Se mettre martel en tête - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Se mettre martel en tête

Se faire du souci, se laisser obséder par une inquiétude.

Origine

Vous avez certainement tous entendu parler du Grand Charles.
Non, pas De Gaulle ! Mais Martel, cet homme de guerre, accessoirement grand-père de Charlemagne, et qui a stoppé l'invasion arabe à Poitiers en 732. Si vous avez étudié l'histoire de France, cela doit vous rappeler quelque chose !
Dans le cas contraire, ça n'a pas grande importance, car ce n'est pas de ce martel qu'il s'agit dans cette expression[1], même si cet homme utilisait un « martel » comme arme dans ses combats.

« Martel » est en effet une ancienne forme de marteau, cet outil servant à planter des clous (à la mode de chez nous).
Dès le XVIe siècle, "avoir martel", c'était "avoir du souci" ; "marteler le cerveau de quelqu'un", c'était "le peiner, le tourmenter".

C'est à partir du XVIIIe siècle que l'expression prend la forme d'aujourd'hui.
C'est une métaphore aisément compréhensible qui compare les préoccupations permanentes à des coups de marteau qui résonneraient dans la tête.

[1] Au moins, grâce à cette introduction, ça vous aura rappelé qu'il n'y a pas que 800, 1515 ou 1789 comme grande date dans l'histoire de France.

Exemple

« Il aurait pu penser que son heure viendrait, qu'un sponsor bien intentionné lui confierait un bateau à sa mesure. Rien du tout. La récession a envoyé par le fond les espoirs légitimes d'une tranche d'âge. Grand frère de cette génération perdue, Le Cam ne se met pas pour autant martel en tête. Il se contente de son monocoque de 9 m, fait le métier sans amertume et s'ouvre la tête en poursuivant la mise au point de l'hydroptère, le bateau volant. »
Libération - Article du 30 août 1996

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se mettre martel en tête » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear « Se mettre martel en tête »« Se mettre martel en tête »
Allemagnede Sich den Kopf zerbrechenSe casser la tête
États-Unisen To beat yourself upSe cogner
Angleterreen To have a bee in one's bonnetAvoir une abeille dans le bonnet
Espagnees Comerse la cabezaManger sa propre tête
Panamaes Comerse el cocoSe manger la noix de coco
Pays-Bas (Amsterdam)nl Zich muizenissen in het hoofd halenSe mettre des nids de souris dans la tête
Pays-Basnl zich het hoofd breken over ietsse casser la tête
Brésilpt EncasquetarMettre un casque
Brésilpt Esquentar a cabeçaSe chauffer la tête
Roumaniero A-i intra un cui în inim?Lui entrer un clou dans le cœur

Vos commentaires
Pas de commentaire mais une petite anecdote. Le duo humoristique français des années 60 Les Frères Ennemis avaient déjà parlé de Charles Martel dans un sketch où ils revisaient... la géographie: "En France, on cultive également du sarrasin, qui est fauché et battu comme le blé. Note: C’est Charles Martel qui, le premier, battit le sarrasin à Poitiers en 732 avant JC..."
Bon, d’accord, cela n’apporte rien de plus à l’expression du jour...
réponse à . <inconnu> le 10/01/2006 à 08h44 : Pas de commentaire mais une petite anecdote. Le duo humoristique français...
J’aimais bien certains sketches des Frères Ennemis.
Malheureusement, il y en a un qui a disparu du jour au lendemain sans prévenir ni laisser de traces, laissant son compère dans le désarroi.
Ce qui ne fait toujours pas avancer l’expression du jour...
N’était-ce pas justement car il bataillait en frappant l’ennemi comme avec un marteau que Charles Martel a reçu ce nom ?
réponse à . <inconnu> le 11/01/2006 à 21h02 : N’était-ce pas justement car il bataillait en frappant l’enne...
Pour être précis, voici un texte trouvé sur le web dans une biographie de Charles :
« Ce guerrier politique, cet infatigable réunificateur, doit son surnom de Martel à la forte impression qu’il a laissé, façonnant comme avec un marteau le monde de son temps et ouvrant la voie à la dynastie nouvelle des Carolingiens. »
réponse à . <inconnu> le 11/01/2006 à 21h02 : N’était-ce pas justement car il bataillait en frappant l’enne...
En effet selon certaines sources Charles Herstal de son vrai nom aurait été surnommé Martel de par le fait que le marteau figurait parmi les armes de guerre de l’époque, et, qu’il a utilisé pour marteller ses ennemis Sarrazins .Entre autre le 19/10/732 à Vouneuil sur Vienne .
Quand un cas rossable se présente, le marteau se pointe !
Ne pas se mettre Martel en tête... Certes, mais alors, quid de ces dames ayant épousées un monsieur Martel ??? Les blagues faciles, même sans repas, plus ou moins arrosé... 

note à bénêts: sans oublier que marteau ou martel est aussi l’un des (nombreux) surnoms de la zigounette...
réponse à . <inconnu> le 08/03/2007 à 17h42 : En effet selon certaines sources Charles Herstal de son vrai nom aurait é...
le marteau figurait parmi les armes de guerre de l’époque
parfait pour faire éclater un crâne comme une pastèque trop mûre... (*)

(*) honnêtement l’image n’est pas de moi: souvenir (vague...), de lecture
Si j’en crois La Curme de Sainte Palaye et son Glossaire de la langue françoise, qui cite Froissart, le mot martel signifie aussi : la marque. Ex : "Messire Ollivier de Clisson quoiqu’il n’eust point renoncé, ne renvoyé le martel de la connétablie..."
Il est écrit autrepart que martel vient de l’Italien martello et on pense naturellement au latin malleus mais je ne vois pas bien la transformation. Si quelqu’un a des lumières...
"Malleus maleficarum", le marteau des maléfices : la massue contre les maléfices.
J’aimerais bien qu’il pleuve, ça m’éviterait d’arroser les melons.
réponse à . <inconnu> le 10/01/2006 à 08h44 : Pas de commentaire mais une petite anecdote. Le duo humoristique français...
Il reste tout à fait vraisemblable que le texte ait été corrompu et qu’à la place de : "à Poitiers" il faille lire : "à moitié". L’historien doit sans cesse recaler le texte sur les observations de terrain.
Quel idiot ce Charles Martel ! Il a arrêté les arabes quand ils redescendaient.
Martel de son prénom Etienne-Ange, autrement nommé Martellange. Voir à cette page, un ami de Mickeylange  ? 

Je pencherais plutôt pour Thierry de Martel, dont mon Larousse dit qu’il fut chirurgien et inventa une instrumentation ingénieuse pour la trépanation. Si ça, ce n’est pas avoir Martel en tête. Voyez à cette page.
réponse à . GenteGouyat24 le 17/07/2010 à 07h43 : Quel idiot ce Charles Martel ! Il a arrêté les arabes quand il...
Rectificatif historique. Cause : erreur typographique.
Charles Martel n’a pas du tout arrêté les arabes à Poitiers. Il les aurait seulement arrêtés à Moitiers. (département de l’Elle est vilaine… celle-là…)
à force de se mettre martel en tête il arrive que nous nous en tapions la tête contre les murs ....
Si j’avais un marteau
Je cognerais le jour
Je cognerais la nuit
J’y mettrais tout mon coeur
Je bâtirais une ferme
Une grange et une barrière
Et j’y mettrais mon père
Ma mère, mes frères et mes soeurs
Oh, oh, ce serait le bonheur.
réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 07h12 : Si j’en crois La Curme de Sainte Palaye et son Glossaire de la langue fran...
Si quelqu’un a des lumières...
je n’en ai pas, et ne vais pas me mettre martel en tête pour si peu.
Tiens , à propos de martel ! Mon dico de vieux français indique effectivement le sens de :"marteau servant à marquer le bois, et la marque faite avec ce marteau".
Quant à l’origine : le terme italien martello viendrait du latin (quel scoop !!!). Origine : martulus, forme altérée de marculus : petit marteau, (marcus = marteau).
La différence avec malleus ? Celui ci désignerait plutôt le " maillet destiné à assommer les victimes" , donc un contexte sans doute religieux, qui justifierait son emploi pour le Malleus maleficarum ?
Tout cela sans garantie. Mais si Syanne n’est pas en vacances, elle va nous donner un coup de martel dans tout cela !
God, je ne comprends pas que Martel t’évoque Charles. D’après mes sources, la poupée Martel s’appelle Barbie et son mec s’appelle Ken. Et j’ai bien retrouvé la trace d’un Charles Ken (également écrit : Quint) mais il ne serait jamais venu à Poitiers.
J’ai une photo, mais il ne semble effectivement pas prêt à arrêter les sarrasins cette page . Plutôt Peace and Love !
réponse à . cornelius le 17/07/2010 à 09h12 : à force de se mettre martel en tête il arrive que nous nous en ...
... et le cul par terre ???
réponse à . mickeylange le 17/07/2010 à 09h18 : Si j’avais un marteau Je cognerais le jour Je cognerais la nuit J’y ...
un critique à dit, en son temps: «si j’avais un marteau, je cognerais sur l’auteur !»

Quant à Moitiers, cette vilaine serait plutôt dans le manche du marteau, dans le département de la Manche (*): cette page

(*) il est donc tout à fait (Thierrry...), possible d’être le manche dans la Manche... en étant, peut-être, l’homme de la Manche ? 
réponse à . chirstian le 17/07/2010 à 09h52 : Si quelqu’un a des lumières... je n’en ai pas, et ne vais p...
marculus : petit marteau, (marcus = marteau)
Super ! Maintenant pour dire de quelqu’un qu’il est marteau, il suffira de dire: «C’est un Marcus !» (*)

(*) Peut-être un descendant (?) du légionnaire Marcus Sacapus...
réponse à . mickeylange le 17/07/2010 à 09h18 : Si j’avais un marteau Je cognerais le jour Je cognerais la nuit J’y ...
L’a un grand cœur, le gars ( et un bon marteau ! ). C’est’y pas beau ! Snif, snif....:&rsquo)
réponse à . chirstian le 17/07/2010 à 10h00 : God, je ne comprends pas que Martel t’évoque Charles. D’apr&e...
Peace and Love, façon sado-maso peut-être, non ?
Petite rectification Historique :
Depuis tout petit, Charles s’entendait dire, car il était fort pressé de vouloir tout faire :
"Charles, Attends ! Charles, Attends ! "
Au bout d’un moment cela finit par vous marquer un gosse ! "Charlatan !"

Du coup, en 732, pour faire taire cette vilaine réputation et prouver sa bravoure, il fonça sus aux sarrasins. Ses soldats, de la 7e compagnie, le suivirent mais en lui laissant quelques longueurs d’avance. Pas fous !

D’où l’expression : mettre Martel en tête !

Depuis, les Charles se sont calmés : il aurait tendance à traîner !
Cependant, il faudra attendre quelques décennies pour voir naître la fameuse expression : "Charles, magne ! (vers l’an 800)"
pourquoi se mettre martel en tête ? Et d’abord : comment ? Il faut au préalable percer le crâne, non ? Et puis ensuite : quel travail de se cogner ainsi les neurones durant des heures !
Non, non, non ! Il est beaucoup plus simple d’utiliser une perceuse à percussion, ou tamponnoir. Vous pouvez même y adapter l’embout de votre aspirateur pour nettoyer la poussière d’os. Ainsi la mèche perfore le crâne proprement, et vous bénéficiez ensuite du mouvement de percussion.
Pour un perçage bio, je conseille le modèle à batterie solaire. Il est certifié développement durable, label "martel équitable". Disponible sans ordonnance dans toutes les bonnes pharmacies.
Se faire du souci, se laisser obséder par une inquiétude.
Votre belle-mère a encore fait une de ses réflexions que vous avez été obligé de prendre comme une plaisanterie mais qui va vous gâcher la journée ?
Ne vous mettez pas martel en tête ! Prenez le et écrasez plutôt le crâne de cette salope.
Charles Martel dit le Couillu: en effet dans le Dictionnaire historique de la langue française (Le Robert) on peut lire :

" Sur la forme ancienne martel, on a formé le diminutif martelet n.m.,employé d’abord (semble-t-il) au pluriel avec le sens de "testicules" (v.1278) avant de prendre le sens moderne de "petit marteau" (fin XIVe s)."

D’où l’expression : "on s’en bat les c...."
Et elle, se marre-t-elle ? cette page
Aussi connus que les rillettes, les marteaux du Mans, dont s’occupe BB.
Elle a déclaré dans un congrès de Docteurs Foldingues "Sigmund pédale dans les rillettes" (source: Le crépuscule d’une idole de Michel Onfray)
réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 11h56 : Charles Martel dit le Couillu: en effet dans le Dictionnaire historique de la la...
Heu, j’avais fait un début d’allusion en #7... Fine (?) allusion à la chanson: cette page
réponse à . chirstian le 17/07/2010 à 11h53 : Se faire du souci, se laisser obséder par une inquiétude. Votre ...
Votre belle-mère a encore fait une de ses réflexions que vous avez été obligé de prendre comme une plaisanterie mais qui va vous gâcher la journée ?

La belle mère cette marâtre est l’invention de God.
Adam n’avait pas de belle mère le veinard, la première belle mère fut Eve qui obligée d’enfanter dans la douleur c’est vengée en donnant une belle mère à tous les hommes pour le restant de l’humanité.
C’est elle la première salope.
réponse à . mickeylange le 17/07/2010 à 12h05 : Aussi connus que les rillettes, les marteaux du Mans, dont s’occupe BB. E...
D’ailleurs, j’envisage d’en emmener quelques uns à la sudvention comme p’tits souvenrs manceaux : Le Mans, ses rillettes, ses 24h, ses marteaux ! Vous en aurez chacun un, personnalisé comme il se doit .....
PS : Mickey, Mon Ange, revois tes sources littéraires, elles me con-sternent !:&rsquo)
réponse à . mickeylange le 17/07/2010 à 12h13 : Votre belle-mère a encore fait une de ses réflexions que vous avez...
Oh, dites les gars, ça va la misogynie ! Vous en profitez que la Comtesse soye momentanément absente pour vous déchainer contre la gent féminine, si douce, si gentille, si intelligente ( bon, d’accord, là aussi, y a des connes, mais pas nous ! ), et si utile à vos fantasmes ! 
T’as remarqué, Mickey, j’remplace Germaine dans le grimpage de rideaux ! Mais, j’suis pas aussi douée qu’elle ,cela va sans dire ....
réponse à . BeeBee le 17/07/2010 à 12h46 : T’as remarqué, Mickey, j’remplace Germaine dans le grimpage d...
Fais attention quand même de pas tomber... dans le rideau !
réponse à . Emeu29 le 17/07/2010 à 11h17 : Petite rectification Historique : Depuis tout petit, Charles s’enten...
Depuis, les Charles se sont calmés : il aurait tendance à traîner !
Et dans le même temps, les Sophie démarraient et les Pierre freinaient..
Parfaitement mon commandant j’avais bien lu; mais la zigounette n’est qu’une partie du service! et le chef Martel sans un ensemble répondant au cahier des normes n’aurait pu engendrer ses trois galopins, Carloman, Grif(f)on et Pépin. Par ailleurs, que je sache, il n’était pas haute-contre!
Chez moi, on a toujours utilisé cette expression avec le sens suivant :
le martel est en fait le marteau de la cloche. Lorsque l’on se crée des soucis au point d’en avoir des migraines et des maux, ils résonnent dans la tête comme les coups du marteau sur le bronze de la cloche.
Didier
réponse à . BeeBee le 17/07/2010 à 12h46 : T’as remarqué, Mickey, j’remplace Germaine dans le grimpage d...
le grimpage de rideaux !
Une nouvelle épreuve sportive pour des jeux zozolympiques ? 
réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 14h10 : Chez moi, on a toujours utilisé cette expression avec le sens suivant&nbs...
on se sent cloche quand les coups de marteau empêchent de raisonner.
réponse à . chirstian le 17/07/2010 à 15h06 : on se sent cloche quand les coups de marteau empêchent de raisonner....
et sur ce, merveilleux, site, il semblerait (c’est même une quasi-certitude...) que nous soyons nombreux à faire la/cloche(s) sans avoir besoin de pâques pour ce faire... Un peu comme des non-anniversaires, quoi !
"celui qui prend son pied à se mettre martel en tête aurait bien tort de se croire plus heureux que celui qui se prend la tête à se mettre martel en pied".
docteur Bigmund Breud du Mans.
Qui a essayé "les escarpins flashy"?
réponse à . BeeBee le 17/07/2010 à 12h40 : D’ailleurs, j’envisage d’en emmener quelques uns à la s...
merci défenseur des belles-mères ! je suis l’une d’elles et vos fleches assassines me martellent lecrâne pour toute la journée !!je sais que de mon opinion vous vous en battez les c... mais votre plaisir n’égalerait même pas le mien si je pouvais le faire de mes mains!!
je ne trouve rien a dire aujourd’hui
qu’est ce que vous êtes difficiles à suivre parfois !
ah ! si
cette page
ou celle-là
cette page
bon, j’y arrive pas c’est la même
réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 19h13 : je ne trouve rien a dire aujourd’hui qu’est ce que vous êtes d...
meuh non, petite_huppe_!
Enfile-toi quelques verres de cognac M.....l, et tu verras si tu n’as rien à dire. Et demain matin, tu constatera que tu te l’es bien mis en tête. Un peu d’entraînement, et tu verras. Demande aussi de l’aide à Louisann, elle sait très bien se mettre la tête dans le fion. Pas vrai, Francois?
louisaaaaannn !
c’est comment qu’on se met la tête dans le fion ?
file_au_logis elle a dit que toi tu sais y faire hein ? allez ! dis nous tout !
et puis d’abord comment elle sait file_au_logis que toi tu sais faire ? heinnn ?
réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 18h07 : merci défenseur des belles-mères ! je suis l’une d&rsqu...
je sais que de mon opinion vous vous en battez les c...
sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, je crois pouvoir te rassurer sur ce point : BeeBee se bat rarement les c... de nos propos. 
réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 10h19 : marculus : petit marteau, (marcus = marteau) Super ! Maintenant pour d...
Comme celui de cette page ?
réponse à . mickeylange le 17/07/2010 à 12h13 : Votre belle-mère a encore fait une de ses réflexions que vous avez...
Traiter notre grand-mère à tous de « salope » n’est-il pas un peu osé, mon Lapin ? 
réponse à . BeeBee le 17/07/2010 à 12h44 : Oh, dites les gars, ça va la misogynie ! Vous en profitez que la Com...
Bravo pour le grimper de rideaux !
Crois-tu qu’un jour cessera cette légende de la belle-mère ronchon, acariâtre, atrabilaire, maussade alors que le monde est peuplée de jolies-mamans indulgentes souriantes, douces, compréhensives, sourdes aux sarcasmes de brus odieuses et de gendres exécrables ?
 :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 17/07/2010 à 23h36 : Bravo pour le grimper de rideaux ! Crois-tu qu’un jour cessera cette ...
Bin, oui, t’as raison, y a plein de jolie mamans comme toi, par exemple, qui supportent tout un tas de choses et des "rapportés ", pasque faut bien, pour le bien-être familial !!!!
réponse à . file_au_logis le 17/07/2010 à 19h56 : meuh non, petite_huppe_! Enfile-toi quelques verres de cognac M.....l, et tu ver...
ola mon ami,c’est que tu me fais une réputation là,hein ,moi qui suis sobre comme un chameau,et qu’un malintentionné va sortir ça du contexte et pan,bonjour les dégâts!

 
réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 20h24 : louisaaaaannn ! c’est comment qu’on se met la tête dans l...
Te faut pas croire tout c’qui raconte le filou,c’est un p’tit comicccccccccccccc.
réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 20h24 : louisaaaaannn ! c’est comment qu’on se met la tête dans l...
LE Filo, IL sait, pasqu’il a vu le résultat, hé, hé...
réponse à . louisann le 18/07/2010 à 10h16 : ola mon ami,c’est que tu me fais une réputation là,hein ,moi...
Oui, c’est vrai que t’es parfois chameau, mais on te pardonne, va...
Bonsoir à tous. Je ne comprends pas vraiment le but du commentaire "à la mode de chez nous", est-ce que quelqu’un pourrait me l’expliquer ? Je vous remercie à l’avance.
réponse à . nickel le 18/07/2010 à 22h12 : Bonsoir à tous. Je ne comprends pas vraiment le but du commentaire "&agra...
Dans quelle partie du monde vis-tu et quelle est ta langue maternelle ? Je ne me moque pas, mais voilà deux fois que tu poses des questions à propos de tournures sur lesquelles un francophone d’origine ne s’interroge plus. Donc, curieuse, je voudrais en savoir un peu plus sur toi, que j’envie de maîtriser aussi bien une langue qui lui serait étrangère. Donc, "A la mode de chez nous" est le refrain d’une comptine, d’une chanson enfantine, qui dit :
"Savez-vous planter les choux
A la mode à la mode
Savez-vous planter les choux
A la mode de chez nous"...
Et on les plante avec le doigt, avec la main, avec le pied, avec le nez, ... histoire de faire prendre conscience aux petits de leur schéma corporel. Voili, voilou.
réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 13h22 : Depuis, les Charles se sont calmés : il aurait tendance à tra...
Et les Pat/ calaient !
Bonsoir momolala. Merci beaucoup pour ton explication et la citation de la comptine.

Je ne vis pas si loin de la France que ça. Il n’y a qu’un pays qui nous sépare - l’Italie. Je viens de Slovénie.

Analyser les expressions sur expressio.fr est une façon à moi de rester en contact avec le français et peut-être même de l’améliorer. Je fais tout chez moi pour maîtriser la langue le mieux possible, mais il y a des limites. Pour me sentir 100 % à l’aise en français je devrais passer quelque temps en France ou autre pays francophone, immergé dans sa culture. Un de ces jours j’y parviendrai.
«To have bees in the bonnet» ne signifie pas «avoir matel en tête»; la vrai signification est «avoir une idée fixe, une marotte».
réponse à . 195817 le 23/07/2010 à 11h06 : «To have bees in the bonnet» ne signifie pas «avoir matel en t...
C’est aussi ce qu’il me semblait. Merci pour la confirmation, j’ai failli me mettre martel en tête 
L'outil n'est pas cité mais il figure forcément dans la boîte à outil du vieux Georges...

D'un naturel placide, c'est n'est pas lui aurait fracassé le crâne d'un coquin à coup de martel.
Et puis, sans être insouciant, il ne passait pas son temps à se mettre martel en tête.*

Pendant les rares moments de pause
Où il ne répare pas quelque chose,
Il cherche le coin disponible où
L'on peut encore planter un clou.
Le clou qu'il enfonce à la place
Du clou d'hier, il le remplace-
Ra demain par un clou meilleur,
Le même qu'avant-hier d'ailleurs.
Mon Dieu, quel bonheur !
D'avoir un mari qui bricole !
Mon Dieu, quel bonheur !
D'avoir un mari bricoleur.


* Yeeess ! 
réponse à . <inconnu> le 08/03/2007 à 17h42 : En effet selon certaines sources Charles Herstal de son vrai nom aurait é...
[qu’il a utilisé pour marteller ses ennemis Sarrazins .Entre autre le 19/10/732 à Vouneuil sur Vienne .]

Et c'est un 25 octobre à poitiers que...
Il y a peu, j'ai suffisamment ronchonné parce qu'on ne retrouvait pas nos outils sur ce site pour - aujourd'hui - pourvoir dire sans qu'on y voit lustrage de bottes, combien il est agréable d'avoir tout son temps pour rédiger.

Je ne dénigre pas le passé. J'apprécie cette présente amélioration.


j'avoue que j'adore un homme bricoleur
son poids en or je proclame sa valeur
car c'est agaçant quand ça marche pas
je fais un effort mais qu'est-c'qu' j'en sais moi
des trucs en panne s'accumulent comme des dettes
'faudrait trouver moyen que ça s'arrête
à la longue je me mets martel en tête
qu'il s'appelle Charles ou autre je m'en fiche
qu'il parle spanglish, british ou même yiddish
pourvu que cet homme soit bon bricoleur
c'est sûr qu'il fera mon très grand bonheur




réponse à . <inconnu> le 17/07/2010 à 10h02 : un critique à dit, en son temps: «si j’avais un marteau, je c...
Les Moitiers-d'Allonne (à 35 km) : gentilé : les Moutrons, Moutronnes.
réponse à . DiwanC le 09/10/2014 à 00h57 : L'outil n'est pas cité mais il figure forcément dans la boît...
Je crois que tu as fais le tour de la question........

Bon, je m'en vais pour la journée, je pars en rando dans les gorges du Verdon.

Il y a une superbe balade à faire Le sentier Martel

Des coups d'oeil magnifiques.......

Je laisse le café au chaud.....

A trèèèèèèèèèèèèèèèèèèès plus tard

Pfffffffffffff.
Qu"est ce que vous avez tous à chercher midi à quatorze heure vous faites fausse route. Même vous mon bon God vous-vous êtes gouré sauf le respect que je vous dois.
Laissez moi vous contez capillotracez la véritable origine de cette expression.
Nous avons tous martel en tête et plutôt deux fois qu'une sauf les sourds non entendants bien entendu il s'agit des malleus* qui frappent les incus** pour transmettre l'information aux stapes*** tout bon étudiant en médecine vous le confirmera. Même que le roi Georges il en cause dans une chanson:
L'histoire finirait ici
Mais la brise, et je l'en remercie
Troussa le drap de ma cavalière
Dame il manquait quelques osselets
Mais le reste, loin d'être laid
Etait d'une grâce singulière.
la vidéo
*Les marteaux
**Les enclumes
***Les étriers

réponse à . BOUBA le 09/10/2014 à 05h34 : Je crois que tu as fais le tour de la question........ Bon, je m'en vais pour l...

une superbe balade à faire Le sentier Martel
Bonne balade, ne laisse personne te dépasser, j'espère que tu feras le sentier Martel... en tête 
réponse à . BOUBA le 09/10/2014 à 05h34 : Je crois que tu as fais le tour de la question........ Bon, je m'en vais pour l...
Merci pour le café.
Fait gaffe le Martel c'est vachement physique.
Vous avez certainement tous entendu parler du Grand Charles.
Non, pas de Gaulle ! Mais Martel
Charles Martel a repoussé les Arabes à Poitiers en 732 mais ils sont revenus à Charles de Gaulle en 737.
réponse à . DiwanC le 09/10/2014 à 01h55 : Il y a peu, j'ai suffisamment ronchonné parce qu'on ne retrouvait pas nos...
C'est ben vrais ça . Pareil pour moi plus qu' a numéroter les contribes et éventuellement un p'tit like j'aime comme déjà suggéré et j' trouv'rais plus l'moyen d'raller
Bon pour chinoiser le nombre de réponse recues par chaque post mais là c'est du very God que je demande
Lors d'une épreuve de cross entre actrices, on a pu voir Marthe tôt en tête.
Guillaume Tell: - Si tu devais élaborer une liste de tes boissons préférées, par quoi tu commencerais ?
son ami: - le marc, Tell, en tête !
Les hommes de Martel attaquaient en masse. 
réponse à . Richard68 le 09/10/2014 à 01h51 : [qu’il a utilisé pour marteller ses ennemis Sarrazins .Entre autre ...
Herstal ?
Mais alors, son arme ne pouvait être qu'un Winchester '73 !

Bon, va falloir que je me calme aujourd'hui, le modem n'arrête pas de se désynchroniser, une lampe verte qui passe à l'orange puis au rouge avant de repasser à l'orange puis au vert, on se croirait en bagnole dans Paris.
Sur ce site on préfère Marcel à Martel. Marceeeeeel c'est ma tournée ! J'ai reçu Expressio ce matin. À ma santé les amis buvez jusqu'à avoir martel qui cogne dans la tête
réponse à . gerard5253 le 09/10/2014 à 05h50 : Pfffffffffffff. Qu"est ce que vous avez tous à chercher midi à...
Pour du tirage de couettes, ça c'est du tirage de couettes ! 
Ton "martel en tête" ainsi raconté, c'est du bourrage de crâne !
contre-expression:
"qui se marre tôt se met la tripe en fête"
À la librairie
- Écoutez, demain j'ai une interrogation écrite sur Thomas Hobbes, y'a un moyen rapide de l'étudier ?
- voyons voir...l'Hobbes...l'Hobbes CD ?
- quoi ? ce type était un obsédé ?
Météo Belgique : « Le vent modéré à assez fort soufflera depuis le sud vers le sud-ouest. »

Je comprends pas, mais je vais quand même pas me mettre martel en tête !
réponse à . SyntaxTerror le 09/10/2014 à 09h39 : Celui-ci aussi "faut reconnaître que c'est plutôt une boisson d...
Que Martel qui 'mail' !
réponse à . memphis le 09/10/2014 à 09h40 : Sur ce site on préfère Marcel à Martel. Marceeeeeel c'...
Oups ! comme tu y vas !
Marcel... dès 10 h du matin... et avec du Martel !

Sûr qu'au fil des heures, ça risque de carillonner derrière le frontal, de résonner en cadence sur les temporaux, de tintinnabuler du côté des occipitaux...
Sûr qu'à l'heure du thé, on risque d'avoir la tête comme une pastèque, vibrante façon forge de Vulcain... et qu'à l'heure du Lagon bleu, on sera tel le Sarrasin poitevin : anéanti !

memphis... est-ce bien raisonnable ? 
réponse à . DiwanC le 09/10/2014 à 10h12 : Pour du tirage de couettes, ça c'est du tirage de couettes !&nb...
M'en fiche j'ai réussi à placer mon roi Georges.
réponse à . joseta le 09/10/2014 à 10h17 : À la librairie - Écoutez, demain j'ai une interrogation écr...
Juste pour toi, puisque tu parles de librairie et juste pour sourire car ça n'a aucun rapport avec l'expression du jour... Relevé dans "Perles de librairie" :
- Vous avez Le Rouge et le Noir de Stendhal ? Donnez-moi le Rouge et je reviendrai la semaine prochaine pour le Noir.

Et cette autre, magnifique et bien réelle parce que racontée par une amie :
- Mes parents étaient libraires. Sur leur boutique, en lettres d'or : "Librairie Eugène Flammarion". Un jour, un brave facteur, pas très lettré sans doute - malgré son métier ! - est entré en disant : "J'ai un r'commandé pour M'sieur Flammarion" !
Aussitôt, ma mère, qui avait un humour ravageur, appelle "Eugèèène !". Mon père comprend tout, accourt, signe, prend la lettre. Et le facteur est reparti, prêt à soutenir mordicus et si nécessaire, qu'il avait remis un pli à Eugène Flammarion !"


Elle est pas belle, celle-là ?! 

réponse à . Hille Phébo le 09/10/2014 à 10h16 : contre-expression: "qui se marre tôt se met la tripe en fête&qu...
Joliiii !
réponse à . DiwanC le 09/10/2014 à 11h21 : Juste pour toi, puisque tu parles de librairie et juste pour sourire car ç...
Pendant longtemps à la bibliothèque municipale les fleurs du mal étaient au rayon botanique.
@ Germaine 11'21h
Merci !
Pour le rouge et le noir: dans les librairies, on en voit de toutes les couleurs...
Pour la mère de ton amie et Flammarion: elle s'Eugène pas !
réponse à . mickeylange le 09/10/2014 à 11h53 : Pendant longtemps à la bibliothèque municipale les fleurs du mal &...
Fallait y 'pensée'...
D'Arlon vers Bouillon, c'est "l'épisode cévenol belge", assez rare, il faut bien le dire, à cette latitude.
Quand son maire se fait du souci, c'est qu'il a Martel en tête...
Se faire du souci
Ben moi j'aime bien me faire des sous...si...
réponse à . joseta le 09/10/2014 à 12h39 : Quand son maire se fait du souci, c'est qu'il a Martel en tête.....
Martel dans le Lot —> martello !
Suis allée voir ce que M'sieur Rey dit à propos de martel...
Eh bien, il n'en dit pas grand-chose, développant plus longuement marteau que martel.
Cependant, il signale que – vers 1556 – donner martel signifiait "mettre martel en tête". Il précise que ce martel-là est issu de l'italien martello → qui au figuré va prendre le sens de "jalousie", "souci" ; ce qu'on savait depuis ce matin ! Et c'est ce sens qui prévaut dans la locution pronominale : se mettre martel en tête. Ça va ? vous suivez ?

Bon... alors... ça c'est fait... ah ! oui ! j'ai encore M'sieur Littré en magasin !... si je puis m'exprimer ainsi...

Pour lui, martel c'est "marteau" au sens propre et " Inquiétude, ombrage, souci" au sens figuré. Il cite Molière :
- "Je ne vois point encore, ou je suis une bête,
Sur quoi vous avez pu prendre martel en tête"
,
Le Dépit amoureux (1656)

M'sieur Littré cite également Fr. Michel – un de ses copains sans doute... ? - lequel "voit une corruption de martin, qui était le nom de l'âne : avoir martin ou martel, serait avoir un âne, un dada, une manie".

L'est un peu dubitatif l'Émile puisqu'il conclut :
- Rien n'appuie cette conjecture.
Et toc ! prends-toi ça dans les dents, l' Père Michel !... Euh... là, on n'est pas sûr que cette phrase soit de M'sieur Littré car cette liberté de langage n'était guère dans ses habitudes.
Ou alors, il fallait qu'il soit trèèès z'en confiance, et en trèèès petit comité.


Ben alors les garçons... moi, ça m'a l'air simple :

Martel dans le Lot —> martello !
Martello (en italien) → marteau
Et marteau → martel
On a fait le tour...

À moins que vous n'ayez raison et que tout cela soit d'une incommensurable complexité... Dans ce cas, ça m'échappe également... et j'aurais peut-être mieux fait de me taire ! 

réponse à . gerard5253 le 09/10/2014 à 05h50 : Pfffffffffffff. Qu"est ce que vous avez tous à chercher midi à...
Tiens ! ça c'est pour toi !
On y parle d'enclume et de marteau !
Te préviens : c'est encore plus compliqué que Martel→martello. 
réponse à . DiwanC le 09/10/2014 à 17h19 : Tiens ! ça c'est pour toi ! On y parle d'enclume et de marteau...
T'as qu'à dire "t'as l'bonjour d'Alfred" pis c'est tout!
N’empêche* le mec torturé c'est tout tordu entre les étriers.

*Par pensées ou par actions
réponse à . DiwanC le 09/10/2014 à 17h05 : Ben alors les garçons... moi, ça m'a l'air simple : Martel d...
Cette expression vient en réalité de la région de Cognac. A l'origine c'était avoir Martell en tête.
La raison en est simple quand vous buviez trop de cognac (Martell ou autre) le lendemain vous aviez l'impression d'avoir un marteau dans la tête.
C'est pas plus compliqué que ça.
Alors laissez Charles Martel cuver tranquille maintenant que vous savez et Marteeell Marceeel un cognac !
réponse à . mickeylange le 09/10/2014 à 18h09 : Cette expression vient en réalité de la région de Cognac. A...
Pssstt ! Marcel... dans le verre à cognac, tu me verses un Lagon bleu s' te plaît... merci.
réponse à . DiwanC le 09/10/2014 à 17h05 : Ben alors les garçons... moi, ça m'a l'air simple : Martel d...
Martel dans le Lot —> martello !
Marthe, elle dans le Lot ? —> Marthe, hello !
L'explication de Germaine (17'05h) est parfaite !
C'est une coïncidence que Martel, un bled du Lot donne martello, (Martel, Lot) notre marteau ou Martel. Pas plus compliqué que ça...
réponse à . DiwanC le 09/10/2014 à 16h57 : Suis allée voir ce que M'sieur Rey dit à propos de martel... Eh b...

Autre version de Molière...
Je ne vois pas par quelle évolution faite
Le requin-marteau ait pris martel en tête
Cher (chère) IznoG0d,
J'imagine que je suis la seule à utiliser un iPad, autrement vous auriez reçu pas mal de courrier là- dessus. Il m'est difficile de faire marcher une réponse, des fois encore plus difficile de naviguer entre les lignes de ce rectangle et autres choses.
Mais un avantage de Reverso, 'ya plus de problème avec cookies comme avec Expressio et je ne reçois plus un message qui me dit que le site m'est interdit à cause du manque de cookies après quoi il fallait attendre des heures que la situation s'arrange toute seule.
"Le Cam ne se met pas pour autant martel en tête"

Puisque Joseta n'a pas l'air de se décider :
On ne connaissait pas le martel à Le Cam en tête, mais on connaissait bien l'arbre à Le Cam en tête.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se mettre martel en tête » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?