Poser un lapin - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Poser un lapin

Faire attendre quelqu'un en n'allant pas au rendez-vous fixé.

Origine

Si vous faites le pied de grue en attendant sans succès la venue d’une personne qui n’arrive pas à votre rendez-vous, c’est incontestablement que cette personne vous a « posé un lapin ».

Cette expression qui date de la fin du XIXe siècle a d’abord signifié « ne pas rétribuer les faveurs d’une femme » et elle viendrait de la combinaison de deux termes argotiques, poser et lapin (qui l’eût cru ?).
D’un côté, en 1883, Alfred Delvau, dans son Dictionnaire de la langue verte, donne à faire poser la signification « faire attendre » et de l’autre, en 1889, Lorédan Larchey dans son Nouveau supplément du dictionnaire d’argot, indique que lapin est employé là par allusion « au lapin posé sur les tourniquets des jeux de foire, qui paraît facile à gagner et qu’on ne gagne jamais ».

Autrement dit, le « poseur de lapin », terme qui a bien existé à cette époque, était celui qui faisait attendre son paiement (le lapin) ad vitam aeternam à la femme dont il avait profité. Dans ce cas, poser un lapin se disait bizarrement aussi brûler paillasse, et c’est suite à cette pratique que les dames de petite vertu ont pris l’habitude de faire payer d’avance leurs services.

Pour le sens actuel de l’expression, apparu également à la même période, il est probable qu’il y ait eu un glissement d’une attente non comblée (celle du paiement) vers une autre attente également non comblée (celle de la personne attendue), puisque dans les deux cas, il s’agit d’un engagement qui n’est pas tenu, ce que semblerait confirmer a posteriori l’édition de 1922 du Larousse universel, où il est indiqué : « Poser un lapin : [...] par extension, ne pas tenir un engagement, une promesse ».

Il est possible que ce sens ait été influencé par une des significations de lapin au début du XVIIe siècle. En effet, à cette période, lapin s’employait pour parler d’une histoire complètement inventée, source de moqueries, qui était parfois qualifiée par la forme suivante : « celle-là est de garenne », faisant allusion au lapin de garenne, plus gros que le lapin ordinaire, forme qui nous est confirmée par le Dictionnaire de l’Académie française de 1694 où on trouve à l’entrée garenne : « On dit proverbialement et bassement d’un conte ou d’un trait d’esprit dont on le raille celui-là est de garenne ».
Alors on peut imaginer que ce lapin-là ait glissé ou bondi de l’histoire ou la blague douteuse à la plaisanterie douteuse comme celle de donner un faux rendez-vous.

Exemple

« Mieux valait oublier le mauvais plaisantin qui m’avait posé un lapin. Il avait neigé pendant la nuit, mais la température s’était radoucie. Je me promènerais seul puisqu’on m’avait fait faux bond ! »
Michel Louyot - La Japonaise de Prague - 2011

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Poser un lapin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Kasslou bounouIl lui a coupé un billet
Algériear Derbou b'hatba dyel baseball.Il l'a frappé avec une batte de Baseball.
Tunisiear 3indama yakoun rotouba alsamid mortafi3a yajib mora9abet kamiat elma23indama yakoun rotouba alsamid mortafi3a yajib mora9abet kamiat elma2
Bulgariebg Да вържеш тенекияAttacher une tôle
Pays de Gallescy Rhoi cawell i rywunDonner un panier à quelqu'un
Allemagne (Bavière)de Jemanden versetzenDéplacer qn.
Allemagne / Autrichede Jemanden einen Korb gebenDonner un panier à quelqu'un
Angleterre / États-Unisen To stand someone upFaire se tenir quelqu'un debout
Espagnees Dar (un) plantón a alguienDonner une plante à replanter
Espagnees Dar calabazas a alguienDonner des courges à quelqu'un
Espagnees Dejar a alguien plantadoLaisser quelqu'un planté (là)
Grècegr Me stissaneOn m'a construit (au sens de construire une colonne ou un pillier)
Italieit Tirare un bidoneTirer un bidon
Italieit dare bucadonner un trou (ne pas aller à un rendez-vous)
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Zijn kat sturenEnvoyer son chat
Pays-Basnl Zijn kat sturenEnvoyer son chat
Belgique (Flandre)nl een geit zettenposer une chèvre
Portugalpt Dexar alguém plantadoLaisser quelqu'un planté (là)
Brésilpt Dar o canoDonner le tuyau
Brésilpt Dar um boloDonner un gâteau
Roumaniero A da plasăDonner du filet
Roumaniero A lasa pe cineva cu ochii in soareLaisser quelqu'un les yeux dans le soleil
Chinezh Fang ge zi - 放鸽子Lâcher un pigeon

Vos commentaires
Il est à noter que le Belges du Nord, soit ceux qui s’expriment en néerlandais, utilisent "Zijn kat sturen" ce qui veut dire "envoyer son chat" et signifie exactement la même chose.
Je trouve cocasse que d’une langue à l’autre on utilise des animaux différents pour exprimer une idée semblable.
Être "de" quelque chose vous pose un Premier Ministre*, voire un président de la République**, comme être "de" garenne vous pose un lapin...

*je ne cite personne, mais j’ai entendu dire qu’il y en a un, qui a rajouté à son nom roturier (beurk !) le nom du lieudit où se trouve une propriété familiale, et qui clame à qui veut l’entendre qu’il est poète... Vous avez lu, vous, un de ses trois poèmes ? A pleurer...
** je ne cite personne, mais j’ai entendu dire qu’il y en a un, dont le papa a relevé une vraie particule de "sang-bleu", amiral de son état, qui était tombée en déshérence faute de descendants. Le même avait voulu, en son temps, s’inscrire à la branche française de la Société des Cincinnati (voircette page), mais les "sang-bleu" américains lui ont ri au nez quand il a présenté son dossier de candidature... Il s’est vengé en s’habillant tout de vert, avec un bicorne et une épée en prime. Quelqu’un a déjà lu quelque chose écrit de sa main ? Et, pour parfaire le tout, il a aussi, avec son frelot, acheté une ruine, dans un village qui porte le nom de la particule usurpée. Heureusement que les électeurs lui avaient posé un lapin, le deuxième coup, sinon nous serions aujourd’hui, mes fieux, des petits soldats de l’Empire... Palsambleu ! Sacrebleu ! Ventrebleu !

Allez, bonne nuit, les gosses !
« Poser un lapin »
C’est ce que vous me fîtes hier, mon Cher God !
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 00h05 : Être "de" quelque chose vous pose un Premier Ministre*, voire un pré...
/_ _ ._ / . _ . / _ . /
réponse à . cotentine le 18/11/2006 à 00h16 : « Poser un lapin » C’est ce que vous me fîtes ...
Caisse à dire ?
Je pense qu’elle fait allusion à sa 108 d’hier ?
réponse à . cotentine le 18/11/2006 à 00h16 : « Poser un lapin » C’est ce que vous me fîtes ...
et à moi aujourd’hui, bien que je pense que Orange y soit un peu pour quelque chose puisque je n’ai reçu qu’un seul message, un SPAM entre hier et 7 h 30.

@Borikito : on me reprochait des sous-entendus multiples hier, mais quand même tout le monde pouvait déchiffrer. J’ai oublié le morse depuis que j’ai quitté les éclaireuses, et ça fait un bail...

@Elpepe : j’aime bien aussi l’Alphonse !(et le Jules Goupil de même)

Il me semble qu’au Moyen Âge on attendait sous l’orme celui qui posait un lapin.
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 08h09 : et à moi aujourd’hui, bien que je pense que Orange y soit un peu po...
Il me semble qu’au Moyen Âge on attendait sous l’orme celui qui posait un lapin.
Sous l’orme c’était bien le lapin. Sous les ormeaux fallait se munir d’un marteau (?).
Tiens, je vous cite Wikipedia dans sa définition intéressante du mot lapin, et je vous laisse sous l’orme pour quelques heures en débattre à votre aise :
"Le lapin (Oryctolagus cuniculus) est un petit mammifère domestique, de l’ordre des lagomorphes et de la famille des léporidés. En ancien français, l’animal s’appelait connil (du latin cuniculus ; cf. le castillan conejo, l’italien coniglio ou le néerlandais konijn). Le mot connil/connin évoluant vers le con que l’on connaît de nos jours (avec tous ses sens...), il fut supplanté au XVe siècle par lapin (on trouve ce mot dans les Chroniques de Charlemagne, 1458), dont l’étymologie controversée est très vraisemblablement une interférence de laper (manger avec avidité) et de lapereau (petit lièvre), ce dernier provenant de lapriel (du latin : leporellus, levreau)."

De quoi bouloter, non ?
réponse à . cotentine le 18/11/2006 à 00h16 : « Poser un lapin » C’est ce que vous me fîtes ...
@ Cotentine - je suis contente de ton retour mais bien triste pour tes déboires surtout de la perte de tes souvenirs. Peut-être que quelqu’un aura fait des photos que tu pourras récupérer. God ne t’a pas bannie. En ce moment ça ne marche pas très bien. "Suppression de 2 journées + 1 autre où on a reçu expressio très tard dans un premier temps puis ensuite plus rien. Tout au moins en ce qui me concerne.
Au contraire God va tuer le lapin gras pour ton retour.
@ File au logis - Merci pour ta gentillesse. Ca commence a aller mieux.
Salut à tous les autres expressionautes.
/_ _ ._ / . _ . / _ . / . _ _ _ _ /

PS : Tiens, tu peux aller à cette page, et télécharger CW_PLAYER (gratos). Il permet, sans matos, de convertir et d’enregistrer du texte clair en Morse, au format Wave, et de l’expédier ensuite en pièce jointe dans un courriel, par exemple. Pourquoi faire simple, je te le demande ? 
RÉFLEXION DE POTRON-JACQUET

Poser un lapin ou bien poser un collet, il faut choisir entre ces deux attitudes parfaitement contradictoires. Pour ma part, je porte un jugement sévère sur les tenants de la première, qui témoigne du dédain le plus total pour la gent cunicole, et un autre, parfaitement opposé au premier, sur les tenants de la seconde (voir cette page).
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 08h29 : Tiens, je vous cite Wikipedia dans sa définition intéressante du m...
Vu les origines grivoises de l’expression, on semble passer aisément du cunilingus à la cuniculture. Peut-on toujours dire qu’il y a loin de la croupe au lièvre ?
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 08h31 : @ Cotentine - je suis contente de ton retour mais bien triste pour tes dé...
Yapadkwa. L’invitation à nous rejoindre dimanche reste ouverte, bien entendu.
Eh, je ne viens qu’une fois au bout d’une lune (et encore, ca doit faire 4 ans que je ne suis venu dans vot’coin), et ton frangin, il a son anniversaire tous les ans! Faut gérer tes priorités, ma grande! Allez, viens, il comprendra... Ou alors, enlève-le et amène-le avec toi!
réponse à . flexique le 18/11/2006 à 09h06 : Vu les origines grivoises de l’expression, on semble passer aisémen...
il y a loin de la croupe au lièvre
Superbe ! J’en veux un comme ça tous les jours !

@ God : Bonjour, God [SLURP], Tu as bien dormi, God [SLURP] ?
Tu sais, ce serait vachement bien, si tu construisais des étagères, dans Expressio [SLURP]... Ça permettrait, outre poser ce lapin qu’on va avoir sur les bras toute la journée, de trouver une petite place pour un recueil de bons mots (les tiens, surtout [SLURP]) des Expressionautes, au fil du temps... Un concentré de jus de neurones, façon brèves de comptoir, quoi...
Regarde, on a déjà fait une porte et un escalier, on ouvre la première et on crie "Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine" dans le second pour l’appeler, même qu’après y’en a qui gueulent ’la pooooooooooooorte !" parce qu’ils sont frileux... Mais il manque des étagères aux murs, God [SLURP]...
réponse à . file_au_logis le 18/11/2006 à 09h08 : Yapadkwa. L’invitation à nous rejoindre dimanche reste ouverte, bie...
@momolala: ne ferait-on pas une expédition sauvage pour aller les enlever?
A la manière de HOBBES:

LAAAAPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN: où es-tu de nouveau allé te poser?
C’est dans les additions qu’il est sacrément difficile de poser un lapin...
réponse à . <inconnu> le 21/02/2006 à 07h45 : Il est à noter que le Belges du Nord, soit ceux qui s’expriment en ...
cher Alain Connu, il faut appeler un chat un chat. Ce n’est que quand on le connaît bien qu’on peut lui donner des petits noms du genre "Lapin" (n’est-ce-pas, mon Godemichou adoré?)
réponse à . borikito le 18/11/2006 à 08h03 : Je pense qu’elle fait allusion à sa 108 d’hier ?...
Ah d’accord !
Mais je n’étions point là hier soir et je n’avions plus lu vos élucubrations d’hier soir.

Bonjour Cotentine,
Vraiment désolé pour tes mésaventures, mais je peux te garantir que je ne cherche pas à en rajouter une couche. Effectivement, comme Claudine l’a dit en 10, le serveur d’expressio déraille en ce moment et ça va durer juqu’à début décembre.
Officiellement, les mails que je te prépare exclusivement pour toi (et quelques autres) sont bien sensés partir et je ne reçois aucun message d’erreur en retour.
Donc, après, ce qu’il se passe est hors de mon champ d’action, malheureusement (ou heureusement, peut-être, sinon j’aurais une maîtrise insoupçonnable sur l’Internet).
Bon retour at home, malgré tout.
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 09h11 : il y a loin de la croupe au lièvreSuperbe ! J’en veux un comme...
Pas de blème. Ca viendra en même temps que l’éditeur de partoches... 
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 08h29 : Tiens, je vous cite Wikipedia dans sa définition intéressante du m...
En ancien français, l’animal s’appelait connil
En première lecture je n’y avais pas prêté attention, mais en deuxième (au deuxième rabord) je suis un peu interloqué car dans un certain arabe dialectal, le lapin se dit "qonilla". Curieux téléscopage, non ?
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 08h29 : Tiens, je vous cite Wikipedia dans sa définition intéressante du m...
Déçu, je suis. Profondément déçu, archi-déchu (et pourtant, mes chaussettes sont bien sèches) !
Pourquoi répéter ce qui a déjà été évoqué ? Je croyais que tout le monde connaissait par coeur tous mes textes de toutes les expressions traitées, mais je vois qu’il n’en est rien.
Voir les compléments à cette page.
réponse à . God le 18/11/2006 à 09h39 : Déçu, je suis. Profondément déçu, archi-d&eac...
Relevé à cette page en question :
"Ceux qui ont eu l’occasion d’avoir un clapier avec, au départ, deux lapins, un mâle et une femelle, ont eu l’occasion d’assister au miracle de la multiplication des petits lapins."

J’ai entendu, tout récemment sur une radio périphérique (comme on dit) l’histoire suivante que je répète parceque c’est samedi et que nous avons le temps (?) :

Dans un couvent on décide, pour améliorer l’ordinaire à moindre frais, d’élever des lapins.
Mais on a tôt fait de constater que l’espèce prolifère rapidement. On décide donc, pour tenter de freiner la chose, de séparer les sexes. Après réflexion on pense que, pour les reconnaître, les femelles seront munies d’une clochette.
On envoie donc Soeur Angélique à la quincaillerie, laquelle Soeur revient assez rapidement en pleurs : le quincaillier a été très grossier.
La mère Supérieure ne pouvant tolérer ce comportement se rend aussitôt chez le commerçant et lui demande des explications.
"Eh que voulez-vous", répond-il, "Elle est entrée et d’emblée m’a demandé : avez-vous des clochettes à lapine ?"
Interloqué, je lui ai rétorqué :"dites-donc, est-ce que je vous demande, moi, si vous avez du poil au c.. ?"
réponse à . God le 18/11/2006 à 09h33 : Pas de blème. Ca viendra en même temps que l’éditeur d...
Marre, des promesses, en pleine période électro-râle* !

* une "période électro-râle" est une espèce de petite mort. En effet, à ce moment précis, le sujet est en proie à un grave court-circuit neuronal, qui déclenche :
1/ son propre râle, s’il est au lit (ou sur la table de la cuisine)
2/ celui des e-lecteurs de sa profession de foi, s’il brigue un quelconque mandat.
Ne confondez surtout pas la période électro-râle avec l’epectase de l’Apôtre, que God m’adressa impromptu, un jour que son serveur déconnait.
Cardinal Daniélou
avec le sens de "paiement éludé" qu’a pris le mot lapin au milieu du XIX , Alain Rey signale la locution : "monter, voyage en lapin" = voyager en occupant la place à côté du cocher (1809), ou encore le lapin = voyageur clandestin.
Pour se débarrasser d’un importun, lui poser un lapin peut constituer une première défense. Lui faire le coup du lapin constituera la dernière étape, la seule pleinement efficace !
"la préparation d’un civet demande beaucoup de travail : une fois le lapin dépiauté et posé sur la planche à descouper , tout reste à faire, d’où l’expression : "avoir lapin sur la planche" ."
Vatel ( l’art du civet)

@25 : dans le contexte du jour, je suppose que tu voulais évoquer plutôt les promesses électro-râbles, non ?
réponse à . chirstian le 18/11/2006 à 10h45 : "la préparation d’un civet demande beaucoup de travail : une f...
Les matelots, pour lesquels ce cousin du lièvre est un animal maléfique dont il ne faut jamais prononcer le nom à bord (ça porte malheur...), lui ont pourtant dédié une chanson de marin : Lapin Polaise (voir cette page).
A considérer également, une version paillarde de ladite chanson, dont le refrain est :
"Nom de Dieu, s’écria la princesse,
en voyant la queue du baron,
j’aim’rais mieux l’avoir dans les fesses
que d’la voir dans son pantalon."

NB : Ceci est une contribution au développement durable d’Expressio. Bon, moi, j’arrête, que God va finir par péter un câble et nous tomber dessus*...

* pour réparer son câble 
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 08h29 : Tiens, je vous cite Wikipedia dans sa définition intéressante du m...
En ancien français, l’animal s’appelait connil
le vieux français avait le verbe "coniller" pour dire : user de fuites, de subterfuges, se tapir.
Mais dans un son proche , existait aussi le verbe "conniver" =fermer les yeux, dissimuler à la justice un fait à la charge d’un accusé , et de là prendre part à une mauvaise action (être de connivence avec) dont l’origine étymologique était le latin connivere : cligner les yeux.
Le clignement des yeux pouvant être pris comme une preuve de trouble, de culpabilité, la fixité du regard du lapin* aurait-elle joué pour étendre le sens de se cacher (comme le lapin se cache dans la nature) à celui de dissimuler qq chose ?
Qu’en pensent les carottes ?
*t’as d’beaux yeux, lapin!
réponse à . chirstian le 18/11/2006 à 11h18 : En ancien français, l’animal s’appelait connil le vieux f...
se tapir
Ah, non ! Pas çui-là ! Restons dans le sujet du jour, Chirstian... 
réponse à . God le 18/11/2006 à 09h39 : Déçu, je suis. Profondément déçu, archi-d&eac...
Mille et une excuses cher God. Pas moyen de dissimuler plus longtemps mon côté fumiste. Je n’avais pas le temps, mais je voulais quand même contribuer d’un air intelligent, à défaut de cultivé, à l’expression du jour. RÂTE ! God qui voit tout l’a vu. Bon je me tais et je m’éclipse à nouveau. Je reviendrai prendre des nouvelles du lapin ce soir.

Une vraie nouvelle de la région pour Filo : il a PLU cette nuit et même il va RE-pleuvoir cet après-midi ! Pourvu que ça dure un peu.
réponse à . borikito le 18/11/2006 à 09h37 : En ancien français, l’animal s’appelait connilEn premiè...
Salut à vous lapins, lapines,
en catalan aussi on dit "connil" (c’est le seul mot que je connais, ça tombe bien) 
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 08h47 : /_ _ ._ / . _ . / _ . / . _ _ _ _ / PS : Tiens, tu peux aller à cet...
Merci pour le teuyo. J’en connais un autre que ça va intéresser : l’était opérateur à St-Lys-Radio... Quand ça fonctionnait.
réponse à . borikito le 18/11/2006 à 09h59 : Relevé à cette page en question : "Ceux qui ont eu l’oc...
hi, hi, ça me rappelle la fois où j’ai demandé au matelassier s’il avait une courtepointe....
« Qui pose un lapin se prépare à manger des carottes ».

J’ai pu remarque de ci de là, que les femmes ayant eu à vivre de telles déceptions cherchaient fréquemment, voire systématiquement à se « venger » des goujats ayant osé leur faire endurer cruelle déception.
Souvent en leur rendant la pareille.

Avouez Mesdames qu’un jour vous aussi, d’un malotru vous vous vengeâtes de la sorte !
Moi, les lapins, je ne les pose pas, je les jette ! Pourquoi s’encombrer d’un amant médiocre ?
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 11h49 : Moi, les lapins, je ne les pose pas, je les jette ! Pourquoi s’encomb...
Tu as raison, mais je constate quand même que tu fais passer des présélections ?

Comment reconnaître un bon amant d’un simple coup d’œil ? Vous les femmes avez de l’expérience et des p’tits trucs pour cela non ?
réponse à . flexique le 18/11/2006 à 09h06 : Vu les origines grivoises de l’expression, on semble passer aisémen...
Excellent !!!
le mieux est encore de "poser un lapin" qui, comme nous, adore pianoter sur un clavier d’ordi ... et la morale est sauve ! Je me rappelle cette histoire (dont je vais vous faire profiter) :
*C’est un renard qui cherche à bouffer, il sent un lapin, ça le mène dans une clairière, il voit le lapin, mais celui-ci tape sur un portable. Interloqué, il s’approche.
- Salut, qu’est-ce tu fais ?
- Ben, j’tape ma thèse.
- Ah ouais, c’est quoi le sujet ?
- Comment les lapins mangent les renards.
- - Non ?! Attends, je suis renard, si tu veux je t’épargne 3 ans de boulot, change tout de suite de sujet, y a un gros problème de méthodologie, là, tu vas te faire bananer par le jury !
- Ah ! non non, je viens de voir mon directeur de thèse, il trouve que ça avance bien, pas de problème.
- Bon, écoute, y a une erreur, c’est une bille, ton directeur, c’est "comment les renards mangent les lapins", le bon truc.
- Ah! non non, si tu veux je te fais une démo.
- Ben volontiers, se dit-il en se léchant les babines.
Le renard le suit dans son terrier et 5 minutes plus tard, le lapin ressort. Il se remet à taper. Dix minutes plus tard, un loup arrive. Même cinéma avec le loup, "Comment les lapins mangent les loups". Une démo ? Oui. Le lapin ressort seul. Le hibou qui a tout vu se dit : "Si je vais lui causer, il me dira ’comment les lapins mangent les hiboux’ (il a déjà une publication, le mec), autant aller subrepticement dans le terrier. Ce qu’il fait, et là, il voit un énorme lion.
Moralité : Peu importe qui tu es, peu importe ce que tu fais, l’important c’est d’avoir un bon directeur de thèse.
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 11h49 : Moi, les lapins, je ne les pose pas, je les jette ! Pourquoi s’encomb...
pour éviter tout malentendu , et rebondir sur l’excellent @13 de lexique, je signale que le mot "spermophile" est un terme d’histoire naturelle, qui désigne un :
"Genre de rongeurs dans lequel on distingue le spermophile citille, la marmotte de Sibérie, et le lapin d’Allemagne." (Du grec, graine, et, qui aime.) (Littré)
réponse à . borikito le 18/11/2006 à 11h41 : Merci pour le teuyo. J’en connais un autre que ça va intéres...
Oh putaing, cong ! C’était le bon temps...
réponse à . chirstian le 18/11/2006 à 12h26 : pour éviter tout malentendu , et rebondir sur l’excellent @13 de le...
Il faut suivre l’@13 pour arriver à bon port en Somme ou en Picardie.
AU CUNICOLE ! AU CUNICOLE !

Euh... Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 12h45 : Il faut suivre l’@13 pour arriver à bon port en Somme ou en Picardi...
ou en Normandie, que Diable ! (comme disait Robert)
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 11h53 : Tu as raison, mais je constate quand même que tu fais passer des pré...
Ben, non, hélas, pas de trucs, en général, pour juger, il faut avoir consommé...

Cela dit, je crois que plus on avance en âge, moins ce genre de "surprise" arrive. C’est déja un avantage...
En résumé, le lapin n’a pas une grande longévité ! 
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 13h04 : AU CUNICOLE ! AU CUNICOLE ! Euh... Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...
AU CUNICOLE ! AU CUNICOLE !
Je ne te permets pas !!! touche pas à mon "LUC" en public ... Bas les pattes, el Pépé !
et pas d’appel à émeute !
réponse à . cotentine le 18/11/2006 à 13h17 : AU CUNICOLE ! AU CUNICOLE ! Je ne te permets pas !!! touche pas &...
Y’a méprise, Cotentine... j’appelle à l’évevage de cette bête au pelage soyeux, c’est tout... 
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 11h32 : Mille et une excuses cher God. Pas moyen de dissimuler plus longtemps mon c&ocir...
si je comprends bien, ca t’a plu? 
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 11h49 : Moi, les lapins, je ne les pose pas, je les jette ! Pourquoi s’encomb...
Hé, ho, vantarde! T’en connais beaucoup, toi, des mecs qui font ca aussi souvent que les lapins?
Ah, bon, tu parles de la qualité. Ah oui, bon, alors, d’accord...
Mais vantarde quand même hein?
Madame fait la fine bouche... (tiens, elle tombe à point, celle-là)
Au pelage soyeux ou à poils laineux ?
A POIL LES N....!!!
réponse à . file_au_logis le 18/11/2006 à 13h58 : Hé, ho, vantarde! T’en connais beaucoup, toi, des mecs qui font ca ...
Bah, c’est juste pour causer, tu penses bien, une dame patronnesse de mon acabit... 
Ô God, ôte-moi un doute... Cotentine, de son vrai prénom, s’appellerait Nicole ?
GAG !
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 14h36 : Au pelage soyeux ou à poils laineux ? A POIL LES N....!!!...
Alors, Petula ? On se lâche, comme ça ?
C’est très bien, Petula... Poursuivez !
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 14h52 : Ô God, ôte-moi un doute... Cotentine, de son vrai prénom, s&r...
Je te rappelle que :
1. Je n’ai que les adresses mail des abonnés, pas leur nom et prénom, et l’adresse mail ne contient pas forcément ceux-ci
2. Je n’ai aucun droit de divulguer quoi que ce soit sur mes abonnés à qui que ce soit, sauf à la justice, éventuellement.
Donc, une fois de plus, tu peux te brosser...  
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 14h52 : Ô God, ôte-moi un doute... Cotentine, de son vrai prénom, s&r...
point n’est besoin d’appeler God à la rescousse ... Il paraît évident que je suis affublée de ce prénom : Nicole depuis ma naissance ! et mon pseudo d’origine était "turpinic" et j’en ai changé pour ne plus avoir des rimes en pas nique ... etc ! 
et God, s’il le veut, ne peut que donner une adresse mail si le propriétaire est d’accord ... tu as remarqué comme il respecte bien les lois qu’il a édictées ?
réponse à . God le 18/11/2006 à 15h12 : Je te rappelle que : 1. Je n’ai que les adresses mail des abonn&eacut...
ce qui intéresse le lecteur que je suis ,ce sont les commentaires (ou contestations amicales) de vos érudits et érudites. Les élucubrations des dragueurs de service sont parfois loudes . Merci pour ces grands moments de détente .
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 16h12 : ce qui intéresse le lecteur que je suis ,ce sont les commentaires (ou con...
"Les élucubrations des dragueurs de service"

Des noms ! des noms !
Les élucubrations des dragueurs de service sont parfois loudes .
Hé bien Messieurs, vous voilà étiquetés ! c’est le "bouquet" ! -->(mâle de la "hase") … et vous pouvez "clapir" autant que vous voulez, vous êtes catalogués comme un drôle de gibier … parfois "lourd" (c’est pas moi qui le dis ! c’est @mirabel qui n’approuve pas tous les délires) 
réponse à . God le 18/11/2006 à 09h33 : Pas de blème. Ca viendra en même temps que l’éditeur d...
oh oui oh oui oh oui......
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 16h12 : ce qui intéresse le lecteur que je suis ,ce sont les commentaires (ou con...
Pour aimer ce site il faut avoir une belle dose d’humour et l’esprit large.
Elpepe, c’est vrai ? tu dragues, a ton âge !!!
Il ne faut pas s’inquiéter God veille à ce que les propos ne dépassent pas trop les limites de la bienséance. Les "dragueurs" sont aussi les érudits que nous apprèçions et qui rendent ce site aussi vivant. Ils nous font bien rire et ne se prennent pas au sérieux et nous non plus. Ils savent aussi être si gentils et si amicaux. Bon week-end à tous
Cotentiiiiiiine il semble que tu as retrouvé le moral. Nous sommes là si tu as besoin de réconfort. Claudine
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 14h54 : Alors, Petula ? On se lâche, comme ça ? C’est tr&eg...
Oh, ben, non, alors, je vais avoir quoi moi, comme étiquette après ? 
Au fait, comment appelle-t-on un lapin sourd ?
Réponse: LAPIIIIIIIIIINNNNNNNNN !!!!!!!!
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 16h12 : ce qui intéresse le lecteur que je suis ,ce sont les commentaires (ou con...
C’est vrai. Ca peut arriver. Mais c’est dit avec tant de gentillesse et surtout d’humour, que ça passe fort bien. Et puis, il faut saluer la grande érudition de pas mal d’expressionautes et le grand talent poétique de certains autres... n’est-ce pas PP ? Merci à tous pour cette agréable détente.
réponse à . God le 18/11/2006 à 15h12 : Je te rappelle que : 1. Je n’ai que les adresses mail des abonn&eacut...
Bon, comme Lino dans "Les tontons flingueurs" : je me fâche pas, j’explique !
merci de vos précisions, à l’un et l’autre. Sans lesquelles je serais mort idiot, selon toute probabilité...
Bon, j’y retourne. AU CUNICOLE !
réponse à . file_au_logis le 18/11/2006 à 13h58 : Hé, ho, vantarde! T’en connais beaucoup, toi, des mecs qui font ca ...
On ne sait pas quand les cunicoles commencent, ni quand ils ont fini ; quant à savoir si c’est souvent on ne peut au contraire se fier qu’à la qualité : il n’y a qu’à voir la prolifération dans les clapiers.

Quant aux chauds lapins qui ont des problèmes de pression .... culaire (pour ne pas choquer Mirabel), nous n’en parlerons pas : il n’y en a pas sur Expressio, (ou alors ils se vantent?), et on ne dit pas de mal des absents ici..

@Mirabel :
Mini-convention Expressio Côte d’Azur le 26 novembre près d’Antibes. Tu y es cordialement invitée pour rencontrer Filo, ta servante et nous l’espèrons Claudine (et son frère à qui nous souhaiterons un bon anniversaire). La seule consigne en dehors de la bonne humeur obligatoire : préparer un pastiche d’une fable de La Fontaine. A bientôt de te connaître ?
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 17h42 : Au fait, comment appelle-t-on un lapin sourd ? Réponse: LAPIIIIIIIII...
Dans le midi on dirait LAAAAAAAAAAAAping !
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 17h58 : Bon, comme Lino dans "Les tontons flingueurs" : je me fâche pas, j&rs...
bon courage pour ton "élevage" !

Heureusement qu’ Expressio existe, sinon il aurait fallu l’inventer ... ne serait-ce que pour remonter le moral des "troupes" et troupeaux de lapineaux et autres bestioles qui se triturent les méninges pour faire assaut soit de gentillesse, soit de taquineries, soit d’étalage de science,(lol), soit de mauvaise foi, soit d’érudition pure, soit de jeux de mots, soit d’à-propos, etc ...
Pour la santé, c’est "la panacée" !!! (universelle comme le sirop Typhon de Richard Anthony ... chanson que les moins de ... ans ne peuvent pas connaître ... pas d’éditeur de partoche, alors,j’peux pas chanter !)

C’est l’époque de la chasse ... aux lapins et autres ... (chevreuil par exemple) mais les meilleurs chasseurs d’idées noires, ce sont les Expressionautes et leur bien-aimé God ! 
réponse à . cotentine le 18/11/2006 à 12h23 : le mieux est encore de "poser un lapin" qui, comme nous, adore pianoter sur un c...
Contentine, je suis très contente de te retrouver. Pour tes photos, un conseil si tu permets, n’attends pas 60 ans pour retournet à Marrakech où on peut très bien (si ton porte-monnaie est d’accord bien entendu) refaire un petit stage tous les deux ou cinq ans sans se lasser.

Je n’ai pas contribué à grand chose aujourd’hui et je persiste avec cette histoire dont je ne suis absolument pas l’auteure.

" Myope comme une taupe ", " Rusé comme un renard "? Les termes empruntés au monde animal sont portés partout. La preuve :
Que vous soyez fier comme un coq, fort comme un boeuf, têtu comme une mule, malin comme un singe, chaud lapin ou fine mouche, vous êtes tous un jour ou l’autre devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.
Vous arrivez frais comme un gardon à votre premier rendez-vous et là, pas un chat ! Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin. Le type qui vous a obtenu ce rancard, avec lequel vous êtes copain comme cochon, vous l’a certifié :
- " Cette poule a du chien, Une vraie panthère ! " C’est sûr, vous serez un crapaud mort d’amour. Mais tout de même, elle vous traite comme un chien.
Vous êtes prêt à gueuler comme un putois, mais non, elle arrive.
Bon, dix minutes de retard, il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canard.
Sauf que la fameuse souris est en fait plate comme une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine.
Vous restez muet comme une carpe. Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous noyez le poisson.
Vous avez le bourdon, envie de verser des larmes de crocodile. Vous finissez par vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre. Vous avez beau être doux comme un agneau, faut pas vous prendre pour un pigeon

Je tâcherai de faire mieux la semaine prochaine.
réponse à . cotentine le 18/11/2006 à 18h50 : bon courage pour ton "élevage" ! Heureusement qu’ Expressio e...
Je souscris à 200 % à ton propos.

Le cerf, tout à l’heure en rentrant, forte de ton expérience malheureuse, je l’ai laissé traverser et C’EST VRAI !

Bonsoir à tous : les gens qui ne font rien ont vraiment des journées très chargées. Je regrette le temps où j’avais des week ends ! 
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 18h39 : On ne sait pas quand les cunicoles commencent, ni quand ils ont fini ; quan...
ma voiture n’est plus en état de marche (suite à mon avatar d’hier), mais le TGV existe ...
pourquoi ne suis-je pas invitée à cette " Mini-convention Expressio Côte d’Azur le 26 novembre près d’Antibes" ... il est vrai que ça va + vite d’aller jusqu’à Bruxelles à partir du Cotentin ! ...

@momolala ... j’ai bien l’intention d’y retourner pour faire un p’tit tour dans le désert avec les Berbères et si le Père Noël m’apporte un nouveau numérique, je ferai des photos à faire pâlir de jalousie tous les ceusses qui n’ont pas le choix dans la date de leurs vacances !!! 
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 16h12 : ce qui intéresse le lecteur que je suis ,ce sont les commentaires (ou con...
En fait, grâce à Mirabel (de Cadix ?), je viens de comprendre le pourquoi de ’pépé’ derrière ’El’ : ce sont les initiales de ’Pervers Pépère’.
Elpépé, tu es démasqué !
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 18h52 : Contentine, je suis très contente de te retrouver. Pour tes photos, un co...
@momolala à partir de 65
non, je ne parle pas de ton âge, mais de tes in(ter)ventions successives...

D’accord avec toi, il nous faut avoir mirabel à notre table.... Et puis les autres aussi, qui se font tirer l’oreille, me semle-t-il... Antibes n’est Bon Dieu quand même pas si loin que ca! Déjà que je viendrai de Vienne (Autriche) pour cela, vous pourriez faire un petit effort, quand même, non?

Toujours magnifique, tes interventions: j’aime ton historiette de 68 (Même si l’on n’est pas en Mai maintenant). Il fallait la faire, et même si tu n’en es pas l’auteuse, il fallait la placer. Elle est arrivée à la bonne place, au bon moment. Chapeau bas. D’avoir laissé vivre le cerf également. Chapeau bas...

@ Cotentine à présent: mais oui, ma Cotentine du Cotentin, bien entendu que tu es invitée, nous le disons déjà depuis suffisamment longtemps: Toutes et tous, réunis à Antibes: ce sera un festival. Pas oublier: Un pastiche d’une fable de La Fontaine est la seule condition. (Toi, tu es excusée de ne pas avoir remarqué nos invitations précédentes. C’était pas nécéssairement évident, depuis Marakech). A dimanche, alors? Youpiiiie !!!

Hé, Momo, faudra une GRRRRRRRANDE table, hein!
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 18h52 : Contentine, je suis très contente de te retrouver. Pour tes photos, un co...
Oh, joli ! Ca c’est de l’expressio tout craché !

"Cette poule a du chien," .... oui mais si elle une haleine de poney ?
réponse à . borikito le 18/11/2006 à 19h56 : Oh, joli ! Ca c’est de l’expressio tout craché ! "...
C’était pas plutôt l’haleine du pingouin ? 
réponse à . cotentine le 18/11/2006 à 19h02 : ma voiture n’est plus en état de marche (suite à mon avatar ...
@ God: si Cotentine le désire, tu peux biensûr lui donner mon adresse courriel pour préparer la Convention des Frères (et Soeurs) de la Côte...
Les autres intéressés peuvent s’inscrire aussi chez notre Godemichou adoré. Celui-ci se fera un plaisir, une joie et un devoir de faire suivre mon adresse...

A demain en huit...
réponse à . cotentine le 18/11/2006 à 18h50 : bon courage pour ton "élevage" ! Heureusement qu’ Expressio e...
ce sont les Expressionautes et leur bien-aimé God ! [SLURP]*

A toi, grande chasseresse (de chevreuil), veux-tu que je te raconte une histoire(véridique), pour te soulager de ta mésaventure, sur les objets perdus ayant un rapport avec l’Afrique du nord.
Dans les années 50, mon père, contre son incommensurable-anti-gré, fut envoyé en Algérie pour les raisons que l’on connait. Arrivé à Marseille, il prit une douche dans la caserne où il avait été affecté, juste avant d’embarquer pour le continent d’en face. Lors de cette douche, il perdit sa médaille de bâptème, qu’il portait autour du cou, suspendue à une chainette.
Arrivé en Algérie, il prit une douche (encore !), et trouva à ses pieds la médaille perdue quelques mois plus tôt en France...

*il va bien falloir qu’on verse des droits d’auteur à Jonayla un de ces quatres..
Si la bécasse est une morue, inutile de lui faire des yeux de crapaud mort d’amour !
réponse à . God le 18/11/2006 à 19h12 : En fait, grâce à Mirabel (de Cadix ?), je viens de comprendre ...
ça, cher maître Slurp, on le savait déja, mais on ne disait rien, parce qu’on l’aime bien notre pépé fouettard....Vive la Saint-Nicolas!
Bon y’a plus personne ici, dormez bien les lapinous (es) !
réponse à . <inconnu> le 18/11/2006 à 21h43 : ce sont les Expressionautes et leur bien-aimé God ! [SLURP]* A toi...
"*il va bien falloir qu’on verse des droits d’auteur à Jonayla un de ces quatres..."

C’est gentil, mais ce n’est pas de moi au départ. Sauf erreur de ma part, les copyrights devraient aller chez Elpepe.
réponse à . <inconnu> le 21/02/2006 à 07h45 : Il est à noter que le Belges du Nord, soit ceux qui s’expriment en ...
Tu fais allusion au chat dans la gorge ? (en Flamand : een kikker in de keel = une grenouille dans la gorge)

Hum-Hum-Hobbes
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 09h11 : il y a loin de la croupe au lièvreSuperbe ! J’en veux un comme...
Pas la peine de te fatiguer, Louis-Pherdinand-Patrice, Il est sourd à ce genre d’appel !
J’ai tout essayé dans le passé, pour Lui soumettre des idées vraiment (et je n’exagère pas ) géniales : rien n’y fit, Il resta sourd à mes suggestions, arguant de priorités et du fait que c’est Lui qui décide.
Donc, abandonne de suite ta démarque qui ne fait que te rabaisser à Ses yeux.

Conseil-Hobbes
réponse à . God le 18/11/2006 à 09h33 : Pas de blème. Ca viendra en même temps que l’éditeur d...
@ LPP : tu vois ? Qu’est-ce que je viens de te dire ? Et en plus, Il se paie ta tête !!

Compatiss-Hobbes
réponse à . Elpepe le 18/11/2006 à 14h52 : Ô God, ôte-moi un doute... Cotentine, de son vrai prénom, s&r...
Ben, c’est p’têt bien vu puisque son pseudo précédent , c’était Turpinic ...

Caft-Hobbes
réponse à . cotentine le 18/11/2006 à 19h02 : ma voiture n’est plus en état de marche (suite à mon avatar ...
Et pas loin de Marrakech, il y a aussi la vallée des
ammeln, où les amandiers en fleur (en février) dessinent un paysage de toute beauté ...
Nostalg-Hobbes
réponse à . Jonayla le 20/11/2006 à 13h53 : "*il va bien falloir qu’on verse des droits d’auteur à Jonayl...
Ben non, mon p’tit chou, je crois être le premier (à ma connaissance) à avoir fait de la lèche à God, en disant d’ailleurs que si ça ne faisait pas de bien, ça ne pourrait pas faire de tort , t’en souvient-il ?

Opprtun-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 20/11/2006 à 16h44 : Pas la peine de te fatiguer, Louis-Pherdinand-Patrice, Il est sourd à ce ...
Je ne sais pas comment les femmes te trouvent, mais il semble que tu sois une bien mauvaise langue...
Car j’en ai quand même mis en place, quelques unes de tes géniales idées. Je fais simplement le tri entre les vraiment géniales et assez faciles, les géniales et beaucoup trop compliquées et les incongrues.
réponse à . God le 20/11/2006 à 17h28 : Je ne sais pas comment les femmes te trouvent, mais il semble que tu sois une bi...
Oh, ça , elles me trouvent facilement !
Pas tellement que je sois grand, mais c’est mon auréole qui me distingue, vois-Tu mon petit LapinouGod adoré ?
En général, elles me trouvent sympa, beau, attirant, bon gars, intelligent, bien éduqué (merci moman), gentil, et surtout, surtout modeste.
Je dois bien reconnaître (comme Snoopy) que plus je me connais, plus je m’aime.

Ceci répond-il à Ta question, vénérable Nanabozoh ?

My- name- is- Hobbes
"Poser un lapin" est aussi une expression animalière en chinois : on dit "lâcher un pigeon". Je n’en connais pas l’origine ; une supputation serait que lorsqu’on lâche un pigeon de sa cage il retrouve sa liberté.

ainsi quand quelqu’un vous pose un lapin il sort de l’engagement avec vous et repart voler de ses propres ailes. Mais cela n’a rien de sûr

pour plus de détails voir la page
http://florent.blog.com/941333/#cmts
(désolé je n’arrive pas à faire un hypertexte sur ce forum et n’ai pas trouvé la réponse dans les faq
réponse à . <inconnu> le 16/01/2007 à 11h43 : "Poser un lapin" est aussi une expression animalière en chinois : on...
Bonjour zhaobudao ! Comme vous pouvez le constater, votre ’lâcher un pigeon’ a été rajouté dans la rubrique ’ailleurs’.
Pour ce qui est du mode d’emploi du forum, je vous signale que, depuis peu, il y a un lien ’Mode d’emploi’, plus haut en dessous du titre ’Vos commentaires’. Il permet de télécharger un fichier PDF qui dit tout !
réponse à . God le 16/01/2007 à 12h02 : Bonjour zhaobudao ! Comme vous pouvez le constater, votre ’lâch...
God vouvoie ?
ANAGRAMMES
Noël pur sapin
Plu sapin orne
Feinte belge :
– Elle m’a posé un lapin.
– T’as les pruneaux au moins ?
A ses débuts IL a chanté au "Lapin agile" à Montmartre.........
Pas vrai, Diwan ?

Bon, allez direction la plage du Héron......Pffffffff......ah, j’vous jure la vie de retraité !
DEVINETTE
On avait rendez-vous à une station de trains, dans une ville bretonne...puis elle est pas venue; quel est le nom de cette ville, tout en sachant que j’ai trouvé ça normal ?
- Rennes, parce que c’était le lapin de gare Rennes.
Je n’ai pas eu de chance avec mon élevage de lapins, un renard est venu manger tous leurs œufs.

– Toc, toc, toc !
– Qui c’est ?
– C’est Lapinou.
– Lapinou qui ?
– Lapinou year !
réponse à . <inconnu> le 05/01/2014 à 07h27 : Je n’ai pas eu de chance avec mon élevage de lapins, un renard est ...
un renard est venu manger tous leurs œufs.
Oh, le misérable ! (de lapin)
Permettez-moi de vous poser un LA peint: cette page...
DEVINETTE
Que donnera à manger un lapin à un autre, invité dans son terrier ?
- des tubercules orange, car hôte.
l’étroit dernières:

Je m’étais mis sur mon trente-et-un, mais je suis resté de marbre lorsqu’elle m’a posé un lapin.
Et du coup, je reviens tous les jours, et je lui apporte des bonbons, parce que les fleurs, c’est périssable, et les bonbons c’est tellement bon. Et pis, on prendra le tram 33 pour aller manger des frites chez Eugène...
DEVINETTE
Quel arbre préférerait avoir une femelle de lapin à Caux, pour s’a-musée ?
- teck, parce que lapine à Caux, teck
Certains considèrent les pattes de là peint comme des porte-bonheur : cette page.
réponse à . joseta le 05/01/2014 à 08h42 : DEVINETTE Quel arbre préférerait avoir une femelle de lapin &agrav...
Et l’érable, hein, l’érable de lapin ?
cette page
La prochaine fois que j’en vois un se plaindre qu’on lui a posé un lapin je lui fou mon ..... biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip ! (soyons poli).
Minute (nécessaire ?) de cuistrerie :

Que l’ancien nom du lapin soit à rapprocher de l’arabe n’étonnera que ceux qui ignorent que le lapin est originaire d’Afrique du Nord et que ce sont les Romains qui l’ont introduit apporté en Europe.

Par ailleurs, je lis que le garenne est plus gros que le lapin ordinaire. Celui qui a fait écrire ça à God n’a jamais vu un garenne ni un lapin domestique, encore moins un "Géant des Flandres".
Le vieux professeur avait enfin rendez-vous pour se faire remettre une médaille:
- Vous avez sacrifié votre vie au profit de la science, vous tenez le premier rang parmi les physiciens...
- Oui ! je le tiens, mon rang dévoue !
mon lapin préféré
PS: cliquez sur la croix en haut du panneau bleu qui masque la moitié de l’image
LE PALAIS DE file_au_logis


Il se souvient d’un antique palais de marbre
Verdi d’humidité, plein de potimarrons, (Hé hé !)
Aux murs déglingués, aux huis manquants ou vairons,
Dans un parc dévasté à la pelouse glabre.

Chats et souris dansaient en rond la carmagnole,
Y faisaient leurs besoins comme en un dépotoir…
Pour se débarrasser de cette engeance, un soir,
Il pensa s’adresser à la gent cunicole.

Alors qu’il filait au logis sans se presser,
Un quidam lui refila un lapin magique
Qui saurait, lui promit-il, le débarrasser
Sans faute et sans faillir de cette gent inique.

Mais le lapin est passé maître en conni(l)vence,
Il sut temporiser, se faire des amis,
Bientôt les femelles de cette infâme engeance,
Accouchèrent de mignons lapinchasouris.

Et quelle ne fut pas sa surprise de voir
Son lapin forniquer sur une campagnole,
- «  Mon lapin unique, i’ nique !» -, laissa-il choir,
- «  Mais, j’m’en fous désormais, mon kharma, c’est la gnôle » -.
réponse à . momolala le 18/11/2006 à 18h52 : Contentine, je suis très contente de te retrouver. Pour tes photos, un co...
En un mot comme en cent : BRAVO. Après le premier fou rire du jour au § 24 (Borikito...),
ça fait du bien.
réponse à . belteigneuse le 05/01/2014 à 11h15 : En un mot comme en cent : BRAVO. Après le premier fou rire du jour a...
En un mot comme en cent : BRAVO.
Et bravo aussi à Jean d’Ormesson à qui Momolala doit incontestablement quelque chose. Elle précisait d’ailleurs en 2006 qu’elle n’était pas l’auteure : voir cette page
réponse à . saharaa le 05/01/2014 à 10h54 : mon lapin préféré PS: cliquez sur la croix en haut du pann...
Et moi j’ai éloigné de mon ordi, les défauts informatiques:
Bugs bannis !
DEVINETTE
Pourquoi manger du lapin me fatigue ?
- parce que je mange ’les civets’.
réponse à . belteigneuse le 05/01/2014 à 11h09 : LE PALAIS DE file_au_logis Il se souvient d’un antique palais de marbre ...
Je reviendrai quand je serai guéri
réponse à . BOUBA le 05/01/2014 à 06h16 : A ses débuts IL a chanté au "Lapin agile" à Montmartre........
Certes !...

En a-t-il connu beaucoup de lapins posés par Margot la blanchecaille ou Fanchon, la cousette, le beau Georges (l’autre !) ?
"Beaucoup" est peut-être excessif… mais il en a connu !

Au second rendez-vous y’ avait parfois personne,
Elle avait fait faux bond, la petite amazone,
Mais l’on ne courait pas se pendre pour autant…


Ici, il chante pour toi, pauvre retraité obligé de lézarder sur le sable des plages djiboutiennes... Profites-en bien car la pluie s’annonce chez toi lundi et mardi...
est le texte.
En avait-il fait des conquêtes du temps qu’il était beau, courant vers l’une, séduisant l’autre…
Bonjour mon cœur, bonjour ma douce vie.
Bonjour mon œil, bonjour ma chère amie,
Hé ! bonjour ma toute belle,
Ma mignardise, bonjour,
Mes délices, mon amour,
Mon doux printemps, ma douce fleur nouvelle,
Mon doux plaisir, ma douce colombelle,
Mon passereau, ma gente tourterelle,
Bonjour, ma douce rebelle.*


Au soir de sa vie, il se rappelait : Bérengère et puis Manon, quelques bergères, des Jeanneton, ! Lisette et puis Hélène… Là, je pose un lapin et je ne retiens rien… Fanchon et puis Toinette...

* Merci M’sieur Ronsard !
Tu deviens fou ou quoi ? Lessines est wallonne !
réponse à . DiwanC le 05/01/2014 à 17h10 : En avait-il fait des conquêtes du temps qu’il était beau, cou...
Bonjour mon cœur, bonjour ma douce vie.
Mis en musique génialement par un certain Roland de Lassus...
cette page
réponse à . saharaa le 05/01/2014 à 10h54 : mon lapin préféré PS: cliquez sur la croix en haut du pann...
En fait, il existe une discussion théologique d’au moins aussi grande importance que celle portant sur le sexe des anges : Est-ce un lièvre (hare) ou un lapin (rabbit) ?
Il court contre la tortue, mais il vit dans un terrier, donc on ne saura jamais ce qu’est cet hybride (ni s’il a un sexe et si oui, lequel).
On peut le regarder sur cette page sans bandeau parasite et sur un site français !
Roger, le lapin, avait déménagé de son terrier, puis y était revenu:
Roger ’rhabite’ dans son terrier...
réponse à . joseta le 05/01/2014 à 19h49 : Roger, le lapin, avait déménagé de son terrier, puis y &eac...
Qui a peur que Roger rhabite ?
L’air du temps

Je ne parle pas du parfum dit ’hors du temps’ de la maison de Nina Ricci, parfum où se côtoient le jasmin et le gardénia, comme si l’essence de l’un ou l’autre seul ne suffirait pas à emporter au royaume du plaisir même le moins sensible d’entre nous; mais cette réflexion en entraînant la suivante, j’y plonge, c’est à se demander quel effet envouteur sur un homme aurait produit l’emanation botanique de l’Air du temps si cette citation de Maurice Bedel avait du mérite: Il est à croire que l’odorat fut, dans les temps du commencement, le meilleur des sens de l’homme, le plus subtil, le mieux venu à recevoir les messages de l’univers; osons-nous y céder à une imagination débordante...mais je divague un peu même si cette divagation vous servira, cher lecteur, si vous me suivez toujours, à sentir le gouffre entre un parfum sublime et l’air dépourvu de toute odeur du temps trop sévère qui nous enveloppe aujourd’hui comme un linceul épais de froid et de glace.

(Comme quoi, lalibellule n’a pas posé un lapin à Expressio aujourd’hui.   )

(Diwan, pas possible de la caser dans ma phrase propre, comme quoi t’avais raison ! )
Un amateur de pattes,...euh... de pâtes, dévoilant un portrait à son interlocuteur:
"L’eusses-tu cru, que mon père était là, peint?"
Divination du jeu des mots cachés :

Aujourd'hui le thème sera les tubercules et les légumes en général. Je ne privilégie pas la piste des races de lapins, mais sait-on jamais ?
L'Auvergnat, le Gorille, Hécatombe, Les copains d'abord........Qu'on aime Georges ou non on a leur refrain dans la tête.....Elles ont ceci en commun, c'est qu'elles sont des incontournables, des marques de fabrique durables*.........

Au rendez vous des bons copains
Yavait pas souvent de lapin*
Quand l'un d'entre eux manquait à bord
C'est qu'il était mort


Ici le mot "lapin" a deux sens. Celui qui nous intéresse ( les copains ne faisaient pas faux bond ) et celui de cette superstition des gens de mer qui interdit les lapins, et même prononcer le mot à bord d'un bateau.
Paraît que ce serait a cause que les lapins pourraient ronger la coque........du temps des bateaux en bois bien sûr....

Par contre rien n'interdit de dire termite, rabot, castor, rape à bois, xylophage ou égoïne.........Va comprendre les superstitions, toi......

Bien évidement, c'est le seul lapin de Georges et ça sent le bis repetita.....mais je vais vous dire:
Je m'en tape......
Alors pas la peine de venir chichiter........

La table du p'tit déj' on la prend en photo ou on la peint ?

*........Ben oui, aujourd'hui ça s'impose......

Pour la recette du "Lapin d'Istanbul" utilisez de l'huile car lapin turc à l'huile c'est bien difficile mais c'est bien plus bon que lapin turc à l'eau....

( Possible bis repetita itou dont je me tape itou tra la la itou.....)
Si quelqu'un pose son boa (oui ou non constructivement) il fait attendre les autres devant la porte du cabinet et si en plus quelqu'un y ajoute un lapin, ça fait attendre d'avantage, parce que les boas ça aime bien les lapins. C'est pourquoi l'équivalent de l'expression d'aujourd'hui est 'envoyer chier'.
Autrefois, les hommes s'habillaient de peaux de bêtes, notamment en peaux de lapins qu'ils faisaient sécher sur des fils. Conclusion : lapin ça linge...
Pas de sucre, le café pour moi, merci....
réponse à . sansculotte le 30/07/2015 à 06h40 : Si quelqu'un pose son boa (oui ou non constructivement) il fait attendre les aut...
envoyer chier

Le chasseur repère le lapin grâce à son pétoulier
Je me souviens de ma mémé tenant Jeannot par les oreilles, lui assénant un bon coup de rouleau à pâtisserie sur la nuque, l'enucleant et récupérant le sang ainsi libéré pour enfin l'accrocher au tronc du vieux mûrier afin de lui "enlever son pyjama " avant de le vider ......
On ne réservait pas un autre sort aux regicides
Il est des spectacles que l'on ne devrait pas montrer aux enfants......
réponse à . BOUBA le 30/07/2015 à 05h59 : L'Auvergnat, le Gorille, Hécatombe, Les copains d'abord........Qu'on aime...
DEVINETTE
Pourquoi l' e-mage Mintaka a-t-il horreur du café ?
réponse à . BOUBA le 30/07/2015 à 07h18 : envoyer chier Le chasseur repère le lapin grâce à son p&eacu...
Chouette ce site, merci Bouba.
" Pétoulier " je ne pensais pas qu'il y aurait eu tant à dire sur un si petit mot... qui nous renvoie à l'expressio d'hier et la fin du conte des frères Grimm, (dans lequel il n'est pas question de lapin mais du roitelet) : " fier comme un pet en coque " 
réponse à . BOUBA le 30/07/2015 à 08h49 : Je me souviens de ma mémé tenant Jeannot par les oreilles, lui ass...
Ouais... même souvenir que toi, surtout si le lapin en question tu le connaissais, tu l'avais patiemment et innocemment nourri, bien longtemps avant, avec du thym frais pour que sa chair s'imprègne du parfum.... brr depuis je suis aux abonnés absents avec le lapin.
Une récente définition de Laclos dans les mots croisés du Figaro m'a bien plu:
"naît sous l'orme..."
C'était ce fameux lapin.
De l'art de marier deux expressions!
réponse à . QUITUS le 30/07/2015 à 10h12 : Une récente définition de Laclos dans les mots croisés du F...
réponse à . Alnitak le 30/07/2015 à 09h24 : DEVINETTE Pourquoi l' e-mage Mintaka a-t-il horreur du café ? ...
RÉPONSE
Parce qu'un voyant extraglucide n'aime pas la concurrence du marc de café.
réponse à . Alnitak le 30/07/2015 à 10h37 : RÉPONSE Parce qu'un voyant extraglucide n'aime pas la concurren...
Et je précise, une concurrence déloyale !
LE JEU DES MOTS CACHÉS (59) . Aujourd'hui, je vous défie de trouver 13 rongeurs . Allez-y et ne dormez pas comme des marmottes !


- Bon, fin juillet, t'as organisé tes vacances aoûtiennes ?
- je ne pars pas cette année, je tiens à ma santé ! je reste dans l'Eure-et- Loir !
- quoi ? explique-toi...
- oh, je souris maintenant...tu sais que chaque année, je visite une ville avec un port, que j'adore.
et un port qu'épique, comme l'été dernier Amsterdam, ben je suis revenue malade !
- qu'est-ce t'as chopé ?
- l'appendicite, et l'année d'avant, au Pirée, une maladie à un oeil, alors les cures- oeil, deux mois !
- ah, je comprends...mais tu vas t'ennuyer...
- quand Pagnol est à ta bibliothèque, tu ne t'ennuies pas...on datera ça comme vacances-lecture...et puis
la lecture, c'est mon vice caché...
- ah, ben il ne faut pas que tes vices caches, au moins ceux-là...hi. hi...
- mais je n'en ai pas d'autre ! on aura tout vu ! au fait où tu vas, toi ?
- oh, pas bien loin, l'Hérault et je m'en vais demain, alors je cours préparer ma valoche !
- ah, oui, j'ai eu écho, bye...attends, quand est-ce que tu rentres ?
- c'est pas décidé...j'ai des fenêtres qu'à stores, dès que tu les vois en haut, c'est que je suis rentrée
réponse à . saharaa le 30/07/2015 à 09h36 : Ouais... même souvenir que toi, surtout si le lapin en question tu le con...
Hé oui, c'était mon rôle que d'aller les nourrir. J'aimais plonger mes mains dans les sacs de jute et en ressortir de pleines brassées d'herbe odorante.
Ensuite je ramassais les oeufs ( des poules, pas des lapins ) et dans un grand fût de tôle, je plongeais la vieille casserole et éparpillais les grains aux poules.
Je n'étais jamais trop rassuré car il y avait Julio, le coq qui veillait jalousement sur son harem.
Ce vieux perfide venait me donner des coups de becs dans les mollets.......Mais un jour le renard m'a vengé, on a retrouvé Julio décapité......
On avait aussi des pigeons et épisodiquement on a même eu des cochons et des oies qui étaient plus hargneuses que Julio.....

c'était beau la vie à la campagne, c'était simple mais on était heureux....

Maintenant on a tout mais en vérité on n'a plus l'essentiel.....

Je vais te faire une confidence, moi aussi je mange pas de lapin.....
réponse à . joseta le 30/07/2015 à 11h42 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (59) . Aujourd'hui, je vous défie de trouv...
Oui, je sais, je me suis encore planté. Vous prétendrez que je suis à bout d'excuses, mais c'est vrai, des extraterrestres sont venus dérober mon pain de sucre et maintenant je suis à la recherche du pain perdu.
réponse à . Mintaka le 30/07/2015 à 11h52 : Oui, je sais, je me suis encore planté. Vous prétendrez que je sui...
T'as qu'à sucrer les Klingons de Saharaa pour récupérer ton gagne-pain ! 
et c’est suite à cette pratique que les dames de petite vertu ont pris l’habitude de faire payer d’avance leurs services.

Le tapin faisait payer d'avance le lapin.
réponse à . joseta le 30/07/2015 à 11h42 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (59) . Aujourd'hui, je vous défie de trouv...
ah ! j'en ai 11 ! les deux autres sont bien cachés...
réponse à . saharaa le 30/07/2015 à 12h19 : ah ! j'en ai 11 ! les deux autres sont bien cachés......
Moi par contre j'en ai trouvé 85 % et je ne mens pas !  C'est vrai que ces deux derniers sont bien cachés !
réponse à . BOUBA le 30/07/2015 à 11h44 : Hé oui, c'était mon rôle que d'aller les nourrir. J'aimais p...
Ensuite je ramassais les œufs (des poules, pas des lapins)
Confidence pour confidence, je m'étais lancé dans l'élevage de lapins et une poule est venue manger tous leurs œufs.
réponse à . file_au_logis le 18/11/2006 à 13h58 : Hé, ho, vantarde! T’en connais beaucoup, toi, des mecs qui font ca ...
Madame fait la fine mouche
Chirstian ! V'la du mouron pour ton serin !
Aujourd'hui c'est Germaine qui nous pose un lapin. Serait elle allée chasser l'oryctolagus cuniculus* dans les terres Solognotes des Desgrand-Lacour ?

M'demande..........

PS: * Pas lingus.......culus.....
Entre éleveurs de lapins
- Je me suis acheté un P.C.
- et tu sais comment ça fonctionne ça ?
- bof, après une opération, lapin: dix sites !
- ah, je ne savais pas que t'avais souffert une appendicite...
réponse à . joseta le 30/07/2015 à 16h12 : Entre éleveurs de lapins - Je me suis acheté un P.C. - et tu sais ...
Tu sais, après l'épreuve des mots cachés, c'est pas la peine de nous traduire tes jeux de mots en clair ! 
réponse à . joseta le 30/07/2015 à 16h12 : Entre éleveurs de lapins - Je me suis acheté un P.C. - et tu sais ...
Qu'est-ce qu'un renard sinon un lapindicide ?
réponse à . Mintaka le 30/07/2015 à 17h01 : Tu sais, après l'épreuve des mots cachés, c'est pas la pein...
C'est pour ceux qui ne lisent pas le jeu.
Don Rodrigue, mon lapin dit Cid
Chimène
Arrêtez de vous ronger les ongles, voici les rongeurs:
1.- LOIR (Eure-et-Loire)
2.- SOURIS
3.- PORC-ÉPIC (port qu'épique)
4.- HAMSTER (Amsterdam)
5.- LAPIN (l'appendicite)
6.- ÉCUREUIL (les cures-oeil)
7.- CAMPAGNOL (quand Pagnol)
8.- ONDATRA (on datera)
9.- VISCACHE (vices caches)
10.- RAT (aura)
11.- LÉROT (l'Hérault)
12.- COBAYE (écho, bye)
13.- CASTOR (qu'à stores)
Voilà !
réponse à . joseta le 30/07/2015 à 19h38 : Arrêtez de vous ronger les ongles, voici les rongeurs: 1.- LOIR (Eure-et-L...
ONDATRA, à entourer la date ! 
Diabolique !
Que je rate l'Ondatra, c'est compréhensible, mais le LAPIN ! J'ai raté le lapin !! Aujourdhui !   
réponse à . borikito le 18/11/2006 à 09h37 : En ancien français, l’animal s’appelait connilEn premiè...
Le latin a emprunté des mots à l'arabe et l'arabe a emprunté des mots au latin, donc ce n'est peut-être (probablement) pas une coïncidence, à vérifier. Le mot connil a disparu car il faisait probablement penser plus à une chatte qu'à un lapin....

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Poser un lapin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?