Vouer aux gémonies - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Vouer aux gémonies

Accabler quelqu'un, lui faire de violents reproches ou l'humilier publiquement.
Livrer quelqu'un au mépris public, le couvrir de honte.

Origine

Bien qu'elle soit basée sur une histoire très ancienne, cette expression n'est attestée qu'au début du XIXe siècle chez Lamartine.

Les gémonies étaient un endroit très 'sympathique' à Rome, puisqu'on y exposait pendant quelques jours le corps des condamnés qui avaient été tués par strangulation dans leur prison après les avoir un peu amusés par quelques petits supplices. Ils étaient ensuite, sur le bon vouloir d'un magistrat peut-être incommodé par les odeurs, jetés dans le Tibre.
Il s'agissait en fait d'un escalier reliant le Capitole au forum, qui tire son nom du latin "scalae gemoniae", qui signifiait "l'escalier des gémissements". Preuve, peut-être, que les 'strangulés' n'étaient pas tous aussi morts que ça avant d'être exposés.

Cette charmante coutume aurait commencé en 385 avant J.C. sous le dictateur Camille.
C'est de cette exposition publique de gens condamnables qu'est née notre expression.

Compléments

Aujourd'hui, les médias sont nos gémonies modernes. Il est très facile d'y accabler quelqu'un publiquement.
La grosse différence, c'est que les cibles ne sont pas forcément coupables et certainement pas encore mortes. Mais c'est cette humilation publique qui peut les tuer, au moins psychologiquement.

On a aussi tendance à vouloir vouer aux gémonies ceux qui donnent dans l'hégémonie, comme Microsoft aujourd'hui, par exemple, et Google demain.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Vouer aux gémonies » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Jemanden an den Pranger stellenMettre quelqu'un au pilori
Canada / États-Unisen to drag someone's name though the mudtirer le nom de qq'un dans la boue
Angleterreen Devote to the obloquyConsacrer à l'opprobre
Angleterreen To hang someone out to dry.Pendre quelqu'un (comme le linge) sur un fil.
Espagnees Poner (a alguien) como un trapoMettre (quelqu'un) comme un chiffon (= traîner quelqu'un dans la boue)
Espagnees Poner verde a una personaPeindre une personne en vert
Argentinees Incendiar/ quemar a alguien publicamente.Incendier/ brûler quelqu'un publiquement.
Espagnees Poner de vuelta y mediaFaire faire un tour et demi à quelqu'un
Espagnees Colgar el sambenitoAccrocher le san-benito (chasuble portée par les condamnés de l'Inquisition en Espagne)
Italie (Piémont)it Mettere alla gognaMettre au pilori
Pays-Basnl iemand de mantel uitvegenbalayer le manteau de quelqu'un (critiquer quelq'un de façon assez violente)
Pays-Basnl Iemand openlijk door het slijk halenTraîner quelqu'un à travers la fange publiquement
Pays-Basnl iemand voor schut zettencouvrir quelqu'un publiquement de mépris et de honte
Pays-Basnl Iets de grond in borenEnfoncer quelque chose au sol
Pays-Basnl iemand een uitschijter geven (vulgaire)donner a quelqu'un une merdique correction
Pays-Basnl Aan de schandpaal nagelenClouer au pilori
Roumaniero A pune (pe cineva) la stâlpul infamieiMettre (qqn.) au poteau de l'infamie

Vos commentaires
bref c’étaient des fourches patibulaires, mais presque...

christian
réponse à . chirstian le 13/05/2006 à 10h31 : bref c’étaient des fourches patibulaires, mais presque... christia...
J’ai quand même jamais vu la fourche de Pat Hibilaure. Na !
J’aurais bien envie de vouer aux gémonies quelques auteurs de commentaires autour de cette expression ou de précédentes...Mais, magnanime, je fermerai les yeux et boucherai mon nez (suis très sensible aux mauvaises odeurs) devant l’exposition publique de certaines élucubrations lourdes et stériles, indignes de ce site et sans doute décevantes pour son concepteur dont l’humour percutant devrait pourtant nous stimuler...
Un effort, s’il vous plaît et..... merci !
réponse à . <inconnu> le 14/05/2006 à 19h13 : J’aurais bien envie de vouer aux gémonies quelques auteurs de comme...
Ben ma grande ! Bon, j’ai compris, je retourne étudier chez les Jésuites !
Je n’emmène pas Félix (Gaffiot) en « vacances », c’est injuste, je sais que l’air iodé de la côte d’opale lui ferait le plus grand bien, mais aussi à Anatole (Bailly) et tant d’autres... Je m’autorise à brocarder gogol et railler wikipedia dont j’use en m’efforçant de conserver un regard critique mais je me garde de les vouer aux gémonies : s’ils ne sont pas parfaits, il est mieux qu’ils existent que le contraire, et ce n’est pas les trois monstresses qui m’entourent, pures produits de la mondialisation et de l’accès au savoir via, en partie non négligeable, la toile, qui diront le contraire.
Ce préambule pour répondre à God dont, sur le principe, je partage le point de vue… Au point d’avoir, intrépide, tenté il y a une dizaine d’années, de remplacer windows 98 par linux ! Qui a vécu ce genre d’expérience, même en ayant, à la demande expresse de mon conseil en informatique, dédié une machine à l’aventure, ne peut vraiment détester Bill Gates.
C’est donc sur gogol que j’ai rafraîchi de très vieilles connaissances ce-soir : gemere, latin classique, signifie gémir, se plaindre.
Les gémonies, même lieu, Rome, période à préciser, étaient un passage destiné à exposer les corps des « criminels » après l’exécution et avant de les balancer dans le Tibre.
God à raison : que les morts gémissent passe encore, mais qu’ils se plaignent, c’est non seulement intolérable alors qu’il aurait été si simple de les faire bouffer dans les arènes par les lions affamés et du même coup réjouir le bon peuple, mais encore cela aurait évité de polluer le Tibre. Les latinistes apprécieront la construction (non solum… sed etiam) pas si facile à caser en Français du XXIème après J-C.
Moi qui croyais que c’était l’histoire d’un type dont la femme s’appelait Monique, et il l’arrosait régulièrement , il vouait au jet Monique.
Bon! C’est les vacances...
réponse à . VALERY le 16/08/2009 à 08h43 : Moi qui croyais que c’était l’histoire d’un type dont l...
c’est la méthode voué ?
voué, voué !j’aime "honni soit qui mal y pense" . Et aussi "faute à vouer ( aux gémonies), à moitié pardonnée ".
réponse à . VALERY le 16/08/2009 à 08h43 : Moi qui croyais que c’était l’histoire d’un type dont l...
il vouait au jet Monique

Tu veux dire aux Gets Momo nique ?
Gemo nie ?

Il a tord j’ai la preuve qu’il n’y a aucune promotion pour le moment.cette page
Les lapidaires qui explosent une pierre à la taille parlent de gemmes honnies ?
Le Capitole comme les Adrets sont deux collines proches de la Méditerranée.
Les deux étaient Romaines, sauf que depuis quelques temps les Romains ne viennent plus aux Adrets.
Ils y ont laissé quelques ruines que les touristes visitent en gémissant. Pourquoi gémissent-ils ?

Les explications dix verges suivant que l’on pose la question aux touristes ou au syndicat d’initiative.
Pour le visiteur l’accès par un chemin montant, sablonneux, malaisé, et de tous les côtés au soleil exposé, suffit à expliquer les gémissements.
Pour le syndicat, bien sûr l’explication est plus poétique. La Draisienne ( la bitante des Adrets) a peur du loup* la nuit. Donc elle gémit, ce qui attire les hommes ( ces cons se méprennent sur la cause réelle) mais pas les cyclistes à pédale qui n’aiment pas la Draisienne trop dure à grimper. Comme cela fait des siècles qu’elle gémit la nuit, (non pas au fond des bois, puisqu’elle a peur du loup, faut suivre un peu) chez elle dans son nid douillet, dont elle ne sort pas, elle est vouée au gémit au nid.

* Alors que quand la louve romaine dégrafait son corsage pour donner la gougoutte à Romulus, tous les gars du village......
Bien triste expression tout de même ….Penser que la pratique de l’exposition de cadavres humains suppliciés a pu être suffisamment « banalisée » pour donner aux gens de l’époque en mal de divertissement « l’envie » d’aller faire un tour « aux gémonies », comme nous on irait faire un tour sur la Croisette !
Et au sens figuratif « d’humiliation publique », cette expression en particulier donne tout son sens au verbe « mortifier  »…se sentir mortifié, mortifier quelqu’un.

Une pensée pour tous ces pauvres hères, qui, vivant leur dernière heure entendirent :
« Vous, hère, aux gémonies ! …Et plus vite que ça ! »
Sens figuré, oops !
réponse à . mickeylange le 16/08/2009 à 10h32 : Les lapidaires qui explosent une pierre à la taille parlent de gemmes hon...
Ton histoire de gemme m’a "éclatée ". Tu es une perle !  

Les gemmes, j’aime. La géhenne me gêne, c’est pas zen.
Bin moi
J’ai mon i... Hihi! dans mon nom.
Au fait , c’est vraiment crade les gémonies...
Moi je connaissais vaguement le coup de le roche Tarpéienne...Mais c’est peut-être pas chez lzs Romains. Vais remonter à Gougue. Bon Dimanche à tous.
réponse à . Annie2_7 le 16/08/2009 à 13h00 : Ton histoire de gemme m’a "éclatée ". Tu es une perle !...
Gênes est entre Rome et des Adrets, comme 7 est entre 6 et 9.

(5 à 7 ou 6 et rond c’était mieux mais mathématiquement ça collait pas)
Finalement tu tournes le dos à l’amiral (2_7) alors que lui il est 7_2 (la Sarthe) c’est pas prudent ça !
Hi, du fin fond de mon Texas natal, je vous délivre ce secret :
J’aime Honni.
Honni soit qui mal y pense!
Erratum .

Merdum pour ce ratage: Christian. Tu avaisdéjà fait la moitié du boulot
réponse à . mickeylange le 16/08/2009 à 09h49 : il vouait au jet Monique Tu veux dire aux Gets Momo nique ?...
Il voua aux jets Moïse lequel, sorti des eaux, n ’apprécia pas vraiment.
réponse à . Annie2_7 le 16/08/2009 à 13h00 : Ton histoire de gemme m’a "éclatée ". Tu es une perle !...
Annie...deux sets...vous êtes une tenniswoman peut-être? ou une amateure(trice) de ce merveilleux sport??
Ici il se passe des choses abra cada brantes, qui branlent dans le manche pourrait-on dire, Nadal et Federer on été expulsés en deux temps trois mouvements, et ouste! «aux gémonies» mes agneaux !!!
« pssst ! …. Vous, Héros : j’aime Oni ! »

Déclaration aux héros (de ce site) qui voudraient pratiquer un oni yakari pour empêcher Oni d’enlever Annie ! Un comble !

Voir cette page
réponse à . mickeylange le 16/08/2009 à 13h21 : Gênes est entre Rome et des Adrets, comme 7 est entre 6 et 9. (5 à...
Ah bon ? L’ami râle ?
Peut-être pas, si je lui concocte un bon tourne-dos, avec des pâtes d’Eugène au pesto, naturellement !

Recette du pesto génois à cette page
depuis quelques années, les abeilles "tombent comme des mouches" ... Quelques amis apiculteurs ont perdu depuis 3 ans plus de la moitié de leur "cheptel" et après le ’Gaucho’, c’est maintenant le "Cruiser" qu’ils vouent aux gémonies comme les divers pesticides ... cette page Pourtant l’abeille a longtemps été un indicateur de bonne santé de notre environnement ! 
Moi z’aussi je les maudis, les ceusses qui autorisent, autant que ceux qui utilisent de tels produits ... J’aime le bon miel (de chez nous en Cotentin ou d’ailleurs) et l’un des meilleurs provient de l’Estérel ou plutôt c’est celui que je préfère ... n’est-ce-pas Tyto ? ... hein, que c’est vrai Momo !
réponse à . <inconnu> le 16/08/2009 à 13h14 : Bin moi J’ai mon i... Hihi! dans mon nom. Au fait , c’est vraiment ...
Moi je connaissais vaguement le coup de le roche Tarpéienne...Mais c’est peut-être pas chez lzs Romains. Vais remonter à Gougue.
Tu peux déjà aller voir à cette page.
réponse à . cotentine le 16/08/2009 à 15h35 : depuis quelques années, les abeilles "tombent comme des mouches" ... Quel...
J’aime le bon miel (de chez nous en Cotentin ou d’ailleurs) et l’un des meilleurs provient de l’Estérel ou plutôt c’est celui que je préfère ... n’est-ce-pas Tyto
Tout à fait, ma préférence allant au miel de lavande, de thym ou de romarin. Bienvenus lorsqu’on est enrhumé.
Bon anniversaire à Gégé5191 qui se fait rare.

Bienvenue aux nouveaux et nouvelles.
Rodrigue :
Pourquoi, aux gémonies, me vouâtes vous ainsi ?
Chimène :
Que dites-vous, seigneur ? Quel est donc ce langage ?
Rodrigue:
Je dis que tu vas voir la forme de ton cul si
tu me traites de con : cette fois j’ai la rage !
Ni dans mon horoscope (je suis né gémeau) ni
sur le site Expressio, je ne vois nulle trace
d’un début d’expression qui permettrait qu’ici
tu me traites de con et insultes ma race.

(Le Cid, vers supprimés de la version finale)
réponse à . <inconnu> le 16/08/2009 à 13h14 : Bin moi J’ai mon i... Hihi! dans mon nom. Au fait , c’est vraiment ...
la roche Tropezienne est loin de la capitale.
Sauf avec le Capitole mais il faut changer aux Aubrais, sinon tu arrives à Toulouse.
réponse à . cotentine le 16/08/2009 à 15h35 : depuis quelques années, les abeilles "tombent comme des mouches" ... Quel...
Ça, c’est ben vrai ! Jolie journée familiale loin de vous. Cette semaine sera étourdissante : pendant 3 jours Monique sera vouée au G... exclusivement avant de conventionner à Entrecasteaux avec God soi-même, saint Pierre et saint Mickey. Je ne sais pas chez vous, mais ici, qu’il fait chaud !

@Mickey : tu sais ce qu’elle te dit, la Draisienne ? hein ?
réponse à . tytoalba le 16/08/2009 à 18h56 : Bon anniversaire à Gégé5191 qui se fait rare. Bienvenue a...
MERCI beaucoup TYTOALBA,c’est vrai que je me faire rare ,ce qui ne m’empèche pas de suivre vos élucubrations et de bien me marrer.mais comme tout bon retraité les journées ne sont pas assez longues...et quoi rajouter aprés votre talent a toutes et tous.bizzzzzzzzzzzzz ☺☺☺
réponse à . momolala le 16/08/2009 à 19h46 : Ça, c’est ben vrai ! Jolie journée familiale loin de vo...
avant de conventionner à Entrecasteaux avec God soi-même, saint Pierre et saint Mickey
Tu veux dire, je pense, avec God soi-même, saint Pierre et Mickey-long?
Bien le bonsoir d’un retour tardif de vacances. Déjà affiché à l’expressio d’hier, mais avec la date d’aujourd’hui. C’est pour dire que j’ai du pain sur la planche .
Oui, je sais, j’ai Monie, aussi, qui me les casse parfois (C’est pas vrai, mais c’est pour la rime frime), mais, que voulez-vous, je lui suis voué corps et âme...Et bon anniv à gégé5191. Retraité, toi? A ton âge? Mais alors, faudrait changer ton pseudo: pépé5191... 
Mais p’têt que l’Amiral y voudra pas...
Nooooooooon, pas sur la tête, chez moi, elle doit encore servir. La retraire aux flambeaux, c’est pas encore pour maintenant!
réponse à . file_au_logis le 16/08/2009 à 21h33 : Bien le bonsoir d’un retour tardif de vacances. Déjà affich&...
merci a vous,et oui déja retraité,cuvée 51,commencer a bosser a 14 ans,42 ans plus tart la quille...donc a 56;bien mériter. biz a toutes,et j’en sert 5 a tous.☺☺☺
Oh que non !............ L'humiliation c'était pas le genre de la maison.
Il avait trop de respect pour l'Homme le Georges.
Une preuve, .

Si, quand un emmerdeur le met
En rogne, on ne le voit jamais
Lever sur l'homme une main leste
C'est qu'il juge pas nécessaire
D'humilier un adversaire
C'est un modeste.


Allez, gros dodo et ad'taleur pour le café........
réponse à . BOUBA le 28/12/2014 à 01h51 : Oh que non !............ L'humiliation c'était pas le genr...
... cette expression n'est attestée qu'au début du XIXe siècle chez Lamartine, dit God.

Restons chez Lamartine avec Pensées des morts, un poème que le cher Georges B. tronqua et mit en musique. Et s'il plait aux amionautes d'entendre dans la plainte du vent les "gémissements de l'escalier" que gravissaient les suppliciés, libre à eux.

Voilà les feuilles sans sève
Qui tombent sur le gazon,
Voilà le vent qui s'élève
Et gémit dans le vallon,
Voilà l'errante hirondelle
Qui rase du bout de l'aile
L'eau dormante des marais,
Voilà l'enfant des chaumières
Qui glane sur les bruyères
Le bois tombé des forêts.


Je te vous rejoins tout bientôt avec un panier plein des croissants du dimanche !
Il était là dès le premier jour, la première heure d'Expressio (et pour cause !) et il est toujours présent ! Il est même venu faire un petit tour hier... Alors il ne va pas échapper à quelques souhaitations et souhaitements !
♫♪♪♫ Bon anniversaire God ! ♫♪♫♪

réponse à . DiwanC le 28/12/2014 à 03h57 : Il était là dès le premier jour, la première heure ...
♫♪♪♫♫♪♪♫ Un très joyeux anniversaire God ♫♪♪♫♫♪♪♫


Tu bois le café avec nous ce matin, Diwan apporte les croissants chauds...........
J'ai capturé un oiseau et je l'ai mis en cage. Oui l'oiseau, je l'avoue, j'aime au nid..........

C'est bon Maître ?............
On savait rigoler chez les Romains.......

Lorsque un ( ou une* ) politique a atteint les sommets et se trouve voué (e) aux Gémonies suite à quelque scandale on peut dire: "Il n'y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéïenne" ...........

* Ca évitera à quelqu'un (e) de pfffffffffffffeter..........
Hé ben ! ca se bouscule pas au portillon ce matin..........Le café va refroidir.......
God continue à avoir une domination sur ce site; c'est ce qui s'appelle l'hégémonie de God !
JOYEUX ANNIVERSAIRE CHER GOD
réponse à . BOUBA le 28/12/2014 à 05h42 : J'ai capturé un oiseau et je l'ai mis en cage. Oui l'oiseau, je l'avoue, ...
C'est très bon, mon cher disciple, je dirais même plus: c'est digne de ton Maître !
le dictateur Camille.
DEVINETTE
Sur quoi roulait ce dictateur, sur les collines romaines ?
- Tu sais quels sont les oiseaux qui gémissent le plus ?
- les geais Monny ?
- oui, tu aimes bien la blague ?
- c'est lèger Monny...
réponse à . BOUBA le 28/12/2014 à 07h06 : On savait rigoler chez les Romains....... Lorsque un ( ou une* ) politique a at...
Lorsque un ( ou une* )
Tu évite les coups de garcette pour sexisme mais tu risque de te faire eng... er pour ignoration des voisins du dessus qui en 25 te fournissaient ce lien.
Pour avoir réussi le tour de force de naitre trois jours après son fils on ne peut que le féliciter.
Bon anniversaire God.
BON ANNIVERSAIRE GOD !
DEVINETTE
Pourquoi les jumeaux, même gémissants, ne disent pas la vérité ?
réponse à . joseta le 28/12/2014 à 09h23 : DEVINETTE Pourquoi les jumeaux, même gémissants, ne disent pas la v...
Je dirais qu'ils refusent d'avouer : les gémeaux disent non.
Il y en a un qui fut dévoué aux gemmes honnies c'est bienlui
réponse à . gerard5253 le 28/12/2014 à 09h25 : Je dirais qu'ils refusent d'avouer : les gémeaux disent non. ...
Il faut quand même faire le calembour avec le mot du jour...
Réponse
- parce que les gémeaux nient
réponse à . joseta le 28/12/2014 à 09h05 : le dictateur Camille.DEVINETTE Sur quoi roulait ce dictateur, sur les collines ...
Réponse
- Simca 1000, parce que sur cimes, Camille
réponse à . joseta le 28/12/2014 à 08h42 : C'est très bon, mon cher disciple, je dirais même plus: c'...
Sluuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuurp !.................
réponse à . gerard5253 le 28/12/2014 à 09h16 : Lorsque un ( ou une* )Tu évite les coups de garcette pour sexisme mais tu...
.........
Je vous voue aux Gémonies si vous vouez vos voleurs à la roche Tarpéïenne
JOYEUX ANNIVERSAIRE, GOD
réponse à . joseta le 28/12/2014 à 09h40 : Il faut quand même faire le calembour avec le mot du jour... Répons...
C'est ce que j'ai fait: C'est en refusant d'avouer que les gémeaux nient.
réponse à . joseta le 28/12/2014 à 09h43 : Réponse - Simca 1000, parce que sur cimes, Camille...
Simca 1000, parce que sur cimes, Camille
Un de tes meilleurs* / pires* jeux de mots...

* Rayez la mention inutile, moi je n'ai pas la force ...
réponse à . joseta le 28/12/2014 à 09h43 : Réponse - Simca 1000, parce que sur cimes, Camille...
Il roulait sur l'or, mais en Simca 1000.
réponse à . deLassus le 28/12/2014 à 10h13 : Simca 1000, parce que sur cimes, CamilleUn de tes meilleurs* / pires* jeux de m...
En toute honnêteté si un jeu de mots laid devait vouer aux Gémonies, celui ci donnerait droit à une place en première classe............
réponse à . BOUBA le 28/12/2014 à 10h51 : En toute honnêteté si un jeu de mots laid devait vouer aux Gé...
sans aucun diutes
Tiens, ça me rappelle quelqu'un (e) qui nous vouait aux gemonies........
réponse à . <inconnu> le 16/08/2009 à 13h14 : Bin moi J’ai mon i... Hihi! dans mon nom. Au fait , c’est vraiment ...
J’ai mon i... Hihi! dans mon nom.
Sauf le "Y" qui est une semi-voyelle et que je laisse à BOUBA, mon nom comporte toutes les voyelles.
Non seulement ,j'ai mon "i", mais aussi mon "a", mon "e", mon "o" et mon "u" ... sur la commode.
réponse à . gerard5253 le 28/12/2014 à 09h16 : Lorsque un ( ou une* )Tu évite les coups de garcette pour sexisme mais tu...
On y lit ceci :
Manlius fut couvert d'honneurs. Mais peu de temps après il fut accusé de soutenir les revendications des pauvres et fut jeté de la Roche Tarpéïenne.
Bien fait, ça lui apprendra !
réponse à . deLassus le 28/12/2014 à 10h13 : Simca 1000, parce que sur cimes, CamilleUn de tes meilleurs* / pires* jeux de m...
Même si aujourd'hui, le jeu est d'ajouter un peu de sel gemme au nid des plaies des suppliciés, tu fais bien de ne pas trancher dans le vif du sujet, c'est trop cruel.
Il en eut de pires, il en aura de meilleurs et... lycée de Versailles.
réponse à . DiwanC le 28/12/2014 à 11h57 : Même si aujourd'hui, le jeu est d'ajouter un peu de sel gemme au nid des p...
tu fais bien de ne pas trancher dans le vif du sujet,
On risquerait de te décerner le "fcb1962 "du jour
Pou souhaiter l'anniversaire de quelqu'un, il faut au minimum connaître sa date de naissance.
Qui ici, connaît, la date de naissance de Dieu  ?
On ne sait même pas l'âge qu'il avait quand il a fait Adam !
Moi qui voue aux gémonies (yessss) cette coutume sur expressio je suis bien obligé (slurp) de m'y conformer pour le patron et de lui astiquer l'auréole. Mais c'est la dernière fois car maintenant iznogod.
Bon anniversaire Sa Divinité !
- ...et il paraît qu'il s'est fait humilier devant beaucoup de monde...'j'ai lu milliers'...
- tu as l'humilié ? ici ?
réponse à . BOUBA le 28/12/2014 à 10h51 : En toute honnêteté si un jeu de mots laid devait vouer aux Gé...
Il ne t'arrive pas à la cheville malgré ses jeux de mollets.
réponse à . Mintaka le 28/12/2014 à 12h41 : Il ne t'arrive pas à la cheville malgré ses jeux de mollets....
Ça me fait une belle jambe !
Cf. #17 : Gênes où ? Entre Rome et des Adrets.
réponse à . BOUBA le 28/12/2014 à 07h06 : On savait rigoler chez les Romains....... Lorsque un ( ou une* ) politique a at...
Si, comme tu le dis, on savait rigoler chez les Romains, la marrade était également d'importance au XVIe s. Ce qu'ils ont pu s'amuser avec le jeu de "la question" !

Te soupçonnait-on de vol, de meurtre, d'infanticide, ou pire : de fausse monnaie, on ne pouvait te laisser impuni. Seulement, âmes trop sensibles pour condamner un innocent, les juges voulaient être sûrs qu'ils détenaient le coupable. Aussi, le questionnaient-ils benoîtement : un p'tit coup de brodequin par-ci et hop, il avait le pied broyé ! Quelques pintes d'eau par-là et hop ! sa panse pouvait éclater ! À ce régime-là, certains – mauvais perdants – avouaient n'importe quoi.
D'autres braillaient qu'on se méprenait, qu'ils n'étaient pour rien dans le p'tit délit dont on les accusait. On les calmait avec quelques poires d'angoisse.
Ça avait quand même une autre allure que les gémonies du jour.

Il arrivait que des mauvais joueurs continuent à nier. Ce manque d'humour énervait les juges qui avaient d'autres suppliciés sur le feu. Alors, un p'tit écartèlement, on fouettait les chevaux et les sages allaient se rafraîchir la glotte à la taverne du coin.

Aujourd'hui, on n'est plus soumis à la question... juste à l'impôt.

réponse à . mickeylange le 28/12/2014 à 12h23 : Pou souhaiter l'anniversaire de quelqu'un, il faut au minimum conna&ic...
Qui ici, connaît, la date de naissance de Dieu ?
Pffff !... Il n'y a pourtant aucun doute là-dessus : God himself et pis c'est tout !

Quand tu auras fini de lui astiquer l'auréole et de lui cirer les sandalettes, on t'attend chez Marcel : c'est l'heure !
Viens avec tes gémonies et ton conformisme : ça mettra de l'ambiance !
réponse à . DiwanC le 28/12/2014 à 13h01 : Si, comme tu le dis, on savait rigoler chez les Romains, la marrade était...
Aussi, te questionnaient-ils benoîtement
Tu aurai pu écrire grégoirement car cette charmante coutume est un héritage de l'inquisition brevetée par le pape Grégoire IX au 13° siècle et supprimée tardivement par un autre pape *au début du 20° siècle
*Pie x était-il un pape impie?
Aujourd'hui, je ne vous traînerai pas sur les marches de l'escalier qui mène au dico. de M'sieur Rey parce que celui-ci n'ajoute rien à ce que dit notre God...
réponse à . gerard5253 le 28/12/2014 à 13h41 : Aussi, te questionnaient-ils benoîtementTu aurai pu écrire gr&eacu...
Le pape Paul IV (contrôleur général de l'Inquisition romaine au XVIe s.) déclarait :
« Si un jour j'apprenais que mon père était un hérétique, je serais le premier à ramasser le bois pour ériger son bûcher. »
Faut-il prendre cela au 2e voire au 3e degré (un peu comme les brûlures) ?
Livrer quelqu'un au mépris public
Le directeur de l'hypermarché: - Ce Noël, j'ai été livré au mépris public...
un ami: - pourquoi ?
le directeur: - mes prix publics...
l'ami: - oui, oui, mais pourquoi ?
on dit aussi au Québec "traîner quelqu'un dans la boue"
réponse à . pierrelincourt le 28/12/2014 à 17h53 : on dit aussi au Québec "traîner quelqu'un dans la boue&qu...
Cette expression est également employée "aux quatre coins de l'hexagone" (comme avait dit un de nos ministres !)
Je souhaite un très HAPPY BIRTHDAY à God !
... excellent anniversaire m'sieur Planelles...
réponse à . DiwanC le 28/12/2014 à 18h02 : Cette expression est également employée "aux quatre coins de ...
Tout ... et le reste est expliqué , y compris le nombre de coins de l'hexagone (au moins trois intervenants qui pensent qu'il en a six sont devenus "inconnu"), pourquoi les queues de pelles sont bourrées comme des coings et sans doute pourquoi Le Mans est la capitale inter-galactique des rillettes et des 24 heures (dûment).
réponse à . SyntaxTerror le 28/12/2014 à 23h23 : Tout ... et le reste est expliqué là, y compris le nombre de coins...
Ce qui m'étonne, c'est qu'à la page que tu signales, personne n'évoque Christian Fouchet car c'est lui qui prononce le "aux quatre coins de l'hexagone". Il est alors ministre de l'Éducation nationale.
Les humoristes s'en donnent à cœur joie et le surnomment Christ-hihan Fouchet.
Le voilà humilié et nous, de retour à l'expression du jour !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Vouer aux gémonies » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?