Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Battre le fer quand il est chaud

Agir au moment opportun.
Exploiter une situation sans attendre.

Origine

Tout ceux qui, dans leur vie, ont été forgeron ou maréchal-ferrant, savent parfaitement que le métal porté au rouge (donc très très chaud) est autrement plus malléable que le même à température ambiante. D'ailleurs, il devient même liquide lorsque la température monte encore.
Ceci explique qu'un maréchal-ferrant, par exemple, ne forme un fer à cheval en le 'battant' au marteau qu'immédiatement après l'avoir sorti de sa forge. Plus le métal refroidit (et il refroidit très vite) et plus il est difficile à modeler.
Cette expression existe sous diverses formes depuis le XIVe siècle.
C'est une métaphore facile à comprendre : il ne faut pas laisser l'occasion d'agir sous peine de ne plus pouvoir le faire efficacement, tout comme il ne faut pas laisser le métal refroidir et le travailler pendant qu'il est encore chaud et malléable.
Elle est habituellement utilisée sous forme de conseil, car elle est très souvent précédée de "Il faut..."

Exemple

« Battre le fer quand il est chaud : ce proverbe est dans toutes les bouches, depuis que tant de gens sont en place, et que tout le monde est sur pied pour chercher à supplanter ses concurrents. Mais d'après les difficultés d'aborder les ministres, le fer a tout le temps de se refroidir; et les bureaux n'en font jamais qu'à leur tête. »
Beffroy de Reigny (Cousin Jacques) - Dictionnaire néologique
« Tiens c'est vrai ! cria Baudu. Nous irons le voir après déjeuner. Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud. »
Émile Zola - Au bonheur des dames

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Battre le fer quand il est chaud » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe على حمان الدم /3ala homan edem/ Tant que le sang est toujours chaud
Égypte Arabe أطرق الحديد و هو ساخن Battre le fer quand il est chaud
Bulgarie Bulgare Желязото се кове докато е горещо Il faut battre le fer pendant qu´il est encore chaud
Pays de Galles Gallois Taro tra bo'r haearn yn boeth Battre pendant que le fer est chaud
Allemagne Allemand Man muss das Eisen schmieden, solange es heiß ist On doit battre le fer tant qu'il et chaud
Grèce Grec Sti vràssi kollaï to sidero (??? ????? ??????? ?? ??????) A l'ébullition colle le fer
Angleterre Anglais To make hay while the sun shines Faire le foin pendant que le soleil brille
Angleterre Anglais To strike while the iron is hot Battre pendant que le fer est chaud
États-Unis Anglais To strike while the iron is hot Battre le fer quand il est chaud
Espagne Espagnol Al hierro candente batir de repente Au fer chaud battre tout d'un coup
Espagne Espagnol La ocasion la pintan calva Profiter de l'occasion pour agir
Israël Hébreu Lehakot al habarzel kshe hou kham Battre le fer quand il est chaud
Hongrie Hongrois Addig üti a vasat, amíg meleg Il bat le fer quand il est encore chaud
Italie Italien 'U fèrru si bbàtti quànnu è càudu Le fer se bat quand il est chaud
Italie Italien Battere il ferro finché è caldo Battre le fer jusqu'à ce qu'il est chaud
Belgique Néerlandais Het ijzer smeden terwijl het heet is Forger le fer quand il est chaud
Pays-Bas Néerlandais Het ijzer smeden als het heet is Battre le fer quand il est chaud
Pologne Polonais Kuć żelazo póki gorące Battre le fer puisqu'il est chaud
Roumanie Roumain A bate fierul cat e cald Battre le fer quand il est chaud
Russie Russe Ковать железо, пока горячо Battre le fer pendant qu'il est chaud
Serbie Serbe Gvozdje se kuje dok je vruce On doit battre le fer pendant qu'il est chaud
Serbie Serbe Gvozđe se kuje dok je vruće Le fer se bat quand il est chaud
Turquie Turc Demir tavinda dövülür Battre le fer quand il est chaud
Belgique Wallon I fât batte li fiér tant qu'il est chaud Il faut battre le fer tandis qu'il est chaud
Belgique Wallon Tant qu' les fesses son découvertes autant deux claques qu'eunne Tant que les fesses sont découvertes autant deux claques qu'une
Chine Chinois 趁热打铁 Battre le fer quand il est chaud
Ajouter une traduction

Voir aussi

Déformée

  • Battre son frère quand il est chaud
  • Battre Deferre pendant qu'il est chauve

Commentaires sur l'expression « Battre le fer quand il est chaud » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 18/04/2007 à 00:24*
    Dans le temps, on disait : "battre la faux quand elle est chère", au moment des moissons particulièrement, mais aussi à la fenaison. De là vient vraisemblablement l’expression actuelle. Quoique Ducaneton décrive une possible origine plus ancienne, maritime celle-là, et remontant au 11 octobre 1492. Mais je vous laisse le plaisir de développer, les gosses*...
    Allez, bonne nuit, les mains sur les couvertures...
    *Allez, mon Eureka d’amour, c’est du velours !
  • #2
    • Elpepe
    • 18/04/2007 à 00:46
    QUESTION de Jean-Pierre Melville :
    Faut-il battre les nez des fers chauds ?
  • #3
    • memphis
    • 18/04/2007 à 08:37
    Et n’oubliez pas de battre de le rappel et la charge!
  • #4
    • chirstian
    • 18/04/2007 à 08:49
    le forgeron vous bat quand vous êtes chaud ? Il cherche à vous modeler, sans respect pour votre personnalité ? Appelez-nous !
    C’est un communiqué de SOS fer battu.
  • #5
    • momolala
    • 18/04/2007 à 08:50
    On ne doit pas battre son père quand il est chaud, mais on peut battre son frère quand il est faux.
  • #6
    • <inconnu>
    • 18/04/2007 à 09:02
    • En réponse à chirstian #4 le 18/04/2007 à 08:49 :
    • « le forgeron vous bat quand vous êtes chaud ? Il cherche à vous modeler, sans respect pour votre personnalité ? Appelez-nous !
      C’est un commu... »
    excellent
  • #7
    • chirstian
    • 18/04/2007 à 09:03
    le métal porté au rouge (donc très très chaud) est autrement plus malléable que le même à température ambiante.
    ma vie sexuelle ne regarde que moi, mais je voudrais dire que, quand je suis très très chaud je deviens rouge, je suis plus malléable qu’à froid... mais en même temps je durcis. Est-ce normal ,docteur ?
  • #8
    • OSCARELLI
    • 18/04/2007 à 09:26*
    TOUT FAUX!
    Cela vient d’un monastère, je ne sais malheureusement plus lequel.
    On a retrouvé une pierre, gravée en caractères runiques en leur genre, disant:
    "il faut battre le frère quand il est chauve".
    C’est depuis d’ailleurs que la tonsure a été instaurée...
  • #9
    • cotentine
    • 18/04/2007 à 10:12*
    Tout ceux qui, dans leur vie, ont été forgeron ou maréchal-ferrant,

    "ont été" ont aidé ... serait plus juste ! quand j’étais jeune, j’actionnais le soufflet de la forge pour aider mon grand-père qui était, lui, maréchal ferrant ... et il façonnait des fers très habilement puisqu’il s’était fait la renommée de fabriquer des fers orthopédiques pour les pieds sensibles, mal formés ou déformés des chevaux percherons ... Le fer était plongé plusieurs fois dans la braise rouge et il battait et rebattait le fer rouge sur son enclume jusqu’à obtenir la forme désirée et ensuite, il le plongeait dans l’eau froide (qui se réchauffait, évidemment = échanges thermiques)
    ce n’est qu’ensuite, que je lâchais le soufflet pour prendre une sorte d’éventail pour "émoucher" le cheval, installé entre les montants du "travail", afin que les mouches ne l’agacent pas et le fassent bouger pendant la délicate opération de l’ajustement du fer et du clouage dans le sabot ... 😄
    Cotentine, l’ex-percheronne !
  • #10
    • momolala
    • 18/04/2007 à 10:43
    • En réponse à cotentine #9 le 18/04/2007 à 10:12* :
    • « Tout ceux qui, dans leur vie, ont été forgeron ou maréchal-ferrant,
      "ont été" ont aidé ... serait plus juste ! quand j’étais jeune, j’actio... »
    La mouche que tu sais est donc patrimoniale ? J’ai bien fait de la garder (non de la prendre) alors.
  • #11
    • chirstian
    • 18/04/2007 à 11:08
    • En réponse à cotentine #9 le 18/04/2007 à 10:12* :
    • « Tout ceux qui, dans leur vie, ont été forgeron ou maréchal-ferrant,
      "ont été" ont aidé ... serait plus juste ! quand j’étais jeune, j’actio... »
    bref, tu as commencé ta carrière dans le chaud-business ! Fallait l’fer !
  • #12
    • <inconnu>
    • 18/04/2007 à 11:14
    Je bats mon clavier pendant qu il est chaud :â,ê ,î, ô ,û .
    Merci God , je vais bientôt me reconvertir en dactylo grâce à mon coach particulier.
  • #13
    • Elpepe
    • 18/04/2007 à 11:45
    • En réponse à <inconnu> #12 le 18/04/2007 à 11:14 :
    • « Je bats mon clavier pendant qu il est chaud :â,ê ,î, ô ,û .
      Merci God , je vais bientôt me reconvertir en dactylo grâce à mon coach particu... »
    Et nous en d’ac saoûlots, grâce à nos scotchs particuliers...
    Marceeeeeeeeeeeeel !
  • #14
    • borikito
    • 18/04/2007 à 11:49
    • En réponse à <inconnu> #12 le 18/04/2007 à 11:14 :
    • « Je bats mon clavier pendant qu il est chaud :â,ê ,î, ô ,û .
      Merci God , je vais bientôt me reconvertir en dactylo grâce à mon coach particu... »
    Fais gaffe à la facture : il est capable de battre le fer tans qu’il est chaud, ton coach particulier ?
  • #15
    • Elpepe
    • 18/04/2007 à 11:54
    • En réponse à cotentine #9 le 18/04/2007 à 10:12* :
    • « Tout ceux qui, dans leur vie, ont été forgeron ou maréchal-ferrant,
      "ont été" ont aidé ... serait plus juste ! quand j’étais jeune, j’actio... »
    Sur les Boulevards des Maréchaux-ferrants, à Paris, il y a des dames (?) qui battent le pavé à grands coups de talons-aiguille : en fin de soirée, il est tout chaud, tellement l’activité est frénétique.
    D’où l’expression : "il faut battre le pavé quand le micheton est chaud", ouïe chez une péripatétipute de mes amies.
  • #16
    • chirstian
    • 18/04/2007 à 11:59*
    éthymologiquement, rendre le fer chaud , se disait : "chaud-fer" qu’on écrit maintenant "chauffer". Donc "chauffer le fer" est un pléonasme.
    CQFD ! 🙂
  • #17
    • Elpepe
    • 18/04/2007 à 12:04
    • En réponse à chirstian #16 le 18/04/2007 à 11:59* :
    • « éthymologiquement, rendre le fer chaud , se disait : "chaud-fer" qu’on écrit maintenant "chauffer". Donc "chauffer le fer" est un pléonasme... »
    Chat-pot, Chirstian. Mais ça ne décroche pas la trirème du jour poux rotant...
  • #18
    • borikito
    • 18/04/2007 à 12:41
    • En réponse à chirstian #16 le 18/04/2007 à 11:59* :
    • « éthymologiquement, rendre le fer chaud , se disait : "chaud-fer" qu’on écrit maintenant "chauffer". Donc "chauffer le fer" est un pléonasme... »
    Et que dire des collectionneurs qui constituent des chemins de fers (chauds ou froids selon affinité)
  • #19
    • eureka
    • 18/04/2007 à 12:52
    • En réponse à Elpepe #17 le 18/04/2007 à 12:04 :
    • « Chat-pot, Chirstian. Mais ça ne décroche pas la trirème du jour poux rotant... »
    ni poux...laids non plus.
    Bonjour mon Amiral, Bonjour à Tous
    Mes zescuz Capitán j’pouvais malheureusement pas batt’ l’fer quand qu’tu le battais c’te nuit, là chuis en train d’interviouver l’espinguoin et j’ramène ma fraise illico qu j’l’ai fini. Chuis dans l’vit du sujet..ça chauffe, ça chauffe...faut qu’j’batte le chaud avant qu’ça refroidisse !
  • #20
    • Elpepe
    • 18/04/2007 à 13:17
    • En réponse à eureka #19 le 18/04/2007 à 12:52 :
    • « ni poux...laids non plus.
      Bonjour mon Amiral, Bonjour à Tous
      Mes zescuz Capitán j’pouvais malheureusement pas batt’ l’fer quand qu’tu le bat... »
    Je m’en pourlèche les cabines babines...