Etre chocolat

Être attrapé, dupé, trompé.
S'être fait avoir.

Origine

Pourquoi, en argot, 'chocolat' est-il synonyme de 'dupé' ?
Eh bien il y a trois explications à cette bizarrerie, et je m'en vais vous les donner de la plus douteuse à la plus probable.

La première viendrait de la boxe où, lorsqu'un joueur était sonné, donc avait pris un 'choc', on disait qu'il était 'chocolat' ou KO.
Selon Albert Dauzat, l'auteur de cette thèse dans 'Les Argots', cela viendrait de déformations phoniques successives de 'knock-out' (KO), prononcé 'nokahout', qui se serait transformé en 'moka' et, par dérivation, en 'chocolat'.

La seconde serait due, à la toute fin du XIXe siècle, aux clowns Footit et Chocolat (Lien externe), le deuxième ayant le surnom de Chocolat parce qu'il était de race noire, d'origine cubaine (le terme 'chocolat' désignait déjà les noirs avant 1880). Comme, dans leurs sketches, il se faisait très souvent mener en bateau par son compère, à chaque fois qu'il se rendait compte avoir été dupé, il disait "je suis chocolat".
S'il est probable que ce spectacle a contribué à populariser l'expression, son origine est plutôt celle ci-après, placée un peu avant dans l'ordre chronologique.

La troisième, donc, vient des joueurs de bonneteau (Lien externe), cet attrape-nigaud, jeu de trois cartes que le bonneteur mélange après les avoir retournées, le joueur devant deviner où se trouve une de ces cartes (il en existe aussi la variante où un objet est caché sous un gobelet retourné parmi trois que le bonneteur mélange).
C'est grâce à un compère du bonneteur qui 'gagnait' régulièrement, que les joueurs étaient incités à tenter leur chance et à se faire plumer.
Le rôle de ce compère était de "faire le chocolat", c'est-à-dire de jouer l'appât, la 'sucrerie' qui attire le nigaud. Par extension, "le chocolat" était le joueur ainsi pris dans la nasse et trompé par les tricheurs.

Exemple

« Elle vient se faire régler une petite note, voilà tout. Et elle a peur de repartir chocolat »
Paul Bourget - Nos actes nous suivent

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre chocolat » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen To fall right into itTomber droit dedans
Angleterreen To be taken for a rideÊtre pris/emmené faire un tour
Espagnees Darsela con quesoLa lui donner avec du fromage
Canada (Québec)fr Se faire passer un sapin
Canada (Québec)fr Se faire organiser
Italie (Sicile)it Èssiri futtùtuÊtre foutu
Italieit Essere frittoÊtre cuit
Brésilpt Cair como um patinhoTomber comme un petit canard

Vos commentaires
C’est l’heure d’aller au lit !
Fais dodo, Colas mon p’tit frère...
Attention ! Il est chaud Colas (et peut-être même belge, qui sait ?...)!
Mais non Jeff (de Bruges) t’es pas tout seul !
Deomp da Kousket ! Kenavo War c’hoaz ! (allons au lit, au revoir, à demain)
je ne connais que le chocolat anti-stress (grâce au magnésium qu’il contient !) et vive le chocolat ! ... ça remonte le moral en flèche ! pas envie d’être "plumée" 
Y a des gens qu’aiment pas le chocolat, y préfèrent êt’ marron...
Eh bé si si, les goûts et les couleurs s’pas !
Peinard, tu me l’a pris de la bouche! Rien de tel que d’être Belge, quand on parle de chocolat: Marcolini, Neuhaus, Leonidas, Daskalides, Galler, Corné de la Toison d’Or, et tous les autres, tous des bien de chez nous, sachant quand même que il n’y a pas plus Francais que Jeff de Bruges...
Vous trouverez beaucoup sur le chocolat belge sur cette page
Et si vous voulez plus sur Bruxelles gourmand, visitez donc cette page
Vous verrez, vous serez de bonne humeur, vous n’aurez plus aucun chagrin d’amour, votre taux de mauvais cholestérol aura baissé, enfin, en un mot, vous ne serez PLUS JAMAIS CHOCOLAT!
Bonne journée à toutes et à tous, je m’en vais ce soir retrouver des fins landais.
Bon anniversaire aussi à toutes celles et tous ceux qui se reconnaîtront. Et bonne fête à tous ceux et toutes dont c’est aujourd’hui la fête!
Merci qui?
Merci Docteur Filou
réponse à . file_au_logis le 02/05/2007 à 07h29 : Peinard, tu me l’a pris de la bouche! Rien de tel que d’être B...
Taratata, le Filou, iln’y a pas que le chocolat belge. Bon j’admets que je ne refuserai pas un petit Leonidas bien noir, mais (et je me demande s’il n’y avait pas une intention sous-jacente de la part de God) il existe aussi une excellente chocolaterie à... Je vous le donne Emile... Puyricard.
Et si vous en doutez, allez donc faire un petit tour à cette page
Un bonjour à tous les amateurs (et aux autres aussi).
ces trois explications sont reprises dans de nombreuses sources, mais celle du bonneteau est rarement jugée très sérieuse.
En effet, si le compère faisait "le chocolat" qui attirait le nigaud (il y avait d’ailleurs d’autres expressions pour le désigner) , ceci n’explique pas pourquoi le joueur se serait "retrouvé chocolat" ! Dans ce cas, l’explication "par extension..." me semble un peu facile.
Quand à la piste du clown (le clou-clown du spectacle), la seule vérifiée, on peut effectivement penser qu’elle ne constitue qu’une popularisation d’une expression qui existait déjà, car il est difficile d’imaginer qu’une réplique de clown ait tant de succès à une époque où la TV ne la relayait pas.
Mais est-ce certain ? Le "sans blague ?" du génial clown Grock est sans doute oublié aujourd’hui , mais toute une génération l’a repris avec cet accent traînant inoubliable !

Alors ? J’en reste café noir !
réponse à . <inconnu> le 02/05/2007 à 00h06 : C’est l’heure d’aller au lit ! Fais dodo, Colas mon p&rsq...
le clou du spectacle (oui, je sais : c’était hier!) :
pour son show, Colas porte un chaud calot en chocolat.

KO :
le grand boxeur a reçu un choc haut : là.

la relativité :
vaut-il mieux être choco ici que chocolat ?
Peut etre aussi à l’origine un certain "Colas Mébasque", qui était d’une ardeur à la "tâche" incomparable, à tel point que s’est répandue l’expression " il est chaud, Colas !!"
etre chocolat suisse...pas bege!
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 08h57 : ces trois explications sont reprises dans de nombreuses sources, mais celle du b...
Une fois de plus, tu n’es pas d’accord avec Rey pour qui celle du bonneteau est la plus probable.

Mais il y a une question qu’on peut se poser : puisque "être marron", avec le même sens, est antérieure à "être chocolat", est-ce qu’il n’y aurait pas simplement eu un glissement, par plaisanterie, de la couleur marron à celle du chocolat ?
Si j ’avais su j ’aurai pas venu , hum , parlez de chocolat alors que j ’ attaque un régime . Pire encore ,par votre faute , démarrer la journée en chantant " chaaaaud , chocolat "
Je vous déteste , vais m ’ isoler en rejoignant mon carré .
origine plus exotique probabale aussi : il est macho le koala...ce qui ne veut rien dire, d’où son importance
réponse à . file_au_logis le 02/05/2007 à 07h29 : Peinard, tu me l’a pris de la bouche! Rien de tel que d’être B...
Pas mal le rapport entre chocolat et bière , et une bonne mousse !!! ( au chocolat bien sûr )
réponse à . <inconnu> le 02/05/2007 à 09h49 : Si j ’avais su j ’aurai pas venu , hum , parlez de chocolat alors qu...
Encore une Belge qui chante !
Annie, si tu nous entend !
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 09h14 : le clou du spectacle (oui, je sais : c’était hier!) : pou...
Renseignements pris, Colas n’est chaud qu’au lit !
réponse à . borikito le 02/05/2007 à 08h11 : Taratata, le Filou, iln’y a pas que le chocolat belge. Bon j’admets ...
Puyricard, ouais ! mon c... oeil !En fait la Belgique de la côte d’or d’azur, en Fait !
Des Missionnaires du chocolat ! Je déconseille ces pages du web à antigoneaway, parce qu’il est tellement bien fait que rien que de regarder j’ai pris au moins 500 g et (Pavlov oblige) j’ai mis deux heures à nettoyer mon clavier, on aurait dit qu’il avait été foulé du pied par un troupeau d’escargots en rut.
Ah ! J’ch’uis c..., c’est un sans fil, j’aurais dû l’enlever.
réponse à . God le 02/05/2007 à 09h47 : Une fois de plus, tu n’es pas d’accord avec Rey pour qui celle du bo...
est-ce qu’il n’y aurait pas simplement eu un glissement, par plaisanterie, de la couleur marron à celle du chocolat ?

M.... ! alors !

Dis donc, God, est-ce que tes talents ont servi dans le site de la chocolaterie ! Si oui, les drôles (côté humour s’entend) de dames qui fréquentent ce site risquent de t’appeler différemment ! Hein Charlie !
Tu pourrais peut-être nous avoir des prix, car pour l’instant, que Roald Dahl ! 
Être chocolat = Être attrapé, dupé, déçu n’est pas la meilleure situation, il vaut mieux Faire le chocolat= Faire le naïf, le crédule (cf. Temps, 1886 dans G. FUSTIER, Suppl. au dict. de la lang. verte d’A. Delvau, 1889, p. 522).
C’est comme faire l’âne pour avoir du son ! au moins on n’est pas dupe et on maîtrise la situation, en riant sous cape … 

et dans le bandeau, à droite, même pas une pub pour le chocolat ! Gougole y comprend rien !
réponse à . God le 02/05/2007 à 09h47 : Une fois de plus, tu n’es pas d’accord avec Rey pour qui celle du bo...
Une fois de plus, tu n’es pas d’accord avec Rey pour qui celle du bonneteau est la plus probable.
ah, le jour où l’on dira à Alain Rey : "vous n’êtes donc pas d’accord avec Chirstian qui dit que..."
deux remarques à ce sujet : d’abord Alain Rey ne semble pas toujours d’accord avec lui-même, tout simplement parce qu’on ne fait pas toujours la différence entre les ouvrages publiés "sous la direction d’Alain Rey" , ceux publiés "en collaboration avec ..." dans lesquels son nom sert de caution morale, et fait vendre, et ceux qu’il a rédigé seuls.
Ensuite, dans ce domaine, il y a une évolution intéressante : à comparer par exemple Le Dictionnaire historique de la langue française de 1992 et le Dictionnaire culturel en langue française de 2005 !
Enfin il est clair, avoué et revendiqué, que je n’ai aucun début d’autorité en la matière : je fais part de ma réaction de néophite, et de mon instinctive méfiance envers les explications dont une partie semble argumentée, mais auxquelles il manque à l’évidence une étape , style "par extension" ou, "de là à imaginer que ...", ou "ne peut-on pas en conclure que..."

ceci dit, je n’ai rien contre le glissement de "être marron" à "être chocolat" ... sauf que j’ignore d’où vient l’expression "être marron" ...
nos amis Belges pourront-ils nous confirmer cette expression :
"Être chocolat bleu pâle : (Belgique) Avoir mal au coeur, ou être mal en point, notamment le lendemain d’une soirée trop arrosée" (cette page)
au lendemain d’une convention Expressio, par exemple ?
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 11h10 : Une fois de plus, tu n’es pas d’accord avec Rey pour qui celle du b...
sauf que j’ignore d’où vient l’expression "être marron"
Peut-être du Liban où de Syrie ou beaucoup de catholiques appartiennent à l’église Maronite.
C’est ainsi que dans les années 70, lorsque les chrétiens du Liban se trouvèrent en difficulté face aux musulmans libanais et palestiniens, ils firent appel aux syriens qui vinrent les épauler.
On disait alors que la Syrie avait tiré « les marons du feu ». Lesquels Marons se trouvèrent chocolat par la suite...
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 11h18 : nos amis Belges pourront-ils nous confirmer cette expression : "Être ...
D’abord, à tout seigneur, tout honneur: oui, je connais cette expression depuis ma plus tendre enfance, quand j’étais encore chez moi, dans ce plat pays. Mais je l’aurais plutôt assimilée à: "être grosjean comme devant", sans pour autant le garantir... Il y a trop longtemps que je ne l’utilise plus... Peut-être que Jonayla, Rikske, Mirlou, HoubaHOBBES et/ou les autres pourraient avoir quelque chose à dire à ce sujet-là.

@ 5_borikito, ensuite: ben mon colon, si j’ai inclus cette marque-là dans ma liste, c’est quand même pour l’avoir à peu près complète. Je n’ai cependant jamais dit que ce grec d’origine (?) avait des produits de première qualité. Un Corné, un Daskalides (pour rester grec), un Neuhaus, un Marcolini, alors là, OUIIIIIIIIIIIII, mais Leonidas, ... bof... Enfin, ce que j’en dis, hein... Dans le fond, je ne suis qu’un grand amateur de chocolat devant l’Eternel, c’est-à-dire somme toute peu de choses...
Oui, je sais qu’un belge a émigré à Puyricard pour y ouvrir une chocolaterie. Ben oui, et alors? La Belle Gique a envoyé des tas de missionnaires partout.

Marceeeeeeeeeeeeeeeeeeelllll, un ballotin, ave mon Ballantine, siouplé!
réponse à . file_au_logis le 02/05/2007 à 12h22 : D’abord, à tout seigneur, tout honneur: oui, je connais cette expre...
un Marcolini, alors là, OUIIIIIIIIIIIII, mais Leonidas, ... bof...
Je confirme ! Maëlle et moi sommes aussi des gourmettes et c’est Pierre(Elpépé)Marcolini qui a nos faveurs et moi je veux bien être chocolat lors de ma prochaine réincarnation, mais chez Marcolini ou éventuellement chez Neuhaus ... afin de fondre dans des bouches gourmandes et gourmettes ! 
Je suis assez attiré vers une autre explication, qui peut s’accommoder u "marron". Les pâtissiers s’apercevant qu’ils avaient laissé trop longtemps une pâte au four, disaient en la retirant "celle-là est chocolat" (comme ils auraient pu auparavant dire "marron"). De "raté, inutilisable" à "berné, laissé pour compte", il n’y a évidemment qu’un pas.

Toutes les autorités plus ou moins compétentes se passent l’anecdote sur les deux clowns du Cirque de Paris, mais il est probable qu’ils ont popularisé une expession existante en exploitant de façon plaisante la couleur de l’un d’eux. Sinon, on ne voit pas (en cette époque antérieure à la télé) comment un seul spectacle de ce genre, fût-il parisien, aurait créé une expression aussi populaire.

L’explication "boxe", plutôt alambiquée, peut aussi indiquer une réutilisation dans un contexte technique précis d’une expression déjà connue.

Les explications les plus simples et renvoyant aux pratiques les plus populaires sont en général les meilleures.
réponse à . <inconnu> le 02/05/2007 à 13h04 : Je suis assez attiré vers une autre explication, qui peut s’accommo...
ouais ouais, les patissiers le "raté" ils l’ont aussi eu dans le baba...au rhum
réponse à . borikito le 02/05/2007 à 11h32 : sauf que j’ignore d’où vient l’expression "être m...
t’as trop regardé de Syrie séries télévisées, toi. Que tu aies été sur ton lit-banc ou non, ...
C’est déjà bien avant que tout cela s’est passé: il suffit de relire l’Histoire des Croisades vue par les Musulmans, de Amin Maalouf, qu’était pas louf pour deux sous, pour se rendre compte que les chocolats de l’Histoire, ce furent les Croisés, tiens...
C’est un des meilleurs livres d’Histoire (avec une grande hache, siouplé) que je connaisse: enfin quelqu’un qui ose nous montrer l’autre côté. Non, ce n’est pas l’envers du décors. C’est beaucoup mieux que cela: une autre approche. Et Rikske le sait bien, lui qui a aussi lu ce livre. En plus, j’adore cet auteur, alors...
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 11h18 : nos amis Belges pourront-ils nous confirmer cette expression : "Être ...
Ah chocolat bleu pâle, voilà une expression qu’elle est bonne !
Et comme dit en aparté, je suis chocolat une fois de plus avec ma bagnole bleu foncé, qu’on me l’a de nouveau vandalisée même que c’est pas sympa.
Je me sens des points communs avec Calimero 
Mais bon, vive les transports en commun, spa ?

En plus de l’excellente chanson d’Annie Cordy, l’expression du jour me faire penser à un air de Pipou, des Twomansounds. Les paroles ne volent pas bien haut, mais c’est gentil tout plein :
Oh cette fille m’afait un choc hola
Oh cette fille m’afait un choc
Oh cette fille m’a fait un choc au lit
Oh cette fille m’a fait un choc
Oh cettefille m’a fait un choc hola,
J’en suis encore marron !
réponse à . borikito le 02/05/2007 à 08h11 : Taratata, le Filou, iln’y a pas que le chocolat belge. Bon j’admets ...
Mais oui il ya une chocolaterie à Puyricard. Je crois que tu as raison God a une intention sous-jacente. C’est comme son expression "donner de la confiture aux cochons". Vous ne le savez peut-être pas mais il y a aussi de la confiture à Puyricard. Là aussi il y avait peut-être une intention cachée. Le chocolat je l’ai pas goûté mais la confiture elle est drôlement bonne. C’est peut-être parce qu’il a fait tomber la clé de 12 dedans.
Puyricard est célèbre maintenant : God - La religieuse miraculée - Le chocolat - la confiture.
@ Memphis. Essaie de faire tomber la tartine du bon côté,avec celle de Puyricard. Oui, j’ai vu...... - C’était par hasard. Décidément il faut croire que je te surveille.
réponse à . <inconnu> le 02/05/2007 à 13h04 : Je suis assez attiré vers une autre explication, qui peut s’accommo...
Sinon, on ne voit pas (en cette époque antérieure à la télé) comment un seul spectacle de ce genre, fût-il parisien, aurait créé une expression aussi populaire.
je l’ai déjà dit en #6 , mais j’insiste : on a oublié l’importance des spectacles d’avant la TV, qui parcouraient la France. Je me souviens personnellement d’avoir été au cirque, quand j’étais môme : nous y avons joué ensuite pendant des mois, et je me souviens encore des blagues des clowns !
En l’occurence Footit et Chocolat ont fait rire la France pendant 20 ans, avant de se séparer. (là je cite Wikipédia , car en 1910 je n’étais pas né!)
Note que cela ne prouve pas que l’expression vienne de là. Je dis seulement que l’hypothèse n’est pas absurde. Cela dit, je n’ai effectivement rien contre celle que tu avances !
ne pas confondre : avoir les chocottes, là, et être chocolat
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 11h18 : nos amis Belges pourront-ils nous confirmer cette expression : "Être ...
au lendemain d’une convention Expressio, par exemple ?
Halte aux incinérations douteuses, Chirstian : il fallait juste être là pour confirmer cette fallacieuse assertion, la dernière Convention s’étant tenue à deux pas de chez toi (et même que je te l’avais fait savoir, ce me semble). Ou alors, il ne s’agirait que de banale jalousie pure et simple ? Ouh, que c’est vilain !
Bonjour bonjour, les gosses ! Bien réveillés ? Bon : être ou ne pas être chocolat, est-ce bien raisonnable, comme question, God ? Moi, je le suis, et plus souvent qu’à mon tour. Pour ne pas être en reste avec Borikito_5 (que je soupçonne de pratiquer là un prosélytisme familio-paroissial), j’informe les aimables Conventionnistes de la prochaine Convention.rillettes qu’au Mans aussi, nous avons un chocolatier hors pair, à cette page. Et délicieux, quoique ni Suisse ni Belge...
Et n’essaie pas de nous refourguer tes "couilles de Mozart" (cette page), hein, Filou ? C’est encore pire que des Leonidas...
réponse à . eureka le 02/05/2007 à 01h24 : Y a des gens qu’aiment pas le chocolat, y préfèrent êt...
"Au temps béni des colonies ..."

Un esclave préférait sans doute être marron qu’être fait chocolat !
cette page
réponse à . Elpepe le 02/05/2007 à 15h47 : Et n’essaie pas de nous refourguer tes "couilles de Mozart" (cette page), ...
si tu nous envoies sur cette page, c’est que toi aussi, tu situes Mozart et Salzbourg en Allemagne! Alors je comprends tout ...
Décu, que je suis, décu... Tu nous avais pourtant habitué à pire...
réponse à . file_au_logis le 02/05/2007 à 12h22 : D’abord, à tout seigneur, tout honneur: oui, je connais cette expre...
Je complète ma réponse 22 (petit calibre) vite fait, avant le grand départ.
Je me souviens que l’on disait même - étant gamin - être "violet chocolat bleu pâle", ce qui renforcait le bleu pâle, comme de juste...
réponse à . file_au_logis le 02/05/2007 à 16h30 : Je complète ma réponse 22 (petit calibre) vite fait, avant le gran...
En attendant tu nous fait chocolat pour le compte-rendu s’pas ! c’est pas marron du tout !
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 11h18 : nos amis Belges pourront-ils nous confirmer cette expression : "Être ...
hello, je confirme ce qu’ a répondu "file au logis", être chocolat bleu pâle, c’est "rester grosjean comme devant". Je remercie d’ailleurs ce même "file au logis" pour m’avoir permis de retirer d’une des pages suggérées , une phrase du théologien Franciscus Rauch écrite en 1624 et qui dit : "Ce breuvage bu dans les couvents y enflamme les passions. " , en parlant du chocolat. Et après cela on se demande pourquoi les couvents étaient jumelés avec un orphelinat. Et pour celles et ceux qui sont au régime mangez du chocolat noir ou fondant, il vous évitera de vous tracasser pour votre poids. Le chocolat est énergétique, aphrodisiaque et anti-dépresseur.
réponse à . Elpepe le 02/05/2007 à 15h25 : au lendemain d’une convention Expressio, par exemple ?Halte aux incin...
au lendemain d’une convention Expressio, par exemple ?
dans le contexte d’une expression belge , il ne pouvait être question que d’une convention en belgique! Donc, je déduis de ta réaction que, soit Le Mans a été annexé en douce par les belges, soit le Mans a conquis la Belgique. Il semblerait que dans les deux cas les rillettes sont chocolat , non ?

recette à la Gaston : tu chauffes les rillettes. Un peu de chocolat. Tu laisses partir à feu doux. Tu laisses revenir quand ça veut. Un filet d’huile et une noix de Chantilly pour décorer. Tu goûtes et tu vois si tu es chocolat, chocolat bleu pâle, ou violet chocolat bleu pâle au moment où tu rends l’ensemble.
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 16h47 : au lendemain d’une convention Expressio, par exemple ? dans le cont...
Exactly, Votre Honneur : la cité cénomane (et mélomane) est en train d’annexer la Belgique en loucedé, puisqu’il est question d’une Convention.Rillettes fin juin, après la Convention.24H de fin avril. Mais chut, il ne s’agit encore que d’un brouillon d’esquisse d’avant-projet, pour le mercredi 27 juin.
Note bien cette date, et réserve-la sur ton agenda : toute la journée, qu’elle devrait se tenir. Arrivée le mardi soir pour les étrangers venant de loin, et départ le jeudi mâtin (quel site !) pour les mêmes.
Et là, ton absence serait proprement inexcusable, hein, voisin ?
Bon, dès que les choses se mettent -ou non- en place, Filou et moi, qui sommes des agneaux désaltérants, vous tiendrons au courant d’une onde pure. Mais qu’est-ce que je débloque, au bord de la fontaine, moi, là ? Non, il n’y aura pas une seule goutte d’eau à boire ! Mais des rillettes et de la gnôle, en-veux-tu-en-voilà, évidemment, à t’en retrouver chocolat bleu pâle.
j’ai demandé à l’UMP si Mr Sarkozy était prêt pour le grand débât et on m’a répondu qu’il est chaud-(Ni)colas !
Moi, ce que j’en dis ...Mais sans faire de politique, j’écoute les commentateurs , surtout ceux qui commentent avant, pour meubler. Alors j’ai relevé que le héros de Goscinny " ne devait surtout pas perdre son sangfroid , parce qu’il a le sang chaud". Bon sang, là je comprends pas tout !
Mais jusqu’où nos candidats peuvent-il aller raisonnablement, sans être accusés de perdre leur sangfroid ? Postillonner, oui, mais cracher, non ? Cracher sur la table en étendant la main et en disant croix de bois, croix de fer... oui, mais cracher dans la figure de l’autre, non ? Mordre l’oreille, non ? Mais mordiller,juste pour jouer, oui ? (mon chien fait ça en remuant la queue, mais là, y en a un qui me semble avantagé !). Chatouiller pour faire rire, oui ? Se tenir le menton, oui, mais donner une tapette à celui qui rit le premier, non ? Ou alors une toute petite tapette, que tu gardes tes dents ! Genre : ta couronne saute, mais tu restes royale .
Moi, je trouve le suspens qui précéde ce débat , d’une intensité dramatique ... qu’à côté , le chocolat y semble même pas marron !
Mais c’est pas grave, car, comme le dit Jean Marie : les meilleurs chocolats sont blancs!
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 14h22 : Sinon, on ne voit pas (en cette époque antérieure à la t&e...
L’explication n’est pas de moi, elle est dans un article de l’excellent mensuel "Vie et langage" (années 1950 et 1960) sur les termes de la pâtisserie.

Cette réponse me permet de revenir à l’explication "boxe" de là-haut. Dauzat a peut-être de l’idée, mais il est passé complètement à côté de la plaque. Si chocolat est un terme de boxe reprenant le KO, c’est à coup sûr un calembour sur "cacao".
réponse à . chirstian le 02/05/2007 à 17h16 : j’ai demandé à l’UMP si Mr Sarkozy était pr&eci...
Jean-Marie ferait mieux de s’abstenir, tous les amateurs de chocolat savent que le chocolat blanc ne contient que du beurre de cacao, sans aucune composante de cacao solide, voilà qui le rendra chocolat bleu pâle. Lui qui adore les mélanges de couleur. 
Et bonne soirée à toute la France. Les protagonistes du spectacle prévu ce soir en France, ont-ils amené leur clou ? Suis même pas sûre que de mon petit coin de Belgique, j’aie assez de patience pour suivre le débat.
Rassurez-vous nous avons aussi notre cirque, nous voterons en juin pour élire nos représentants.
réponse à . tytoalba le 02/05/2007 à 17h42 : Jean-Marie ferait mieux de s’abstenir, tous les amateurs de chocolat saven...
Bonsoir, voisine ! Alors comme ça, en Belgique aussi, vous avez des saltimbanques ? Et moi qui croyais que vous n’aviez qu’un roi en chocolat... Non, ne grimpe pas tout de suite aux rideaux, c’est une blague du jour ! 
Et la trirème, du jour également, j’en fais quoi, moi ? Hmmm ? Si vous continuez le silence radio avec l’Amirauté, moussaillons, Pépé va s’embarquer et vous laisser sur le quai, hein ?
Petit clin d’oeil ...
http://www.hiboox.com/image.php?img=qb27e4ah.jpg
Gilles
réponse à . HAGUEN le 02/05/2007 à 20h59 : Petit clin d’oeil ... http://www.hiboox.com/image.php?img=qb27e4ah.jpg Gil...
génial, ce clin d’oeil !
réponse à . HAGUEN le 02/05/2007 à 20h59 : Petit clin d’oeil ... http://www.hiboox.com/image.php?img=qb27e4ah.jpg Gil...
Bonsoir Haguen (Nina ?) et bienvenue car il ne me semble pas t’avoir vu(e) jusqu’à présent ?
Vers le haut de cette page et dans la rubrique "vos commentaires" tu trouveras un mode d’emploi qui te permettra d’intervenir plus aisément dans ces colonnes...
cotentine ! du Cotentin ?

Gilles
réponse à . borikito le 02/05/2007 à 22h54 : Bonsoir Haguen (Nina ?) et bienvenue car il ne me semble pas t’avoir ...
Hé non, désolé borikito ce n’est pas Nina. Je ne suis intervenu qu’une fois sur le forum au sujet de l’aiguille dans une botte de foin. Merci quand même pour le mode d’emploi, mais je n’ai pas réussi à mettre en ligne la photo que j’avais faite autrement que par le lien.

Gilles PILARD
réponse à . eureka le 02/05/2007 à 16h41 : En attendant tu nous fait chocolat pour le compte-rendu s’pas ! c&rsq...
TOUT EST CHEZ GOD DEPUIS BELLE LURETTE!!!

EH - NOTRE GODEMICHOU ADORE - C’EST QUOI, CA?
IL ARRIVERA UN JOUR OÙ JE SERAI OBLIGÉ DE SÉVIR: IL N’Y AURA ALORS PLUS DE [SLURP]!!!
T’AURAS L’AIR MALIN, HEIN ?
réponse à . file_au_logis le 04/05/2007 à 16h47 : TOUT EST CHEZ GOD DEPUIS BELLE LURETTE!!! EH - NOTRE GODEMICHOU ADORE - C&rsquo...
NE CRIE PAS !
C’est dans ma pile des urgences. Et en plus, j’ai pas besoin de clé de 12 pour ça.
Autant dire que ça ne devrait pas tarder.
Heureux anniversaire à Ho Camping, je t’offre un choix de gâteaux au chocolat à cette page.
Quelques élections et une crise plus tard serions-nous tellement chocolats aujourd’hui que ça nous couperait le sifflet ? Ce chaud-Colas laisse la bouche amère et n’a rien de l’anti-déprime prôné par Tyto.

Fort heureusement Expressio persiste dans la bonne humeur, avec toutes les vertus du chocolat pur cacao, son goût unique, sans kilos superflus ! Belle journée à tous !
réponse à . momolala le 10/10/2009 à 08h26 : Quelques élections et une crise plus tard serions-nous tellement chocolat...
café bouillu, café foutu. Café foutu là, café chocolat.
réponse à . momolala le 10/10/2009 à 08h26 : Quelques élections et une crise plus tard serions-nous tellement chocolat...
Quelques élections et une crise plus tard
et non : "quelques érections et une prise plus tard" (rappel: une coquille, en typographie, c’est quand on oublie le "q" dans coquille.) 
Show aqueux trop laid.
Choque la très haut.
Autre chat collé. (spécialité de LPP)
Très chaud : " Oh la queue ! "

Le CHEF (Contrepéteur Hystérique En Folie)
prière : ô chocolat, t’y es !
évidemment, que l’expression "être chocolat" nous est parvenue sous le sens d’être trompé, floué, mais j’y ajoute une nuance ... quand je suis dupée, je me sens FRUSTREE ! 
Suis pas chocolat, aujourd’hui. Suis une cure de retape, de remise en état complet, après un ketchup check up complet, le toubib m’a dit: faut tout remettre à neuf, là-dedans. Pour l’instant, je n’en suis qu’à trois. Il y a en fait peu à retaper et beaucoup à remplacer, paraît-il. Mais c’est de trop pour ma petite bourse. Alors, on remet en état ce qu’on pneu...
Sans chocolat!
réponse à . chirstian le 10/10/2009 à 09h19 : Quelques élections et une crise plus tard et non : "quelques &eacu...
Un loup en quelque sorte !
Bonjour Momolala,
Belle femme chocolat !

Ola aussi, aux autres bien sûr, qui n’avez pas la chance d’avoir un pseudo en bonjour,
(à moins que ce ne soit l’inverse)
réponse à . SagesseFolie le 10/10/2009 à 09h45 : Show aqueux trop laid. Choque la très haut. Autre chat collé. (sp&...
Bien ! chef !
il suffit de relire l’Histoire des Croisades vue par les Musulmans
mais depuis nous avons bien mieux puisqu’un véritable Croisé intervient (trop rarement) sur ce site. Saura-t-il nous évoquer le chocolat malgré ses ennuis de santé ?
Cémoi?
Nestlé?
ou Menier? "le chocolat sans contre façons".
Dommage que je ne puisse pas ajouter l’image de cette petite fille à couettes acec son parapluie rouge et son panier...
réponse à . <inconnu> le 10/10/2009 à 13h28 : Cémoi? Nestlé? ou Menier? "le chocolat sans contre façons"....
yaka demander, est-ce celle sur cette page ?
réponse à . <inconnu> le 10/10/2009 à 13h28 : Cémoi? Nestlé? ou Menier? "le chocolat sans contre façons"....
j’espère que tu as apprécié la réactivité de Tyto ! Crois-tu que Menier aurait pu prendre comme slogan : ne soyez pas chocolat avec Menier ? Euh... c’est probablement un cas où la sémantique et la publicité ne font pas bon ménage.
Bonsoir à tous. Je ne viens pas souvent ici, mais admire tous les jours l’esprit et la culture du Maître.
Je serais donc honoré si je savais le prendre en petit défaut, sans toutefois vouloir le faire chocolat.
Au sujet de : La seconde (explication), … puis… la troisième…
[ Formes ordinales de l’adjectif cardinal ‘deux’ : deuxième et second. Second : s’il n’existe pas de troisième objet.]
http://www.grammaire.exionnaire.com/adjectifs-numeraux-ordinaux.php
Avec toutes mes amitiés à tous.
réponse à . chirstian le 10/10/2009 à 12h26 : il suffit de relire l’Histoire des Croisades vue par les Musulmans mais ...
Par la jambe Dieu !! Que dis-tu là, Chirstian, mon bel ami ? Quant à nous, sache-le, nous sommes le peuple du royaume de Jérusalem, et en nulle guise des Croisés, qui sont gens venus d’outre la mer avec chevaux, pécune, armes et bagage. En leur temps, Messire Godefroi de Bouillon, le comte Raymond de Saint-Gilles, ou encore le bel et blond Bohémond de Tarente et son neveu Tancrède, furent ainsi des Croisés. Pour moi, sans te mentir, je vis descendre sur nos rivages, l’an 1191, le roi Richard d’Angleterre (qui parlait le langage d’oc et assez bien celui du pays manceau, mais bredouillait peineusement trois mots d’anglais), le roi Philippe de France (que vous nommez "Auguste"), le comte Henri de Champagne, et avec ces hauts seigneurs tous leurs chevaliers et leurs gens. D’autres Croisés encore, des milliers d’autres. Ils continuent à arriver sur notre terre, chaque année, entre le renouveau et le commencement de l’automne. Eux et nous ne nous entendons guère, je te le confesse, nos manières et nos coutumes étant très diverses. Nous nommer Croisés, c’est un peu comme si on disait aux Pieds-noirs (toi, Elpépé et les autres) : "Vous, les conquérants de l’Algérie !"
Aie de moi pardon, bel ami de la lune, mais du chocolat, je ne sais ni que ni quoi.
réponse à . Lovendric le 10/10/2009 à 18h24 : Par la jambe Dieu !! Que dis-tu là, Chirstian, mon bel ami ? Qu...
On parlait donc françois de la plus belle manière en royaume de Jérusalem avant l’arrivée des envahisseurs parés de la croix ? Quel bonheur de t’entendre ! As-tu recouvré la santé qui semblait vouloir te fuir ?
Oh!
Merci Tyto!!!
Trop meugnonne...
Elle était sur la porte de l’épicerie quand j’étais petite!
Je craque et je vais croquer ...un bout de choc aux noisettes...
Quand on faisait des ballades en forêt , on mettait le chocolat dans l’eau du ruisseau et il devenait tout dur et croquant!
Et puis il y avait les images du Cémoi...
C’est vrai que c’est ME-NIER...
Hou...la...la...
Pas question!!!
Recollons les morceaux du mot!!! MENIER illustré par...Firmin...Bournisset ???
réponse à . <inconnu> le 10/10/2009 à 18h17 : Bonsoir à tous. Je ne viens pas souvent ici, mais admire tous les jours l...
Bienvenue à toi !

Le Grévisse n’est pas de cet avis, et se fait donc l’avocat de notre God  : ʺEn dehors des adjectifs ordinaux composés, on peut employer indifféremment second ou deuxième, aussi bien en parlant de plus de deux êtres ou objets qu’en parlant de deux. [ … ] « Deuxième, dit Littré, ne se dit guère (si ce n’est dans les nombres composés : vingt-deuxième, cent-deuxième etc.) ; c’est second qu’on emploie le plus souvent. En faveur de -deuxième, on a prétendu qu’il valait mieux que second pourvu que le nombre des objets dépassât deux, second terminant une énumération après premier, et deuxième indiquant qu’il serait suivi d’un troisième, etc. Mais cette raison, tout arbitraire, laisse prévaloir l’usage. » ʺ
réponse à . Lovendric le 10/10/2009 à 18h24 : Par la jambe Dieu !! Que dis-tu là, Chirstian, mon bel ami ? Qu...
Ah, Lovendric ! Te lire est un voyage, dans le temps et l’espace... Et tu tiens si beau langage !
Je te souhaite, comme Momo, une pleine et belle santé.
réponse à . Lovendric le 10/10/2009 à 18h24 : Par la jambe Dieu !! Que dis-tu là, Chirstian, mon bel ami ? Qu...
merci de m’avoir exaucé et pardon de t’avoir traité de Croisé. Tu es donc seulement un ami qui ... croise notre route et notre temps. Entre toi, le croisant, et moi le croissant (de Lune) il n’y a donc finalement qu’un "s" , et quelques siècles d’écart !  
réponse à . syanne le 10/10/2009 à 19h36 : Bienvenue à toi ! Le Grévisse n’est pas de cet avis, e...
Merci pour votre courtoisie, réponse documentée qui retient toute mon attention, et votre temps.
Et quand on pense que certains voudraient simplifier notre belle langue… Je ne suis pas un spécialiste, mais je l’aime beaucoup.
Toutefois, je persiste à apprécier la concision du terme ‘second’, lequel, donc, pour certaines appréciations, indique à la fois un rang et l’ultime limite.
Très content pour notre bon God, car je suis adepte de son humour comme de sa grande culture.
Pour demeurer dans l’esprit des discussions… Monsieur, concision ! Traduction en anglais : Sir, concision !
réponse à . Lovendric le 10/10/2009 à 18h24 : Par la jambe Dieu !! Que dis-tu là, Chirstian, mon bel ami ? Qu...
trop agréable de te lire, Messire Lovendric ! ne viens pas en Cotentin ... que notre patois, trop proche de l’Anglois, loin de l’Oc, te ferait perdre la parole ... et tu serais "chocolat" pour communiquer !(en un seul mot) 
réponse à . <inconnu> le 10/10/2009 à 20h42 : Merci pour votre courtoisie, réponse documentée qui retient toute ...
Sir, concision
je te rassure : Syanne ne cherche à nous couper, ni nos effets, ni la parole, ni ... Rien ! Pas une seule seconde.*

* à moins qu’on ne doive écrire :" pas une seule deuxième... " ?  
on disait qu’il était ’chocolat’ ou KO.
le gars KO était chocolat ?
réponse à . SyntaxTerror le 02/05/2007 à 16h15 : "Au temps béni des colonies ..." Un esclave préférait sans...
"les Marrons" est un ouvrage de Louis-Timagène Houat, un roman réunionnais de 1844, illustrant à l’intention des métropolitains, les conditions inhumaines imposées aux esclaves. Il existe une gravure de Félix Fauchery, d’un esclave enchaîné, sur le site de gallica.bnf.fr (c’est la gravure qui est sur le site pas l’esclave) voir le n° 50 de la revue "Chroniques de la Bnf" . j’aurais bien aimé vous la copier, mais rétive au mode d’emploi de God, je n’y arrive pas et suis chocolat !
réponse à . file_au_logis le 10/10/2009 à 10h26 : Suis pas chocolat, aujourd’hui. Suis une cure de retape, de remise en &eac...
Eh bien qu’est-ce Filo ? un passage à vide ? le chocolat est synonyme de bonheur me dit le gogol en allemand, c’est sans doute pour les gogos qui y croient, mais tu DOIS y croire et te retaper le mieux et le plus vite possible.
A toi et à Lovendric, tous mes voeux de Gute Besserung !
réponse à . renoir2 le 10/10/2009 à 23h44 : "les Marrons" est un ouvrage de Louis-Timagène Houat, un roman réu...
N’ayant pu trouver la gravure sur le site que tu donnes, j’ai cherché et trouvé à cette page. Et plus spécialement, page 25.
réponse à . tytoalba le 11/10/2009 à 08h44 : N’ayant pu trouver la gravure sur le site que tu donnes, j’ai cherch...
Ta page est une mine, Tyto ! Coïncidence : l’un de mes élèves de terminale cherche justement des gravures pour illustrer un texte sur l’esclavage ! Merci pour lui, je m’empresse d’enregistrer la référence...
réponse à . tytoalba le 11/10/2009 à 08h44 : N’ayant pu trouver la gravure sur le site que tu donnes, j’ai cherch...
Oui justement, c’est dans cette revue que j’avais trouvé la référence à L T Haouat. Mais pour se promener dans le site de la BNF, il faut des clés (de 12 sans doute) peut-être réservées aux abonnés.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre chocolat » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?