Se piquer la ruche - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Se piquer la ruche

S'enivrer.

Origine

Cette expression apparue en 1982 serait due à Pierre Perret, notre chanteur espiègle mais aussi grand amateur d'argot (et de bonne cuisine, ce qui n'est pas du tout incompatible).

En argot toujours, et depuis la fin du XIXe siècle, la 'ruche' désigne le nez[1].
Or, il se trouve que depuis la moitié du XIXe, il existe l'expression "se piquer le nez" qui, comme par hasard, voulait aussi dire "s'enivrer".
Son origine viendrait soit du fait que celui qui boit beaucoup a toujours le nez 'piqué' dans son verre, soit du fait que l'alcoolique dans un état d'ébriété très avancé finit par piquer du nez dans sa chope.

Ensuite, compte tenu de la signification argotique de 'ruche', le remplacement du 'nez' a pu se faire tout naturellement.

On dit aussi 'se péter la ruche'.

[1] Ce serait une métaphore venant du fait que le nez d'un enrhumé produit la goutte comme l'abeille produit le miel. Oui, je sais, c'est un peu capillotracté, mais je n'y suis vraiment pour rien. Si, si !

Compléments

Bien sûr, il ne faut pas confondre "se piquer la ruche" avec "piquer dans la ruche" au risque de se faire piquer devant la ruche par les abeilles trèzzzzzzz énervées.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se piquer la ruche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Yeblaa / YesskerIl avale / Il se saoule
Allemagne (Bavière)de Einen heben.Lever un coup
États-Unisen To get a snootfulS'en mettre plein le pif
Argentine (Buenos Aires)es MamarseSe bourrer.
Espagnees Agarrarse un pedo.S'accrocher un pet.
Argentinees Mamarse.Se sucer
France (Marseille)fr S'empéguer
Canada (Québec)fr Virer une baloune
Canada (Québec)fr Virer une brosse
Canada (Québec)fr Prendre un coup
Grècegr Γίνομαι λιώμα (Ghìnome liòma)Se réduire en pulpe
Italieit alzare il gomitolever le coude
Belgique (Flandre)nl Te diep in het glas kijkenregarder trop profond dans le verre
Belgique (Flandre)nl boven uw theewater zijnêtre au dessus de son eau de thé
Belgique (Flandre)nl Een stuk in uw botten drinkenboire un bout dans ces bottes / ça squelette
Belgique (Flandre)nl een stuk in uw kloten drinkense boire un bout dans ces couilles
Belgique (Flandre)nl (eentje) binnen kappenen verser (un)
Belgique (Flandre)nl zich poepeloere zat zuipense lamper "poupeloure" (provenance de 'loucher')
Belgique (Flandre)nl Een stuk in je voeten drinkenboire un bout dans ces pieds
Pays-Basnl Zich zat zuipenBoire (alcohol) jusqu'a être soûl
Belgique (Flandre)nl de keel natmakenmouiller la gorge
Belgique (Flandre)nl een stuk in uw kraag drinkenboire un bout dans son colle
Belgique (Flandre)nl Zich Lazarus drinkenSe boire Lazarre (boire à mort)
Brésilpt Encher a caraRemplir la face (se bourrer la gueule, quoi)
Slovaquiesk Da? si do nosaS'en mettre dans le nez
Belgique (Wallonie)wa Avoir une pièce dans ses bottes

Vos commentaires
En Normandie, on dit aussi : "prendre un coup de pied de barrique" ...
Je ne sais pas si c’est la fatigue ou le vin mas je pique du nez,sur ce direction gros dodo.
réponse à . cotentine le 25/10/2006 à 00h05 : En Normandie, on dit aussi : "prendre un coup de pied de barrique" ......
Moi ce serait plutôt un coup dans l’aile aujourd’hui !!!!
cette expressio.fr ne viendrait-elle pas plutôt d’une (petite) série de fôtes d’orthographe?
Ne viendrait-elle pas de:"piquer la cruche", qui pourrait signifier "dérober la carafe" - afin de se piquer la ruche, bien sûr?

Ne pas confondre cependant, mon cher Chirstian, "piquer la cruche" avec la signification suivante, mais que tu pourrais bien sûr beaucoup mieux formuler que moi: "niquer l’idiote idoine"...
A quand la prochaine convention que l’on puisse se péter la ruche en rigolant un bon coup ! Tu nous arranges cela RiKske !?
"Avoir un coup derrière les étiquettes" pour signifier que l’alcool commence à agir sur le cerveau. Etiquettes voulant dire "Oreilles".
Ca pourrait aussi avoir un rapport avec l’hydromel ?

J’imagine Winny l’Ourson en train de piquer la ruche ... 
réponse à . Jonayla le 25/10/2006 à 09h10 : Ca pourrait aussi avoir un rapport avec l’hydromel ? J’imagine...
Quoi ? Le Lit de Rommel ? (Maréchal Allemand pendant la seconde guerre).
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 09h20 : Quoi ? Le Lit de Rommel ? (Maréchal Allemand pendant la seconde...
Celui dont on se demandait : est-ce Hess ?
réponse à . mirlou le 25/10/2006 à 08h01 : A quand la prochaine convention que l’on puisse se péter la ruche e...
Ah! mais qui voilà, y avait longtemps,tu vas bien ?
"piquer la cruche"

Ah, oui, en quelque sorte "chiper le soda".
A ne pas confondre avec "choper le sida".

De quelqu’un dont la démarche n’est pas très assurée, on dit aussi qu’il a mis ses chaussures à bascule.
Piquer- Piquette ? il n’y a pas si loin de la coupe au nez. Piquer le nez  : allusion au bourgeonnement du nez en cas de coupe-rose ? Pour ma part, je me pique d’aimer le bon vin
Quan je me pique la ruche, ça me file le bourdon.
J’ai les abeilles, quoi !

En attendant j’ai un nid de frelons dans ma cheminée. Encore une occasion d’avoir le bourdon sans pour autant me piquer la ruche.
piquer la ruche : signifie dérober une ruche précise
piquer dans la ruche : signifie probablement dérober du miel
être piquer par la ruche : probablement par des abeilles de l’essaim
se piquer la ruche : jamais entendu l’expression , mais bon... pourquoi pas !

J’ai peur que les explications se bornent aujourd’hui à des comparaisons avec les 1000 expressions qui existaient déjà, avant les inventions verbales de Pierre Perret ou San Antonio...
Avez-vous des nouvelles de Lamone ? J’espère qu’elle ne s’est pas piqué la ruche. Si elle réapparaît et qu’elle délouffe un chouïa faudra le lui pardonner : de son propre aveu, elle déménage....
Elle est bonne !!! Non lui s’appelait Erwin...
réponse à . borikito le 25/10/2006 à 09h45 : Avez-vous des nouvelles de Lamone ? J’espère qu’elle ne ...
Qui déménage surnage, galère dans les petits tracas en tous genres... Mais la Pyrénéenne ne pique pas la ruche ni de colère, elle surmonte les difficultés sans se décourager. Elle reviendra faire ton bonheur Bori. 
Renaud a utilisé "se piquer la ruche à l’anisette" dans le Père noël noir, chanson de 1981 (dans l’album "le retour de Gérard Lambert - tatataaaaa).

C’est avant Pierre Perret, na 
Ensuite, compte tenu de la signification argotique de ’ruche’, le remplacement du ’nez’ a pu se faire tout naturellement.
...comme il a pu se faire tout autrement, et sans doute sans autre explication que l’invention verbale d’un Pierre Perret, ou l’exigence d’une rime...
Nous connaissons la politique de God : traiter les expressions qui lui sont proposées. Mais, ainsi, à la limite , le bon mot d’un comique ou "la petite phrase" d’un homme politique pourront être élevés au rang d’expression. Google ne trouve que 78 entrées pour "se piquer la ruche", toutes émanant de cette même origine de Pierre Perret. Peut-on encore parler d’une "expression" ?
Vaste débat mes amis, vaste débat !
Je pense que si la comparaison "nez-ruche" avait correspondu à quoi que ce soit de consistant, on trouverait d’abord une explication meilleure que celle de la goutte au nez (pardon God!) et ensuite ’ruche’ remplacerait ’nez’ dans d’autres expressions : à vue de ruche ? un coup dans la ruche ? etc...
Autrefois, si une invention traversait les siècles, cela signifiait quelque chose : l’image ou la métaphore rejoignait une tradition, une croyance populaire et c’est pour cela qu’elle était comprise, appréciée et diffusée.
Aujourd’hui il me semble que les règles ont changé : une expression récente va faire florès parce qu’elle émane d’un personnage à la mode et que les médias l’auront consacrée : "phrase culte " dit-on ! Merci à Pierre Perret pour toutes ses inventions. Nez (ou ruche) en moins, mettre ceci sur le même plan qu’une expression qui a une véritable histoire me dérange.

C’est ce que j’appelle : me lever de l’expression gauche !
Bonjour bonjour, y’a plein de choses qu’y faut qu’on m’explique :
1/ la page du jour d’Expressio ouverte en cliquant sur le lien idoine, je dois sans cesse cliquer sur "actualiser" pour permettre à toutes vos finesses de tomber sur mon téléscripteur. Pas d’autre solution ?
2/ Le "lien idoine", ce jour, est chez mon FAI depuis 9:27, alors que Cotentine, elle, l’a eu à 0:05 (elle a même répondu en 27", de ses petits doigts agiles). Ça sent l’arnaque...
3/ Saupiquet fait aussi du miel ? On nous cache tout, on nous dit rien !
réponse à . Bifidusse le 25/10/2006 à 10h37 : Renaud a utilisé "se piquer la ruche à l’anisette" dans le P...
Voilà un Bifiduss actif... peut être une car y’a que les filles pour dire NA !
réponse à . Bifidusse le 25/10/2006 à 10h37 : Renaud a utilisé "se piquer la ruche à l’anisette" dans le P...
Bravo Bifidusse ! Très actif, pour une première intervention !
En fait j’ai même quelqu’un qui me signale l’avoir entendu en 63.
M’aurait-on enduit avec une couche d’erreur à l’insu de mon plein gré ?
réponse à . chirstian le 25/10/2006 à 10h40 : Ensuite, compte tenu de la signification argotique de ’ruche’, le r...
Pas d’accord avec toi Chirstian ! 

Car Pierre Perret étant originaire de Tulle, il me semble, peut être que dans sa région ou simplement dans son patelin, l’expression est usitée. Il faut donc étendre les recherches régionales avant de descendre Pierre !
réponse à . God le 25/10/2006 à 10h52 : Bravo Bifidusse ! Très actif, pour une première intervention&...
Rouler God dans la farine, ce serait une première...
réponse à . chirstian le 25/10/2006 à 10h40 : Ensuite, compte tenu de la signification argotique de ’ruche’, le r...
Ah, chirstian est NRV, aujourd’hui...
1. Je trouve étonnant que tu dises une fois que Google ne peut surtout pas être une référence et que tu t’en serves comme tel une autre fois (et puis dans ta recherche tu as oublié les variantes ’me piquer la ruche’, ’te piquer la ruche’... ce qui nous fait exploser le compteur à 138 entrées !!)
2. Moi, à partir du moment où elle est traitée dans mes sources, je considère qu’elle n’est pas intraitable.
Alors bien sûr, elle est peut-être jeune (bien que finalement peut-être pas si tant que ça) et peu répandue, mais les expressions qui nous viennent du XIe, du XIVe ou du XVIIIe (siècle, pas arrondissement de Paris), n’ont-elles pas été jeunes et peu répandues peu après leur naissance ?
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 10h57 : Rouler God dans la farine, ce serait une première......
Vrai ! Ce ne serait pas intelligent vu qu’il nous donne notre Expression quotidienne.
Amen !
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 10h57 : Rouler God dans la farine, ce serait une première......
Non, non !
Je rappelle, comme indiqué dans une réponse de ma FAQ que je ne prétend surtout pas être infaillible.
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 10h49 : Bonjour bonjour, y’a plein de choses qu’y faut qu’on m’e...
1/ Pas d’autre solution. On n’est sur Boursorama ici et il n’y a pas de mécanisme d’auto-rafraichissement de la page toutes les x minutes
2/ Les derniers inscrits sont les derniers servis : les mails partent dans l’ordre des inscriptions à expressio (et il faut actuellement pas loin d’une dizaine d’heures pour que tous les mails partent)
réponse à . God le 25/10/2006 à 10h58 : Ah, chirstian est NRV, aujourd’hui... 1. Je trouve étonnant que tu ...
2. Moi, à partir du moment où elle est traitée dans mes sources, je considère qu’elle n’est pas intraitable.
et God est, en revanche, intraitable sur le sujet. Là, il a raison, je trouve. San Antonio de disait-il pas qu’il faut faire des petits à la langue ?
réponse à . God le 25/10/2006 à 11h03 : 1/ Pas d’autre solution. On n’est sur Boursorama ici et il n’y...
On n’est sur Boursorama ici et il n’y a pas de mécanisme d’auto-rafraichissement de la page toutes les x minutes
A quand Expressiorama ? Et, God, je croyais que les derniers seront les premiers... 
réponse à . God le 25/10/2006 à 10h58 : Ah, chirstian est NRV, aujourd’hui... 1. Je trouve étonnant que tu ...
En fait, Pierre Perret est né à Castelsarrasin, département du Tarn et Garonne > Sud Ouest donc. Dommage que Lamone qui en est (lol) ne soit pas là aujourd’hui. Elle aurait pu apporter de sa belle langue, sa pointe de miel à cette expression de par chez elle ; a priori.

J’insiste sur sa région de naissance à PP (Pierre Perret) car il dit souvent qu’il tient "ses" expressions de son enfance/adolescence. La piste de recherche s’oriente donc vers le Sud-Ouest non ?
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 11h14 : En fait, Pierre Perret est né à Castelsarrasin, départemen...
Bougez pas, je descends à la cave...
...Voilà, j’ai orienté ma recherche, j’ai trouvé un Madiran 2001. Je vais pouvoir me pîquer la ruche culturellement ce midi. Aaaahhh...
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 11h17 : Bougez pas, je descends à la cave... ...Voilà, j’ai orient&e...
Et voilà, on mange bien, on boit bien et ensuite on pense à la cravate du notaire à la sieste. Incorrigible. Piquer ou Picoter la riche sexuellement ce midi, n’est-ce pas plutôt cela ?
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 11h20 : Et voilà, on mange bien, on boit bien et ensuite on pense à la cra...
Boire ou séduire, il faut choisir.
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 11h17 : Bougez pas, je descends à la cave... ...Voilà, j’ai orient&e...
Oh qu’elle a bon dos, la ruche culturelle !
Madiran 2001 ? excellent, on trouve aussi dans ces contrées un modeste Saint Mont qui me satisfait pleinement....et que je consomme quotidiennement et "culturellement", bien entendu.
Même calices branlants...
réponse à . borikito le 25/10/2006 à 11h26 : Oh qu’elle a bon dos, la ruche culturelle ! Madiran 2001 ? excel...
Avec un magret et des frites à la graisse d’oie, c’est dix vins...
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 11h28 : Avec un magret et des frites à la graisse d’oie, c’est dix vi...
Les magrets épuisés, on se rabat sur les "demoiselles"
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 11h28 : Avec un magret et des frites à la graisse d’oie, c’est dix vi...
C’est un repas de policier ça ! Commisaire Magret va se joindre à vous.
calice branlant, on risque de casser les burettes, tous les enfants de choeur le savent.
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 11h31 : C’est un repas de policier ça ! Commisaire Magret va se joindr...
On traduira ça plus tard pour le breton, n’est-ce pas ?
réponse à . borikito le 25/10/2006 à 11h32 : On traduira ça plus tard pour le breton, n’est-ce pas ?...
Mé, j’ai pigé la dépravation... quand même !
réponse à . borikito le 25/10/2006 à 11h32 : On traduira ça plus tard pour le breton, n’est-ce pas ?...
Un vrai Breton, marin dans l’âme par essence (ceux de l’Ar Mor, pas ceux de l’Ar Gouat, ni ceux de l’Ar douaz, ni ceux de l’Ar Abesc’h, ni ceux de l’Ar Menhir...) ne se pîque pas la ruche, jamais ! Il prend des bittures, sur le gaillard d’avant, c’est tout.
Dépravation ? Qué dépravation ?
Mon cher Yannou, puisqu’il faut tout t’expliquer : les "demoiselles", par ici, ce sont les carcasses de canards ou d’oies après retrait des magrets et autres viandes...
On les fait griller. Bon il n’a pas grand chose à grignoter, c’est sûr, mais c’est délicieux. Et puis ça donne une fois de plus l’occasion d’être ensemble et rigoler un tantinet, à l’ombre de quelques verres de rouge.....
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 11h38 : Un vrai Breton, marin dans l’âme par essence (ceux de l’Ar Mor...
Et ce "gaillard" d’avant, il est consentant ?
réponse à . God le 25/10/2006 à 10h58 : Ah, chirstian est NRV, aujourd’hui... 1. Je trouve étonnant que tu ...
Je trouve étonnant que tu dises une fois que Google ne peut surtout pas être une référence et que tu t’en serves comme tel une autre fois
je reconnais à Google sa légitimité "quantitative" : l’expression existe-t-elle, combien de fois est-elle citée ? Je lui nie toute valeur "qualitative" : un mot mal orthographié peut être cité à 100.000 exemplaires, cela ne change pas la règle d’orthographe.
Je note que Google passe à 138 entrées en étendant la recherche ! Effectivement ça change tout !

Pour le reste : j’adore Pierre Perret (ou San Antonio...) et je trouve que notre langue doit vivre, et donc créer sans cesse de nouvelles images. Je pense que le forum en produit d’ailleurs de fort belles, quand nous sommes en forme!
A titre comparatif "karchériser" fait 758 entrées. S’agit-il d’une expression ? Oui, puisqu’elle "exprime" quelque chose. Est-elle traitable par tes sources ? Oui : on peut retrouver sa date de naissance, son contexte etc...
Alors qu’est ce qui me défrise ? Sans doute l’omission du facteur temps : c’est lui qui fixe la limite entre mode et tradition , entre secte et religion ... Comme tu le dis, les expressions "du XIe, du XIVe ou du XVIIIe (siècle, pas arrondissement de Paris), ont été jeunes et peu répandues peu après leur naissance " mais nous ne nous y intéressons que parce qu’elles ont franchi les siècles : les chansonniers de l’époque en ont créé des milliers d’autres qui n’ont pas résisté à la mode. Or la mode est certes très intéressante à observer, mais en rappelant qu’elle est une mode.
Si nous mettons sur le même plan des idées, des mots, des croyances , des choses de nature trop différente, il me semble que nous y perdons.

@Yannou : s’il y a localement - à Tulle ou ailleurs - une expression ancienne que Pierre Perret n’a fait que reprendre, c’est effectivement elle qu’il serait intéressant de chercher , mais je n’en vois pas trace dans l’origine du jour : le contraste entre sa création par PP - trop précise- et ses origines - trop floues - me gêne Eugène !
réponse à . borikito le 25/10/2006 à 11h42 : Dépravation ? Qué dépravation ? Mon cher Yannou, ...
Effectivement, je ne savais pas cela. Je pensais à des bouteilles de vins de plus grandes dimensions.

@ Elpepe > je ne prends pas de bitures et ne pars plus en "Jabadao", c’est bon, j’ai donné plus jeune.
Un gaillard, un luron, ça prend les devants… ça n’attend pas que midi passe sans lui ! 
Mais qu’entend-je ?
A taaaable !
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 11h45 : Effectivement, je ne savais pas cela. Je pensais à des bouteilles de vins...
Eh bien, moi qui ne suis pas Breton (donc a fortiori pas Bigouden), je prends régulièrement des bittures*, arrivé à la côte. Quant au Jabadao, c’est une partouze à huit, crois-je savoir ?
* Bon, God, il va falloir traiter AUSSI "prendre des bittures", non ?
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 11h55 : Eh bien, moi qui ne suis pas Breton (donc a fortiori pas Bigouden), je prends r...
Le ou là "Jabadao", c’est Peinard_best qui pourrait en parler le mieux car il soit être bretonnant le gars, est une danse folklo-machin et détourné, le mot signifie qu’on part en "piste" ce qui encore en décodé veut dire qu’on part faire la tournée des bistrots, des dancings et autres lieux de vie. Bref, bobonne sait que son mari va rentrer bourré, contestataire et critique, ce qui finira en tapage nocturne !

Quant aux partouzes bretonnes, tout est possible, chacun faisant de son derrière et de ses instruments ce qu’il entend pour son épanouissement personnel.

Oui biture avec un seul T à ma connaissance god.
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 11h55 : Eh bien, moi qui ne suis pas Breton (donc a fortiori pas Bigouden), je prends r...
Mon dico me dit que ’biture’ ne prend qu’un t, même si ça vient de ’bitte’.
Par ailleurs, faut d’abord que je demande à Chirstian si 1842, date de naissance de l’expression, c’est assez loin dans le temps, et si 506 résultats dans Google, c’est suffisant, pour la traiter. 
réponse à . God le 25/10/2006 à 12h03 : Mon dico me dit que ’biture’ ne prend qu’un t, même si &...
Bitture ou biture, les deux se dit ou se disent, mais la forme première en prend effectivement deux. Source : "Le Parler Marin", Gérard Janichon, Ed. Voiles & Voiliers. Les dictionnaires généralistes ne connaissent que la forme popularisée par l’image de l’expression "prendre UNE biture", alors que les marins, nécessairement, prennent DES bittures (définition par God un de ces jours). CQFD.

Voir, par exemple, cette page :
Bitture. n.f. (1) Longueur de chaîne ou de câblot nécessaire entre la bitte et l’ancre pour mouiller, que l’on étale en segments de longueurs identiques sur le pont afin de préparer la longueur voulue, ce qui se dit prendre la bitture. (2) Lorsque le capitaine ou le patron d’un navire ordonnait de prendre une bonne bitture, cela signifiait que l’on allait rester mouillé au moins une marée, ce qui pouvait laisser à l’équipage le temps d’aller à terre et d’absorber une quantité pas toujours modérée de vin ou d’alcool. Ce serait l’une des origines possibles du sens familier de l’expression prendre une bonne bitture, se soûler. On passe en quelque sorte de la rade de mouillage aux rades du port...

De quoi se pîquer la ruche, hein, lapins !
Tiens, Ô god, encore une: pourquoi dit-on "en avoir un coup dans l’aile" quand on s’est piqué la ruche ?
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 13h33 : Tiens, Ô god, encore une: pourquoi dit-on "en avoir un coup dans l’a...
L’expression "un coup dans l’aile" me rappelle trois films : un coup dans l’aile, l’aile ou la cuisse, on a volé la cuisse de Jupiter.
My God ! J’ai dû forcer sur le Madiran, je vais faire une petite sieste, tiens !
réponse à . God le 25/10/2006 à 12h03 : Mon dico me dit que ’biture’ ne prend qu’un t, même si &...
faut d’abord que je demande à Chirstian si 1842, date de naissance de l’expression, c’est assez loin dans le temps,
j’aurais tendance à dire que oui, mais peux tu me préciser la date exacte (jour/mois) ? L’heure précise serait souhaitable, mais pas obligatoire. Veux tu que je mette au point un formulaire simple (200 à 300 questions pertinentes) que tu ferais remplir à chaque suggestion , avant de le soumettre à la commission de validation ?
(la réglementation pourrait être la même que pour les monuments historiques : on peut trouver une baraque récente très intéressante sans pour autant pouvoir l’inscrire au Patrimoine !)
est on certain que "se piquer la ruche " est bien un terme à picole  ?
réponse à . chirstian le 25/10/2006 à 14h14 : est on certain que "se piquer la ruche " est bien un terme à picole  ...
Wâââouw ! Beau ! Fallait l’trouver ! Tu veux une aspirine, pour calmer tes maux de tête ? Faut pas appeler les pompiers ? On voit de la fumée sortir de tes oreilles, c’est inquiètant, tu sais ! 
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 13h55 : L’expression "un coup dans l’aile" me rappelle trois films : un...
Les zèles ont la vie dure Avions-nous observé hélice était le fuselage de ma voisine. T’as remarqué me dit mon frère ? (Tarmac)

Bien mieux que l’eau testée (hôtesse) par moi juste quelques instants auparavant. Sous l’oeil averti du com. en dent de scie, rivé (e) sur son manche à balai, plein de poils et de poussières diverses qui s’écria :
« Viol en vol sur Violette ? Evita ment Peron ne me dit jamais rien à moi ! ».

La soute étant pleine, un mouvement de grève du zèle se déclencha aussitôt. La bataille des Zerlouchs (airs louches) venait de commencer.

Tout ça, à cause d’un casse-quéquette inopiné.

Ceci était un communiqué d’Américan Airlines.
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 15h12 : Les zèles ont la vie dure Avions-nous observé hélice &eacut...
Un p’tit coup de Madiran, camarade ?
Quand je pilote ? Jamais !
Alors ce magret, délicieux ?
Puisqu’on en parle :

François 1er appréciait bien le Madiran produit au monastère du lieu. Le Madiran obtenu son appellation en 1948. Pourtant, Madiran a souffert de la proximité de Bordeaux et surtout du manque de moyens de communication. Toutefois, durant les années 1970, le vignoble de Madiran a retrouvé sa réputation qu’il maintient aujourd’hui, grâce à ses traditions et ses productions uniques.
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 15h40 : Quand je pilote ? Jamais ! Alors ce magret, délicieux ?...
Sublime. Surtout la peau, bien dorée, comme celle de BB, et dont la chair fond dans la bouche...  Tiens, je pilote aussi... mais sur FS, un Beechcraft suffit à mon bonheur et American Airlines n’en a pas en stock. Et puis, voler sur le dos avec un Boeing, ça ferait fuir la clientèle, je gage.
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 15h45 : Puisqu’on en parle : François 1er appréciait bien le ...
Vous Madiran mendierez tant ! Voir cette page, par exemple.
Henri IV, lui, avait eu un faible pour le Jasnières. Très bien, aussi. Mais pas avec un magret !
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 15h47 : Sublime. Surtout la peau, bien dorée, comme celle de BB, et dont la chair...
Voler sur le dos est certes dérangeant pour la clientèle mais le principe de l’acrobatie aérienne est d’épater la galerie, alors, le public ne pourrait qu’être satisfait après avoir eu la tête en l’air, le bénéfice serait de récupérer leurs idées à l’endroit... et les femmes de récupérer leurs petites culottes.

C’est voler utile en somme ou en Picardie d’ailleurs. 
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 15h53 : Vous Madiran mendierez tant ! Voir cette page, par exemple. Henri IV, lui, ...
En fait perso, je ne bois que rarement du vin rouge ; un peu de blanc ou de rosé oui.
Les producteurs ne vont pas s’enrichir grâce à moi.
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 15h59 : Voler sur le dos est certes dérangeant pour la clientèle mais le p...
C’est voler utile
surtout quand on les sort, pour l’hypersustentation... Bon, la cuisine à la graisse d’oie, c’est bon, mais c’est long à digérer, je me sens légèrement hypersustenté.
Et tiens, puisqu’on est en grande foire aux mots et que nous aimons tous les dictionnaires, en voici encore un, à cette page, qui permet de traduire le Picard dans la langue de Jean-Baptiste Poquelin, ou dans celle de François-Marie Arouet.
réponse à . louisann le 25/10/2006 à 00h24 : Moi ce serait plutôt un coup dans l’aile aujourd’hui !!!!...
16 minutes pour écrire ta réponse à Cotentine !
Ca ne va pas du tout ? Tu as le moral dans les talons que tu te mets à boire ?
Attention, tu vas donner le mauvais exemple à d’autres !!

Schtroumpf-Hobbes
69, c’est pour moi !

"réponse à 9" : Ceci n’était absolument pas dirigé vers Jonayla , quoi que ...

Hummm-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 25/10/2006 à 16h28 : 16 minutes pour écrire ta réponse à Cotentine ! Ca ne ...
Ah bon ? C’est l’usine, ici ? Mais on n’est pas aux pièces, nous ! Pas vrai, les filles ? Non mais, ChronHobbes-Maître, halte aux cadences infernales !
réponse à . HoubaHOBBES le 25/10/2006 à 16h31 : 69, c’est pour moi ! "réponse à 9" : Ceci n&rsquo...
Tout seul, c’est ridicule ! c’est un 6 ou 9.
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 16h35 : Ah bon ? C’est l’usine, ici ? Mais on n’est pas aux ...
C’est Louisann qui est infernale ? Ca ne m’étonne pas, chirstian, son beau ne sait pas la tenir...
réponse à . God le 25/10/2006 à 10h52 : Bravo Bifidusse ! Très actif, pour une première intervention&...
Ah, là Godlapin fait très fort : regardez , il répond en 22 que quelqu’un l’a entendu en 63 !
Voilà bien là la preuve de ses pouvoirs surnaturels !

Grand Nanabozoh*, je te vénère !

*Nanabozoh est le grand Lapin qui protège Oumpah pah et pourquoi Lapin me diront les nouveaux ?
C’est ce que vous saurez en relisant tous les forums depuis un bon bout de temps...

Suspense-Hobbes
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 16h37 : C’est Louisann qui est infernale ? Ca ne m’étonne pas, c...
Holà, mais je ne connais pas Louisiann bibliquement (ni Chirstian  -mais je n’y tiens pas), et n’ai donc aucun élément de jugement quelconque...
réponse à . borikito le 25/10/2006 à 11h42 : Dépravation ? Qué dépravation ? Mon cher Yannou, ...
Bon, ben je sens que la prochaine convention d’Expressio-une-fois.be va faire un crochet par chez toi avant de débouler chez God, dans le Puy (de Ricard paraît-il !!).
A+Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 25/10/2006 à 16h52 : Ah, là Godlapin fait très fort : regardez , il répond ...
quelqu’un l’a entendu en 63
Avant ou après J-C ?
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 15h45 : Puisqu’on en parle : François 1er appréciait bien le ...
"Madiran a souffert de la proximité de Bordeaux "
C’est comme pour le Buzet alors ? Moi j’aime bien le Buzet.
Peut-être parce qu’il vient de la Baise ?

Buzz-Hobes
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 15h47 : Sublime. Surtout la peau, bien dorée, comme celle de BB, et dont la chair...
Ah ben moi aussi j’adore le FS ! et je polite un peu de tout (mâtin quel programme !) mais ça ne veut pas forcément dire que je peux tout faire atterrir !!
La règle N° 1 de l’aviation est pourtant qu’il faut -autant que faire se peut- faire correspondre le nombre de décollages et d’atterrissages.

Papa-Tango-Hobbes
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 16h56 : Holà, mais je ne connais pas Louisiann bibliquement (ni Chirstian  -...
Moi je peux te dire que j’ai des éléments de jugement qui ne sont pas quelconques ...

Ravi-Hobbes
Hé les ptits loups, je vous tire ma révérence pour aller sur les routes de Navarre pendant une semaine, à bientôt, amusez-vous bien et ne vous tapez pas dessus pendant mon absence : laissez surtout les filles entières, elles peuvent encore servir ...

Vacanc-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 25/10/2006 à 17h13 : Hé les ptits loups, je vous tire ma révérence pour aller su...
se comporter en avare n’est pas le meilleur moyen d’en profiter, mais bonnes vacances quand même !
réponse à . HoubaHOBBES le 25/10/2006 à 17h08 : Ah ben moi aussi j’adore le FS ! et je polite un peu de tout (mâ...
C’est bien pourquoi je me cantonne aux instruments dont je maîtrise l’emploi... et aux zincs qui vont avec ! Les hélicos, c’est limite... Je prends beaucoup de plaisir à enrichir les décors autour des pistes, avec FS Scenery Enhancer, et m’autorise des figures de style en vol virtuel que je ne ferais pas au-dessus de LFRM !
Lima Papa Papa
@79 : petit veinard ?
réponse à . HoubaHOBBES le 25/10/2006 à 17h13 : Hé les ptits loups, je vous tire ma révérence pour aller su...
Bonnes vacances ! Ramenez-nous des anchois, s’il en reste !
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 12h03 : Le ou là "Jabadao", c’est Peinard_best qui pourrait en parler le mi...
voici un lien qui peut intéresser les foules (et surtout les amateurs de fest-noz)
http://perso.orange.fr/danses.bretonnes/danses/suite_bigoudene_3_jabadao/jabadao_bigouden.html
Vous remarquerez qu’après la ronde, y a la gerbe...
ceci explique peut-être cela !
Quant à ma triste expérience de cet état second qui vous fait tant jaser aujourd’hui, l’on disait aussi se "prendre une belinche", ou pire (pour le pauvre Laurent), dans ses contrées lointaines du centre Bretagne, à Rostrenen, où j’avais atterri en pension [là où on aime le tennis] se prendre une "voulzy". Quel manque de respect pour ce compositeur qui nous a permis d’emballer que’quefois, dans des slows libidineux d’enfer!
Ça y est ch’uis en vacances !
réponse à . cotentine le 25/10/2006 à 00h05 : En Normandie, on dit aussi : "prendre un coup de pied de barrique" ......
j’arrive à c’t’heu comme un ch’veu su la soupe (au vin), mais c’est pour dire qu’en (haute) normandie, il existe le verbe "picter"et ses dérivés : le picton et sa dame la pictonne pictonnent de la pictance .Toute une culture, ha quelle belle région ! Viendez!
PS: pour ce qui est de la ruche, point besoin d’explications scientifiques, avez déjà vu de prés le zen d’un vieux pochtron? Vous y avez compté les alvéoles?
Bonjour,
Je suis le premier, c’est rare, voire exceptionnel 

Nouvelle allusion au pique-nique:
Ou, lors d’un pique-nique, il est possible de se piquer la ruche tout en étant piqué par la ruche…
C’est très vilain de piquer des ruches. Un piqueur de ruche est un triste sire.
réponse à . God le 25/10/2006 à 10h52 : Bravo Bifidusse ! Très actif, pour une première intervention&...
Cher God
Voici, après l’insolence de Bifidusse en # 18, le résultat de mes propres investigations.

1) L’expression du jour se trouve bien dans une chanson de Renaud.
Voir cette page, 5ème couplet.

2) Un site donne 1980 pour la date de cette chanson : Voir cette page

3) Google Livres donne un texte de 1961, d’Adrienne Monnier.
Voir cette page

4) Le Dictionnaire de l’argot de la santé (Doillon, 2010), donne une citation d’un certain Alain Sergent, daté 1956 : "La vieille s’était piqué la ruche, ou elle était dingue, bref elle reste là et se remet à sonner à la porte). Je n’ai pas trouvé pour l’instant ce texte sur Google.
réponse à . chirstian le 25/10/2006 à 10h40 : Ensuite, compte tenu de la signification argotique de ’ruche’, le r...
mettre ceci sur le même plan qu’une expression qui a une véritable histoire me dérange
Globalement, je suis d’accord avec toi (sauf si tu as changé d’avis depuis 4 ans !).

Cela posé,
- la recherche dans Google pour "pique la ruche" donne ce matin 3810 entrées : cette jeune expression (voir ci-dessus) a fait son chemin,
- de tout façon nous serons toujours en retard sur l’évolution de la langue. Les choix d’expressio, issus de la vox populi, ne sont qu’une photographie instantanée parmi bien d’autres.

Prudent, le Rey/Chantreau de 2007 étudie "Se piquer le nez". Pas la ruche !
Pourtant, sa Préface se termine par : " Un dictionnaire comme celui-ci enregistre un aspect très particulier de ces évolutions, et voilà pourquoi il doit évoluer avec elles, dans la mesure où le temps social s’est incroyablement accéléré".
réponse à . deLassus le 18/11/2010 à 04h20 : Cher God Voici, après l’insolence de Bifidusse en # 18, le ré...
C’est bien !
L’origine de l’expression remonte donc dans le temps. Mais ça ne va encore pas suffire à chirstian. 
réponse à . <inconnu> le 25/10/2006 à 10h55 : Pas d’accord avec toi Chirstian !  Car Pierre Perret éta...
Perret ne serait-il pas plutôt de Castelsarrasin ?
réponse à . Emeu29 le 18/11/2010 à 07h31 : Perret ne serait-il pas plutôt de Castelsarrasin ?...
Et merde ! y’en a un qui a déjà relevé l’erreur ! 
Je reviens vite avant de me faire piquer l’idée!
Dans les ateliers de Haute-couture, on pique des ruchers.
Non. Je crois qu’on les coud plutôt à la main.

Je n’arrive pas à trouver le lien vers la photo d’un rucher en plumes.. Je copie le texte

-Les plumes enchantées de l’Atelier Lemarié : haute couture
L’un des principaux fournisseurs des maisons de couture © Gaëlle Chesnais / Le Journal des Femmes

L’atelier Lemarié réalise chaque saison toutes sortes de créations pour les grandes maisons de couture. Les ruchers, comme ce rucher de dinde, sont utilisés pour confectionner bracelets et écharpes.
Et ce "gaillard" d’avant, il est consentant ?

Oui, mais pendant l’Avent seulement, grâce à son apprêt. Qui n’est pas de l’à peu près.Alors que pour l’attraper, il fallait un appeau prêt. Et son apprêt, c’est comme pour le canard laqué, à la peau près.
L’ inquiétante mortalité que l’ on observe chez les abeilles ne serait donc pas due aux pesticides mais à l’ alcool ? Remarquez, on fabrique d’ excellents pièges à guêpes ou frelons avec de la bière...
Faudra que je me documente sur le delirium tremens de l’ abeille, la cirrhose, etc....
le nez d’un enrhumé produit la goutte comme l’abeille produit le miel

Je n’avais pas vu à l’époque ...
Le miel existe parce que les abeilles ont le nez qui coule ?
réponse à . <inconnu> le 18/11/2010 à 08h58 : Je reviens vite avant de me faire piquer l’idée! Dans les ateliers ...
C’est peut-être cela cette page
réponse à . SyntaxTerror le 18/11/2010 à 09h55 : le nez d’un enrhumé produit la goutte comme l’abeille produit...
Je n’ aurais pas pensé à ça non plus......D’ ailleurs, comment est fait un nez d’ abeille ? Je pensais candidement que leurs antennes leur servaient à "sentir"....
P.S. J’ ai bien écrit nez et non pas nid. Le "nid d’ abeille", ça relèverait plutôt de la broderie....
réponse à . God le 18/11/2010 à 06h19 : C’est bien ! L’origine de l’expression remonte donc dans ...
1956 ? effectivement, cela devient sérieux !
Le décompte Google est intéressant : en fait j’avais relevé 78 entrées pour l’expression exacte "se piquer la ruche". Aujourd’hui, la même expression me donne 4360 résultats.
On peut en conclure que cette expression a bien pris.
Comme on peut aussi bien en conclure que l’algorithme de Google s’est perfectionnée, et/ou que les documents mis sur internet ont considérablement augmenté.
Mais on peut aussi remarquer qu’un nombre élevé des liens (parmi les premiers) pointent vers ... des livres d’expressions internet ou papier. Et notamment que les premiers émanent d’Expressio. Vu le nombre de plagiats d’Expressio, je me demande si God, traitant demain une expression inventée pour la circonstance, ne parviendrait pas à la faire reprendre en 3 mois par 10 sites ou dictionnaires, et la rendre populaire en 4 ans.
On essaye ?
La question intéressante est : si demain quelqu’un publiait une version papier d’Expressio, quels seraient les critères de sélection des expressions ? Mais un tel projet n’est pas à l’ordre du jour : cela se saurait ! 
réponse à . SyntaxTerror le 18/11/2010 à 09h55 : le nez d’un enrhumé produit la goutte comme l’abeille produit...
Minute papillon ! La guêpe n’est pas folle ! Elle se pique la ruche chaque fois qu’elle a le bourdon. Mais chut : botus et mouche cousue ...
les commentaires de cette expression sont un joyeux pêle-miel !
retour à l’étymologie : ruche vient du gaulois "rusca" qui signifie "écorce" (parce que les premières ruches étaient en "écorce".
D’où l’avertissement donné par God, hier, avant de se piquer la ruche : ça s’écorce !
réponse à . chirstian le 18/11/2010 à 10h30 : Minute papillon ! La guêpe n’est pas folle ! Elle se pique...
mouche cousue ...
Tu n’es pas trop triste ? 
réponse à . SyntaxTerror le 18/11/2010 à 09h55 : le nez d’un enrhumé produit la goutte comme l’abeille produit...
Pour ton petit-déjeuner, une tartine de rhume d’abeille te ferait-elle plaisir? Tu verras, c’est du vin dixvins, d’où l’espressio du jour
réponse à . chirstian le 18/11/2010 à 10h26 : 1956 ? effectivement, cela devient sérieux ! Le décompt...
Mais un tel projet n’est pas à l’ordre du jour : cela se saurait ! 

Forcément ça se saurait et le 30 000 ème abonné d’hier aurait le droit de demander un exemplaire gratuit et dédicacé.
Pour réserver les premiers exemplaires numérotés sur papier piqué envoyez un chèque de 1212 zlotys à Marceeeeel et vous recevrez votre exemplaire dédicacé dans les douze mois.
réponse à . horizondelle le 18/11/2010 à 11h11 : Pour ton petit-déjeuner, une tartine de rhume d’abeille te ferait-e...
Et un petit verre de rhum d’ abeille ???
réponse à . Aire__Azul le 18/11/2010 à 03h34 : C’est très vilain de piquer des ruches. Un piqueur de ruche est un ...
pas forcement  ; regardez surcette page un pilleur de ruche et de rucher qui m’est plutôt sympathique
Celui là aussi je l’aime bien cette page
Si les moustiques étaient des abeilles, ils ramèneraient du sang à la ruche...et la reine ferait du boudin -( Le Chat, Geluck) 
Vi...!
Exactement!!!
Et merci! 
réponse à . mitzi50 le 18/11/2010 à 10h08 : Je n’ aurais pas pensé à ça non plus......D’ ai...
Bien qu’on s’en défende, il y a encore des modes de pensée liés au sexe.
Le nid d’abeiile, ça m’évoque cette page
[http://www.apiculteur.com/images/jpg/banniere_abeille_et_nature.jpg]
Sans avoir à les piquer vous pouvez les échanger à cette adresse, les ruches.
réponse à . <inconnu> le 18/11/2010 à 14h26 : [http://www.apiculteur.com/images/jpg/banniere_abeille_et_nature.jpg] Sans avoir...
STP : Si tu encadres tes liens d’accolades ( {... )au lieu de crochets ( [ ... ), nous aurons beaucoup plus de plaisir à les suivre car ils apparaîtront sous la mention "cette page", comme au bas de la # 110 de SyntaxTerror.
Merci beaucoup.
Merci à Pierre Perret
Avec lui aucun probleme pour la note c’est pour lui !!!!!!
God A dit QUE Pierre Perret !!!!!!!!!!
réponse à . chirstian le 18/11/2010 à 14h07 : Si les moustiques étaient des abeilles, ils ramèneraient du sang &...
Dommage pour Geluck !

Chacun sait que :
Pour les Belges, y en a plus,
Ce sont des tireurs au cul
réponse à . chirstian le 18/11/2010 à 10h26 : 1956 ? effectivement, cela devient sérieux ! Le décompt...
J’ai 16900 résultats avec énormément de double comptes (toutes les références au Père Noël Noir de Renaud) dont la traduction en Finnois "Käännöksiä ei löytynyt" qui ne va pas me servir tous les jours.
Quand je pense à toutes* les fois où je me suis piqué la ruche sans le savoir, j’ai l’impression d’être comme monsieur Joudain qui faisait de la prose.

* faut pas exagérer quand même, pas plus souvent que vous.
(Je suis pas Germaine et son lagon bleu !)
God : "En argot toujours, et depuis la fin du XIXe siècle, la ’ruche’ désigne le nez"
Je ne voudrais pas avoir l’air d’un contestataire, mais j’ai passé plusieurs heures passionnantes à chercher "ruche" dans tous les dictionnaires d’argot du XIXème disponibles grâce à Google (j’adore, j’en ai trouvé 7 en tout, ce qui me ravit).
Chou blanc ! Je pense que ce mot d’argot est bien plus récent.
réponse à . SyntaxTerror le 18/11/2010 à 16h49 : J’ai 16900 résultats avec énormément de double compte...
la traduction en Finnois "Käännöksiä ei löytynyt" qui ne va pas me servir tous les jours
Tu as déjà beaucoup de chance, elle te sert aujourd’hui !
réponse à . mickeylange le 18/11/2010 à 17h45 : Quand je pense à toutes* les fois où je me suis piqué la ru...
Attends, la dernière fois où tu t’es piqué, j’etais là, j’ai compté....
Non, tu ne t’en souviens pas. Forcément, t’étais piqué 
Seulement trois fois dans la journée:
- la première fois, c’est quand tu as dû t’y reprendre à quatre fois avant de réussir à te lever. Il était 11:27. Et cela a duré jusqu’à l’heure de l’apéro: 14:32
- la deuxième fois a commencé à l’heure de l’apéro (14:32) et cela s’est prolongé jusqu’au pousse-café. Il était alors 19:17
Puis il y a eu une pause rafraîchissement: t’es passé sous la douche, de 19:17 à 19:19, en disant "faut pas abuser des bonnes choses".
- Enfin, tu as changé de chemise et tu es allé au restau retrouver les copains et les copines pour manger des sardines (il paraît que les sadrines nagent encore dans leur huile, en surface au dessus de l’alcool - tu as voulu tester). Et donc, les célébrations ont commencé vers les 19:30 pour se terminer au petit matin, vers 08:42, l’heure à laquelle tu t’est effondré sur ton lit...
Je ne sais si tu avais vraiment piqué la ruche, ce jour-là. De toute façon, ce jour-là ne fut pas piqué ni des vers, ni des hannetons...  :&rsquo)

Hanneton prend sa faucille,
Lahirette, lahire-ette,
Hanneton prend sa faucille,
Pour aller couper des joncs,
Pour aller couper des joncs...
réponse à . SyntaxTerror le 18/11/2010 à 16h49 : J’ai 16900 résultats avec énormément de double compte...
J’ai 16900 résultats
si tu cherches bien "se piquer la ruche" , sur Google, sans omettre les guillemets,(pour n’avoir que les documents comprenant l’expression complète), et si tu as 16.900 résultats, là où je n’en ai que 4.360, je n’ai pas d’explications ! Je suis sur PC, Vista et sur Firefox, mais les résultats d’un tri Google devraient être indépendants de tout support. Mystère ! Probablement un réglage différent (inclusion ou non des sites étrangers, des doublons etc...). Si quelqu’un trouve un autre résultat... ?
T’as pas oublié de prendre tes petites pilules pour la tête des fois ?
Tu devrais augmenter les doses, par mesure de prudence pour éviter un accident, (et ne pas boire d’alcool avec les médicaments.)
réponse à . mickeylange le 18/11/2010 à 17h45 : Quand je pense à toutes* les fois où je me suis piqué la ru...
Je suis pas Germaine...
Pffffff ! J’bois pas ! Ou si peu… en tout cas, pas souvent... et jamais seule !
Certes, il m’arrive de déguster une - ou deux… - toup’tite boisson… en écoutant bourdonner les abeilles bleues voletant de ruche en ruche… jusqu’au moment où le lagon déborde... mais j’me pique jamais le nez !
réponse à . DiwanC le 18/11/2010 à 19h23 : Je suis pas Germaine...Pffffff ! J’bois pas ! Ou si peu… en to...
Si tu bois pas, alors ton élocution difficile est due à autre chose. Je suis désolé je mettais ça sur le compte de la boisson, mais, visiblement, si tu bois pas, la pathologie relève des compétences de BB. Veux-tu que nous t’organisions un RDV ? :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 18/11/2010 à 18h45 : T’as pas oublié de prendre tes petites pilules pour la tête d...
C’est pas beau, la mauvaise foi. Bien que le mauvais foie, y soit pas beau non plus, spa...
réponse à . mickeylange le 18/11/2010 à 20h03 : Si tu bois pas, alors ton élocution difficile est due à autre chos...
Diable ! Comment fais-tu pour percevoir - rien que dans l’écrit - un défaut d’élucution (prétendu !) d’un défaut d’équilibre... psychique ? D’accord pour la consultation !
Et comme BB ne discernera rien de pathologique (suis pas inquiète !) on ira boire un lagon bleu tous ensemble ! 
réponse à . DiwanC le 18/11/2010 à 21h59 : Diable ! Comment fais-tu pour percevoir - rien que dans l’écri...
Diable ! Comment fais-tu pour percevoir - rien que dans l’écrit - un défaut d’élucution

1) c’est pas dans l’écrit que je percevais le défaut d’élocution, c’est à la sudvention et au téléphone.
2) maintenant que tu parles d’élucution, je constate que je ne m’étais pas trompé. :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 18/11/2010 à 23h05 : Diable ! Comment fais-tu pour percevoir - rien que dans l’écrit - ...
c’est pas dans l’écrit que je percevais le défaut d’élocution, c’est à la sudvention...
Dis donc, mon Lapin, une "angitude" de 535 ans te pèserait-elle que tu cherches à t’en distraire en prétendant des choses "contestables ? Parce qu’à la sudvention, je fus sobre comme l’enfant qui vient de naître et sage comme une novice parce qu’il me fallait commenter Se prendre pour Dieu, est-il un symptôme précurseur d’une pathologie sous-jacente ?, Et pour décortiquer un truc pareil, il fallait mieux être lucide.
De plus, je ne connaissais personne et je ne voulais pas me faire remarquer... enfin... pas tout de suite !!!!
Quant à "l’élucution", c’était pour voir si tu étais attentif !
:&rsquo)
réponse à . chirstian le 18/11/2010 à 18h30 : J’ai 16900 résultats si tu cherches bien "se piquer la ruche" , s...
05:40 le lendemain >>> 4480 ! 120 entrées de plus en 11 heures ...
PC, XP et Firefox.
Voilà sans doute pourquoi Microsoft a abandonné Vista : pas assez performant !
réponse à . deLassus le 18/11/2010 à 15h01 : STP : Si tu encadres tes liens d’accolades ( {... )au lieu de crochet...
Merci à toi.
réponse à . DiwanC le 18/11/2010 à 19h23 : Je suis pas Germaine...Pffffff ! J’bois pas ! Ou si peu… en to...
en écoutant bourdonner les abeilles bleues voletant...
... et virevoltant autour des éléphants roses, qui eux, butinent de nénuphar en nénuphar...
réponse à . file_au_logis le 21/11/2010 à 17h39 : en écoutant bourdonner les abeilles bleues voletant...... et virevoltant ...
Tu as tout compris ! 
c’est une très belle expression, je l’adore beaucoup
"Se piquer la ruche" en compagnie du beau Georges (l’autre !) ne va pas être aisé... Si dans ses textes on a une ou deux abeilles, on n’a pas de ruche !

Cela dit, ce n’est pas ce qui l’empêchait de boire un canon avec les copains d’abord, en picorant quelques cochonnailles... Allait-il jusqu’à «boissonner» immodérément ? En tout cas, il le chante à cette page :

J’en appelle à Bacchus ! À Bacchus j’en appelle !
Le tavernier du coin vient de me la bailler belle.
De son établissement j’étais le meilleur pilier.
Quand j’eus bu tous mes sous, il me mit à la porte
En disant : " Les poivrots, le diable les emporte ! "
Ça ne fait rien, il y a des bistrots bien singuliers...

Un certain va-nu-pieds qui passe et me trouve ivre
Mort, croyant tout de bon que j’ai cessé de vivre
(Vous auriez fait pareil), s’en prit à mes souliers.
Pauvre homme ! vu l’état piteux de mes godasses,
Je doute qu’il trouve avec son chemin de Damasse.
Ça ne fait rien, il y a des passants bien singuliers...


(Ici, la suite du texte).

Et puis, il y a cette autre, si jolie ...

Du temps que régnait le Grand Pan,
Les dieux protégeaient les ivrognes
Des tas de génies titubants
Au nez rouge, à la rouge trogne.
Dès qu’un homme vidait les cruchons,
Qu’un sac à vin faisait carousse
Ils venaient en bande à ses trousses
Compter les bouchons.
La plus humble piquette était alors bénie,
Distillée par Noé, Silène, et compagnie.
Le vin donnait un lustre au pire des minus,
Et le moindre pochard avait tout de Bacchus.


(Ici, la suite du texte).
Allez ! à la bonne vôtre ! 
réponse à . DiwanC le 29/12/2013 à 03h53 : "Se piquer la ruche" en compagnie du beau Georges (l’autre !) ne va p...
Et pis si l’expression date de 1982, vu qu’il nous a quittés en 81.......On risquera pas de la trouver dans son Oeuvre.

Il existe quand même un rucher dans le parc Georges Brassens........C’est du côté de Vaugirard ça, non .....A quelques pas de Montparnasse ?

"Au cimetièr’ du Montparnasse
A quatre pas de ma maison,
A quatre pas de ma maison....."
ANAGRAMME
Chaleur persique

Bouba, Wiki me dit que dans ton coin il y a des autres ruches. Si tu en adoptes, tu seras le père-ruche !
réponse à . <inconnu> le 29/12/2013 à 07h09 : ANAGRAMME Chaleur persique Bouba, Wiki me dit que dans ton coin il y a des autr...
Et puisque les pères-ruches ça vit en couple, on est en plein dans l’actualité !
Et puisqu’il est question de ruche je vous offre un petit tour chez de vrais amoureux des abeilles

cette page
réponse à . charmagnac le 29/12/2013 à 07h23 : Et puisque les pères-ruches ça vit en couple, on est en plein dans...
Quitte à passer pour une baudruche, j’ai pas compris...
réponse à . chirstian le 25/10/2006 à 11h44 : Je trouve étonnant que tu dises une fois que Google ne peut surtout pas ...
BRAVO. RAISON sur toute la ligne.

Rien à redire ni à ajouter. C’est même tellement bien pensé et bien énoncé que Chirstian en a oublié d’émailler son texte de son habituelle ponctuation facétieuse.
Y en a, des villes normandes (et autres) qui ont piqué la ruche. Avé du cidre, sans doute?

Bruxelles aussi, d’ailleurs. Triple Westmale oblige...

Mais celui que je préfère, c’est le blason de Metz... Faudra chercher un peu vers le bas... On attend encore qu’ele l’enlève, d’ailleurs...

Même Napoléon aimait se piquer la ruche, puisqu’il avait fait broder des abeilles sur le manteau qu’il portait à l’occasion de son sacre...
Rapport entre piquer la ruche et s’enivrer.
Les abeilles séjournent çà et là, sans domicile fixe, donc ’sans nid vrai’ !
CQFD
réponse à . file_au_logis le 29/12/2013 à 08h43 : Y en a, des villes normandes (et autres) qui ont piqué la ruche. Av&eacut...
Mais celui que je préfère, c’est le blason de Metz
Il ne faut pas avoir Maya partir avec les Messins. Les Messins d’abeilles, s’entend bien.
Il paraît que cette page s’est mis à peidre, mais un copain lui a volé ses toiles: son pote a piqué l’art Rush !
réponse à . <inconnu> le 29/12/2013 à 09h51 : Mais celui que je préfère, c’est le blason de MetzIl ne faut...
Avoir maille à partir avec quelqu’un : la moutarde lui monte au nez.
réponse à . deLassus le 18/11/2010 à 04h20 : Cher God Voici, après l’insolence de Bifidusse en # 18, le ré...
1956 : "La vieille s’était piqué la ruche
Pas mieux, pour le moment :
piquez-vous la ruche avant le déjeuner. (R. Pinget, Quelqu’un, Paris, Ed. de Minuit, 1965)
Se piquer la ruche, le lendemain de son anniversaire .... ça ne vous étonne pas, vous ??

Houba-Hibbes
réponse à . <inconnu> le 29/12/2013 à 07h28 : Quitte à passer pour une baudruche, j’ai pas compris......
Vais pas te faire un dessin : les amis des oiseaux te diront que les perruches ça vit en couple. Mais s’il s’agit des pères-ruches, c’est d’un autre type de couple qu’il s’agit ! Toi comprendre maintenant ?
réponse à . chirstian le 25/10/2006 à 11h44 : Je trouve étonnant que tu dises une fois que Google ne peut surtout pas ...
Or la mode est certes très intéressante à observer, mais en rappelant qu’elle est une mode.

Je partage l’approbation de belteigneuse au # 139 mais j’attire l’attention de chirstian sur la nécessité qu’une expression passe d’abord par la mode pour pouvoir devenir tradition. Sans mode pas de tradition, la mode assurant une diffusion numériquement significative.
réponse à . charmagnac le 29/12/2013 à 10h53 : Or la mode est certes très intéressante à observer, mais e...
Certes.
Encore faut-il que la mode s’inscrive dans la durée. En cette fin 2013, il ne viendrait plus à l’idée de traiter des expressions comme "C’est clair" ou "Point barre".
réponse à . <inconnu> le 29/12/2013 à 07h28 : Quitte à passer pour une baudruche, j’ai pas compris......
Sois rassuré, je n’ai pas compris non plus et, après avoir lu la réponse, le rapport avec l’actualité m’échappe toujours.
réponse à . SyntaxTerror le 29/12/2013 à 11h21 : Sois rassuré, je n’ai pas compris non plus et, après avoir l...
L’actualité : ne serait-ce pas le mariage des pères-ruches ?
réponse à . BOUBA le 29/12/2013 à 06h00 : Et pis si l’expression date de 1982, vu qu’il nous a quittés ...
Et pis si l’expression date de 1982, vu qu’il nous a quittés en 81... On risquera pas de la trouver dans son &Oelig;uvre.
C’est pas faux !

Seulement, si on avait trouvé un commencement d’ombre de ruche, on aurait pu tenter d’en faire quelque chose, quitte à tracter moult tresses et frisettes au passage ; ce n’est pas ça qui nous gêne ! Mais là, pas la moindre trace, pas le plus petit vrombissement, ne fut-ce que celui d’une guêpe ou d’une mouche. Rien !

Ah si ! J’ai trouvé "les mouches du coche" [dans Cupidon s’en fout], mais difficile de faire son miel avec ça !

Quant à évoquer le parc G. Brassens - à quatre pas de l’impasse Florimont - pour rebondir sur l’expression du jour sous prétexte qu’il y a quelques ruches installées en 1986... j’en reste sans voix !
Et pis, te l’avouerai-je, je ne me souvenais absolument plus de cette chanson.
réponse à . HoubaHOBBES le 29/12/2013 à 10h26 : Se piquer la ruche, le lendemain de son anniversaire .... ça ne vous &eac...
Non ! C’est de la prudence : il faut savoir arrêter un traitement en douceur. 
réponse à . BOUBA le 29/12/2013 à 06h00 : Et pis si l’expression date de 1982, vu qu’il nous a quittés ...
C’est du côté de Vaugirard ça
Toutafé !
Sur le site de l’abattoir à chevaux de Vaugirard. De nos jours, on n’achève plus les chevaux, ou alors très loin de Paris pour en faire des lasagnes au Luxembourg.
réponse à . DiwanC le 29/12/2013 à 11h29 : L’actualité : ne serait-ce pas le mariage des pères-ruc...
Ah, le mariage, mais c’est très franco-français, je pensais à la vie en couple qui a du être inventée par ... David et Jonathan !
réponse à . SyntaxTerror le 29/12/2013 à 11h14 : Certes. Encore faut-il que la mode s’inscrive dans la durée. En cet...
En 2013 peut-être... mais en avril 2012, cela ne nous dérangeait guère ! → cette page
réponse à . DiwanC le 29/12/2013 à 13h04 : En 2013 peut-être... mais en avril 2012, cela ne nous dérangeait gu...
En effet !
Même que j’étais intervenu comme suit :
"çui ki dit encore "point barre" ou "c’est clair", c’est trop un vrai bolosse !"

Il avait raison celui qui prétendait qu’il vaut mieux se répéter que se contredire.
réponse à . chirstian le 18/11/2010 à 18h30 : J’ai 16900 résultats si tu cherches bien "se piquer la ruche" , s...
Ce 29/12/2013 : About 21,700 results (0.21 seconds).
en mettant les guillemets et en incluant les sites étrangers (et probablement les doublons),dont http://www.sidielhadjaissa.com/ qui fait de la retransmission en Algérie.
C’est au Kremlin, du temps de l’Ourse (c’est pour dire) que la petite brandissait son pot de miel en disant: "Et alors, on casse la croûte, chef?" et qu’elle se faisait remballer illico en entendant: "Mange d’abord tes boules, gamine!" (ce qui équivaut de nous jours environ à "ramasse tes billes et va jouer plus loin, petite"). Tout cela, pour essayer en fait de se faire inviter par Môle, oh, tof!* à prendre un petit cocktail...

Les mots en italique font référence à des personnages historiques que les moins de vingt dents sont encore les seuls connaître (vingt dents qui restent, après l’arrachage ou la chute des autres)

* "tof": expression bruxelloise pour dire: chouette, super!
réponse à . file_au_logis le 29/12/2013 à 20h06 : C’est au Kremlin, du temps de l’Ourse (c’est pour dire) que la...
A la place du miel, j’aurais bien vu un pot de gorny, du coup, le rapport avec l’expression du jour s’évanouit.
réponse à . SyntaxTerror le 29/12/2013 à 20h42 : A la place du miel, j’aurais bien vu un pot de gorny, du coup, le rapport ...
superbe, je n’y avais pas pensé!
réponse à . file_au_logis le 29/12/2013 à 20h06 : C’est au Kremlin, du temps de l’Ourse (c’est pour dire) que la...
En lisant tout cela, je ne puis que m’exclamer Mer d’Azov !
Cette expression est déjà utilisée par Renaud dans "Père Noël noir" en 1981 
ANAGRAMME
La crue sphérique
Dans les abeillies, ce n'est pas le père-ok mais le père-ruche qui récolte le miel.
réponse à . DiwanC le 29/12/2013 à 03h53 : "Se piquer la ruche" en compagnie du beau Georges (l’autre !) ne va p...
Si, si il lui arrivait de "boissonner" outre mesure.

Un soir de beuverie où il s'était piqué la ruche en compagnie de Brel et de Fallet, il a tellement abusé de la dive bouteille que les deux compères ont dû le ramener chez lui.
Seulement voilà, il passait allègrement les deux cents livres le bougre !
Fallet dit à un moment:
"J'en ai marre, on le laisse là !"
Brel répondit:
"Mais on peut pas !"
"Et pourquoi ?"
"Mais parce que c'est Brassens !"
Argument imparable.......
Arrivés épuisés devant chez lui les deux compères se demandaient comment ils allaient le hisser à l'étage et c'est alors qu'il ressuscita en s'écriant:
"On va boire le dernier à la maison !"
Le farceur avait fait une blague et jouait au mec bourré pour que les autres le portent....

Quel déconneur ce Georges !

Je prépare le café et je vous laisse, les Lapeau-Desfesses m'attendent...

Bonne journée........
En breton, il existe au moins 20 façons d'avoir un coup dans le nez, du petit verre de trop au coma éthylique ... Exemple : quand on est déjà bien chargé, on est "meo dall" ("saoul aveugle").
LE JEU DU BAL DES VOYELLES (5)
Il y a, dans le texte ci-dessous, 15 synonymes d'enivré . À vous de jouer !
Mais sachez qu'un mexicain n'est jamais saoul, il ne boit que le thé qu'il a ! 


Guy, autrefois bourreau des coeurs, défenseur des bonnes moeurs, s'était notablement amochi, après être tombé dans l'abîme de l'alcool...En outre, il avait perdu son boulot au bureau et bientôt ses économies, tous ses sous y passeraient...Le plan quotidien est toujours le même: il se rend au premier bistrot en début d'après-midi, puis au deuxième, au troisième...Bref, il fait tous les troquets de Niort ! Évidemment, il rentrait dans un état piteux...Sa femme, qui maintenait l'économie familiale tant bien que mal, l'attendait tous les jours, sans savoir vraiment pourquoi ! Peut-être par pitié, mais quand il ouvre, non sans difficultés, la porte, elle est là.
Tu es venu dans le même état de tous les jours...réfléchis ! C'est pas une vie ça ! Moi je ne peux pas continuer comme ça !
Guy restait coi...puis s'affaissait sur un pouf...et s'endormait.
Le lendemain matin, son cerveau récupéré, sa mauvaise haleine à vin gras disparue, elle essaierait à nouveau de le convaincre.
Jamais entendu ça ! Et puis ruche pour nez...
L'archéologue, malgré les abeilles...
- Tu arraches la riche roche sous la ruche, Reiche ?

P.S. @Ratanak: ARSENAL 0 BARÇA 2. L'Arsenal, désarmé !  
réponse à . Elpepe le 25/10/2006 à 16h14 : C’est voler utilesurtout quand on les sort, pour l’hypersustentation...
Hélas, la page citée n'existe plus. Je me retrouve en page d'accueil de Lycos qui m'annonce qu'il fait 34° à Paris. Deux poids et deux mesures ! On a beau savoir qu'il gèle à 32°, on se sent tout de suite mieux.
réponse à . joseta le 24/02/2016 à 09h51 : L'archéologue, malgré les abeilles... - Tu arraches la riche roche...
@Ratanak: ARSENAL 0 BARÇA 2. L'Arsenal, désarmé !
J'ai vu ça hier soir avant de tomber dans les bras de Morphée. Peut-être as-tu pour fêter ça pris un petit verre, sans te piquer la ruche, bien sûr. 

Je suis comme le gone, jamais encore je n'avais entendu cette expression ! Bon, maintenant je la connaîtrai. Quant à l'employer ?...

J'ai trouvé 13, peut-être 14 de tes synonymes. Pfiou c'est dur ! Vais me reprendre un café avant de traquer le(s) dernier(s). 

réponse à . SyntaxTerror le 24/02/2016 à 10h09 : Hélas, la page citée n'existe plus. Je me retrouve en page d'accue...
Je t'ai trouvé un "pdf" que tu peux télécharger

Monsieur Lycos vient de me dire qu'il fait 36° à Paris. Ça monte, mais ça reste froid...
COMPOSITEURS AU TROQUET
Malgré ce dialogue, il y a d'autres compositeurs dans le bistrot...vous les voyez ?

- Tu veux un verre, dis ?
- oui, mais une chope,hein ?
- jarre ?
- oui...et toi ?
- lait...
- t'as peur d'être cuit ? la bière c'est pas fort, hé !
- oui, mais je me connais, quand je bois, j'ai envie de biser n'importe qui...
- pffffff...pour boire ça, c'est pas la peine de venir au bar ! toc !
réponse à . joseta le 24/02/2016 à 12h15 : COMPOSITEURS AU TROQUET Malgré ce dialogue, il y a d'autres composit...
♪♫♪♪♫♪ 8 juste direct en lisant, y'en a peut-être un ou deux de plus ! 
Rien à voir avec le thème mais je découvre ceci qui peut expliquer pas mal de choses vu qu'hier nous parlions d'Eve...
réponse à . Ratanak le 24/02/2016 à 12h21 : ♪♫♪♪♫♪ 8 juste direct en lisant, y'en a peut-être un ou deux d...
Bravo ! Il y en a huit, en effet !
Quant à moi je vais mettre un peu de menthe dans mon thé, pour voir mon thé verdi...
Celui-là, c'est un cadeau 
Donc, là j'ai le thé, là la menthe et là l'eau...
Encore un cadeau ! 

réponse à . le gone le 24/02/2016 à 12h30 : Rien à voir avec le thème mais je découvre ceci qui peut ex...
J'en avais entendu à l'époque. Ça pourrait passer pour une farce si l'auteur n'était pas propriétaire d'une entreprise commerciale, en fait c'est un (gros) dépliant publicitaire.
réponse à . Ratanak le 24/02/2016 à 10h37 : @Ratanak: ARSENAL 0 BARÇA 2. L'Arsenal, désarmé !J'ai ...
J'ai trouvé 13, peut-être 14 de tes synonymes
Certain de ne pas en avoir 15, sauf si "à vin gras" peut devenir "ivrogne", mais là, ce n'est même plus de l'à-peu-près ...
Juste une apparition et je m'en re-vais:

Un mec complètement bourré parcours la rue en frottant le toit des voitures en stationnement.
Un passant lui demande:
"Pourquoi frottez vous le toit des voitures ?"
"Parce que la mienne à un gyrophare !"

At'chaooooo
réponse à . SyntaxTerror le 24/02/2016 à 13h56 : J'ai trouvé 13, peut-être 14 de tes synonymesCertain de ne pas...
Ah mon cher, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?... Pour t'éclairer, je te conseille un air fameux de "La Périchole"* d'Offenbach, écoute, Félicité Lott est délicieuse. 

* Non, elle ne s'appelle pas Sporgersi ! 
A propos de publicité as-tu vu ce film de 1953 calqué sur un célèbre jeu radiophonique "cent francs par seconde" ? Je viens de le découvrir... ici à la faveur d'une lecture.
réponse à . BOUBA le 24/02/2016 à 14h20 : Juste une apparition et je m'en re-vais: Un mec complètement bourr&...
... son char à lui était au garage; il voulait pas piquer du nez.
réponse à . Ratanak le 24/02/2016 à 14h39 : Ah mon cher, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?.....
ah, ben en effet !
Disons 15 en attendant l'arbitrage de joseta à qui on essaiera de prouver qu'il a tort. Le pire, c'est que ça marche souvent !
Hier, je parlais de prophètes, aujourd'hui 'de vins'...

1) GAI-----------> GUY
2) BEURRÉ-----> BOURREAU
3) MÛR----------> MOEURS
4) ÉMÉCHÉ-----> AMOCHI
5) BOURRÉ-----> BUREAU
6) SAOUL-------> SOUS
7) PLEIN---------> PLAN
8) ROND---------> REND
9) NOIR----------> NIORT
10) PÉTÉ----------> PÎTEUX
11) IVRE----------> OUVRE
12) AVINÉ--------> ES VENU
13) CUIT----------> COI
14) PAF------------> POUF
15) GRIS----------> GRAS
Voilà !
J'ai 12 correspondances ...
Trois autres, plus que discutables :
pitié..................pinté
porte................parti
défenseur.........défoncé
réponse à . SyntaxTerror le 24/02/2016 à 17h56 : J'ai 12 correspondances ... Trois autres, plus que discutables : piti&eacut...
Cette fois, (et je reconnais que ce n'est pas toujours le cas car je suis loin d'être infaillible, mais ceci est un jeu, et dans un jeu ce n'est pas toujours le même qui gagne) je préfère mes synonymes.
Quels sont les trois qui te manquaient ?
réponse à . joseta le 24/02/2016 à 18h14 : Cette fois, (et je reconnais que ce n'est pas toujours le cas car je suis l...
Quels sont les trois qui te manquaient ?
MÛR----------> MŒURS
BOURRÉ-----> BUREAU
IVRE----------> OUVRE
réponse à . SyntaxTerror le 24/02/2016 à 18h42 : Quels sont les trois qui te manquaient ?MÛR----------> MŒURS...
Simple curiosité.....merci !
réponse à . BOUBA le 24/02/2016 à 14h20 : Juste une apparition et je m'en re-vais: Un mec complètement bourr&...
la mienne à un gyrophare
Un tracteur agricole ?
réponse à . SyntaxTerror le 24/02/2016 à 17h56 : J'ai 12 correspondances ... Trois autres, plus que discutables : piti&eacut...
and @ Joseta

J'avais trouvé moi aussi PARTI (porte).

Ton pinté pris en pitié est comme tu le dis discutable car tu remplaces les DEUX voyelles IÉ par UNE seule É, ce qui donne des sons bien différents. Ton défoncé l'est tellement qu'il en perd le R de son défenseur, je crois que tu peux le mettre au trou ! 

Bonne soirée à vous deux, et à tout le monde, à demain 
réponse à . Ratanak le 24/02/2016 à 21h20 : and @ Joseta J'avais trouvé moi aussi PARTI (porte). Ton pinté p...
Merci de prendre ma défense !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se piquer la ruche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?