De mal en pis

De plus en plus mal.
En s'aggravant.

Origine

Que les défenseurs des animaux se rassurent, je leur promets qu'aucune vache n'a ses mamelles impliquées dans la naissance de cette expression.
Car ici, le 'pis' n'est mamelle que vous croyez.

'pis', d'abord écrit 'peis' au Xe siècle (autant dire qu'il remonte à loin) est un adverbe superlatif de 'mal'. Il est depuis longtemps remplacé par 'pire' qui a la même origine latine, sauf dans quelques rares expressions comme "tant pis" ou bien "dire pis que pendre (de quelqu'un)".
Et quand on lit notre locution, qui date du XIIe siècle, sous la forme "de mal en pire", on comprend que sa signification est tout simplement à prendre au sens propre, qu'elle n'est aucunement une quelconque métaphore, comme le sont bien des expressions.

Les deux formes ('pis' et 'pire') ont longtemps cohabité, mais on note, dans "la grammaire des grammaires", ouvrage du milieu du XIXe siècle, la phrase suivante : "il n'y a que le peuple qui dise tant pire, de mal en pire ; au lieu de tant pis, de mal en pis".

Exemple

« Le 12, ce fut le docteur Portuguès qui se chargea de ce soin. Soit prévention, soit qu'en effet le résultat ne fût pas satisfaisant, les médecins trouvèrent que la blessure du prince allait de mal en pis, tandis que tous les phénomènes morbides dont elle s'était compliquée perdaient successivement de leur gravité. »
Louis-Prosper Gachard - Don Carlos et Philippe II

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « De mal en pis » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne / Autrichede Vom Regen in die TraufeDe la pluie à la gouttière
Angleterreen From bad to worseDe mal en pire
États-Unisen From bad to worseDe mal à plus mal
Angleterreen From the frying pan into the fireDe la poêle à frire dans le feu
États-Unisen To fall from the frying pan into the fireTomber de la poêle dans le feu
Espagnees Irse poniendo cada vez peorAller se mettre chaque fois pire
Argentinees De mal en peorDe mal en pis
Espagnees De mal en peorDe mal en pis
Espagne (Catalogne)es Anar con més va pitjorPlus ça va plus ça empire
Argentinees De Guatemala a GuatepeorDu Guatémala au Guatépis
Mexiquees De mal en peor (De Guatemala a Guatapeor)De mal en pis (De Guatemala à "Guatepire")
Espagnees De Guatemala a GuatepeorDe "Guatémauvaise" à "Guatépire"
Espagnees Salir de Malaga y meterse en MalagonSortir de Malaga et rentrer dans Malagon
Écosse (Gaelic)gd Nas miosa 's nas miosaPire et pire
Grècegr Από το κακό στο χειρότεροDe mal en pis
Italie (Sicile)it Di màli 'n pèggiuDe mal en pis
Italieit Di male in peggioDe mal en pis
Italieit Sempre peggioToujours pire
Pays-Basnl Van kwaad tot ergerDe mal en pis
Belgique (Flandre)nl Van de regen in de drupDe la pluie à la gouttière
Polognepl Coraz gorzejToujours plus mal
Brésilpt De mal a piorDe mal en pis
Portugalpt Cada vez piorChaque fois pire
Portugalpt De mal a piorDe mal en pis
Roumaniero Din lac în puțDu lac dans le puits
Russieru Из огня да в полымя.De la flamme au feu
Suèdesv Bli värre och värreAller de mal en pis
Suèdesv Komma ur askan i eldenSortir des cendres et entrer dans le feu
Chinezh 每况愈下La situation va de plus en plus mal.

Vos commentaires
De Malcharybde en Piscylla, l’expression vient assurément de la Marine.
Antidote : allez de mieux en mieux, de plus beau en magnifique, de doux en délicieux, de bon en meilleur, de joyeux en euphorique et croyez en l’avenir de l’Homme. Belle Journée à toutes et tous !
réponse à . Elpepe le 19/03/2009 à 01h53 : De Malcharybde en Piscylla, l’expression vient assurément de la Mar...
L’obsession textuelle s’aggrave. Ça grave à mon avis.

Le mot "marine" "minera" l’Amiral, car ce qui va mal va de soi, mais quand le mal empire. . . comme disait Lolo Ferrari à ces mâles qui en voulaient à ses pis. «Faire le mâle c’est en vouloir à mon bien et ça fait bien mal !» précisait-elle !

Si tu essayais des bains d’eau chaude.... Mais douce l’eau ! Hein ? :&rsquo)
En ce jour de grève, voilà une expression fort bien venue.
Ce ne sont que les hétéros qui vont de mâles en pis...
Pourquoi en ce jour Google m’offre-t-il "réservez votre hôtel en ligne", 15 hôtels à Reims? cette page
Si cela est le résultat affiché d’expériences précédentes, je n’irai jamais entre vos Reims... comme dirait Giansbourg...

Par contre, j’apprécie l’humour du-dit Google quand il m’offre dans la même colonne de droite "Parlez Anglais en trois mois" (et deux coups de cuiller à pot, sans doute). Là, je trouve que cette offre se marie bien avec notre expressio.fr du jour

NB: je regarde par la fenêtre, il neige à Vienne ce matin... Djingle Bells, djingle bellEs, ... sonnez les mâtines, .. (oui, l’accent circonflexe doit être relié aux bellEs...)  
réponse à . SagesseFolie le 19/03/2009 à 06h50 : L’obsession textuelle s’aggrave. Ça grave à mon avis. ...
Impossible, moussaillon. L’Homme est né dans la mer. J’y retourne bientôt !
D’Aumale en Epire... 
"Quand tout va mal on se réconforte à l’idée que ça pourrait être pire.Et quand ça le devient on reprend espoir en pensant que ça va si mal que ça ne peut que s’améliorer".
J’espère ainsi en réconforter plus d’un!Quoique...Quand on vient sur expressio,on ne saurait avoir le moral dans les sabots...
" De crainte d’avoir pis, ne nous plaignons de rien." Corneille

Hier soir je me plaignais de ce que l’expression du jour n’entraînait pas la gaieté. God n’a pas entendu ma prière.Espérons que l’humour nous aidera à redresser la barre. N’est-ce pas Elpépé ?

@ God : je confirme que maman continue à dire : de "mal en pire". Elle dit aussi qu’elle regarde le journal parlé. 
réponse à . Muscat le 19/03/2009 à 07h59 : "Quand tout va mal on se réconforte à l’idée que &cce...
Nous avons eu la même idée, presque en même temps. 

Quand je suis au fond, je me dis qu’il suffit de donner un grand coup de pied pour remonter. Même si la remontée est souvent longue.

J’arrête, sinon ce sera une journée blues et j’aimerais qu’elle soit bleue. Je vous la souhaite d’ailleurs à tous et toutes, bien bleue et lumineuse.
La sodomie est une pratique de pal en mis.
sauf dans quelques rares expressions comme "tant pis" ou bien "dire pis que pendre
rares ? tant pis si je dis pis que pendre de "pire" mais "pis" n’est pas un pis-aller : c’est bien pis, et qui pis est , c’est pis que cela puisque c’est de mal en pis, et même de pis en pis !
On devrait pouvoir écrire : le second Empis , l’Epirephany , la tour de Pire, un piretolet , la situation ne fait qu’empiser...  
on ne dit pas : le mâle empire.
on dit : la femme est l’avenir de l’homme.
en parlant de sodomie, Deux gays fêtent leur 1 an de PACS :

Ce soir c’est Champagne-vaseline

Mince, on n’a plus de vaseline...

- Alors ce sera Champagne - Cul sec !!!
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 08h34 : en parlant de sodomie, Deux gays fêtent leur 1 an de PACS : Ce soir...
Propos totalement homophobe !
Il n’y a pas que les gays qui pratiquent la sodomie.
Tu devrais essayer, ça t’ouvrira un orifice que tu maitrises mal, faute de t’ouvrir l’esprit !
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 08h48 : Propos totalement homophobe ! Il n’y a pas que les gays qui pratiquen...
aurais-tu des ancêtres grecs ?
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 08h48 : Propos totalement homophobe ! Il n’y a pas que les gays qui pratiquen...
Holà, moussaillon, on se calme, là, hein ? Tout le monde sait que la sodomie est pratiquée par les chiens, les taurillons, les primates comme le chimpanzé ou le bonobo... Et alors, hmmm ?
Un enfant du Pyre hé, en quelque sorte.
Je note que "mettre la main au pis" ne signifie pas nécessairement qu’il faut traire la vache. Cette expression se disait des prêtres qui prêtaient serment en se touchant la poitrine. (Larousse)
L’expression exprimant la tendance contraire est : aller de pis en mal. Ce qui est nettement mieux, hien ?
réponse à . tytoalba le 19/03/2009 à 09h19 : Je note que "mettre la main au pis" ne signifie pas nécessairement qu&rsq...
Ah ben tiens, ça me fait penser qu’on pourrait instaurer un truc comme ça au salon rose : un serrement du jeu de paumes, en quelque sorte. Tu mords ?
réponse à . Elpepe le 19/03/2009 à 09h19 : L’expression exprimant la tendance contraire est : aller de pis en ma...
en parlant des Grecs, eux ils allaient de mal en pi !
pis’, d’abord écrit ’peis’ au Xe siècle (autant dire qu’il remonte à loin)
oh oui ... au latin, naturellement ! L’ancien français avait conservé du latin, "pire" du nominatif "pejor" et "peieur" (qui deviendra peis puis pis) de l’accusatif " pejorem". Le français moderne, une fois n’est pas coutume, a préféré conserver le nominatif.
C’est exactement le contraire qui s’est passé avec meilleur. L’ancien français "meldre" construit sur le nominatif "mélior" a disparu et nous avons conservé seulement "meilleur" construit sur l’accusatif "méliorem".
De façon générale, le latin populaire de Gaule avait conservé seulement les deux cas nominatif et accusatif, des 6 cas de la déclinaison latine. A partir du XIII siècle on trouva que c’était encore trop et généralement on sacrifia le cas sujet (nominatif). Et lorsque les deux ont été conservés, c’est généralement avec deux sens différents : maire et majeur, moindre et mineur etc...
Oui, j’ai des ancêtres grecs !
réponse à . Elpepe le 19/03/2009 à 09h02 : Holà, moussaillon, on se calme, là, hein ? Tout le monde sait...
Certes, mais l’allusion perfide de tsinta concerne les gays ! Pas les chiens...
Il faudra encore beaucoup de temps, cher Bonobo, pour que s’effacent les vieux poncifs et l’ "humour" décadent qu’ils engendrent. Réécoute les discours d’Obama, qui ne fait plus, quant à lui, de distinction entre "gays" et "straight". C’est de mâle en mieux !
Heureuse de te re-lire, c’est si rare !
Clôturons sur la sodomie en rappelant que :
« la sodomie est l’art d’agrandir le cercle de ses ami(e)s. »

Les expressionautes, c’est avec leur verve exceptionnelle qu’ils agrandissent le cercle des amis d’expressio.fr
Awel, awel ! Moi je savais pas qu’y y avait déjà des peïs à Bruxelles au Xème siècle, newô !
réponse à . tytoalba le 19/03/2009 à 08h02 : " De crainte d’avoir pis, ne nous plaignons de rien." Corneille Hier soi...
Ben!oui,c’est un journal sous-titré!
Dans la mythologie égyptienne, le boeuf (il s’agit bien d’un boeuf et non d’un taureau) Apis symbolisait la force, la virilité, la fertilité. Etonnant,non?
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 11h09 : Dans la mythologie égyptienne, le boeuf (il s’agit bien d’un ...
si je peux corriger : le dieu Api était un scarabée lumineux, Hapy était la personnification du Nil, et Apis le taureau sacré. Pas un boeuf !cette page
Les égyptiens pratiquaient donc l’apiculture. Les prêtres entonnaient en choeur : Apis birthday to you ...
L’Eglise, ayant prédit l’Apocalypse, s’est fait assez de pèse d’an mil pour revêtir ses murs en lames de pin de pans de miel, sans plan de mies. C’est pourquoi il a eu la palme, Denis, avec la lampe d’Iñes.

Anna Pamal
réponse à . chirstian le 19/03/2009 à 11h18 : si je peux corriger : le dieu Api était un scarabée lumineux,...
Et comme elle n’y voyait que du bleu, elle le convoita, l’Apis, la Julie !
réponse à . Elpepe le 19/03/2009 à 11h18 : L’Eglise, ayant prédit l’Apocalypse, s’est fait assez d...
Pan ,demi-sel ?
déisme plan.
slip (se) démena

Ana de pis en pis
bien mal en pis ne profite jamais.
J’ai mal au pis dit la vache
j’ai mal au sein disent les Sénans
j’ai Malaussène dit Daniel Pennac
J’ai mal aux saints dit Benoit
soyez pas con Don Camillo
Chouette,
ça va de mal en pis pour la calotte !

Pépone
réponse à . chirstian le 19/03/2009 à 11h25 : Pan ,demi-sel ? déisme plan. slip (se) démena Ana de pis en...
C’est la plaie de MSN.

Anna Pudbande-Passante
Dis tu crois que la marine est mère de toute les expressions ou tu es le père de la marinophilaméloprotionnatisme ?répose à elpepe qui rapporte toutes les expressions à lamarine . Sois dit en passant ,çà me fait rire .
réponse à . mickeylange le 19/03/2009 à 11h31 : J’ai mal au pis dit la vache j’ai mal au sein disent les Séna...
ça va de mal en pis pour la calotte
Benoît l’aurait souhaité pour la capote, mais ça a capoté.
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 08h48 : Propos totalement homophobe ! Il n’y a pas que les gays qui pratiquen...
C’est bin vrai ! ce n’est pas un mal ni un pis aller ,c’est un must !
réponse à . tortueterrestre le 19/03/2009 à 11h43 : Dis tu crois que la marine est mère de toute les expressions ou tu es le ...
Expressio est un site d’expressions, de la Marine et des rillettes réunies*. Pour preuve : God en est le maître-d’œuvre, le local en est un phare (ouest) et Le Mans sa capitale mondiale. Les gens y viennent tous naviguer de très loin, même de la Lune. Si tu ne t’es pas encore bien repérée dans tout ce fourbi, va faire un tour à cette page. L’histoire, la géographie et les délires se construisent au fil du temps sur ce merveilleux site.
Elpépé, Amiral d’Expressio

* sans oublier la clé de 12 sacrée, le zloty comme monnaie courante, l’éditeur de partoche, Anna Gramme et sa bande, Marcel au bar qui sert le rosé bien frais à Mickeylange et tout le toutim.
réponse à . Elpepe le 19/03/2009 à 12h03 : Expressio est un site d’expressions, de la Marine et des rillettes r&eacut...
Merci pour ces éclaircissements. Mes respects mon ami rale !
Notre journal n’est pas sous-titré mais sur la deuxième chaîne belge, il est signé.
Quel autre pays peut en dire autant . 
réponse à . chirstian le 19/03/2009 à 11h18 : si je peux corriger : le dieu Api était un scarabée lumineux,...
Je ne confonds nullement Api le Scarabée et Apis, BOEUF quoi qu’en dise Wiki. Je maintiens que le Temple de Memphis (Egypte, pas Tennessee) était bien consacré au BOEUF Apis. Plusieurs sources consultées dont le dico des symboles de Jean Chevalier qui confirme qu’il s’agit bien d’un BOEUF, pour reconnaître 2 lignes plus bas ... que le même mot désignait tous les bovidés!
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 13h21 : Je ne confonds nullement Api le Scarabée et Apis, BOEUF quoi qu’en ...
Bon : pour trancher le différend, je propose que nous déclarions Apis monorchite. Ça vous irait, comme ça, Chirstian et toi ? :&rsquo)
Mise de plan : Ali pend Sem, ami de l’ENSP*.

Anne-Amélie Méleau

* Ecole Nationale de la Santé Publique
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 09h41 : Certes, mais l’allusion perfide de tsinta concerne les gays ! Pas les chi...
pas une allusion ou une attaque et perfide ne qualifie que l’Albion ! 
Ce n’était qu’une blague, une histoire ! (comme souvent il en est raconté sur les Suisses, les Belges, les Ecossais, les Blondes, les nains, la police, les Portugaises, les racistes, la religion, les accros du boulot, etc … et les homos … sans être une minorité que l’on critique ou calomnie ! )
Quant à la sodomie, elle n’est pas réservée aux chiens !
Comment nos parents et nos ancêtres faisaient-ils, il y a 50, 100 ou 500 ans ou dans l’Antiquité, pour un meilleur contrôle des naissances ? Ils ne pratiquaient pas tous l’abstinence ! 
pour les amateurs de BD, celle dAlex Robinson : "Mal en pis" a gagné le 1er prix au festival de la BD d’Angoulême en 2005 ... quelqu’un(e) l’a lue ??? cette page
réponse à . cotentine le 19/03/2009 à 13h50 : pour les amateurs de BD, celle dAlex Robinson : "Mal en pis" a gagné...
Pis que çà je ne le connaissais pas !
réponse à . Elpepe le 19/03/2009 à 13h34 : Bon : pour trancher le différend, je propose que nous déclari...
Très drôle: J’imagine les profs d’histoire expliquant à leurs élèves de 6ème qu’Apis n’est ni taureau ni boeuf mais monorchiDDDe, avec schéma explicatif au tableau!
Venant de plancher deux heures, non pas sur le monorchiDisme mais sur les divinités égyptiennes, j’ai re? découvert qu’elles ont beaucoup évolué non seulement dans la durée, mais aussi dans l’espace et qu’Apis en est un remarquable exemple. Je résume à la louche, Il est boeuf dans l’ancien empire et le plus souvent taureau dans le nouvel empire. Je n’ai rien trouvé à propos de son éventuel monorchidisme durant le moyen empire mais te propose de poser la question à Chirstian Jacq...
Le pis dans l’histoire des hommes, c’est depuis la nuit des temps cette faculté de différer sur tout en tout et tout à propos à propos de rien rien que pour se taper dessus au dessus des principes les plus élémentaires de la survie de l’espèce dans une espèce de pulsion incoercible de se hisser au dessus de la mélée en se mélant de tout et de ce qui ne le regarde en rien rien que pour se divertir un peu ou se donner un semblant de consistance tant parle la cruche qu’à la fin elle se brise sur un silence. La vie c’est pas que des mots même si moi-même je trouve dans les mots tout ce qu’un enfant trouve dans un simple bac de sable. A bon entendeur salut! t’as pigé ?je t’explique après comme dirait Elie Kakou que j’adore.
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 09h56 : Clôturons sur la sodomie en rappelant que : « la sodomie e...
celle-là est vraiment excellente, elle va ensoleillier ma journée de laborieuse face au mur...
Tout va de mal en pis, mais le petit bonhomme garde le sourire...
cette page
Le SOURIRE ! voilà ce qu’il ne faut jamais oublier ! 
Signé PtiPat Pittau
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 14h15 : Très drôle: J’imagine les profs d’histoire expliquant &...
Je vois que je ne suis pas seul à faire, de temps en temps, de fautes de frappe. Mais toi, là, tu frises la récidive dangereuse.
Tope là : APIS ETAIT MONORCHIDE.
Et voilà comment Expressio réécrit l’Histoire. Ah, que c’est bon ! D’autant que la vraie, hein ? Elle va de mal en pis.
réponse à . Elpepe le 19/03/2009 à 07h41 : Impossible, moussaillon. L’Homme est né dans la mer. J’y reto...
L’Homme est né dans la mer.
cette page 
...de requin !
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 14h15 : Très drôle: J’imagine les profs d’histoire expliquant &...
d’après mes sources, et mes souvenirs de voyage, il est bien taureau et le terme "boeuf Apis" parfois rencontré dans des traductions serait une erreur. Idem sur internet, par exemple : cette page. Ceci dit , la vraie raison qui pousse à croire qu’il s’agissait bien d’un taureau, c’est qu’il était le symbole de la fécondité et que (comme tu le relèves en 30) prendre un boeuf aurait été un signe d’humour qui colle mal avec ce que nous savons des prêtres égyptiens !
Il n’y a pas de pire amide que la pis amide de Khéops. 
Il ne faut jamais prendre un mâle en pitié, il pourrait prendre ça pour de la commisération dédaigneuse!
Le mâle en pie viendrait des pays de l’est. En effet on le dit "facilement identifiable à son « tchék-tchék-tchék-tchék » caractéristique."
Plus de détails à cette page

Alors que le mâle entendu se retrouve parfois dans une position délicate cette page :&rsquo)
réponse à . chirstian le 19/03/2009 à 15h44 : d’après mes sources, et mes souvenirs de voyage, il est bien taurea...
Dans la même veine fumeuse, il n’y a pire haleine que celle d’un incinérateur.
Il n’y a pire, aux techniques, qu’un feu d’artifice sous l’orage.
Il n’y a pire, Elie, qu’un pneu qui éclate sur l’autoroute.
Il n’y a pire ope qu’une poutre dans un grenat.
Il n’y a pire rôle que celui du défunt au crématorium*.
Il n’y a pire, Anna, qu’un crocodile dans la piscine.
Il n’y a pire hâte que dans le détroit d’Ormuz.
Il n’y a pire rogue que dans une conchyliculture.
Il n’y a pire, aux manies, que de jouer avec des allumettes.

* Çui-là, il est spécialement dédié à un Sélénite ayant une peur bleue :
"Bleu (de) pyrrol. ,,Coloration bleue de nature indéterminée formée entre le pyrrole et un sélénite" in TLFi
réponse à . chirstian le 19/03/2009 à 08h31 : sauf dans quelques rares expressions comme "tant pis" ou bien "dire pis que pen...
Tu m’apprends des choses. Je croyais ferme qu’on disait Pique et pendre. et je n’avais jamais vérifié...
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 17h47 : Tu m’apprends des choses. Je croyais ferme qu’on disait Pique et pen...
Fais gaffe, Lulette : il serait capable de t’en apprendre d’autres, jusqu’à pis que pendre !
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 17h47 : Tu m’apprends des choses. Je croyais ferme qu’on disait Pique et pen...
et on dit : pis et pis et ratatam ! C’est le chant du pis vert , oiseau qui a tété du lait bio. 
réponse à . Elpepe le 19/03/2009 à 17h42 : Dans la même veine fumeuse, il n’y a pire haleine que celle d’...
euh... il n’y a pire saoul qu’un soupir ?
mais :
il n’y a pis t’es qu’en trop qu’un danseur de Java,
il n’y a pis sans lit que par la racine,
il n’y a pis que dans son froc
il n’y a pis... tache de me comprendre !

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR

Expressio va de mieux en mieux.
réponse à . chirstian le 19/03/2009 à 19h19 : euh... il n’y a pire saoul qu’un soupir ? mais : il n&rsqu...
il n’y a pis... tache de me comprendre !
Je te comprends de mieux en mieux, quand Marcel amène l’apéro et la kémia...
réponse à . Elpepe le 19/03/2009 à 19h19 : RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR Expressio va de mieux e...
Autre résumé de l’épisode du jour


Après le séjour habituel dans la marinade, l’expression du jour soulevée par l’esprit brillant des expressionautes à pris son envol c’est-à-dire qu’elle est allée de mal en pis, ce qui était son rôle.

Paradoxalement les esprits ont été enflammés par un seau d’eau mis par une amionaute, provoquant des traits d’humour remarqués.

-- «De quoi je mamelle ? Ce n’était qu"un pis à lait !» ont alors dit Epicure, Chirstian et Elpépé. Revenant sur le bétail de l’expression, il nous ont, avec des traits de génisse, joué un air de boeuf vachement bath aidés en cela par de nombreux expressionautes.

Grâce au taureau et à cet air, la journée à accouchée d’un joli veau :
un veau qu’a bu l’air.

Désolé si ce résumé ne vous convient pas : je ferais meuh la prochaine fois.
Bon, les gosses : BB prend son mal en patience, mais là, elle commence à fumer des naseaux. Tant pis, je vais la rejoindre pour dîner. Et plus, si affinités.
A deux mains !
Parfait ! :&rsquo)
Sur ce, je me casse, que BB va tourner mal.
J’adore !!! :&rsquo) :&rsquo
T’es le meilleur !
(Non, non j’ai rien à te demander)
Quand je parlais, parlais , petite, on me disait:
Tu vas te taire, pie borgne...c’est pas trop joli...
et quelqu’un sait ce que ça veut dire?...
réponse à . <inconnu> le 19/03/2009 à 19h52 : Quand je parlais, parlais , petite, on me disait: Tu vas te taire, pie borgne......
Être bavard comme une pie borgne est encore une expression de notre belle langue. Une pie ayant une vue normale et stéréoscopique jacasse déjà à qui mieux mieux, et proteste systématiquement de tout ce qui bouge autour d’elle. Alors, une pie borgne, qui a un champ visuel réduit de moitié, jacasse deux fois plus, préventivement ! Dans ce sens, toute petite, tu étais donc une vraie pie borgne ! Et même, si ça se trouve, curieuse comme une pie ? Mais rassure-toi, c’est assez mignon, comme expression, comme on peut traiter un gamin de pirate ou de chenapan...
– Dépeins mal
– Plan me sied
– Pende si mal
– Mal de pénis
– Lapin de mes…
– Démena slip
– Empile dans
Dommage pour les vaches...
Comme leur nom l’indique, les pies allaitent leurs petits au nombre de 3,14.

Le cacatoès et la pipistrelle sont des animaux sales. Quant à l’okakapipi, son cas est pis.

Quand grand-père est là, c’est papy.

Quand grand-père russe est là, c’est papyrus.
Tant pire !
Vu l’absence dans l’expression du jour des trois lettres nécessaires aux godogrammes, je vous propose cette page.

Quelques citations de En attendant Godot :

– Alors fous-moi la paix avec tes paysages ! Parle-moi du sous-sol !
– En attendant, essayons de converser sans nous exalter, puisque nous sommes incapables de nous taire.
– Voilà l’homme tout entier, s’en prenant à sa chaussure alors que c’est son pied le coupable.


Voilà ce qui s’appelle "dire pis que pendre de quelqu’un".
’pis’, d’abord écrit ’peis’ au Xe siècle (autant dire qu’il remonte à loin) est un adverbe superlatif de ’mal’. Il est depuis longtemps remplacé par ’pire’ qui a la même origine latine,
Ben oui, et pourtant...
LE PIS est bien le superlatif de "mal".
PIRE en est son comparatif. "Il n’y a PIRE sourd QUE celui qui ne veut entendre": le mot QUE introduisant la deuxième partie de la comparaison.
Ce sont donc deux "niveaux de progression" différents.

Je suis surpris que nos grammairiens et grammairiennes ne soient pas intervenu/e/s plus tôt...
Bon, c’est vrai, il n’est pas donné à tout le monde d’être spécialiste spécialiste de Voltaire... Heureusement, d’ailleurs...
J’essaie de résoudre ce problème entre "pis" et "pire"... et je soupire.
J’ai pas compris avec Voltaire.
Mes films commencent à perdre de l’intérêt: je vais de malle en pis!
Louis Malle
PIRE en est son comparatif
ou son superlatif, selon l’usage qui en est fait.
Je me croyais le pire, mais tu es pire que moi.
Mais seul le singe ignore que le pire est un port. cette page
Les athéniens se trouvent dans une situation délicate et qui va de mal en pis; au point qu’ils ont envisâgé de se défaire de leur port, pour ne pas voir leur problème ’empirer’.
Pour empêcher demain, que tout continue à aller de mal en pis, il faut voter. Mais pas pour n’importe qui : l’auteur de "les 1001 solutions préférées des français" a dressé le catalogue des mesures à prendre pour vaincre la crise.
Et vous lui apporterez votre soutien massif, en rayant le nom d’un candidat, pour écrire GOD à sa place. Déjà les deux favoris paniquent en prévoyant que l’arrivée de God dans l’arène politique leur fera prendre deux bouillons dont ils ne se remettront pas. Comme disait l’un d’œufs en se croisant (les doigts) : God : effroi ! deux bouillons ...
Mais l’espoir se lève. Et bientôt, le triple A retrouvé redonnera à la Fraaance sa gloire passée.
PS : le soir de sa victoire, God dédicacera au Fouquet’s son gros livre bleu. Réservez vos places.
réponse à . chirstian le 14/04/2012 à 10h00 : Pour empêcher demain, que tout continue à aller de mal en pis, il f...
Vive Zému mais votez God !
Nous sommes Samedi 14. Hier les pis centre des journaux télévisés étaient consacrés à faire de la publicité pour le gros lolo de la laiterie nationale, tirage du vendredi 13 !

Les seuls à être tirés c’est les vaches à lait que nous sommes.

— « Quand le bovin est tiré, l’étable c’est moi ! » dit le président de la FDJ* qui ose rajouter, et c’est un horrible bétail : « On tuera tous les aphteux ! ! »

Je vous raconte ça car hier, au moment du tirage, j’ai eu quelques instants d’angoisse. . .

Ne bousons plus me disais-je pendant la sortie des numéros. . .

Après ce fut un moment de joie : j’ai gagné !

En fait cela fait plus de trente ans que je gagne chaque semaine : depuis que je ne joue plus mes numéros fétiches au loto. J’ai vérifié : je n’aurais jamais gagné.

J’ai arrêté d’être un ramasseur de magots et si tu ne joue plus, ça te renfloues.
Sagesse.

* NB (Note aux Belges  ) FDJ : Française Des Jeux.
Les pis les plus dangereux ce sont ceux du centre.
Fait pas bon d’être à coté de les pis centre.
Je préfère les tremblements de lune aux tremblements de terre (surtout chez les danseuses de Tamouré). cette page
À l’école, Rabîndranâth échouait toujours en math., ce qui fit dire à son prof.:
- Tu vas de mal en pis Tagore!
réponse à . SagesseFolie le 14/04/2012 à 11h52 : Nous sommes Samedi 14. Hier les pis centre des journaux télévis&ea...
je n’aurais jamais gagné.
homme de peu de foi ! Pour gagner il te suffit de jouer les 19 068 840 combinaisons possibles.
Bon, je reconnais que si tu joues seulement 19 068 839 combinaisons et que c’est la seule que tu n’as pas jouée qui gagne, tu auras un peu de mal à t’en remettre. Mais ça a finalement peu de chance d’arriver : exactement la même probabilité que de gagner en jouant une seule combinaison.
Sauf que ça coûte un peu plus cher ! 
DEVINETTE : Quelles études a faites la pie qui boute le feu partout ?
réponse à . <inconnu> le 14/04/2012 à 13h12 : DEVINETTE : Quelles études a faites la pie qui boute le feu partout&...
Des études romanes, d’où la pie romane.
Excelllente réponse de Joseta qui gagne une boîte d’allumettes !
Allumette, gentille allumette…cette page
réponse à . <inconnu> le 14/04/2012 à 13h55 : Excelllente réponse de Joseta qui gagne une boîte d’allumette...
Une boîte d’allumettes?
Merci! ça aurait pu être...pyre! 
Chouette! L’incendie de Rome va de mal en pyre!
Néron.
De ma lampe "I", je n’ai aucun souvenir... et je m’demande bien pourquoi... alors que je me rappelle parfaitement ma lampe "Da"...
réponse à . <inconnu> le 14/04/2012 à 09h10 : J’essaie de résoudre ce problème entre "pis" et "pire"... et...
La spécialiste spécialiste de Voltaire est une personne qui s’inscrivit su ce sîîîîîte ôôôôôôô combien mêêêêêêêrveilleux à nous offert par notre petit Godemichou adoré - encore appelé Lapin par certain d’entre nous - sûr qu’il se fait rare, ce certain! - et qui après quelques interventions (non, restons honnêtes, pas toujours aussi sottes que grenues) a traité les visiteurs que nous sommes de V.I.L. personnes (viellards imberbes* et libidineux) avant de partir en claquant la porte et s’enveloppant (ou se drapant?) dans ses langes son honneur et son orgueil d’être une spécialiste spécialiste de Voltaire...
Ce qui nous amuse, nous les V.I.L., c’est cette répétition autan incongrue que déplacée et inutile. On avait compris dès le départ que cette personne était un cul-serré**...
* J’ai oublié la signification initiale de ce I, mais je trouve que imberbe sonne bien dans le contexte...
** A un point tel qu’elle ne connait pas certains mots pourtant usuels de la langue française, tels que sourire, voire même rire, humour, si pas amour, rigolade, gouaille, etc...
M.B.: Qu’est-ce qu’il doit s’emmerder dans sa tombe, not’ Voltaire, avec des spécialistes spécialistes pareils...
réponse à . DiwanC le 14/04/2012 à 14h39 : De ma lampe "I", je n’ai aucun souvenir... et je m’demande bien pour...
♪♫♪♫♪♫♪♫♪♫J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien...♪♫♪♫♪♫♪♫♪♫

A mon avis, c’est l’ange l’âge, mais je peux me tromper, spa...
une reproduction du célèbre tableau de Magritte : "deux malles empi-lées" , ornait la case du cannibale où cuisaient deux mâles en pi-(lé-pilé). Sur le fleuve, un deux-mats lent - pis : très lent !-, voguait, nonchalant mais presque. Deux mérinos s’approchèrent de l’eau et pissèrent dru. Le spectacle de ces deux mâle en pis(se) choquit une alligatrice naine qui quitta son mari Godmarigot, dégoûtée. Elle se marchit sur la queue et s’emplâtrit dans un bas obab bonzaï.
Proust reposa sa madeleine et regardant pensivement sa soucoupe Arcopal : il faudra un jour que j’écrive mes souvenirs, murmura-t-il in petto et en lui-même.
quelques rares expressions
auxquelles on peut ajouter au pis aller qui peut être un substantif s’ily a un trait d’union entre les deux mots.
Dans l’expression pis que pendre, le mot "pis" me paraît avoir un sens comparatif. Mais il y a toujours une exception pour confirmer la règle, une règle ne pouvant exister que parce qu’il existe au moins une exception.
réponse à . cotentine le 19/03/2009 à 13h42 : pas une allusion ou une attaque et perfide ne qualifie que l’Albion !...
comment nos parents et nos ancêtres faisaient-ils ?

Ben comme Onan cette page où on a davantage d’explications que dans les quelques lignes de la Bible !
réponse à . <inconnu> le 14/04/2012 à 09h10 : J’essaie de résoudre ce problème entre "pis" et "pire"... et...
En complément du # 97 de Filo.
La spécialiste spécialiste de Voltaire est une charmante personne qui nous a rejoints le temps de se désabonner avec fureur, lors d’un échange sur l’expression "Mettre à l’index". Voir son intervention à cette page, # 15.
Contrairement à ce que dit Filo, elle nous a traité simplement de V.L. (vieillards libidineux) et non de V.I.L. C’est pourquoi il ne souvient pas de la signification du I.
Le plus intéressant réside dans les réactions qui ont suivi son intervention. Ce fut un grand moment de convivialité !
Passe un peu de temps à lire nos propos, et tu connaitras un des secrets de la communauté des expressionautes, qui se construit à partir d’épreuves et d’expériences.
Souvenir d’un Père Cent que ceux qui n’ont pas fait leur service militaire et la fête du centième jour avant la quille n’ont pu connaître :

Laissez les sous venir
Afin que les sourires
Effacent les soupirs


car avec l’arrosage du Père Cent, les fonds alimentés par une maigre solde allaient de mal en pis
Plus c’est moins pire, moins c’est plus grave

et pis c’est tout !
A mon avis, c’est l’ange l’âge,
De mon âge non plus, je ne me rappelle plus ! 
En revanche, j’ai gardé un souvenir vivace de gens absolument charmants : les De Maland... pis c’est tout !
DEVINETTE : Quel est le rapport entre les pies nourries comme en #78, celles des corridas et l’alpinisme ?
réponse à . <inconnu> le 14/04/2012 à 04h54 : – Dépeins mal – Plan me sied – Pende si mal – Mal de péni...
– Démena slip
Et un petit coucou à chirstian qui, en # 34, a eu presque la même idée.
réponse à . deLassus le 14/04/2012 à 15h49 : En complément du # 97 de Filo. La spécialiste spécialiste d...
Oui, je me rappelle qu’il y a 2 ou 3 mois, j’ai eu l’occasion de commenter son intervention (mais où ?) en relevant 4 fautes d’orthographe : "expression(s), es(ès), volai(t), Roger Peyrefit(t)e.
J’avais émis l’opinion qu’en tant que doctoresse, elle avait avantage à soigner son français qui était bien malade.

Et la chorale aux alouettes, tu nous laisses tomber ? Ça pourrait être canon ! Trop occupé par la votation ?
réponse à . <inconnu> le 14/04/2012 à 16h47 : Oui, je me rappelle qu’il y a 2 ou 3 mois, j’ai eu l’occasion ...
Et la chorale aux alouettes, tu nous laisses tomber ?
??????????
Est-ce à moi, cher Monsieur, que ce discours s’adresse ?
réponse à . deLassus le 14/04/2012 à 17h01 : Et la chorale aux alouettes, tu nous laisses tomber ??????????? Est-ce &agr...
Non, au pape ! Disons Pie XII...
réponse à . chirstian le 14/04/2012 à 15h25 : une reproduction du célèbre tableau de Magritte : "deux malle...
une reproduction du célèbre tableau de Magritte
Ceci n’est pas une pie.
réponse à . <inconnu> le 14/04/2012 à 16h19 : DEVINETTE : Quel est le rapport entre les pies nourries comme en #78, celle...
DEVINETTE : Quel est le rapport entre les pies nourries comme en #78, celles des corridas et l’alpinisme ?
Personne n’a donné d’ excelllente réponse : 1 pie au lait, 1 pie-olé et 1 pieolet.
TLFi et A. Rey ne sont plus ce qu’ils étaient !
réponse à . <inconnu> le 14/04/2012 à 17h19 : DEVINETTE : Quel est le rapport entre les pies nourries comme en #78, celle...
Lu trop tard ta devinette et les réponses. Mais à mon avis il doit y avoir une pie qu’adore la pie au lait.
Dans le commentaire #1 le regretté Elpepe que je n’ai pas connu (paix à son âme) s’était amusé à déformer l’expression de Charybde en Scylla qui correspond bien au sens de l’Expression du jour.

En Allemagne on emploie l’expression Von der Pfanne ins Feuer qui veut dire "de la poêle dans le feu", ce qui signifie bien "de mal en pis".
On dit bavard comme une pie, donc, de mâle en pie des bonhommes qui jacassent un peu trop. Ou bien des mâles en queue de pie. Ouai, ça fait un peu pingouin mais bon, les gouts et les couleurs......
Je préfère ma houpette sur la tête, ça fait grand chef indien.
réponse à . charmagnac le 14/04/2012 à 17h31 : Lu trop tard ta devinette et les réponses. Mais à mon avis il doit...
il doit y avoir une pie qu’adore la pie au lait.
Dans une corrida, le picador (synonyme : piquero) est un torero à cheval dont le rôle consiste à piquer le taureau lors du premier tercio.

Il s’agit donc de la pie-olé !
réponse à . <inconnu> le 14/04/2012 à 18h37 : il doit y avoir une pie qu’adore la pie au lait.Dans une corrida, le picad...
Donc, si je t’ai bien compris, la pie-olé est une pie qu’adore la pie au lait.

C’est l’heure de l’apéro. Ça pourrait être pire !
réponse à . deLassus le 14/04/2012 à 17h01 : Et la chorale aux alouettes, tu nous laisses tomber ??????????? Est-ce &agr...
Et la chorale aux alouettes, tu nous laisses tomber ?
Est-ce à moi, cher Monsieur, que ce discours s’adresse ?
En cet endroit Alceste paraît tout rêveur,
Et semble n’entendre pas qu’Oronte lui parlel
...

Dans une première version - récemment découverte - Alceste répliquait étourdiment :
– Ne tombons pas, ne plaise, de mal en pie qui chante !
réponse à . charmagnac le 14/04/2012 à 19h11 : Donc, si je t’ai bien compris, la pie-olé est une pie qu’ador...
Quand j’entends le mot "apéro", je sors mon lagon bleu ! Marceeel !
Germaine 
réponse à . charmagnac le 14/04/2012 à 19h11 : Donc, si je t’ai bien compris, la pie-olé est une pie qu’ador...
Ne pie-cole pas de trop !
Jamais seul car toujours "avec modération".

Si vous souhaitez savoir comment on dit « De mal en pis » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?