'occupant, alors qu'il rentrait chez lui.

Compléments

Compte tenu du sujet traité, il est de règles et pas super flux de rappeler quelques autres appelations très poétiques de la chose :
Avoir ses ours
Avoir ses ragnagnas (Lien externe)
Ecraser des tomates
Être empêchée / gênée
Faire relâche
Jouer à cache-tampon
Recevoir sa famille
Repeindre sa grille au minium
...

Il est aussi intéressant de montrer l'avis qu'avait Pline l'Ancien (Lien externe) d'une femme menstruée en 78 après J.C. :
« [...] Dans toute autre époque les règles coulant, si la femme fait nue le tour d'un champ de blé, on voit tomber les chenilles, les vers, les scarabées, et les autres insectes nuisibles. [...] L'attouchement d'une femme en cet état gâte ressource les jeunes vignes, et fait mourir incontinent la rue et le lierre, plantes douées de vertus très puissantes. [...] Cependant il est encore certain que les abeilles désertent leur ruche touchée par une femme en cet état; que les lins noircissent dans la chaudière; que le fil du rasoir s'émousse dans la main du barbier; que les vases de cuivre touchés contractent une odeur fétide et se rouillent [...] »
J'en passe, mais si vous le souhaitez, vous trouverez la version complète ici Lien externe au chapitre XXIII.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Les anglais ont débarqué » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear And'ha el aadaElle a " l'habitude "
Tunisiear And'ha triq ech'harElle a le tour du mois
Angleterreen To be on the ragÊtre sur le torchon
États-Unisen To be on the ragÊtre sur le torchon
États-Unisen To be falling off the roofTomber du toit
États-Unisen To have the curseAvoir la malédiction
États-Unisen To be having the painters inRecevoir les peintres
États-Unisen Aunt Flo is visitingIl y a la Tante Flu(x) qui visite
Espagnees Tener el mesAvoir le mois
Espagnees Tener el tomateAvoir la tomate
Mexiquees Estar en sus díasÊtre dans ses jours
Canada (Québec)fr Être dans ses crottes
France (Franche-Comté)fr Avoir ses histoires
Canada (Québec)fr Peindre en rouge
Canada (Québec)fr Michel est en villeAvoir ses règles
France (Marseille)fr Être embarassée
Grècegr 'Ηρθαν οι ΡώσοιLes Russes sont venus
Italieit Avere le proprie coseAvoir ses propres choses
Italieit Avere il marcheseAvoir le marquis
Polognepl Mam ciotkęJ'ai une tante
Polognepl Ciocia przyjechała (z Ameryki)Ma tatie est arrivée (d´Amérique)
Portugalpt O Benfica joga em casaLe Benfica (équipe de foot habillée de rouge) joue à la maison
Brésilpt Estar de ChicoÊtre au Fanfan ("Chico", diminutif de "Francisco" = François)

Voir aussi

Vos commentaires
vous trouverez la version complète ici au chapitre XXIII
Il faut excuser cette question idiote, mais c’est le chapitre XXIII de quel livre ? Pline a été fort prolifique et il n’y en a pas moins de 28 sur le site indiqué et tous ne sont pas traduits ... Je comptais m’instruire pendant mes insomnies, car c’est bien connu, une journée où l’on n’a rien appris est une journée perdue !

Pline savait-il que quiconque oserait préparer une mayonnaise, jamais il ne laisserait entrer dans la cuisine une femme qui pourrait être "indisposée" car "ça" ferait touner la mayo ! ... (c’est encore dans les anciennes croyances à la campagne lol)
réponse à . cotentine le 11/09/2006 à 02h12 : vous trouverez la version complète ici au chapitre XXIIIIl faut excuser ...
En tout cas, le lien avec Raniania m’a fait bien rire... Très agréable le lundi matin. Y’a la mayonnaise mais aussi la cuisine du cochon. Ici, interdit de s’en approcher pendant ces quelques jours. De toute façon, de tout temps et dans tous les pays (je ne veux froissé personne mais je pense très fort dans toutes les religions aussi), la femme a toujours été le symbole du mal (du mâle aussi d’ailleurs).
L’équivalent anglais est : "the redcoats are coming" les "manteaux rouges arrivent",
par allusion aux anciens uniformes Anglais. C’est aussi une phrase prononcée par Paul Revere au moment de la révolution américaine (ce que nous appelons "guerre d’indépendance") pour indiquer l’arrivée de troupes envoyés par l’Angleterre contre les colonies révoltées. Je ne connais pas la date d’apparition de l’expression en anglais, maisl’indépendance américaine date de la fin du 18e siècle et la version anglaie (américaine en fait) est donc sans dante plus ancienne.
réponse à . cotentine le 11/09/2006 à 02h12 : vous trouverez la version complète ici au chapitre XXIIIIl faut excuser ...
Ah Turpi ! En balayant tous les XXIII, en commençant par le premier, il me semble que la réponse aurait été très vite trouvée, non ?
On mettra cette faiblesse sur le compte de l’heure très matinale.

Et puis de toutes façons, le lien que j’ai indiqué aboutit directement au livre XXVIII. Donc, pour qui est réveillé, y’a pas de question à se poser.
réponse à . OliverrTwist le 11/09/2006 à 08h12 : L’équivalent anglais est : "the redcoats are coming" les "mant...
La phrase existe effectivement chez nos amis anglophones, mais je n’ai trouvé aucun lien avec les règles sur le web. Si vous avez quelques adresses, je suis preneur.
réponse à . cotentine le 11/09/2006 à 02h12 : vous trouverez la version complète ici au chapitre XXIIIIl faut excuser ...
Il y a de quoi faire un bétisier géant avec les croyances encore en vigueur dans nos campagnes... quelqu’un devrait bien faire un site sur le sujet, mais surtout... combien de temps et de générations faudra-t-il pour que la femme ne soit plus l’éternelle responsable des bêtises des hommes ?
Je viens d’aller voir le chapitre XXVIII... ben dis donc, et l’humanité a survécue quand même... étonnant, non ?
réponse à . God le 11/09/2006 à 08h24 : Ah Turpi ! En balayant tous les XXIII, en commençant par le premier,...
Voir aussi Livre 7, XIII...
Je voudrais bien répondre aux questions posées hier par Borikito mais, je ne sais pas comment fonctionne ce forum, à savoir dois-je répondre à partir de l’expression d’hier ou bien d’aujourd’hui ?
réponse à . <inconnu> le 11/09/2006 à 10h20 : Je voudrais bien répondre aux questions posées hier par Borikito m...
Une réponse se fait toujours dans le même forum que la question (ou le commentaire donnant lieu à réponse). Sinon, il serait impossible de suivre le fil d’une discussion.
Et je rappelle qu’une réponse à un commentaire se fait en cliquant sur le bouton ’crayon’ ’flèche cassée’ (j’ai bien écrit le bouton ’flèche cassée’) juste -au-dessus- du commentaire.
Le crayon, lui sert à corriger le commentaire après publication, et il n’est accessible qu’à son auteur.

Dans chaque mail quotidien, il y a la liste des expressions ayant eu de nouveaux commentaires la veille. S’y on n’y va pas régulièrement dans la journée, il suffit donc alors d’y aller voir si quelqu’un a répondu à ce qu’on avait écrit.
réponse à . God le 11/09/2006 à 08h53 : La phrase existe effectivement chez nos amis anglophones, mais je n’ai tro...
LIVRE XXVIll,
TRAITANT DES REMÈDES TIRÉS DES ANIMAUX
j’ai bien fait de "faire l’âne pour avoir du son" ... puisque dans ce livre 28, nous, pauvres humains, dits du sexe faible, on y est assimilé à du bétail ...
Il est vrai que les animaux sont parfois plus amicaux ...
My God ! mille excuses, j’avais navigué trop vite dans les errances de Pline ... et lu en diagonale !
réponse à . cotentine le 11/09/2006 à 10h29 : LIVRE XXVIll, TRAITANT DES REMÈDES TIRÉS DES ANIMAUXj’ai bie...
Encore sous le coup de l’assaut d’amabilités que nous te dispensâmes hier ?
Et le tout en français.
Quant aux anglais, c’est vrai qu’ils débarquent de plus en plus nombreux dans ma région pour s’y installer. Et ils apprécient....
réponse à . God le 11/09/2006 à 10h29 : Une réponse se fait toujours dans le même forum que la question (ou...
qu’une réponse à un commentaire se fait en cliquant sur le bouton ’crayon’ (j’ai bien écrit le bouton ’crayon’) juste -au-dessus- du commentaire.
c’est un gag ?
Avoir ses règles.
Louise Michel , figure admirable de l’anarchisme français, a lutté toute sa vie contre la société pour que les femmes n’aient plus de règles.
Je n’ai jamais compris pourquoi on parle tant des règles des femmes. C’est pas pour me vanter (ni d’ailleurs pour m’éventer) mais moi aussi j’ai mes règles.Je n’en tire nulle gloire, mais n’en ai nulle honte. L’une , plate, graduée, en plastique transparent porte le nom de "double décimètre" , l’autre, en bois d’ébène faisait 20cm avant que je n’en machouille les deux bouts.
J’ajoute, pour être tout à fait complet, que je n’ai jamais cherché à en utiliser l’une ou l’autre pour monter une mayonnaise (préférant monter la cuisinière) , mais je pense effectivement que ce serait dur.
Est-ce que ces précisions sont de nature à faire progresser la Connaissance Universelle ?
il ne faut pas confondre : une femme menstruée
et : un homme Hobbestrué
réponse à . chirstian le 11/09/2006 à 11h37 : qu’une réponse à un commentaire se fait en cliquant sur le...
Je viens de me rendre compte que la moquette que m’a livré hier mon fournisseur habituel est de bien moins bonne qualité que d’habitude.
Peut-être y a-t-il un lien de cause à effet.
Je corrige...
Quand les Anglais débarquent quelque part, la fronde couve. Que dire des marées et autres afflux outrageants qui ne puissent se résorber que par des compromis avec la lune ? Gandhi t’on dans les chaumières si ce n’est que l’anglais est envahissant et force systématiquement l’union contre lui au détriment d’un partage consensuel.
D’aucun pense encore aujourd’hui qu’en chacun d’eux sommeille un mauvais Jack prêt le cas échéant à éventrer tout ce qui lui résiste.

Quand Reine Victoria (Beckham) débarque dans un magasin de luxe, on ne sait plus très bien, aux dires des vendeuses, si elle précédait ou suivait Attila.

Soyons réalistes dans le propos : « Les Anglais ont débarqué ! Soit ! Les emmerdes et les privations plutôt non ? ».

Anglophobe ? Non juste partisan d’une règle amicale entre les peuples.
réponse à . God le 11/09/2006 à 12h00 : Je viens de me rendre compte que la moquette que m’a livré hier mon...
Saint Maclou est en perte de vitesse à ce qu’il paraît...
réponse à . <inconnu> le 11/09/2006 à 12h14 : Quand les Anglais débarquent quelque part, la fronde couve. Que dire des ...
Qu’est-ce que je disais ???

Actualités (Reuters) : lundi 11 septembre 2006, 11h48
La visite de Tony Blair à Beyrouth provoque des manifestations...
les Frères Jacques, chantaient une chanson qui disait ceci (vous admirerez la performance : je la cite entièrement de mémoire, l’ayant chantée en chorale, dans les années 70 !

les anglais

Parapluies en bandouilère
ils ont poussé leur cri d’guerre
quand ils ont touché le quai
les anglais

faisait beau coïncidence
quand ils ont touché la France
à peine un quart d’heure après
il pleuvait

s’ils ont am’né leur femme en France
ce n’est pas qu’ils avaient confiance
mais ils savaient bien les anglais
que personne ne leur prendrait

sont arrivés sur la plage
ils ont mis à l’étalage
leurs mollets croquignolets
les anglais

elles ont doré leur squelette
mais au moment d’faire trempette
la mer au loin s’est r’tirée
ap’eurée

Peu de seins et pas de hanches
les anglaises ont fait la planche
y a qu’les pieds qui tout compte fait
dépassaient

elles ont dragué tous les dimanches
elles sont reparties aussi blanche
aussi pures qu’un vieux loup d’mer
(après six mois dans l’désert)

en descendant du navire
elles avaient souhaité le pire
mais le pire n’est pas Français
mais anglais

z’ont rembarqué la famille
les belles mères et les vieilles filles
celles qui encore espéraient
des Français

z’ont retrouvé leurs falaises
où z ont rêvé des françaises
dans leur petit lit douillet
les anglais

mais pour ap’aiser leur flamme
comme ils n’avaient que leur femme
ils ont joué aux osselets
les anglais
les anglais

(ce texte fait beaucoup pour l’entente cordiale, non ? Mais les anglais en ont autant à notre service...)
corrigé avec l’aimable concours de Mm Turpinic
réponse à . chirstian le 11/09/2006 à 11h55 : Je n’ai jamais compris pourquoi on parle tant des règles des femmes...
machouiller de l’ébène... ben dis donc, vous avez des dents au carbure Chirstian ? plutôt que de faire de la mayonnaise faut mettre ça au service de l’anti-terrorisme ça serait plus efficace que les con...ies d’un certain maître du monde contre l’ébene la d’haine !

P.S. vous avez le double décimetre en plastique ?
réponse à . chirstian le 11/09/2006 à 14h01 : les Frères Jacques, chantaient une chanson qui disait ceci (vous admirere...
Excellent... il ya des Anglais au village, je m’en vais leur chanter ça 
Campagnard : elle a ses époques !
Chambre d’hôtes : elle a ses groseilles !

J’ai dressé le décor pour vous en citer deux autres variantes, ceci comme le dit très humblement Chianrits, pour faire évoluer la Connaissance Eternelle.

@ Louisann : tu pars 10 jours, mais où ? Nous laisseras-tu Cannelle ?
Vit-elle encore ? Nous lit-elle encore et pourquoi ne répond-elle pas ? Prendra -t-elle part un jour au forum ? Auras-tu le nette là-bas ? Prends-tu ta cakète ? Brèfle, tu nous manques déjà !
NB : Chkkriran a l’air remis, pour combien, de temps-z-encor ?

Impati-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 11/09/2006 à 15h40 : Campagnard : elle a ses époques ! Chambre d’hôtes&n...
Hello.Eh oui 10 jours à la côte d’azur ,oui je laisse Cannelle,oui elle vit encore ,elle s’est déjà manifestée sur le forum,mais elle travaille.
Je crains fort pour le nette là-bas ,mais je ferai l’impossible pour envoyer un petit bonjour,je prends la cakète, le ticheurt et une partie de vous dans mon coeur! Vous me manquerez aussi.
Je compte sur toi pour prendre soin de Chris,et dés mon retour nous nous boirons deux gueuses( uniforme)!
Bonne soirée à tous.
Ps;J’espère que tu seras gentil avec GOD pendant ce temps(pas de caprices hein)!
et ça papote et ça papote ...Et la Cannelle ? Et les enfants, ça va ? Ca va! ...

Et y en a qu’un qui travaille sur l’expression du jour ! En fait, c’est pour m’interroger sur l’éthymologie de "femme menstruée" sur laquelle je trouve God bien discret.
Dans "menstruée" il y a d’abord "mens" qui n’évoque pas le délirium très mince de certains, mais l’esprit, l’âme. Mens sana in corpore sano...
et "truée" : de l’anglais "true" : sincère, vraie, sur lequel on a formé le français "truisme"...
une femme "menstruée" est donc une femme "à l’âme sincére" , ce que sont toutes nos amies qui hantent - trop rarement* - ce site (mâtin quel site!).
Et les anglais qui débarquent ? Et bien cela signifie seulement que les anglais, en découvrant la beauté spirituelle de nos femmes n’en sont pas encore revenus !

Vive la Femme
* pas ce soir chéri, j’ai l’âme sincère ...
réponse à . <inconnu> le 11/09/2006 à 12h14 : Quand les Anglais débarquent quelque part, la fronde couve. Que dire des ...
au détriment d’un partage consensuel
connais-tu d’autres partages que les cons sensuels?
A cette époque, ils étaient habillés d’uniformes rouges
et savez-vous pourquoi?
Tout simplement, mé-z-enfants, parce que, comme ça, les taches de sang ne se voayaient pas!
Qui l’eût cru?
Repeindre la grille au mini-homme, c’est Grincheux qu a inventé l’expression après que Simplet, parvenu à ses fins avec Blanche-Neige, s’est fait mettre(si,si !) un appareil dentaire métallique.
Bon ! D’accord ! Il a mal choisi le moment (ou la période, si vous préférez) !

Quel humour de mauvais goût ! Arrgggg !
réponse à . file_au_logis le 11/09/2006 à 18h47 : au détriment d’un partage consensuelconnais-tu d’autres parta...
Ben oui ! Le partage est parfois imposé... donc arbitraire.
Exemple, le partage de la Palestine en 1947 imposé par ou approuvé par l’ONU rejeté par les Arabes déjà sur place...

Les cons sont sensuels dis tu ? Sans doute, mais qu’est-ce qu’il faut leur parler... en grand spécialiste, je leur tire bien la langue...  
réponse à . chirstian le 11/09/2006 à 14h01 : les Frères Jacques, chantaient une chanson qui disait ceci (vous admirere...
tu brames comme un cerf, ce soir, et fait chorus avec la harde !
tu as dû confondre tes "andouillers" que personne ne porte en "bandoulière" ... si tu as poussé la chansonnette de mémoire, tu es pardonné car pendant les années-collège, les fôtes sont acceptées, sinon que resterait-il aux profs à apprendre aux élèves ??? des inepties, dans le genre : " je m’aperçois qu’apercevoir ne prend qu’un ’p’ " ... ce n’est pas le seul mot débutant par ’ap’ !!! "appeurée" ... (elles ont eu beaucoup peur) et "appaiser" (wahou, le temps pour les apaiser) and so on ...
il n’y peut y avoir que 2 raisons : tu as recopié sur ton cahier d’écolier ... ou tu l’as retrouvé sur un site qui ne connaît pas Grévisse ! lol (ce n’est pas celui des Frèeres Jacques, j’ai vérifié) ... signé la vieille instit.

* vous évoquez tous les anglais, mais Gainsbourg prétendait que c’était les Ricains :
"Un américain
Qui buvait du sang
Ah ! se disait-il,
Si j’avais le temps
D’tremper ma figure
Dans un bol de sang
Je serais plus rouge
Qu’un Mohican"
réponse à . cotentine le 11/09/2006 à 20h09 : tu brames comme un cerf, ce soir, et fait chorus avec la harde ! tu as d&uc...
euh j’ai pas tout compris...: si la "harde" parle des anglais, et non des américains, on ne peut pas exclure totalement l’idée que c’est sans doute un peu parce que l’expression du jour leur est consacrée, non ? Mais s’il s’agit de me signaler qu’appeurer ou appaiser prennent un seul P , j’"oppine" gravement. Il n’empêche que j’aime beaucoup cette chanson des "Frèeres Jacques" (quand c’est l’instit qui double une lettre , c’est naturellement volontaire !), et sur scène ils jouaient de façon géniale avec leurs parapluies ... Quant au copier-coller ,effectivement il ne vient pas de leur site (qui ne la cite même pas) .
Il est aussi intéressant de montrer l’avis qu’avait Pline l’Ancien
Pauvre Pline ! Il faut quand même remarquer que ce texte ( et les autres cf le lien proposé par God) est truffé de remarques telles que :
"Si nous ajoutons foi à ce qui vient d’être dit, croyons encore à l’efficacité des pratiques suivantes ..."
ou
XXIII. [1] "Après cela il n’y a plus de limite : la grêle, les tourbillons, la foudre, toutes les tempêtes célestes, sont détournées par une femme qui, ayant ses règles, se découvre..."
ou encore
XXIV. (VIII.) [1] "Voilà ce qu’il est permis de rapporter, et encore, le plus souvent, il a fallu de mander pardon au lecteur"...
qui poussent à penser qu’il s’agit moins de l’opinion de Pline, que d’un inventaire des croyances qu’il a relevées pour les dénoncer... Mais c’est une simple supposition de ma part. Lecture intéressante en tous cas : on trouve de tout sur internet, Merci à God l’Ancien...
réponse à . chirstian le 11/09/2006 à 21h34 : euh j’ai pas tout compris...: si la "harde" parle des anglais, et non des ...
On est, en fait, peut-être de la même génération, celle des Frèerees Jacques (excuse , ils étaient 4, eux ! =’e’)
et parapluie, = 2’p’ … exact … alors 2 pets, partout !
Mon ‘p’tit Chirstian, ne soit pas aussi susceptible ! je me moque aussi bien des fautes de frappe que des autres …

Quant à la référence de la « harde », ce n’est que par rapport à toutes ces « bêtes » sauvages qui vivent ou cohabitent ensemble sur le même site … et les cerfs ou chevreuils, seuls portent des « andouillers » … je suis vilaine ! je me suis moquée de toi, notre troubadour … que j’admire et respecte infiniment … mais l’humour, parfois est saccageur ! (sans rancune ? aucune ? )
réponse à . cotentine le 11/09/2006 à 22h06 : On est, en fait, peut-être de la même génération, cell...
mais l’humour, parfois est saccageur
question de génération je suis plutôt sac âgé . Mais se moquer les uns des autres est un excellent exercice (et je crois que nous ne nous en privons pas ici!). Si toute pique entraîne une riposte,ce n’est pas parce que nous sommes touchés (à l’abri de nos pseudos que risquons nous ? aucun ridicule ne peut nous atteindre !) mais parce que c’est dans ce ping pong verbal que nous trouvons un plaisir supplémentaire à nos échanges, non ?
réponse à . chirstian le 11/09/2006 à 22h39 : mais l’humour, parfois est saccageur question de générati...
J’aime le concept de "joutes oratoires" qui nous rappelle nos ancêtres
réponse à . chirstian le 11/09/2006 à 22h39 : mais l’humour, parfois est saccageur question de générati...
J’approuve ton point de vue, et j’avoue même que l’apparition sous pseudo dans le forum me fait penser aux bals masqués : tout (ou du moins tout avec la réserve d’usage et d’éducation) y est permis puisqu’on n’y est pas connus (ou si peu).
Une dimension importante de ce confort réside dans cette absence de risque que tu soulignes si justement.
Et comme nos intentions sont pures, enfin, je veux dire que je n’y ai jamais vu la moindre volonté de nuire de la part de personne, ce sentiment de sécurité s’en trouvé renforcé. Expressio, un havre de paix ! La maison imaginaire dans laquelle il nous suffisait de nous réfugier quand un jeu tournait mal pour nous en cour de récréation, matérialisée par un simple cri : "deux" , ou bien "cric,crac" onomatopée qui signifiait qu’on bouclait la porte.
J’imagine que les sociologues se sont déjà emparés de l’exemple de ce forum pour développer les thèses relatives à notre comportement.
Lapin, tu es un bienfaiteur de l’Humanité !

Reconnaiss-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 12/09/2006 à 09h13 : J’approuve ton point de vue, et j’avoue même que l’appar...
Excuse-moi Hobbes, mais ne serait-ce pas plutôt "clic clac" quant on boucle une porte ?
Cric et crac, ce sont les os de ma grand-mère... Cric dans les virages et crac en se relevant de la cueillette...
réponse à . <inconnu> le 12/09/2006 à 10h27 : Excuse-moi Hobbes, mais ne serait-ce pas plutôt "clic clac" quant on boucl...
Tu as bien raison, et pourtant, à la "récré", les mouflets de mon âge (il y a jadis) disaient "cric, crac" pour signifier qu’ils étaient devenus intouchables, protégés par le réconfortant abri de leur maison bien à eux (imaginaire toujours, et moi, alors ,j’en avais une avec piscine, ce qui était bien agréable les jours de fortes chaleurs, car j’en profitais pour me rafraîchir en compagnie de top modèles, la jeune Claudia Schiffer à qui j’ai appris à jouer au docteur par exemple).

Je me doute bien qu’une fois rentré chez toi avec Lamone, ou Turpinic ou Brigitte (tiens, où est-elle passée ?) , ou toutes ces charmantes dames qui hantent tes pensées , mais pas Louisann (réserve personnelle de mr Chtisrnai ) , tu ferais plutôt "crac crac", mais cela -comme disait Rudyard Kipling- c’est une autre histoire !

Discret-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 12/09/2006 à 14h30 : Tu as bien raison, et pourtant, à la "récré", les mouflets ...
c’était effectivement "cric-crac" le mot magique qui refermait in extremis la porte au nez de nos poursuivants ! Mais tu affabules en rajoutant une piscine et/ou Claudia : c’était l’abri qu’on atteignait en courant, il n’avait pas à être équipé ni habité par qui que ce soit d’autre ! Plus sophistiqué , et finalement d’une toute autre nature était le monde auquel nous accédions en cachant la tête sous le drap , pas encore rêve mais plus tout à fait réalité.
Quand je serai grand, si dans une réunion -car je serai quelqu’un d’important- un adulte m’embête , je lui dirai cric-crac !
réponse à . HoubaHOBBES le 12/09/2006 à 14h30 : Tu as bien raison, et pourtant, à la "récré", les mouflets ...
Crac crac, connaissais pas le mode d’emploi... En cas de cambriolage, on parle de fric frac aussi...
Claudia joue au docteur ? Elle a aussi eu sa période magicien avec David Copperfield... C’est un peu le même métier, une baguette, un bistouri et hop, tour de passe passe.

Je ne fais plus crac crac, ça ne m’intéresse plus, faut tout le temps se déshabiller, se rhabiller,je perds mes chaussettes dans tous les coins et puis, je n’y vois pas d’intérêt majeur à ma survie en milieu urbain ni en milieu agricole d’ailleurs.
Quoique l’île de la tentation, pour des expériences aquatiques poussées, pourquoi pas. Je suis ouvert à toutes propositions à 1Million de sensations/secondes.
réponse à . chirstian le 12/09/2006 à 15h15 : c’était effectivement "cric-crac" le mot magique qui refermait in e...
Ce qu’il vous faudrait, c’est une couverture aérienne... pour pouvoir évoluer à votre guise Mr Chirstian.
réponse à . cotentine le 11/09/2006 à 20h09 : tu brames comme un cerf, ce soir, et fait chorus avec la harde ! tu as d&uc...
les américains ont débarqué ! : Le jour le plus long...
les anglais ont débarqué ! : la nuit la plus longue ...
En 1969, j’étais "waiter" serveur, dans un Hôtel Restaurant en Irlande à Bantry Bay. Le personnel de cuisine et de salle était Français, en chambre, il n’y avait que des jeunes filles. Naturellement, des p’tits français (nous avions 24 ans) et des p’tites Irlandaises, ça discutaient de tas de choses........C’est la que j’ai appris , que lorsque l’on devine que les filles sont indisposées, on leur demande " have you got your jam rags on ?" Ce n’est pas trés délicats, ce n’est pas de la haute littérature......on le traduit en français par ...." as-tu obtenue ton chiffon plein de confiture".....de framboise, sans aucun doute .
En 6 mois passés en Irlande j’ai appris bien d’autres choses, et visité ce pays absolument magnifique. Je vous le conseille, les Irlandais sont trés acceuillants.
réponse à . <inconnu> le 12/09/2006 à 23h17 : En 1969, j’étais "waiter" serveur, dans un Hôtel Restaurant e...
24 ans ... en 1969 ? Oh, my God, serais-tu déjà dans le club des sexagénaires ?
mais ce forum est vraiment ouvert à tous ! même aux moins jeunes ! Waouh, ça c’est une super bonne nouvelle !
mais que vient faire Framboise ici ? elle n’est pas apparue de la journée ! je la croyais absente ... ou trop occupée ... ou sans accès au Net ...
réponse à . <inconnu> le 12/09/2006 à 16h49 : Crac crac, connaissais pas le mode d’emploi... En cas de cambriolage, on p...
Pourquoi tu ne gardes pas tes chaussettes ?
Enfin, un type pratique comme toi ! A cela je vois deux avantages majeurs :
d’abord, tu ne les perdrais plus, et ensuite, tu gagnerais du temps (au déballage et au remballage !)

Pratiqu-Hobbes
réponse à . <inconnu> le 12/09/2006 à 23h17 : En 1969, j’étais "waiter" serveur, dans un Hôtel Restaurant e...
A rapprocher de l’expression "avoir ses groseilles "que je citais l’autre jour !!

"Je vous le conseille, les Irlandais sont trés accueillants."
... et les Irlandaises très ouvertes si je te comprends bien ??
réponse à . cotentine le 13/09/2006 à 00h56 : 24 ans ... en 1969 ? Oh, my God, serais-tu déjà dans le club ...
Turpinic ! Mon ptit gars !! je pense, vu ton étonnement , que tu es un p’tit gamin  !!! Eh oui , je suis au club des sexagénaire . Profites un max, parceque ça passe vite.Bientôt ce sera ton tour  !!! Je suis abonné depuis un bon moment, et je me régale tous les jours, vous étes , tous, mon bonheur de lecture ! Mister God, étant, bien entendu, notre maître à tous. Merci, et, même si je n’interviens pas souvent, je suis tous les jours avec vous .
réponse à . <inconnu> le 13/09/2006 à 12h08 : Turpinic ! Mon ptit gars !! je pense, vu ton étonnement , que...
Euuuh, m’sieur Paco, juste pour vous dire que nous ici bas, on pense tous que mlle Turpi est une femme, on sait déjà qu’elle cote en tin, qu’elle a été instit et qu’elle aussi sait que ça génère !
Maintenant je dépose toutes mes cartes, et je dis que c’est elle qui a commis le crime en compagnie du prof Mustard, dans la bibliothèque et avec le chandelier.

Clued-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 13/09/2006 à 14h13 : Euuuh, m’sieur Paco, juste pour vous dire que nous ici bas, on pense tous ...
c’est également ce que j’avais retenu et/ou déductionné , mais il n’est pas permis d’exclure de façon absolue que Turpinic n’est pas elle , mais son petit fils , puisque moi même je ne suis moi même que lorsque je ne suis personne d’autre.
Hein ? Hein ?
réponse à . HoubaHOBBES le 13/09/2006 à 09h58 : Pourquoi tu ne gardes pas tes chaussettes ? Enfin, un type pratique comme t...
"Pourquoi tu ne gardes pas tes chaussettes ?"

Car pour prendre mon pied, je préfère être nu, c’est plus pratique.
réponse à . <inconnu> le 13/09/2006 à 15h50 : "Pourquoi tu ne gardes pas tes chaussettes ?" Car pour prendre mon pied, j...
C’est ton choix, et tu l’assumes : bravo, grand !
réponse à . cotentine le 13/09/2006 à 00h56 : 24 ans ... en 1969 ? Oh, my God, serais-tu déjà dans le club ...
Pour moi, c’est un plus jeune!
réponse à . <inconnu> le 12/09/2006 à 23h17 : En 1969, j’étais "waiter" serveur, dans un Hôtel Restaurant e...
Je confirme: je connais un peu le pays (surtout Dublin et ses environs, ainsi que Galway et le Connemara): c’est superbe et les gens sont formidables. Par contre, la Gaëlique, c’est "another pair of sleeves", si j’ose dire !
réponse à . <inconnu> le 12/09/2006 à 23h17 : En 1969, j’étais "waiter" serveur, dans un Hôtel Restaurant e...
have you got your jam rag on ? jam=confiture. Jam = bloqué...

Peut-être que ton jam rag serait aussi = une guenille à "bloquer" les ardeurs de ces messieurs!

Ici, on dit aussi tout simplement = être malade.... ou les Anglais sont en ville! (bien que ce soit une situation courante ici... pas d’avoir ses règles d’avoir des Anglais...)

Pour les bilingues: that time of the month...
réponse à . cotentine le 11/09/2006 à 22h06 : On est, en fait, peut-être de la même génération, cell...
t’as vu, dis, Chirstian, elle te traite de "frappe", et qui ferait des fautes, en plus...
Dans le fond, elle a peut-être pas tort... Me trompé-je?
réponse à . HoubaHOBBES le 13/09/2006 à 14h13 : Euuuh, m’sieur Paco, juste pour vous dire que nous ici bas, on pense tous ...
je suis désolé, que Madame Turpinic veuille bien me pardonner, je l’avais pris pour un ptit gars........Je dois dire à "framboise" que j’avais bien 24 ans en 1969, je suis né en 1944, j’en avais donc 25 !!!!!.....je cherchais à me rajeunir.......Il y a aussi des "ptits" vieux" qui se régalent tous les jours , avec vous !!! La bises à tous.
réponse à . <inconnu> le 16/09/2006 à 11h31 : je suis désolé, que Madame Turpinic veuille bien me pardonner, je ...
Elle va prendre sa règle et vous taper sur le bout des doigts...
Y’en a qui aime...
Tiens, en passant, j’ai aussi déja entendu ou lu "elle a ses ours"...
réponse à . <inconnu> le 17/09/2006 à 21h10 : Tiens, en passant, j’ai aussi déja entendu ou lu "elle a ses ours"....
Ouaip, encore un qu’a du mal à lire les compléments...
réponse à . God le 17/09/2006 à 21h23 : Ouaip, encore un qu’a du mal à lire les compléments......
Ca s’appelle un coup de griffe ça...
Je suis sans pitié avec ceux qui ne me lisent pas avec toute l’attention que Je mérite !
réponse à . God le 17/09/2006 à 22h38 : Je suis sans pitié avec ceux qui ne me lisent pas avec toute l’atte...
Normal, la clé de la réussite dans une entreprise, c’est la communication.
Je suppose que Riskésavie bêtement va être excommunié ?
Pauvre de lui...
réponse à . God le 17/09/2006 à 21h23 : Ouaip, encore un qu’a du mal à lire les compléments......
J’ai glissé, chef !...
réponse à . God le 17/09/2006 à 21h23 : Ouaip, encore un qu’a du mal à lire les compléments......
moi j’ai bien lu les compléments, parce que je trouve que si God se décarcasse pour nous, il faut au moins lire ce qu’il écrit, même quand c’est nul !
Par contre je voudrais signaler qu’on peut aussi dire " avoir ses règles".
De rien, de rien, c’est juste pour montrer que je m’intéresse ...
réponse à . chirstian le 18/09/2006 à 16h29 : moi j’ai bien lu les compléments, parce que je trouve que si God se...
Etant présent et indicible à la fois, God ne peut donc se décarcasser, ne possédant pas d’os comme vous et moi. Par contre, hier, il est tombé sur un os avec ou sans moelle...
réponse à . <inconnu> le 14/09/2006 à 15h46 : have you got your jam rag on ? jam=confiture. Jam = bloqué... Peut-...
Mais no pause pour bouter les Anglais hors de France ?
Les Anglais seraient les ennemis du câlin-calignou. Mauvaise réputation méritée ? J’ai tout lu et relu à propos du rouge et de Pline le rapporteur de racontards. Mais la journée est promise à des agapes au rosé sous les frondaisons. Je vous la souhaite belle à tous !
Waterloo.......1815.......déjà ?...........Comme le Tampax vite!
A ce sujet, une petite blagounette.......C’est la soeur de Toto pour qui les rosbeefs débarquent pour la première fois.......la gamine toute surprise se demande ce qu’il lui arrive......Toto qui voit çà s’écrit:" Les salauds, ils t’ont coupé les c...!"
Quand les anglais débarquent ,c’est la débandade .
réponse à . file_au_logis le 11/09/2006 à 18h53 : A cette époque, ils étaient habillés d’uniformes roug...
Seule Jeanne, jeune Lorraine à l’oreille fine, l’a cru. Elle en fut cuite!
Fées des lilas ,ton léger parfum m’entête . Quelles incantations faut il prononcer pour t’invoquer ? Bibbidi bobbibi Boo"? please please please, talk talk me ?
le rapport avec l’expression d’aujourd"hui? Le débarquement de l’anglais en fin ,of course!
et les femmes sont paniquées....
Lorsque la petite rivière coule rouge, emprunte le petit sentier boueux. (Amis de la poésie, bonjour!)
Ce proverbe est de qui ? Confucius ?
Débandade ! pas nique ! c’est du pareil homme aime ! (ou n’aime pas)
Pour compléter les compléments de God je vous propose:

avoir ses classiques
avoir ses doches
avoir son cardinal
les arcagnasses
les arcagnats
réponse à . comte_arebours le 20/06/2009 à 12h14 : Lorsque la petite rivière coule rouge, emprunte le petit sentier boueux. ...
Con fut si us... et coutumes ... à Pygalle !
réponse à . mickeylange le 20/06/2009 à 12h47 : Pour compléter les compléments de God je vous propose: avoir ses ...
......Avoir ses époques.........
Uniformes rouges pour qu’on ne voie pas le sang. C’est ce qu’on m’a dit aussi pour expliquer la peinture rouge des somls des bateaux de guerre anglais...

La dame aux camélias ornait ses robes de camellias blancs. Quand les camellias étaient rose ou rouges, cela avisait ses éventuels clients que "ces soirs-là, elle dormait seule...
Que dire de nouveau ...tout a été dit, les ragnagnas, les "je suis indisposée", les tintins!!!- j’ai les tintins-et "les affaires" ...
Quand on avait ses...trucs, ses règles...quoi, c’était pas marrant...Vous pouvez sourire...messieurs! 
C’est quand la jeune fille mettait à tremper ses serviettes...que la mère vériiait ! qu’il n’y avait pas anguille sous roche.
Ouf! Disait la mère!
Ces machiins qui pandouillaient à l’étendoir, ma cousine et moi on se demandait à quoi ça pouvait biens servir...des cache- oreilles pour la nuit? pour tenir ses cheveux plaqués? et on essayit de se nouer les pattes du machin sous le menton...Certaines??? peut-être se souviennent?...j’en doute.
Je vous parle d’un temps...où...
Et comme je ne veux pas m’étaler dans des détails , disons excessivement féminins,
je referme l’enveloppe de toile brodée à nos initiales dans laquelle on rangeait les serviettes h. en attendant la nouvelle lune. 
En tout cas ici c’est tout à fait ça, les Anglais, les vrais, ont débarqué et ils ne sont jamais repartis, grrrrr...
On dit d’eux qu’ils sont des insulaires, faut voir!
Voici la totalité de l’article consacré au sujet du jour par le grand linguiste Pierre Guiraud dans son excellent Dictionnaire érotique (préface Alain Rey). Il y a forcément quelques redites qui vont irriter God. Un pointage systématique pour éliminer les doublons serait trop long ; en mon âme et conscience et après en avoir débattu avec moi-même, je préfère vous les infliger plutôt que de vous priver des « nouveautés » dont certaines sont ...saignantes. Et God lui-même, bien plus que quatre ou cinq jours par mois, n’hésite pas à nous servir du réchauffé…
MENSTRUES, TAMPON HYGIÉNIQUE
Affaires, alliés, anglais, anglais (avoir ses) anglais, (ont débarqué), argagnasses balançoire à Mickey, bourrer la dinde(se), brouillamini, cache-tampon (jouer à), cardinales, carlets, carrelets (avoir ses), casser la gueule à son porteur d’eau, chemise sale (il y a de la), con en ribotte (avoir le), débarquement des anglais, doches, drapeau rouge, écraser les tomates, éponge, éponge (mettre l’), époques, fièvre rouge, fifine, histoire (avoir ses), marquer, marquer (ne plus), menstrues, mer rouge, mois (avoir ses), nez cassé (mon chat a le), ordinaires ours, patte (avoir la), pavoiser recevoir sa famille, recevoir ses cousins, règles, relâche (faire), repeindre sa grille repeindre sa grille en rouge, rougets (avoir ses), rue barrée (avoir sa), sauce tomate, tamponnoir, tampon périodique, tomate, traverser la mer rouge, trucs, vigile et jeûne, visite (avoir la).
Menstrues est un terme savant, d’après l’adjectif latin menstruus « mensuel », d’où, en français populaire : les mois, les époques. Le mot règles, lui, signifie «  les régulières » ; on dit aussi les ordinaires et, en argot, les carrelets par jeu de mots sur carrelet "règle (à tracer)" . D’une façon plus générale on dit avoir ses affaires, ses histoires, ses trucs...
Mais, dans le langage populaire, l’idée d’ « avoir ses règles » correspond à deux images fondamentales : « avoir une serviette hygiénique » et « être rouge ».
1° Un tampon : argagnasses (avoir ses), balançoire à Mickey, bourrer la dinde (se), cache-tampon (jouer à), doches, éponge (mettre l’), fifine, patte (avoir la), tampon…
2° Être « rouge ». Les règles, ce sont les anglais en souvenir du temps où ils étaient habillés en rouge; d’où : anglais, alliés, débarquement des anglais...
De nombreuses locutions évoquent de même la rougeur du flux menstruel : cardinales, drapeau rouge, écraser les tomates, fièvre rouge, casser le nez à son porteur d’eau, à son chat, pavoiser, repeindre sa grille en rouge, rougets (avoir ses), sauce tomate, tomate, traverser la mer rouge.
3° Une « indisponibilité ». Les règles constituent une « indisposition »; et, selon la formule, la femme est indisposée; le langage populaire et l’argot des filles la conçoivent comme « indisponible » en raison de circonstances diverses : avoir de la visite, recevoir sa famille, ses cousins, faire relâche, faire vigile et jeune, avoir sa rue barrée...

Pour terminer dans la distinction, ne manquez pas cette page.
......Avoir ses époques.........

On pourrait rajouter perfides... avoir les perfides qui débarquent, ou ses époques perfides !

Albion
réponse à . <inconnu> le 20/06/2009 à 14h24 : Que dire de nouveau ...tout a été dit, les ragnagnas, les "je suis...
... que les moins de 20 ans .... etc.
Et comment si je m’en souviens ! Question cruciale de l’époque : pourquoi tout-à-coup, elles disparaissaient de la circulation ?
réponse à . <inconnu> le 20/06/2009 à 17h15 : Voici la totalité de l’article consacré au sujet du jour par...
balançoire à Mickey,
J’aime pas trop. 
Je ne l’ai pas inventée!!! Mais j’ai résisté à la tentation de la mettre en gras.
moi ,c’est celle que j’aime le plus . car elle a un côté drôle alors que toutes les autres tendent à me donner de façon plus ou moins aigÜe, cause leur crudité salace, des spasmes stomacaux.
J ’aime beaucoup la poésie avec laquelle Marie Duplessis qui laissait entendre avec un camélia en bouton qu’elle était momentanément indisponible.
Et si on inventait de nouvelles expressions. Je commencerai:
J’ai du rouge aux lèvres
réponse à . mident le 20/06/2009 à 17h57 : ... que les moins de 20 ans .... etc. Et comment si je m’en souviens ...
Moi c’était parce que je m’étais baignée dans une rivière très froide. Au deuxième mois il a fallu avouer à ma mère qui s’inquiétait: "J’ai fais une bétise". Mais qu’est-ce que tu as fais ? Voilà... Je me suis baignée dans la rivière alors que je les avais. Qu’est-ce que j’allais prendre! Au lieu de cela, elle étais contente et soulagée. Je n’avais pas compris pourquoi.
réponse à . tortueterrestre le 20/06/2009 à 18h17 : moi ,c’est celle que j’aime le plus . car elle a un côté...
Sauf qu’en argot la balançoire à charlot c’est la guillotine !
Alors dans la balançoire à mickey tu coupes quoi ?
brrrrrrr!!
réponse à . mickeylange le 20/06/2009 à 19h38 : Sauf qu’en argot la balançoire à charlot c’est la guil...
Je ne trouve nulle part le sens de "veuve" pour "balançoire à Mickey". Et compte tenu de l’ancienneté des mots d’argots concernant la machine à raccourcir comparée au bien plus jeune âge de la souris (pas l’angélique, celle de Walt), cela ne m’étonne pas...
réponse à . <inconnu> le 20/06/2009 à 20h10 : Je ne trouve nulle part le sens de "veuve" pour "balançoire à Mick...
Tu te trompes peut être de veuve ?
Non pas la Cliquot !
réponse à . mickeylange le 20/06/2009 à 20h22 : Tu te trompes peut être de veuve ? Non pas la Cliquot !...
La Poignet, peut-être?
Ou bien la noire, qui peut éventuellement faire le boulot de celle du bon Docteur Guillotin?
réponse à . <inconnu> le 20/06/2009 à 20h42 : Ou bien la noire, qui peut éventuellement faire le boulot de celle du bon...
Pas sous nos climats? Quoique... non rien.
réponse à . <inconnu> le 20/06/2009 à 20h42 : Ou bien la noire, qui peut éventuellement faire le boulot de celle du bon...
Elle a beau avoir huit poignets, elle ne me fait pas trop rêver, la voir à cette page.
réponse à . <inconnu> le 20/06/2009 à 20h51 : Elle a beau avoir huit poignets, elle ne me fait pas trop rêver, la voir &...
Elle a pourtant un beau nœud pape rouge !
Certes, mais de-là à lui confier le mien...
Moi ça me dérange pas de lui confier mon pape, mais il est tout blanc. On va attendre qu’il rougisse.
réponse à . mickeylange le 20/06/2009 à 21h02 : Moi ça me dérange pas de lui confier mon pape, mais il est tout bl...
Bien mûr, couleur balançoire à Mickey, j’espère pour toi que cela lui arrive plus souvent que tous les vingt-huit jours...
Ma petite fille a faim... On sort dîner, et demain, évident, je suis de fête de la musique, elle a trouvé un plan des meilleurs Spectacles, sacré crapahut à travers Paris en vue!
Jean Teulé, dans le très agréable "Le Montespan" fait dire à Mme de Montespan : (je ne peux pas), le cardinal habite à la Motte. J’adore !
S’il y a bien quelques idées de débarquement dans les textes du beau Georges (l’autre !), telle qu’ici :

Voici ce qu’il advint jadis grosso modo
Entre la rue Didot et la rue de Vanves,
Dans les années quarante
Où je débarquais de mon Languedo,
Entre la rue de Vanv’s et la rue Didot.


...elles n’ont rien à voir avec les mots du jour… Et je doute qu’il ait un jour eu l’envie de broder sur cette expression si peu romantique…

Pour ne pas vous laisser sans "le Brassens du matin", voici - à cette page - une petite allusion aux Anglais..

Ces deux myosotis fleuris dans mon jardin
Un p’tit forget me not pour mon oncle Martin
Un p’tit vergiss mein nicht pour mon oncle Gaston
Pauvre ami des Tommies, pauvre ami des Teutons…
réponse à . DiwanC le 13/01/2014 à 00h54 : S’il y a bien quelques idées de débarquement dans les textes...
Et dans "Marquise" ...........

"le même cours des planètes
REGLE nos jours et nos nuits.........."


Pas grand chose avec l’expression du jour mais on va pas se faire du mauvais sang pour si peu.

Bon, me voilà revindu du Maasaï Mara où j’ai vu plein de zanimos.......Le lion et ses femmes, Elephantes et leurs petits, vieux mâles éléphants solitaires, guépards, léopards, girafes, zèbres, babouins, gnous (c’est drôle si on rajoute un E ça prend X au pluriel), gazelles, antilopes, faucons.......et même des vrais.........
Pas vu le rhino féroce........

Et pis c’est pas tout ça mais après ces 6 semaines de pérégrination planétaire je rentre at home dans une semaine.......
Ce petit mois et demi m’aura permis de faire tampon entre l’automne et le printemps....et puis c’est hygiénique d’un peu s’aérer.....

Qu’est ce que le Tampax* temps passe vite !

* Vous savez pourquoi Mimie Mathy n’en utilise pas ?
- Elle s’embronche sur la ficelle........

Allez, zou vais profiter de ma dernière semaine....ce matin départ pour l’île de Maskali*.....baignade, masque-palme-tuba parce que les fonds sous marins......ça jette !
J’aime bien cette île, on prend sa serviette et on y va.....c’est périodique..

*Demandez a God, y sait où c’est !
réponse à . BOUBA le 13/01/2014 à 04h02 : Et dans "Marquise" ........... "le même cours des planètes REGLE n...
Oups ! Erreur d’aiguillage, ce n’est pas une réponse à Bouba.

GODOGRAMMES
AA : God brisant quenelles
God bénissant aquarelle

J’en profite pour demander à Sa Divinité pourquoi il n’y a pas de majuscule à "anglais" dans la libellule le libellé de l’expression ? A-ce une signification parti cul lierre particule hier ?

À propos, à la requête de Bouba, c’est où l’île de Maskali ?
DEVINETTE :
Pourquoi la souris gni-gni ?
Parce que le rat gna-gna.
Combien de périphrases, de métaphores pour tourner avec regret, mépris, dégoût même autour du pot intime d’une dame durant les 60 (au moins !) siècles passés ! Les femmes n’avaient de charme que si l’on pouvait s’en servir dans un temps où croyances et techniques vouaient l’hygiène aux gémonies. Mais nous vivons une époque formidable où, après l’état de nature nous sommes parvenus à l’état bio : tampons bio avec mode d’emploi, contraceptifs en sachets nous sont proposés sur tous les écrans à notre disposition et God sait s’il y en a, à toute heure du jour et de la nuit... puis pour faire tomber l’exaltation de la jeunesse et supporter avec le sourire ce qui nous désignait autrefois à la vieillesse dès 40 ans, tous les traitements rêvés de la ménopause... Et ça marche ! Plus de règles, en rien : la liberté totale et le plaisir sans le risque d’enfanter, enfin ! Dommage qu’il faille attendre d’avoir des plis sur la figure comme dit ma petite-fille ! Mais, vu de l’intérieur...  Belle journée déréglée, rouge et noire, bleue et rose, verte et jaune si le coeur vous en dit !
Dans la région les Anglais sont arrivés depuis des années et ils doivent s’y trouver bien parce qu’ils sont de plus en plus nombreux et qu’ils y restent. Faut dire qu’on a des arguments... gastronomiques.
réponse à . charmagnac le 13/01/2014 à 07h43 : Dans la région les Anglais sont arrivés depuis des années e...
Je pense qu’il y a aussi des avantages fiscaux (pas sur la gastronomie).
Vieilles dames, au boulot
- Plus je vieillis, plus j’aime les pauses...
- Oui, quand on prend de l’âge, on ne respecte plus les règles, on met toute notre âme dans les moments de détente...
- C’est ça, plus de règles ! L’âme est nos pauses...
réponse à . joseta le 13/01/2014 à 09h29 : Vieilles dames, au boulot - Plus je vieillis, plus j’aime les pauses... - ...
Les poses, c’est pour la jeunesse, et l’âge mène aux pauses.
réponse à . joseta le 13/01/2014 à 09h29 : Vieilles dames, au boulot - Plus je vieillis, plus j’aime les pauses... - ...
Et la ménopause n’est pas une touche du magnétoscope 
réponse à . <inconnu> le 13/01/2014 à 09h33 : Les poses, c’est pour la jeunesse, et l’âge mène aux pa...
réponse à . comte_arebours le 13/01/2014 à 09h35 : Et la ménopause n’est pas une touche du magnétoscope ...
Ménopause ? Mais non, pause !
SIMILAIRE
Avoir ses minestrones
DEVINETTE
Quel rapport y-a-t’il entre les premières règles d’une jeune fille et les votes d’une assemblée pour sanctionner les gouvernements ?
- c’est l’émotion de sang, sûr !
Ma mère est Anglaise et mon père est en terre cuite.
réponse à . BOUBA le 13/01/2014 à 04h02 : Et dans "Marquise" ........... "le même cours des planètes REGLE n...
Demandez a God, y sait où c’est !
On va se débrouiller tous seuls... parce qu’à cette heure-ci, God seul sait-il où il est lui-même ?
Quant à toi, on te devine bien sur cette page, palmant élégamment dans les eaux bleues de la Mer Rouge. 
AILLEURS
Wallonie / Avoir ses clottes
cette page
réponse à . <inconnu> le 13/01/2014 à 08h22 : Je pense qu’il y a aussi des avantages fiscaux (pas sur la gastronomie)....
Bien que le coût du logement soit très élevé en France, il l’est quand même moins qu’au Royaume-Uni. En conséquence, les Anglais achètent leur résidence en France ... et font monter les prix.
réponse à . <inconnu> le 13/01/2014 à 06h07 : Oups ! Erreur d’aiguillage, ce n’est pas une réponse &ag...
c’est où l’île de Maskali ?
On s’en fout, on n’a pas les moyens d’y passer nos vacances.
#104 ...pourquoi il n’y a pas de majuscule à "anglais" dans la libellule le libellé de l’expression ?
Peut-être parce qu’il ne s’agit pas d’un réel représentant de la Gracious Majesty, tout simplement...
DEVINETTE
Pourquoi, quand une jeune fille note un écoulement vaginal, elle est très pressée de trouver ses tampons ?
- parce que les tampons doux hâtent.
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
@ Mintaka (auteur d’un jeu de mots avec Watt)
Pami les inventions de James Watt, c’est pas répandu mais il y a aussi le tampon, connu comme le tampon d’Watt.
réponse à . DiwanC le 13/01/2014 à 10h15 : #104 ...pourquoi il n’y a pas de majuscule à "anglais" dans la libe...
Si je comprends bien, les soldats en rouge n’étaient pas les Anglais de sa Gracious Majesty mais des anglais ne représentant pas réellement sa Gracious Majesty...
Bof, j ai jamais compris ce qu’ un état relevant de la physiologie pouvait avoir de tellement intéressant, ni pourquoi il ferait tourner les vignes et mourir les abeilles (ou l’ inverse). Mais ma mère m’ a raconté, il y a très longtemps, que quand elle était en vacances chez sa grand-tante, avec des cousines, toutes les filles usaient et abusaient de ces vieilles croyances ; en effet, au moment d’ aider à la cueillette de fruits et à la préparation de confitures, toutes les filles de plus de 12 ans avaient, comme par miracle, leurs règles, et toutes en même temps !
réponse à . joseta le 13/01/2014 à 10h42 : DEVINETTE Pourquoi, quand une jeune fille note un écoulement vaginal, ell...
Quand j’ai plus de moquette, je fume des tampons, si possible pas usagés.
réponse à . <inconnu> le 13/01/2014 à 10h45 : Quand j’ai plus de moquette, je fume des tampons, si possible pas usag&eac...
T’es pas très malin, on utilise les tampons comme filtres pour fumer la moquette !
DEVINETTE
Pourquoi l’inspecteur enquêtait sur les pistes des crimes avec des femmes qui menstruaient ?
réponse à . mitzi50 le 13/01/2014 à 10h44 : Bof, j ai jamais compris ce qu’ un état relevant de la physiologie ...
Pour les lycéennes contemporaines, c’est le jour de piscine qu’elles sont indisposées.
Reste à savoir à quel moment l’humanité a fait le lien entre relations sexuelles et procréation. Les humains devaient se demander comment on pouvait saigner et ne pas mourir, ce qui devait passer pour diabolique.
Pour finir, chez les anglophones, ce qui est sanglant est particulièrement vulgaire.
réponse à . joseta le 13/01/2014 à 11h14 : DEVINETTE Pourquoi l’inspecteur enquêtait sur les pistes des crimes ...
Réponse
- pour voir les indices posés.
- Ma chienne, quand elle a ses règles (chaleurs) a très mauvais caractère et devient agressive; justement aujourd’hui elle est empêchée...
- Mord-t-elle ?
Les règles de la fille de joie mancelle
Quand elle a l’écoulement sanguin, elle a les coûts: Le Mans sans gains. 
Après tout cela, un peu d’air frais serait bien agréable... Pas un long temps, juste celui de respirer Le Bouquet de Prévert... Il y parle d’une qui sans doute attendit ses "anglais"*, les vit débarquer et s’en aller à tout jamais...

Que faites-vous là petite fille?
Avec ces fleurs fraîchement coupées?
Que faites-vous là jeune fille?
Avec ces fleurs, ces fleurs séchées?
Que faites-vous là jolie femme?
Avec ces fleurs qui se fanent?
Que faites-vous là vieille femme?
Avec ces fleurs qui meurent?

J’attends le vainqueur


À cette page, voici une version chantée... étonnante harmonie médiévale...

* pour raccrocher à l’expression du jour
réponse à . SyntaxTerror le 13/01/2014 à 11h19 : Pour les lycéennes contemporaines, c’est le jour de piscine qu&rsqu...
ce qui devait passer pour diabolique.
et qui pourrait avoir donné lieu aux menstrueuses monstrueuses fariboles mentionnées par Pline et à la chasse aux sorcières ?
réponse à . <inconnu> le 13/01/2014 à 08h22 : Je pense qu’il y a aussi des avantages fiscaux (pas sur la gastronomie)....
Beaucoup moindres depuis qu’ils ne peuvent plus toucher le RMI ou le RSA depuis qu’on prend en compte le patrimoine (immobilier) des demandeurs.
Ils sont nés au paradis terrestre ?
réponse à . SyntaxTerror le 13/01/2014 à 10h08 : Bien que le coût du logement soit très élevé en Franc...
On l’a vu dans les régions où ils se sont installés en nombre (le Pas de Calais et le Sud-Ouest). Le Périgord a été la première région où les prix de l’ancien ont atteint des niveaux de moins en moins accessibles aux Français.
Et pendant qu’on cause, le Tampax temps passe. Pardon !
réponse à . saharaa le 13/01/2014 à 15h06 : ce qui devait passer pour diabolique.et qui pourrait avoir donné lieu aux...
Oui, sans doute.
Etant adolescent, il arrivait que "certains jours", ma mère confiait à ma petite soeur le soin de monter la mayonnaise !
Le médecin Icétidas garantit la guérison de la fièvre quarte par le coït, pourvu que ce soit au début des règles
Intéressant, mais il oublie de dire qui des deux est malade.

A propos du coït et certains critiques disant qu’un Scorcese raté, ça existe, on propose à cette page un résumé de "The Wolf of Wall-Street" pour éviter de perdre son temps.
Elpépé aurait dit "Les perfides ont débarqué"
réponse à . SyntaxTerror le 13/01/2014 à 11h19 : Pour les lycéennes contemporaines, c’est le jour de piscine qu&rsqu...
Je ne vois pas pourquoi, avoir ses règles n’ empêche ni de nager, ni de se laver ! Quant à la vulgarité, il me semble que le "Bloody Mary" y échappe. Il est vrai que la vodka-jus de tomate, se boit. Le sang, ma fois, à moins d’ être un vampire, un peu moins....

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Les anglais ont débarqué » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?