Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

En boucher un coin

Remplir d'étonnement.
Réduire au silence.

Origine

Qu'est-ce qu'un coin ?
Lorsqu'il est dédoublé, c'est le cri du canard. Mais lorsqu'il est seul, de quoi s'agit-il ? Du coin de paradis, du petit coin, du coin qui servait à frapper les pièces de monnaie, du coin de la rue, du coin qui sert à éclater une buche de bois... ?
Il semble que c'est plutôt vers cette dernière signification qu'il faut se tourner. En effet, la définition officielle du mot dans ce cas-là est quelque chose comme "angle rentrant ou saillant formé par l'intersection de deux lignes ou de deux plans ; par métonymie, partie d'une chose où se forme un tel angle".
Lorsque cette expression est apparue à la fin du XIXe siècle, elle voulait dire "rendre muet (d'étonnement)", ce qui est une paraphrase de "fermer la bouche". Le 'coin' serait ici une métaphore désignant la bouche par un de ses 'coins' (les angles rentrants à la jonction des lèvres).
En boucher un coin ne serait donc qu'une forme familière de "fermer / boucher la bouche" ou "empêcher de parler", l'étonnement étant la cause du silence.

Exemple

« Et elle finit entre haut et bas sur une expression triviale que jamais la baronne n'avait entendue. "Comme le langage est révélateur !" songeait la vieille dame soudain calmée. Il arrivait parfois à sa fille de Paris et surtout à ses petits-enfants de risquer devant elle un mot d'argot, mais jamais ils ne se fussent servis d'une expression aussi vulgaire. Qu'avait-elle dit exactement ? " Ça vous en bouche un coin…" Oui c'est cela qu'elle avait dit. »
François Mauriac - Le sagouin

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « En boucher un coin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
République Tchèque Tchèque Omracit Étourdir
Allemagne Allemand Jemandem das Maul stopfen Clouer le bec à qn
Allemagne Allemand Jemanden verblüffen Stupéfier qn
Allemagne Allemand Jemanden zum Schweigen bringen Faire taire qn ; réduire qn au silence
Angleterre Anglais To be (left) speechless Etre (resté) sans voix
Angleterre Anglais To be flabbergasted En être baba
Angleterre Anglais To be gobsmacked Recevoir un "smack" (une claque) sur la gueule
Canada Anglais To be stunned Être ébèté et confus
États-Unis Anglais To throw [someone] for a loop ~Balancer [quelqu'un] en boucle
Catalogne Espagnol Deixar amb un pam de nas Laisser avec un nez d'un empan !
Espagne Espagnol Dejar (a alguien) con la boca abierta Laisser (quelqu'un) avec la bouche ouverte
Espagne Espagnol Dejar boquiabierto / Dejar boquiabierta Laisser bouche bée (homme/femme)
Espagne Espagnol Dejar mudo (a alguien) Laisser muet (quelqu'un)
Espagne Espagnol Dejar pasmado / boquiabierto Laisser pantois / bouche bée
Canada Français Avoir son voyage
Canada Français En boucher un trou
Canada Français En boucher une surface
Israël Hébreu הדהים אותו Il l'a époustouflé
Italie Italien Rimaner di stucco Rester de plâtre
Belgique Néerlandais Met stomheid slaan / geslagen zijn Etre frapper de / frapper de surdi-mutité
Pays-Bas Néerlandais Daar zakt de bek van los Ça fait tomber la bouche ouverte
Pays-Bas Néerlandais Iemand achterover doen vallen van verbazing Faire qqn tomber à la renverse
Pays-Bas Néerlandais Iemand de mond snoere Boucher la bouche à qqn (coudre ses lèvres ensemble)
Pays-Bas Néerlandais Iemand met de oren doen klapperen Faire qqn claquer avec les oreilles
Pays-Bas Néerlandais Met je mond vol tanden staan Se trouver avec la bouche pleine de dents
Pays-Bas Néerlandais Paf staan Être réduit au silence, être bouche bée
Pologne Polonais Szczeka mi opadla La machoire m'en est tombée
Brésil Portugais Calar a boca de alguém (Faire) taire la bouche de qqn
Roumanie Roumain A face pe cineva sa ramana paf Faire quelqu'un rester "paf" (onomatopée)
Roumanie Roumain A lasa (pe cineva) cu gura cascata Laisser (quelqu'un) bouche bée
Roumanie Roumain A lasa (pe cineva) mut de uimire Laisser (quelqu'un) muet d'étonnement
Roumanie Roumain A lasa masca (pe cineva) Laisser (quelqu'un) masque
Roumanie Roumain A-i lua piuitul Lui prendre/enlever le piaillement
Roumanie Roumain A-i taia macaroana Lui couper le bucatino (pâte alimentaire longue et creuse)
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « En boucher un coin » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 02/08/2007 à 00:10*
    - Unir bonne couche.
    - Un cré bouchon nié.
    - Un écrou biche, non ?
    - Con nu rue Binoche.
    - Ben Choucroun nie.
    ... - ou un chibre en con*
    • qui a aussi cette vertu d’en boucher un coin 😮
    Anna Gramme
    Ça vous en bouche un coin, hein ? Allez, bonne nuit, les gosses. Les mains sur les couvertures.
  • #2
    • momolala
    • 02/08/2007 à 07:48*
    Au jeu des quatre coins, celui qui gagne a su déboucher tous les coins.
    @LPP
    Je ne suis pas étonnée que Ben Choucroun nie, surtout un cré bouchon ! Mais c’est sûr qu’uni en bonne couche, un con nu rue Binoche, un chibre en con, un écrou biche !
    C’est pas moi, c’est Anna qui l’a dit ! 😄
  • #3
    • tytoalba
    • 02/08/2007 à 08:26
    Météo du jour : il pleut, donc aujourd’hui pas de travaux de jardinage, c’est marqué au coin du bon sens. Je resterai au coin du feu. Et pour me consoler, je prendrai à l’apéro un zizi-coincoin.cette page
    Et il me restera du temps pour venir consulter ce que tous les fondus d’expressio ont exprimé. Donc, à tantôt.
  • #4
    • chirstian
    • 02/08/2007 à 08:30*
    Voici une expression frappée au coin du bon sens... (zut : Tytoalba m’a grillé)
    Moi je rapprocherais bien cette expression du coin ,« morceau d’acier gravé en creux dont on se sert pour graver la monnaie »: car une fois bouché il ne reproduit plus rien : un simple rond lisse "silencieux" d’où étonnement de celui qui frappe, et s’attend à voir paraitre un motif. (j’ai cette réaction avec mes tampons encreurs quand ils sont secs).
    "l’étonnement étant la cause du silence" : généralement (je veux dire : de nos jours) l’étonnement se marque plutôt par le silence bouche ouverte, que bouche fermée, mais cela a pu changer à travers les siècles.
    En tous cas je suis catégorique : c’est le noyau qui bouche un coing !
    oh puton coin !
  • #5
    • chirstian
    • 02/08/2007 à 08:33
    "j’ai fait pan-pan sur un coin-coin à Baden-Baden"
    (tiré de ’Scènes de chasse en Bavière’, par Martin Sperr )
  • #6
    • chirstian
    • 02/08/2007 à 10:59
    il faut mettre les points sur les i , certes ! , mais avant tout , ne pas oublier le "i" , parce que sinon, l’expression du jour prend un sens très différent ...
    Chrstan
  • #7
    • Elpepe
    • 02/08/2007 à 12:10
    • En réponse à chirstian #6 le 02/08/2007 à 10:59 :
    • « il faut mettre les points sur les i , certes ! , mais avant tout , ne pas oublier le "i" , parce que sinon, l’expression du jour prend un se... »
    Mais où sont passées les filles ? Ça t’étonne pas ?
  • #8
    • Elpepe
    • 02/08/2007 à 12:12*
    • En réponse à momolala #2 le 02/08/2007 à 07:48* :
    • « Au jeu des quatre coins, celui qui gagne a su déboucher tous les coins.
      @LPP
      Je ne suis pas étonnée que Ben Choucroun nie, surtout un cré bo... »
    Oui, je suis désolé, mais avec si peu de lettres, hein ? Les combinaisons possibles sont limitées... 😄
  • #9
    • momolala
    • 02/08/2007 à 12:24*
    • En réponse à Elpepe #7 le 02/08/2007 à 12:10 :
    • « Mais où sont passées les filles ? Ça t’étonne pas ? »
    C’est une expression hermétiquement fermée. A mon avis, la manière compte plus que le résultat !
    @Chirstian :
    Tu as éminemment raison, la preuve : 😮
  • #10
    • Elpepe
    • 02/08/2007 à 12:27
    • En réponse à momolala #9 le 02/08/2007 à 12:24* :
    • « C’est une expression hermétiquement fermée. A mon avis, la manière compte plus que le résultat !
      @Chirstian :
      Tu as éminemment raison, la pr... »
    Tiens, pour m’amender, un rien que pour toi :
    - Un cœur bichonné.
    Anna
  • #11
    • Elpepe
    • 02/08/2007 à 12:30*
    • En réponse à momolala #9 le 02/08/2007 à 12:24* :
    • « C’est une expression hermétiquement fermée. A mon avis, la manière compte plus que le résultat !
      @Chirstian :
      Tu as éminemment raison, la pr... »
    - Riche bonne cou nu : un boni en coucher.
    Zut ! Ça me reprend... 😄
  • #12
    • Jonayla
    • 02/08/2007 à 12:55
    On peut aussi boucher un des 4 coins de l’hexagone 😄
    La confiture de coings, ça c’est une de mes préférées.
  • #13
    • momolala
    • 02/08/2007 à 13:06
    • En réponse à Elpepe #11 le 02/08/2007 à 12:30* :
    • « - Riche bonne cou nu : un boni en coucher.
      Zut ! Ça me reprend... 😄 »
    ... et le rire me gagne... Mais tout ça est bien bon, quand même ! 😄
  • #14
    • <inconnu>
    • 02/08/2007 à 13:09
    Personne n’a évoqué le p’tit coin ? Celui où on se lâche et l’autre là, au fond de la classe où on se morfond grave.
    L’expression met en avant, à la commissure des lèvres un rictus de désappointement. Certains tentent une parade en mettant leurs lèvres en cul de poule… mais d’eux, point à la coq.
  • #15
    • Elpepe
    • 02/08/2007 à 13:14*
    • En réponse à momolala #13 le 02/08/2007 à 13:06 :
    • « ... et le rire me gagne... Mais tout ça est bien bon, quand même ! 😄 »
    - Noce : Ben Hur nu, coi.
    Invention belge :
    - Un nichon-écrou.be 😄
    - Noé couche un brin.
    - Chinon ocré, bu nue.
    - Rhône : buccin noué.
    - Bonniche cœur nu.
    - Un con bouche rien.
    - Un Robin en couche.
  • #16
    • <inconnu>
    • 02/08/2007 à 13:16
    • En réponse à momolala #13 le 02/08/2007 à 13:06 :
    • « ... et le rire me gagne... Mais tout ça est bien bon, quand même ! 😄 »
    On peut se faire boucher un coin, ça n’empêche pas de se fendre la gueule avec du H !
  • #17
    • momolala
    • 02/08/2007 à 13:21
    • En réponse à Elpepe #15 le 02/08/2007 à 13:14* :
    • « - Noce : Ben Hur nu, coi.
      Invention belge :
      - Un nichon-écrou.be 😄
      - Noé couche un brin.
      - Chinon ocré, bu nue.
      - Rhône : buccin noué.
      - Bon... »
    😄 😄 😄 ! Vive la Belle Gique !
  • #18
    • momolala
    • 02/08/2007 à 13:22
    • En réponse à <inconnu> #16 le 02/08/2007 à 13:16 :
    • « On peut se faire boucher un coin, ça n’empêche pas de se fendre la gueule avec du H ! »
    Et même sans H ni sans dessous dessus ni dessous !
  • #19
    • momolala
    • 02/08/2007 à 13:23
    Je dirais bien : "Qu’il est bon de se faire boucher dans un coin !" mais j’ai peur de paraître vulgaire. Et pourtant, cong, c’est bon !
  • #20
    • <inconnu>
    • 02/08/2007 à 13:25
    • En réponse à momolala #18 le 02/08/2007 à 13:22 :
    • « Et même sans H ni sans dessous dessus ni dessous ! »
    Même nus, il reste tout de même un sens à ce qu’on bricole dans un coin d’une pièce non ?
    La vie est faite d’accointances...