Sans queue ni tête - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Sans queue ni tête

Incohérent, incompréhensible.

Origine

Normalement, toute histoire qui tient la route comprend un début compréhensible ("Il était une fois une méchante sorcière qui préparait une mixture empoisonnée en deux coups de cuillère à crapaud...") et une fin du même acabit ("...ils vécurent quelques années seulement en concubinage, juste le temps de faire une palanquée de mioches insupportables avant qu'il soit emporté par le tétanos et que, de désespoir, elle s'immole par le feu").

Le début, qui généralement met en place les personnages et les lieux, c'est l'introduction ou la tête ; et la fin, c'est la conclusion ou la queue. Et avec ce qu'on trouve entre ces deux-là, l'ensemble est supposé faire quelque chose de cohérent et compréhensible.
Enlevez les deux extrémités et l'histoire perd beaucoup de sa cohérence. C'est simplement ce que veut dire l'expression.

Bien sûr, quelques habitués des supplices imposés aux diptères (Lien externe) diront que toute histoire, même sans queue ni tête, a forcément un début et une fin ; un peu comme une saucisse dont vous coupez les deux bouts, mais à laquelle il reste toujours deux bouts quand même, que vous pouvez ensuite recouper, et ainsi de suite jusqu'à ce que vous entamiez vos doigts[1].
Oui, mais une saucisse sans ses deux bouts initiaux n'est plus vendable, tout comme une histoire sans sa queue ni sa tête d'origine n'est plus racontable, car plus compréhensible.

[1] Reste que j'imagine assez mal un enfant, le soir au coucher, demander à sa mère : "maman, s'il te plaît, raconte-moi une saucisse !".

Exemple

« Voilà comme je suis fait , ce n'est pas être bien fait sans doute, mais que voulez-vous? La faute en est aux dieux, et non à moi pauvre diable qui n'en peux mais ; je n'ai pas besoin de réclamer ton indulgence , mon cher Silvio , elle m'est acquise d'avance, et tu as la bonté de lire jusqu'au bout mes indéchiffrables barbouillages, mes rêvasseries sans queue ni tête ; si décousues et si absurdes qu'elles soient, elles t'offrent toujours de l'intérêt , parce qu'elles viennent de moi, et tout ee qui est moi, même quand cela est mauvais, n'est pas sans quelque prix pour toi. »
Théophile Gautier - Mademoiselle de Maupin : double amour - 1837

Compléments

D'ailleurs, il y a une expérience très simple à tenter. Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu'elles sont là, allongées l'une à côté de l'autre, sans queue ni tête. Prenez en une à part et demandez-lui de vous raconter une histoire. Sans surprise, ce qui ne fait que confirmer l'expression, vous ne comprendrez rien à ce qu'elle va vous raconter. Du coup, vexée, elle va se taire définitivement. Voilà pourquoi votre sardine est muette.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Sans queue ni tête » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar Maindou la rasse la rejlineNi tête ni pieds
Algériear HKAYA MA AANDHA LA RASS LA SASShistoire sans tète ni fondation
Allemagnede ohne Hand und FußSans main ni pied
Allemagnede Weder Fisch noch FleischNi poisson ni viande
Allemagnede Das hat weder Hand noch FußCela n'a ni main ni pied
Angleterreen I can't make head or tail (of it)Je ne peux pas faire tête ou queue (de ceci)
Angleterreen Shaggy dog storyHistoire de chien hirsute
Espagne (Catalogne)es Sense solta o voltaSans rime ni raison
Argentinees Sin pie ni cabezaSans pied ni tête
Espagne (Catalogne)es No tenir ni cap ni peusSans pieds ni tête
Espagnees Sin pies ni cabezaSans pieds ni tête
Argentinees Sin pies ni cabezaSans pied ni tête
Mexiquees Sin pies ni cabezaSin cola ni cabeza
Grècegr Artzi bourtzi kai loula(Sons qui ressemblent a des mots mais qui en fait n ont aucun sens cohérent, qui sont sans queue ni tête)
Croatiehr Bez repa i glaveSans queue ni tête
Hongriehu Se füle, se farka.Cela n'a ni oreille, ni queue.
Italieit Senza testa né codaSans tête ni queue
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Zonder kop of staartSans tête ni queue
Portugalpt Sem pés nem cabeçaSans pieds ni tête
Brésilpt Sem pé nem cabeçaSans pied ni tête
Slovaquiesk Bez hlavy a bez pätySans tête ni talon
Serbiesr Bez repa i glaveSan queue ni tete
Turquietr Ne başı var ne sonuN'a ni début ni fin
Turquietr Ne başı, ne sonu belliNi tête ni queue est certaine

Vos commentaires
YOUPI !.......I am the first to day !.........Alors je voudrais vous raconter l’histoire de l’eunuque décapité, ben oui c’est une histoire sans queue ni tête !!
réponse à . BOUBA le 19/10/2009 à 07h44 : YOUPI !.......I am the first to day !.........Alors je voudrais vous r...
J’en ai une autre du même niveau :

Deux vaches discutent dans un pré.
L’une : "Ca ne te fait pas peur, toutes ces histoires de vache folle ?"
L’autre : "Pas du tout, car moi je suis un lapin !"
réponse à . deLassus le 19/10/2009 à 07h52 : J’en ai une autre du même niveau : Deux vaches discutent dans...
mais c’est sans queue ni tête avec l’expression du jour çà !!
Quant à moi, je viens vous saluer avec tous mes attributs, la tête et le reste !

Complet-Hobbes
Comme dit Alain Souchon : "pas d’chapeau, pas d’braguette"

Ceci dit, l’une va rarement sans l’autre ... 
Les alouettes, gentilles alouettes, sans tête sont également sans queue. Pas besoin de queue ni tête, rien à plumer, pour se les farcir.
ha que j’ai mal a la tête  !!jonny .
Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là, allongées l’une à côté de l’autre, sans queue ni tête.

Visiblement God, tu achètes tes sardines comme moi dans un magasin lambda.
Demande à Momo elle a trouvé des sardines en boite AVEC la tête et elles te regardent (les sardines pas Momo) avec un œil glauque quand tu vas en boite avec elles.
réponse à . mickeylange le 19/10/2009 à 09h13 : Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là...
Ton champ culturel est trop étroit mon Mickey, regarde sur cette page et tu verras qu’en Bretagne on n’oublie pas que les sardines ont une tête avant de les mettre en boîte. God et toi achetez des sardines d’importation sans papiers auxquelles on coupe la tête pour qu’elles ne puissent pas donner leur inavouable origine !
réponse à . mickeylange le 19/10/2009 à 09h13 : Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là...
La sardine est un galon sur la manche des sous-officiers. Egoutter la sardine, est réservé aux mecs.
Mais ça ne concerne pas l’amiral, qui lui a des étoiles sur les manches, dans le port d’Amsterdam quand il égoutte sa sardine. J’avais bien pensé mettre son anguille plutôt que sa sardine, mais commencer la semaine par un coup de lèche ça n’a ni queue ni tête.
réponse à . momolala le 19/10/2009 à 09h16 : Ton champ culturel est trop étroit mon Mickey, regarde sur cette page et ...
Tricheuse....!
c’est le triomphe du commerce moderne : oubliées les queues des périodes de pénurie. Oubliée l’époque où le consommateur réfléchissait avant d’acheter.
Le commerce moderne est un commerce sans queues ni têtes.
Et pour le personnifier, une grande marque de lunettes a pris la tête d’un gars qui dit : à queue! j’aime ces lunettes !
réponse à . BOUBA le 19/10/2009 à 08h04 : mais c’est sans queue ni tête avec l’expression du jour &ccedi...
C’est vrai, mais pour moi c’est typiquement une histoire sans queue ni tête !

Je ferai mieux la prochaine fois.

Même que avec un octosyllbabe parfait (Une histoire sans queue ni tête) et des dizaines de rimes possibles, il se pourrait bien que l’incorrigible deLassus vous mitonne un de ces quatrains pires qu’approximatifs qui font ses délices, sinon les votres...

Mais c’est l’Idée qui n’est pas venue ce matin !
réponse à . momolala le 19/10/2009 à 08h39 : Les alouettes, gentilles alouettes, sans tête sont également sans q...
je doit être mal réveillé, mais je ne comprend rien de ton ziozio ?
faut p’être lui mettre du sel sur la queue ?
« Sans queue ni tête »
Parle pour toi!
réponse à . <inconnu> le 19/10/2009 à 10h12 : je doit être mal réveillé, mais je ne comprend rien de ton z...
Agronome, il est temps de devenir gastronome ! Regarde cette page et bon appétit !
réponse à . HoubaHOBBES le 19/10/2009 à 08h08 : Quant à moi, je viens vous saluer avec tous mes attributs, la tête ...
Et ton chéquier, rapport à l’addition ?
Bonjour bonjour, les gosses. Avez-vous lu le laïus de God avec autant d’attention qu’il le mérite ? Moi, au vu de la trame générale et du drame particulier de la queue de son conte (à moi, conte, deux queues !), je suis persuadé qu’il a arrêté de prendre ses gouttes. Mais ça n’engage que moi, hein ! N’empêche, il devient de plus en plus meilleur, moi je dis.

RÉCLAME
Expressio, le site sans queue ni tête qui a de l’esprit et des couilles.


Il convient également de marquer d’une pierre blanche ce vendredi 16 octobre, où il nous fut révélé la découverte d’un concept informatique sélénite des plus intéressants : le sourisme textuel, que nous pratiquions sans le savoir depuis lulure. Merci, Chirstian.
Quel hasard ! Je lisais justement ce matin, dans Don Quichote, la diatribe du chanoine sur les comédies à la mode de l’époque (début XVIIème), qui ne seraient, "pour la plupart, que d’évidentes extravagances, qui n’ont réellement ni pied ni tête". Il serait intéressant de savoir à quel moment la métaphore animale a pris le pas sur l’anthropomorphique, où si elle existait déjà avant.

Dans la même veine (et parce que l’expression ne figure pas sur ce site), chez François Villon, on lit: "il pend ses jambes à son cou". Or l’expression "prendre ses jambes à son cou", moins descriptive, ne serait attestée qu’à partir de 1618. Je dis juste ça pour le cas où God aurait l’intention d’ajouter cette expression à son catalogue.  :)
réponse à . mickeylange le 19/10/2009 à 09h13 : Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là...
L’œil était dans la boîte et regardait Momo ?
réponse à . mickeylange le 19/10/2009 à 09h20 : La sardine est un galon sur la manche des sous-officiers. Egoutter la sardine, e...
Et commencer la semaine par une colle de samedi, ça se justifie pleinement, hein !
réponse à . momolala le 19/10/2009 à 11h10 : Agronome, il est temps de devenir gastronome ! Regarde cette page et bon ap...
Ta recette, c’est un miroir aux alouettes, moi je dis. Du broumitche pour attraper les allatches : dans les ingrédients, y’a même pas d’alouettes !
…ils vécurent quelques années seulement en concubinage, juste le temps de faire une palanquée de mioches insupportables avant qu’il soit emporté par le tétanos et que, de désespoir, elle s’immole par le feu.

En voilà une fin réaliste ! J’ai déjà du mal à croire au Père Noël alors quant à croire à la donzelle pouilleuse qui épouse le prince charmant qu’ils vont vivre heureux et qu’ils feront une portée de moufflets ne faut pas me la raconter. cette page
réponse à . Hacyran le 19/10/2009 à 12h02 : Quel hasard ! Je lisais justement ce matin, dans Don Quichote, la diatribe ...
Il est vrai que, quand BB pend ses jambes à mon cou, je ne trouve mon salut que dans la fuite, et même que les draps s’en souviennent !
L’homme est ainsi fait qu’en aucune circonstance il n’est sans queue ni tête : il a, soit l’une, soit l’autre en service. Surtout l’une car, dès que sa queue prend la main, il perd la tête. Mais je ne t’apprends rien, mon lapin, hmmm ?
réponse à . Elpepe le 19/10/2009 à 12h37 : L’homme est ainsi fait qu’en aucune circonstance il n’est sans...
L’homme est ainsi fait qu’en aucune circonstance il n’est sans queue ni tête : il a, soit l’une, soit l’autre en service.
Sauf Louis XVI vers la fin, et Madame Tatcher.
Bien sûr, quelques habitués des supplices imposés aux diptères diront que toute histoire, même sans queue ni tête, a forcément un début et une fin
je ne me sens nullement visé, mais il est vrai que je serais tenté de préciser que chaque fois qu’on coupe un bout, d’un côté ou de l’autre, on ne fait que rapprocher la tête de la queue. Ce qui a vite pour corollaire de rapprocher la queue de la tête dans les mêmes conditions.
Mais, dès que nous dépassons la queue de la queue, pour nous rapprocher de la tête de la tête, le problème se pose vite se savoir si nous sommes encore face à la queue de la tête, ou déjà face à la tête de la queue.
C’est un problème intéressant, dont vous mesurez sans doute toutes les implications philosophiques. D’ailleurs il se pose très vite dans les supplices imposés aux diptères, dont parle God (et dont il conviendrait de savoir s’il en fait l’apologie ou si, dans son site intitulé : "le mauvais vit", il exprime regrets et compassion, pour des mouches -dont il n’est même pas précisé qu’elles fussent majeures.). Queue de parenthèse refermée , je reprends la tête de mon raisonnement, pour dire que lors dudit supplice, la tête de la queue de l’un atteint vite (en passant par l’intérieur) la queue de la tête de l’autre.
Ne sous-estimons pas non plus l’aspect fiscal du problème : une tête de queue ne supporte pas la taxe carbone au même taux qu’une queue de tête. Ce qui fait dire que cette taxe n’a ni queue ni tête. Mais je ne voudrais pas avoir l’air de me mêler de la politique terrienne : car bonne est aussi la taxe Lunaire.
Il n’en reste pas moins vrai qu’il faut un sacré rapprochement de la tête à la queue, pour pouvoir s’auto-administrer la pipe de ses rêves.
Ou beaucoup de souplesse ! 
réponse à . chirstian le 19/10/2009 à 12h54 : Bien sûr, quelques habitués des supplices imposés aux dipt&...
Le mieux, c’est quand même de se faire administrer la pipe de ses rêves par les autres, moi je dis. Car nous sommes des individus sociaux, que diable ! Enfin, nous, les marins. Ce qui rend toute souplesse de ligaments distendus superfétatoire, et même ailleurs que dans les deux chèvres, tu mords ?
Le légionnaire de garde
L’automne est la saison propice pour flâner sur les petits chemins qui sentent la noisette et n’ont ni queue ni tête... comme ce si joli chemin décrit par Jean Nohain sur cette page. Comme le rappelle Carole 1978 en _5 le duo Voulzy-Souchon a poussé sa petite note sur ce thème : clip sur cette page.
S’il me semble avoir une tête
Je suis sûr d’avoir une queue
Pourvue d’une jolie tête
Toute prête à monter au feu
Quand se pointe une zézette
Elle frétille comme hochequeue
Fort désire qu’on la tète
Secrète son liquide visqueux
Avant d’entrer dans la fête
Aime entamer un tête à queue

Pour compléter l’apport 5 de carole cette page
Voir aussi cette page
Comme les règlements de comptes y sont très en vogue, le Milieu n’a plus ni queue ni tête.
réponse à . momolala le 19/10/2009 à 13h28 : L’automne est la saison propice pour flâner sur les petits chemins q...
Pardon Momo, un peu pressé, je n’ai pas vu ton apport 28 qui est arrivé tandis que je mettais la dernière main à mon 29. Je suis sûr que tu me pardonneras en découvrant le plus célèbre des élèves du "petit conservatoire" à cette page.
réponse à . Elpepe le 19/10/2009 à 12h37 : L’homme est ainsi fait qu’en aucune circonstance il n’est sans...
C’est ce que dit Fabien à cette page
Des queues ça il y en a, pas de problème, mais souvent les têtes se font rares. 
Un bon poireau n’a ni queue ni tête c’est pourquoi il ne s’émeut pas à voir le temps passer, le coeur battant puisque seul il lui reste.
Tiens, nase queuté : n’ai quêté tunes. Susann, étiquetée, n’êtes quasi tenue : as ne nique têtues. Sa nue ne se quitte, ne quête sans étui.

Anna Lachtouilh
réponse à . Elpepe le 19/10/2009 à 13h08 : Le mieux, c’est quand même de se faire administrer la pipe de ses r&...
Est-il super fête à Thouars de préciser qu’un homme sans queue ni tête est une femme ?

Aie ! Pas sur tête
Un homme sans queue est un «neuneuque».


Je dois sortir, je pars à la recherche d’un homme avec tête, j’en pour un bon moment. mouarf...
avec ce qu’on trouve entre [la tête et la queue], l’ensemble est supposé faire quelque chose de cohérent et compréhensible

Comme dans "Pulp Fiction" (1994) où la chronologie est parfaitement démontée.
On y entend entre autres cette réplique :
Zed’s dead, baby, zed’s dead
alors qu’on sait que Z en grec ancien veut dire : il est vivant ...
Sans queue ni tête, j’vous dis.
réponse à . SyntaxTerror le 19/10/2009 à 15h42 : avec ce qu’on trouve entre [la tête et la queue], l’ensemble e...
Z en grec ancien veut dire : il est vivant
Et ça se prononce "zi". Zi, zi... Même s’il s’entête : à la queue; comme tout le monde !
réponse à . Elpepe le 19/10/2009 à 15h46 : Z en grec ancien veut dire : il est vivantEt ça se prononce "zi". Zi...
ça se prononce "zi"

Comme dans "zed zed top" ?
Sans Z ni top.
Que te tienne Asus : nasiques tête nue, usés, enquêtaient. Nie que teste anus, n’as eu tété qu’Iñes.

Anna Voka
l’origine marine serait plus évidente si c’était aqueux plutôt que sans, non ?
la difficulté, quand on veut couper la tête et la queue à un serpent, c’est de savoir où s’arrêter. Il est surprenant que Dieu -qui a quand même prévu pas mal de choses - ne leur ait pas dessiné des pointillés.
réponse à . chirstian le 19/10/2009 à 18h07 : l’origine marine serait plus évidente si c’était aqueu...
Si fait, messire Chirstian. Si fait. Mais note bien qu’à Séville, lorsqu’un torero a vachement bien toréé, facteur, et réalisé des passes encore plus bandantes que celles de Marcelle, l’histoire se termine pour le taureau sans queue ni oreilles.
réponse à . chirstian le 19/10/2009 à 18h10 : la difficulté, quand on veut couper la tête et la queue à un...
Dieu -qui a quand même prévu pas mal de choses -
Sauf les Sélénites...
Et que dire d’une histoire qui a une tête et pas de queue ? ou bien l’inverse.
Quand on n’a pas de tête, on ne va pas loin. Quand on n’a pas de queue, on se débrouille : on en invente une.
L’actu d’expressio se cale sur Rue89, voir
cette page
A une autre fois
On peut vivre sans queue, mais pas sans tête. Sauf la méduse qui a plusieurs queues (jaloux amiral) et pas de tête.
Le Marsupilami lui aussi est réputé pour sa queue... alors que le nœud lui est plus connu pur sa tête.
Un clou "tête d’homme" est un clou qui a une petite tête (hé oui mesdames je sais, vous le saviez) alors qu’un clou qui a une grosse tête c’est une punaise (vous ne dites plus rien les filles ?)
La semence est un clou qui fait tapisserie alors qu’une femme qui fait tapisserie n’est pas forcément une pointe.
Sans queue ni tête au moins on risque pas d’avoir la tête dans le cul...
Si tu veux pas qu’il te prenne la tête mets ton queue-de-pie et prend ta queue à deux mains mon cousin... on va faire un billard.
réponse à . Hacyran le 19/10/2009 à 12h02 : Quel hasard ! Je lisais justement ce matin, dans Don Quichote, la diatribe ...
Il serait intéressant de savoir à quel moment la métaphore animale a pris le pas sur l’anthropomorphique, où si elle existait déjà avant.
C’est très exactement depuis qu’Andersen a écrit le conte de la petite sirène, qui a depuis sa statue à Copenhague - représentant Louisann sans son scooter rose - et que Walt Disney a inventé Arielle, qui lave plus blanc que Michel.
réponse à . mickeylange le 19/10/2009 à 20h05 : On peut vivre sans queue, mais pas sans tête. Sauf la méduse qui a ...
prends ta queue à deux mains mon cousin
Tu veux partir en guerre contre Marcelle ? Je n’en suis pas, mon cousin !
Bon : tu prends ce que tu veux : la Bible, la mythologie grecque ou romaine, le Coran, Grimm, Andersen ou Perrault. Tu ouvres, au hasard. Là, si tu ne t’endors pas dans les douze secondes, tu te dis "y a pas d’doute, y m’mène en bateau, y m’enfume et y veut cacher la merde au chat, le gars".
Et alors, le doute t’habite : s’agit-il de te faire avaler des couleuvres, de te raconter des conneries à dormir debout, ou bien des histoires sans queue ni tête ?
Seul God, qui possède toutes les réponses à ces expressions, pourrait valablement te renseigner. Mais là, je crois bien qu’il est parti se coucher, exténué qu’il est par son boulot à la con consistant à ranger des bits dans un ordonnancement sans queue ni tête : la routine*, quoi...

* End sub
réponse à . chirstian le 19/10/2009 à 18h10 : la difficulté, quand on veut couper la tête et la queue à un...
Dans l’hémisphère nord, peut-être, mais que penses_tu de celui_ci ?cette page
ey pourquoi la "queue" ne serait-elle pas une "tête de noeud" ?
C’est comme l’histoire du lit vertical: une histoire à dormir debout !
Les éléphants bleus à poils laineux de Basse Poméranie ont les pattes de gauche bien plus courtes que celles arrières, ce qui a tendance à les gêner un peu lorsqu’ils doivent prendre leur élan. Surtout si c’est en levrette...

Cette phrase [rouge][g]sans queue ni tête[/vert][\g] n’est affichée que lorsque les paramètres d’appel à cette page ne sont pas du tout corrects, mais alors pas du tout !
Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là, allongées l’une à côté de l’autre, sans queue ni tête. Prenez en une à part et demandez-lui de vous raconter une histoire. Sans surprise, ce qui ne fait que confirmer l’expression, vous ne comprendrez rien à ce qu’elle va vous raconter.
Ce qui laisse supposer que si vous ouvrez une boîte de sardines-à-tête (lire Momo @9), vous pourrez écouter l’une d’elles vous raconter une histoire !

Soyez de bonne foi ! Ne choisissez pas la craintive, la rougissante, l’introvertie, celle qui – timide - va se réfugier dans sa coquille, pour prétendre ensuite que la sardine est peu loquace.
Préférez celle qui a une tête bien pleine, une gorge généreuse. Et, tel God, vous vous écrierez : « Ah ! que j’aime le son de la sardine le soir au fond de la boîte ! »

Ne vous préoccupez pas de la queue : de mémoire de marin-pêcheur, jamais une sardine ne s’est exprimée en se servant de sa queue... ou alors elle était très enrhumée... ou aphone.

Voilà un récit avec tête et avec queue ! s’indignent certains. Mais comment voulez-vous avoir une histoire sans queue ni tête, si au départ, vous n’avez pas l’une et l’autre ? Un peu de logique... sinon, à la fin de la journée, Sa Divinité risque de perdre quelques zabonnés !
Et des enfants trouvés
Chantent chantent sans cesse
A tue-tête à cloche-pied
Histoire de s’amuser
Les mots sans queue ni tête
Qui dansent dans leur tête
Sans jamais s’arrêter


Petit extrait de "Chanson pour chanter à tue-tête et à cloche-pied"
Jacques PRÉVERT
– Quesut na tisenée
– Une quatèse snite
– Snæquêt* en seiut

* Je sais, les puristes préconisent un "es" à la place du "ê", mais c’est pour les besoins de l’anagramme…
o

GoD, sans queue ni tête !
 :&rsquo)
Fan de Souchon, je ne peux résister à vous envoyer cette page
Ah oué au fait, vous connaissez l’histoire de l’eunuque déc......quoi ?.......que je vois la contribution N° 1 de 2009 ?........Ah oui, en effet je l’ai déjà faite celle là.....Bon, ben je vous laisse, amusez vous bien
voilà, voilà........
( N’empêche qu’un eunuque décapité çà doit être sans gland sanglant.....)
La chienne refusait d’alimenter ses chiots; elle ne les laissait même pas approcher de ses pis que, pourtant elle leur montrait, sans qu’eux n’y têtent...
Tant pis!
réponse à . joseta le 13/11/2012 à 07h18 : La chienne refusait d’alimenter ses chiots; elle ne les laissait mêm...
Vous connaissez la chanson du téton ?
"Il est téton petit navireuuuuu............"
"maman, s’il te plaît, raconte-moi une saucisse !".
En effet, je ne crois pas que la saucisse cervelas serve là...
Un tétard a bien une queue. Une tête aussi. L’une directement soudée à l’autre. Pour le tétard, ce serait plutôt le corps qui manque...
Et vous avez remarqué que le tétard, il vit dans un milieu à queue... de quoi en perdre la tête... C’est alors qu’il devient un fêtard, le tétard...
Le passager au conducteur :
– C’est vert.
Pas de réponse.
– Je te dis que c’est vert !
– Je sais pas, moi… une grenouille ?
------------------------------------------------------------------------------
Contrôle routier :

– Papiers !
– Ciseaux !
------------------------------------------------------------------------------
J’ai un permis de handicapé, je suis alcoolique. Il m’est interdit de conduire en-dessous de 2 g.
réponse à . joseta le 13/11/2012 à 07h41 : "maman, s’il te plaît, raconte-moi une saucisse !".En effet, ...
Surtout si elle a à faire avec un salami sale ami !
réponse à . file_au_logis le 13/11/2012 à 07h45 : Un tétard a bien une queue. Une tête aussi. L’une directement...
Et c’est alors que lorsqu’il est rentré se coucher il était tard.........
réponse à . <inconnu> le 13/11/2012 à 08h16 : Le passager au conducteur : – C’est vert. Pas de réponse. ...
2 g ?......Mais pour en arriver à peser 2 fois son poids au cours d’une accélération faut au moins une F1 !!
• Course d’escargots meurtrière : après un tête-à-queue, la safety car a fauché le directeur de course avant de s’écraser dans les stands.
• – Je suis passé devant un grand magasin où c’était affiché : Ouvert 24 h/24 et 7 j/7.
– Mais alors, pourquoi ont-ils mis des serrures aux portes ?...
– Ben, pour qu’elles restent ouvertes à double tour !
• – Combien de temps avons-nous ?
– Une dizaine de secondes.
– Dans ce cas, il n’y a pas une minute à perdre.
• Sur un bateau pris dans l’Antarctique : "Il faut briser la glace avant qu’elle ne fonde !"
• Ma brouette faisait : "î…..î…..î…..î". J’ai mis de l’huile et maintenant elle fait : "i-i-i-i".
• J’étais tellement fatigué que je me suis endormi en sursaut.
• La vitesse de pointe d’une baleine est de 50 km/h, celle d’un ver de terre est de 20 m/h. Il est clair qu’il ne saura jamais rattraper la baleine, même par mer calme.
• Chaque hiver, je vais à la côte pour déneiger les brise-lames. En été, ce sont les touristes qui s’en chargent.
Incohérent
On voyait, battant le pavé et grommelant entre ses dents ses propos,un con errant.
Sur un bateau pris dans l’Antarctique : "Il faut briser la glace avant qu’elle ne fonde !"
Un peu hors-sujet, mais ça m’a fait penser à ça:
DEVINETTE et réponse
- Pourquoi les ours du pôle nord ne montrent aucune sympathie vis-à-vis de leurs semblables?
- ils ne tiennent pas à briser la glace.
(même si ça jette un froid entre eux!)

Réponse à Mintaka (68)
réponse à . joseta le 13/11/2012 à 09h15 : Sur un bateau pris dans l’Antarctique : "Il faut briser la glace ava...
Un peu hors-sujet
Rien ne saurait être hors sujet, puisque c’est sans queue ni tête !
Sans tête-à-queue


– Bonjour monsieur, papiers du véhicule et carte d’identité, s.v.p.
Comme j’avais vu les chevrons sur sa manche, je lui ai dit : « Bonjour monsieur Citroën !
Qu’est-ce qui se passe ?... Besoin de parler ? »
– Je vous ai demandé les papiers du véhicule et votre carte d’identité.
– Bon, bon, attendez voir… Voilà : papiers du vésicule et carte d’antiquité.
– Pourquoi rouliez-vous à 40 km/h sur l’autoroute ?
– Ben, y a un panneau où c’est marqué E42 !
– Et quand vous êtes sur la E411, vous faites du 400 à l’heure ?
– Ben, c’est-à-dire que je sais pas aller au-dessus de 180. Pourtant, j’ vous jure, je suis à fond !
– À part ça, vous ne portez pas votre ceinture de sécurité…
– Non, ça me gêne pour téléphoner.
– Par-dessus le marché, vous venez de griller un feu rouge.
– Ah bon, et je vous dois combien pour l’ampoule ?
– Et en plus, la bande blanche continue, vous l’avez au moins coupée une dizaine de fois.
– Ben, si je l’ai coupée, elle est plus continue ! Non mais…
– Je veux dire que vous avez mordu sur l’accotement.
– Ah non là, pas possible, je suis même pas sorti de ma voiture !
– Est-ce que vous avez consommé des boissons alcoolisées ?
– Ah ! Pourquoi, vous auriez voulu venir avec nous ?
– Et combien vous en avez bu ?
– Ben, une vingtaine de chopes et deux trois whiskys.
– C’est tout ?
– Ah oui, et aussi une ou deux batidas, parce que, voyez-vous, les joints, ça me gratte la gorge.
– Marchez un peu sur la ligne blanche… (Je marche). Mais vous titubez !
– Mais non, je ne TUTIBE pas, je marche alternativement sur chacune des deux lignes…
– Et en plus de tout ça, je peux vous demander ce que fait la brouette encastrée dans votre pare-buffle ?
– Ben, permis B, brouette, permis C, caddy. (J’allais quand même pas lui dire permis F, flic !)
– Bon, veuillez souffler dans le ballon !
– Pourquoi, hic, vous ne me croyez pas ? Pourtant je peux vous jurer, sur l’autoroute, je suis parvenu à tous les éviter, les conducteurs fantômes !... (Je prends enfin l’éthylomètre).
– MONSIEUR, je vous ai demandé de souffler, pas d’aspirer.
– Mais comme j’avais vu que vous étiez aspirant officier…
– Respirez profondément et soufflez en une fois !
– D’accord, mais avant laissez-moi quand même souffler un coup !... (Je finis par gonfler le ballon). Bon, maintenant ça suffit, vous ne voulez quand même pas que je gonfle l’airbag ?...
– Quoi ! 3 grammes ! À votre place, je serais dans le coma !
– J’en peux rien si vous n’avez pas de santé !
À ce moment, voilà le chef qui s’amène :
– Et alors, que se passe-t-il ? Il paraît que vous rouliez du mauvais côté ?
– Oh, juste une petite minute ou deux, chef !
– Pas plus ? Bon, veuillez compter jusqu’à 13.
– 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, euh… euh… valet, dame, roi !
– Ah, parfait, parfait, vous pouvez y aller…
réponse à . joseta le 13/11/2012 à 08h55 : Incohérent On voyait, battant le pavé et grommelant entre ses den...
La scène se passant à La Havane il s’agissait d’un con Cubain.........
Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là, allongées l’une à côté de l’autre, sans queue ...
Privées de leur queue, les sardines en boîtent. 
réponse à . joseta le 13/11/2012 à 10h11 : Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là...
L’emblème de Citroën, c’est pas les chevrons, mais les sardines, comme sur les manches des uniformes. D’ailleurs Citroën fabrique des boîtes de sardines à vitesses.
Au restaurant
- Je prendrais bien une p’tite tête de veau...
- Désolé monsieur, il n’en reste plus.
- Bon, tant pis! une queue de taureau à la cordobèse, alors...
- Je m’excuse, je n’ai ni queue, ni tête.
- Ça, ça me rappelle une histoire que raconte Boubacar.
- Qui?
- Aucune importance! bonsoir eunuque écervelé!
Raconter une saucisse, peut-être pas (enfin, je n’ ai pas trop souvenance d’ un texte qui pourrait servir...). Mais une sardine, c’ est possible. La preuve : cette page
réponse à . mitzi50 le 13/11/2012 à 11h37 : Raconter une saucisse, peut-être pas (enfin, je n’ ai pas trop souve...
Charles Cros racontait, lui, une histoire de hareng ... (et de marteau, mais ça, c’était hier).
cette page
réponse à . SyntaxTerror le 13/11/2012 à 11h55 : Charles Cros racontait, lui, une histoire de hareng ... (et de marteau, mais &cc...
Et il faut écrire un truc pareil pour pouvoir fonder une académie? :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 13/11/2012 à 10h21 : L’emblème de Citroën, c’est pas les chevrons, mais les s...
Le Nemo, mon capitaine ?
cogito...
L’antithèse d’une histoire sans queue ni tête serait donc une histoire à la mord-moi le nœud ?

Je m’étonne que Joseta, en #69, n’ait pas profité de sa situation privilégiée pour effectuer un savant tête-à-queue  
Jacques Dutronc racontait pas mal d’histoires absurdes:
les histoires sans queue ni tête Dutronc. 
réponse à . BOUBA le 13/11/2012 à 09h42 : La scène se passant à La Havane il s’agissait d’un con...
La scène se passant à La Havane...
Puisqu’on dépasse l’Hexagone, c’est le jour où jamais de se souvenir que le petit poisson dont on parle beaucoup aujourd’hui est fort apprécié dans une île italienne... car les Sardes dînent à l’huile !
Merci M’sieur Dac !!! 
réponse à . ergosum le 13/11/2012 à 13h27 : cogito... L’antithèse d’une histoire sans queue ni tête...
J’avoue queue je n’avais pas la tête à ça....
réponse à . DiwanC le 13/11/2012 à 13h36 : La scène se passant à La Havane...Puisqu’on dépasse l...
En Russie aussi, les tsars dînent à l’huile...
Merci qui?
... istoir... sans queue ni tête...
réponse à . joseta le 13/11/2012 à 13h44 : En Russie aussi, les tsars dînent à l’huile... Merci qui? ...
Merci joseta ! 
réponse à . joseta le 13/11/2012 à 10h11 : Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là...
Privées de leur queue, les sardines en boîtent. 
Privées de leur queue, les sardines s’emboîtent. 
réponse à . ergosum le 13/11/2012 à 13h27 : cogito... L’antithèse d’une histoire sans queue ni tête...
un savant
DEVINETTE et réponse
- Pourquoi un savant est souvent dans le cirage?

- parce qu’il est savant et illustre.
… les sardines s’emboîtent.
Et des sardines sans boîtes, c’est comme qui dirait des Sans-domicile-fixe qui errent sans but par une nuit sans lune, dans une mer… d’huile !
God ! j’adooore l’expression d’aujourd’hui parce qu’on peut raconter des histoires abracadabrantesques sans gravitude !
réponse à . DiwanC le 13/11/2012 à 14h34 : … les sardines s’emboîtent.Et des sardines sans boîtes, c&rs...
Et des sardines sans boîtes, c’est comme qui dirait des Sans-domicile-fixe qui errent sans but par une nuit sans lune, dans une mer… d’huile !

Et qui finissent par boucher le port de Marseille...

Al Onzamessine
réponse à . DiwanC le 13/11/2012 à 14h34 : … les sardines s’emboîtent.Et des sardines sans boîtes, c&rs...
Sans gravitude, certes, mais avec beaucoup de déconnations !
réponse à . joseta le 13/11/2012 à 14h02 : un savant DEVINETTE et réponse - Pourquoi un savant est souvent dans le ...
il est savant et illustre.
Celui-là, je le connais ! C’est le savant de Marseille !
réponse à . DiwanC le 13/11/2012 à 14h34 : … les sardines s’emboîtent.Et des sardines sans boîtes, c&rs...
des sardines sans boîtes
c’est comme des noctambules sans bistrot
réponse à . mickeylange le 13/11/2012 à 14h51 : Et des sardines sans boîtes, c’est comme qui dirait des Sans-domicil...
Certains remonteront jusqu’à Lorient où l’on pêche le hareng... à ce qu’on raconte dans les légendes !
réponse à . God le 13/11/2012 à 14h56 : Sans gravitude, certes, mais avec beaucoup de déconnations !...
On suit l’exemple venant du Très Haut, Vot’ Grandissime Sérénité Divine ! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 19/10/2009 à 09h13 : Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là...
Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là, allongées l’une à côté de l’autre, sans queue ni tête.
Comment peut-on savoir que, dans la boîte, les sardines sans tête sont rangées tête-bêche ?
Et à Hollywood les stars dinent à l’huile..........
Merci moi........
réponse à . ergosum le 13/11/2012 à 18h30 : Ouvrez une boîte de sardines. Vous constatez qu’elles sont là...
Au début on disait "tête belge" car elles n’ont ni queue ni tête.
Mais les Belges ont fait la révolution dans les boites (de nuit) et un académicien Monsieur Bêche-Hobbes fit supprimer l’expression de la liste de God.
Pour plaisanter God la remplaça par tête bêche et c’est rentré dans le langage courant.
Tu me demandes "Comment peut-on savoir que, dans la boîte, les sardines sans tête sont rangées tête-bêche ?" La réponse est simple elles sont rangées comme ça depuis qu’en 69 Momolala fit voter une loi dans ce sens... si on peut dire puisque finalement elle n’en ont pas de sens.
Mais faut reconnaître qu’on en range plus comme ça.
C’est dans la même loi que l’article XVI décide qu’il faut leur couper la tête et la queue avant de fermer la boîte. Quif-quif Louis XVI
Cette Loi prévoit également d’ajouter de l’huile dans la boîte, et du vin blanc dans les boîtes de maquereaux. A l’origine Momo voulait mettre du rosé pour écoulé les stocks de vins de Provence, comme elle écoulait son stock d’huile d’olive avec les sardines; mais là je me suis fâché.
Franchement j’ai pas envie de rire moi. Que voulez vous qu’elles fassent les sardines tête bêche si elles n’ont ni queue ni tête ?
réponse à . mickeylange le 13/11/2012 à 19h10 : Au début on disait "tête belge" car elles n’ont ni queue ni t...
…God la remplaça par tête bêche et c’est rentré dans le langage courant.
Dit ainsi, on peut penser que la décision fut facile… Cependant, elle fut quelque peu retardée à la suite d’une manif. organisée par le syndicat des pêcheurs varois qui refusaient le terme « bêche » jugé trop terrien.

Avec beaucoup de patience – et moult bouteilles de rosé dissimulées, là-haut sur la colline, derrière les fagots de Momo – God fit remarquer que James Cook (l’ancêtre du fabricant de maquereaux) était depuis les années 1750 surnommé le « laboureur des mers ». D’un geste impératif tout autant qu’impérial, il renvoya les Varois trier leurs anchois.

Soucieux du mot juste, God – qui avait déjà l’idée de créer un site de haute tenue où régulièrement, il proposerait de souriantes expressions, telle « sans queue ni tête » - God donc hésita : « tête bêche » ou « queue bêche » ? Devant la clameur montante du syndicat des facteurs de piano, refusant que leurs nobles instruments puissent être alignés dans des boîtes vendues dans les épiceries fussent-elles fines, Sa Divinité perdit patience :

« Put[censuré] de bord[censuré] de m[censuré] ! Ils commencent à me faire [censuré] ! Ce sera tête bêche et pis c’est tout ! »

"Déconnation" pouvait-on lire vers 14:56:16 @92. Vois vraiment pas pourquoi ! Quoique...
 
réponse à . DiwanC le 13/11/2012 à 20h36 : …God la remplaça par tête bêche et c’est rentré...
Déconnation" pouvait-on lire vers 14:56:16 @92. Vois vraiment pas pourquoi !
Moi non plus. Y a rien que des choses sensées sur ce site.
réponse à . file_au_logis le 13/11/2012 à 12h01 : Et il faut écrire un truc pareil pour pouvoir fonder une académie?...
L’ académie Charles Cros, qui décerne des prix aux enregistrements jugés les meilleurs par ses membres, a une existence parfaitement justifiée. Charles Cros n’ a pas écrit que des poèmes loufoques, mais également des écrits scientifiques. Ci-après un court extrait : "M. Edison a pu construire son appareil; il est le premier qui ait reproduit la voix humaine; il a fait une oeuvre admirable".
Suivent plusieurs pages de propositions de Charles Cros pour améliorer le phonographe, dont il construisit du reste un prototype artisanal... Et il n’ a pas fait uniquement des recherches dans le domaine de l’ acoustique. Il en a fait aussi dans le domaine de l’ optique et notamment en photographie...
réponse à . SyntaxTerror le 13/11/2012 à 11h55 : Charles Cros racontait, lui, une histoire de hareng ... (et de marteau, mais &cc...
Pour ce qui est du marteau, il y a aussi René Char. Et Pierre Boulez, bien sûr. Le marteau est sans maître, mais je ne pourrais affirmer qu’ il est sans God !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Sans queue ni tête » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?