Sur le carreau - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Sur le carreau

À terre, mort ou blessé.
Dans une situation difficile.

Origine

Cette expression, qui existe depuis le tout début du XVIIe siècle, est en général précédée de verbes comme 'être', 'rester', 'envoyer' ou 'laisser'.

Depuis 1160, le 'carreau' désigne un pavé plat de terre cuite servant à paver un sol. Par extension, le terme sert aussi à désigner toute surface couverte par des carreaux.
Et c'est parce qu'une personne blessée ou tuée à l'intérieur d'une habitation gisait sur le carreau que notre expression est née.

Actuellement, elle s'utilise aussi dans des situations moins extrêmes, simplement lorsque quelqu'un est en difficulté.

Une croyance tenace sur l'origine de cette expression indique qu'elle serait venue du 'carreau de la mine', lieu où les mineurs étaient autrefois appelés pour descendre dans les puits, ceux qui n'étaient pas retenus étant laissés de côté ; et ce serait de cet état de personne laissée pour compte que l'expression aurait évolué vers une personne blessée ou tuée.
Mais, avant que l'expression existe sous sa forme actuelle, au XVe siècle on disait déjà "estre tué sur le carrel", pour "être tué dans la rue", le 'carrel' ou 'carreau' désignant alors une rue pavée.

Exemple

« Sains et blessés prennent la fuite, cinq cadavres seulement restent sur le carreau »
Pétrus Borel - Champavert

Compléments

Certains pourraient croire que notre expression vient du 'carreau' de l'arbalète, flèche dont le fer était de section carrée. S'il est incontestable que celui qui recevait un tel carreau en pleine tête restait définitivement sur le carreau, il n'y a pourtant aucun lien avec la locution.

Elle ne vient pas non plus des jeux de cartes : on n'a jamais dit, avec le même sens, "rester sur le trèfle" ou bien "laisser sur le pique".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Sur le carreau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede am Boden zerstört seinêtre vidé
Allemagnede in Schwierigkeiten sein; in Schwierigkeiten geratenavoir des difficultés
États-Unisen FlooredMis au plancher
Angleterreen On the groundSur le sol
Angleterreen Worn outÉpuisé
États-Unisen On the skidsEn dérapage
Argentinees Estar en el horno.Être au four.
Espagnees En la estacadaEchoué / En danger / Mal en point
Argentinees En la lonaDans la toile
Canada (Québec)fr Être K.O.Être abattu suite à un évènement violent.
Hongriehu Padlòn van.Sur le sol.
Italie (Sicile)it 'Ncasinàtu(Bien) fermé dans une case
Italieit Rimanere a terraRester à terre
Pays-Basnl UitgevloerdAllongé sur le sol
Belgique (Flandre)nl Tegen de vloer / gevloerdcontre le sol / "solé"
Pays-Basnl Helemaal kapotComplètement foutu
Pays-Basnl In de nesten zittenAssis dans les nids
Brésilpt Estar frito (a).Être frit (te).
Roumaniero A fi varzaÊtre chou
Roumaniero A fi la pamantÊtre à terre

Vos commentaires


(Sur un air bien "Corsé")

Lamonaaaaaaaaaa !!
Nous sommes tous ici heureuuuuuuuux
Lamonaaaaaaaaaa !!
De te présenter tous nos veouuuuuux
Pour un Anniversaire très Joyeuuuux
Lamonaaaaaaaaaa !!
Plein de bisous affectueuuuuuuuuuux

réponse à . God le 21/03/2007 à 00h00 : (Sur un air bien "Corsé") Lamonaaaaaaaaaa !! Nous sommes tous ici...
À la demande expresse d’Eureka qui m’a menacé des pires représailles si je ne satisfaisais pas ses désirs*, je me suis exécuté (sans aller jusqu’à me pendre ou me faire seppuku, quand même) en mettant en ligne le message ci-dessus.

C’est très volontiers que je le referai aux prochaines dates importantes si j’en avais le temps.
Mais ce n’est vraiment pas le cas, surtout en cette période (je rappelle que, malgré mon grand âge, je ne suis toujours pas retraité, moi, et c’est pas demain la veille que je le serai).

J’ai donc accepté de marquer le coup, cette fois, pour une grande première, suite à l’établissement récent de la liste des dates d’anniversaire des accoudés permanents au comptoir d’expressio, et Lamone a le plaisir d’en être l’heureuse bénéficiaire, mais ça ne pourra probablement pas être renouvelé tant que mon emploi du temps professionnel restera aussi chargé.

Faudrait pas, non plus, que vous preniez de mauvaises habitudes. Non mais des fois !

* Je plaisante, c’étais très courtoisement demandé. 
Je n’ai qu’un mot à dire : MERCI

God, t’es super génial !
Joyeux anniversaire, Momone ! Et Jonayla, pas sûre d’être là aujourd’hui, se joint à nous tous pour te faire de gros poutous partout.
Euh... C’est quoi, le sujet du jour ? Ah oui... sur le carreau : kif-kif ma Ž‘’“”•–—˜™š›œ de ±²³´µ¶·¸¹º»¼½¾¿ÐØÞβ d’imprimante de mes žŸ¡¢£¤¥¦§¨©ª«¬­®¯°, tiens !
Tu crois qu’elle m’imprimerait le vademecum sans faire ÷øþ€‚ƒ„…†‡ˆ‰Š‹ le marin ? Penses-tu ! En carafe, qu’elle est, mon imprimante ! En rideau ! Sur le carreau, quoi...
on a été devancé par le patron en personne !
Toute la journée, tu vas être La Dame mise à l’honneur ! et chacun t’enverra des tendresses et des bisous, tous très amicaux et sincères. ...et certainement des fleurs ! mais tu ne seras pas la Dame de Carreau car dans les jeux de cartes, elle représente une "Femme médisante, méchante, ne trouvant du plaisir qu’à faire le mal."
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 00h10 : Je n’ai qu’un mot à dire : MERCI God, t’es super...
L’es pas souvent là, God, hein, mon Eureka d’amour ? Mais il fait ce qu’il peut, le pauvre, pour nourrir toutes ces bouches assoiffées de savoir, et oisives de surcroît...
Bon, God, on t’admire, là ! Et maintenant, file gagner nos retraites, galopin ! 
Pendant qu’on se bisouille dans les coins, nous... Tu ne vas pas nous laisser sur le carreau, quand même !
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 00h30 : Joyeux anniversaire, Momone ! Et Jonayla, pas sûre d’être...
ton imprimante n’a pas voulu se tenir à carreau ! donc tu ne peux tenir tes promesses ... as-tu besoin d’aide ? la mienne, d’imprimante, est en état de marche (enfin, à 19 h. elle était encore de bonne composition) si tu ne t’en sors pas, envoie-moi les textes et je les imprime et les emmène vendredi ! c’est de bon coeur ! (c’est ce que m’a dit le cardiologue ce midi ...
Evidemment, ce ne sera pas aussi bien fait que par toi, mais l’essentiel, c’est d’avoir les "oeuvres" de tous les vrais poètes et les pseudo-poètes ... 
Euh... God... A droite, là, j’ai une seule pub qui occupe tout le bandeau. Et y’a Isabella qui me regarde avec insistance, avec un air d’en avoir deux, et me propose un avenir radieux si je lui clique dessus...
MAIS J’AI PEUR ! Comme elle me dit que c’est 100% gratos, sa prestation, si ça se trouve, je vais me retrouver sur le carreau ?
Bon, tant pis, je clique. Adieu...
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 00h40 : L’es pas souvent là, God, hein, mon Eureka d’amour ? Mai...
Ah oui, Bon God d’bon Dieu, t’as aucune idée du plaisir qu’il m’a fait en passant mon petit message à Lamone.

Je lui en sais très beaucoup énormément bezef bougrement gré ! Il a donné le bon exemple pour l’expression du jour, il ne m’a pas laissée, en quelque sorte, sur le carreau !
réponse à . cotentine le 21/03/2007 à 00h47 : ton imprimante n’a pas voulu se tenir à carreau ! donc tu ne p...
OK, je t’envoie le vademecum, avec les instructions. Merci !
Si demain, 1er jour du printemps, le soleil est aussi beau qu’aujourd’hui en Cotentin, je ne lésine pas, je m’acharne sur mes carreaux ... le vent m’y a accroché plein de poussières !
réponse à . cotentine le 21/03/2007 à 01h04 : Si demain, 1er jour du printemps, le soleil est aussi beau qu’aujourd&rsqu...
Je ne sais plus qui m’a prédit que je retournerais poussière... Si je comprends bien, je vais finir par me retrouver sur tes carreaux ?
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 00h53 : Ah oui, Bon God d’bon Dieu, t’as aucune idée du plaisir qu&rs...
Bon, allez, les gosses : pépé va se coucher. Soyez sages, hein ? Les mains sur le carreau les couvertures...
On trouve plusieurs origines à cette expression et je n’en citerais que deux.

Elle pourrait faire référence au carreau de la mine : l’endroit où l’embauche s’effectuait selon les besoins (nouvelle embauche ou remplacement d’absents ou de blessés). Rester sur le "carreau" revient à dire "ne pas être pris", "ne pas être embauché", donc rester de côté. D’ailleurs il y a une expression anglaise "ex-mine" qui signifie être sur le carreau de la mine qui pourrait confirmer cette parenté.
Elle aurait été adoptée plus tard par la langue familière pour décrire quelqu’un gisant à terre.

La deuxième explication serait issue du jeu de Paume, comme beaucoup d’autres d’ailleurs venant de l’univers de la paume.
Le sol d’un jeu de paume était autrefois constitué de carreaux. "Rester sur le carreau" était le symbole de la chute de l’un des joueurs, soit qu’il tombait pour rattraper la balle, soit qu’il perdait la partie.

Mais notre expression a aussi le sens de: être oublié, délaissé, n’est-il pas ?
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 01h17 : Je ne sais plus qui m’a prédit que je retournerais poussière...
c’est pas Isabella par hasard ?
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 01h39 : On trouve plusieurs origines à cette expression et je n’en citerais...
Mais qu’est-ce tu nous embrouilles, là, à nous paumer sur le carreau, hmmm ? Et le carreau d’arbalète, alors ? Il n’a droit à aucun égard, lui ? Non, mon Eureka d’amour, que je t’explique la véritable origine de cette expression à la mords-moi le pissenlit par la racine : tu te manges un carreau d’arbalète au cœur, recta, tu te retrouves comme l’as de pique bouffant du trèfle par la racine : gisant de cathédrale.
Et alors ? Et oualà !
Le roi de coeur à tes côtés, un carré d’as dans ton jeu, des atouts en pagaille... Lamone, tu ne resteras pas sur le carreau !

Avec tous les joueurs d’Expressio, la partie de ce jour se fera en ton honneur.

Joyeux anniversaire !
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 01h59 : Mais qu’est-ce tu nous embrouilles, là, à nous paumer sur le...
Permets-moi de souhaiter un bon et joyeux anniversaire à Lamone avant de te répondre. Que chaque bougie que tu souffleras t’apporte une joie !

Mais Pepe, tu avais sommeil pour ne pas voir que cette expression venait de la Marine ! Ce n’est pas à toi que je dois expliquer que le carré est la "pièce sous le gaillard arrière ou la dunette, où les officiers prennent leurs repas. On distingue le carré de l’amiral, du commandant, des officiers supérieurs, des officiers subalternes."(Glossaire des termes de marine). Donc, les matelots se débrouillaient pour poser leur banette ou accrocher leur hamac à l’abri. Les plus malheureux devaient se contenter des canots, à la merci des grains et embruns, où ils dormaient comme ils pouvaient sur le carreau* de ces derniers. Donc, ils restaient sur le carreau.
Et voili, et voilou : je raconte bien les histoires, hein ? 

* CARREAU : Dernier bordage supérieur de la coque d’un canot. Correspond aux préceintes.
réponse à . momolala le 21/03/2007 à 06h44 : Permets-moi de souhaiter un bon et joyeux anniversaire à Lamone avant de ...
Ah ben ouais ! Alors là, la Momola, là, j’en bégaie d’admiratible confusitude ! Comment n’y avais-je pas pensé moi-même personnellement ? C’est pourtant si clair, si limpide, si fluide : glacial dans le dos, je suis, tellement que, hein ?
Et, bien sûr et sans attendre, tu gagnes haut la main la trirème du jour ! C’est la cré* Mone** qui t’inspire comme ça ?
* à cette page, en Belle Gique encore, une fois !
** une cré Mone, ça va, ça vient, ça monte et ça descend, ça ferme et ça ouvre... Mâtin, tout un programme, pour un jour anniversaire !
réponse à . momolala le 21/03/2007 à 06h44 : Permets-moi de souhaiter un bon et joyeux anniversaire à Lamone avant de ...
Joyeux anniversaire Lamone !

06:44 C’est pas la Normandie, mais Momolala débarque !  Me laissant sur le culcarreau avec une trirème assurée... écœuré que ch’uis ! 
Mais quelle explication !  carreau Chapeau ! 
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 08h29 : Ah ben ouais ! Alors là, la Momola, là, j’en bég...
Salut l’amiral !
Tu ne dors donc jamais ? Ou bien alors que d’un oeil (comme Nelson, mais lui ne pouvait pas faire autrement)
Un seul carreau à ses lunettes, un Monocle, quoi !
A propos !
Marceeeel ! Un monocle !
-?????
-Un verre à l’œil quoi !
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 08h29 : Ah ben ouais ! Alors là, la Momola, là, j’en bég...
Bon anniversaire à Lemon et à sa peau citronnée donc.

Pour ce qui est de l’expression du jour, elle tire bien (si j’ose) son origine de la marine, mais le sens est bien plus graveleux... Il y a bien en effet le carré des officiers, mais il y a aussi LA carré, la chambre des soldats.
Beaucoup de mousses pour s’attirer les faveurs des officiers avaient l’habitude de passer des nuits torrides sous les galons... et ceux qui n’étaient pas du goût de l’amiral restaient sur le carreau ; effectivement le bordage supérieur de la coque d’un canot.
   

Je sais pas où t’as fait ton service dans la marine momo ? 
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 08h32 : Salut l’amiral ! Tu ne dors donc jamais ? Ou bien alors que d&rs...
Salut, le contre-pétamiral. Sache qu’un marin en charge du navire veille tant que la navigation l’exige ! Bon, allez, je fonce acheter une imprimante, que le Þβæç#ðñõ÷øþ de vade de mecum de Convention.be soit enfin tiré (BB attend...  )
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 01h39 : On trouve plusieurs origines à cette expression et je n’en citerais...
Les deux sont séduisantes, mais parlait-on déjà du carreau d’une mine au début du XVIIème siècle, puisqu’il paraît que l’expression remonte à cette époque ?

PS: bon anniversaire, Lalamomone !
réponse à . syanne le 21/03/2007 à 06h34 : Le roi de coeur à tes côtés, un carré d’as dans...
...elle peut donc aller batifoler dans le trèfle !

Lamone, je ne dirais pas mieux que le bonhomme qui dit "pas mieux, hic" sur la carte, mais le "hic" en moins, vu l’heure (mais ça va venir!)
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 08h42 : Bon anniversaire à Lemon et à sa peau citronnée donc. Pour...
Lemon (de vénus ???) est-il le masculin de lamone ? 
Je suis très touchée d’être la première (j’espère pas la dernière malgré ce que tu peux dire...) à recevoir cette carte d’anniversaire. Vraiment...
Je suis, en plus, lamentablement absente du site en ce moment. Et moi, j’ai pas noté les dates de vous tous... Bou hou hou !!!
En tout cas, je vous embrasse tous bien fort et vous remercie infiniment pour votre gentillesse et votre humour
réponse à . cotentine le 21/03/2007 à 00h39 : on a été devancé par le patron en personne ! Toute la ...
Cet anniversaire étant le dernier avant mes 50 ans, j’ai décidé d’inviter toutes mes copines d’ici (parce que j’en ai plein d’ailleurs mais en semaine, pas facile de venir), alors, ce soir, nous serons chez moi 22 nanas. Les messieurs font un peu la g... mais ils savent oh combien je les aime pour autant... Donc nous serons plein de dames, un choeur de femmes, des femmes en coeur et en joie. Et voilà, merci beaucoup à toi...
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 00h53 : Ah oui, Bon God d’bon Dieu, t’as aucune idée du plaisir qu&rs...
Et t’imagine pas le plaisir de Lamone en le recevant...
réponse à . cotentine le 21/03/2007 à 01h04 : Si demain, 1er jour du printemps, le soleil est aussi beau qu’aujourd&rsqu...
Ici, il neige
réponse à . momolala le 21/03/2007 à 06h44 : Permets-moi de souhaiter un bon et joyeux anniversaire à Lamone avant de ...
Si je les souffle toutes une après l’autre, je vais rester sur le carreau ! Y’en a trop
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 09h28 : Si je les souffle toutes une après l’autre, je vais rester sur le c...
Souffle-les ensemble, et fais-toi même aider, mais chacune doit t’apporter une joie, environ tous les trois jours de la prochaine année avant ton passage à la dizaine supérieure. Et rassure-toi, on s’en remet TRES bien ! Demande à Cotentine  
Hello tout le monde.
@ Lamone de tout coeur BON ANNIVERSAIRE.

Ma soirée d’hier ayant été un peu trop arrosée ,j’ai la tête dans le c..l et je crois que ma journée va se passer au lit!!
Pas certaine d’avoir la force de revenir vous lire aujourd’hui ,je vous souhaite à tous une bonne journée et peut-être à demain,si je survis !!!!!
@Lamone ;gaffe ce soir ,parce que les lendemains sont pénibles.
réponse à . God le 21/03/2007 à 00h00 : (Sur un air bien "Corsé") Lamonaaaaaaaaaa !! Nous sommes tous ici...
God je proteste énergiquement contre ce manquement aux usages !
Les photos que tu as publiées jusqu’à maintenant étaient toujours floutées, et l’absence de visages laissait planer un doute romantique quant à nos traits. Car le flou c’est le rêve!
Or dans cette photo on reconnait très bien * et ** (celui qui est couché sur le carreau).
Merci de tenir compte de cet avis.

Bon, je m’associe quand même aux voeux du jour : naître le jour du printemps, c’est quand même quelque chose, même si , ma bonne dame, pardon : Lamone dame, ya plus d’saisons !
le carreau d’arbalète, c’est un "dard".
mais on dit : un sous dard sur le carreau
réponse à . chirstian le 21/03/2007 à 09h59 : le carreau d’arbalète, c’est un "dard". mais on dit : un...
Si le car est en carafe, c’est le mécano qui se met sous le car, oh ! mais si le car repart sans crier gare, le mécano est sur le carreau.
(et moi je vais être en retard en cours)
Sur le carreau, rien !
Mais si on le soulève, on trouve
Un caro pour bronzer au phosphore (berk)
Un carolin, pour faire le canard,
Un caro lingien, pour faire, au contraire, l’empereur,
Une Caro nade, pour faire l’artilleur de marine
Un caro ’ncule pour faire un cygne à sa Lamone (de Caen)
Un caro tène pour la vitamine (Dada)
Hein ! caro ? T’es Noïde ? non Orange !
Une caro tide pour le coeur !
Un caro ttage, pour tricher un peu sur ses origines
Une caro tte, pour devenir plus aimable,
Un caro tier pour perforer

Tiens, Un coeur !
-Rodrigue, as-tu du coeur ?
-Non papa j’ai du trèfle
Et si tu m’ le pique,
Je te fous su’ l’ carreau ! (niveau CM1)
Il faut être prudent, oui certes, mais pas trop :
qui se tient à carreau... finit sur le carreau !*
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 01h59 : Mais qu’est-ce tu nous embrouilles, là, à nous paumer sur le...
Et quèsse y est dit dans "Compléments" plus haut hein ?
Bon n’anniversaire à la belle Mona, Ramona, non Lamone, pardon!
Et pour amener un complément à l’enquête :l’expression rester sur le carreau viendrait de la justice au temps de la monarchie. En ce temps les huissiers étaient chargés de contrôler l’accès au parquet de la cour. Lorsque des personnes n’étaient pas admises à y siéger, elles devaient demeurer sur le sol pavé de la salle et "restaient sur le carreau". Cette situation donne plutôt le sens de mise à l’écart, de délaissement à l’expression.
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 09h17 : Je suis très touchée d’être la première (j&rsqu...
Joyeux anniversaire Lamone. - tiens toi à carreau ne bois pas trop tu risquerais de tomber sur le carreau. Si God ne peut envoyer de carte à tout le monde, c’est pas grave, c’est toi qui sera chargé de la transmettre au suivant, comme la flamme Olympique. Ce sera le trophée d’ expressio. Je t’embrasse.
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 01h39 : On trouve plusieurs origines à cette expression et je n’en citerais...
Je voudrai ajouter l’expression Carreau des Halles. cette page Sol pavé de carreaux, carrelage. Spécialement : le carreau des Halles : endroit des anciennes Halles (par ex., à Paris) où l’on étalait et où l’on vendait les fruits, les légumes. Par extension, rue qui longe les halles ou l’emplacement de celles-ci.
Exemple "Pau bénéficie d’une double halle , celle réservée aux étals de commerçants , et le carreau des paysans où se retrouvent les producteurs locaux"
L’expression "Rester sur le carreau" signifiant alors ne pas être vendu.

J’en profite pour donner un autre sens à cette expression : Lorsque je lis les commentaires dans expressio, il m’arrive souvent de me sentir laissé sur le carreau. Je comprends fort bien la valeur humaine de tous les échanges amicaux de la bande de joyeux drilles qui chaque jour se lache sur expressio, mais pour qui n’en fait pas partie, ça devient un peu lourd de faire le tri entre ce qui concerne l’expression du jour et les "privates jokes." J’avoue que je viens beaucoup moins souvent lire les commentaires ou contribuer au débat de ce fait.

Ne pourriez vous pas imaginer un autre lieu d’échange, ou alors une balise qui réserve vos échanges à votre groupe d’initiés ? Cela vous permettrai de plus de publier l’ensemble de vos photos sans être obligé de les flouter.

Signé Flexique !
réponse à . Marcek le 21/03/2007 à 11h41 : Et pour amener un complément à l’enquête :l&rsquo...
En ce temps les huissiers étaient chargés de contrôler l’accès au parquet de la cour. Lorsque des personnes n’étaient pas admises à y siéger, elles devaient demeurer sur le sol pavé de la salle et "restaient sur le carreau".
j’ai déjà lu quelque part cette explication, avec l’opposition parquet- carreau. Le moins qu’on puisse dire est qu’elle n’est pas très convaincante ! Le mot "parquet" qui désignait la partie du tribunal où siégeaient les juges et avocats, avait le sens de "petit parc".
Le Nicot précisait en 1606 : "On l’a approprié aux auditoires des courts souveraines, pour la closture faite de posteaux et barres droites et traversaines, qui forclost la multitude és audiences, à cause dequoy on appelle ceste closture aussi la Barre, et le Barreau."
Donc pas d’allusion à la nature du sol, qui aurait pu justifier une opposition avec "carreaux".
Une autre explication fréquente se rattache au Jeu de Paume dont le sol était en carreaux : le joueur qui ratait le point en tombant "restait sur le carreau"...

Le Dictionnaire de L’académie de 1762 me semble beaucoup plus crédible :
"Coucher sur le carreau, pour dire, Coucher sur le plancher. Jeter des meubles sur le carreau, pour dire, Les jeter dans la rue. On dit aussi, Jeter quelqu’un, coucher quelqu’un sur le carreau, pour dire, L’étendre sur la place, mort ou très-blessé. Et, Demeurer sur le carreau, pour dire, Être tué sur la place."
réponse à . flexique le 21/03/2007 à 12h12 : Je voudrai ajouter l’expression Carreau des Halles. cette page Sol pav&eac...
L’expression "Rester sur le carreau" signifiant alors ne pas être vendu.
la référence au Carreau des Halles est tout à fait pertinente, mais est-elle antérieure ou postérieure ?
Si le dico de l’Académie cite : "demeurer sur le carreau = être tué sur place" dans son édition de 1762, il faut attendre son édition de 1932 pour qu’elle ajoute dans son article :
"Le carreau des Halles, L’endroit des Halles, à Paris, où l’on étale les légumes et les fruits."
Forte présomption, donc, pour que l’expression ait bien concerné des personnes, avant des légumes ( mais on peut aussi délirer sur les "grosses légumes" qui seraient restées sur le carreau ...)
réponse à . flexique le 21/03/2007 à 12h12 : Je voudrai ajouter l’expression Carreau des Halles. cette page Sol pav&eac...
EXPRESSIO SEUL CARREAU DE LA TOILE OU RESTENT SUR LE CARREAU CEUX QUI NE SAVENT PAS METTRE SUR UN MEME CARREAU L’UTILE ET L’AGREABLE

(J’ai laissé le gras sur le carreau)
réponse à . flexique le 21/03/2007 à 12h12 : Je voudrai ajouter l’expression Carreau des Halles. cette page Sol pav&eac...
Moi aussi, ça m’arrive de « sentir laissée sur le carreau » 
* parce que l’un ou l’une des intervenant(e)s m’a piqué mon idée et l’a exprimée tellement mieux que je ne l’aurais fait …
* je suis époustouflée par un poème écrit avec talent, alors que laborieusement, je rimaille … beaucoup moins bien ! alors je n’ose pas …
* pour encore d’autres motifs tels que le manque de ‘pêche’ d’une journée tristounette ou le manque de temps (les retraités sont débordés, c’est bien connu !)

L’expression du jour se prête souvent à des explications, des controverses ; demande de plus amples informations et précisions, mais souvent, il n’y a pas matière à débattre très longtemps … et alors, nous jouons avec les mots en nous renvoyant la balle et certains comptent les points … c’est comme dans une grande famille, il y a ceux qui s’expriment haut et fort et d’autres plus discrètement, mais rester en retrait ou quitter la partie, c’est un choix.
Ce site n’est pas une encyclopédie écrite par des érudits, il n’y a seulement que des ‘amis’ qui ne se connaissent pas forcément, mais qui éprouvent le même plaisir à s’interpeler, à délirer ou s’exprimer sérieusement ...

Pour trouver juste une définition de l’expression, sérieuse, sans humour et sans aparté … il existe d’autres sites (que je ne nommerais pas).
Dommage que tu nous trouves « lourds » ! ici, pas de délits d’initiés …
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 10h29 : Sur le carreau, rien ! Mais si on le soulève, on trouve Un caro pour...
Tu me "fand" tellement le coeur que j’en restrais sur le carreau
réponse à . flexique le 21/03/2007 à 12h12 : Je voudrai ajouter l’expression Carreau des Halles. cette page Sol pav&eac...
Pour ma part, je n’ai pas ce sentiment. Parfois c’est vrai, nous digressons, mais tout est clair. Si quelques uns ont des relations plus privées, c’est toujours en dehors du site, où j’ai toujours eu plaisir à te lire. Parfois, quand on arrive au milieu de beaucoup de contributions, on a un peu de mal à dénouer les écheveaux, mais, si tu demandes, il y aura toujours quelqu’un pour te répondre.

J’ajoute que n’étant pas une secte, Expressio ne peut compter d’initiés !
réponse à . cotentine le 21/03/2007 à 13h29 : Moi aussi, ça m’arrive de « sentir laissée sur l...
Personnellement, moi, la nouvelle arrivée sur le site, j’ai eu l’impression d’être adoptée tout de suite par la bande, et même si je ne connais pas très bien tout le monde, je ris aux saillies des uns et des autres, j’aime cette ambiance de camaraderie bon enfant...il faut dire que je suis modératrice sur un site de POESIE où je favorise ces échanges et les poètes SERIEUX se plaignent de ce laisser-aller...Mais dans mon métier d’enseignante, j’ai toujours eu un faible pour les dissipés...chuuut, ne le répétez pas !
réponse à . momolala le 21/03/2007 à 13h54 : Pour ma part, je n’ai pas ce sentiment. Parfois c’est vrai, nous dig...
Et dénouer les écheveaux sans monter sur ses grands chevaux

C’est le challenge d’expressio !
réponse à . momolala le 21/03/2007 à 13h54 : Pour ma part, je n’ai pas ce sentiment. Parfois c’est vrai, nous dig...
J’ajoute que n’étant pas une secte, Expressio ne peut compter d’initiés !
on leur faire trop d’honneur en disant que le terme initiés n’est attribué qu’aux membres des sectes.
En avant pour la cuistrerie du jour, pendant qu’Elpp bricole son imprimante 9 aiguilles.

Les anglophones utilisent le terme "mondagreen" pour désigner le fait de se méprendre à l’écoute d’un texte ou d’une chanson.

A l’origine un poème ancien (toujours dire qu’il doit être élizabéthain quand on ne connait pas la date, ça pose) disait :
And they slain the Earl of Murray and laid him on the green
(ils ont tué le seigneur de Murray et l’ont laissé sur le carreau).

C’est devenu : And they slain the Earl of Murray and Lady Mondagreen.

Un de mes préférés est :
"You and me, endlessly" (toi et moi pour toujours) qui peut devenir "You and me and Leslie" (je vous laisse imaginer).
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 11h44 : Joyeux anniversaire Lamone. - tiens toi à carreau ne bois pas trop tu ris...
Alors ça, je veux bien le transmettre effectivement, mais faudra qu’on m’explique comment et particulièrement lentement parce que j’ai un peu tendance à être hermétique au côté technique de l’informatique
Certains pourraient croire que notre expression vient du ’carreau’ de l’arbalète, flèche dont le fer était de section carrée. S’il est incontestable que celui qui recevait un tel carreau en pleine tête restait définitivement sur le carreau, il n’y a pourtant aucun lien avec la locution.

Elle ne vient pas non plus des jeux de cartes : on n’a jamais dit, avec le même sens, "rester sur le trèfle" ou bien "laisser sur le pique".
Objection, votre haut neur!
Lorsqu’un fantassin se faisait embrocher en pleine bataille champêtre au bout d’une pique en plein coeur, il restait sur le carreau au milieu d’un champ de trèfles, donc son ennemi le laissait sur la pique et il restait bien sur le trèfle, non ?
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 14h58 : Alors ça, je veux bien le transmettre effectivement, mais faudra qu&rsquo...
Dans le cas ou God ne voudrait pas (ce qui m’étonnerait, gentil comme il est) ou ne pourrait pas, tu me demanderas le moment venu, puisque c’est moi qui ai "l’originô" et tant d’autres dans le genre
pour les gens du Nord (et ses corons), cela un sens particulier avec le carreau de la mine, vaste étendue autour du chevalet. Rester sur le carreau, c’est ne pas descendre, donc ne pas travailler.
Bon et heureux anniversaire Lamone et fait gaffe à ta soirée.

Bonjour Flexique. C’est vrai que parfois, on se sent un peu de trop lorsque notre bande de joyeux drilles s’en donne. Je n’ai pas souvent l’occasion, le temps, ni surtout le talent de me mettre au diapason mais tu verras, ils sont tellement sympas. Attention : ce n’est absolument pas SLURP ! De plus, il y a moyen de se payer une pinte de bon sang. Noooonnnn Marcel ! Je n’ai rien commandé !
Bisou à toutes et tous.
réponse à . Aimpeh le 21/03/2007 à 15h37 : pour les gens du Nord (et ses corons), cela un sens particulier avec le carreau ...
Ca rejoint la première explication en (14).
réponse à . Aimpeh le 21/03/2007 à 15h37 : pour les gens du Nord (et ses corons), cela un sens particulier avec le carreau ...
Maintenant, c’est rester sur le parking.

Ceux qui sont déjà allé acheter des matériaux de construction ont certainement été sollicités par des travailleurs en provenance d’Europe centrale qui cherchent à se placer à la tâche. Ca ne marche pas toujours. Certains restent sur le bitume.
ce serait alors le même sens que celui de l’expression "faire grève" , à l’origine, quand les parisiens restaient sur la place de la Grève , au bord de la Seine, en attendant l’arrivée d’un bateau à décharger.
Mais je continue à dire que ces différentes expressions se sont nourries de l’expression initiale citée en #46
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 11h24 : Et quèsse y est dit dans "Compléments" plus haut hein ?...
Y disant des mente’ies, le God ! Bon, pardon de ne pas répondre à tous : c’est que j’ai une Convention.be à préparer, moi ! Et dire que pendant ce temps-là, les Belges nous attendent en se poivrant sévère, et croient qu’on s’amuse...
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 14h58 : Alors ça, je veux bien le transmettre effectivement, mais faudra qu&rsquo...
Moi non plus je n’y connais pas grand chose. Je ne crois pas que ce soit possible sans l’intervention de God. Nous nous contenterons de ton intention. Encore bon anniversaire. Sois sage 
réponse à . chirstian le 21/03/2007 à 16h01 : ce serait alors le même sens que celui de l’expression "faire gr&egr...
Et si l’épisode de Jésus chassant les marchands du Temple s’était déroulée à Paris (3ème) et pas à Jérusalem comme on le prétend souvent ?

Les-dits marchands se seraient alors retrouvés sur le carreau (du Temple) ???
réponse à . chirstian le 21/03/2007 à 12h26 : En ce temps les huissiers étaient chargés de contrôler l&rs...
Le trésor du Moyen-Français (XVème, XVIème, donc) indique déjà, pour carreau ou carrel, parmi d’autres sens, ceux de "sorte de pavé plat" et "rue pavée", l’exemple donné étant estre tué sur le carrel (=dans la rue).
réponse à . lorangoutan le 21/03/2007 à 15h00 : Certains pourraient croire que notre expression vient du ’carreau’ d...
J’chus d’accord_16, tu penses !
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 16h26 : Moi non plus je n’y connais pas grand chose. Je ne crois pas que ce soit p...
Sans l’intervention de God, pas possible bien sûr d’insérer une image ici. Mais très facile de la récupérer pour l’envoyer par courriel à un correspondant.
Les déboires de Cerise

Or donc, on l’appelait Cerise
Et vous l’avez tous bien compris
Si elle était trop souvent grise
C’est parce qu’elle aimait bien l’eau d’ vie
(car elle était déjà Cerise dans une aut’vie)

Par un beau soir du nouvel an
Elle bu tout le jus des pruneaux
En plus le sol était glissant
Et v’la ma Cerise sur l’carreau !
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 16h38 : Les déboires de Cerise Or donc, on l’appelait Cerise Et vous l&rsq...
Elle est tombée par terre
C’est la faute à ses verres (de gnôle)
Le cul sur le carreau
C’est la faute aux pruneaux

C’est exactement ce qui vient de m’arriver : j’avais pas bu (c’est pas mon genre, tu penses), mais mon sol était glissant (lavé au jus de pruneau) et vloum, sur le carreau.
J’en ai vu trente-neuf chandelles, c’est la faute (et la fête) à Lamone
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 16h38 : Les déboires de Cerise Or donc, on l’appelait Cerise Et vous l&rsq...
Je croyais que la place de la cerise, c’était sur le gâteau.

Pourquoi on l’appelait pas "six-roses" ?
Et toc, retour au "mondagreen".
En fait l’expression vient de la pétanque et je m’étonne qu’avec tous les joueurs avec des boules qui fréquentent ce site personne n’y ait pensé.

Quand le dernier joueur a réussi un carreau et que sa boule se trouve la plus près du cochonnet, on dit qu’on reste sur le carreau ... et on va prendre l’apéro.

Ech buveux d’chirloute !
réponse à . SyntaxTerror le 21/03/2007 à 17h01 : Je croyais que la place de la cerise, c’était sur le gâteau. ...
gâteau/carreau, ouais, bon, on va pas chipoter, on va dire que ça dépend de l’accent....
Quant à "six-roses", c’est sa copine, celle qui carbure au bourbon...
le lapin reste sur le carreau et la lapine sur la carotte ?
réponse à . syanne le 21/03/2007 à 17h01 : Elle est tombée par terre C’est la faute à ses verres (de gn...
T’étais donc avec Lamone et Louisann ?
Je sais que tu ne bois pas, c’est évident si tu es de Normandie...
Car haut peut être l’ego du client prétentieux.
Quand le carreleur lui reste à genoux.
Moralité : rester sur le carreau ou en bouger, de toutes façons, je nous finirons à terre puis fatalement en terre.

(Bon, ça se voulait spirituel, si vous comprenez cake chose là-dedans, dites-moi…)

Bon Anniversaire Lamone, moi et mon équipe t’embrassons.
Bonne p’tite fête entre femmes seulement ??? Les hommes restant sur le carreau de leur télévision… en pleureront.
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 17h31 : T’étais donc avec Lamone et Louisann ? Je sais que tu ne bois ...
Euh lô, que non, j’bois pô : ch’ui horsaine, l’bon bère, ch’est pas pour mi.
réponse à . chirstian le 21/03/2007 à 17h28 : le lapin reste sur le carreau et la lapine sur la carotte ?...
C’est râpé pour qui en ce cas ?
réponse à . syanne le 21/03/2007 à 16h34 : Le trésor du Moyen-Français (XVème, XVIème, donc) in...
Enfin une piste intéressante parce que certainement antérieure à l’apparition de l’expression dans sa forme d’aujourd’hui et avec un sens approchant !
Parce que je dubitate un max pour les autres propositions comme la mine, les halles... endroits où on disait peut-être aussi ’rester sur le carreau’, mais pas avec le même sens.
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 15h21 : Dans le cas ou God ne voudrait pas (ce qui m’étonnerait, gentil com...
Gentil, certes, mais pas trop. Surtout très très très occupé. Donc peut pas passer du temps à répondre à ce genre de demande susceptible de venir de plusieurs sources...
réponse à . syanne le 21/03/2007 à 17h35 : Euh lô, que non, j’bois pô : ch’ui horsaine, l&rsqu...
Ho, dé, dé, dé, tu vas pâ faire ta bégeule eul jou’ l’anniv’ d’la copine....
Gâ marcel, une gniole pou la dame !
réponse à . SyntaxTerror le 21/03/2007 à 16h32 : Et si l’épisode de Jésus chassant les marchands du Temple s&...
"Et si l’épisode de Jésus chassant les marchands du Temple s’était déroulée à Paris "

Si Jésus était venu à Paris, il serait allé au Stade de France voyons, carreau stade… marquer les esprits par des pointes piquées et rageuses vers les épineuses lignes adverses.

Et si Jésus était mort à Paris au Stade de France, cela se serait passé aux vestiaires. Le coupable aurait été tout désigné car les autorités de l’époque auraient eues un indice sur un lamentable mur tel que : « Car Omar m’a tué mais le Parquet s’en lave les mains. »

*Et c’est pour cela que, dans la même veine, le PSG vit son calvaire, son chemin de croix. Un jour, ils (les joueurs) seront délivrés… de leurs contrats. D2 > coulés !

Tout ça, c’est malheur !
réponse à . God le 21/03/2007 à 17h39 : Enfin une piste intéressante parce que certainement antérieure &ag...
La trirème avant-hier, la bénédiction de God en personne aujourd’hui, je sens que je vais finir croyante, moi...

Tout le mérite en revient à mon (vieux) dico de moyen-français, cestui-là même qui naguère tant m’a aidée à ne pas m’arracher les cheveux quand il fallait (essayer de) lire Marguerite de Navarre ou Montaigne dans le texte ! En voici la référence :

Dictionnaire du moyen français
la Renaissance
Larousse, coll. Trésors du français
Justine Titte goutte, alors, et ch’est bi passque ch’est ti, mon besot.
réponse à . syanne le 21/03/2007 à 18h14 : La trirème avant-hier, la bénédiction de God en personne au...
Sainte Syanne, ne vois tu rien venir ?
Rentre tes blancs moutons en l’Abbaye du Mont…
Michel.
réponse à . mident le 21/03/2007 à 15h40 : Bon et heureux anniversaire Lamone et fait gaffe à ta soirée. Bon...
Je rejoins mident, flexique ! J’ai un peu ressenti cela parfois et puis, on s’y met, on se lâche, on ne se prend pas au sérieux et au final, on apprend des tas de trucs sur comment calculer la hauteur d’une marée dans le port de fécamp avec un coef de 106. On se rend compte que Coluche en a sorti quelques bonnes, et que Desproges était excellent dans son genre, que les chansons françaises recellent des trésors et on rencontre des gens de toutes sensibilités. En plus, si tu as donné ta date de naissance, t’as plein de gens que tu ne connais ni des lèvres, ni des dents qui te souhaite un bon anniversaire. C’est pas le pied ça ?
Bien sûr, l’expression du jour est correctement épluchée, mais je ne pense pas qu’on ferait plus de 100 contribs chaque jour sans nos 10 graisses ions!
Dans flexique, quelquepart, il y a souple ! Si,si ! Viens nous faire partager tes connaissances et tes façons de voir, tu vas voir, tu vas y prendre goût !
@ plus et plus souvent !
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 17h31 : T’étais donc avec Lamone et Louisann ? Je sais que tu ne bois ...
Non c’était pas Lamone,c’était Mirlou!
Je ne sais pas comment elle était ce matin ,mais moi je peux vous dire et avec beaucoup de honte que je suis restée sur le carreau et au lit toute la journée.
C’est pas demain qu’on m’ y reprendra.
Ps;pour ceux qui viennent vendredi ,une âme charitable se fera un plaisir ,avec force détails de cafter sur la voix caverneuse qu’il a pu entendre au tel.
Bonne soirée à tous .
réponse à . louisann le 21/03/2007 à 18h53 : Non c’était pas Lamone,c’était Mirlou! Je ne sais pas...
"Je ne sais pas comment elle était ce matin ,mais moi je peux vous dire et avec beaucoup de honte que je suis restée sur le carreau et au lit toute la journée."

Et la révision de scooter rose, elle va se faire toute seule ?
Pour Lamone la nonne !
Mes sœurs, ce soir nous avons des carottes...
- AAAAAaaaaahhhhhh!...
- râpées
- OOOooohhhh !
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 18h58 : Pour Lamone la nonne ! Mes sœurs, ce soir nous avons des carottes......
C’est fin en plus, très fin... (ce qui n’arrange rien) 
réponse à . syanne le 21/03/2007 à 17h35 : Euh lô, que non, j’bois pô : ch’ui horsaine, l&rsqu...
C’est syanne hydrique, alors ! Sans l’acide, dans les remarques...
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 18h43 : Je rejoins mident, flexique ! J’ai un peu ressenti cela parfois et pu...
Tu es en train d’expliquer que pour être plus à l’aise Didans Expressio, il faut se brosser. Tous ici, nous cogitons pour ce qui ne serait en fait que de la pâte molle, de la pâte à dentifrice : notre cervelle. On prend acte !

Expressio : le seul site propre qui traite des expressions et des bactéries. Deux actions en une.

Question : faut-il sourire au site d’Expressio.fr tous les matins ?

En attendant : on peut aller s’rincer à l’œil sur les photos des expressionautes nus mais filoutés, floutés en cliquant sur un des boutons quelque part sur ce site. Ah ah !
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 18h21 : Sainte Syanne, ne vois tu rien venir ? Rentre tes blancs moutons en l&rsqu...
Je n’vais rien ranger du tout, Frère Yannou ! Je n’aime que les brebis égarées...
Cela dit, un petit tour au Mont, ça ne se refuse pas.
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 18h58 : "Je ne sais pas comment elle était ce matin ,mais moi je peux vous dire e...
Aie c’est pas gagné !!!!!!!
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 19h04 : Tu es en train d’expliquer que pour être plus à l’aise ...
J’ai dit ça moi ? 
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 19h01 : C’est syanne hydrique, alors ! Sans l’acide, dans les remarques...
Vaut mieux ça que Syanne-olyte (celle-là, elle vraiment trop collante).
réponse à . syanne le 21/03/2007 à 19h11 : Je n’vais rien ranger du tout, Frère Yannou ! Je n’aime ...
Envie d’une omelette ? 

@ Louisann : c’est la ouate que tu préfères ? Paresseuse !

@ Peinard > Ca savonne sec !
réponse à . syanne le 21/03/2007 à 19h15 : Vaut mieux ça que Syanne-olyte (celle-là, elle vraiment trop colla...
Et en plus c’est une rapide !
réponse à . chirstian le 21/03/2007 à 17h28 : le lapin reste sur le carreau et la lapine sur la carotte ?...
la lapine sur la carotte sur le carreau
Carreau se dit aussi dans certains cas pour carré, en termes de Jardinage :
carreau de carottes, d’artichauts, etc...
réponse à . God le 21/03/2007 à 17h45 : Gentil, certes, mais pas trop. Surtout très très très occup...
Ben ça vaaa, j’ai compris, le r’ferai pù !
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 19h22 : la lapine sur la carotte sur le carreau Carreau se dit aussi dans certains cas p...
Un carreau d’agneau aussi p’têt ????
Je ne vais pas laisser mon ami Chirstian monter sur un engin à Rikske ! (à risques… multiples)
Bon, les gosses : pépé a bien cavalé toute la journée. Si je tenais le triple-CENSURÉ- qui m’a obligé à faire un vademecum...
Maintenant, je vais rejoindre BB, la pauvrette, qui se languit de moi. Alors, sages, hein ? Les mains sur les v’là des mecs hommes, les filles...
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 19h47 : Bon, les gosses : pépé a bien cavalé toute la journ&ea...
Et un pépé qui cavale, c’est forcément qu’il s’appelle René car René la Canne : cette page
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 18h43 : Je rejoins mident, flexique ! J’ai un peu ressenti cela parfois et pu...
... et en plus on devient accro... La preuve : je suis de retour pour un tout petit moment.
Quid pour Convension.expressio.be.une fois ? Je pleeuuuure de ne pas pouvoir être parmi vous vendredi soir. Y a moyen d’avoir un reportage complet par mail à part ? Ce serait super-chouette. Impossible sans doute si notre superGod est fort occupé. Alleeez God, s’il te plait......
réponse à . mident le 21/03/2007 à 19h52 : ... et en plus on devient accro... La preuve : je suis de retour pour un ...
"Ce serait super-chouette. "

depuis quand les chouettes volent-elles au Super ?

J’suis comme toi, j’avais besoin de parler ce soir avec les Ami(e)s mais personne qui m’cause. Pourtant, j’ai des bons côtés mais on me laisse sur le carreau. Tant pis, j’vais aller m’dégoter une tite bouteille de derrière les fagots. "Rester sur le fagot", en voilà une expression qu’elle est bonne... hip’s !
réponse à . mident le 21/03/2007 à 19h52 : ... et en plus on devient accro... La preuve : je suis de retour pour un ...
t’inquiète ! Il ne manquera pas de narrateurs volubiles qui te f’ront un rapport de notre fiesta ! et on pensera à toi, on t’évoquera, tu nous manqueras. En aucun cas tu ne resteras sur le carreau ! 
réponse à . louisann le 21/03/2007 à 18h53 : Non c’était pas Lamone,c’était Mirlou! Je ne sais pas...
Mais pourquoi tu le leur dis ?
Comment ? Ils ne savaient pas que c’était moi ?
Ah, tu n’avais encore rien dit ???

OOooups-Hobbes
Ma chère Lamone, je viens tard, c’est vrai, mais mes souhaits n’en seront que plus vrais et sincères.

Alors, vieille bique, encore une de broutée ??  )

Happy-birthday-Hobbes
réponse à . cotentine le 21/03/2007 à 20h13 : t’inquiète ! Il ne manquera pas de narrateurs volubiles qui te...
Mais de quellle sacrée convention parlez-vous tous, nom de nom.
Eclairez ma lanterne, ou je vais glisser sur le carreau!!!!
réponse à . Marcek le 21/03/2007 à 20h25 : Mais de quellle sacrée convention parlez-vous tous, nom de nom. Eclairez ...
Bon, de retour à l’ordi en vitesse : la Convention.be du 23 mars (après-demain donc), qui se déroule à Bruxelles, avec des Varois, des Normands, des Pieds-Noirs, des Belges, des Sarthois et j’en passe. Voili voilou ! Si tu veux des précisions off, demande mon adresse à God, j’chus d’accord.
Allez, au lit les gosses ! Que Pépé va se fâcher, hein ?
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 20h41 : Bon, de retour à l’ordi en vitesse : la Convention.be du 23 ma...
Eh bé oui il eut fallu qu’on le lui disâsse à la pôv Marcek afin qu’elle le susse !

Eh Marcek tant qu’à faire balances nous ton jour d’annivday qu’on t’le souhaite comme à tout le monde z’ici. Bori t’rajoutera sur la liste des jours qu’c’est la fiesta des anniversairés, c’est lui le scribe d’la maison
réponse à . Marcek le 21/03/2007 à 20h25 : Mais de quellle sacrée convention parlez-vous tous, nom de nom. Eclairez ...
Allez ma grande r’lèves toi de su’l’carreau, et vas à (112)
réponse à . eureka le 21/03/2007 à 21h01 : Eh bé oui il eut fallu qu’on le lui disâsse à la p&oci...
Marcek est du 19 avril, elle nous l’a déjà donné et si Borikito ne l’a pas marqué, il va se faire gronder comme un élève inattentif !
réponse à . cotentine le 21/03/2007 à 21h05 : Marcek est du 19 avril, elle nous l’a déjà donné et s...
Encore debout ! Ah, mais ça ! Il faut bien dormir, que vendredi soir, ça va pas être la même chanson, hein ? Moi aussi, je mets à jour la liste au fur et à mesure, au 23 février 2007, contrib_89 ("A bon entendeur, salut"), de façon à ce que les étourdis puissent se rafraîchir la mémoire.
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 21h19 : Encore debout ! Ah, mais ça ! Il faut bien dormir, que vendredi...
Et une mémoire arrosée > Provençal, ça oui, c’est rafraîchissant ! Faut pas laisser tomber le breuvage sur le carreau, c’est gâchis.
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 20h41 : Bon, de retour à l’ordi en vitesse : la Convention.be du 23 ma...
Les p’tits veinards !
Hé hé ! Pour qui, la triple-Westmalle ? Hmmm ? D’ici à ce qu’on reste sur le carreau...
réponse à . Elpepe le 21/03/2007 à 21h46 : Hé hé ! Pour qui, la triple-Westmalle ? Hmmm ? D&rs...
En attendant, c’est nous qui restons sur le carreau !
Mais je ne perds pas tout, mon fère m’a invité à un concert de Graeme allwright !
80 ans le Pépé aux pieds nus et toujours en forme...
réponse à . cotentine le 21/03/2007 à 21h05 : Marcek est du 19 avril, elle nous l’a déjà donné et s...
Oh vouich, maîtresse, flagellez-moi !
Et si on allait faire un petit tour du côté de la contrib 19 du 19/3 "se fendre la poire", qu’est-ce qu’on y verrait ? Hein ?
Bon je vais songer à aller au dodo après cette journée fraîche.
Bonnenuit mézagno.
réponse à . <inconnu> le 21/03/2007 à 17h26 : gâteau/carreau, ouais, bon, on va pas chipoter, on va dire que ça d...
Dans le bourbon, y’en a que 4...
Rester sur le carreau: Explication reçue à Carcassonne.
Carreau= dalles latérales sur les côtés des fenêtres dans le château.
Dalles sur lesquelles on peut s’asseoir.
Lors des bals les jeunes filles qui n’étaient pas invitées "Restaient sur le carreau"
Confer"Faire tapisserie"
ben, deux en plus, c’est encore mieux, non ? 
Le carreau est aussi un coussin carré pour s’asseoir ou s’agenouiller.
"M. de Guise a obtenu la faveur d’avoir un carreau à la messe du roi (JOUY, L’Hermite de la Chaussée d’Antin, t. 2, 1812, p. 6)." TFLI
A la messe du roi, il y avait ceux qui se mettaient à genoux sur le dallage et les privilégiés qui avait droit à un carreau. Rester sur le carreau était contrairement à notre expression du jour un avantage.
réponse à . mickeylange le 27/07/2010 à 09h06 : Le carreau est aussi un coussin carré pour s’asseoir ou s’age...
Lange, mon Lapin, qu’est-ce tu fais tout seul depuis juillet 2010 ?
Depuis 1160, le ’carreau’ désigne un pavé... dit God. A cette date, on le trouve aussi sous cette forme : quarel.
Et un siècle plus tôt (1060), il apparaît ainsi : quarrel* (qui n’a rien à voir avec la querelle anglaise), toujours avec le sens "carreau".

*trouvé dans le Dico. Historique de la Langue française
Le cardeur se tient à carreau sur les carres haut sur la piste et y passe un mauvais quart d’heure.
Mais qu’haro ne soit crié, car haut les coeurs, les skieurs débutants descendront.
Et s’il se fait descendre,
pour se réconforter le cardeur passera du quart d’eau au quartaut...
Avec un brin de nostalgie quand même je note que cette expression annonce la première rencontre avec l’Amiral pour quelques uns d’entre nous. Depuis il reste ici sur le quart, haut dans le phare et la main en visière il veille au déferlement des vagues de nos mots.
En tout cas, notre petite société fonctionne bien sous la férule de God. Je connais un réseau prétendument social qui semble bien rester aujourd’hui sur le carreau. Face de livre, qu’il s’appelle. L’antithèse d’Expressio.

Vexé qu’il s’est senti, le bouc, et il a consenti à ouvrir ses fausses pages.
réponse à . SyntaxTerror le 21/03/2007 à 17h01 : Je croyais que la place de la cerise, c’était sur le gâteau. ...
71. Le 21/03/2007 à 17:01:22 par SyntaxTerror :
Je croyais que la place de la cerise, c’était sur le gâteau.
C’est beau, quand même, la prémonition: savoir, le 21/03/2007, que l’esxpressio.fr "cerise sur le gâteau" serait replacée hier et l’annoncer ainsi...

Oui, je sais, pour le remarquer, il faut suivre, et non rester sur le quart-eau...
réponse à . DiwanC le 21/04/2011 à 02h09 : Depuis 1160, le ’carreau’ désigne un pavé... dit God. ...
*trouvé dans le Dico. Historique de la Langue française
Tiens, c’est bizarre: je ne l’ai pas dans le mien. Mais il est vrai de dire qu’il me manque trois feuillets que j’ai dû enlever.
J’avais mis le dico sur une chaise, pour monter dessus et essayer d’attraper le canard sur le dessus du buffet. Je me suis tapé la tête au plafand: il était trop épais d’un cheveu. Comme je ne voulais pas me l’arracher, ma femme a préféré enlever les trois feuillets (je lui avais dit "l’étroit feuillet" - vous pensez bien: pour un cheveu! - mais elle a mal compris). Et depuis je n’ai plus de bosse. Le canard, lui, ce jeudi matin, est toujours vivant.
(idée empruntée à Robert Lamoureux)
il y a pire que de rester sur le carreau, c’est être sous le carreau.
cette fois, les carreaux sont cuites !
réponse à . file_au_logis le 21/04/2011 à 08h36 : 71. Le 21/03/2007 à 17:01:22 par SyntaxTerror : Je croyais que la pl...
Les bras m’en tombent.

Tout ça, c’est parce que Cerise a déjà été prise par une autre compagnie d’assurances que Rochefort (qui ne se grandit pas dans ce rôle) est obligé d’acheter la framboise sur le gâteau.
réponse à . mickeylange le 27/07/2010 à 09h06 : Le carreau est aussi un coussin carré pour s’asseoir ou s’age...
Je connais bien "La Chaussée d’Antin", et en effet il y a beaucoup de carreaux sur les murs de la station.
Ceci n’a pas porté chance au duc de Guise qui est resté ... comme deux ronds de flan(c).
Un jour, à Londres, où il y a les bus à étages, j’en attendais un, et, tiens! je suis tombé sur le car haut.
réponse à . SyntaxTerror le 21/04/2011 à 09h03 : Les bras m’en tombent. Tout ça, c’est parce que Cerise a d&e...
Les bras m’en tombent.
Et bien! Si tu t’appelles en plus Napoléon, je viendrai passer mes hivers chez toi, car rien ne vaut un bon appartement chaud ... 
Je cherchais un livre de contes au hasard, et je suis tombé sur le Carro-ll.
Il avait longuement hésité... Alice ?... Dinah ?... Et pourquoi pas Sylvie ?...
Finalement, Lewis épousa Caroll. Ce fut une merveilleuse union.

Oups ! Désolée... Il y a carobolage carambolage avec l’intervention de joseta.
Traduction
En Italie, "sul caro", c’est comme être à Bourges, c’est "sur le cher".
réponse à . DiwanC le 21/04/2011 à 11h12 : Il avait longuement hésité... Alice ?... Dinah ?... Et p...
Ah? Je croyais que Carroll avait épousé une fille du nord qui s’appelait Line.
( l’union Carroll- Line du nord).
Il était majeur, il resta sur le carreau (*).
Il avait bonne mine !

(*) : mineur, peut-être eût-il été engagé ?

Grisou-Hobbes
L’autre jour je me suis coupé avec une vitre. Depuis je me tiens à carreau.
réponse à . joseta le 21/04/2011 à 11h35 : Ah? Je croyais que Carroll avait épousé une fille du nord qui s&rs...
Hélas non... car - hostiles à cette union - Jack et Elisabeth (les parents) s’y opposèrent et restèrent de marbre.
Le cuisinier-détective était sur le cas rôt.
réponse à . DiwanC le 21/04/2011 à 12h05 : Hélas non... car - hostiles à cette union - Jack et Elisabeth (les...
Merci. Me voilà renseigné sur l’état de l’union.
Après la cerise, la pomme que Guillaume Tell atteignit de son carreau d’ arbalète... Heureusement pour son fils il n’ eut pas la guigne de viser quelques centimètres trop bas....
réponse à . mitzi50 le 21/04/2011 à 13h48 : Après la cerise, la pomme que Guillaume Tell atteignit de son carreau d&r...
la pomme sur son fils c’était la cerise sur le gâté.
Le carreau d’arbalète était une dondaine, d’où l’appellation de dondaine ou (grosse) dondon donnée aux femmes qui en ont la forme (renflée sur le fût).
réponse à . mitzi50 le 21/04/2011 à 13h48 : Après la cerise, la pomme que Guillaume Tell atteignit de son carreau d&r...
Voilà ce que c’est que de sortir déjeuner, je me fais griller sur le fil.
C’est le fils qui a failli rester sur le carreau.

Bon je vous redonne le lien vers la version Spike Jones de l’Ouverture de Guillaume Tell vue comme une course hippique, avec ces commentaires à graver dans le gruyère :
Lettuce coming to a head, Toilet Paper wiping up the rear
Richard Cœur de Lion est resté sur le carreau à cause d’un carreau.
réponse à . mickeylange le 21/04/2011 à 15h05 : Richard Cœur de Lion est resté sur le carreau à cause d&rsqu...
A Chalus, maintenant en Haute-Vienne.

Décidément, le Limousin n’apporte rien de bon !
réponse à . DiwanC le 21/04/2011 à 12h05 : Hélas non... car - hostiles à cette union - Jack et Elisabeth (les...
Ah, je croyais que la mère de Lewis Caroll, c’était Martine.
réponse à . SyntaxTerror le 21/04/2011 à 16h03 : Ah, je croyais que la mère de Lewis Caroll, c’était Martine....
Bon... Un peu d’attention, s’te plaît !

Martine, c’est la mère de Line du Nord... à ne pas confondre avec la Line du Sud, laquelle réside en Italie où si tu ne te tiens pas à carreau, tu te retrouves sur le sable des plages siciliennes, bosselé comme une carrosserie de banlieue, car Giorgio ne plaisante pas avec l’honneur, lui qui pourtant n’hésite pas à carotter l’ pôv monde !

Giorgio, c’est le fils maudit... vaguement apparenté à God, par une branche mais on ne sait plus bien laquelle... on parle d’une histoire de jalousie : l’un roulait carrosse pendant que l’autre tirait le diable par la queue sur le carreau d’une mine, grise et pitoyable. Mais va savoir Charles, comme on dit chez les carolingiens.

Ça va ? Tu suis ? Si tu n’as pas tout compris, n’hésite pas à le dire ! Lange te fera un dessin, Houbba y mettra des couleurs, M’sieur Ubbleu t’épongera le front (il a des mouchoirs plein les poches) et, ce soir, BeeBee t’expliquera tout, calmement. Ne demande rien à chirstian, le temps qu’il décortique tout ça, on en sera à la vingt-cinquième génération de diptères.
J’espère que ça ira car autrement, je ne peux rien faire pour toi ! 
réponse à . mickeylange le 21/04/2011 à 15h05 : Richard Cœur de Lion est resté sur le carreau à cause d&rsqu...
En nulle guise, de par ma foi, Sire L’Ange ! Le roi Richard, comme vous savez, longtemps demeura parmi nous, au royaume de Jérusalem. Et il est vrai qu’étant de retour en Aquitaine, il reçut au tournant de la dextre épaule un carreau d’arbalète, cependant qu’il assiégeait avec plus de folie que de raison le château de Châlus. Toutefois, au lieu de rester sur le carreau, il se redressa sans délai et s’en revint chevauchant en son manoir. Là, il fit arracher à grand peine et grand dolor par ses mires le carreau satané. Puis, malgré les tourments qu’il endurait, "il gésit à famme et but et manja tant qu’il li plut".Or la plaie, qui était profonde, ne tarda guère à s’envenimer. Ce que voyant, le roi Richard pria ses chevaliers de le conduire en litière jusqu’à l’abbaye de Fontevraud, où reposait le corps du roi Henri, son père. Depuis le Limousin jusqu’en Anjou, le voyage dura onze jours. Et son âme singulière, qui toujours allait de la cruauté à la douceur, de la poésie à la guerre, de la plus fine courtoisie au parjure, le roi Richard la rendit le onzième jour, entre les bras de Dame Aliénor d’Aquitaine, sa mère, accourue à la rencontre de celui de ses fils qu’elle mieux aimait
Heureusement, Lovendric nous rend visite avec cette rare écriture qui enlumine le site !
car il y en a ici qui ne content que balivernes... m’en vais goûter la ciguë chez les Desgrands-Lacour...
réponse à . Lovendric le 21/04/2011 à 16h59 : En nulle guise, de par ma foi, Sire L’Ange ! Le roi Richard, comme vo...
Cher Maître - ceci étant dit sans moquerie aucune et avec un profond respect pout ton talent - pourrais-tu nous narrer dans ta si belle langue les aventures du Roi Richard de retour de Terre Sainte, lorsqu’il fut emprisonné de longues semaines en ce château-fort de Dürnstein, situé non loin de Vienne, sur la rive du Danube, par le Duc Leopold von Babenberg....
Il y a bien sûr les informations en français d’aujourd’hui disponibles un peu partout. Cependant, comme le dit si bien DiwanC "avec cette rare écriture qui enlumine le site" et qui l’illumine en plus, tu nous transmets ton savoir de manière si merveilleuse...
Je ne m’en lasse point!
réponse à . DiwanC le 21/04/2011 à 17h22 : Heureusement, Lovendric nous rend visite avec cette rare écriture qui enl...
m’en vais goûter la ciguë chez les Desgrands-Lacour...
Tu veux dire que tu vas trinquer avec les six grues de chez les Dufond de Lacour? Ben oui, fais gaffe alors, pasque tu risques de trinquer aussi, alors, ma belle!
réponse à . DiwanC le 21/04/2011 à 16h56 : Bon... Un peu d’attention, s’te plaît ! Martine, c&rsqu...
Ça va ? Tu suis ? Si tu n’as pas tout compris, n’hésite pas à le dire ! Lange te fera un dessin,

Certainement pas !
j’ai rien compris, mais par ailleurs vos contributions semblent passionnantes pour les initiés.
réponse à . mickeylange le 21/04/2011 à 19h05 : Ça va ? Tu suis ? Si tu n’as pas tout compris, n’h&...
Hé, ho, là. Tes outils ne sont-ils pas le compas et l’équerre, couplés aux pinceaux que tu te prends dans les seaux en descendant de ton échafaud d’âge? Et Line y sied à merveille...
Qu’elle soit du Nord ou du Sud, nul ne sait, en définitive: ils en ont d’abord fait une guerre où il semblerait que le Nord a vingt culs, puis de décider d’en faire un film... dont il ne reste rien: le vent a tout emporté. Et pourtant, Mickey, depuis, parle beaucoup de toi, que ce soit plus tôt dans la journée, ou alors lors des journées de la découverte: Lady Day...
@Mickeylange
En ce moment, je repasse les peintres de l’école française du XIXe s., et là, j’en suis sur le Caraud.

Pour en savoir davantage: cette page
réponse à . mickeylange le 21/04/2011 à 19h05 : Ça va ? Tu suis ? Si tu n’as pas tout compris, n’h&...
j’ai rien compris,...
C’est sans doute parce qu’il n’y avait rien à comprendre... Ce n’était que quelques divagations... élucubrations un peu folles, comme parfois.
Rester sur le carreau, c'est rester à terre, mort ou blessé...
C'est ce qui nous attend tous ! Un jour ou l'autre nous ferons la rencontre de Sa Majesté la Mort, une belle qui ne semblait pas si féroce affirme le tendre Georges B.
Donc, ne nous faisons pas plus de souci que s'en fit Oncle Archibald.

Et les voilà, bras d'ssus, bras d'ssous,
Les voilà partis je n' sais où
Fair' leurs noces...



Ah ça c'est sûr ! S'il nous fallait recenser les chansons de Georges où il est question de "rester sur la carreau" on en aurait pour la journée..........

Et moi la journée je l'ai pas parce que j'ai beaucoup à faire.........

Alors branche la cafetière et je vous dis à plus plus..........
Rodrigue as-tu cœur ?
Quand tu restes sur le carreau, il n'a a plus qu'à brouter du trèfle et de la luzerne. Encore faut-il mettre le coeur à l'ouvrage, mais attention! ça pique!
"Rodrigue as-tu cœur ?"
Non, Papa, atout carreau !
Les expressions se ressemblent:
aujourd'hui, carreau; avant-hier, qu'haro...
- Je n'ose pas passer, vos chiens ont l'air furieux...
- bêtes à carreau Taine !
- joli pigment ! mais vous feriez mieux de surveiller vos clébards !
Certains se souviennent peut-être des monoplaces Arrows de la fin des années 70-début des années 80 , sponsorées par un fabricant de carrelages ici et , surnommées "la salle de bains".
réponse à . file_au_logis le 21/04/2011 à 20h14 : Hé, ho, là. Tes outils ne sont-ils pas le compas et l’&eacut...
en descendant de ton échafaud d’âge?
Je n'utilise pas d'échafaudage, c'est trop compliqué.
J'utilise la technique colibri beaucoup plus pratique, la palette dans une main et le pinceau dans l'autre. C'est aussi plus facile pour prendre du recul et avoir une vue d'ensemble.https://www.youtube.com/watch?v=fJ8qGRkCzI0
DEVINETTE DOUBLE (je m'améliore  ) "Rencontre sur le carrel"
- Je vous connais...vous jouez au rugby !
- trois-quarts aile !
et bien avec moi, ça fera quatre ! QUI SUIS-JE ?
.-.-.-.-.-.-.-.
Un passant, témoin de la scène, s'adressa au joueur: - Vous êtes à l'honneur !
QUE RÉPONDIT LE RUGBYMAN ?
réponse à . mickeylange le 20/02/2015 à 10h38 : en descendant de ton échafaud d’âge?Je n'utilise pas d&#...
Toi, en colibri, je demande à voir !!! 
réponse à . joseta le 20/02/2015 à 11h50 : DEVINETTE DOUBLE (je m'améliore  ) "Rencontre sur le carrel&qu...
Réponses
QUI SUIS-JE ?: Danny Carrel
QUE RÉPONDIT LE RUGBYMAN ?: - talonneur ? non,non, trois-quarts aile !
Certains pourraient croire que notre expression vient du 'carreau' de l'arbalète
'carreau' ne vient pas d'une arbalète.. ALORS
'qu'arrow' vient bien d'une arbalète  
réponse à . joseta le 20/02/2015 à 11h50 : DEVINETTE DOUBLE (je m'améliore  ) "Rencontre sur le carrel&qu...
...avec moi, ça fera quatre ! QUI SUIS-JE ?
C'est l'Irlandais qui a trouvé un trèfle à quatre feuilles et qui – allongé sur la pelouse du terrain – rêve à de futures victoires.

Mais, tel que je te connais, tu vas encore me dire que j'ai tout faux...

réponse à . DiwanC le 20/02/2015 à 12h39 : ...avec moi, ça fera quatre ! QUI SUIS-JE ?C'est l'Irlandais qu...
Non, c'est moi qui 'étouffe haut' (de rire  )
réponse à . joseta le 20/02/2015 à 12h33 : Réponses QUI SUIS-JE ?: Danny Carrel QUE RÉPONDIT LE RUGBYMAN...
Danny Carrel, rugby"man" ?
Tu es certain ?
Je me refuse à chercher des réponses sensées à des devinettes erronées... Pffff...
réponse à . DiwanC le 20/02/2015 à 12h50 : Danny Carrel, rugby"man" ? Tu es certain ? Je me refuse &a...
Heu...quelle est la technique pour grimper aux rideaux ?
réponse à . joseta le 20/02/2015 à 13h18 : Heu...quelle est la technique pour grimper aux rideaux ? ...
À cette page, M'sieur Reverso répond à ta question !
Pour ma part – ici tout au moins   – je n'utilise que la première !
Pour la seconde... chacun sa technique !
réponse à . joseta le 20/02/2015 à 12h37 : Certains pourraient croire que notre expression vient du 'carreau' de...
'qu'arrow' vient bien d'une arbalète
Hélas, non.
Une arbalète (crossbow) tire des "bolts", comme boulon (une vis + une rondelle + un écrou ) ou comme Usain.
réponse à . SyntaxTerror le 20/02/2015 à 13h46 : 'qu'arrow' vient bien d'une arbalèteHélas, non. Une arbalèt...
Tu ne connais pas mon arbalète, toi ! 

À propos* de carreau, il y a celui-ci... (cliquer sur l'image).

* ... de lapin, bien sûr !
Avec M'sieur Rey, vais apporter de l'eau au carreau de Syntax, car je lis :
Carreau : [quarrel en 1080 ; quarel en 1160 ; carreau au XIIe s.]. Du latin quadrellus → projectile d'arbalète (v. 578).
Faut t'y résoudre, joseta... et rendre les armes !

Si, dès 1160 comme le dit God, carreau désigne bien un pavé plat de terre cuite, notre "laisser sur le carreau" n'apparaît que vers 1600.
M'sieur Rey dit encore des tas de choses fort intéressantes sur le sujet, cite quelques expressions, dont celle-ci : qui se garde à carreau n'est jamais capot...

réponse à . DiwanC le 20/02/2015 à 14h20 : Avec M'sieur Rey, vais apporter de l'eau au carreau de Syntax, car je lis :...
Arrow signifie flèche, et flèche est synonyme de carreau.
Et pis c'est tout !
réponse à . joseta le 20/02/2015 à 14h28 : Arrow signifie flèche, et flèche est synonyme de carreau. Et pis c...
Je savais que les Espagnols avaient envahi la Bretagne dans les années 1500... je ne savais pas qu'en souvenir ils avaient emporté le caractère dit têtu des Armoricains.

Le monsieur ne te dit pas que "carreau" n'est pas synonyme d' "arrow". Il te dit que l'origine du mot est "quadrellus" → projectile d'arbalète.
Et pis c'est re-tout !
Mais on ne va pas s'énerver pour ça, s' pas !
Toi, en colibri, je demande à voir !!!

J'étais certain que tu dirais ça. En l'écrivant je pensais à toi. Mais j'espérais quand même qu'avec ton sens de la poésie et ton imagination fertile tu pourrais imaginer un colibri qui serait à échelle humaine. La beauté n'est pas dans la taille (sauf pour les mineurs) mais dans les proportions. Un colibri ( je dis colibri et pas oiseau mouche pour pas exciter Chirstian) qui butinerait des tonneaux de rosé, ça aurait autant de gueule qu'un hélicoptère se posant sur la Jeanne d'Arc.
c'mon... Jeanne d'Arc, vraiment ?
réponse à . mickeylange le 20/02/2015 à 22h55 : Toi, en colibri, je demande à voir !!! J'étais certain q...
Parce que sottement, je t'ai imaginé - toi homme... euh... comment dire ? solide ? oui, solide te convient car il faut plus qu'un vent de force 5 pour te faire vaciller - je t'ai imaginé petite chose fragile voletant de-ci de-là...
Difficile ! 

J'ai oublié trop vite la délicatesse de tes peintures, la finesse de tes sculptures, la discrétion de ton amitié... Finalement, "colibri" te va bien !
Et d'autres que moi pourraient en témoigner ; s' pas Momo !

réponse à . joseta le 20/02/2015 à 14h28 : Arrow signifie flèche, et flèche est synonyme de carreau. Et pis c...
Carreau est synonyme de vitre donc les arbalètes lancent des vitres.
Et pis c'est tout ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Sur le carreau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?