Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Faire d'une pierre deux coups

Obtenir deux ou plusieurs résultats, atteindre deux ou plusieurs objectifs avec une seule action ou un seul moyen.

Origine

Cette expression est attestée chez Montaigne au XVIe siècle, mais il est probable qu'elle existait sous une forme ou une autre bien avant.
La métaphore est extrêmement simple à comprendre : si quelqu'un, à l'aide d'un seul jet de pierre, arrive à toucher deux cibles différentes, il fait d'une pierre deux coups.
Il est donc assez compréhensible qu'au figuré ce soit aussi le cas lorsqu'on entreprend une action et qu'on obtient deux ou plusieurs résultats.

Compléments

Si on conçoit qu'une pierre lancée avec force puisse rebondir sur ou être déviée par sa première cible pour aller en taper une deuxième, à condition que le lanceur soit habile, c'est déjà un peu plus difficile avec le lancer de parpaings.
Heureusement que le lancer de nains a été récemment interdit par le conseil d'état (), sinon on aurait peut-être vu apparaître "faire d'un nain deux coups".
A quand le lancer de yétis ?

Exemple

« On a fait d'une pierre deux coups : on s'est ménagé des effets de lumière pour le dessous de ces arcades, et l'on a masqué l'unique défaut d'un des plus beaux morceaux d'architecture qu'il y ait au monde. »
Diderot - Salon de 1767

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire d'une pierre deux coups » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe ضرب عصفورين بحجرة واحدة Avoir deux oiseaux par une seule pierre
Tunisie Arabe Assfourine b'hajra Deux oiseaux avec une (seule) pierre
Bulgarie Bulgare С един куршум два заека (Tuer) d'une balle deux lièvres
Pays de Galles Gallois Lladd dwy frân ag un ergyd Tuer deux corneilles d'un coup
Allemagne Allemand Sieben auf einen Streich! Sept d'un coup!
Allemagne Allemand Zwei Fliegen mit einer Klappe schlagen Frapper deux mouches avec une tapette
Grèce Grec Μ'ένα σμπάρο, δυο τρυγόνια Avec une pierre, deux oiseaux
Angleterre Anglais To kill two birds with one stone Tuer deux oiseaux avec une seule pierre
Argentine Espagnol Matar dos pájaros de un tiro Tuer deux oiseaux d'un (seul) coup
Espagne Espagnol Matar dos pàjaros de un tiro Tuer deux oiseaux d'un coup de feu
Israël Hébreu Shte tsiporim bêmaka ahat - שתי ציפורים במכה אחת Deux oiseaux d'un seul coup
Italie Italien Fare un viaggio e due servizi Faire un voyage et deux services
Italie Italien Prendere due piccioni con una fava Prendre deux pigeons avec une fève
Japon Japonais 一石二鳥 / Isseki ni chō D'une pierre deux oiseaux
Belgique Néerlandais Twee vliegen in een klap slaan Frapper deux mouches d'un seul coup
Pays-Bas Néerlandais Twee vliegen in één klap (tuer) deux mouches par un seul coup
Pologne Polonais Upiec dwie pieczenie przy jednym ogniu Cuire deux rotis à un (seul) feu
Brésil Portugais Matar dois coelhos com uma cajadada so Tuer deux lapins avec un seul coup de bâton
Roumanie Roumain A impusca doi iepuri dintr-o lovitura Chasser/tuer deux lapins d'un seul coup
Roumanie Roumain A impusca doi iepuri odata Fusiller deux lapins d'un seul coup
Roumanie Roumain Doi/două dintr-o lovitură Deux d'un seul coup
Russie Russe Убить одним выстрелом двух зайцев Tuer d'un coup deux lièvres
Slovaquie Slovaque Zabiť jednou ranou dve muchy Tuer d'un coup deux mouches
Serbie Serbe Jednim udarcem ubiti dve muve Tuer deux mouches d'un coup
Turquie Turc Bir taşla iki kuş vurmak Tuer deux oiseaux avec une seule pierre
Chine Chinois 一石二鸟 Un coup de pierre deux oiseaux
Ajouter une traduction

Déformée

  • Faire de Pierre deux loups.
  • Faire d'une paire deux couilles

Commentaires sur l'expression « Faire d'une pierre deux coups » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 18/12/2006 à 00:20
    na, na, nanère ! ... en ricochets, j’en fais plus que ça !
    Pffttt ! 1 pierre = 2 coups, c’est de la gnognotte ! ... Il faut dire que je m’entraîne !
    Mais ne comptez pas sur moi pour 2 coups à Pierre ... Elpépé n’aimerait pas ! 😄
    Bonne nuit les ’Pierre’ et ’Pierrette’ !
  • #2
    • momolala
    • 18/12/2006 à 06:59
    • En réponse à cotentine #1 le 18/12/2006 à 00:20 :
    • « na, na, nanère ! ... en ricochets, j’en fais plus que ça !
      Pffttt ! 1 pierre = 2 coups, c’est de la gnognotte ! ... Il faut dire que je m’en... »
    Le vaillant petit tailleur, c’était 7 d’un coup ! Révisez votre Grimm, tout y est.
    "Matar dos pàjaros con un tiro" es lo que falló conseguir a cierto policía a la salida de un partido de fùtbol. Ha matado a uno y herido el otro. Triste histoire du racisme ordinaire et de la guerre des pseudos-supporters ; désolée Pepe, il n’y a pas de mot français autre que "supporteur" : étant donné le comportement de quelques uns des plus marquants d’entre eux ils sont plus lourds à supporter pour les autres qu’utiles dans ce qu’ils prétendent supporter eux-mêmes. Je préfère donc l’anglicisme ici.
    Yannou ne me démentira pas, Jésus a fait plus fort qui, sur une seule pierre a bâti toute une église ! 😉
  • #3
    • chirstian
    • 18/12/2006 à 09:21
    • En réponse à momolala #2 le 18/12/2006 à 06:59 :
    • « Le vaillant petit tailleur, c’était 7 d’un coup ! Révisez votre Grimm, tout y est.
      "Matar dos pàjaros con un tiro" es lo que falló consegui... »
    Jésus a fait plus fort qui, sur une seule pierre a bâti toute une église !
    j’approuve ! La phrase exacte de Jésus (donc très antérieure à celle de Montaigne) est :
    "tu es Pierre, et de cette Pierre je ferai deux coups"
  • #4
    • chirstian
    • 18/12/2006 à 09:33
    je note que les expressions étrangères relevées par God sont toutes très explicites : tuer deux animaux en un seul coup.
    Notre expression était conçue sur le même modéle, puiqu’elle était initialement : " faire d’une pierre deux cous de lapin" , le cou étant la partie faible du lapin, cible idéale, facile à atteindre, puisqu’il suffit de viser entre les deux oreilles. L’expression s’est divisée ensuite en "d’une pierre deux coups" et "le coup du lapin".
    Rappel : phrase culte du Père Noël est une ordure : "je ne veux pas vous jeter la pierre, Pierre ..."
  • #5
    • <inconnu>
    • 18/12/2006 à 09:44
    Une des expressions maudites pour moi qui suis sans cesse obligée de surveiller mon langage pour ne pas laisser échapper la variante "faire d’une paire deux c..."
    Bonjour à tous !
  • #6
    • chirstian
    • 18/12/2006 à 09:53
    Bon, y a pas foule ce matin , alors une dernière avant de travailler sérieusement :
    Nous savons tous qu’une allumette ne sert qu’une fois. Mais il y a bien longtemps , plus longtemps encore que ça, les hommes préhistoriques utilisaient des petites pierres à feu, qu’ils conservaient dans leurs boîtes d’amulettes. Normalement la pierre ne servait qu’une seule fois , mais il arrivait parfois qu’ils réussissent à allumer deux cigarettes avec une seule, ce qui les remplissaient naturellement de joie.
    ( il faut rappeler toutefois que "fumer tue" , et qu’effectivement ils sont tous morts depuis , même si les savants n’attribuent pas tous leur disparition à cette seule cause).
    Oui, God, j’ai des sources fiables, dessinées sur la paroi nord-est de la grotte de Lascaux!
  • #7
    • <inconnu>
    • 18/12/2006 à 09:59
    • En réponse à chirstian #6 le 18/12/2006 à 09:53 :
    • « Bon, y a pas foule ce matin , alors une dernière avant de travailler sérieusement :
      Nous savons tous qu’une allumette ne sert qu’une fois. M... »
    et les dinosaures, c’est quoi la cause de leur extinction ?
    L’alcool ou la coke ? 😉
  • #8
    • borikito
    • 18/12/2006 à 10:08
    Certains sont nuls en maths (ce n’est pas vraiment une tare et je sais de quoi je parle) ce qui ne les empêche pas de faire quelquefois des "calculs" rénaux.
    Et que sont ces calculs ? hein ? Des pierres ! Les plus atteints font même quelquefois deux pierres d’un coup.
    Bon, je m’égare un peu, non ?, n’empêche que j’ai posé une pierre de plus à l’édifice...
  • #9
    • <inconnu>
    • 18/12/2006 à 10:31
    Et py y’a aussi la lapidation...
    Avec plusieurs pierres ils tordent le cou à un pauvre bougre qui aurait certainement préféré ne pas se faire mousser afin de ne pas se retrouver en bière.
    Et py y’a les femmes qu’on enterre et dont on laisse juste la tête sortir et qui sert de jeu de quilles.
    Comme dit Christian, non Pierre, je ne vous jette pas la pierre mais avant d’épouser une religion vaut mieux vérifier son coup.
  • #10
    • momolala
    • 18/12/2006 à 10:45*
    • En réponse à <inconnu> #9 le 18/12/2006 à 10:31 :
    • « Et py y’a aussi la lapidation...
      Avec plusieurs pierres ils tordent le cou à un pauvre bougre qui aurait certainement préféré ne pas se fair... »
    Même pour faire deux coups d’une seule, il vaut mieux ne pas jeter la pierre, d’autant que, si elle roule, elle n’amasse pas grand chose.
    Cependant, au sud de Montélimar* on dit "la pierre va toujours au clapier" (la peiro toumbo toujou au clapié), le clapier n’étant pas la cabane à lapins, Chirstian, mais le tas de pierres qui borde le champ. Ceci signifie la même chose que l’eau va toujours à la rivière, ou on ne donne qu’aux riches.
    • Au-dessus commence le Nord, qui commence certains jours, comme aujourd’hui, à Brignoles, (pardon Claudine) disait notre ancien maire.
  • #11
    • eureka
    • 18/12/2006 à 10:55
    • En réponse à <inconnu> #7 le 18/12/2006 à 09:59 :
    • « et les dinosaures, c’est quoi la cause de leur extinction ?
      L’alcool ou la coke ? 😉 »
    L’alcool ou la coke ?
    La coke non, mais l’herbe .... oui
    bouffée ou roulée en clope
    ou alors, comme les pierres étaient à profusion à l’âge de la pierre, n’est-il pas ainsi qu’on appelle cette époque, ils avalaient deux pierres d’un coup, y en a une qui passait de traviole et du coup la pierre leur pétait l’oesophage et la panse et voilà les deux coups d’une seule pierre
    les bons Pierre, les mauvais Coups bonjour
  • #12
    • chirstian
    • 18/12/2006 à 11:30
    parole de canton niais :
    "il est plus facile de faire d’un coup deux pierres ,que de faire d’une pierre deux coups"
  • #13
    • Jonayla
    • 18/12/2006 à 12:00
    Faire d’une pierre deux coups.
    C’est exactement ce qui se passe au billard, non ?
    Comment ? Ce ne sont pas des pierres, mais des boules ? Voilà une histoire perfide !*
    *Excellent ouvrage de l’écrivain Pierre Boule, comme chacun le sait.
  • #14
    • HoubaHOBBES
    • 18/12/2006 à 12:00
    • En réponse à momolala #2 le 18/12/2006 à 06:59 :
    • « Le vaillant petit tailleur, c’était 7 d’un coup ! Révisez votre Grimm, tout y est.
      "Matar dos pàjaros con un tiro" es lo que falló consegui... »
    ""Matar dos pàjaros con un tiro" es lo que falló conseguir a cierto policía a la salida de un partido de fùtbol. Ha matado a uno y herido el otro. "
    Heureusement que je suis là pour vous traduire ce charabia (je crois que c’est de l’"étranger"), tout ceci veut simplement dire :
    "Mater deux pages pendant qu’on en tire un autre. C’est le lot du phallus consanguin que celui que la police a salé pendant une partie (= un match) de foutboal.
    Ah, m’a-til dit , y en a un qui rit de l’autre."
    Ne me remerciez pas, c’est naturel chez moi, pas vrai, GodLapinouchet ?Tu es tellement surchargé que je fais ceci juste pour t’aider un peu .
    Resluurp-Hobbes
  • #15
    • HoubaHOBBES
    • 18/12/2006 à 12:03
    • En réponse à Jonayla #13 le 18/12/2006 à 12:00 :
    • « Faire d’une pierre deux coups.
      C’est exactement ce qui se passe au billard, non ?
      Comment ? Ce ne sont pas des pierres, mais des boules ? Vo... »
    Ne confondons pas :
    "Les pierres, qui est-ce ?"
    et
    "Les boules Quiès"
    RRrrrron-Hobbes
  • #16
    • Jonayla
    • 18/12/2006 à 12:05
    • En réponse à HoubaHOBBES #14 le 18/12/2006 à 12:00 :
    • « ""Matar dos pàjaros con un tiro" es lo que falló conseguir a cierto policía a la salida de un partido de fùtbol. Ha matado a uno y herido el... »
    Très cher Hobbes,
    Tu parles espagnol comme un basque l’anglais 😄
    Etant donnée l’heure, je suppose ce n’est pas encore de l’espagnôle 🙂
  • #17
    • Jonayla
    • 18/12/2006 à 12:07
    • En réponse à HoubaHOBBES #15 le 18/12/2006 à 12:03 :
    • « Ne confondons pas :
      "Les pierres, qui est-ce ?"
      et
      "Les boules Quiès"
      RRrrrron-Hobbes »
    Dadou RRrrrron-Hobbes, dadou RRrrrron-Hobbes
    😄
    Sorry, c’est un surlendemain d’avant-veille, kess vous voulez, avec l’âge il me faut plus de temps pour m’en remettre.
  • #18
    • eureka
    • 18/12/2006 à 12:34
    comme a dit ce célèbre ornithologue : il est plus facile de faire d’un coup que deux pies errent, que faire qu’une pie erre à deux cous
  • #19
    • cotentine
    • 18/12/2006 à 12:36
    Pierre avait le génie de l’intrigue aux rebondissements nombreux et imprévus …
    « rebondissements nombreux » = plusieurs coups ! donc plus de 2 pour une même pièce CQFD
    Evidemment j’évoque Pierre Corneille !
    Non, c’est vrai qu’il y a erreur … c’était hier que je devais la ‘bailler belle’ … aujourd’hui plus de corneille !
  • #20
    • borikito
    • 18/12/2006 à 12:42*
    • En réponse à HoubaHOBBES #14 le 18/12/2006 à 12:00 :
    • « ""Matar dos pàjaros con un tiro" es lo que falló conseguir a cierto policía a la salida de un partido de fùtbol. Ha matado a uno y herido el... »
    Tu nous articules l’espagnol avec un accent parfait , Houba ! (una barbaridad ! )
    Où as-tu pris ça ? A l’université de Caddies ?