Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Bon vent !

Bon voyage, bonne route, au revoir !
Va-t'en, casse-toi !

Origine

Etrangement, cette expression a deux sens quasiment opposés selon le ton qu'on lui donne.
A l'attention des mal-pensants, je préviens tout de suite qu'il n'est ici aucunement question de flatulences.
A l'origine, cette locution nous vient de la marine à voile.
C'est une formule parfaitement compréhensible lorsque les marins une fois embarqués et prêts à lever l'ancre, les proches restés à quai leur souhaitent de trouver le 'bon vent' nécessaire à une navigation facile et agréable.
Par extension, elle s'est logiquement transformée en une formule d'au revoir.
Et par ironie, lorsqu'elle est prononcée avec un ton plutôt agressif, elle signale à un importun qu'il ferait mieux de s'en aller, donc de vite aller chercher le vent nécessaire à son éloignement rapide.

Compléments

Alors quand vous dites "bon vent" à un collègue de travail, méfiez-vous du ton que vous employez, au risque de vous brouiller avec lui.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Bon vent ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe A3ti errih li rejlik Donne du vent à tes jambes (dit à quelqu'un pour qu'il débarrasse rapidement le plancher)
Algérie Arabe Aya tir Allez vole
Algérie Arabe Trik slama Bonne route
Maroc Arabe El ma oua chataba (hta qae el bhar) De l'eau et un balai (jusqu'au fond de la mer)
Tunisie Arabe Malla raha ! Quel repos !
Tunisie Arabe Rih essid yhiz ma yrod ! Vent du barrage, emporte sans retour !
Tunisie Arabe Ti mahla fregk Envole toi, que du bonheur dans ton absence
Bulgarie Bulgare Попътен вятър! Bon vent!
Bulgarie Bulgare Прав ти път! Route droite (= bon débarras)
Pays de Galles Gallois Gwynt teg ar eich ôl chi Vent favorable derrière vous
Allemagne Allemand Gute Reise Bon voyage
Grèce Grec Αέρα στα πανιά σου! Vent dans tes voiles !
Grèce Grec Στο καλό / Στο καλό ! Bon vent / Au plaisir!
Angleterre Anglais Beat it Casse-toi
Angleterre Anglais Duck out Fout le camps
Angleterre Anglais Get lost Casse-toi (va te perdre quelque part)
Angleterre Anglais Get lost ! (sois perdu) perds toi !
Angleterre Anglais Make (yourself) scarce Fout le camps, disparaît
Angleterre Anglais Make yourself scarce Fais-toi rare
Angleterre Anglais May the force be with you ! (Star wars) Que la force soit avec vous ! (Star wars)
Angleterre Anglais Scram Va t'en
Angleterre Anglais So long! Tant long (= au revoir)
Argentine Espagnol Andá a freír churros / Andá a la esquina a ver si llueve Va frire des churros (chichis) / Va au coin de la rue voir s'il pleut
Espagne Espagnol ¡ Buen viaje ! Bon voyage !
Espagne Espagnol ¡Viento en popa! Vent en poupe !
Espagne Espagnol Bon vent Bon vent
Espagne Espagnol Bon vent, i barca nova Bon vent, avec une nouvelle barque
Espagne Espagnol Vete a freir esparragos Va frire des asperges
Espagne Espagnol Vete a tomar viento (fresco) Va prendre du vent (fraiis)
Belgique Français Salut en de kost en de wind vanachter Ton écot réglé, va-t'en le vent en poupe (péjoratif, du genre casse-toi et ne reviens pas)
Canada Français Décrisse Va t' en
Canada Français Fais d'l'air Va t'en
Canada Français Scram Pars au plus vite
France Français Bons baisers et bon vent, la paille au cul, le feu qui prends dedans !
Écosse Gaélique écossais Thoir do chasan leat Emporte tes pieds avec toi !
Italie Italien Buon vento! Bon vent !
Latin Latin Dominus Vobiscum ! Que le seigneur soit avec vous !
Belgique Néerlandais Allez "voetch" ! (allez vooruit) Allez, en avant !
Belgique Néerlandais Houdt u ! Tiens-toi !
Belgique Néerlandais Tot in den bocht ! Jusque * dans le virage ! (*à se revoir)
Pays-Bas Néerlandais Goeie/goede reis Bon voyage
Pays-Bas Néerlandais Hou doe! (Brabant) Tien toi!
Pays-Bas Néerlandais Opgeruimd staat netjes! Bon débarras! (ironique)
Pays-Bas Néerlandais Smeer 'm ! Fout le camp ! (littéralement beurre-le)
Autre Autre Shubhaas te panthaanah santu Que les routes te soient propices
Autre Autre Shubhaas te panthaanah santu Que les routes te soient propices
Pologne Polonais Pomyślnych wiatrów! Des vents favorables !
Brésil Portugais Bons ventos ! Bons vents pour bien naviguer !
Brésil Portugais Bons ventos o levem! Que de bons vents l'emportent (t'emportent)!
Brésil Portugais O dinheiro não tem cheiro L'argent n'a pas d'odeur
Brésil Portugais Se é meu adeus que te prende Si c'est mon adieu qui te retient... (ironique)
Roumanie Roumain Drum bun ! Bon chemin !
Roumanie Roumain Vânt din pupa Vent de poupe
Russie Russe Poputnogo vetra ! Vent favorable!
Serbie Serbe Dobar vetar Bon vent!
Turquie Turc Defol ! Va-t'en ! Casse-toi!
Turquie Turc Yaylan ! Va-t'en ! Casse-toi !
Chine Chinois 一路平安 / 顺风 Un chemin paisible / au vent favorable
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Bon vent ! » Commentaires

  • #1
    • Utilisateur supprimé
    • 18/03/2006 à 08:56
    Expression voisine : Allez, du vent!
  • #2
    • <inconnu>
    • 18/03/2006 à 10:16
    Ayant pratiqué le parachutisme sportif durant près de 25 ans (Spa, Schaffen, Temploux, Bourg-Léopold, Turnhout, Royan, Pau, Maubeuge, Trèves, Wiltz, Ampuria, Valdahon, etc...) , il était aussi courant (d ’air?) de faire la corrélation avec la marine à voile. En effet, lorsque des copains embarquaient dans l’ avion pour s’ envoyer en l’ air, il n’ était pas rare d’ entendre ceux qui restaient au sol leur souhaiter: " -Allez, et bon vent! "
  • #3
    • jolivi
    • 19/03/2006 à 12:46
    Bon vent!!! c’est bonne route, bon voyage bonne chance aussi
    Du vent!!! c’est dégage, je ne veux plus te voir part
  • #4
    • <inconnu>
    • 07/11/2009 à 01:19
    Cette expression, d’évidence et en toute bonne foi, ne vient pas de la marine, preuve définitivement irréfutable à cette page.
  • #5
    • deLassus
    • 07/11/2009 à 02:51*
    • En réponse à <inconnu> #4 le 07/11/2009 à 01:19 :
    • « Cette expression, d’évidence et en toute bonne foi, ne vient pas de la marine, preuve définitivement irréfutable à cette page. »
    Merci au pilier de l’équipe de nuit !
    Le lien avec "l’oeuvre" Le Pétomane de Raoul Ponchon de wikipédia est inopérant.
    On trouve ce long poème sur une site ahurissant d’exhaustivité :
    cette page, vers la fin
    Le site complet (c’est le moins qu’on puisse dire) est :
    cette page
    Si vous vous lancez là-dedans, bon vent, et bon week-end !
    8 h : je viens d’y refaire un tour : je confirme "ahurissant", et je conseille de regarder l’iconographie : soit ils étaient 10 sur le coup, soit un type a passé sa vie à travailler sur ce contenu.
    Par contre je n’arrive toujours pas à trouver un grand talent de poète à ce Raoul Ponchon.
  • #6
    • deLassus
    • 07/11/2009 à 03:28*
    A l’origine, cette locution nous vient de la marine à voile

    Notre Amiral préféré nous a dit "Et à lundi les gosses" hier à 16:35:31 .
    D’après une rapide recherche, en mars 2006, lors de la première apparition de l’expression de ce jour, il ne voguait pas encore sur les calmes eaux d’expresssio.
    Je pense que sinon il aurait écrit : "J’allais le dire!"
    Le lendemain de Bon vent, il y avait eu en 2006 Vogue la galère.
    God était dans sa période bleue.
  • #7
    • deLassus
    • 07/11/2009 à 04:38*
    Le 13 octobre dernier, dans une édition spéciale (expression La quille), la joyeuse bande d’expressio a souhaité un bon départ en retraite à l’ami Houba Hobbes.
    Je viens de tout relire (attentivement je crois). Quel plaisir !
    Personne ne lui a dit : BON VENT !
    C’est aujourd’hui l’occasion de réparer cet oubli.
  • #8
    • OSCARELLI
    • 07/11/2009 à 08:48
    [ SIGNIFICATION ]
    Bon voyage, bonne route, au revoir !
    Va-t’en, casse-toi !

    Et - comme dit le petit Nicolas, "casse-toi, pôv’con!"
    Et il eût voulu que son fils chéri devienne président?
  • #9
    • OSCARELLI
    • 07/11/2009 à 08:49
    • En réponse à deLassus #7 le 07/11/2009 à 04:38* :
    • « Le 13 octobre dernier, dans une édition spéciale (expression La quille), la joyeuse bande d’expressio a souhaité un bon départ en retraite à... »
    Allez, MonteLadsus, tu ajouté le chaînon manquant! C’est vrai que cela fait bien mieux, maintenant! 😉
  • #10
    • momolala
    • 07/11/2009 à 08:58*
    Le vent, les vents furent souvent chantés et, recherchant quelque chanson de référence pour l’expression d’aujourd’hui je suis tombée sur cette page où tout est joliment rappelé et rédigé. Je vous invite donc à y passer un moment à vous souvenir, et à chanter !
    En musique, le vent ne peut être que bon.
  • #11
    • chirstian
    • 07/11/2009 à 09:12
    Eole m’a soufflé : "je suis un vent tôt". Quel vantard !
  • #12
    • chirstian
    • 07/11/2009 à 09:17
    • En réponse à momolala #10 le 07/11/2009 à 08:58* :
    • « Le vent, les vents furent souvent chantés et, recherchant quelque chanson de référence pour l’expression d’aujourd’hui je suis tombée sur ce... »
    beau lien. Mais si Brassens a chanté le vent fripon, il l’a aussi chanté dramatique dans Gastibelza : "Le vent qui vient à travers la montagne m’a rendu fou ."
  • #13
    • chirstian
    • 07/11/2009 à 09:29
    jument pas ! J’ai réellement entendu un père cheval dire à son poulain : bon van ! Même que le poulain était chocolat et s’appelait Perceval, et que le père cheval était percheron. Ça s’in-vente pas, hein !
  • #14
    • lelene54
    • 07/11/2009 à 09:32
    ma grand-mère disait: Bon vent, la paille au cul, le feu dedans!!!
  • #15
    • mickeylange
    • 07/11/2009 à 09:53
    Mistral, sirocco, Tramontane, Autan, Chinook, Chocolatero, Alizé, Foehn, Ghibli, Simoun (quand vo’t moteur fait boum) Xlokk (qui repeint nos voitures en rouge), Zéphyr, la carte des vents ne vaut pas la carte des vins ,mais moi mon colon c’est celle que je préfère.
    Bibendum
  • #16
    • deLassus
    • 07/11/2009 à 10:23*
    • En réponse à mickeylange #15 le 07/11/2009 à 09:53 :
    • « Mistral, sirocco, Tramontane, Autan, Chinook, Chocolatero, Alizé, Foehn, Ghibli, Simoun (quand vo’t moteur fait boum) Xlokk (qui repeint nos... »
    Dans mon pays natal, le vent d’autan n’était pas pour les paysans un "bon" vent.
    Notre ami wiki, dans cette page , indique en première ligne qu’il était réputé rendre fou. Même mon père, qui n’était pas agriculteur mais instituteur vacancier, le craignait.
    C’était surtout vrai pour le vent d’autant d’été, qui était très chaud, certains diraient aujourd’hui "limite supportable".
    Maintenant les cabines des tracteurs ont l’air conditionné, tout le monde se fout des vents, chauds ou froids.
    Tout le monde, sauf bien sûr les marins.
  • #17
    • mickeylange
    • 07/11/2009 à 10:25
    • En réponse à deLassus #16 le 07/11/2009 à 10:23* :
    • « Dans mon pays natal, le vent d’autan n’était pas pour les paysans un "bon" vent.
      Notre ami wiki, dans cette page , indique en première ligne... »
    Tout le monde, sauf bien sûr les marins.

    C’est quoi un "marin" ?
  • #18
    • deLassus
    • 07/11/2009 à 10:29*
    • En réponse à chirstian #12 le 07/11/2009 à 09:17 :
    • « beau lien. Mais si Brassens a chanté le vent fripon, il l’a aussi chanté dramatique dans Gastibelza : "Le vent qui vient à travers la monta... »
    Merci, cher chirstian, pour cette citation.
    C’est tellement une belle poésie, avant même d’être une belle chanson, que je vous la donne à lire en entier.
    cette page
  • #19
    • deLassus
    • 07/11/2009 à 10:49
    Celui-ci me touche moins que celui de Brassens, mais à sa façon il est intéressant.
    Et bien dans le sujet du jour.
    cette page
  • #20
    • cotentine
    • 07/11/2009 à 11:16
    • En réponse à deLassus #19 le 07/11/2009 à 10:49 :
    • « Celui-ci me touche moins que celui de Brassens, mais à sa façon il est intéressant.
      Et bien dans le sujet du jour.
      cette page »
    et les chants et comptines (ou contines) pour les petits ?
    V’là le bon vent,
    v’là l’joli vent,
    ma mie m’appelle ... cette page ou encore cette page