Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

In extremis

Au dernier moment, de justesse.

Origine

Cette expression vient du latin extremus signifiant "dernier, ultime".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « In extremis » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Die Kurve kratzen Gratter la courbe
Allemagne Allemand In extremis In extremis
États-Unis Anglais The skin of one's teeth La peau des dents
Espagne Espagnol A última hora In extremis
Espagne Espagnol In extremis In extremis
Espagne Espagnol Por los pelos Par les poils
Canada Français Au bout' du bout' À la toute fin
Canada Français Par la peau de fesses Gagner de justesse
Canada Français Sur les fesses (de justesse)
Israël Hébreu בדקה התשעים À la 90e minute
Israël Hébreu ברגע האחרון Au dernier moment
Belgique Néerlandais Op het nippertje Dans un nick de temps
Pays-Bas Néerlandais Met de hakken over de sloot Avec les talons par-dessus le fossé
Pays-Bas Néerlandais Op de valreep Sur la passerelle
Brésil Portugais Na última hora Dans la dernière heure
Roumanie Roumain In extremis De justesse
Roumanie Roumain La musta?? À la moustache
Russie Russe В последний момент Au dernier moment
Turquie Turc Yumurta kapıdyken Quand l'oeuf est à la porte
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « In extremis » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 07/07/2007 à 07:06*
    Mouai... bien on voit que c’est le WE.
    Elle est venue in extremis celle-là !
    Même in extremum !
  • #2
    • God
    • 07/07/2007 à 07:07
    07/07/07 à 07:07:07 ? je crois bien que je l’ai eue.
    Sans tricher, bien sûr !
    C’est vrai que celle-là est minimaliste. C’est même probablement la plus courte que j’ai commise. Si j’y reviens un jour, il faudra que je l’étoffe, of course.
  • #3
    • momolala
    • 07/07/2007 à 07:12
    • En réponse à <inconnu> #1 le 07/07/2007 à 07:06* :
    • « Mouai... bien on voit que c’est le WE.
      Elle est venue in extremis celle-là !
      Même in extremum ! »
    Loupé pour le 07/07/2007 à 07:07:07 ! In extremis, mais loupé quand même ! Salut Bonobo, tu te fais rare.
    Formule allégée d’Expressio pour ce week end. Belle journée à toutes et tous !
  • #4
    • tytoalba
    • 07/07/2007 à 08:12
    • En réponse à momolala #3 le 07/07/2007 à 07:12 :
    • « Loupé pour le 07/07/2007 à 07:07:07 ! In extremis, mais loupé quand même ! Salut Bonobo, tu te fais rare.
      Formule allégée d’Expressio pour c... »
    on ne fait pas toujours ce qu’on veut, ainsi moi qui suis née le 5/3/53 (voilà comme ça c’est dit) je ne me suis pas réveillée assez tôt pour sortir à 5 heures 03.
    Merci pour tes explications concernant les balises comme tu les appelles. Je voulais juste expliquer que mon clavier était un clavier belge-wallon et que je n’utilisais pas les mêmes touches pour les accolades. 😉
    In extrémis était déjà utilisée au XVIIè siécle . "Le dernier moment" était à l’origine une litote pour "les derniers moments de la vie, de l’agonie". J’espère que je n’ai pas plombé l’ambiance et souhaite à tous et toutes un bon samedi au soleil. A vos barbecues.
    @cotentine : j’ai fait un nettoyage dans ma liste de contacts et j’ai effacé ton adresse. Si tu pouvais me l’envoyer ce serait gentil.
  • #5
    • OSCARELLI
    • 07/07/2007 à 08:51
    • En réponse à tytoalba #4 le 07/07/2007 à 08:12 :
    • « on ne fait pas toujours ce qu’on veut, ainsi moi qui suis née le 5/3/53 (voilà comme ça c’est dit) je ne me suis pas réveillée assez tôt pou... »
    C’était le grand nettoyage de printemps, ou quoi? Heureusement que tu t’en es rendu compte in extremis, spa?
  • #6
    • God
    • 07/07/2007 à 09:12
    • En réponse à tytoalba #4 le 07/07/2007 à 08:12 :
    • « on ne fait pas toujours ce qu’on veut, ainsi moi qui suis née le 5/3/53 (voilà comme ça c’est dit) je ne me suis pas réveillée assez tôt pou... »
    Moi qui suis né le 28/12, j’ai eu beau m’y efforcer, j’ai pas pu attendre à 28 heures 12 pour naître.
    Dramatique, non ?
  • #7
    • charlesattend
    • 07/07/2007 à 09:15
    Moi j’ai reçu in extremis l’extreme onction..il était moins 1 !!
  • #8
    • OSCARELLI
    • 07/07/2007 à 09:18
    C’est quand même en dernier ressort que je me dois de vous dire que cette expression vient de la marine:
    quel est le point commun entre un avocat, un docteur et un marin? (Là, vous voyez, je vous l’avais bien dit, que cela a à voir avec la marine, hein?)
    Ce sont trois professions? Bof, si on veut... Non, ce serait trop simple.
    Alors, voici:
    1) avocat:
    L’Avocat est un vent qui souffle au Canada, si mes souvenirs sont bons...
    2) docteur:
    Le Docteur est également un vent...
    3) marin: (cfr. Wikipedia)
    Le Marin est un vent de secteur sud (sud-est à sud-ouest) qui souffle sur le golfe du Lion et la Provence.
    C’est un vent humide - il se charge en humidité au-dessus de la Méditerranée - et doux. Il est accompagné de pluies et lève une mer forte.
    Le marin est associé à l’arrivée du front chaud d’une dépression sur la région.
    Si certain(e) d’entre vous pouvaient m’éclairer un peu plus sur l’Avocat et le Docteur, pour lesquels je n’ai trouvé aucune définition, un souffle de bonheur me permettrait in extremis d’ensoleiller ma jornée.
    Merci à toutes et à tous et bien belle journée du jour. Allez, je m’en vais tondre ma pelouse...
  • #9
    • momolala
    • 07/07/2007 à 09:19
    • En réponse à God #2 le 07/07/2007 à 07:07 :
    • « 07/07/07 à 07:07:07 ? je crois bien que je l’ai eue.
      Sans tricher, bien sûr !
      C’est vrai que celle-là est minimaliste. C’est même probableme... »
    Je t’ai surpris God ! C’est pas beau de tricher, je l’ai vue la contrib 5 qui devient 2 ! 😄 Mais à quoi servirait d’être God si tu ne pouvais pas marquer de temps à autre ta toute puissance sur ce merveilleux site !
    @Tyto
    Je ne sais plus qui détient une solution à ton problème, mais il faudrait qu’il puisse te l’envoyer par mail, les bonnes causes produisant les bons effets sur cette page d’échange. Qu’en penses-tu God ? C’est le bon moment d’affirmer derechef ta toute puissance !
  • #10
    • OSCARELLI
    • 07/07/2007 à 09:27
    Dis-moi donc, mon petit Godemichou adoré, dans "ailleurs", tu proposes le choix "pays/région". Quand je fais l’effort de mettre "germanophone", je parles de la région. Et puis, vlan, toi, tu refais l’Anschluss. Cette région est vachement plus grande que l’Allemagne que tu indiques (voir "être vernis")
    J’insiste sur l’exactitude de la transmission.
    Ou alors, honnêtement, tu dois retirer cette possibilité offerte.
    Il faut au moins metrre (si tu insistes sur les noms de pays):
    Allemagne, Autriche, Luxembourg, Suisse alémanique, Belgique (cantons rédimés).
    Quoique, là, je ne suis pas sûr que toutes les expressions soient toutes utilisées dans toutes ces régions géographiques précitées. Mais bien, d’une facon générale, dans la région linguistique. Merci d’apporter donc cette légère correction.
  • #11
    • OSCARELLI
    • 07/07/2007 à 09:30
    • En réponse à tytoalba #4 le 07/07/2007 à 08:12 :
    • « on ne fait pas toujours ce qu’on veut, ainsi moi qui suis née le 5/3/53 (voilà comme ça c’est dit) je ne me suis pas réveillée assez tôt pou... »
    Dis-moi, chère Tyto, je suis un peu surpris, là. Ton clavier belge-wallon, serait-il de type wallon-liégeois, wallon-borain, wallon-namurois, wallon-picard ou wallon des Gaumes? Parce que, hein, faut respecter les nuances, quand même! Sans parler de Mariembourg ou Philippeville, ni du plateau de Herve, bien sûr...
  • #12
    • momolala
    • 07/07/2007 à 09:37
    • En réponse à OSCARELLI #11 le 07/07/2007 à 09:30 :
    • « Dis-moi, chère Tyto, je suis un peu surpris, là. Ton clavier belge-wallon, serait-il de type wallon-liégeois, wallon-borain, wallon-namurois... »
    A quand le clavier Européano-Hispano-Africain ? enfin celui commun à tous les pays non anglophones utilisant l’alphabet latin ? Voilà une zone d’influence que l’Union Européenne se devrait d’explorer, à commencer par son propre territoire, non ?
  • #13
    • God
    • 07/07/2007 à 09:58
    • En réponse à OSCARELLI #10 le 07/07/2007 à 09:27 :
    • « Dis-moi donc, mon petit Godemichou adoré, dans "ailleurs", tu proposes le choix "pays/région". Quand je fais l’effort de mettre "germanophon... »
    Lorsque je mets région, c’est au sens ’région dans un pays’, lorsque la zone est réductrice, pas ’région multi-pays’, dis-toi le bien.
    Alors pour la remarque faite, je veux bien mettre ’Allemagne / Autriche’ mais pas plus, parce qu’après ça va faire méga trop long.
  • #14
    • God
    • 07/07/2007 à 10:01
    • En réponse à OSCARELLI #10 le 07/07/2007 à 09:27 :
    • « Dis-moi donc, mon petit Godemichou adoré, dans "ailleurs", tu proposes le choix "pays/région". Quand je fais l’effort de mettre "germanophon... »
    Et tiens, puisque t’es là, pourrais-tu me m’intelligentfirmer que "das ist fadenscheinig" qui semblerait se traduire par "c’est usé (jusqu’au) fil" serait un équivalent de "c’est cousu de fil blanc".
    Parce qu’on me l’a proposée, mais j’ai comme un doute.
  • #15
    • OSCARELLI
    • 07/07/2007 à 10:40
    • En réponse à God #14 le 07/07/2007 à 10:01 :
    • « Et tiens, puisque t’es là, pourrais-tu me m’intelligentfirmer que "das ist fadenscheinig" qui semblerait se traduire par "c’est usé (jusqu’a... »
    Alors, puisque c’est si gentiment demandé, voici l’intelligentfirmation: Oui, cela signifie bien "être cousu de fil blanc". C’est même la petite rousse franco-allemande qui le dit tout bêtement, mais familièrement, quand même!
  • #16
    • OSCARELLI
    • 07/07/2007 à 10:49*
    • En réponse à God #13 le 07/07/2007 à 09:58 :
    • « Lorsque je mets région, c’est au sens ’région dans un pays’, lorsque la zone est réductrice, pas ’région multi-pays’, dis-toi le bien.
      Alors... »
    L’Europe, mon petit Godemichou adoré, l’Europe, il n’y a que ca de vrai. Et les régions ne doivent pas se limiter à des territoires intrafrontaliers, ne favorisant généralement que des régionalismes exacerbés (voir notre malheureuse Belle Gique). Non, les régions sont des zones d’obédience culturelle commune, comme par exemple la région basque, qui est A CHEVAL sur les Pyrénées, la région germanophone (ou Germanie, ce qui n’a rien à voir avec la Grande Allemagne Hitlérienne, qui ressortait d’un autre concept, même posé sur ces mêmes bases), la région slave, etc...
    Sur ces régions-là se superposent naturellement d’autres régions: les régions à obédience religieuse, qui montrent les zones d’influence des églises (celles-ci n’ayant été conquises bien souvent qu’avec plus l’aide du sabre que celle du goupillon...). Puis, encore, les régions économiques (basées soit sur l’agriculture, soit sur l’industrie, soit...)
    Et dire que j’était mauvais en géographie à l’école! 😄 Comme quoi, rien n’est désespéré et ce n’est pas in extremis que tout cela m’est peu à peu revenu. C’est quand mon intelligence s’est mise à se développer.
    Et alors, là, je vous dis pas. Le seul problème a été la dimension de ma boîte crânienne. Elle ne pouvait pas se développe plus, elle. Alors mon intelligente intelligence est allée se loger ailleurs, dans les parties extensibles de mon individuum. Et c’est pour cela que mon tour de taille est important. Mais cela, vous l’aviez compris, j’espère... 😉
  • #17
    • tytoalba
    • 07/07/2007 à 11:01
    • En réponse à God #6 le 07/07/2007 à 09:12 :
    • « Moi qui suis né le 28/12, j’ai eu beau m’y efforcer, j’ai pas pu attendre à 28 heures 12 pour naître.
      Dramatique, non ? »
    surtout qu’en plus sa seigneurie est née le jour des saints Innocents, c’est pas de chance. 😉 Mais ne dit-on pas aux innocents les mains pleines. 🙂
  • #18
    • tytoalba
    • 07/07/2007 à 11:07
    • En réponse à OSCARELLI #11 le 07/07/2007 à 09:30 :
    • « Dis-moi, chère Tyto, je suis un peu surpris, là. Ton clavier belge-wallon, serait-il de type wallon-liégeois, wallon-borain, wallon-namurois... »
    wallon-hennuyer plus précisément. Juste entre Mons et La Louvière, histoire de faire un peu de géographie. C’est un vieux clavier -je suis conservatrice et je m’y suis attachée 😉 . Je n’ai donc pas les touches Alt Schtroumph au même endroit que certains, mais je me débrouille.
    Et pour ton marin, ton docteur et ton avocat, pas le temps de chercher maintenant, mais j’y pense. Larousse n’a rien voulu donner, pffffffffff. Alors me reste le net pour tantôt, ce soir, ou va savoir quand .
  • #19
    • Elpepe
    • 07/07/2007 à 11:40
    • En réponse à OSCARELLI #10 le 07/07/2007 à 09:27 :
    • « Dis-moi donc, mon petit Godemichou adoré, dans "ailleurs", tu proposes le choix "pays/région". Quand je fais l’effort de mettre "germanophon... »
    Merci d’apporter donc cette légère correction

    D’autant qu’avec sa clé de 12, rien n’est plus fastoche à tout God qui se respecte. Bonjour bonjour, les gosses. Pépé ayant un ouiquinde chargé, il vous recommande d’être sages. En pure perte, d’ailleurs, chenapans !
    - Six : terminé
    - Six en mitre.
    - Sexe trimin.
    - Mer Sixtine*
    • ainsi se nomme l’eau des fonts baptismaux de la chapelle éponyme. Ça vous en bouche un coin, que je noie la grenouille ?
    Anna Gramme
  • #20
    • chirstian
    • 07/07/2007 à 11:40*
    • En réponse à tytoalba #4 le 07/07/2007 à 08:12 :
    • « on ne fait pas toujours ce qu’on veut, ainsi moi qui suis née le 5/3/53 (voilà comme ça c’est dit) je ne me suis pas réveillée assez tôt pou... »
    In extrémis était déjà utilisée au XVIIè siécle . "Le dernier moment" était à l’origine une litote pour "les derniers moments de la vie, de l’agonie".
    je serais surpris qu’elle ne soit pas plus ancienne ! Finalement le sens est toujours resté le même. Aujourd’hui il désigne bien le moment qui permet de rattraper de justesse une situation. Mais autrefois, en désignant le moment de l’agonie , on peut imaginer qu’il évoquait de même le moment où un repentir sincère permettait d’obtenir (de justesse!) le pardon divin, comme celui du bon larron crucifié aux côtés de Jésus.