Enfiler des perles

Perdre son temps (à des futilités, à des niaiseries)

Origine

Si, aujourd'hui, les poupées Barbie®, les Lego® et les jeux vidéo sont parmi les occupations préférées des enfants, autrefois, et bien avant l'apparition des scoubidous, enfiler des perles pour fabriquer des colliers, des bracelets ou des colifichets divers était une occupation très en vogue.
Vu de l'oeil des hommes, c'était une activité peu valorisante, futile, dont le seul intérêt était d'occuper les gamins, ainsi que les femmes qui pouvaient également passer beaucoup de temps à ce loisir. Ce qui explique le sens figuré indiqué.

Cette locution était souvent employée sous une forme du genre "nous ne sommes pas ici pour enfiler des perles".
Elle apparaît au XVIe siècle chez Rabelais dans Gargantua. S'il y évoque simplement l'activité en elle-même, c'est déjà avec un certain dédain.

Exemple

« (...) mais allons nous cacher au coin de la cheminée ; et là passons avec les dames notre vie et notre temps à enfiler des perles, ou à filer comme Sardanapalus. »
François Rabelais - Gargantua - 1534

« Je ne vais pas vous faire croire que Bertrand [Delanoë] est un modèle de gentillesse, confesse le vice-président du conseil général de l'Essonne Francis Chouat. Ceux à qui il confiera des responsabilités ne seront pas là pour enfiler des perles ! »
Le Nouvel Observateur - Article du 25/09/2008

Compléments

On utilise aussi parfois l'expression enfiler des perles pour ceux qui prient en faisant glisser entre leurs doigts les grains d'un chapelet.

Dans quel sens faut-il enfiler les perles ? Il ne semble pas exister de tendance précise, mais on a pu vérifier le 7 décembre 1941 que le fait d'enfiler des perles à rebours n'empêchait pas les attaques japonaises.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Enfiler des perles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Seine Zeit vertrödelnPasser son temps à glander
États-Unisen Sharpen pencilsTailler ses crayons
Espagnees Rascarse la barrigaSe gratter le ventre (la bedaine)
Canada (Québec)fr Pelleter les nuages
France (Savoie)fr Trier les lentilles
Italieit Pettinare le bambolePeigner les poupées
Italieit Pettinare le bambolePeigner les poupées
Italieit Spassolar perseghi (spazzolare le pesche)Brosser les pêches
Brésilpt Enfiar peido no cordãoEnfiler des pets sur un cordon
Brésilpt Encher linguiçaRemplir des saucisses
Roumaniero A freca mentaFrotter la menthe (argot)
Roumaniero A arde gazul de pomanăBrûler le gaz pour aumône
Roumaniero A sta cu burta la soareSe mettre la bedaine au soleil
Roumaniero A tăia frunză la câiniCouper des feuilles pour les chiens

Vos commentaires
qu’est ce que je fais ici, à enfiler des perles, au lieu d’être couché ?
réponse à . chirstian le 22/01/2010 à 00h15 : qu’est ce que je fais ici, à enfiler des perles, au lieu d’&e...
Je me posais la même question!!!!!!!!!!!
réponse à . chirstian le 22/01/2010 à 00h15 : qu’est ce que je fais ici, à enfiler des perles, au lieu d’&e...
pourquoi ? Tu en as trouvé ???
combien de douzaines d’huîtres as-tu dégusté ???
En principe, le comble de l’optimisme, c’est rentrer dans un restaurant et compter sur la perle qu’on trouvera dans une huître pour payer la note ! :&rsquo)

Je crois qu’il faut avaler bien des couleuvres et enfiler autant de perles pour arriver aux noces du même nom : 30 ans de mariage pour célébrer les "Noces de Perle" 
Marrant, moi je connaissais cette expression dans le sens de "dire des banalités", enfiler des lieux communs les uns après les autres... Il me semble que ma mère l’employait toujours de cette façon: drôle de voir comme certaines déformations familiales peuvent se perpétuer...
Bonjour,

Je suis bijoutier-joaillier....et lorsque nous enfilons des perles, nous faisons de magnifiques colliers, et surtout nous n’avons aucunement l’impression de perdre notre temps.

Ouias.........je sais ....ce commentaire n’est pas drôle.....

Mais ce site sur les expressions, n’en reste pas moins merveilleux.

Merci et très belle journée à toutes et à tous.

Michel Zimmermann
Artisan Bijoutier-Joaillier
www.zimmermann-quebec.com ( pour prouver ce que je dis....)
Selen mon Larousse électronique...

Le Petit Larousse - perle n.f.

perle
(italien perla)
? nom féminin

2. Petite boule percée d’un trou pour l’enfilage.
- Familier. Enfiler des perles : perdre son temps à des futilités ; rester inactif.

6. Familier. Erreur grossière, ridicule, notamment dans une copie d’élève.

Copyright (©) Larousse 2008

Je ne connaissais que le sens # 6.
Pour moi, « enfiler des perles » c’était commettre des erreurs de langage à répétition.

C’est en ce sens que je comprends un passage de « Félicie aussi ».

Écoutez bien après la 55e seconde :
cette page

JPR
réponse à . MichelZim le 22/01/2010 à 05h27 : Bonjour, Je suis bijoutier-joaillier....et lorsque nous enfilons des perles, no...
Une perle, un noeud, une perle, un noeud, une perle, un noeud...(Wake up, les grands dégoûtants !!) C’est tout un art, pour que le fil ne casse pas trop vite, usé par la jolie perle fine qui orne les décolletés...

C’est un de tes confrères (jeune retraité, gemmologue et compagnon de ma route) qui me l’a expliqué ! Il m’a parlé, aussi, du "coeur" de l’émeraude qui bat... Et j’ai trouvé un jour, dans une grosse huître, un beau collier de perles, moi qui n’étais pas du tout (ou ne croyais pas l’être !) une femme à bijoux. Maintenant il m’offre plutôt des livres, mais j’aime aussi le joli trésor.

C’est un beau métier d’artisan et d’artiste et de commerce que le vôtre et ta présence ce matin est opportune. Québéquois, de surcroît ! Bienvenue à toi, et reviens souvent enfiler des perles avec nous, qui aimons les métiers et les mots qui jamais ne sont sots.

Et je m’en vais, au vent mauvais, pêcheuse de perles, en trouver encore aujourd’hui quelques-unes dans les phrases de mes grands élèves (que j’aime bien, eux aussi !)

Je reviendrai lire les vôtres, à la fin de la journée, que je vous souhaite belle et lumineuse comme un orient de perle !


@janpier... perles d’élèves dans ta contribution aussi : téléscopage du matin !
Voilà une expression proscrite chez moi car ma maman s’appelait Perle et mon père la vénérait trop pour permettre cette métaphore sous notre toit. De toute façon il ne nous autorisait pas non plus à rester oisives, donc : "Tu n’as pas quelque chose à faire ?" et "Trouve quelque chose à faire" faisaient partie du vocabulaire familial de base. 
réponse à . momolala le 22/01/2010 à 07h12 : Voilà une expression proscrite chez moi car ma maman s’appelait Per...
Messieurs, continuons à honorer nos compagnes, perles illuminant notre vie, comme il se doigt doit et comme elles le méritent.
Allons et enfilons nos perles! Et comme cela, aussi bien elles que nous, nous aurons quelque chose à faire, pour respecter le souhait des parents de not’ Momo adorée.

Mais en faisant gaffe, quand même, afin que la mésaventure de ce couple devenu célèbre ne nous arrive pas. A l’époque, le grand Charles croise en rue un jeune couple. Ils sont tous les deux plâtrés de haut en bas: bras et jambes cassés, nez itou, côtes enfoncées - non Pépé, rien à voir avec une erreur de navigation!). Il leur demande ce qui s’est passé pour en arriver à ce point-là. Et le gars de lui répondre: "C’est de votre faute, mon Général! Vous avez dit l’autre jour, dans votre allocution radiodiffusée, qu’il fallait repeupler la France et, pour cela, faire l’amour sur une grande échelle. On a essayé, et on est tombé!"
Et Bienvenue bien sûr à sourirou et MichelZim! Que du bonheur de voir fleurir de nouveaux pseudos sur notre mêêêêêêrveilleux site.
Faites-vous plaisir, faites-nous plaisir.
Continuez à venir, à nous visiter et surtout, surtout, continuez à intervenir, à apporter vos connaissances, votre bonne humeur, continuez à partager avec nous.
Comme je dis toujours, bienvenue par Minou (le mec à Minerve),et dites-nous la date de votre anniversaire, qui revient tous les ans (il s’agit donc du jour et du mois, et non de l’année de votre naissance), afin que nous puissions vous célébrer comme il se doit, avec un petit doigt de ce que vous voudrez. Ce sera Marceeeeeeeeeeellll qui s’occupera du liquide, tandis que Bernaaaaaard, lui, veillera à organiser les viennoiseries. Et pour nous, les mignardises en tous genres...
Allez, il est temps que je m’en ailles pour le bureau. Et ca, c’est pas pour enfiler des perles, spa!
réponse à . file_au_logis le 22/01/2010 à 07h32 : Messieurs, continuons à honorer nos compagnes, perles illuminant notre vi...
Cette vision perlière purement hétérosexuelle et machiste me désespère. Quitte à enfiler quelque chose, je préfère un bon pull par ce temps. :)
réponse à . <inconnu> le 22/01/2010 à 07h44 : Cette vision perlière purement hétérosexuelle et machiste m...
Le tout est de savoir où tu l’enfiles, ce pull. Est-ce un préservatif tricoté? 
réponse à . <inconnu> le 22/01/2010 à 07h44 : Cette vision perlière purement hétérosexuelle et machiste m...
Machiste? Tu veux dire avec une machette? Mais alors, tu rejoins la fine lame d’hier, non?
réponse à . Janpier le 22/01/2010 à 06h36 : Selen mon Larousse électronique... Le Petit Larousse - perle n.f. perle...
Bien que ne disposant plus d’accès, ni à "YouTube" ni à "DaiyMotion", je me souviens du passage.
Je ne sais pas combien de sens du mot "perle" sont répertoriés dans le Larousse.
"Perle" signifie aussi "vent", je crois que Félicie, décrite comme jolie, cultivée et délicate, "lâche des perles" pendant qu’on lui fait la cour.
réponse à . SyntaxTerror le 22/01/2010 à 09h03 : Bien que ne disposant plus d’accès, ni à "YouTube" ni &agrav...
La rosée faisait des perles
Félicie aussi

cette page
réponse à . MichelZim le 22/01/2010 à 05h27 : Bonjour, Je suis bijoutier-joaillier....et lorsque nous enfilons des perles, no...
Salut,bijou ! Dis, il t’a pris combien, God, pour l’espace publicitaire ? Moi, il me prend 50 € par ligne, pour l’amirauté. J’espère que tu en as convenu d’avance avec lui, car il tarifie à la tête du client aussi aisément que tu enfilerais des perles...
réponse à . cotentine le 22/01/2010 à 01h21 : pourquoi ? Tu en as trouvé ??? combien de douzaines d’hu&...
Enfiler des perles ou enfiler des nouilles pour faire un collier c’est l’intention qui compte !
Hein Cotcot !!
J’espère que tes enfants t’ont offert des vide-poches en pot de yaourt, et des coffrets à bijoux en boite de camembert. :&rsquo)
Allez! Un p’tit brin de perles et de gouttes pour vous tous ce matin

Perles de rosée

Feuille perlée
En kaléidoscope irisé
De ces perles de passé
Sulfurisé
De ces gouttes de présent
Galvanisé

Papiers blanchis entrelacés
Blanchis de ces pas
De ces déchirures de passé
Pas à pas
Retrouvés

Accrocs de vie éparse
Prisonnière et périssable

Gouttes et perles de passé
Gouttes et perles de vie
Mêlées
Retrouvées
En
Instantané

« «  F » »

alias
franclaperle !! lol
réponse à . syanne le 22/01/2010 à 06h39 : Une perle, un noeud, une perle, un noeud, une perle, un noeud...(Wake up, les gr...
Wake up, les grands dégoûtants !
C’est une invite, hein ! Déjà qu’ils n’en ont pas besoin, si tu les y incites...
Tiens : quand BB enfile ses La Perla, moi, j’ai envie de couper la ficelle de soie avec les dents. Je me retiens, maisc’est juste à cause du prix...
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 09h14 : La rosée faisait des perles Félicie aussi cette page...
Y en a qui ne suivent pas, Janpier a déjà signalé cette Félicie en 6. Fait gaffe que LPP ne te colle au phare demain pour enfiler des perles pour BB (et non pour ....). 
on a pu vérifier le 7 décembre 1941 que le fait d’enfiler des perles à rebours n’empêchait pas les attaques japonaises.
D’où l’origine maritime de l’expression.
réponse à . tytoalba le 22/01/2010 à 09h40 : Y en a qui ne suivent pas, Janpier a déjà signalé cette F&e...
C’était juste pour rendre service à Syntax qui n’a plus youtube.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2010 à 07h44 : Cette vision perlière purement hétérosexuelle et machiste m...
La vision "purement hétérosexuelle" serait donc un péché honteux ? J’ai connu une pine d’huître qui en faisait le fil conducteur de sa vie ! 
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 09h36 : Enfiler des perles ou enfiler des nouilles pour faire un collier c’est l&r...
Toutes les mères ont le droit d’avoir le cube orné de nouilles ! (cette page)
L’entomologiste enfile-t-il lui aussi des perles, voir cette page.
réponse à . tytoalba le 22/01/2010 à 10h01 : L’entomologiste enfile-t-il lui aussi des perles, voir cette page....
Faut demander à Chirstian.
réponse à . franclaorana le 22/01/2010 à 09h37 : Allez! Un p’tit brin de perles et de gouttes pour vous tous ce matin Perl...
C’est joli... mais j’ai rien compris à l’acrostiche !
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 09h44 : C’était juste pour rendre service à Syntax qui n’a plu...
Je n’ai pas bien compris ton raisonnement, s’il n’a plus accès à youtube pourquoi l’y envoyer ? Aurais-je le cerveau si ramollo ? 

Oui je sais, en insistant, j’enfile des perles. J’offrirai le collier à quelqu’un, les bijoux c’est pas mon truc.

@26 : donc si je te suis bien, sur ce site, tout ramène toujours soit à LPP, soit à Chirstian. Que suis-je donc venue faire sur cette galère. M’instruire en m’amusant évidemment. Non peut-être, comme on dit ici.
réponse à . tytoalba le 22/01/2010 à 10h07 : Je n’ai pas bien compris ton raisonnement, s’il n’a plus acc&e...
J’ l’y envoie pas je donne la page qu’il ne peut pas nous donner car il n’a plus accès pour la chercher lui même.
Mon épouse est une vraie perle et j’ai beaucoup d’amis qui viennent perdre leur temps
J’avais pris des parts dans une ferme huîtrière en Polynésie. L’affaire n’a pas marché. Mes copains m’appelaient l’en perle loser.
réponse à . tytoalba le 22/01/2010 à 10h07 : Je n’ai pas bien compris ton raisonnement, s’il n’a plus acc&e...
tout ramène toujours soit à LPP, soit à Chirstian
A la Lune et à la Marine, plus exactement. Car on sait que la Lune a une influence directe sur la vie du marin. Tu mords ?
Allez, arrête de ramer, on est sur le sable ! :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 22/01/2010 à 10h18 : Mon épouse est une vraie perle et j’ai beaucoup d’amis qui vi...
Nous sommes très nombreux dans cette situation, camarade de Brest (voire de Toulon) !
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 10h18 : J’avais pris des parts dans une ferme huîtrière en Polyn&eacu...
Tiens, hier soir, j’ai trouvé une perle dans la galette à la frangipane de BB : en forme de haricot, très rare. BB m’a dit que, de cette forme-là, on l’appelle une fève.
réponse à . Elpepe le 22/01/2010 à 10h38 : Tiens, hier soir, j’ai trouvé une perle dans la galette à la...
Chiche que tu lui offres un collier de fèves ?
Renfler lèse pieds, F.D., elle serre pénis. RER épend les fiels : rider les épées FLN.

Quant à Mickey, ce mâtin, il est plutôt du genre à énieller les perfs !

Anna Cremboul
Bonjour et bienvenue à tous les nouveaux. MichelZim, tu t’es déjà manifesté ici, non? Il me semble t’avoir déjà lu, mais c’est extrêmement rare, donc, soit j’enfile des perles , façon janpier #6, soit ma mémoire défaille 
Bonne journée à toutezéàtous (Oui, ceci est un pataquès, Non, ce n’est pas un Magritte!)
Ah, désenfiler perles !
Et pis : désenfler réel...
Voir l’péril se désenfler,
Les fait resplendir, fêlées
Et tu fend les perlières,
Toi qui fendiller espères.

Anne Fêlée-Poème
réponse à . tytoalba le 22/01/2010 à 10h01 : L’entomologiste enfile-t-il lui aussi des perles, voir cette page....
Peut-être, mais dans ce cas là c’est pas pire que de sodomiser des diptères  :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 22/01/2010 à 10h18 : Mon épouse est une vraie perle et j’ai beaucoup d’amis qui vi...
... j’ai beaucoup d’amis qui viennent perdre leur temps
Es-tu vraiment sûr qu’ils perdent leur temps ? Moi à ta place je me méfierais !  
Une perle en argot est "une prostituée spécialisée acceptant les rapports contre nature."
Je vous livre la définition du dico, mais je ne comprend pas ce que ça veut dire.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 22/01/2010 à 11h29 : Peut-être, mais dans ce cas là c’est pas pire que de sodomise...
Après une entrée fracassante à 00:15:44, Chirstian s’est endormi comme un loir. Ne le réveille pas, que les mouches paissent en paix...
réponse à . horizondelle le 22/01/2010 à 11h17 : Bonjour et bienvenue à tous les nouveaux. MichelZim, tu t’es d&eacu...
Tu as raison, MichelZim est déjà passé sur ce site, bien que rarement. Par exemple à cette page, commentaire 49. Et devine ? Nous y parlions déjà de pierre (pas précieuse cette fois-là).

Bienvenue à tous les nouveaux et nouvelles. Et bonne journée à tous et toutes, par cette journée froide et ensoleillée.
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 11h35 : Une perle en argot est "une prostituée spécialisée acceptan...
les rapports contre nature consistent en une friction vigoureuse sans pénétration : juste contre. Comme dans une cinépimastie, par exemple. Tu mords ?
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 11h35 : Une perle en argot est "une prostituée spécialisée acceptan...
Demande à chirstian... 
Bon, pas l’temps d’enfiler des perles ces derniers temps. Je vous retrouverai (peut-être) ce soir. Bonne journée à toutes et tous, et courage, Mickey !
réponse à . Rikske le 22/01/2010 à 11h42 : Demande à chirstian...  Bon, pas l’temps d’enfiler des p...
Tu passes ta journée à enfiler des perles comme à cette page ?
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 11h35 : Une perle en argot est "une prostituée spécialisée acceptan...
Tous les goûts étant dans la nature, il ne peut s’agir que d’émission de gaz à effet de serre, voir plus haut le sens de "perle" que méconnait le Larousse.
réponse à . Elpepe le 22/01/2010 à 11h40 : les rapports contre nature consistent en une friction vigoureuse sans pén...
Pourquoi tu dis pas comme tout le monde "une cravate de Houbba" c’est plus simple et plus imagé que cinépimastie qui fait plus penser au cinéma où on va sans cravate.
Vous les enfiliez ensemble ??? :&rsquo)
l’expression : enfiler des perles signifie que vous avez un fil, fixe, et que vous déplacez les perles, pour faire passer le trou de chacune d’elles autour du fil.
Il ne faut pas confondre avec l’opération qui consiste à avoir des perles fixes, et un fil que l’on déplace afin de le faire passer successivement dans le trou de chacune des perles. Ce qui correspond à emperler un fil.
La nuance peut sembler minime. Il me semble toutefois qu’elle mérite d’être soulignée. Dans une bonne organisation, un enfileur et un emperleur ne doivent pas être confondus. Du reste ils ne dépendent pas de la même convention collective, et l’accès aux deux professions suppose des diplômes différents. Il ne vous a pas échappé que l’emperlage offre moins de débouchés. Or si la profession est bouchée, passer un fil - ou quoi que ce soit d’autre- devient du coup, très difficile.
Naturellement, je ne vous livre ici qu’une analyse succincte : tout juste quelques pistes, que l’analyse comparative devra compléter, en appréciant la variation de la difficulté, en fonction du diamètre du fil, et de celui de chaque perle. (le premier devant impérativement être inférieur à celui du trou de la perle : norme AFNOR 14-8)
réponse à . Elpepe le 22/01/2010 à 10h04 : C’est joli... mais j’ai rien compris à l’acrostiche&nbs...
eh bien, aucun acrostiche ici
je n’ai fait juste qu’enfiler les lettres de l’alphabet au hasard !!!!
après tout on peut bien enfiler ce que l’on veut......
réponse à . Rikske le 22/01/2010 à 11h42 : Demande à chirstian...  Bon, pas l’temps d’enfiler des p...
et courage, Mickey !
Pourquoi ? tu as peur de le laisser seul avec LPP ?
vous connaissez sans doute cette entreprise pluricentenaire : les Emaux de Briare (cette page ) : elle réalise des murs en mosaïque, et notamment les revêtements traditionnels des stations de métro.
Mais elle a été pendant longtemps le n°1 de la verroterie, fabriquant les perles de toute couleur et taille, qui étaient ensuite échangées en Afrique ou ailleurs contre les biens locaux (voire les hommes). Dans l’usine, un petit musée rappelle ces productions.
Si les banques n’avaient pas été redressées à temps, il est rassurant de savoir que nous aurions pu substituer à l’euro une monnaie qui a déjà fait ses preuves. Du coup, chacun aurait pu enfiler ses perles directement, sans attendre de se faire enfiler par sa banque.
réponse à . cotentine le 22/01/2010 à 01h21 : pourquoi ? Tu en as trouvé ??? combien de douzaines d’hu&...
Ceci me rappelle une anecdote de ma jeunesse, où nous étions invité chez une grand tante pour le réveillon de Noël.
Mon père avait pris avec lui une petite perle (en plastique, je précise...) et avait fait semblant de la sortir d’une huitre qu’il venait de consommer lors du repas.
Je me souviens encore de la tête que ma tante a fait quand elle a vu ça. C’était à mourir de rire .....  :&rsquo)  :&rsquo)
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 22/01/2010 à 12h08 : et courage, Mickey ! Pourquoi ? tu as peur de le laisser seul avec L...
Mickey enfile ses oreilles, tous les matins, car il ne dort pas avec. Leur cerceau est tout détendu, il faudra que God pense à lui en acheter une nouvelle paire.
C’était une spécialité du Club Med d’enfiler les perles.
Mais non, bande de libidineux je pense aux perles qui servaient à payer les consommations.
réponse à . chirstian le 22/01/2010 à 12h13 : vous connaissez sans doute cette entreprise pluricentenaire : les Emaux de ...
Question de m’enfiler, ma banque a mis un sacré coup de collier !
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 12h00 : Pourquoi tu dis pas comme tout le monde "une cravate de Houbba" c’est plus...
Une quoi ?

Mon voisin espagnol n’appelle pas "çà" comme çà.

Pour les non-anglophones, le résultat se traduit en français par "collier de perles".
réponse à . horizondelle le 22/01/2010 à 11h17 : Bonjour et bienvenue à tous les nouveaux. MichelZim, tu t’es d&eacu...
(Oui, ceci est un pataquès, Non, ce n’est pas un Magritte!)
???
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 22/01/2010 à 12h29 : (Oui, ceci est un pataquès, Non, ce n’est pas un Magritte!) ???...
Ceci n’est pas une pipe, non plus (cette page).

Marcelle
réponse à . chirstian le 22/01/2010 à 12h13 : vous connaissez sans doute cette entreprise pluricentenaire : les Emaux de ...
Le pauvre Obama (qui n’a sans doute pas le temps d’enfiler des perles !!!) s’en prend justement aux banques, mais comme pour la plupart de ses réformes (celle de la sécu entre autres), il ne sera certainement pas suivi dans sa démarche, surtout depuis que les républicains ont repris la majorité au parlement. Ca ressemble à un coup d’épée de plus dans l’eau !

C’est étrange comme on dit "enfiler des perles" quand on perd son temps et fait des choses de peu d’importance, et qu’on dit "donner un coup de collier" quand on travaille dure !!!
Bon, sur ce, je retourne finir mon collier...
Jean-Charles;
- «la foire aux cancres»
- «vingt cancre après»
- et qq autres dont j’ai oublié les titres
Roland Moreno:
- «Théorie du bordel ambiant» qui est aussi, à sa manière, un recueil de perles. Dommage qu’il n’en ait pas (ou pas encore...) écrit d’autres: ce n’est pas la matière qui manque.
“Prenez la porte !» «Et où est-ce que je la met, m’sieur ?»
Quant aux perles, il nous arrive, parfois (...) de les craquer 
J’ai proposé à Folcoche de nettoyer son collier de perle à la manière de Cléopatre. Pour l’instant elle ne se méfie pas.
réponse à . chirstian le 22/01/2010 à 12h13 : vous connaissez sans doute cette entreprise pluricentenaire : les Emaux de ...
sans attendre de se faire enfiler par sa banque
Est-ce que l’on peut, au moins, choisir le lubrifiant ? 
réponse à . franclaorana le 22/01/2010 à 09h37 : Allez! Un p’tit brin de perles et de gouttes pour vous tous ce matin Perl...
Et pour fêter ce chef d’oeuvre: "Marceeeeel, une ’tite goutte de rosé!"
Merci, c’est joli tout plein. Cela met du beaume et du soleil sur le gris et la froidure de ce jour enneigé.
réponse à . file_au_logis le 22/01/2010 à 13h16 : Et pour fêter ce chef d’oeuvre: "Marceeeeel, une ’tite goutte ...
C’est joli tout plein au grand soleil aussi, je t’assure. Beau bleu ciel sans une perle de nuage.
Au Vatican, où l’on ignore tout de la vacuité du temps et de l’inactivité opérante, même l’art d’enfiler les perles revêt une forme mystique ainsi qu’en atteste cette page. Bon, sérieusement, qu’est-ce qu’une momie païenne ou sa parure fait au musée du Vatican ? Ou bien le Saint-Siège se targuerait-il d’une ouverture d’esprit œcuménique de bon aloi pour affirmer par tous les moyens la force de l’art religieux en face de d’autres manifestations artistiques moins "inspirées" ? :&rsquo)
réponse à . Elpepe le 22/01/2010 à 11h40 : les rapports contre nature consistent en une friction vigoureuse sans pén...
cinépimastie
voir définition: cette page. Argotiquement appelée :“branlette espagnole”...
Une recherche sur Google donne ces résultats: cette page
Au bon vieux temps des colonies (dixit Sardou) les perles en vrac ou en colifichets divers faisaient partie de la "pacotille", monnaie d’échange avec les populations locales, aussi autochtones quindigénes...
Je me souviens aussi qu’Anquetil, forçat de la route et prince de la pédale (je parle de celle qui sert à transformer la force du mollet en mouvement circulaire transmis à la roue arrière d’un vélocipède), ne l’enfilait pas, lui, mais enfouchait son coursier de marque La Perle. Mais c’était encore au bon vieux temps des colonies... Qui s’en souvient ?
Perles à rebours !!!! Bravo pour le cale en bourg !!!
réponse à . <inconnu> le 22/01/2010 à 13h59 : cinépimastie voir définition: cette page. Argotiquement appel&eacu...
Aussi appelée "cravate de notaire"...
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 12h56 : J’ai proposé à Folcoche de nettoyer son collier de perle &ag...
Autrement, t’as aussi une soluce à cette page...
Je préfère : "très chère, ne m’offririez-vous pas une séance de mammagymnophilie parmi vos perles ?". Ça fait montre d’une bonne éducation...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 22/01/2010 à 12h47 : Le pauvre Obama (qui n’a sans doute pas le temps d’enfiler des perle...
Non, non, tu vas trop vite en besogne. Obama a perdu sa majorité absolue, mais les républicains n’ont pas (encore) repris la majorité....
réponse à . <inconnu> le 22/01/2010 à 12h52 : Jean-Charles; - «la foire aux cancres» - «vingt cancre apr&egr...
“Prenez la porte !» «Et où est-ce que je la met, m’sieur ?»
Cela s’est passé au Collège Saint Augustin, à Enghien (Belgique). Et j’étais un des protagonistes. Mais ce fur un peu plus complet que cela:

Des copains et moi, nous chahutions (comme souvent) pendant l’étude, après les heures d’enseignement. (Nous vivions en internat). Donc, nous chahutions, et comme nous occupions la dernière rangée de bancs, il arriva donc le moment où le pion (le surveillant) chargé du dernier tiers de la salle d’études s’est mis à tonitruer: "Maintenant, cela suffit, les derniers bancs, prenez la porte et sortez!".
Et il advint donc ce qui suit:
- par groupe de deux, nous avons empoignés nos bancs et les avons sortis;
- un autre groupe de deux sortit les deux battants de la porte et alla jusque chez le pion, lui demandant où il fallait la mettre;
- entretemps, les autres sont rentrés et ont annoncé bien haut: "Voilà, m’sieu, c’est fait. Et où est-ce qu’on s’assied, maintenant?".
Dois-je dire que le pion sortit lui aussi de ses gonds. Et ses deux collègues, responsables des autres tiers de la salle ne purent contenir les crises de fou-rire et de chahut généralisées...
Nous avons tous - bien sûr - écopés de trois jours de renvoi...
Rendons donc à Jules ce qui lui appartient!
Bon, tous les deux, relisez mon message #48.

Par ailleurs, la cravate de notaire est une variante en sens opposé de la "branlette espagnole".
Je me demande si vous avez dèjà vu une cravate ou si vous la portez le noeud en bas !
Chirstian voudra bien me pardonner de raconter exceptionnellement une blague à cause de son rapport (!) avec l’expression du jour. La voici :

Un homme accompagné d’une superbe jeune femme se présente chez un grand bijoutier, disons, au hasard, Mr Z. à Québec. Après avoir hésité devant plusieurs bijoux, l’homme décide d’offrir à Madame un superbe collier de perles rares d’une valeur de 30 000 € et il établit un chèque de cette somme.
Mr Z. est ennuyé : il ne connaît pas cet homme. Voyant sa gêne, l’homme lui dit :

—Vous pensez que mon chèque est sans provision ? Voilà ce que nous allons faire. Nous sommes samedi. Gardez le chèque et le bijou, puis lundi portez le chèque à la banque. Dès que le paiement sera honoré, vous ferez livrer - à vos frais bien entendu - le collier chez Mademoiselle. D’accord ?
— D’accord répond le bijoutier, un peu confus.

Il porte le lundi matin le chèque à la banque, pour s’apercevoir, évidemment, que celui-ci est en bois !
En colère, il trouve son numéro de téléphone et appelle le client. Celui-ci répond :

— Ce n’est pas grave ! Cela ne vous à rien coûté et moi, ce week-end, j’ai enfilé autant de fois la Demoiselle qu’il y a de perles à vôtre collier ! Merci pour votre collaboration et sans rancune !
réponse à . horizondelle le 22/01/2010 à 11h17 : Bonjour et bienvenue à tous les nouveaux. MichelZim, tu t’es d&eacu...
Bonjour Horizondelle,

En effet, je me manifeste ici parfois, j’aimerai le faire plus souvent, vous et ce site êtes merveilleux....ceci dit sans flaterie aucune.

Belle journée.

Je verrai à passer plus souvent.

Michel Zim
réponse à . SyntaxTerror le 22/01/2010 à 16h16 : Bon, tous les deux, relisez mon message #48. Par ailleurs, la cravate de notair...
Oui ils friment comme ça, mais je suis certain qu’ils en disent plus qu’ils n’en font. Du broumitche pour attraper les nanas.
réponse à . syanne le 22/01/2010 à 06h39 : Une perle, un noeud, une perle, un noeud, une perle, un noeud...(Wake up, les gr...
Bonjour Syanne,

Je reviendrai....pour le plaisir de vous lire....car j’aime les mots, leurs sens et les créations obligées et agréables qui nous font avancer dans la vie.......sans lesquelles la vie n’aurait aucun sens.

Belle journée.

Michel Zim

P.S.Être artisan de nos jours et par temps de crise est à la fois folie et résistance.
réponse à . mickeylange le 22/01/2010 à 16h25 : Oui ils friment comme ça, mais je suis certain qu’ils en disent plu...
Je suppose que tu évoques le port de la cravate !

Pour moi, la dernière fois, c’était pendant l’armée, en 1975, j’étais "sursitaire", "retardataire", comme m’avait qualifié un sergeant ADL, qui lui avait l’air retardé.

(ADL = après la durée légale, par oposition aux sergents appelés, dits PDL)
réponse à . SagesseFolie le 22/01/2010 à 16h18 : Chirstian voudra bien me pardonner de raconter exceptionnellement une blague &ag...
au hasard, Mr Z. à Québec

Pas entièrement au hasard, ni au petit bonheur la chance, ici les banques sont ouvertes le samedi et fermées le lundi.
réponse à . yoleok le 22/01/2010 à 14h47 : Perles à rebours !!!! Bravo pour le cale en bourg !!!...
En fait, c’est du Corneille qui fait dire à Rodrigue :

C’est son âge qui t’empêche de prendre l’épée de père à rebours

Ca figure dans les scènes coupées sur le DVD 2 bonus.
le plus difficile à enfiler, ce sont les perles de pluie. Tu rentres le fil et ça perce la perle d’eau. Résultat elle fuit. Parce que la perle d’eau trouée ne s’inscrit pas dans un logiciel de développement durable. Alors, pour te faire ch... je t’en offrirai venues du pays, où il ne pleut pas, que Jacques seul sait où il est. Et que c’est encore un effet de la mondialisation mais c’est pas une raison pour me quitter.
Ne me quitte pas, ne me quitte pas.
réponse à . syanne le 22/01/2010 à 06h39 : Une perle, un noeud, une perle, un noeud, une perle, un noeud...(Wake up, les gr...
Une perle, un noeud, une perle, un noeud, une perle, un noeud...

C’est ma devise !

Marcelle
Au temps où Antoine se gavait journellement de mets choisis, Cléopâtre, avec le dédain à la fois hautain et provoquant d’une courtisane couronnée, dénigrait toute la somptuosité de ces apprêts. Il lui demanda ce qui pouvait être ajouté à la magnificence de sa table ; elle répondit qu’en un seul dîner elle engloutirait dix millions de sesterces. Antoine était désireux d’apprendre comment, sans croire la chose possible.

Ils firent donc un pari ; le lendemain, jour de la décision, elle fit servir à Antoine un dîner d’ailleurs somptueux (il ne fallait pas que ce jour fût perdu) mais ordinaire. Antoine se moquait et demandait le compte des dépenses. Ce n’était, assura-t-elle, qu’un à côté ; le dîner coûterait le prix fixé et seule elle mangerait les dix millions de sesterces. Elle ordonna d’apporter le second service. Suivant ses instructions, les serviteurs ne placèrent devant elle qu’un vase rempli d’un vinaigre dont la violente acidité dissout les perles. Elle portait à ses oreilles les bijoux extraordinaires, ce chef-d’oeuvre de la nature vraiment unique. Alors qu’Antoine se demandait ce qu’elle allait faire, elle détacha l’une des perles, la plongea dans le liquide et, lorsqu’elle fut dissoute, l’avala. Elle se disposait à engloutir l’autre de la même façon ; L. Plancus, arbitre de ce pari, mit le holà et prononça qu’Antoine était le vaincu, présage qui s’est accompli.

La célébrité ne fait pas défaut à la perle jumelle ; après la capture de cette reine, sortie victorieuse d’un débat si considérable, elle fut sciée, pour que la moitié de leur dîner devînt deux pendants d’oreille pour la Vénus du Panthéon, à Rome. “
(Pline l’Ancien, Histoire naturelle)
réponse à . SyntaxTerror le 22/01/2010 à 16h51 : Je suppose que tu évoques le port de la cravate ! Pour moi, la dern...
... sergeant ADL...
Est-ce une perle ou une coquille ?  :&rsquo)
réponse à . chirstian le 22/01/2010 à 12h04 : l’expression : enfiler des perles signifie que vous avez un fil, fixe...
donc c’est enfiler le fil dans le chat....de l’aiguille
réponse à . file_au_logis le 22/01/2010 à 16h02 : Non, non, tu vas trop vite en besogne. Obama a perdu sa majorité absolue,...
Ah... tu me rassures.
Je craignais qu’il en soit ainsi que bien des fois où des gens courageux qui veulent le changement (mais le veut-il vraiment ?) se retrouvent face à des réalités (et des lobbies) qui les dépassent au point de leur couper l’herbe sous les pieds et les arrêter dans leur démarche vers l’avant  
réponse à . Elpepe le 22/01/2010 à 10h32 : tout ramène toujours soit à LPP, soit à ChirstianA la Lune...
On mord la perle pour savoir si elle est authentique
Pardon pour la maman de momo là là
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 22/01/2010 à 19h19 : Ah... tu me rassures. Je craignais qu’il en soit ainsi que bien des fois o...
oui, mais comme elle n’est plus absolue, tout devient relatif.
Et quant à la suite de ta phrase:
si l’on peut parler de la marche en avant, ne fait-il pas dire la démarche en arrière pour arriver au même résultat? 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 22/01/2010 à 18h08 : ... sergeant ADL... Est-ce une perle ou une coquille ?  :&rsquo)...
Est-ce une perle ou une coquille ?

Enlève le cul q de la coquille et tu auras ta réponse ... oui, je sais ... ça peut aussi être considéré comme un forme de perle !

En s’associant avec Bridge_90 on pourrait inventer l’expression :

"S’en mordre les perles pour savoir si elles sont vraies. " :&rsquo)
réponse à . chirstian le 22/01/2010 à 12h04 : l’expression : enfiler des perles signifie que vous avez un fil, fixe...
La nuance n’est pas minume du tout, Chirstian. Ce sont deux choses bien différentes. L’une s’apparente à la joaillerie et l’autre à la couture. L’emperlage des tissus pour la haute couture n’est pas une mince affaire.
Leur point commun, parer et embellir toutes les belles de notre beau site et d’ailleurs.
réponse à . SyntaxTerror le 22/01/2010 à 16h55 : au hasard, Mr Z. à Québec Pas entièrement au hasard, ni au ...
# 82, SyntaxTerror :
« Pas entièrement au hasard, ni au petit bonheur la chance, ici les banques sont ouvertes le samedi et fermées le lundi. »

À Québec, je ne sais pas, mais à Montréal, cet horaire est celui des « barbiers ». (Pour nos zamis des Europes : un « barbier » n’est pas exactement un « coiffeur ».)

JPR
C’était de fausses perles affirme Georges (l’autre !)… Il n’empêche : vraies ou fausses, il a bien fallu les enfiler ces perles !

Ayant foulé le faux gazon,
Je la suivis dans la maison
Où brillait sans se consumer
Un genre de feu sans fumée.
……………..
Faux Aubusson, fausses armures,
Faux tableaux de maîtres au mur,
Fausses perles et faux bijoux
Faux grains de beauté sur les joues,
Faux ongles au bout des menottes,
Piano jouant des fausses notes
Avec des touches ne devant
Pas leur ivoire aux éléphants.


Et parce qu’il faut bien un brin de vérité dans cette Histoire de faussaire

Ce serait sans doute mentir
Par omission de ne pas dire
Que je leur dois quand même une heure
Authentique de vrai bonheur.
Il avait découvert une perle rare. Le geste expert, il la caressait… presque il la chauffait… et brusquement il l’enfilait.
La preuve !  
J’aurai au moins appris plus haut le terme cinépimastie.
Avant j’étais comme Monsieur Jourdain qui ne savait pas qu’il faisait de la prose...
réponse à . <inconnu> le 22/03/2013 à 06h51 : J’aurai au moins appris plus haut le terme cinépimastie. Avant j&rs...
Mainant, fais gaffe quand tu dis que tu vas au ciné... :&rsquo)
Tous mes pulls sont gris, donc forcément, en hiver, j’enfile des ’perle’.
Dans mon aquarium, mon huître, aucune perle ’n’a créé’.
réponse à . Janpier le 23/01/2010 à 17h29 : # 82, SyntaxTerror : « Pas entièrement au hasard, ni au p...
Les coiffeurs ont donc des horaires.
Ici, les coiffeurs ont des minutes et chez certains, elles peuvent atteindre l’éternité !
Si les Français ont inventé le système métrique, ils ont aussi mis au point le système pifométrique d’usage plus répandu.
En l’occurence, 5 minutes de coiffeur équivalent à une "bonne" demi-heure, bonne étant une quantité variable suivant l’humeur et la météorologie.
réponse à . joseta le 22/03/2013 à 08h28 : Tous mes pulls sont gris, donc forcément, en hiver, j’enfile des &r...
Fais attention, la nuit, de ne pas les confondre avec des chats, euh... des chas... enfin, tu vois ce que je veux dire... :&rsquo)
À l’école, les élèves enfilaient les perles ’d’écolier’. 
réponse à . Oclick le 22/01/2010 à 14h41 : Au bon vieux temps des colonies (dixit Sardou) les perles en vrac ou en colifich...
Je me souviens de Jacques Anquetil et j’ai toujours un coursier de marque "La Perle".
A l’époque, il servait à faire les livraisons avec son plateau à l’avant. C’est l’équivalent "années 50" des scooters rouges à pizza.
réponse à . SyntaxTerror le 22/03/2013 à 09h08 : Je me souviens de Jacques Anquetil et j’ai toujours un coursier de marque ...
Quand tu dis: "Il servait à faire les livraisons avec son plateau à l’avant", tu parles de Jacques Anquetil, no? Tu vois, on se re-cycle comme on peut...
Au début, il bouclait le Tour, puis, il boucla sa tournée...
DEVINETTE
Elle aimait que les hommes soient des perles physiquement, alors elle envoya son amant au gymnase. Dans quel but ?
- pour avoir ’ledit amant’ taillé.
réponse à . file_au_logis le 22/03/2013 à 10h17 : Quand tu dis: "Il servait à faire les livraisons avec son plateau à...
Absolument.
Il tenait ça de sa mère, victime de la mutilation communément appelée "négresse à plateau".
Ingénieux
Chantal et Mireille, deux paroissiennes, trouvaient leur curé fort laid, et l’une dit à l’autre:
Chantal:- Qu’est-ce que tu paries que je lui dis qu’il n’est pas beau ?
Mireille: - Ce que tu veux, tu n’oseras pas !
Chantal, prenant Mireille par le bras, alla acheter un collier de perles; puis, de retour à la paroisse, elle tendit le collier à l’abbé en lui disant:
- Acceptez, pour votre mère, ce collier ’père laid’...
Mireille reconnut avoir perdu le pari.
aujourd’hui je trouve l’occasion (qui se fait rare à de vous rejoindre pour un mot
un ... enfin plusieurs , enfilés les uns à la suite des autres .
Les perles du bac sont en préparation et le prof en perd le fil de son cours Quand à moi à défaut d’enfiler des perles je m’en vais peigner la girafe

Tout de bon* pour vous tous

*http://henrysuter.ch/glossaires/patoisT0.html#T
réponse à . DiwanC le 22/03/2013 à 06h07 : Il avait découvert une perle rare. Le geste expert, il la caressait… pr...
J’étais à la recherche d’une fille pour faire mon repassage. Je crois que j’ai trouvé une perle ! Elle a fait un essai : ça n’a pas fait un pli !
réponse à . charmagnac le 22/03/2013 à 13h50 : J’étais à la recherche d’une fille pour faire mon repa...
Je sais pas où ils sont tous, peut-être qu ils enfilent des perles. Alors je te dis " Tout de bon à toi "
réponse à . claudine le 22/03/2013 à 19h21 : Je sais pas où ils sont tous, peut-être qu ils enfilent des perles....
Enfiler les perles ! C’est bien beau… Mais pour les enfiler, encore faut-il en posséder… d’où notre chasse à la perle de l’après-midi. Seulement, la perle est discrète… elle ne se trouve pas sous le pied d’un cheval, lequel de nos jours ne court pas les rues.
Suis fourbue !  
Je n’avait pas pensé le jour même à cette dosons contepèterie:
«emperler les filles»... 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Enfiler des perles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?