Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Tiré par les cheveux

Peu naturel, forcé, exagéré, alambiqué.

Origine

À une lointaine époque où on savait encore s'amuser, un des supplices classiques consistait à attacher quelqu'un par les cheveux à la queue d'un cheval qui tirait ensuite la personne jusqu'à ce que mort s'ensuive.
On pouvait alors dire que cette personne était à la fois tirée par les cheveux et tirée par les chevaux.
Ce qui n'a, bien entendu, aucun lien avec notre expression qui, sous une forme un peu différente, date du XVIe siècle.
En effet, à cette époque, déjà, l'évêque Jacques Amyot () parlait ainsi des interprétations capillotractées que certains voulaient tirer de certaines oeuvres poétiques : "quelques-uns les tordant à force, et les tirant, comme l'on dit, par les cheveux, en expositions allégoriques".
La raison de ce lien entre "tiré par les cheveux" et "alambiqué" ou "peu naturel" n'est pas bien claire.
Vient-elle d'un supplice où la personne torturée se faisait tirer les cheveux avec force et finissait, mais comme avec n'importe quelle autre torture, par avouer tout ce qu'on voulait lui faire dire, y compris des choses complètement aberrantes ? Rien ne semble le confirmer vraiment.
Est-ce cela vient du fait que quand on maintient quelqu'un fermement par les cheveux, on peut le forcer à obéir ? On rejoindrait alors les sens de "forcé" ou "peu naturel". Là encore, ce ne sont que des suppositions.
Une chose est sûre, c'est qu'en 1636 apparaît la locution "tirer quelque chose par les cheveux" pour dire "alléguer quelque chose de forcé".
Cela rejoint bien notre expression mais n'en explique pas pour autant l'origine réelle.

Exemple

« Il y a des figures claires et démonstratives, mais il y en a d'autres qui semblent un peu tirées par les cheveux, et qui ne prouvent qu'à ceux qui sont persuadés d'ailleurs. »
Blaise Pascal - Pensées

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tiré par les cheveux » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe Hkiha lel miyet! ou hkiha lbibit (Alger) Raconte çà à un mort! ou raconte çà à Bibite (un immature)/BOUDJELLAL
Pays de Galles Gallois Glas- Vert / bleu / gris
Allemagne Allemand An den Haaren herbeigezogen Tiré par les cheveux vers soi Une fois de plus, cette locution allemande n’est pas réservée à la Bavière mais utilisée dans l’Allemagne entière
Allemagne Allemand An den Haaren herbeigezogen Tiré par les cheveux
Allemagne Allemand Es ist weit hergeholt C'est avoir été cherché loin
Angleterre Anglais Far-fetched Cherché loin
Argentine Espagnol Tirado de los pelos Tiré des poils
Argentine Espagnol Traer de los pelos Tiré par les cheveux
Argentine Espagnol Traído de los pelos Tiré par les cheveux
Espagne Espagnol Cogido con alfileres Tenu par des épingles
Espagne Espagnol Demasiado rebuscado Trop recherché (= Trop artificiel)
Espagne Espagnol Inverosímil / Rebuscado/ exagerado Invraisemblable / Recherché / Exagéré
Espagne Espagnol Metido con calzador Entré avec chausse-pieds
Espagne Espagnol Traído por los pelos/cabellos Apporté par les cheveux
Mexique Espagnol Jalado por los pelos Tiré par les cheveux
Italie Italien Tirato coi denti / Inverosimile Tiré avec les dents / Invraisemblable
Italie Italien Tirato(a) per i capelli Tiré(e) par les cheveux
Corée Coréen 무리한 Peu raisonnable
Belgique Néerlandais Bij de haren getrokken Tiré par les cheveux
Belgique Néerlandais Er over zijn / dat is over de top Etre au-delà / c'est au-dela du pic
Pays-Bas Néerlandais Met de haren erbij gesleept Tiré par les cheveux
Pays-Bas Néerlandais Ver gezocht Cherché loin
Pologne Polonais Naciągany Tiré
Brésil Portugais Artificial, forçado Artificiel, forcé
Brésil Portugais Forçado Exagerado Attiré quelqu’un par les cheveux
Portugal Portugais Improvável Improbable
Roumanie Roumain Tras de păr Tiré par les cheveux
Russie Russe неестественный Artificiel, forcé
Russie Russe притянутый за волосы Tiré par les cheveux
Russie Russe притянутый за уши Tiré par les oreilles
Chine Chinois 牵强的 / 不自然的 Forcé / Pas naturel
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Tiré par les cheveux » Commentaires

  • #1
    • OSCARELLI
    • 01/10/2007 à 06:14*
    Bien le bonjour de ce beau jour!
    Dis-moi, mon Godemichou adoré, ta démonstration n’est-elle pas un peu tirée par les cheveux, là? C’est bien ce qu’on appelle une démonstration par l’absurde, non?
    Démontrer quelque chose en disant qu’on ne peut le prouver... 😉
    Il fallait oser. Il n’y en avait qu’un pour cela: notre Godemichou lui-même, le seul, l’unique, le grand.
  • #2
    • memphis
    • 01/10/2007 à 07:04
    Dis donc, c’était avant la mode des cheveux à la garçonne! Et avant l’avénement de Barthés!
  • #3
    • HoubaHOBBES
    • 01/10/2007 à 07:19
    Si j’ai tout compris, une course hippie serait donc une course de cheveux ?
    Bonjour à toutes et à toussent !
    Maître-Capillo-Hobbes
  • #4
    • God
    • 01/10/2007 à 08:15
    • En réponse à OSCARELLI #1 le 01/10/2007 à 06:14* :
    • « Bien le bonjour de ce beau jour!
      Dis-moi, mon Godemichou adoré, ta démonstration n’est-elle pas un peu tirée par les cheveux, là? C’est bie... »
    Ah Filo !
    Où as-tu vu une démonstration là où il n’y a que des interrogations ?
    Pour pouvoir la placer, il a encore fallu que tu racontes n’importe quoi...
    Mais va, je ne te hais point ! Le dois-je vraiment ? Non, je ne puis.
  • #5
    • chirstian
    • 01/10/2007 à 08:17
    une chanson de Dalila sans son , c’est un peu tiré par les cheveux, non ?
  • #6
    • chirstian
    • 01/10/2007 à 08:20
    également tiré par les cheveux la plaisanterie : "how are Youl... Brynner " ?
    (dont la réponse , c’est bien connu est : "not bad and toi le à matelas !" )
  • #7
    • sylphide
    • 01/10/2007 à 08:50*
    Bonjour en ce premier jour d’Octobre !!
    Pour illustrer cette page souvenirs de mon enfance...
  • #8
    • syanne
    • 01/10/2007 à 08:50
    Le superlatif de tiré par les cheveux ? ...
    Tiré par les cheveux coupés en quatre
    (qui signifie "’encore moins naturel, encore plus forcé, exagéré, alambiqué)
  • #9
    • tytoalba
    • 01/10/2007 à 08:57
    houla, houla, va falloir être vigilant aujourd’hui. Dans l’expression "Couper les cheveux en quatre » du 27 avril 2006, God dit déjà : "Pas tant un délire que ça : la course de cheveux existe vraiment ; on l’appelle la course hippie." Certains vont donc se faire sonner les cloches. J’irai donc relire cette expression avant de m’exprimer un peu plus.
    Petite note au responsable des anniversaires. Ce week-end, Carouge (petit nouveau) a laissé un commentaire sur l’expression tomber enceinte et a également donné sa date d’anniversaire. Malheureusement, il ne comblera pas le trou qui nous mènera au 25 octobre, prchain birthday prévu, puisqu’il est né en février.
    Non, non, pas un autre poisson, mais un verseau.
  • #10
    • syanne
    • 01/10/2007 à 09:06
    J’ai connu une coiffeuse qui faisait des chignons aussi compliqués qu’impeccables : dans son salon, on était tiré par les cheveux à quatre épingles.
  • #11
    • chirstian
    • 01/10/2007 à 09:40
    je me souviens que lorsque je vivais à l’époque néandertalienne je promenais ma femme en la tirant par les cheveux. Cela avait le triple avantage de lui apprendre qui était le Maître, de lui allonger les cheveux, et de lui attendrir les fesses.
    Beaucoup plus tard , au XX siècle je promenais mes conquêtes en 4 cheveux , mais ce n’était pas du tout pareil : d’abord elles avaient les cheveux courts et les fesses tendres. Ensuite elles savaient déjà qui était le Maître.
    Mais ce n’était plus moi !
  • #12
    • momolala
    • 01/10/2007 à 09:40
    Bonjour de ce beau jour ! Je viens de finir un petit roman policier d’Alain Demouzon, "La promesse de Melchior" dans lequel les demoiselles et les dames tirées par tous les cheveux de leur corps ne s’en relevaient pas, les pauvres. Bien mené et bien écrit en plus. J’avoue que depuis que je fréquente ce merveilleux site, j’ai pris goût à l’expression "capillotracter" (é, ées), plus qu’à celle d’origine qui évoque les bagarres mémorables que j’ai pu avoir avec ma chère petite soeur du temps où nous étions censées nous entendre comme chien et chat.
  • #13
    • syanne
    • 01/10/2007 à 09:43
    Ah! n’est-ce pas que c’est fort joliment tiré par les cheveux :cette page
  • #14
    • eureka
    • 01/10/2007 à 09:57
    • En réponse à syanne #10 le 01/10/2007 à 09:06 :
    • « J’ai connu une coiffeuse qui faisait des chignons aussi compliqués qu’impeccables : dans son salon, on était tiré par les cheveux à quatre é... »
    Ta coiffeuz’ coupait plutôt les seuveux en quatre, dézolée, z’ai un seveu sur la langue c’matin
    OK OK j’arrive comme un seuveu sur la soupe
    Bonzour à tous et bonne semaine
  • #15
    • eureka
    • 01/10/2007 à 10:00
    • En réponse à God #4 le 01/10/2007 à 08:15 :
    • « Ah Filo !
      Où as-tu vu une démonstration là où il n’y a que des interrogations ?
      Pour pouvoir la placer, il a encore fallu que tu racontes n’... »
    Le Filou, l’a pensé t’avoir saisi aux cheveux, mais apparamment non.
    Tant pis !
  • #16
    • eureka
    • 01/10/2007 à 10:01*
    Quel est le comble du chauve ?
    - C’est d’avoir un cheveu sur la langue
    Quel est le comble pour un coiffeur ?
    - C’est de se faire des cheveux blancs
  • #17
    • tytoalba
    • 01/10/2007 à 10:03
    • En réponse à syanne #13 le 01/10/2007 à 09:43 :
    • « Ah! n’est-ce pas que c’est fort joliment tiré par les cheveux :cette page »
    Tirer par les cheveux n’est pas toujours jouer. Cela peut devenir une maladie qui s’appelle la trichotillomanie. Voir cette page
    Je préfère manger des capellini, sauce bolognaise, carbonara ou autre.
  • #18
    • syanne
    • 01/10/2007 à 10:06
    • En réponse à eureka #14 le 01/10/2007 à 09:57 :
    • « Ta coiffeuz’ coupait plutôt les seuveux en quatre, dézolée, z’ai un seveu sur la langue c’matin
      OK OK j’arrive comme un seuveu sur la soupe... »
    J’ai les cheveux longs et je ne manque pas d’idées
    Mais quelquefois elles se tirent, mes idées,
    Elles se tirent par les cheveux
    Alors je me fais des cheveux, je me mets en quatre
    Mais que je le veuille ou non
    Ces jours-là, j’ai les traits d’esprit tirés
  • #19
    • syanne
    • 01/10/2007 à 10:06
    • En réponse à tytoalba #17 le 01/10/2007 à 10:03 :
    • « Tirer par les cheveux n’est pas toujours jouer. Cela peut devenir une maladie qui s’appelle la trichotillomanie. Voir cette page
      Je préfère... »
    Gare aux cheveux dans la soupe !
  • #20
    • <inconnu>
    • 01/10/2007 à 10:12*
    Pour ceux qui aiment la poésie cette page
    Je sais qu’ils sont nombreux sur ce site et nous avons des poëtes merveilleux.