Ne pas avoir inventé l'eau tiède (chaude) / le fil à couper le beurre - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Ne pas avoir inventé l'eau tiède (chaude) / le fil à couper le beurre

Ne pas être très intelligent.
Être très naïf ou être borné.

Origine

Un inventeur a normalement l'esprit curieux, ouvert et il imagine des choses auxquelles d'autres n'ont pas pensé ou difficiles (techniquement) à concevoir.
On le suppose donc naturellement doté d'une certaine ingéniosité.

Mais que penser de l'intelligence de celui qui « invente » des choses d'une banalité affligeante comme l'eau chaude, l'eau tiède, le fil à couper le beurre, le cachou rond, le caoutchouc mou, le moisi du Roquefort ou les trous de l'Emmental[1] ?
C'est toute l'ironie qui ressort de cette expression.

[1] Toutes ces 'inventions' font partie de celles recensées dans les très nombreuses variantes de cette expression.
A part pour l'Emmental (Lien externe), puisque la version originale contenait 'les trous du Gruyère' mais que, comme chacun sait, il n'y a pas de trous dans ce fromage (Lien externe).

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas avoir inventé l'eau tiède (chaude) / le fil à couper le beurre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Danemarkda Han har ikke opfundet den dybe tallerkenIl n'a pas inventé l'assiette creuse
États-Unisen To not be a rocket scientist / brain surgeonNe pas être un scientifique (expert) en fusées / chirurgien cérébral
Angleterreen He'll never set the Thames in fireIl ne mettra jamais le feu à la Tamise
États-Unisen To not be the sharpest pencil in the boxNe pas être le crayon le plus pointu dans la boîte
Angleterreen To be no geniusNe pas être un génie
Angleterreen Not having invented the wheelNe pas avoir inventé la roue
Espagnees Ser mas tonto que Perico el de los palotesÊtre plus bête que Pierrot ,celui qui utilise les baguettes de tambour
Espagnees Ser un poco corto de mirasÊtre un peu trop juste d'esprit
Espagnees Hacer el primoInterpréter le rôle de cousin
Canada (Québec)fr Ne pas avoir mis (posé) les pattes aux mouches
Canada (Québec)fr Ce n'est pas la tête à Papineau
Canada (Québec)fr Ne pas avoir inventé le spring aux sauterelles
Canada (Québec)fr Ne pas avoir inventé les boutons à 4 trous
France (Rurale)fr Découvrir que l'ail colle
Croatiehr Nisi otkrio toplu voduNe pas avoir inventé l'eau chaude
Hongriehu Nem ô találta fel a spanyol viasztCe n'est pas lui qui a inventé la cire espagnole
Italieit Non avere inventato l'acqua calda / tiepidaNes pas avoir inventé l'eau chaude / tiède
Italieit Non aver scoperto l'America / l'acqua caldaNe pas avoir découvert l'Amérique / l'eau chaude
Pays-Basnl Het buskruit niet uitgevonden hebbenNe pas avoir inventé la poudre
Roumaniero E deştept ca oaiaIl est intelligent comme le mouton
Serbiesr Nisi otkrio AmerikuT'as pas découvert l'Amérique

Vos commentaires
A part pour l’Emmental (), puisque la version originale contenait ’les trous du Gruyère’ mais que, comme chacun sait, il n’y a pas de trous dans ce fromage ().
Comme dit Geluk : la ville de Gruyère existe vraiment. Le voyage Bruxelles - Gruyère ne coûte de 40 BEF les 100g 
réponse à . Jonayla le 05/09/2009 à 00h36 : A part pour l’Emmental (), puisque la version originale contenait ’l...
Exact, j’ai visité la fromagerie, il y a une vingtaine d’années, là-bas en Suisse .
Pour le "chacun le sait", ce n’est pas si évident. Lorsque je veux acheter du gruyère dans les grandes surfaces, il faut toujours que je précise "gruyère suisse, svp". Sinon, on me refile de l’emmenthal. Il y a aussi ceux et celles qui prétendent que c’est kif-kif bourricot. Ils n’ont jamais goûté le gruyère pour dire pareille sottise. Tsinta, Horizondelle seront certainement d’accord avec moi.

Petite précicion, 40 BEF, c’était il ya quelques temps, maintenant il vaut presque le double. 17 € le kg, par chez moi.
C’était la minute de la ménagère de plus de 50 ans. 

Cela nous éloigne de l’eau tiède, chaude et de son inventeur mais je ne manque jamais de défendre le gruyère.
Mais que penser de l’intelligence de celui qui « invente » des choses d’une banalité affligeante comme l’eau chaude, l’eau tiède, le fil à couper le beurre, le cachou rond, le caoutchouc mou, le moisi du Roquefort ou les trous de l’Emmental[1] ?

Ce mélange entre invention qui n’en sont pas et le génial fil à couper le beur nous choque.
Comment un site de votre tenue peut faire de tels amalgames.
Ca me peine.
Jean-Marie.
réponse à . tytoalba le 05/09/2009 à 08h01 : Exact, j’ai visité la fromagerie, il y a une vingtaine d’ann&...
Cela nous éloigne de l’eau tiède, chaude et de son inventeur mais je ne manque jamais de défendre le gruyère.
Bonjour, Tyto et les autres. Moi, je préfère défendre l’Emmental, les tranchées étant déjà creusées et les trous d’obus offrent une bonne protection.
réponse à . Jonayla le 05/09/2009 à 00h36 : A part pour l’Emmental (), puisque la version originale contenait ’l...
Plus il y a de fromage, plus il y a de trous ;
or plus il y a de trous, moins il y a de fromage ;
donc plus il y a de fromage, moins il y a de fromage.
des choses d’une banalité affligeante comme l’eau chaude, l’eau tiède, le fil à couper le beurre, le cachou rond, le caoutchouc mou, le moisi du Roquefort ou les trous de l’Emmental ?
Eh bien, eh bien, mon petit Godemichou adoré, que voici donc une prise de position facile et - oserais-je le dire - injustifiée à mes yeux.
En effet, l’eau chaude est bien différente de l’eau tiède. Jettes-y-ton chat, puis demande-lui donc ce qu’il en pense...
Les nuances sont nombreuses, la difficulté d’atteindre exactement la température* voulue et de la maintenir avec précision est bien évidente...
Ensuite, le cachou rond est bien plus agréable dans la bouche qu’un cachou cubique. Nous n’avons ainsi ni angles, ni arêtes coupantes. Pour les arêtes, il y a déjà les poissons, cela devrait nous suffire. Quant au caoutchouc mou, ce n’est pas aussi simple que tu nous le suggères: regarde donc ta boîte à élastiques et cherches-zy les vieux. Tu verras comme ils sont cassants. Prends ta vieille machine à laver et cherches-y- les raccords en caoutchouc: cassants, poreux, etc...
Je ne parlerai pas du fil à coupe le beurre, Mickey ayant déjà émis son opinion là-dessus. Le moisi du Roquefort ne m’inspire pas. Je ne suis pas un spécialiste de cette région. Quant aux trous du Gruyère, je te renvoie à mon intervention précédente.
Mais je te comprends. Tu as écrit ton texte en 2005. Tu étais encore jeune et inexpérimenté. Allez, va, et ne pèche plus.
Curé-Ooops

* Cela me rappelle mon prof’ de chimie qui nous a demandé un jour de peser "exacttement" "environ" 2,5 g de je ne sais plus quel produit...
réponse à . mickeylange le 05/09/2009 à 09h17 : Plus il y a de fromage, plus il y a de trous ; or plus il y a de trous, moi...
Un très beau syllogisme!
Filo-logis-zme ! Y a-t-il des trous dans fe fromage ? 
Qui n’a pas inventé l’eau tiède ne casse pas non plus trois pattes à un canard.
Et pourtant, pourtant, les frères Bogdanoff trouvent géniale l’invention de l’eau tiède. Leurs arguments sur cette page sont intéressants.
réponse à . momolala le 05/09/2009 à 09h29 : Qui n’a pas inventé l’eau tiède ne casse pas non plus ...
et n’a pas inventé la poudre non plus!
réponse à . momolala le 05/09/2009 à 09h29 : Qui n’a pas inventé l’eau tiède ne casse pas non plus ...
Mais c’est le canard qui a inventé l’eau tiède.
Quand l’eau est chaude le canard cuit, donc il évite. Quand elle froide, il évite aussi pour ne pas se les geler. Quand elle est gelée il risque de se casser une patte à l’atterrissage ce qui arrive tous les hivers.
C’est pour ça que les canards n’ont plus que deux pattes.
Merci qui ?
Ce sont les femmes qui ont inventé la poudre.
Pour se faire sauter.....

Ach!!!!
Je préfère avoir inventé le fil à couper l’eau froide!
C’est pour cela sans doute que l’on parle du fil de l’eau...
Merci pour cet apport génial à l’humanité en général et à moi-même en particulier.

Filo
Tu veux parler de la poudre à canon,pas de la poudre de riz?
moi je connais l’expression : il n’a pas inventé la machine à cambrer les bananes ! Pour parler d’un benêt. bon je ne sais pas son origine... Voilà !
réponse à . mickeylange le 05/09/2009 à 09h58 : Ce sont les femmes qui ont inventé la poudre. Pour se faire sauter..... ...
Qui a inventé l’eau en poudre? Il suffit d’y ajouter de l’eau pour obtenir de l’eau.
Avez vous remarqué que ce samedi 5 septembre 2009 est un grand jour pour Expressio ?
Non ?
C’est la première fois dans l’histoire d’expressio que nous avons deux expressions le même jour.
Ce matin nous avions
"Ne pas avoir inventé l’eau tiède (chaude)"
et cet après midi nous avons
« Ne pas avoir inventé l’eau tiède (chaude) / le fil à couper le beurre »
Demain matin nous aurons... et demain après midi...
(Je sais pas le week-end c’est une rediffusion).
Vous pouvez remercier God qui double ses efforts pour nous faire deux fois plus plaisir.
God devient Bi Goode cette page
Etre un peu gnaillos...
Ne pas être très fufut...
" Je m’appelle Simplet...L’innocent du village..."
Celui (celle) qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez...
Tiens ! pas d’émoticone...Que des surdoués sur ce site !
réponse à . rosanane le 05/09/2009 à 11h20 : moi je connais l’expression : il n’a pas inventé la mach...
Bien le bonjour, Rosanane que je ne connais pas.
Rosanane...? Dis-moi, je m’interroge? Cela serait-il une contraction de "Banane Rose"? Ce qui expliquerait ton dépit de ne pas encore avoir trouvé celui qui te ferait cambrer...
Noooooon, je plaisante, là....

Mais si je ne connais pas non plus l’origine de l’expression que tu cites - je ne la connaissais même pas du tout - je sais par contre qui a inventé la machine a cambrer les bananes: il s’agirait d’après mes sources d’un dictateur nègre disparu, mouru, quoi. Comme il y en a déjà eu tellement dans ces trente ou quarante dernières années, tu as le choix!
Cela pourrait être un ... homard ... pas tris’ pou’ deux sous ... ou alors celui qui a fait construire une basilique ap’rès s’êt’e p’oclamé empe’eu’ (preuve s’il le faut, qu’il n’était pas manchot), ... enfin, choisis!
réponse à . <inconnu> le 05/09/2009 à 12h33 : Qui a inventé l’eau en poudre? Il suffit d’y ajouter de l&rsq...
Je savais que l’on pouvait compter sur toi!.

L’alcool, non, mais l’eau ferrugineuse, oui!
Il n’a pas inventé les boutons à quatre trous.
Qui?? peu importe.
Certainement pas God, lui il est très fort, sauf peut-être ce matin, il a eu une petite faiblesse, car l’eau quand elle est chaude, c’est qu’elle n’est pas tiède, et l’inverse peuchère !!
réponse à . file_au_logis le 05/09/2009 à 14h05 : Je savais que l’on pouvait compter sur toi!. L’alcool, non, mais l&...
Encore une autre eau à cette page.
Pourquoi la mer, bien qu’alimentée par l’eau douce des rivières, est-elle salée ? Réponse d’Alphonse Allais à cette intéressante question: C’est parce qu’il y a des morues dedans.
réponse à . <inconnu> le 05/09/2009 à 12h33 : Qui a inventé l’eau en poudre? Il suffit d’y ajouter de l&rsq...
Je me réponds à moi-même:
Qui a dit que la réalité dépasse la fiction?
L’eau en poudre, non seulement ça existe, mais encore ce sont des picards qui l’ont inventée, voir cette page!
Pfeuf, moi j’le savais...
réponse à . mickeylange le 05/09/2009 à 12h55 : Avez vous remarqué que ce samedi 5 septembre 2009 est un grand jour pour ...
Ah ben voilà, il me semblait bien que je n’avais pas la berlue. Une expression ce matin et deux après-midi.

Et je n’avais pas non plus bu de l’eau de Villée. Voir à cette page. Avec un sorbet citron, c’est encore mieux.

J’en prendrais bien une pour fêter l’anniversaire de Larry_Tournelle et de Totor95. Hips !!!!
Heureux anniversaire à vous deux, et quoi que vous fassiez, (hips) faites le bien.
Depuis l’invention de l’eau tiède et autre fil à couper le beurre, on n’arrête pas le progrès, moi je vous le prouve :
La marque "Président" vient de lancer un époustouflant nouveau produit. La crème fraîche... au lait entier ! Non, ne rigolez pas, c’est très sérieux. C’est même écrit sur l’emballage. Vous vous demandez comme moi, comment on a pu faire jusqu’à présent pour faire de la crème fraîche sans avoir au départ du lait entier. A partir de lait écrémé ? Pas facile... Non... Quand même pas à partir d’eau de mer, même tiède ?
Tous les boulangers nous font le coup du pain aux céréales :ah bon, c’est fait avec quoi, sinon, le pain ? Du plastic ? Rarement. Du blé alors ? Et c’est pas une céréale, le blé ?
Les publicitaires jouent sur les mots pour parler à notre imaginaire, voire même à notre inconscient. Ils ont inventé aussi l’eau à 0%, rappelez-vous. Et même les yaourts aux morceaux entiers de fruits. Vous vous souvenez ? Faudrait savoir : les fruits ne peuvent pas être à la fois entiers et en morceaux, faut choisir ! Ben ils ont réussi à nous faire des morceaux entiers, fortiche !
J’attends l’eau gazeuse avec des bulles, les œufs complets avec le jaune, le blanc et la coquille, et pourquoi pas le gigot d’agneau à quatre pattes. Et aussi les caramels au sucre cuit, les voitures à quatre roues, le saumon élevé sous la mère, heu non, sous la mer... Si vous en voyez d’autres, n’hésitez pas à compléter ma liste qu’on rigole un peu.
Ces champions du marketing, vous allez voir qu’ils vont bientôt nous inventer l’eau froide !
réponse à . <inconnu> le 05/09/2009 à 16h26 : Depuis l’invention de l’eau tiède et autre fil à coupe...
On finit l’ère des allégés sans sucre, sans crème, sans sel, sans ...alors on laisse ce qu’on a enlevé et on explique que c’est, a contrario, avec. Souhaitons que les décérébrés momentanés ou permanents se souviennent tout à coup qu’ils ont un cerveau et se mettent à s’en servir : c’est là que serait la révolution.
réponse à . <inconnu> le 05/09/2009 à 16h26 : Depuis l’invention de l’eau tiède et autre fil à coupe...
Extraordinaire... je trouve sur cette page exactement le même propos... Mais comment fais-tu donc, Epicure ?
Très bien vu, J’y erre !
Il y a aussi le fil à couper l’eau tiède, tout comme le beurre à couper le fil chaud ...
Mais, ça, comme disait Rudyard Kipling, c’est une autre histoire ...

Bagheera-Hobbes
réponse à . <inconnu> le 05/09/2009 à 15h51 : Je me réponds à moi-même: Qui a dit que la réalit&ea...
Génial, l’eau en poudre ! Il suffit de la délayer dans la quantité d’eau ad hoc, et le tour est joué !
Fini, les petits sahariens (ou presque) qui meurent de soif : il leur suffit d’entreposer l’eau en poudre aux endroits utiles, et hop ! le problu est résolème !

Génial-Hobbes
réponse à . syanne le 05/09/2009 à 17h30 : Extraordinaire... je trouve sur cette page exactement le même propos... Ma...
Houlàààà, heureusement que la Marie-Claire ne s’appelle pas Nick Rodwell, car , si jamais on ne peut pas parler de plagiat, il y a certainement du parasitage là-dedans ! Je vous invite à aller lire les mésaventures vécues par Gordon Zola à l’édition des aventures de Saint Tin et de son ami Lou: le gars est pris à la gorge par Moulinsart, tout cela pour des romans qui ne valent pas grand’chose.
Rodwell a l’art de faire mousser ce qui ne doit même pas retenir l’attention ...
Enfin, je dis cela pour aider Epicure, moi  

Allez, je te taquine, l’info valait le coup, c’est le principal !

Hobbes-aux-fruits- dentiers
réponse à . HoubaHOBBES le 05/09/2009 à 18h58 : Houlàààà, heureusement que la Marie-Claire ne s&rsqu...
Tu peux me taquiner, bien sûr, mais regarde bien les dates !

Je suis un peu "à cheval" sur les références et les sources, c’est vrai. C’est sans doute à force de lire des travaux d’étudiants qui "copient-collent" sans vergogne les propos d’autrui, se les approprient, et s’imaginent que nous n’y verrons que du feu.
Il est pourtant si simple de mettre des guillemets lorsque l’on a découvert des propos intéressants ou jolis que l’on a envie de faire partager aux autres !

Il me semble bien me souvenir, d’ailleurs, d’avoir vu dénoncer ici-même, avec vigueur, et c’était bien légitime, les sites ou forums "empruntant" les définitions d’Expressio sans aucune référence.


Un document intéressant à
cette page
réponse à . syanne le 05/09/2009 à 19h14 : Tu peux me taquiner, bien sûr, mais regarde bien les dates ! Je sui...
Les antisèches se perfectionnent, tu connais cette méthode ?
En sculpture on ne fait que des plagiats, car tout a déjà été fait.
On imagine parfois qu’on a une idée originale et on s’aperçoit que 2000 ans avant JC ça a déjà été fait. Ca rend modeste.
réponse à . mickeylange le 05/09/2009 à 20h14 : Les antisèches se perfectionnent, tu connais cette méthode ? ...
Ouééééé´, mais, depuis 2000 ans, c’est tellement tombé dans la décharge le domaine public, que tout le monde l’a oublié.
s: Pompon
réponse à . Muscat le 05/09/2009 à 11h10 : Tu veux parler de la poudre à canon,pas de la poudre de riz?...
Et pourquoi pas de la poudre d’escampette ? Dans certains cas, comme le disait Napoléon, la victoire se situe dans la fuite
réponse à . HoubaHOBBES le 05/09/2009 à 18h46 : Génial, l’eau en poudre ! Il suffit de la délayer dans ...
Dans mon jeune temps cela existait et cela s’appelait du lithiné.
réponse à . lafeepolaire le 06/09/2009 à 00h06 : Et pourquoi pas de la poudre d’escampette ? Dans certains cas, comme ...
Les collègues de l’Educ Nat qui ont rédigé le dossier de presse du nouveau sinistre ont-ils ré inventé l’"eaurtographe" ? Cela a dû chauffer pour eux ! peut-être ont-ils dû prendre aussi la poudre d’escampette ?
réponse à . syanne le 05/09/2009 à 17h30 : Extraordinaire... je trouve sur cette page exactement le même propos... Ma...
En faisant d’abord appel à mon acquis personnel, (culture, tu sais, ce qui reste quand on a tout oublié, pardon de ne pas citer d’auteur, j’en connais au moins trois sources, alors choix difficile) en pressant mes petits neurones, puis à ma bibliothèque lorsque je suis chez moi, au net ensuite et souvent, je m’oblige à tenter d’enrichir le sujet du jour avant de partir éventuellement dans les délires qui sont le sel - le poivre et le piment - de ce site.
Tout a été dit ou écrit, il ne reste plus qu’à dire avec des mots nouveaux des choses anciennes, compil de deux citations célèbres dont je ne cite pas non plus les auteurs, juste pour t’embêter.
Jamais La Fontaine, Giraudoux, Anouilh, Shakespeare, je cite les premiers qui me viennent à l’esprit, n’ont « cité leurs sources », je pourrais en dénoncer des centaines, même et surtout des contemporains, mais … je n’ai pas l’âme délatrice.
Mes sources, je les cite lorsque j’en suis certain : dans le cas qui te fait péter les plombs… Ce n’est même pas la version que tu mets en ligne qui m’a inspiré… Cherche un peu et tu découvriras qu’il en existe une autre, la même avec les mêmes fautes d’orthographes, mais sans la photo, amusante, que je te remercie de m’avoir fait découvrir.
Je l’ai découpée, pas la photo, la version, simplifiée, modifiée, « rewrittée », comme disent en bon français les éditeurs et rédac-chefs bien de chez nous, afin de la mettre en perspective avec la double expression du jour et d’y apporter ma modeste contribution en plein cœur de cible du sujet.
Je suis membre de la Société des Auteurs (SACD) depuis …1973. J’y ai effectué une quarantaine de « dépôts ». Une des missions de cette institution « fondée » par Beaumarchais, (Guillemets parce que tu pourrais avoir de bonnes raisons de me reprocher une simplification excessive de l’explication de la naissance de cette vénérable institution) est de s’assurer que les œuvres dont elle va percevoir les droits pour le compte de l’auteur (en prélevant au passage, la salope, une dîme généreuse), en sont bien libres… Dans mon cas … il s’agit pour une bonne part d’adaptations ou de compilations… bien-sûr de textes d’auteurs célèbres… sans que la SACD ni personne ne m’en ait jamais fait reproche, et dont quelques unes furent succès.
J’ai cru comprendre que tu enseignes les lettres… Je l’ai fais deux ans il y a longtemps : Envoie-moi un de tes cours, sans aucun emprunt dont source ou référence ne soit dûment citée aux jeunes monstres. Puis invite-moi dans ta classe et tu vas voir…
Bonne rentrée !
réponse à . <inconnu> le 06/09/2009 à 13h02 : En faisant d’abord appel à mon acquis personnel, (culture, tu sais...
Cher Epicure,

Je ne sais pas lequel de nous deux « pète les plombs », comme tu dis, et je vois bien que tu prends très mal une remarque sans doute pas très délicate de ma part mais parfaitement objective, reconnais-le.

Je sais comme toi que tous nos propos sont pétris de nos acquis, plus ou moins bien « digérés » d’ailleurs, mais ce n’est pas du tout à cela que je faisais allusion. Je te reprochais avec un peu d’ironie, mais sans aucunement « péter les plombs » me semble-t-il (relis ma contribution), non pas de reproduire des textes, mais de les « copier-coller » tels quels (et tu sais bien que ce n’est pas la première fois). En l’occurrence, en t’appropriant un discours paru déjà plusieurs fois, tu le dis toi-même, en te l’appropriant très nettement par le « moi je vous le prouve » introducteur. La seule chose qui me choque, c’est l’omission des guillemets, ou de la source. Rien d’autre. Car si je fréquente un tel forum, c’est justement pour y découvrir des avis, des idées, des documents que je ne connais pas. Mais je ne suis pas de l’avis qui consiste à dire que le principal, c’est l’information. La vérité des sources l’est tout autant pour moi.

Je ne prétends pas être un prof sans défaut, loin de là, mais je revendique la plus grande rigueur dans mes recours aux textes des autres. Par ailleurs, lorsque je ne fais pas utiliser de manuels ou de photocopies, j’écris (depuis des années) mes propres cours, où je renvoie très clairement à mes références. Et si je les oublie ou les ignore, je le dis toujours.

Nous veillons d’autant plus à cette honnêteté de la part des élèves qu’Internet se prête à ces sortes d’abus. Chercher des informations dans les livres, sur les sites ou les forums, pour en faire une synthèse personnelle, c’est une démarche que je trouve excellente, comme toi. Mais briller avec la lumière d’un autre, non, ce n’est pas mon truc. C’est d’ailleurs très simple à découvrir, par les ruptures de style.

En ce qui me concerne, l’incident est clos, et je me garderai bien à l’avenir de mettre le doigt là où ça semble faire si mal.


PSZ. Dans mes classes, quand tu veux ! Les beaux esprits y sont toujours les bienvenus, et je n’ai rien à cacher.
réponse à . syanne le 05/09/2009 à 19h14 : Tu peux me taquiner, bien sûr, mais regarde bien les dates ! Je sui...
Je taquinais Epicure ...  
Restons simples, amicaux et admettons que personne n’est parfait (à commencer par moi).
Allez, on retient la leçon de cet épisode, et on repart en souriant, ok ?

Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 06/09/2009 à 19h07 : Je taquinais Epicure ...   Restons simples, amicaux et admettons que person...
Salut, breuke, Syanne et Epiqure.
Oui, tu as raison, vieux, restons simples, mais honnêtes vis-à-vis de God. Nous sommes ici sur un forum que God met volontiers à notre disposition pour nous épancher, débattre et - parfois - avouons-le, déconner aussi. Ainsi va la vie. Mais l’élégance est de ne pas mettre notre petit Godemichou adoré dans l’embarras. De même que je n’aime pas le copier-coller partant d’ici et utilisé sur d’autres sites, par respect pour God et pour les les autres qui s’expriment ici, de même je n’aime pas que God soit lui-même mis dans l’embarras par quiconque d’entre nous. Nous lui devons beaucoup, c’est grâce à lui si ce site tourne si bien, si des amitiés - j’ose le dire - se sont nouées. Offrons-lui notre respect en plus de notre amitié, à son travail et à sa personne.
Eh, Piqure, reviens-nous, on a besoin de toi.
Si j’osais...
Oh oui, soyons fous, j’ose: Moustique, ne prend pas la mouche!
réponse à . renoir2 le 06/09/2009 à 10h50 : Les collègues de l’Educ Nat qui ont rédigé le dossier...
Ils n’ont pas vraiment besoin de prendre la poudre d’escampette en cette période de suppression de postes !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas avoir inventé l'eau tiède (chaude) / le fil à couper le beurre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?