Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Ca fait la rue Michel

Le compte y est.
Ca suffit, c'est assez.

Origine

Cette expression familière, attestée au XIXe siècle, provient d'un jeu de mots digne de l'Almanach Vermot, basé sur la rue Michel-le-Comte, dans le quartier du Marais à Paris ().
Cette expression est apparue après 1806, lorsque cette rue a ainsi été nommée.
Elle serait venue des conducteurs de fiacre qui, une fois leur client déposé dans la rue (ou à proximité) et l'argent de la course reçu, leur signifiait ainsi avoir le montant nécessaire.
Selon certains, elle aurait aussi pu être popularisée par les journalistes des nombreux quotidiens installés dans la rue Réaumur, située à quelques pas de la rue Michel-le-Comte.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ca fait la rue Michel » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Arabe Arabe Fadha elkass Le verre a debordé
Arabe Arabe Tafàha alkaylou La mesure a deborde
Égypte Arabe Kfeya Ca suffit
Tunisie Arabe Yezzi haka Ca suffit comme ca
Allemagne Allemand Das Mass ist voll La mesure est pleine
Angleterre Anglais Enough is enough ! Assez, c'est assez !
Angleterre Anglais That's it C'est ça
États-Unis Anglais We're all squared up On est entièrement carrés
États-Unis Anglais We're even-Steven Nous sommes quittes-Étienne (ce dernier, rime nonsens)
Argentine Espagnol Basta! Basta
Espagne Espagnol ¡ El colmo de los colmos ! Le comble des combles !
Espagne Espagnol ¡Y una entra_da_ pa_ra_ los toros! Et une place pour les courses de taureaux!
Espagne Espagnol Eso es el colmo Cela est le comble
Canada Français C'est ça qui est ça ! Déjà en français
Canada Français J'ai mon voyage J'en ai suffisamment, j'en ai assez
Israël Hébreu Maspik......! Ça suffit, c'est assez !
Italie Italien Basta Ça suffit
Italie Italien Basta cosi ! Ça suffit comme ça !
Italie Italien Ora basta ! Maintenant ça suffit !
Pays-Bas Néerlandais De maat is vol La mesure est pleine
Pays-Bas Néerlandais Het is wel genoeg zo! C'est assez comme ça
Pays-Bas Néerlandais Nou kan ie wel weer Maintenant il peut à nouveau
Catalogne Autre Ja n'hi ha prou d'aquest color! Assez de cette couleur!
Roumanie Roumain Si cu asta basta! Et avec ceci ça suffit!
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Ca fait la rue Michel » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 26/11/2006 à 00:33
    En ce qui concerne l’origine, on prête également à Georges Courteline, sinon la paternité de l’expression populaire, du moins sa perennité : voir cette page
  • #2
    • <inconnu>
    • 26/11/2006 à 02:04
    Il venait de l’apprendre avec Bigard, le gâs.
    Et en plus c’est mon prénom, alors...
    Noz vad d’an oll
  • #3
    • Elpepe
    • 26/11/2006 à 05:42
    COMPTINE
    (sur un air bien connu de tous, que la cruelle absence d’éditeur HTML de partoches m’empêche toutefois de transcrire ici)
    C’est la mère Michel qui a perdu son fiacre,
    Et crie : « par ma senestre ! Fait pas la rue Michel ! »
    C’est son père, l’eusses-tu cru, et son pote archidiacre,
    Qui s’en caracolaient pour aller au bordel !
    Sur l’air du Tralalala sur l’air du tralalala,
    Sur l’air du tradéridéra sans tralala.
  • #4
    • momolala
    • 26/11/2006 à 08:14*
    Bonjour à tous ! J’ai fait un peu long, mais je ne pense pas revenir dans la journée, alors God me pardonnera !
    Le Comte à rebours (Acte 1, scène 1)
    Momo
    A moi, Le Comte, deux mots.
    Le Comte
    Parle.
    Momo
    Ôte-moi d’un doute,
    T’appelles-tu bien Michel ?
    Le Comte
    Oui.
    Momo
    Alors, dis-moi, j’écoute :
    Sais-tu que pour porter ainsi le nom d’une rue
    Il faut dans l’histoire faire sa trace, le sais-tu ?
    Le Comte
    Peut-être.
    Momo
    Tu n’es ni sur Google, ni dans le Grand Larousse
    Pas plus que sur Yahoo ni dans Wikipédia, le sais-tu ?
    Le Comte
    Que m’importe ?
    Momo
    Mais enfin qui es-tu, nous voudrions savoir !
    Le Comte
    Vous êtes bien curieux !
    Momo
    Réponse de bazar !
    Es-tu fils de Le Comte, ou bien Comte de Michel
    Que l’on ignore ton père mais connaisse ta mère ?
    Le Comte
    Mais on m’insulte ici ! Demandez aux cochers
    Livreurs, meneurs de fiacres et tout porteur de fouet…
    Momo
    Tous connaissent ton nom mais nul de te connaît !
    Alors on se demande : existas-tu jamais ?
    Le Comte
    Tous savent où je suis !
    Momo
    Oui, tout autre que nous
    Au seul bruit de ton nom sait où il met ses pas.
    Mais nous, on décortique, on cherche, on ouvre tous
    Les grands dictionnaires, les livres d’autrefois,
    Les vieux plans de Paris, et la Bible de Rey :
    On ne te trouve pas. Le bruit court qu’on t’aurait
    Inventé pour nommer cette rue du Marais
    Que d’autres à leur façon désiraient baptiser.
    Le Comte
    Il est encore bien tôt, ce dimanche matin !
    Il est donc bien normal de n’être certains de rien !
    Elpepe pour sa part a déjà bien chanté,
    Les autres ne sont pas encore tous éveillés !
    Attendez que Chirstian, Yannou ou Eureka
    Posent leur œil avisé sur cette expression-là.
    Laissez-leur donc la place, avec l’encre et la plume !
    Je vois ici ou là quelques tasses qui fument
    Du café du matin. Par cette belle journée
    Pour rencontrer Filo, allez vous préparer.
    Le mystère de mon nom peut bien rester entier :
    Si, comptant vos amis, ça fait la rue Michel
    Vous savez bien que vous tenez-là l’essentiel…
    C’est bien ce que je crois ... Bises à tous et beau dimanche à chacun(e) ! Bon anniversaire aux frère, nièce, et à tous ceux que je ne connais pas... 😄
  • #5
    • OSCARELLI
    • 26/11/2006 à 08:38*
    • En réponse à Elpepe #3 le 26/11/2006 à 05:42 :
    • « COMPTINE
      (sur un air bien connu de tous, que la cruelle absence d’éditeur HTML de partoches m’empêche toutefois de transcrire ici)
      C’est la... »
    Tu vois que t’es pas encore rouillé, hein, Elpépé. Je vais essayer d’en profiter, pour une fois que j’ai un clavier à zerty devant moi (ben oui, quoi, c’est pas le mien), je vais essayer de vous coller des "ç" à tous les coins de rue ... Michel, bien sûr!
    Dis-moi donc, l’eusses-tu cru, "c’est pas la rue, Michel!"
    N’est pas, comm’ God prétend, d’après Michel-le-Comte,
    Mais bien plutôt du Prince, ce Michel qui n’est comte,
    Voulant rentrer chez lui, ne trouvait pas l’échelle.
    Ce descendant des Tsars, Prince de son état,
    Fit donc bien à Paris, la "Tournée des Grands-Ducs",
    Jusqu’au petit matin le, Champagne téta,
    A tel point que, bourré, il tomba sur son ... luc ...
    Ne sachant se lever, brailla une chanson
    Populaire "Viens dans ma ville, viens dans ma rue"
    "C’est pas la rue, Michel" lui dit son échansson.
    Le Princ’ compètement abruti et ringuard,
    Ramena et sa fraise, et sa queue de morue,
    Jura qu’ on n’y le reprendrait plus, mais trop tard!
    ===
    Eh bé, c’est râpé, pour le "ç", je n’ai pu en placer mais. Qu’ à cela ne tienne, je me rattrape ici:
    ççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççç
    merçi
  • #6
    • OSCARELLI
    • 26/11/2006 à 08:43*
    • En réponse à momolala #4 le 26/11/2006 à 08:14* :
    • « Bonjour à tous ! J’ai fait un peu long, mais je ne pense pas revenir dans la journée, alors God me pardonnera !
      Le Comte à rebours (Acte 1,... »
    Et bien, Momo, on s’est croisé. Tu fis là oeuvre géniale.
    Chapeau plus que bas, nos comparses, et applaudissons à deux mains,
    même si c’ est aujourd’ hui qu’ on se voit!
    C’ est de très bon augure et je tremble déjà!
    A tout-à-l’ heure donc, je vais fourbir mes armes.
  • #7
    • <inconnu>
    • 26/11/2006 à 10:14*
    • En réponse à Elpepe #3 le 26/11/2006 à 05:42 :
    • « COMPTINE
      (sur un air bien connu de tous, que la cruelle absence d’éditeur HTML de partoches m’empêche toutefois de transcrire ici)
      C’est la... »
    L’archidiacre ??? Celui qui se voyait en curé, avec une calotte ?
    amis contrepoètes, bonjour et bon dimanche !
    Il fait gris en Finistère nord, mais pas apparemment dans la tête de nos joyeux compères.
    Félis... citations pour ces textes matutinaux.
  • #8
    • <inconnu>
    • 26/11/2006 à 10:18*
    • En réponse à <inconnu> #7 le 26/11/2006 à 10:14* :
    • « L’archidiacre ??? Celui qui se voyait en curé, avec une calotte ?
      amis contrepoètes, bonjour et bon dimanche !
      Il fait gris en Finistère nor... »
    "Raie au mur", c’est pour ne pas tourner le dos à la salle.
    C’est un truc de cowboy, ça ? Pour éviter une balle (ou autre chose...) dans le dos.
  • #9
    • <inconnu>
    • 26/11/2006 à 11:14
    • En réponse à <inconnu> #8 le 26/11/2006 à 10:18* :
    • « "Raie au mur", c’est pour ne pas tourner le dos à la salle.
      C’est un truc de cowboy, ça ? Pour éviter une balle (ou autre chose...) dans le... »
    Ré au mur ? je pensais que c’était pour mettre le thermomètre
  • #10
    • Elpepe
    • 26/11/2006 à 11:19
    • En réponse à OSCARELLI #5 le 26/11/2006 à 08:38* :
    • « Tu vois que t’es pas encore rouillé, hein, Elpépé. Je vais essayer d’en profiter, pour une fois que j’ai un clavier à zerty devant moi (ben... »
    Bravo, File_hagard_aéroportuaire ! Tu feras la bise à Momolala pour sa parodie du Cid : Corneille en baye belle ! Et Peinard_best qui contrepète, suite au repas d’hier sur Expressio... Excusez-le, tout est la faute de God 😄
    Quant à vous, amis Belges, connaissez-vous Brie-Rue-Michel-Robert, en Seine-et-Marne (cette page) ? Là qu’on ose fabriquer un machin avec du lait pasteurisé, qu’à Bruxelles, on a décidé d’appeler « fromage »…
  • #11
    • Elpepe
    • 26/11/2006 à 11:31*
    LE COMTE:
    Retire-toi d’ici.
    RODRIGUE:
    Marchons sans discourir.
    LE COMTE:
    Es-tu si las de vivre?
    RODRIGUE:
    As-tu peur de mourir?
    LE COMTE:
    Viens, tu fais ton devoir, et le fils dégénère
    Qui survit un moment à l’honneur de son père.

    Ah, le comte ! Ça va barder, là, hein ? A fleuret non moucheté, moi je dis !
  • #12
    • <inconnu>
    • 26/11/2006 à 11:50
    Et toujours dans le veine Vermot: "ça fait grand ! " , rue Michel Legrand (oups, l’est pas encore mort !)
    Comtes et comtesses, Michels, Michelles, Michelines et autres Michoux, bonjour !
  • #13
    • cotentine
    • 26/11/2006 à 13:03
    • En réponse à <inconnu> #12 le 26/11/2006 à 11:50 :
    • « Et toujours dans le veine Vermot: "ça fait grand ! " , rue Michel Legrand (oups, l’est pas encore mort !)
      Comtes et comtesses, Michels, Mich... »
    Almanach Vermot ? joke au ras des pâquerettes ? facile !
    Ca suffit, c’est assez.

    "C’est assez ! (cétacé) répond la baleine, je me cache à l’eau et je fais le dos fin"
  • #14
    • <inconnu>
    • 26/11/2006 à 14:23
    • En réponse à cotentine #13 le 26/11/2006 à 13:03 :
    • « Almanach Vermot ? joke au ras des pâquerettes ? facile !
      Ca suffit, c’est assez.
      "C’est assez ! (cétacé) répond la baleine, je me cache à l... »
    excellent bises . Claudine
  • #15
    • God
    • 26/11/2006 à 18:43*
    • En réponse à <inconnu> #8 le 26/11/2006 à 10:18* :
    • « "Raie au mur", c’est pour ne pas tourner le dos à la salle.
      C’est un truc de cowboy, ça ? Pour éviter une balle (ou autre chose...) dans le... »
    Non ! La "raie au mur", c’est Bastopol ! Si !
  • #16
    • momolala
    • 26/11/2006 à 19:43
    Voulez-vous connaître le menu de la convention du frère et de la soeur de la Côte d’Azur ? Fameux, fameux en tous cas, et surtout partagé chaleureusement avec des amis de qualité de notre frère Filo et de Maria_la_femme_de_Filo.
    Quel beau dimanche nous avons eu ! le ciel a mis son habit de fête aussitôt que Filo et Maria ont posé le pied sur notre sol et il l’a gardé aujourd’hui. Mais malgré le soleil, nous avions tous des étoiles dans les yeux !
    Filo vous dira tout ça bien mieux que moi avec les images à la convention.be. En tous cas, aujourd’h’ui ce n’était pas la rue Michel sur Expressio !
    Bonne soirée et à demain peut-être !
  • #17
    • lorangoutan
    • 26/11/2006 à 19:43*
    • En réponse à cotentine #13 le 26/11/2006 à 13:03 :
    • « Almanach Vermot ? joke au ras des pâquerettes ? facile !
      Ca suffit, c’est assez.
      "C’est assez ! (cétacé) répond la baleine, je me cache à l... »
    « Ca fait la rue Michel »
    Le compte y est.
    Ca suffit, c’est assez.

    Donc, la baleine comme le dauphin et consorts sont des CFLRM ou "Ca fait la Rue-Michel"... 😉
  • #18
    • cotentine
    • 26/11/2006 à 21:03*
    • En réponse à momolala #16 le 26/11/2006 à 19:43 :
    • « Voulez-vous connaître le menu de la convention du frère et de la soeur de la Côte d’Azur ? Fameux, fameux en tous cas, et surtout partagé ch... »
    nous n’aurons peut-être pas la météo de la Côte d’Azur, le 11 décembre, mais j’espère que les étoiles seront aussi dans tous les yeux des participants, à Bruxelles ! ... en tous cas, moi, je les ai déjà dans le coeur !
    à demain, tous au rendez-vous pour une nouvelle expression ...
  • #19
    • <inconnu>
    • 26/11/2006 à 22:25
    @ tous: on savait que la convention d’expressio.côted’azur.fr et celle d’expressio.unefois.be, ça donnerait des étincelles, et ça ferait (accessoirement) voir LES étoiles. Nous reste plus qu’à organiser une réunion (pas à la Réunion, hélas) de: Expressio.manceaux.fr, Expressio.bretons.fr, Expressio.lorrains.fr. J’en oublie ? Excusez-moi, mais ça ferait la rue Michel... Acré, chuis arrivé à la placer ! Bonne nuit à tous ceux qui dorment (ben oui, les autres, on ne peut que leur souhaiter "bonne soirée", non ?) Et bonjour à notre matutine Cotentine qui, je le sens, ne va pas tarder à apparaître... A t’t à l’heure !
  • #20
    • Rikske
    • 28/03/2012 à 16:45
    • En réponse à Elpepe #1 le 26/11/2006 à 00:33 :
    • « En ce qui concerne l’origine, on prête également à Georges Courteline, sinon la paternité de l’expression populaire, du moins sa perennité :... »
    Tiens, mon Grand (😢), tiré de San-A ("Tête et sac de noeuds", 1991):
    "Eux (les Suédois, ndlr), avec le Nobel, trois tennismen et des bocaux de hareng, ils font la rue Michel, ces cons !"
    J’ai fini par la trouver quelque part, l’expression que je ne connaissais pas ! 😉