Tomber comme à Gravelotte - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Tomber comme à Gravelotte

Pleuvoir très fort.
Tomber en grandes quantités ou de manière très rapprochée.

Origine

Il faut remonter du 16 au 18 août 1870, lors du long match France-Prusse de 1870-1871, pour comprendre d'où vient cette expression.
Nous sommes en Lorraine, pas très loin de Metz. D'un côté, nous avons l'équipe de France, constituée d'environ 113 000 hommes, et de l'autre, l'équipe de Prusse, forte d'environ 190 000 soldats. Autant dire que le match, qui se déroule sur un espace 'un peu' plus grand qu'un terrain de foot, s'annonce déséquilibré, alors que, pourtant, personne n'a pris de carton rouge du côté français.

Le capitaine de l'équipe de France est le maréchal Bazaine, son homologue adverse est le maréchal von Moltke.
Au coup de sifflet de l'arbitre (dont l'histoire n'a pas retenu le nom), la bataille commence.
A la fin de la tuerie (Lien externe), on compte 12500 français hors de combat (dont 1100 tués) et 19200 allemands (dont 5000 morts). Aucun camp n'a une victoire nette et Bazaine doit se replier dans Metz.

Toujours est-il qu'au cours de cette bataille, il est dit que les balles et les obus d'artillerie tombaient avec une telle densité, que les participants à cette petite boucherie en ont été très impressionnés, au point que, renforcé par le nombre très important de pertes (les hommes tombaient comme des mouches), notre expression en est née.

Elle ne s'emploie pas que pour la pluie, mais aussi lorsque diverses choses (généralement non souhaitées) se succèdent rapidement, comme des statistiques indésirables, par exemple.

Compléments

Il est intéressant de préciser que la bataille de Gravelotte s'appelle ainsi du côté des Allemands, mais s'appelle la bataille de Saint-Privat du côté français, cela parce qu'il y avait deux fronts, un à proximité de chacun des deux villages.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tomber comme à Gravelotte » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Mae hi'n bwrw hen wragedd a ffynIl pleut des vieilles dames et des bâtons
Allemagnede Es regnet kleine Hunde.Il pleut de Petits chiens.
Angleterreen It's coming down in buckets.Il descend dans des seaux.
États-Unisen To rain cats and dogsPleuvoir des chats et des chiens
États-Unisen To rain pigs and chickensPleuvoir des cochons et des poulets
Angleterreen It's raining cats and dogsIl pleut des chats et des chiens
Angleterreen It's pissing it downÇa nous pisse dessus (vulgaire!!!)
États-Unisen It's raining like a cow pissing on a flat rockIl pleut comme une vache qui pisse sur une pierre plate
Espagnees Caen chuzos de puntaIl tombe des hallebardes
Espagnees Llover a càntarosPleuvoir à cruches (= pleuvoir à verse)
France (Marseille)fr Il tombe la chavane
Canada (Québec)fr Mouiller à siauxPleuvoir beaucoup
Canada (Québec)fr Mouiller à siaux
Canada (Québec)fr Pleuvoir des clousPleuvoir à grosses gouttes
Canada (Québec)fr Pleuvoir à boire debout
Italie (Sicile)it Si nni sta calànnu 'u cièluLe ciel va descendre
Italieit piove a catinelleil pleut au seau
Pays-Basnl Het regent pijpenstelenIl pleut des tuyaux de pipe.
Pays-Basnl de regen valt met bakken uit de luchtla pluie tombe du clel à pleins seaux
Pays-Basnl het stortregentil descend des trombes d'eau
Pays-Basnl Het regent dat het gietil pleut à seaux
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Het regent oude wijvenIl pleut des vieilles
Pays-Basnl het zeikt van de regenil pleut comme de la pisse
Polognepl leje jak z cebrail pleut comme de un seau en bois
Brésilpt Chover caniveteIl pleut des canifs
Portugalpt Chover a cântarosPleuvoir à pichets
Roumaniero A ploua cu bulbuciPleuvoir avec des bulles
Roumaniero Ploua de rupeIl pleut à rompre
Roumaniero A ploua/turna cu g?leataPleuvoir/verser au seau
Belgique (Wallonie)wa I plout des vachesIl pleut des vaches
Belgique (Wallonie)wa Il drache

Vos commentaires
Dans les cas de fortes pluies, j’ai également déjà lu ou entendu "il en tombe comme qui la jette" (je crois que c’est une expression d’origine savoyarde); ou, un chouïa plus fort: "il pleut comme vache qui pisse". A titre d’information, hein...
Il pleut comme vache qui pisse ou il tombe des hallebardes sont des expressions très imagées qui suggèrent bien ce qu’elles désignent. Plus obscure est l’expression anglaise ’it’s raining cats and dogs’ ! Son origine doit à mon avis être recherchée dans l’accumulation de brouillard et de Guinness qui sévit au nord de la mer du même nom.
Cela dit, je n’avais jamais entendu ou lu cette expression. Si j’ai bien compris (est-ce une omission de God ?) Gravelotte est le lieu de la bataille ?
Dans ce cas, on peut imaginer des adaptations régionales :
Allemagne : ça tombe comme à Berlin
Palestine : ça tombe comme à Jérusalem
Irlande : ça tombe comme à Belfast
Planète Mars : ça tombe comme à Gklsmjfc-Tzkwj
Etc, etc. C’est vraiment du n’importe quoi !
Imaginons plutôt des expressions qui commentent la pluie, mais sans connotation géographique :
L’homme qui voulait faire un barbecue : ça tombe mal
Le philosophe : ça tombe de haut
Le Belge : ça tombe, une fois
Le pessimiste : ça ne va pas s’arrêter de tomber
Le flegmatique : ça tombe
Le fossoyeur : ma tombe
J’arrête là, ça devient de plus en plus du n’importe quoi.
le Belge dit : il drache
Pour les doubles noms de bataille, à remarquer celle du
3 juillet 1866 : Sadowa pour les Prussiens gagnants et
Chlum pour les Autrichiens-Bavarois-Badois-Wurtenbergois
perdants. En conséquence, Venise est cédée à l’Italie.
Napoléon a perdu à Waterloo, Wellington a gagné à
Braine-l’Alleud, municipalité voisine.
Je connaissais bien l’expression, pour l’avoir entendu citée par mon père qui, certes n’avait pas fait la guerre de 70 (je ne suis pas jeune, mais tout de même…) mais dont l’enfance avait été, si l’on peut dire, "bercée" par le choc de la guerre de 70, aujourd’hui bien dépassée.
Bravo à God pour la pertinence de son commentaire.
Pour répondre à François, Gravelotte est un village situé à une dizaine de kms à l’ouest de Metz. La bataille s’y est déroulée le 16 août 1870 ; Saint-Privat est à une quinzaine de kms au nord ouest de Metz également, (à une dizaine de kms au nord de Gravelotte). La bataille s’y est déroulée le 18 août. Ce fut, là aussi, une effroyable boucherie.
À Gravelotte, 123 000 français opposés à 230 000 allemands (au début des combats…) ont réussi à rester maîtres du plateau de Razonville. Mais on a beaucoup reproché à Bazaine de ne pas avoir su exploiter à fond son avantage pour remporter une victoire définitive et surtout de ne pas s’être montré à St Privat.
Je suis loin d’être un spécialiste de la question ; mais les critique faites à postériori me font penser à celles que subit l’équipe de France de la part de gens qui ne sont pas sur le terrain, aux prises avec l’adversaire.
Il est vrai que les enjeux ne sont pas les mêmes, heureusement pour le mondial !
Pour en revenir à la guerre de 70, si elle fut brève, elle n’en fut pas moins très dure : relire les fameuses nouvelles de Maupassant.
réponse à . <inconnu> le 21/06/2006 à 09h07 : le Belge dit : il drache Pour les doubles noms de bataille, à rema...
Pourtant, il y a bien une importante gare de Londres qui porte le nom de "Waterloo station" ? Faut avouer que "Braine l’Alleud station", ça sonne plutôt drôlement...
les soldats ont repris cette expression, le soir de cette bataille, mais ils l’utilisaient déjà quand ils jouaient aux cartes (au jeu de "belote basque") :
Le joueur qui avait le roi, la reine et le petit prince, dans la couleur d’atout, les abattait successivement en disant : belote, rebelote et gravelote. Il faisait ainsi tomber tous les plis adverses. S’il n’avait que les 2 premiers, l’adversaire avait encore une chance, mais avec la 3°, çà tombait grave, et la partie était perdue.

Ma source est fiable : j’ai un arrière grand père qui avait été sélectionné pour le match que nous décrit God. Mais il jouait remplaçant, et il est resté sur le banc de touche ... à jouer aux cartes.
God nous dit "Au coup de sifflet de l’arbitre (dont l’histoire n’a pas retenu le nom)" ... avouant ainsi les limites de ses connaissances, pourtant encyclopédiques.
Passionnantes énigmes de l’histoire : c’est là que notre rôle est capital pour que chacun apporte sa modeste contribution et fasse progresser la science.

Pour ma part, ayant consulté mes sources les plus sérieuses, je suis en mesure de vous dire que le sifflet de l’arbitre s’appelait : "à roulettes"

Carton jaune , pourquoi carton jaune ?
réponse à . chirstian le 21/06/2006 à 09h31 : God nous dit "Au coup de sifflet de l’arbitre (dont l’histoire n&rsq...
Le nom de l’arbitre ? Mais c’est Dieu, évidemment ! Grand spécialiste es guerres et massacres en tous genres, imploré par les deux équipes adverses (au ‘Dieu soutient mon bras’ des Français répondait le ‘Gott mit uns’ des Prussiens), lui seul avait l’envergure et l’expérience nécessaires pour arbitrer une telle rencontre. D’ailleurs, plus il y a de morts, plus il apprécie. Et quand il distribue des cartons rouges, ils ressemblent furieusement à une grosse tache de sang au niveau du cœur. Pas de retour possible à la compétition.
PS : je parle bien entendu du vieux barbu, pas de notre God à nous qui est la bonté même et qui nous arbitre par la douceur et la gentillesse (faites pas attention, j’essaie d’avoir un T-shirt gratuit).
réponse à . chirstian le 21/06/2006 à 09h31 : God nous dit "Au coup de sifflet de l’arbitre (dont l’histoire n&rsq...
simple suggestion;fixer les roulettes du sifflet à de bonnes chaussures,partir sur le champ (pas de bataille)et arriver ainsi à temps pour l’enterrement du Zageman!

carton rouge pour moi merci.
réponse à . <inconnu> le 21/06/2006 à 10h22 : Le nom de l’arbitre ? Mais c’est Dieu, évidemment !...
avant hier c’était la fin des haricots.
aujourd’hui les compliments tombent comme à Gravelotte : c’est le début des fayots !
réponse à . microgruel le 21/06/2006 à 09h12 : Je connaissais bien l’expression, pour l’avoir entendu citée ...
Superbe explication qui me fait faire un parallèle avec ce qui se passa du 16 au 18 (tiens les mêmes numéros) juin 1815 dans nos "mornes plaines" : le 16 juin, Napoléon affronte Blücher à Ligny et bat les Prussiens mais néglige de les poursuivre pour les éliminer complètement, funeste omission ! Le 18, inutile de vous rappeler, amis d’outre Quiévrain ce qui se passa sur le territoire de Braine l’Alleud ...
Décidément, bis repetita placent comme on dit en Anglais.
réponse à . chirstian le 21/06/2006 à 09h31 : God nous dit "Au coup de sifflet de l’arbitre (dont l’histoire n&rsq...
Crhistian, tu es dur avec God (pas vrai God? *), mais tu as bigrement raison (pas d’être dur*) : Sa science s’est arrêtée là où tu l’as continuée, "à roulettes" c’était bien sûr (bon sang ne saurait mentir dit-on). Je m’incline devant l’exactitude de ta réponse et t’en félicite (**).
(*): God, si tu veux m’envoyer aussi un T-shirt gratuit, ne t’en prive pas.
(**): Au cas, bien improbable, je le dis haut et clair, où God ne s’exécuterait pas dans les 24 heures, tu peux utilement prendre sa relève et m’offrir ce T-shirt. Ta spontanéïté m’épatera certainement.
réponse à . HoubaHOBBES le 21/06/2006 à 11h13 : Superbe explication qui me fait faire un parallèle avec ce qui se passa d...
Ah !? Ce ne sont pas des jumeaux nouveaux-nés qui ont dit ’bit repetit placenta’, plutôt ?
Bon, je peux faire mieux, mais c’est Blücher...
réponse à . HoubaHOBBES le 21/06/2006 à 11h19 : Crhistian, tu es dur avec God (pas vrai God? *), mais tu as bigrement raison (pa...
Ah qu’il est doux de pouvoir rêver. Mais pour que les choses soient claires, bien qu’en termes crus : pour les t-shirts gratuits, vous pouvez vous brosser. 
S’ils ne me coûtent rien au départ (fabriqués à l’unité à la commande), chaque pièce me coûterait quand même plus de 15 €. Or, pour l’instant, avec les commissions liées aux très nombreuses ventes, je pourrais m’en commander un et demi, sans même compter les frais de cochon port. Autant dire que la distribution de t-shirts gratuits, c’est pas pour tout de suite.
Mais je vous autorise à vous en offrir entre vous, of course, d’autant plus que c’est un excellent moyen de reconnaissance quand vous vous réunissez quelque part sans vous connaître.
après enquête il semblerait que ce site fonctionne sans modérateur , ce qui explique tous ces débordements verbaux qui nuisent à la qualité des débats (ce que nous déplorons tous !).
Circonstances atténuantes :God essaye d’écouler ses stocks de tee-shirts, qu’il a malencontreusement empilés sur ses dictionnaires.

Après enquête on constatait hier les mêmes débordements à l’Assemblée Nationale (la française, pas la belge!). A même effets, mêmes causes probables. Qui cherche à y écouler des stocks de tee-shirt ?

enquête sérieuse, quéquette rieuse...
Les Stocks de tee-shirt ? Sont ce là les stocks-options accumulés depuis tant par God ?
Le Bob en sus alors, mais que pour les hommes, ceux qui rient de leur quéquette à quai, attendant un déchargement illico-presto sur les docks où passent des chats (Shadocks) et des chattes aussi. A Amsterdam, il y a Dieu, il y a les dames, il y a vous, il y a moi…
réponse à . HoubaHOBBES le 21/06/2006 à 11h19 : Crhistian, tu es dur avec God (pas vrai God? *), mais tu as bigrement raison (pa...
Pas de bol, Hobbes, on est tombé sur un webmaster qui est près de ses sous. Je vais aller faire un tour sur les forums de McDo, il paraît qu’on peut y recevoir des T-shirts avec la photo d’un gros hamburger bien luisant qui dégouline de mayonnaise. Bon appétit si vous passez à table …
Au fait, j’en profiterai pour leur demander ce que signifie l’expression tomber comme des gras … velotte !
réponse à . chirstian le 21/06/2006 à 11h44 : après enquête il semblerait que ce site fonctionne sans modé...
Bon, apparemment vous êtes tous deux du même avis, et ça me réjouit vachement de savoir que c’est toi qui as décidé de me l’offrir, ce tich heurte (ta spontanéitude m’éblouit, sisi vraiment).
PS: un M ou un L mais pas un S, s.t.p. (on est poli ou on ne l’est pas)

réponse à . <inconnu> le 21/06/2006 à 13h14 : Pas de bol, Hobbes, on est tombé sur un webmaster qui est près de ...
Et si on demandait à God de nous expliquer l’expression "Ich bin ein Hamburger" (JFK lors d’une visite privée à Hambourg, il ne pouvait pas se passer de resservir ses bons mots) : pt’êt qu’il nous en donnerait alors, un T-shirt , God? Alleeeez God, siteplaaaiiit !
réponse à . <inconnu> le 21/06/2006 à 12h13 : Les Stocks de tee-shirt ? Sont ce là les stocks-options accumul&eacu...
...et y a l’Edam (en tranches)
Excellente initiative de Hobbes qui m’a adressé deux photos du Zageman, le lieu qui, alors qu’il va mourir, va vite (et d’autant plus) devenir mythique pour avoir reçu la première réunion de la Confrérie de l’Expressio !




et n’oubliez surtout pas que :

Dieu me voit ! Ici, on ne jure pas ! (fourniture et traduction : Hobbes again).
réponse à . God le 21/06/2006 à 15h20 : Excellente initiative de Hobbes qui m’a adressé deux photos du Zage...
il y a probablement un symbole dans cet oeil qui regarde fixement le cul du pigeon mais je ne le comprends pas bien : c’est en rapport avec la grippe aviaire ?
Est-ce que la pancarte dit simplement qu’on boit à l’oeil ?
Qui est le pigeon ? Le client ?
Je trouve les angelots très choux. Sont-ils de Bruxelles ?

Et dire que je ne peux même pas venir sur place chercher les bonnes réponses !
réponse à . chirstian le 21/06/2006 à 17h29 : il y a probablement un symbole dans cet oeil qui regarde fixement le cul du pige...
Tu es toujours le bienvenu, fieu ! Le Zageman n’est (heureusement) pas le seul estaminet sympathique de notre bonne ville. Bon, il ferme, mais comme dit God, il restera fameux d’avoir abrité le premier chapitre tenu par la Confrérie Expressio de l’Expressio du God de Notre Belle Langue. Et puis, je t’avoue que je suis vraiment curieux de le découvrir, alors qu’il paraît qu’il existe depuis une trentaine d’années ! La honte soit sur moi !
réponse à . God le 21/06/2006 à 15h20 : Excellente initiative de Hobbes qui m’a adressé deux photos du Zage...
Il y a une trentaine d’années, on trouvait encore de ces "caderkes" (petits cadres) au vieux marché, mais là aussi, tout à changé...
réponse à . <inconnu> le 21/06/2006 à 17h58 : Tu es toujours le bienvenu, fieu ! Le Zageman n’est (heureusement) pa...
Meeuuh non, sot (Gaston Lagaffe- album13-pp. 32et 37) ! Il est né le 18/8/1991 !
Allez; à tantôt !
réponse à . God le 21/06/2006 à 15h20 : Excellente initiative de Hobbes qui m’a adressé deux photos du Zage...
Deux photos ? Ah, notre bon God n’est plus ce qu’il fut (il en affiche trois le malheureux...)
Les 3 photos viennent de là (reportez-vous au forum sur "avoir l’oeil sur", où j’évoquais la pancarte "God vous voit").
réponse à . <inconnu> le 21/06/2006 à 08h09 : Il pleut comme vache qui pisse ou il tombe des hallebardes sont des expressions ...
A Ypres où pas mal de soldats anglais passèrent (parfois l’arme à gauche), on relève une curieuse tradition. Le cortège des chats et le lancer des chats sont les événements les plus réputés d’Ypres. Ces fêtes remontent à des rites immémoriaux. Tous les trois ans, au deuxième dimanche de mai (également en 1997), des chars décorés sillonnent les rues d’Ypres. Dans le cortège, qui regroupe 2.400 figurants, apparaissent, entre autres, le chat botté, Cieper le roi des chats, Minneke Poes son épouse et Piepertje le chaton. Lors du lancer des chats, le bouffon de la ville précipite des flots de chats depuis le sommet du beffroi. Jusqu’au début du 19e siècle, il s’agissait de vrais chats. Aucune trace de chiens par contre....
réponse à . DanielP le 22/06/2006 à 10h44 : A Ypres où pas mal de soldats anglais passèrent (parfois l’a...
Vrai à Alost aussi (Aalst pour les puristes).
Il s’y trouve même une Kattestraat.Hips.
réponse à . DanielP le 22/06/2006 à 10h44 : A Ypres où pas mal de soldats anglais passèrent (parfois l’a...
Peut-on dire qu’Ypres et Alost sont jumelées avec Chat-Ville ?
Je pense que c’est ce qui a frustré Madame Michel. Oui, oui, celle qui est devenu amère. Je me demande même si elle n’a pas un lien de parenté avec celui qui portait le même prénom que notre hôte, le fameux God Michel !!
N’oublions pas : il est impossible de se fier à un chat qui rigole puisque "chat rit varie" ; un chat golem lance des éclairs (le chat-Terre tonne) ; un chat n’est pas rapide (chat lent); le chat aime faire le clown (le chat pitre) ; à Marseille, les chats vont ; à l’instar de la mule, le chat rue ; comme la poule, le chat pond ; quand il est fatigué, le chat cale ; comme il est curieux, le chat fouine ; au spectacle, le chat hue (c’est pourquoi on l’appelle aussi chat-huant) ; comme il n’est pas adroit, souvent le chat loupe...
Bon, j’arrête. Allez, Chalut !!!
réponse à . <inconnu> le 22/06/2006 à 15h24 : Peut-on dire qu’Ypres et Alost sont jumelées avec Chat-Ville ?...
Chat-mots que tout cela!
réponse à . <inconnu> le 22/06/2006 à 15h24 : Peut-on dire qu’Ypres et Alost sont jumelées avec Chat-Ville ?...
Sapeau ! C’est zoli ! Hips...
réponse à . <inconnu> le 22/06/2006 à 15h24 : Peut-on dire qu’Ypres et Alost sont jumelées avec Chat-Ville ?...
IL L’A FAIT !!
Ja-mais, jamais, je dis bien je n’aurais osé appeler le maître du ouèbe "Michel" !
Mais lui, il l’a fait. Je suis stupé (fait).
God, as-tu déjà entendu l’expression Il tombe des curés ou des bonnes soeurs ?
réponse à . Bouchky le 23/06/2006 à 17h31 : God, as-tu déjà entendu l’expression Il tombe des curé...
Désolé, elle est inconnue dans mon bataillon.
réponse à . HoubaHOBBES le 23/06/2006 à 09h20 : IL L’A FAIT !! Ja-mais, jamais, je dis bien je n’aurais os&eacu...
Meuh, non (tjrs Gaston).
J’ai dit qu’un individu de Prénom God et de Nom MICHEL était parent avec Mme MICHEL, au caractère un peu amer, mais dont le prénom lui n’est pas resté gravé dans les mémoires.
Ce qui vous en conviendrez, n’a rien à voir avec notre Génialissime hôte.*

* J’ai bien compris qu’il ne servait à rien d’insister pour essayer d’obtenir un "ti-cheurte" de notre site préféré. En conséquence, le compliment est parfaitement gratuit et sincère.
réponse à . God le 21/06/2006 à 15h20 : Excellente initiative de Hobbes qui m’a adressé deux photos du Zage...
Est-ce-que dans ce "stamenei" il n’y a pas un personnage en bois avec une grande scie recourbée, montée en équilibre sur un support étroit et placé sur le comptoir ? Lorsqu’un "pottezoiper" (personnage suffisamment imbibé) commencait à tanguer et surtout "ziverer" "broubeler", bref, ne savait plus ce qu’il racontait, le patron d’un pichenette faisait se balancer le personnage qui dans ce mouvement actionnait la scie et faisait comprendre au pei, qu’il en avait assez.
Le nom du bistrot viendrait de là. Une scie se dit zaag et man, bonhomme. Ne me demandez pas pourquoi d’un côté il y a un seul "a" et de l’autre, deux. Règle de grammaire en flamand. Merci à Hobbes ou Rikske ou un autre de m’informer.
réponse à . mident le 24/06/2006 à 18h50 : Est-ce-que dans ce "stamenei" il n’y a pas un personnage en bois avec une ...
Mais oué, fieu, un zageman, c’est d’abord celui qui "scie" (litt.), dans le sens que nous lui donnons: "il me scie les côtes, çui-là", il me casse les pieds. Et cette petite figurine, dont la genèse reste à élucider, servait exactement à cela: faire comprendre à l’importun qu’il commençait à "scier les côtes" des gens présents au comptoir. Entre parenthèses, il y en avait une belle collection (dont plusieurs pièces assez anciennes) au "Zageman", God ait son âme... Ceci dit, ils ne sont pas en bois, mais bien en fer forgé. Question de résister à l’usure: il y avait beaucoup de "zievereirs", alors le zageman travaillait beaucoup... Question aussi que le contrepoids, qui servait à réguler le mouvement de va-et-vient, ne soit pas trop volumineux. Allez, bienvenue au club des "pottezoeipers" d’expressio.unefois.be !
réponse à . <inconnu> le 25/06/2006 à 15h07 : Mais oué, fieu, un zageman, c’est d’abord celui qui "scie" (l...
Je confirme les propos de notre honoré confrère, c’est bien là qu’il y a un zageman sur l’étagère qui borde le comptoir. Le patron l’animait pour signifier à son interlocuteur qu’il sciait.
Et il y en avait bien toute une collection comme l’écrivait Rikske un peu plus haut.
réponse à . <inconnu> le 25/06/2006 à 15h07 : Mais oué, fieu, un zageman, c’est d’abord celui qui "scie" (l...
Awel, chuis content vous pouvez pas savoir les pei ! Allez, en nog ine tegen à façade (trad. "santé) C’était pas comme ça qu’on disait au Zageman ?
réponse à . mident le 26/06/2006 à 18h13 : Awel, chuis content vous pouvez pas savoir les pei ! Allez, en nog ine teg...
Moi, je n’ai pas entendu dire cela, nous on disait simplement "Alleï, santeï", mais surtout : on dégustait ....
(Soupir)
Ah, aujourd’hui, mardi 27, brocante au Zageman qui liquide les éléments de son décor qu’il ne souhaite pas conserver : dès midi là-bas !
réponse à . HoubaHOBBES le 27/06/2006 à 09h00 : Moi, je n’ai pas entendu dire cela, nous on disait simplement "Alleï,...
Ben mon pote, t’aurais pu me prévenir plus tôt ! Rhâââh, moi j’aurais encore bien acheté un vieux casier de gueuze en bois (même vide, pour te dire !) ou l’une ou l’autre bricole ! Bon, enfin, je ne peux t’en vouloir, j’avais qu’à me renseigner lors de notre convention d’été...
s’appelle la bataille de Saint-Privat du côté français.
Et le soldat ne Saint-Privat pas, de tirer à tout bout de champ dans tous les azimuts, par belles-et-buts!
Bien le bonjour en ce dimanche matin où, pour la première fois depuis longtemps, il ne neige plus sur Vienne. Les Turcs doivent probablement avoir levé le siège...
Les contribs ne tombent pas comme à Gravelotte sur Expressio ce matin. C’est une pluie timide, comme celle qui tombe actuellement sur la côte d’azur.
Une pluie "propice" à la mélancolie ?

Gravelotte un lieu-dit ou tant d’hommes succombent,
Nous laisse le souvenir, venant d’un ciel qui plombe,
Des obus d’artilleurs, pourvoyeurs en tombes...
Puis tombé dans l’oubli, le lieu d’cette hécatombe

Rêve sans doute de paix, au survol des colombes.
En Lorraine, tomber comme à Gravelotte signifie surtout qu’il tombe des tuiles, des ennuis, des stats à compléter, des reproches, bref des choses plus ennuyantes les unes que les autres. Pour la pluie, tout aussi ennuyante et fréquente, c’est plutôt "il pleut à seaux" , "il pleut des cordes", ou plus familièrement "comme vache qui pisse". Mais aujourd’hui Lorraine et Bavière ont droit au soleil. De ma fenêtre munichoise, je vois des écureuils dans les arbres voisins, c’est étonnant de constater la vitesse avec laquelle ils se déplacent de branche en branche sans tomber comme à Gravelotte ! Bon dimanche à tous !
il existait une expression marine : elles tombent grave, les lottes. Mérou sont les poissons d’antan ?
réponse à . chirstian le 01/03/2009 à 10h09 : il existait une expression marine : elles tombent grave, les lottes. M&eacu...
De grasses lottes graveleuses dégringoleraient donc comme grêle ?
réponse à . HoubaHOBBES le 22/06/2006 à 10h04 : Meeuuh non, sot (Gaston Lagaffe- album13-pp. 32et 37) ! Il est né le...
Gaston Lagaffe est né, lui, le 28 février 1957, il y eu 52 ans hier. Il portait alors chemise et noeud papillon. Ce n’est que quelques mois plus tard qu’il a pris la tenue de paresseux de Frankin. Sur les quais marseillais, les rats-pas-triés du Maroc tombaient du Djeney et du Koutoubia comme à Gravelotte la mitraille. Et ils furent aussi amicalement reçus...
réponse à . chirstian le 01/03/2009 à 10h09 : il existait une expression marine : elles tombent grave, les lottes. M&eacu...
Il y a aussi un conte de Noël où Mère Noël grave l’hotte de son rouge compagnon. C’est peut-être un conte breton puisqu’il y est aussi question de rennes qui trainent haut dans le ciel et qui font tomber une pluie de cas d’haut (évidemment) dans les cheminées non encombrées par les cigognes et les breizh chaudes.
Mais peut-être ne s’agit-il que d’une énième légende de Brocéliande qui n’apporte rien à l’expression du jour.
Mon cher, un peu plus tard, que faisait votre glotte
Quand en Asie ça tombait comme à Gravelotte?
Je chantais, il me semble, ainsi que tout un tas
De gens, «Le déserteur», «Les croix», «Quand un soldat».

Une petite pensée pour ce vieux Georges au travers de cette chanson "honte à qui peut chanter"
réponse à . SagesseFolie le 01/03/2009 à 09h32 : Les contribs ne tombent pas comme à Gravelotte sur Expressio ce matin. C&...
En réponse à SagesseFolies sur la sécheresse verbale du jour, je ne résiste pas à saluer la qualité de vos productions qui font oublier l’arridité des taires du jour. Vos écrits et ceux de vos camarades viennent enrichir depuis deux jours mes connaissances acquises pourtant de haute lutte lors d’un CAP de haute culture réalisé en alternance chez Cardin. Puisse l’inspiration divine (Love and drink en a déjà reçu son lot sans doute) ou vos contributions me permettre de participer modestement à vos ébats ouebesques.
réponse à . renoir2 le 01/03/2009 à 10h05 : En Lorraine, tomber comme à Gravelotte signifie surtout qu’il tombe...
Munich sous le soleil,
Vienne dans la grisaille,
Mais au moins, il ne pleut point.
Nous allons vaille que vaille,
Relevés de la veille,
Vêtus d’un chaud pourpoint.
réponse à . <inconnu> le 01/03/2009 à 12h54 : En réponse à SagesseFolies sur la sécheresse verbale du jou...
Bienvenue à toi, ô ecrit-vain, que je n’ai pas encore eu l’occasion de saluer!
J’avoue que certains de tes écrits des jours précédents m’ont laissé dans le cirage. Je n’ai pas tout compris. Certaines tournures peut-être trop alambiquées pour moi. Cela n’empêche, tes écrits ne resteront point vingt. J’espère qu’ils deviendront bien vite sang, Emile! cent et mille!
Demain c’est dit, je joue au loto des fois que ça tombe comme à Gravelotte dans mon escarcelle !
ils étaient environ 6000 à y être tombés. On les mis donc en tombe. Des tombes pour des tombés : ça tombait bien, non ? Et l’on y grava : "vous êtes à Gravelotte : vous ne pouviez pas mieux tomber."
réponse à . God le 21/06/2006 à 11h30 : Ah qu’il est doux de pouvoir rêver. Mais pour que les choses soient ...
c’est ainsi qu’on a reconnu God à Toulon ! Il portait un super beau T-shirt noir avec je suis accro à Expressio et l’adresse du site 
J’avais oublié le mien dans la super voiture de Momo, mais il était inutile, nous nous connaissions tous (ou presque) sauf God...
Pleuvoir très fort.
Tomber en grandes quantités ou de manière très rapprochée.
En Normandie, en général (sans armée) et en Cotentin, en particulier, on n’évoque pas l’histoire de France (ni de la Prusse) pour annoncer ou constater une très forte pluie … Nous avons de nombreuses expressions imagées (et je ne suis pas certaine que beaucoup se souviennent de la bataille de Gravelotte / St Privat d’août 1870 !) :&rsquo)
les fortes pluies (Si votre "parapie" a résisté jusqu’ici !)
* Gare à la "vouéchie", mélange agressif d’eau et de vent...
* A la "dépêlaée" (de pêle : bassine), ou à "l’ernâpée", quand il pleut à seaux.
* A la "décllavée", à la "rabannaée d’iâo" (chez Animaldan), à "l’abât d’iâo", pluie très lourde qui saura vous tremper jusqu’à l’os.
* on peut dire aussi : "I tumbe dé l’iâo à béda !", c’est-à-dire en quantité, ou encore "I tumbe à pelaées" ou à "fllés" (à fléaux), "à siâotaées" (à seaux), "à câodrounaées" (à pleins chaudrons) ...
On retrouve certaines de ces expressions au Québec : "I mouille à siâos".
* "Cha tumbe d’abât", "cha écrase", "cha verse"...
* Il peut pleuvoir "à trapinaées" (Louis Beuve 22/10/1918)
* Pour aller plus loin dans l’émotion liquide, quand la pluie claque violemment sur les fenêtres, on constate qu’il "foëdrâle".
* Enfin, quand il pleut tant que la terre est incapable d’absorber l’eau, on se souviendra d’une belle "assoume d’iâo".
"à béda" vient de "bédache" (la bedaine) et évoque donc le contenu d’un gros ventre. Pour la petite histoire, la "bedondaine" est, vers 1845, une sorte de cornemuse à grosse panse !
Une "trapinaée", c’est une grande quantité car c’est le contenu d’un grand panier en osier: le trapin. Il s’agit d’un mot francique, tout comme "trappe" en français. Trappe voulait d’abord dire piège (trou recouvert de branchages) avant d’être une ouverture dans un plancher.

aujourd’hui, malgré la grande marée, i fait un beau soleil, et ce depuis plus de 8 jours ... (mais c’t’aprèm. est quand même encore frisquet)
réponse à . cotentine le 01/03/2009 à 17h38 : Pleuvoir très fort. Tomber en grandes quantités ou de maniè...
Calligramme de Guillaume Apollinaire : il pleut -->



I c’ e , ,
l e t e e
s c c
p t c o o
l e u u
e v s t t
u o e e
t u n
s u s t
d a i o
e a g l m
s u e b
s s p e
v s l r
o i c e
i a u l
x q b t e
u r_ s
d i e t
e l s a l
n i
f p s d e
e l e i n
m e s s
m u p
e t r q q
s e u u
n e i
c m n
o e e l t
m r n e e
m v t
e e r r
i , e e
s l a g t
i l r i
e h e e
e u e t n
l s n n
l e n e e
e s i t n
s r t
l
, r t e e
e e o n
t n u d
a c t e h
i o d a
e n u a u
n t n i t
t r n
e u e
m s n p t
o i l
r d v e e
t e e u n
e r r
s s e b
m n a
m a d t s
e e
m v u
e i v n
s e i e
l
d , l a
a o e n
n s c
s i
g a e
l o u n
e u r n
t i e
s e c
o l u m
u e l u
v t a s
e t i i
n e r q
i s e u
r s e


« Il pleut des voix de femmes comme si elles étaient mortes même dans le souvenir

c’est vous aussi qu’il pleut merveilleuses rencontres de ma vie ô gouttelettes

et ces nuages cabrés se prennent à hennir tout un univers de villes auriculaires

écoute s’il pleut tandis que le regret et le dédain pleurent une ancienne musique

écoute tomber les liens qui te retiennent en haut et en bas. »
réponse à . SagesseFolie le 01/03/2009 à 17h49 : Calligramme de Guillaume Apollinaire : il pleut --> I c’ ...
Et Cotentine : il fait bien bon au coin d’Expressio...
réponse à . Rikske le 21/06/2006 à 09h12 : Pourtant, il y a bien une importante gare de Londres qui porte le nom de "Waterl...
Je n’ai toujours pas compris pourquoi les anglais donnaient des noms de défaites à leur gare (Waterloo Station) ou à leur carrés (Trafalgar Square), alors que nous français, esprits forts s’il en est, donnons judicieusement des noms de victoires à nos gares (Gare d’Austerlitz) ou à nos ponts (Pont d’Iéna), d’autant que cela ne tombait pas moins fort (je parle des soldats) qu’à Gravelotte.
réponse à . momolala le 01/03/2009 à 10h49 : Gaston Lagaffe est né, lui, le 28 février 1957, il y eu 52 ans hie...
Je reviens un instant au Zageman, devant lequel (le bâtiment du moins) je passe de temps à autre, et que constate-je ? Toujours pas réouvert sous forme promise d’un petit snack.
Les travaux s’éternisent, le propriétaire a fait un bien mauvais calcul et nous, nous avons vécu une bien grande perte !

C’était la minute d’émotion.

Sorry-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 01/03/2009 à 18h21 : Je reviens un instant au Zageman, devant lequel (le bâtiment du moins) je ...
on achète ? Il semble évident qu’un siège social s’imposera tôt ou tard à Expressio et qu’un jour nos enfants seront obligés de reconstituer cet endroit quelque part, aidés de ces seules photos, et des témoignages du dernier survivant qu’ils seront allés recueillir pieusement à l’hospice où il finira ses jours, ignoré par des jeunes dont certains douteront même de l’existence de God.
Oui, en vérité, pourquoi ne pas prendre les devants ? En mettant en commun nos économies nous pouvons racheter et le rentabiliser, non ? Une ou deux chambres pourraient compléter le bar, non ?
Est-ce que Bernard Maddoff nous lit toujours ? Je crois qu’il a l’expérience requise pour lever les fonds nécessaires. 
réponse à . HoubaHOBBES le 01/03/2009 à 18h21 : Je reviens un instant au Zageman, devant lequel (le bâtiment du moins) je ...
Ah nostalgie quand tu nous tiens!!!!
réponse à . HoubaHOBBES le 01/03/2009 à 18h21 : Je reviens un instant au Zageman, devant lequel (le bâtiment du moins) je ...
Hedgehog l’a retrouvé. Je te l’envoie par le Canal 12 : il te faut juste lever la tête !
Bonjour. Pourriez-vous m’éxpliquer ce qui conserne les lieux dans cet article. Je n’arrive pas à comprendre *Gravelotte* et *Saint-Privat*. Est-ce que ce sont les deux lieus qui se trouvent l’un à côté de l’autre,ou c’est Gravelotte qui se trouve à Saint-Privat ou c’est Saint-Privat qui se trouve à Gravelotte ou aucun des trois? Pourriez-vous m’éclaircir cela, svp. Je vous saurais gré de vos réponses.
P.S. J’ai lu les articles sur Wiki sur *Gravelotte* et *Saint-Privat* mais cela ne m’as pas aidé.
Merci beaucoup d’avance
réponse à . russe_mignonne le 02/03/2009 à 22h47 : Bonjour. Pourriez-vous m’éxpliquer ce qui conserne les lieux dans c...
Bonjour russe_mignonne,

Les deux articles de Wikipédia indiquent que Gravelotte et Saint-privat sont des villages proches de Metz.
Une recherche sur Mappy ou Viamichelin montre que Saint-Privat est situé au sud de Metz et Gravelotte plus à l’ouest.

Les cartes situées à cette page montrent que la bataille avait deux fronts, l’un à Gravelotte, l’autre à Saint-Privat, d’où les deux appellations.
réponse à . God le 03/03/2009 à 06h32 : Bonjour russe_mignonne, Les deux articles de Wikipédia indiquent que Gra...
Merci God : ) Vous êtes très gentil. Vous m’avez beaucoup aidé. Maintenant je vois.
DÉFORMÉES

Il ne tombe jamais de pluie à Camelot.

Il ne tombe rien que des sourires au spectacle Spamalot.
Ben dit donc quand ils se cherchaient des noises du côté de Gravelotte, ils ne bricolaient pas. On mourait à la pelle et pourquoi finalement ? Je me le demande.
réponse à . fenche le 20/01/2015 à 02h15 : Ben dit donc quand ils se cherchaient des noises du côté de Gravelo...
... pour les t-shirts gratuits, vous pouvez vous brosser.
disait déjà God en avril 2008 (@14)

Liseurs* des voisins du dessus, jetez un œil sur le rafraîchissant calligramme d'Apollinaire que propose SagesseFolie (@57) ...
Ça ressemble plus à une pluie de printemps, inoffensive et toute légère, qu'à une pluie de Gravelotte...

*ou non ! Parce que, main'nant, on ne sait plus où on en est ! Y en a des qui lisaient pas et qui se mettent à lire ; et parmi ceux qui lisent, sûr, y en a qui aujourd'hui ne vont pas lire ! Ça va, vous lisez suivez ?

Oups... j' m'a trompi de bouton... s'cuse-moi fenche...
Chez le beau Georges B., la pluie ne manque pas... Il y a la pluie crève-cœur et celle qu'il partage avec sa mie, sous un coin de parapluie...
Et puis, il y a celle qui fait mourir un amour et le terrasse... tel un soldat à Gravelotte* !
Et la fête dura tant
Qu' le beau temps
Mais vint l'automne, et la foudre,
Et la pluie et les autans
Ont changé mon arbre en poudre,
Et mon amour en même temps !


* C'est à peine tirer par les couettes... 
réponse à . fenche le 20/01/2015 à 02h15 : Ben dit donc quand ils se cherchaient des noises du côté de Gravelo...
Moi qui maîtrise encore mes actions c'est bien à toi que je réponds..........

On mourait à la pelle dis tu et pourquoi ?........moi aussi je me le demande.....

Et l'expression "Il tombe la mer et les poissons" ça vous dit quelque chose à vous, les voisins du dessus, du dessous, de droite, de gauche, futurs z'et à venir des re-re-re-rediff's de demain ?..........hé ben moi je l'ai toujours entendue dire........

Ad'taleur pour le café........
réponse à . DiwanC le 20/01/2015 à 02h48 : Chez le beau Georges B., la pluie ne manque pas... Il y a la pluie crève-...
Aujourd'hui en matière de tirage de couettes, je t'ai battu à plate couture............
réponse à . BOUBA le 20/01/2015 à 02h52 : Moi qui maîtrise encore mes actions c'est bien à toi que je r&...
pfff... c'est petit... une attaque comme ça, sans les sommations d'usage, pire qu'une giboulée de printemps... c'est bas...
réponse à . chirstian le 21/06/2006 à 09h31 : God nous dit "Au coup de sifflet de l’arbitre (dont l’histoire n&rsq...
Pour ma part, ayant consulté mes sources les plus sérieuses, je suis en mesure de vous dire que le sifflet de l’arbitre s’appelait : "à roulettes"
Mais alors... ce sifflet à roulette était un prototype, puisque la version de série n'a été mise en fabrication que trois lustres plus tard...
Et d'où venait-il, cet arbitre tombé des nues ? de Manchester
En effet, c'est en 1884, que Joseph Hudson créa le sifflet à roulette Acme Thunderer, dont le modèle reste toujours en service chez les arbitres de football..
réponse à . <inconnu> le 22/06/2006 à 15h24 : Peut-on dire qu’Ypres et Alost sont jumelées avec Chat-Ville ?...
au spectacle, le chat hue
Mais quand le spectacle tourne au tragique, c'est le chat-qu'expire
réponse à . BOUBA le 20/01/2015 à 02h53 : Aujourd'hui en matière de tirage de couettes, je t'ai battu &ag...
Oui... c'est finement trouvé.
Opposer la mort lente pour des idées aux combats meurtriers de Gravelotte, fallait y penser.

Tout à l'heure, au caf'-thé, je t'apporterai un souvenir de voyage !
réponse à . DiwanC le 20/01/2015 à 02h31 : ... pour les t-shirts gratuits, vous pouvez vous brosser. disait déj&agra...
Ben faut pas me réveiller comme ça. Marque tu m'as cultivé le ciboulot, alors t'es toute pardonnée' mais tout de même à cette heure, faut suivre !
réponse à . ergosum le 20/01/2015 à 02h56 : Pour ma part, ayant consulté mes sources les plus sérieuses, je su...
Je croyais qu'on disait sifflet à bille et non à roulettes. Rien ne roule dans un sifflet ? Y'a que du vent qui exite la bille. Mais au fait, on en a rien à cirer....sauf que 'merci' pour l'info.
réponse à . ergosum le 20/01/2015 à 02h56 : Pour ma part, ayant consulté mes sources les plus sérieuses, je su...
chez les arbitres de football

.........Les policiers et les chefs de gare......ça a l'air tout bête un sifflet mais en définitive......

le café est prêt !
réponse à . DiwanC le 20/01/2015 à 03h12 : Oui... c'est finement trouvé. Opposer la mort lente pour des idée...
Pourquoi t'es allée en Bretagne ?
réponse à . fenche le 20/01/2015 à 04h52 : Ben faut pas me réveiller comme ça. Marque tu m'as cultiv&eac...
T'inquiète pas pour Germaine, c'est notre reine de la nuit, notre Régine à nous.......
Elle est dans nos petits papiers.........
réponse à . fenche le 20/01/2015 à 05h00 : Je croyais qu'on disait sifflet à bille et non à roulettes. R...
A bille, à roulette, à rouleau, à ultra-sons.........Tu secoues le Net et des sifflets il en tombe comme à Gravelotte.........
Origine des mots: aujourd'hui, Gravelotte
Ce mot, très ancien, est déjà cité dans le Coran. En effet, il fut prononcé pour la première fois par une fille de Loth, lorsque cette dernière s'apperçut que sa mère était restée figée en quittant Sodome précipitamment...
En s'adressant à son père elle lui dit:
- avec ce feu qui tombe et maman figée comme une statue...c'est grave Loth ?
réponse à . joseta le 20/01/2015 à 07h57 : Origine des mots: aujourd'hui, Gravelotte Ce mot, très ancien, est d&eacu...
Ah non Loth c'est la Holly Bibeul...........le Coran c'est Lût...........
Ne caricature pas, on est déjà assez emmerdés comme ça !

Charlie.
réponse à . BOUBA le 20/01/2015 à 08h08 : Ah non Loth c'est la Holly Bibeul...........le Coran c'est Lût........... ...
Loth, Lutte, même combat.
Il est cité dans la bible ET dans le coran.
(en fait, j'avais pensé à bible, naturellement; je ne sais pas pourquoi j'ai écrit coran, peut-être parce que je pensais en même temps qu'ils quittaient Sodome en 'coran'...)
Quoi qu'il en soit, je suis sot: sot d'homme !
Quand il pleut à sots, le gens intelligents ne se mouillent pas.
bof !
réponse à . joseta le 20/01/2015 à 08h22 : Quand il pleut à sots, le gens intelligents ne se mouillent pas. bof ...
Quand ça tombe à Flaux c'est qu'il pleut à Vers
réponse à . joseta le 20/01/2015 à 08h15 : Loth, Lutte, même combat. Il est cité dans la bible ET dans le cora...
T'es tout excusé, c'est que t'étais pas au Coran.
à Vers
Prononcé 'averses' ?
DEVINETTE
Le chanteur-poète récitait dans un bistrot, sous des tonneaux de bière blonde légère, qui, craquant subitement, arrosèrent généreusement l'artiste. Que lui dit le patron ?
réponse à . BOUBA le 20/01/2015 à 02h52 : Moi qui maîtrise encore mes actions c'est bien à toi que je r&...
"Il tombe la mer et les poissons" ça vous dit quelque chose
J'ai déjà entendu ça si c'est des baudroies* qui tombent c'est vraiment terrible c'est pour ça qu'on dit "grave lottes"
*Si il tombe des beaux droits c'est sans doute un combat de boxe.
Dialogue de d'jeuns au marché :
- et toi tu kiffes la lotte ?
- grave
Pour faire dans la tradition.... le père de Loth s'appelait Haran... on peut dire que Loth d'Haran sort ?
C'est grave docteur ?
réponse à . joseta le 20/01/2015 à 08h48 : DEVINETTE Le chanteur-poète récitait dans un bistrot, sous des ton...
Réponse
- il pleut des ales, barde !
Belgique (Wallonie) Il drache
La drache n'est pas réservée aux Wallons, même si son origine est flamande, elle a fini par tomber en Picardie, et même ... au "Congo-Léo" !
Chez nous, c'est une averse courte et violente, une saucée, quoi. Ce qui tombe comme à Gravelotte, c'est plutôt les ennuis ou les mauvaises nouvelles.
Et moi, je suis tombé de mon lit, mais à Vienne, pas à Gravelotte...
réponse à . saharaa le 20/01/2015 à 09h25 : Pour faire dans la tradition.... le père de Loth s'appelait Haran... on ...
Trop tard... la Josetamania t'a frappée...
Sais pas si un docteur pourra encore faire quelque chose pour toi car ton cas est plus que grave... Quand on en arrive à "Loth d'Haran sort", c'est pratiquement désespéré...

réponse à . DiwanC le 20/01/2015 à 09h48 : Trop tard... la Josetamania t'a frappée... Sais pas si un docteur pourra ...
pratiquement désespéré...
C'est la Loth Lût finaleeeu...
Pour ajouter aux informations de God, il paraît qu'à Saint-Privat on chante souvent :
♫♪♫ Dans les plaines de Gravelotte,
Dans les plaines de Gravelotte,
Y avait des macchabées, macchabées macchabées, macchabées,
Tsouin, tsouin ! ♪♫♫♪

Bon... vais me reprendre un p'tit café... 
réponse à . joseta le 20/01/2015 à 08h15 : Loth, Lutte, même combat. Il est cité dans la bible ET dans le cora...
Ça ne peut pas être "Luth", la voyelle "u" n'existe pas en arabe, la transcription phonétique qu'a recopiée Bouba se prononce entre "Loth" et "Louth", ce que je n'arrive pas à faire.
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2015 à 09h46 : Belgique (Wallonie) Il dracheLa drache n'est pas réservée aux...
Pluies continues entrecoupées d'ondées et d'averses. Une drache n'est pas à exclure. Au point de vue mété-eau, nous sommes des pluie-vilégiés tandis qu'en Autriche, ils ont des pluies qui diluent Vienne.
réponse à . God le 21/06/2006 à 15h20 : Excellente initiative de Hobbes qui m’a adressé deux photos du Zage...
Pour ceux qui ne connaissaient pas encore Expressio en 2006 : God serait-il originaire d'outre Quiévrain ? Cette pancarte est une oeuvre d'art !
Compléments

Ce matin-là, une nuit fébrile s'abattit à grands coups de gencives sur la population médusée.
Un premier témoin s'exclama dans un langage qu'il était le seul à comprendre : gacedg okh !
Un troisième lui répondit dans le même langage que bien sûr il ne comprenait pas : hko gdecag !
Et c'est ainsi qu'ils tombèrent d'accord avec Gravelotte, le deuxième témoin.

Vous savez maintenant pourquoi le maréchal Benzène ne Saint-Privat pas d'incendier son congénère, le maréchal Formoltke.
Il existe à Gravelotte un superbe musée, ré-ouvert depuis quatre mois, qui retrace cette bataille, les principaux faits de cette guerre et ses conséquences : annexion de l'Alsace-Moselle.
Y sont exposés des objets témoins de la pluie de mitraille : casques, clairons,...
La fille : Je m'appelle Lolotte.
Le garçon : Moi c'est Louloute.
réponse à . loursnoir le 20/01/2015 à 10h21 : Il existe à Gravelotte un superbe musée, ré-ouvert depuis q...
Y sont exposés des objets témoins de la pluie de mitraille : casques, clairons,...
Parce qu'ils bourraient leurs canons de casques et de clairons ? Ce devait être des casques stéréo !
réponse à . DiwanC le 20/01/2015 à 10h00 : Pour ajouter aux informations de God, il paraît qu'à Saint-Pri...
Vraiment ?
Me d'mande si ton cas n'est pas aussi désespéré que celui de Saharaa...
réponse à . loursnoir le 20/01/2015 à 10h21 : Il existe à Gravelotte un superbe musée, ré-ouvert depuis q...
Bienvenue à toi, cher loursnoir, et merci pour cette invitation à la visite.
C'est pas moi c'est Wiki !
Pour en revenir à Loth, il faut dire qu'il n'avait pas trop d'esprit, c'est pourquoi on l'appelait 'grave Loth', contrairement à sa femme qui, elle, ne manquait pas de sel !
On raconte même que, tout en étant honnête, il était toujours pis que sérieux, sauf une fois qu'on lui a dit:
- cette brise, 'Loth est-ce de l'air' ? Là le 'pis Loth' 'd'avis honnête', a souri.

Bon, faut que je me mette en route, j'ai rendez-vous avec mon psychiatre...
réponse à . loursnoir le 20/01/2015 à 10h21 : Il existe à Gravelotte un superbe musée, ré-ouvert depuis q...
salut Loursnoir........ca fait toujours plaisir de voir de nouveaux pseudos.....
réponse à . joseta le 20/01/2015 à 11h27 : Pour en revenir à Loth, il faut dire qu'il n'avait pas trop d&#...
j'ai rendez-vous avec mon psychiatre

Arrivé à ce niveau là, faut qu'il soit balèze le psy !
réponse à . saharaa le 20/01/2015 à 09h59 : pratiquement désespéré...C'est la Loth Lût final...
Pfouuuuuuuuuuuu........
Tiens ça me fait penser à une charade:

Mon premier est un étudiant en médecine assis tout en haut de l'amphi.
Mon second finit le journal

Mon tout est un chant révolutionnaire........

(1-Interne assis haut
2-nal)

Totalement hors sujet mais ça m'amuse.......
réponse à . BOUBA le 20/01/2015 à 11h40 : j'ai rendez-vous avec mon psychiatre Arrivé à ce niveau là...
Son psy n'a pas supporté le choc de sa thérapie, on a dû l'interner. Il l'attend chaque jour derrière la grille de l'asile pour lui demander : vous êtes nombreux là-dedans ?
Et Joseta lui répond invariablement : un monde fou.
réponse à . Mintaka le 20/01/2015 à 11h48 : Son psy n'a pas supporté le choc de sa thérapie, on a dû...
À l'asile, on dort sur des canapés: les fous et les faux lits...
réponse à . loursnoir le 20/01/2015 à 10h21 : Il existe à Gravelotte un superbe musée, ré-ouvert depuis q...
Il existe à Gravelotte un superbe musée
En effet, au désespoir de Verdun, qui elle se situe dans la Meuse et qui n'avait pas compris pourquoi le mémorial de la guerre 1914-18 a été placé à Meaux.
réponse à . joseta le 20/01/2015 à 12h03 : À l'asile, on dort sur des canapés: les fous et les faux lits...
Ton psy m'a contacté en me demandant : Vous êtes également psy ?
Je lui ai répondu : Heureusement non, je ne suis que fou.
réponse à . joseta le 20/01/2015 à 10h27 : Vraiment ? Me d'mande si ton cas n'est pas aussi désespér&eac...
Ça ne me m’ennuierait absolument pas ! 
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2015 à 09h46 : Belgique (Wallonie) Il dracheLa drache n'est pas réservée aux...
À cette page, Wiktionnaire qui n'est pas le meilleur des dico. est cependant un des rares sinon le seul à en donner l'étymologie → Drache : de l’allemand dreschen ("battre au fléau"). S’applique à une pluie "battante"

Tu confirmes ?
Il est intéressant de préciser que la bataille de Gravelotte s'appelle ainsi du côté des Allemands, mais s'appelle la bataille de Saint-Privat du côté français
C'est pourquoi on parle de "tomber comme à Gravelotte" parce qu'il est bien connu qu'Expressio décortique les expressions allemandes.
réponse à . BOUBA le 20/01/2015 à 11h43 : Pfouuuuuuuuuuuu........ Tiens ça me fait penser à une charade: Mo...
♫♪♫ On est tombé bien bas, bien bas ♪♪♫ 
réponse à . DiwanC le 20/01/2015 à 13h13 : À cette page, Wiktionnaire qui n'est pas le meilleur des dico. est cepend...
Je serais bien en peine de confirmer l'étymologie, mais pour ce qui est de battre, oui. C'est la pluie violente que la terre n'a pas le temps d'absorber et qui fait déborder les caniveaux. Généralement, ça ne dure pas, mais quand même plus longtemps qu'une broussée.
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2015 à 13h44 : Je serais bien en peine de confirmer l'étymologie, mais pour ce qui ...
déborder les caniveaux
Alors qu'on ne voudrait les caniveaux qu'à niveau...
Ne change jamais, tu es trop bien comme tu es....
Les informations de Wiktionnaire sont puisées dans les sources suivantes...entre autres peut-être  :

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935

Et pour un mot régional comme drache :

Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg

J'ai recours très souvent à Wiktionnaire, pour les étymologies, pour la prononciation, pour les exemples, et pour le sens des mots. Me semble que ses sources sont bonnes.  
réponse à . cotentine le 01/03/2009 à 17h25 : c’est ainsi qu’on a reconnu God à Toulon ! Il portait un...
J'ai un super beau sweat-shirt du même genre, couleur bleu royal, que je porte très souvent qui fait que pas mal de gens veulent savoir ce que cela veut dire - JE SUIS ACCRO À EXPRESSIO - mais jusqu'à présent je n'ai pas eu le plaisir de croiser un autre accro...
Je vois que Wiktionnaire offre deux prononciations pour sweat-shirt dont une produirait SUCRÉ SHIRT.  
réponse à . lalibellule1946 le 20/01/2015 à 15h49 : J'ai un super beau sweat-shirt du même genre, couleur bleu royal, que...
mais jusqu'à présent je n'ai pas eu le plaisir de croiser un autre accro
Attention au risque d'accrochage !
réponse à . lalibellule1946 le 20/01/2015 à 15h07 : Les informations de Wiktionnaire sont puisées dans les sources suivantes....
Peut-être parce que je faisais une association avec le Wikipedia qui comporte tant d'erreurs... sans doute parce que ma première plongée dans le Wik ne fut pas heureuse... donc, un a priori que je vais gommer.
de bonheur... Trop gentil.
réponse à . lalibellule1946 le 20/01/2015 à 16h03 : Je vois que Wiktionnaire offre deux prononciations pour sweat-shirt dont une pro...
Un sweat-shirt (de l'anglais « sweatshirt » /ˈswɛtˌʃɜrt/), parfois raccourci en sweat (souvent prononcé de manière erronée /swiːt/) littéralement « maillot qui permet de transpirer ».
réponse à . Mintaka le 20/01/2015 à 16h07 : Un sweat-shirt (de l'anglais « sweatshirt » /ˈswɛt...
Oui. En tout cas j'adore mon SWEET SWEAT-SHIRT.
Qui peut dire SWEET SWEAT-SHIRT très vite 10 fois de SUITE ??!!
réponse à . lalibellule1946 le 20/01/2015 à 15h49 : J'ai un super beau sweat-shirt du même genre, couleur bleu royal, que...
réponse à . lalibellule1946 le 20/01/2015 à 16h03 : Je vois que Wiktionnaire offre deux prononciations pour sweat-shirt dont une pro...
La lecture des mots anglais par les Français est pleine de surprises.
A l'occasion, tu leur feras prononcer "Nike"* ou "Ewing" et tu nous en donneras des nouvelles.

* On devrait dire "nikè" mais personne ne sait que c'est le mot grec pour "victoire" et ce serait pris pour une vulgarité.
Oui, mais sans capuche et en bleu. Et les lettres du texte ne s'abîment pas même après beaucoup de lavages.
réponse à . lalibellule1946 le 20/01/2015 à 18h29 : Oui, mais sans capuche et en bleu. Et les lettres du texte ne s'abî...
Ailleurs

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale

Tunisie ar Charbet sweat-shirt Tomber comme à Gravelotte

Tu confirmes, eureka ? Perso, je crois que c'est du spamalot.
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2015 à 18h09 : La lecture des mots anglais par les Français est pleine de surprises. A l...
Si un français sait prononcer chewing gum, il peut dire Ewing je pense.
réponse à . lalibellule1946 le 20/01/2015 à 19h04 : Si un français sait prononcer chewing gum, il peut dire Ewing je pense....
En anglais on écrit "caoutchouc" et on prononce "élastique". 
réponse à . DiwanC le 20/01/2015 à 16h05 : Peut-être parce que je faisais une association avec le Wikipedia qui compo...
Si on ne pouvait plus compter sur l'Académie Française ce serait la fin des haricots, 'spa.
réponse à . Mintaka le 20/01/2015 à 19h17 : En anglais on écrit "caoutchouc" et on prononce "él...
To burn rubber, accélérer si vite que tu laisses du caoutchouc des pneus sur la route. Mais un rubber, c'est un préservatif. Comme quoi, le sens du mot rubber est élastique.  
réponse à . lalibellule1946 le 21/01/2015 à 01h03 : To burn rubber, accélérer si vite que tu laisses du caoutchouc des...
Finalement tout se gonfle dans cette histoire.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tomber comme à Gravelotte » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?