Une pomme de discorde - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Une pomme de discorde

Un sujet de discussion et de division
Une cause ou objet de dispute

Origine

On peut bien entendu penser à la pomme qu'Ève a fait croquer à Adam et à cause de laquelle[1], les mauvais sentiments se sont durablement installés dans notre monde un court moment si parfait, faisant qu'Adam aurait gardé une rancune tenace envers sa femme et créant ainsi régulièrement des moments de discorde dans le couple. Mais ce serait faire fausse route.

Si l'expression date du XVIe siècle, son origine remonte à nettement plus loin puisque, si vous voulez bien me suivre, il nous faudra remonter dans le temps jusqu'à la mythologie grecque.

En ce temps-là, vivait la déesse Éris (ou Discorde, en grec). Elle avait une charmante petite famille, puisqu'elle était la mère de la Misère, de la Famine, des Batailles, des Mensonges et, pour couronner le tout, du Meurtre.
Quelque peu vindicative, cette divinité fut si furieuse de ne pas être invitée au mariage entre le héros Pelée et la déesse Thétis (d'autant plus qu'elle venait également d'être expulsée du ciel par Zeus), qu'elle jeta au milieu des autres déesses présentes à la cérémonie une pomme d'or, dérobée dans le jardin des Hespérides, sur laquelle était gravé "à la plus belle".

Bien entendu, ce fut immédiatement la foire d'empoigne, chaque divinité jugeant que la pomme lui revenait.
Pour faire cesser ces chamailleries, Zeus désigna Pâris comme volontaire pour décider qui, entre Aphrodite, Héra et Athéna devait garder la pomme.
Du coup, afin d'être choisie, chacune fit une promesse à Pâris, la première lui promettant l'amour de la plus belle femme du monde, la deuxième un grand royaume et la troisième la sagesse.
Ce benêt de Pâris se laissa convaincre par la promesse d'Aphrodite et lui remit la pomme d'or.

Si on comprend donc maintenant l'origine de la pomme de discorde, l'histoire ne s'arrête pas tout-à-fait là.
En effet, la femme promise par Aphrodite s'avéra être Hélène, reine de Sparte et épouse de Ménélas, que Pâris enleva et ramena à Troie, provoquant ainsi la guerre, dans laquelle les deux autres déesses, haineuses de n'avoir pas été choisies, donnèrent un petit coup de main aux Grecs.

Accessoirement, on peut noter que si la pomme peut être de discorde, la guitare, elle, peut être à dix cordes.

[1] "Cherchez la femme !" écrivait Alexandre Dumas père. Mais à l'époque d'Ève, la quête aurait été très courte.

Exemple

« J'appris bientôt que Moreau avait eu des relations avec ces conjurés. Ceci devenait plus délicat, parce qu'il avait une popularité colossale. Il était clair qu'on devait le gagner. Il avait trop de réputation pour que nous fussions bons voisins. Le plan de campagne de 1800, qu'il ne sut ou ne voulut pas apprécier, avait jeté entre nous la pomme de discorde et dévoilé ses prétentions. Il se croyait trop de supériorité pour m'obéir passivement. Il fallait trouver une manière honnête de nous séparer : il la trouva en frondant à tout propos les mesures de mon gouvernement sans se laisser toucher par les avances que je lui faisais pour me l'attacher. »
Antoine Henri Jomini (baron de) - Vie politique et militaire de Napoléon - 1827

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une pomme de discorde » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Der ZankapfelLa pomme de discorde
Allemagnede StreitapfelPomme de discorde
Allemagnede Der Stein des AnstoßesLa pierre du scandale
Angleterreen A bone of contentionUn os de dispute
États-Unisen A bone of contentionUn os de discorde
Espagne (Catalogne)es La poma de la discòrdiaLa pomme de la discorde
Argentinees La manzana de la discordiaLa pomme de la discorde
Argentinees La manzana de la discordiaLa pomme de la discorde
Espagnees La manzana de la discordiaLa pomme de discorde
Grècegr Το μήλον της ΈριδοςLa pomme d'Eris
Italieit Il pomo della discordiaLa pomme de la discorde
Lettonielv Strīdus ābolsPomme de discorde
Pays-Basnl Een twistappelUne pomme de discorde
Polognepl Jabłko niezgodyUne pomme de discorde
Brésilpt O pomo da discórdiaLa pomme de discorde
Roumaniero Marul discordieiLa pomme de la discorde
Russieru яблоко раздораPomme de discorde
Slovaquiesk Jablko svaruUne pomme de discorde
Slovéniesl Jabolko sporaPomme de discorde
Suèdesv StridsäpplePomme de discorde

Vos commentaires
Une corde de bois valant 4 stères (ou mètres cube) et la masse volumique de l’or étant de 19 300 kg/m3, imaginer une pomme d’or de dix cordes ! On peut alors aussi imaginer la taille et la force de ces divinités ! Valait donc mieux pas s’en mettre une à dos...
Oh là ! Nouvelle insomnie, et un sujet mythologique, ça va être dur !

Cette déesse Eris, la Discorde, a une famille en or, comme sa pomme.
D’après le site ci-dessous, elle a pour enfants "méchants et malfaisants" : la souffrance, l’oubli, la faim, le meutre, le combat, l’illégalité, le mouvement irréfléchi, le serment.

Je chipote un peu, mais pour moi l’oubli, et surtout certains mouvements irréfléchis ne sont ni méchants ni malfaisants. Ca dépend des circonstances.

cette page
L’expression du jour et l’histoire qui la sous-tend, et qui nous intéressent, me font penser à la phrase de Sacha Guitry :

"Deux femmes finiront toujours par se mettre d’accord sur le dos d’une troisième"
(Elles et Toi. 1946)

Enfin, quand je dis NOUS intéressent, à cette heure je me comprends !
Allez , PAROLES :
Pour la musique vous la connaissez nécessairement.
Si vous connaissiez les paroles des couplets, tous mes compliments !


cette page

Attention : il est écrit bêtement ’C’est moi."
Alors que l’important est de chanter ; "C’est moA-A-A-A !"
Et voilà, spécialement destinée à cotentine qui adore ce répertoire,
une pomme de concorde pour les petits :

cette page

Ce que je trouve assez génial, c’est l’indication "Sur l’air j’ai du bon tabac"
Il est évident que tous les papas de tous les petits de maternelle ont en réserve du bon tabac dans leur tabatière !
Et quid d’Adam et Eve première version ? Car cela va finir par être mis sur le tapis... 
réponse à . deLassus le 07/01/2010 à 05h14 : Allez , PAROLES : Pour la musique vous la connaissez nécessairement...
Maurice Chevalier: «Ma pomme c’est moi». Qu’est-ce que je gagne ?
elle jeta au milieu des autres déesses présentes à la cérémonie une pomme d’or
Et comme les dieux avaient tous pouvoirs à cette époque, une bombinette de qq Mt auraient pu faire l’affaire... 
Ou plus simple, qq quadrillées US ou Russe... . J’oubliais de citer la bonne vieille dynamite... Étant des dieux, ils devaient avoir tout ce genre de chose en réserve...
Il faudra bien que quelqu’un dégoupille, enfin débouche le flacon, mette la pensarde en route quoi... 
Debout là dedans ! Clairon...
Voici, si j’ai tout compris, les premières apparitions de l’expression "pomme de discorde" Je résume .

discorde (pomme de -)
1593 - «Chasqu’un enfin vouloit estre saisy de cette personne du Roy, qui fust la pomme de discorde à ce commencement et la principalle allumette de ce feu de nos troubles.» R. de Lucinge, Dialogue du Français et du Savoysien, 23 (Droz) - P.E.

1593 - «[...] il y a des Curez & Predicateurs qui sont des nostres, & qui ont promis de nous ayder & semer la pomme de discorde parmy le peuple pour vous diuiser.» Dialogue d’entre le Maheustre et le Manant, 56 v°

J’ai trouvé le deuxième ouvrage, mais je n’ai pas encore repéré la page. Désolé !

cette page
réponse à . <inconnu> le 07/01/2010 à 06h11 : Maurice Chevalier: «Ma pomme c’est moi». Qu’est-ce que j...
Le jeu, c’était sur les couplets. Le refrain, tout le monde connait à peu près, même si c’est moins à la mode que Lady Gaga !
 il nous faudra remonter dans le temps jusqu’à la mythologie grecque
. Peut-être qu’Herbert pourrait nous prêter sa machine, lui qui se promène dans le temps avec...  Et en plus il est copain avec Superman.
Certains diront, peut-être, qu’il faut faire gaffe à la Patrouille du Temps...
Et d’ailleurs, est-ce que les grecs de cette époque avaient une mite au logis ?
A tout seigneur tout honneur : Jean de La Fontaine soi-même a écrit une fable qui s’appelle La Discorde et rappelle "notre" histoire.

On la trouve pp 191 et 192 de cette page

Je ne suis pas sûr de l’avoir bien comprise... Je la cherche ailleurs plus lisible !

La voilà : cette page

C’est peut-être plus clair pour vous, mais pas pour moi ! Vite, un 2ème café !
réponse à . deLassus le 07/01/2010 à 06h22 : Voici, si j’ai tout compris, les premières apparitions de l’e...
pour vous diuiser
. C’est curieux, cette sorte d’inversion entre le v et le u: en latin le u n’existant pas, le v était utilisé en lieu et place (il l’est encore sur certaines inscriptions). Et ce mot indique qu’en vieux français il y a eu permutation ?
Et à l’époque de l’édit de Villers Coterêt (les clercs chargés d’en établir l’orthographe, certains ont rajouté des doubles lettres car ils étaient payés au caractère...), le français avait encore toutes sortes de déclinaison, quasiment autant qu’en latin
Allons, vous deux. Laissez-nous donc un peu de place... 

Quelque peu vindicative, cette divinité fut si furieuse de ne pas être invitée au mariage entre le héros Pelée et la déesse Thétis
...le héros Pelée, écorché vif, organisa alors une grande partie de balles aux pieds...
A la lecture de l’exemple, j’en déduis que Napoléon a essayé de devenir copain comme cochon avec le-dit Moreau, mais que celui-ci se transforma plutôt en sale ami!
En effet, la femme promise par Aphrodite s’avéra être Hélène, reine de Sparte et épouse de Ménélas
L’histoire complète de cette mésaventure est racontée dans l’oeuvre célèbre Mélasse et Palissandre.
réponse à . <inconnu> le 07/01/2010 à 07h00 : pour vous diuiser. C’est curieux, cette sorte d’inversion entre le v...
Je n’y ai jamais rien connu, au vieux français... Mais j’ai fait 7 ans de latin.
IL ME SEMBLE qu’on prononçait di-oui-ser.

Il y a des expert(e)s parmi les habitué(e)s de ce site : ne disons pas n’importe quoi et attendons la bonne parole !
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 07h45 : En effet, la femme promise par Aphrodite s’avéra être H&eacut...
Voir colonne 3

cette page
Son surnom, c’était Toto ?  ou était-il aussi, autre chose ? heu, cocu par exemple 
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 07h41 : A la lecture de l’exemple, j’en déduis que Napoléon a ...
mais que celui-ci se transforma plutôt en sale ami!
et voilà ! Nous somme maintenant en pleine charcuterie 
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 07h36 : Allons, vous deux. Laissez-nous donc un peu de place...  Quelque peu vindi...
le héros Pelée, écorché vif,
meuh non, sot ! c’est la pomme qui était pelée. Comme dit l’auvergnat : elle est plus chure que tout pour les pépins. A noter quand même que finalement Eris ne s’est pas tellement vengée de Pelée et Thétis -qui n’ont eu qu’à supporter un peu de bordel pour leurs noces, mais, bah, ça met de l’ambiance, non ? Et cela ne les empêcha pas d’avoir un beau bébé : le bouillant Achille! Le grand perdant fut Paris, puis les Troyens.
bon, finalement ce fut la première élection de Miss Univers, et Eris est donc l’ancêtre de Geneviève de Fontenay. C’est elle, bonne pomme, qui s’occupe désormais de ces poires.
Est-ce en souvenir d’Eris, et parce qu’il a mauvais caractère, que le porc-épic s’appelle un hérisson ? Un choix qui ne manque pas de piquants ,bien qu’il n’ait rien d’épique.
réponse à . chirstian le 07/01/2010 à 09h04 : bon, finalement ce fut la première élection de Miss Univers, et Er...
Alors, là, je n’aurais pas été fichu de trouver mieux... tant il vrai que feignant à l’école j’ai très été vite (ce qui me plaisait plus à l’époque) orienté vers les métiers manuels: les trucs abstraits me donnent mal au crâne en général. Ce qui ne pas empêcher d’améliorer les choses grâce à la lecture et à la mise en fiche des dites lectures, histoire de "me" fabriquer mes pense-bêtes personnels.
Ce qui m’a valut d’être traité de “bassement matérialiste”... ce qui m’a toujours fait une belle jambe 
une pomme de discorde : c’est tout le contraire avec notre hymne national, qui rassemble et réuni tous les Français

"pom pom ,pom pom pom pom pom poooôômeuh
po-pom po-pom pôôôôm pompompom"

ça m’émeut toujours, cette musique...mais les paroles ne sont pas terribles
"qu’elle jeta au milieu des autres déesses présentes à la cérémonie une pomme d’or"
en italien, pomodoro c’est une tomate..
Peut etre qu’elle leur a simplement balancé des tomates, cette Mme Eris..
ach! lé bétites femmes dé Parisss !
réponse à . charlesattend le 07/01/2010 à 09h37 : "qu’elle jeta au milieu des autres déesses présentes à...
cette Eris était mère de Ponos (la Souffrance), Lêthê (l’Oubli), Limos (la Faim), Phonos et Machê (le Meurtre et le Combat), Dysnomia et Atê (l’Illégalité et le Mouvement irréfléchi), et Horkos (le Serment). Belle famille non ? Elle les avait enfantés seule, ce qui prouve que c’est la femme qui est à l’origine de tous ces maux, et non l’homme, mais cela nous le savions déjà, non ? Non ? Ah bon, excusez : il ne faut pas que ce soit une pomme de discorde entre nous !
qui était la plus belle ? On prit les paris .... Il se laissa corrompre. Ce fut, avec la main d’Eris, et longtemps avant celle de Thierry Henri, la première erreur d’arbitrage ! C’était l’ère d’Eris, c’est l’ire de l’Eire.
Pourquoi New York City se fait nommer la ”Grosse Pomme”
Voici une explication tirée de “The Society for New York City History” :
“Quand un musicien a le trac avant une représentation, on dit en anglais que sa pomme d’Adam grossit à l’en étouffer. New-York étant rapidement devenu l’un des hauts lieux du jazz, les musiciens l’ont désigné “the big apple”, par référence à l’émotion provoquée à l’idée de jouer dans un endroit si prestigieux. En français, on pourrait traduire ce surnom par “le grand trac”. La suite à cette page

[mode EP] pom pomp pom pom[/mode EP] hein God ! 
réponse à . <inconnu> le 07/01/2010 à 07h00 : pour vous diuiser. C’est curieux, cette sorte d’inversion entre le v...
en minuscule, le u signifiait u et v; en majuscule, le v signifiait v et u
réponse à . charlesattend le 07/01/2010 à 09h37 : "qu’elle jeta au milieu des autres déesses présentes à...
la représentation des "pommes" du jardin des Hespérides sur les bas reliefs grecs fait penser à des grenades, pas à des pommes. D’autre part, l’orange, c’est la "pomme d’Orange", la pêche, la "pomme de Perse", la banane, la "pomme d’amour", la patate, la "pomme de terre". En néerlandais, l’orange c’est la Sinasappel = la "pomme de Chine" (quasi idem en allemand). Ce que je veux dire par là c’est que pomme signifie fruit. En effet, le mot pour pomme en latin était melum (en wallon on dit toujours melêie pour pommier); quant à pomme c’est en latin pomum, pomarium qui signifie "fruit à pépin ou à noyau, fruit du verger, fruitier". En fait c’est un terme très général et comme, en France mais aussi dans les pays voisins, le fruit principal a été longtemps ce fruit rond de la taille d’un poing, à couleur variée, sucré et à pépins, on l’a appelé "fruit", c’est à dire "pomme". D’où l’utilisation du terme "pomme" dans la Bible, alors que le "pommier" est inconnu dans les pays du Sud.
réponse à . pfloche le 07/01/2010 à 10h17 : en minuscule, le u signifiait u et v; en majuscule, le v signifiait v et u...
Dans les usages graphiques de l’ancien français, c’est plutôt une question de place dans le mot. u et v ne sont pas deux lettres différentes, mais ont seulement des valeurs de position : v à l’initiale d’un mot et u à l’intérieur « sonnent » [y] (= notre u) et [v] (il n’existe pas de u majuscule). On peut donc lire vile indifféremment « huile » ou « ville », ce qui n’est pas sans poser de problème.
Les praticiens tenteront de trouver des solutions pour éviter les confusions : la lettre h notamment, sans valeur phonique ni étymologique, évitera certaines confusions : ainsi écriront-ils huile pour distinguer ce mot de vile.
réponse à . pfloche le 07/01/2010 à 10h35 : la représentation des "pommes" du jardin des Hespérides sur les b...
Merci pour cette belle explication ! Au plaisir de te relire, souvent j’espère.
Ceci est une réponse à 21 - Chirstian

Le grand perdant fut Paris, puis les Troyens
Oui, mais maintenant, Paris a l’Elysée, tandis que Troyes n’Aryen.
A propos d’Elysée, savez-vous que l’Etat francais a décidé d’en vendre tout l’ameublement actuel? Il aurait décidé de n’y garder qu’un petit fait-tout et une grande cruche... 
réponse à . pfloche le 07/01/2010 à 10h17 : en minuscule, le u signifiait u et v; en majuscule, le v signifiait v et u...
Merci pour l’explication, mais j’aimerais une précision: j’ai presque toujours lu qu’en latin le "u" n’existait pas et que le "v" assumait les deux fonctions. Que dois-je comprendre ?!?
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 10h51 : Ceci est une réponse à 21 - Chirstian Le grand perdant fut Paris,...
Dans la mythologie grecque les Champs Élysées sont sous la juridiction d’Hadès et on y entre en franchissant le Styx, et gardés par le chien ???
Pas fichu de me rappeler son nom 
réponse à . <inconnu> le 07/01/2010 à 10h57 : Dans la mythologie grecque les Champs Élysées sont sous la juridic...
Cerbère
réponse à . pfloche le 07/01/2010 à 10h17 : en minuscule, le u signifiait u et v; en majuscule, le v signifiait v et u...
En plus du merci pour ton érudition, je te souhaite ici la bienvenue par Minou (le mec à Minerve, qui avait un beau minois matou, aimable à mater).
Reviens donc nous voir souvent, c’est tout le mal que je te souhaite! Et interviens donc, même en wallon, si tu le désires. Nous sommes majoritaires, ici. Le tout est de savoir si ce sera du wallon de Lîdj, de Namur, de Huy ou plutôt la verson Carolo...
Et si tu le désires, donne-nous ta date d’anniversaire, pour que nous puissions te fêter comme il se doit (dansle nez, bien sûr) - c’est-à-dire: le jour et le mois, qui sont récurrents. l’année étant peu importante.
Cerbère... et son double: Réverbère, tous deux fils de Berbère
Être une pomme en argot c’est être naïf ou un peu con.
la pom-pom girl de service
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 11h02 : Cerbère... et son double: Réverbère, tous deux fils de Berb...
Cerbère avait trois têtes, une pour bouffer les wallons majoritaires, une pour bouffer les Flamands majoritaires, et une pour bouffer les Belges minoritaires qui se sauvent en Autriche...
Et TOC 
réponse à . <inconnu> le 07/01/2010 à 10h52 : Merci pour l’explication, mais j’aimerais une précision: j&rs...
En fait, les lettres u et v coexistent et sont phonétiquement indifférenciées en latin : elles se prononcent "ou" ou we", et leur graphie dépend seulement de leur position dans le mot. Mais tu as raison, notre son "u" (symbolisé [y] dans l’alphabet phonétique international) n’existe pas dans la prononciation latine.
réponse à . mickeylange le 07/01/2010 à 11h09 : Être une pomme en argot c’est être naïf ou un peu con. la...
Cucu la praline plut prasline: allusion aux cocos fesses. une Découverte (!) du 18e dans l’archipelle de Seychelles cette page. Et cela à aussi donné son nom à une confiserie.
Être une pomme, certes, mais il y a aussi la poire, et... le pigeon. Qui, toujours en argot, sont synoymes.
Mais il y a des “pralines”, en plomb... particulièrement indigestes !
réponse à . mickeylange le 07/01/2010 à 11h12 : Cerbère avait trois têtes, une pour bouffer les wallons majoritaire...
Pléonasme belge (souvenir de lecture): primitifs flammands
et si un flamand ose être méchant, c’est un flamand rosse ? 
Des cousins à Rhino ? qui est peut-être leur parrain...
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 11h02 : Cerbère... et son double: Réverbère, tous deux fils de Berb...
Réverbère
. D’accord, mais le problème est que... les chiens lèvent la patte sur le réverbère le plus proche... enfin, les mâles. Du coup, ceux-ci sont rouillés à la base... les réverbères, évidemment !
Ce qui est intéressant est qu’il a un frangin, Orthos: cette page
Nos discordes sur la pomme ne changeront rien au fait que le mâle Paris est comme tous les mâles,bassement mâle jusqu’à la discorde:quel délire! c’est super.
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 11h13 : En fait, les lettres u et v coexistent et sont phonétiquement indiff&eac...
Je vous écoute, pfloche et toi, avec attention : peut-être l’une de vous pourra-t-elle répondre à cette question que je me suis posée lors de mes études secondaires : comment peut-on aujourd’hui être assuré de la prononciation des lettres latines ? J’ai "fait" latin de la 6ème à la première incluse puisqu’on n’en faisait plus en terminale. J’ai commencé avec "um" = om et fini avec "um" = oum sans jamais comprendre vraiment ce qui justifiait cette "révolution" selon mon professeur. J’imagine que c’est en observant les dérivations des mots qu’on a émis de nouvelles hypothèses. Mais je serais très intéressée par votre réponse. Merci à pfloche à propos des sens du mots "pomme".
réponse à . <inconnu> le 07/01/2010 à 11h30 : Nos discordes sur la pomme ne changeront rien au fait que le mâle Paris es...
De rien, vraiment !
Le Coyotte.
Ce que j’aime à propos de "pomme" est ici, sur cette page et ne souffre pas la discorde, pas plus que la citation d’Albert Camus que vous y trouverez, puisqu’il est à la mode : "Il n’y a pas de honte à préférer le bonheur". A la bonne heure !
réponse à . chirstian le 07/01/2010 à 10h04 : cette Eris était mère de Ponos (la Souffrance), Lêthê ...
Éris faisait dans la parthénogenèse ? cette page Où était-ce déjà de la FIV ?
réponse à . mickeylange le 07/01/2010 à 10h12 : Pourquoi New York City se fait nommer la ”Grosse Pomme” Voici une...
Merci pour ces explications Pom Pom Girl!!!
réponse à . <inconnu> le 07/01/2010 à 11h54 : Éris faisait dans la parthénogenèse ? cette page O&ugr...
Eris était la mère d’allégories, par définition des concepts abstraits. La personnification a ses limites ! Tu trouveras plus de détails sur cette page d’un site fort bien documenté sur toutes les mythologies. Apparemment elle n’a eu aucun époux mais j’ai noté que les serments sont ses enfants, comme le désastre et la querelle. Voilà donc une pomme avec des yeux d’amour qui cache bien sa vraie nature !
Certes, mais... il manque encore les Toltèques et les Olmèques, entre autre. Rein à voir avec les Mayas ou les Astèques. Très instructif de toute façon. Mis en signet ce jour !
Et si malgré certaines descriptions (cheveux de méduse...), Hercule l’a choisit, elle était une sorte de métamorphe ? Il est vrai que les dieux avaient ce pouvoir de métamorphose...
Ce qui est dommage est que sa fiche n’est pas assez détaillée à mon goût: il me faudra sans doute chercher ailleurs certains compléments d’information.
réponse à . momolala le 07/01/2010 à 11h44 : Je vous écoute, pfloche et toi, avec attention : peut-être l&r...
comment peut-on aujourd’hui être assuré de la prononciation des lettres latines ?
d’une part on a trouvé des enregistrements, et d’autre part on a interrogé les témoins de l’époque.
Accessoirement, la linguistique comparée donne des réponses précises : on étudie les langues-filles, on les compare, et on en conclut les caractéristiques de la langue-mère.
Par contre à l’Eglise (quand j’étais enfant j’y suivais la messe en latin) on prononçait le latin en suivant les règles énoncées par Pie X. Et là je dois dire que je n’ai aucune idée de la façon dont il les avait choisies. Mais j’évoque là quelqu’un d’infaillible, donc ... !
réponse à . momolala le 07/01/2010 à 11h44 : Je vous écoute, pfloche et toi, avec attention : peut-être l&r...
j’ajouterai à ce que dit Chirstian que la reconstitution des prononciations anciennes - et de l’évolution phonétique - se fonde aussi sur l’étude diachronique d’une même langue, appuyée sur les lois de la phonétique acoustique (les sons) et physiologique (appareil phonatoire) et bien sûr sur la comparaison des langues écrites au fil des siècles. c’est une science extrêment complexe, mais passionnante, que la phonétique historique. Mais impossible à résumer en quelques phrases : tu peux lire (c’est certes un peu aride mais très explicite) les que sais-je La phonétique ou le latin vulgaire.

Et voici un lien qui peut t’intéresser à cette page
réponse à . chirstian le 07/01/2010 à 12h54 : comment peut-on aujourd’hui être assuré de la prononciation ...
on a interrogé les témoins de l’époque
Ils avaient des activateurs cellulaires ? Donc ils pouvaient avoir fait la connaissance d’Atlan ?
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 13h15 : j’ajouterai à ce que dit Chirstian que la reconstitution des pronon...
Ben dis donc: c’est un truc à lire en plusieurs étapes et plusieurs fois, pas nécessairement à la suite... à part ça un texte des plus instructif ! j’en ai fait une copie ".pdf" pour consulter plus facilement ultérieurement.
Je viens de penser à Brassens: «sans le latin, le latin, le latin, la messe nous emmerde»
réponse à . <inconnu> le 07/01/2010 à 13h40 : Ben dis donc: c’est un truc à lire en plusieurs étapes et pl...
Oui ! Et sur le même site, il y en a aussi pour les amateurs de maths... mais là je déclare forfait, un peu honteuse de mes immenses lacunes et de l’étrange atrophie de mon cerveau en ce qui concerne cette discipline.

La bosse des maths qui me faisait défaut fut une vraie pomme de discorde avec mon père, un gadz’Arts...
réponse à . deLassus le 07/01/2010 à 06h22 : Voici, si j’ai tout compris, les premières apparitions de l’e...
9. Le 07/01/2010 à 06:22:04 par deLassus - 1 réponse (13)

Superbes, deLassus : les passages rapportés et le lien. Merci.

JPR
réponse à . chirstian le 07/01/2010 à 09h04 : bon, finalement ce fut la première élection de Miss Univers, et Er...
Message 22, de chirstian.

(Alors lortograf « chirstian », ce n’est pas une coquille...)

Quel bel humour !
En ce temps-là, vivait la déesse Éris (...) sur laquelle était gravé "à la plus belle".

Mais qui donc est la plus belle ?

Miroir, miroir, dis-moi qui est la plus belle.

Si le lien fonctionne, aura-t-on la réponse ?

(Quelques secondes de pub au début. Après, c’est mignon comme tout.)

cette page

JPR
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 13h15 : j’ajouterai à ce que dit Chirstian que la reconstitution des pronon...
Merci Syanne... et Chirstian ! J’y reviendrai en plusieurs fois moi aussi car ma culture est bien petite au regard de ce que j’ai oublié !
La pomme de pain, c’est une pomme de discorde ?
réponse à . Janpier le 07/01/2010 à 14h40 : En ce temps-là, vivait la déesse Éris (...) sur laquelle &e...
C’est bien une fille ! Elle m’en rappelle une autre, à peu près du même âge mais déjà très coquette pour ses 19 mois. Ma fille aînée avait 5 ans quand, se faisant des grimaces dans le miroir de la cage d’escalier, elle a fini par se faire peur et se mettre à hurler !
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 07h36 : Allons, vous deux. Laissez-nous donc un peu de place...  Quelque peu vindi...
excellente remarque
signe kim-chee
réponse à . deLassus le 07/01/2010 à 05h27 : Et voilà, spécialement destinée à cotentine qui ador...
Merci booucoup! 
réponse à . pfloche le 07/01/2010 à 10h35 : la représentation des "pommes" du jardin des Hespérides sur les b...
Bravo et merci.

En effet, on dit aussi d’une salade ou d’un chou qu’ils sont "pommés" quand ils prennent leur forme mangeable, avec un "coeur".

Il me semble avoir déjà parlé du jeu de mots navrant qui a fait dire qu’Eve a mangé la pomme : elle a mangé le fruit de l’arbre du mal (ce qui est une image) et en latin le genre pommier se nomme "malus", donc, ayant mangé le fruit de l’arbre malus, c’est qu’elle a mangé une pomme. CQFD.
Pour les chrétiens, ça ne peut pas exister (les autres se démerdent).
La pomme est le symbole de la discorde, le pain celui de la réconciliation.
Ne me demandez pas pourquoi ce n’est pas l’inverse, je n’en sais rien.
réponse à . chirstian le 07/01/2010 à 12h54 : comment peut-on aujourd’hui être assuré de la prononciation ...
Dommage, ce serait intéressant de connaitre les critères de choix.

A supposer que dans quelques siècles, le français ait disparu, remplacé par le "globish", sorte d’english de cuisine, qui pourra dire si la prononciation correcte du français est celle de Marseille, de Cambrai, de Paris, de Montréal ou de Dakar ?
Pardon à tous ceux que j’ai oubliés, leur accent, aussi, est légitime.
Pie X a dû prendre un truc qui l’arrangeait avec son accent à lui et tout le monde a été obligé de suivre .... jusqu’à ce qu’on découvre qu’il y a plusieurs prononciations possibles.
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 07h36 : Allons, vous deux. Laissez-nous donc un peu de place...  Quelque peu vindi...
le héros Pelée, écorché vif, organisa alors une grande partie de balles aux pieds...

C’est vrai !
Rappelons que Pelée, lors de son premier match a battu l’équipe des Corinthiens par 7 buts à 1.
Ensuite de quoi, l’apôtre Paul leur a écrit plusieurs fois pour leur demander de cesser de faire l’épitre.
réponse à . chirstian le 07/01/2010 à 10h11 : qui était la plus belle ? On prit les paris .... Il se laissa corrom...
Et qui était le bookmaker ?
réponse à . SyntaxTerror le 07/01/2010 à 16h09 : le héros Pelée, écorché vif, organisa alors une gran...
D’ou l’on peut en déduire: tomate pelée au jus... 
finalement c’était un tout petit mariage : un pelé et 3 tondues ! Et l’autre qui minaude : "vous me trouvez affro, dites ? "Et rha... s’étrangle l’autre tandis que la troisième : "ces histoires de dieux, je n’y crois pas, je suis athée, na !"
Avec tout cela, on voit bien où cela nous mène, hélas ! A Gap ? mais non : à Troyes*, capitale de l’andouillette et des usines center.
Euh ... on doit pouvoir faire des jeux de mots plus nuls, mais avec beaucoup d’application ! God, tu peux le mettre en anonyme celui-ci ? Ou l’attribuer à Hobbes ? merci !

*(dont je vous recommande la visite du centre ville superbement restauré !)
réponse à . chirstian le 07/01/2010 à 16h28 : finalement c’était un tout petit mariage : un pelé et 3...
Plus nuls ? Il faut voir ça avec l’usine de Calembourg-en-Bresse ! 
C’est très vrai que nous quelques uns à être de petites andouilles, les andouillettes donc... 
Les grandes on les trouve à Vire ou a Guéménée... Mais quel est le grand qui va les dépendre ?
Un jeu de mot-laid nul ? voire le mien en #72. Donc c’est possible !
la pomme chi mène à la discorde cela me fait penser au Cidre Campéador.
(celle-ci elle est littéraire. God, si tu pouvais l’attribuer à Syanne, et puis on aurait dit qu’elle était très fatiguée, hein ? hein ?)
pomme de discorde ... objet de dispute
pas seulement, parfois objet de distillation ... d’ché nous, on en fait de la bonne gnôle !
et d’autres c’est objet des disparition : demande à Blanche-Neige !
ou objet de distribution : voir Renoir, "La marchande de pommes cette page ou encore Michelangelo cette page
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 13h15 : j’ajouterai à ce que dit Chirstian que la reconstitution des pronon...
Et t’es pas fatiguée, après ca? J’ai tout lu, j’ai rien compru...
Bon, je m’y suis repris, là, et ca va un peu mieux. Mais qu’est-ce que tu racontes de la Diaconie?
...
Ah, pardon, diachronique... Une chronique en diapositives? Ca doit être chouette. Tytoalba, qu’en dis-tu?
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 18h16 : Et t’es pas fatiguée, après ca? J’ai tout lu, j’...
diachronique: cette page
Oh là-là: encore un truc à se retrouver dans une uchronie cette page ou alors pour avoir le temps de comprendre se mettre en stase achronique
ex: cette page
Si il y a de la pomme et de la discorde, ça va finir par une tarte.
Une paume de discorde en quelque sorte. C’est renversant, non ?

Stéphanie et Caroline Tatin
(God celle là aussi tu peux là mettre sur le dos d’Hobbes)
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 18h16 : Et t’es pas fatiguée, après ca? J’ai tout lu, j’...
Excuse-moi, Filo, d’employer d’aussi gros mots que diachronie ou phonatoire. Ils me viennent aussi naturellement que les termes de la marine à un marin, les mots de l’économie à un gestionnaire, les termes médicaux à un médecin, des métiers du bois à mon fils menuisier, de ceux de la mer à mon fils biologiste... Chacun son métier (non, je ne dirai pas "spécialité", je ne veux pas me faire lyncher !)

Je m’abstiendrai donc désormais de parler la langue des linguistes, je ne veux pas t’importuner.
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 18h59 : Excuse-moi, Filo, d’employer d’aussi gros mots que diachronie ou pho...
Sauf que chez le marin... c’est au niveau de la mer que ça reste !
Je sens que je vais prendre une pomme de mât (de discorde) sur la tête.
Louisann prête moi ton casque rose.
Pom-pom Hobbes (collé samedi)
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 18h59 : Excuse-moi, Filo, d’employer d’aussi gros mots que diachronie ou pho...
Bof... «Chacun son métier et les vaches seront bien gardées». Peut-être convient-il aussi (?) de se procurer un tube (ou plusieurs...) d’aspirine ou de paracétamol... 
...quelque chose me dit que je vais être accusé de perdre mes boulons. Toutefois il me semblerait ne pas être seul... Le privilège de l’âge peut-être ? 
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 18h59 : Excuse-moi, Filo, d’employer d’aussi gros mots que diachronie ou pho...
AAAAAattends ! Quoi, mais ! Et les autres alors ! Moi j’en veux encore de la diachronie ! Je la réclame de tout mon appareil phonatoire ! Non mais, que sinon comment je vais pouvoir encore me croire un tout petit peu intelligente et capable de progrès ? Et puis si ça ne fait pas partie de notre belle langue, je donne la mienne aux cochons ! 
réponse à . file_au_logis le 07/01/2010 à 18h16 : Et t’es pas fatiguée, après ca? J’ai tout lu, j’...
J’en dis rien, j’ai lu (pas tout), mon cerveau ne suit pas. De toute manière, je ne retiendrai pas tous ces mots savants.Je suis contente que quelqu’un nous en parle, à chacun sa spécialité et les mouches seront bien gardées. Comment, quelles mouches ? Celles qui auraient voulu goûter à la pomme de cette page.
réponse à . momolala le 07/01/2010 à 19h42 : AAAAAattends ! Quoi, mais ! Et les autres alors ! Moi j’en ...
Et puis si ça ne fait pas partie de notre belle langue, je donne la mienne aux cochons !
Puis-je la récupérer pour mon chat, enfin une petite chatte de trois ans qui s’appelle Isis... Elle devrait apprécier... 
Et pour conclure, partiellement, chacun son idiolect, après tout...
Désolé si je sors un peu (!) du sujet et de l’expression du jour.
J’ai entendu il y a cinq minutes quelque chose qui mérite d’être inscrit sur un support public...

A propos de la mort de Philippe Seguin, Thierry Roland, qui le connaissait, vient de dire sur RTL :
" Je crois bien que le foot, c’était sa passion numéro un, avant son métier."

Fin de l’éloge funèbre.
Sur ce, je mange un petit bout, (non, je n’ai même pas une pomme), je lis tout ce que vous avez écrit depuis ce matin, et si j’ai quelque chose à ajouter, ce sera, vous le savez, avec grand plaisir.

Dès que possible je range cette information dans une expression plus choisie !
réponse à . SyntaxTerror le 07/01/2010 à 15h10 : Bravo et merci. En effet, on dit aussi d’une salade ou d’un chou qu...
En effet, on dit aussi d’une salade ou d’un chou qu’ils sont "pommés"
ayons aussi une pensée pour les automobilistes n’ayant pas la(les) bonne(s) carte(s), en pleine campagne, sans panneaux indicateurs... Mon père les appelait des “guides bourriques” 
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 18h59 : Excuse-moi, Filo, d’employer d’aussi gros mots que diachronie ou pho...
Je m’abstiendrai donc désormais de parler la langue des linguistes, je ne veux pas t’importuner.

S’il te plaît, non, ne t’abstiens pas! Nooooon
où irais-je autrement chercher mes (mauvais) jeux me mots, hein?
Ne fais pas tourner la roue de l’importune.
Sioux plaid! (celle-là, mon petit Godemichou adoré, colle-là donc à MickeyMouse) 
Et ca c’est pas du TOC
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 18h59 : Excuse-moi, Filo, d’employer d’aussi gros mots que diachronie ou pho...
waouh, tes "gros mots" m’impressionnent toujours, mais je ne saurais m’en passer, ... j’ai, à chaque fois, l’impression d’apprendre encore quelque chose ... que j’ai oublié, ou jamais découvert !
Je t’ai apporté des pommes de mon verger, ce n’était pas celles de la discorde ! et désolée, si cette année, mes pommiers ont fait grève ! 
(5 sur 4 pommiers !)
réponse à . cotentine le 07/01/2010 à 21h29 : waouh, tes "gros mots" m’impressionnent toujours, mais je ne saurais m&rsq...
désolée...si mes pommiers ont fait grève...(5 sur 4 pommiers !)

5 grévistes sur un effectif total de 4 ?
C’est ce qu’on appelle une grève plus que largement suivie...
réponse à . syanne le 07/01/2010 à 18h59 : Excuse-moi, Filo, d’employer d’aussi gros mots que diachronie ou pho...
aussi naturellement que les termes de la marine à un marin
Je savais bien que l’expression vient de la Marine : une pomme (de mât) de dix cordes !
Hier, ce n’était qu’un exercice. Aujourd’hui, je souhaite un:

Bon Anniversaire, Horizondelle

Je t’offre ce vol de l’hirondelle  
La pomme de discorde, la pomme d’Eve, la pomme d’Adam, la pomme de Guillaume Tell, la pomme pour la soif, la pom-pom-pom de Radio Londres, la pomme d’Apple, la Grosse Pomme NY, la pomme de Chirac........pourquoi toujours la pomme et pas le letchee, le goyave ou la papaye ?.......
Aujourd’hui, c’est la Sainte-Marguerite.
Bonne fête à toutes les strip-teaseuses : quoi de plus romantique que d’effeuiller une marguerite ?
réponse à . <inconnu> le 16/11/2012 à 06h28 : Aujourd’hui, c’est la Sainte-Marguerite. Bonne fête à t...
Les pom-pom girls, c’est pas mal non plus : cette page.
réponse à . <inconnu> le 16/11/2012 à 06h34 : Les pom-pom girls, c’est pas mal non plus : cette page....
Si on donnait à Justine Henin une raquette et une pomme de terre, est-ce qu’elle nous livrerait des frites ?
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Bon anniversaire chère Horizondelle
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫


prend ton envol au-dessus de l’horizon, d’un coup d’aile, et viens donc nous rejoindre au bar du phare où nous ferons une fête digne d’elle... En quelque sorte, ce sera ta fête!

(M’étais déjà entraîné hier!)
Du coup, aujourd’hui, beaucoup d’entrain; et pourtant, je ne suis pas un entraîneur, ni toi, une entraîneuse!
réponse à . <inconnu> le 16/11/2012 à 06h40 : Si on donnait à Justine Henin une raquette et une pomme de terre, est-ce ...
Possible. Et Kim Clijsters livrerait les moules?
Il faut lire "livrerait" comme "couperait". Ça marche pas avec les moules...
Pas de pomme de discorde en Belgique à propos de l’édification de mosquées, nous avons trouvé un compromis : cette page
Éris lança une pomme, certes, mais ce n’était qu’un jeu, et comme entre Aphrodite, Héra et Athéna la lutte était serrée, on appela ça: ’le serrement du jeu de pomme’.
Joyeux anniversaire Horizondelle!
Aujourd’hui on fêtera ça avec du Pome-rol!!
Qu’ il est difficile, quand on est jeune et belle, de résister.... "Il faut lutter contre les hommes, il faut lutter contre les dieux" fait Offenbach chanter à Hélène.... Y’ a bien une vidéo sur youtube (Jane Rhodes chante "Dis-moi, Vénus....") mais elle ne veut pas s’ afficher....
On s’est entraîné hier toute la journée ! Aujourd’hui, on est « tip-top » pour te souhaiter un Bonaniversaire !.
Petit cadeau : quelques ailes sur l’horizon...
En laissant courir les voleurs de pommes et en n’écoutant pas le clairon qui sonne tonton Georges, le chantre des chansons pleines de verve et d’anticonformisme, créa à l’époque une pomme de discorde........cette page
- Vous savez, les copains, pourquoi on donne toujours deux pommes aux cons?
- ?
- Pour les cons, potes, deux pommes.
réponse à . BOUBA le 16/11/2012 à 09h58 : En laissant courir les voleurs de pommes et en n’écoutant pas le cl...
Pour rester dans les pommes, et avec un interprète bien... différent !, cette page. Pouh !
Ce benêt de Pâris
...et Pâris, cette patate, ramassa la pomme, de terre.
Éris cultivait des petites pommes rouges; elle faisait de l’api-culture. 
La pomme d’or, c’était sûrement une gold-en. 

P.S. Ce petit cercle jaune souriant, c’est ma pomme!
réponse à . mitzi50 le 16/11/2012 à 09h45 : Qu’ il est difficile, quand on est jeune et belle, de résister.... ...
Chez moi, cette page s’affiche.
Il est vrai qu ’Explorer vient de faire des mises à jour qui perturbent Flash Player alors que Chrome frame n’est pas affecté.

A vous de voir s’il ne faut pas passer à Chrome ou à Firefox pour avoir un affichage correct.
Qu’elles étaient appétissantes les pommes cueillies par les voisins du d’ssus...
Syanne apportait un plein panier de pommes de culture tandis que deLassus les chipait dans le jardin de Monsieur de La Fontaine...
Généreux, ils nous ont laissé quelques pommes de reinette et quelques pommes d’api... sans tapis rouge, ni tapis gris*.

Quant à la pomme d’Eve – celle qui est restée en travers de la gorge d’Adam – voudrais pas semer la discorde... mais avant d’être une pomme, c’était surtout le fruit défendu..
*ni tapis-noix... juste pour rester dans les fruits ! 
réponse à . joseta le 16/11/2012 à 10h39 : La pomme d’or, c’était sûrement une gold-en.  P.S...
La pomme d’or, c’était sûrement une gold-en
Ha ha
Tu fais bien de relancer là-dessus, Pfloche en #31 prétend que c’étaient des grenades. Je pensais, quant à moi que c’étaient les fruits du cognassier (qu’on devrait appeler cydonier vu que personne n’arrive à prononcer ce mot) qui sont jaunes comme chacun sait.
Bizarrement, comme dit plus haut, pour les Italiens, la pomme d’or désigne la tomate.
Spécial pour celles et ceux qui sont surpris par mes choix musicaux : cette page musique de Nino Rota accompagnement d’ Anton Karas dit "pourquoi viens-tu, cithare ?"
JOYEUX ANNIVERSAIRE HORIZONDELLE !
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2012 à 11h11 : La pomme d’or, c’était sûrement une gold-enHa ha Tu fai...
Pfloche en #31 prétend que c’étaient des grenades.
Si Éris avait lancé une grenade, elle aurait tout fait sauter, voyons!
réponse à . <inconnu> le 16/11/2012 à 03h50 : Hier, ce n’était qu’un exercice. Aujourd’hui, je souhai...
Très joyeux anniversaire Horizondelle.
Richard 68 te donne la marche à suivre pour arriver à mon cadeau à cette page
Quelle charmante coutume de fêter les anniversaires, preuve d’amitié entre nous.
Merci à DiwanC d’avoir retrouvé la liste des anniversaires.
J’avoue qu’avec toutes ces pommes, je suis un peu paumé...
réponse à . Claudine le 16/11/2012 à 11h46 : Très joyeux anniversaire Horizondelle. Richard 68 te donne la marche &agr...
Suis bien d’accord avec toi : charmante coutume ! Elle a en plus la vertu de faire revenir quelques-uns…
N’est-ce pas M’sieur deLassus ! Après tant de silence, l’Amiral n’aurait pas manqué de te demander : T’étais où ? Avec qui ? Qu’est-ce tu faisais ?
N’est-ce pas chère Claudiiiiiiiiiiiine !
réponse à . joseta le 16/11/2012 à 12h02 : J’avoue qu’avec toutes ces pommes, je suis un peu paumé......
...je suis un peu paumé...
Ben, retrouve-toi chez Marcel ! On boira un coup de cidre... après tout le beaujolais d’hier pour fêter le non-anniversaire d’Horizondelle, faut être raisonnable !
Mais demain sangria et lagon bleu passsque ça suffit comme ça les fantaisies ! 
réponse à . DiwanC le 16/11/2012 à 12h15 : ...je suis un peu paumé...Ben, retrouve-toi chez Marcel ! On boira u...
On boira un coup de cidre...
Voilà une proposition...aux pommes!!!
Les mains qui suent: un jus de paume.
ce serait faire fausse route
C’est plus fréquent qu’on ne le pense en croquant une pomme.
Heureusement, le remède est à cette page
réponse à . DiwanC le 16/11/2012 à 11h03 : Qu’elles étaient appétissantes les pommes cueillies par les ...
Quant à la pomme d’Eve – celle qui est restée en travers de la gorge d’Adam – voudrais pas semer la discorde... mais avant d’être une pomme, c’était surtout le fruit défendu..

Tout à fait Germaine.
Eve devait avoir le vice dans la peau pour transgresser la Loi de God dès le début de la création et pousser le pauvre Adam à faire pareil.
C’est probablement pour ça que depuis toutes les femmes ont un mauvais fond...
Cette affirmation va semer la discorde, mais c’est pas un problème pour ma pomme.
Et pour te prouver que nous les mecs ont a pas un mauvais fond, je souhaite un bon anniversaire à Horizondelle qui comme les hirondelles doit être un zozio migrateur car elle c’est envolée.
L’exploitation de cet avion supersonique n’était pas rentable; la discussion sur la forte consommation de carburant, fut une pomme de discorde pour le...Concorde.
réponse à . DiwanC le 16/11/2012 à 12h09 : Suis bien d’accord avec toi : charmante coutume ! Elle a en plus...
Que de souvenirs !
God qui a dû abuser du Beaujolais nouveau, a, envers et contre tous, souhaité hier l’anniversaire à Horizondelle. Il doit dormir encore, je vous envoie donc sur le lien qu’il a donné à cette page
réponse à . mickeylange le 16/11/2012 à 12h48 : Quant à la pomme d’Eve – celle qui est restée en travers d...
Et pour te prouver que nous les mecs on a pas un mauvais fond,
Mais c’est tout comme chez nous, les filles ! 

Quant à « pousser le pauvre Adam »… il ne s’est pas défendu beaucoup ! L’était peut-être un peu « pomme », non ? Va savoir…

Bon, c’est pas tout ça, faut que j’y aille, sinon vais encore être en retard chez les Desgrands-Lacour ! Occupe-toi bien de Claudine !
réponse à . Claudine le 16/11/2012 à 13h17 : Que de souvenirs ! God qui a dû abuser du Beaujolais nouveau, a, env...
Je ne sais pas qui a abusé du Beaujolpif hier, mais si j’ai bien évoqué les horizons d’elle et, indirectement, la grave question des hirondelles et des noix de coco soulevée par les Monty Python, je ne lui ai nullement souhaité son anniversaire.
Que l’horizon d’elle soit clair, lumineux et ensoleillé pendant cette nouvelle année et toutes les autres à venir. C’est ce que lui souhaite une petite chienne
réponse à . DiwanC le 16/11/2012 à 10h19 : Pour rester dans les pommes, et avec un interprète bien... différ...
Certains ayant croqué cette pomme l’ont peut être fait éliminer pour ne point risquer de pépins.......qui sait ?
réponse à . God le 16/11/2012 à 13h59 : Je ne sais pas qui a abusé du Beaujolpif hier, mais si j’ai bien &e...
D’accord, mais ce lien tombait bien à propos et quand on a abusé du beaujolais on peut se méprendre.
Et puis personnne ne t’avait répondu et j’ai une aversion pour les " 0 réponse " 
réponse à . Claudine le 16/11/2012 à 15h15 : D’accord, mais ce lien tombait bien à propos et quand on a abus&eac...
j’ai une aversion pour les " 0 réponse "
Bon, alors je te réponds... 
Je vous (re)lis depuis quelques temps et je vous retrouve avec plaisir (God sait de qui il s’agit) mes amis. Je vous aperçois à l’horizon et d’un coup d’ailes vous rejoins. Je suis très touchée de vos mots, de vos animations et de vos liens, ceux d’hier (merci Richard68 d’avoir lancé les ballons ) comme ceux d’aujourd’hui, d’autant plus après ma longue absence... Alors, loin de la pomme de discorde, c’est une pomme d’amour que je vous offre en remerciement de toutes ces gentilles pensées. Et rendez-vous chez Marcel avec le pom-rol, du cidre, du cham-pom-y, bref des pooommes, des pooomes, oui mais pomme z’amis!
Merci  
Accessoirement, on peut noter que si la pomme peut être de discorde, la guitare, elle, peut être à dix cordes.
et le cerf à dix-cors, alors que mon ordinateur n’en a que quatre, des cores !
Mais je m’aperçois que God doit commencer à ressentir les affres de la sénilité: il ne se souvient plus de ce qu’il a dit à Adam et Eve.
Heureusement qu’il y avait un témoin: Louis Segond qui nous donne la version exacte dans sa traduction de 1910:
Dieu donna cet ordre à l’homme : tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal
On voit qu’il n’a jamais parlé de pomme de rainette, de pomme d’api, ou autre golden.
Pas plus qu’il n’a parlé de poire, ou de scoubidou
La preuve: dès qu’ils eurent goûté au fruit de la connaissance, leur première constatation fut qu’ils étaient nus. La deuxième évidence, c’est qu’ils surent comment jouer à papa-maman. Comment il devait enfoncer sa zigounette jusqu’au pommeau... pommeau, pomme, pépins... tout se tient (par la barbichette)
On peut donc dire qu’il était nécessaire qu’ils goûtassent aux fruits de l’arbre pour s’assurer une descendance. S’ils ne l’avaient pas fait, nous ne serions pas en train de deviser cordialement sous l’œil bienveillant de God.
réponse à . ergosum le 16/11/2012 à 16h20 : Accessoirement, on peut noter que si la pomme peut être de discorde, la gu...
pomme de rainette
Est-ce celle qu’il faut faire manger au crapaud pour qu’il se transforme en prince ?


Comme aurait pu dire l’Amiral, ne pas confondre la reinette du Mans et la Reinette l’oranaise.
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2012 à 16h53 : pomme de rainetteEst-ce celle qu’il faut faire manger au crapaud pour qu&...
God a dit "la guitare, elle, peut être à dix cordes."

L’amiral disait "il n’y a pas de corde sur un bateau, sauf les vingt centimètres de la cloche"
Et pourtant il emmenait sa guitare sur son bateau !
Donc forcément il enlevait les cordes de sa gratte.
C’est pour ça qu’il réclamait un éditeur de partoches objet de dix cordes avec Sa Divinité. Il était un peu l’Assurancetourix du village d’expressio.
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2012 à 16h53 : pomme de rainetteEst-ce celle qu’il faut faire manger au crapaud pour qu&...
il y a la pomme d’or... pourquoi n’y aurait-il pas aussi la pomme de rainette,
de même qu’il y a deux âges chez l’homme : l’âge des reins d’airain (c’est quand tu peux  ) et l’âge d’or (c’est quand tu peux plus  )
Mangez des pommes

Eh! Et si c’était Adam qui avait proposé "la pomme" à Eve? hein?
on n’y était pas! On n’a rien vu!
réponse à . ergosum le 16/11/2012 à 16h20 : Accessoirement, on peut noter que si la pomme peut être de discorde, la gu...
On peut donc dire qu’il était nécessaire qu’ils goûtassent aux fruits de l’arbre pour s’assurer une descendance.
bien dit! finalement , nous sommes les fruits de la désobéissance!
Il y a des jours, je vous dis... Non, pas aujourd’hui, aujourd’hui, régime sec...
Mais certains jours, il pleut des pommes, il pleut des pommes. Ben oui, quoi, quand il pleut dix cordes, il pleut des pommes de dix cordes...
Bof
Le chef d’une bande n’aimait pas que, pour les définir, ma pomme ne dise qu’horde.
Re-bof
Si j’en crois cette page , God, c’est Gros Nounours !
pom, po-po-pom....
Si Adam était le mari (et non l’homme) d’Ève, on doit dire qu’Ève était l’épouse d’Adam, mais pas sa femme.
Cela dit, merci pour cet article qui montre, une fois de plus, que la misogynie est vieille comme la nuit des temps. Ce que confirment certains commentaires.
réponse à . <inconnu> le 16/11/2012 à 22h50 : Si Adam était le mari (et non l’homme) d’Ève, on doit ...
que la misogynie est vieille comme la nuit des temps.
L’humour au second degré également. Malheureusement, il n’est pas donné à tout le monde d’en saisir les subtilités... Mais, bonnes pommes, nous ne nous en offusquons pas !
D’abord, Eve n’était ni l’épouse, ni la femme d’Adam ! Ce n’était qu’un bout de côtelette !!! 
réponse à . <inconnu> le 16/11/2012 à 22h50 : Si Adam était le mari (et non l’homme) d’Ève, on doit ...
Ne peut-on considérer que les commentaires misogynes ont pour rôle social de redonner une certaine jeunesse à cette misogynie vieille comme la nuit des temps ? 
réponse à . <inconnu> le 16/11/2012 à 23h30 : Ne peut-on considérer que les commentaires misogynes ont pour rôle ...
Heureusement, nous sommes là pour rétablir la vérité historique ! Eve était mal fichue, elle n’était pas complète : elle n’avait même pas de nombril !
réponse à . ergosum le 16/11/2012 à 23h46 : Heureusement, nous sommes là pour rétablir la vérité...
Ce sont les "alinéas" de la vie !
réponse à . SyntaxTerror le 16/11/2012 à 10h58 : Chez moi, cette page s’affiche. Il est vrai qu ’Explorer vient de fa...
Merci, ô gardien farouche du beau parler.... Je vais suivre tes conseils. Et, en attendant, il ne nous reste plus qu’ à tous partir pour Cythère. Quel beau lieu pour une belle convention, ne crois-tu pas ?
réponse à . ergosum le 16/11/2012 à 23h13 : que la misogynie est vieille comme la nuit des temps. L’humour au second d...
Eve n’était ni l’épouse, ni la femme d’Adam ! Ce n’était qu’un bout de côtelette !!!
Mais de quel animal vient-elle cette jolie côtelette ? 
réponse à . ergosum le 16/11/2012 à 23h13 : que la misogynie est vieille comme la nuit des temps. L’humour au second d...
Vous manquez d’originalité, ergosum. L’humour est sans doute le subterfuge le plus utilisé par les misogynes pour justifier leurs propos. Méprisants et lâches... tout pour plaire. 

Cela dit, j’ai écrit : SI Adam était le mari (et non l’homme) d’Ève, on doit dire qu’Ève était l’épouse d’Adam, mais pas sa femme.
Mais, comme le suggère DiwanC, Adam n’était peut-être que le premier porc. :D

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une pomme de discorde » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?